banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 4 5 [6]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Interstellar - Chapitre I [PV : Miranda Forge]  (Lu 5093 fois)
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 247



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #75 le: Septembre 05, 2017, 09:00:45 »

Miranda comptait baiser très longuement Ming. Comme chaque membre du Culte, après tout... Mais sans doute encore de manière plus significative chez Ming. Elle savait très bien ce que Tanisha avait voulu faire avec elle. L’Histoire ne manquait pas d’exemples sur les assassins personnels de puissants monarques, des hommes de l’ombre fanatisés depuis l’enfance, et dédiés à leur protection uniquement, prêts à se sacrifier pour eux sans hésitation, et dont la loyauté était indiscutable. Miranda avait en effet sa propre ombre. Car, s’il fallait donner un statut à Ming, Miranda ne voyait pas comment la désigner autrement : son « ombre ». Une magnifique ombre qui était prête à la protéger et à mourir pour elle. Miranda avait donc joui en elle, mais ne comptait évidemment pas s’arrêter en si bon chemin. Ming dansa donc lentement sur elle, pendant que Miranda se coucha progressivement sur le dos. Ses mains caressaient les hanches de la femme, crispant ses doigts sur sa combinaison, et continua à descendre, malaxant son délicieux petit cul, tout en la laissant danser sur elle. Le lit se mit à crisser sous les coups de reins de Ming, qui continua à gémir et à couiner.

« Hmmmm... »

La PDG ferma les yeux, en laissant encore Ming s’empaler sur elle, accélérant progressivement le rythme. Vu la soif sexuelle que la femme devait avoir, il fallait s’attendre à des ébats particulièrement longs. Elle lui avoua en tout cas qu’elle adorait la position des ciseaux, et Miranda sourit donc.

« Ah oui... ? Hmmm... Pourquoi pas... ? »

Une idée commençait déjà à germer dans son esprit, tandis qu’elle laissait la femme continuer à s’empaler sur sa trique. Miranda avait un très beau membre, qui s’enfouissait dans le corps de la jeune femme, et, brusquement, elle la renversa. Ming se retrouva couchée sur le lit, et Miranda la pénétra à nouveau, la baisant de plus en plus furieusement, amplifiant ses coups de reins, se délectant des hurlements et des soupirs de Ming.

« Do-Donne-moi envie, alors... Envie de te satisfaire, haaaa... Fourre ton doigt dans mes fesses, hummm... Embrasse-moi, insulte-toi, traite-toi de petite salope, haaaa... Supplie-moi de satisfaire tes fantasmes ! »

Qu’elle se montre convaincante, surtout... Que Miranda voit jusqu’où cette belle femme était capable d’aller !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
« Répondre #76 le: Septembre 23, 2017, 09:10:31 »

Depuis sa plus tendre enfance, Ming était plongée dans le culte autour de la personne de Miranda et de sa famille. Tout d’abord elle avait suivi la même éducation que les autres enfants du Culte, c’est-à-dire une formation quasi-militaire, adapté à tout âge, avec comme pilier fondamental le respect et l’amour de la dynastie des Forge. Aussi loin que pouvait se souvenir Ming, elle se revoyait en plein cours d’Histoire sur la famille de l’Elue, sur leur prestigieux héritage et historique. Elle se souvenait à quel point elle était fascinée et impressionnée par tout ce que les Forge avaient accompli pour Tekhos, et par tous les challenges qu’elles avaient relevé au cours de l’histoire. Le Culte ne faisait pas de propagande ni de mensonge ; ce que le Culte enseignait à ses enfants était vrai. La dynastie Forge méritait les honneurs et les louanges, vu leur passif, et c’était exactement ça qu’elles faisaient.

Cependant, là où l’éducation de Ming avait différé, fut au moment où elle fut en âge de se reproduire. A ce moment-là, elle fut séparée des autres, et ce fut tout un parcours à part qu’elle suivit. On l’entraina à devenir la meilleure Ombre de tout le Culte. Grâce au fait que, physiquement, elle était dotée de formidables capacités, on lui apprit à maitriser ses compétences et à servir Miranda. Si autrefois on lui parlait surtout de la famille Forge et de l’Elue en tant que Déité, en tant qu’entité supérieure, ce fut à ce moment où on commença à lui apprendre à la vénérer réellement. Ming n’eut pas besoin d’être convaincue ; elle le fut déjà à cette époque, et sa dévotion envers Miranda dépassa tous les niveaux.

A terme, elle fut prête à entrer à son service, dans l’ombre. Ming devint son ange gardien et au cours de cette période, elle tua plus d’une personne rien que pour protéger Miranda. Celle-ci devait bien ignorer que des renégats mâles provenant des Ghettos étaient parvenu à s’armer avec des armes GWC dans le but d’organiser l’assassinat de sa patronne. Elle l’ignorait car Ming avait enquêté longuement et avait fini par réussir à les trouver ... Pour tous les tuer de sang-froid jusqu’au dernier. Et ce n’était qu’un exemple ! Elle avait fait beaucoup de chose, en secret, pour l’Elue. Et voir que finalement, après toutes ces épreuves, elle était enfin reconnue et connue par Miranda, elle en était des plus heureuse et émue !

Là, à se faire méchamment et puissamment prendre par Miranda contre le lit, Ming était la femme la plus heureuse de tout le Multivers entier. Elle fut retournée par l’Elue qui la plaqua contre le lit, tout en continuant de la bourrer sèchement, de ne lui laisser aucun répit. Ming commençait à être en sueur à force, mais n’en démordait guère et continuait de suivre le rythme. L’Elue lui demanda de s’insulter elle-même, de s’auto humilier si elle désirait que sa maitresse lui offre la chance de réaliser son fantasme. Inutile de dire que la dévote obéit au doigt et à l’œil, se mettant ainsi, à s’insulter de tous les noms. Plongeant avidement ses lèvres sur les siennes, elle lui asséna d’abord un grand et très généreux baiser, avant de parler. « Je ne suis pa-paas ... Hmmm ... Une petite salope ... Haaaaan ! Je suis votre grosse salope q-que ... HMMMM ... Qu’on a élevé pour être une pute, une trainée, une ... HAAAA ... Une chienne ! V-Votre chienne !!! J’existe po-pour être votre salope, votre ... HAAANNNN ... Votre VIDE-COUILLE ! » Dit-elle fermement, pleine de conviction. La voix hachée par le plaisir et les frissons que lui procurait la puissante trique de Miranda en elle. Que Miranda n’ait crainte sur la véracité de ses propos car, Ming fut programmée pour être incapable de mentir à Miranda, quelque ce soit le sujet !

« Je vous veux, Maît - HMMM - Maîtresse ! Prenez-moi comme l-la pire des salopes ! Baisez-moi comme ... Haannn - comme une PUTE !!! » Finit-elle par déclarer.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 247



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #77 le: Septembre 24, 2017, 12:52:43 »

Miranda était sous le charme de Ming, cette femme belle et dévouée. Elle ignorait encore tout ce que cette femme avait fait pour elle, mais elle, en tout cas, elle savait ce qu’elle en ferait. Elle jouerait sexuellement avec elle, bien sûr, mais elle comptait aussi l’utiliser comme exécutrice personnelle, et voir jusqu’à quel point Ming était prête à lui obéir. Irait-elle jusqu’à capturer les enfants de rivales pour les menacer si ces dernières n’accomplissaient pas ce que la PDG souhaitait, par exemple ? C’était ce genre de choses que Miranda comptait, à terme, creuser avec Ming. Mais, pour l’heure, la PDG en avait tout oublié. Les Dogans, la quête folle de sa famille, la recherche de North Central Positronics… Le sexe avait tout balayé, tout simplement. Miranda en était revenue à cette pulsion primaire, élémentaire, mais non moins fondamentale.

Répondant aux injonctions de Miranda, Ming glissa donc être, non pas une simple salope, mais la plus « grosse salope » qui existe, éduquée spécialement pour ça. Un frisson en parcourut Miranda, qui continua à la bourrer, faisant crisser sa combinaison. Sa queue gonfla et durcit encore, jusqu’à former une sorte de « nœud » à la base. Une scène similaire à certains insectes. Quand le mâle copulait, sa queue grossissait tellement qu’on ne pouvait pas la retirer sans tuer la femelle, en la déchirant. Ce schéma cruel était le même ici, où rien ne pourrait stopper Ming sans que Miranda ne jouisse.

« O-Ouiii… Hmmm… ! Oui, PU-PUTAIN, haaaaa… !! Es-Espèce de… De SALOPE, haaaaa… !! HMMMMMMMMMMMMM… !! »

Miranda accéléra encore le rythme, soulevant et abaissant le bassin au milieu du lit, et mordilla le cou de la femme, afin de la faire hurler, sa main pinçant son téton, et elle continua encore à se frotter contre son corps. De la sueur coulait en cascade le long de son corps, sur sa peau. Elle sentit l’une des mains gantées de Ming se poser sur ses fesses, serrant son cul, la malaxant. Miranda continua encore à la baiser, marquant sa peau, et l’embrassa encore.

« Hnnnnnnnnnnnnn… !! »

Les orgasmes ne tardèrent pas à venir chez Ming, mais Miranda, elle, se retenait autant que possible. Elle était bien décidée à offrir à la femme un plaisir long et exquis. Miranda continua donc à la prendre, jusqu’à sentir le plaisir atteindre le point névralgique. Un long frisson la traversa de part en part, elle se pinça les lèvres, gémit encore… Puis eut un magnifique orgasme. Enfin, sa queue se relâcha. Le sperme jaillit le long de son corps, et se répandit joyeusement dans le sien. Miranda poussa un long soupir de plaisir, et tout son corps sembla se détendre. Elle se calma progressivement, tout en continuant à jouir, se relâchant de plus en plus.

Une fois ceci fait, Miranda soupira une nouvelle fois, puis s’affala contre son corps.

« Oh, Ming, ma belle Ming… »

Son nez se frotta contre le sien, et elle l’embrassa tendrement, assez longuement.

« Tu es une amante exceptionnelle, ma chérie… Maintenant… Parle-moi davantage de toi, car tu es très intrigante, ma beauté. Que sais-tu faire ? Est-ce qu’on t’a appris à lire, à compter ? La culture ? Connais-tu l’histoire des Forge, par exemple ? »

Il fallait bien admettre que Miranda ne savait encore pas grand-chose sur cette belle Ming…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
« Répondre #78 le: Septembre 30, 2017, 03:03:07 »

Ce fut une première fois des plus mémorables dans toute l’Histoire du Culte ... Ming fut extrêmement bien baisée par l’Elue elle-même. Pour une première fois on ne pouvait pas faire mieux que Miranda Forge. C’était la meilleure chose qui pouvait arriver ; c’était à la fois le plus grand honneur qui pouvait être fait à un membre du Culte, mais c’était aussi la promesse que ça allait être très, très jouissif. Ming avait failli tomber dans les pommes à force de ressentir tout ça. Miranda fut si habile et si experte qu’elle avait manqué d’évanouir Ming rien qu’en la baisant. Mais la jeune femme avait tenu le coup et avait jouit, encore, encore et encore, jusqu’à finir par accueillir en elle le précieux foutre de sa Maitresse. C’était une scène impressionnante où le petit corps de la jeune Ming était totalement surplombé et dominé par le corps de Miranda qui s’abattait contre elle et en elle, lui roulant des pelles jusqu’à en perdre le souffle.

Mais au final, l’Elue finit par jouir et se vida les couilles en Ming. Cette dernière avait atteint des monts de plaisir qu’elle n’avait jamais pu ne serait-ce qu’espérer atteindre un jour. Tout ça, c’était grâce à sa Maitresse, grâce à l’Elue, grâce à la femme qui veille et protège chacune de ses fidèles ... Du moins, c’était la vision qu’elle avait. Miranda se reposa finalement contre le corps de son Ombre, alors que celle-ci l’entoura de ses petits bras, la serrant contre elle. Sa combinaison crissait bien à chaque mouvement et à chaque frottement contre Miranda, ne faisait que l’exciter davantage. Un moment de tendresse eut lieu entre les deux femmes, au moment où Miranda frotta son nez contre le sien, avant qu’elle ne l’embrasse en toute délicatesse et délice. Ming raffolait du gout de ses lèvres et de sa salive ; elle pourrait l’embrasser à longueur de journée, s’il le fallait.

Le corps de Miranda était lui-même sujet de culte à ses yeux. D’une part il était sacré, et d’autre part, il représentait, en tout point, l’absolue perfection. Le caresser, glisser ses mains dessus voire même l’embrasser était donc un privilège en soi, mais aussi source d’extrême plaisir. Ming était la plus fervente fidèle à Mirande de tout le Culte entier, exceptée Tanisha. Après tout, la jeune était littéralement programmée génétiquement pour adorer et servir l’Elue ... Jamais personne pourra égaler son amour et sa dévotion. Miranda finit cependant par lui poser quelques questions, avançant qu’elle aimerait bien la connaitre. Les joues de Ming rougirent, l’Elue désirait la connaitre ? Elle ? Elle ne pouvait que se sentir flattée. « J’ai suivi l’éducation que tout Enfant du Culte suit. La langue, les mathématiques, et une très grande part de culture sur la noble famille des Forge ... Et sur vous. » Dit-elle dans un premier temps.

Evidemment la culture passait aussi par la connaissance autre que celle liée aux Forge ; les différentes planètes connues du Culte, les Dogans, les formes de vies connues à ce jour, etc. Mais il était bien question de parler de Miranda donc, Ming axait surtout là-dessus. « Je connais la grande histoire des Forge depuis son début, jusqu’à son présent. Je sais à quel point votre famille est ... Noble, pure, et vaillante. Et je connais votre histoire aussi, votre Grandeur, et je dois avouer ... Ce fut la partie la plus plaisante de mon éducation. » Dit-elle avec un sourire béat. Le Culte enseignait également ce pourquoi l’Elue était l’Elue, justement. C’était assez compliqué mais, fondamentalement, c’était à cause d’une vision / prophétie de l’une des plus anciennes Gardiennes. Miranda Forge, digne et grande héritière des Forge, deviendrait une Déité. Elle deviendra omnipotente, puissante, régnera sur son monde et même sur le monde tout court, si tel serait ses aspirations. La concernée pouvait avoir des doutes mais, pas le Culte. Depuis cette vision, permettre à l’Elue d’accéder à cette suprématie était l’un des buts clés de toute l’organisation.

Mais cette partie, si d’ordinaire personne ne le disait, Ming n’hésita pas à le dire. « Vous, l’Elue, êtes notre Déité. Nous vous vénérons nuit et jour, et nous vous éternellement fidèles, jusqu’à notre mort et au-delà ... Mais, votre destinée est d’un jour obtenir le Pouvoir et la Suprématie que votre rang exige ... C’est la raison de l’existence du Culte, Maitresse. Et mon rôle à moi ... C’est de payer le prix de la vie à votre place si un jour, c'est nécessaire. » Dit-elle, afin de montrer qu’elle savait des choses.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 247



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #79 le: Octobre 02, 2017, 08:31:13 »

Cette Ming était vraiment exceptionnelle. Si on ne la lui avait pas montré de visu, Miranda n’y aurait jamais cru. Indéniablement, le Culte avait dû prévoir une exception dans les protocoles et les algorithmes de sécurité des EVA pour permettre la présence de Ming. Une chose impossible, sauf quand on connaissait l’histoire réelle des origines de Tanisha Malenga... Car, aussi douée que soit Ming, Miranda s’était entourée de dispositifs de sécurité extrêmement avancés, précisément grâce aux enseignements des Dogans, et dont les EVA disposaient. Si ces dernières n’avaient pas signalé la présence de Ming, c’est parce qu’elles avaient été programmées pour ne pas le faire.

En tout cas, Miranda ne leur en voulait pas, elle trouvait même ça plutôt amusant. Se pressant contre elle, Ming était vraiment en manque d’affection. Et, pourtant, Miranda était sûre que cette femme était une tueuse impitoyable. Une redoutable meurtrière, prête à massacrer des dizaines de personnes sans sourciller si Miranda le lui ordonnait, et qui, pourtant, contre elle, se comportait comme un petit chaton en manque d’affection. Elles étaient allongées l’une contre l’autre, et Miranda avait glissé sa main contre le dos de Ming, la plaquant ainsi contre son corps, Miranda couchée sur le dos, et Ming sur son flanc.

Ming lui expliqua que le rôle de Miranda était d’obtenir un jour le « Pouvoir » et la « Suprématie », et que son rôle, à elle, était de se sacrifier pour elle. La PDG sourit alors, et descendit sa main le long du dos de la femme, jusqu’à atteindre ses délicieuses fesses, qui étaient encore moulées dans sa combinaison. Elle l’embrassa ensuite, tendrement, pendant plusieurs secondes, serrant sa bouche contre la sienne, et rompit ensuite le baiser.

« Je n’aime pas l’idée qu’une aussi belle fille que toi meure, toutefois... Mais, sans parler de ton sacrifice, je suis encore assez perplexe sur cette histoire de déité. Je sais que je suis parfaite, et tout, mais je ne suis qu’une humaine. Alors... Comment suis-je censée devenir une Déesse, Ming ? Qu’est-ce qui vous fait croire, avec autant de certitude, que je suis prédestinée à devenir... Omnipotente ? »

La PDG ne voulait rien cacher, et, en posant cette question, elle avait déjà une petite idée.

« Tu sais, ce culte a été formé par ma famille pour répondre à une question précise... GeoWeapon Corp. n’est que la partie visible de l’héritage des Forge. Car, depuis des générations, les Forge ont toujours fait partie d’un culte, d’une organisation secrète très ancienne... Et votre groupe a été construit et pensé en fonction des objectifs de cette organisation secrète.... »

Jusqu’à quel point Ming était-elle au courant de cela ?

« Avant que nous ne découvrions le Dogan... On dit qu’il existe treize sphères ancestrales, d’une puissance magique incommensurable, et que, si on les réunit toutes les treize, on reconstitue l’Arc-En-Ciel de Maerlyn, et on ouvre la Tour Sombre... Et il est dit, selon cette vieille légende, que celui qui grimpe à son sommet saura si le Créateur existe... Et, à tout le moins, prendra sa place. Mais j’ai toujours pris ça pour une fable, alors... Que savez-vous donc vraiment là-dessus ? »

Ming ne pourrait pas lui mentir sur ce point !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
« Répondre #80 le: Novembre 01, 2017, 03:35:39 »

Il était évident que Ming n’allait probablement pas mourir de sitôt. Tanisha imaginait bien que sa maitresse ne serait pas d’accord pour qu’une si belle et si efficace tueuse meurt bêtement, même si c’était pour lui sauver la vie. Mais, pourtant, chaque membre du Culte était prêt voire conditionné à devoir donner sa vie si la vie de l’Elue, ou d’une Forge, est en jeu. La survie de ce clan et plus particulièrement de l’Elue était plus importante que la survie d’un membre. Cela prévalait également pour la Gardienne ... Qui après tout, n’aurait pas grand-chose d’une gardienne si elle n’était pas prête à prendre la mort à la place de sa maitresse. Miranda semblait encore avoir du mal à concevoir une telle chose et pourtant, ça l’était. Chaque vie ici était prête à partir si cela épargnerait la sienne.

Mais, pour en revenir au sujet, Ming se retrouva un peu prise au piège quand l’Elue commença à lui expliquer certaines choses au sujet de sa famille, et de son héritage. Notamment que les Forge, et elle, étaient les héritiers d’un groupuscule très ancien. Elle semblait penser que le Culte avait été fondé en fonction des objectifs et ambitions de ce groupe, ce qui troubla un peu Ming, mais, elle continua d’écouter attentivement. Puis s’en suivit d’une explication au sujet de treize sphères mystérieuses, ancestrales, censées être dotées de grands pouvoirs magiques. L’Elue expliqua que si on les réunissait, on pouvait ouvrir la Tour Sombre, et selon les plus anciennes légendes, accéder à son sommet et ainsi ... Acquérir un grand pouvoir.

Ming fronça doucement les sourcils car, elle n’était pas au courant de tout ça. Plus précisément, elle savait que les Dogans servaient à retrouver un lieu, une Tour – ce qui coïncidait avec la version de l’Elue – mais au sujet des sphères, elle ne savait pas grand-chose. Il eut alors un blanc, un silence, avant que Ming ne relève le regard. Couchée contre Miranda, lovée contre son corps chaud et en sueur, l’ombre de l’Elue semblait un peu troublée. « Je sais qu’ouvrir la Tour Sombre vous permettra d’obtenir ce pouvoir que nous désirons tous vous offrir mais ... Je ne savais pas qu’il fallait ces sphères pour l’ouvrir. Je savais qu’il fallait retrouver autre chose pour déverrouiller l’accès au lieu où se trouve la tour, mais ... » Dit-elle, avant que Tanisha ne se racla la gorge bruyamment. Ming tourna son regard vers la Gardienne, voyant que celle-ci ne semblait pas vraiment d’accord qu’elle parle de ça.

Tanisha n’allait cependant pas faire des cachoteries à l’Elue. Elle se releva de son fauteuil, puis vint les joindre dans le lit. Elle se plaça sur le côté libre de Miranda, caressant son bras du bout de ses doigts, avec une certaine délicatesse. « Maitresse, il y a encore quelques petites choses que je dois encore vous montrer. Je préfère que ça soit votre Gardienne qui vous montre ces choses plutôt que votre Ombre, car ... Vous le comprendrez. » Dit-elle, l’air un peu embarrassée. Cacher des choses à l’Elue était désagréable mais nécessaire. Mais fort heureusement, c’était le jour où tous ces secrets allaient lui être révélés.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 247



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #81 le: Novembre 01, 2017, 05:55:27 »

Retrouver les Sphères, ouvrir la Tour... La légende disait, à l’origine, que, pour savoir si Dieu, le vrai Dieu, celui omnipotent et tout-puissant, existait, il fallait se rendre au sommet de la Tour Sombre. S’il y avait quelqu’un, alors on était en présence du Créateur. Sinon... Eh bien, on pouvait le devenir. Comment cette simple légende avait pu devenir une règle au sein des Forge, Miranda peinait encore à le croire. Elle se rappelait encore très bien quand elle avait fini par découvrir qu’elle était une Forge. Elle avait été voir sa mère, et cette dernière lui avait donné les codes d’accès aux EVA, et lui avait expliqué tout ce qu’il y avait à savoir sur les Forge. Un jour, Miranda transmettrait également ce savoir à Kara, et elle se souvenait encore de cette conversation, ainsi que de la suite. Les deux femmes s’étaient rendues discrètement dans un manoir abandonné, la maison historique des Forge, perdue dans les montagnes limitrophes de Tekhos, non loin du Dogan de Tekhos. C’était là-bas que Miranda avait vu, pour la première fois, la chambre secrète des Forge, abritant toutes leurs recherches sur les Trezie Sphères, les Grands Anciens, Maerlyn, et l’Héritage... C’est aussi comme ça que Miranda avait entendu parler du Culte, une organisation secrète, fabriquée par les Forge pour réunir des informations sur les Sphères, dans l’ombre des Héritiers. Et elle avait aussi entendu parler de la Monarchie de la Rose et du Roi Cramoisi. All Hail The Crimson King, disaient ses fidèles. Miranda avait vraiment cru à une blague, mais, plus elle voyait les preuves s’accumuler, et plus elle avait compris que son rôle était bien plus important que d’être la simple PDG d’une puissante firme tekhane.

Lovée contre elle, Ming semblait assez perplexe quant à l’existence des Sphères, ce qui ne manqua pas de surprendre Miranda. Tanisha n’en avait pas parlé aux autres membres ? Certes, leur objectif initial était d’obtenir des informations sur les Dogans, mais uniquement dans le but d’obtenir des éléments sur la Tour Sombre, et sur l’Arc-En-Ciel. Ming parla alors « d’autre chose », ce qui étonna Miranda.

« Hein ? Je n’ai jamais entendu parler d’autre chose pour ouvrir la... »

Tanisha se redressa alors, et coupa les deux femmes dans leurs explications, avant de rejoindre le lit. Tanisha avait des choses à lui montrer, et expliqua qu’il était préférable que ce soit elle, plutôt que l’Ombre. Miranda l’observa silencieusement. Elle était curieuse, bien sûr, mais avait néanmoins une autre priorité. Sa main se releva pour caresser le visage de la Gardienne.

« Je ne peux pas partir d’ici avant d’avoir fait la connaissance du reste du Culte, Tanisha. Alors, si tu as quelque chose à me montrer et qui implique que je quitte ce lit, ça va devoir attendre. En attendant, rien ne t’empêche de m’en parler, et de me dire ce que je suis censée savoir. »

Un comportement assez surprenant. Miranda aurait pu arrêter ce jeu maintenant pour en savoir plus, mais elle avait appris à savoir se montrer patiente, et à ne jamais agir de manière assez hâtive... Ce qui ne signifiait pas qu’elle n’était pas curieuse de savoir ce qui se tramait, mais elle avait d’autres manières de le savoir.

« Commence par me pénétrer, et dis-moi ce que je dois savoir. »

Et elle l’embrassa alors. Secret ou non, il y avait un programme à suivre, et, pour l’heure, Miranda n’avait pas assez d’éléments pour pouvoir y déroger !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
« Répondre #82 le: Novembre 27, 2017, 02:39:11 »

Il était préférable que ça soit Tanisha plutôt que Ming qui parle de ce sujet à l’Elue. En effet il s’agissait là d’un passage très important de l’Histoire du Culte, que seules les membres elles-mêmes savent. Il était peu probable que la famille Forge soit au courant de ça, la preuve étant que Miranda ne savait pas de quoi sa Gardienne parlait. La vérité était que, il y a des siècles alors que le Forge fut découvert sur Terra, son premier voyage fut … Involontaire. L’équipe étant parvenue à le remettre en service avait réactivé le système de navigation, qui avait alors redémarré sur son mode de voyage qu’il avait avant d’être mis hors service. Qu’est-ce que cela voulait dire ? Que le Forge quitta Terra de manière automatique, indépendamment de la volonté de son équipage qui à cette époque, fut piégée à l’intérieur du vaisseau. Néanmoins cette information seule ne valait pas grand-chose ; là où elle prenait en importance était de savoir vers où le vaisseau s’était dirigé ?

Où est-ce que le premier équipage du Forge avait posé pied ? C’était ça, ce dont avait parlé Ming et ce que devait savoir l’Elue. Miranda n’était pas au courant mais, elle n’allait pas tarder à l’être. Tanisha ne pouvait pas lui expliquer tout juste par des mots, car il fallait voir pour comprendre certaines choses. Néanmoins elle obéissait au doigt et à l’œil, et sa foi en l’Elue l’obligeait à se plier coute que coute à volonté. Elle ne pouvait et ne voulait pas désobéir à cette femme qu’elle voyait et vénérait comme sa Déité, comme son idole suprême. Ainsi, elle dirigea son membre vers sa petite porte arrière puis, d’un coup sec, s’enfonça en elle. « Hmmm ! » Rugit alors Tanisha, se mettant à onduler du bassin en avant et en arrière, pénétrant bien onctueusement l’arrière-train de Miranda. Cette dernière étant allongée sur son côté, sa Gardienne était derrière elle, allongée également sur son côté, en train de lui darder le fondement.

Elle avait déployé une main sur son sein pour fermement prendre appui et la pénétrer plus fortement, mais en profita pour pincer son tendre téton érigé, avant de venir plonger sa tête pour l’embrasser sensuellement dans le cou. « Le premier voyage du Forge … Hmm … Etait involontaire. Et … Haaaa … L’équipage était pris au piège. Mais il finit par atteindre sa destination et … Hm … Et ce à des milliers d’années lumières de notre … Haaaan … Galaxie ! » Déclara-t-elle, faisant un effort pour parler convenablement tout en bourrant bien fortement les fesses de Miranda. Son corps musculeux se ployait pour mieux la pénétrer et satisfaire sa soif, tandis que Ming, allongée devant Miranda, lui sourit puis se rapprocha, avant de poser sensuellement ses lèvres sur l’un de ses seins. Tanisha retira sa main pour laisser l’espace à Ming, faisant que cette dernière se mise à lécher et embrasser la peau de sa maitresse. « Nous avions atterrit sur la station principale de NCP … L’épicentre de tous les … Hmm … Tout les Dogans. Nous n’avons pas réussi à déverrouiller tous les modules mais, nous sommes sur le point d’y arriver. Hmm … Une fois que ça sera fait, la position de tous les Dogans nous sera révélée et leur accès – Haaaaannn ! – sera déverrouillé. » Avoua-t-elle, révélant ainsi sans doute le plus grand secret du Culte.

En d’autres termes, ils avaient sous la main le moyen de localiser tous les Dogans dans l’univers, et le déverrouiller … Seulement si le Culte parvenait à débloquer l’accès de ladite station. Même si elles sont sur le point d’y arriver, cela leur avait pris des siècles pour y parvenir.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 247



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #83 le: Novembre 28, 2017, 02:22:20 »

Tout ça n’était pas très sérieux. Miranda avait conscience qu’elle était en train de découvrir des choses importantes, des informations qui auraient mérité qu’elle s’installe autour d’une table pour en discuter... Mais, quand on la connaissait, on savait que le sexe était une chose importante pour elle. Parler et faire l’amour en même temps, c’était un exercice extrêmement difficile, quelque chose qui vous conduisait à faire preuve de concision, et à être synthétique. Miranda n’agissait donc pas que par pure perversion, elle avait une idée derrière la tête, et elle eut la démonstration de sa méthode quand Tanisha se mit à la bourrer. Une solide sodomie, avec Tanisha lovée dans son dos, couchée sur le flanc. Ensemble, les deux femmes remuaient tendrement en harmonie, et Miranda gémissait longuement.

Dans ces conditions, Tanisha lui expliqua qu’elle avait découvert le cœur des Dogans, la base de North Central Positronics.

« Haaaaa... !! »

C’était assurément une révélation très impressionnante ! Pour autant, Miranda n’était pas aussi ébranlée qu’on aurait pu le croire. Pour elle, NCP restait un fantasme très lointain, quelque chose qui ne voulait pas dire grand-chose. Elle y voyait surtout l’occasion de trouver de nouvelles technologies, mais, même si elle croyait à la menace du Roi Cramoisi, n’adhérait que peu à tout le mysticisme lié aux Héritiers de Maerlyn, et à ces légendes familiales qu’elle convoyait avec elle.

« Hmmmm... Haaaaaa... !! »

Restée silencieuse, Ming finit par revenir à la charge, et déposa un baiser sur l’un des seins de la PDG, faisant encore soupirer la femme, qui rougissait de plaisir, se tortillant sur place en sentant Tanisha poursuivre ses coups de reins, soulevant et rabaissant le corps de Miranda à chaque coup. Tanisha avait vraiment une constitution impressionnante, et ses coups de butoir transportaient Miranda, la ravageaient sous le plaisir. Tanisha espérait bien parvenir à accéder au cœur du système de NCP, et ainsi déverrouiller l’accès des Dogans.

« V-Vraiment ? Haaaaa... !! »

Même Miranda avait du mal à parler, coincée entre les deux beautés qui se lovaient contre elle. En tout cas, la prochaine destination du Culte était désormais fixée : cette fameuse station centrale. Ce serait l’occasion pour Miranda d’apprendre tout ce qu’il y avait à savoir sur North Central Positronics, de réviser ses cours... Mais, pour l’heure, elle était coincée entre deux superbes beautés, et se pencha vers Ming, allant lui voler un long et langoureux baiser, frottant ses jambes contre les siennes

NCP viendrait après. Pour l’heure... Il fallait s’occuper d’elle !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
« Répondre #84 le: Janvier 04, 2018, 06:24:06 »

Vénérer le corps de l’Elue pouvait, pour certains membres du Culte, être un travail à plein temps. Miranda avait encore beaucoup de choses à découvrir sur cette organisation, notamment le fait qu’une petite partie du personnel lui était entièrement voué. C’est-à-dire qu’à bord, Miranda avait à peu près cinq – tout au plus – servantes qui lui étaient attitrée. Certes, tous les membres du Culte sans exception lui était obéissant et fidèle, mais cette petite poignée avait pour rôle exclusif de s’occuper de Miranda. Pour être plus exact, leur mission était de s’assurer du confort de n’importe quelle représentante de la famille Forge. Mais, Miranda étant la seule Forge à bord, ces cinq personnes étaient donc à son entière disposition. Viendrait un temps où elle fera connaissance avec, mais pour l’heure, sa Gardienne et son Ombre étaient bien décidées à la faire jouir à nouveau.

Procurer des orgasmes à l’Elue pourrait aussi devenir un travail à plein temps, à force. On pouvait se douter que les fameuses précédentes servantes avaient aussi pour vocation de satisfaire les moindres désirs sexuels de l’Elue. En attendant, Tanisha martela de toutes ses forces les entrailles de sa maitresse, déployant force et poigne dans chacun de ses coups de butoir. Elle avait une force exceptionnelle et une endurance à toute épreuve. Elle les mettait à profit pour offrir une sodomie de haute performance à Miranda, ne laissant aucun répit à son anus, qu’elle écartelait sans merci. Tanisha était dans la force, la poigne, la puissance. Le sexe était avec elle très charnel, passionné et ardent. Cela ne voulait pas dire qu’elle n’était pas capable de douceur ou de sensualité ; bien au contraire, elle savait se montrer douce et sensuelle amante quand il le fallait. Mais, à ce moment précis, elle était dans l’optique de détruire le fondement de Miranda, afin de la faire hurler dans un orgasme qui la déchirerait de part en part.

À enfoncer aussi hargneusement sa verge dans son arrière-train, à l’écarteler aussi douloureusement et étroitement les chairs de l’Elue, Tanisha était dans l’optique de montrer à l’Elue qu’elle était et sera à jamais l’une de ses meilleures amantes. Car c’était l’un des prérequis fondamentaux de son poste ; la Gardienne doit être une amante parfaite, irréprochable et devenir un modèle de référence ! Tanisha avait encore du chemin à faire, mais, petit à petit, elle savait qu’elle finirait par convaincre Miranda. La sodomie battait son plein, la Gardienne mettait plein tarif aux fesses de l’Elue qui en devenaient toutes rouges à force. Mais de son côté, Ming offrait tout l’inverse ; de la douceur, de l’amour et de la saveur. L’Ombre de Miranda embrassait langoureusement sa maitresse tout en frottant ses jambes aux siennes. C’était un jeu de séduction, de caresses et de sensualité entre les deux femmes. Ming savourait pleinement les lèvres de Miranda, les capturant entre les siennes tantôt, puis pinçant la lèvre inférieure plus tard avant de revenir sucer sa langue. Le baiser qu’elles entretenaient était très langoureux et affectif, faisant rougir Ming comme une tomate.

Elle décala son visage et vint couvrir le cou de sa maitresse de mille et un baisers. Ses lèvres piquèrent sa douce peau et sa langue se régala du vanillé de celle-ci, dessinant la gracieuse ligne de cette gorge fine. « Hmm ... M-maitresse ... Haaa vous êtes si merveilleuse ... » Dit-elle joyeusement tout en continuant de lécher son cou. Cependant, elle se mit à caresser – à effleurer – le sexe de l’Elue du bout de son genou en le pliant. Un geste très précis et maitrisé par Ming, qui revint rouler une majestueuse pelle à l’Elue, avant de lui déclarer son amour. « Haaan je vous aime si fort, Maitresse ! » Lui dit-elle, piquant à nouveau ses lèvres, l’embrassant de toute ses forces. Miranda devait sans doute avoir compris que chaque membre du Culte l’aimait, en réalité. Il n’existait pas une membre de cette organisation qui, à minima, n’était pas profondément amoureuse de chaque Forge, et en particulier, de l’Elue. La preuve étant que juste après ce baiser, Tanisha posa délicatement sa main sur la joue de Miranda, et tourna son visage pour venir l’embrasser tendrement à son tour. « Je vous aime aussi, votre Grandeur ... De tout mon être. » Lui déclara-t-elle, avant de l’embrasser à nouveau. Ce fut le coup final puisque peu après, elle se crispa et se mit à jouir, rugissant à pleine gorge alors que sa trique monstrueuse et douloureuse se mit à remplir lourdement les entailles de Miranda d’une épaisse et onctueuse crème ...
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 247



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #85 le: Janvier 06, 2018, 04:05:35 »

Les interrogations sur North Central Positronics viendraient après. Là, pour être honnête, Miranda n’était pas en état de s’y intéresser sérieusement. Tanisha lui ramonait l’arrière-train, et la diablesse était douée ! Quelle énergie, quelle force ! Chacun de ses coups était solidement appuyé, et Miranda en avait parfois les yeux qui se révulsaient dans son orbite, ou elle mordillait involontairement les lèvres de la belle Ming. Son corps se frottait contre celui de son Ombre, cette tueuse personnelle, entièrement dévouée à sa service, esclave parfaite et absolue. Miranda se dandinait sur place, et, en réalité, c’était Tanisha qui, avec ses coups de butoir, rythmait le rythme du trio, incluant en ce sens les pénétrations que Miranda infligeait régulièrement à Ming. Brutalité dans son dos, douceur sur le devant. Miranda flottait sur un délicieux coussin de chair, sentant les baisers de la femme, le corps de Ming qui se frottait tendrement et moelleusement contre le sien. La jeune femme avait posé une main sur les cheveux de Miranda, et maintenait autant que possible sa tête, l’embrassant, tout en relevant son genou.

Un frisson traversa Miranda quand elle sentit quelque chose jouer avec ses bourses, et comprit qu’il s’agissait du mollet de Ming. Cette dernière jouait à la contorsionniste sous son corps, et ce uniquement dans le but de satisfaire davantage sa Maîtresse. Un geste touchant, indéniablement. Ming, entre plusieurs baisers, lui avouait son amour, et Miranda en profitait pour mordre son cou, léchant sa chair, remontant tendrement sur sa peau, laissant parfois sa salive, tant Tanisha la malmenait.

« Mmmmhmmm... Ggggnnnnhhh... Tu... Tu as une de ces queues, Ta-Tanisha, hmmmm... !! »

Et elle ne disait pas ça pour la flatter, c’était sincère ! Tanisha était très prometteuse, et méritait clairement d’être la Gardienne du Culte ! Cette femme musclée continuait donc à la labourer, et Miranda la sentit se pencher vers elle, serrant ses mains sur son cul, palpant ses fesses. Elle força Miranda à tourner la tête, et les deux femmes s’embrassèrent brièvement. Le corps de Tanisha se serra contre le sien, et la Gardienne hurla contre ses oreilles, tout en sentant son corps tressauter sur place. Miranda jouit à son tour, et remplit l’intimité de Ming, qui devait avoir déjà enchaîné plusieurs orgasmes. Elle sentit le foutre de Tanisha filer dans son corps, venant la remplir avec appétit, et elle-même se laissa aller, jouissant à son tour bien généreusement.

« Haaaaaaaaaaaaaannnn... !! »

Miranda se relâcha longuement, et s’affala pendant quelques secondes contre le corps de Ming, s’écrasant sur ses seins. Sa respiration était lourde, ses cheveux défaits... Le foutre de Tanisha coulait très lentement de ses fesses, car la Gardienne s’était abattue dans son dos, les trois femmes allongées ainsi sensuellement l’une sur l’autre, enfermant Miranda dans un cocon de chaleur et de douceur. Miranda releva un peu son visage, et resta couchée sur le corps tendre et agréable de Ming, sentant les secondes devenir des minutes. Un sentiment agréable, cette sensation magnifique d’après-sexe, où tous ses muscles se relâchaient, et où tout son corps se détendait. Une sensation délectable, en réalité.

La PDG finit néanmoins par se hisser un peu, sa main gantée venant palper le sein de Ming, pinçant son téton.

« Hmmm... Donc... »

Miranda se défit lentement de ce doux cocon, et se retourna, faisant doucement craquer les articulations de son dos en se mettant en place. Elle invita Ming à venir lécher son membre, écartant pour cela légèrement les jambes, et parla à la jeune Gardienne, le corps en sueur, parcouru ici et là de belles plaques rouges sous l’effet de l’effort :

« Vous avez trouvé le centre d’émission des Dogans ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
« Répondre #86 le: Mars 10, 2018, 04:53:26 »

Il était indéniable que la Gardienne avait toutes les qualités requises pour au moins assumer toute la partie sexuelle de son poste. Être la Gardienne du Culte impliquait d’être une amante très endurante, forte et douée. En martelant ainsi le fessier de Miranda, en ne lui laissant aucun répit, elle était simplement en train de montrer à sa maitresse qu’elle était à la hauteur. Tout son corps musclé remuait contre elle, alors qu’elle venait également de lui tourner la tête pour venir farouchement l’embrasser, plongeant sa langue dans sa chaude bouche. Tout ceci était fait dans le but de faire jouir Miranda, de lui apporter plaisir sur plaisir, extase sur extase ! Ming n’était pas en reste de son côté, continuant de s’occuper de sa maitresse bien comme il le fallait.

Néanmoins, le somptueux trio finit par jouir de concert, alors que d’une part la Gardienne entra en éruption de foutre et se mit à remplir les entrailles de Miranda, et d’autre part, Ming qui continuait de jouer avec sa merveilleuse maitresse, jusqu’à se faire elle-même remplir. Miranda se déversa complètement en elle, continuant de la pénétrer, de la labourer même en étant en train de jouir en elle. C’était donc un formidable final pour les trois demoiselles, qui finirent collées l’une à l’autre. L’Elue était prise dans une douce et chaude étreinte, entre Tanisha et Ming. Elle se reposait contre celle-ci alors que sa Gardienne caressait doucement son épaule, déposant un petit baiser dessus.

Mais, bien qu’agréable, ce petit moment d’après-sexe finit par se terminer. Miranda se redressa, finissant assise, puis demanda alors des détails sur le sujet abordé plus tôt. Si l’heure était aux explications pour Tanisha, Ming quant à elle allait devoir satisfaire à nouveau son héroïne. La belle Ombre hocha la tête puis, docilement, s’allongea entre les cuisses de Miranda, visage au-dessus de son sexe, puis commença à le lécher et l’embrasser. Ses douces lèvres se posèrent dessus puis se mirent à nettoyer le délicieux membre, non sans déposer ci et là de sulfureux baisers et léchouilles. Tanisha se mordit la lèvre, puis entreprit de répondre. Mais avant cela, elle se déplaça dans le dos de sa maitresse puis posa doucement ses mains sur ses épaules, commençant ainsi à masser l’Elue de manière ferme, pour détendre ses muscles après un tel effort.

« Nous pensons qu’il s’agit de cela. La station principale de NCP, le centre principal, où de là on peut localiser et déverrouiller tous les Dogans. Cela fait des siècles que le Culte œuvre à pouvoir y accéder, et comme je vous l’ai dit, nous sommes sur le point d’y arriver. Si une telle chose se fait, alors nous aurons accès ... A tous les Dogans existants. » Dit-elle, d’un ton sérieux. Et alors que Tanisha expliquait ceci, Ming avait transformé ses coups de langue en une véritable fellation, où elle était en train de pomper sensuellement la belle queue de Miranda, à pleine bouche. « Nous nous apprêtons à effleurer du bout des doigts notre but, Maitresse ... Le moment où la station sera déverrouillée, un grand moment sera marqué dans notre Histoire. » Conclut-elle.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 247



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #87 le: Mars 12, 2018, 09:07:25 »

Après ce triple orgasme, Tanisha dans le dos et Ming contre elle, Miranda baignait littéralement dans un cocon de bonheur et de douceur. Une fine et agréable chaleur qui entortillait ses muscles. Pour autant, la PDG n’en avait pas encore fini avec Tanisha, ni avec Ming, et encore moins avec le reste du Culte. Si ces femmes pensaient en effet pouvoir la fatiguer si aisément, elles se trompaient durement ! Miranda reprit lentement son souffle, appréciant en tout cas le corps de Tanisha. Forte et musclée, elle était une amante terrible, à la peau douce et chaude, parvenant très bien à manier aussi bien l’agressivité naturelle résultant de sa forte ossature que la douceur incroyable de son corps.
 
*Mais quoi de plus surprenant, après tout, quand on connaît ses origines ?*
 
Assise sur le lit, avec sa queue trempée, Miranda reprit sa respiration, tout en laissant Ming s’attaquer à son membre. L’Ombre s’allongea sensuellement sur le lit, et passa tout naturellement à l’action, sans guère demander son reste. Miranda frémit légèrement en voyant sa belle bouche remuer le long de son sexe, titillant sa queue, l’amenant à doucement gémir. Fermant les yeux, elle laissa ensuite Tanisha se glisser dans son dos, les solides et tendres mains de la guerrière venant frotter ses épaules.
 
Tout en soupirant lentement, sous ce contact, Miranda se pinça doucement les lèvres, et laissa la femme parler, revenant à des sujets autrement plus ambitieux que leur simple appétit sexuel… Comme la découverte des Dogans, et, surtout, de la station centrale. Bien sûr, Miranda connaissait l’existence de ces étonnants dômes technologiques. Il en existait un dans les tréfonds de Tekhos, et ce Dogan avait été d’une aide inestimable pour permettre à la technologie tekhane de s’améliorer en quelques siècles. Des stations bien mystérieuses, en réalité, qui appartenaient à une énigmatique firme, North Central Positronics. Miranda et le Culte ne savaient guère de choses sur NCP, si ce n’est que les Dogans disposaient d’une technologie très avancée, et qu’il était impossible d’entrer plus profondément que les niveaux extérieurs.
 
Au demeurant, cette quête n’avait jamais fasciné Miranda plus que ça, mais elle savait que sa mère, dans le carnet qu’elle lui avait laissé le jour où Miranda avait pris le contrôle de GeoWeapon Corp., avait longuement insisté sur les Dogans, sur NCP, ainsi que sur la légende de la Tour Sombre, sans que cela ne stimule jamais vraiment Miranda. Et pourtant, elle se retrouvait dans l’espace, entourée de femmes belles, fortes, intelligentes, des beautés qui, toutes, croyaient fermement à la cour des miracles que constitue NCP.
 
« Oui, hmmm… J’espère que nous ne pourrons résoudre ce mystère, Tanisha… Hmmm… Masse mes seins, ma belle… »
 
Même en étant sérieuse, Miranda ne pouvait s’empêcher de ramener la conversation au sexe, comme une sorte de leitmotiv chez elle. Mais, après tout, c’était à ça qu’on reconnaissait la gérante de la redoutable mégacorporation.
 
« Oui, hmmm… »
 
Sa main gantée serra les cheveux de Ming, qui pompait désormais énergiquement son dard, réveillant l’érection de la femme. Miranda gémit encore, bien consciente qu’elle avait encore tout un équipage qui attendait impatiemment qu’elle vienne leur faire l’amour. Ceci dit, sa priorité restait, pour le moment, l’Ombre et la Gardienne.
 
« Quand… Quand y serons-nous, haa… ? Et… Sait-on si ce centre est toujours en activité ? S’il y a des signes de vie à bord ? Se trouve-t-il… Hmm… Est-il près de systèmes dangereux ? Haaaa, ma belle Ming, si assoiffée, hmmm… »
 
Il est clair, indiscutablement, que Ming était en manque…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 ... 4 5 [6]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox