banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 11
  Imprimer  
Auteur Sujet: Cyanide  (Lu 10340 fois)
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Août 05, 2016, 04:20:04 »

Un malaise se fit sentir dans l'assistance vu le nombre de personne que connaissait Gorthon mais aussi l'aura meurtrière que émanait la femme. Ce fut Koos qui rompis le silence.

- Midas vous aidera dans votre quête mais son principal travail sera de garantir la sécurité de cette jeune fille. Dit Koos qui posa ses mains boudinés sur la gamine albinos vêtus de blanc. Son contact semblait la rendre mal à l'aise voir la répugner mais elle tacha de rester calme.

- Voici Minerva une apprentis en charge de la bonne fonction de cette citée. Aussi curieux que cela puisse paraître elle as eu sa place dans ma vision. J'ignore qu'elle sa place dans votre mission mais je pense que ce sera important. Midas est charger de la protéger ainsi que mes créatures que j'ai mis à disposition. Je compte aussi sur vous pour en faire autant. Dit Koos qui eu le droit à des grognements désapprobateurs de la part de quelques barbares.

La gamine était petite très maigre et visiblement craintive. Elle semblait être intelligente mais n'avait visiblement aucune notions de combats. Au pire elle sera surement un boulet à trainer.

Après avoir discuter avec Midas en privé Koos pris congés en souhaitant bonne chance à tout le monde et s'éloigna. L'endroit ou se trouvait les barbares les autres et le chariot descendit porter par un énorme monte charge. Les créatures de Koos se dirigèrent vers le chariot et grimpa dessus pour se mettre dans de gros caissons harnacher au chariot ne plus en bouger. Midas se mis aux reines du chariot après avoir mis la gamine dans la cabine.

Une fois arrivé au rez de chaussé. Les Barbares purent récupérer leurs véhicule ou montures respectives.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7624

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #31 le: Août 05, 2016, 06:04:37 »

Midas... Un souvenir lointain, fugace, lui rappelant son autre vie. Sous le masque de Gorton, il y avait eu plusieurs vies, plusieurs existences différentes. « Fléau-Noir » n’en était qu’une parmi tant d’autres. Midas avait partagé l’une de ces vies, mais il savait cette femme dangereuse, aussi piquante que sensuelle, et bien plus belle que ce qu’on pouvait croire de prime abord. Gorton la savait très curieuse, et redoutablement intelligente. C’était une fouineuse, qui avait creusé dans le passé de l’homme, et qui avait découvert ce qu’il était auparavant. Un passé dont « Fléau-Noir » parlait peu.

Autrement dit, tomber sur Midas n’était pas pour le rassurer, et, après l’entretien avec Koos, les Barbares furent renvoyés, le temps que les ultimes préparatifs soient faits. La jeune femme grimpa sur un vaste chariot abritant les monstres censés les accompagner, tandis que Gorton grimpa sur sa moto, dehors. Ils n’eurent ensuite plus qu’à retrouver le chariot après une petite demi-heure à la sortie du village.

« Je ne pensais vraiment pas te voir dans un endroit aussi paumé, Gorton... »

Midas était là, attendant l’arrivée des Barbares. Pour seule réponse, Gorton haussa les épaules.

« Toujours aussi peu loquace, hein ? Ce n’est pas grave, c’est une chose que j’aime, chez toi... Même dans le sexe, tu es silencieux. Pendant longtemps, je croyais que tu étais taciturne, mais... Quand on sait d’où tu viens...
 -  Mon passé ne regarde que moi ! »

Cette femme l’avait toujours agacé, et c’était, ici, précisément le cas.

« Oh, je le sais très bien... Ce genre de passé, ça ne s’oublie pas. C’est pour ça que tu es venu ici, n’est-ce pas ? Pour te laisser mourir ? »

Gorton se déplaça encore un peu. Le chasseur restait silencieux. Midas finit par sourire, en se déplaçant à nouveau.

« Enfin... Tu ne me croiras sans doute pas, mais je suis heureuse de te revoir. »

Encore une fois, l’homme se montra très silencieux.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #32 le: Août 06, 2016, 02:35:37 »

Après avoir pris leur moyen de transport les Barbares sortirent enfin de la citée technomage pour aller en direction de la plaine de Zenobiel. Même si la destination était dangereuse s'y rendre n'allait pas non plus être évident car la route en elle même en dehors du labyrinthe d'acier lieu de vie des barbares n'étaient pas dénuer de risque et tout le monde devait être vigilant.

La première étape que le convois devait traverser était le désert de Goroba, un désert de poussière grisâtre mais perpétuellement noyé par une brume humide et collante. L'avantage c'est bien que le désert était stérile l'humidité de la brume était parfaitement potable mais inexplicablement aucune vie de semblait vouloir pousser en ses lieux. L'inconvénient de cet endroit c'est que le désert était remplis de monstres carnivores mais c'était là aussi ou se trouvais les ruines de la citée démente de Skaro et ses sinistres chevaliers du Chaos.

Le convois fut contraint d'avancer au ralentis à cause de la brume afin d'éviter de rouler dans un des pièges naturel que le désert humide pouvait offrir notamment ses sables mouvants mais soudainement l'un des éclaireur en avant du convois s'arrêta brusquement forçant tout le monde à s'arrêter. Un scarabée énorme se trouvais sur la route en sens inverse et barrais le chemin du convois et avançait pesamment en prenant toute la route. Se rendant compte qu'il y avait un obstacle en face le scarabée s'arrêta à son tour.

Gorthon vis des créatures descendre de ses pates. On dirait des humanoïdes mais ils étaient tous recouvert d'une carapaces de chitine et des antennes. Dix d'entre eux étaient armés de gourdins de pierre mais le onzième n'était pas armé. Il fit un signe amical aux barbares suivis du signe universel de vouloir parlementer ou commercer. Gorthon compris qu'il avait certainement affaire à des marchands mutants et des colporteur de rumeurs qui était l'unique source d'information pour savoir ce qui ce passe dans le monde.


http://vignette1.wikia.nocookie.net/terraformars/images/9/92/Terraformar_Key_Visual.jpg/revision/latest?cb=20141002184421
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7624

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #33 le: Août 06, 2016, 08:37:57 »

« Fléau-Noir » suivit donc leur convoi. Au bout d’une heure ou deux, ils rejoignirent le redoutable et vaste désert de Goroba. Une grande lande désertique, s’étalant sur des centaines de kilomètres, et où l’un des principaux problèmes venait du fait que le désert était traversé en permanence par des khamsins et autres tempêtes de sables, ce qui faisait qu’il était très difficile de s’y repérer. Il existait, néanmoins, de multiples peuplades vivant dans ce désert. Beaucoup étaient des individus ayant sombré dans la folie, mais on trouvait aussi des groupes de ferrailleurs. Goroba abritait beaucoup de cités en ruines, et de reliques des temps anciens. Des trésors que les ferrailleurs revendaient aux Technomages, ces derniers explorant le désert dans d’immenses camions-forges. Ils n’étaient pas spécialement agressifs, et hospitaliers, du moment que vous versiez de l’argent.

Le désert de Goroba n’était pas l’endroit le plus dangereux du monde, loin s’en faut, mais ce n’était pas non plus un havre de paix. Comme bien d’autres endroits de Cyanide, la région était dangereuse, sauvage, et comprenait son lot de menaces. Il fallait surtout éviter Skaro, là où l’une des peuplades locales s’était installée. Un endroit effroyable. Même les ferrailleurs évitaient de s’y rendre. Le problème était que, avec les tempêtes de sable continuels, il était fréquent de se perdre. Gorton s’était parfois rendu à Goroba depuis qu’il était ici, dans le village, afin de mener à bien des missions, en débusquant des proies. Ceci étant dit, il ne s’y rendait jamais avec plaisir.

« Il y a quelque chose ! » avertit Cron.

La piste était bouchée par une sorte de gigantesque scarabée. Gorton fronça lentement les sourcils, et utilisa ses lunettes optiques pour modifier l’affichage de sa vision, et put ainsi voir de multiples sources thermiques sur le corps du monstre.

« C’est une monture ! »

Des individus descendirent alors du scarabée. Des hommes-cafards à la peau noire, nue, massifs, avec des queues sacrément longues.

« Nous ne sommes pas intéressés, dégagez ! » intervint rapidement Midas.

Les hommes-cafards semblèrent insister, peinant néanmoins à parler la langue commune. Midas se chargeait de négocier, mais, en l’état, elle cherchait surtout à se débarrasser de ces colporteurs, pour pouvoir reprendre ensuite leur traversée plus librement. On aurait pu leur demander des cartes, mais Gorton savait, par expérience, qu’elle n’étaient pas fiables, vu que le paysage avait régulièrement tendance à changer par ici.

Mieux valait donc se débrouiller tout seul.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #34 le: Août 07, 2016, 11:48:45 »

Ne voulant pas de marchandise Midas troquas quelques pierres précieuse en sa possession et dont ses mutants en échange de quelques informations sur le secteur que le convois était contraint de traverser. 10 minutes plus tard les mutants s'inclinèrent devant Midas et dégagèrent leur grosse bestiole tandis que Midas fournis a groupe ce qu'elle avait apprise.

Une citée roulante de la même facture que la citée des technomages avait aussi pénétré le désert de Goroba les mutants d'ailleurs fuyais le secteur avant d'être repérer car cette citée géante était remplis de gangers à la crête orange assoiffés de sang, couvert de scarification orange et hurlant leur haine du futur. Ils ont attaquer plusieurs fois les patrouilles des chevaliers du Chaos avec plus ou moins de succès à tel point que le secteur était devenu une zone de guerre. Continuer par la route actuelle avait des chance de mener le convois droit sur une zone de guerre potentielle. Midas avait donc au passage acheter un plan qui as permis au mutant d'échapper aux secteurs dangereux
.

- J'aurais tendance à les croire en général les hommes cafard sont de rude négociateurs bien que honnête mais aussi bizarre que cela puisse paraître, il m'ont pas trop tenu la jambe et semblaient assez pressés de partir eux aussi. Que faisons nous ? Demanda Midas alors que le Scarabée géant décalas du convois pour le contourner une fois ses maitres de retour sur lui et repris sa route en sens inverse.

Le choix était partager pour tout le monde. Certain Barbare pensait que contourner la route pour prendre un chemin alternatif était une perte de temps. La route était plus directe pour sortir du désert rapidement. Mais d'autres barbares plus prudent estimais que ce chemin alternatif pouvait éviter des danger potentiels. Finalement ce fut à Gorton de décider ce qu'il fallait faire.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7624

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #35 le: Août 07, 2016, 01:25:19 »

Les hommes-cafards apprirent à Midas que des ferrailleurs avaient été attaqués, et leur cargo avait été pris par des Gangers, une importante bande qui était entré en guerre contre les forces de Skaro, cherchant visiblement à s’emparer de la ville. On disait en effet que Skaro abritait quantité de reliques puissantes, mais, pour les récupérer, encore fallait-il se débarrasser des Chevaliers Noirs qui la peuplaient. Apprendre que Goroba, de base un endroit dangereux, était maintenant une zone de conflits entre deux factions redoutables, les Gangers et les Chevaliers Noirs, n’avait pas de quoi rassurer Gorton sur le début de cette quête. Ce dernier se retrouva à devoir choisir entre, soit prendre un chemin alternatif, soit suivre la route principale, le chemin alternatif étant balisé par la carte fournie par les cafards.

« Fléau-Noir » n’hésita guère longtemps.

« J’ai déjà traversé ce désert à l’aide de ces fameuses cartes. Elles ne sont pas fiables. Les balises qu’elles indiquent sont déplacées par le vent et on ne peut se repérer à cause de la poussière. »

Quand il avait fait partie de l’expédition militaire menée par Koos et les Technomages pour rejoindre les Failles, l’armée avait emprunté Goroba, et elle s’était dispersée dans le désert. Beaucoup de compagnies avaient été tuées par les vers des sables, les Chevaliers Noirs, en suivant les plans des hommes-cafards. On ne pouvait tout simplement pas s’y fier, et Gorton n’allait pas prendre le risque de répéter les erreurs du passé.

« Si la zone est en guerre, peu importe le chemin emprunté, nous tomberons sur des ennemis. Sortons d’ici le plus vite possible, voilà ma conclusion. »

Gorton n’avait guère envie de s’attarder dans ce désert. Les Barbares les plus réticents, comme Cron, qui trouvait plus sage de minimiser les risques, acquiescèrent, se ralliant à l’avis de la majorité, et la caravane repartit à nouveau, suivant la route principale, listée par de solides tours plantées dans le sol, et qui, elles, ne risquaient pas de s’envoler, contrairement aux balises mises par les hommes-cafards.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #36 le: Août 08, 2016, 03:43:28 »

Le voyage continua sans incident jusqu'à la tombée de la nuit et la brume s'épaississant on arrivait plus à voir les repères formant la route principale. Midas décida d'arrêter le convois et proposa à Gorton d'installer un bivouac. Les barbares semblaient d'accord à l'unanimité mais dans un endroit facile à défendre. Ce fut donc au pieds d'une des tours en ruine servant de repère à la route que la troupe s'arrêta et commencèrent à installer le bivouac.

Vu la dangerosité de l'endroit il ne vallait mieux pas s'éloigner du bivouac pour tenter d'attraper une bête comestible le desert de Goroba n'était pas exempt de prédateurs mais était aussi réputés pour ses sables mouvants. Le repas se limitèrent donc à de la viande séchée issue des réserves des barbares et des rations de protéines issue de la citée technomage.

Pour ce qui est de la sécurité les monstre génétique de Koos sortirent du chariot et patrouillèrent autour du bivouac mais n'ayant pas vraiment confiance à ses créatures Zamara demanda des volontaires pour faire des tour de garde. Un peu paranoïaque les barbare acceptèrent de tenir un quart durant la nuit Midas aussi et pris le premier tour tandis que Gorton aura le second le groupe se coucha ensuite mais Gorton n'arrivait pas vraiment à trouver le sommeil. Au bout d'un certain temps à trouver vainement le sommeil Gorton se rendis compte que c'était son tour. De son poste d'observation sur le toit du chariot Midas surveillait tout en méditant.
 
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7624

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #37 le: Août 13, 2016, 03:58:04 »

La nuit se déroule sans accroc, et, au petit matin, l’expédition reprit. Gorton avait l’esprit préoccupé, ce qui ne se voyait pas forcément, mais s’avéra encore plus taciturne que d’habitude. Même Midas ne chercha pas à aller lui parler. Silencieux, Fléau-Noir revoyait le désert, ce fameux désert... Un cimetière géant, où le sable et la poussière recouvraient les cadavres des personnes gisant ici depuis des éons. Gorton ne soufflait mot, se rappelant d’un passé dont il aurait mieux aimé ne pas se rappeler. Les expéditions suicidaires de Koos et des Technomages... Les tempêtes de sable, les terribles tornades qui avaient fait s’envoler des convois entiers. C’était surtout ça, plus encore que les monstres et les factions ennemies, que Gorton redoutait. L’imminence d’une tempête.

Gorton avançait en compagnie du groupe depuis plusieurs heures, quand, sur la route, un spectacle les interloqua, et le força à s’arrêter.

« C’est pas vrai... »

La caravane qu’ils avaient croisé hier, les hommes-fourmis et leur monture géante... Elle était couchée sur le sol, partiellement recouverte de sable, trouée d’impacts de balles, entourée des cadavres des hommes-cafards, ainsi que de quelques autres corps. Gorton grommela, en comprenant que ces derniers avaient été attaqués par ceux-là même dont ils avaient dit aux voyageurs de se méfier.

« Les Gangers... Ils traînent dans le coin. »

La prudence s’imposait...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #38 le: Août 26, 2016, 01:52:48 »

Tout le monde était sur les dents et même à raison au bout de deux heures les ennuis commencèrent vraiment quand un nuage de poussière et des cris se firent entendre au loin. Midas ayant repérer ce qui arrivait passa sa paire de jumelle à Gorton qui vis ce qui leur arrivait dessus.

4 engins motorisés roulant à train d'enfer et remplis de ganger hurlant au cheveux et à la crête orange. les véhicules étaient constituer d'un gros camion citerne aux nombreuses roues garnie de piques et crachant de la fumée noire. Une espèce de wagon à chenille construit visiblement avec des pièces d'autres véhicules. Une fumée rouge et de l'électricité crépitait de cet engin Gorton compris que cette machine devait avoir un démon asservis et furieux en guise de moteur vu le train d'enfer ou il avançait.

Le troisième véhicule était une sorte de char tirer par des esclaves mutant à la forte musculature et outrageusement décorés. Un drapeau représentant le symbole du chaos flottais derrière le char. Son conducteur quand à lui était une brute tout aussi musculeuse et impressionnant que les esclaves qui tirait son engin c'était certainement le chef de cette bande.

Enfin le dernier véhicule était une grosse bête. Un bousier de la taille d'un véhicule et certainement volé aux nomades insectoides. Il avait un canon antichar posé sur son dos qui se mis à tirer au moment ou Gorton se rendit compte du danger qu'il représentait. Par chance même avec une arme puissante les Ganger étaient de piètre tireur. L'obus explosa trente mètre trop loin mais rendis les bêtes nerveuses.

Stratégiquement parlant les ganger semblaient être deux fois plus nombreux que les barbares et leurs alliés. Mais il conduisaient des engins lourd et lent. Il y avait toujours possibilité que Gorton et les autres se servent de la mobilité de leurs véhicule ou leur bête à leur avantage. Le Chariot de Midas par contre était plus lent par contre mais Midas était une excellente conductrice. Il y avait toujours la fuite comme autre moyen que l'attaque pas très glorieux pour un barbare mais qui limiterais la casse le seul engin ayant une chance de poursuivre le groupe étant le camion ennemis.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7624

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #39 le: Août 27, 2016, 11:57:25 »

Dans ce désert, on ne faisait pas long feu, et cette caravane de marchands itinérants en avait eu la dure réalité. Une troupe de Gangers se rapprochait, et Gorton prit le temps de les détailler. Des engins improbables s’élançaient vers eux, et Gorton comprit rapidement qu’ils allaient avoir l’occasion de fuir ce combat... Mais pouvait-on suggérer à un Barbare la retraite ? Fuir, pour un Barbare, était encore plus humiliant que de mourir, et cette idée ne traversa donc l’esprit d’aucun des guerriers présents.

« On tue ces bâtards ! » hurla Ottom.

Gorton vit que Midas avait rangé ses pistolets pour sortir un puissant fusil, équipé d’une lunette, et permettant de lancer des obus. Une sorte de fusil-mortier qui avait été développé et conceptualisé pour permettre aux troupes d’infanterie de combattre les énormes monstres qui peuplaient Cyanide. Un tir fusa, et frappa la cabine du camion-citerne, endommageant le camion, mais sans le détruire. Fléau-Noir, de son côté, accéléra avec sa moto, et s’élança plus rapidement, rejoignant les ennemis. Le bousier reporta son attention sur lui, et plusieurs tirs sifflèrent vers la moto de l’ancien gladiateur, qui se mit à zigzaguer, évitant ainsi les obus, jusqu’à se rapprocher du camion-citerne.

Ce fut à cet instant que Gorton, malgré son côté taciturne et isolé, rappela aux autres qu’il était Fléau-Noir. Alors que sa moto rejoignait le camion, il lâcha les commandes, et bondit dans les airs. En hauteur, son corps fit une pirouette, et il atterrit sur le toit de la cabine, puis se mit à courir le long de la citerne, sur le pont métallique situé au-dessus, et cibla le chariot abritant le chef ennemi, décochant plusieurs carreaux de l’arbalète fixée à son bras. Les carreaux transpercèrent la bannière du Chaos, et se plantèrent dans le torse de l’ennemi, mais sans le tuer. Arrivé au bout, Gorton bondit à nouveau, et rejoignit sa moto, puis utilisa la mitrailleuse à l’avant pour canarder la bête équipée du canon, cherchant à se rapprocher d’elle pour utiliser cette arme à leur compte.

La première bataille avait commencé.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #40 le: Septembre 04, 2016, 02:22:20 »

Le conducteur du char était furieux. Après avoir arraché le trait fiché à sa poitrine il fit obliquer le char jouant du fouet violemment sur les esclaves mutant qui le tirait pour se diriger droit sur Gorton qui tira sur le bousier transporteur.

Le bousier mutant avait une carapace dure la mitrailleuse n'arriva pas entamer sa carcasse mais les tirs furieux de Gorton toucha le conducteur qui en tombant sur le sable fit obliquer la bête dans une mauvaise direction. Le servant du canon quitta alors son poste pour essayer de reprendre le contrôle du bousier en perdition. Voyant Gorton lui arriver dessus le servant se saisit d'un des javelot sanglé sur la selle de la créature et le lança de toute ses forces sur le barbare.

Entre temps Midas prenant son temps sur le chariot et restant à distance visa le wagon démon qui semblait avoir pris la moto de Zion et la monture de Cron. Un tir bien précis perça le blindage de la machine démon alors qu'un hurlement de douleur retentis. La machine démon stoppa net et se mis à fumer avant qu'une de ses grande portes s'ouvrirent et déversèrent ses occupants. Une vingtaine de pillard à demi asphyxier par la fumée d'échappement. Les deux barbares qui étaient leurs proies redevinrent des chasseur et profitèrent de ce moment de faiblesse pour passer à l'attaque. La monture de Cron un lézard géant mutant déchiqueta les pillards tandis que son cavalier lui même fracassa les crâne à coup de masse ceux qui avaient échapper à sa monture. Quand à Zion même si il était moins traditionnel que les autres sa moto aux énormes roues valait bien son surnom de roule mort car elle écrasa sans pitié les pillards tandis que son conducteur tirait tout zazimut sur ses ennemis.

En ce qui concerne le reste des barbares ils étaient en train de profiter de l'action de Gorton pour essayer de prendre d'assaut le camion citerne mais bien que surpris par ce qui c'est passé les pillards présent sur ou dans le camion vendirent chèrement leur peau. Plusieurs d'entre eux ce jetèrent sur le char d'Ottom  pour essayer de le tuer.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7624

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #41 le: Septembre 04, 2016, 03:46:00 »

La bataille ne tarda pas à tourner rapidement en la faveur de Gorton et de ses alliés. Après sa percée, Fléau-Noir fut en effet rapidement rejoint par les autres, qui se lancèrent chacun dans la bataille de leur manière. En approchant de la créature, de ce scarabée géant, Gorton vit le pilote attraper un javelot, équipé d’une charge explosive, et le visa, avant de lancer l’arme. L’ancien gladiateur pivota sur la droite, évitant le javelot, mais l’explosion le déstabilisa, et le renversa. Gorton rebondit sur le sol, tournoyant sur plusieurs mètres, tandis que sa moto glissa sur plusieurs mètres.

Secouant la tête, Gorton entendit des bruits de pas, et vit plusieurs des pillards situés sur le bousier se ruer vers lui en sautant au sol, pendant que le scarabée géant se déplaçait lentement, se rapprochant du gladiateur. Armé d’un gourdin, le premier s’approcha de lui. Agenouillé sur le sol, Gorton avait la tête baissée, comme s’il était sonné, mais, quand le pillard fut à quelques mètres, il bondit brusquement en avant, et attrapa l’homme par les bras, le décollant du sol, et le faisant passer au-dessus de lui en se relevant. Surpris, le pillard s’affala douloureusement sur le sol, et le deuxième s’approcha, tenant dans chaque main une dague, et bondit en hauteur, bandant ses muscles, en abattant ses lames vers lui.

Gorton fit alors preuve de sa redoutable agilité en bondissant sur le côté, puis tournoya sur place, et les lanières en cuir situées dans son dos fouettèrent son ennemi, le déstabilisant, laissant le temps à Gorton de lui tirer un carreau d’arbalète dans le sternum, l’envoyant se clouer sur le sol.

« Pots-de-colle... »

Le premier ennemi s’était également relevé, furieux... Et sa tête explosa partiellement. Gorton vit une douille dorée sur le sol, et comprit que Midas continuait à le surveiller, ce qui, bien malgré lui, le fit sourire. Le guerrier se retourna ensuite vers le scarabée, qui s’approchait de lui, et prit le temps de l’observer... Mais, finalement, il n’eut pas grand-chose à faire. Le pilote s’approcha en effet avec un nouveau javelot, mais une nouvelle balle le frappa dans le torse, faisant éclater son cœur, et le javelot tomba sur le bousin, provoquant une violente explosion sur son dos.

Son sang ruissela le long de son corps, et le scarabée se déplaça lentement, avant de pousser un profond grondement, du sang jaillissant ensuite de sa bouche, une odeur de chair calcinée se répandant autour de lui.

Gorton se retourna encore vers le chariot, et vit Midas lui souffler un baiser.

« Ne me remercie pas, c’est naturel ! »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #42 le: Septembre 11, 2016, 04:33:51 »

Midas eu un grand sourire qui se mua vite en rictus. Elle poussa subitement un cri en rechargeant précipitamment son arme.

- Fait gaffe derrière toi ! Cria elle alors que Gorton entendit un boucan d'enfer se rapprocher de lui à toute vitesse.

C'était le char du chef de bande tirer par les esclave musclés en train de grogner sous l'effort de leur course. Les quatre colosse fonçaient droit sur le barbare gladiateur dans une charge grouper visiblement dans le but de l'écraser et vu leur taille d'ogres ils pouvaient très bien réussir en piétinant Gorton à mort et lui roulant dessus avec le char.

Son conducteur était une vrais boule de haine éructant des imprécation derrière son masque macabre. Il n'avait pas de crête rouge contrairement aux autres mais de long cheveux noirs. Il portait sur lui plusieurs têtes tranchés dont plusieurs étaient fraiches et ses vêtements eux même étaient maculés de sang comme si il les avait teinter. Il avait un fusil laser en bandoulière mais brandissait d'une main une énorme épée tronçonneuse et semblait déterminer à vouloir s'en servir pour massacrer Gorton et Midas qui envoya les serviteur de combat du chariot à l'attaque le temps qu'elle recharge.

 

Un des Cyborg sans cervelle quitta le chariot de Midas pour galoper droit vers le char dépassant Gorton sans lui prêter attention. Il heurta de plein fouet un des mutants qui faisait office de bourrin mais fut projeter sur le coté par le massif mutant mais l'impact fut suffisant pour dévier le char pour que Gorton ne soit pas écraser. Gorton n'était pourtant pas à l'abris de son conducteur qui essaya de le fendre en deux avec son énorme épée.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7624

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #43 le: Septembre 16, 2016, 02:04:33 »

Gorton et ses alliés se révélaient être de solides guerriers, ce qui amena le chef de ces sauvages à attaquer « Fléau-Noir », pendant que les quatre redoutables hommes-cyborgs traînant son char se ruèrent vers Midas, visiblement soucieux de s’emparer de sa cargaison. Délaissant son fusil, la redoutable femme en combinaison noire et aux lèvres sensuelles glissa ses mains sur sa ceinture, puis bondit en avant, et s’appuya avec une jambe sur le rebord, pour se catapulter dans les airs. Ses pistolets dorés se tenaient dans chacune de ses mains, et elle fit feu, balançant des balles dorées qui frappèrent ses adversaires. Ces derniers étaient cependant très résistants, et les balles, si elles purent les blesser, ne les tuèrent pas. Midas arriva au sol, fléchissant les genoux, et vit un cyborg fondre sur elle. La jeune femme usa alors de sa vivacité pour bondir sur le côté, et, le temps que le cyborg se retourne, plusieurs balles heurtèrent sa tête, explosant l’un de ses yeux, et arrachant la moitié de sa cervelle.

Cependant, la jeune femme eut à peine le temps de se relever qu’un autre cyborg la chargea, et posa sa main sur sa gorge, la soulevant comme un épi de blé, et hurla face à elle, avant de la plaquer sur le sol.

« Urgh !! »

Midas gémit silencieusement, tentant de repousser la poigne en acier de l’homme. Tous les autres barbares étaient occupés, et les deux autres cyborgs se rapprochèrent de la jeune femme aux yeux albinos qui se tenait encore sur le chariot, et qui semblait plus fragile que jamais. Comment venir à bout de ces monstres ? Soudain, la femme leva sa main, et une onde de choc en jaillit, frappant les tueurs, les repoussant comme s’ils n’étaient que des brindilles. Elle tourna ensuite son regard vers le cyborg, et fronça les sourcils. Son regard était presque magnétique, et, soudain, Midas sentit du sang tomber sur son masque. Elle constata alors que son ennemi saignait du nez, des vaisseaux sanguins se formant également dans ses yeux, avant d’éclater, le sang venant ruisseler également de ses orbites, ainsi que de sa bouche... Puis il s’effondra sur le sol, inanimé.

Pendant ce temps, Gorton vit le chef des ennemis sauter au sol, et se rua sur lui. Il avait beau être massif, les bandages autour de ses jambes dissimulaient des implants cybernétiques lui permettant de se déplacer rapidement. Son épée-tronçonneuse fusa dans un mouvement vertical descendant vers la tête du gladiateur, qui leva sa lame, retenant ainsi les pales furieux de la tronçonneuse, le temps de tirer avec son carreau, atteignant ainsi le ventre de son adversaire, qui grogna sur place, puis releva son épée... Et gifla Gorton. Un coup terrible, témoignant de la force monstrueuse de cet ennemi, qui envoya le gladiateur au sol, le goût du sang dans la bouche.

*Merde, quelle force...*

Un ricanement mauvais s’échappa des lèvres de son ennemi, qui actionna à nouveau son épée-tronçonneuse. Gorton roula prudemment sur le côté, évitant l’arme, et se releva rapidement, puis frappa avec sa lame, lacérant le torse de l’ennemi, qui rigola à nouveau, comme si la douleur ne lui faisait rien, et tenta à nouveau de le pourfendre avec son épée-tronçonneuse, forçant Gorton à se replier encore, et à décocher un autre carreau, qui atteignit le torse de son adversaire.

« Putain, mais tu es increvable, toi, ou quoi ?! »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Ariman
Créature
-

Messages: 840

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #44 le: Septembre 20, 2016, 02:06:13 »

Le chef des pillard était coriace et Gorton compris pourquoi au moment ou il esquiva de justesse l'arme de son adversaire qui projeta du sable dans tous les sens.

Ce cyborg était certainement un veilleur. Un cyborg de guerre datant de la grande guerre de Cyanide qui précéda l'apocalypse. Les veilleur était des monstres de puissance. Rien à voir avec les jouet de Koos et les technomages lui servait dans l'arène. Ses monstre là ne crevaient pas facilement il fallait que Gorton touche ses points vitaux tel que la tête le cœur et ses batterie d'énergie pour le neutraliser définitivement. Toutes les autres blessures ne lui faisait pas grand chose. En effet ses tueur améliorés avait un organisme capable de limiter les dégâts causés et régénérait quoique lentement leur blessures avec des soins mineurs. Les veilleurs ne ressentent pas la douleur mais en contrepartie ils étaient tellement améliorés qu'ils sont des créature totalement instable et cinglée.

Poussant un barrissement le pillard chargea à nouveau Gorton mais avant qu'il ai eu le temps de l'atteindre il fut frapper en pleine charge par une énorme masse et roula au sol en compagnie d'un nouvelle adversaire. C'était l'un des monstre de Koos qui avait réussit à stopper le char du pillard en lui rentrant dedans. Il était encore vivant et visiblement encore opérationnel pour continuer à combattre avec ses énormes pinces griffes industrielles. En regardant coté chariot Gorton vis que les trois autres cyborg Koos étaient descendu pour défendre la jeune albinos elle aussi descendu de son abris et pianotant un ordinateur de poignet. Elle devait certainement télécommander les cyborg de Koss dont celuis qui se battait contre le veilleur.

D'un coup de griffe le cyborg de Koos éventra le chef des pillard mais ce dernier loin d'être mort projeta au loin le cyborg qui tomba plusieurs mètres plus loin avant de s'attaquer à nouveau à Gorton mais ce répits lui à permis de reprendre son souffle et Midas qui en avait terminé avec ses larbins lui prêta main forte.
Journalisée

Tags:
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 11
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox