banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Montée comme une licorne [Firya]  (Lu 673 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« le: Juillet 19, 2016, 10:12:17 »

« J’ai chaud ! Toi aussi, tu as chaud, hein, mon pauvre petit Éclipse ? »

Un long soupir de frustration s’échappa des lèvres d’Alice, qui se mordilla les lèvres, en caressant la crinière d’Éclipe. Son cheval avait beau être un destrier de guerre, même lui n’appréciait pas la chaleur, et ce pas plus que la solitaire silhouette, qui s’aventurait le long des forêts de Sylvandell. Elle, qui était habituée à faire de l’équitation s’était risquée à sortir du château, qui était, de toute manière, étouffant. Une vague de chaleur s’était abattue sur Sylvandell, et la plupart des Sylvandins rôdaient près des lacs du petit royaume. Alice, elle, avait choisi de faire de l’équitation, en pensant que, en faisant des accélérations, elle pourrait avoir un peu de fraîcheur, mais l’air était tellement sec, tellement chaud, que rien d’autre ne venait que... Eh bien, de la chaleur.

Alice avait rejoint les hauteurs de Sylvandell, des endroits où il y avait peu de gens qui circulaient, en grande partie parce qu’on était dans le territoire des Dragons, et qu’il était donc interdit de se promener. Bien sûr, Alice aurait pu descendre, et, de, fait, depuis la hauteur, elle pouvait voir, en contrebas, le royaume. Sylvandell était comme un plateau de verdure, de villages et de forêts, situé autour d’épaisses montagnes. Alice était, justement, le long de l’une de ces montagnes, suivant un sentier, qui lui permettait d’avoir une vue spectaculaire. Sylvandell était vraiment un endroit magnifique, et, même si la jeune femme était habituée à ce paysage, elle ne s’en lassait toujours pas. Tranquillement, Alice avança au pas, afin de ne pas tomber, et rejoignit un trou dans la paroi, une ouverture dans la montagne donnant tout droit sur la forêt.

« On y est, Éclipse, ne t’en fais pas, tu pourras bientôt boire ! »

De l’eau, de l’eau... Quand il faisait une telle chaleur, l’eau devenait assurément le plus grand de tous vos amis. Alice avançait entre les arbres, entendant les gazouillis des oiseaux. Même à l’ombre des pins et des chênes, il faisait encore très chaud. Cependant, les oiseaux laissèrent bientôt place au ronflement d’une eau... Au milieu de cette petite bande d’arbres, il y avait, contre une paroi, une cascade d’eau, avec un petit lac naturel. Ce lac était petit, et Alice arrêta le cheval devant ce dernier, puis sauta sur le sol. Ce lac était assez méconnu des patrouilles, et, même si on pouvait le rejoindre depuis l’autre côté, la Princesse aimait se dire que c’était son endroit secret, un magnifique refuge.

Sans guère attendre, la jeune femme retira ses gants en cuir, ses bottes, sa robe, et ses sous-vêtements. Toute nue, elle s’étira, puis se laissa tomber dans l’eau, s’en immergeant totalement, avant de remonter à la surface, en soupirant de plaisir.

*Ohhhh !! Si ça fait du bien... !!*

L’eau ruisselait joyeusement sur son corps, et elle glissait ses mains dans ses cheveux, les rabattant en arrière,  savourant cette fraîcheur... Sans savoir qu’elle n’était pas aussi seule qu’elle ne le croyait.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juillet 20, 2016, 05:18:24 »

On lui avait dit que Sylvandell était une région montagneuse très agréable, où il faisait bon vivre. La jument se souvenait encore de la description que lui avait fait sa dernière amante, de sa région natale, et cela lui avait donné envie d'y faire un tour, un peu en touriste. Mais maintenant qu'elle y était, la voilà qui était littéralement accablée par la chaleur. Même sous couvert des arbres, il faisait très chaud, et la terranide erra un moment sans se soucier du chemin qu'elle prenait. Sa seule pensé, était qu'il devait forcément y'a voir des sources naturelles dans les hauteur, de quoi se rafraichir un peu, avant de finir déshydratée.

Et finalement, au bout de longues heures d'ascension, Firya arriva miraculeusement devant un lac. Sans réfléchir plus que cela, elle se laissa tomber à l'eau, bras écartés, dans une énorme éclaboussure, et se laissa flotter à la surface en faisant la planche, se contentant de se laisser guider par le fable courant due à la cascade qu'elle entendait un peu plus loin. Bigre que ça faisait du bien, un peu d'eau fraiche. La jument y resta bien une bonne heure, avant d'entendre un bruit de cheval au galop. Se rapprochant de la rive, cachée dans les roseaux, elle vit ainsi une belle cavalière blonde venir jusqu'au même lac et s'y arrêter un peu plus loin, se déshabillant sans gêne avant d'y piquer une tête.

Une idée traversa alors l'esprit de la terranide. Elle avait envie de sexe après cette petite détente, mais ne voulant pas déranger la blonde tout de suite, son regard se tourna vers le cheval à la robe noire, un peu délaissé dans un coin. Pauvre bête, elle aussi elle aimerait sans doute se détendre un peu. Elle se rapprocha donc de façon à ce que l'humaine ne la vois pas tout de suite et se dirigea vers l'étalon, qui identifia plus Firya comme une femelle de son espèce que comme une intruse. La terranide en profita pour s'agenouiller à ses cotés et attraper son sexe équin, qui s'allongea doucement sous son doigté. Le cheval se laissa faire sans hennir ni se cabrer.

« Là mon beau ♥... Tu es un peu seul et délaissé non ? Laisse moi m'occuper un peu de toi, pendant que ta maitresse se baigne ♥ »

Aussitôt dit, Firya se pencha en avant et lécha ce long sexe équin avec dévotion, suçant longuement le gland de l'animal, jusqu'à ce que le membre soit bien dur. la terranide se mit ensuite à quatre pattes sous lui, bras et jambes tendus et écartés de manière à ce que le membre puisse la pénétrer. L'étalon s'avança donc un peu et pénétra sa féminité humide, hennissant doucement, avant de la besogner. Et Firya soupira doucement de plaisir elle aussi, sa propre trique commençant elle aussi à se raidir. Si elle avait le pouvoir de transformer les chevaux en terranides, elle s'en serait sans doute déjà occupée.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Juillet 20, 2016, 09:36:33 »

Après s’être désaltéré, Éclipse s’écarta un peu, cherchant une herbe qui ne soit pas trop trempée pour pouvoir y brouter paisiblement. Alice, elle, faisait le plat, ne s’en faisant pas trop. Elle connaissait son cheval, et savait qu’il ne partirait pas sans elle. Les oreilles enfouies dans l’eau, yeux clos, elle sentait le soleil, quelques rayons parvenant à l’éclairer, la mettant dans une situation particulièrement agréable, puisque l’eau la rafraîchissait, et le soleil la berçait. Là, comme ça, Alice était tout simplement heureuse, et n’entendait pas ce qui se passait autour d’elle. Un manque de vigilance qui pouvait tout à fait se comprendre, car elle ne s’attendait pas vraiment à recevoir de la visite dans cet endroit reculé. Alice, yeux clos, continuait à se laisser aller, sans constater que, pendant ce temps, Éclipse était tombé sur quelqu’un.

Ce cheval était un puissant destrier, offert aux Sylvandins après avoir mené une vie intense, sur le front de guerre. Ce cheval avait porté de lourdes charges, et avait assisté à des sièges particulièrement violents, à des scènes de bataille violentes, où le sang avait ruisselé, ainsi que la mort, la pourriture, et le chaos et la désolation. Éclipse était donc un puissant cheval, et, quand Firya s’approcha de lui, ses instincts animaux prirent rapidement le dessus, surtout quand la femme alla lécher son sexe. Un sexe qui n’avait absolument rien à voir avec celui d’un humain ; la queue d’Éclipse était une sorte de longue et grosse trompe, une puissante matraque veineuse qui durcit et gonfla quand Firya alla la lécher. Le cheval s’ébroua doucement, ses sabots fendillant le sol, et il remua sa crinière, penchant sa tête vers la Terranide, sa longue langue pendouillant légèrement de sa bouche.

La bouche de Firya fila à l’extrémité de cette queue, qui se durcit, le cheval continuant à s’ébrouer. Il ne hennissait pas fort, car il était tout, sauf paniqué. Au contraire, la bête adorait ce qu’elle subissait, et, quand Firya se mit en position, le cheval ne se fit pas attendre. Sa queue caressa les cuisses de Firya, et ne tarda pas à se frayer un passage, ses sabots se déplaçant encore, le temps que le cheval trouve une bonne position... Puis il plia les genoux, légèrement, surtout les pattes arrière, et commença à remuer, soulevant et abaissant ce corps, en la prenant par l’arrière, comme les chevaux aimaient le faire. Il la prenait par l’arrière et par le haut, masse épaisse de kilos et de chair. Le poids d’un cheval adulte oscillait de 400 à 1 200 kilo pour les plus lourds, et Éclipse pesait près d’une tonne. Autant dire que la queue qui pourfendait Firya était une solide épée, et le cheval hennissait plus fort, crispant ses dents devant ce vagin serré.

*Mais que... ?!*

Alice, en entendant clairement les hennissements de son cheval, se retourna, et se releva. Des visiteurs ? Ce serait vraiment étonnant, et, tandis qu’elle y songeait, sa main se posa sur le rebord, et elle se hissa, les yeux fermés, cheveux devant le visage.

« Éclipse, mais qu’est-ce que... »

Elle retira ses cheveux, et ouvrit les yeux, et...

« Owww... »

Alice s’était machinalement relevée, mais s’était attendue à tout, sauf à... Ça. Une espèce de femme avec une peau marron se trouvait sous son cheval noir, qui la besognait furieusement.

La jeune Princesse en était tellement estomaquée qu’elle ne savait même plus quoi dire...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Juillet 25, 2016, 04:08:38 »

Le cheval ne la ménageait pas, et c'était aussi pour cela que la terranide aimait se faire prendre par ces animaux. Le long sexe équin s'enfonçait dans son intimité jusqu'à la garde, sans la faire s'souffrir le moins du monde, son vagin étant conçu pour ce genre de sexe. L'étalon allait et venait puisement en elle, et Firya haletait lourdement, sa bouche entrouverte et sa langue légèrement sortie, comme son partenaire animalier. Le long sexe équin de la jument futanari était lui aussi, son gland plat frottant sur la terre au rythme des vas et viens du cheval, et elle mouilla généreusement sur le sol.

« Haaa.... Haaaaaa.... Hmmmmmmouiiiiii.... »

Firya remuait légèrement sa queue de cheval, sous le plaisir qu'elle ressentait et vis, du coin de l'œil, la blonde revenir.

« Éclipse, mais qu’est-ce que... Owww...

Hello ! ça va ? Huum... J'adore ton étalon tu sais ? Dis, tu voudrais pas t'occuper de ma verge.... Haaaaa.... pendant que je me fais besogner ?
»

La jument regardait l'humaine avec un grand sourire, alors qu'on pouvais clairement voir sa mouille glisser le long de sa propre verge. Pour sûr, Firya ne perdait pas le nord.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Juillet 25, 2016, 05:40:12 »

Surréaliste, la scène continuait à surprendre Alice par son caractère... Aussi surprenant qu’inattendu. Surréaliste, quoi... La jeune femme se frotta même les yeux, pensant faussement qu’elle rêvait. Mais pouvait-elle imaginer les cris de plaisir de cette femme, le bruit des sabots heurtant le sol, les hennissements de son cheval, et le bruit solide de claquement que faisait la queue d’Éclipse en rentrant en elle ? Alice savait que les destriers ashnardiens n’étaient pas castrés, tout comme les chevaux nexusiens. Après tout, il fallait bien repeupler une race qui avait tendance à perdre beaucoup de ses membres lors des multiples guerres. Éclipse était donc un pur mâle, et la zoophilie, en soi, ne gênait pas Alice tant que ça. Enfin, de plus, pouvait-on vraiment parler de zoophilie en la présence ? Les Terranides étaient à moitié des animaux, et celle-ci était visiblement une belle Terranide-jument. Ce qui, surtout, la frappait, outre la scène de sexe inattendue, c’était de voir Éclipse, un cheval qui l’accompagnait depuis son enfance, faire l’amour. Symboliquement, c’était un peu comme voir sa mère avoir un rapport sexuel. Enfin, ça n’était pas au même niveau, mais, sur le principe, c’était un peu ça...

Alice constata alors qu’elle avait été surprise par la femme, qui demanda à ce qu’elle la masturbe, tout en lui confiant adorer son étalon.

« H-Hein... ? Q-Quoi... ?! »

Aucune gêne chez cette femme, c’était même tout le contraire, et Alice était encore trop surprise pour oser faire quelque chose. Néanmoins, elle se rapprocha un peu. Difficile d’avoir une conversation quand la personne en face de vous était en train de se faire ramoner par un cheval. La grosse queue d’Éclipse s’enfonçait dans la chatte de la Terranide-jument, et son phallus, juste au-dessus, était bien gros, assoiffé, trahissant l’excitation vibrante que la femme pouvait ressentir.

*Tu ne devrais pas être surprise, c’est un cheval... Le cheval n’est pas un symbole de sexe dans la plupart des cultures pour rien !*

La Princesse cligna alors des yeux, et, lentement, continuait à se rapprocher. Ses joues étaient bien rouges, mais elle avait toujours du mal à oser s’avancer.

« Je... Euh... »

Qu’était-elle supposée faire ? Fuir à bride abattue ? Hurler à cette femme de laisser son cheval tranquille ? En l’état, c’était plutôt Éclipse qui se défoulait, et, si Alice tentait de le repousser, non seulement elle échouerait, mais elle risquait aussi d’énerver son cheval. Néanmoins, il fallait qu’elle dise quelque chose, et c’est ainsi que la première imbécillité venue s’échappa de ses lèvres :

« Je ne sais pas si c’est prudent que je m’approche ! » finit-elle par dire.

Immédiatement, elle se pinça les lèvres, regrettant presque d’avoir dit ça, tout en rougissant furieusement encore... Pendant qu’Éclipse, lui, continuait férocement et joyeusement à labourer le corps de la belle Terranide à la peau sombre.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Juillet 26, 2016, 05:56:39 »

Une autre des raison pour lesquelles Firya aimait les chevaux, c'était que ces derniers étaient très endurants, tant dans les travaux habituels qu'on leur confiait que pour copuler. Eclipse continuait donc de labourer la terranide pendant que celle-ci gémissait de plaisir, sous l'œil médusé de la Maîtresse du mâle, qui visiblement semblait peu encline à venir s'occuper de la monstrueuse trique de la Futa.

« Je... Euh... Je ne sais pas si c’est prudent que je m’approche ! »

La jument la regarda de nouveau, son plaisir clairement affiché sur son visage. Se cambrant légèrement en relevant son fessier, elle adressa un joli sourire à l'humaine

« Ne dis pas de bêtise voyons ! Haaaaa.... Si tu te met sous moi... haaaaaa.... Tu risque rien... »

En fait, la seule chose que cette fille risquait réellement, c'était de se faire arroser de semence lors de son orgasme. Et sans doute même lors de celui de son cheval.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #6 le: Août 05, 2016, 01:23:36 »

Pauvre Éclipse, elle n’aurait jamais cru ça de lui... Mais, en même temps, passée la surprise initiale, il était tout à fait logique que son cheval s’accouple avec cette femme. Alice rougissait furieusement, hésitant encore sur la chose à faire. La zoophilie n’était pas, en soi, quelque chose de repoussant à Terra. Du moins, c’était un fantasme que personne n’avouait à voix haute, mais, dans un sens, coucher avec un Terranide, c’était déjà une forme de zoophilie. Alice ne savait plus quoi dire, ni plus quoi faire, tant son esprit était traversé par des voix différentes et multiples, et par autant d’envies contradictoires.

*C’est risqué...
Tu ne peux pas faire ça !
Et pourquoi pas ? Elle a l’air mignonne...*

La jeune Princesse rougissait benoîtement, de plus en plus proche, tandis qu’Éclipse, infatigable, continuait, encore et encore, à labourer la femme. Sa queue était devenue un véritable pilon, si dure et si longue qu’il était désormais impossible d’en extraire la Terranide-licorne avant que le cheval ne se répande en elle.

« Mais je... Euh... »

À court d’arguments, elle sentait une certaine chaleur se répandre en elle. La corne de la Terranide était rose brillante, et répandait autour d’elle une aura de luxure propre aux prêtresses de Lust, excitant de plus en plus Alice, qui sentait toutes ses inhibitions voler en éclats, tandis que ses seins commençaient à devenir plus lourds, ses tétons se durcissant. Elle se pinça les lèvres, se rappelant qu’elle était toujours nue, et que son excitation devait maintenant être visible.

Déglutissant, la jeune femme se rapprocha alors, et posa une main sur le corps d’Éclipse, sentant son excitation, son énergie, sa force... Elle fléchit alors les genoux, se retrouvant près de la femme. Alice, rouge, posa alors ses doigts sur sa corne, la sentant toute chaude, toute douce, provoquant un léger frisson électrique. Elle se pinça à nouveau les lèvres, et constata que la Terranide se tenait sur ses quatre pattes.

« D’a... D’accord... »

Alice entreprit alors de se positionner, assez difficilement, en rampant sous Firya, sentant ses seins et ses cheveux caresser son dos, puis elle se retourna alors, se retrouvant sous elle, leurs seins se caressant. Alice posa ses mains sur les épaules de la femme, sentant également sa verge caresser son bassin, et posa ensuite sa main sur sa nuque, puis entreprit de l’embrasser, pressant son corps contre le sien.

« Hmmm... »

Petit à petit, Alice avait basculé. Et elle était tombée dans le terrier du lapin, laissant parler son imagination et cette douce folie que le sexe procurait...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox