banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Equine's lovers [PV]  (Lu 1611 fois)
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1003

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« le: Juillet 17, 2016, 04:04:30 »

Cela devait être un jour comme un autre. Notre voyageuse sans terre et sans frontière devait à nouveau rallier deux petites villes, situées fort bien heureusement dans l’une des plus belles régions du pays. Une région boisée, où la température y était incroyablement équilibrée en cette période de l’année. Anna aurait tant voulu poser définitivement ses bagages ici, mais elle devait encore et encore continuer de vagabonder ci et là. Depuis son exil de sa ville natale qu’était Tekhos Metropolis, la pauvre femme n’avait de cesse de voyager, sans jamais s’arrêter. C’était une vie qui lui convenait la plupart du temps, mais de temps à autre, devant la beauté de la nature ou l’excellente ambiance de certain village, notre demoiselle rêvait de pouvoir enfin poser ses valises. En attendant qu’un tel jour arrive elle s’autorisait néanmoins de se reposer de temps à autre.

Ce jour-ci, notre héroïne décida de se poser dans une clairière, forte bien jolie. Un coin vert et presque féerique, où on s’attendrait presque à y rencontrer des fées et des licornes. Anna se dirigea vers le petit lac, et se reposa enfin en posant ses fesses à terre, au pied d’un arbre. Elle soupira d’aise et se laissa donc bercer par le petit vent caressant son corps. Son dos se cala contre le tronc de l’arbre, et pendant quelques minutes, elle se laissa ainsi. Se reposer, tout simplement. Anna se laissa même jusqu’à fermer les yeux pendant quelques temps, avant de finalement les rouvrir. Se laisser bercer par les chants de la nature et son vent, c’était bien mais … Elle se sentait d’humeur à lire. Et pas n’importe quoi. Après tout, il s’agissait bien d’une Tekhane … Qui chasse le naturel revient au galop.

Ainsi, la jeune femme sortit un petit livre de son sac de voyageur. Un marque-page était là, et elle reprit donc la lecture du bouquin. Ce n’était pas n’importe quel bouquin ; il s’agissait d’un livre érotique. Très érotique … Une histoire assez atypique d’ailleurs, reflétant un fétiche enfouit et mal assumé par notre dame. Les sexes équins. Le livre parlait tout simplement d’une relation entre deux femmes, l’une humaine, l’autre Terranide. Les deux femmes étaient extrêmement amoureuses, et dès qu’elles se retrouvaient, elles s’adonnaient pleinement à leur passion. Une histoire d’amour et de sexe débridé, comme Anna les aimait bien. La particularité était que la Terranide était typé équin, et que les deux femmes étaient des hermaphrodites. Le livre était criblé de passage érotique, et en lisant, Anna finit par avoir chaud … Très chaud. Sa petite main libre finit par lentement déboutonner son jean, prenant son temps, faisant alors sortir son intimité à l’air. Un beau mandrin en peine forme, qui semblait n’attendre qu’une chose …

Chose qu’elle sortit de son sac, toujours en prenant son temps car elle continuait de lire en même temps. Anna se baladait toujours avec un outil très pratique ; une sorte de gode en forme de sexe équin. Celui-ci avait la particularité de répondre autant aux attentes d’une femme qu’un homme. En effet, si on pouvait s’en servir comme d’un gode, ce sexe était aussi creux et très étroit, permettant ainsi aux hermaphrodites de le pénétrer, comme un con artificiel. Deux en un ! Anna se caressa doucement avec, effleurant autant son mandrin que sa féminité. Plus elle lisait, plus elle était excitée. Et quand le livre passa sur des passages réellement chauds, elle craqua. « Haa … » Gémit-elle du bout de ses lèvres finissant par frotter durement son outil contre son sexe, avant de lentement appuyer pour le pénétrer. Sa belle verge remonta dans la chaleur et l’étroitesse de ce sexe équin artificiel, lui arrachant de multiples gémissements et des rougeurs des joues. Tellement que cela était bon, elle ne fit même plus attention aux alentours …

Elle posa son livre, et s’adonna pleinement à son propre plaisir, pénétrant ainsi son gode. « Hmm … Haaaaann … » Continuait-elle ainsi, fourrant lentement et sensuellement ce sexe, enfouissant toute sa trique dedans.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juillet 17, 2016, 05:15:29 »

Depuis qu'elle avait été débarquée sur ce monde, Firya prenait plaisir à l'explorer et à découvrir ses merveilleux paysages. De par sa nouvelle nature de terranide Furry, la nudité ne la gênait pas le moins du monde, et ce malgré son membre masculin, qui s'il n'était pas en érection, restait assez imposant malgré tout, se balançant doucement entre ses cuisses. Et ayant longuement vécue dans une ville, en pénétrer une ne la dérangeait pas tant que ça. Tout du moins était-ce le cas au début, car elle avait appris que les terranides étaient souvent réduits en esclavage — chose qu'elle aimerait éviter tout de même — et s'évertuait depuis à les éviter d'avantage, favorisant les fermes isolées. Elle avait ainsi pu glaner de précieuses information sur ce monde, tout en culbutant certaines filles de fermières, transformées pour l'occasion.

Firya avait aussi pour habitude de voyager au couvert des forêt plutôt que sur les routes, afin d'éviter au maximum les mauvaises rencontre. C'est ainsi qu'elle arriva aux abords d'un lac à l'eau claire et à priori désert. L'endroit lui semblait propice pour une petite baignade, mais un faible gémissement sur sa gauche attira son attention. Prudente et silencieusement, elle s'approcha de la source de ces petits bruits, jusqu'à voir une humaine, une futanari plus précisément, prendre du plaisir en se masturbant dans...

* Non, je rêve ? Elle est vraiment en train de... ? Avec.. . ? *

Mais non, elle ne rêvait pas. C'était bien avec un gode équin et flexible qu'elle s'amusait, non pas en le fourrant dans son intimité, mais en le pénétrant avec son membre. Voilà une chose à laquelle la jument elle même n'avait jamais songé. Était-il possible que cette humaine puisse pénétrer l'urètre de son peins équin ? Et quelle sensation cela pourrait procurer ? Hmmm... Peut être qu'elle n'allait pas la transformer tout de suite celle là...

« Hmm … Haaaaann …

Salut toi ! Dis moi, tu as l'air de bien t'amuser avec ce jouet~ Mais tu voudrais pas essayer avec un vrai sexe équin ?
»

Firya était sortie des fourée et se penchait vers elle, sur sa droite, mains sur les genoux. Son sexe, toujours au repos, mais relativement long et épais, était juste sous le nez de l'humaine.

« Moi c'est Firya. Et toi, c'est quoi ton petit nom ?~ »
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1003

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #2 le: Juillet 17, 2016, 05:49:13 »

Anna aurait pu jouir ainsi. Son fantasme pour les sexes équins était tel qu’elle aurait pu jouir abondement dans ce gode, qui était prévu pour d’ailleurs. Une autre prouesse des Tekhanes en matière de jouet sexuel ! Anna avait fait l’affaire du siècle en acquérant ce gode. Quand elle le désirait, elle pouvait soit s’en servir pour le pénétrer, soit pour se faire pénétrer. Il était fait de tel manière que si elle jouissait dedans, les bourses artificielles se remplissaient alors de son nectar, et était conservé ainsi jusqu’à prochaine utilisation. Un système étonnamment rependu dans la gamme des godes à réservoir. La belle jeune femme se faisait donc bien plaisir, fourrant tendrement son jouet qui gobait avidement son propre vit. Le revêtement intérieur était humide et luisant, et volontairement étroit pour procurer le maximum de sensation. Toutefois, cela n’équivalait certainement pas un véritable appareillage.

Ça, c’était un autre de ses fantasmes loufoques. Anna s’était toujours demandée qu’est-ce que cela pouvait bien faire d’utiliser un vrai sexe équin de cette manière ? Oh, elle avait beau être une perverse, jamais n’oserait-elle glisser vers la zoophilie … Ce n’était étrangement pas son dada. C’était pour ça que son bouquin traitait de Terranide, et non pas d’animaux directement. C’était étrange, paradoxal, mais c’était comme ça. En attendant qu’un jour elle ait la chance de tomber sur une Terranide de cet acabit, notre protagoniste continuerait à se faire plaisir avec son jouet. Ainsi donc elle gémissait fortement, continuant de férocement empaler ce gode jusqu’à ce qu’elle finisse par sentir le final arriver. Cela faisait déjà depuis un petit moment qu’elle se faisait plaisir, et Anna sentait la jouissance arriver. Cependant, alors qu’elle était sur la bonne voie, une ombre finit par obscurcir son champ de vision. Une douce et féminine voix s’éleva sur sa droite, la surprenant quelque peu.

Les joues toutes rouges, elle remarqua alors qu’une créature toute droit sortie de ses livres était là, debout à côté d’elle. Une magnifique et majestueuse Terranide jument, qui semblait gentille. En la prenant de court, Anna jouit alors d’un seul coup, grimaçant et sentant son vit se faire très agréablement comprimé dans ce gode, dont les bourses commencèrent à gonfler. Anna balança de généreux filets de foutre, atteignant un point de plaisir certain. « Hooooo … » Soupira-t-elle, ses muscles se détendant d’un coup après ce petit orgasme. Ses yeux se relevèrent vers la belle créature, alors qu’un sourire chaleureux s’imprima sur ses lèvres. « Tu as un joli prénom, jeune Terranide. Moi c’est Anna et … Oui, je m’amuse assez bien ! » Lui répondit-elle d’une voix amicale, retirant lentement son gode, avant qu’un filet de semence ne reliant son sexe à celui-ci finit par être briser. Le sexe, imposant, de la Terranide flottait juste sous son nez, donnant de sérieuses frissons à notre protagoniste, qui rappelons-le était fétichiste sur les bords.

« Attends … Qu’est-ce que tu viens de dire ? Tu … Hum … Tu voudrais que j’essaie ça avec toi ? » Lui dit-elle, surprise d’une telle proposition. Non pas parcequ’elle était assez particulière, mais parceque c’était trop beau pour être vrai. Anna cligna des yeux à plusieurs reprises, avant de se mordre la lèvre en rougissant, observant son membre. « Hmm … Je pense qu’il faut le réveiller un peu plus que ça, avant. » Lui déclara-t-elle avec un petit sourire malin. Anna se redressa un peu pour s’asseoir, puis approcha son visage vers son sexe. Quand elle fut assez près pour ressentir sa chaleur, elle déposa un petit bisou dessus, puis un autre, avant de les enchaîner avec douceur. Anna voulait le faire grossir à son maximum avant de tenter ce que lui avait proposé la belle Firya. Car oui, elle était belle … Si belle … Une véritable reine équine. C’était ce qui était apparu à Anna, en tout cas, qui n’était pas déçue !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Juillet 17, 2016, 06:41:52 »

« Attends … Qu’est-ce que tu viens de dire ? Tu … Hum … Tu voudrais que j’essaie ça avec toi ?

Oui Anna... Te voir pénétrer ce jouet m'a fait prendre conscience que j'ai jamais essayée cette pratique... Et je suis curieuse de voir ce que ça fait...
»

Firya lui souriait gentiment, mais on pouvait lire la curiosité et un certain désir dans le regard. Désir que l'humaine lui renvoyait, en regardant alternativement son regard ambré et son sexe au repos. Elle fini toutefois par s'attaquer à son membre épais, déposant une série de petit baisés tendres sur toute la surface. C'était évidement trop peu pour l'exciter, mais la jument avait beaucoup de temps devant elle, et la laissa donc s'occuper de sa virilité. Firya posa une main sur ses cheveux et la caressa avec tendresse, se caressant un sein de son autre main en soupirant doucement.

« Hmmm... Oui comme ça, c'est bien... Haaa... Hésite pas à le prendre en bouche ma belle... Je suis certaine que tu aimerais te faire arroser par mon foutre chaud~ »

La jument nota aussi le jouet remplis presque à raz bord de sperme, et se fit la réflexion qu'elle aimerais bien y goûter, à un moment.
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1003

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #4 le: Juillet 17, 2016, 07:08:04 »

Apparemment, en se faisant plaisir devant ses yeux, Anna avait donné de belles idées à Firya. Tant mieux ! Si cela allait lui faire découvrir de nouveaux horizons, Anna ne pourrait que mieux s’en porter. Surtout si cela allait lui profiter. Ainsi, la belle Tekhane continua d’embrasser ce sexe d’ores et déjà imposant même au repos, l’embrassant de partout. Sa langue ne résista guère longtemps à l’envie de le lécher. Anna donna de grands coups de langue sur la partie en chair, goutant avec appétit à cette délicieuse chose. Elle sentait que ce membre réceptionnait bien ses petites attentions, mais que ce n’était guère suffisant pour le faire s’éveiller. C’était bien naturel, et Anna comptait bien y remédier, mais en prenant son temps. La belle femme continua donc de lécher le sexe de Firya, et de l’embrasser de toute part, avant que ses lèvres ne fissent par se poser devant.

Tout luisant, Anna avait fait un beau petit travail jusqu’à présent, mais le meilleur restait à venir. Toutefois, elle ne pouvait s’empêcher de se demander si elle pourrait le prendre intégralement en bouche, une fois qu’il sera complètement éveillé. Mais, puisque c’était son fantasme alors … Elle ne désirait pas penser à ce genre de détails ! Elle déplaça une main à la base de ce membre et commença ainsi à l’astiquer, en y mettant une certaine poigne. Un sexe équin était différent d’un sexe humain, de ce fait il fallait un peu plus de force pour le masturber. Aucun problème pour Anna qui dès lors, déposa un grand baiser sur la face de ce membre, puis donna un coup de langue sur son entrée. Elle répéta l’opération, jusqu’à finir par ouvrir les lèvres, puis d’enfoncer lentement cette délicieuse chose dedans. « Hmmmm … » Ronronna-t-elle, gobant une première partie.

Elle se mit à faire de délicieux vas et viens, pompant lentement cette verge veineuse. À chaque retour elle la gobait un peu plus en elle, et sentait sa taille augmenter par conséquent. Sa main quant à elle s’efforça de masturber la base de cette trique, afin d’en offrir toujours plus à Firya. Son plus grand fantasme était en train de se réaliser, et cela finit par lui redonner une trique de tous les enfers. Son propre sexe revint au garde-à-vous, se dressant durement entre ses cuisses. Elle profita de sa seconde main libre pour venir se soulager un petit peu, prenant fermement son sexe en main pour l’astiquer tendrement. Mais, tout ce qui comptait pour l’heure, c’était Firya. C’était de la faire jouir, et de pomper son sexe du mieux qu’elle le pouvait ! Anna frémissait déjà d’impatience de se faire arroser, comme cette somptueuse Terranide le lui avait dit …

Anna pompait donc, son visage allant et venant sur cette trique de manière régulière. De terribles bruits s’échappèrent, renforçant l’excitation de l’humaine, qui finit par faire sa première gorge profonde.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Juillet 17, 2016, 08:15:45 »

La jument laissa son amante s'occuper de sa virilité durant de longues minutes, soupirant d'aise. Anna semblait connaître son affaire, mais quoi de plus normal pour une fétichiste ? Elle même était encore dans la même situation il y a peu de temps, franchissant même le pas en se rendant dans un centre équestre. Il était donc bien normal qu'elle vienne aider cette femme à réaliser son délicieux fantasme non ? Anna lécha donc son membre épais, passant sa langue sur chaque cm2 jusqu'à le rendre luisant.

Le plaisir monta d'un cran lorsque la belle humaine commença à prendre son gland aplatit en bouche, passant sa langue sur la surface plane, s'attardant sur son urètre, qui s'ouvrait doucement tout en restant assez serrée. Firya se mît même à gémir plus ouvertement lorsqu'elle sentit le muscle buccal inquisiteur y entrer, sans doute pour préparer la futur pénétration de son sexe, de nouveau raide. Tout cela ajouté à la magnifique masturbation qu'elle subissait à la base de son sexe, fit que celui-ci commença à se dresser et, surtout, à s'allonger.

« Haaaaa.... Haaaaa.... Oui.... Suce le... Suce mon gros sexe, régale toi... Hooooooow~ »

Anna venait de la prendre en gorge profonde. Certes, seul 1/5e de son sexe était en elle, mais la langue d'Anna s'enfonçait d'autant plus dans son urètre, lui offrant une toute nouvelle sensation, encore jamais ressentie jusqu'à maintenant. Son sexe continua à grossir sous l'intensité du plaisir, jusqu'à dépasser légèrement la quarantaine de centimètres, rigide, mais encore suffisamment flexible pour offrir de belles sensations dans la gorge de l'humaine. Sa féminité se mît bientôt à ruisseler sur ses cuisses et Friya attrapa la tête d'Anna entre ses mains, avant d'aller et venir doucement entre ses lèvres.

« Hmmmmm.... Occupe toi de ma chatte Anna... Le temps que je jouisse.... »

Durant plusieurs minutes, la terranide fit de lents allez retours entre les lèvres et dans la gorge de son amante, haletant sous l'agilité de sa langue et le doigté de la femme. Sa que de cheval remua sur le même rythme et ses tétons se durcirent eux aussi. Puis, après ces longues minutes, son épais membre se mît à pulser, signe avant coureur de l'orgasme imminent. La jument retira bien vite son sexe d'entre ses lèvres et se masturba puissamment au dessus de son visage, avec un doux sourire.

« Tu vas bientôt avoir droit à ta douche ma belle... Haaaaa.... Haaaaaa.... Hgnnnnn !!! »

Et elle éjacula en serrant les dents, envoyant de longs chapelets de sperme chaud, liquide et odorant, qui éclaboussèrent son visage, ses cheveux et son haut. L'orgasme dura de longues minutes, la semence sortant de son membre de manière ininterrompue. Firya rouvrit ses yeux, bouche ouverte et langue sortie, haletant bruyamment en continuant de jouir sur la femme, qui la fixait, bouche grande ouverte et langue pendue, recueillant son sperme. Au final, la terranide éjacula près de quatre litres de semence. Elle fut pourtant loin d'être rassasiée. Allant s'assoir sur un rocher au bord du lac, elle écarta les cuisses et pointa son membre en érection vers l'humaine.

« Viens Anna... Viens baiser ma grosse queue... »
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1003

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #6 le: Juillet 17, 2016, 09:02:59 »

Anna croyait nager en plein rêve. Son fantasme était en train de se réaliser ! Comment aurait-elle pu croire un seul instant que ça arriverait aujourd’hui. Elle qui, il y a quelques minutes, était en train de lire un livre sur ça, n’aurait jamais pu penser qu’une de ces merveilleuses créatures viendrait à elle rien que pour ça. Firya semblait en plus être une Terranide très douce et gentille, exactement comme Anna les aimait. Plus ça allait plus elle avait envie de lui faire l’amour ! Pas seulement gouter à sa queue, mais s’acoquiner purement et simplement avec elle. Firya lui faisait un grand effet – quoi de plus normal pour une fétichiste comme elle – et ça la rendait toute chose. Membre en bouche, la Tekhane y mettait toute sa passion pour satisfaire la jeune Terranide. Sa tête filait en avant et en arrière, pompant délicieusement ce sexe, tout en immisçant sa langue dans sa petite entrée, afin de la préparer à ce qui allait venir.

« Hmmm ! » Ronronnait-elle encore et encore, percevant les gémissements de Firya comme de douces sonorités. Son sexe commençait sérieusement à prendre en ampleur, et bientôt, Anna ne pourrait plus le prendre en bouche car il serait trop ferme et trop épais. Mais, cela signifierait aussi qu’il serait enfin prêt. Quand la Terranide avait déclaré à Anna qu’elle l’arroserait, la Tekhane ne s’était pas imaginée jusqu’à quel point. C’est alors au beau milieu de cette délicieuse fellation que la jument demanda à Anna de venir s’occuper de sa féminité, ce qui l’aiderait sans doute à jouir. L’humaine obtempéra avec le plus grand des plaisirs, venant déplacer donc une main au niveau de sa féminité. Elle se mit à doucement la doigter, effleurant sa fleur du bout de ses doigts. Puis, voyant qu’elle commençait à ruisseler, Anna prit les devants et se mit à lentement, et sensuellement, enfoncer un, puis un deuxième doigt dans cette antre si chaude et si accueillante, rien que pour satisfaire la Terranide.

Les minutes s’égrainèrent ainsi, donnant une trique infernale à Anna. Elle bandait si puissamment, si hargneusement, que son membre commençait à sérieusement lui faire mal. « Hnnnnn … » Couinait-elle de douleur, mais de douleur recherchée ! C’était la douleur accueillie à bras ouverts ! Finalement, après un long moment de pur régal, Firya retira son membre et se mit à l’astiquer devant Anna, qui se mordilla furieusement les lèvres en se mettant en place, prête à se faire doucher. « Ne te retiens pas, douce créature … » Lui répondit alors la Tekhane, fermant les yeux tout de même. Puis … Le déluge arriva. Elle sentit son amante jouir et couiner, alors que son précieux jus afflua à toute allure. Elle en fut complètement aspergée, pendant longtemps, pendant tout le long de son orgasme. Anna fut éclaboussée de toute part, mais surtout sur son visage qui devint bientôt tout blanc. Un nectar chaud et miellé, qu’elle ne résista guère à l’envie de le boire. Ce fut pour cette raison qu’elle ouvrit grand la bouche, recueillant la moindre goutte de ce jus pour la boire. Quatre litres de semence plus tard, notre Tekhane était rassasiée. Sa soif fut étanchée mais … Elle avait encore envie de faire furieusement l’amour.

Elle rouvrit les yeux et se pourlécha les lèvres, regardant son amante d’un regard de braise. Celle-ci partit s’asseoir sur un rocher et écarta bien ses cuisses, offrant ainsi son gros et veineux membre à Anna, lui réclamant de venir enfin le baiser. L’humaine ne dit rien, se contenant de sourire malicieusement avant de se mettre debout. « Je vais d’abord t’offrir un petit spectacle, ma jolie. » Lui dit-elle, se mettant alors à sensuellement se trémousser. Lentement, Anna se déshabilla, retirant son haut trempé de toute part, puis déboutonnant son pantalon moulant. Avant cela, elle retira ses hautes bottes, pour finir intégralement nue. Son sexe était furieusement érigé, on aurait dit qu’il était sur le point d’exploser. Pourtant, il n’en était rien. Anna s’approcha donc, en roulant des hanches, puis posa une main sur son sexe, et l’autre sur celui de Firya. « C’est … La première fois qu’on m’en donne autant … Je ne sais pas qui tu es Firya, mais saches que je vais tout faire pour t’offrir le meilleur moment de ta vie, autant que tu me l’as offert ! » Lui confia-t-elle avec un sourire amical.

Anna était très excitée à l’idée de faire ce qu’elle s’apprêtait à faire. Elle approcha sa chaude cerise de celle de Firya, et le premier contact la fit frissonner. « Ohh … » Soupira-t-elle, sentant la douceur et la chaleur du sexe de la Terranide contre le sien. Puis, elle colla son bout contre l’ouverture de celui de Firya, en serrant des dents face à l’incroyable sensation qu’elle percevait. « C’est encore mieux que le gode ! » Déclara-t-elle, avant de pousser, lentement, langoureusement. Elle dû forcer un peu, mais cette étroitesse était incroyablement jouissive ! Elle sera encore des dents puis … « HAAN ! » Couina-t-elle d’un seul coup, alors qu’elle enfonça très tendrement sa cerise. À partir de là, elle força encore et son sexe ne fit que se faire engloutir, centimètre par centimètre, par ce mandrin monstrueux qu’était celui de la Terranide, en un terrible mais exotique bruit de succion. Finalement, Anna était émerveillée et prise par milles et une nouvelles sensations en observant son sexe intégralement niché dans celui de Firya.

« Haaaaaa … C-C’est boooon ! » Gémissait-elle, se mordillant nerveusement la lèvre. Jamais Anna n’avait ressenti un pareil plaisir ! Jamais … C’était une sensation des plus incroyables et sensationnels qu’elle n’avait jamais ressenti auparavant. Et tout ceci, grâce à cette Terranide …
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juillet 17, 2016, 09:31:12 »

Anna en avait encore envie, autant qu'elle sinon plus, cela se voyait clairement dans son regard et sur son visage rougis de plaisir. Cependant, elle décida de la faire languir dans une sorte de striptease improvisé, retirant lentement ses vêtements jusqu'à se retrouver intégralement nue. Et durant tout le deffeuillage, Firya du se contenter de se doigter un peu sa fleur pour maintenir son excitation. Anna, enfin, se rapprocha d'elle d'une démarche féline et sensuelle, jusqu'à coller le gland de son membre gonflé contre le sien.

« C’est … La première fois qu’on m’en donne autant … Je ne sais pas qui tu es Firya, mais saches que je vais tout faire pour t’offrir le meilleur moment de ta vie, autant que tu me l’as offert !

Alors ne te retient pas Anna... Donne tout ce que tu as, comme si tu me baisais la chatte... Et je te révélerais une dernière surprise...
»

Oui  un merveilleux cadeau, que cette femme appréciera sans aucun doute à sa juste valeur. En attendant, l'humaine pénétra précautionneusement son urètre, jusqu'à s'enfoncer jusqu'à la garde. De son côté, Firya se cambra progressivement, le regard écarquillé et sa respiration s'accélérant de de bruyants et rapides halètements.  Jamais encore elle n'avait ressentie un tel plaisir. C'était encore meilleur qu'avec la langue.

« C’est … incroyable ! J'ai... J'ai l'impression d'avoir un... Haaaa... Un second vagin... »

Anna entama alors ses vas et viens. Lents au débuts, il finirent par s'intensifier. Le membre de l'humaine glissant sans réels efforts, lubrifié par la semence encore présenté dans le canal pénien. La terranide voyait des étoiles danser devant ses yeux, l'étroitesse de cet orifice insoupçonné lui procurant un plaisir incroyablement intense. Étant assez loin de son amante pour l'embrasser ou caresser sa poitrine, elle se contenta de s'occuper de ses propres seins, tirant et pinçant doucement ses tétons durs, aussi durs que l'était son clitoris en érection.

« Haaaa ! Haaaaa ! Plus vite ! Plus viiiiiite ! »
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1003

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #8 le: Juillet 17, 2016, 11:26:18 »

Cette scène était tout simplement surréaliste pour Anna ! Son grand rêve se réalisait … Alors qu’elle était il y a quelques minutes en train de fourrer un sexe équin artificiel, là, elle en fourrait un vrai ! Et c’était radicalement différent. C’était infiniment mieux ! À un tel point que le gode était fade à côté. Anna était marquée à vie par cette expérience qui venait à peine de commencer. Elle s’en donnait déjà cœur joie, de pénétrer avec tant de fougue cette verge si massive et si accueillante. Comme le déclara la belle Firya, c’était comme si elle pénétrait un vagin, mais en mille fois mieux aux yeux d’Anna. La jeune femme s’affairait donc à la besogner, d’abord doucement afin de prendre ses marques. C’était quelque chose de totalement nouveau et surréaliste pour elle. Anna ne voulait pas risquer quoique ce soit. Mais, petit à petit, elle prenait ses aises surtout quand son amante lui demanda de se lâcher, et de faire exactement comme si elle était en train de pénétrer un vagin ordinaire.

La Tekhane prit donc plein plaisir, et plus les minutes s’écoulèrent, plus le plaisir s’amplifiait. « Hmppff … » Couina-t-elle d’aisance, fourrant encore et encore ce canal atypique. Toutefois, Firya lui demanda d’aller plus vite, encore plus qu’elle ne le faisait. Anna comprit qu’elle devait passer aux choses sérieuses et sourit malicieusement, avant d’empoigner fermement le gros, le très gros, membre de la Terranide avec ses deux mains. « Je … J-Je vais te remplir tu vas voir ! » Lui dit alors Anna comme une petite provocation gentille. Saisissant donc fermement ce mandrin énorme, elle s’en servit comme appui. Puis, elle accéléra le rythme, et l’intensité de ses coups de trique. « Haaaaa – Haaaaaaaaaan oui !!! » Couina-t-elle, alors qu’elle allait et revenait rapidement, pénétrant avec force et hargne cette verge. Sa propre trique fondait en elle de manière incroyable, glissant avec une telle aisance et étroitesse que le plaisir était tout simplement … Démultiplié par dix au moins !

On entendit des bruits terribles, qui ne firent qu’exciter grandement notre Tekhane. Son sexe martelait et pilonnait sans relâche celui de sa belle amante, dont la simple vue suffisait à rendre toute chose Anna. Il se dégageait de cette Terranide jument une drôle d’impression … Une bonne impression, mais une étrange attirance. Sans doute liée à son fantasme, pensait-elle. Après de longs moments de pilonnage intense, à découvrir de fond en comble l’efficacité terrible de ces nouvelles sensations, Anna commença à baver tellement elle gardait la bouche ouverte. Tête en arrière, elle prenait toujours grandement appui sur le sexe de Firya, comprimant au passage son propre sexe encore plus qu’il ne l’était. « Haaaaaa Firyaaaaaaaaa … Je … Je vais jouir !!! » Lui annonça alors Anna, complètement folle de plaisir et de sensations tellement ce type de pénétration était si fantastique. Elle fut comblée et bien plus ! Déclarant qu’elle allait bientôt jouir, après ces si nombreuses et longues minutes, Anna serra des dents et finit par poses ses mains sur les genoux de Firya. « HNNNNIAAAAA !!! » Cria-t-elle, ne pouvant alors retenir le puissant orgasme qui la traversa de part en part.

Son jus afflua massivement dans son membre, se déversant pleinement dans le canal de Firya. Anna était en train de jouir, sans aucune forme de limite, dans le sexe même de la Terranide. La Tekhane n’avait ni n’eut le temps et l’envie de sortir sa trique, poussant son fantasme et son plaisir à son paroxysme en jouissant généreusement là-dedans. De ce fait, sa semence afflua abondamment par ici, fourrant généreusement la trique de Firya. « Ohhhh … Wa-Woaahh ! C-C’était TROP BON !!! » S’exclama alors Anna, toute essoufflée et heureuse, un large sourire ornant ses belles lèvres. Puis, face à son bonheur et à son excitation, elle ne retira nullement sa verge de celle de Firya, qu’elle se pencha en avant pour venir chercher sa bouche … Posant ses mains sur ses belles joues, avant de coller ses lèvres aux siennes, lui offrant un bon et délicieux baiser. « Hmmmm ! » Ronronna-t-elle alors, de plaisir.
« Dernière édition: Juillet 18, 2016, 12:11:07 par Vanessa White » Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Juillet 18, 2016, 01:53:01 »

A son plus grand bonheur, Anna accéda à sa requête et accéléra le mouvement dans son membre équin. Jamais son urètre n'avait autant été élargi. Ce que Firya ressentait était indescriptible, et tout son corps se cambrait de plaisir sur se rocher, ses bras tendus derrière sa tête, crispée. Si elle avait encore eu des doigts de pieds, ceux-ci seraient en éventail. Les vas et viens incessants en elle la brûlaient, et pourtant c'était bien loin d'être douloureux... C'était comme si de la lave en fusion coulait dans son membre épais. Le plaisir était si écrasant qu'elle n'avait même pas la force de tendre ses mains vers les seins de sa partenaire de jeu.

« Haaaaaa Firyaaaaaaaaa … Je … Je vais jouir !!!

Moi... Moi aussiiiiii... Je... Ça... Ça vieeeeeeen !!!
»

Firya hurla ensuite son plaisir qui explosa littéralement en elle, telle une éruption volcanique, tandis que l'humaine remplissait son membre. Les deux semences entrèrent en collision et se mélangèrent, faisant gonfler son sexe, celui d'Anna agissant comme un bouchon, et provoquant encore d'innombrables frissons. Anna se pencha ensuite vers elle pour l'embrasser langoureusement, sans se retirer, alors que la terranide continuait à jouir, son sperme ne sortant pas.

« Haaaaa....Haaaaaanaaaaa....retire toiiii.... Je... J'en peux pluuuuuuuuus !!!! HYAAAAAAAA !!!! »

Finalement, la forte pression repoussa le membre de l'humaine, et un geyser de sperme éclaboussa de nouveau la belle Anna au niveau du ventre, de ses seins et de son entrecuisses. Il était toutefois plus épais que la première fois, le sperme de sa partenaire en elle y étant pour beaucoup. Ses quatre litres expulsés de nouveau, la respiration de Firya se fit plus lente, détendue... Et elle se redressa vers Anna pour attraper ses lèvres et l'embrasser langoureusement, sensuellement, une main sur sa poitrine et l'autre sur son délicieux cul. La jument s'appliqua pour lui offrir le plus merveilleux et inoubliable des baisé. Et pendant que son amante eu son attention concentrée sur cet échange buccal, Firya fit parler son pouvoir...

Sa corne frontale brilla d'une lueur aussi ambrée que l'était son regard, et le corps d'Anna fut parcouru de picotements agréables, et suffisamment plaisant pour la faire jouir automatiquement, comme elle le constata en sentant un nouveau jet de semence épais s'écraser sur son ventre. Dans les faits, la peau d'Anna pris une teinte légèrement grisâtre, ses oreilles s'allongeront au dessus de son crâne, ses pieds s'allongeront et changèrent pour devenir deux sabots, une corne se mît également à pousser sur son front, bref, Anna se transformait en terranide jument, et plus spécifiquement en licorne, comme elle. Le membre d'Anna subit lui aussi ces transformation, car il devint un membre équin aussi imposant que le sien. La métamorphose ne dura pas plus d'une dizaine de seconde et lorsqu'elle cessa, Firya mît fin au baisé et l'observa.

« Alors ma belle ? Comment trouve tu cette surprise ? »
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1003

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #10 le: Juillet 21, 2016, 04:58:43 »

Une scène surréaliste, mais un fantasme qui se réalisait, enfin ! Anna était en transe, en train de jouir copieusement dans cette trique impétueuse. Son jus giclait en elle, et alors qu’elle s’était penchée pour venir furieusement l’embrasser, elle sentait que la pression augmenta d’un seul coup quand son amante se mit à juter en même temps. Les deux fluides se mélangèrent et s’agglutinèrent dans le membre de la Terranide, qui se crispa et supplia alors Anna de se retirer. Normal, vu que la pression devenait insoutenable. Mais Anna n’eut nullement besoin de le faire puisque la force fut telle que sa trique fut expulsée de force. Un torrent de foutre bien épais gicla sur elle, l’éclaboussant encore plus qu’elle ne l’était. « Haaaaaa ! » Gémit-elle alors, se faisant recouvrir d’une épaisse pellicule blanche. Le délicieux mélange de semence se retrouva complètement sur elle. Éclaboussée à hauteur de son ventre, de sa poitrine et de sa verge, qui fut bien aspergée.

C’était bon, si bon ! Anna donnerait cher pour recommencer mais là, elle n’avait qu’une envie ; embrasser Firya. Elle voulait goûter à ses lèvres, à sa langue et plus généralement, à sa chaleur. Car Firya était très … Attirante. Anna se sentait attirée comme un aimant et plus ça allait, plus elle devenait accro. Ainsi donc les deux femmes se rencontrèrent enfin pour échanger un long et entraînant baiser. La Terranide empoigna un de ses seins, et son cul, pour mieux la plaquer contre elle. Les langues jouèrent enfin ensemble, et … C’était un pur délice. Jamais Anna n’avait ressenti un plaisir pareil à embrasser quelqu’un. Firya était décidément unique, et très délicieuse. Elle parvint à lui offrir son plus beau et son plus merveilleux des baisers.

Cependant, Anna ne vit pas venir quelque chose. Alors qu’elle se laissait bercée par l’extrême gourmandise des lèvres de son amante, et de salive sucrée, elle ne remarqua pas … Un changement. Elle ressentie certes des picotements, et une soudaine montée en plaisir, mais enivrée par son baiser elle se laissa complètement aller. Anna commença à se transformer, littéralement. Yeux fermés, elle se contentait d’accueillir à bras ouverts cette montée de plaisir, à un tel point qu’elle en devint brûlante. Finalement, le plaisir était telle qu’elle n’eut autre choix que de jouir, à nouveau ! Copieusement, sa longue et solide trique cracha de grandes salves de foutre qui allèrent s’écraser contre Firya. Sa transformation s’acheva à ce moment ; alors qu’elle jouissait, elle sentait sa verge grossir, encore et encore. Elle sentait ses testicules devenir très lourdes, alors que sa trique prenait énormément en masse. Et plus elle grossissait, plus le plaisir était multiplié. « HAAAAAAAA OUIIII !!! » Hurla alors Anna, alors que sa transformation se compléta quand sa trique termina de se métamorphoser en trique équine. Elle cracha une dernière et puissante giclée de foutre, avant de souffler un coup.

Ses yeux se rouvrirent après la tempête, et elle admira alors les yeux orangés de sa belle. Belle qui lui formula une drôle de question. « Oh oui … Je ne savais pas qu’un baiser avec toi pouvait carrément me faire jouir ! » Lui répondit-elle, pensant que Firya parlait de ça. Mais en vérité, et vu le regard de la Terranide, Anna comprit que c’était autre chose. Levant un sourcil, elle se précipita vers la rive et se pencha, afin de regarder son reflet. Quand ce fut le cas … La jeune femme, devenue Terranide, écarquilla les yeux. « QUUOOIIIIII ?! » S’écria-t-elle, complètement stupéfaite par la vision. Elle posa ses mains sur son visage et constata que celui-ci avait une forme bien différente désormais. Elle se redressa et se regarda, constatant alors qu’elle n’était plus une humaine, mais une … Majestueuse Terranide jument, exactement comme son amante. « Tu … Tu … TU M’AS TRANSFORMÉ ? MAIS, MAIS … » S’exclama-t-elle, avant de se jeter comme une affamée sur Firya, la plaquant à terre. Puis … Elle se mit à bombarder son visage de bisous. « Oh merci merci, merci, merci, MERCIII !!! J’adore ce que t’as fait de moi ! » Lui avoua-t-elle, partant alors à la capture de ses lèvres pour lui offrir un furieux et passionné baiser.

Oui, Anna se sentait décidément bien mieux dans la peau d’une Terranide jument que dans la peau d’une humaine. De toute façon, elle n’avait plus rien à perdre, et cette nouvelle vie serait forcément mieux. C’était ce qu’elle désirait, désormais. Elle ne savait pas si c’était à cause de sa transformation ou non, mais elle sentait une puissante attirance pour Firya, doublée d’une sensation étrange ; comme si elle était à présent liée à elle par un mystérieux lien. « Je … Je suis une Terranide à présent. Au diable va vie passée, de toute façon je n’avais plus rien à perdre … Et je serai infiniment plus heureuse à tes côtés, ma chérie … » Lui déclara-t-elle, avant de lui faire un gros câlin.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Juillet 23, 2016, 11:13:32 »

« Oh oui … Je ne savais pas qu’un baiser avec toi pouvait carrément me faire jouir ! »

Firya ricana légèrement à la remarque de son amante. Si seulement elle était capable de telles prouesses, il y'a longtemps qu'elle se serait constituée un petit harem de filles converties en jument. Mais non, Anna devait seulement être une grande perverse pour jouir face au phénomène, ce qui amena la terranide à penser que sa transformation pourrait bien durer quelques mois, voir même quelques années. Elle regarda son amante se précipiter au bord de la rive et se délecta de sa surprise, tout en se caressant le corps, couvert de semence. Trop occupée à cela, elle fut toutefois prise de court lorsque Anna se jeta de nouveau sur elle, au point qu'elles basculèrent dans l'herbe, mais répondit favorablement aux baisés de la nouvelle terranide, caressant surtout son tendre fessier.

« Oh merci merci, merci, merci, MERCIII !!! J’adore ce que t’as fait de moi ! Je … Je suis une Terranide à présent. Au diable ma vie passée, de toute façon je n’avais plus rien à perdre … Et je serai infiniment plus heureuse à tes côtés, ma chérie …

Voilà qui fait plaisir à entendre ma belle... Je ne sais pas combien de temps tu restera ainsi, je n'est aucun contrôle sur la durée de mon pouvoir. Mais vu ta perversité, il y'a des chances que ça dure entre plusieurs mois ou plusieurs années... Mais si tu veux rester ainsi pour toujours, il n'y a que deux façons d'y arriver... Boire un élixir avec ma corne réduite en poudre, ou bien...
»

Firya la retourna dans l'herbe, la mettant sur le dos, accrochée à ses lèvres dans un langoureux et profond baisé durant de bien longues minutes, une main dans son dos et l'autre caressant son visage du dos de la main. La jument débuta de lents vas et viens sur elle, sa longue queue équine caressant la sienne entre leurs seins, qui eux mêmes étaient plaqués contre leurs tétons érigés par le plaisir. Firya resta ainsi plusieurs dizaines de minutes, savourant ce simple contact et le plaisir croissant, jusqu'à ce que les deux Futa ne jouissent. Anna, à ce moment là, pût constater qu'elle pouvait éjaculer autant de sperme que la rousse, et les deux juments se firent arroser généreusement, si bien qu'elles étaient littéralement immaculées de sperme.

Firya se recula un peu de son amante, lui adressant un sourire ravi, et écarta ses cuisses avant de pénétrer son intimité et s'enfoncer en elle jusqu'à la garde, sans qu'Anna n'en souffre pour autant, son gland atteignant rapidement le col de son utérus.

« Ou bien en te mettant enceinte... »

Et là, elle commença à la prendre, longuement et puissamment...
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1003

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #12 le: Juillet 31, 2016, 10:22:31 »

Anna avait donc été transformé en une belle et fière Terranide jument, par la générosité de Firya. Cette belle inconnue qui venait de lui faire un cadeau inestimable, qui allait bouleverser sa vie à jamais. Anna désirait rester ainsi pour le restant de sa vie, car elle sentait que c’était ainsi qu’elle désirait être. Son amour pour les Terranide juments, son attirance pour eux et tout le reste ne faisaient que confirmer que la jeune femme était, au fond, l’une des leur. Elle était donc heureuse, très heureuse ! Et cela se sentait à la trique incroyable qu’elle avait. Se jetant sur son amante, elle l’embrassa donc furieusement, l’entrainant dans un terrible balais de langue et de salive. « Hmmmm ! » Ronronnait-elle intensément, embrassant et encore sa nouvelle amie. Firya était si douce et si gentille, c’était rare de croiser des personnes comme cela. Anna espérait qu’elle accepterait qu’elle se joigne à elle désormais.

Mais en attendant, elles allaient encore se faire l’amour. C’était avec tout le plaisir qu’elle pouvait ressentir qu’elle lui ouvrait ses bras, et qu’elle fut à la fois surprise et heureuse d’entendre ce que Firya dit. En effet, il y avait un moyen de rendre sa transformation définitive. Anna avait le moyen de rester à vie une Terranide, embrassant donc à cent pourcent sa nouvelle vie. Mais, cela avait un prix. Il y avait apparemment deux solutions, dont l’une était de réduire en poudre la corne de Firya, et de la boire au milieu d’une sorte de décoction. « Ah ? … » Eu-t-elle à peine le temps de répondre qu’elle fut prise de court, se voyant se faire renverser. Firya échangea les places et se retrouva au-dessus de la jeune femme. Anna lui sourit largement, et ses joues se mirent à rougir furieusement quand elle l’embrassa de nouveau. Sans jamais que leurs bouches se quittèrent, les deux femmes se retrouvèrent avec leur trique allongée l’une contre l’autre, se faisant choyer entre leurs seins. Un position des plus terriblement jouissive, surtout quand la fière et flamboyante Terranide se mit à remuer.

« Ahhhh Firyaaaa … » Couina alors Anna, sentant de violentes pulsions remonter le long de son énorme trique au fur et à mesure que son amie frottait la sienne contre. Avec leur poitrine qui choyaient le tout, c’était tout simplement fantastique. Anna se laissa doucement bercée par ces incroyables sensations, avant qu’elle ne finisse par jouir, en même temps que son amante. Elle et Firya jouirent abondamment, le sperme coulant à flot, les recouvrant intégralement. « Wouh ! » Soupira alors Anna, souriant comme jamais. Sentir la lourde et dure verge de Firya s’écraser contre la sienne fut fantastique, à la limite du réel. Pour sur elle allait recommencer cela un jour, car c’était tout simplement trop bon ! Mais, Firya n’en avait pas encore fini avec elle. La Terranide termina son explication en s’enfonçant en elle, plantant sa belle trique dans sa féminité, tout en déclarant que si Anna tombait enceinte, elle serait à jamais transformée. « Ohhhhhh ! » Couina l’intéressée, serrant ses dents et bandant ses muscles au moment de sa pénétration.

Tomber enceinte ? C’était compliqué. D’un côté ce n’était pas une décision à prendre à la légère, car cela impliquerait tant de choses. Que feraient-elles du bébé ? La vie de voyageuse ne convenait nullement à ce genre de décision, et c’était irresponsable. Mais d’un autre coté … Le simple fait de porter l’enfant de Firya excitait hautement Anna, et voir le début d’une probable idylle avec son amante, symbolisée par cet enfant, était beau, très beau. Puissamment, Firya la besogna et fourra sa chaude trique en elle, arrachant des râles de pur plaisir à Anna. « Haaaaan … Haaaaaaaan ouiii ! Plus, PLUS ! » Gémissait-elle, priant pour que sa belle lui fasse encore plus l’amour. Ses mains partirent dans son dos et elle la plaqua contre elle, venant à nouveau capturer ses lèvres. Un bon baiser d’amoureux, en un filet de bave. « F-Firya … Hummmm … Je ne sais pas si-si je suis prête … Mais ça serait t-tellement merveilleux de porter ton enfant … » Lui avoua-t-elle, d’une voix douce et passionnée. Ses mains caressaient son dos et ses fesses, à mesure que Firya la besognait.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Firya
Terranide
-

Messages: 23


Licorne enflamée


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Août 06, 2016, 06:29:34 »

C'était pour cela, en premier lieu, que la terranide transformait ses amantes en jument. Parce qu'il n'y avait qu'ainsi que ces dernières pouvaient prendre son membre masculin (et n'importe quel autre sexe équin à vrai dire) intégralement. Une bonne quarantaine de centimètres au fond de l'intimité, et cela sans même avoir besoin de pénétrer leur utérus. Bien entendu, le fait qu'Anna soit une futanari, signifiait qu'elle pouvait en faire de même avec Firya. La licorne aux cheveux de feu besognait donc puisement son amante, effectuant de vigoureux allés et venus dans la fleur humide de celle-ci, son regard plongé dans le sien alors qu'Anna l'embrassait une nouvelle fois. Et, tout en la pénétrant, Firya frottait son ventre contre la monstrueuse trique de la nouvelle terranide, le gland logé entre leurs seins. Les deux licornes salivaient abondement, leurs bouches produisant des sons mouillés et pervers. Anna se recula légèrement, et un filet de salive reliant encore leurs langues humides se brisa lorsqu'elle parla.

« F-Firya … Hummmm … Je ne sais pas si-si je suis prête … Mais ça serait t-tellement merveilleux de porter ton enfant … »

Le fait qu'elle ne rejette pas sa proposition lui donnait un peu espoir. A vrai dire, chacune de ses précédentes amantes avaient optées pour la première méthode, lorsqu'elles acceptaient de rester jument pour toujours. Anna était la première à être prête à porter un bébé. Sans doute était-ce le signe qu'il serait peut être temps de se poser pour de bon avec une compagne ?

« Si... si ça devait arriver... Haaaa... Il faudra s'acheter un... un ranch.... Pour élever notre fille.... c'est sûr... Hmmmm.... En tout cas... Tu es la... la première de mes amantes... Haaaaaa.... A envisager cette possibilité.... et j'en suis très.... Haaaaa..... Très heureuse ! »

Lust le lui avait dit, si elle mettait des filles enceintes, ce seraient soit des futa, soit des femelles, aucun doute là dessus. A la demande d'Anna, elle accélérera le rythme de ses vas et viens, essayant même de pousser plus loin, cherchant à déflorer son utérus tout comme elle-même l'avait fait pour son urètre. Plutôt que de l'embrasser de nouveau Firya se pencha un peu et commença à donner quelques coups de langue sur le gland de son amante, avant de commencer à sucer sa queue, langoureusement, contrastant ainsi avec ses pénétrations. Au bout de plusieurs minutes intenses, la jument finit par parvenir à entrer plus loin en elle, tapant au fond de son utérus, formant comme une bosse sur la surface de son ventre chaud et doux.

« Je.... Haaaa.... Je vais te remplir ma belle... Jusqu'à raz bord... Et après ça, tu pourras... Hmmmm.... En faire autant... avec moi ♥ »
Journalisée
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1003

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #14 le: Août 20, 2016, 06:07:19 »

Firya était une amante exceptionnelle, aussi douce que talentueuse. Sa rencontre était un vrai cadeau du destin, et Anna sentait que sa vie était désormais liée à la sienne. Elles allaient faire une longue route ensemble, et elle commençait dès maintenant. Excitées comme jamais, nos deux Terranides se faisaient tendrement et passionnément l’amour. Firya besognait Anna comme jamais personne ne l’avait fait ; chaque coup de rein provoquait en elle un véritable foudroiement ! Chaque fois que sa lourde et juteuse trique s’enfonçait en elle, Anna avait l’impression qu’elle allait jouir. Firya était très douée et faisait l’amour d’une main experte ! Cela se sentait. « Haaaaan ! » Couina Anna, se faisant donc agréablement besogner tandis qu’elle sentait sa propre trique filer entre leurs deux paires de seins.

Anna malaxait les petites fesses de son amante, avant que celle-ci ne réponde à ses inquiétudes. En effet, la Terranide expliqua qui si jamais Anna tombait enceinte elles allaient devoir s’installe pour pouvoir élever leur fille. Elle affirma ensuite qu’elle était très heureuse qu’elle envisage cette possibilité, car toutes ses précédentes amantes avaient opté pour l’autre. Cela dit, Anna n’avait pas confirmé son désir de tomber enceinte. Son principal souci étant … Une perte de liberté. Elle désirait continuer à explorer ce monde, et à présent, elle désirait le faire avec Firya. Elle voulait arpenter ces terres à ses côtés, vivre au jour le jour son amour. Après, si même le fait de tomber enceinte n’entraverai pas ceci … Pourquoi pas ? Anna ne s’en rendait pas encore compte, mais l’essentiel était, au fond, d’être avec Firya. Elle éprouvait une grande attirance physique envers cette femme, et qui savait en quoi cela pouvait se transformer !

Ainsi, elle gémissait et couinait dans tous les sens, surtout au moment où son amie se mit à lui pomper le dard, tout en continuant d’enfoncer sa trique en elle. « Hooooo ma chérie !!! » Gémit-elle, toute rouge, pinçant méchamment les fesses de Firya sous les délicieuses sensations qu’elle lui offrait. La Terranide se mit à accélérer ses mouvements au moment où elle s’enfonça jusqu’à son utérus, et commença à sérieusement rendre folle la pauvre Anna qui sentait, petit à petit, l’orgasme arriver. « Oui … Ouiii !!! Haaaan c-continues ma chériiiiie !!! !!! Remplies-moi ! » L’implora-t-elle donc, perdant rapidement la tête et la raison face à de tels coups de trique. Le sexe de Firya était si massif et juteux … Un vrai marteau-pilon. Les coups se multiplièrent pendant un certain temps, emmenant notre nouvelle et fraichement transformée Terranide au bord de l’extase. Le moment ultime finit par arriver, et en tordant son corps, Anna se mit à jouir. « HAAAAAAAAANNNN !!! » Cria-t-elle, le plaisir explosant complètement en elle alors qu’elle se mit à cracher des quantités et des quantités de foutre.

De ce fait, elle éclaboussa complètement son visage et celui de son amante, alors que celle-ci finit aussi par atteindre son point d’orgue. Cette journée était tout simplement … Merveilleuse. Anna peinait à croire que tout ceci était réel tellement c’était beau et inespéré … D’ores et déjà, elle adorait sa nouvelle vie !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox