banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Little Bitch [PV]  (Lu 4195 fois)
Sya
Avatar
-

Messages: 1849

avatar

Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Février 02, 2017, 08:22:18 »

Elle vivait son rêve, elle était une neko ! Pas n'importe laquelle en plus, celle de Mélinda et dieu que c'était bon. Elle n'était peut-être pas la neko exclusive dce la vampire mais qu'importe, elle était si heureuse d'être sa petite chose, de la sentir la baiser longuement. Sentir Mélinda en elle, ça n'avait pas de prix, elle ne trouvait pas les mots, elle était heureuse ! Voilà tout ! Alors si en plus les autres venaient jouer avec elle, c'était encore mieux. Mora et Akira en profitaient comme elles pouvaient mais la neko savourait chaque instant entre elles. Peu importe qui, ses trois-là lui procuraient un plaisir immense ! Cela sera toujours ainsi quand elle sera neko ici, c'est ça qui était le meilleur. Que ce soit la queue de Mélinda entre ses jambes, ou une de ses copines dans son cul, l'autre dans sa bouche, la neko ne pouvait Que ronronner de plaisir. Elle ne pouvait rien dire d'autres, même pas miaulé puisque sa bouche était bien bloquée par cette délicieuse saucisse.

Elle faisait en sorte que le plaisir soit bien partagé entre elles, l'une prenait peut-être plus son pied que l'autre mais Honoka faisait du bon travail avec son corps. Elle sentit Akira venir jouir entre ses fesses, faisant raidir ses muscles alors qu'elle sentait le foutre se loger dans son corps, de même devant, Mora ne tardant pas à déverser son flot de crème en elle. Elle en avala une partie mais la futanari se retira bien vite avant que Mélinda ne vienne la mettre sur le dos en l'embrassant. Sa langue se frottait contre la sienne même si comme ça, elle ne pouvait pas s'empêcher d'avaler un peu de sperme. Mélinda ne lui en voudra pas puis sa bouche avait encore ses deux saveurs. La crème et la salive de la vampire. Ça plus le fait de se faire prendre encore, c'était tellement bon. Sa maîtresse était tellement bonne, tellement douée ! Se faire prendre par elle, c'était le bonheur absolu, Honoka ne demandait pas mieux. Quitte à rester une neko bonne à se faire baiser toute sa vie par Mélinda, elle en serait très heureuse. Elle continuait de ronronner de plaisir pendant que la vampire la baisait aussi fort qu'avec passion et puis vint le final...

Elle sentait le plaisir se déverser à nouveau en elle, entre ses jambes, cela lui procura un tel plaisir qu'elle se cambrait en arrière en relâchant les lèvres de Mélinda, sentant son corps se raidir de plaisir. Quand ce fut fini, elle se détendait, étant devenue nettement plus douce. Elle se forttait contre la vampire en ronronnant et en miaulant, passant ses pattes autour d'elle pour avoir un gros câlin et savourer le plaisir mêlée à la tendresse de sa maîtresse. Elle était si chanceuse d'avoir cette femme comme maîtresse.

« Nyyyaaaaaaaaa... »

Que le sexe reprenne après, pas de soucis pour la petite neko mais qu'on la laisse quelques instants en plus entre les bras de Mélinda. C'était tout aussi bon que le sexe après tout. La neko aimait sentir la peau chaude de cette femme, sentir ses doux cheveux sur sa peau, sa sueur aussi, ce n'était pas très propre mais elle savait que cela prouvait qu'elle se donnait à fond quand elle lui faisait l'amour. Avec sa petite langue, elle venait lui lécher la joue, restant contre elle aussi longtemps que la vampire le voudra. Tant qu'elle est avec elle, et qu'on s'occupe d'elle, Honoka n'en demande pas plus.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #16 le: Février 04, 2017, 10:55:27 »

Baiser Honoka était un plaisir de tous les instants. Mélinda n’était pas une perverse redoutable pour rien. Elle faisait l’amour depuis des siècles, maintenant, et n’avait encore jamais réussi à se lasser de ses innombrables amants. Elle avait été jusqu’à utiliser sa perversion auprès des prêtresses de Lust, perfectionnant considérablement ses talents et ses performances. La vampire était devenue une amante terrifiante, redoutable d’efficacité, et Honoka, en ce moment, en faisait les frais. Sa belle humaine, transformée en neko, avait été prise par trois femmes en même temps, et se reposait maintenant contre sa Maîtresse, dans le creux de ses bras, léchant les joues de Mélinda en ronronnant.

« Oh, ma petite chérie… Tu étais vraiment en manque d’affection de la part de ta Maîtresse, hein ? »

Mélinda lui sourit, et l’embrassa tendrement. Un baiser plein d’affection, tandis que, avec l’une de ses mains, elle caressait ses cheveux. Sa main fila ensuite, et caressa les lèvres d’Honoka. C’était sa petite esclave, un magnifique cadeau de ses parents… Et il tardait à Mélinda de la pousser davantage dans les méandres de la luxure et de la perversion, de la faire sombrer plus loin encore.  Était-ce possible ? Bien sûr ! Il ne fallait pas sous-estimer, sur ce point, l’imagination débordante de Mélinda, qui retourna l’embrasser.

Sa belle et plantureuse neko ronronnait tout contre elle, et Mélinda, après de multiples baisers, se redressa un peu. Sa main caressait les hanches de sa tendre esclave.

« Alors… Que faisons-nous, hm ? »

C’était une question purement rhétorique, car, si les idées tournoyaient dans l’esprit de la vampire, elle savait ce qu’elle allait maintenant faire avec Honoka. En réalité, elle voulait juste attirer son attention, la sortir de la torpeur dans laquelle cette séance de sexe avait dû la plonger, surtout avec ce moment de détente qui avait suivi. Mélinda sourit donc, et embrassa Honoka sur le bout du nez, et poursuivit ensuite :

« Nous allons… Te promener ! »

Exultant de joie, la vampire se redressa, et attrapa Honoka à l’aide d’une laisse mise à un collier autour de son cou. Ceci fait, Mélinda s’approcha de la porte, et tira sur la laisse.

« Allez, ma neko d’amour ! Montrons à tout le domaine combien tu es belle ainsi ! »

Et c’est ainsi que le duo se retrouva à arpenter les longs couloirs du manoir. Le collier d’Honoka, pour parfaire sa tenue, portait aussi une clochette, qui émettait des ondes sonores à chaque fois qu’elle avançait, carillonnant pour annoncer sa présence. Mélinda avançait tranquillement, ayant remis sa belle robe dorée, qui frottait sur le sol, et le duo rejoignit finalement un premier salon.

À l’intérieur, il y avait une esclave qu’Honoka connaissait bien, Ai Aihara, qui était en train de butiner une autre esclave, la prenant par l’arrière, Noémie, magnifique dans sa swimsuit noire moulante, revenant visiblement d’une séance de sport à la piscine de Mélinda, puisqu’elle était toute trempée. Un moment parfait pour qu’Ai puisse la prendre.

La jeune Futanari portait par ailleurs un superbe ensemble de haute lingerie, une tenue luxueuse faite sur mesure, et offerte par sa Maîtresse.

« Haaaaa… Ai-haaaaaa… !! »

Fidèle à son habitude, Ai passait ses soirées à butiner les culs des filles lui tombant dessus. Elles étaient dans un petit bar appartenant au manoir, et Noémie était prise contre le comptoir. Mélinda s’approcha lentement, et se retourna vers Honoka.

« Elles ne nous ont pas encore vues… Va te manifester auprès d’Ai, ma chérie… Tu sais combien elle aime te sentir près d’elle, non ? Sois une gentille chatte… »

Et Mélinda, elle, alla se féliciter du spectacle qui se déroulerait sous ses yeux…
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849

avatar

Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Mars 09, 2017, 09:11:21 »

Que le sexe était bon, surtout le repos qui venait juste après. Oh sa maîtresse l'avait déjà prise plusieurs fois de suite mais là, ce devait être un petit moment pour vider ses bourses, cela ne la dérangeait pas, elle avait droit à un délicieux câlin entre ses bras de ronronner contre elle et même de recevoir de tendres baisers. Elle l'adorait sa maîtresse. On pouvait dire qu'elle l'aimait. Honoka ne cherchait pas à faire d'elle sa petite amie mais au moins à avoir le plus possible de petits moments comme celui-ci avec elle. Entre ses bras, elle aurait pu dormir paisiblement, savourer le calme dans ses bras mais au bout d'un certain temps, la vampire voulait changer d'air en lui demandant ce qui allait se passer ? La neko pencha la tête sur le côté avant de la suivre en miaulant de plaisir face à son petit bisou sur le nez. C'était mignon !

Sa laisse en place, elle suivait Mélinda à quatre pattes comme lui avait demander cette dernière en commençant le jeu, si elle voulait la voir se lever, elle le fera. Elle était toute contente de se montrer comme ça aux autres, appréciant leurs petits sourires, leur caresses du bout des doigts. Arrivant dans un coin du manoir, la vampire lui montrait Ai qui se faisait une autre fille, c'est vrai qu'il était rare de voir cette fille seule, si elle l'était, c'était pour mieux se masturber en regardant d'autres filles se faire l'amour. Mélinda se pencha sur elle pour lui demander d'aller la voir afin de lui faire la surprise comme elle n'avait pas été vue. La futa était en pleine action, tenant fermement sa partenaire en plongeant sa tête dans sa poitrine, se frottant dessus. Y a pas à dire, elle adorait ce maillot de bain un peu trop petit pour sa poitrine qui débordait mais c'est aussi ça qui la rendait tellement sexy !

Sa queue continuait de remuer en elle, sortant sa ravissante tenue sexy offerte par sa maîtresse, elle se plaisait à changer chaque jour de tenue, se trouvant toujours plus sexy de jour en jour. Que ce soit ce genre de lingeries, des tenues plus classiques ou sur des thèmes différents – piscine, loli goth, uniforme, cosplay – elle se plaisait à baiser dans tout type de vêtements. Honoka se rapprocha donc à deux pattes, venant se blottir contre elle, passant ses mains autour d'elle en ronronnant et lui baisant le cou. Ai frémissait, une nouvelle venue dans son petit monde sexuel, ça faisait plus de plaisir encore !

« Huuuuum haaaaan, c'est boooooon ! »

Il ne lui manquait qu'une queue mais elle était quand même prise en sandwich entre deux corps chauds et bien doux, la poitrine compressée dans son dos était si agréable, elle savourait les caresses sur son corps, la rendant encore plus active contre Noémie qui subissait les assauts de sa partenaire. Son corps trempé avait encore rendu la chose plus excitante pour Ai qui n'avait toujours pas vu Mélinda. Mais quand elle était plongée dans la baise, elle ne voyait rien, pas avant d'avoir fini.

« Huuuum chaton... Han ! Lèche-moi le cul, haaaa... »

Honoka ronronna, détacha ses mains et fit glisser son corps le long du siens jusqu'à arriver à ses petites fesses en mouvement, toujours ee train de pillonner toujours plus fort la jolie demoiselle. Honoka commença à les léchers avec sa petite langue râpeuse avant de sentir la main de Ai la maintenir ici, rendant la neko obligée de passer sa langue entre ses petites fesses pour accroître son plaisir. Elle gémissait de plus en plus fort, venant étouffer ses cris dans la délicieuse poitrine de sa partenaire avant de finir par jouir, venant remplir de plaisir sa partenaire ! Ce n'était pas son premier orgasme de la journée, son ventre avait à peine une petite bosse. En temps normal, les premiers orgasmes rendent ses partenaires similaires à des femmes enceintes. Reprenant son souffle, elle restait encore en elle, venant l'embrasser avant de libérer Honoka qu'elle reconnut à peine, maintenant son plaisir fini.

« Oh c'est toi petite neko ? Vraie neko en plus... hum, ça te rend encore plus sexy... Oh, Maîtresse !!! »

Abandonnant Noémie et Honoka, elle fonça sur elle pour venir se câliner à elle. Ai aimait tout le monde mais pour Mélinda, elle voulait bien devenir sa petite chose et chaque jour, la vampire avait droit à un magnifique sourire et accolade de sa petite esclave. Souvent, il y a du sexe derrière mais même sans ça, Ai venait au moins la saluer comme ça tout les jours. C'était la moindre des choses pour lui dire merci.

« Vous l'avez changé en neko ? Elle est encore plus sexy comme ça et dans cette tenue. Mais je suis sûre qu'en vraie furry, elle doit être foutrement sexy... avec un poil tout doux... hum, surtout vers ses seins ou sa petite chatte... lui gratter le poil pendant qu'elle ronronne quand on la baise... la sensation de se frotter contre la boule de poil toute douce, han, et son poil collant ensuite, haaa-haaannn... »

La petite futa fantasmait tout éveillé, c'était bien la vraie Ai. Même en lui présentant une œuvre d'art, elle imaginait toujours mieux. Cela ne l'empêchait pas de savourer ce qu'elle avait sous les yeux mais elle se projetait toujours plus loin.

« Comment elle est en neko ? Son cul est plus étroit ? Elle mouille plus ? Et elle suce comment ? Sa langue est rapeuse mais, je suis sûre que comme avec les autres, ça donne des frissons de plaisir dans tout le corps, non ? »

Elle voulait les impressions avant de pouvoir peut-être essayer. Elle voulait savoir plus ou moins à quoi s'en tenir. De son côté, Honoka se sentait pas abandonner, elle s'était rapprochée de Noémie, venant lui lécher le minou crémeux qu'elle avait, c'était tout aussi délicieux et ça ne déplaisait pas à la jeune femme qui profitait encore un peu plus du plaisir.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #18 le: Mars 12, 2017, 01:32:18 »

Sourire sur le coin des lèvres, Mélinda observa Honoka se rapprocher d’Ai et de Noémie. La jeune femme s’était vraiment très bien insérée dans le harem. La vampire en était ravie, et elle savait qu’Ai l’aimait bien. Ceci étant dit, Ai s’attachait aussi très facilement. Là, dans sa magnifique tenue de haute lingerie, faite spécialement sur mesure, elle était somptueuse, bourrant le corps de Noémie en étant aplatie contre elle. Ai était une petite lycéenne, et, plutôt que de tenter de tricher, de faire la dominatrice, elle usait de sa taille au mieux. C’était là ce qu’elle faisait en frottant son visage contre les seins de Noémie, tout en la pénétrant. En couchant avec des adultes, c’était ce qu’elle aimait faire.

Mélinda les regardait donc, et se pinça les lèvres quand Honoka se glissa dans le dos d’Ai, venant amoureusement se frotter contre elle. Ai lui proposa ensuite de lécher ses fesses, et la belle neko obtempéra immédiatement.

*Comme quoi, il faut toujours se méfier des gens de petite taille…*

Malgré sa taille, Ai savait commander, et se faire entendre. Elle n’était pas non plus la plus dominatrice des esclaves du harem, mais avait quand même une certaine importance. Souriant, Mélinda la vit donc continuer à remuer en Noémie, le plaisir continuant à croître… Puis elle finit par jouir, comme toujours avec une grande générosité, gonflant le ventre de la femme en balançant un épais chapelet de foutre. Noémie, en retour, s’écroula sur place, s’affalant sur le lit, sonnée, son ventre bien tendu et craqué, comme si elle était sur le point d’être enceinte.

Dans sa magnifique tenue, Ai se retourna alors vers Honoka… Et avisa soudain la présence de sa Maîtresse, ce qui l’amena naturellement à se ruer vers elle. Les bras de la vampire s’enroulèrent autour de sa taille, et elle l’embrassa tendrement, tout en voyant, du regard, Honoka se diriger vers Noémie.

« Oh, ma petite chatte, hmmm… »

La main de Noémie serra ses doigts sur les cheveux de la femme, venant la caresser, et ainsi l’encourager à continuer. Mélinda, quant à elle, reporta son attention sur Ai, qui lui demandait de plus amples informations sur Honoka, maintenant qu’elle était transformée en neko. La vampire lui sourit donc, et l’embrassa encore, sur le front.

« Honoka a toujours été très douée, tu sais… Je dirais que son corps ne change pas beaucoup, mais elle est beaucoup plus sensible. Ses fellations sont ainsi beaucoup plus intenses, mais, surtout, quand tu la sodomises, elle vibre de partout… »

Mélinda esquissa un nouveau sourire, une lueur malicieuse dans les yeux.

« Tu verras, c’est encore plus génial de la baiser comme ça… Tu peux la prendre dès que tu veux, c’est pour ça que je suis venue te l’amener ici. »

Et peut-être même qu’elle irait la rejoindre…
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849

avatar

Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Avril 12, 2017, 08:41:37 »

Que c'était bon, mais que c'était bon ! Pour Honoka, vivre en neko était si agréable, même sans sexe, elle se sentait bien. Mais venir lécher le minou à la crème de sa nouvelle copine de jeux, c'était aussi un véritable plaisir pour elle ! Et pour Ai,  être auprès de Mélinda était essentielle. Sans elle, Shii-chan serait une simple fille banale, mignonne et sexy, mais banale. Alors que là, sa rencontre avec elle l'avait amener à croiser Mélinda et à devenir volontairement son esclave. Profiter d'une telle palette de fille sexy qui veulent jouer avec elle, pourquoi qu'elle dirait non ? Ai était petite mais dominante. Loin de manier le fouet et le cuir – sauf que son envie de lingerie reste au placard pour quelque chose de plus corsé – elle savait se montrer autoritaire, même si face à certaines filles, elle n'avait pas le choix. Mais à part Mélinda pour qui elle irait volontiers se prendre pour un chien si elle lui demande, les autres filles ont plutôt intérêt à la maîtriser pour la soumettre. C'est là que sa petite taille était une bonne chose pour elles.

Écoutant la vampire, Ai restait contre elle en se frottant doucement, buvant ses paroles. Physiquement, c'est vrai qu'à part sa queue et ses oreilles qui étaient vrais cette fois, bah ça restait Honoka. Mais même sans rentrer dans les détails, elle avait envie de baiser Honoka. De toute façon avec Ai, tout était un prétexte pour coucher ensemble, avec ou sans lunette ? Avec ou sans tel vêtement, avec une coupe différente ? Ai était très gourmande et même avec son envie impressionnante de sexe et le nombre de fille ici, elle n'avait pas encore atteint son but, jamais elle ne pourrait conclure sa liste, même avec une seule fille ici. Et c'était tant mieux !

« Vraiment ? Hihi, je vais y aller alors, il ne faudrait pas qu'elle s'ennuie ! »

Malgré son envie, elle ne courait pas, elle s'approchait même lentement, observant avec passion, Noémi qui se faisait lécher le minou par la neko. Voir ses petites fesses en l'air, bien moulé, sa queue qui remuait... Même sans la permission de Mélinda, elle aurait sûrement essayer d'aller vers elle. Arrivant dans son dos, elle fourrait son nez entre ses fesses, venant frotter son visage contre sa belle paire de fesses, ses joues se frottaient dessus, ses mains palpait cette zone confortable, quel délice !

« Haaaa, Honoka-chan... ton cul n'a pas changé, huuuum ! »

Mélinda aimait dormir sur les poitrines de ses esclaves, Ai aussi mais même les fesses avaient ce côté si confortable. Cessant de trop jouer avec, elle se redressait en observant la même scène, sous un autre angle... toujours aussi formidable. Le sexe toujours en érection, Ai venait écarter la tenue de la neko pour s'y inserrer, faisant miauler la petite chatte qui se faisait sodomisé.

« Nyyyyaaaaaaaaa ! »
« Oh mais tu adore ça, ma chérie... Hum ! Ma Honoka-nyan ! »


Se tenant fermement à ses hanches, elle commença à doucement remuer en elle, la zone n'était pas si étroite et quelque peu glissante, Mélinda était sûrement déjà passer par-là ? Mais qu'importe, ça restait très bon ! La petite futanari entamait ses vas et viens, doucement en gardant toujours un œil sur la langue râpeuse de la neko qui léchait avec plaisir les lèvres de sa partenaire, en récoltant sa crème. Elle plaisait toujours aux nekos sa petite sauce blanches ! Même aux gourmandes en général !

« Huuum-ouiiii ! Tant que Maîtresse ne dit pas s-stop... je vais te remplir ma petite chaaaaatte ! Tu vas en-co-re êt-re tou-tes co-llaaaaaan-teuh ! »

Combien de filles ici se sont dit qu'Ai ne pouvait pas jouir à volonters, pas autant de foutre en tous cas. C'est vrai, les premières fois, c'était un véritable volcan blanc et après, ça diminuait. Mais son appétit égalait facilement celui des succubes alors forcément, elle en a remplit des filles ici, jusqu'à les faire déborder. C'est une chance que les futanaris aient un taux très bas de chance de procréer sinon Ai en aurait mis plus d'une enceinte déjà ! Reste à savoir si la partie allait continuer à trois ou à quatre ? Maîtresse pouvait savourer comme participer au petit show.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #20 le: Avril 13, 2017, 08:54:56 »

La belle Ai allait passer à l’action. Depuis qu’elle était ici, Ai avait rapidement su s’imposer. Paradoxalement, tout en étant très récente, elle était aussi une amante très connue, car elle avait une activité sexuelle intense. Il lui arrivait parfois de faire l’amour tout un week end, sans rien faire d’autre, en se contentant juste de faire l’amour, encore, encore et encore. Sur c epoint, elle bénéficiait d’une vitalité incroyable, ce qui faisait que, quand elle et Sya se trouvaient ensemble, c’était une véritable tornade rose qui s’abattait sur le manoir. Il était fréquent qu’Ai et Sya se ruent sur d’autres filles, généralement des timides comme Shii, afin de les narguer, de les titiller... Ou, pire, de sortir, et d’aller aborder d’autres filles chez elles, ou dans les couloirs du lycée. Terriblement perverse, Ai faisait aussi partie du Futabu Club, un club sexuel du lycée Mishima, uniquement tourné vers le sexe et l’organisation d’orgies entre hermaphrodites.

Ai passait maintenant la plupart de son temps ici, et, même quand elle dormait chez ses parents, il arrivait souvent que Sya lui rende visite la nuit, et ne lui fasse l’amour, en s’amusant de la gêne subite d’Ai à l’idée que ses parents ne découvrent ses passe-temps nocturnes. Mélinda les connaissait, et elle savait qu’Ai aimait beaucoup coucher avec Honoka. Dès lors, elle se précipita rapidement vers la jeune femme transformée en neko, et la sodomisa proprement. Honoka se mit à gémir, tout en léchant le minou de Noémie, qui gémit également, en caressant ses cheveux et ses belles oreilles pointues.

« Haaaa... Ouiiii, hmm, tu lèches si bien, petite chatte... »

Avec la sodomie d’Ai, la tête d’Honoka s’enfouissait contre les cuisses de la femme. Faisant claquer ses talons, Mélinda se rapprocha alors du groupe, et se glissa dans le dos d’Ai, venant caresser ses épaules. Son corps se blottit ensuite contre le sien, et elle l’embrassa dans le creux du cou, léchant et mordillant tendrement sa peau, avant de déplacer ses mains, et de pincer les seins de sa belle Ai. Elle sentit la femme se tortiller, tout en continuant à remuer, provoquant une série de claquements et de frottements. Le latex sur le corps d’Honoka se pliait à chaque coup de reins de la femme.

Mélinda retira sa main des seins, en laissant un en place, et glissa son autre main contre ses fesses, caressant sa peau à travers les lanières de sa culotte.

« Remplis-là bien, Ai... Comme tu aimes si bien le faire... Mon petit volcan... »

Ses doigts pincèrent les tétons de la femme, et Honoka continuait à gémir. Noémie s’écarta à son tour, et caressa son dos, venant gratter sa peau. Bien sûr, Honoka aurait pu continuer à la lécher, mais elle voulait aussi l’entendre hurler et couiner de plaisir.

« Allez, miaule de plaisir, ma chérie... Miaule bien fort ! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849

avatar

Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Mai 04, 2017, 05:27:46 »

Comme c'était bon ! Que ce soit Honoka qui jouait les gentilles chattes en léchant le minou de Noémie ou Ai qui savourait chaque petit mouvement dans son trou secret, le trio était aux anges. La petite neko ronronnait de plaisir en se délectant de ce goût unique de mouille et de sperme, un goût délicieux, pendant que derrière, sa queue remuait doucement en sentant avec joie son amie qui comme toujours, adorait faire plaisir aux autres. Sentir sa queue en elle était un délice, moins que quand c'était sa maîtresse mais ça restait quand même très bon. Ai se fichait bien du reste, elle couchait avec une nouvelle neko, savourant autant sa peau que sa tenue de vue comme au toucher, Ai était surement plus heureuse de coucher avec des filles encore habillée qu'entièrement nue. Son fétichisme se montrait surtout dans les tenues, certes, quand c'était léger, c'était très bien mais même une tenue de tous les jours, à peine découvert pour pouvoir faire l'amour tranquillement, elle adorait !

« Haaaaaaan, ouiiii encore ma petite chaaaaaatte ! Encore ! Alleeeeez, miaule et ronronne petite beauté!! »
« Mmmmmh, Nyyyaaaaaaaa!!! Nyaaaaa ! »


De quoi faire plaisir à ses copines comme à sa maîtresse. Cette dernière se rapprochait justement, caressant sa petite futa, caressant et pressant ses mamelons pour mieux la faire gémir alors qu'elle se remuait sur le derrière de la nouvelle neko. Pour Ai, tout était un prétexte pour coucher. Cette petite intervention pourrait bien être une excuse par exemple. Recommencer mais sans Mélinda, voir si c'était aussi bon ? Recommencer depuis le début en y ajoutant Mélinda, normal, discrète, plus actif ! Ai ne s'ennuiera jamais au manoir de Mélinda, même sans compter les filles qui allaient et venaient entre ici et son manoir, elle trouvait toujours une idée à mettre en scène. Autant dire que quand on se lassait, Ai savait toujours concocter de nouvelles idées pour mieux se faire plaisir tout en baisant !

Mélinda savait être aussi douce que sauvage mais elle laissait sa douceur parler et ses petits mots doux aux oreilles d'Ai étaient comme des caresses le long de son corps. Déjà que ses fesses étaient délicatement caressées, la vampire savait la caresser dans le sens du poil.

« Haaaan, M-Maîtreeeeeesse ! Han, je peux... hum la remplir ? Han, elle va... haa-haaa... Déborder si je... mhhh, continue ! »

Ai ne savait pas jouir normalement. Que ce soit un pouvoir ou un mystère qu'il entourait, elle était l'une des plus grosses éjaculatrice du manoir comme du harem. Si Mélinda la surnommait son petit volcan, ce n'est pas pour sa température corporelle. Même si à force de jouir, la quantité était bien moins importante à la fin de la journée, généralement sa semence se déversait en litre, minimum un ! Peut-être un peu moins mais on n'était pas loin de la réalité. Alors entre les caresses, les ronrons et les gémissements, la petite futa venait à se cambrer en arrière, maintenant le fessier de la neko contre elle en hurlant son bonheur pendant que le cul de la neko se faisait remplir de sa semence. Quand elle va s'en écarter, ça va surement couler. Mais qu'est-ce que Ai se sentait bien, reprenant son souffle en savourant le souffle chaud de Mélinda sur son cou, les gouttes de sueur qui coulaient le long de son corps. Le paradis...

Honoka aussi se sentait bien, tremblant légèrement, elle miaulait en ayant posé sa tête sur l'entrejambe de Noémie, reprenait aussi son souffle en savourant ce liquide qui remuait en elle. Sa journée de neko allait être chargé, quand trouvera-t-elle le temps de faire la sieste contre sa maîtresse ? La journée d'une neko n'est jamais facile comme le disent les Karistal et Mélinda était de cet avis, même si elle aura sa sieste et tout le bonheur qu'elle voudra, ce ne sera pas donné aussi facilement.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #22 le: Mai 06, 2017, 12:44:38 »

La capacité éjaculatoire d’Ai était l’une des plus surprenantes que Mélinda avait vu. Ses filles avaient désigné cette capacité particulière sous un terme particulier : « pregnancy shoot ». Car c’était bien ça que faisait Ai. Chaque fois qu’elle jouissait dans un corps, elle balançait de telles quantités de foutre que le ventre de la personne enflait et grossissait, donnant l’impression qu’elle était enceinte. Et c’était précisément ce qu’Ai allait faire avec Honoka. La petite chatte de latex se tortillait sous le sol, prise en levrette, et Ai, avec Honoka devant elle, et sa Maîtresse lovée dans son dos, qui pinçait et palpait ses seins, ne pourrait guère se retenir trop longtemps. L’appel était tout simplement trop fort.

Le sang d’Ai carburait dans ses veines, ce qui finit par l’amener à la jouissance. Dans un grand soupir, elle se relâcha,e t Mélinda sentit son sang exploser. Elle soupira, et sentit la femme s’abandonner, balançant de multiples filaments de foutre, répandant sa crème blanche dans le corps d’Honoka, jouissant longuement et généreusement. Le ventre de sa chatte ne tarda pas à se gonfler, à devenir plus rond, tandis qu’Ai continuait à se répandre.  La belle lycéenne aux cheveux verts continua à la prendre, jusqu’à, progressivement, se calmer.

Le volcan avait explosé, et l’éruption se traduisit par un joli ventre rond sur Honoka, bien tendu, tirant sur sa combinaison. La petite chatte en était toute sonnée, et Noémie, qui observait la scène, n’hésita pas à caresser ce ventre. Elle sourit en glissant sa main sur son estomac, appuyant dessus.

« Eh bien, Ai... Elle t’a inspiré, notre petite chatte... »

Ai ne se retira pas immédiatement. Elle aimait bien conserver sa queue dans la femme qui venait de subir sa décharge, pour sentir son sperme remonter le long de son sexe. Mélinda attrapa le menton d’Ai,e t tourna son visage vers le sien, en lui souriant, et déposa un premier baiser sur ses lèvres, avant de se retourner vers Noémie.

« Va chercher un gode, ma chérie. »

Noémie obéit, et, pendant qu’elle allait en prendre un, Mélinda embrassa plus longuement Ai, fourrant sa langue dans sa bouche, l’empêchant toujours de se retirer du corps d’Ai... Du moins, jusqu’à ce que Noémie ne s’approche. Cette scène avait excité Mélinda, qui aimait toujours autant voir ses esclaves se faire l’amour, mais elle avait encore des surprises pour Honoka... La plus importante des surprises, en réalité. Noémie finit par revenir vers elles, en tenant le gode, et Mélinda leur donna ses instructions.

Ai se retira, et, très rapidement, Noémie enfonça le gode dans les fesses d’Honoka, puis remit en place sa combinaison.

« Voilà... Comme ça, ma petite chatte, tu sentiras le sperme d’Ai plus longtemps en toi ! »

Le gode empêchait en effet le sperme de sortir... Ou, du moins, l’atténuait en de grandes quantités. La vampire caressa le cou d’Honoka, et l’embrassa encore, pendant que Noémie, de son côté, choisit de sucer la queue d’Ai, se mettant à genoux devant elle, et venant la nettoyer avec sa langue et ses lèvres.

« Repose-toi, Honoka... Ton corps a beaucoup servi, et sache que, quand tu te réveilleras, tu auras droit à une grosse surprise ! »

Pour l’aider à dormir, Mélinda mit un bandeau noir autour de ses yeux, puis l’incita à se coucher sur un tapis rembourré figurant au sol. Elle se coucha ensuite à côté d’elle, et caressa son ventre rebondi, avant même d’aller l’embrasser. Honoka étant transformée en neko, le sommeil allait venir plus facilement que quand elle était une humaine, et, même si elle ne voyait pas, les soupirs et les gémissements d’Ai et de Noémie l’accompagneraient dans ses songes... Ça, ainsi que le gode niché dans ses fesses.



Quelques heures après...

« Honoka... Honoka ! Il faut te réveiller, ma chérie ! »

Les mains de Mélinda attrapèrent le bandeau, et elle le retira, rendant à la chatte de latex la vue. L’élixir des Karistal faisait toujours effet, et elle était donc toujours transformée en neko. Elle était couchée sur le tapis, et Noémie et Ai n’étaient plus là. Il y avait un autre couple, qu’Honoka ne put pas voir sur le coup, car il n’y avait que le visage de sa Maîtresse devant elle... Qui l’embrassa sur la bouche.

« Tu sais, ce sont tes parents qui t’ont amené ici... Il est temps maintenant que tu saches la vérité sur eux, Honoka, et que tu comprennes pourquoi ils t’ont amené chez moi. Tu es assez grande pour le savoir. Honoka... Depuis ta naissance, ton rôle était d’être une de mes esclaves... Regarde ! »

C’était un pari risqué. Qui sait comment Honoka allait réagir en découvrant la vérité ?

Devant elle, il y avait un homme qui léchait les bottes d’une femme, mais ce n’était pas n’importe qui. C’était...

Son père et sa mère !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849

avatar

Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Juin 21, 2017, 10:51:09 »

La vie de neko était si agréable. Hnoka pourrait passer sa vie ainsi, elle ne pourrait qu'aimer ça. Être caressé, prise par Ai ou d'autres filles, futa ou non, elle ne pourrait que frôler le bonheur. Prisonnière sur sa queue, Mélinda l'empêchait de bouger en venant embrasser la petite futa avant que leur copine ne ramène quelque chose pour éviter que la petite chatte ne se vide trop vite. Sa crème encore en elle, la vampire l'invitait à dormir sur le tapis, venant donc s'allonger en trouvant le sommeil sans-souci. Certes, avec le ventre plein et de délicieux bruits à côté, ce n'était pas simple mais ça restait agréable, surtout que Mélinda avait toujours cette douceur, ses caresses qui rendaient de suite la situation plus agréable. Sa petite sieste fut même très agréable.

Ce n'était qu'à son réveil que la surprise avait changé et que la partie continuait. Elle retirait donc ce qui obstruait sa vue sous les ordres de la vampire. Elle avait bien entendu qu'elles n'étaient pas seules mai genre de « bruit » ici était aussi courant qu'un air de musique dans une école de musique. Sauf qu'en voyait qui s'était, la petite chatte était assez... surprise. Qui ne le serait pas en surprenant ses parents en plein acte ? Bon d'accord, ils ne faisaient pas l'amour, son père semblait juste lécher les bottes de sa mère mais... elle était assez grande pour comprendre ou cela allait les mener ensuite ? La petite chatte était donc bien silencieuse d'autant plus que cela ne collait pas aux parents qu'elle connaissait. Elle ne savait rien de leur passer en compagnie de Mélinda, ni même de ce genre de penchant. Son père était plutôt gentil à la maison, travaillante dure et... et ça restait un père normal. Sa mère avait souvent le dernier mot, cette petite pointe d'autorité qu'elle avait gagnée avec son travail puisque son job n'était pas de tout repos et qu'elle avait plusieurs équipes sur les bras. Une femme moderne !

Mais de là à les voir en SM... Autant, depuis sa naissance, elle était destinée à être son esclave, elle n'avait rien contre, elle adorait Méinda. Mais voir ça... Bon elle avait vue des choses bien pires dans ce manoir, mais Honoka avait comme tout le monde pas envie de voir ses parents dans ce genre de scène. C'est même pourquoi, pour une fois, elle transgressait les règles en parlant à Mélinda à voix basse.

« Maîtresse... je ne suis pas très à l'aise à vrai dire... Si on doit parler, on peut faire ça... Normalement ? »

Elle qui devait que parler en miaulant, elle voulait bien désobéir pour avoir droit à quelques minutes simples. Bon, elle n'était pas à son aise mais Mélinda saura surement lui faire changer d'avis, voir même directement ses parents ? Mais bon, que ce soit sa mère ou son père... dans leurs rôles, elle n'arrivait pas à se sentir à l'aise...
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #24 le: Juin 22, 2017, 07:15:30 »

Mélinda savait que ça allait lui faire un choc... Ce qui, avouons-le, était quand même plutôt normal. Elle ne se formalisa donc pas quand Honoka, en assistant à la scène se déroulant sous ses yeux, se retrouva confuse, et abandonna les règles de leur jeu. La « petite chatte » demanda à parler à sa Maîtresse. Mélinda n’avait pas besoin d’en entendre plus, et sa main caressa les cheveux de son esclave.

« Oui, je crois que des explications s’imposent, Honoka... Mais, puisque tu ne veux plus être la chatte, enfile ta tenue normale. »

La vampire lui expliqua qu’elle l’attendrait dans un salon de discussion, et le duo laissa ensuite les parents d’Honoka de leur côté. Il était encore trop tôt pour qu’Honoka accepte véritablement sa destinée et celles de ses parents. Néanmoins, Mélinda n’était guère inquiète. Elle connaissait bien sa petite salope, et savait qu’il ne faudrait pas grand-chose pour qu’elle admette pleinement sa situation. En attendant, la vampire récupéra quelques documents, à savoir un classeur comprenant de multiples clichés, avec, sur la première page de couverture, le nom d’Honoka Kimura.

Elle s’assit ensuite sur un fauteuil, et attendit quelques minutes, avant de revoir Honoka... Dans une tenue plus habituelle, même si elle ne perdait rien de son capital beauté ainsi.

« Bon... Je devine tes questions, Honoka, alors installe-toi. »

Il y avait un fauteuil face à celui de Mélinda, séparé du sien par une table basse. Une fois l’humaine en possession, Mélinda lui tendit le classeur. Il s’agissait d’un simple album photo, et, sur les premières images, on voyait Honoka bébé, à la maternité. Sa mère était heureuse, son père pleurait de joie... Mais, sur plusieurs images, on voyait aussi Mélinda tenir Honoka dans ses bras.

« Comme tu le sais, tes parents t’ont eu jeune. Les deux sont originaires de Terra, et étaient alors mes esclaves. Et, comme tu l’as deviné, ils le sont toujours. Je sais que c’est surprenant de prime abord, mais réfléchis-y, Honoka... Pourquoi ont-ils tenu à faire de toi une soumise, et à ce que tu te rapproches tant de moi en arrivant au lycée ? »

Mélinda essayait de lui faire comprendre que tout était normal, et que, dès le début, elle avait été destinée à la servir. Sur d’autres clichés, on la voyait souffler ses premières bougies, et Mélinda était toujours là.

« Tes parents t’aiment, Honoka... Profondément. Ils auraient pu grandir au sein du harem, mais j’ai considéré qu’ils avaient le potentiel et l’envie de mener une vie de couple. Mais toi, ça a toujours été ton destin, de te rapprocher de moi, et d’être ton esclave. Maintenant, j’estime que tu es prête à connaître la vérité. »

Elle laissa planer quelques secondes, et reprit :

« Tes parents savent très bien ce que tu fais ici. Tu sais que je t’ai souvent filmé quand tu faisais l’amour ? Eh bien, c’est à eux que j’envoyais ces vidéos. Tu vois ? Ils ont toujours veillé sur toi. Je sais que vous, les humains, vous avez du mal avec le sexe, mais moi, je considère que rien ne doit être tabou entre des parents et leur progéniture... Y compris le sexe. »

Restait à voir si Honoka était prête à l’accepter, maintenant...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849

avatar

Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #25 le: Juillet 27, 2017, 08:36:09 »

Honoka avait vécu et vue bien des choses en étant auprès de Mélinda du plus surprenant et parfois drôle au plus hard et douloureux, rien qu'à regarder. Si la lycéenne n'avait aucun mal à jouer aux nekos et aux putains en servant n'importe qui tant que Mélinda le demandait, il y avait certaines limites. L'une d'elles, commune à la quasi-majorité des gens, c'était de voir ou d'imaginer leurs parents faire l'amour. Les voir s'embrasser plus ou moins discrètement, amoureusement ou non, c'est une chose. Même si au Japon, la discrétion était plus importante qu'ailleurs, ce n'était pas si rare de voir des gens montrer leur amour en pleine rue. Mais tomber sur sa mère, en tenue de cuir, tenir son père en laisse, digne d'un parfait petit couple SM, là, elle était arrivé face à un problème qu'elle partageait avec sa maîtresse qui, heureusement, comprenait. Elle prenait le temps de se changer, non pas qu'elle voulait retirer sa tenue mais ce qu'elle venait de voir... ça avait de quoi retourner un peu le cerveau de n'importe quel enfant...

Arrivant de nouveau auprès de Mélinda, Honoka avait une tenue plus classique mais elle conservait quand même ses attributs de néko, à savoir au niveau de ses yeux, ses oreilles et sa queue dans le bas du dos. S'installant face à sa maîtresse, elle écouta ce qu'elle avait à lui dire, à commencer par l'origine de ses parents. Maintenant qu'elle connaissait Terra, apprendre ça n'était pas si choquant, surprenant mais rien de dérangeant jusque-là. Tout comme voir les premières photos de sa vie, en compagnie de ses parents et Mélinda. Elle savait pour Mélinda et son côté vampire donc, ça faisait bizarre de voir ses parents plus jeunes, elle en bébé et Mélinda qui n'avait pas changé d'un pouce mais là encore, ce n'était pas si surprenant. Elle savait déjà que ses parent ont servi Mélinda avant elle.

Jusque-là, il n'y avait pas grand-chose à redire, elle savait tout ça et en plus, elle savait aussi plus ou moins que son but était de servir Mélinda, ses parents ne lui interdisait pas, elle s'amusait et elle adorait ça alors pourquoi elle voudrait arrêter ? Mais quand elle parlait des fameuses vidéos qui n'étaient pas pour n’importe qui mais ses parents... Holala...Que faisait-ils en les voyant ? Ils la jugeaient comme si c'était des juges pour une épreuve ? Ça les excitaient ? Elle se posait des questions et c'est sur ça qu'elle avait du mal. Mélinda voyait cette aventure normal, parent et enfant partage tout mais elle a été habitué, à la télé, autour d'elle, jamais elle n'a vu de choses incestueuse normal... Si encore ses parents le lui aurait dit et montrer en lui disant de garder ça secret, elle aurait pu être un peu habitué mais là... Non, c'était trop d'un coup.

« Excusez-moi Maîtresse mais... J'ai vraiment du mal à voir cela... disons normalement. Si j'ai des activités qui ne sont pas de mon âge ou en dehors des jeunes de notre société, je pensais au moins avoir une vie de famille normal... Et là, vous me dites que je dois tout partager avec mes parents ? C'est à peine si mes parents osaient s'embrasser devant moi alors les voir faire... ça ? Désolé mais... je n'y arrive pas... »

Qu'on ne lui demande pas de participer à leur jeu, là, elle était... retourné. Rien de bien méchant, ce n'est pas parce que Mélinda lui expliquait calmement les choses qu'en un claquement de doigt, elle allait dire, ok.

« L'exemple est un peu vulgaire mais... c'est comme si ensuite, vous me disiez qu'en réalité, on peut manger du caca... On a jamais vu personne faire ça car c'était dégouttant et que.. bah ça ne se fait pas. C'est pas en voyant quelqu'un passer à l'acte et dire c'est normal que ça va forcément changer dans ma tête comme ça. »

Oui, l'image était assez dégouttante mais véridique. Elle n'en voulait pas à Mélinda ou encore à ses parents, c'est juste que cette idée était un peu trop... Bref, ce n'était pas encore ça. Mais qui sait, si ses parents lui en parle, ça changeras peut-être quelque chose ? Mélinda était sa maîtresse – même leur maîtresse – mais ses parents resteront ses parents. Peut-être pas ses parents d'un coup, elle aura encore les images en tête mais que ce soit sa mère ou son père, elle arrivera peut-être à dénouer doucement ce problème ?
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #26 le: Juillet 28, 2017, 08:46:13 »

La pilule était difficile à avaler pour Honoka. Était-ce si surprenant ? En réalité... Un peu, pour Mélinda. Elle ne raisonnait pas comme les Terriens, et avait bien du mal, en toute sincérité, à comprendre leur pudeur. Mais Honoka répéta qu’elle était troublée, et qu’elle ne trouvait pas ça normale.

« Tu sais, Honoka, je suis une vampire qui mène régulièrement des orgies dans ce manoir, et qui transforme les filles comme toi en neko... Alors, ma conception de la normalité est très différente de la tienne. Pour moi, une famille normale, c’est une famille où on ne se cache rien, une famille où on peut faire confiance les uns aux autres, et avouer tout ce qu’on a, et tout ce qu’on veut. C’est comme ça que je vois les choses. Vous, les humains, vous avez toujours eu du mal avec le sexe. Je ne m’en plains pas, car ça vous rend mignons, mais... C’est pour moi illogique. Pourquoi devrait-on avoir honte de ressentir du désir, des pulsions sexuelles ? Comment donc crois-tu que tes parents t’ont conçu, Honoka ? La queue de ton père est rentrée dans la chatte de ta mère, ça fonctionne comme ça depuis l’aube des temps ! »

Mélinda se tut pendant quelques secondes, puis finit par attraper son téléphone portable, et envoya un bref SMS. C’est ainsi que la porte du bureau s’ouvrit, et qu’Honoka put voir ses parents. Plus de tenue provocante, cette fois, même si sa mère portait encore ses bottes à talon et ses gants en latex. Elle avait enfilé une robe noire, et son père son habituel costume avec sa chemise, et ses lunettes. Vu sous cet angle, on n’aurait jamais cru qu’ils étaient des pervers sexuels.

« On... Euh... Comment te dire ça...
 -  On ne savait pas comment te le dire, Honoka... C’est.... C’est aussi simple que ça, en vérité. »

Ils se rapprochèrent alors, et s’assirent à leur tour sur des fauteuils, face à Mélinda et face à Honoka. Pour une fois, la vampire choisit de rester silencieuse.

« Tu as été au harem de Maîtresse, tu as vu les... Les Mamans. Tu as vu des relations incestueuses, alors on pensait que tu étais prête... Mais on n’aurait pas dû faire ça comme ça. C’est juste que... Tu semblais si épanouie sous ta forme de neko, et avec ta tenue en latex, qu’on...
 -  On s’est un peu emballés, reconnut son père. Te réveiller, et voir ton Papa lécher les délicieuses bottes de ta mère... Hey ! Avec le recul, je trouve ça totalement idiot ! »

Mais était-ce ça le vrai problème ? La mère d’Honoka reprit ensuite, après quelques instants :

« Tu aurais pu grandir dans le harem, mais... Enfin, ce n’est pas qu’on ne voulait pas de ça comme vie pour toi, mais on voulait vivre sur Terre.
 -  Tu étais trop jeune pour qu’on te parle de... De ces choses... Mais on savait que, tôt ou tard, tu devrais faire un choix. C’est pour ça qu’on a choisi de t’inscrire à Mishima. On ne t’a jamais parlé de Maîtresse avant, et...
 -  Tu as suivi le même chemin que nous.
 -  C’est à Mishima que j’ai connu ta mère... Et notre Maîtresse. On s’aime, tous les deux... Sincèrement. De ça, Honoka, tu ne dois pas douter, et puis, tu l’as bien vu en grandissant. Tu n’as jamais manqué d’amour. »

Pour Honoka, c’était dur à avaler. Sa mère lui fit signe de se rapprocher, et la prit entre ses bras, caressant sa tête.

« Tu dis que tu veux une famille normale... Mais c’est quoi, une famille normale ? Tu sais, dans notre quartier, il n’y a que des gens normaux... Des familles qui ne s’aiment pas... Des femmes qui restent mariées parce qu’elles  seront mal vues en divorçant... Des maris qui trompent leurs femmes, des enfants qui grandissent mal... Des parents tellement autoritaires que leurs enfants leur cachent ce qu’ils font. Nous, on ne voulait pas de ça, on voulait une vraie famille, unie, soudée, qui partage tout. Alors, on aurait pu te dire avant ce qu’on faisait, mais... On ne voulait pas te choquer.
 -  Est-ce que... Est-ce que tu nous en veux, Honoka ? »
« Dernière édition: Août 20, 2017, 07:44:21 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849

avatar

Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #27 le: Août 20, 2017, 06:59:36 »

Ce n'est pas tant qu'Honoka était très choqué, c'est juste qu'elle ne pensait pas ouvrir une telle porte sur l'intimité de ses parents. Elle n'était pas idiote, elle savait bien que ses parents s'aimaient, qu'ils avaient leur jardin privé et qu'ils devaient faire l'amour plus ou moins régulièrement. Mais Honoka ne pensait pas découvrir cela comme ça ! De fait, même s'ils avaient fait simplement l'amour, elle n'aurait pas été à l'aise. C'est peut-être la faute de la vie en société, de voir à la télé et partout de dire que l'inceste est mal, que les enfants ne doivent pas voir ce genre de choses, de voir leur parent trop intime devant leurs parents... C'est sûr que si elle avait vu tout ça depuis son plus jeune âge, ce serait sûrement aussi banal pour elle de voir ça que de les voir devant la télévision. Une vie normale, loin des standards que voyait Mélinda.

Mais elle ne lui en voulait pas, ni à elle, ni à ses parents, elle ne voulait pas être mêlée à ça ou à défaut, de le faire progressivement. Non pas qu'avoir des discussions avec eux sur les rapports sexuelle de chacun la passionnerait pas elle serait petit à petit au courant, et non jeter dedans simplement. Quand ses parents venaient pour parler de ça, elle se sentait un peu gêné mais il fallait en parler.

« Oui mais c'est différent au manoir, déjà c'étaient les autres. Que des mamans couchent avec leurs enfants, je m'y suis faite mais je me disais juste, et alors, ils sont d'accord puis voilà, ça me concernait pas. Puis oui, voir ça d'un coup, c'est comme voir ses parents d'un autre univers. À la maison, vous êtes loin de ressembler à ça, c'est à peine si je vois parfois un discret baiser entre vous alors passer de ça à... ça, c'est plutôt étonnant... »

Ses parents enchaînaient les explications, les remarques, les choses à souligner. Honoka restait dans les bras de sa mère, l'écoutant en réfléchissant à tout cela sans trouver les bonnes réponses, les bons mots.

« Je vous en veux pas mais... Vous auriez pu me glisser quelques mots plutôt que me jeter dans le bain comme ça. Que vous connaissiez maîtresse, ça, je le savais, des filles m'en ont parlé ici et, bon, je me disais juste que vous restiez bon amis avec elle et que ça s'arrêtait là. Ça, je m'en fiche mais avant de me montrer ça, vous auriez pu au moins m'avouer ce genre de pratique, voir ma réaction, attendre plus ou moins longtemps avant de me proposer de regarder. »

Ce n'était pas qu'elle leurs en voulait, ni même qu'elle trouvait ça répugnant mais juste que ça a été trop vite, elle passait d'un délicieux moment en neko avec Mélinda à un réveil brutal devant ses parents SM, ça change de suite de ton.

« Je sais qu'ici, chez Maîtresse, il n'y a pas de règle, on fait ce qu'on veut mais justement, on aurait pu y aller en crescendo, d'abord on se croise ici, vous me parlez plus ou moins de ce que vous faite et ainsi de suite. Pas juste passer une porte et avoir la vérité en face par surprise. Moi, j'aime être une neko entre les bras de Maîtresse... Je ne sais pas si vous le saviez déjà mais admettons que vous ne saviez rien en venant ici, pas même que je serais là, ça vous auriez plus de me voir ainsi, prise par Maîtresse et ses amies ? Vous auriez trouvé ça normal et seriez venue à nous ? »

Elle n'était pas en colère, elle essayait juste de montrer son point de vue, ce qu'elle avait eu du mal à comprendre en voyant ses parents ainsi. Elle retira sa tête, bien qu'elle restait dans les bras de sa mère.

« Je vous en veux pas, ni à toi Maman, ni à toi Papa et ni à vous Maîtresse mais je veux pas bruler les étapes. »

Qu'ils affichent deux types de famille, chez eux normaux et ici libérée, d'accord mais qu'on la mette au parfum. Elle se rapprocha de l'oreille de sa mère pour lui chuchoter quelque chose.

« Est-ce que tout ça était juste pour sortir du placard ou vous aviez envie de me mettre dans vos jeux ? »

Comme quoi, cette question prouvait qu'elle n'était pas allergique à cette idée, juste qu'elle devait s'y habituer.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #28 le: Août 20, 2017, 09:01:48 »

Asuka et Kenji, respectivement la mère et le père d’Honoka, hochèrent la tête devant les explications de leur fille.

« Tu as totalement raison, ma chérie, reconnut Asuka. On… On ne savait pas vraiment comment te le dire, et… Il faut bien reconnaître qu’on s’est un peu emballés quand on a vu combien tu étais heureuse au manoir de Maîtresse.
 -  On hésitait sur l’approche à suivre, Honoka… Y aller de manière progressive, comme en partageant un gâteau autour d’une table… »

Mélinda, pour le coup, les avait laissés choisir pleinement, sans interférer dans leur décision. Finalement, les parents d’Honoka avaient opté pour une approche assez brutale. Ils s’étaient bien sûr attendus à ce qu’Honoka en soit choquée, mais avaient tout simplement choisi l’approche de leur Maîtresse : y aller fort, frapper un grand coup, pour que la surprise passe, et que la personne en face soit capable d’y réfléchir. Ici, au sein du manoir, Honoka avait été habituée à l’inceste, car elle avait rencontré beaucoup de « Mamans », qui lui avaient expliqué qu’il n’y avait rien de plus gratifiant que d’éduquer sexuellement ses propres enfants, et qu’il fallait sortir des postures sociétales qu’on infligeait au regard de l’inceste. Il n’y avait aucun risque de consanguinité, car une mère ne comptait pas se reproduire avec son enfant, juste l’éduquer sexuellement. Les autres géniteurs étaient généralement des clients.

Honoka finit par assurer à ses parents qu’elle ne leur en voulait pas, et demanda même à sa mère si tout cela n’avait que pour but d’expliciter les choses… Ou si elle pouvait aussi y participer. Avec son ouïe fine, Mélinda entendit naturellement cette question, qui valait aussi figure d’aveu, et sourit en se mordillant les lèvres. Asuka sourit également, et remonta sa main, caressant le visage de sa fille, avant de tripoter tendrement ses lèvres.

« À ton avis ?
 -  Nous avons vu des films de toi, Honoka… Tu ne peux pas savoir à quel point nous avons été heureux de voir notre fille… Si contente, si heureuse, si épanouie. Tout ce que nous voulons, c’est une famille épanouie. »

Kenji s’était rapproché du duo, et caressait sa fille dans le dos. Mélinda, elle, avait beau être muette comme une tombe, elle n’en était pas moins très excitée. Pour elle qui n’avait jamais connu sa mère, et avait dû tuer son propre père, elle aimait profondément les relations incestueuses. Autant dire que ce trio était magnifique à voir, et, comme elle s’y attendait, Kenji finit par approcher ses lèvres de sa fille, posant une main sur son visage pour tourner sa tête… Et l’embrassa.

« Ton père et moi avons une relation très libérale. Je le domine souvent, mais, parfois, il me rend la pareille. »

Le père d’Honoka rompit alors le baiser, et Asuka le remplaça alors, retournant à nouveau le visage de sa fille, et posa un tendre baiser sur ses lèvres.

« Alors, oui, Honoka, on serait ravis de te faire participer à nos jeux… Maintenant que tu en as l’âge et l’envie, nous n’aurons plus à nous cacher par peur de te choquer. »

Asuka cessa d’embrasser sa fille en souriant.

« Tu es vraiment très belle comme ça… Dis-moi… Tu as aimé me voir dans ma tenue de dominatrice ? Je peux la remettre pour toi, si tu veux… »

Asuka était fébrile. Dans l’éducation qu’elle avait reçu auprès de Mélinda, l’inceste était, non pas l’ultime tabou, mais une sorte de parachèvement de l’éducation de son enfant. Elle était donc particulièrement excitée à l’idée de pouvoir le faire, tout comme son père, qui commençait à avoir une belle érection…
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849

avatar

Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #29 le: Septembre 25, 2017, 09:12:10 »

Pour Honoka, c'était quand même quelques choses... Peut-être que sur Terra, cette situation serait tellement banal mais Honoka a été élevée comme une Japonaise, avec des valeurs, des règles à respecter, ect. Alors qu'on vienne lui dire en face que ce genre de règle, on s'en fichait, c'était dur à avaler... Elle a passer tellement de temps à croire en tout cela. Alors d'accord, ce n'était pas si choquant mais quand même. Ses parents avaient de la chance que leur fille soit si à l'aise, aussi un peu grâce à Mélinda, il faut bien le reconnaître. Partageant un peu avec surprise un court baiser avec son père, puis sa mère, elle ne pouvait pas dire ne pas aimer cela. Ça restait étrange mais pas si désagréable. Sa mère venait même a proposer de remettre sa tenue, ce que Honoka doutait ? Elle ne l'avait déjà pas sous ses vêtements ? Sous ce peignoir mis à la hâte pour venir régler ce souci familiale ? Vu le peu qu'elle voyait, Honoka pensait qu'elle avait déjà ça sur elle ?

C'est un peu avec de la gêne qu'elle finissait par y répondre de façon positive à sa proposition.

« Oui, j'aimerais bien te revoir dedans... Mais... On peut y aller doucement ? »

Tomber déjà dans le SM pure et dure alors qu'il s'agit en face de ses parents, ce n'était pas une chose qu'Honoka avalerait si facilement. Puis avant même de pouvoir commencer quoi que ce soit, elle venait rajouter une condition qui ne déplairait à personne puisque ça restait en famille.

« Maîtresse peu participer ? Ça m'aiderais à me sentir plus à l'aise... »

L'éducation sexuelle d'Honoka fut entièrement supervisée par Mélinda, chaque jeu, chaque manière, tout avait été sous la direction de la vampire. Honoka a toujours fait l'amour avec la vampire. Même si parfois, elle n'était pas là, ce fut toujours elle qui lui disait où aller ou quoi faire, Honoka avait toujours écouter sa maîtresse et quand on ne lui donnait pas d'ordre, c'étaient les autres qui venaient se servir d'elle, sous ordre de Mélinda, encore et toujours. Alors oui, Mélinda était à la fois la grande sœur et la seconde maman de la demoiselle. Car après tout, même en ayant dit oui, Honoka restait encore assez intimidé par le groupe autour d'elle, sans savoir vraiment quoi faire... Sa vie basculait aujourd'hui et pas qu'un peu.
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox