banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 11
  Imprimer  
Auteur Sujet: Cyanide  (Lu 10338 fois)
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« le: Mai 29, 2016, 01:23:33 »



Quand il s’agit d’apocalypse l’humanité as toujours été très forte pour aller droit dans le mur et pourtant personne ne c’était attendu à ce qui allait arriver et finalement ce fut les évènements et la panique engendré qui faillis sonner le glas de l’humanité. Koos s’en souvenait encore et il ne pouvait pas s’empêcher d’en frissonner en y repensant malgré le fait que de nombreuses années soit passé. L’apocalypse ne commença pas par une catastrophe nucléaire, ni par une attaque bactériologique. Elle ne fut pas due à une attaque de zombie, une rébellion climatique et encore moins à une intervention divine quoique Koos doutait encore. Ce qui était certain c’est qu’elle se termina ensuite par tous ses fait à cause de l’imbécilité humaine et surtout à cause du fait que des hommes ont voulus jouer aux Dieux.

L’ère des failles. C’est le nom qu’on donnait à cet évènement qui manqua d’éradiquer l’humanité. Cela est arrivé comme cela, d’un claquement de doigts. L’apparition de trou noir donnant accès à d’autres mondes à cause des rois Sorciers. Les dieux seuls savent comment ses phénomène sont apparus mais ce qui en fut sortis eurent de lourdes conséquence.

Koos lui avait eu de la chance. Étant intelligent et dénué de scrupule il savait comment traiter ses affaires et même en tirer des avantages en faisant notamment affaire avec les hors mondes ayant survécus au cataclysme qu’a engendré l’ère des failles. C’est en s’écrasant d’abord après s’être retrouvé coincé dans les désolations et en faisant ensuite son beurre avec la traite de la viande que Koos s’est taillé sa place dans le grand monde et dirigeait son fief et pourtant Koos n’aimait pas l’affaire qu’il était obligé de traiter actuellement.

Malgré la fraicheur de ses appartements Koos était en sueur et son visage que peur et angoisse. Faisant les cents pas son gros ventre tremblait à chacun de ses pas. Il n’avait pas touché à son déjeuner et renvoyer tous ses serviteur ainsi que ses esclaves. Seuls restaient deux imposants gardes Mbielu d’imposantes créatures à la peau noire disposant d’une peau aussi épaisse que le cuir d’un reptile et leur dos était pourvus de plaques osseuse suffisamment épaisse pour arrêter une balle. Ses deux monstres à l’esprit simple étaient fidèle à Koos tans que ce dernier leur livrait leur nourriture quotidienne un prisonnier vivant où ils puissent assouvir leur vices et ensuite s’en nourrir.

Il regarda le paysage désolé qui défilait lentement sous les roues géante de l'appareil technomagique qui lui servais de moyens de transports mais aussi de demeure à lui mais aussi aux gens et aux parasites vivant dans son fief. Le paysage avait encore changer et montrait maintenant un titanesque labyrinthe de métal issue de l'esprit dément d'un ancien Roi Sorcier. L'endroit était le territoire de salamandre géante ayant de grande capacités télépathique mais aussi d'une féroce tribu barbare les chassant pour leur viande mais aussi leur cervelle. Mais ce n'était pas pour cela pour Koos venait les voir il devait trouver quelqu'un de particulier car il avait besoin d'un service d'une importance vitale.
« Dernière édition: Mai 29, 2016, 01:29:34 par Ariman » Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7623

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #1 le: Mai 29, 2016, 02:54:13 »

L’homme arrêta sa moto, et inspecta silencieusement le paysage torturé s’offrant à lui. Il respira lentement, le vent remuant le sable et la poussière, son masque blanc le protégeant néanmoins de ce genre de désagréments. Sa moto bourdonnait encore un peu, avant que le puissant moteur ne se calme, et il abaissa la béquille, puis mit pied à terre. Le solitaire se déplaça ensuite, et appuya sur un clapet, ouvrant le coffre, à l’arrière de sa moto, révélant différents instruments, dont des jumelles, qu’il attrapa, afin d’observer la plaine.

La plaine poussiéreuse était découpée en son centre par une épaisse faille sismique, qui s’enfonçait dans les profondeurs. Plus loin encore, il vit une tribu barbare, et fronça lentement les sourcils. Il n’y avait plus qu’à espérer que les autochtones ne viendraient pas, car les salamandres, elles, étaient là.

*Parfait...*

Il avait été facile de les trouver. Ces créatures émettaient des ondes psioniques, qui provoquaient étourdissements et migraines quand on s’en approchait. Avec le bon appareil, on pouvait les détecter. Son masque devrait normalement le protéger des ondes psychiques des monstres, et il reposa sa jumelle, la remettant dans sa moto, puis se laissa ensuite descendre en contrebas, glissant le long de la paroi à l’aide de sa griffe-arbalète, et sauta à quelques mètres du sol, se réceptionnant par le biais d’une roulade, pour se redresser lentement.

La solitaire silhouette marcha ensuite, voyant l’une des salamandres se déplacer lentement. D’ores et déjà, il sentit une légère migraine s’emparer de lui.

« Hmmm... Saloperies de bestioles. »

Il leva alors son arme, brandissant son arbalète vers la plus proche salamandre. Et, juste avant de tirer, il ferma les yeux, et prononça une légère mélopée :

« Pour toi, Grok, ô mon Dieu. »

Gorton « Fléau-Noir » appuya alors, et un carreau explosif fusa vers la salamandre, et explosa contre sa tête. Sa mission était de récupérer du sang de salamandre, pour le compte d’un scientifique-alchimiste qui voulait mener des recherches sur eux. Tout ça préoccupait fort peu Fléau-Noir, qui y voyait surtout l’occasion de récupérer un peu d’argent.

Fléau-Noir hurla ensuite, et se rua vers les bestioles, faisant un bond prodigieux, de plusieurs mètres de haut, sa lame courte venant se planter dans le corps d’un des monstres.

La tuerie pouvait commencer.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mai 29, 2016, 03:25:20 »

Grok avait le chasseur à la bonne car son carreau fit mouche en pleine tête. La salamandre brailla de douleur quand le carreau explosa lui arrachant les écailles et sa chair mettant ses os à nus sur une partie de sa face et lui arrachant un œil. Toucher mais pas mort pour autant et la réaction de la créature fut quasi instantanée.

Malgré son masque Fléau-Noir reçut une forte vague télépathique douloureuse qui le fit saigner des yeux des oreilles et du nez. Il sentis le gout métallique du sang dans la bouche. En plus de leur crocs et leurs griffes l'arme principale des Salamandres étaient le fait qu'ils étaient capable d'employer leur pouvoir en une vague psychique capable d'annihiler toutes vies sur quelques mètres. Sans leur masque les chasseurs du clan seraient mort la cervelle fondue sous les effets des vague mentale de ses créatures. Mais même avec ses créatures restaient dangereuses certains de ses monstres étaient de puissant télépathe pouvant tuer malgré la protection du masque et Fléau-Noir avaient visiblement affaire à un de ceux là.

Par chance et malgré son geste de défense la Salamandre psychique fut complètement prise au dépourvus. La Tuerie du chasseur fut pour ainsi dire assez rapide et brève sa lame s'enfonça dans le cou de la bête lui causant une blessure mortelle et rapide. Finalement elle finis par s'effondrer dans un gargouillement et commençant à ce vider de son sang. Il fallait maintenant faire vite car la bête morte était un beau spécimen. On avait fournis à Fléau-Noir plusieurs bombonne pouvant contenir du sang mais la cervelle et la peau avait aussi une certaine valeur en pièces de cuivres et pièces d'argent.

Alors qu'il était sur le point de commencer à dépecer la créature Fléau-Noir entendit au loin le bruit d'une corne qu'il reconnu tout suite comme celui du clan. C'était un signal d'appel à tout les chasseurs se trouvant hors du clan les intimant à rentrer immédiatement. Visiblement c'était suffisamment grave pour qu'on appelle tout les chasseur à abandonner leur chasse où ce qu'ils étaient en train de faire pour revenir en urgence.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7623

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #3 le: Mai 29, 2016, 09:44:00 »

Il avait beau avoir l’habitude, les attaques psioniques des Salamandres étaient toujours aussi douloureuses. Sa tête carillonnait dangereusement, mais il sut lutter contre cette migraine naissante, et attaqua la Salamandre. Les légendes disaient que, en des temps ancestraux, ces créatures affreuses étaient presque totalement inoffensives. Maintenant, les salamandres étaient des animaux particulièrement redoutables, craints pour leurs puissantes attaques cérébrales. « Fléau-Noir » était néanmoins un homme fort et puissant, ayant un caractère solide. Il tint donc bon, et tua le monstre, avant de se retrouver sur le sol, reprenant son souffle.

Gorton « Fléau-Noir » était une légende, une ancienne légende des Arènes. Avant d’être un mercenaire et un chasseur de primes, l’homme avait été un gladiateur, qui s’était battu pendant des années. Néanmoins, et de manière générale, le passé de l’homme était nimbé de mystères. Il était comme tous ces vagabonds qui ne se retrouvaient dans aucune communauté. Son passé n’avait rien de particulièrement exceptionnel, et il n’avait aucune envie d’en parler.

Alors qu’il venait de tuer la salamandre, l’homme entendit soudain des cors résonner, et fronça les sourcils. Est-ce qu’une tempête approchait ? Depuis que les Failles s’étaient ouvertes, outre les monstres et les modifications génétiques et écologiques, il y avait parfois des tempêtes particulièrement dévastatrices qui arrivaient. Les cors d’alerte avaient résonné, et Gorton n’allait pas faire inutilement le brave. Si une tempête menaçait, mieux valait ne pas être dessous, et il se dépêcha donc de revenir vers son rocher. Il leva alors sa griffe-arbalète, et un filin en jaillit, venant s’agripper à son sommet, puis il la rétracta, et se hissa rapidement, ses genoux heurtant la paroi, atténuant le choc, tandis que, mécaniquement, le filin se rétractait.

Il rejoignit ainsi rapidement le sommet, et s’approcha de sa moto.

Gorton ignorait quelle menace se profiler à l’horizon, mais il savait une chose...

Les cors d’alarme ne sonnaient jamais sans raison.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mai 30, 2016, 12:00:04 »

Quand le chasseur revins au village il ne vis point de panique dans la communauté comme il y avait d'habitude en cas de grosse tempête ou de cataclysmes majeur. Par contre il remarqua bien vite qu'une de ses citée puant la technomagie se trouvais à proximité de son lieux de vie. Gorton vis aussi une délégation étrangère camper en face de la maison des chefs de la tribu. Il n'était pas le seul à être revenus plusieurs autres chasseurs étaient présent attendaient en face de la maison et dévisageaient les étrangers. Une bande de ganger monté sur des Jetbikes à l'allure pas commode mais portant des fanions et des drapeau signalant qu'ils viennent en paix et voulaient parlementer.



Ses types étaient des maigre rien à voir avec les féroces Barbare du clan de Gorton  pourtant leur mécène avaient visiblement les moyens à voir le matériel qu'ils exhibaient et leur citée roulante dans le territoire. Gorton vis d'ailleurs que un des véhicule était un gros palanquin antigrav tirer par deux Jetbikes. Les Gangers devaient certainement escorter quelqu'un de très importants et devait certainement ce trouver avec le chef.

Au bout d'un moment à attendre et à regarder en chien de faïence les biker rachitique un héraut du clan sortis de la maison et énuméra les noms.


- Zamara la rouge, Ottom Brise-crâne, Zion le solitaire, Gorton Fléau-Noir, Cron Tête d'acier. Ramenez vous le Kurgan (titre qui désigne chef de clan) voudrait vous voir. Ordonna le Héraut qui désigna Gorton et d'autres chasseurs concerné.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7623

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #5 le: Mai 30, 2016, 07:01:51 »

Quand les cors d’alarme résonnaient, Gorton connaissait la procédure, et, usant de sa moto, il fila vers le village. C’était une structure hirsute, entourée par des palissades sommaires, avec quelques miradors et des barbelés. Les miradors abritaient des canons, armes défensives, et il y avait aussi de multiples mines et autres engins défensifs, qui servaient avant tout à protéger le village des attaques de monstres ou de raiders. Gorton rentra rapidement. « Fléau-Noir », pour l’heure, résidait dans ce village. C’était un homme discret, qui n’allait même pas courir les femmes, et qui restait extrêmement peu loquace. Il consultait les primes et les offres qui s’affichaient sur le panneau d’affichage du bar local, et partait ensuite en vadrouille. Les rares qui avaient exploré sa maison, une cabane étroite et minuscule, avaient été décontenancés. Si Gorton dissimulait quelque chose, il le masquait plutôt bien, et ne semblait avoir aucune possession matérielle significative.

Ramenant avec lui son butin, dans un sac, à savoir les glandes de la salamandre, il se rendit vers le bureau d’échanges, une sorte de bâtiment municipal qui servait à récompenser les chasseurs de primes.

« Ah, Gorton, déjà de retour ?! s’exclama l’homme à l’intérieur de la cabane.
 -  Voici les glandes pour le contrat 12-353.
 -  Ah, oui… Et tu ne demandes même pas pourquoi les cors ont retenti ?
 -  Est-ce que ça me concerne ?
 -  J’dirais que ça nous concerne tous, mon n’veu. »

Le préposé attrapa el sac, puis le déposa dans un coin, et attrapa un registre.

« Hm… Ouais, les glandes. Le contrat a été déposé par le Techno-mage Salotier. Ça tombe plutôt bien… »

Le paiement passerait par cette administration, et Gorton le recevrait sur son compte. Pour l’heure, et comme toujours, il se montrait très peu loquace, illustrant le fait qu’il n’avait aucune envie de discuter, contrairement au préposé, Ashâm. Ashâm, justement, était un bavard, du genre à converser longtemps, surtout pour raconter des anecdotes inintéressantes au possible.

« Et pourquoi ça ?
 -  Y a une cité des Techno-mages qui vient d’arriver. Les cors d’alarme, c’était pour ça. »

Sous son masque, Gorton fronça lentement les sourcils. Qu’est-ce que les Techno-mages viendraient faire ici ? Il se retourna alors, et se rapprocha du bar, qui était le long de la place du village, où une foule s’ »était rassemblée, et aperçut effectivement, au loin, la structure métallique très impressionnante de la cité. Une épaisse structure, comme une sorte d’immeuble-ville, qui ressemblait à une forteresse métallique massive. Groton resta silencieux devant cette épaisse structure, jusqu’à ce qu’un héraut du clan ne sorte de la tente du Kurgan, le chef du village, et manda la présence de plusieurs guerriers, incluant Gorton.

Réprimant un grognement, l’homme n’allait toutefois pas protester contre sa réquisition, et suivit le groupe.

Après tout, il était lui aussi curieux de savoir ce que les Technomages leur voulaient.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mai 30, 2016, 09:52:04 »

En entrant Gorton vis les personnes qui ont été convoqué par le Kurgan à leur visage ils n'avaient aucune idée eux non plus du pourquoi le chef les avaient fait venir. Tu en connaissait certain pour avoir chasser en leur compagnie les autres plutôt de vue.

Zamara la rouge était la seule femme du groupe mais ce n'était pas une chasseuse mais plutôt un garde du village. Malgré son statut de femme une mutation as fait d'elle une véritable géante aussi forte qu'un taureau. Gorton l'avait même vu en personne étrangler une salamandre à main nue. Elle dépassait tout les hommes de deux têtes et étaient aussi musclé qu'eux. Elle était pas mal courtisée par les guerriers les plus dur du clan.



Ottom brise crane était de ceux là. Cette brute vicieuse était l'un des rare chasseur à ne pas utiliser de masque durant ses chasses et qui as pourtant survécus à plusieurs attaques de Salamandres. La moitié de son visage était paralysé et offrait un affreux rictus. Pourtant Ottom était un dur à cuire respecté par beaucoup bien que férocement traditionnaliste et ne s'habillant que des peau et des os des créatures qu'il as chasser et tuer en combat singulier.



Zion le solitaire était un peu moins traditionaliste.  Bien que sa méthode était semblable à Ottom lui employait souvent des méthode de chasse proche de Gorton. Zion est Gorton avaient d'ailleurs chasser ensemble. Du point de vue de Gorthon Zion chasse à un peu à la manière d'un prédateur mais se montre assez réglo et équitable quand il fallait partager une proie. Il avait aussi une curieuse manie d'entretenir assez souvent son équipement bien loin des dogme de Grok au sujet de la technomagie mais il avait sus se montrer indispensable au clan.



Cron tête d'acier est enfin le plus mystérieux des quatre. Personne dans le clan ne connaît son vrais visage car il n'as jamais quitter son casque et personne ne l'avait entendu parler. De nombreuses rumeurs tournaient autour de sa personne. Peu être était il défiguré, peu être était il un mutant. Peu être était il la réincarnation de Grok en personne. Seul le Kurgan connaissait la vérité car c'était lui qui l'avait admis au seins du clan ce qui amplifiait les rumeurs mais Cron était un chasseur et un guerrier redoutable peu être même l'un des meilleurs.



En voyant le Kurgan on vis tout suite chez cet imposant géant au visage simiesque qu'il n'était pas content. Il portait sa tenue cérémonielle et son sceptre montrant son statut de chef. Après Grok le Kurgan était l'homme le plus aimer du clan par sa force mais aussi sa sagesse tout le monde avait conscience que sans lui le clan n'aurait pas prospérer.



Ses yeux rougeâtre se porta vers l'envoyé de la citée un homme maigre et pale au crane chauve vétus d'étoffes de soies et aux bijoux clinquant. L'envoyé semblait mal à l'aise au milieux des Barbares.


- Alors c'est eux dont ton maitre à eu la vision ? Demanda le Kurgan qui semblait furieux non pas auprés de ses hommes mais après l'envoyé. Visiblement il avait affaire à quelque chose que semblait pas lui plaire.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7623

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #7 le: Juin 01, 2016, 12:56:14 »

Gorton suivit le groupe, et pénétra dans la tente du chef. Il y reconnut la plupart des membres ici présents. Parmi toute cette clique, celui avec lequel Fléau-Noir avait le plus d’affinités était Zion. Un guerrier sauvage, violent, mais respectueux, loyal, qui se tenait à sa parole. Il leur était souvent arrivé de chasser ensemble, et Gorton n’avait jamais eu à le regretter. Les autres, l’ancien gladiateur les connaissait bien moins. Quand il entra, on lui jeta quelques brefs regards, mais il alla s’adosser contre un pilier.

Un peu comme Cron, Gorton était un homme mystérieux. Pour autant, on le connaissait mieux que lui, car Fléau-Noir était une ancienne légende des arènes. Un guerrier redoutable, qui avait, derrière lui, des années et des années de luttes sanguinolentes dans les cours des arènes. Son côté mystérieux n’était donc pas aussi dérangeant que celui de Cron, car il conférait à Gorton une sorte de prestance sombre, en faisant de lui un être légendaire, qui restait fidèle à sa légende.

Le Kurgan était, comme à son habitude, agacé, mais, ce qui était surtout troublant, c’est qu’il n’était pas seul. Généralement, quand le Kurgan réunissait ainsi des hommes, c’était pour leur confier une quête importante, difficile. Ici, le Kurgan avait réuni les meilleurs éléments du village. Zamara, par exemple, avait beau n’être qu’une simple garde, les plus puissants guerriers du village cherchaient à la courtiser, et elle était aussi puissante qu’un grizzly. Il en allait également de même pour Ottom, qu’on disait atteint de démence, et aussi dangereux que fou. Un allié hautement instable, qui, à sa manière, prétendait agir pour  des puissances supérieures.

Visiblement, le Kurgan était agacé par son émissaire, ce qui amena naturellement Gorton à poser plusieurs questions, évidentes dans cette situation :

« Qu’est-ce que vous nous voulez, Kurgan ? Qui est cet individu ? Qu’est-ce que les Techno-mages viennent faire par ici ? »

Zamara hocha lentement la tête.

« Nous ne sommes pas leur chiens, nous ne devons rien à ces sales bâtards ! »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Juin 01, 2016, 02:56:50 »

Comme Zamara et Gorton les autre réagirent aussi assez hostilement excepté Cron qui resta silencieux comme à son habitude mais il fixait assez intensément l'envoyé. Il le foudroyait même du regard montrant son hostilité envers l'envoyé du Technomage. Un flot d'injures bien colorés lui arriva d'ailleurs à la figure. Ce fut le Kurgan qui mis fin à cette monté d'hostilité en intimant à tout le monde le silence.

- Je suis d'accord avec vous mes guerriers cette racaille n'as rien à faire chez nous et ne me ferait plus plaisir de le renvoyer chez son maitre les tripes à l'air. Pourtant... Dit il avant de faire avancer l'envoyer.

- Allez crache le morceau ! Dit leur ! Ordonna le Kurgan à l'envoyer qui obéis bien qu'il commença son récit en bégayant.

- Mon... Mon... Mon maitre Koos m'envoie afin de réclamer votre aide. Une grande menace menace notre monde et notre terre et dans vision prophétique mon maitre à vue la fin des temps.

Un silence de mort ce mis à planer dans la salle. La fin des temps était une chose à ne pas prendre à la légère. C'était certainement l'un des cataclysme divin à venir que tout le monde redoutait. Le jour ou tout les dieux déciderais d'en finir et se livreraient entre eux une guerre qui déclencherait la fin de Cyanide votre monde. Bien entendu Cyanide as souvent subis des cataclysme ayant fait des milliers voire des millions de mort mais la fin des temps était quelques chose que tout le monde redoutait car elle représentait la fin de chaque vie sur cette planète.

- Qu'eff Qu' c'la avoirrr afec noua ?
Demanda Ottom qui rompis le silence et malgré sa mauvaise diction due à la paralysie de son visage voulait visiblement savoir le rapport qu'il y avait entre la fin des temps et le fait qu'il aient été convoqué. Pour une fois Ottom la brute se montra assez intelligent pour avoir poser la bonne question. En tout cas l'envoyé compris ce qu'il dit.

- Seul mon maitre sait c'est pour cela qu'il m'envois et vous invite dans notre citée pour mieux vous expliquer en personne. La seule chose que je peu vous dire c'est qu'il semble que vous soyer dans sa sa vision prophétique. Dit il. 
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7623

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #9 le: Juin 03, 2016, 12:55:01 »

Gorton ne retirait jamais son masque, à tel point que certains se demandaient si, outre l’aspect esthétique, cela ne venait pas du fait que ce masque lui était nécessaire pour survivre. Quantité de légendes circulaient sur Fléau-Noir, et on disait qu’il avait été irradié, et qu’il avait besoin de ce masque pour pouvoir respirer normalement, qu’il lui fallait continuellement un respirateur artificiel. D’autres soutenaient, au contraire, que Gorton avait été défiguré lors de son combat final dans les Arènes de Cyanide. Un combat terrible, qu’il avait gagné in extremis, mais qui avait engendré des lésions et des cicatrices irréversibles sur son visage. Les gens aimaient bien cette version, idyllique, barbare, qui donnait à Gorton le statut de martyr, de guerrier martyrisé jusque dans sa chair. Cependant, tous ceux prétendant avoir assisté à cet ultime combat avaient leurs propres versions, qui changeaient énormément d’un orateur à l’autre, de telle sorte que personne n’arrivait vraiment à s’accorder pour savoir ce qui s’était passé. Et ce passé mystérieux faisait indéniablement partie de son charme.

La légende resta silencieuse, tandis que le Techno-Mage leur expliqua être mandaté par son maître, afin de mener une importante quête dont le but était d’éviter le Cataclysme. Dans ce monde ravagé qu’était Cyanide, parler de la Fin des Temps, le Grand Crépuscule, ou, comme on l’appelait plus communément, « Ragnarök », n’était jamais à faire à la légère. Tout le monde savait que, en des temps immémoriaux, avant Cyanide, avant les Failles et les mutations, et les guerres, le monde était un endroit en paix. On en voyait encore les ruines, les immenses villes, les technologies ancestrales que personne ne contrôlait, mis à part les Technomages. Ragnarök était un concept issu de l’ancien monde, relatant la fin du monde, suite à une ultime bataille finale, le monde étant ensuite submergé par les éléments.

Il y eut donc un certain remous dans l’assemblée, et Gorton, silencieux, presque aussi imperturbable que Cron, se déplaça légèrement.

« Je n’ai jamais cru aux prophéties. Mais je vois mal les Technomages se déplacer dans un endroit si profond du Wasteland sans de bonnes raisons. Et puis, je dois moi-même rencontrer l’un des vôtres, il est mon débiteur, et je n’entends pas rester son créancier éternellement. »

Gorton se décolla du mur, et s’approcha de l’envoyé.

« Je te suivrais jusqu’à ton mage, et je verrais quelles fadaises encore les Technomages peuvent bien avoir pondu. »

Les tribus locales avaient des raisons très légitimes de se méfier des Technomages. Avec leurs machines, ils n’hésitaient pas à capturer les leurs, et réalisaient sur les prisonniers de sombres expériences, consistant à exploiter leurs mutations. Ces gens étaient dangereux, on ne pouvait pas leur faire confiance, mais Gorton ne voulait pas non plus passer pour un couard en refusant leur invitation.

Être considéré comme un lâche, c’était pire que tout.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Juin 03, 2016, 09:07:34 »

Tout le monde était d'accord y compris le Kurgan bien qu'à contre cœur. Il allait devoir laisser partir son meilleur garde et d'excellents chasseurs pour une prophétie et même si l'histoire était vrais il n'était pas certain de les revoir ce qui ne lui plaisait pas.

- Dans ce cas va dire à ton maitre que mes guerriers accède à sa demande. Il seront présent dans les murs de ta citée mouvante demain matin. Maintenant part délivrer ton message. Ordonna le Kurgan à l'envoyer qui ne ce fit pas prier pour déguerpir.

Une fois l'envoyé partis le Kurgan ce tourna vers les guerriers élus.


- J'ignore ce qui va vous attendre mais le Ragnarok ce n'est pas rien et il ce peu que ce soit la dernière fois que nous nous voyons. Mais avant que vous partiez à la rencontre de votre destin. Ce soir l'alcool coulera à flot, vous aurez de quoi bouffer à vous exploser la panse et vous profiterez des douceurs des plus jolis minot et des catins de mon harem.
Dit le Kurgan qui ordonna à ses serviteur de remplir des coupes à ras de bord d'alcool et fit servir. Il leva ensuite sa coupe d'argent.

- CE SOIR ON FAIT LA FÊTE ! Beugla t'il avant de boire d'un trait imité par la plupart des élus.

Le Kurgan ce montra généreux peu être avait il le sentiment qu'il verrais la dernière fois ses guerriers et tenait à ce que cette dernière soirée leur soit la plus douce au possible.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7623

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #11 le: Juin 03, 2016, 10:47:57 »

Le sexe n’intéressait pas Gorton, pas plus que le vin ou la fête. Sur ce point, il reconnaissait volontiers être très taciturne, et relativement hostile à ce genre de fêtes populaires. Ainsi, pendant la fête, il s’isola, et rejoignit tout simplement l’une des collines en hauteur.

De là, il avait une bonne vue sur la région, et se mit en tailleur. Les étoiles dansaient dans le ciel, et la cité des Technomages brillaient dans le coin, formant comme une pyramide de lumière et de métal. Le jeune homme, seul avec lui-même, ferma les yeux, et s’absorba dans les souvenirs du temps passé.

Des souvenirs qui, à chaque fois qu’il dormait, revenaient le hanter, ceux de l’époque où il était gladiateur...

La tronçonneuse siffla en l’air, tandis que l’homme, massif, l’esprit complètement fracassé par des narcotiques, abattit son arme. Une prothèse remplaçait son moignon, abritant une tronçonneuse, et Fléau-Noir avait bondi en arrière, évitant la charge, qui mangea le sol ensablé, au milieu de l’arène froide et métallique, sous les hurlements de la foule. Au milieu de cadavres déchiquetés et découpés, torse nu, Fléau-Noir était en piètre état, de multiples lacérations sur le thorax.

L’homme bondit en avant, et la tronçonneuse heurta les deux lames de Fléau-Noir. Malgré la corpulence massive de son ennemi, il disposait aussi de jambes cybernétiques, lui conférant une grande rapidité, ce qui faisait du Grizzly d’Acier un gladiateur terrifiant. Il éclata de rire, sa tronçonneuse glissant sur les lames de Gorton, puis il la retira, et frappa l’homme au visage du revers de la main, l’envoyant rouler sur le sol. Gorton roula par-terre, évitant l’impact, et tenta d’attaquer l’homme sur le côté, et entailla son dos avec ses lames. Malheureusement, les drogues annihilaient toute forme de douleur, et l’ennemi se retourna rapidement, et frappa avec sa tronçonneuse, entaillant ses épées, soulevant Fléau-Noir pour l’envoyer rebondir sur le sol.


Gorton rouvrit lentement les yeux. Sa tête carillonnait encore des hurlements des spectateurs, des individus qui hurlaient et jouissaient quand ils voyaient du sang, des meurtres, du massacre... L’homme observa alors la cité des Technomages, au loin. Une prophétie menaçant de détruire le monde...

*Mais est-ce si grave ? Après tout, que reste-t-il encore à sauver dans ce monde ? Tout n’est plus que ruines, radiations, failles, et monstres...*

Il n’y avait tout simplement plus rien à sauver. Mais, alors, pourquoi continuer à vivre ? Pourquoi continuer à croire en des divinités ? Gorton n’avait aucune réponse à ces questions... Dans ce genre de moments, il se demandait souvent pourquoi lui-même n’en finissait pas, pourquoi il ne sautait pas dans le vide. Ce qu’il y avait de l’autre côté de la barrière pouvait-il être plus horrible que ce qu’il y avait ici ?

Là encore, il n’avait aucune réponse...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Juin 04, 2016, 10:35:46 »

- En train de réfléchir à ce que je vois. Dit une voie.

Gorton se retourna et vis Zamara. La géante portait une cruche d'alcool, de la viande rotis et deux coupes. Gorton ne connaissait pas beaucoup Zamara mais il savait au moins qu'elle n'était pas du genre fêtarde elle aussi. Elle se comportait plus comme une sentinelle vigilante bien qu'elle ai pris la peine de prendre du vin pour passer le temps jusqu'au lendemain et qu'elle recherchait plus la compagnie de personnes qui n'aient pas de viser sur son cul. Visiblement elle avait jeter son dévolus sur Gorton.


- J'espère que ma compagnie ne te dérange pas dans tes pensée. Tu veux boire ou manger j'ai de quoi car j'ai l'impression que nous ne mangerons pas souvent à notre faim avant un moment ? Dit elle en posant son barda et se servant à boire.

Elle n'avait pas tord mais curieusement Zamara semblait montrer un certain optimiste. Certe la vie au village était dure mais depuis le dernier grand cataclysme qui as ravagé Cyanide le monde as appris à vivre avec et Gorton se souvins que la tribu du labyrinthe de fer n'avaient pas hésiter à l'accueillir alors qu'il était destiné à mourir seul. Ils ont respecter ses traditions de gladiateurs et ne l'ont jamais juger de ce qu'il est. Nombre de ses habitants étaient dans le même cas et Zamara aussi à cause de son gigantisme de mutante. Malgré la rudesse de cette vie le clan était content de son sort prospérait et était bien guidé.


- Ah quoi pense tu ? Demanda Zamara par curiosité et remplissant une coupe qu'elle tendis ensuite à Gorton.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7623

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #13 le: Juin 06, 2016, 11:30:21 »

Gorton était un homme plutôt taciturne, discret isolé. Il parlait peu avec les autres, s’ouvrait encore moins, et ne recherchait guère la compagnie. Ainsi, quand Zamara se rapprocha, il tourna légèrement la tête, sans rien dire. Elle amenait de la nourriture, mais sa présence intriguait Fléau-Noir. De fait, il aurait plutôt vu cette femme en compagnie d’autres personnes, de faire la fête, de participer aux concours de boissons, ce genre de choses. Pourquoi venir vers lui ?

Constatant rapidement que l’homme était peu loquace, elle lui tendit une coupe de vin, en lui demandant à quoi il pensait. Fléau-Noir ne fit aucun geste pour venir la prendre, et se contenta de regarder la cité des Techno-mages. À quoi pensait-il ? La réponse était difficile à dire, car ses pensées étaient très confuses, rebondissant souvent d’un domaine à l’autre, sans grand ordre, et sans grande logique entre elles.

« Hmmm... À rien de bien précis. »

Une réponse courte, évasive, mais fallait-il vraiment s’attendre à autre chose de sa part ? Silencieux, il laissa planer quelques secondes, avant de poursuivre.

« Pourquoi me rejoindre ? » demanda-t-il simplement.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Juin 07, 2016, 06:35:59 »

- Ce n'est pas forcément toi que je viens rejoindre. Disons que cet endroit est le meilleur endroit pour observer la citée de nos visiteurs. Je suis de ceux qui s'interroge sur leur venu mais plus particulièrement pourquoi faire appel à nous en particulier et pas quelqu'un d'autres ? Même si leur raison est le Ragnarok pourquoi faire appel à de simples chasseurs car il me semble qu'ils aient les moyens d'acheter des assassins ou des gens plus qualifier voire même employer leur abominations ou leur créatures génétiquement améliorés faire le sale travail ? Ce demanda Zamara à raison en posant la coupe que Gorton avait refusé.

La géante n'avait pas tord même si elle semblait vouloir passer un bon moment elle n'en demeurait pas moins inquiète. Elle fit part aussi à Gorton que cette affaire cachait certainement quelque chose d'autre de beaucoup plus gros elle en avait le sentiment. Malheureusement vu le manque de détails il allait falloir que Gorton et les autres rencontre le maitre de la citée Technomage pour connaître plus en détail les tenants et aboutissants de cette demande inhabituelle.

Un bruit fit retourner Zamara et attira l'attention de Gorton. Cron était là lui aussi. Le guerrier silencieux avait visiblement eu la même idée que la géante mais il ne semblait pas faire attention au deux autres. Il fixait avec intensité la citée Technomage presque aussi immobile qu'une statue. Ayant compris qu'il était aussi observé, Cron repartis.
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2 3 ... 11
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox