banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Nouveau départ? [PV MJ Watson]  (Lu 2876 fois)
Susan Storm
Créature
-

Messages: 30


Invisible woman


Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Octobre 04, 2017, 07:44:12 »

Posée sur le toit chez MJ, Susan appréciait la vue, la tranquillité et le paysage. Ça n'avait rien à voir avec le toit des buildings New-Yorkais mais c'était quand même quelque chose. La jeune femme buvait son soda en espérant passer de bonne fin de journées ici. Ou de bon petit déjeuné ? Ou de bon petit déjeuné ? Parlant des personnes qui pouvaient venir ici pour rendre visite à MJ, elle fut étonnée d'entendre que des lycéens venaient là ? Elles étaient plus ou moins amie avec MJ ou bien elle les laissaient venir ? Tant qu'elle ne sert pas d'alcool, les jeunes ont le droit de passer ici certainement mais sans connaître les lois japonaises sur le bout des doigts, la consommation d'alcool était sûrement comme aux USA interdit avant vingt-et-un ans ? Voir plus, les Japonais sont parfois si stricte sur certaines règles...

Mais elle écoutait, se demandant si cette Alice était vraiment curieuse ? Vu le nom, soit un de ses parents n'est pas Japonais, soit elle vient d'un autre pays ? Mais elle verra plus tard car c'est une chose d'être curieuse mais faut-il comprendre tout ce que Susan pouvait dire. Elle peut simplifier des choses mais expliquer par exemple comment se rendre dans la zone négative était une chose très compliquée avec des tas de calcul et de paramètres à prendre en compte, ce n'était pas rien. Malgré son amnésie, elle se souvenait parfaitement de ce genre de calcul, sur ce point-là, elle avait de la chance. Évoquant par la suite une certaine Félicia, elle cherchait sans pour autant que le nom ne lui parle ? Elle était censée la connaître ? Aucune certitude mais évoquée une hache de guerre enterrée attirait son attention. En quoi la hache a été brandi ? Pour un homme ? Soyons honnête, c'est souvent le cas. Pour un rôle qu'elle lui aurait volé ou une place dans une séance photo ou autre ? Il y avait du choix mais cela ne la regardait pas. Susan ne portait pas beaucoup d'attention aux ragots. Certes, si on les lui raconte, elle écoute mais elle n'ira pas chercher la petite bête pour autant.

MJ finissait par dire quelque chose qui attira son attention, que tout gravite autour de Mishima ? Sauf qu'elle ne savait pas ce qu'était Mishima, elle était à Seikusu et n'avait aucune raison de se pencher sur Mishima, elle n'avait rien à voir avec un lycée. Même ses enfants n'avaient pas l'âge du lycée. Et puis côté intellectuel, ils dépassaient le lycée. Donc Mishima restait une note entre paranthèse dans son esprit, elle cherchera ce que c'est car avec tout ça, elle avait oublié être déjà passé par la boîte. Faut dire que son amnésie laissait parfois filtrer certaines informations qu'elle venait d'apprendre. Rien de grave, les docteurs étaient au courant, c'était une chose qui arrivait. Mj s'intéressait plutôt à ses passions et ses hobbys, venant même la flatter sur son physique. Elle en rougissait un peu, non pas que la flatterie lui faisait tant d'effet mais ce qu'elle aimait ? Cela devait sûrement être en rapport avec sa mémoire perdu car elle n'avait que de vagues idées...

« J'ai des souvenirs de longues lectures et de recherches dans un laboratoire. Je ne dirais pas que c'est une vraie passsion mais... sur le coup, ça devait être quelque chose car ça me motivait à toujours aller plus loin. Mais pour ce qui serait de passion plus... normal... »

Elle avait fait un blanc, cherchant dans ses souvenirs, observant ses pieds, l'horizon, le ciel. Elle avait des images en tête mais est-ce que ce n'était que des souvenirs sans importances ou des passions ?

« Le sport ? Je me vois souvent courir sur un tapis ou un vélo et même... user de mes pouvoirs ? » ok, ça ne devait pas être une passion ça mais ça devait faire partir de faire du sport car il n'y avait pas de danger, juste des machines qui s'activait pour lui barrer la route. « Après, j'ai bien peur d'être le cliché de la femme intelligente qui aime écouter de la musique relaxante et lire d'épais livre barbant. »

Au moins elle disait cela avec le sourire. Avec ses souvenirs, elle aurait pu étoffer cela, ajoutant à ses passions sa vie de mère qui n'était pas toujours rose surtout en tant qu'épouse plutôt que mère mais comme ses souvenirs liés aux autres semblaient caché dans sa mémoire.

« Mais oui, l'exploration me fascine. J'aime apprendre de nouvelles choses et... » Elle observait MJ un instant, se demandant si ce qu'elle allait dire pouvait être dit à des citoyens ordinaires ou si cela devait être caché. « Je ne sais pas si les gens sont au courant de ça MJ mais, dans le doute, ne l'ébruite pas mais je sais que j'ai déjà voyagé dans l'espace, au délà de ce que peuvent voir les cosmonaute, les astronaute. J'ai déjà voyagé sur des mondes étranges, inconnu, même... Parrallèle. Je ne dis pas que tout est rose ailleurs mais souvent, on tombe sur des mondes si beaux qu'on se demande comment la nature peut réussir une telle prouesse ? »
Journalisée

Mary Jane Watson
Humain(e)
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #31 le: Octobre 06, 2017, 01:53:26 »

Susan, c’était un peu une sorte de « super-Gwen », en fait. L’image, si elle ne manquait pas d’éveiller toujours un peu de nostalgie chez MJ, ne manqua pas de l’amuser. Elle et Gwen avaient été amies, jadis, mais elles avaient tout pour les opposer. Gwen était une blonde très intelligente, qui aimait la recherche, courageuse, travailleuse, qui aimait étudier, et était destinée à de très belles études. MJ, en comparaison, était toujours la rousse frivole, préférant sortir, faire la fête, qu’étudier et travailler. Et, maintenant qu’elle y songeait, oui, la comparaison se tenait vraiment.

« Tu me rappelles l’une de mes anciennes amies, Susan... Gwen Stacy. Il était toujours difficile de la faire sortir, surtout à l’approche des examens. »

Sujet glissant, toutefois, car la mort de Gwen était toujours quelque chose de dur à porter, même après toutes ces années. C’est pour ça qu’elle enchaîna rapidement sur les autres sujets de la femme :

« Sinon... Tu ne t’en souviens sans doute pas, mais les voyages intergalactiques et transdimensionnels de ta famille étaient connus. Je crois qu’il faut que je te montre des trucs dans mes cartons. »

Mystérieuse, MJ délaissa ensuite le toit. En déménageant, elle avait emmené avec elle quantité de trucs, y compris de vieilles archives. Elle aurait pu montrer à Susan le site Internet des Quatre Fantastiques, mais ce dernier était fermé depuis longtemps. En, vérité, elle ignorait pourquoi elle n’avait pas pensé à montrer plus tôt à la femme son carton... Elle le retrouva en tout rapidement, puisqu’elle avait eu la bonne idée d’écrire au feutre, sur chaque boîte, le contenu, et attrapa un cutter. Elle arracha le scotch, et sortit plusieurs classeurs abritant des coupures de journal, mais aussi des notes plus personnelles, et des photographies.

« Ta famille n’appartenait pas à l’armée, vous gériez votre immeuble avec des fonds privés... Notamment en organisant un musée très avancé où vous montriez aux touristes les planètes où vous alliez, les technologies que vous rencontriez, et les spectacles spatiaux que vous observiez. Je crois que tu ne réalises pas à quel point tu es populaire, Sue. »

Elle lui tendit un classeur abritant de multiples coupures de presse. Il y en avait sur la « menace Spider-Man », bien sûr, mais aussi beaucoup sur les 4F. Elle lui montra notamment un article du « New York Times » sur « la Famille Fantastique », les quatre posant en photo à l’occasion d’un colloque universitaire. Susan Storm, Johnny Storm, Ben Grimm... Et Reed Richards. Il y avait aussi d’autres articles présentant le « Musée Fantastique », avec des simulations en réalité virtuelle, et des photos particulièrement impressionnantes de constellations, dignes du satellite Hubble.

Autant dire que les Quatre Fantastiques avaient vraiment été en avance sur leur époque. Dans un autre article, le Maire de New York donnait au couple Richards les clefs de la ville. Susan était rayonnante. Dans un autre, on annonçait la naissance de ses enfants.

« Tout le monde vous enviait à l’époque... Toutes les filles voulaient être comme la légendaire Susan Storm, l’astronaute qui a voyagé vers l’infini et au-delà... »

Sur un autre article, Susan était avec son mari et leurs enfants, à un parc d’attractions Disney, souriant devant un mannequin géant de Buzz L’Éclair.

« Je pense vraiment que t’employer juste à ma comptabilité t’ennuiera rapidement... Mais l’université de Mishima sera ravie de t’accueillir dans son corps enseignant. Qu’en penses-tu ? Le S.H.I.E.L.D. peut interférer en ce sens... Et je te vois très bien prof’ à la fac’, tu pourras continuer tes recherches, et enseigner ta passion pour les sciences à des individus plus doués que moi. »

Et puis, il fallait bien que le cerveau d’une génie pareille fonctionne ! Autrement, ce serait un redoutable et inestimable gâchis...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Susan Storm
Créature
-

Messages: 30


Invisible woman


Voir le profil
Fiche
« Répondre #32 le: Octobre 24, 2017, 09:43:11 »

C'était difficile de faire le point, Susan avait que de très rares images de sa mémoire concernant ses proches et sa famille mais pour ce qui était de son parcour, de son intelligence, au moins elle était toujours à jour. Mais si elle se souvenait de toutes ses palnètes, univers parralèle et autres choses très SF, elle n'avait pas tout les détails de son travail. En soit, son travail était très clair mais était-il accéssible au public ? À l'armée ? Au SHIELD ? Difficile à dire... MJ venait cependant la rassurer sur ce sujet puisqu'elle lui annonçait très clairement que ses recherches n'avaient rien privées, ils en faisaient un musée après tout donc dans le genre secret, il y a mieux ! Mais un bâtiment à leur nom ? Oui, ça elle le savait plus ou moins mais elle se pensait connue comme une grande scientifique héroïne sans pour autant tout savoir de ses recherches et aventures. Enfin, tant mieux... non ?

La preuve en image, MJ ressortait plusieurs couvertures de magazines et article la concernant elle et sa famille, que ce soit en héros, en mère de famille, elle était toujours un peu partager en voyant ça. Elle était heureuse de se voir si souriante avec ses proches mais un peu triste de ne pas reconnaître ses enfants. Oui, elle savait que ces deux petites têtes blondes étaient ses enfants mais en quoi ? Elle ne se souvenait pas de leur naissance, de leurs pleurs, de leur sourires, d'eux en bébés ou autre, un sentiment horrible pour une mère, ça n'avait rien de drôle, rien de rien... Cela n'otait pas ses pensées mais se savoir idôle de toute une génération, d'être la femme que toutes les filles, petites et grandes voulaient devenir, ça faisait un peu bizarre.

Mais par la suite MJ venait à supposer que rester ici à s'occuper de la comptablité pourrait devenir vite ennuyant pour une feme avec un tel intellecte, ce qui n'était pas faux en soi mais elle avait du mal à s'imaginer professeur ? Elle savait ce qu'elle voyait, les calculs à faire mais saura-t-elle expliquer tout cela à des enfants, de jeunes adultes ? Peut-être, elle n'en savait trop rien à vrai dire ?

« Peut-être pas dans l'immédiat mais cela demande réflexion après tout ? »

Peut-être en essayant un jour de voir si ses théories scientifique, ses calculs et tout le reste est compréhensible pour certains élèves ? Que ce soit des élèves normaux pour plus intelligent ? Ce serait pas bon si son dialecte ou ses calculs ne soient pas compris par tous, même par des petits passionnés.

« Mais j'y songe, m'afficher comme professeur et avec mon nom, cela pourrait attirer de mauvaises personnes ou juste des élèves voulant connaître des choses de ce que j'ai pu vivre comme Miss Invisible, non ? »

C'est vrai que se montrer publiquement serait peut-être une erreur, surtout si son amnésie se sait, les mauvaises personnes n'auront acun scrupule à venir lui chercher des noises. Mais se teindre les cheveux et avoir un faux nom avec un CV bien remplit n'est pas bien difficile de nos jours. Meme sans passer sa vie en rouquine ou en brunette, il devait bien y avoir un petit gadget pour se teindre les cheveux aussi facilement que de changer de paire de lunettes.

« Je pense d'abord te donner un coup de main et m'habituer à côtoyer les gens dans ce pays avant de songer à vraiment passer le temps en temps que professeur. »

Autant lui laisser un petit temps d'adaptation à la vie japonaise, ce serait bien différent de la vie des Américains.
Journalisée

Mary Jane Watson
Humain(e)
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #33 le: Octobre 25, 2017, 10:02:46 »

Il fallait se faire à l’idée que MJ avait, comme employée, Susan Storm. Ce n’était quand même pas n’importe qui ! MJ était suffisamment humble pour reconnaître que l’intellect supérieur de cette femme la dépassait totalement, et que la cantonner à des activités insignifiantes... Eh bien, c’était exactement comme le cas de ces élèves surdoués qui s’ennuyaient à l’école parce qu’ils planchaient sur des exercices bien trop faciles pour eux. Le cerveau humain avait besoin d’être stimulé pour ne pas s’engourdir. Et MJ avait peur que Susan ne finisse par se lasser en étant ici... Mais, manifestement, la femme n’était pas encore très motivée à l’idée d’avoir un métier à responsabilités, redoutant que son identité ne soit connue, et que cela n’attire des personnes indésirables.

« Tu sais, tu es l’une des femmes les plus puissantes qui soit. Honnêtement, si quelqu’un veut te faire du mal, je ne vois pas comment il pourrait y arriver. »

Non contente de pouvoir se rendre invisible, Susan pouvait surtout générer des champs de force. Et ces derniers étaient plutôt redoutables, voire infranchissables.

« Enfin, tu es majeure, Susan, c’est toi qui vois ce que tu veux faire. Si tu as besoin de temps pour te réadapter avec le monde réel, retrouver tes souvenirs, tes pouvoirs, ce genre de choses... Mais pense à ce que je t’ai dit. Tu es une scientifique, ton amnésie n’a pas pu altérer ça. Moi, ma passion, c’est la danse, toi, ce sont les chiffres et la matière grise. »

Mais peut-être que le S.H.I.E.L.D. avait des projets pour elle... MJ n’en savait rien, mais elle doutait sincèrement que Coulson n’ait pas un plan envers Susan Storm. La femme était trop intelligente pour qu’on la néglige, et, comme son mari était porté disparu, l’intérêt à porter à Susan Storm ne faisait qu’en être amplifié. Enfin, MJ ne faisait qu’émettre des propositions. Une nouvelle idée germa alors dans son esprit.

« Est-ce que tu sais encore faire tes pouvoirs ? Genre... Devenir invisible, par exemple ? Si je te demandais de le faire, là... Tu y arriverais ? »

Grande interrogation !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Susan Storm
Créature
-

Messages: 30


Invisible woman


Voir le profil
Fiche
« Répondre #34 le: Novembre 14, 2017, 07:50:40 »

Susan ne doutait pas tellement de son intellectuel, elle doutait cependant de ne pas réussir à transmettre aux autres ce qu'elle essayait de leur apprendre. Après tout, c'est une chose d'être intelligent, s'en est une autre que de savoir transmettre cela aux autres. Certains y arrivaient facilement, d'autres, un peu moins. Dans quelle catégorie se rangeait Susan ? C'était une bonne question. Pour le moment en tout cas, elle l'ignorait mais elle le saura bientôt si elle souhaite tenter d'avoir un poste dans cette école, on lui fera passer un ou deux tests certainement ? Ils n'allaient pas l'engager comme ça juste parce qu'elle est célèbre ou si elle en sait des choses, ils doivent s'assurer de certains points avant ça.

Mais laissant ça de côté pour le moment, MJ la questionna sur un point auquel elle avait déjà répondu, comme elle en avait déjà fait aussi en faisant répéter la rouquine une première fois. Ils n'allaient pas l'engager comme ça juste parce qu'elle est célèbre ou si elle en sait des choses, ils doivent s'assurer de certains points avant ça. Ses doigts disparaissaient, suivirent de sa main et son bras, entièrement. Mais la maîtrise de ses pouvoirs devaient eux aussi reprendre au début car si son bras était invisible, sa manche était encore visible.

« Je peux encore le faire même si je ne sais plus si ma tenue permettait d'être totalement invisible ou si je peux le faire aussi avec des vêtements normaux ? »

Elle pensait pouvoir se rendre invisible, qu'importe ce qu'elle a sur elle, même de rendre des choses ou des gens invisible mais, c'était dur d'en être sûre ? En tout cas pour le moment, si elle veut être entièrement invisible, elle devrait être nue... hors, ça, ce n'est pas question.

« Mais je suppose que pour vraiment m'entraîner sur ça, je devrais voir avec le SHIELD ? Je ne voudrais pas ne pas contrôler mon champ de force et exploser un mur par inadvertance... Ce serait bien dommage. »

Pauvre MJ qui fuit NY pour éviter qu'un gros méchant ne finisse écraser au milieu de son night club et voilà qu'elle héberge une héroïne qui aurait détruit un de ses murs en s'entrainnant, ce serait vraiment pas de chance pour elle... Enfin, Susan prendrait contacte avec le SHIELD quand elle voudra s'y entraîner, pour le moment, autant s'habituer à un quotidien banal et des tâches qui n'ont besoin que d'elle et MJ, pas de Miss Invisible.
Journalisée

Mary Jane Watson
Humain(e)
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #35 le: Novembre 14, 2017, 10:51:32 »

« Je crois que ta tenue de Fantastique était spéciale, et permettait de devenir invisible en même temps que le reste de ton corps... Mais peut-être que je me trompe... »

MJ lui avait déjà posé des questions sur ses pouvoirs, mais on pouvait comprendre qu’elle soit redondante ! Elle était, après tout, en compagnie de Susan Storm... Susan Storm ! Ce n’était pas une simple justicière du dimanche, mais une femme extrêmement connue, qui avait participé à beaucoup d’interviews, et qui était l’incarnation du rêve américain traditionnel. Elle était un symbole et une icone pour bien des groupes. Les Américains traditionnels l’appréciaient pour son patriotisme, sa soif de conquête, les physiciens l’admiraient, et les féministes voyaient en elle un modèle. Quand on pensait au couple Richards, on pensait souvent au couple Curie. Susan n’avait pas pâti de l’intellect très avancé de son mari, et elle était en réalité bien plus douée que lui pour l’enseignement, ce dont elle ne semblait pas avoir encore conscience.

Susan proposa en tout cas de voir ses pouvoirs avec le SHIELD, et Mary Jane acquiesça.

« C’est la voix de la raison qui parle ! Tu sais... Je ne t’ai pas encore tout montré... »

Espiègle, elle retourna à ses cartons, et ne tarda pas à sortir un papier.

« Voilà... Ça va te faire rire, mais, quand j’étais au lycée, on avait eu une visite guidée du Baxter Building. Il y avait des hologrammes partout, certains de mes amis étaient complètement fous, moi, je trouvais que c’était un truc de geek, et j’espérais surtout te voir... Puis tu as organisé une conférence à laquelle j’ai assisté, sur l’Univers, la théorie de la relativité, les trous noirs, les constellations... »

Une conférence très futuriste, avec un vidéoprojecteur qui diffusait des images tridimensionnelles montrant des constellations vertigineuses. Mary Jane se rappelait encore de la vision du coeur tournoyant de la nébuleuse du Crabe, un spectacle si magnifique qu’on aurait cru voir un tableau.

« J’avais récupéré une photographie de cette nébuleuse. Je me souviens que tu avais dit que tu ne comprenais pas pourquoi les gens voyaient la science comme quelque chose de froid et d’aseptisé. Tu montrais ces images, en disant que tu n’avais jamais rien vu de plus beau... Et, surtout... Tu m’as signé un autographe ! »

Autant dire que Susan avait été très courtisée à la fin de la conférence, comme de chaque conférence. Son mari était beaucoup plus cartésien qu’elle, beaucoup plus dans les formules et dans le souci de démonstration, alors que Susan cherchait davantage à expliquer, et à transmettre sa passion. De fait, MJ avait tout un cahier, comprenant diverses photographies. On put voir un bref sentiment nostalgique sur ses yeux en posant le cahier sur la table, invitant Susan à venir le voir. À la base, c’était le cahier de Peter, mais, après leur rupture, elle l’avait pris machinalement.

Le cahier était rempli de clichés photographiques, la plupart émanant du satellite Hubble, mais aussi des propres satellites du couple Richards. Il y avait notamment la fameuse Montagne Mystique, impressionnante constellation jaune... Et, quelque part, une photographie de Susan, avec, au dos, son autographe :


Citation
Pour MJ !

Elle est la preuve que la beauté est autant dans le ciel que sur Terre !

Susan

Mary Jane laissa Susan observer cela.

« Tu te souviens de tes voyages spatiaux ? Je dois bien admettre que, même si je n’y connais rien en physique, j’ai toujours eu envie de voyager là-haut. Là-haut et au-delà... Toutes tes aventures, ça laisse rêveuse, tu sais ! »
« Dernière édition: Décembre 02, 2017, 02:11:16 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Susan Storm
Créature
-

Messages: 30


Invisible woman


Voir le profil
Fiche
« Répondre #36 le: Décembre 01, 2017, 10:11:29 »

Professeur ? Elle avait du mal à s'imaginer dans cette voie mais peut-être qu'elle pourrait aisément réussir ? C'est à voir, en tout cas mais ce n'était pas sa priorité. Pour se remettre de tout cela et s'habituer ) ce changement de vie, elle allait rester à son poste de comptable. Ça lui semblait stable et peu fatigant, idéal pour le moment. Elle ignorait quand elle irait voir le SHIELD pour maîtriser ses pouvoirs mais pour le moment, elle n'a jamais eu de moment où elle était incontrôlable. Elle ignorait si elle savait tout de ses pouvoirs mais en tout cas, elle a toujours instinctivement su ses limites sans trop forcer. MJ allait fouiller dans ses papiers pour sortir un carnet, lui expliquant qu'elle avait déjà visiter une de leur exposition au Baxter Building, une de ses nombreuses conférences sur leurs découvertes et ce qui se passait au-delà du ciel. Elle venait même lui montrer une des photos d'une constellation, l'une d'elles étant signer de sa main, un petit mot amusant. Susan en souriait en observant le petit mot.

« Pour être franche, j'ai quelques souvenirs de certains voyages, ici et là. Je ne sais pas si ce sont les plus marquants que j'ai vécu mais je ne pense pas. »

Car si ses souvenirs lui montraient des paysages jamais vu sur Terre, cela n'avait rien de grandiose, pas autant que ce qu'elle aurait pu raconter avec son mari dans les journaux ou exposé dans le Baxter Building.

« Mais je sais que tôt ou tard, je finirais par me souvenir de ce qui me manque. Le cerveau est si complexe, un rien peut tout remettre en route. »

Et ainsi retrouver ses souvenirs d'avant, son ancienne vie, sa famille. Elle trouvait ça si étrange. Elle avait peur de ses gens si proche d'elle, de la chair de sa chair, elle ne pouvait pas rester près d'eux sans savoir qui elle était vraiment, savoir ce qu'une mère devrait savoir à leurs sujets, elle en avait honte. Mais elle arrivera bien à s'en remettre, il faut juste lui laisser un peu de temps pour ça. Elle l'a dit, le cerveau est si complexe après tout. Mais elle revenait à ce qu'elle lui avait dit en songeant à tout cela.

« Mais tu as raison d'être rêveuse et vouloir voir plus loin, c'est important. Il faut savoir garder les pieds sur Terre mais si on en as l'envie, la possibilité, alors il faut aller aussi loin que l'on puisse aller. »

Combien de voyage dans l'espace ils ont à leurs actifs ? Combien d'aller-retour vers la zone négative ? Beaucoup donc il ne faut pas abandonner et toujours nourrir ses rêves et ses envies.

« Derrières tes envies de célébrité et de femme du show buissnesse, tu n'as jamais eu envie d'aller voir plus loin ? »

Qui sait, un jour ou l'autre Susan pourrait bien retourner dans l'espace et au-delà donc peut-être y emmener la rouquine avec elle ? Certes, on privilégie les personnes de sciences et capable d'être vraiment utile mais si le voyage se révèle sans danger, pourquoi pas ?
Journalisée

Mary Jane Watson
Humain(e)
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #37 le: Décembre 02, 2017, 04:01:27 »

L’espace… Un endroit fascinant, un horizon infini, un défi insurmontable. Dès lors, il était logique que l’espace fascine l’Homme. L’espèce humaine avait toujours aimé les défis, et avait toujours su les remplir. Elle avait dompté les océans, traversé les montagnes, les déserts, les vastes forêts. Il n’était aucun obstacle qui ne soit infranchissable pour l’Homme, et l’espace serait du même acabit. Pour autant, MJ était loin d’être une geek, ou, plutôt, une nerd. Mais, à force de vivre avec Peter, et avec toute cette communauté super-héroïque, elle avait fini par développer un attrait certain pour tout ce qui touchait à l’espace. Sans avoir jamais été dans l’espace, Mary Jane aimait à se dire qu’elle en savait plus que le commun des mortels… Ce qui, dans le fond, n’était pas si rassurant que ça. Elle savait ainsi que l’espèce humaine n’était pas la seule espèce intelligente du Cosmos, mais qu’il existait aussi énormément de menaces.

« Voir plus loin ? répondit donc MJ. Ça dépend de ce que tu entends par là, Sue… »

MJ laissa planer quelques secondes, avant de poursuivre :

« Je me suis déjà mariée, tu sais. Mes envies de devenir actrice, célèbre, une star d’Hollywood… Tout ça est loin derrière moi. J’ai vu l’envers du décor à Hollywood. »

Autant dire que les récents scandales sexuels affectant certaines personnalités très haut placées à Hollywood ne l’avaient pas surpris, mais elle avait un avis sceptique, plus nuancé que ce que tous les bienpensants et puritains disaient. Certes, il y avait des pervers à Hollywood, mais il y avait aussi des perverses, des femmes incompétentes qui n’hésitaient pas à s’afficher devant les hommes, à mettre en avant leurs formes, à jouer de séduction.

« Cet univers n’est pas fait pour moi. Enfin… Je sais que je suis plutôt bien foutue, et que je suis loin d’être une lumière comme toi, Susan, mais… Je n’ai jamais voulu m’abaisser à vendre mon corps pour décrocher des postes intéressants. »

Elle avait été une petite-fille qui voyait le cinéma avec des étoiles dans les yeux. Elle s’était ensuite heurtée au principe de réalité. Pour le reste, elle ne comptait pas en dire davantage. Elle ne l’avait même pas dit à Peter. Les allusions sexuelles, les brimades, les mains baladeuses, les propositions salaces… Ce n’était clairement pas un souvenir qui la tentait beaucoup.

« Aujourd’hui, je me demande quoi faire de ma vie. J’en suis à un nouveau chapitre de mon existence. Je n’aurais jamais cru finir au Japon un jour, et m’y installer. J’ignore honnêtement ce que tout ça va donner, et s’il est possible que je retourne un jour à New York. Au moins, nous sommes semblables, toi et moi, sur ce point… »

Deux jeunes filles perdues et désorientées… Quel tandem de choc !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Susan Storm
Créature
-

Messages: 30


Invisible woman


Voir le profil
Fiche
« Répondre #38 le: Décembre 11, 2017, 01:47:44 »

Susan continuait de bavarder avec MJ, exposant ses idées, ses craintes, ses envies avant de tenter d'encourager MJ, sans vraiment lui donner une indication à ses ecouragements mais la rouquine prenait cela pour la pousser vers le cinéma. Même si aujourd'hui elle n'était plus tellement tenté par ce monde en autant vue l'envers du décor. Susan n'a jamais été très cinéma, enfin, tout ce qui touche à la science-fiction plutôt. Quand on a vécu des voyages dans le temps, des autres dimensions, des distorsion temporelles et compagnie, on remarque facilement les erreurs dans les films d'Hollywood, des choses cohérentes pour ceux qui n'y connaissent que peu de chose sur l'univers mais avec un cerveau comme le sien, elle voyait ce qui clochait dans ce genre de film. 

« Je ne voulais pas sous-entendre ce genre de choses MJ mais tu sais, comme tu le dis, nous sommes toutes les deux au même point. Le Japon est différent des Etats Unis, qui sait, tu pourrais réussir à percer au cinéma ici ? Ça ne t'offrirais peut-être pas les tapis rouges de Canne, une étoile sur Hollywood Boulevard mais tu pourrais être une star ici ? Il y a eu toutes sortes d'acteur et d'actrice qui ont tourné dans des films japonais, qu'ils soient français, américain et j'en passe. Alors pourquoi pas ? Bien entendus, tu pourrais simplement percer dans ce que tu fais en ce moment et te faire un nom à partir de ce métier, ce n'est pas interdit d'être heureux dans ce que l'on fait. »

Susan avait beau être intelligente, elle aussi a essuyer des échecs quand leur calcul était faux, quand quelque chose clochait dans leurs essais, sans trouver la raison à cela ? Tout le monde ne peut pas rester dans le parfait, tôt ou tard, il y a bien des erreurs et des chutes sur sa propre route. Qui sait, si cette idée de cinéma japonais tente MJ, elle pourrait toujours se renseigner. Susan n'était pas au courant de l'Hollywood nippon, mais il y avait cette jeune russe qui commençait à se faire connaître dans de petits films et elle n'en est là pas par hasard, il y a quelqu'un qui gère sa carrière. Elle pourrait toujours tenter de se renseigner ? Il n'y a pas d'âge pour tourner dans un film, il faut des jeunes et des moins jeunes. Et puis ce n'est pas un ou deux échecs qui signifie la fin d'une carrière. Que la pause soit grande ou non, il faut savoir rebondir, non ? 

« Je t'aiderais si tu as besoin d'aide tôt ou tard, peu importe ce que tu veux faire, il suffira de me le demander ! Tu as bien vue que j'étais une piètre danseuse et je te rassure, je pense pas être meilleure actrice mais si tu as besoin que je t'encourage, que je t'aide, je saurais me rendre utile. »

Aussi surprenant, cela peut être, elle se rapprocha et prit la rouquine entre ses bras, lui offrant sa chaleur corporelle entre ses bras, un câlin quoi. En tout bien, tout honneur évidemment. Ce n'est pas comme si elles sortaient de la douche ou étaient toutes les deux nues.

« On a tous tôt ou tard des échecs mais si ce qui te motive vraiment se faire sentir en toi, il ne faut pas laisser cette flamme s'éteindre, il faut au contraire la faire grandir ! Tu dois bien savoir que même en tant que Miss Fantastic, je n'ai pas toujours tout réussi, que ce soit dans les sciences ou dans nos aventures et pourtant, tôt ou tard, on a réussi, peu importe qu'on tombait une fois, deux fois, plus. Si je suis toujours en vie et heureuse, aujourd'hui, c'est que je n'a pas baissé les bras et que j'ai continué, non ? »

Qu'importe la voie à suivre, il faut que MJ soit heureuse et Susan l'aideras à suivre ce chemin. Gardant le sourire, elle la gardait encore un peu dans ses bras jusqu'à ce qu'elle soit repousser. 

« Enfin, rien ne t'oblige à reprendre ce que tu as essayer, si ça se trouve, tu as un talent en tant que musicienne, artiste ou je ne sais quoi ? Il faut parfois essayer des choses que l'on ne pensait pas un jour aimer pour se rendre compte de son talent. Même si j'aimais les sciences, tu penses que la petite fille que j'étais se passionnait devant des calculs long comme une rue super compliqué à résoudre ? Aucun enfant ne rêve de résoudre cela. »

La vie offrait tant de surprise parfois, il suffisait de pousser la bonne porte sur sa route.
Journalisée

Mary Jane Watson
Humain(e)
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #39 le: Décembre 13, 2017, 09:35:34 »

Les deux filles continuaient à joyeusement papoter, parlant de leur plan de carrière, des rêves et des espoirs brisés de MJ. Susan rebondit là-dessus, en lui disant qu’elle pourrait peut-être tenter sa chance ici, au Japon. L’idée avait pu traverser l’esprit de MJ. Une belle rouquine américaine trouverait sans mal un emploi et des films à tourner, mais... La vérité, c’est ce qu’elle avait dit : elle avait tourné la page. Certes, le harcèlement sexuel d’Hollywood ne l’avait pas aidé, mais, même au-delà de ça, elle avait compris qu’elle ne cherchait pas vraiment la célébrité. Mais Susan se montrait insistante, ce qui amena MJ à ironiser, quand elle lui indiqua que, faute de pouvoir danser pour elle, elle pouvait au moins la soutenir :

« Tu comptes devenir une pom-pom girl ? »

Pour réponse, Susan lui fit un câlin, ce qui fut... Assez agréable. Encore une fois, MJ sourit tendrement, et Susan, décidemment têtue, revint ensuite à la charge, en lui expliquant que, petite, déjà, elle ne se voyait pas devenir, un jour, un véritable génie scientifique. Là encore, MJ ironisa :

« Pourtant, tes résultats scolaires parlent pour toi... »

Les rétrospectives sur le « couple fantastique » étaient bien connus. Les journalistes avaient retrouvé leurs bulletins scolaires, et avaient tordu le coup à cette idée reçue sur l’inadaptation des surdoués au système éducatif.

« J’ai toujours aimé bouger et me voyager, Sue... Je pense que ça tient à mon enfance, je déménageais beaucoup. C’est pour ça que me rendre au Japon ne m’a pas si dérangé que ça. Mais le cinéma... Non, ce n’est vraiment pas fait pour moi. »

Tout comme les études, d’ailleurs !

« Je me vois bien comme ça, à gérer mon club, et à faire la fête. Je ne dis pas que ça durera éternellement, mais... Je te l’ai dit, j’aime bouger ! »

MJ trouverait bien de nouvelles opportunités. Sur ce point, elle avait toujours su faire d’un impressionnant optimisme. Le fait d’avoir été proche de Peter pendant des années n’avait pu que l’aider en ce sens, lui apprenant à décompresser et à dédramatiser. Elle tenait à ce que son commerce marche, mais, si jamais ce dernier devait fermer, elle rebondirait bien ailleurs. Le cinéma, peut-être ? Il ne fallait jamais dire jamais, et ce n’était pas parce que le cinéma, actuellement, ne la tentait pas, qu’elle se refusait ad vitam aeternam le droit d’y retourner.

Du reste, ce qui troublait surtout Mary Jane, c’était le fait que Susan veuille développer sa nouvelle vie auprès d’elle. C’était flatteur, mais elle estimait quand même que c’était du gâchis, vu les talents de Susan.

« En tout cas, j’espère que tu retrouveras ta famille. Je suis désolée de ne pas pouvoir t’aider sur ce point, mais... Enfin, tu sais, la Famille Fantastique a marqué les esprits des Américains, surtout des New Yorkais comme moi. Si tu savais ce qu’on disait sur ton mari... »

MJ en rougit même brièvement. Un homme capable d’étendre la taille de son corps à volonté... Était-il vraiment nécessaire de continuer ?

*Mais qu’est-ce qui m’a pris de dire ça ?* se sermonna-t-elle.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Susan Storm
Créature
-

Messages: 30


Invisible woman


Voir le profil
Fiche
« Répondre #40 le: Décembre 29, 2017, 05:03:47 »

Pompom girl ? Venant de Susan, ce serait drôle à imaginer mais la jeune femme gardait le sourire en insistant un peu mais ce n'était que pour lui montrer qu'au final, il n'est jamais trop tard et qui sait, un jour revoir MJ à l'affiche d'un film ? Peut-être pas un blockbuster américain mais au moins un film qui marquera les Japonais, qui sait, qui pourrait se retrouver importer ailleurs pour plus de succès ? Rebondissant sur autre chose, MJ avouait que pourtant Susan avait montré très tôt des facultés à un avenir brillant. Certes, mais savoir faire quelque chose ne veut pas dire qu'on adore ça. Des gens trouvaient ses longs calculs indéchiffrables pour bien des gens fascinant et la grande majorité voyait ça comme une plaie. Ce n'était pas le cas de Susan mais si ce calcul n'était pas très important pour un projet qui la passionne, elle va faire son job en déchiffrant cette formule mais sans montrer une joie digne d'un enfant qui déballe ses cadeaux le jour de Noël.

MJ aimait bouger alors qui sait, un jour elle va peut-être revendre ce night-club, pub ou qu'importe comment elle nomme cet endroit, pour revoir une carrière devant les caméras ? Susan ne comprenait pas trop ce qu'MJ avait contre sa passion d'antan mais si elle savait que c'était un souci de mains baladeuses, entre autres, ici cela devrait être plus calme ? Non pas que tout est bien mieux au Japon mais ce pays était connu pour son grand respect. Il était aussi connu pour les nombreuses choses sexuelles placé ici et là dans les médias mais bon, personne n'était parfait. Quoi qu'il en soit, Susan la laissait tranquille sur ça, si elle veut se relancer au cinéma ou ailleurs, elle l'encouragera comme elle peut. MJ retourna sur l'image de la famille Fantastic mais sur ça, Susan se contentait de sourire poliment. Elle avait toujours autant de mal à parler et ne pas garder son calme quand on mentionne ce thème.

C'était toujours pareille pour elle. Elle culpabilisait de ne pas se souvenir de ses personnes, elle en avait presque peur et quelle mère aurait peur de ses propres enfants ? C'est aussi pour ça qu'elle état là, elle espérait un jour redevenir une mère de famille normale, retrouver sa vie d'avant sans avoir peur de qui que ce sot parmi ses proches. Mais la fin de phrase de la rouquine la laissait perplexe ? Car Susan n'avait pas bien compris ce que sa nouvelle amie sous-entendait ? Sa famille avait une bonne image aux USA comme elle le disait, personne n'était parfait et même dans leur carrière, ils ont eut des hauts et des bas mais voulait-elle donc dire par ça ? Ce qui se disait sur son mari ? Elle ne se souvenait par de leurs disputes, de leurs multiples séparations, et même si elle n'ignore pas les pouvoirs de son mari, elle ne faisait pas le lien entre ça et ce qui se disait ?

« Ha bon ? Qu'est-ce qui se dit ? »

Elle ne la taquinait pas, elle était franche. Elle voyait bien la gêne sur son visage mais justement, elle pensait pas à des choses mal placés mais à un sujet sensible ou autre ? Qui sait, on lui cachait peut-être des choses à cause de son amnésie et même si elle n'aimait pas tellement parler de son passé héroïque, de sa famille, elle avait le sentiment que ces « ragots » étaient important et qu'elle va devoir savoir de quoi il s'agit. Elle n'avait pas idée qu'elle était loin du compte et donc que ce n'était rien de grave mais comment pouvait-elle savoir ? Elle pouvait se rendre invisible et créer des barrières, pas lire dans les pensées.
Journalisée

Mary Jane Watson
Humain(e)
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #41 le: Décembre 31, 2017, 01:36:01 »

MJ sentit qu’elle avait légèrement fait glisser la conversation. Susan était sérieuse comme un pape, et la rouquine n’avait pas trop réfléchi, se disant juste que ça lui permettrait de se dérider un peu. En effet, elle ne voyait toujours pas vraiment quoi faire d’elle, convaincue que Susan allait perdre son temps, et gâcher son potentiel extraordinaire, à gérer la comptabilité d’un petit night-club Elle, elle était une scientifique, faite pour être derrière des éprouvettes, à pianoter sur un superordinateur pour faire des calculs complexes, à explorer l’Univers et les Multivers. Elle n’était pas faite pour rester ici, à rentrer des écritures comptables, en vérifiant bien que chaque sou sorti et encaissé avait une justification.

Surprise par sa remarque, Susan, qui ne semblait pas voir à quoi MJ faisait allusion, ou feignait de ne pas le voir, lui demanda des détails. Mary Jane sourit alors. Elle n’était plus cette adolescente timide qui rougissait avec ses copines en parlant de ce que les garçons avaient entre leurs cuisses, de l’érection surprise de tel ou tel sportif lors de l’entraînement, et de tous ces petits trucs qui les faisaient glousser comme des idiotes.

Elle se pinça quand même les lèvres, avant de lui répondre :

« Ben... Il peut allonger toutes les parties de son corps, non ? »

Sur cette question rhétorique, MJ se rapprocha de Susan. Les deux femmes, tout en discutant, étaient retournées dans son salon, et s’étaient assises. Susan avait choisi le canapé, et MJ la rejoignit là, s’installant juste à côté d’elle, en lui souriant encore.

« Tu ne vois vraiment pas où je veux en venir, Susan ? Enfin, peut-être que tu ne t’en souviens plus... Ce qui serait dommage. »

Au corps défendant de Susan, MJ avait fait une première allusion très évasive, mais, s’il fallait rentrer dans les détails, elle était bien évidemment prête à le faire, comme elle le démontrait en ce moment.

« En tout cas, c’est ce qu’on se disait entre nous, quand j’étais au lycée, et qu’on parlait de... Euh... De trucs de fille, comme... La taille de... Enfin ! On se disait que ce serait bien de tomber sur un type qui aurait les mêmes capacités que le Docteur Richards, pour éviter les déceptions... »

Un individu qui pouvait étendre les parties de son corps à volonté... Ça faisait rêver, non ? MJ espérait maintenant avoir été suffisamment claire, et reprit, avec, toujours sur les lèvres, un sourire amusé, et même malicieux :

« Alors, tu n’as aucun souvenir de ça non plus ? »

MJ n’arrivait pas à y croire : elle était en train de parler de sexe avec Susan Storm !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Susan Storm
Créature
-

Messages: 30


Invisible woman


Voir le profil
Fiche
« Répondre #42 le: Janvier 16, 2018, 02:23:48 »

Pour le coup, elle était perdue ? Qu'est-ce qui se disait sur son mari ? Certes, elle n'a pas vraiment de souvenir de lui et ne souhaite pour le moment pas le revoir, ni aucun membre de sa famille. Mais petit à petit, elle se souvenait de certaines choses, oui, comme du fait que son frère avait un pouvoir lié aux flammes, que son mari avait un corps élastique, que Ben avait un pouvoir évident vu la particularité physique qu'il avait. Et même ses enfants. Ils avaient un pouvoir mais lequel ? Elle ne savait pas très bien encore même si elle pensait que son fils était un mutant. Il y a bien des mutants sur ce monde ? Alors quand MJ lui demandait s'il pouvait allonger ses membres, elle réfléchit quelques secondes avant de l'affirmer, même si ce n'était pas sûr à cent pour-cent.

« Eh bien oui, il me semble ? »

Mais là encore, elle ne comprenait pas vraiment le rapport avec ce que les gens pouvaient dire sur lui ? Avait-il décidé de ne pas sauver des gens en usant de son corps comme d'un drap de secours pour plutôt tenter une machine qui n'a pas fonctionné ? Mais la rouquine venait enfin aller dans le vif du sujet, évoquant qu'avec des amies au lycée, elles parlaient de ce pouvoir sur un certain membre masculin du corps humain.

« Oh. »

Oui, là, elle avait saisi quand même, détournant le regard avec un léger sourire amusé, elle comprenait maintenant ce dont il était question. 

« Pour être franche... Je ne sais pas si ce sont des souvenirs ou simplement mon imagination qui travaille en ce moment... »

On pouvait imaginer des tas de choses en additionnant le sexe et ce que Mister Fantastic pouvait bien faire mais qu'est-ce qui était réel et qu'est-ce qui ne l'était pas ? Mais quitte à aborder un sujet plus adulte, elle tentait de rester plus ou moins dans la thématique, avant que les questions ne tombent plus tard.

« Je ne sais même plus ce que je suis censé aimé ou non ? Pour certaines choses comme les aliments, le travail, je m'en souviens mais les choses plus privées... Je crois que pour le moment, je serais incapable de te dire ce que j'ai pu essayer dans ma vie et si j'ai aimé ou non... »

Elle avait eut deux enfants donc déjà, elle n'était pas une sainte-nitouche, mais après, qu'est-ce qu'elle a pu faire avec son mari, c'est d'ordre privé et en plus, elle n'en avait aucune idée. Cela pourrait lui revenir plus tard mais pour le moment, même pour un million de dollars, elle ne pourrait pas répondre... Avait-elle pratiqué la sodomie ? La fellation ? Les choses à plusieurs ? Un baiser avec une femme ? Impossible à dire. Pour le moment, elle ne pouvait donner la réponse. Tapant dans ses mains pour changer de sujet, elle se relevait en souriant, laissant de côté son côté amnésique, elle en avait marre de toujours jouer cette carte.

« Que souhaites-tu pour le dîner ? Cuisiner au moins, ça ne fait pas partie des choses que j'ai oublié. Dis-moi ce qui te ferait envie ! »

Et ce dont elle disposait comme outil de cuisine et dans le frigo !
Journalisée

Mary Jane Watson
Humain(e)
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #43 le: Janvier 18, 2018, 01:11:04 »

Visiblement, tenir la conversation avec Susan allait être compliqué. Sa mémoire ne lui revenait toujours pas, et même les tentatives de la jeune femme de la dérider ne fonctionnaient pas. Qu’était-elle censée faire ? C’était bien la première fois que MJ se sentait dans une telle situation ! Elle était face à l’idole de son enfance, et, alors qu’elle se serait imaginée avoir plein de choses à lui demander... Rien ne lui venait à l’esprit. C’était assez flippant, en fait.

*C’est Susan Storm, l’une des Quatre Fantastiques ! L’une des femmes les plus brillantes de l’Univers, une femme qui a vu des choses inimaginables ! Mais elle a l’air d’être une coquille vide...*

Même évoquer le sexe ne semblait pas la stimuler outre mesure. Peut-être bien que Coulson avait fait une erreur en voulant que Susan côtoie une femme normale, et fasse les activités simples de la vie quotidienne... Peut-être que Susan avait besoin de quelque chose de plus stimulant intellectuellement ? Et ça, malheureusement, MJ ne pouvait pas lui offrir. C’était, pour le coup, clairement hors de ses capacités. Semblant prendre conscience du malaise qui était en train de s’installer, Susan proposa soudain à MJ de faire la cuisine.

Surprise, MJ la regarda en clignant des yeux, et finit par hocher la tête :

« Oui... Oui, si tu veux... »

MJ ne dit rien de plus, et suivit lentement la jeune femme, la laissant rejoindre la cuisine. Pensive, MJ était plongée dans ses esprits. Que lui dire ? La rousse n’était pas habituée à gérer ça, et se pinça les lèvres, avant de hausser les épaules.

« Comme tu veux, Susan... Je suis sûre que, quoi que tu feras, ce sera délicieux ! »

Mary Jane la laissa ensuite, indiquant devoir s’occuper des affaires de son club, et en profita surtout pour appeler Coulson, puisqu’elle disposait de sa ligne directe. L’agent ne mit d’ailleurs pas très longtemps à répondre, décrochant au bout de la troisième sonnerie, et s’entretint directement avec elle du cas de sa pensionnaire :

« Alors ?
 -  Tout ne se passe pas aussi bien que je le voudrais, expliqua lentement Mary Jane. Susan est... Enfin, je ne crois pas pouvoir l’aider à aller mieux, Phil.
 -  Oh... Allons, c’est juste une mauvaise passe, Susan a besoin de se restructurer, et je...
 -  Allons, c’est ridicule, elle va s’ennuyer ici ! Gérer une petite boîte de nuit, avec son intellect, c’est idiot ! Ça n’est pas fait pour elle, tout simplement ! »

Silence au bout de la ligne.

« Vous avez plus de valeur que ce que vous pensez, Mary Jane. Écoutez... Susan est encore confuse, elle... Son esprit fait comme un blocage, mais... Croyez-moi, vous lui êtes d’une grande utilité !
 -  Ce n’est vraiment pas l’impression que j’ai...
 -  C’est ce que je crois comprendre, oui, mais... Croyez-moi, je sais ce que je fais. Passer du temps avec vous ne fera que du bien à Susan. »

MJ acquiesça ensuite, bien que guère convaincue.

« Si vous le dites... »

La femme retourna ensuite voir son intéressée, et lui sourit légèrement, faisant fi de ses appréhensions, et du sentiment désespérant que la superbe blonde était en train de perdre son temps ici :

« Qu’est-ce que tu nous prépares ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Susan Storm
Créature
-

Messages: 30


Invisible woman


Voir le profil
Fiche
« Répondre #44 le: Février 07, 2018, 01:55:22 »

C'était difficile pour Susan de faire le point, chaque fois qu'elle cherchait volontairement ou non à se souvenir de quelque chose, le plus souvent, elle était face à un mur qui l'empêchait de se souvenir de quoi que ce soit. Ou alors parfois comme tout à l'heure, un flash lui revenait et elle avait du mal à comprendre ce que ça voulait dire ? Sa dernière vision semblait être celle de Sorcière Rouge mais la voir dans sa tête n'avait en rien aider, ce n'est pas comme si elle se souvenait de tout ce qu'elle avait pu vivre auprès de la sorcière rouge, actuellement, elle saurait juste la reconnaître si elle lui faisait face, ses pouvoirs, leur combat côte à côte, impossible de s'en souvenir. 

Pour se changer les idées, Susan préféra se mettre à la cuisine pour proposer à MJ un petit quelque chose à manger pour elles, qui sait, c'est peut-être avec des tâches simples qu'elle retrouvera la mémoire ? Susan observa d'abord le frigo et les instruments disponible, inutile de prévoir quelque chose de gargantuesque si elle n'a rien sous la main pour faire ça. En ouvrant le frigo, cela se voyait que MJ venait d'emménager, il n'était pas vide mais il y avait mieux comme frigo bien remplit. Elle observa donc ce qu'elle avait sous la main, piochant diverses choses ici et là, dans le frigo comme au placard. Restons simple pour commencer, un bon burger maison. Rien de plus simple, steak, fromage, salade, tomate, un petit cornichon coupé, diverses sauces simples comme de la mayonnaise et du ketchup et en avant la musique. Susan confectionna une petite sauce rapide qui était la bienvenue, rien de bien méchant mais une petite recette qu'elle connaissait et qui ne se trouvait pas dans les livres de cuisine. On pourrait même dire une recette de famille ! Non pas qu'elle venait de sa mère ou de son père, c'était la recette maison de la famille Reed.

Préparant cela, Susan abordait un sourire ravi sur le visage, elle reprenait presque son rôle de mère. Non pas qu'elle devait nourrir les enfants mais ce genre de petit plat simple et rapide faisait toujours plaisir à ses enfants. Sans le savoir, c'est à eux qu'elle pensait en souriant, sauf que son cerveau masquait l'image de ce bonheur en faisant ce simple petit plat. Mj revint plutôt vite, la sauce était prête mais la viande était en train de cuir. Et son appel la retira de ses pensées.

« Oh ? Eh bien j'ai fait avec ce qui se trouvait à porter de main donc ce sera burger ! Un seul te suffira ou tu en voudras un second, Valéria ? »

Tant qu'elle était en train de cuir les steaks, autant savoir pour éviter de recommencer, autant faire d'une pierre deux coups. Oui, Valéria. Susan n'avait pas fait attention qu'elle venait d'appeler MJ par le prénom de sa fille. Serait-ce judicieux de le lui faire remarquer ou non ? C'était au moins la preuve que c'était en restant simple que peu à peu certaines choses lui revenait. Non pas qu'il faut que MJ se comporte en une petite surdouée en prenant Susan comme maman mais au moins, MJ voyait que mine de rien, Susan se rapprochait de certaines piste, petit à petit...
Journalisée


Tags:
Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox