banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Boules de poils et blaster ( Pv Irredka)  (Lu 1152 fois)
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« le: Mai 09, 2016, 02:23:32 »

Cela arrivait de moins en moins souvent mais Elise était partie en mission seule. C'était une mission officielle de l'Agence mais elle provenait de sa cousine, Novella, et elle avait demande à ce que ce soit la Tékhane qui s'en charge personnellement. En même temps, ce n'était pas le genre de tâche que la scientifique aimait confier à tout le monde, même si elle était obliger. Il s'agissait juste de tester de l'équipement prototype sur le terrain, qui avait déjà été tester en laboratoire par des militaires, mais elle préférait toujours un seconde avis et puis si jamais le projet venait à être refuser pour X raison, c'était la chasseuse de prime qui hériterait de tout le matos. C'était comme ça que Novella fonctionnait avec sa cousine, elle l'aidait à tester le matériel et en échange elle pouvais le garder si l'armée n'en voulait pas en plus d'être payer par l'Agence. Elle aurait directement demandé de l'aide à Elise au lieu de passer par un intermédiaire que ce serais presque pareil.

La mercenaire emprunta un buggy deux place noir pour se rendre sur le terrain tester tout ça. Tout d'abord elle essaya des grenades soniques sur des différents sol et sur différentes créatures hostiles pour voir les effets, grâce au augmentation cybernétique dans son cerveau Elise pouvait calculer l'intensité, la puissance, le rayon et les dégâts provoqué par les grenades avec précision même sans appareil de mesure. Les relevés ne présentaient aucuns problèmes, les grenades était d'une réelle efficacité pour différentes applications tester par la jeune femme. Puisque elles répondaient parfaitement aux normes, la tékhane valida les grenades soniques et passa à un autre lieux pour tester un rayon capable de percer les blindages à ce qui parait. Pour ce faire, elle décida de se rendre dans les Badlands pour chercher des hyménoptères géante cuirassé, une espèce d'insecte a deux paire de pâtes recouvert de chitine à l'avant mais dont l'abdomen était sensible. Ils étaient particulièrement pénible à vaincre, surtout en grande nombre et comme ce sont des créatures sociales vivant presque comme des fourmis on en voyaient très souvent en groupe. Mais si le rayon était capable de percer les blindage de chitine, ces trucs ferraient moins les malins.

Elise gara son véhicule pas loin d'une petite colonie d'hyménoptère qui dérangeait les explorateurs de la région, on appelle pas ce coin les Badlands pour rien si en plus un groupe de grosse bestioles carnivores viennent mettre leurs grains de sel ça deviens infernal. La chasseuse de prime en profita pour exterminé quelques unes de ces créatures avec le rayon perforant, qui n'en était pas un mais plutôt un canon à charge ionique qui brisait la chitine des insectes avant de traverser leur corps en les faisait exploser. L'arme était assez lourde et se regagnait en énergie lentement mais la cadence de tir était correcte malgré une faible réserve d’énergie. Du coup il y avait des choses à revoir pour être vraiment utile sur le terrain, sans les drones et les capacités d'Elise, elle y serait passer à cause des défauts de l'arme. C'était bien pour ça que Novella lui confiait ce genre de mission, car elle savait qu'elle pouvais lui faire confiance pour être professionnelle et sérieuse quand il le fallait et tester des armes demandait de la rigueur mais aussi un peu d'improvisation pour s'en sortir au cas ou le prototype aurait un problème.

La mercenaire reprit le buggy pour aller tester un genre de mine pouvait capturer quelqu'un dans une cage à énergie, pratique quand on doit ramener une personne en vie. C'était le dernier prototype de la journée, après Elise pourra rentrer et prendre un bon bain puis passer le reste de son après midi à moitié nue à regarder des films dans son lit. Mais en chemin elle remarqua trois boules de poils allongé dans la poussière et les cailloux. C'était peut être des monstres ou des animaux, difficile à voir de loin. Curieuse, la jeune femme s'approcha des créatures pour remarquer des vêtements et de l'équipement. Il s’agissait de furry inconsciente ou endormie, même s'il est difficile de croire qu'on puisse dormir dans un lieu comme celui-ci en pleine soleil et dans le sable. Elise arrêta le véhicule et s'approcha avec ses drones et son fusil en mode blaster car on était jamais à l’abri de piège tendu par des monstres ou des bandits. 

- Hey? Ça va les boules de poils? Vous vous êtes perdu?

Elle les interpellait tout en faisant attention à ce qui les entouraient car elles étaient encore sur le territoire des hyménoptères et bien que leurs nombres fut réduit il en restait toujours
dans le coin c'était certain. Elise regarda avec plus d'attention les trois furry qui avaient toute les trois des traits plutôt fin et féminin. Il y avait une léopard qui n'avait pas l'air d'être une exploratrice ou une aventurière, peut être était ce la cuistot du petit groupe. En second, la mercenaire remarqua un fille au trait de goupil et au poil violet rose, un peu comme ces cheveux mais en plus flashy, ça lui donnait d'ailleurs une idée pour une éventuel teinture mais bref, celle ci semblait plus équipé pour voyager dans ce genre de contrée même si la fourrure devait pas aider pour la chaleur. Puis enfin il y avait une dernière furry, plus grande et imposante que les deux autres et qui avait des air de guerrière, elle devait être la garde des autres filles. 

Elise n'osa pas les toucher, de peur de les surprendre ou donner l'impression de les agresser, mais elle restait près d'elles en leur demandant de ce réveiller car le coin n'était pas sûr. Elle entendait les bestioles grouillé pas loin d'ici sans les voir, elles avait encore un peu de temps mais il ne fallait pas s'éterniser ici. S'il le fallait, la mercenaire les chargeraient sur le buggy et en avant, tant pis si ça passe pour un kidnapping à leurs yeux quand ils seront ouvert.
Journalisée
Irredka
Créature
-

Messages: 21


LVL 40


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mai 09, 2016, 11:09:23 »

Les voyages interplans sont une forme de téléportation encore mal comprise par la plupart des individus. Dans le monde d'origine des trois furry ci gisantes, l'on dirait simplement qu'il n'est pas accessible à des personnages normaux. Seuls des êtres particuliers, aux noms aussi dissonants que ridicules, comme des xXFireDickXx, possèdent cette capacité incroyable. Ils changent ainsi de serveur pour quelques crédits seulement, changement de plan en somme. De fait la chose est bien connue, mais pas des habitués de la normalité dans un monde qui place la barre plutôt haut pour juger d'une entité qu'elle est anormale.
Cela nous amène donc à la fin de cette digression, dans le crâne des charmantes jeunes femmes étendues au sol. La première ouvre des yeux aux pupilles dilatées, les neurones se trouvant derrière la rétine quasiment liquéfiés par l'alcool. Elle entend vaguement un bourdonnement sourd qui lui rappelle que passé vingt bouteilles la compréhension orale devient compliqué, et replonge.
La seconde éternue, le museau dans la poussière sa truffe se couvre d'un mélange de morve et de particule terreuse. Le museau se fronce alors, révélant un adorable minois malgré la grimace mécontente qui le marque. Irredka n'ouvre pourtant pas encore les yeux, en revanche le son à ramené Kerrar chez les conscients.
Aussi immuable qu'un bloc de marbre et disposée comme un cactus face à une peau tendre, la grande charr se relève dans un gémissement de métal. Son armure renvoie l'éclat du soleil et mille reflets chatoient sur le sol. Ses oreilles frémissent, elle se tient déjà aux aguets bien que l'intérieur de son crâne roule encore à un rythme de lessiveuse. Sa pogne massive se referme sur le pommeau de son épée géante qu'elle tire d'entre ses omoplates. La lame est longue des deux tiers de sa propre hauteur, large comme une assiette, un barrage d'acier, un éperon froid et mortel. Ses yeux clignent, la lumière soudaine l'aveugle après le sous bois et l'inconscience qui ont précédé son réveil. Ses sens la trouble, elle est perdue, mais elle sait encore reconnaître un humanoïde quand elle en croise un. Sa lame se lève en posture défensive, sa propriétaire campant fermement sur ses appuis.

«Tu as intérêt à me dire tout de suite ce qui nous arrive»
Bien que son maintient ne la caractérise pas comme la championne qu'elle est lorsqu'elle n'a pas l'impression d'avoir encaissé un coup de bélier dans chaque tempe, le ton n'a rien d'une plaisanterie. Kerrar craint de devoir combattre, mais s'il le faut elle sera prête, et vendra chèrement sa peau.
«Mzgrlkfdsiozgfnj...»
Irredka rouvre les yeux, reniflant en aspirant poussière et gravillons, ce qui élance tout son corps d'une quinte de toux puissante, la faisant rouler sur le flanc et se recroqueviller sur elle même. Diomède quant à elle, reste stoïque. L'alcool la grise, elle sait qu'il s'est passé quelque chose de suffisamment étrange pour qu'il ne soit pas seul fautif de son état, mais un gramme de plus un gramme de moins, ça ne fera pas de différence pour ses aptitudes au combat. Tentant de se relever, elle réalisa qu'Irredka se trouvait sur elle, et décida que c'était la goutte de rhum qui faisait déborder la bouteille, en se vautrant à nouveau par terre.
La renarde se détendait peu à peu, elle était parvenue à recracher le gravier qui avait passé ses sinus jusque dans la bouche. Sa salive se tentait de rouge mais ses jours n'étaient pas en danger, elle se trouvait seulement terriblement perdue et le corps tout endolorit. C'est encore en râlant, le museau en feu, la pierre en poussière crissant entre ses dents, et l'air rare dans ses poumons, qu'elle parvint à se relever.

Kerrar avait désormais retrouvé la pleine maîtrise de son corps. Elle était bien plus résistante que les deux autres. De plus, il lui fallait être un rempart, comme toujours, et jamais elle ne faillirait dans sa tâche. Sa nuque craqua lorsqu'elle fit rouler les muscles sous sa cuirasse, son dos se remit en place et la prise s'assura sur l'épée. Dès lors, mauvaise idée pour une vilaine bestiole de surgir des buissons comme un diable de sa boite. La créature n'eut pas le temps de crier kamikazy qu'elle se retrouvait déjà broyée par la lame épaisse de son opposante. Entre les stats, les passifs de bris d'armure, de dommages ajoutés, de dégâts bruts, la bestiole n'avait pas l'ombre d'une chance. Ses pattes restèrent un temps agitées de soubresauts, juste devant Irredka, qui se pencha dessus pour vomir avant de tourner de l'oeil. Avec un grognement méprisant, la grande guerrière la rattrapa par le col et la souleva du sol. Elle pointa Diomède du museau pour celle qui se trouvait toujours là. D'autres bruits se rapprochaient, et la charr avait remarqué le véhicule, semblable à ceux de certaines villes de chez elle.

«Porte là, il faut se replier avant que la marée ne monte et ne nous submerge. Je couvre les arrières.»
Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mai 11, 2016, 05:34:59 »

Elise avait raison de ce méfier des furrys endormis car à son réveille l'une d'entre elle c'était montrer particulièrement menaçante à son égard. C'était, sans doute, une réaction normale pour quinconce se réveillerais au milieu de nulle part sans savoir ce qu'il faisait ici, et ça valait aussi bien pour les humains que pour les terranides, furry ou autre. La créature massive en armure interrogea la Tékhane sans ce douter qu'elle n'avait rien à voir avec leurs états, mais encore une fois c'était une réaction logique et même si la jeune femme comprenait ça, elle n'hésita pas à mettre en joug la guerrière au cas ou elle deviendrait trop agressive. Elle ne comptait pas la blesser mais elle ne voulait pas non plus prend le moindre coup de sa part et s'il le fallait elle lui tirait dans la jambe pour la neutraliser. Et pendant que la garde était sur la défensive en cherchant encore à se sortir des brumes de son esprits, les deux autres filles dormaient, du coup la chasseuse de prime chercha à la raisonner ou du moins à gagner du temps pour que ce soit ses collègue endormies qui le fassent.

- Je sais pas ce qui vous arrive, je viens d'arriver. Je ne vous ai pas piéger ou quoique ce soit d'autre.

Ses mots sonnèrent un peu désespérés mais sincère, de toute façon elle ne mentait pas elle ne pouvais qu'être sincère dans ses propos. Et comme pour prouver sa bonne foi, Elise baissa son fusil en mode blaster mais le gardait en main au cas ou. De toute façon si les choses ce compliquaient il restait les drones flottant au dessus de la Tékhane pour intervenir rapidement. Ils surveillaient les agissement de la furry mais aussi d'autre possible menace extérieur qui pourrait troubler cette petite réunion car elles étaient encore sur le territoire des Hyménoptères cuirassé et pouvait être attaquer à tout moment par des chasseurs ou des guerrier protégeant la zone. Ces saletés était aussi bien organiser que des fourmis même si une colonie comportait moins d'individu que leurs homologues bien plus petite.

L'une des deux autres filles commençait à émerger, la renarde rose, et ceci vint illuminer le visage d'Elise qui se sentait mal a l'aise face à la guerrière, qui semblait chercher un coupable à leur situation. Le réveille de la furry rassurait la Tékhane qui y voyait là une porte de sortir à cette situation, mais elle était aussi contente de voir qu'elle n'était pas gravement blessée, juste le réveil qui semblait difficile. Mais avant que la chasseuse de prime ne puisse ajouter quoique ce soit une hyménoptère surgi pour agresser le petite groupe, il avait réussit à échapper à la vigilance des drones. C'était un guerrier reconnaissable à sa couleur proche du bleu caractéristique et à son blindage plus épais que les autres même au niveau de l'abdomen.

- Frappez l'abdo...... Euh non laissez tomber.

La phrase de la mercenaire fut couper par le bruit de l'épée pulvérisant la créature et des cris d'agonie de celle-ci. Il fallait une sacré force pour broyer la carapace chitineuse de ces insectes géants, mais la furry guerrière semblait avoir des années d'entrainement et une certaine force naturelle qui avait dût pas mal l'aider à tuer le monstre, du coup Elise ne fut pas surpris plus que ça par la facilité d'élimination de la bestiole. La furry rose n'avait pas l'air de ce sentir bien et finir par rendre son déjeuner à la vu de la carcasse désarticulé de l'hyménoptère, qui bougeait encore, ce qui rendit l'autre furry guerrière en rogne et l'enpoigna par la col pour la soulever. Elles devaient avoir des comptes à rendre mais ce n'était pas le moment. Elise alla vers la troisième camarade à poil, qui était toujours dans un état proche de l’inconscience, sous l'indication de la cheffe et la commença à la porter vers le buggy.

- Il n'y a que 2 place sur le buggy, encore moins à cause du matériel. À la limite on peut y tenir à trois si on ce pousse un peu et qu'on retire le matos, mais vous aurez du mal à entrer vu votre taille impressionnante.....

La chasseuse de prime posa la léopard à côté du buggy le temps de faire de la place, elle en profita pour installer les mines qui étaient des sortes de peux qui s'enfonçaient tout seul dans le sol sablonneux. Puis une fois la place faite, Elise déposa la furry sur la place passager et l'attacha puis elle alla se mettre à la place conducteur en attendant le retour des deux autres.

- Dépêchez vous un peu. Les hyménoptères vont mettre un petit peu de temps à venir. 


Puis la mercenaire démarra les moteurs prête à partir dès que les deux autres sera là. La renarde pouvais sans doute partager la place avec son amie léopard mais pour la furry guerrière se serait compliqué voire impossible sauf si elle se place sur le toit.

Journalisée
Irredka
Créature
-

Messages: 21


LVL 40


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mai 11, 2016, 07:02:51 »

Kerrar grogna en voyant le peu de place qu'offrait le véhicule. De loin elle l'avait cru plus grand, possiblement suffisant pour qu'elles embarquent toutes à son bord, mais maintenant elle réalisait que même Diomède et Irredka auraient du mal à se faire une place malgré leur cul de souris. Sans ménagé ni l'une ni l'autre, elle balança la renarde rose sur la léoparde, les faisant gémir toutes deux ce qui parvint à lui arracher un sourire. Elle n'avait rien envers les deux furrys à la base, mais leur incroyable capacité à attirer en un point géographique précis toutes les emmerdes d'une galaxie entière finissait par lui échauffer les oreilles, en ayant deux paires le sang froid de la guerrière tenait bon comme une digue face à l'océan déchaîné de sa colère.
La cheffe de guerre passa rapidement une main gantée de métal sur le fil de son épée, en retirant quelques bouts de bestioles restés accrochés. Elle tendit l'oreille, guettant l'arrivée d'autres créatures dont les claquements de pinces et de mandibules se faisaient déjà entendre. Il ne faudrait pas longtemps pour qu'un groupe débarque d'entre les troncs et ne s'en prennent à elles toutes. Kerrar réagit donc en cheffe de groupe, chose en laquelle elle excellait. Une invitation, petit cadre rectangulaire affichant son portrait ainsi qu'un message succin et polit, apparu dans le coin du champ de vision d'Elise. Il lui suffisait de vouloir cliquer sur le petit bouton verts marqué A pour accepter.

«Rejoignez mon groupe, je pourrais vous retrouver plus tard. Maintenant dégagez avant que ces saloperies ne débarquent, je me charger de remplacer leur goût pour la fourrure par un autre tout aussi mordant pour le métal.»
Un sourire carnassier fendit son museau large l'espace d'un instant, avant que l'impassibilité coutumière de la meneuse ne reprenne place sur ses traits. L'épée parée à faucher la première créature qui surgirait du sous-bois. Les épaules de Kerrar roulèrent sous la plaque, produisant un léger crissement prévenant du coup qui suivait. Un buste et un abdomen fusèrent sur quelques mètres, avant que l'être auquel ils appartenaient ne comprenne qu'il était mort et que les derniers spasmes ne quittent les différentes parties de son corps. Plusieurs des passifs de la charr s'activèrent alors. Certains offrant aux membres de son groupe des augmentations de statistiques, Elise put sentir une nouvelle vigueur parcourir son corp, ainsi que ses sens naturels s'affiner de façon notable. Elle possédait désormais le flair d'un limier, la vue d'un lynx et l'ouïe d'une chauve-souris. Sa vitesse en prit un coup aussi, battre ses records au cent mètres aurait été facile. Elle possédait donc tout ce qu'il lui fallait pour fuir, tandis que dans son dos, un coup d'épaule de la grande charr envoyait un ennemi voler sur plusieurs mètres, lui broyant la chitine, et qu'un autre finissait en miettes après un coup d'épée vigoureux qui le sépara en deux.
« Dernière édition: Mai 11, 2016, 09:49:32 par Irredka » Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mai 13, 2016, 01:15:38 »

Elise se retrouva avec la léoparde et la renarde, dans son buggy, partageant le même siège. La grande furry n'avait montré aucune pitié pour son amie rose en la jetant ainsi sur l'autre boule de poil endormie, soit c'était sa façon de faire soit elle avait une dent contre elle... Soit les deux. La guerrière semblait un peu rustre sur le bord mais avait un certain sens de l'honneur et du sacrifice puisqu'elle restait en arrière pour couvrir leur fuite. S'il y avait eu assez de place dans le véhicules la tékhane l'aurais amener aussi mais elle n'avait pas prévu de rencontrer trois furry en pleine nature au beau milieu d'une mission de test.

Avant de pouvoir démarrer les moteurs, la chasseuse de prime remarqua une sorte d'hologramme en face d'elle qui l'a surpris. Il semblerait que cela vienne de la cheffe des furrys qui voulait l'invité dans son groupe? Elle ne comprenais pas bien cette histoire de rejoindre un groupe. Peut être que la guerrière voulait lui faire signer une sorte de pacte de sang ou on ne sais trop quoi qui les lierait ensemble, à moins que ce ne soit un contrat numérique qui la ferait rejoindre temporairement une sorte de guilde. Et puis cette technologie était différentes de ce qu'Elise avait déjà vu auparavant, bon elle avait déjà vu des hologrammes mais pas de ce type. Sans trop savoir ce qu'elle faisait, et parce que la situation ne demandait pas trop de réfléchir longtemps, la mercenaire accepta l'invitation en appuya sur la touche verte sur le petit cadre, peut être qu'elle le regrettera pas la suite mais bon grâce à ça la furry guerrière pouvait les retrouver. C'est alors que d'autre petit cadre envahit son champs de vision avec le portrait des autres furrys, leurs noms, leurs états, etc... Quel technologie étrange et bizarrement pratique. D'après le cadre, elles s’appelaient Kerrar, Irredka et Diomède, au moins comme ça Elise savait leur noms. Du coups est ce qu'elles aussi avait droit au portrait et au nom de l'humaine devant leurs yeux? Mais ce genre d'interface venait légèrement troubler sa vision qui était déjà modifier par les implants ce qui surchargeait un peu son champs de vision mais il suffisait de retirer quelques options de base et tout passait.

- On se rejoins un peu plus loin alors. Normalement il y a un petit étang pas loin, on pourra s'y retrouver... Ho et faite attention à vous, Kerrar.

Les moteurs en marche, Elise commença à partir quand deux hyménoptères sautèrent en direction du buggy droit sur les mine poser juste avant, ce qui emprisonna les bestioles dans une cage à énergie, les entravant un peu trop même puisqu'ils était limite broyer à l'intérieur de la dite cage. Au moins ça fonctionnait... D'une certaine façon. La mercenaire put fuir avec les deux furry en laissant la guerrière couvrir leur fuite qui se débrouillait très bien, peut être même qu'il n'y avait aucune raison de fuir vue qu'elle tranchait les bestioles avec aisance. La mercenaire semblait contente de fuir puisque tous ses sens étaient en alerte et une vigueur renouvelée coulait dans ses veines comme si elle venait de prendre une dose d'un puissant énergisant, peut être un effet secondaire de cette technologie furry.

Un peu plus tard, elles arrivèrent près de l'étang mentionné plus tôt par la tékhane à la guerrière furry et elle arrêta son véhicule à côté de l'étendu l'eau. Elle attendait dans le buggy en compagnie des deux boules de poils encore un peu dans les vapes en espérant que la troisième s'en ai sortie. Pour vérifier son état, elle n'avait qu'à regarder le petit cadre ou checker le drone qu'elle avait laissé en arrière en soutien et qui volant en hauteur pour tirer sur les insectes géant en visant les abdomens car il n'était pas capable de les broyer comme cette Kerrar. Et de ce que voyait Elise, la furry s'en sortait bien contre les bestioles, elle en avait éliminer plus de la moitié et commençait à partir pour rejoindre les autres filles quand les hyménoptères choisirent l'option fuite. Du coup elle devrait bientôt les rejoindre. En attendant le retour de la guerrière, la mercenaire inspecta un peu l'état des deux furry, Irredka et Diomède, pour vérifier leur état de santé et essayer de réveiller la léoparde qui sentait un peu l'alcool, ce qui expliquait un peu son état. Le coin était plutôt sûr mais ça restait les Badlands il valait mieux ne pas rester pour la nuit, du coup Elise secouait un peu les deux femmes pour les sortir de leur états. Le deuxième drone, qui était resté près d'elle, surveillait la zone en flottant dans les airs. S'il y avait un danger elle le verrait venir.

Après avoir mainte fois secouer la léoparde, sans succès, la mercenaire quitta le buggy pour aller chercher de l'eau fraiche à l'étang.... et la jeter sur le visage des deux furrys histoire de les ramener parmi les vivants et discuter un peu car elles n'avaient pas eu l'occasion d'échanger un mot depuis leur rencontre. Elle n'avait parler qu'à la cheffe et encore c'était plutôt brève comme "discussion". Elle voulait savoir d'où elles venaient et surtout qui elles étaient vraiment, car ce retrouver dans les vapes au milieux des badlands et proches sur le territoire d'une espèce d'insecte local particulièrement vorace ça arrivait pas tout les jours. Elles ne semblaient pas bien méchantes et étaient plutôt mignonnes donc c'était peut être des esclave en fuite.

- Réveillez vous les boules de poils... Vous n'allez pas rester dans les vapes jusqu'à la fin des temps j’espère.... Sinon je vous abandonne là.

Elise ne savait pas trop comment s'y prendre avec ces furrys donc elle restait comme elle était, c'est à dire blagueuse et plein d'entrait. Elle avait dit ça sur le ton de l'humour en espérant que ça fasse réagir les deux femmes. C'était sa façon d'être, du moins quand elle n'était pas surprise par une situation dont elle n'y comprenais rien et où il fallait agir vite comme il y a quelque minutes. La tékhane se rapprocha de la furry rose nommée Irredka en donnant l'impression qu'elle allait l'embrasser, peut être que ça la fera réagir.

- Il faut peut être une baiser pour vous réanimez. ♥
Journalisée
Irredka
Créature
-

Messages: 21


LVL 40


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Mai 18, 2016, 12:23:59 »

Kerrar ne prêta qu'une oreille distraite au conseil de la tekhane. Fallait-il être idiot pour lui demander de prendre soin d'elle même, elle aurait dû lui fournir des informations plus importante au lieu de perdre quelques secondes en babillages inutiles, maintenant elle n'était plus là, dommage car il semblait que la mort d'un certaine nombre de petites bestioles en ait agacé de plus grosses. Les traits las malgré son visage d'ordinaire impassible, la guerrière releva sa lame et commença à marcher en tenant ses sens aux abois, si quelque chose tentait de l'agresser il serait bien reçu, une fois, il n'aurait pas la possibilité de tenter une deuxième offensive.
Une créature à la carapace plus robuste que les autres s'extirpa lentement des rares buissons maladifs cerclant la route laissée après le passage de l'humaine et de son véhicule. Quelques feuilles tombèrent de sa carapace terne, laquelle n'accrocha pas le soleil mais révéla sa surface constellée d'entailles. L'animal avait eut la vie dure semble-t-il, mais pas assez si il pensait pouvoir rivaliser avec la Cheffe de Guerre. Celle ci se plaça dans une posture défensive qui lui permettrait d'esquiver la charge de son ennemi, tout comme de déporter rapidement sa masse si un autre surgissait pour l'assaillir en misant sur la surprise.


Du côté de la tekhane et des deux furrys, le calme régnait. Les rides dont le vent déformait la surface de la petite mare ne suffisaient pas à faire clapoter l'eau, l'absence d'animaux, certainement massacrés par la faune insectoïde locale, plongeait donc la clairière dans un silence plat, seul le vent se chargeant d'égayer la monotonie de l'endroit. Elise nourrissait apparemment un ennuis certain de son côté, probablement dû à l'enchaînement d’événements inattendus, comme le fait de se retrouver avec un véhicule encombré de boules de poils sondant les tréfonds de leur inconscience.
Vautrées l'une sur l'autre, aucune des deux furrys ne faisait mine de bouger, de véritables statues de sel, n'eut été leur souffle soulevant leur poitrine à un rythme lent et régulier qu'elles auraient put passer pour mortes. Quel meilleur moment donc pour risquer sa langue et ses lèvres dans l'entreprise dangereuse d'embrasser une jolie renarde rose à son insu. Si jamais Irredka ouvrait les yeux à ce moment précis, nul doute qu'Elise recevrait le plus immémorable coup de poing de tout sa vie, bien que le coeur de la rosée déborde d'amour en attente, elle le cachait derrière un mur d'indifférence forcée qui confinait à la forteresse imprenable, un baiser volé en aurait fait toner tous les canons d'un coup. C'est cet instant que Diomède choisit pour se redresser sur un coude, les yeux tournant encore un peu dans ses orbites, ou simplement dans le vague, elle avait un mal inconcevable à fixer le décors pour l'immobiliser. Saoul avant de passer par le portail, celui ci n'avait rien arrangé à son état, mais elle avisa tout de même les lèvres de l'humaine proche du museau d'Irredka.

«F'rais pas ça à vôt' place, rmgl… pardon… s'est vomie dessus et vais pas tarder à suivre...»

Avec des gestes hasardeux, la léoparde entreprit de repousser son amie de son corps pour se dégager. Irredka s'effondra mollement au sol en tombant du véhicule, et Diomède prit soin de ne pas lui marcher dessus en tentant la position verticale pour tanguer un peu plus. D'un pas qui se voulait assuré mais donnait l'impression qu'elle tenait la barre sur un esquif en pleine tempête, l'éveillée tenta de rallier la petite marre pour se rafraîchir, une main fermement agrippée au véhicule. Elle ne parvint en fait qu'à se rapprocher du point d'eau mais retourna sa boyaux avant de l'atteindre, une chose à laquelle elle n'était pas accoutumée. L'alcool ne l’indisposait pas normalement, elle ne comprenait pas la raison pour laquelle il lui semblait que ses entrailles se liquéfiaient avant de remonter dans sa bouche, mais la sensation lui déplaisait en tous points.

«Chier...» Elle vomit encore un peu, et son corps dut décider que suffisamment de poison avait été expulsé car il la laissa glisser contre la carlingue du véhicule d'Elise, à moitié allongée dessus à moitié pendante jusqu'au sol. Dans un sursaut instinctif, la barmaid laissa jaillir ses griffes pour s'accrocher à la tôle lisse, parvenant en réalité à la transpercer avec une facilité déconcertante, ce qui laisserait quatre jolis trous une fois qu'elle pourrait retirer sa main. Sans se retourner, mais s'adressant de toute évidence à Elise car personne d'autre ne se trouvait là et en état de l'écouter. «Z'auriez pas un quelque chose pour me remettre d'aplomb ? Un peu de rhum, du bon, ou une liqueur bien sentie… même d'la vodka je serai pas contre, mais j'vais avoir besoin de carburant sinon j'donne pas cher d'ma peau...» Ses oreilles se couchèrent en arrière et elle se passa la main restant sur la crâne, pressant avec force comme si elle voulait empêcher quelque chose d'en sortir. «Olala… l'bordel… p'tain mais on est où là ? C'quoi c'merdier ? Pourquoi j'ai la gueule de bois… c'naze...» Elle daigna enfin tourner la tête vers sa sauveuse, fixant sur elle son regard embrumé et hasardeux, la cherchant comme si elle ne savait où elle se trouvait exactement. «Pis t'es qui d'abord, toi?»
Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mai 22, 2016, 07:06:26 »

L'opération "Belle au bois dormant" ne semblait pas concluant. Le but de ce baiser volé était avait tout de réveiller au moins une des furry et accessoirement ce faire plaisir en embrassant une jolie boule de poil rose certes un peu couverte de poussière mais tout de même mignonne. Peut être qu'elle ne se réveillerais pas, peut être qu'elle se réveillerait en sursaut et attaquerait Elise, qui sais? Mais au vu de l'ennuie d'attendre une alliée en retrait la Tekhane préférait essayer des choses, même les plus folles, pour avoir un peu de compagnie. Elle avait essayé avec la renarde rose mais la léoparde aurait très bien put y passer aussi mais comme c'était Irredka qui était dessus c'était plus logique de la réveiller en premier. Mais ce fut la dénommée Diomède qui ouvrit les yeux en première pour mettre en garde l'humaine de ce qu'elle s’apprêtait à faire. Certes la furry avait rendu son déjeuner il y a peu et ça la rendait légèrement moins attirante au point que la jeune femme décida de passer son tour.

La furry tacheté s'extirpa difficilement de son coma en poussant son amie par terre histoire de pouvoir se relever et faire quelques pas en direction de la mare sous les yeux d'une Elise qui ne voulait pas trop la brusquer au vu de son état. La pauvre léoparde se mit à vomir juste à côté du véhicule après quelques pas ressemblait plus à une danse qu'autre chose. Elle sentait l'alcool et donnait l'impression d'être sacrement éméchée. Quel idée d'être saoul en plein territoire de monstre insectoïde. Si elles avaient été en plein territoire formiens elles seraient déjà remplie d’œuf sur le point d'éclore, avec les Hyménoptères, dans le pire des cas, elles aurait finit en petit déjeuner pour la horde d'insecte. Diomède exprima tout son mécontentement d'avoir une tel gueule de bois en se roulant à moitié par terre et en abimant la carrosserie du buggy, qui heureusement n'était pas à Elise car elle l'avait loué, mais se sera facturé sur la location.

- Désolé mais j'ai pas une goutte d'alcool sur moi... Et vu votre état c'est peut être mieux. Ça aurais été plus sympa si vous étiez un peu pompette au point de faire un striptease mais là dans les Badlands c'est pas le meilleur endroit.

La furry demanda de l'alcool comme si c'était une ressource vitale pour elle, du carburant selon ses dires. La Tekhane n'appréciait pas trop l'alcool, elle préférait être sûr de ses actions en soirée, ce qui lui avait permis de finir au lit avec des amies un peu trop saoul et qui ne se souvenait généralement pas de ce qui c'était passé la veille, contrairement à Elise qui enregistrait tout dans sa mémoire histoire d'avoir des dossiers sur ses copines pour mieux leur faire des tours par la suite.

- On est dans les Badlands, enfin surtout la frontière, au sud de Tekhos. Je ne sais pas ce que vous faites ici mais vous semblez perdu.

Il n'était pas sûr que ces informations là arrive bien dans le cerveau noyé par l'alcool de Diomède mais la tekhane ne faisait que répondre aux questions. Le regard brouillé de la léoparde rencontra enfin le visage d'Elise et il n'était pas sûr qu'elle ne vois pas double.

- Je suis Elise Grantierre. Chasseuse de prime et charmante compagnie après mes missions.

Si la situation n'était pas ce qu'elle était la tekhane aurait prit le temps de faire une meilleure présentation, une qui claque avec des paillettes et des arc en ciel en hologramme. La furry donnait l'impression de ne rien comprendre à la situation malgré la présentation rapide d'Elise. En même temps quand on sort d'un coma avec une gueule de bois c'était probablement normale.

- Bon j'vais faire un rapide résumé.. Je vous ai trouvées inconscientes sur le territoire de gros insecte géant près à vous bouloter. Votre copine guerrière est rester en arrière pour couvrir notre fuite. Et nous voila à l'attendre ici, près du point d'eau, pour avoir un point sur votre situation. J'peux pas résumé plus désolé mais je peux vous faire un câlin en compensation de mon manque d'information.

La jeune femme aida la renarde rose à trouvé une meilleure position que la face contre le sol en l'asseyant par terre et en l'appuya contre le véhicule. Elle n'avait pas spécialement envie de la remettre dans le buggy si c'est pour qu'elle vomisse à l'intérieur. Ceci fait, Elise se ré intéressa à nouveau à la léoparde éméchée.

- Et c'est quoi ton petit nom à toi ma belle tigresse? Vous venez d'où d'ailleurs? Parce que vous ne semblez pas connaitre le coin toi et ton amie Kerrar.

Même si la Tekhane savait déjà le nom des furry grâce aux petits cadres dans le coin de sa vision, elle préférait entendre son nom de sa bouche ou plutôt gueule. Elle pourra d'ailleurs l'éclaircir sur la situation... Enfin faut espérer.
 
Journalisée
Irredka
Créature
-

Messages: 21


LVL 40


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mai 26, 2016, 01:15:13 »

Sans accorder plus qu'un regard torve aux pattes et à la queue de sa compagne qui dépassaient du buggy, Diomède s'avoua trop mal en point pour tenter une nouvelle fois de marcher et elle s'adossa à la carlingue du véhicule. Dans sa tête le moindre son éveillait une cacophonie inimaginable et terriblement douloureuse, lui vrillant les tympans au point que seul son pouls régulier puisse s'y faire entendre, rythme pulsatile sourd qui n'arrangeait rien car il la désorientait encore plus. Elle enfouit son museau entre ses mains et entreprit de se masser doucement les tempes, remontant lentement jusqu'à la base de ses oreilles qu'elle triture comme dans l'espoir de la détacher de son crâne pour qu'elle cesse de l'élancer. Avec un soupir s'approchant plus du râle d'agonie que de la simple lassitude, la furry pose son crâne contre le métal du véhicule et garde les yeux fermés, sa queue tressaillant par moments sans qu'elle semble pourtant avoir froid ou peur.

-T'sais pas lire ? Je suis Diomède, mais tout le monde m'appelle Dio, plus facile faut croire, fait comme tu veux, du moment que c'pas chiant ou un nom débile.
Il n'y avait aucune trace de méchanceté ou de moquerie dans sa voix, elle se contentait simplement d'énoncer sa pensée. Ayant répondu à l'humaine, elle put se «concentrer» sur d'autres sujets, comme par exemple le fait qu'elle ne comprenne strictement rien au charabia de celle qui se présentait comme leur sauveuse. Les badlands ne lui disaient rien, la bestiole dont elle parlait il y en avait bien, elle en avait déjà vu dans des livres ou bien des aventuriers en parlaient à la taverne de temps à autres, mais aux dernière nouvelles le groupe se trouvait dans une forêt. Pour quelle raison se réveillait-elle sous Irredka et dans un véhicule bizarre...
-Pas grave... on trouvera d'toute façon, c'pas comme si j'avais pas l'habitude des trucs cheloux avec l'autre bestiole rose, faut croire qu'elle attire la guigne celle la...
Elle ponctua sa phrase d'un léger grognement saccadé, ses doigts pianotaient sur son crâne et son museau se fronçait, elle ressentait les effets du manque d'alcool, des heures avaient du passer pendant lesquelles elle était resté inconsciente, son corps réclamait son dû. La léoparde se passa nerveusement la langue sur le pourtour du museau tout en essayant d'écarter ses envies de ses pensées, mais cela ne servit à rien et une crampe lui noua l'estomac durant de longues secondes, la laissant sans souffle.

C'est exactement le moment que choisit Kerrar pour rallier le camp de fortune. Elle avisa Diomède et lui décocha un regard où la répugnance se mêlait à la colère, puis Irredka, qui ne se réveillait toujours pas. Cela commença à l'inquiéter, elle n'avait aucune raison d'apprécier la jeune furry, cependant elle se trouvait être un membre de son groupe, sa vie était donc sous sa responsabilité, et elle refusait de faillir à sa mission de commandante en ne parvenant pas à la protéger. La puissante guerrière se laissa tenter par l'idée de la baffer jusqu'à l'éveiller ou bien lui décrocher la tête, dans un cas comme dans l'autre le soucis de l'inconscience se trouverait vite réglé, mais cela dérogeait aux règles établies et un nouveau grognement ponctua le cours de ses réflexions. Sans se soucier du sang étranger qui souillait le sol en dégouttant de son armure, la cheffe se rapprocha d'Elise pour la toiser de toute sa hauteur, sans animosité mais avec une certaine méfiance dans le regard dont elle ne se cachait aucunement.

-La route est dégagée derrière, nous ne risquons plus aucune attaque à moins de rencontrer une autre peuplade de ces créatures. Maintenant je vais devoir vous demander de nous mener à une place forte, ou au moins le lieu le plus sûr que vous connaissiez. Attention, si je sens la moindre entourloupe, je vous promet que vous finirez coupée en deux avant même d'avoir compris ce qui vous arrive, et j'ai assez tué pour aujourd’hui alors j'aimerai éviter cela. Vous prenez les deux loques, je vous suivrais en courant, j'ai l'habitude.

Là dessus elle partie attraper Diomède par le col et l'assit sur Irredka, celle ci gémissant du poids sur son ventre. Le tremblement maintenant manifeste de la léoparde fit détourner le museau à Kerrar, laquelle trouvait impensable de parvenir à une dépendance telle.

-J... j'ai besoin d'queq' chose à boire...
Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Juin 06, 2016, 04:39:41 »

La tigresse avait finie par se présentée, même si la Tekhane connaissait déjà son nom grâce au petit encadrer. Dioméde était un peu l’hôpital qui se foutait de la charité car elle avait demander à Elise de se présenter alors qu'elle avait vraisemblablement les même icônes de son côté et qu'elle avait fait une remarque. Peut être qu'elle avait trop la flemme pour lire ou les idées trop confuses. Ce qui, vu son état, n'était sans doute pas faux. Elle avait encore du mal à se tenir droit et avait même finie par abandonner au bout du compte. La furry avait même laisser tomber l'idée de comprendre le pourquoi du comment, pour le moment elle devait sans doute se contenter de récupérer de son état lamentable. Ce n'était pas avec cette fille que la mercenaire pourrait discuter convenablement mais au moins ça faisait un peu de compagnie, même si elle passait la plupart du temps à gémir.

La chasseuse de prime ne se laissa pas abattre et refit un tour d’horizon pour repérer d’éventuelle menace, mais rien à signaler. Le coin était plutôt calme, juste un point d'eau au milieu de buisson, aux feuilles plus marron que vertes, et un léger vent qui soufflait, loin des tempêtes de sable agressive que l'on rencontrait bien plus loin dans les Badlands. Le ciel était clair mais grâce à quelques nuages le soleil ne frappait pas trop fort. Pour la région c'était un climat des plus agréable et des plus clément, la saison des sécheresses était encore loin, heureusement. Elise pris la peine de chasser un petit scorpion qui s'approchait un peu trop de la tigresse mais sinon il n'y avait aucune réelle menace qui se profilait.

La guerrière Kerrar arriva peut de temps après, accompagné du drone qu'Elise avait laisser en assistance, au moins elle n'avait rien et semblait même avoir éradiquer toute la population d'un nid d'hyménoptères.

- On dirais que ça c'est bien passé.


Elle avait l'air aussi agréable à vivre que la dernière fois qu'elles se sont il y a quelques minutes. C'était sans doute sa façon d'être mais bon. Heureusement que ça ne suffisait pas à perturber la Tekhane qui avait l'habitude de côtoyer des femmes avec ce genre de caractère au cours de ses missions. La grande furry s'approcha d'Elise pour la regarder de toute sa hauteur. Assez intimidante, mais elle savait qu'elle ne risquait pas grand chose puisqu'elles étaient alliées, jusqu'à preuve du contraire.

- Roooh. La confiance règne on dirait.

Dit la jeune femme en prenant un air vexé en gonflant les joues comme une petit fille qui boudait, mais cette grimace ne dura que quelques secondes.

- Je vais vous conduire à Tekhos. Il y a bien des localités plus proches mais... Elles sont pas sûre et souvent remplis de gens pas super sympathique. Nan Tekhospolis est la meilleur option... Puis c'est chez moi.

Puisque les furrys étaient toutes les trois des femmes, ça ne poserais pas de problème. Ce n'était sans doute pas une "place forte", plutôt une ville mais rare était assez idiot pour venir attaquer Tekhos. Donc c'était le coin le plus sûr à des centaines de kilomètres à la ronde. Kerrar posa, sans délicatesse, Diomède sur la copine rose toujours endormie. Elle comptait les suivre en courrait, ouais c'était sans doute la meilleur option possible. Du coup la Tekhane remonta dans son véhicule et repris le volant avant de partir en direction de la ville. La route était assez longue, environ deux heures s'il n'y avait pas de problèmes sur la route, ça laissera le temps à la tigresse de dessaouler et à la renarde de ce réveiller.

Plus tard, elles arrivèrent en périphérie de la ville et celles qui étaient réveillé pouvait voir la grande Tekhos, une immense ville à la technologie impressionnante et aux bâtiments côtoyant les nuages. Les furrys n'avaient sans doute jamais vu ça avant puisqu'elles semblaient venir de loin et ne connaissait pas la région d'après les dire de Diomède. Peut être en avaient peut être entendue parler de la ville futuriste gouverné par la gente féminine.

- Bon nous v'la devant Tekhos. Soyez sage parce que les policières ne plaisantent pas top avec les fauteurs de troubles. Enfin... Puisque vous avez tous des paires de seins, ça devrais passer mais bon c'est mieux de pas ce faire remarquer.


Quelques règles élémentaires avant de pénétrer dans la métropole. Ces conseil s'appliquait surtout à Kerrar qui semblait être la plus.... brusque du trio. Quoique la soularde semblait être aussi un bon spécimen de générateur de problème.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox