banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Fin des postulats aujourd'hui, si vous êtes intéressés n'hésitez pas !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: [ Au delà de mon esprit ]  (Lu 215 fois)
Mike Ashton
Humain(e)
-

Messages: 9



Voir le profil
Fiche
« le: Février 07, 2016, 04:44:34 »

Bonjour, en attendant ma validation, je vous poste un projet écrit que je mène en parallèle. Je sais pas où ça mene, mais ça me fait beaucoup écrire ^^.

Chapitre 1

Les mots.
Je suis entourée par des milliers de mots. Peut-être des millions.
Monastère. Mayonnaise. Porcelaine.
Napoléon. Cintre. Hippocampe.
Doux. Terrifiant. Lumineux.
Chatouilleux. Rires. Souhait. Inquiet.
Les mots ont toujours ressemblé à des flocons de neige qui tourbillonnent autour de moi – chacun est délicat et différent, éternel dans mes mains.
Au plus profond de moi, les mots forment des torrents sauvages. Des montagnes de phrases, de séquences et d’idées qui peuvent s’assembler. Des idées. Des blagues. Des chansons d’amour.
Quand j’étais petite – de l’ordre de quelques mois, à peine – les mots ressemblaient à des sucreries, des cadeaux liquides, que je pouvais boire comme de la limonade. J’aurais même pu les manger. Ils donnaient à mes pensées, mes sentiments, une consistance différente.
Mes parents ne cessaient un instant de me parler. Ils discutaient et riaient aux éclats. Ils débattaient et argumentaient. Mon père chantait pour m’endormir. Et ma mère murmurait de belles histoires en me caressant les cheveux.
Je me souviens de chaque mot que mes parents ont prononcé en me regardant, ou en parlant de moi à d’autres. Ils sont gravés dans ma mémoire. Tous sans exception.
Je ne sais pas comment j’ai réussi à saisir la complexité et la signification de ces mots. Mais cela est arrivé rapidement et naturellement.
Tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans mon esprit.
Je n’ai jamais prononcé le moindre de ces mots. J’ai aujourd’hui onze ans.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox