banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une surveillance nécessaire [Pv ~ Helès]  (Lu 866 fois)
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« le: Février 15, 2016, 09:05:10 »

Le crépuscule pointait quand il était arrivé aux portes de Nexus, un beau crépuscule aux couleurs dorés qui se profilait depuis l'horizon lointain, et le vampiroïde profitait de ces derniers instant de marches avec un plaisir peu égalable, y découvrant comme à chaque fin de ces voyages un contentement des plus agréables. Il avait usé d'un des portails de Seïkusu pour se rapprocher rapidement de la grande cité, et depuis n'avait fait que marché avec aisance et décontraction, ne rencontrant, pour une fois, pas le moindre bandit, pas le moindre truand, ni même le plus infime danger sur son chemin, et en appréciant dés lors toute l'exceptionnelle particularité. En tout cas, maintenant qu'il voyait au loin les hauts murs de Nexus, il pouvait presque se permettre de ralentir encore un peu sa marche, afin de savourer ses derniers pas le longs des routes pavés qui avoisinaient l'une des plus grande ville de Terra, et comme d'un commun accord avec le monde qui l'entourait, il eut presque l'impression que le temps prit la décision de ralnetir sa course. En somme, c'était une très belle soirée qui commençait, et il s'attendait presque à ne pas avoir le moindre soucis dans les jours à venir, sa légèreté actuelle, et son inconscience quand aux dernières nouvelles qui avaient put tourner dans les différents royaumes lui paraissant bien loin de lui désormais.

C'est uniquement quand le ciel vira au violacé qu'il parvint enfin devant l'entrée de la ville, déjà close étant donné l'heure tardive à laquelle il venait se présenter à celle-ci. Levant les yeux, et remarquant les quelques formes qui étaient en train de se profiler sur les murailles, il ne manqua pas de faire quelques grands gestes pour attirer l'attention des gardes sur sa personnes, plus bas, de manière à ce qu'il ne poireaute pas trop longtemps en dehors des murs, et qu'il devienne dés lors difficile de le remarquer dans la pénombre nocturne, surtout quand l'on considérait sa tenue plus ou moins sombre. Par chance d'ailleurs, ou peut-être par professionnalisme de la part des gardes qui avait reçus leurs attributions au niveau de la porte principale, il vit rapidement quelques mouvements se produire plus haut, avant que finalement une petite porte dans l'entrée s'ouvre, laissant paraître un soldat à l'air fatigué, maussade, surement l'un de ceux qui allaient bientôt voir leur gardes être relevées après quelques longues heures de loyaux services. Celui-ci d'ailleurs pressa un peu le pas pour le rejoindre, avant de l'observer avec un air incrédule, l'observant un court instant avant de rtrouver le comportement propre aux veilleurs du soir, et sortant rapidement tablettes et papiers tout en lui parlant d'une voix un peu pressée et supérieure :

 -  Vous arrivez bien tard ! Bon évitons de faire durer cela, donnez moi votre nom, et la raison de votre présence à Nexus.
 -  Darthestar, je suis un voyageur, errant de villes en villes. Je ne fais que passer par Nexus, et devrait repartir sous peu.
 -  Je vois, un document quelconque pour nous prouver ceci ?
 -  Je suis un simple fils de fermier, dans les terres sauvages. Je n'ai jamais eut de documents officiels.
 -  Ouais bon, pas comme si on attendait du moindre plébéien d'avoir de quoi prouver son identité. Dernière chose, savez vous où vous allez dormir ? Il est déconseillé de traîner dans les rues la nuit.
 -  Je compte me diriger vers une auberge, "L'Ambre liquide".
 -  Oui je vois, cela me semble convenable. Vous pouvez entrer, mais rappelez vous, ni grabuge, ni exactions, où la garde de Nexus aura tôt fait de vous faire comprendre vos erreurs !
 -  Je n'y manquerais pas, bonne soirée à vous.
 -  Bonne soirée.


Les deux hommes passèrent le portillon, et lentement le vampire quitta les lieux, se dirigeant en effet vers une auberge bon marché, "L'Ambre liquide", dont il connaissait le tenancier pour y avoir fait déjà quelques séjours, tout particulièrement après avoir reprit le dessus sur sa furie sanguinaire. Arpentant les rues avec lenteur, il ne fit pas très attention à ceux qu'il croisait, laissant aux membres du peuples leur tranquillité et leur insouciance, tandis que lui-même avait de bien meilleur chose à faire, à savoir rallié rapidement son lieu de vie, pour ensuite prendre une pause bien méritée durant quelques jours avant de se diriger vers le nord, où il comptait reprendre un de ses anciens voyages à travers les monts d'Aurvents, qu'il avait dû annulé il y a de cela quelques années, à cause du manque de force de son corps. Dans le fond il n'avait pas mentit au garde, il ne faisait qu'un passage rapide à Nexus et ne comptait pas s'y éterniser, tout au plus il allait rester une bonne semaine histoire de se requinquer, et peut-être de ponctionner un peu de sang afin d'optimiser son être, avant de repartir comme si de rien n'était. Oh et bien sur, ponctionner en toute légalité, il existait plus d'un cercle, dans les grandes villes, où se réunissaient quelques adorateurs de la morsure vampirique, des gens prêt à tout pour recevoir à nouveau ce don excitait et plaisant, tout en permettant à des êtres aussi instable qu'eux de survivre. Tout paraissait donc se profiler de la plus simple de manières, l'homme n'avait juste pas prévu que son nom le précéderait.

- - -

Pendant ce temps, le garde était quand à lui retourné à son poste, et d'une manière tout à fait décontractée, avait laissé sur l'une des tables de la garde un rapport simple qu'il avait fait sur ce voyageur qui venait de rentrer à une heure aussi tardive, ne manquant bien sur pas de s'assurer qu'il ai noté son nom et sa signature afin de permettre à son supérieur de venir le chercher en cas de problèmes. C'est en effet ce qui se déroula, une bonne demi-heure plus tard, lorsqu'il vit un de ses collègue monter aux remparts pour ensuite se diriger vers lui pour lui chuchotter quelques mots à l'oreille, qui ne manquèrent pas de le faire pâlir. Apparemment le chef semblait nerveux, il avait lut le rapport, et il voulait sa présence immédiate pour confirmer quelques-uns des propos tenus dans la fiche qu'il avait écrite plus tôt lors de la venue de cet étrange personnage. Se pressant donc, laissant son poste au garde venu le chercher, il prit l'échelle avant de descendre rapidement les escaliers pour enfin atteindre la salle de garde, où l'attendait l'actuel supérieur qui s'occupait des murailles et de la surveillance extérieur de la cité. Celui-ci, tournant en rond avec un air nerveux, ne manqua pas de filer vers le garde quand il arriva, ayant rapidement besoin de réponses, réponses que le garde aura tôt fait de lui donner tant celles-ci étaient précises.

 -  Soldat...
 -  Oui, sergent ?
 -  Dans votre rapport, vous avez écrit qu'un voyageur était arrivé tout à l'heure. De ce que vous avez écrit, il s'est présenté comme étant Darthestar, c'est correct ?
 -  Hum oui c'est cela sergent. Il m'a laissé une drôle d'impression, mais rien ne semblait problématique, donc je l'ai laissé passer.
 -  Et cet homme à quoi ressemblait-il ?
 -  Un homme de grande taille, vêtu d'un grand manteau noir, et d'un chapeau à larges bords
 -  Outre cela ?
 - Ah si, je ne me suis pas permis de demander cela vu que nous n'avons aucune interdiction à ce propos, mais il avait le teint pâle, et une lueur légère dans les yeux, si bien que je me suis demandé s'il ne s'agissait pas d'un vampire.
 -  Merde !


L'homme fit un tour de la pièce, nerveux, puis revint vers le garde en hésitant un peu sur ce qu'il allait dire. Normalement il aurait été de son devoir de vérifier immédiatement les documents, mais il avait eut une affaire plus importante pendant quelques instants, et avait donc choisis de laisser la garde vide pendant une petite heure, mais il ne s'était jamais imaginé qu'une telle situation viendrait se présenter en son absence. Il ne pouvait pas non plus blâmer le garde, qui ne devait pas être au courant, et qui donc n'avait proprement aucune des informations qui lui auraient permis de se rendre compte de l'identité de l'homme qu'il venait de laisser entrer au coeur de la cité marchande. Par contre il ne pouvait clairement pas garder cette information sous silence, sous peine de laisser passer un des dangers les plus incontrôlables dont il avait entendu parler durant les derniers mois, et finalement, choisissant d'agir le plus rapidement possible, quitte à subir un blâme de la part du tribunal militaire, il se tourna vers le soldat qui était venu lui confirmer ses craintes, et s'exprima avec le plus de calme, mais aussi avec un ton exprimant la gravité de la situation.

 -  Écoutes, l'homme qui est rentrer ce soir est un ancien criminel, qui a été jugé à Ashnard il y a de cela deux mois. Je ne sais pas si il est dangereux, mais il faut rapidement prévenir le coeur militaire, voir la royauté.
 -  Permettez moi, mais si il a été jugé à Ashnard, cela ne fait-il pas de lui un potentiel allié ?
 -  L'homme à été libéré, et apparemment les hautes instances de cette cité étaient liés au procès. Imagine si ils l'ont relâcher contre certains services. Non nous ne pouvons laisser cela au hasard, je t'envois immédiatement prévenir le centre militaire... Ils préviendront d'eux même la royauté.


Une lettre écrite, un cachet apposé, et le soldat court dans la rue prévenir ses supérieurs, espérant ne pas avoir fait la pire des gaffes de sa vie.
Journalisée


Helès
Terranide
-

Messages: 16



Voir le profil
Fiche
Description
Belle hybride avec une malédiction intéressante, au service de sa Reine.
« Répondre #1 le: Février 24, 2016, 07:40:24 »

La journée démarrait bien pour la demoiselle hybride qui gardait Nexus, un réveil en bonne eu due forme et cela enchaînait par un entraînement matinal avec son maître, comme chaque jour d'ailleurs, il fallait bien garder ses réflexes. Cela commençait par un bon échauffement comme toujours, une petite course de quelques kilomètres dans les rues, Helès saluait les gens qui étaient déjà debout à cette heure-ci. Elle continuait à courir doucement, respirant normalement, elle n'était pas très fatiguée, vu qu'elle est pas mal endurante et la course la faisait un peu transpiré, vu que c'était un effort physique moyen. Lorsque la jeune femme eut fini, elle faisait ses étirements, il était important de ne pas se faire mal aux muscles et de garder les muscles en activité pour ne pas se laisser refroidir. Quelques abdos et quelques pompes y passaient aussi, même si ce n'était pas le point fort de la demoiselle, vu qu'elle n'est pas très musclée, notre hybride se démarque surtout par son agilité. D'ailleurs, c'est ce qu'elle montra à son maître lorsque l'entraînement principal commença, les deux s'étaient équipés de deux longs bâtons en bois pour s'affronter dans un duel, le but étant de toucher l'autre. Ce duel dura une heure environ, c'était un best of nine, donc, celui qui gagne cinq fois, gagne le duel, le but étant de mettre son adversaire à terre et il fallait avouer que notre Terranide faisait le poids face à son maître. Elle avait réussi à lui prendre quatre manches sur les neuf, mais lui aussi avait quatre points, c'était maintenant le dernier point, le gagnant de cette manche gagne le combat. Après plusieurs minutes d'échange de coups, c'est l'hybride qui réussit à déséquilibrer son tuteur et remporter le combat, il était rare que ça soit le cas, mais là, la demoiselle avait réussi à se rappeler des enseignements de son maître, pour éviter les erreurs.

Helès pouvait maintenant souffler, transpirante, buvant de l'eau pour s'hydrater et de se rafraîchir, soupirant d'aise, mais elle était contente d'avoir gagné, elle pouvait en être fière, son maître la félicita d'ailleurs en lui caressant la tête. La jeune femme rougit sous cette attention, mais souriante, finissant par s'étirer pour finir la séance, elle transpirait bien, elle avait besoin d'une bonne bouche qu'elle prit, nettoyant son corps. Elle s'habilla normalement, un haut, une jupe par-dessus ses sous-vêtements, avant de s'occuper d'autres tâches, le ménage, par exemple, il fallait qu'elle nettoie sa chambre qui était en désordre, arrangeant tout le bordel. La Terranide finit tout cela, puis elle mangea un bon repas, avant de s'habiller, il était temps qu'elle parte accomplir ses fonctions. Helès mit son armure légère qu'elle portait toujours lorsqu'elle travaillait, rejoignant la caserne des soldats de Nexus, aujourd'hui, la demoiselle ne surveillait pas la reine, c'était dommage, elle aurait voulu la voir. La demoiselle se mit à rougir en pensant à des pensées perverses, secouant la tête, se replongeant dans la paperasse, les trucs administratifs à vérifier et à remplir, avant qu'elle reçoive une lettre. En effet, apparemment, les gardes de Nexus avaient laissé entrer une personne dangereuse, connu pour être un criminel, surtout à Ashnard, il fallait rapidement s'occuper de ce cas.

C'est pour cela que Helès se mit en route avec une poignée d'hommes pour la soutenir, il ne fallait pas non plus toute une armée pour ne pas trop attirer l'attention de la population dans les alentours, sinon, ce serait la panique totale. L'hybride monta sur son cheval en direction de la dernière ville où on avait aperçu l'individu au nom de Darthestar, l'être dangereux en question, personnellement, la Terranide ne le connaissait pas, elle n'avait qu'entendu les informations sur lui. Il ne fallait pas faire des conclusions hâtives, il a été jugé criminel à Ashnard, mais Nexus n'avait rien à voir avec leur ennemi, peut-être que l'homme ne faisait que profiter de son séjour. Après quelques heures de cheval, la troupe de soldats et Helès arrivèrent dans la dernière ville où se trouvait le vampire, la nuit tombait, ils allaient prendre des chambres dans une auberge, la demoiselle ayant sa propre chambre. Elle y mit ses affaires avant d'aller se promener en ville, prendre un peu l'air, même si la nuit allait presque tomber, les rues étaient quand même bien éclairées et l'hybride pouvait profiter pour faire une ronde. Peut-être qu'elle pourrait rencontrer le fameux Darthestar, d'ailleurs, elle voulait savoir de ce qu'il en était, essayant de rassembler des différentes informations sur cet individu, si les gens le connaissaient ou s'il a déjà agi, elle allait en être sûr. Helès avait toujours son armure et son épée au niveau de la ceinture, capable de se défendre.
Journalisée

Vous pouvez consulter la liste de mes comptes ici. Si vous voulez RP avec l'un d'eux, vous pouvez me contacter ici.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #2 le: Février 29, 2016, 01:41:24 »

Il était tôt quand le vampire avait ouvert l'oeil ce matin, trouvant dans les fenêtres calfeutrés bien peu de lumière, lui faisant comprendre l'heure relativement peu avancée à laquelle il venait de sortir de son court mais reposant sommeil. Tant mieux, il ne comptait pas non plus passer ses journées enfermés entre quatre murs, et profiter de son temps de repos ici pour visiter un peu les faubourgs de la ville avait déjà été une idée qui l'avait effleuré la soirée d'hier, si bien qu'il accueillit cette matinée avec un certain plaisir en sortant des draps de son lit pour se préparer. Peu de bruits, quasiment pas d'activité pour l'instant, c'était parfait pour qu'il sorte et profite des environs, chose qu'il faisait normalement bien pu, mais qui ce coup-ci semblait devenir une absolue nécessité au vu de son besoin de ne pas rester statique suite aux longues journées de marches qu'il avait accomplie. Ainsi, se préparant rapidement, enfilant son habituelle tenue, il ne manqua pas de sortir tranquillement de sa chambre et de verrouiller la porte avec un soin tout particulier, avant de commencer à se diriger vers les escaliers, qu'il descendit sans un bruit, ne voulant déranger ni le tenancier, ni les potentiel client qui se devait surement de finir leur longue nuit suite à un voyage exténuant.

Et en effet en arrivant dans la salle principal, il put remarquer que ni le tenancier, ni le moindre client n'était encore debout. Ce n'était pas un souci, même si il appréciait toujours d'échanger quelques mots avec ce vieil ami derrière son comptoir, et préférant ne pas attendre dans la pièce vide que quelques personnes ne se lèvent pour finalement lui faire profiter de leurs présences plus ou moins désirables, il prit la porte pour finalement sortir dans les belles et larges rues de la cités, dans la fraîcheur du petit matin. Il semblait vouloir faire beau aujourd'hui, si bien qu'il allait surement devoir faire attention à la luminosité ambiante, mais l'avantage d'un vampire diurne restait de pouvoir profiter de l'environnement journalier sans trop subir les effets du soleil, avantage dont l'homme comptait bien profiter aujourd'hui pour rester dehors et continuer avec tranquillité sa balade de découverte des environs, sans bien sur se douter de ce qui s'était tramé la soirée dernière. C'est ainsi qu'il laissa ses pas le mener à droite, à gauche, et qu'il laissa son regard se perdre dans l'architecture environnante, contemplant autant les maisonnées aux timbres colorés, que les étals qui se mirent lentement à apparaître à mesure que l'heure tournait, couvrant les routes environnantes des denrées et outils de toutes sortes, ainsi que des marchands aux airs encore un peu endormis, mais prêt à accomplir leur journée de labeur.

Le temps passa ainsi avec une douceur exquise. La ville commença à prendre vie, et l'heure tourna de plus en plus vite pour finalement égayer la cité d'une multitude de passants et de travailleurs divers, permettant aux honnêtes travailleurs de remplir proprement et dûment leurs travaux, tandis que les membres de la haute société se baladaient au milieu de la plèbe avec cet air satisfait et hautain, déclenchant parfois quelques échauffourées qui se réglaient tout aussi rapidement qu'elles apparaissaient. Et au milieu de tout ça, le vampiroïde profitait de ses découvertes, évitant les soucis tout en cherchant à les désamorcer quand ceux-ci se déroulaient face à lui. Il aurait presque le don de comparer son train journalier avec celui qu'il conserve quand il se trouve à Seïkusu, sur Terre, ces moments étranges où il se fait passer pour un membre sans valeur de la société, un simple clochard qui batifole, joue avec les enfants, et règle les soucis quand il se voit bien obliger d'agir, car personne n'ose se mettre en danger. Il serait peu dire que l'homme apprécie sle déroulement des choses, et surtout qu'il ne fait plus bien attention à ce qui l'entoure, ne souhaitant finalement que profiter de ce qui l'environne sans se prendre la tête, mais finalement quelque chose parvient malgré tout à le titiller, à lui faire se demander si les choses se passent en effet aussi bien que ce qu'il avait prévu...

Car tôt dans l'après midi, alors que les marchand viennent à peine de revenir sortir leurs produits après un déjeuner bien mérité, il ne manque pas de remarquer que les patrouilles à l'intérieur de la ville semblent avoir bien augmenter. Pas un seul des grands axes ne semble exempt d'un soldat ou d'un garde vigilant, semblant patrouiller à la recherche d'un quelconque problème dont il n'a pas la connaissance, et troublé par ce soudain changement d'atmosphère, le comportement du vampire s'altère rapidement, la prudence prenant le pas sur sa légèreté de la journée pour le mener à commencer à emprunter des rues plus étroites, plus sombres, afin de s'éloigner de cette augmentation drastique de représentant de l'ordre. Il pourrait bien monter sur les toits pour observer les choses de manières plus générales, mais cela serait un comportement bien douteux de sa part, et qui ne manquerait pas en plus de le décrédibiliser sur les raisons de sa venue si il venait à se faire voir, si bien qu'il préféra rester calme, et ne pas trop s'alarmer. Ne pas pêcher de vigilance restait un devoir quand on était un ancien fugitif, et finalement, il préféra simplement s'écarter et continuer tranquillement sa marche, toujours à l'affût de nouvelles découvertes qui saurait ravir son regard de voyageur intrigué, et en quête de surprise...

Mais à garder le nez en l'air, il ne fit pas attention à ce qui arrivait d'une autre rue, si bien que tournant pour quitter une ruelle serrée pour reprendre l'un des grands axes marchand, il vint percuter bien malgré lui une jeune femme, manquant de peu de la faire tomber sous le choc si il n'avait pas eut le réflexe instantané de la rattraper pour lui éviter de se faire mal sur le dallage. Surpris, il attendit qu'elle se redresse pour l'observer avec un regard intrigué, la détaillant de haut en bas le temps que lui vienne à l'idée quelques mots pour s'excuser de son étourderie, peu naturelle pourtant chez lui. Il s'agissait d'une femme, une terranide au vu de ses oreilles, coiffées d'un longue natte de cheveux blancs, et portant arme et armure frappées des armoiries Nexusienne. D'ailleurs, au vu de sa tenue, elle ne manquait clairement pas d'éducation, laissant entendre à l'homme que toute soldate ou guerrière qu'elle était, elle devait au moins avoir quelques liens avec la noblesse des lieux. Cela le rassura un peu pour tout avouer, il n'aurait pas aimer tomber nez-à-nez avec un garde pataud qui n'aurait pas manquer de faire du zèle sur l'incapacité d'un passant à faire attention où il mettait les pieds, et c'est donc un peu rassuré qu'il trouva les mots pour s'adresser à la jeune femme, d'une voix grave, mais au ton bienveillant :

 -  Toutes mes excuses mademoiselle, je ne regardais pas où je mettais les pieds. Vous allez bien ? Je ne vous ai pas fait mal ? Je trouverais bien peu de mots pour m'excuser si je viens de vous blesser...
Journalisée


Helès
Terranide
-

Messages: 16



Voir le profil
Fiche
Description
Belle hybride avec une malédiction intéressante, au service de sa Reine.
« Répondre #3 le: Septembre 28, 2016, 01:04:24 »

Helès continuait sa petite ronde dans la ville de Nexus qu'elle connaissait plutôt bien, après plusieurs années, déjà, de service auprès des citoyens, pour les protéger, l'hybride avait fait connaissance avec plusieurs personnes sympathiques. Elle cherchait, auprès d'eux, des informations sur le passage de Darthestar dans la ville, car c'était un individu qu'on pouvait catégoriser de dangereux et de puissant, ce n'était pas quelqu'un qu'on pouvait facilement laisser en liberté. Ces personnes, il fallait un peu les surveiller quand même, pour qu'ils ne mettent pas la région à feu et à sang, ce serait dommage pour notre héroïne, elle ne pourrait plus servir sa reine qu'elle aime beaucoup. Mais, apparemment, aucune trace du vampire pour le moment, il restait encore discret, il fallait, quand même, garder un œil sur la créature et le repérer, ce serait une bonne chose, peut-être qu'Helès pourrait avoir même une petite discussion avec le concerné. Il était peut-être dangereux, cela ne voulait pas dire qu'il était forcément méchant, les deux partis pouvaient sûrement négocier un petit arrangement de non-agression. Pour le moment, il n y avait rien sur Darthestar, la demoiselle continuant à marcher dans la ville pour voir si tout le monde était à son poste et que les ruelles importantes étaient bien gardées, tout devait être sécurisé. C'est vrai que ce n'était pas très discret, mais c'était nécessaire de mobiliser un peu plus d'hommes que d'habitude, Helès en profita aussi pour avertir les autres gardes et reçut quelques fruits de la part des marchands, pour la remercier de penser à la sécurité des gens.

L'hybride dégustait donc les fruits, notamment une pomme, contente d'avoir fini son travail qui était bien fait, elle croquait dans le fruit bien juteux, c'était toujours un délice, la demoiselle pouvait se relâcher un peu. Elle se disait qu'elle pourrait rentrer, prendre un petit bain et se coucher un dessin de sa reine adorée qu'elle gardait à côté d'elle, c'était comme son porte-bonheur, il fallait avouer qu'elle fantasmait un peu trop sur Elena. La demoiselle ne voyait pas où elle allait, ni la personne qui arrivait en face, quand elle voulut rejoindre une route principale, mais après tout, c'était difficile d'anticiper que quelqu'un pouvait venir. Peut-être que si elle avait fait attention, elle aurait vu l'ombre se dessiner ou même se rattraper durant sa chute, mais là, elle ne put rien faire, à part attendre la douleur en faisant tomber son sac en carton qui contenait les fruits. La demoiselle ferma les yeux par réflexe mais rien ne se passait, aucun mal ne se produisait, elle ouvrit les yeux pour remarquer qu'on l'avait rattrapé, évitant de s'étaler par terre. Helès se redressa pour se remettre droite, ses joues rougissant sous la gêne de croiser un inconnu qui la touche, même si ce n'était pas du genre attouchement, juste une main au niveau de son poignet et l'autre sur son corps. La terranide eut le réflexe de s'éloigner légèrement de l'homme, vérifiant si elle n'avait vraiment rien, avant de regarder l'homme d'un regard timide : « Je... Je vais bien monsieur, je ne me suis pas faite mal, grâce à vous et ce n'est pas grave, ne vous inquiétez pas... »

 La soldate de Nexus trouva la force de bien lever son regard vers l'inconnu qui était très grand et plutôt élégant dans sa tenue et ses traits physiques, avec son manteau en cuir et ses cheveux argentés. D'ailleurs, tout ceci rappelait quelque chose à l'hybride et ce n'est qu'au dernier moment qu'elle s'en rendit compte, faisant un pas en arrière et mettant sa main sur le fourreau de son épée, ne le sortant pas, elle était juste en garde, se méfiant du vampire, le fameux Darthestar qu'on recherchait. Mais comme Helès le disait, il ne semblait pas être méchant, elle pourrait négocier quelque chose avec le damoiseau et discuter pour essayer, un peu, de le cerner, mais toujours rester attentif : « Vous… Vous êtes Darthestar, n'est-ce pas ? Tout le monde vous cherche dans la ville, enfin, vous avez de la chance de tomber sur moi… Je pense… Je m'appelle Helès, soldate de Nexus, garde rapprochée Elena Ivory… Je viens discuter avec vous, c'est mieux que se battre pour un rien et c'est une simple formalité, pouvez-vous me suivre s'il vous plaît ? … Ne vous en faites pas, ce sera un endroit public, voulez-vous boire quelque chose ? » Helès pensait que c'était la meilleure chose à faire, en effet, l'amener auprès d'autres gardes serait inconfortable, alors qu'un endroit neutre et relaxant, l'individu est plus libre de parler. Les joues de la demoiselle restaient toujours rouges, peu habituée à parler aussi longtemps à des individus sans éprouver sa timidité quasiment maladive, mais il ne fallait pas voir, en ça, une faiblesse, car la demoiselle était intelligente.
Journalisée

Vous pouvez consulter la liste de mes comptes ici. Si vous voulez RP avec l'un d'eux, vous pouvez me contacter ici.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #4 le: Octobre 10, 2016, 08:29:57 »

« Je... Je vais bien monsieur, je ne me suis pas faite mal, grâce à vous et ce n'est pas grave, ne vous inquiétez pas...
 -  Vous m'en voyez rassuré. »

Très bien, tout pour l'instant semblait des plus aimable, des plus appréciable, et c'était bien une chose qui lui était nécessaire, étant donné qu'il n'avait dans le fond pas vraiment envie de se prendre le chou avec la garde sans raisons, chose qui pouvait rapidement apparaître malheureusement si il avait rencontré la mauvaise personne. Elle, en revanche, semblait des plus délicate et plaisante, même si dans le fond il s'étonnait bien de voir en cette femme les atours de la garde supérieur, ce qui laissait quand même entendre qu'elle devait être une fine lame, ainsi qu'une fervente gardienne des moeurs et des lois nexusienne, parfois un peu violente envers qui osait s'en prendre à l'ordre local. D'ailleurs, presque comme si ses pensées avaient enclenchées une réponse de la part de son interlocutrice et maladroite rencontre, celle ci se redressa d'un coup et fit un pas en arrière pour pouvoir se donner du large, et mettre la main sur le pommeau de son arme, prête à la sortir étant donné le regard qu'elle lui offrait désormais. Le vampire retint un soupir, et ne bougea guère, observant cette adversaire avec prudence, se demandant bien la révélation qu'elle avait put avoir pour se rendre si soudainement aussi peu enclin à l'amabilité, et elle ne tarda pas à lui donner une réponse assez claire et concise, qui permit au vampiroïde de se faire une pleine idée de la situation :

« Vous… Vous êtes Darthestar, n'est-ce pas ? Tout le monde vous cherche dans la ville, enfin, vous avez de la chance de tomber sur moi… Je pense… Je m'appelle Helès, soldate de Nexus, garde rapprochée Elena Ivory… Je viens discuter avec vous, c'est mieux que se battre pour un rien et c'est une simple formalité, pouvez-vous me suivre s'il vous plaît ? … Ne vous en faites pas, ce sera un endroit public, voulez-vous boire quelque chose ?
 -  Eh bien si je m'attendais à ça ... »

Bon au moins elle n'allait pas l'emporter avec elle autre part, auquel cas l'homme aurait eut tôt fait de disparaître à la moindre relaxation de la garde, mais elle venait de lui avouer pas mal de choses qui le rendait un peu mal à l'aise, et le faisait un peu hésiter sur sa présence en ces lieux. Notamment, il ne se sentait pas très bien à l'idée qu'il soit, à peine arrivé dans la ville, poursuivie par l'intégralité de la garde nexusienne, c'était une chose assez peu appréciable, encore plus quand il avait déjà passé de nombreuses semaines sous la surveillance Ashnardienne. Bon sang, ne pouvait-il pas voyager tranquillement, sans qu'un pays ou un autre ne le désigne comme un danger, et commence à la poursuivre sans aucune raison, tout en espérant découvrir en lui un monstre d'horreur qui mériterait immédiatement la purgation la plus claire et rapide ? Non ? Bon très bien, au moins la personne avec lui semblait vouloir s'entretenir plutôt que le juger, ce qui laissait quand même entendre qu'il y avait possibilité que cela soit bien plus simple que prévu, si bien qu'il se voyait mal lui refuser cette proposition. Plus, il n'avait rien à faire, et même si elle cherchait à le mener vers un traquenard affligeant de violence, il aurait toute les capacités de s'enfuir en humiliant les gardes en présences... Très bien, il ne restait plus qu'à paraître le plus naturel du monde, si bien qu'il s'exprima avec un ton clair et calme, cherchant à prouver sa bonne foi par un comportement des plus détendus, et se prit la liberté de l'inviter de lui-même :

« Je ne vois pas pourquoi je vous refuserais cet échange, Dame Helès. En revanche, il y a des milieux en cette ville où je n'aime pas trop me déplacer, permettez moi donc plutôt de désigner l'endroit où nous irons discuter. Il s'agit en plus de l'endroit où je me trouverais le temps de ma présence en Nexus, et je suppose que cette information vas faire partie de vos demandes, donc autant commencer par là, n'est-ce pas ? »

Il marqua une courte pause, puis tourna lentement les talons avant de rebrousser chemin, s'assurant d'entendre le bruit des bottes en fer de la femme sur le dallage des ruelles, et commença à lentement retourner en direction de l'Ambre Liquide, se demandant bien dans le fond si il s'agissait d'une bonne idée d'amener cette dame de la haute société dans un lieu aussi froid et mal-famé. Non pas que l'auberge ne soit pas conviviale, ou agréable en ce qu'elle était, bien entretenue par le tenancier, mais parce qu'elle appartenait quand même aux bas-fonds de Nexus, un lieu où les forces de l'Ordre n'étaient pas forcément bien vue, et où il y allait avoir peut-être quelques soucis à prévoir si un malfrats ou un ancien repris de justice venait à la reconnaître. Tant pis, elle devait savoir se défendre, et il n'allait pas de lui-même aller se fourrer dans un pub de la haute société, alors qu'on voyait très bien qu'il provenait d'un milieu bien plus cachottier et sombre, sans parler de devoir subir les regards de quelques endimanchés qui aurait toute valeur à tenter de le provoquer, chose à laquelle il répondait bien souvent avec orgueil et honneur, prouvant aux porcs qui devait faire profil bas. Et bien entendu, montrer ce genre de choses à la garde du corps était totalement proscris, mieux valait qu'il paraisse le plus calme et engageant du monde, si bien même que durant la marche qui les amenait lentement vers la retraite de Darthestar à Nexus, il se permit de s'exprimer un court instant, pour inviter la femme à entamer dés maintenant les explications, si encore elle le souhaitait, et ne voulait pas elle même avoir un lieu clos pour s'assurer un échange de qualité, et sans détours.

« Bon alors, je vous écoutes... Pour quels raisons me recherchiez vous ? Et que voudriez vous me demander ? Je dois avouer que c'est bien la première fois que l'on me cherche ainsi alors que je viens tout juste d'arriver en ville, aussi suis-je tout ouïe. »
Journalisée



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox