banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Mascotte du Damoclès [PV]  (Lu 1365 fois)
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« le: Juillet 26, 2016, 09:40:24 »

Le Damoclès... Voilà un nom qui commençait à donner des sueurs froides dans le secteur de l’espace où se déroulent cette histoire. Le Damoclès, jadis connu sous le nom de Golden Miror, appartenait à une glorieuse force de défense planétaire. Volé et modifié par des fripouilles de la pire espèce, ce bâtiment devenait peu à peu célèbre pour ses abordages, ses pillages et autres actes de pirateries. Forcément, cela allait de paire avec la triste notoriété de son capitaine, Morgan Cross, surnommé le Rictus. C’était un humain taillé pour les épopées. Aussi courageux que rusé, aussi implacable que vénal, on disait de lui qu’il n’avait qu’une parole mais que jusqu’ici il ne l’avait jamais donné à personne.

Morgan s’entourait de personnes bizarres ce qui conférait à son équipage un exotisme tout à fait atypique. Cela s’expliquait en partie par le fait qu’il recrutait aux quatre coin de la galaxie, cherchant toujours les meilleurs... ou les pires. Parmi ses officiers, il y avait la Mascotte, l’un de ses meilleurs assassin et un très bon technicien de surcroît. La Mascotte était surnommé ainsi à cause de son physique. Difficile d’imaginer extraterrestre plus attendrissant puisqu’il ressemblait à un écureuil anthropomorphe haut d’un mètre dix, aux yeux émeraudes et au pelage d’argent. N’en demeurait pas moins qu’il était vêtu tout de cuir noir et qu’il connaissait bien des façons de tuer, que ce soit avec une lame, ou avec une machine.

Le Damoclès finissait tout juste de fêter son dernier triomphe. Il était tant de se remettre au travail...
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 745



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Juillet 26, 2016, 10:58:52 »

Le Damoclès avait arraisonné un autre navire mais bien avant l'abordage le capitaine du navire reçut deux messages provenant du navire adverse une voie sans âme et synthétique. Le premier message essaya d'inciter Morgan à virer de bord et de partir ce que le capitaine ne fit pas flairant un gros butin. Par contre le second message fut plus étrange et menaçant quand le capitaine fit preuve de menace et se prépara à aborder.

" Nous ne reconnaissons pas votre autorité ! " Dit le message alors que la radio se coupa.

Trente seconde plus tard le navire adverse se saborda de lui même en surchargeant son réacteur et explosant si près du Damoclès qu'il faillis causer de gros dommages. Morgan et l'équipage en entier fut surpris par cette réaction. Sa proie avait exploser en mille morceaux et jamais de mémoire de pirate un navire n'avait tenter une pareille action suicidaire. Après avoir réfléchi le capitaine décida d'envoyer des membres d'équipage fouiller les débris en combinaison spatiale.

Finalement la récupération s'avéra fructueuse l'équipe ramena un navordinateur de type inconnus et coutant probablement une fortune ainsi qu'une espèce d'énorme sarcophage qui semblait intact. Les deux furent ramener au vaisseau. Finalement la journée n'avait pas trop été pourrie mais ses deux objets intriguait assez l'équipage. Morgan prudent décida de mettre le sarcophage dans la cale et demanda à ses pirates calés en informatique de décrypter le contenus du navordinateur.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Juillet 27, 2016, 12:16:07 »

« Troisième lune de l’an 5501, 29 h 12 selon le calendrier Irvigg », déclara Monocle dans son petit dictaphone.
« Mais arrête avec ton calendrier Irvigg », personne ne le connait, s’agaça Mascotte.
« Moi je le connais et ça me suffi », répliqua Monocle en interrompant l’enregistrement.
Mascotte soupira avant de répondre :
« Quand est-ce que tu vas abandonner tes manies de scientifique à la manque ? J’te signale que t’es un pirate maintenant, au cas où tu t’en es pas rendu compte.
- Un pirate scientifique. Bon, tu te la fermes pour qu’on puisse enfin débuter ? »
Nouveau soupire exaspéré de Mascotte. Monocle reprit l’enregistrement.
« Bon, comme je disais avant d’être interrompu par cet inculte de Mascotte... Troisième lune de l’an 5501, 29 h 12 selon le calendrier Irvigg. Nous allons débuter l’analyse de la machine trouvée dans les débris du vaisseau, comme nous l’a demandé le capitaine Cross. Je dirige la manœuvre, Mascotte m’assiste. »

Mascotte, bras croisés, s’était adossé au traducteur universel qu’il venait tout juste de mettre en place. L’imposant appareil cubique servait, comme son nom l’indiquait, à traduire les langages, essentiellement les langages informatiques, pour faciliter bien des opérations. De part la galaxie, il y avait tant de normes différentes qu’il fallait bien quelque chose pour faire un pont entres elles. Pour l’instant, le traducteur n’était pas connecté au navordinateur. Le câble qui permettait cette connexion se trouvait dans les mains gantées de l’écureuil de l’espace. Mascotte s’amusait à le tripoter, pour passer le temps. Bon sang, mais qu’est-ce qu’ils pouvaient perdre comme temps en rituel futile ! Une de ses bottines crissait en rythme sur le sol stratifiée, traduisant bien son impatience. Il se remémora la secousse qui avait résulté de l’explosion. Un sacré choc quand même ! Son équilibre et ses réflexes hors norme lui avaient évité de s’étaler, mais bien d’autres personnes n’avaient pas eu cette chance. Parmi elles, Monocle, qui arborait une jolie bosse sur son front dégarni.

Monocle était un humain d’une bonne cinquantaine d’années. Scientifique un peu fou, il avait été radié de son ordre pour avoir mené des expériences illégales. Son savoir plutôt impressionnant dépassait celui de Mascotte dans le domaine de l’informatique, voilà pourquoi c’était lui qui dirigeait l’opération. Présentement, il tournait autour du navordinateur, enregistrant dans son dictaphone toutes les constatations visuelle qu’il faisait. Il était très méthodique, il ne laisserait rien au hasard.

Le duo s’était isolé dans le labo technique du Damoclès. S’ils avaient besoin de plus de bras, ils n’avaient qu’à demander, mais ils estimaient que deux cervelles suffisaient.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 745



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Juillet 27, 2016, 08:59:51 »

Monocle fit des recherche et fit des découverte intéressante en épluchant les données de la machine notamment des coordonnées de planètes non répertorier sur les routes spatiale et les moyens de s'y rendre le Navordinateur en lui même valait une véritable fortune. Par estimation si l'engin était revendu tel quel au bon client cela rapporterais le million de crédits mais ses données était tellement précieuse que mis aux enchères il pourrait rapporter plus. Beaucoup plus que un petit million.

Une bonne heure plus tard Morgan réclama la présence des deux et le duo fut contraint d'aller dans les quartier du capitaine. Pour Monocle c'était surement pour faire son rapport sur le fait de savoir combien le Navordinateur allait rapporter. Pour Mascotte c'était une autre raison.

Tout le monde dans l'équipage savait que Morgan avait un penchant pour les Terranides. Mascotte avait des talents indéniable d'assassins mais c'était aussi la chose du capitaine, son vide bourse et sa détente. Tout l'équipage était au courant mais hormis le capitaine personne n'osait le toucher sachant pertinemment que Morgan tuerais quiconque osait s'en prendre son jouet. Quand le duo entra dans les quartiers décorés de manière tape à l'œil ils retrouvèrent Morgan derrière son large bureau en train de boire du vin. Morgan voulait certainement que le Terranide lui fasse sa gâterie habituelle tandis qu'il écoutait le rapport de Monocle.


- Tu sait ce que j'attend de toi mon mignon quand à toi Monocle fait ton rapport. Ordonna Morgan au pirate savant.

--------------------------------------------------------------------------

Entre temps dans la soute ou le sarcophage était entreposé un autre ordinateur se mis en route.


" DEBUT D'ANALYSE ! "

" ENVIRONNEMENT VIABLE, OXYGENE VIABLE ! "

" ANALYSE SUJET ! "

" RIEN A SIGNALER ! PROCESSUS DE DECOGELATION ENTAMME "

" PATIENTER ! PATIENTER ! "


Après un petit bip la machine mis en route ses systèmes et un lent mais irrémédiable processus se mis en route.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Juillet 28, 2016, 02:46:01 »

« Mon mignon ? s’offusqua Mascotte. Capitaine, vous vous oubliez ! »
Une reproche, en public, adressée à Morgan Cross, alias Rictus, capitaine du Damoclès, cela aurait conduit n’importe qui à un trépas rapide ou, pour le moins, à une sévère correction. Tout le monde mais pas Mascotte. Parce que justement il était la chose du capitaine. Il avait consenti à quelque sacrifices, car ceci ne lui plaisait pas, mais il avait su négocier au fil du temps des privilèges qui compensaient amplement. Tous les deux savaient qu’en ce monde rien n’était gratuit. Mascotte était le seul membre de l’équipage à pouvoir parler franchement à Cross, le seul à pouvoir le critiquer, le seul à pouvoir discuter ses ordres. De temps en temps, il dépassait les bornes et se prenait une droite, voir quelques coups de fouet, mais cela faisait presque partie du jeu. En attendant, l’écureuil de l’espace n’en contourna pas moins le bureau pour se mettre à l’ouvrage. Étant petit, il pouvait procéder debout. Il défit la ceinture du capitaine, fouilla dans son caleçon, sortit sa virilité et se lança dans une appliquée fellation, savourant l’idée qu’un jour, il mordrait, qu’un jour, il tuerait cet homme. Non qu’il lui en veuille vraiment. Si cela lui était aussi insupportable, il pouvait se tirer. Seulement sa fierté avait ses exigences.

Pendant ce temps, Monocle, qui faisait mine de ne rien remarquer, de toute façon il ne voyait rien puisqu’il était de l’autre côté de l’imposant bureau, délivrait son rapport. Son jargon scientifique rendait ses propos plutôt indigestes, mais le résultat était quand même vachement positif. Il y avait là moyen de se faire pas mal de fric !
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 745



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Juillet 28, 2016, 03:39:07 »

Morgan écouta attentivement le rapport de monocle tandis que Mascotte "détendait " le capitaine qui lui caressa la tête. Le rapport que lui fit le techno pirate semblait encourageant et le capitaine eu un rictus  de satisfaction  apprenant qu'il allait devenir riche mais à condition de trouver les bonnes personnes au plus vite.

Après avoir réfléchit un instant Morgan  appela la timonerie du vaisseau et ordonna de faire cap vers une planète que tout le monde connaissait bien Belgaroth.

Planète située dans les secteurs du Noyau, Belgaroth était réputée comme étant particulièrement inhospitalière. En effet, la géologie et les conditions astrographiques s'y portaient bien : la surface de la planète était parcourue d'immenses canyons et de montagnes escarpées, entrecoupées de rares vallées ou de plaines. La planète était éclairée par deux soleils, Matanya A et Matanya B, l'un orange et l'autre jaune. Le second se levait d'abord, durant les courtes vingt heures standard que durait la période de rotation, et le premier le suivait à un quart d'heure d'intervalle. Malgré la présence de deux soleils, Belgaroth possédait deux larges océans d'une couleur brunâtre, résultant des dépôts de sédiments sur ses fonds. Outre ces deux soleils, la planète possédait deux lunes, Tregan et Tyrel.

Si la planète était connue pour être inhospitalière, sa réputation était loin d'avoir éloigné les colons. Ces derniers étaient nommés Belgariens et étaient environ dix millions, dont 90% d'humains. Ils qualifiaient leurs saisons de "froide et humide", "gadoue", "chaleur et humidité" et enfin "plus de pluie". Pour les Belgariens, les voyageurs ne venaient pas sur Belgaroth pour un temps. Il s'agissait principalement de malfrats, contrebandiers, aventuriers, pirates, et autres criminels. Les voyageurs respectables eux n'y mettaient jamais les pieds à moins d'avoir une bonne raison.

La population de Belgaroth se répartissait sur trois lieux. Le premier était la capitale planétaire, Belgar, une cité dont les maisons étaient fabriquées avec les boues sédimentaires de la mer. Ses immeubles, fabriqués avec des matériaux précaires, accueillaient au rez-de-chaussée des boutiques, des marchands et des cantinas en tous genres. Belgar était aussi la ville qui accueillait le seul spatioport de la planète, à proximité duquel était situé le Mégabar de Xot, un bouge sans nom, rendez-vous des spationautes de passage sur la planète, et où l'on pouvait avaler rapidement un demi-verre d'alcool ou un casse-croûte sur le pouce avant de repartir. La cité était administrée par le Chef de la Cité, ersatz de maire, disposant de pouvoirs étendus, notamment sur la milice composée essentiellement de criminels. Deuxièmement, en bordure de Belgar, sur une surface de 900 kilomètres carrés, était située la décharge connue sous le nom de Dépôt de Ferrailles, semblable à celle d'Ord Mantell ou de Bonadan où les industriels et particuliers, ainsi que les entreprises chargées de la récupération, déposaient des quantités de matériels obsolètes pouvant atteindre à certains endroits soixante mètres de haut armes, droïdes, vaisseaux, matériaux toxiques. C'était le repaire des criminels de la planète et des systèmes environnants. Morgan avait des contacts là bas principalement parmi les réseaux criminels influent et les libre marchands de passage et il y en avait certainement des gens intéressés par ses découvertes et qui payerais cher pour obtenir ses acquisition.

Outre cela Morgan n'oubliait pas le sarcophage. Il contenait certainement du matériel biologique le sarcophage en lui même valait lui aussi énormément de crédits vendu avec le Navordinateur cela fera un plus complémentaire. Ce fut sur cette penser qu'il se mis à jouir dans la bouche du Terranide un fois son affaire terminé et après c'être bien soulager Morgan libera enfin les deux pirates dont un le visage et la bouche maculé de foutre.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Juillet 29, 2016, 03:24:20 »

Sitôt hors de la cabine du capitaine, Mascotte sortit un mouchoir d’une poche intérieure de sa veste et entreprit de se nettoyer la figure. Peu après, il se trouvait dans sa propre cabine, devant un lavabo, pour parfaire le nettoyage. Il fixa son reflet dans le miroir, croisa son propre regard.
« Tu peux me dire pourquoi je supporte ça ? » se demanda-t-il à lui-même.
Il croisa les bras.
« Sans doute pour jouer le petit chef dans l’ombre de Cross. Sans doute aussi pour avoir plein de fric. Sans doute également pour vivre hors de toutes les règles, hors des frontières. Sans doute enfin pour s’éclater à trucider toutes sortes de gens. Mouais, t’as plein de raison, gars. Heureusement parce que sinon, j’t’aurais pris pour un timbré ! Au fait, il t’en reste sur les moustaches. »
Il remédia à ce petit détail, puis alla s’affaler sur sa couchette. Même s’il était loin de craindre les longs voyages spatiaux, surtout que le Damoclès était assez grand pour ne pas avoir l’impression d’être enfermé dans une coquille d’acier, il appréciait toujours les escales. Celle-ci risquai d’être fort intéressante avec leur fameuse marchandise à vendre. Combien allaient-ils se faire sur ce coup ? Et qu’allaient-ils faire de tout cet argent ? Rictus était entrepreneur. Pour lui, l’argent c’était une propulsion pour ses plans machiavélique. Bref, du fun en perspective !
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 745



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Juillet 30, 2016, 06:25:57 »

Au bout de 12 heures sans incidents le Damoclès arriva en orbite de Belgaroth. Les tractation douanière réglée avec d'autres navire chargé de la sécurité orbitale de la planète et le Damoclès amarré dans un des dock orbitaux situé dans une des lunes (Tregan) Morgan pris des hommes chargé de sa sécurité et du transport de ses précieuses marchandises et se rendis à la capitale de la planète. Mascotte se retrouva parmi les heureux élus chargé d'escorter le capitaine et les marchandises.

L'escale à Belgar fut rapide en navette mais le séjours fut court le capitaine ne se rendant là bas uniquement pour reprendre contact avec diverses relations d'affaires afin de revendre ses marchandises à un meilleur prix. Finalement le capitaine obtins les informations qu'il voulait et le groupe repartis de la capitale toujours avec la navette pour se diriger vers une autre ville nommé Sinophia Magna une citée autrefois opulente devenu maintenant une relique abandonnée et oubliée du passé à la grandeur fanée qui fut pris au piège dans une spirale économique descendante qui est en proie à la corruption, l'apathie et la désintégration lente. Dirigée par un gouverneur quasi-impuissant figure  alors que son peuple travail sous le lourd fardeau des taxes qui leur sont imposées par leurs maîtres. Les vrais dirigeant de cette ville étaient les groupes criminels et les cartels gagnant leur crédits sur de vaste trafics ou du recels d'objets précieux et proposait moult service qui aurait certainement valus une descente de police. Ici à Sinophia Magna l'illégalité était à ciel ouvert et la la vue de tous mais tout le monde s'en fichait. Si cet économie n'existait pas la ville mourrait surement.

---------------------------------------------------------------------

Alors que la navette se rendait vers sa destination l'ordinateur du sarcophage continuait son lent et discret décompte. Son contenus en train de décongeler se mis à remuer lentement. Pour le moment il n'avait pas encore conscience de ce qui lui arrivait encore pris dans son sommeil glacé mais c'était une question de temps pour qu'il se réveille et il était même certain que si il se rend compte de ce qui lui est arrivé il allait être très furieux.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Août 06, 2016, 08:23:34 »

Sinophia Magna... Quel nom charmant ! Mascotte avait hâte de découvrir ce paradis de la perversion et de la corruption comme seule cette planète savait en engendrer. Il n’était encore jamais venu dans cette cité en particulier. L’occasion ne s’était pas présentée. Son regard émeraude brillant de malice quittait rarement le hublot le plus proche de lui. Pour l’instant il ne laissait voir que des nuages lépreux, mais c’était toujours mieux que de se tourner les pouces. Personne à trucider, personne à torturer, rien à faire sauter, rien à pirater... l’écureuil de l’espace n’avait pour présente prérogative que de surveiller leur précieuse cargaison, ce qui n’allait avoir de sens qu’une fois arrivé pour de bon à destination. N’étant guère du genre à bavarder avec le reste de l’escorte, car il n’avait de toute façon pas de vrai ami au sein de l’équipage, la faute à son statut particulier qui poussait un peu les autres à le jalouser, ou à le mépriser secrètement, Mascotte finit par sortir d’une poche de son pantalon un petit appareil, ainsi qu’un casque audio. Il enfonça le casque dans ses oreilles et s’immergea dans du hard rock bien sauvage. Pris dans la musique, il se mit à marquer le tempo furieux en claquant des doigts, une jolie prouesse dont certains se seraient peut-être bien passé. Mais tant pis pour eux, il faisait ce qu’il voulait, du moment que Cross lui-même ne pétait pas un câble.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 745



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Août 06, 2016, 09:54:29 »

Après un court voyage dans la navette jusqu'à la citée suivis d'une traversée en bateau. Morgan et sa troupe arriva au niveau d'un ancien palais noble reconvertis en véritable forteresse.

Un fois qu'il eu accosté Morgan et sa troupe heurtèrent tout d'abord à une porte en acier, aussi épaisse que lourde. Les seigneur du crime du coin étant quelque peu paranoïaque, à moins de posséder une artillerie lourde avec soi, il est presque impossible de forcer le passage, tant le métal était résistant. Pour continuer son chemin, il était donc préférable de montrer patte blanche, et de s'identifier auprès d'un droïde-portier, qui ne manqua pas de sortir son œil surdimensionné de son trou, et de poser à Morgan toute une batterie en question afin d'identifier les menaces potentielles. Morgan finis toutefois par le convaincre et fit ouvrir les massive portes blindés qui déboucha sur un large et sombre corridor, gardé par des gardes lourdement armés et peu enclins à la discussion. Cet antichambre était le seul passage permettant d'accéder à la salle d'audience du palais qui permettait aux seigneurs du crime régnant en ses lieux  de recevoir ses invités, généralement des criminels ou des chasseurs de primes. Cette pièce est le cœur du palais, et sert également pour les fêtes orgiaques dont ils raffolent et justement il y en avait une en cours.

Mascotte se retrouva en plein milieu de la racaille en tout genre et de toutes race. Rebuts, parias, renégats, hors-la-loi, truands, coupes-jarrets, receleurs, portes-flingues, escrocs, caïds,  charlatans, hérétiques, putes. La lie galactique semblait c'être donné rendez vous en ses lieux et il y avait pas mal de têtes connues. L'arrivée de Morgan et ses sbires passa inaperçue parmi cette assemblée qui s'amusait. Mais le garde qui avait servis de guide allas annoncé l'arrivé du pirate à trois individus qui semblait présider cette fête. Le premier était un homme âgé aux yeux de rapace mais en mauvaise santé vu sa peau grisâtre et des machines de survie fixé à son torse. La seconde était une femme elle aussi âgé mais beaucoup plus en forme que son comparse, elle était revêtus d'une tenue de cuir et portait un sabre et un pistolet à sa ceinture. Le troisième était un Ogryn énorme et bouffis portant une armure d'os et un tas de trophés macabre tel que des oreilles des doigts ou des cranes et armé d'un hachoir. Au bout de cinq minute Morgan fut invité à rencontré le trio et laissa ses hommes disposer excepter ceux charger de la garde des colis qu'il devait revendre.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Août 07, 2016, 09:08:42 »

Mascotte étant un officier de confiance de Morgan Cross, il ne fut guère étonnant qu’il soit assigné à la protection des fameux colis. Voir ceux-ci s’envoler aurait plus que chiffonné le capitaine qui, forcément, comptait bien partir d’ici plus riche qu’il ne l’était en venant. La fête, donc, se serait pour plus tard. L’écureuil gris était présentement adossé à la caisse contenant le navordinateur. Bras croisés, mine sévère de circonstance, c’était un regard inquisiteur qu’il promenait autour de lui. En vérité, il surveillait autant la marchandise que ceux chargés de la surveiller. Qu’un des pirates se laisse distraire par l’orgie et il lui ferait des réprimandes, ou le dénoncerait à Rictus. Toutefois, puisque Mascotte était un adepte du "fais ce que je dis, pas ce que je fais", il ne se priva pas d’admirer la fête. Ce n’était pas la première qu’il voyait, loin de là, mais il trouvait toujours ce genre d’événements assez fascinant. Le degré d’animalité, de bestialité auxquels les gens pouvaient se laisser aller était incroyable. Pour sa part, Mascotte était d’avantage adepte de luxure intimiste à deux ou à trois, loin des regards, avec des individus sélectionnés et où, bien vite, il se laissait aller à ses penchants sadiques. Rejoindre l’orgie ne le tentait donc pas le moins du monde.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 745



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Août 07, 2016, 02:13:24 »

L'entretien entre Morgan et le trio dura une bonne vingtaine de minutes alors que Mascotte et quelques pirates surveillais les colis. Au bout de ses vingt minute l'un des chef du cartel donna à Morgan un créditube montrant que le pirate avait trouver un accord avec les trois caïds de cet endroit. Morgan revins auprès des pirates alors que des Droide porteur et des gardes firent leur apparition.

- Messieurs nous avons obtenus 1 500 000 Crédits. Ses objets semble grandement intéresser le cartel du Sombreflux qui compte intégrer notre prise à leur vente aux enchères. Apparemment ce genre de découverte intéresse grandement les capitaine pirate ou libre marchand à la recherche de nouveau mondes à découvrir ou à pilier et le sarcophage est une marchandise précieuse pouvant intéresser de nombreux Heretek ou scientifique Tekkos. L'argent que j'ai en ma possession est un acompte. A l'issue de la vente de ses deux objets nous aurons un bénéfice de plus de 30% en fonction de la plus grosse offre que ferons ses acheteurs que qui doublera ou triplera notre mise. Ses droides et ses gardes ont pour but de vous remplacer et de mettre nos découverte dans un des coffre du palais et de les garder. La vente aura lieu demain en attendant nos hôtes nous invites à profiter de leur soirée et dans ce cas là amusez vous ! Dit le capitaine visiblement de bonne humeur et qui provoqua des cris de joie de la part de son équipage qui partirent chacun de leur coté pour manger boire ou tâter de la chair fraiche parmi les danseuse ou les prostituée déambulant dans la salle d'audience ou dans les couloirs de la partie du palais réservé aux invités.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Le navordinateur et sarcophage fut rapidement conduit dans les sous sols du palais et mis dans un lourd coffre blindé. Le droide porteur en transportant le sarcophage eu un coup de frein un peu brusque en évitant un garde qui se mis sur le passage ce qui eu pour conséquence de réveiller à demi son occupant. La première chose auquel il se demanda c'était sur ce qu'il se passait mais il resombra bien vite dans le sommeil la somnanbuline qui le maintenait inconscient et le froid faisant à nouveau effet. Ce n'était néanmoins une question d'heure pour que l'occupant du sarcophage élimine la drogue via son organisme amélioré et que le système de survie du sarcophage au bout de son décompte lui injecte une massive dose d'adrénaline.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Août 08, 2016, 02:18:50 »

Cross était aux anges, parfait ! Nul doute que son esprit bouillonnait déjà à la perspective d’utiliser cet argent pour acquérir un bénéfice encore plus grand. Il était de ceux qui n’en avaient jamais assez. Mascotte, quant à lui, afficha son enthousiasme, avant de prendre congé sans se faire prier. Traîner autour de Rictus l’aurait sans doute conduit à devoir jouer sa chose une fois de plus. Puisqu’il avait quartier libre et que la présente orgie ne le tentait pas particulièrement, puisque aussi il l’avait assez contemplé et qu’il s’était lassé du spectacle, il se comporta comme un touriste lancé à la découverte des couloirs ouverts aux visiteurs. Il marchait, nonchalant, drapé dans son manteau noir qui lui battait les chevilles, ses bottines lustrées crissant légèrement sur le sol, sa queue en panache voguant dans son sillage. Une bouille craquante pour un look ténébreux, rares étaient les gens à personnifier autant le paradoxe. Il avançait, mains dans les poches, ne semblant rien attendre de particulier, mais prêtant son attention à tout ce qui en valait la peine. Sait-on jamais, peut-être qu’une opportunité digne de ce nom se présenterait. Seulement, il était difficile, exigeant. Sa promenade pouvait tout à fait se suffire à elle-même.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 745



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Août 09, 2016, 01:36:45 »

On peu dire que les habitants de cet endroit est un regroupement hétéroclite de créatures déjantées, de criminels en cavale, de chasseurs de primes sans scrupules, de voleurs meutriers et de fantaisistes un peu fous et naïfs à la recherche de sensations fortes. On pouvait trouver tout ce que l'on voulait nourriture, boissons, drogue, musique et sensations plus ou moins fortes en fonction de la demande du client.

Mascotte n'était pas la seule créature de petite taille à évoluer dans cette cour. Il y avait pas mal de créature de sa taille évoluant aussi comme des Gretchin à peau verte ressemblant assez à de gobelins ou des Deffel des créatures à tête de chien ou de loup ayant une visière afin de protéger leur yeux sensible de la lumière. Mais tout ce petit monde n'avaient pas l'avantage que Mascotte avait. Il était mignon et cela attira pas mal de gens surtout des prostituée masculin et androgyne ou féminine à l'approcher pour lui proposer des choses dans des endroits privés du palais en échange de quelques crédits.

----------------------------------------------------------------

Au bout d'une demi heure de sommeil la chose dans le sarcophage se réveilla totalement et repoussa le couvercle qui retomba bruyamment sur le sol métallique du coffre ou il était entreposé. Le choc se résonnant dans les murs métallique eu pour effet de donner un violent mal de crâne à l'Obliterator car c'était Ariman que se trouvais dans le sarcophage. Après avoir fait le point pour récupérer ses sens L'Obliterator se rendit bien vite compte dans quel merdier il se trouvais. son sarcophage endommagé et une pièce qui semblait être le navordinateur de sa navette se trouvait dans une cellule aux allure de coffre fort. Incapable de comprendre ce qui c'est passé Ariman essaya d'interroger l'Ordinateur de sa capsule de someil qui afin de reconstituer ce qui lui est arrivé il avisera ensuite. 
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Août 10, 2016, 08:54:31 »

Mascotte profita de sa popularité du moment pour jogger les différentes propositions qui lui étaient adressées. Ce sentir désiré, quoi de mieux pour titiller son petit égo personnel ? Encore qu’en vérité, c’était surtout ses crédits que les prostituées de tous sexes convoitaient. Cela tombait bien car des crédits, sans être Crésus, il en avait pas mal. L’avantage de faire partie de l’équipage du Damoclès. Alors il prit son temps, mimant parfois l’intérêt, parfois l’indifférence, selon ce qui était le mieux pour écarter les intéressés trop fades et pousser les autres à détailler un peu plus leur offre. Peut-être aurait-il l’occasion de faire plusieurs tests, il devrait en avoir le temps, se disait-il, ignorant de ce qui se tramait dans un certain coffre fort. Finalement, lui qui pensait au départ imposer ses propres idées, finit à la longue par se faire avoir par son propre jeu. La proposition la plus exotique emporta son choix. Il n’était pas très bien sûr d’avoir tout compris de ce que l’individu mâle à tronche de félin lui avait expliqué dans son jargon de professionnel du vice, mais cela lui avait semblé assez dément, assez fou pour mériter l’expérience. À force d’être accros aux sensations fortes, l’innovation devenait indispensable car elle était la seule à pouvoir prémunir de la lassitude. Ainsi donc, Mascotte suivit l’heureux gagnant de cette joute à l’écureuil, prêt à le payer beaucoup s’il lui offrait beaucoup.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox