banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mauvaise augure. [Darthestar]  (Lu 320 fois)
Saki Miyo
Humain(e)
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« le: Juin 26, 2016, 02:30:08 »

Ce soir, je vais  mener l'enquête dans Seikusu. Je veille à ce que mon téléphone soit rechargé avant de partir, car j'en aurais besoin si ça tourne mal. Mon adversaire en face est quelqu'un de très spécial surnaturel même.  Un vampire dans Seikusu ? Qui me croirait ? Certainement pas la police, mais je suis sûre que la presse accepterait mon scoop si je leurs donnait des éléments visuels pour l'article que je projette d'écrire. Dieu sait que les vampires ne sont jamais tout blanc. Ils passent leurs temps à traquer des humains ou des humaines sans défenses pour se nourrir de leurs sangs. Parfois, ils les  violent sans raisons apparente et il y aurait des hermaphrodites dans le lot. Ce qui n'est pas le cas du vampire auquel je vais m'attaquer cette nuit. Je range mes clefs dans mon sac à main cette fois parce que les cours, c'est le jour en aucun cas la nuit.  

Après avoir descendu le pallier de ma porte, j'appelle un Taxi pour qu'il me conduise en centre ville.  Bien qu'il fasse beau dehors et que la lune éclaire les coins sombres, il faut se méfier des personnes qui marchent dans la rue parce qu'elles ne sont pas toutes humaines. Je prends mon fameux regard suspicieux, je commence à être prudente.   Le chauffeur roule à allure normale et je consulte mon dossier qui est dans mon téléphone. Un résumé sur la mission de ce soir. Un vampire frôlant les 1 mètre 95 !  Ce que j'ai appris sur ce dernier en fouinant un peu partout, c'est qu'il avait deux époques. Un "bonne" et une "mauvaise". Plusieurs plaintes ont été déposés contre-lui et il a même été recherché par la police. Ce qui m'intéresse chez cette personne, c'est la mauvaise facette. Il doit bien y avoir moyen de le faire chanter pour obtenir de lui des informations rares et précieuses.  Un sourire se dessine sur le coin de mes lèvres un cours instant alors que le paysage continu de défiler d'un air monotone. Le taxi fini par s'arrêter et se garer sur le bas coté.  


-Pourquoi on s'arrête !?
-M..Mais, c'est parce qu'on est arrivés mademoiselle Miyo.   On sent la peur dans la voix du conducteur. J'aime ce sentiment.  
-Ah, on est arrivé... Quoi déjà ? Je soupire en sortant ma carte bleue de ma poche  pour le payer et j'ouvre la portière pour descendre du véhicule.  Quand tout est réglé je le regarde partir et je m'avance sur le trottoir persuadée que : même si maintenant, il est "gentil" par le passé, il a commit des atrocités. Ne peut être totalement  blanc qui veut. Enfin, la c'est un vampire à qui j'ai affaire hahaha. Sa peau est blanche de nature s'il est déjà mort.  Ça va être dur de le tuer si cela tourne au vinaigre.    

Je marche dans la rue et le ciel commence à être un peu couvert. Je me demande quel type d'approche je devrais utiliser quand je le rencontrerais. Une méchante ou une gentille ? Et surtout quelle preuve matérielle utiliser contre-lui ? Pour le faire chanter.  Zut, je crois l'apercevoir. Un grand gaillard d'1m95 avec un pantalon noir et de sacrés abdominaux. Je ne fais clairement pas le poids contre-lui, mais face aux preuves qui ne manquent pas. J'ai une petite chance de m'en sortir. D'un sourire innocent je m'adresse à ce que je crois être lui dans la rue au beau milieu des passants mélangés à la foule. C'est parfait pour être discrète. Elles seront mélangées au milieu de ce brouhaha incessant nos paroles.


-Bonsoir, monsieur. J'aurais plusieurs questions à vous poser.  Je sais de source sûre que vous n'êtes pas humain.  Je m'appelle Saki Miyo.
Souris-je.

Une humaine qui se présente comme ça. Face à une créature surnaturelle. Je crois, que j'ai fais une approche un peu trop directe, mais ça aurait le mérite d'attirer son intention vu qu'il ne me connait pas, mais que je semble beaucoup en savoir sur lui. C'est la situation inverse. Je suis l'humaine et c'est lui ma proie. Avec moi, c'est comme ça que ça doit se passer.  
Journalisée
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #1 le: Septembre 15, 2016, 10:04:31 »

La soirée était toujours aussi agréable à passer pour le vampiroïde. Plus de problème avec la cuisante chaleur du soleil, plus besoin d'être aussi discret que d'habitude à cause des ténèbres permanente, et surtout, une activité commune de toute cette ville fourmillante qu'il appréciait tant. Dans le fond, il n'y avait rien de mieux pour lui que de se complaire dans une telle période de la soirée, et il commençait généralement à se balader au crépuscule, pour passer la nuit à se balader dans la rue, évitant les problèmes pour qui que ce soit, mais surtout, pour profiter de quelques rencontres positives, et en profiter pour continuer son apprentissage des diverses moeurs de la populace de Seïkusu. Aujourd'hui, il avait abandonner les enfants du terrain de basket après un petit match amical, et se dirigeait désormais dans son quartier de prédilection, celui de la Toussaint, un lieu particulièrement peu sympathique pour nombre de personnes vivant dans la grande cité japonaise, mais qui ne lui posait aucuns problèmes personnellement, surtout parce qu'il était largement assez puissant pour n'y jamais rencontrer le moindre danger. Il y arrivait tout juste sur les alentours de 21 heure, et commença sa petite "patrouille" en fredonnant, imaginant de quoi cette soirée saurait être remplie.

C'est alors qu'il traverse la longue allée remplie de bars et de troquets que les choses vinrent à devenir un peu plus étrange que prévue. Il n'avait pour l'instant rien remarquée d'étrange jusqu'ici, mais il se sentit soudainement observée, sans pour autant dire d'où venait cette étrange impression, cherchant quelques réponses autour de lui alors que la foule dense l'empêchait clairement de remarquer la personne qui le suivait. Tant pis, si celle-ci voulait vraiment croiser sa route pour lui demander quelque chose, elle le feras n'est-ce pas ? Juste par prudence, il chercha rapidement à se rappeler une zone relativement vide près d'ici, se rappelant notamment d'un cul de sac plus loin où il pourrait se diriger pour s'assurer que son poursuivant soit obligé de se montrer au cas où il se décidait à le suivre indéfiniment, et se décida à faire comme si de rien était, tandis qu'il s'y dirigerait paisiblement. Pour autant, il ne s'en rapprocha pas longtemps, car apparemment on souhaitait bien lui parler : La personne se rapprocha clairement de lui, et il se prépara à riposter sans sommation si il sentait la moindre petite once d’agressivité, avant d'être héler de manière bien surprenante par une douce voix féminine parvenant de son dos, l'obligeant à se retourner doucement, avec calme, pour observer celle qui venait d'engager l'échange. Une lycéenne ? Bon dieu qu'est-ce qui était en train de se dérouler ? Quelle genre de folle viendrait, à cette âge, au beau milieu du quartier réputé dangereux de la ville, sans compagnie aucune ?

 -  Bonsoir, monsieur. J'aurais plusieurs questions à vous poser.  Je sais de source sûre que vous n'êtes pas humain.  Je m'appelle Saki Miyo. 

La foule, le brouhaha ambiant, bien heureusement ces deux éléments avaient fait que personne ne s'était arrêtés, n'avaient portés sur eux leur attention, ni n'avait put entendre les mots de la jeune femme, mais pour autant, c'est un long frisson qui vint parcourir l'échine de l'homme, qui ne se sentait clairement pas assez d'aplomb pour encaisser pareille information aussi soudainement. Elle savait pour lui, est-ce qu'elle savait autre chose ? C'était gênant, il n'avait pas prévu de croiser qui que ce soit qui aurait put apprendre pour ses quelques secrets, et savoir que cela provenait en plus d'une lycéenne, le genre de pipelette qui racontait absolument tout à ses camarades, était une chose qui rendait la situation d'autant plus troublante et désagréable. La question qui restait était : Pourquoi cette jeune femme était venue à le rencontrer si elle savait qu'il pouvait être dangereux ? Peut-être finalement qu'elle ne connaissait pas toutes les informations, qu'elle ne savait pas pour son passé, et qu'elle faisait juste partie de ces jeunettes qui ont la mauvaise tendance d'apprécier les vampires comme des symboles d'élégance et d'érotisme, tout en oubliant leur coté monstrueux ? Il ne savait pas, et n'avait ainsi aucune idée de comment réagir face à la situation, mais il allait devoir faire vite un choix pour ne pas paraître hésitant... Et il finit par se laisser aller à l'idée de simplement échanger avec elle, afin d'en savoir un tout petit peu plus, sa curiosité piquée au vif.

 - Eh bien que voulez vous mademoiselle Miyo ? Si ce ne sont que des questions, je préférerais échanger en un autre lieu. Et si il s'agit juste de venir me taquiner en début de soirée, je n'en suis pas vraiment d'humeur désolé.
Journalisée



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox