banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Konchaka [PV Mascote]  (Lu 2135 fois)
Ariman
Créature
-

Messages: 785



Voir le profil
FicheChalant
« le: Mars 23, 2016, 06:22:23 »



Situé hors de la juridiction de l'empire Tekhos, Konchaka était une planète perdue et désertique et bien que disposant d'une atmosphère respirable la chaleur le jour et le froid glacial la nuit rendait les conditions de vie éprouvante. Néanmoins Konchaka n'était pas une planète dépourvue de vie. La planète disposait de quelques villes et village habitable dont l'existence dépendait principalement des nappe phréatique contenant de l'eau où du pétrole permettant d'alimenter des engins motorisé bricolé ou faire pousser de maigres récoltes suffisamment résistante aux climats extrême de la planète. La population est composé généralement d'humains et de terranides. D'anciens pillard de l'espace et leurs esclaves bannis sur ce monde perdus sans espoir de retour ainsi qu'une dangereuse race de Xenos aux allures entre le lézard et l'insecte appelé les maraudeurs Rakgol des créature anthropophage et cruelle. Outre les Xenos il existait de nombreux danger dans les désolation comme les monstre errant comme les musculeux Ogr des sable, les vers titan où les Ambull mais le plus gros danger pour Humain et Terranide restait quand eux même.



La population de Konchaka avait lentement régressé à un moyen âge technologique virant souvent à la tyrannie barbare. Les abris qui les abritaient étaient généralement des forteresses sensée non seulement à résister aux tempêtes de sables et aux Xénos enragés mais aussi aux pillards cannibale, les mutants dégénéré ou des voisins rivaux et suffisamment ambitieux pour essayer de voler les ressources de ses voisins. La seule lueur d'espoir pour la populace de ce monde perdu était les rare venues du vaisseau noir du déchu un ténébreux seigneur de guerre venant de l'espace et recherchant généralement à recruter des soldats. Malgré la sinistre réputation du déchu son arrivé était toujours fêter car non seulement il avait l'air de bien traiter ses recrues mais il laissait souvent quelque chose afin de permettre à la citée élue par son arrivé de survivre plus longuement. Néanmoins les arrivée du Déchu était un évènement rare et les habitants des citées devaient tromper leur ennuis en travaillant pour leur survie où en se distrayant en allants aux arènes de gladiateurs ou via les camelot itinérant proposant de faire des tours distrayant où en proposant leur culs si ils pouvaient espérer survivre un jour de plus.



Carcassa était l'exemple même d'une de citée pourris de Konchaka. C'est un vaste bidonville de ferraille entouré de haut murs garnis de pics rouillé et de cage contenant des prisonniers criminels mort ou en train de dessécher au soleil. La vie à Carcassa y était horrible mais elle était toujours mieux que le désert et les horreurs qui s'y trouvaient. Les seuls bâtiments digne d'intérêt était la demeure du baron gérant cet endroit, l'arène de ferraille mais surtout le marché à viande où était parqué les esclaves capturé par les chasseurs du baron où les vaincus de citées rivales. On déterminait leur utilité en fonction de leur conditions physique où encore leur critère de beauté quand au reste ils étaient recyclé et amené dans les auberge où leur utilité était relatif au ragout qui était préparé aux clients.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mars 23, 2016, 08:21:11 »

Il ne fallut pas bien longtemps pour que Timothée constate la misère de ce monde désolé. Il avait échoué à Carcassa au gré de ses errances stellaires. Vaisseaux branlants, stations rouillées et planètes reculées étaient son quotidien d’artiste itinérant. Sa vocation : offrir un peu de joie à ceux qui en avaient besoin. Une tâche démesuré pour lui qui était si petit, mais il s’y tenait, poussé en avant par un altruisme à toute épreuve.

C’était le soir. Le soleil couchant dardait ses rayons obliques et cramoisis sur le bidonville. La chaleur accumulée tout au long de la journée ne s’était pas encore dissipée. Le jeune Terranide souris émergea d’une venelle ombragée. Il fut un instant ébloui par les reflets métalliques d’un bâtiment aux allures de carcasse mécanique. Tôle, roche et poussière composaient le décor surchauffé de la fiévreuse localité. Timothée avait peine à croire que d’ici quelques heures à peine, le thermomètre tomberait sous zéro. Il suait à grosses gouttes, son souffle était court. Son pelage brin, rendu graisseux par la saleté ambiante, lui collait au corps. Pour autant, il conservait un aspect bien plus avenant que les autochtones. Son visage d’aimable rongeur, aux grandes oreilles rondes, aux yeux noisettes, au museau mignon, témoignait d’une douceur étrangère à Konchaka. Sa mise également dénotait. Elle était trop colorée, trop propre, en dépit de l’usure. Une ample tunique vert pomme, un jean bleu marine, des souliers blancs... Timothée ne mesurait qu’un mètre et pourtant il attirait le regard. Il en était conscient, cela ne le dérangeait guère. Il tenait d’une main son baluchon de voyage. De son autre main, il chassa quelques insectes, attrapa un mouchoir dans sa poche et s’épongea le visage. Il reprit ensuite son chemin, insouciant, comme toujours. Il cherchait une auberge où passer la nuit et, sûrement, offrir un de ses spectacles de magie.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 785



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Mars 23, 2016, 09:16:51 »

Carcassa n'avait rien d'un endroit agréable c'était en fait un véritable coupe gorge et si une partie des gens présent étaient fatiguer en s'échinant à faire pousser leur pitance ou creuser des trou pour collecter de l'eau ou du pétrole, d'autre beaucoup moins engageant avaient déjà le jeune Terranide dans leur collimateur. Il eu l'impression de ce sentir épié ce qui le força à aller à la première auberge.

Quand il entra il trouva l'endroit sale et médiocre. Le bâtiment était de forme rectangulaire est composé d'un rez-de-chaussée et d'un étage, La toiture semblait avoir des trous en de nombreux endroits. Au rez-de-chaussée, se trouvait une salle pouvant contenir 10 personnes. Des rats sortant de la cuisine et des odeurs d'urines mélangées à de vagues relants de cuisine  atteste de la qualité de l'auberge tandis que le cuistot semblait prépare une tourte à la viande grisâtre à l'odeur rance qu'il est fort déconseillé de manger. L'auberge était remplis de mercenaires qui, pour quelques pièces ou du troc, acceptent tout contrat et de receleurs fourguant leur camelote. De plus la proximité d'un temple, amène parfois à côtoyer de drôles de religieux en guenilles noire et portant des masques composé d'os et de crânes.

Derrière un bar en véritable chêne mais rongé par les champignons se trouvais l'aubergiste du nom de Théon. Si en apparence il semblait avoir vingt ans cet humain avait en réalité 80 ans à cause des nombreux traitement de jouvence artificiel acheté hors de prix. Arnaqueur et pilleur dans l'âme en plus d'être aubergiste il as souvent été vu en train de dépouiller ses clients qui ont connu une fin brutale dans son auberge. Par ailleurs il préfère s'entourer de jeune et affiche un malaise ostentatoire en présence de personne plus âgé. En réalité Théon était un véritable psychopathe assassinant les gens plus âgé que lui et ayant l'habitude de faire valoir sa virilité sur son personnel à l'auberge ou même les prostituer pour quelques pièces ou litres de pétroles. L'homme était lâche mais suffisamment vicieux et patient pour frapper là où on ne s'y attend le moins mais Timothée était incapable de savoir à quel monstre il avait affaire quand il le vis.
« Dernière édition: Mars 23, 2016, 09:33:27 par Ariman » Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Mars 23, 2016, 10:25:09 »

À la vue de l’auberge, de sa clientèle, et à l’odeur émanant de la cuisine, Timothée se demanda s’il ne devait pas poursuivre ses recherches. Mais il était cependant trop heureux d’enfin échapper à la chaleur extérieure, ainsi qu’à la sale impression qu’il avait commencé à éprouver. De surcroit, le tenancier semblait fort sympathique. Cela acheva de le convaincre. Après être resté quelques secondes indécis près de la porte, il s’avança vers le comptoir et s’immobilisa à environs un mètre de celui-ci. S’il était allé contre, sa petite taille l’aurait fait disparaître à la vue de l’aubergiste. Il leva la tête vers celui-ci et demanda très poliment :

« Bonsoir. Il vous reste une chambre, s’il vous plait ? »

Sa voix juvénile trahissait un peu de fatigue. À nouveau, il s’essuya le visage avec son mouchoir, n’ayant guère l’habitude d’autant suer. Il faillit commander à manger par la même occasion, seulement il jugea préférable de piocher dans ses vivres. Il n’avait pas spécialement envie de s’ouffrir d’une indigestion.

« J’ai de quoi payer », ajouta-t-il tout de même.

En général, c’était les mots magiques à prononcer pour ne pas se voir opposer un refus.

Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 785



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Mars 23, 2016, 11:20:46 »

Théon se pencha pour mieux regarder son client. Un Terranide souris à l'allure misérable mais encore frais et jeune. Il pris un air intéressé et un sourire des plus carnacier se dessina sur son visage. Il fut quand assez étonné de savoir que le Terranide avait de quoi payer.

- Ouais il m'en reste. Cela vaux deux pièces par nuit payable d'avance. Pour une pièces de plus il y as l'bain en prime.

Théon attendis qu'on le paye et appela un de ses employer pour guider Timothée jusqu'à sa chambre. Ce fut une jeune Terranide renard presque de son âge qui fut son guide et le guida jusqu'à la chambre.

L'étage au dessus était pas mieux qu'en bas. La chambre était composé d'une paillasse miteuse composé d'un matelas taché certainement bourré de puce. Il n'y avait pas de verrou à la porte et la chambre avait pour seul ameublement une vielle chaise et un coffre de rangement métallique. En allant vers la chambre Timothée avait remarqué que si il voulait se laver il devait aller à une autre salle ou se trouvais un vieux tonneau métallique remplis d'eau propre avait assuré son guide Terranide. Il y avait aussi une autre salle à l'odeur infecte servant certainement de latrine commune.

Une fois que Timothée eu fait le tour du propriétaire la Terranide se montra assez entreprenante à sa grande surprise.


- Dis donc tu as un joli minois malgré toutes cette crasse cela te dirait de t'amuser avec moi contre une pièce je serait très doux. Demanda t'elle dévorant Timothée du regard.

Visiblement c'était un service en plus proposé par l'auberge.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Mars 24, 2016, 12:21:20 »

« Heu, quoi ? »

Pris au dépourvu par cette proposition, Timothée cessa de considérer son lit au douteux matelas pour faire face à la renarde. Elle était fort jolie, il n’allait pas le nier, mais il n’était pas venu ici pour ce qu’elle sous-entendait. À l’expression de son visage, il fut aisé de deviner qu’il n’avait pas tout de suite compris de quoi elle parlait. Lorsqu’il ce fut reprit, ce fut l’embarras que ses traits exprimèrent.

« Non non, navré. Heu, je crois que je vais pouvoir me débrouiller tout seul. Merci de tout m’avoir montré. »

Son refus demeurait définitif. Et il s’en retourna à ses primes réflexions. Si le matelas était trop pourri, il dormirait à même le sol. Quant aux latrines, il devrait bien s’en accommoder. Pour l’instant, il se rendit à la salle de bain et vérifia l’état de l’eau. Quelque peu troublée par sa guide, il n’envisageait plus de se laver, mais simplement de se débarbouiller les mains et la tête, ce qu’il pouvait faire sans rien retirer. Il n’était pas dans ses habitudes de faire des manières. Néanmoins, cette ville avait une atmosphère vraiment oppressante. Il aurait probablement du mal à trouver un endroit propice à un spectacle et cela l’ennuyait.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 785



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Mars 24, 2016, 01:25:26 »

- Mmmf ! Dommage ! Dit la Terranide qui ne cacha pas sa déception et redescendit laissant Timothée seul sans se rendre compte qu'il aurait eu certainement des surprises si il avait accepté. Théon n'employait que des garçon dans son auberge et vu que l'obtention d'une esclave féminine était hors de prix l'aubergiste c'était accommodé à employé certains de ses garçons aux joli minois et grimé pour paraître plus féminine afin d'appâter la clientèle. Vu que la moitié de la population de Konchaka était bisexuelle où même des omnivores adorant le bizarre Théon s'en était très bien accommodé et faisait des bénéfices. D'ailleurs alors qu'il se rendait à la salle d'eau pour se débarbouiller Timothée entendit des râles et des couinement provenant d'une des chambres ainsi que des grincements.

En arrivant à la salle d'eau Timothée vis que l'aubergiste n'avait pas mentis sur l'état de l'eau. Elle semblait propre et claire bien que tiède. Bien que taché par le tartre la salle d'eau était assez propre ce qui contrastait assez avec le reste de l'auberge. Il alla se nettoyer le visage quand un hurlement terrifiant le fit sursauté. En regardant par la fenêtre communiquant avec dehors une scène terrifiante lui donna des frissons.

Un géant monumental de presque trois mètres revêtus d'une armure en plaque de céramite entièrement recouverte de sang sécher et de poussière était en train de camper dehors en face de l'auberge. Son visage était caché derrière un masque d'acier façonné en forme de tête de chien enragé. Il semblait à peine humain et il portait une arme. Une longue hache tronçonneuse à deux mains.


- JE SUIS LE DISCIPLE DE CROX ! QUI DEFIERA LE CHAMPION DU SEIGNEUR DES CRÂNES ! Beugla t'il.

En bas Timothée entendis du remue ménage et une bordée de jurons tandis que le géant se mis à hurler à nouveau son défis.


- JE SUIS LE DISCIPLE DE CROX ! QUI DEFIERA LE CHAMPION DU SEIGNEUR DES CRÂNES !

Un long moment passa avant qu'un des mercenaire ne ce décide de sortir de l'auberge à son tour. Il n'était pas aussi grand que le colosse en face mais Timothée remarqua que le mercenaire n'était pas non plus totalement humain. C'était un cyborg au corps irrémédiablement modifié, câblé pour l'agressivité et le combat revêtus d'un mélange de pièces d'armures carapace et de côte de maille renforcé par du cuir bouillie. Un de ses poings était entièrement hérissé de lames de couteaux. De son autre main il tenait un fendoir dentelé et vus son allure agressive il était prêt à en découdre.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mars 24, 2016, 11:28:42 »

« Ces gens sont dingues... » murmura Timothée, face à la fenêtre.

Il ne comprenait pas ce besoin de violence. La vie n’était-elle pas assez difficile pour ne pas en rajouter ? Quoi qu’il en soit, il n’avait pas à intervenir dans ce duel idiot. Que ces types s’entretuent et laissent tranquilles les petites gens. Le jeune Terranide n’aidait pas les bellicistes et n’avait pas de compassion pour eux. Il détacha ses yeux noisettes du titan ô combien impressionnant pour les porter sur la ville. Aussi misérable qu’elle puisse être, les reflets de l’acier rouillé sous le soleil mourant avait un certain charme. C’était en tout cas un paysage atypique. Les ombres s’étiraient, envahissaient les rues. Sous peu , l’astre du jour s’en serait allé, abandonnant à l’obscurité Carcassa. Dès lors le moment serait propice pour une représentation. Mais où la tenir ? Pas ici, dans cette auberge. Peut-être y avait-il une place à proximité ? Le duel entre le champion et le mercenaire débuta avec force cris, grognement et fracas d’acier. Timothée préféra se détourner. Il acheva son brin de toilette.

Il était en train de s’essuyer le visage dans une serviette presque blanche lorsqu’il fut frappé par une idée, un doute. La proposition de la renarde. Était-ce l’aubergiste qui la contraignait à vendre son corps ? Cette pensée le révolta. Il devait la retrouver, lui demander. Et s’il avait vu juste, il faudrait faire cesser cela ! Il quitta la salle de bain et réalisa qu’il tenait toujours la serviette en main. Il alla la déposer puis fouilla le couloir du regard. Aucun signe de la renarde. Mais il y avait ces râles, ses couinements provenant d’une des chambres. Il s’en approcha à pas de loup et entrebâilla légèrement la porte afin de jeter un discret coup d’œil à l’intérieur. Il savait que la renarde n’était pas là, il l’avait vu descendre en bas. Mais tant pis, il voulait savoir ce qui se tramait ici.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 785



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Mars 24, 2016, 03:22:14 »

Quand Timothée entrebâilla la porte la scène qu'il vis le figea sur place.

Un Terranide lapin en habit de servante et à moitié dénudé était en train de se faire prendre dans une des chambres crasseuse de l'auberge par une brute musculeuse mais Timothée n'arrivait pas à déterminer si l'Humain qui fourrait le Terranide était un homme ou une femme. D'un coté l'humain avait un visage plutôt féminin aux cheveux rouge coupé court. Du rouge à lèvre rouge carmin ornais ses lèvres. Elle portait un soutien gorge en cuir soutenant de gros seins. De l'autre elle avait des muscles de culturiste et pouvait aisément casser en deux son partenaire et surtout elle avait une queue énorme au bourses lourde forant dans le cul du Terranide et lui déformant le ventre. Le Terranide ne semblait pas se soucier d'être ainsi fendu son visage montrait de l'extase et il bavais de plaisir. Sa queue en érection se balançant à chaque coup de boutoir crachait une fois de temps en temps sa semence.

Timothée en était encore à observer quand il sentis une présence derrière lui. Avant qu'il ai le temps de comprendre il fut pousser brutalement dans la chambre et s'affala de tout son long sur le sol crasseux et rendu gluant par par le sperme du fouteur humain et du Terranide lapin.


- Regarde ce que je viens de surprendre ? Un voyeur p'tet un voleur ? Dit une voie grave.

Timothée se retourna pour voir un Terranide chacal à l'allure féminine mais borgne et tout aussi musclé que l'humain. Il portait un gilet qui ne cachât pas une paire de gros seins percé d'anneaux elle portait un pantalon de cuir et un poignard viper à la garde hérissé de pointes était à sa ceinture. L'humain lâcha le Terranide lapin qui s'affalât sur le matelas le cul élargie débordant de sperme et se leva ensuite. L'humain était gigantesque et sa queue en érection était immense.

- Qui t'est toi ? Cracha t'il n'aimant visiblement pas être déranger durant son activité favorite. 
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Mars 24, 2016, 03:52:32 »

Timothée avait assisté à de vilaines choses lors de ses voyages, mais rien qui n’ait pu le préparer à cela. Il en resta bouche bée, peinant à croire ce qu’il voyait. Cette violence, cette obscénité, c’était proprement monstrueux ! Dépassé, choqué, il aurait aimé pouvoir refermer cette porte et se réfugier dans sa propre chambre pour se remettre de cette vision dantesque. Bien sûr, maintenant qu’il se trouvait au sol, devenu le centre d’attention de tous, il pouvait faire une croix sur cette plaisante perspective. Maladroit, il se redressa sur les genoux. Sa tunique, ses mains et le bas de son museau étaient souillés par l’immonde et gluante substance. Il n’en fit pas cas pour l’instant, son esprit avait bien d’autres sujets de préoccupation. S’il s’essuya le menton d’un revers de manche, ce fut d’avantage par réflexe.

« Moi ? » balbutia-t-il, comme si les questions pouvaient s’adresser à quelqu’un d’autre.

Son regard agrandi par la peur circula entre la servante, enfin le servant plutôt, et ce qui devait être deux clients. Un couple ? Pourquoi en ce lieu était-il si difficile de faire la différence entre les hommes et les femmes ? Ayant déjà vécu des situations difficiles, il parvint à se ressaisir. Sa voix gagna en assurance. Et l’indignation s’invita sur ses traits.

« Non, pas un voleur. Je suis client, ici. »

Il acheva de se relever. Il récupéra par la même occasion encore un peu plus d’aplomb. Il sortit son mouchoir, s’essuya ses mains toutes poisseuses et reprit, sur un ton de reproche :

« Vous fabriquez quoi, là ? Vous êtes fou ou quoi ? Laissez ce lapin tranquille ! »

Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 785



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Mars 24, 2016, 04:32:17 »

Le Terranide Chacal se mis à rire.

- Mais c'est qu'il as du cran ce microbe. Dit il.

L'humain grogna et sans prévenir donna un coup de pieds sur Timothée. Pas très fort sans quoi il aurait écrasé le Terranide mais assez pour que Timothée le sente passer. Il cracha ensuite sur le museau de Timothée en train de ce tordre au sol dans la douleur.


- Petit morveux ! T'as pas à t'mêler des affaires des autres. Rien ne m'empêche de t'écorcher vif et que tu soit intégré au ragout qu'on sert dans cette taule. Dit t'il sur le point de donner un nouveau coup de pieds mais fut arrêter par son comparse.

- Attend ! Ne l'abime pas trop. Dit le chacal qui regarda Timothée avec gourmandise.

- Il as un beau cul et il faut dire que j'ai pas encore trouver de quoi m'amuser. Les putes de Théon sont trop occupé et le disciple de crox est encore en train de faire des sienne si bien que personne n'ose sortir. Cette larve peu bien me faire l'affaire en attendant que je trouve mieux. Dit il.

L'humain regarda Timothée avec colère et se radoucit ensuite avant d'embrasser son complice en pleine bouche.


- Mmmf ! Tu sait bien que je peu rien te refuser mais avant...

Timothée fut brutalement redressé et se retrouva face à queue énorme, puante et gluante de l'humain.

- Tu va me faire ma toilette petite vermine. Tu va me lécher jusqu'à ce que ma queue soit propre et fait gaffe avec tes dent si tu veux pas que je te bombe le museau à coups de poings. Ordonna t'elle.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mars 24, 2016, 06:20:20 »

Timothée regarda, à travers ses larmes, cette verge répugnante se dresser, sale et impatiente, non loin de son museau. Il peinait à reprendre son souffle. Ses mains étaient crispées sur son ventre endolori. S’il n’avait pas été redressé, il serait probablement toujours au sol, recroquevillé à cause du coup de pied. Quel choc ! Pour son corps oui, pas pour son esprit. En dépit des apparences, le jeune Terranide était combatif. Il fallait de la volonté pour mener sa vie d’errance et poursuivre sa vocation utopique. De la volonté et aussi des armes.

La peur s’estompa tout à fait, laissant la place à la colère. Celle que la souris destinait aux monstres. Il serra les dents, serra les poings, refoula la douleur et une lueur de détermination passa dans ses yeux d’ordinaire si tendre.

« Vous n’auriez pas dû faire ça », dit-il de sa petite voix, rendue tremblante, vacillante.

Une voix si fragile, un être si chétif, comment se méfier, comment prévoir ? L’humain comprit trop tard que le souriceau n’était pas sans défense. Des poings de Timothée jaillirent des flammes blanches. La chambre fut illuminée, puis il y eut un hurlement, celui de cet homme infâme éjecté contre le mur, la virilité brûlée par la magie. Timothée vacilla, retrouva son équilibre, puis jugeant que le type avait son compte, au moins pour l’instant, il fit face à son comparse.

« Reculez ! Ne me forcez pas à vous défoncer, vous aussi ! »

Curieusement, un vagabond qui se révélait magicien était généralement pris plus au sérieux. Timothée se tenait maintenant bien droit, les mains serrées, nimbées de son feu immaculé.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 785



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Mars 24, 2016, 07:05:04 »

Le Terranide chacal ne s'attendait pas à cela pour tout dire non seulement Timothée avait carbonisé son comparse en plein dans sa virilité mais en plus la lumière était si forte que l'unique œil valide du Terranide fut littéralement aveuglé alors qu'une odeur de viande carbonisé se fit sentir. Les larme aux yeux suite à cet aveuglement qui lui fit mal le Terranide avait dégainer son poignard et l'agita dans les airs plus fou furieux que effrayer. Quand on vis dans un monde aussi dur que Konchaka et qu'on as vu souvent les horreurs que se monde recèle on avait peu de rien et visiblement le tour que Timothée avait fait n'avait pas fait un effet psychologique escompter. Cela avait juste réveiller la fureur homicide du Terranide qui avait eu le temps avant d'être aveuglé de voir que tu avait blessé son compagnon. 

- Sale petite vermine ! J'vais t'buter, j'vais t'arracher la peau et m'torcher avec. J'vais t'écorcher vif petite merde. RHAAAAAA !  Dit il en fendant l'air avec son poignard essayant d'atteindre Timothée en aveugle mais sans réel succès.

Le chacal n'avait pas l'ouie fine mais son aveuglement allait être temporaire sans compter que Timothée entendit du bruit en bas. Son pouvoir et les bruits de bagarre avait surement attirer l'attention et la majorité des clients en bas étaient eux aussi des mercenaires et peu être des amis des deux en haut. En essayant de trouver Timothée et alors qu'il essayait de retrouver la vue le Chacal se pris les pieds dans les jambes de son comparse évanouis et mutilé et tomba par terre à son tour agitant avec frénésie les bras. Il avait laisser une ouverture qui permettait de Timothée de fuir de la chambre. Mais cela était une question de secondes pour que le chacal récupère quelques peu sa vision et essaye ensuite d'écorcher Timothée.
Journalisée
Mascotte
Avatar
-

Messages: 272

Ils se font tous avoir !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Mars 24, 2016, 07:53:55 »

« Ho la ferme ! » lâcha Timothée, en balançant un nouveau sortilège.

Le chacal ne fut pas brûlé par les flammes blanches. Celles-ci eurent un effet soporifique et il s’immobilisa, inconscient. Il ne serait sans doute pas long à revenir à lui, mais d’ici là, bien des choses se seraient sans doute produites. Le Terranide souris mit un terme à son feu magique. La pièce retrouva sa luminosité habituelle. Sur le lit, le lapin était au comble de la stupéfaction. Il espérait juste qu’on n’allait pas le tenir responsable de ce qui s’était passé. Le souriceau lui semblait tout aussi effrayant que tous les malades de cette ville pourrie. Timothée ne changea pas pour autant d’attitude. Il était toujours fermement décidé à montrer à ce tenancier que ces méthodes étaient abjectes et qu’il devait en changer ! Au lieu de fuir, il se planta en haut des escaliers, bras croisés, un air de défi peint sur sa brune frimousse. Dès que des gens apparurent, il déclara avec un incroyable aplomb :


« J’ai deux mots à dire à Monsieur Théon. S’il ne vient pas ici, je descends le voir. Pourriez-vous lui passer le message, s’il vous plait ? »

Il avait beau être petit, il avait beau être crasseux, il était assez troublant de le voir jouer ce rôle car il convenait ordinairement à des brutes de trois mètres de haut, tel que le champion de dehors.
Journalisée

Krish, alias Mascotte, démon de la souffrance et des fausses apparences
Sa fiche
Ariman
Créature
-

Messages: 785



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Mars 24, 2016, 09:16:44 »

Le terranide lapin était sur le point de s'éclipser quand il écarquilla les yeux. Timothée ne compris pas ce qui ce passe jusqu'à ce qu'il reçoit un violent coup de matraque sur la tête de la part d'un gros lard humain et chauve l'assommant presque net. Malheureusement pour lui le gros lard faisait partie de l'entourage du chacal et de l'autre humain que Timothée avait presque castré. Il était en train de roupiller dans la chambre à coté quand le bruit de la bagarre l'avait réveillé. Il était aller voir ce qui ce passe et avait agis en conséquence d'un coup lâche et bien placé sur le crâne du Terranide. Pour Timothée l'enfer de commencer.

Ce fut le froid et les chaos qui le réveilla un long moment plus tard. Il se rendit compte qu'il était dans une sorte de cellule de fer empestant le sang et les excréments. On l'avait dépouiller des ses affaires mais aussi de ses vêtements. Ses bras et son cou étaient entravé par de lourdes chaines si serré qu'il avait du mal à respirer. A travers une étroite meurtrière il vis le paysage défiler et le désert preuve qu'il n'était plus dans Carcassa mais en route dans le désert très surement dans une des forteresse mobiles d'esclavagiste où un camion géant traçant la route à travers le désert pour se rendre une citée ou une forteresse voisine.

Soudainement un claquement dans sa cellule se fit entendre et la porte s'ouvrit. Timothée vis non sans peur le duo qu'il avait molester entrer. L'humain était très en colère quand au Terranide Chacal son sourire sadique et carnacier ne présageait rien de bon.


- Et bien tu vois ce sale petit rat à finis par ce réveiller. Dit le Chacal et son comparse.

L'humain souffrait horriblement. Timothée vis des bandages au niveau de ses jambes. Mais la haine semblait avoir fait fit de sa souffrance.


- Tu va regretter de m'avoir émasculer petite merde. T'aurait du faire ce qu'on te dit maintenant tu va subir l'enfer. Prend le et écarte lui bien les pates que je lui rend la monnaie de sa pièce. Dit l'humain à son compagnon.

Ricanant comme une Hyène le Terranide chacal se saisit de Timothée et lui écarta de force le jambes. Timothée compris ce que l'humain allait lui faire quand elle pris de l'élan et soudain son pied frappa l'entrejambe de Timothée avec une telle force qu'un hurlement se fit entendre.
« Dernière édition: Mars 24, 2016, 09:23:50 par Ariman » Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox