banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Cocks 'n Rock [Pv ~ Akua Hotomi]  (Lu 3113 fois)
Darthestar
Créature
-

Messages: 3053

avatar


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« le: Avril 19, 2016, 03:57:31 »

" Il est minuit moins cinq sur l'horloge de l'apocalypse. Le temps passe encore et encore. Alors, que voulez vous faire avant que le jugement dernier approche ? S'échapper dans une explosion de sons et de plaisirs. Préparez vous, la troisième nuit commence ! "

Le festival musical des "nuits de l'apocalypse" avait commencer depuis maintenant trois jours, et le moins que l'on puisse dire, c'est que la fête battait son plein, le son emplissant l'espace au fur et à mesure que le temps s'écoulait, même si celui-ci était bien peu observé par les différents membres présents sur le site de cet événement si particulier. Il s'agissait d'une longue semaine d'exhibition culturelle, autour de la culture pop, rock, et éléctro, si bien que des groupes de toutes les origines, et des amateurs de musique de tout les styles s'étaient rassemblés en quelques heures, à environ deux heures de Seïkusu, pour profiter avec joie et excès de l'un des "meilleurs festoches" que le Japon n'ai jamais connu, des dires de tout les mélomanes prêt à danser et boire sur la terre battue. Le soleil se couchait tout juste en cet instant, et déjà le site se trouvait emplie d'une cacophonie ambiante, mélange des dires des spectateurs satisfait, des groupes d'amis à la recherche d'un en-cas, ou des scènes où plus d'un groupes étaient en train d'officier, au plus grand bonheur d'un nombre significatifs de jeunes gens endiablés, et de vieux habitués découvrant à chaque nouvelle session quelques groupes prometteurs, et d'autre qui avaient depuis peu gagnés le devant de la scène.

Car oui, le festival ne servait pas juste à défouler un bon nombre de personnes qui n'attendaient que de voir leur groupes préférés sur scène, mais aussi, et surtout, à permettre aux nouveaux membres de cette belle communauté musicale de monter sur scène et de se faire une publicité non négligeable. Ainsi, plusieurs scènes voyaient les têtes d'affiches être entre-coupés d'autres groupes, surement bien moins connus du grand public, mais dont la valeur n'avait rien à envier aux autres, et qui se démenaient de toutes leurs forces pour être reconnu auprès d'un public à tendance sceptique, mais qui savaient féliciter ceux qui prouvaient qu'il n'étaient pas là par hasard. Alors bien sur, d'autre fois, les choses ne se déroulaient clairement pas comme prévue, et quelques musiciens eurent le droit à une huer de qualité, car on essaye pas de tromper un public aussi exigeant, et dans ces cas-là, il vaut mieux faire profil bas, et accepter de rebrousser chemin. Mais bon, il est rare que ce genre de choses se passent, et généralement la direction du festival ne prend que de la qualité certifié, si bien que normalement tout se passe de la meilleure des manières, et c'est bien ce qui fait que cet événement est autant apprécié.

" Et nous remercions le groupe des Ironicca pour leurs prestations, nous annonçons une courte pause, puis la musique reprendra, alors soyez patient. "

La scène 2 était une scène rock et pop selon les moments de la journée, et si bien du monde aurait du mal avec le mélange de ces deux styles, les festivaliers s'y faisaient relativement bien, ou partaient vers d'autres scènes quand ce qui passait n'était pas à leur goût. Derrière la scène 2 en revanche, les différents groupes se côtoyaient, mangeaient ou buvaient en échangeant sur leurs dernières tournées, leurs derniers événements en date, et tous semblaient généralement bien s'entendre, même si les petits nouveaux avaient généralement un peu de mal à se faire une place en début de semaine. Là, au bout de trois jours, la mixité commençaient à se faire entre les groupes des différents styles musicaux, chacun profitant des dires et des expériences des autres pour s'améliorer un tant sois peu, la main généralement autour d'une bière ou d'un café pour ne pas s'asséché le gosier après autant de parlotte. Et puis il y avait ceux qui allaient monter sur scène sous peu, et qui donc se préparaient mentalement, revoyaient rapidement entre eux les morceaux qui allaient être joués, ou qui allaient s'occuper d'échanger avec un public qui ne parlait pas obligatoirement la même langue. Et pour le coup, c'était un groupe de jeune rockeur qui se préparait à monter sur scène, nerveux, et apparemment peu aimable. Mouais ...

Céles ne les aimait pas du tout, et ne comprenait pas du tout pourquoi la direction du festival avait choisis de les amener à paraître sur la scène des nuits de l'apocalypse. Non seulement ils étaient d'une grossièretés monstrueuse, semblaient déjà se prendre pour les rois du monde, et ainsi avaient tendance à se vanter de leurs performances "titanesques" à pas moins des deux-tiers des autres groupes, non sans au passage débiter un bon bout de conneries à propos des groupes féminins, considérant qu'il s'agissait majoritairement de "petite pouf en manque d'attention, qui trémoussaient leurs fessiers pour attirer le public". Le genre de termes qui donnait envie à la chanteuse d'enfoncer son micro au plus profond de la gorge de ces abrutis sans noms, ou encore d'enfoncer le pied du dit micro au fond du trou de balle de ces misogynes pleins de vantardises. Mais bon, il fallait qu'elle souffle, qu'elle ne fasse pas attention à ces odieux connards, et qu'elle prenne sur elle le temps que celle qu'elle avait rencontrée hier arrive, afin d'enfin passer une soirée à peu près agréable en bonne compagnie. D'ailleurs, elle ne comprenait pas pourquoi elles étaient en retard, il n'était pas bien difficile de se déplacer sur le site après tout, mais bon, elle ne pouvait pas vraiment y faire quoi que ce soit non plus...

" Ne m'approche pas connasse, à moins que tu ne veuilles me pomper autre chose que l'inspiration ! "

Et voilà, encore une remarque de ces enfoirés, même si Céles ne voyait pas à qui ils venaient de sortir une telle sottise. Se décalant sur sa chaise pour observer derrière les formes insupportables des quatre salauds prêt à monter sur scène, elle essaye tant bien que mal de remarquer qui sont les pauvres camarades qui viennent de subir ces propos affables, en espérant qu'elles sauront bien le prendre pour éviter de démarrer un affrontement bien malvenu. Sauf que pour le coup, la chanteuse n'avait pas du tout imaginée remarquer, derrière ces brutes, la longue chevelure turquoise d'Akua, cette camarade avec laquelle elle avait sympathisé hier, et qu'elle appréciait tout particulièrement. Attendez, ces petits enculés venaient bien de balancer de telles saloperies envers l'un des membres du groupe d'Akua, "la Rose Noir" ? Oh putain ça allait pas le faire, se levant d'un trait, la chanteuse se dirigea vers le quatuor d'abrutis fiers de leurs conneries, esquivant la main du batteur de son groupe qui venait de tenter de l'arrêter, et arrivant au contact, choppa le blouson du type qui avait osé parler ainsi à ses potes, pour finalement l'envoyer droit vers le sol sans la moindre douceur, apparaissant ainsi devant les trois demoiselles de la Rose Noire.

" Oh excuse moi tu bloquais le passage. Salut vous trois, vous m'avez fait attendre vous savez ? Allez ramenez vous, et évitez de marcher sur la merde au sol, ça a tendance à salir...
 -  T'as dis quoi pétasse ?
 -  Toi tu te calmes de suite, je doutes que tu veuilles monter sur scène avec le nez en sang, et là j'ai qu'un mouvement de pompe à faire pour te le péter... 'Ti con ! "
Journalisée


Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 213


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
Fiche
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #1 le: Avril 21, 2016, 02:40:16 »

Le groupe Rose Noire se préparait à un événement particulier en plusieurs points. Déjà il participait à un événement musical reconnu et de grande envergure « la nuits de l'apocalypse ». De nombreux groupes venaient se montré, passé un moment musical fort et faire de la pub pour les groupe les moins connue qui pouvait progresser grâce au groupe phares du moment. Le groupe Rose Noire se trouvait en fait entre les deux. Il était sortie de l’anonymat depuis un moment avec l’arrivé d’Akua dans le groupe, son grain de folie et sa popularité hérité de son ancien groupe avait monté le niveau de Rose Noire. Malgré tout, leur réseau de fan maintenant grand, ne les plaçait quand même pas dans les groupes les plus connue. Le festival était donc une chance d’étendre leur influence.

Pour autant ce n’était pas la seule chose que les trois musiciennes attendaient de ce festival. En réalité, elle cherchait à recruter de nouveau membre. Le groupe se voulant exclusivement féminin, il leur fallait trouver donc des filles pour renforcer leur musique. Ce n’était pas facile, car justement leur niveau et leur fan était reconnus, mais il suffisait de peu pour briser tout ce qu’elles avaient accompli en ajoutant les mauvaises personnes. Pour ça chacune repérais un peu partout quand ce n’était pas leur tour de passé sur scène.

Sauf que là elles n’allaient pas tardé à monter et avec d’autres groupes, elles se préparaient pour faire leur démonstration une fois de plus. Sue était à l’entrée de la tente, une cigarette à la bouche. Comme toujours elle fumait avant de se préparé à chanter C’était un réflexe qu’elle avait avant faire n’importe quoi en réalité. A l’intérieur se trouvé June, la batteuse du groupe, elle aussi avait une étrange manie. Elle se prenait des glaces en bâtonnet presque tout le temps et quand elle en n’avait plus, elle tapotait partout avec les battons de glace. Puis finalement Akua appuyer contre le distributeur une bière à la main. Chacune avaient sa petite manie et sa petite addiction, l’une le tabac, l’une le sucre et l’autre l’alcool.

C’est à ce moment-là que passa le groupe suivant, l’un d’eux bouscula June et lui fit une remarqué d’un niveau d’intelligence impressionnante, mélangeant sa manie de sucer les glace et un humour affligeant. C’était un groupe de mieux particulièrement vulgaire et insultant. Se sentant un surnombre et supérieur surtout vers un groupe de filles ils s’en donnèrent à cœur joie pour se moqué. June avait bien envie de leur rentré ses baguette bien profonde, ils avaient de la chance que Sue n’avait rien entendue. La chanteuse était déjà plus grande que n’importe lequel d’entre eux et avait l’habitude de botté des culs. Akua elle par contre se mit à rire. Elle ne se moquait ni de son amie ni du type, elle trouvait juste ça amusant.


-Voilà une réplique bien trouvé. Mais tu n’as aucune chance avec elle. Si tu veux te faire pompé je te conseil de voir avec quelqu’un d’autre.

Akua n’avait pas froids aux yeux, elle était la plus petite du groupe de mètre cinquante de haut, elle n’était pas très impressionnante. Mais elle avait l’habitude de ce genre de moquerie et de comportement, elle n’était pas du tout impressionnée. Ce qui la surprise d’avantage se fut l’arrivé de Cèles. Une fille avec qui elle avait sympathisé pendant le festival. Cette dernière était arrivée et avait envoyé au sol l’imbécile qui avait bousculé June. Forcément avec une telle agression ça allait vite dégénéré. Akua soupira, finit sa bière et s’avança entre les deux.

-Laissez tomber tous les deux. Les gras vous feriez mieux d’aller, les fans vous attendent.


A peine sa phrase finit qu’un responsable les appeler pour les dépêché à venir. Akua se tourna vers leur nouvelle amie.

-Merci, d’être intervenue, mais faut gradé ton calme, tu n’aurais qu’aggravé la situation…Enfin je dis ça. Mais Sue n’aurais surement pas fait mieux.
« Dernière édition: Mai 09, 2016, 12:22:05 par Akua Hotomi » Journalisée

Darthestar
Créature
-

Messages: 3053

avatar


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #2 le: Avril 22, 2016, 11:36:15 »

Les demoiselles de la Rose Noire étaient plus jeunes qu'elle, et aller savoir pourquoi, elles faisaient toute les trois si fine et délicate que Céles se sentait presque le devoir de les protéger, en dehors de sa sympathie envers elles, et du plaisir qu'elle avait à les côtoyer depuis qu'elles s'étaient rencontrées la nuit dernière, entre deux concerts. Pour le coup d'ailleurs, la situation actuelle était un parfait exemple de cette protectivité, même si elle était aussi un peu éxacerbée par le fait qu'elle avait déjà une bonne raison d'en vouloir à ce groupe de jeunôts abrutis. Akua avait bien eut raison de leur répondre d'ailleurs, sans compter que sa répartie restait assez rafraichissante de la part d'une jeune femme qui n'avait pas du tout l'apparence de quelqu'un capable de se protéger, mais le fait qu'elle ait sentit les idiots bouillonner intérieurement avait été suffisant pour qu'elle soit assurée de son choix d'avoir agit. Au passage, le jeune homme au sol était en train de grincer des dents avec nervosité, prêt à lui sauter dessus à la moindre réaction de ses autre potes qui attendaient patiemment la moindre erreur de Céles pour lui en coller une magistrale. Toutefois, la demoiselle des Roses Noires semblait avoir une autre conception de la fin de cet échange :

Laissez tomber tous les deux. Les gras vous feriez mieux d’aller, les fans vous attendent.

Ces idiots allaient réagir, surement avec quelques mots pleins de préjugés afin d'intimer Akua au silence, mais en effet, comme si cela était fait exprès, le producteur du groupe se pointa avec une mine sévère, avant de leur faire signe de se diriger droit vers la scène, tout en haussant un sourcil en voyant l'un des membres à terre. La situation désamorçée, les abrutis n'osant jamais risquer quoi que ce soit sous le regard de leurs producteurs, et les membres du groupe n'y faisant pas exception, Akua, June et Sue n'eurent aucun mal à se glisser entre les formes trapues des hommes pour rejoindre la présence désormais plus souriante de Céles, qui ne manqua pas de les attraper chacune dans ses bras en un instant. Décidément elle adorait ces petites là, elles avaient le don de la mettre de bonne humeur, et ses camarades auraient tout le don de le confirmer aux jeunes filles si elles cherchaient un moment à le savoir, mais il était bien dur normalement de lui coller un tel sourire en quelques secondes. D'ailleurs, c'est quand elle prit Akua dans ses bras qu'elle eut le droit à un petit commentaire de sa part, auquel elle répondit du tac-o-tac comme si cela lui paraissait être la plus grandes des évidences, preuve qu'elle avait le don de se mettre dans les ennuis, ou du moins avait dut l'avoir autrefois :

Merci, d’être intervenue, mais faut garder ton calme, tu n’aurais qu’aggravé la situation…Enfin je dis ça... Mais Sue n’aurais surement pas fait mieux.
Oh ne sois pas dure voyons, si Sue agit comme moi, c'est qu'elle a comprit que tant qu'un mâle n'a pas les couilles d'agir comme tel, les lui arracher est la meilleure des solutions. Surtout quand il agit comme un petit con prétentieux, je pourrais plus compter le nombre de salaud de ce genre que j'ai castré !

Elle ne pouvait s'empêcher de rire pour le coup, et se décalant, elle ne manqua pas d'observer les membre de son groupe, qui la regardait avec un air variant de la fatigue à la perplexité, ce qui fut particulièrement savoureux à remarquer. Rapidement, elle leur fit signe qu'elle allait sûrement passer un peu de temps avec les membres de la Rose Noire, et elle eut en réponse un petit mouvement de main qui l'invitait à faire ce qu'elle voulait, chose qu'elle compris tout aussi vite qu'elle tourna sur ses talons pour observer rapidement les coins encore libres sous la tenture, souhaitant vraiment se retrouver seule à seule avec les trois demoiselles. Dur dur à trouver en cette heure de pointe d'ailleurs, mais par chance elle eut le droit à un petit signe gracieux du ciel quand elle vit un duo bourru quitter leurs chaises dans un coin tranquille, et c'est avec vivacité qu'elle s'y dirigea avant de se rappeler qu'elle n'avait pas du tout prévenue les filles de son projet. Se retournant donc, toujours se dirigeant vers les places libres, en marche arrière, elle fit signe à Akua, June, et Sue, avant de leur parler à voix couverte, juste assez pour qu'elle l'entende, et que les autres, pris dans leurs conversations, n'y fasse pas attention.

Hey, ramenez vous, je voulais vous parler de quelque chose ! Je vous jure vous serez pas déçue, hé hé.

- - -

De l'autre côté de cet endroit, juste derrière les rideaux, et avant l'entrée en scène, les membres du groupes étaient en train d'échanger, offusqués, trouvant proprement inacceptable que quelques faibles femmes aient osées  leur parler ainsi, encore plus pour celui qui s'était retrouvé à terre, qui n'arrivait tout simplement pas à digérer l'affront, rouge de colère. Véhément, ce dernier commençait même à agir avec une certaine aggressivité envers ses partenaires, avant que ceux-ci ne lui demande de se calmer et lui envoit une canette de bière afin qu'il puisse boire un coup pendant qu'ils discutaient de la meilleure manière de se venger de ces jeunes femmes sans pour autant risquer quoi que ce soit pour leur propre futur. L'un avait proposer de trouver leurs coordonnées et d'envoyer quelqu'un pour les venger, il avait des contacts, mais le problèmes étaient que cela allait mettre du temps, et ils ne voulaient pas avoir à gérer leur amertume trop longtemps. L'idée de les chopper et de les violer une à une sans remord était appétissante, mais aussi bien trop risquée... C'est là que le dirigeant du groupe soupira avant d'avancer son idée :

Vous vous souvenez du livre que nous avions trouvés dans le grenier de ce gros nigaud d'Alex ? Et si après le concert on allait voir si il y a pas quelque chose entre ses pages pour nous venger discrétos ? Après tout Alex a bien finit à l'hosto après notre première tentative non ?
C'est pas con ton plan, et si on trouves rien on se saliras les mains plus directement.
C'est ça... Bon allez, on vas se défouler un peu.

Et ils entrèrent en scène, un sourire malsain sur le visage.
Journalisée


Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 213


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
Fiche
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #3 le: Mai 09, 2016, 12:19:44 »

La situation c’était calmé. Akua regarda le groupe des garçons partir. L’intervention de leur nouvelle amie lui faisait plaisir, mais pour le coup elle avait assuré l’hostilité de leur groupe. Akua se doutait bien que maintenant à chaque fois qu’elles les croiseraient ça allait être tendu. Enfin pour l’instant elles avaient la paix. Cèles profita d’être avec tout Rose Noire réuni pour leur parler. C’est donc toutes les trois qu’elles la suivirent à un endroit tranquille pour écouter ce qu’elle avait à leur dire.

June c’était tout de suite installé sur l’une des deux chaises reprenant à manger sa glace. Elle regardait Cèles attendant de savoir ce qu’elle avait à dire, depuis qu’elle avait était bousculer elle n’avait pas dit un mot. De nature elle n’était pas très bavarde à part avec Sue.  Sue justement se tenais debout et faisait un peu la tête, pour rentrer dans la tente, elle avait dû étendre sa clope. Elle restait à côté de June  Akua elle se tenait aussi debout affichant son sourire habituel. Ne se trouvant pas sur scène, elle ne portait pas ses lentilles en spiral. Le groupe avait tout leur temps, car elle était déjà passé sur scène il y a peu. Elles avaient fait leur petit sucé. Sans surprise elles avaient aperçu collé auprès de la scène Megumi, leur fan numéro 1. Jamais un concert n’avait lieux sans sa présence, même les plus improvisé. Ah force elles étaient bien sur devenu amies.

Akua qui était pressé d’aller voir ce qui se passait sur les autres scènes, avait envie de rapidement savoir ce que voulait Cèles. Après tout elle était au bon endroit pour du recrutement.


-Qu’es que tu as à nous dire ?


Elles étaient toute trois intrigué.

Le reste de la journée était à peu près libre pour le groupe de filles. Jusqu’au soir où elle avait un passage à faire pour la nocturne. Ensuite elles rejoindront leur chambre d’hôtel. Beaucoup de groupe faisait du camping dans les environs. Mais pas le groupe Rose noire. Akua était riche, elle et n'avait donc profité pour offrir le confort d’un hôtel de luxe à ses deux camarades.
Journalisée

Darthestar
Créature
-

Messages: 3053

avatar


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #4 le: Mai 11, 2016, 04:06:46 »

Les demoiselles la suivant au pas, Céles fut ravie de s'installer dans un coin calme en leurs compagnie, et ne manqua pas de leur montrer les autres choses disponibles à ses cotés pour qu'elle viennent s'y asseoir tranquillement, tandis qu'elle prenait le temps de les observer avec un intérêt tout particulier, exprimant à quelle point ces jeunes femmes avaient eut le don de lui plaire. June était particulière à ses yeux avec sa manie de se goinfrer de glace à l'eau, mais cela la rendait à la fois mignonne et provocante, selon la vision que les fans pouvaient avoir d'elle, si bien qu'il y a pas mal de choses qui pouvaient influer, mais dans le sens générale elle restait une jeune demoiselle timide, qui, aux yeux de la femme, aurait beaucoup à gagner en gagnant un peu plus de caractère. Sue quand à elle était une demoiselle un peu ... retord, dont la femme ne comprenait pas vraiment la manière de penser, si ce n'était qu'elle avait bien souvent tendance à se faire comprendre d'une manière directe et tranchante, chose qui dans le fond pouvait autant la desservir que la rendre terriblement intéressante du point de vue de la rockeuse. Et puis au milieu de ces deux jeunes filles, il y avait Akua...

Si il y avait bien une personne qu'elle n'arrivait pas à suivre, c'était bien la demoiselle portant le nom à trois syllabes et quatre lettres, ne sachant clairement pas comment se placer par rapport à elle, même maintenant qu'elle avait appris un minimum à la connaître au fur et à mesure de leurs échanges durant la première partie du festival. Dans le fond, Akua était une machine d'attractivité, son style des plus particuliers attirait le regard des fans, son comportement lui aussi faisait tout pour que finalement les yeux du public soit rivé sur elle, et surtout, il se dégageait d'elle une impression tellement étrange qu'elle ne parvenait pas à mettre le doigts dessus, si bien qu'elle était proprement incapable de complètement l'analysée. Au tout début, honnêtement, elle avait presque voulue la réprimandée en tant qu'artiste, parce qu'elle la jugeait presque responsable d'une des pires tares venant de la part d'un membre de groupe de musique, la suffisance, le fait de croire qu'elle suffisait à elle seule pour permettre à tout une bande de fonctionner. Puis elles s'étaient parlées, elles avaient chercher à mieux se connaître, et Céles comprenait que désormais, Akua ne possédait rien de cela, était humble comme tout, et surtout se donnait à fond pour faire vivre son groupe en compagnie des deux autres jeunes filles, ce qui lui plaisait énormément... Et tout cela avait convaincue la femme de s'entretenir avec elles :

 -  Qu’est-ce que tu as à nous dire ? 
 -  Eh bien, pour être tout à fait honnête... Je voulais savoir si cela vous disait de rentrer un peu tard ce soir. Vous me plaisez les filles, votre groupe est des plus plaisants à écouter, et je voulais vous proposer quelque chose :

Elle alla fouiller dans ses affaires, et chercha du mieux qu'elle put l'un des petits contrats qu'elle avait photocopiée avant de venir aux nuits de l'Apocalypse, en prévision d'un coup de coeur comme celui qu'elle avait eut pour les trois demoiselles en sa compagnie, et commença même à ronchonner alors qu'elle n'arrivait pas à mettre la main dessus. Bon sang, elle savait qu'elle n'était pas vraiment ordonnée, mais quand même c'était un comble de ne pas trouver le moindre duplicata de sa proposition à l'intérieur de son sac, non ? D'autant plus qu'elle avait normalement bien fait exprès de placer ces copies dans une parties spécifiques de ses affaires, mais pour autant, elle avait beau farfouiller à cet endroit, elle ne parvenait pas du tout à le retrouver, ne manquant pas de rosir un peu de gêne devant ses invitées qui ne pouvait dés lors que remarquer le manque de calme dont elle faisait souvent preuve. Oh punais, hallelujah, elle avait enfin put en trouver un exemplaire, et le dépliant rapidement après avoir jeter son sac au sol, à ses pieds, elle prit un petit peu de temps pour le relire dans les grands lignes, avant de finalement trouver les phrases qui lui importait, puis vint placer le papier devant les trois demoiselles avec un grand sourire, reprenant son explications avec un air bien assuré, désormais plus à l'aise :

 - Voilà, mes camarades et moi cherchions un groupe pour faire une partition ou deux en notre compagnie pour notre prochain album, et nous voulions savoir si, par tout les hasards, cela vous plairait de jouer avec nous ? J'aime vraiment ce que vous faites, et je penses que ce serait cool pour tout le monde...

Elle se gratta légèrement l'arrière de la tête en les regardant, signe de sa nervosité, puis se permit un petit ajout, plus calme et modéré, témoignant du fait qu'elle ne voulait clairement pas leur forcer la main avec cette situation, et qu'elle cherchait surtout à les mettre en confiance pour mettre en avant l'aspect officiel de cette demande :

 -  Bon bien sur je ... Je ne vous demandes pas de répondre de suite, prenez la journée pour y réfléchir les filles, mais je serais ravie de bosser avec vous. Ce que je vous proposes, c'est que je vous laisse le document, et que si cela vous dis, vous passiez au campement de mon groupe ce soir pour que nous en discutions. Nous avons un coin bien calme où personne ne viendra nous déranger, et en plus mes gros cons de camarades ne sont pas là ce soir, donc nous pourrions être tranquille entre fille.
 -  On t'as entendu garnement.
 -  Oh ferme-la Billy, j'ai même pas parler de ton sacré bide à bière. Hum, désolé pour ça...
Journalisée


Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 213


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
Fiche
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #5 le: Mai 23, 2016, 12:13:01 »

Les trois filles avaient écouté la proposition de Céles qui était de faire la première de l’un de leur concert. Le groupe Rose Noire n’avait pas donné de réponse, il fallait comparer les emplois du temps de chacune, surtout d’Akua qui avait pas mal d’occupation. Une grande partie qui restait un mystère pour le reste du groupe. Aussi suite à cette proposition, la jeune fille les avait invité à la rejoindre dans la soirée à la rejoindre dans sa tante pour passer un moment entre fille et surement s’amusé toute la nuit. Finalement c’était Akua qui lui répondit.

-On ne peut pas te répondre, mais on va étudier la question. C’est où que tu es installé ?

Les infos récoltées tout le monde se sépara. Le groupe c’était divisé pour commencer leur recherche. Trouvé d’éventuel musicienne qui pourrais enrichir le son du groupe. Il fallait faire évoluer les choses. Ce n’était pas évident, car le groupe avait un son particulier et tenais à restait exclusivement féminin. Mais en plus du talent et même plus important il fallait trouver des musicienne qui pouvait s’entendre avec trois membre actuel du groupe. C’était aussi l’occasion d’écouté d’autre groupe et de s’amusé. Après tout elles étaient là pour ça avant toute chose.

La journée était passée rapidement finalement et le groupe s’était retrouvé se faisant un résumé de leur rencontre et découverte. Déjà quelques numéros de fille à rappeler pour étudié plus au clame leur style musical et avoir l’avis des deux autres. Au moins les choses avançaient positivement. Il arrivait l’heure de la proposition de Céles de la retrouvé dans sa tante. Dans la chambre d’hôtel Sue et June avait décidé de resté pour se reposé. Contrairement à Akua, les deux étaient moins fêtarde. Le punkette vivait presque autant de nuit que de jour, elle sortait souvent, faisait des nuit blanche, des soirées gaming et bien d’autre chose. Ainsi seule Akua se sentait encore en forme pour aller la rejoindre.

C’est donc en solo qu’Akua arriva à la tante de Célés. La punkette n’avais pas cherché à discuter, préférant avoir ses camarde en forme le lendemain, que les forcé et les faire mal joué pour la suite de l’évènement. Elle écarta la toile de la tante pour faire remarquer son arrivé.


-Hey salut, me voilà !

Akua n’avait pas perdu son sourire, même à deux ça ne lui enlevait sa motivation à s’amusé et son sourire.


-Bon il n’y que moi les autres sont trop fatiguer, mais t’inquiète je sais mettre l’ambiance pour trois.

Journalisée

Darthestar
Créature
-

Messages: 3053

avatar


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #6 le: Mai 26, 2016, 12:05:22 »

 -  On ne peut pas te répondre, mais on va étudier la question. C’est où que tu es installé ? 
 -  Vous pourrez me retrouver en haut de la colline derrière la deuxième scène du festoche. Il y a un petit chemin sur la droite pour y monter, et de là vous verrez nos tentes. Craignez pas de vous tromper, nous sommes les seuls à camper là-bas ! On se dit donc à ce soir !

Elle s'était bien doutée qu'elle n'aurait pas de réponses immédiates, mais le plus important était qu'elle ait put mettre au courant les membres du groupe de la Rose Noire, ainsi elles auront tout le temps d'en discuter entre elles pendant la fin de la journée, et le début de soirée avant de la rejoindre, ce qu'elle recherchait avant tout. Elle les vit à partir de là rapidement s'éloigner, apparemment elles avaient elles aussi quelques projets supplémentaires pour ce festival, plutôt que de simplement se produire sur scène, et leur faisant un petit signe de main pour leur dire au revoir, elle se décala pour rejoindre son groupe tout en se posant quelques menues questions, notamment une qui lui paraissait de la plus haute importance : Dans le cas où elles en seraient encore à douter d'ici ce soir, comment pourrait-elle les convaincre d'accepter la proposition ? Bon déjà, elle s'était assurée que les demoiselles viennent quand les autres lourdauds de son groupe ne seraient pas là, non pas qu'elle ne les apprécie pas, ou qu'elle doute de la capacités des filles de la Rose Noire de se défendre, mais elle savait que ses potes pouvaient parfois avoir le mot un peu lourd envers les minettes, chose qu'elle voulait éviter pour conserver dans cette demande un aspect complètement professionnel. Toutefois, cela ne suffisait pas, elle se devait d'avoir des arguments, un plan d'action, et écrasant sa tête sur ses bras, eux-même croisés sur la table, elle passa le reste de son temps ici à réfléchir, à coté de ses camarades qui cherchait encore à la taquiner un peu de temps à autres, de manière bien aimable.

- - -

Il était tard quand finalement le groupe des Over Spark se retrouva dans leurs propre camp, encore en train de ronchonner longuement vis-à-vis de l'insulte qu'ils avaient connu un peu plus tôt avant leur entrée en scène, et chacun avait déjà son idée de comment user le vieux grimoire pour se venger des demoiselles, cherchant un moyen plus ou moins direct de leur faire connaître les pires supplices. Pour autant ils ne se présserent pas, commençant par manger un repas copieux en silence, tout en se demandant chacun qui méritait, parmi les membres de la Rose Noire, et la femme qui les avait défendues, de subir en priorité les sévices psychologiques qu'ils avaient en tête, et tout le monde n'était pas vraiment du même avis, si bien qu'il allait d'abord falloir se mettre d'accord sur ce point. L'un deux brisa le silence, prétextant que si ils avaient quoi que ce soit à faire avant tout, c'était de se préoccuper du cas de la femme qui ne faisait pas partit du groupe de jeunettes, étant donnée qu'elle était la seule qui pouvait vraiment les emmerder, et qu'elle sera la plus dure à briser émotionnellement de manière quasi certaine. Mais cela n'était pas vraiment de l'avis des autres, tout particulièrement du chef du groupe, qui avait en tête une cible bien plus retord, et qui avait prouvée plus tôt qu'elle ne se laisserait pas descendre :

 -  Si on doit descendre quelqu'un, c'est cette petite starlette d'Akua. C'est elle qui maintient le groupe de la Rose Noire debout, les deux autres ont beaucoup moins de fan, et si on vire cette tarée, on peut s'assurer de faire sacrément mal aux deux autres.
 -  Je maintiens que cette Céles casse les rouleaux, il faut s'en occuper aussi rapidement !
 -  Au pire, on a rien pour viser plus d'une personne à la fois ?

La question laissa place à un blanc, et le chef du groupe fit un rapide signe pour leur demander d'attendre, avant d'aller chercher rapidement le grimoire dans ses affaires, et de commencer à feuilleter les pages poussièreuses de celui-ci en cherchant un quelconque maléfice capable d'affecter plus d'une personne à la fois... Ce n'était pas bien fructueux, il avait beau s'affairer sur des pages et des pages, les malédictions avaient largement tendance à être ciblée, de manière à s'assurer que celle-ci se produise de manière bien efficace, et qu'elle ne puisse pas être annulé par quelques bons pouvoirs provenant d'on ne savait quel mage incongru, ou prêtre béni des divinités. Il s'apprêtait à répondre à ses camarades aux sentiments vengeurs avec une certaine déception, puis il eut un moment d'arrêt, avant de faire courir à toute vitesse les pages sous ses doigts, une idée claire en tête, et un vil sourire aux lèvres, ayant sentit qu'il se rapprochait de la meilleure solution envisageable pour leur projet de juste revanche. Si ils ne pouvaient pas se permettre de les attaquer de face, et si ils ne pouvaient pas en viser plusieurs d'un coup, ils n'avaient qu'à attiré sur elles le regard d'une entité puissante qui ferait le sale boulot à leur place, non ? Et il venait tout juste de tomber sur la bonne créature.

 -  Les mecs, j'ai une idée, dites moi ce que vous en pensez. On peut pas maudire plusieurs personnes, mais si je vous proposais... qu'on appelle quelque chose pour les humilier. Voyez, il y a cette bête là, qu'on peut appeler pour pas grand chose, et qui semble apprécier tout particulièrement de s'occuper des jeunes femmes en s'assurant qu'elles ne puissent pas fuir son étreinte... Ca vous parait pas génial ? Avec un peu de chance, si on sait où elles se trouvent, on pourra même garder quelques souvenirs filmés !
 -  Pas mal... Je suis pour !
 -  Moi aussi, l'idée me plait.
 -  La même, on commence le rituel quand ?
 -  Maintenant mec, et dans 30 petites minutes, on pourra peut-être même entendre leur cris par dessus le son des concerts !

Il leur fallait une vingtaine de minutes pour pratiquer le rituel, et vu la motivation de chacuns, ils n'allaient pas chômer !

- - -

C'est d'ailleurs approximativement vingt minutes après cette discussion, dont elle n'avait bien sur aucune connaissances, que Celès entendit quelques bruits de pas au dehors de sa tente, comprenant par là que ses invités arrivaient. Elle était rentrée au camp plus tôt que prévue pour être tout à fait honnête, laissant le loisir à ses camarade de groupe de profiter pleinement de leur soirée en compagnie de l'alcool et de la clope, tandis qu'elle continuait quand à elle de se poser des questions vis-à-vis de sa capacité à convaincre les membres de la Rose Noire d'accéder à sa proposition. Certains diraient qu'elle s'en faisait trop, que ce n'était pas vraiment à elle d'autant s'affairer pour réussir à trouver un terrain d'accord, et ils auraient bien raison, mais quand tu es une femme au milieu d'un groupe de métalleux/rock-head bourrus qui normalement ne faisaient pas le moindre attention à une quelconque manière d'assurer leurs publics, il fallait bien que quelqu'un se charge de la paperasse, ainsi que des possibilités commerciales du groupe, et bien sur cela lui revenait. En tout cas, ravie d'entendre qu'un peu de compagnie s'approchait, la chanteuse ne manqua pas d'ouvrir l'entrée de sa tente avec hâte, et ne manqua pas d'exprimer un court instant de surprise quand elle remarqua que seule Akua semblait être présente, même si celle-ci lui offrit un sourire capable de faire fondre un coeur de pierre, à n'en pas douter, alors qu'elle décalait la toile de la "porte" :

 -  Hey salut, me voilà !
 -  Bonsoir Akua.
 -  Bon il n’y a que moi les autres sont trop fatiguées, mais t’inquiète je sais mettre l’ambiance pour trois.
 -  Je m'inquiète pas, ne t'en fais pas je connais ta réputation, vas-y installes toi donc.

La tente était un peu petite, mais pas grave, c'était tout aussi fun.
Journalisée


Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 213


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
Fiche
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #7 le: Juin 07, 2016, 08:59:41 »

Akua venais de rejoindre leur nouvelle amie Celes dans sa tante. Cette dernière avait invité tout le groupe pour passer une soirée entre fille histoire de s’amusé et déstressé de l’ambiance du festival. Pourtant Akua était venue seule,  Sue et June avaient préféré resté à l’hôtel. Pas qu’elles ne voulaient pas voir Cèles qu’elles appréciaient elles aussi, mais elles préféraient avoir la forme pour le lendemain. Akua par contre était habitué, elle passait des soirées et des nuits entières à jouer, sortir, faire la fête. Alors une soirée avec une amie après une journée de concert, ce n’était pas grand-chose.

Arrivée donc au camping où était installé Cèles, il n’avait pas fallu longtemps pour trouver sa tente. La situation expliqué, elle entra seule avec elle. Akua n’était pas venue les min vide, lui montrant un pack de bière.


-J’ai au moins apporté ça, on sait jamais si on a soif à trop parler.

C’est ainsi que toute les deux commencèrent à discuter, se racontant des souvenir de groupe. Akua parla surtout de son ancien groupe, de son batteur qui la baiser très souvent et vivement allant presque au viol.  Une des raisons principales de son changement de groupe. Puis elle parla plus joyeusement de Rose Noire, de la personnalité, des autres membres et même de leur projet d’agrandir le groupe. Bien sûr elle ne fut pas la seule à parler et elle l‘écouta raconté ses propre histoires.

Akua n’avait aucune idée du temps qui passait, mais s’amusait beaucoup.

Journalisée

Darthestar
Créature
-

Messages: 3053

avatar


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #8 le: Juin 08, 2016, 05:37:07 »

 -  J’ai au moins apporté ça, on sait jamais si on a soif à trop parler.
 -  Super ! Mais désolé pour toi, j'ai déjà soif perso !

Elle s'installèrent sans trop tarder, et le pack à peine posé, Cèles avait déjà commencer à l'ouvrir pour en prendre une et partir pour boire un bon coup, ayant complètement oublié ce genre de besoins plus tôt, alors que ses camarades de groupes s'étaient barrés avec l'intégralité du liquide qu'ils avaient amenés sur le camp. Enfin, tant mieux pour elles, Akua avait sut être parfaitement prévenante à ce propos, et la chanteuse profita avec grand plaisir de ses premières goulées d'alcool tout en regardant son amie s'infiltrer dans la tente et s'installée convenablement, afin qu'elles puissent passer une soirée agréable toutes les deux. Vrai qu'il était dans le fond un peu dommage que June et Sue ne soient pas là, car la jeune femme appréciait la compagnie des trois demoiselles, et pas seulement celle d'Akua, mais cela allait aussi être sûrement une occasion pour elle de mieux comprendre l'étrange demoiselle qui se trouvait en sa compagnie ce soi, ce qui n'était pas non plus un mal. D'ailleurs, elle voyait bien aussi l'occasion d'en apprendre un peu pus sur la Rose Noire, et il est vrai qu'il est toujours plus intéressant d'obtenir des informations d'une seule personne que de trois différentes, capable de chercher à garder quelques secrets en arrêtant les autres quand leurs langues dérapent... Enfin...

La soirée commença dés lors avec un grand plaisir, l'une comme l'autre purent dés lors échanger avec plaisir, s'exprimer sans détour et cela même dans les histoires un peu plus privée, ce qui fut un véritable plaisir pour Cèles, qui n'avait pas obligatoirement toujours cette occasion avec ses propres camarades, qui une fois arriver au soir, étaient généralement trop bourré pour avoir un discours intelligent et sensé. Ainsi, la chanteuse apprit qu'Akua faisait autrefois partit d'un groupe, mais qu'elle y servait clairement plus d'objet sexuel qu'autre chose, à tel point qu'elle en avait eut marre et s'était tirée dans un groupe exclusivement féminin, ce qui était une bonne chose. Cèles répondit d'ailleurs à cela avec un ton assez doux, comprenant un peu cela à cause d'un petit copain un peu violent autrefois, et dont elle avait réussit à se séparer grâce à l'aide de "Bedon", un des membres du groupe auquel elle appartenait désormais, et dont le pseudo n'était plus vraiment d'actualité après son régime aux légumes verts, dont elle raconta aussi quelques détails croustillants, et anecdotes amusantes. Finalement, elles parlèrent sans détour pendant un moment, et pendant ce temps là, Cèles prouvait qu'elle avait une descente d'alcool proprement monstrueuse, le pack étant déjà à un tiers vidé par sa faute, en une demi-heure de palabres amusées...

 -  Hé hé, et c'est là qu'on la vu, devant sa pauvre soupe au choux, en train de grommeler, alors qu'on était tous en train de déguster le meilleur poulet que je n'ai jamais bouffé de ma vie. Je te jure, je crois que je ne pourrais jamais oublier la tronche qu'il tirait !

Elle riait de bon coeur, et c'était une chose qui la changeait sûrement beaucoup, elle qui gardait naturellement un visage qui tirait soit vers le sérieux en privé, soit vers le charmeur sur scène, et toujours en ricanant, elle vint à nouveau étandre son bras vers le paquet de bières devant elle pour aller y chercher une nouvelle bouteille à vider en moins de deux, comme elle savait si bien le faire. Elle y allait un peu à l'aveuglette, non seulement parce qu'elles n'avaient dans le fond pas beaucoup de lumière dans la tente, la seule lumière leur parvenant provenant du festival en contre-bas, mais aussi parce que le geste se faisait plus machinalement qu'autre chose, et qu'ainsi son regard ne se tournait pas vers le pack, mais bien vers la charmante bassiste en sa compagnie. Qu'elle ne fut pas sa réaction du coup lorsqu'elle sentit quelque chose de mou et de gluant entre ses doigts, à l'intérieur du carton, la faisant sursauter en criant bien malgré elle, et faisant un petit bon en arrière pour s'éloigner bien malgré elle de ce qu'elle avait sentie, observant le pack avec une forme d'incompréhension. Remarquant d'ailleurs qu'Akua la regardant avec la même expression dans le regard, elle ne tarda pas à montrer le carton rempli de bière devant elle en reprenant son calme :

 -  Dé-désolé ! Y'as une saloperie dans la bière.... enfin dans le pack... Un truc tout gluant, ça m'as surprise ! M'en vais te la déloger d'ailleurs fissa !

Retournant vers le pack, s'étant placer à quatre pattes pour avoir la distance sans avoir à se tortiller dans tout les sens pour se rapprocher vue la taille relativement basse de la tente, elle y plongea la main avec détermination pour chopper ce qui s'y trouvait, les joues un peu rouges de honte suite à sa réaction, qu'elle n'avait honnêtement pas l'habitude d'avoir, encore plus quand il y a une potentielle spectatrice. Encore la faute à l'alcool ça, faudrait peut-être qu'elle consomme moins, ou moins vite en tout cas. Enfin, elle plongea sa main dans le pack, et n'y sentit absolument rien, ne comprenant pas trop où était passé ce qui l'avait fait tant sursauter, et elle s'apprêtait à ressortir sa main, bredouille, quand elle sentit quelque chose de moite se placer sur ses épaules, et l'applatir au sol, seule ses fesses restant surélevées alors que sa poitrine et son visage s'écrasa contre la bâche plastifiée qui servait de support à la tente. Incapable de comprendre ce qui se produisait, elle essaya tant bien que mal de se redresser, mais dénuée de force à cause de la position de ses bras, l'un bloquer par la forme lourde et visqueuse, et l'autre étendue devant elle, mais aussi clairement plus faible que le truc qui la maintenait au sol, elle se sentit bien vite très mal à l'aise, ne manquant pas d'appeler son amie à l'aide, d'une voix clairement inquiète :

 -  A-Akua ? Aide-moi ! S'il te plait je ne peux pas me relevée ! Il ... Il y a quelque chose qui me bloque !

De son coté, Akua pourra remarquer grâce à la lumière extérieur ce qui vient de s'enrouler autour de sa camarade, et il faut avouer qu'il ne s'agit pas là de quelque chose de très appétissant. Il s'agit d'un lourd tentacule, d'une couleur violacée étrange, et dont l'intégralité semble être couvert d'une couche visqueuse qui pourtant ne semble pas aider son amie à s'échapper de la pression de ce lourd membre qui n'as rien à faire ici. D'ailleurs, celui-ci se ressert lentement sur Cèles, comblant au plus que possible les échappatoire de la femme pour finalement paralysé l'intégralité de son buste, l'empêchant de se mouvoir ou de s'échapper alors même qu'elle tente pourtant de se servir de l'appui de ses jambes dans cette position pour s'échapper de l'emprise tentaculaire. Toutefois, ce qui resteras hors du champ de vision de la charmante Akua, c'est que dans son dos, deux autres formes du même genre ont déjà commencée à se mouvoir, et dés qu'Akua aura engagée le moindre mouvement envers son amie, les deux formes hostiles se seront jetées sur elle pour l'empêcher de lui venir ne aide, l'une l'enserrant au dessous des bras, l'empêchant d'avancer son buste vers Cèles, et l'autre glissant entre ses jambes avant de l'attraper rapidement par la taille, la tirant vers le haut tout en emportant la partie supérieur de la tente. Au final, Akua se trouve dans les airs, Cèles collée au sol, toutes deux dans une position qui ne leur permet pas vraiment de se défendre, tandis que la toile de tente tombe plus bas et continue de se déplacer un peu avec la brise, les laissant dans cette position gênante à la vue de tous, même si bien heureusement il n'y a aucuns spectateurs pour contempler cet étrange mise en scène :

 -  Ce...c'est quoi ce merdier ! Akua ... Akua ça va ?
Journalisée


Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 213


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
Fiche
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #9 le: Juillet 02, 2016, 02:13:42 »

Akua c’était assise dans la tente face à Cèles toutes les séparer par le pack de bière. L’une comme l’autre avait rapidement attrapé leurs premières bouteilles avant de partir en discussion. Les histoires sur les deux groupes s’échangèrent en première. Racontant l’histoire de leurs formations et de leurs intégrations. Arrivé à la bouteille de bière suivante, les deux musiciennes se racontèrent des histoires plus personnelles. Ainsi Akua après que Cèles avait ut déjà plusieurs petit ami. Cette dernière put alors apprendre que la guitariste était plutôt du genre a couché avec tout le monde sans jamais s’engager, mec comme fille. Forcément ça commençait à parler cul, mais pour le moment ça restait soft.

Cèles allait attaquer sa troisième bouteille quand subitement elle poussa un cri de surprise. Ce fut si soudain, qu’Akua elle-même en avait sursauté. L’ambiance de rire c’était transformé en silence. Akua la regarda se demandant ce qui se passait. De ce qu’elle comprit une bestiole était rentrée dans le pack de bière. Les joies du camping ! Se détendant, Akua la regarda se mettre à quatre patte pour chercher la dite bestiole et la sortir de là, elle ne manqua pas de regardé son beau fessier au passage. Un sourie s’affichant sur son visage au vue de ce dernier, mais il ne resta pas bien longtemps.

Alors que son amie semblait perdu Akua vit apparaitre un énorme tentacule visqueux et la bloqué au sol. Akua ne resta pas longtemps sans réagir. Une telle chose n’avait rien à faire sur Terre. Akua s’apprêtait alors à se transformé pour la sauvé, mais elle fut à son tour attrapé. Un tentacule était passé ses bras et un autre entre ses jambes le tout la soulevant du sol. La toile de la tente avait était emporté et Akua se trouvait suspendu au-dessus du sol. La geekette commençait à paniqué, car pour raison inconnue elle n’arrivait pas à se transformé, ses cheveux ne flottais plus derrière elle.


-Putain, c’est quoi cette merde ? Je n’arrive pas à me dégager. Cèles, tu peux attendre ton téléphone ? Il nous faut de l’aide !

Si elle-même ne pouvait pas les défendre, elles étaient dans une sacré merde. Akua ne connaissait pas la créature qui les attaquait, mais elle ne doutait pas que le danger allait vite arrivé.
Journalisée

Darthestar
Créature
-

Messages: 3053

avatar


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #10 le: Septembre 15, 2016, 09:53:00 »

L'incompréhension totale se lit sur le visage de Céles, qui essaye tant bien que mal de s'échapper de cette emprise malsaine, de se retirer en arrière pour ne plus subir ce bien étrange contact qui l'alarme de plus en plus, surtout qu'elle ne peut même pas tourner assez la tête pour observer ce qui vient ainsi la paralysée. Elle force, se débat, mais rien à y faire, avec le buste collé au sol, et les bras bloqués à coté de celui-ci, maintenue par le même lourd tentacule, elle n'as tout simplement pas assez d'appui pour se libérer, sans compter le fait que du coup, utiliser ses jambes ne l'aide pas plus, lui faisant juste relevé un peu plus son postérieur sans pour autant lui offrir quelques espoirs d'échappatoires. Pour l'instant elle reste encore assez confiante, ayant par bonheur la présence d'une autre personne à ses cotés pour l'aider, mais alors même qu'elle lui demande de l'aide, ne serait-ce peut-être que pour lui permettre d'enlever la saloperie qu'elle a sur le dos, elle entend sa camarade de soirée se mettre à crier sans raisons, avant de voir la lumière du festival éclairer les lieux, comprenant qu'elle n'avait pas été la seule à avoir un souci, mais surtout que quelque-chose venait d'envoyer la toile de sa tente au loin, révélant cette mascarade à tous. Quelle honte, l'idée même que l'on puisse la remarquée ainsi était en train de lui coller une rougeur écarlate sur les joues, et une gêne à nulle autre pareille !

 -  Putain, c’est quoi cette merde ? Je n’arrive pas à me dégager. Cèles, tu peux attendre ton téléphone ? Il nous faut de l’aide !
 -  Je ... Je peux pas ! Mes mains sont bloquées ! Akua qu'est-ce qui se passe ?

Elle ne pouvait pas voir Akua, et elle se sentait sacrément faible de ne pouvoir se libérer pour aller porter son aide à la jeune adolescente, elle qui devrait être la première à pouvoir se défendre pour pouvoir s'assurée qu'elle soit toujours en sécurité ! Mais rien à faire, la chose qui l'avait mise au sol était bien trop forte, et quoi qu'elle fasse, elle ne pouvait finalement que se résoudre à l'évidence même : Elles étaient toutes les deux maîtrisée par une chose inconnue, et elles allaient surement devoir attendre une aide extérieure pour pouvoir s'en sortir. Mais qui ? Elles étaient dans un coin reculé du festival, sur un lieu relativement élevée que peu connaissaient, et en plus elle savait très bien que si elle tournait ses espoirs vers ses camarades, ils n'allaient revenir que bien tard, sûrement à l'aube même, et tellement torchés qu'il seraient capable de prendre sa position pour une invitation à la baiser aussi sec. Elle ne trouvait pas de solutions, et fut d'ailleurs complètement bloquée dans sa réflexion quand elle remarqua enfin une forme devant elle, à mi-hauteur du sol, maintenue par deux sortes d'énormes appendices tentaculaires qui sortaient du sol. Les longs membres visqueux avaient apparemment placés la jeune demoiselle en face d'elle, sans qu'elle ne puisse savoir pourquoi, mais surtout... Qu'est-ce que c'était que ces merdes !? Elle n'avait jamais vu pareille horreur, et la simple contemplation de ces saloperies lui donnait des frissons. Et le pire, c'est qu'elle en voyait d'autres, indépendants, qui commencaient à sortir de terre sans raisons et à se rapprocher d'elles !

 -  Pu..Putain ... Bon paniques pas, on vas trouver une solution Akua... Je suppose que tu peux pas attraper ton tel non plus, hein ? Si ... si ces choses nous rapprochent, essaye de chopper le mien, ok ? Iiiiiiirk, qu'est-ce que ...!

Alors qu'elle essayait de rassurée sa camarade, peut-être bien inutilement étant donné que ça devait se voir sur son visage et à sa respiration qu'elle-même manquait complètement de calme en cette situation, quelque-chose venait de se glisser contre sa jambe, et commençait à remonter le long de son pantalon. Elle sentait au travers le tissu cette impression gluante et écœurante, et regardant autour d'elle à cette sensation, elle put remarquer deux choses qui rendait soudainement la soirée bien plus inquiétante : Non seulement s'aggloméraient autour d'elles de nombreux tentacules, bien plus fin que les formes massives qui les avaient maîtrisées, et dont l'extrémité s’élargissait pour devenir une sorte d'étranges surfaces planes munies de nombreuses petites ventouses, mais en plus, celle-ci semblaient déjà commencer à se coller à elles, ou plutôt à leurs vêtements, sans qu'elle ne sache pourquoi. C'est alors qu'elle observait Akua, dont deux de ces longs appendices avaient déjà fait le tour de sa taille, qu'elle put comprendre. D'un coup soudain, les deux membres tirèrent chacun dans un sens, et la tenue de la bassiste partit en morceaux, venant s'échouer au sol en de petits confettis alors que d'autres formes visqueuses commençait déjà à se placer sur le reste de ses vêtements. Cèles n'eut pas non plus à attendre longtemps, et elle put elle aussi sentir ses vêtements se faire déchirer, détruire, réduire en petits bouts de rien, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus que sentir la fraîcheur du vent sur sa peau nue.

 -  Bon sang, saloperie de tentacules de merde lâchez-moi ! A-Akua est-ce que tu vois quoi-que-ce soit qui pourrait aider !?

Mais tout ce qui pourrait être vue, ce sont de longs tentacules relativement épais qui sortent de terre à nouveau, prêt à continuer cet étrange rituel.
Journalisée


Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 213


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
Fiche
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #11 le: Octobre 18, 2016, 07:17:02 »

Akua était tenue au-dessus du sol par deux énormes tentacules sortis du sol. La geekette rageait, elle aurait voulu se libéré en se servant de ses pouvoir étrangement ses dernier semblait neutralisé.  Il ne lui fallut pas longtemps pour conclure que l’étrange liquide qui coulait sur sa peau devait y être pour quelque chose. Tenue comme ça, elle ne pouvait même pas bouger un bras pour attendre son téléphone dans sa veste. Malheureusement Céles était elle aussi coincé à ne pouvoir rien saisir. Contrairement à son amie, Akua était en hauteur et avec la toile de tente dégager, elle avait une bonne vue sur le reste de la colline Mais aussi sur un étrange vide, autour il semblait n’y avoir personne, pourtant au loin il y avait des trace vie, mais sa semblait si loin que personne ne les remarquait non plus.

Ne sachant pas quoi faire, elle regarda Céles qui et remarqua alors qu’au sol d’autre tentacule plus petit commençait à pousser dans périmètre.  Akua commençait à penser à ce qu’il allait leur arrivé, ça ressemblait trop à la situation classique dans les hentai quand un viol tentaculaire allait se produire. Même si gouté à ce genre de chose l’avais toujours excité, ce n’était pas vraiment dans ses conditions qu’elle aurait voulu vivre ça. Et comme pour confirmer son idée, ses là que les tentacules à l’aide de ventouse commença à déchiré ses vêtements.

-Et merde pas ça !

Quand sa veste c’était déchiré, son téléphone était tombé et c’était cassé. Ainsi rapidement Akua c’était retrouvé avec des lambeaux de vêtements sur elle et sa culotte noire avec des têtes de morts dessus. Elle ne portait pas soutien-gorge, avec sa toute petite poitrine ça la dérangeait plus que autre chose. Bon elle n’était pas venue là pour être sexy à la base non plus. Commençant à paniqué, se qui se sentait dans sa voix.

-Il n’y a que nous, une idée miraculeuse ? Par se que là je le sens vraiment pas.
Journalisée

Darthestar
Créature
-

Messages: 3053

avatar


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #12 le: Octobre 20, 2016, 05:41:54 »

Le son du festival était bien loin, distant, mais présent, et il était quasiment certain qu'avec un tel bruit dans les environs, elles pouvaient bien crier, s'évertuer à pousser des appels à l'aide de plus en plus fort si elles le désiraient, elles pouvaient être certaines que personnes ne serait en mesure de les entendre, ce qui n'arrangeait clairement pas leurs cas. Finalement, les festivités voisines de leur situation étaient même un tant soit peu traîtresses, car la lumière qui s'en échappait était suffisamment puissante pour leur permettre de voir ce qu'il se déroulait autour d'elles, et donc de rajouter une certaine dose de lucidité bien mal convenue dans le cas présent, car leur permettant de comprendre un peu ce qui était en train de se dérouler, et donc ce qui allait leur arriver sous peu à toutes les deux. Comment dire que cette situation de porno japonais était bien loin de plaire à Céles, encore plus que cette dernière ne comprenait clairement pas comment une telle chose était possible, une telle fiction ne pouvant normalement pas se produire dans la réalité ! Des tentacules magiques ? Grotesque, inconcevable ! Mais pourtant c'était bien le cas, et le pire c'est qu'elle se sentait bien effeuillée au fur et à mesure, perdant l'intégralité de sa tenue à mesure que les formes visqueuses s'occupaient de ses affaires. Elle espéraient bien d'ailleurs que ce n'était pas le cas pour Akua, qu'elle ne pouvait pas voir d'où elle était, mais la teneur de leur discussion n'était pas vraiment pour la rassurée sur ce point, encore moins après les paroles qui suivirent de la part de sa camarade :

 -  Et merde pas ça !

Chiotte ! Céles voulait clairement se défendre, empêcher tout cela se produire mais ... elle était faible, non seulement elle se débattait depuis un moment sans résultat, ce qui avait passablement sapé ses forces, mais en plus, c'est avec une certaine décontenance qu'elle découvrait lentement ses muscles se relaxé, se faire moins puissant, plus calme, sans qu'elle n'en comprenne vraiment la cause. Elle ne pouvait après tout pas le comprendre, mais Akua, qui devait sûrement commencer à ressentir la même chose, avait bien plus de cartes en mains pour l'envisager, elle qui avait quand même un minimum l'habitude des créatures magiques et autres étrangetés du genre : L'huile dont semblaient être recouvertes les tentacules avait surement quelques propriétés inconsidérés, et la première semblait être de relaxé les muscles par voies cutanées, ce qui n'allait clairement pas les aider à se défendre à force, voir finalement de les transformer en simple poupées incapable de faire autre chose que de subir les assauts honteux des formes tentaculaires. En parlant de cela, celles dotées de ventouses semblaient désormais s'en allée, ayant remplie leurs affaires, laissant ainsi bien plus de place pour les autres, qui commençait lentement à se rapprochée, de manière presque dramatique, comme si elles se délectaient de la situation dans laquelle les deux femmes étaient désormais plongée. Et quand la voix tremblante d'Akua parvint aux oreilles de Céles, ce fut bien plus du désespoir que ressentit la chanteuse, comme si la défaite se faisait de plus en plus absolue :

 -  Il n’y a que nous, une idée miraculeuse ? Parce que là je le sens vraiment pas.
 -  Je... Je ne... Je ne sais pas Akua... Je n'en ai aucune idée, je ..hnnn !

Quelque-chose de terriblement désagréable venait de passer entre ses jambes, et de frotter sur son intimité alors même qu'elle essayait de répondre à la bassiste, quelque-chose que la chanteuse comprenait comme étant l'une de ces formes visqueuses environnantes qui avait enfin décidée de se mettre en action. Avait-elle dit désagréable ? Ce n'était pas exactement vrai, dans le fond ça l'était pour la simple et bonne raison que justement, le toucher de cette chose était bien plus agréable qu'elle l'avait imaginé, et cela rendait les choses d'autant plus terrifiante, car elle n'imaginait pas la honte, l'horreur, la terreur de se retrouver violée par ces choses immondes et d'en retirer suffisamment de plaisir pour l'accepter sans broncher ! Akua de son coté, pouvait voir l'un de ces longs membre s'approcher aussi de son entre-jambe, mais contrairement à ce qui était visible de prime abord, elle put rapidement remarquer que l'horrible chose commençait à se déployer à son extrémité, libérant alors une zone un peu plus plate, non-munie de ventouse ce coup-ci, mais d'une multitude de petite formes violacées, dont le frétillement n'annonçait rien de bon. Et quand ce tentacule étrange se glissa sous sa culotte à tête de mort, la jeune femme put sentir le moindre de ces petits picots de chair commencer à stimuler sa fente, son clitoris, son bas-ventre avec une sensation de douceur vicieuse, de volupté sacrilège, comme si le tentacule la poussait par des moyens tout à fait inconcevable à perdre la tête face à un plaisir malsain, mais qui, il fallait l'avouer, devait être bien présent.

 - A... Akua... je... je n'arrives pas à... à me contrôler... Aides moi pitié... Ces choses sont en train de me faire vriller !

En effet, sans encore parler de pénétration, la chose qui s'était frotter un poil plus tôt à l'entrejambe de la chanteuse était en train de s'appliquer à passer bien rapidement le long de sa fente, frottant tout du long sans oublier son bouton de plaisir, commençant à la forcer de se mordre les lèvres pour ne pas laisser échapper de doux soupirs de plaisir. Son corps était en train d'abandonner, encore plus que les passages visqueux, mais délicieux, avaient déjà commencé à se faire s'entrouvrir son entrée intime, et ainsi à affecter ses chairs plus sensibles, sans parler du doux bruits de succion qui n'aidait pas la femme à garder les idées claires. Pour autant, même si elle appelait à l'aide, elle n'avait aucune idée de comment sa camarade de soirée pourrait l'aider, car elle semblait dans la même situation qu'elle, plus encore même car pour la pauvre jeune femme suspendue dans les airs, deux autres longs tentacules s'étaient approcher de sa faible poitrine, non pas pour s'enrouler autour comme dans ces hentaïs plein de jouissance, mais plus pour venir appuyer sur les tétons d'Akua, y déposant une quantité non négligeable d'huile qui se mit lentement à couler sur le reste de son corps révélé à la fraîcheur nocturne.

Et c'est dans cette situation qu'elles furent enfin rapprocher, car manipulée dans les airs, Akua put se sentir soudainement déplacée par les tentacules, qui la déposèrent dés lors juste devant sa compagne du soir, Céles observant enfin sa camarade, assaillie par les même formes visqueuses qu'elle, et plus particulièrement, les yeux rivés sur cette étrange forme tentaculaire qui s'attaquait à l'entre-jambe de son amie avec un vice inconcevable normalement. Toutes ces petites formes violacées qui se déplaçaient sur le corps de la jeune femme, qui glissait sur sa peau, produisant d'étranges bruits... c'était assez pour lentement achever l'esprit déjà embrouillé de Céles, débloquant définitivement, et bien malgré elle, ses instincts lubriques.

 -  Aaaaah.... Hmmm Akua je... Je me... hhhhnnn... me sens bien !... Pa-Pardon mais c'est ...hnnn... c'est bon !
Journalisée


Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 213


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
Fiche
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #13 le: Décembre 09, 2016, 07:53:10 »

Akua commençait à paniqué, le fait de plus pouvoir utiliser ses pouvoir, la faisait se sentir terriblement vulnérable. Ce n’était pas la première fois qu’elle allait se faire prendre par quelque chose d’inhumain, mais les autre fois comme avec le vampire, ses pouvoirs lui donnaient confiance en elle et un certain contrôle sur la situation, mais ici, elle ne contrôlait rien du tout. Et chose pire encore à ses yeux elle avait une de ses amie prise dans la même situation qu’elle, une personne normal et pas lié à terra ou sans pouvoir. Elle n’osait même pas imaginer ce qu’elle avait dans la tête en ce moment. Si seulement elle pouvait appeler konata à l’aide.

Le long de ses jambes, elle sentie de nouveau un tentacule plus fin monté, Akua ne put s’empêché de regardé et de voir l’horreur de la chose. Le bout se divisait en de multiple tentacule minuscule de couleur violacer le tout continuait à monter le long de sa jambe jusqu’à rejoindre sa culotte. Sans la moindre difficulté il se glissa à l’intérieur et déjà s’attaqué à son sexe les petits tentacules venant la stimulé avec une précision diabolique. Le plaisir qu’elle en ressentie la fit rapidement mouiller, dans un sens c’était l’avantage d’avoir une riche vie sexuel, ça lui permettait de rapidement se mettre en condition et vue la situation c’était préférable. Ses force l’abandonné, son corps se détendait face à se liquide apaisant, malgré la situation elle était détendu et même sa poitrine écrasé par les tentacules n’arrivait pas à déclencher suffisamment de réaction pour lutter. Seul son esprit arrivait encore à fonction et encore ses pensées étaient de plus en plus infectées.

Comment ne pas repensé à sa rencontre avec Slimia ? Cette dernière l’avait violé, mais elle s’y était pris avec une maitrise impressionnante, la créature avait déformé son corps l’avais littéralement labouré et pourtant jamais elle ne lui avait fait le moindre mal montrant une maitrise parfaite. Mais cette chose ne semblait pas du tout dans le même genre, elle n’imaginait pas le moindre signe de pitié et l’imaginait mal se soucier du fait que ses victime souffre ou non.

Akua fut alors déplacé devant Céles chacune explosé à l’autre comme une victime des tentacules chacune destiné à se viole qui à leur yeux était maintenant inévitable. Céles pouvait voir alors que malgré la situation Akua restait plutôt clame, elle ne criait pas à l’aide, elle ne pleurait pas de désespoir, a vrais dire elle ne disait rien du tout et son expression était vide. Elle se préparait mentalement à ce qui l’attendait. Il lui restait plus qu’a espéré que quelqu’un arrive pour les aidé où qu’après se viol elles soient laissé vivante et pas en trop mauvaise état. Les premières paroles qu’elle finit par prononcé ce fut pour répondre à Céles et ses excuses.


-Laisse toi portée par le plaisir se serra moins dure, mais ne plonge pas dans la folie, c’est se que cette chose cherche…

Sa vois même tenté par le plaisir, n’était pas déformé. Akua avait l’habitude de prendre du plaisir tout en faisant autre chose voir même dans des lieux publique. Si bien qu’elle avait l’habitude de parler en même temps et de taire complétement son plaisir.


-Laisse toi aller, mais ne perd pas espoirs. À la moindre faiblesse je détruirais cette chose je te le promet !
Journalisée

Darthestar
Créature
-

Messages: 3053

avatar


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #14 le: Décembre 19, 2016, 02:50:24 »

La femme parlait plus machinalement qu'autre chose, ne pouvant vraiment s'exprimer de manière complexe avec la torture physique qui était offerte à son corps, celui-ci se mettant lentement à bouillir, à perdre de ses forces, mais surtout à lui faire oublier lentement toute tentative de résistances, même mentale, tant l'effort coûtait face à la puissance de ce qui était en train de la soumettre par le plaisir. Elle voulait s'excusée auprès d'Akua parce qu'elle ne pouvait l'aidée, alors elle l'avait fait. Elle voulait s'excusée auprès d'Akua parce que son corps la trahissait de plus en plus, et l'obligeait lentement à s'abandonner aux sensations qui la faisait bien malheureusement vibrer, et elle l'avait fait. Dans le fond, elle aurait voulue continuer de combattre sans fléchir, mais cette chose qui les attaquait était bien trop forte pour être vaincue par sa seule volonté, et bien qu'elle veuille encore et encore prouver qu'elle était capable d'être supérieur à un contact aussi abrupte, aussi inhumain, elle ne pouvait que se l'avouer désormais : elle était une proie, et surtout, une proie qui avait perdue face à son prédateur. Alors elle s'excusait, mais en sachant très bien que cette chose qui, entre ses jambes, étaient en train de lui faire perdre la tête; ne saurait s'arrêter en si bon chemin, et qu'elles n'étaient qu'au début de leur supplice ! Alors elle profitait de ce dernier instant de lucidité, avant que finalement sa belle camarade bassiste ne la voit perdre définitivement le peu d'esprit qu'il lui restait, espérant qu'elle ne saurait lui en vouloir.

 -  Laisse toi porter par le plaisir ce sera moins dur, mais ne plonge pas dans la folie, c’est ce que cette chose cherche…

Que dire à cela ? En faite, pendant un instant, quand elle eut à lui dire cela de la voix la plus calme possible, Céles ne put que lui offrir un regard désespéré, parce qu'elle lui demandait était tout simplement inconcevable pour elle, surtout alors qu'elle était graduellement en train de se faire poussée dans ses retranchements ! Accepter le plaisir, mais ne pas en devenir folle ? Impossible, tout simplement inconcevable même, car plus cette chose lui faisait plaisir,plus sa résistance s'amenuisait. Aussi honteux que cela était, elle rêvait déjà de se faire prendre, elle rêvait déjà que finalement cet objet visqueux, étrange, qu'elle devinait épais aussi, vienne cesser de la faire languir pour finalement lui offrir son honteux présent en elle, et ne tiendrais qu'à elle, elle aurait sûrement déja abandonnée si elle s'était retrouvée seule dans cette galère. Mais non, elle n'en avait pas le loisir, elle arrivait à se retenir parce qu'Akua était là, et ... et ... et elle lui disait en toute simplicité de ne plus résister ? La confusion vint à l'étreindre, quand finalement la chose en profita pour s'étendre, puis venir mettre une large claque sonore sur sa fente, écrasant violemment son bouton de plaisir et manquant de peu de la faire crier de joie sous ce mélange odieux de bonheur et de douleur. Elle se tendit d'un coup devant Akua, gesticulant un peu en finissant par lâcher un vain couinement, puis contempla sa camarade, épuisée et honteuse devant son calme olympien, et l'entendit reprendre la parole, l'écoutant comme elle le pouvait alors que son esprit perdait à nouveau un petit brin d'une mince résistance :

 -  Laisse toi aller, mais ne perd pas espoirs. À la moindre faiblesse je détruirais cette chose je te le promet !
 -  Je pourrais pas... Akua... Aaaah... je ne peux pas... 'ardon... MMMnnhh... Par'on...

Elle essayait de s'exprimer de la manière la plus intelligible possible, mais tandis qu'elle essayait d'échanger avec sa camarade, la longue forme épaisse qui se trouvait entre ses jambes continuait de claquer sa fente, la faisant non seulement hoqueter de plaisir, mais surtout lui embrumait l'esprit, au point qu'elle n'était même plus capable de prononcer un simple mot convenablement. D'ailleurs, elle n'était pas la seule à faire l'objet des attaques viles de ces tentacules désagréables, car si elle avait bien essayée de répondre, celle qui parvenait encore à résister le mieux à leur emprise débilitante, c'était la bassiste à la longue chevelure, et c'est avec une certaine forme de conscience viciée que ces longs appendices visqueux observait ce triste refus de se laisser faire. Se plaquant donc contre l'intimité d'Akua, au plus près possible, la pauvre jeune femme put sentir les formes longues et honteusement plaisantes s'infiltrer en elle, venir prendre d'assaut le coeur de ses chairs sensibles, et commencer à en stimuler les moindres parties avec une application aussi troublante qu'efficace ! Le but ? Vaincre la seule capable encore de résister à la vision de leur déchéance, et si elles n'avaient aucune idée de la nature normalement magique de leur proie, elles ne manquèrent pas pour autant de faire le maximum pour la briser, la pauvre pouvant remarquer que quelques camarades huileuses commençaient à s'approcher d'elle pour venir se joindre aux festivités ! Et pendant ce temps là, sa pauvre camarade couinait, son entre-jambe rougie par les coups, mais d'autant plus sensible à la moindre caresse produite par son horrible attaquante du coup.

Quand à la pauvre Akua, alors qu'elle put lentement voir sa camarade essayer tant bien que mal de ne pas s'avouer vaincue, de ne pas perdre la tête face aux folies dont elle était l'objet, elle vit un long tentacule, bien plus épais que sa consoeur, s'approcher de plus en plus près de sa fente, forçant l'autre à quitter ses caresses préliminaires pour lui laisser l'accès de l'antre huilée de la bassiste. Cela ne promet rien de bon d'ailleurs pour la pokémorphe, mais elle n'a plus vraiment le choix, surtout que pour la rendre plus facile à prendre, elle sent que ses jambes sont écartées par les autres formes visqueuses qui la maintiennent soumise à leur emprise, la préparant pour qu'elle soit la première à ouvrir la partie la plus importante de la soirée. C'est donc avec une lente horreur qu'elle put sentir cet objet, aussi écœurant que plaisant, commencer à forcer contre son intimité, puis réussir progressivement à y rentrer son extrémité, avant qu'une onde visible sur celle-ci lui permette de prendre un grand élan, et de s'enfoncer d'un coup en elle, glissant immédiatement tout au fond d'elle, pour enfin venir buter contre le col de son utérus, non sans la laisser voir une bosse obscène apparaître à la naissance de son bassin ! Céles en voyant ça ne sait plus où mettre son regard, et finit d’ailleurs par rester là, complètement hypnotisée par ce monticule anormal au niveau du bas-ventre de son ami, tandis qu’elle bave de bonheur en ressentant les lente et délicieuse caresse que produit le membre étrange sur sa propre fente en feu. Elle ne pensait qu'à une chose désormais, se faire fourrer, et elle savait très bien que ce serait la fin pour elle, la venue d'une totale perte de contrôle... mais bon dieu ce qu'elle désirait être là, comme Akua, à avoir ce long et vif tentacule qui bouge à toute vitesse en elle ! Elle le voulait ...

Et pendant ce temps là, un autre tentacule approche avec une certaine vilenie du petit trou de la bassiste dont l'antre se fait allègrement visitée par l'un des membres les plus épais qu'elle n'ai sûrement jamais connue !
Journalisée



Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox