banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Promise [PV]  (Lu 3408 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7922

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #15 le: Janvier 15, 2017, 11:52:23 »

Avec Lisa, Ellen allait vraiment prendre tout son temps. Une telle pureté, ça ne se souillait pas en quelques secondes, car l’objectif était bien de l’amener à se corrompre, volontairement, à sombrer dans les méandres infinies du vice et de la luxure. Avec une guide comme Ellen, on ne pouvait d’ailleurs que sombrer. La femme avait quantité de moyens de faire lentement et sensuellement chavirer Lisa. Les Dowell formaient une lignée vampirique assez puissante, même si elle ne comprenait pas de « sang-pur ». Tous les vampires étaient auparavant des humains, qui accédaient finalement au rang magnifique de vampires en réussissant à rejoindre la famille. Eollen, elle, vivait depuis quelques siècles, et avait eu le temps de développer ses pouvoirs magiques, comme la diffusion de messages télépathiques lors de l’Étreinte, chose qui n’était pas dévolue à tous les vampires.

Toute troublée, Lisa était rouge, et sa gêne se lisait très clairement sur son visage. Ellen la trouvait somptueuse ainsi, mais ce n’était visiblement pas du goût de sa mère, qui alla lui demander si elle allait bien.

*Calme-toi, Ellen... N’oublie pas que vous n’êtes pas encore mariées. Bien sûr, il est dans l’intérêt de cette famille que les épousailles aillent lieu, mais ne sous-estime pas l’amour d’une mère envers sa fille... Ou sa jalousie, si elle est une vieille peau aigrie...*

Si Lisa était d’une naïveté touchante, Ellen doutait qu’il en soit de même pour sa mère. Elle annonça alors que ce jour était « le plus beau » de sa vie, ce qui fit doucement sourire Ellen. La mère de Lisa fronça néanmoins les sourcils, comme si elle trouvait curieuse que ce mariage politique puisse procurer du bonheur à sa fille. La vampire en était presque sur le point d’en déduire qu’elle n’était pas heureuse dans son mariage. Et, si la Nexusienne avait encore des doutes, ils ne purent qu’être balayés quand Lisa, de son propre chef, attrapa les mains d’Ellen, et la regarda, en lui faisant un grand sourire ravi. « Le Feu et l’Eau »... L’image fit sourire Ellen, qui sentait le cœur de Lisa battre furieusement dans sa poitrine.

Comme pour enflammer la vieille bigote, elle prononça alors un message télépathique vers Lisa, usant de ce pouvoir inné, propre aux vampires, qui permettait de soumettre les humains proches d’eux :

*[MT] Embrasse-moi fort. [/MT]*

C’était une ultime provocation, et Lise s’avança alors, comme guidée par une force invisible. Elle enroula ses bras autour du cou d’Ellen, puis les deux femmes s’embrassèrent goulûment, la langue de Lisa filant dans la bouche de la vampire, qui n’hésita pas à descendre ses mains des côtes de la jeune femme pour rejoindre ses fesses, qu’elle pressa tendrement et fermement à travers la robe, faisant légèrement se cambrer Lisa, qui gémit.

Le baiser dura plusieurs secondes, sous les yeux estomaqués de la mère de Lisa, qui finit par se racler la gorge. Ellen rompit d’elle-même le baiser, et remonta une main, la posant sur la nuque de la jeune fille, maintenant sa tête dans le creux de son cou.

« Ainsi que vous avez pu le voir, Madame, Lisa et moi filons le parfait amour. Elle ne risquera rien avec moi, je veillerai à ses besoins, la protègerai, et l’aimerai... Comme une femme se doit d’aimer sa promise.
 -  Je vois ça... Mais puis-je vous rappeler que ma fille vient d’une famille pieuse ? Ce genre de comportements, en public, alors que vous n’avez même pas encore échangé vos vœux, c’est...
 -  Allons, Madame, pardonnons à la jeunesse ! »

La voix de Declan venait de trancher à côté d’eux.

« L’amour parle pour elles, et l’amour est cette chose qui force à faire des folies, surtout quand on est aussi jeune et charmante que votre fille ! »

Semblant légèrement irritée par de tels propos, la Nexusienne fronça les sourcils, mais eut la sagacité d’esprit de ne rien ajouter.

« Voudriez-vous que nous passions à table, maintenant ? Vous avez fait longue route, et le soir approche.
 -  J’aimerais faire visiter à Lisa notre demeure avant... Nous vous rejoindrons après à table. Qu’en dis-tu, Lisa ? »

La lueur légèrement malicieuse brûlant dans les yeux de la vampire était limpide ; Lisa n’en avait pas encore fini avec ses troubles...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1051

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #16 le: Février 25, 2017, 04:03:48 »

Lisa trouvait étrange de voir sa mère dans un tel état. Sa famille avait un intérêt dans ce mariage certes, et depuis de nombreuses années elle cherchait à faire marier Lisa. Mais quand cette dernière leur avait fait part de son problème avec la gente masculine, ils avaient réagi en conséquence ; ils avaient trouvé Ellen. Là où Lisa ne comprenait la réaction de sa mère était qu’elle semblait … Irritée. Son regard suspicieux et ses sourcils froncés étaient incompréhensibles ; comme si elle était étonnée de voir que Lisa était heureuse avec ce mariage organisé. Mais, elle avait toutes les raisons d’être heureuse … Non seulement on avait respecté ce qu’elle était réellement en lui permettant d’épouser autre chose qu’un homme, mais en plus sa promise était merveilleuse. En toute sincérité, Lisa le pensait. C’était fortuite car le contexte d’un mariage organisé donnait souvent l’impression qu’on était pas heureux mais, sur ce coup, Lisa l’était.

Cependant alors qu’elle souriait, elle entendit quelque chose dans sa tête. Une petite voix, une petite intuition. Quelque chose qui sonnait comme un ordre, mais auquel elle ne pouvait s’y soustraire. Comme un désir … Charnel. Lisa se sentit toute chose, et tourna alors sa tête vers sa fiancée. Elle se hissa sur la pointe de ses pieds puis, enroulant ses bras autour de son cou, lui offrit un grand et langoureux baiser. C’était ça, cette chose qui était dans sa tête ; elle lui disait de l’embrasser, et fort. La jeune Nexusienne n’avait rien pu faire qu’obéir, comme attirée comme un aimant. Ses lèvres cajolèrent les siennes alors que sa langue et celle d’Ellen dansèrent doucement ensemble, donnant lieux un baiser des plus appuyés. Ellen y mit fin à un moment, puis choya sa Lisa en maintenant sa tête contre sa nuque. Lisa regarda doucement sa mère, avec un sourire se voulant rassurant … Elle était heureuse, si heureuse. Et amoureuse, aussi.

Ellen, malgré son attitude qu’on pouvait, encore, imputé à son éducation Ashnardienne, était une femme en or. Lisa le sentait. Sa mère semblait quelque peu s’indigner face au comportement indécent de la femme, mais le frère d’Ellen intervint afin de calmer un peu la situation. Il imputa ce baiser à leur jeunesse, même si ce genre d’argument ne passait pas du tout avec la mère de Lisa. Mais elle se tût, laissant passer pour cette fois. L’heure du diner approchait et Declan invita tout le monde, même si Ellen déclara qu’elle voulait faire visiter les lieux à Lisa avant. Elle lui demanda même ce qu’elle en pensait. « Oh, hum … Oui, avec plaisir ! » Répondit-elle de bon cœur, souriant doucement à sa fiancée. Dès lors, elle saisit doucement sa main et se refusa de la lâcher, comme dans un couple modèle. Si Ellen semblait tenir à pousser Lisa au bord de sa moralité, Lisa de son côté tenait à rester romantique et douce avec Ellen !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7922

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #17 le: Février 27, 2017, 01:54:48 »

Il aurait, en ce moment, fallu être le plus grand des aveugles pour nier le coup de foudre entre Ellen et Lisa. Il y avait même de quoi s’en inquiéter, à voir la manière dont Lisa regardait Ellen. De véritables yeux de biche, avec une fascination impressionnante. Elles ne se connaissaient que depuis quelques minutes, après tout, et Lisa était déjà sous le charme. Ellen l’écarta donc, serrant ses doigts contre les siens.

« Tu es lesbienne, n’est-ce pas ? Je gage que c’est à cause de ça que tes parents t’ont emmené ici. Une beauté comme toi, n’importe quel Nexusien la voudrait dans son lit, mais, si tu ne peux pas porter leurs enfants, tu leur es inutile. »

C’était une question rhétorique. Les parents de Lisa ne voulaient sûrement pas qu’on apprenne que leur fille était une lesbienne. C’était un signe de déshonneur, une cause d’annulation du mariage, de disgrâce et d’infamie. Pour eux, marier leur fille à Ellen était la meilleure solution qui s’offrait à eux pour éviter qu’elle ne dégrade  leur réputation. Ellen avait rejoint un escalier, et montait, en tenant toujours Lisa dans le creux de la main. Sa démarche était assurée, sa poignée ferme. Si Declan allait discuter plus sérieusement avec les parents de Lisa, probablement pour envisager, non seulement les conditions du mariage, mais aussi l’alliance à venir entre Nexus et Ashnard, Ellen, elle, avait des ambitions beaucoup plus… Simples.

Tout en grimpant, elle demanda de plus amples informations à Lisa :

« Parle-moi de toi, Lisa… Parle-moi du sexe. Je n’ose croire qu’aucun homme n’a jamais tenté de courtiser une fille aussi belle que toi, et je suppose que ça a dû mal se passer. Je veux que tu me racontes ce que tu as ressenti, que tu me décrives ces moments pénibles… »

Elle voulait en savoir plus, afin de déterminer ce qu’elle allait lui faire subir. Le duo avait rejoint l’étage, s’avançant dans un couloir, jusqu’à rejoindre une porte. La femme l’ouvrit, et le duo pénétra dans une belle chambre, avec un grand lit en forme de cœur, et de la tapisserie rouge. Un lit très particulier, car il était entouré de sangles, notamment près du traversin, où il y avait un ensemble de sangles et de barreaux ondulés en acier, permettant visiblement d’attacher des cordes.

« Bien… Voici notre chambre nuptiale, ma petite. Est-ce que ça te plaît ? »

Au-dessus du lit, il y avait, notamment, un magnifique tableau, qui la montrait, elle, Ellen… Dans une tenue particulièrement érotique.

C’était une promesse pour ce qui allait arriver avec elle…
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1051

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #18 le: Avril 04, 2017, 02:19:03 »

Ellen mit le doigt sur le cœur du problème … L’homosexualité de Lisa. La seule raison de sa présence ici était que ses parents n’avait eu autre choix que de la marier à une Ashnardienne, dans la mesure où Lisa était inutile aux autres Nexusiens qu’elle pourrait épouser. Etant une lesbienne, la jeune femme ne pouvait évidemment pas céder à leurs avances et encore moins porter leurs enfants. Elle était un peu comme un boulet, un poids mort pour la famille qui comme bien des familles à Nexus, usait de leurs filles pour les offrir en épousailles, et ainsi gagner en influence. Une pratique néfaste mais malheureusement inscrite dans les mœurs de ceux qui pourtant se disent de bonne morale. Tout ceci pour dire que Lisa ne pouvait nier tout ceci et ne put qu’hocher doucement la tête face aux dires de sa fiancée.

La jeune noble s’estimait heureuse que ses parents ne l’aient pas envoyé au couvent ou ailleurs. Qu’ils eussent acceptés, malgré les conditions, de trouver un compromis. Lisa ne pouvait leur en vouloir. Et puis, maintenant, elle était en compagnie d’une femme de grand charme, et qui sous les apparences, avait beaucoup à dire. Ellen pouvait se pavaner dans sa provocation, dans son jeu de séduction, Lisa sentait qu’au fond, cette femme était bien plus intéressante et pertinente qu’une simple femme aux mœurs légères. Ainsi, main dans la main, les fiancées entreprirent de monter les escaliers, et de découvrir un peu les lieux comme Ellen avait promis. Lisa se sentait bien avec elle, et elle n’avait pas besoin de se justifier. C’était un sentiment, on l’avait et on ne pouvait l’expliquer. La suivre ainsi, la tenant au creux de sa main, était un instant presque magique pour la Nexusienne.

Mais l’Ashnardienne finit par revenir sur ce sujet sensible et, immanquablement, cela mit de nouveau Lisa dans une situation délicate. Parler de sexe ? Mais … Ellen avait le don de mettre Lisa très mal à l’aise en un temps record. La Nexusienne n’avait pas l’habitude de parler de la chose aussi facilement. Mais la question tournant plus autour de sa réaction vis-à-vis de ses précédents courtisans, elle pouvait quand même y répondre. Déglutissant, la belle noble s’exprima de sa voix cristalline. « Pénibles, oui … J’étais surtout mal à l’aise. Chaque homme, aussi charmant qu’ils étaient, tentait sa chance mais, je n’éprouvais rien. Je ne ressentais pas le plaisir de savoir qu’on plait à autrui, ni celui qu’on ressent quand on reçoit maintes flatteries, voire cadeaux pour beaucoup. Pas avec les hommes … C’était donc très gênant, et pénible. » Dit-elle, tentant d’être le plus clair que possible.

Le couple continua d’avancer main dans la main mais finit par arriver dans ce qui semblait être une chambre. Ou plutôt une véritable suite nuptiale, où séjournait un grand lit en forme de cœur en son centre. C’était très touchant et beau, mais ce qui troubla Lisa fut bien la grande toile représentant sa fiancée, habillée d’une tenue … Extrêmement osée. Les yeux de Lisa s’écarquillèrent un moment avant qu’elle ne rougisse subitement, détournant son regard. Evidemment que la chambre était somptueuse, et que Lisa rêvait de pouvoir y passer sa première nuit en compagnie de son épouse. Mais … Encore et toujours ce fond de sexe, de luxure, mettait la pauvre Lisa mal à l’aise. Elle déglutit puis sourit à sa fiancée, serrant un peu plus sa main dans la sienne. « Oui … Oui, elle me plait beaucoup même. » Dit-elle, faisant fi du tableau dans un premier temps. Mais elle pouvait deviner que Ellen allait la forcer à revenir dessus, alors elle décida de prendre les devants.

« Tu es … Tu es très ravissante sur ce tableau … Même dans une telle représentation, tu parviens quand même à être une femme très belle, Ellen. » Dit-elle, sous forme de compliment.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7922

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #19 le: Avril 10, 2017, 01:09:28 »

Ellen commençait peu à peu à réaliser tout le potentiel que Lisa avait, tout ce sex appeal qui se dégageait d’elle. La puissante vampire en était toute émoustillée, une sensation très étonnante, qu’elle n’avait pas ressenti depuis fort longtemps. Un sourire ravi se dessinait sur ses lèvres, tandis qu’elle sentait et voyait encore le trouble pointer sur le visage de Lisa. Cette petite était tellement mignonne quand elle rougissait ! Non seulement son délicieux sang battait furieusement dans ses veines, ce qui était un pur régal pour Ellen, mais, surtout, avec ses cheveux roux et sa robe rouge, sa rougeur se mariait à merveille avec le reste de son corps. Une véritable beauté, qui devint donc toute cramoisie en voyant le tableau provocant d’Ellen.

« Même dans une telle représentation ? la reprit-elle en souriant. Ma chérie, tu es tellement adorable... Tu devrais t’habituer à cette chambre, c’est un peu ma suite nuptiale. Et, comme tu vois, il y a de la place pour mettre encore plein de tableaux... De toi et de moi. »

Et, vu le tableau qui s’y trouvait, les promesses qu’il avançait laissaient rêveurs sur la nature des autres tableaux. À mieux regarder le lit, on pourrait voir, à son extrémité, de multiples sangles. Ce n’était pas qu’un simple lit, et son utilité première n’était clairement pas de s’y allonger pour dormir. Le matelas était particulièrement rembourré, et les servantes se devaient de le refaire chaque jour, afin de s’assurer qu’il soit propre et parfait. Ellen disposait certes d’une véritable chambre, mais il était très rare qu’elle dorme dans cette dernière, privilégiant le confort et l’érotisme de cette chambre rouge.

Sa main retourna caresser le visage de Lisa, et elle blottit son corps contre le sien, venant l’embrasser sur une joue, déplaçant son autre main dans le creux du dos de la femme.

« Sache que j’ai de grands projets pour toi, ma petite puce... Tes rougissements m’inspirent, ta pureté m’excite. Tu es une magnifique petite vierge. Jamais je n’aurais pu croire que les Nexusiens me feraient un tel cadeau avec toi... »

Cet aveu donna lieu à un nouveau baiser, sur la commissure de ses lèvres. La douceur d’Ellen ne faisait que masquer sa perversion. Elle frottait son nez contre sa joue, tout en continuant à faire descendre sa main, pour finir par caresser sans vergogne le postérieur de sa future femme.

« Maintenant, dis-moi... Est-ce que tu aimes le latex, ma puce ? As-tu déjà porté du cuir sur ton corps ? »

Mine de rien, c’était une question centrale, et clairement déterminante pour la suite...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1051

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #20 le: Avril 23, 2017, 05:31:47 »

Malgré les apparences de cette demeure, malgré le caractère clairement érotique et sexuel de cette chambre et de ce tableau, Lisa continuait de croire à ce rêve. C’était dans sa nature et jusqu’à nouvel ordre, elle ne pourrait penser autrement. La douceur de sa fiancée était en réalité pour masquer, pour cacher ses réelles intentions et sentiments à l’égard de la Nexusienne, mais cette dernière ne le voyait pas. Elle refusait de le voir pour le moment, se persuadant que c’était le sang Ashnardien dans ses veines qui la rendait un peu exotique. Mais elle se persuadait aussi qu’Ellen pouvait tout à fait éprouver de beaux et nobles sentiments envers elle, et qu’avec un peu d’aide, elle le dirait ou le montrerait clairement. Cependant elle était à côté de la plaque, car la jeune maitresse des lieux était déjà en pleine expression de ses sentiments.

Ellen trouva mignon la petite phrase de Lisa concernant le tableau, et lui assura que d’autres viendront, où toutes les deux seront représentées. « Je trouve ça romantique Ellen … Il n’y a rien de plus agréable que partager des choses avec sa moitié. » Dit alors Lisa, affichant un beau et délicat sourire à sa fiancée. Elle sentit la main d’Ellen caresser sa joue, ce qui la fit rougir, avant que son autre main se plaça sensuellement au creux de son don. Lisa soupira doucement face au baiser sur sa joue, qui lui fit très plaisir et lui donna une sublime et fine teinte rouge. Ellen lui déclara qu’elle n’aurait jamais pu imaginer les Nexusiens lui offrir une telle femme, ce qui malgré la tournure, plu beaucoup à Lisa. Elle appréciait ses caresses, sa douceur, son petit nez caressant finement sa joue … Mais hoqueta de surprise quand la main d’Ellen agrippa sa croupe pour la caresser.

Lisa n’osa rien dire ou faire, se retrouvant aussi tétanisée que tout à l’heure … Surtout qu’à présent elle était seule avec Ellen. « Et moi jamais je n’aurai pu croire épouser une femme comme toi. » Rétorqua Lisa avec un doux sourire, plaçant sa main sur la joue de sa promise en la caressant tendrement. Malgré toutes les apparences, Lisa sentait quelque chose au fond d’elle … Elle sentait que malgré les tendances indécentes de sa fiancée, celle-ci était réellement attentive à elle, ou tout du moins, qu’elle se souciait suffisamment d’elle pour prendre la peine de la cuisiner depuis tout à l’heure. Certes, si Lisa avait été laide les choses seraient différentes … Mais elle formait un couple exotique avec l’Ashnardienne, et c’était tant mieux. Néanmoins elle lui posa une question qui ne trouva réponse de suite, tant elle était improbable pour Lisa.

« Hum … »
Marmonna-t-elle, cherchant une réponse à fournir. Le cuir, le latex … Si la première matière était quelque chose d’assez commun, la seconde l’était beaucoup moins. C’était un dérivé étrange venant de la civilisation Tekhane, réputée pour leurs mœurs très, très légères. Lisa semblait comprendre le fond de la question mais par décence, ne put répondre clairement. « J’ai déjà porté du cuir, après tout, qui n’en a pas porté. Des bottes principalement, mais aussi des corsets … Mais jamais rien qui me couvrait suffisamment le corps pour que je puisse en sentir un effet quelconque. » Répondit-elle avec un sourire radieux. « Quant au latex … Je crois … C’est cette matière venant des Tekhanes ? C’est une matière bâtarde, artificielle et qui ne convient pas aux Nexusiennes. Je n’en ai jamais porté … Mais … Si cela pourra te faire grand plaisir, alors je le ferai. Pour toi. » Dit-elle finalement.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7922

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #21 le: Mai 02, 2017, 12:02:23 »

Ellen s’amusait beaucoup avec Lisa. Elle était aussi belle que timide, se montrant particulièrement nerveuse devant tout ce qu’elle voyait... Et, en même temps, également excitée. Ellen pouvait le sentir, le percevoir. Elle sentait le sang de Lisa remuer dans sa poitrine, filant furieusement dans ses veines, témoignant d’un accroissement d’adrénaline. Esquissant un léger sourire prédateur, Ellen continuait à malaxer les belles fesses de Lisa. La jeune Nexusienne en avait sursauté, mais sans la repousser, ou sans même émettre le moindre signe de protestation. Elle avoua avoir déjà porté du cuir, mais, en ce qui concerne le latex... Ellen ne put que sourire à nouveau devant sa réponse.

« Le latex n’est pas une matière artificielle, petit ange. C’est une texture conçue à partir de l’écorce d’un arbre particulier, l’hévéa. »

Qu’allait-elle faire, maintenant ? Ellen avait bien une petite idée... Elle retira ses mains des fesses de Lisa, puis se déplaça un peu.

« En fait... Je t’ai un peu menti. Je ne suis pas totalement nue sous ma robe. »

Elle lui en fit la démonstration. S’écartant de sa future femme de quelques mètres, Ellen tira sur les pans de sa longue robe, et la laissa tomber au sol. On put ainsi voir ses longues jambes fuselées, totalement mises à nu, remontant jusqu’à son sexe. Tout ce qu’elle portait sur le corps était un haut moulant, une sorte de léger gilet noir semi-transparent épousant ses formes, dissimulant ses seins, et remontant jusqu’à ses poignets.

La vampire retourna ensuite vers la femme, et caressa son visage de sa main, puis la retourna ensuite. Ellen se retrouva ainsi dans le dos de la femme, et embrassa son cou, mordillant tendrement sa chair, sans planter ses crocs pour autant.

« J’aime le sexe, Lisa... Et, si tu veux être ma femme, je vais devoir t’initier à ça. C’est tout une monde qui t’est inconnu, quantité de sensations exquises dont tu n’as sans doute jamais pu, ne serait-ce, qu’esquisser l’existence. C’est désormais mon devoir, en tant que ta future femme, de t’exercer sur cette voie. »

Ses mains glissèrent sur la robe de la femme, et entreprirent, à son tour, de la déshabiller. La robe ne lui résista pas très longtemps, tout comme le reste. Lisa se retrouva, au bout de quelques instants, en petite culotte, et Ellen constata, avec grand plaisir, que son amante portait d’élégants collants. Sa culotte lui fut également retirée, sous les doigts experts de la vénéneuse Ashnardienne.

« Pour toutes ces raisons, ma beauté, tu ne vas pas devoir juste me considérer comme ta femme... Car j’ai  pour tâche de te former, de t’éduquer... D’être ta Maîtresse. »

De la main, elle poussa gentiment Lisa, qui tomba en plein milieu du lit, s’y affalant sans violence. Le temps qu’elle se retourne, elle put voir qu’Ellen souriait malicieusement. Autour de Lisa, des cordes se déplacèrent alors, que la vampire guidait par magie. Les cordes s’enroulèrent autour des poignets et des chevilles de la femme, venant ainsi l’attacher sur le lit, puis Ellen s’assit également sur ce dernier, à côté d’elle, venant avancer sa main pour caresser son corps.

« Voilà... Tu es toute chaude, ma chérie... »

Ellen se pencha vers elle, et caressa l’un de ses seins, venant pincer le téton dressé dessus.

« ...Prête à recevoir la première leçon de ta Maîtresse ? »

Dans une telle position, comment ne pas l’être ?
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1051

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #22 le: Mai 13, 2017, 06:33:22 »

La jeune Nexusienne n’en avait décidément pas fini d’en découvrir, avec sa fiancée. Celle-ci se déplaça un peu puis avoua avoir menti, au sujet de sa tenue. Elle n’était pas nue en-dessous, ce qui d’une certaine manière, rassura Lisa. Elle lui rappela d’ailleurs que le latex n’était pas artificiel mais bien naturel, ce qui étonna la jeune femme compte-tenu de l’image qu’elle avait de cette matière. Mais à présent elle savait que c’était autrement et, pour la culture personnelle, c’était toujours très bien. Néanmoins elle n’avait pas vraiment la tête à se ravir trop vite car Ellen la prit de nouveau de court. La femme s’écarta de quelques mètres puis tira sur les bords de sa robe, laissant celle-ci tomber le long de son harmonieux corps. Lisa, bien que choquée et devenant rouge comme une tomate, ne put détourner du regard, étrangement … Elle déglutit assez fortement quand sa fiancée se dénuda, montrant son corps dans sa plus naturelle des formes, avec juste une sorte de veste moulante cachant son buste.

Incapable de dire quoique ce soit, étant un peu trop choquée, Lisa fut de nouveau tétanisée quand Ellen s’approcha de nouveau d’elle en l’entourant. Sa main caressant son visage lui donna un sérieux frisson d’excitation qu’elle réprima de suite. Mais les paroles de sa fiancée venant après n’avaient pour effet que d’attiser le désir et l’appel au plaisir charnel. Lisa était prude, et venait d’une famille où les mœurs étaient très strictes.  La jeune femme se retrouvait en compagnie d’une femme qui clairement était à l’opposée sur ce point de vue mais qui, paradoxalement, était la plus agréable des rencontres que Lisa ai faites. Quelque chose l’attirait chez elle, elle ne savait pas quoi pour le moment mais elle pouvait au moins dire que ce n’était pas spécialement physique … Lisa, malgré les apparences d’Ellen, sentait quelque chose de noble en elle. Ce n’était, cependant, qu’un sentiment, une impression, car elle venait à peine de la connaitre.

Toutefois, Ellen lui révéla son secret de Polichinelle en lui disant qu’elle aimait le sexe. La Nexusienne commençait à haleter, un mélange d’appréhension, de peur, et d’excitation. Elle lui anonça que si elle désirait devenir réellement sa femme, elle allait devoir laisser se faire initier. Lisa savait ce qu’était le devoir conjugal mais n’était pas habituée ; d’autant plus qu’elle et Ellen n’étaient pas encore mariées. Pour toutes ces raisons elle ne fit rien que se crisper doucement en sentant les délicieuses mains de sa fiancée glisser contre son corps, au travers sa robe rouge, afin de la lui retirer. Sans qu’elle puisse rien faire Lisa se retrouva dénudée, complètement à la merci d’Ellen. Vêtue seulement de ses bas sombres, la jeune Nexusienne était complètement écrasée par la gêne et l’appréhension de ce qui allait se passer.

Ellen lui expliqua qu’elle ne serait pas seulement son épouse mais, également, sa maitresse dans la mesure où elle lui apprendrait à connaitre son corps, et ses désirs. Lisa était sur le point de dire quelque chose quand elle se fit pousser vers le lit, s’étalant ainsi dessus. Elle gémit tel une bête apeurée, mais en réalité, il s’agissait de l’excitation. « E-Ellen je … » Prononça-t-elle faiblement, ne trouvant aucune force pour lutter. De toute façon elle pouvait faire grand-chose quand des cordes vinrent attacher ses poignets et ses chevilles, faisant d’elle la petite prisonnière de sa fiancée. Fiancée qui était prête à lui donner sa première leçon, selon ses dires. Lisa était effectivement très chaude, voire brûlante … Et ce n’était pas la fièvre. Se sentir exposée ainsi, le corps nue, avec seulement des collants pour se vêtir, c’était une expérience presque traumatisante pour une femme aussi prude que Lisa. Elle ne sut répondre à sa fiancée mais son corps parla à sa place ; son regard la trahit en même temps que ses lèvres, qui se firent pincer par ses dents.

Prête, Lisa était … Prête à changer de vie et devenir la promise d’Ellen, quoiqu’il en coûte.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7922

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #23 le: Mai 14, 2017, 10:58:37 »

« Le sexe est tout, sauf une simplicité corporelle, Lisa. C’est un véritable art, très complexe, très subtil, qui nécessite une parfaite compréhension du corps humain. C’est le paradoxe du sexe, qui est perçu comme simple, mais qui peut, et doit, se montrer complexe. Ceux qui ne voient que sa simplicité manifeste ne feront jamais qu’explorer une partie superficielle du désir sexuel. »

Ellen était assise à côté de Lisa, dont un chat avait avalé la langue. Elle n’arrivait plus à parler, se contentant de fixer Ellen avec un mélange d’adoration et de crainte. Et la voir se mordiller les lèvres… Hmmm, que c’était bon ! Cette femme était douée, indéniablement ! Ellen aurait normalement dû attendre le mariage, mais… Eh bien, disons que Lisa était tout simplement trop irrésistible, et qu’Ellen n’accordait pas une grande importance à la prétendue valeur sacrée du mariage. Pour elle, seul le plaisir immédiat comptait, mais elle n’allait pas brûler les étapes. Oh non, elle allait s’occuper longuement de sa fiancée, et lui expliquer toutes les subtilités du sexe.

Tout en parlant, Ellen caressa les hanches de la femme. Assise à côté d’elle, elle laissait ses longs doigts fins glisser le long de sa peau. Des caresses, tout simplement, qui se transformaient parfois en grattements appuyés, et faisaient doucement gémir Lisa. Nue, retenue par les cordes, elle était prisonnière de la vampire, mais admettait volontiers son sort, y trouvant même là une source d’excitation forte. Ellen le voyait, non seulement dans son regard, dans la rougeur de ses joues, mais aussi dans la manière dont son sang venait à battre follement la chamade.

Souriant à nouveau, Ellen remonta sa main, et caressa le torse de Lisa, descendant jusqu’à son ventre, tout en continuant ses explications :

« Le corps humain est parcouru par une multitude de zones sensibles, de points précis qui, quand on les stimule, provoque une dose d’excitation forte chez la personne concernée. Toi, Lisa, tu en es l’exemple parfait. Tous tes points, je els connais, je les perçois… Non seulement en raison de mon expérience, mais aussi de mes pouvoirs vampiriques. Je les sens en toi, ces zones précises, le long de mes doigts… »

Elle pinça alors une partie de la peau de Lisa, et entendit cette dernière gémir et se tortiller, faisant se frotter le corps. Elle se pencha alors davantage près d’elle, faisant crisser son corset moulant à manches longues, et embrassa son torse, au-dessus de ses seins, venant mordiller tendrement sa peau.

« Je t’initierai à ces plaisirs, Lisa… Rassure-toi, je connais tes convictions. Tu garderas ta virginité jusqu’au jour de notre union, mais, d’ici là, tu auras amplement l’occasion de réaliser combien le sexe peut être riche et diversifié. Car je vais te faire l’amour, Lisa, je vais te le faire longuement, passionnément, mais tu conserveras ta vertu. »

Le visage d’Ellen se rapprocha de celui de Lisa, et elle posa un doigt sur ses lèvres, remuant doucement dessus, jusqu’à s’enfoncer dedans, et posa l’extrémité de son doigt sur sa langue.

« Tout ce que tu as à faire, c’est de me faire confiance, et de partir du principe que je connais mieux ton corps que toi… Tu devras totalement t’abandonner à moi, Lisa, me confier, non seulement ton corps, mais aussi ta vie. Et, crois-moi, tu ne regretteras rien de ce que tu vivras ici. »

Un nouveau sourire mielleux vint à s’afficher sur les lèvres d’Ellen, légèrement prédateur.

« Comme en ce moment… Car tu adores ça, n’est-ce pas ? Cette sensation d’aliénation, te remettre totalement entre mes mains, cette privation de liberté… Avoue-le. C’et jouissif ! »

Oserait-elle seulement le nier, dans sa position ? Qui pourrait y croire ? Sûrement pas Ellen !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1051

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #24 le: Juin 25, 2017, 02:49:43 »

Lisa n’oserait effectivement jamais nier le plaisir et l’excitation de cette situation. Mais elle n’oserait jamais l’avouer également, pas pour le moment du moins. De ce fait elle était totalement privée de voix. Nue et à la merci d’Ellen, elle gémissait de sa voix cristalline face à tous les attouchements que sa fiancée lui prodiguait. Elle ressentit un puissant frisson qu’elle réprima difficilement face au passage de cette main douce, contre son corps, ses formes et ses hanches. Face à cette voix hypnotisant qui lui imprimait des paroles viciées dans l’esprit, corrompant petit à petit cet esprit encore pur. Bien qu’Ellen était encore loin, voire très loin, de faire de Lisa une perverse au sens propre. La route était encore très longue, mais ça, elle devait s’en douter.

Son discours sur le sexe et sa complexité était, paradoxalement, très parlant pour Lisa. Au moins savait-elle que sa fiancée ne voyait pas que la partie superficielle et bestiale dans la chose. Au moins Ellen était noble même dans cette démarche, et cela ne pouvait que plaire à la Nexusienne malgré tout. Ainsi donc, attachée et allongée sur le lit, elle se laissa envahir par la vampire qui continua de caresser son corps, le pinçant par endroit, arrachant de ce fait quelques délicats soupirs plus aigüe que la normale, à Lisa. « Haaa … » Couina-t-elle, rougissant encore et toujours, la couleur de ses joues prenant de plus celle d’une tomate. Au moins Ellen comptait garder sa virginité jusqu’au mariage, une preuve de plus que malgré les apparences, elle était une femme qui respectait certaines choses, dont les pratiques qui tenaient à cœur pour Lisa.

La seule chose qu’elle avait à faire était donc de s’abandonner, de lui faire confiance, de s’en remettre à elle … Sa fiancée, sa bien-aimée. Lisa avait encore perdu sa voix, encore plus quand Ellen se pencha pour embrasser le haut de sa poitrine. Elle ne put rien faire non plus contre ce doigt qui caressa doucement ses lèvres, avant de s’enfoncer légèrement dans sa bouche pour jouer avec le bout de sa langue. Oui, cette sensation de possession, d’aliénation, de se sentir appartenir à quelqu’un … C’était très, très excitant mais inavouable, quand on avait les mœurs de Lisa. Cette dernière le ressentait, ce plaisir et cette excitation, mais ne pouvait strictement rien dire. C’était encore plus dur de réagir quand on avait les pieds et les mains bandés également. Seul son regard pouvait alors jouer, et en ce moment, il était pointé vers Ellen.

Un regard qui trahissait son état d’esprit, d’excitation et d’envie. Lisa était une petite poupée entre les mains d’Ellen, qui n’attendait alors que les grâces de sa maitresse. Elle luttait encore contre ce plaisir rampant et corrupteur, mais la chaleur et les délicieuses sensations se déclarant entre ses cuisses, finirent par avoir progressivement raison de cette barrière. Et puis … Malgré les apparences, cela avait presque tout de la première fois romantique dont Lisa avait toujours rêvé. Elle était juste tournée à la sauce Ashnardienne.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7922

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #25 le: Juin 26, 2017, 12:29:06 »

« Non, rien à ajouter, vraiment ? »

Ellen sourit encore, et redressa son visage, croisant son regard acéré avec celui de sa proie. Ses doigts se rapprochèrent, et caressèrent délicatement les fines lèvres de la beauté qui se tenait face à elle. Elle en enfonça même un entre ses lèvres, sentant sa langue se ruer dessus, et déplaça son autre main, caressant la joue de la femme... Puis, constatant que tout cela était un peu trop doux, s’empressa de pincer durement son téton, tirant sur son sein. La réaction fut immédiate ; Lisa gémit, et mordilla involontairement le doigt de Lisa, qui sourit, et gloussa légèrement.

La vampire retira son doigt, et caressa avec les lèvres de la femme.

« Voilà... Tu es à moi, ma chérie. Intégralement à moi. N’est-ce pas gratifiant ? Tout ce que tu as à faire, c’est être heureuse. Tu vois, c’est ça, finalement, l’amour, le véritable amour... Faire confiance à l’autre pour s’abandonner totalement à lui, comme tu le fais en ce moment. Et tu n’as pas besoin de parler, amour, ton simple regard, fiévreux, suffit amplement. »

Ellen sourit encore, et se pencha à nouveau, venant alors embrasser la femme. Un baiser tendre et appuyé, qui commença par un simple frottement, mais ne tarda pas à se prolonger ensuite, tant sur la durée, que sur les mouvements. Fermant les yeux, elle aventura ensuite sa langue, et sentit les lèvres de Lisa, serrées. Ellen se concentra, et força le passage, enfonçant sa langue plus longuement en elle. Elle réussit à passer entre les lèvres de la femme, et heurta ses dents, puis la langue de Lisa. La vampire ne parlait pas, se contentant d’agir par gestes.

Sa langue glissa sur celle de sa partenaire, et, tout en faisant cela, elle aventura sa main sur l’un de ses seins, massant et pinçant l’autre, tout en s’allongeant progressivement sur elle. Le baiser, lui, durait encore, pendant que le corps d’Ellen se lovait tendrement sur le sien, ses cuisses se frottant aux siennes.

« Hmmmm... »

Ellen continua à l’embrasser, sans relâche, respirant par le nez, savourant la bouche magnifique de Lisa, lui offrant un baiser qui devrait sans aucun doute la marquer à jamais. Un baiser plein d’amour, qui trahissait toute l’envie de sa partenaire. Elle le prolongea encore, avant de finir par le rompre... Et, quand elle s’écarta, ce fut pour sentir les lèvres de Lisa la suivre. Elle pinça encore son téton, le coinçant entre deux doigts.

Un mince filet de salive relia leurs lèvres, que la vampire effaça d’un coup de langue.

« Dans ce genre de relations, Lisa, il y a toujours un mot de sécurité, un mot-clef à utiliser quand je vais trop loin. »

Ellen mordilla le creux de son cou, et se déplaça ensuite, embrassant son torse, au-dessus de ses seins, puis se rapprocha justement de ses derniers.

« Sunstone sera le nôtre, amour. Et, tant que ce mot ne sortira pas de tes lèvres, je continuerai à m’occuper de ton corps. »

Pour l’heure, Ellen avait sa prochaine cible, et alla embrasser les seins de la femme, venant les suçoter, léchant les tétons. Et, tout en l’embrassant, sa main continua à descendre, caressant et grattant ses hanches, pour s’approcher de sa toison intime, qu’elle commença à caresser avec ses doigts. Ils glissèrent contre les poils pubiens, jusqu’à s’enfoncer dans son intimité.

Le plaisir se prolongeait ainsi...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1051

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #26 le: Juillet 23, 2017, 09:34:29 »

Lisa n’avait pas vraiment la force de parler, à ce moment-là. Tétanisée, terrassée par les sensations que lui procuraient Ellen, par l’effet que cela avait sur son corps, etc. Oui, la jeune Nexusienne était une petite poupée entre les mains expertes de la vampire qui devait se faire une joie de s’amuser avec le présent qui lui a été offert. Lisa n’était pas seulement son petit jouet, cela dit ; elle était sa fiancée, officiellement. Elle et Ellen étaient censées se marier, afin de renforcer les liens entre une famille Nexusienne et une famille Ashnardienne, dans le cadre d’une volonté de paix entre ces deux nations. Ceci était la raison officielle ... Mais officieusement, et petit à petit, cela allait se transformer en mariage sincère. Pas un mariage d’amour – car le terme était bien trop fleuri – mais un mariage qui allait unir deux personnes s’appréciant.

Lisa ne disait rien, complètement sous le coup de toutes ces nouvelles émotions, tiraillée entre succomber à ce plaisir, à ce fruit interdit, et garder sa foi et ses valeurs. Mais ce n’était pas parcequ’elle disait rien qu’elle ne pensait rien ; même à ce moment-là, Ellen était pour elle une femme remarquable. Elles avaient fait connaissance le jour même et pourtant, Lisa voyait en elle quelque chose de très noble, beau et attirant. Quelque chose que même tous ses anciens prétendants Nexusiens n’avaient pas. Lisa avait le don de déceler ce genre de détail chez les gens, et chez Ellen, contrairement aux idées reçues, elle percevait quelque chose de très bien. Néanmoins cela ne changeait rien à la situation qui était très déconcertante pour elle.

Allongée, nue, seulement habillée de ses bas, elle était la proie d’Ellen. Elle s’amusait avec Lisa, à passer son index sur ses lèvres, à le plonger entre elles jusqu’à pousser sa fiancée à le mordiller, surtout quand elle pinça en même temps l’un de ses timides tétons. Une sensation aigue et inédite pour Lisa qui avait réagi de manière spontanée. Ensuite, Ellen lui susurra qu’elle était entièrement sienne, et qu’elle n’avait nul besoin de parler. Tout ce qu’elle avait besoin, c’était de lui faire confiance, de s’en remettre à elle aveuglément ... Lui faire confiance. La confiance était l’un des majeurs piliers d’une relation saine et durable, et Lisa, accordait beaucoup d’importance à la confiance. Mais, devait-elle faire confiance aussi vite à Ellen ? Devait-elle lui donner la corde qu’elle lui passait petit à petit au cou, afin de la dresser et faire d’elle ce dont elle désirait ?

Le choix était pour le moment impossible à faire, mais Lisa ne pouvait pas faire grand-chose non plus, à part la regarder. Et son regard ne pouvait cacher ses réelles émotions ; elle désirait, profondément, de manière inavouée, être dominée par Ellen. Être sa petite chose, s’en remettre complètement à elle, lui faire confiance. Être sa proie, mais aussi, être son plus précieux trésor ! Lisa désirait tout cela, et son regard le traduit pour elle. En conséquence, sa fiancée lui sourit et abaissa son visage, venant l’embrasser. Mais ce baiser ... Ce baiser fut unique. Une étreinte très particulière par son paradoxe ; une douceur, mais aussi une puissance inégalée en termes d’impact émotionnel. Lisa en fut toute retournée rien qu’à sentir les lèvres d’Ellen se coller aux siennes. Sentir son souffle, sa chaleur, aussi proches et collés à elle, c’était très particulier.

Au départ, elle tenta de mettre des barrières, en refusant d’ouvrir ses lèvres, ses dents, etc. Mais plus le baiser durait, et plus elle faiblissait, succombant au délice infini. Succombant l’ivresse de l’amour, du sexe ou plus simplement, succombant à Ellen. Cette dernière finit par introduire de force sa langue et dès lors, brisa les dernières défenses de Lisa, qui se mit finalement à accepter sa langue, et à danser doucement avec. Ce baiser fut incroyablement long et transporta la Nexusienne dans un monde de pur amour, douceur et volupté. Elle fut si touchée qu’elle suivit les lèvres d’Ellen quand celle-ci s’écarta pour mettre fin à leur étreinte. Elle était conquise, mais toujours aussi muette. Lisa se pinça la lèvre et laissa échapper un langoureux soupir d’aise en sentant sa fiancée embrasser son délicat cou.

Elle retint le mot de sécurité, comprenant donc l’importance de celui-ci. Qu’est-ce qui l’empêchait de le dire maintenant, et mettre fin à cette ... Indécence ? Rien. Rien ne l’empêchait. Mais ... En avait-elle envie ? Officiellement oui, mais officieusement, non. Surtout quand Ellen s’attaqua à sa poitrine et vint caresser sa féminité du bout de ses doigts, avant de s’y enfoncer doucement. « Haaaa ! » Couina fortement Lisa quand son antre intime fut visitée, ses propres mains se crispant sur le lit, toujours prisonniers de leurs liens. Ses seins et sa féminité étaient en feu, et à cet instant, seule Ellen parvenait à les calmer. Lisa le sentait et en souffrait, même si de cette frustration / souffrance, naissait en elle le désir. Ses soupirs s’intensifièrent, n’incitant Ellen qu’à continuer de jouer avec elle ...

Timidement elle remua son bassin pour mieux frotter son intimité contre ses doigts, l’invitant clairement à lui faire du bien, à s’en occuper d’avantage !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7922

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #27 le: Juillet 24, 2017, 01:05:43 »

« Je te l’ai dit, Lisa, ton corps n’a aucun secret pour moi... Tu peux croire que je fanfaronne, que je dis juste ça pour te provoquer, mais c’est vrai... Je sens ton pouls, je sens tes veines, je sens le sang qui se diffuse à toute allure dans ton corps sous l’effet de l’adrénaline. »

Ellen avait une voix terriblement sensuelle, et même envoûtante. C’était la voix d’une puissante vampire, d’une vampire qui avait en elle un sang fort, et capable de produire naturellement de la magie. On disait des vampires qu’ils étaient charismatiques, qu’ils pouvaient séduire et persuader des foules entières avec leurs voix, en utilisant de la magie... Et, si Lisa était excitée, c’était aussi le cas d’Ellen. Et, chez elle, cette excitation, qui influait sur son sang, déclenchait des pouvoirs magiques passifs. Peut-être était-ce pour ça que Lisa était comme tétanisée, mais la vampire aimait plutôt se dire que ça venait surtout du fait qu’elle ressentait un plaisir inédit, exquis.

Les doigts d’Ellen firent gémir Lisa, qui se tortilla sur place, faisant crisser les cordes, son regard basculant de droite à gauche. Le chat avait définitivement avalé sa langue, et Ellen passa aux choses sérieuses. Elle délaissa le sein de la femme, et laissa ensuite ses instincts la guider. Elle écoutait le flux sanguin de Lisa. En tant que vampire, elle disposait en effet de ce sens particulier, qui lui permettait de sentir le sang. Elle pouvait ainsi repérer les points importants, qui correspondaient aux zones érogènes de la femme, et s’amusait à les embrasser, et même à les mordiller, marquant ainsi régulièrement le corps de Lisa, par une série de suçons. De délicieuses marques rouges. Quand elle relevait son visage, on voyait la forme de ses lèvres, et elle terminait toujours en léchant la peau de la femme, la faisant gémir à chaque fois.

« Là, là... Cesse de lutter, Lisa... Je suis sûre qu’il existe sûrement une petite voix, dans ta tête, qui te dit que c’est indécent, que tu ne devrais pas te laisser ainsi aller... »

Ou peut-être pas ? Mais Ellen était sûre que cette voix viendrait après. Elle continuait donc son petit jeu, en l’embrassant, tandis que sa main, celle qui s’était immiscée dans sa chatte, continuait à jouer avec elle, à la torturer, en s’immobilisant, et en remuant ensuite. La dextérité d’Ellen, en ce moment, ne faisait absolument aucun doute. Oui, entre ses mains et sa bouche, Lisa était une véritable poupée, incapable de se défendre, incapable de réagir. Pourtant, il lui suffisait d’un mot, un seul, pour préserver sa vertu.

*C’est une religieuse... Je ne dois pas oublier ça...*

Ellen sourit à nouveau, et déposa un baiser juste sous le nombril... Puis remonta alors.

« Tu es une religieuse, Lisa... Je le sais, tu appartiens à une famille très pieuse... Ça me donne une idée... »

À Ashnard, l’Ordre Immaculé n’exerçait qu’une influence très résiduelle, mais Ellen en avait entendu parler malgré tout. Elle planta alors ses crocs dans son poignet, et un mince filet de sang tomba dans la bouche de Lisa. Les pupilles d’Ellen devinrent alors rouges, et elle croisa son regard dans celui de Lisa, l’hypnotisant, l’envoûtant, ce qui serait d’autant plus facile que Lisa lui était soumise.

« Je veux que tu récites une prière pendant que je vais lécher ta chatte, Lisa. Montre-moi ta dévotion... Récite le Je Vous Salue Marie, et je te promets que je te ferais jouir avant que tu n’aies terminé ta prière. »

Ellen aurait voulu qu’elle le prononce sans l’envoûtement, mais, vu l’état de Lisa, elle aurait été incapable de parler. Et Ellen, qui avait toujours aimé coucher avec des nonnes et des religieuses, devait admettre que c’était là l’un de ses fantasmes... Elle caressa du bout du doigt le nez de la femme, puis retourna entre ses cuisses, et fourra désormais, non pas ses doigts, mais sa redoutable langue sur les poils pubiens de la femme, les léchant tendrement, avant de s’enfoncer dans son intimité...

...Et de lui faire découvrir des plaisirs exquis.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1051

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #28 le: Septembre 11, 2017, 02:45:12 »

Les paroles de sa fiancée résonnaient comme les susurres d’un démon à son oreille, sans qu’elle puisse pour autant lutter ou exprimer la moindre objection. Lisa savait donc qu’Ellen comptait bien jouer avec elle, et lui faire faire des choses de peu de morale mais, elle était incapable de s’y opposer. Tout du moins pas dans cet état-là, à mi-chemin entre le rêve et la réalité, entre la sensation de bien-être et de laisser-aller, et la sensation de souillure, de corruption et de déchéance morale. Elle était complètement prise entre deux feux et sa seule réponse pour le moment était son silence. Son corps réagissait aux stimulus et aux caresses d’Ellen, envoyant plein de sensations et de frissons à Lisa, qui se tortillait doucement sur les draps du lit. En quelques sortes, elle était à ce moment la petite prisonnière d’Ellen ; sa petite poupée docile qui se laissait faire.

Le plus étrange et sans le plus troublant était qu’Ellen avait conscience que c’était indécent, du point de vue de sa fiancée. Puisqu’elle le lui dit juste après, devinant parfaitement bien la petite voix qui parlait dans la tête de Lisa. Mais il n’y avait rien à faire pour le moment. Plaquée contre Ellen, sa bouche savourait les délices et vices de la langue de sa promise, tandis que les doigts de celle-ci continuaient de remuer dans sa féminité, lui arrachant bien des soupirs et délicieuses sensations. « Hmm ... » Gémissait Lisa, encore et encore. Pourtant elle luttait toujours, malgré elle, contre toutes ces nouvelles sensations. Le sexe était quelque chose de particulier, et le minimum demandé était d’attendre le mariage, et encore ... Tout n’était pas forcément moral dans le sexe, selon l’Ordre Immaculé.

Quand Ellen délaissa sa bouche pour venir embrasser son ventre puis la zone en bas de son nombril, Lisa faillit prononcer le mot. Ce mot magique, qui pouvait la préserver, la sauver de l’inévitable. Et pourtant, alors qu’elle était sur le point de réunir assez de force pour le faire, quelque chose de très étrange se produisit. Soudainement, Ellen lui saisit le poignet et planta ses crocs dedans, arrachant un couinement de douleur mais aussi, d’extase, bien que très bref. Le regard de Lisa croisa celui d’Ellen, qui était rouge sang. Une image effrayante mais, qui de par sa nature et son but, eut un effet des plus improbable. Ellen venait d’envouter Lisa, l’hypnotisant grâce à ses facultés vampiriques. Possédée, Lisa se sentit différente, comme si toutes ses peines, ses craintes, ses barrières morales s’étaient envolées.

Un sourire ravie se dessina sur ses lèvres pulpeuses, avant qu’elle ne les ouvre grand et laisse sortir un profond et très sensuel soupir, au moment où Ellen fourra chaudement sa langue en elle. « Ohhh ... Oui ... Hmm ... Ellen ... » Soupirait-elle d’une voix de velours, alors qu’elle obéit à la vampire, se mettant à réciter sa prose religieuse. Au fil de ses vers, de sa voix chantante et haletante face aux délices irrésistibles que lui procurait Ellen, Lisa connut ainsi ce qu’était le plaisir de la chair, en bonne et due forme. Son bassin remuait et se tortillait pour mieux sentir la langue d’Ellen s’enfoncer, alors que le récit de Lisa était parfois entrecoupé par un couinement de trop, ou une voix montant trop dans les aigue ...
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7922

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #29 le: Septembre 18, 2017, 12:44:40 »

»Ave Maria » n’était pas une prière très difficile. C’était même l’une des premières prières qu’on enseignait au cours de catéchisme, avec le « Pater Noster », car elle ne faisait que deux lignes, était rapide à apprendre, et simple à comprendre. Ellen avait proposé à Lisa de réciter ce psaume, cette prière, et, si elle avait déjà dû la réciter des milliers de fois, elle était sûre que, cette fois, Lisa allait avoir bien du mal à la prononcer. De fait, la vampire se concentrait désormais exclusivement sur sa féminité, léchant cette dernière à travers ses délicats poils pubiens, sentant Lisa se tortiller sur place. Son corps se tendait et se relâchait, ses muscles se décompressant au fur et à mesure qu’elle subissait les assauts linguaux de la redoutable vampire.

« Hmmmm... »

Ellen était assurément douée, et continuait à malmener sa chérie. Sa future femme hurla alors en finissant la première strophe, au bout d’une longue minute. Tandis qu’elle parlait, elle s’interrompait en effet souvent pendant de longues secondes, se pinçant les lèvres en sentant l’orgasme approcher... Mais Ellen, qui sentait également ce dernier pointer, s’arrêtait alors malicieusement. À travers les ondulations sanguines de cette dernière, elle pouvait précisément savoir quand Lisa allait avoir un orgasme. Ce faisant, Ellen n’avait plus qu’à jouer avec ça, en la stimulant délicatement, et en prenant tout son temps.

Lisa dut s’y reprendre à plusieurs reprises pour prononcer le « Sainte » du début de la seconde prière, car Ellen retournait la lécher avec appétit. Encore une fois, elle sentit le corps de son amante se crisper, se tortiller sur le lit, ne pouvant opposer aucune résistance sérieuse aux ardeurs et au talent de la belle vampire à la peau pâle, qui continuait donc, un sourire moqueur sur le coin des lèvres.

« Mmmhmmmm... ! »

Lentement, la rouquine approcha de la fin... Et, juste au moment où elle prononça la première syllabe du mot « Aman », Ellen alla l’achever... En plantant ses crocs dans sa chatte. La douleur explosa dans le corps de la femme. Elle la mordit très légèrement, à hauteur du clitoris. Il n’y aurait aucune cicatrice, et la douleur fut instantanément noyée dans une explosion de plaisir. La sensation brusque fit furieusement jouir Lisa, qui se tortilla sur place, son hymen toujours intact, mais sa mouille ruisselant contre le visage de la femme.

Ellen lécha ensuite le bassin de la femme, avalant beaucoup de mouille, avant de se relever lentement, un sourire moqueur sur les lèvres. Elle grava alors dans sa mémoire le visage rubicond de Lisa, lèvres entrouvertes, comme écrasée par son propre orgasme. Ellen se rapprocha alors d’elle, en se mettant à califourchon sur elle, puis en courbant son dos vers l’avant, ses lèvres s’approchant des siennes... Avant que ses doigts ne se posent sur les lèvres de Lisa, et ne se glissent à l’intérieur, lui permettant de sucer quelques dépôts de mouille qu’Ellen avait récupéré du bout de ses doigts.

« Ton premier orgasme, ma chérie ? »

Pure question rhétorique, bien entendu. Elle se pencha vers elle, et la lécha dans le creux du cou, avant de mordiller tendrement sa chair.

« Tu vas en faire un second dans les prochaines secondes... »

Puis Ellen planta ses crocs dans sa chair, et commença à avaler son sang, tout en retournant la doigter. Et la jeune femme était plutôt douée, sachant utiliser l’Étreinte, ainsi qu’on appelait la morsure sanguine, pour exciter ses partenaires.

Nul doute qu’avec une femme comme Lisa, celle-ci allait hurler à s’en casser la voix, pendant qu’Ellen drainait tranquillement entre ses lèvres son délicieux sang, et en gémissait volontiers de plaisir...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags:
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox