banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Jill Hazard [PV]  (Lu 2308 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7455

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« le: Février 14, 2016, 11:50:45 »

Locaux de TRICELL Inc.,
Kijuju,
Afrique


« Il est important qu’elle s’entraîne. Elle est la pièce-maîtresse d’Uroboros. »

Elle ne le réalisait pas, mais elle était au cœur de toutes les attentions. Elle. Jill... C’était son nom, comme ça qu’on l’appelait, mais c’était, pour ainsi dire, tout ce dont elle se rappelait de qui elle était, les rares fois où son esprit venait à se poser cette question. Son rôle ? Les servir. Lui. Et elle.

Lui ? C’était Albert Wesker, un homme vêtu de noir, qui participait fréquemment aux entraînements avec elle. Au-delà de ça, elle était surtout entre les mains de l’autre... Excella. C’était la femme qui lui avait greffé, à hauteur du torse, ce gros cœur rouge, ce dispositif de contrôle dont elle n’avait pas spécialement conscience. Régulièrement, elle avait droit à des séances de traitement dans un laboratoire, où on lui mettait des électrodes sur le corps, et où on la piquait, généralement quand elle faisait des « mauvais rêves ». Des rêves où elle se souvenait d’une vie troublante, dans un manoir, à tirer sur d’autres sujets d’expérience, et, surtout, où elle se rappelait d’un homme, en particulier... Mais Jill avait compris qu’elle ne devait pas parler de cet homme à Wesker. Quand elle en avait parlé, il était en train de discuter avec Excella dans un salon, et l’homme s’était enfermé. Il l’avait frappé, et ça lui avait fait mal... Pas que physiquement, bien sûr, mais aussi... Plus profondément.

Elle s’appelait Jill Valentine, et elle était maintenant, depuis de nombreux mois, l’esclave et le sujet d’expérience d’Albert Wesker et d’Excella Gionne, que son esprit, fracassé comme un shrapnel, identifiait comme son référent paternel et sa référent maternelle.

En ce moment, elle s’entraînait dans l’une des arènes de TRICELL, une société qui faisait partie de la FPC, la Federation Of Pharmaceutical Companies, un conglomérat international regroupant de multiples sociétés pharmaceutiques, comme Umbrella. La FPC était tombée en disgrâce depuis l’incident de Raccoon City, et ses sociétés-membres faisaient régulièrement l’objet de procès et de manifestations d’écolos et d’ONG dénonçant leurs expériences scientifiques, et le fait qu’elles n’hésitaient pas à vendre leurs maudits virus à des dictateurs ou à des terroristes, sous protection de quelques sénateurs corrompus. TRICELL était au cœur de la tempête, ce qui expliquait pourquoi la firme avait relocalisé l’essentiel de ses activités dans sa branche africaine. Les écolos étaient actifs en Occident, mais, en Afrique, ils se calmaient, surtout à Kijuju.

Kijuju était à la fois le nom d’une ville et d’une petite province africaine relativement autonome, qui vivait essentiellement grâce aux usines et laboratoires de TRICELL. Et Kijuju était aussi le prochain terrain d’expérimentation à grande échelle pour un virus que TRICELL comptait développer. L’objectif initial avait été de vendre ce virus aux plus offrants, TRICELL ayant reçu des offres alléchantes de la part de la Syrie, de la Corée du Nord, puis Albert Wesker était arrivé. Il avait immédiatement séduit Excella, et lui avait aussi offert les moyens de stabiliser leur formule.

Ces moyens, c’était Jill Valentine.

Elle était une agente de la BSAA, un organisme de sécurité développé sous égide de l’ONU afin de traquer et d’éliminer le bioterrorisme, nouveau fléau du 21ème siècle après que les expériences d’Umbrella eurent condamné toute une ville, Raccoon City. Jill avait traqué Wesker, l’un des membres clefs de l’organisation, avec l’aide de Chris Redfield, mais elle était tombée au combat. Présumée morte, elle avait été capturée par Wesker, car elle portait en elle le virus-T, injecté dans son corps à Raccoon City. Or, elle avait eu, à l’époque, un antivirus, mais qui n’avait pas tué le virus-T. L’antivirus l’avaitr juste... « Scellé ». Quand Wesker l’avait cryogénisé après l’avoir capturé, il avait remarqué que la cryogénisation avait réveillé les cellules du virus-T, mais avait aussi constaté que, Jill ayant eu le virus de manière latent en elle pendant des années, son corps arrivait naturellement à le combattre. Dès lors, conserver cette femme comme un trophée, puis un appât futur, afin de narguer Chris, l’éternel ennemi d’Albert, avait paru inutile. JHill avait été intégrée dans les recherches de TRICELL, afin de développer un nouveau virus, Ouroboros. Or, le problème de ce virus était qu’il était trop sauvage, attaquant les cellules des cobayes en les tuant trop rapidement. Les scientifiques de la firme avaient donc utilisé les anticorps de Jill pour perfectionner la formule, et ainsi aboutir à un virus abouti.

Excella avait développé le dispositif de contrôle, qui avait permis d’annihiler les souvenirs de Jill, et de la rendre docile. Autrement... Et bien, autrement, elle cherchait régulièrement à s’évader, et avait déjà tué trois scientifiques et dix gardes lors de sa dernière tentative. Excella avait travaillé d’arrache-pied, et, maintenant, le dispositif était opérationnel. Il était planté en elle, sur sa poitrine, et reliait ensuite son cœur, pour un contrôle maximal.

Pour l’heure, le dispositif était très efficace, et Jill avait pu s’entraîner à tuer des Majinis avec Wesker sans problème. Elle le faisait maintenant seule, et il fallait la voir galoper... Extrêmement agile et forte, elle se battait avec deux pistolets-mitrailleurs, et massacrait les zombies cherchant à l’attaquer. Courant rapidement, elle glissa sous un tapis roulant, en repliant ses jambes, ce qui eut pour effet de redresser un peu ses seins, puis elle tira à gauche et à droite, toujours en glissant, fauchant plusieurs zombies, avant de se relever, puis d’envoyer un coup de pied retourné au visage d’un zombie proche d’elle. La bête grogna en reculant, et Jill bondit ensuite sur lui, venant enserrer sa tête entre ses genoux, et...

*CRAC !*

Elle lui brisa la nuque sans se poser davantage de questions, et tira à nouveau, explosant la tête d’un autre zombie. Belle et gracieuse, elle était une véritable Ange de la mort.

L’entraînement, néanmoins, finit par se terminer quand une sonnerie retentit, puis une voix retentit, lui annonçant qu’Excella voulait la voir dans son bureau.

*Okay... Si elle veut...*

Époussetant son visage, elle se rendit dans les vestiaires, et enfila la tenue de corbeau, en raison du bec, qu’elle portait habituellement quand elle sortait. La femme grimpa ensuite les marches, puis emprunta le long couloir métallique menant au bureau de celle qu’elle identifiait comme sa « mère », croisant, au passage, de multiples soldats infectés par le virus de Las Plagas, et dont la docilité témoignait de l’efficacité du virus.

Qu’est-ce qu’Excella pouvait bien lui vouloir ?
« Dernière édition: Février 15, 2016, 01:03:18 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Theorem
Terranide
-

Messages: 1417

avatar

Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #1 le: Février 15, 2016, 01:05:41 »

Excella savait que Neo-Umbrella comptait sur elle... Tricell, WillPharma, la FPC... Que des noms de couverture pour qu'une entreprise plus forte, plus influente, naisse des cendres d'Umbrella. Wesker était parvenu à voler les données du T.A.L.O.S dans le complexe du Caucase d'Umbrella. Maintenant qu'ils avaient une copie de la Reine Rouge, en prime des échantillons du virus T-veronica et du Plagas... Tricell avait eut de quoi remonter la piste d'Umbrella jusqu'au complexe africain de Kijuju... Mis ce vieux fou de Spencer avait tenté de faire fermer le site avant même leur arrivée ! Fort heureusement, Wesker avait nettoyé ce vieux croulant de la surface de la terre... Lui ? Un dieu ?... Cela faisait bien rire Excella. Le vrai dieu, c'était Wesker ! Il avait fusionné avec le virus Progenitor et même s'il était encore un peu... capricieux... elle parvenait à stabiliser son état avec des recherches fructueuses dans les anti-viraux et autres contaminants. Mais alors qu'elle l'avait tout à lui, quasiment dépendant de ces injections dont elle seule pouvait les lui injecter... Il était revenu du Spencer Estate avec... cette fille... Oui, cette fille ! Jill Valentine ! Qu'encore il soit obnubilé par Chris Redfield... Excella ne doutait pas qu'il s'agisse de colère et de haine. Mais Jill ? Il pouvait la tuer, lui arracher le coeur à la main, lui briser la nuque... Mais non. Il la garda dans le frigo, la plaça en cryogénisation, étudiait son sang et sa résistance au virus... Il parvint même à ajuster Ouroboros avec son propre sang. Excella ne pouvait que se féliciter d'avoir propulsé sa société écran bien au-delà de ce que Dereck Simmons lui avait prédit. Son virus C était encore bien défaillant. Ouroboros changerait le monde... Et elle serait là, aux côtés de son Wesker... Mais avant, il y avait Jill... Certes, elle était devenue un pantin, une simple chose dont Wesker disposait à sa guise... Excella s'était jurée qu'avant la fin de cette opération, elle ferait en sorte que Wesker n'ait d'yeux que pour elle.

"Ah que voila une gentille petite fille qui se présente à moi..."

Dit alors Excella en se levant de son siège. Le grand porte-conteneur de Tricell était la base parfaite, mobile et pratique. Au milieu des petits bassins de Stairway of the Sun, ces belles plantes contenant le virus Progenitor, elle travaillait d'arrache-pieds pour finaliser le mixage du virus T-veronica prélevé sur Steve Burnside au complexe d'Antarctique d'Ashford, et du Plagas rapporté par Ada Wong d'Espagne. Merci à son savoir-faire et à son équipe. Elle était parvenu à faire un plagas de type 3, et l'armée locale en avait fait les frais. Mais elle ne se limitait pas à ces quelques réussites et voulait voir ce que Ouroboros pouvait donner sur d'autres humains. Mais pour l'instant, ce n'était pas hyper probant. En l'absence de Wesker, Jill lui obéissait. Elle tourna autour de la jeune femme, silencieuse, avant de tirer sa capuche et son masque de corbeau, la révélant dans sa combinaison moulante. Elle tapota le P30 sur sa poitrine.

"Bien bien... On dirait que tu supporte bien ton appareil... Tu fais la fierté de Wesker, hmm ? Bonne fille..."

Elle tapota son postérieur moulé dans la combinaison poly-alliage kevlar-fibre de titane. Quel cul ! Même quand Excella était étudiante et avait expérimenté un peu la sexualité avec ses petits copains et sa co-locataire de chambre étudiante, elle n'avait pas caressé de si joli derrière.

"Wesker te fait faire un sacré entraînement... Mais il n'est pas là, en d'autres termes c'est à moi que tu dois obéir. On est claires là-dessus ?"
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7455

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Février 15, 2016, 02:18:01 »

Jill était le pantin de Wesker, d’abord et avant tout. Cependant, en l’absence de Wesker, c’était à Excella qu’elle obéissait. Parfois, quoique très rarement, il lui arrivait de remettre en cause cet état de fait. Pourquoi leur obéir ? Pourquoi rester fidèle à eux ? Ces cas étaient fréquents avant, et avaient amené Excella à améliorer le P30, ce dispositif planté sur elle, et qui la contrôlait. Un outil révolutionnaire, en soi, mais très difficile à mettre en œuvre, surtout avec Jill, qui avait une personnalité forte. Mais l’appareil était maintenant pleinement opérationnelle, et Jill se tenait devant Excella. Elle lui avait retiré sa cape, son masque, et s’exhibait donc dans sa combinaison bleue sombre, observant la magnifique femme face à elle. Le P30 n’avait pas fait de Jill un zombie décérébré, et c’était ça qui était le plus impressionnant. Elle pouvait parler, réfléchir, mais elle était incapable de se révolter contre Albert et Excella. Ainsi, elle avait compris qu’Excella était amoureuse de Wesker, subjuguée par sa personnalité.

Excella tournait autour d’elle, ses talons claquant sur le sol. Silencieuse, Jill attendait. Est-ce qu’Excella voulait à nouveau l’envoyer en mission ? Maintenant, Jill était suffisamment docile pour agir toute seule, et pour mener à bien les plans de Wesker. Elle s’était rapprochée de Ricardo Irving, avait vu les sujets d’expérience, sans aucun état d’âme. Oui, elle était très docile, et elle vit Excella tapoter son P30, en lui disant qu’elle faisait la fierté de Wesker. Jill entrouvrit les lèvres, mais sans rien dire.

*Elle ne veut pas surveiller l’appareil ?*

Même si le P30 avait stabilisé Jill, régulièrement, l’appareil subissait des tests, afin de s’assurer qu’il fonctionne toujours bien. Jill était donc intriguée. Pourquoi venir la déranger en pleine séance d’entraînement ? Albert avait été clair. Il voulait que Jill soit une tueuse parfaite, une guerrière aguerrie et invincible, dont seul Wesker lui serait supérieur. Peut-être bien que, secrètement, Wesker espérait que Jill aille tuer Chris en personne, ce qui, chez lui, sonnerait comme une victoire personnelle...

Puis Excella alla lui tâter son postérieur, et Jill écarquilla les yeux, surprise, en soupirant légèrement, brièvement déstabilisée. Que faisait-elle ?! Troublée, Jill croisa alors le regard d’Excella, son visage très proche du sien. Dieu, comme elle était belle ! L’esclave se doutait qu’Excella entretenait sa beauté pour Wesker, mais ce dernier était comme insensible à ses charmes. Puis elle lui expliqua que, en l’absence de Wesker, c’était elle, Excella, qui était aux commandes.

Jill se surprit à légèrement rougir, car la main de la femme n’avait toujours pas quitté son postérieur, qu’elle tapotait tendrement, et elle se pinça les lèvres.

« Je... Oui, Madame, c’est... C’est exact, bien entendu. Que... Que désirez-vous ? »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Theorem
Terranide
-

Messages: 1417

avatar

Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #3 le: Février 16, 2016, 12:08:59 »

Excella était satisfaite de la réponse un peu malhabile de Jill. Mais elle était sûrement encore un peu inondée du plaisir de soumission que le P30 déclenchait en elle. La femme d'affaire continuait de caresser ce magnifique postérieur avant de calmement monter son autre main vers la poitrine de ce petit animal de compagnie. Elle malaxa son sein droit et sa fesse droite, venant tout contre cette jeune femme avant de frotter son nez contre l'oreille de Jill. Excella vint doucement mordiller son lobe d'oreille puis lui murmura.

"Je ne sais pas ce qu'il te trouve... Mais si Wesker doit t'avoir comme joujou... Alors moi aussi !"

Doucement elle repoussa Jill pour venir prendre sa tablette sur le bureau. De là, elle contrôlait la plupart des systèmes du P30. Confortablement installée dans son siège en cuir, elle regarda les réglages avant de mettre le doigt sur la jauge virtuelle de la libido. Afin que Jill soit une combattante hors pair, le côté sexuel avait été pratiquement éradiqué. Mais on pouvait à tout moment bouger les réglages afin de bloquer les endorphines. Excella ria un moment avant de pousser la jauge à plus de la moitié. La pauvre jeune fille allait ressentir une étrange chaleur en elle... La PDG de Tricell ne perdit pas vraiment de temps. Elle voulait s'amuser.


"Met-toi accroupi sur ce bureau devant moi... Ouvre ta combinaison et... Et tu vas te doigter et te pelotant. Tu vas dire que tu es un sale trou à bite devant moi. Et tu as en prime me raconter tes fantasmes les plus secrets, Jill... Oui, tout ce que tu caches dans ta tête décolorée."

Excella glissa simplement une main sous sa robe, afin d'atteindre sa culotte de luxe, la mettant sous la dentelle douce pour caresser sa vulve encore à peine humide... A Jill de la divertir !
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7455

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Février 16, 2016, 02:05:13 »

Jill était troublée par le comportement d’Excella. Quand le P30 avait été mis sur elle, il avait inhibé sa sexualité, au profit d’une forte soumission. Or, avec le temps, le P30 avait fini par s’incorporer à l’esprit de Jill, mais ses désirs sexuels, eux, étaient toujours refoulés. Ceci faisait d’elle une meilleure combattante, plus aguerrie, et Wesker n’avait clairement pas pris Jill pour en faire sa pute personnelle. Alors, Jill, qui était davantage habituée à tuer et à massacrer, et qui, de fait, ne se souvenait que de ça (le P30 avait annihilé sa mémoire d’antan, qui ne subsistait plus que par quelques strates inconscientes lors de ses rêves, songes que le P30 effaçait ensuite rapidement), était troublée parles attouchements d’Excella, qui se blottit contre lui, pétrissant l’une de ses fesses et l’un de ses seins. Jill se mit à rougir en se tortillant un peu, tout en soupirant, poings serrés, Excella lui expliquant qu’elle avait le droit de l’avoir comme « joujou ».

« Je… O-Oui… »

Excella la repoussa ensuite, et, trouble, Jill se tint tout droite, tout en ressentant d’étranges sensations au niveau de ses seins. Elle déglutit, confuse, avant de voir Excella récupérer une tablette, puis pianoter dessus…

« Hnnn… »

Jill ferma les yeux en gémissant, sentant comme un frisson électrique s’échapper du P30, pour se diluer dans soncorps. De multiples frissons la parcoururent, ses joues se mirent à rosir, et, quand elle rouvrit les yeux, ce fut pour voir Excella… Sous un autre angle.

« Haaa… »

Il fallut à son cerveau quelques seconds pour reprendre les rênes, puis elle entendit Excella lui demander de se mettre à genoux devant le bureau, de faire des choses avec son corps, tout en lui confiant ses fantasmes les plus inavouables.

*Q-Quoi ?!*

Le P30 sentit une onde de résistance dans l’esprit de Jill, et réagit en conséquence, envoyant une onde qui traversa sa tête. Jill en soupira, puis secoua lentement la tête, et s’avança alors, lentement, avant de tirer sur sa combinaison, abaissant la fermeture Éclair presque jusqu’à son maximum. La fermeture pouvait descendre jusqu’à son bassin, et elle l’arrêta quelques centimètres avant, soit sous le nombril, avant de finir à genoux, à genoux devant Excella, sa magnifique odeur, ses jambes interminables.

La bouche entrouverte, Jill agit ensuite. La résistance dont son corps faisait preuve était différente de celle qu’elle avait eue lors des premiers essais du P30. Jill n’avait pas été soumise sur le coup, et il avait fallu adapter le traitement. Les autres essais avaient été trop poussés, transformant Jill en un zombie catatonique, ce qui ne convenait pas à Wesker. Non, il voulait Jill Valentine, mais qui lui soit soumise. Et là, la soumission prenait un tournant sexuel, inattendu, et troublant donc la belle femme.

Néanmoins, ses gantées agirent. La main droite fila sous sa combinaison, et elle glissa un ou deux doigts dans sa fente humide, en soupirant. Puis la gauche alla pétrir son sein droit, celui avec lequel Excella avait joué, et elle pinça son téton, ce qui l’amena à gémir et à couiner.

« Hmmm… !! »

Cependant, Excella ne voulait pas que ça, et Jill, en relevant la tête pour la regarder, se mit à parler :

« Je… Je veux être votre pute, Ma… Maîtresse… Votre joujou sexuel rien que pour vous, hum… Je sais combien… Combien Wesker vous frustre en se refusant à vous, et… Je veux vous aider à aller m-mieux, Maîtresse… Haaaa… Que vous me baisiez, je… Je peux même boire votre pisse, si vous le désirez, h-haaa… »

Jill en était maintenant sûre, et le P30 l’aidait beaucoup en ce sens : elle voulait faire plaisir à Excella, et que cette dernière soit heureuse d’elle.

À tout prix !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Theorem
Terranide
-

Messages: 1417

avatar

Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #5 le: Février 18, 2016, 12:58:50 »

Excella souriait, se mordillant l'index en douceur alors qu'elle intensifiait sa masturbation. Quel plaisir que de voir cette grande guerrière habituellement si placide et si efficace devenir une bonne petite pute pour le seul désir de ses maîtres. Le P30 avait altéré pour de bon sa personnalité, mais pas son subconscient profond... Et ses désirs n'étaient en rien artificiel. Halala, cette pauvre Jill devait être une frustrée de première si elle implorait tellement à être une soumise. Mais maintenant que le P30 laissait parler ses désirs sexuels, elle devenait une parfaite petite chose sexuelle. La femme d'affaire s'amusait à voir cette si digne combattante se changer en poupée. Elle lui proposa même de boire son urine. Quelle garce ! Une fille de l'éducation et des origines aristocratiques comme Excella ne pouvait que s'amuser d'une femme du commun, de la plèbe, demande ça. Excella était une reine. Que Jill soit tolérer à la voir était déjà un luxe, alors boire sa pisse... Peut être.

"Haha, nous verrons cela... En attendant."

Elle lui donna un verre, le posant sur le bureau. Jill ne s'était pas installée sur la table comme elle le voulait. Du coup elle tapota la table avec sa main pour la ramener à l'ordre.

"Tu vas monter sur cette table. Puis tu vas baisser ta fermeture éclaire jusqu'à ce que ton pubis soit visible. Tu vas te tenir jambes écartées comme une chienne, tes mains derrière ta tête, et tu vas pisser dans ce verre comme la chienne que tu es. Une fois fait, tu vas le boire devant moi... Voyons si quelqu'un du commun comme toi peut prendre plaisir à boire sa pisse !"

Excella accéléra sa masturbation d'autant plus en découvrant le corps tonique et musclé de Jill. Ses beaux abdo, sa chatte sans poil... Quelle abjecte femme... Mais si excitante à regarder et à humilier !
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7455

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #6 le: Février 18, 2016, 02:38:43 »

Jill était en train de mouiller le long de ses doigts, et elle soupirait de plaisir, les tétons tendus, les seins érigés, le corps en feu. La brave Jill ne se contrôlait plus, car, effectivement, il y avait, en elle, une forte dose de frustration sexuelle. Avant que sa vie ne dégénère du fait des expériences d’Umbrella, Jill était une jeune femme pleine d’énergie, la cadette des STARS, connue pour arriver toujours en retard au boulot, en courant à toute allure. Et elle avait toujours eu le béguin pour Chris, mais ils n’avaient jamais vraiment pu avoir le temps d’exposer leurs sentiments. Il y avait eu Umbrella, et toujours Umbrella, un parapluie entre eux... Et, maintenant, Jill était là, face à Excella, à se masturber, à s’exposer, à agir d’une façon inimaginable pour elle, le pire étant que, malgré la gêne qu’elle ressentait, elle était aussi très excitée. Une assurance froide et arrogante se dégageait de la personnalité d’Excella, et de son corps agréable, plein de volupté et de sensualité. Impossible d’y être hostile, et, quand Excella tapota sur la table, Jill se redressa, en ayant bien du mal à rester calme. Les sensations qui traversaient son corps lui étaient inconnues, et difficiles à contrôler.

Se redressant, elle entendit alors les ordres suivants d’Excella, tournant autour de l’urine. Jill était incapable de comprendre pourquoi elle avait parlé de ça, c’était une phrase qui semblait avoir jailli du néant complet, et, à l’idée de devoir boire sa propre urine, elle sentit un bref frisson de répulsion la traverser... Bref, car il disparut aussi vite qu’il était venu, et elle rougit donc, avant de se redresser, se mettant debout sur la table.

« Bien, Maîtresse... »

Impossible d’aller contre la volonté d’Excella, qui était comme une sorte de Reine au pouvoir incontestable. Se tenant sur la table, Jill tira davantage sur la fermeture Éclair, de telle sorte qu’on puisse voir son sexe, impeccablement épilé. Ses poils pubiens avaient été détruits au laser quand Wesker avait travaillé sur elle, et on pouvait voir que son intimité était humide. Jill avisa ensuite le verre, et s’assit devant ce dernier, une jambe à gauche et à droite, puis entreprit de positionner un peu mieux le verre. Cependant, elle n’avait pas oublié les ordres d’Excella, et elle savait qu’elle ne pouvait pas aller contre... Alors, elle joignit ses mains derrière sa nuque, ses bras se retrouvant, de ce fait, en équerre... Puis elle serra les dents, et poussa.

Depuis ses lèvres intimes, un flot jaune jaillit, et tomba sur le verre. Le filet d’urine fila tout autour, éclaboussant un peu la table, mais la majorité du liquide doré fila néanmoins dans sa cible, formant des petites bulles à la surface du liquide.

« Haaa... !! »

Après plusieurs secondes, elle se calma. Le P30 avait agi en elle, pour que son urine soit un peu plus conséquente, ce qui faisait que, pour le dire simplement, elle avait beaucoup pissé, remplissant le verre. Elle contempla ensuite l’objet, sans rien dire, puis finit par le tenir dans sa main.

Puis elle soupira, et, sans pouvoir se l’expliquer, ressentait une étrange... Fascination ? Excitation ? Elle n’en était pas trop sûre, mais elle le porta quand même à ses lèvres...

...Et entreprit de le boire en totalité.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Theorem
Terranide
-

Messages: 1417

avatar

Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #7 le: Février 27, 2016, 04:52:13 »

Excella observa le spectacle avec une fascination sexuelle toute légitime. Une fille du commun comme Jill venait de gober tout un verre de pisse ! D'urine chaude ! Cela fit rire aux éclats l'aristocrate qui se redressa enfin de sa chaise, les doigts de sa main droite humides de mouille. Elle se rapprocha de Jill et lui plaça ses doigts plein de mouille chaude dans sa bouche, caressant sa langue avec un sourire pervers. Puis doucement, elle laissa couler un filet de salive directement de sa langue pour filer dans la bouche ouverte de Jill. Pas question d'embrasser cette bouche aussi sale... Excella avait de l'amour propre, pas comme cette poupée vivante devant elle, totalement contrôlée par le P30.

"Quelle garce tu es... Ton corps est tellement ingrat. Regarde le corps parfait de ta reine..."

Doucement, elle défit l'attache de sa robe derrière sa nuque. Le tissus blanc enveloppant son corps de rêve glissa sur sa peau fine, révélant une magnifique paire de seins, des hanches sublimes, un sexe épilé et de longues jambes parfaites. Un reflet de perfection, une beauté ritale et sulfureuse alors qu'elle poussa la robe de ses pieds, révélant sa lingerie haut de gamme, des bijoux d'or et de rubis, comme si elle était une oeuvre d'art... Et à beaucoup de points de vue, Excella se voyait comme une oeuvre d'art... Doucement, elle ouvrit son tiroir et sortit tranquillement une paire de gants de chirurgiens. Les faisant claquer, elle vérifia leur ajustement... Parfait ! Elle ne voulais pas toucher cette rustre... ni abîmer sa manucure ! Excella empoigna les seins de Jill, pinçant sévèrement ses tétons alors que sa culotte blanche en satin avait déjà une marque humide. La PDG se mordilla la lèvre inférieure, maltraitant les seins de Jill.

"Tu es vraiment une sous-créature..." Elle baissa une de ses mains et doigta avec deux doigts la chatte de Jill, Profitant qu'elle était accroupi sur le bureau devant elle. Elle passa rapidement à trois doigts.
"Une traînée ! Une pute ! Je ne peux pas croire que je te laisse me voir ainsi... Tu mériterais de détourner le regard désormais ! Dis-le que tu es une pute ! dévalue-toi !"
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7455

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #8 le: Février 27, 2016, 08:13:49 »

Jill était une traînée. Cette idée s’imposait en elle, avec horreur. Elle, l’ancienne agente du BSAA, une jeune femme intrépide, aventureuse, était devenue l’objet sexuel d’une femme narcissique qui gloussait en la voyant. Elle venait de boire sa propre urine, et c’était comme si sa personnalité était effacée sous celle, artificielle, créée par le P30. Jill venait de boire son urine, et, loin de se sentir horrifiée par ce geste, elle n’en ressentait, au contraire, qu’une profonde excitation. Impossible de lutter contre ça. Jill était une esclave, qui vit Excella se déshabiller lentement, en se redressant devant elle. Toujours accroupie sous le bureau, elle la vit ainsi ôter sa robe, la faisant lentement glisser le long de son corps, révélant un être aux formes parfaites.

Excella, en effet, était magnifique. Des seins lourds et laiteux, de longues jambes fines, le tout avec une peau bronzée et une fine culotte blanche légèrement humidifiée. Cette femme prenait visiblement grand soin de son corps, et il se dégageait d’elle une beauté fière, aristocrate, italienne. Et, juste avant de se déshabiller, Excella avait été jusqu’à lui faire goûter sa mouille, puis sa salive, excitant Jill. Cette dernière tremblait, le corps surexcité, soumis face à des pulsions et un désir qui s’avéraient être d’une puissance impressionnante... Alors, forcément, voir la belle femme nue n e faisait rien pour calmer Jill. Même si Wesker était son supérieur, elle obéissait à Excella, et le P30 agissait pour que la résistance de Jill ne se réveille pas, ne laissant donc qu’une femme très excitée devant le spectacle qu’elle voyait.

« Haa... »

Jill se pinça les lèvres, la respiration haletante, son cœur battant follement la chamade. Cette femme la rendait folle, et, très calmement, Excella enfila ensuite des gants chirurgicaux, de fins gants blancs, les faisant claquer contre sa peau. En ce moment, toute l’arrogance d’Excella ne repoussait pas Jill, mais, au contraire, tendait à la soumettre encore plus, la rendant encore plus incapable de repousser cette femme. Son arrogance tendait en effet à confirmer le fait qu’elle était sa supérieure, et, quand elle commença à jouer avec elle, à masser ses seins, puis à la doigter, Jill ne pouvait que se laisser faire, mouillant contre les doigts de la femme. Ses seins se durcirent, ses tétons devenant douloureux, et elle se mit à couiner, gémissant silencieusement, fermant et rouvrant précipitamment les yeux, tout en entendant Excella la narguer, jouer avec elle.

Excella voulait qu’elle s’insulte, et Jill déglutit, remuant sa bouche, et se mit à lui parler :

« Haaa... O-Oui, Maîtresse, je... Haaaa... Je ne suis qu’une... Qu’une pute, vo... Votre chienne, et... Haaaa... Vous voir, c’est... Le plus beau spectacle que je n’ai jamais vu... Haaaa... Je suis votre chienne, votre petite pute, votre traînée rien que pour vous, hummm... ! Ne me traitez pas comme une femme, car... Car j-je ne suis pas votre égale, mais... Tout juste votre pute, bonne pour servir vos plus bas instincts... !! »

Les mots fusaient tout seuls, et elle ne mentait pas. Sous l’influence du P30, et de son désir sexuel, Jill était en train de parler avec sincérité.

Ce qui était à la fois, pour elle, effrayant et terriblement excitant.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Theorem
Terranide
-

Messages: 1417

avatar

Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #9 le: Mars 17, 2016, 02:47:24 »

Excella continua à doigter la chatte de Jill, portant toujours ses gants médicaux pour ne pas se sentir polluer. Elle était supérieure à cette créature, donc aucune chance qu'elle ne partage ses fluides avec elle comme ça. L'humaine savait néanmoins quoi faire pour faire jouir une jolie femme comme elle. Ses doigts appuyèrent la zone antérieure de son vagin, juste là où se trouvait le point G. Elle pressa fortement sur la zone et s'amusa à voir sa victime se dandiner et gémir avant de jouir de manière totalement impuissante sous ses doigts agiles. Sa main était détrempée, et elle retira cette dernière en constatant rapidement l'état du gant médical. Excella frotta sa main sur la poitrine de Jill, étalant son jus sur elle pour se nettoyer.

"Pfff... Tu es une garce qui me prive de ce que j'aime ! Tu es désespérante ! Je suis une reine, et une sous-fifre comme toi ne devrait pas m'empêcher de faire quoi que ce soit."

Elle s'installa dans son fauteuil, matant le corps pitoyable de Jill avant de claquer des doigts pour qu'elle se rapproche. Ecartant ses cuisses en grand, elle poussa sa culotte sur le côté, montrant un sexe surmonté d'un tout petit peu de poils. Un sexe humide, visiblement avide et frustré. Prenant une poignée des cheveux de Jill, elle écarta son sexe de l'autre main.

"Lèche-moi !"

Pressant sans semonce le visage de Jill vers son sexe détrempé, elle s'installa un peu mieux, sans regard pour l'inconfort de son esclave. Elle était là pour la servir après tout, non ?

"J'aurais peut être envie d'uriner plus tard alors garde ça en tête ma salope !"
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7455

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #10 le: Mars 22, 2016, 08:27:05 »

Impossible de se défaire de l’emprise d’Excella, le P30 fonctionnait à merveille. S’il avait été conçu pour neutraliser Jill et pour qu’elle obéisse à Wesker, Excella, en tant que conceptrice de l’appareil, avait forcément  programmé ce dernier pour que Jill lui obéisse aussi. L’appareil était terriblement efficace, bien plus que tout ce qu’on aurait pu imaginer. Ainsi, lorsqu’Excella maugréait, Jill, au lieu de s’énerver devant l’insupportable arrogance de cette femme, se sentait coupable. Oui, elle voulait être la plus parfaite des esclaves envers Excella. Rien n’était simulé, tout était sincère, son organisme manipulé à tous les niveaux par l’appareil infernal niché sur ses seins. Excella continua à la masturbe, Jill gémissant contre elle, ses lèvres proches de son corps, ce corps divin… Oh, comme elle avait envie de l’embrasser, de le lécher, de s’en asperger, de sucer chacun des lourds seins de la femme… Mais l’ordre d’Excella faisait figure de loi biblique, et Jill ne pouvait, à son grand regret, que s’y plier. Elle se contorsionnait donc contre la femme, sentant cette dernière continuer à malmener son clitoris, les soupirs et les hurlements de Jill remplissant tout le bureau…

Puis, la docile esclave eut un premier orgasme, et se vida tout contre les doigts d’Excella, dans un nouveau et profond soupir. De la bave coulait légèrement de ses lèvres, et elle reprit son souffle, avant de voir Excella nettoyer ses doigts contre ses seins, laissant sur son corps des traces de mouille, ses doigts glissant légèrement sur le P30, chaque contact provoquant de curieux petits frissons électriques. Jill s’en mordilla doucement les lèvres avant de cligner des yeux, tâchant de prendre son calme.

Elle vit ensuite Excella s’asseoir sur son fauteuil, toujours aussi belle, voluptueuse et gracieuse. La jeune femme à la peau pâle déglutit légèrement, les joues rouges.

« Je… Je suis désolée d’être un tel poids pour vous, Maîtresse, je… Je ferais de mon mieux pour vous être agréable. »

En même temps, Jill ne voyait pas trop ce qu’elle avait fait de mal, mais, si elle avait pu s’arracher de l’emprise du P30, il y a longtemps qu’elle aurait repoussé Excella. Au lieu de ça, elle était tout simplement incapable d’éprouver autre chose qu’une forte soumission zébrée d’attirance pour elle. Excella l’attrapa donc, et la força à se retrouver entre ses cuisses, tirant sur ses cheveux, faisant gémir Jill, qui se retrouva la tête contre son sexe, son nez venant brièvement frotter ses lèvres intimes, avant que sa bouche ne se pose dessus.

Obéissante, elle lécha donc.

« Mmmhmm… »

Coincée contre le fauteuil et Excella, elle sentait les jambes de la femme s’appuyer sur son dos, et se maintenait en appui avec une main sur le sol, remontant sa tête en léchant l’intimité de la femme, avalant avec délice sa mouille.

Yeux clos, elle frissonna encore quand Excella invoqua l’idée d’uriner en elle.

*Oh oui, Maîtresse, aurait-elle eu envie de dire, remplissez ma petite bouche de salope de votre pisse !!*
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Theorem
Terranide
-

Messages: 1417

avatar

Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #11 le: Mars 25, 2016, 11:12:08 »

Excella ferma doucement les yeux... Autant savourer ce cunnilingus au mieux et penser à des choses agréables pour que cette masturbation soit la plus douce et la plus agréable possible. La langue de Jill bougeait bien sur son petit bouton de plaisir et dans son antre chaude. C'était quand même bon même si cette monstre de foire était entre ses cuisses. Elle se mordilla l'index et gardant une poignée de cheveux de Jill dans son autre main. Passer ce petit interdit du sexe entre fille la faisait toujours frissonner comme une folle... Même si elle était plutôt habituée à avoir des top modèles anorexiques dans son lit. Jill avait plutôt une musculature développée comparé aux jeunes filles minces et graciles qu'Excella avait déjà amené à ce point. Un vrai "mec" se disait-elle en pensant à cette femme en combinaison... Oui ! Ses yeux se revouvrirent et elle posa le plat de son pied sur la figure de Jill, la repoussant assez brutalement.

"C'est vrai que tu es musclée comme un mec ! Tu es loin des femmes délicates et raffinées que je connaissent. Dans une de nos réunions, on rirait très certainement de toi sans t'adresser la parole. Mais cela tombe bien ! Ta corpulence me permet d'essayer quelque chose sur toi."

Elle se redressa de sa chaise et prit une mallette métallisée et sécurisée, sortant une grande fiole de produit bleuâtre. Sa munissant du pistolet injecteur, elle vissa la fiole dessus et approcha avec cette étrange arme à la main.

"Tient-toi tranquille ! Je vais juste arranger l'erreur de la nature que tu es."

Le pic de la seringue piqua alors la chair tendre du clitoris de Jill. Excella se lécha ses lèvres avant d'injecter le contenu de la fiole, provoquant une excessive sensation dans le sexe de Jill. C'était comme si Excella avait injecté un lutin de feu dans sa chatte. Elle avait l'air de tirer tout son bas ventre vers l'extérieur ! La douleur aurait été fatal si on avait pas un P30 et un système de réduction de la douleur incorporé. Mais même avec ça, cela dit, c'était terriblement intense ! Enfin la douleur stoppa et Jill put voir... une bite ! Une bite et des couilles à la place de son sexe féminin ! Ses ovaires étaient devenus des testicules, elle avait un authentique sexe d'homme ! Et en plus il était hyper tendu et dans une érection douloureuse. L'instinct de Jill lui ordonnait de se masturber, furieusement, et une fièvre de désir s'empara d'elle. Excella applaudissait comme si elle voyait un réflexe pavlovien se réaliser devant elle.

"Bravo ! Le virus TS69RV fonctionne à merveille ! Tu ne méritais pas la délicatesse du sexe féminin, Jill... Mais être une transsexuelle puante te va si bien ! Maintenant masturbe-toi comme une affamée ! Si tu es très obéissante, tu auras peut être l'antidote..."
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7455

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #12 le: Mars 30, 2016, 01:53:51 »

Jill léchait le sexe d’Excella avec appétit et gourmandise, en sentant, au fur et à mesure qu’elle la léchait, qu’elle goûtait à sa magnifique peau et à sa cyprine délicieuse, son propre sexe chauffer. En bas, là, ça commençait à devenir tendu, mais elle savait se montrer calme et obéissante. Avec son passé de soldat, elle était d’autant plus encline à la soumission, et aucune voix contraire ne venait rugir dans sa tête pour lui dire de se révolter contre cette obéissance servile et humiliante. La contestation se réduisait à celle d’une opposition en plein système dictatorial et tyrannique, elle se dissimulait dans les ombres de son esprit, dans les caves de sa psyché. Elle léchait donc cette moule avec appétit et sincérité, frissonnant de joie à chaque fois qu’elle pouvait sentir Excella gémir, et que sa main venait se crisper contre sa tête.

*Comment peux-tu faire ça ? s’énervait la petite voix de Jill dans sa tête. T’abaisser ainsi, c’est… C’est si humiliant ! Tu vaux mieux que ça, Jill ! Ce n’est qu’un artifice, combats-le !*

Le plaisir sexuel provoquait chez le corps humain des sensations très contradictoires, très paradoxales, pour lesquelles un engin comme le P30, aussi sophistiqué soit-il, ne pouvait pas toutes les appréhender. Ainsi, Jill pouvait sentir sa conscience revenir par fragments, mais de manière bien insuffisante pour qu’elle reprenne le contrôle. Au lieu de ça, elle léchait avidement le sexe d’Excella, tout en sentant d’autres voix se mélanger en elle.

*Chris t’a toujours trouvé faible, tu le sais bien… Tu n’aurais jamais dû faire partie des S.T.A.R.S., tu étais nulle dès le début, tu ne dois ta survie qu’au miracle de la chance !
Être l’esclave d’Excella, c’est la chance de ta vie ! Elle est belle, forte, elle est tout ce que tu souhaites avoir ! Elle et Wesker sont tes maîtres, maintenant, et, sans eux, tu serais encore à être la chienne de Chris !*

Tout se mélangeait dans sa tête, et Excella la repoussa alors. Le corps de Jill heurta le bureau, et elle se retrouva couchée sur le sol, gémissant légèrement après le contact du pied de la femme sur elle. Que préparait-elle encore ? Visiblement excitée, Excella ne perdait pas le nord, puisqu’elle entreprit de faire, sur elle, d’autres expériences. Ce n’était pas la première fois qu’on la piquait, généralement pour prélever son sang, mais là… Là, c’était bien la première fois qu’on la piquait… Ici.

Perverse et vicieuse, Excella enfonça la seringue contre son clitoris, et une vague de douleur terrifiante remplit tout son corps.

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA… !! »

Jill se mit à hurler tout en se tortillant sur le sol, des spasmes musculaires secouant nerveusement tout son corps. De la bave se mit même à couler de ses lèvres, alors qu’elle continuait à gigoter sur le sol, son hurlement mourant dans des soupirs et des gémissements plaintifs… Avant qu’un ultime hurlement ne la traverse quand elle sentit une douleur éclater contre ses cuisses… Puis, dans un immense soupir, Jill se relâcha sur le corps, se retrouvant avec…

Ses yeux s’écarquillèrent en voyant un phallus, qui pointait fièrement à l’extrémité de son bassin.

*Qu’est-ce qu’elle m’a fait ? QU’EST-CE QU’ELLE M’A FAIT ?!*

La douleur déclencha une onde de panique, et, immédiatement, le P30 réagit en diffusant des substances destinées à calmer Jill, qui gémit donc, avant de sentir une fabuleuse érection. Son pénis était gros et tendu, un membre érectile qui avait très manifestement soif de sexe. Ses joues se mirent à rougir, et Jill se mit à regarder sa Maîtresse avec envie. Excella lui demanda alors de se masturber « comme une affamée », et Jill, toujours couchée, se mit alors sur ses genoux, et posa sa main gantée sur sa queue, puis la remua d’avant en arrière, tout en crispant son sexe entre ses doigts.

« Haaaa… Maî-Maîtresse, hmmm… Je… Haaa… Votre pute se branle en pensant à vous… Haaa… Haaaa… !! »

Jill continuait à gémir et à soupirer, encore et encore, son sexe lui faisait un mal de chien, et se masturber ainsi, c’était… Haaa… C’était magnifique !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Theorem
Terranide
-

Messages: 1417

avatar

Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #13 le: Avril 02, 2016, 10:44:07 »

Excella ne put se retenir de rire. Un rire clair, joueur, loin du cliché hystérique des savants fous. Non non, elle avait le contrôle, sans aucune frustration. Voir que son produit fonctionnait était juste une belle réussite, plutôt que de voir le virus tuer son hôte lors de la transformation. Et une zombie shemale ne l'intéressait absolument pas. Maintenant elle voyait Jill se branler comme une dingue, se donner du plaisir de manière incontrôlable. Voila qui était magnifique. Jill sentait sûrement encore de la douleur, mais ça passerait. Les muscles internes et la transformation de ses organes avait été un processus douloureux, mais il s'estomperait vite. Vu l'érection qu'elle se tapait, c'était visiblement terrifiant de plaisir. Excella caressa les testicules de Jill, vérifiant qu'elle avait bien de beaux engins là-dedans et pas des simulacres. Elle tâta encore les seins de sa soumise... Pas de doute, les oestrogènes et la testostérone cohabitaient parfaitement avec ce virus... Merci à la Walpurgis Corp ! Ouvrant sa porte de placard, l'intérieur vitré par un miroir renvoya le reflet de Jill.

"Regardes-toi... Avant tu était une femme pathétique et trop musclée pour se prétendre belle. Mais maintenant... Regarde la belle créature intersexuée que tu es. Et comme tu es très souple..."

Excella appuya sur les épaules de Jill. Son dos se courba. Encore et encore, sa tête s'approcha de cette verge entre ses cuisses... L'extra-ordinaire souplesse qu'elle possédait rendait possible quelque chose d'unique... Son dos pliait sans lui faire mal et soudain, cm par cm, son visage se retrouva juste devant sa verge qu'elle put prendre en bouche. Des auto-fellations... Jill pouvait s'en faire. C'était trop bon en plus ! Elle pouvait commander à son plaisir. Un cadeau d'Excella si on pouvait dire. La PDG de Tricell en tremblait d'excitation, mouillant ses cuisses.

"Avec ça, je crois que je peux oublier l'antidote, n'est-ce pas ?... N'es-tu pas heureuse ? Et puis... Il te reste ce trou..."

La main gantée de latex transparent d'Excella glissa dans le dos de Jill jusqu'à se trouver entre ses fesses. Elle trouva son fondement, dont l'ouverture était trempée de sueur et autres fluides... Ses doigts la pénétrèrent avec joie, écartant sa rondelle lui prodiguant certainement le type de plaisir qu'elle allait pouvoir espérer pour le reste de sa vie... De la sodomie ! Excella regarda le plaisir de Jill, jusqu'à ce qu'elle se jute dans la bouche comme une goinfre.
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7455

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #14 le: Avril 02, 2016, 03:22:21 »

Il y avait de quoi être fière ; Jill était une vraie réussite. Une telle chose n’aurait pas pu être possible sur un autre cobaye, car, si le virus en elle réagissait aussi bien, c’était avant tout grâce à son sang, qui était très particulier. Il fallait bien dire que Jill avait une longue expérience avec les zombies. Elle était donc là, à se masturber, sous le regard amusé et hautain de sa Maîtresse, incapable de se rebeller contre elle... Et, plus le temps passait, et plus le P30 se faisait aux nouveaux sentiments de Jill, raffermissant ainsi son emprise sur elle. Aucune échappatoire, tandis que, les joues rougies par le plaisir, elle entendait Excella l’insulter encore. La douleur avait été terrible pour se doter de ce chibre, mais Jill était incapable d’en vouloir à sa Maîtresse, belle et magnifique. Au contraire, elle sentit cette dernière se rapprocher d’elle, et, quand les doigts d’Excella caressèrent ses testicules, Jill en frissonna encore.

Elle sentit ensuite les mains de sa Maîtresse flatter ses seins, puis cette dernière se décida à tester au maximum les limites acrobatiques du corps de Jill. Là encore, les modifications génétiques que Jill avait subi prouvèrent leur utilité. Elle était aussi élastique qu’un bébé, à qui on pouvait remuer le pied pour frapper sa tête sans qu’il ne fasse rien. Cependant, là, Excella passa à une sorte de stade encore supérieure, et Jill se mit à gémir en sentant son dos ployer. Ses jambes se retrouvèrent au-dessus de sa tête, et Excella les plia encore, amenant Jill à faire une sorte d’étrange roulade figée, avec ses jambes coincées au-dessus de sa tête, attachées à même le sol, tandis que sa verge s’était rapprochée de son visage.

Jill se retrouva ainsi dans une posture inattendue, avec son sexe se rapprochant lentement de ses lèvres.

« Haaaa... !! »

À ce stade, il était difficile de dissocier la douleur du plaisir. Les deux n’étaient plus qu’un curieux et exquis mélange, qui s’imposait en elle. Impossible de repousser cette vague qui la traversait, tandis que sa queue léchait ses propres lèvres. Excella avait redressé son buste tout en abaissant son bassin, l’amenant dans une position très acrobatique, difficile à décrire, où elle sentait sa queue face à son visage, remuant devant elle. Une « auto-fellation » restait impossible sur le long terme, mais Jill pouvait effectivement sentir sa queue, approchant de son visage, en relevant la tête.

« Huuu... Haaaa... !! »

Elle sentit ensuite les doigts d’Excella caresser sa croupe, puis s’y enfoncer.

« Hnnnnnnnnnnnnnnnnn... !! »

Jill couinait et soupirait, gémissant longuement, puis...

Dans un soupir, son sexe se vida alors en elle, éclaboussant ses lèvres, puis son visage. Elle juta généreusement, une sorte de petit bonus lié à ses nouvelles capacités sexuelles. Son sexe sembla exploser en vaporisant du sperme, éclaboussant son visage, sa tête se recouvrant de blanc...

Et, juste après cela, sa queue resta toujours aussi dure, toujours aussi tendue.
« Dernière édition: Avril 11, 2016, 05:30:17 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox