banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Bitch slap! [PV]  (Lu 1506 fois)
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 985

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« le: Février 03, 2016, 04:10:13 »

Lycée Mishima – Seikusu

Anael Marley, une fille pétillantes, au sourire ornant toujours ses lèvres. Une étudiante au lycée de Mishima, qui n’est pas forcément populaire pour ses brillants résultats scolaires. En effet, Anael est surtout connue pour son comportement, et sa cote de popularité. Elle est la petite starlette de sa promotion ; extravagante, dynamique, aguicheuse, Anael est, pour beaucoup … Une salope. Si on ne peut lui reprocher d’être toujours pétillante, on peut lui reprocher son attitude à défier les professeurs, aguicher ses petits camarades, et toujours chahuter les populaires du lycée. Très présente sur les réseaux sociaux, Anael ne manque pas d’amis ! Pratiquement tous les soirs, elle va en boite, pour s’éclater et surtout renforcer sa côte. Car en effet, au lycée, peu de filles ou de gars parviennent à aller dans des boîtes de nuit, que ce soit à cause de leur parents, ou de leur trop jeune âge tout simplement.

Anael, elle, le fait et ne s’en cache pas. Néanmoins, si elle apparait toujours transparente sur sa vie, notamment via les réseaux sociaux, il est un détail qu’elle cache depuis toujours. Ou tout du moins, qu’elle cache au lycée … Elle n’est, en réalité, pas une fille. Anael est un garçon, à vrai dire, et ceux le fréquentant en dehors du lycée s’en aperçoive. Toutefois, il agit et se conduit comme une fille, se voyant lui-même en tant que tel. Enfin, pas exactement ; il se défini comme un garçon, mais instinctivement, agit, penses, réfléchit et fait tout comme une fille. Un garçon efféminé, un ladyboy selon le jargon … Ou encore une trap, pour les langues les plus déliées. Cependant, l’histoire devient réellement intéressante le jour où il entendit parler qu’un autre garçon, comme lui, sévissait dans la promotion. Il finit par trouver qui c’est, et depuis ce jour, sans lui dire clairement ce qu’il savait, s’amusa à le provoquer … De manière grivoise. Ce garçon s’appelait Nikitta, et contrairement à lui, tenait à ce qu’on le prenne entièrement comme une fille.

Il ne supportait visiblement pas qu’on lui rappel son vrai sexe. Un point faible qu’Anael exploita, sans se rendre compte à qui avait-il réellement affaire … Ce fut au bout de quelques mois, à provoquer, à dandiner des fesses devant Nikitta ou autre geste explicite, qu’il finit par payer de toutes ses provocations. Ce jour-là avait débuté par une simple matinée au lycée, où il poussa encore la provocation envers Nikitta, sans se douter que le soir-même, il prendrait sa revanche …


« Que je déteste cet uniforme … Trop prude ! » Se dit-il à lui-même, devant la glace alors qu’il se lavait les mains, dans les WC du lycée. Il se recoiffa vite fait, passant ses mains dans sa longue et belle chevelure blonde. Anael en sortit, le dernier cours de la matinée s’étant terminé il y a peu. Il devait retourner auprès de son casier pour prendre ses affaires et s’en aller. Il avait tellement de choses à faire ce jour-là ! Il avait prévu une grosse soirée en boîte ce soir, et pas n’importe laquelle. Un établissement étranger, ouvert eu centre-ville. La réputation de cette boite de nuit était fabuleuse, et il avait donc eut de tester un peu tout ça. Qu’il était naïf … Il ne savait pas dans quel piège il allait mettre les pieds. Mais ça, il le découvrirait bientôt. En attendant, il arriva devant son casier et commença donc à faire ses affaires, quand il aperçut Nikitta un peu plus loin, affairée aussi à son casier. Nikitta était … Sa cible favorite depuis la rentrée. Cette fille – bien que c’est un garçon, mais c’est un secret – était souvent victime des provocations caliente si typiques d’Anael. En bon provocateur, il s’était mis à se concentrer sur elle, pour une bonne raison ; car il/elle était comme lui.

Bien que son caractère était radicalement différent. C’était pour bien pour ça qu’il ne mesurait pas le danger que c’était de se frotter à elle. Il poussa à nouveau le danger un peu plus loin, en finissant avec son casier, pour venir s’approcher de Nikitta. Au dernier moment, pour la surprendre, il posa sa petite main aux ongles multicolores - aimant se les vernir le plus souvent que possible - sur la porte du casier et la ferma d’un geste vif. Plantant son regard aguicheur sur le sien, il prit instantanément la parole. « On a bien de la chance d’avoir la journée libre, n’est-ce pas chérie ? » Dit-il dans un premier temps, sachant parfaitement que Nikitta n’aimait pas qu’il l’appel comme ça. Elle était trop sérieuse, trop … Mystérieuse et froide pour ça. Anael ne se doutait pas de ce que cela pouvait bien cacher. « T’es toute belle aujourd’hui, serait-ce pour plaire à la bombe que je suis, comparée à toi ? Oh, oui, sans doute … Je pourrai te donner des cours tu sais … » Déclara-t-il, d’un ton à la fois taquin et provocateur. Car ça, c’était bien la chose qu’il aimait le plus faire ; provoquer et, pourquoi pas, faire sortir Nikitta de ses gonds.
« Dernière édition: Février 03, 2016, 09:47:42 par Vanessa White » Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Nikitta
Humain(e)
-

Messages: 17



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Février 05, 2016, 05:24:05 »

Voilà plusieurs semaines que la jeune « diva » qu'était Nikitta ce faisait enquiquiner par une espèce de pimbêche à la  réputation sulfureuse. Mais voilà, généralement, la jeune Ladyboy ne faisait pas réellement attention à cette « Anael », ce contentant simplement de lui envoyer un vent ou, parfois, de lui répondre avec son habituel petit ton supérieur. Mais bon… Pour l'heure, Niki' était gentiment entrain de prendre ses affaires dans son casier, loin d'imaginer qu'à l'instant même où elle retirait sa main de son casier, l'autre petite pute blonde viendrais une fois encore la taquiner. Cet alors que Niki, surprise par ce soudain claquement de porte, vint à sursauter avant de voir… Anael, tout sourire, avec ses ongles édulcorés sur sa porte de casier. La jeune Ladyboy serrât brièvement ses cahier contre elle en gardant un visage plutôt neutre et sérieux vis-à-vis de cette petite salope, cet infernale petite pimbêche qui, tôt ou tard, finirais par amèrement regretter chacune de ses paroles et chacun de ses actes. Cependant… Très vite d'ailleurs, un petit sourire narquois vint à éclairer le doux visage de Nikitta.
« On a bien de la chance d’avoir la journée libre, n’est-ce pas chérie ? » « T’es toute belle aujourd’hui, serait-ce pour plaire à la bombe que je suis, comparée à toi ? Oh, oui, sans doute … Je pourrai te donner des cours tu sais … »
« Une bombe ?… Hmmpff... » Lui dit elle alors en ce retournant légèrement. « C'est sur que de tout les laiderons de ce lycée, tu es la plus explosive... »

Et hop, sur ce, Niki vint à lâcher un petit rire moqueur avant d'écarter la main d'Anael de son casier afin de sortir son sac et de ranger ses ultimes affaires. Nikitta n'était pas particulièrement amical généralement, rare était ceux qui traînait avec avec lui… Ou plutôt, rare était ceux avec qui niki traînait, le jeune éphèbe était très… Sélectif en matière « d'amie ». Au lycée, Nikitta était généralement seule, mais… En dehors, la petit diva était en revanche entourée de petit sous-fifres prêt à lui lécher les pieds dé qu'elle le leur demandait !
Mais pour l'instant, notre petite nikitta était là, face à cette insupportable pute qui, rien que par sa présence, l'irrité au plus haut poins… Cependant, la diva ne pouvait pas non plus ignorer le fait qu'Anael soit mignonne.
Cet alors que, délicatement, Niki vint à refermer son casier en prenant au passage un paquet de cigarette qu'elle glissa dans son sac à bandoulière imitation zèbres puis, en regardant Anael, elle vint à dire.
« Bon aller… Je vais te laisser, j'ai pleins de chose à faire moi… Autre que de tailler des pipes, hein... » et hop, sur ce, Niki' vint à tapoter la joue d'Anael d'un petit air supérieur en ce retenant de lui coller une grande gifle en travers la gueule.

Mais... Notre petite princesse russe était loin d'imaginer que, ce soir, elle allait avoir sa revanche sur cette pimbêche.
Journalisée

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 985

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #2 le: Février 05, 2016, 07:25:32 »

C’était devenu comme une sorte de drogue passive, dont Anael n’avait même pas conscience d’être devenue toxicomane. Mais entendre les piques et les réponses acerbes de Nikitta lui procurait un certain plaisir, vicié. Plus elle lui résistait, plus il aimait ça. Nikitta était une rebelle, une revêche au fort caractère, qui n’hésitait pas à prendre de haut tout le monde. Sauf que la sulfureuse ladyboy aux cheveux blonds ne l’entendait pas de cette oreille, et elle continuait à s’entêter. Pour lui, il fallait que Nikitta finisse par craquer. Mais outre ce fait, il faisait cela aussi par pur amusement, et envie de le voir péter un boulon. Cette fille était trop sage, trop calme … Anael mourrait d’envie de la voir sortir de ses gonds, se déchainer. Il jouait avec le feu, mais il ne prenait pas pleinement conscience à qui avait-il affaire.

Ainsi, il ne répondit rien face à la réponse de sa proie, qui lui fit sous-entendre qu’il était un laideron. Son sourire taquin parlait pour lui ; c’était rentré d’une oreille et sortit d’une autre. Il fallait qu’elle charge plus ! Il aimait ça, car c’était signe que Nikitta craquait, selon lui. Cette petite diva allait finir par le faire un jour ! Et Anael tenait absolument à être présent le jour où ça arriverait. En attendant, il laissa sa comparse prendre ses affaires, et arqua un sourcil face à sa dernière réplique. Il eut une grande envie de lui répondre une remarque toute aussi acide, mais se tût. Nikitta lui tourna le dos et s’en alla, mais quand elle fut loin, Anael répondit en murmurant, pour lui-même. *Autre que tailler des pipes ? Oui, t’en faire tailler … * Murmura-t-il. Il avait une journée chargée et il était temps de partir à son tour. Il devait préparer sa petite soirée après tout ! Il avait invité quelques amis, qui étaient tous aussi … Pimbêche que lui.
- - -

À l’extérieur, la température avait chuté. Pourtant le petit groupe d’amis avait chaud, très chaud. Sans doute l’excitation de la soirée en perspective ! Ils attendaient, faisant la queue devant l’entrée de la boîte. Ils étaient déjà bien échauffés, ayant fait un petit avant-gout avant de venir. Les basses de la musique tremblaient jusqu’à dehors, leur donnant encore plus envie de se jeter sur la piste. Finalement, on les laissa entrer, et ce fut le début de leur grande soirée. Anael s’était fait tout beau ; toujours dans un esprit très clubbing, il avait enfilé un legging hyper moulant, surplombé par un haut sans manche flottant, au motif coloré. Il était rehaussé sur une paire de bottes à haut talons, histoire d’être encore plus aguicheur et … D’être mieux en accord avec ses propres gouts. Bracelets fluo, vernis multicolores, il était tout vêtit pour cette soirée ! On était bien loin de la tenue stricte et sans gout imposée par le lycée …

Ainsi donc, le petit groupe d’amis entamèrent leur soirée, veillant toutefois à ne pas faire trop d’excès sur la conso. Ils n’appartenaient pas à la mafia locale après tout ! Ils n’avaient pas crédits illimités. Néanmoins cela ne les empêchèrent guère de s’amuser, et de danser comme des petits fous au rythme des basses et de la techno qui martelait leurs oreilles. Il y avait pas mal de monde, et Anael ne croisa aucun visage familier … Ce qui était normal, puisque tous ses camarades au lycée étaient encore des bébés qui ne savaient pas s’amuser réellement ! Les boites, c’étaient pour les grands !

Ainsi, une petite heure s’écoula, avant qu’il n’eut finalement envie d’aller soulager une envie pressante. L’alcool avait déjà commencé à lui faire tourner la tête, lui faisant donc baisser assez drastiquement son attention. Il en aurait bien eu besoin cela dit … En effet, alors qu’il finit par trouver les WC, et qu’il se soulagea dans l’une des cabines (Ayant toujours été éduqué comme une fille, il se dirigea naturellement vers la partie pour les dames), il ne se rendit pas compte qu’il y avait quelqu’un, ici. Il ne s’en rendit compte qu’une fois qu’il eut finit, et qu’il se dirigea vers les lavabos pour se laver les mains, et rapidement se recoiffer, tant qu’à faire. Ce ne fut qu’au dernier moment qu’il s’aperçut de la présence de quelqu’un … Qu’il connaissait bien, d’ailleurs. Son regard s’écarquilla en le voyant, et il n’eut pas le temps de dire grand-chose … L’alcool y était pour beaucoup, cela dit.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Nikitta
Humain(e)
-

Messages: 17



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Février 06, 2016, 04:26:50 »

The Russian Barrel : 20h27

Là, dans une petite pièce à part, une petite silhouette féminine était lascivement allongée sur un grand canapé de velours noir, entourée de plusieurs hommes, hommes qui, il faut bien l'avouer était plutôt beaux-gosses. Dans la boite de nuit, le DJ faisait vrombir de la techno et de la musique actuelle comme, par exemple, du « maitre gimp » ou d'autres saloperies gerbantes dans le genre. La jeune silhouette qui était affalée sur le canapé n'était autre que Nikitta, vêtue d' une somptueuse robe en latex Le jeune éphèbe portait aussi en cette chaude soirée une belle perruque noir et un maquillage très subtile et sensuelle  ( un autre image faudrat que je pense à le dessiner comme ça ^_^ avec ça tenue étou, pour que tu te rende bien compte =))
ainsi que des bas de couleur noires légèrement effilés accompagnée de grandes cuissarde à talons en latex
La jeune ladyboy était donc tranquillement entrain de prendre du bon temps dans son coins quand, quelque peu excédée par cette musique au « rabais », vint à faire signe à l'un de ses homme de main afin que ce dernier aille dire au DJ de passer autre chose… Quelque chose de plus… Dans son style quoi. Nikitta détestait la musique actuelle, toute ces starlettes de merde, ces star du rap/pop/tropnaze… Nan, c'était pas pour elle. Cet ainsi qu'au bout d'à peine une minute, le son atypique de «Doll-Dagga Buzz-Buzz Ziggety-Zag » ce mit à résonner dans les baffle de la boite. Faisant légèrement sourire niki qui, enfin, pouvait pleinement prendre goût à sa soirée. La jeune Ladyboy adorait cette musique ! Elle était pleine de peps et son refrain fort entraînant, la fit même ce relever d'un bon pour ce mettre à danser joyeusement, ses jolie jambe fuselées ce balançant alors d'avant en arrière faisant ainsi entrer la petite diva sur la piste de danse, une entrée qui, bien entendue, était surveillé de très très très prêt part deux de ses hommes de mains :Llewelyn (ça ce dit « louwélinne ») et Sergei.

La ladyboy dansant donc joyeusement, ce faisant par moment caresser les hanches ou les fesses par quelques mains baladeuses, des mains qui, rapidement, ce firent repousser par la poigne ferme de l'un des deux garde de niki'. La Ladyboy était, il faut bien l'avouer, très jolie et il était très facile de ce tromper sur son genre, surtout dans la pénombre de la boite seulement éclairée par quelque néons et par les stroboscope de la piste. Cependant, après une petite dizaines de minutes, Niki eu une petite envie. C'est donc toujours accompagnée de ses deux gorilles, que la ladyboy s'en alla vers les WC pour filles. Une fois à l'intérieur, Niki remarqua que les toilettes était vides et, sans perdre plus de temps, il s'en alla faire ce qu'il avait à faire. Toutefois, très à cheval sur son petit confort, la Diva demandât avant tout à l'un de ses gorilles de nettoyer le rebord de le cuvette de l'une des cabines avec des petites lingettes désinfectantes puis, une fois que cela fut fait, Niki s'empressa d'aller faire ce qu'il avait à faire. Elle aussi avait depuis toujours était élevée comme une fille et, par conséquent, elle urinait toujours (ou presque) assis ou accroupie. Une fois son envie passé, La ladyboy sortit de sa cabine afin de rejoindre le lavabo mais alors qu'elle ce laver les mains, niki vit rentrer dans les toilettes une silhouette et un visage fort familier… Celui d'Anael ! Visiblement, cette garce était quelque peu éméchée et, en restant silencieuse, Niki vint à demander à Sergei d'aller garder l'entrer des toilettes et, en attendant qu'Anael finisse ce qu'il avait à faire, notre ladyboy ce remaquilla brièvement avant de discrètement adresser la parole à Llewelyn.

« Pssst ! Louw' Passe moi un bedo… Je veux fumer. »
L'homme souriat brièvement, avant de sortir une boite à cigarillo en métal et d'en sortir un joins, joins qu'il mit lui même entre les lèvres pulpeuse de niki avant d'allumer le bout dudit joins avec un luxueux briquet plaqué or. Puis, cet alors qu'Anael sortit de sa cabine, ce dirigeant naturellement vers les lavabos où notre Ladyboy l'attendait de pied ferme, prêt à lui en faire voir de toutes les couleurs car, ici, c'était un peu elle la « princesse », ça mère étant l'une des tenancières de la boites.
Bref… Nikitta était là, juste à coté d'Anael et… Quand ce dernier la vit, ce fut… Particulièrement savoureux ! La ladyboy tira donc une latte sur son bedo et, en regardant cette pimbêche dans les yeux, elle lui dit.

« Well,well,well… Ne serait ce pas l’insupportable biatch de mon lycée ça ? Qu'est-ce que tu fout là, hein ? »
Journalisée

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 985

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #4 le: Février 06, 2016, 06:58:41 »

Il fallait comprendre un détail très important, avant toute chose. Anael était l’archétype de la lycéenne – bien qu’il était un garçon – super populaire, ayant la coté auprès de toute sa promotion. De ce fait, elle était hyper active, que ce soit dans sa vie ou sur les réseaux sociaux. Ses résultats scolaires n’étaient pas forcément des meilleurs, mais ils suffisaient … Tout ceci pour dire que Anael était une sorte de personnalité, dans son lycée. Mais en dehors ? Qui était-il réellement ? C’est là que les choses devenaient un peu plus compliqués. En effet, Anael n’était pas aussi peau-de-vache et putassier dans sa vraie vie. Certes, il demeurait être une belle bitch, mais il n’était pas aussi mordant. Au lycée, c’était comme un jeu, un rôle dont le but était d’exagérer un peu ce qu’il faisait.

Il aimait provoquer les gens, et c’était pour cette raison qu’il s’était mis à le faire envers une fille du lycée. Enfin une fille, un garçon qui comme lui avait tout d’une nana ! Mais visiblement, Nikitta n’aimait pas qu’on lui rappel son vrai sexe. Il fut coincé comme un rat quand il aperçut son camarade, à côté de lui, en train de tirer une latte sur son bedo. Son regard se posa sur le sien, d’abord grâce au miroir, puis directement dans ses yeux quand il se tourna vers lui. « Ben, je m’amuse tient ! Les soirées en boites c’est plus intéressant que les soirées devant des séries télé à la con ! » Répondit-il, dans un premier temps. Il tenta de se rassurer et de garder son calme, surtout face au malabar qui trainait avec Nikitta. Cette affaire était loin de sentir bon, et il devait à présent peser ses mots.

« Par contre toi, qu’est-ce que tu fais ici ? Ce n’est pas un club pour emo-gothique que je sache … Puis je ne savais pas que t’avais besoin de ton papa pour t’accompagner dans une boite de nuit ! » Dit-il, pensant alors que l’homme se tenant à coté était son père. Anael se trompait lourdement et il allait en payer les frais dans quelques instants. Néanmoins, son regard ne pouvait s’empêcher de décoller de sa silhouette. Il avait beau provoquer Nikitta, il ne pouvait qu’admettre une chose ; elle était résolument mignonne. Sa petite robe en latex qui la moulait, son maquillage, ses bottes … Nikitta était certes dans un style assez spécial, mais qui plaisait à Anael. D’ailleurs, il remarqua un détail qui ne fit que confirmer ses doutes ; en effet, au niveau de la fente de sa robe, là où normalement on pouvait observer une jolie paire de seins, Anael n’observa qu’un torse glabre, plat, dénué de toute forme de poitrine …

Et comme pour aggraver son cas, il n’hésita donc pas à commenter ceci. « Tiens tiens tiens … Elle est passée où ta poitrine ? Oh, attends … Tu n’en as jamais eu ! Je le savais Nikitta ! Je le savais que t’étais un garçon en vrai ! T’es comme moi en fait … » Lui déclara-t-il, en lui tirant la langue, savourant le fait de le taquiner sur un point sensible qu’était son sexe. Ce n’était toutefois guère suffisant, et il enfonça une dernière fois le clou en poussant la provocation un peu plus loin encore. « Alors que vas-tu me faire, mon beau ? Me griffer ? Ou m’envoyer ton papa ? Pfeuh … » Déclara-t-il, esquissant son mythique sourire moqueur et narquois. En réalité, Anael venait de signer son arrêt de mort à cet instant …
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Nikitta
Humain(e)
-

Messages: 17



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Février 21, 2016, 06:44:53 »

En dehors des toilette la musique tonnait fort et alors qu'enfin niki' tenait entre ses jolie ongles cette pouff' d'Anael… Et bien, ladite pouff' trouva quand même le moyen fanfaronner ! Mais, nikitta ne s'offusqua pas le moins du monde, ce contentant simplement de sourire au répliques mordantes de sa camarade. Mais très vite, la jeune Anael vint à pousser la provocations encore plus loin en défiant nikkita sans aucune retenue.
« Alors que vas-tu me faire, mon beau ? Me griffer ? Ou m’envoyer ton papa ? Pfeuh … »
« Hmppfr... »
Sur ces mots, notre petite diva vint à froncer ses sourcils assez sévèrement en fixant anael du regard. Un regard froid et autoritaire qui en disait long sur les intention de la jeune ladyboy.
« Hmmm… Anael… Anael… anael, anale… Anal ? »
Sur ce petit jeu de mot de très mauvais goût, nikki vint à rire au éclats en tournant légèrement sa tête vers son garde du corps avec toujours son joins entre les lèvres.

Hum ! Tu… Tu sais où tu te trouve là ? Hm ? Demandat alors le jeune éphèbe en ce rapprochant dangereusement d'anael. « Tu es dans l'une des boites de ma mère… Surprenant non ? Ihihii ! »
La ladyboy tira alors une autre bouffée sur son bedo avant de recracher le fumée au visage de sa rival.
« Ici, c'est moi la chef… Je n'est qu'a claquer des doigt et je te vire ou… pire encore… Je peut faire ce que je veux de toi enfaite… Si tu savais combiens d'hommes de mains au service de ma mère serait prêt à te baiser… ihihi ! Une vrai tournant russe ! »
Nikkita tapota ensuite la joue de sa rival avant de la repousser contre le sol d'une geste brusque, dominant alors cette pauvre Anael.
«Tu vas amèrement regretter tout ce que tu m'a dit… »
Le regard de la diva c'était d'un seul coup assombrit, tournant alors au pervers, presque au sadisme, un sadisme langoureux et dominateur faisant clairement comprendre à cette pimbêche qui était LA chef ici.
Sur ce, Nikki' vint alors à déplacer son pied vers le visage d'Anael, faisant frotter ce dernier contre sa joue puis, d'un ton moquer, la ladyboy vint à lui dire.
"Tu sais... J'aime le sexe... Je suis une masturbatrice compulsive doublée d'une vrai perverse... Et... Je doit t'avouer qu'au lycée... je n'ais pas beaucoup de "jouet"... Mais... Toi, tu m'as l'air d'être la parfaite petite pute... hmmm... Je t'imagine déjà me sucer dans les vestiaires, avant mes cours de math par exemple, tihihih !"
Journalisée

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 985

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #6 le: Février 21, 2016, 07:54:17 »

Suite aux provocations d’Anael, le calme de Nikitta avait de quoi inquiéter. Pourtant, il en fallait plus pour le garçon, qui était un peu éméché par-dessus tout. Il lui fit un grand sourire taquin, puis le regarda dans les yeux dans que son comparse lui fit un jeu de mot vaseux sur son prénom. Il était vrai que Anael ressemblait assez bien à anale. En fait, c’était une anagramme. Cela fit sourire l’intéressé, qui planta ses poignets contre ses hanches, en les basculant sur le côté. « Hmpf ! » Soupira-t-il, faisant sentir que ce petit jeu de mot était mesquin … Mais amusant. Toutefois, si cela n’en tenait qu’à un jeu de mot. Nikitta poursuivi en lui expliquant où se trouvait-il réellement. Dans une boite de nuit certes, mais pas n’importe laquelle. L’établissement appartenait à sa mère, et visiblement, Nikitta était la petite reine ici. Ce qui expliquait donc la présence de tous ces hommes, qui étaient en fait, ses gardes du corps.

« Oh … » S’affirma Anael, arquant un sourcil. Puis, les menaces fusèrent. Nikitta lui prévint alors qu’il était en mesure de le faire virer d’ici voire pire, d’abuser de lui. Ça, c’était mal connaitre Anael puisque, visiblement comme Nikitta, il était un grand fana de sexe. Alors certes, se faire forcer la main n’était pas très enchanteur, mais il serait mentir de dire que l’idée de se faire sauter par Nikitta ne lui plaisait pas. Puis ce n’était pas dans son état qu’il penserait raisonnablement, après tout. Toujours de son air félin et taquin, il laissa sa comparse parler, puis finit par sentir sa main sur sa joue. Mais ce n’était qu’un geste trompeur puisqu’immédiatement après, Nikitta le poussa violemment au sol.

« Aouch ! » S’écria-t-il, se retrouvant ainsi à terre, sentant la botte de Nikitta venir plaquer son visage à terre. Dos contre le sol, Anael était effectivement dans une très mauvaise posture. Il était en plus assez alcoolisé, donc autant dire qu’il n’avait pas toute sa tête avec lui. Ses oreilles écoutèrent les mots de la petite peste qu’était Nikitta. Et le moins que l’on pouvait dire, était que celle-ci avait visiblement envie, de baiser. Toutefois, Nikitta mentionna le fait d’asservir Anael de force, et d’en faire son petit jouet. L’idée de se faire sucer par lui avant d’aller en cours semblait le séduire … Tout comme Anael, qui grimaça alors un sourire. « Tu … Tu sais quoi Nikitta ? Vas-y, baises-moi ! Baises-moi comme tu en as envie, si t’en est capable tient ! Tu fais que parler, mais … T’as quoi dans le ventre ? Ou plutôt, dans le bas-ventre non ? » Lui déclara-t-il, poussant la provocation encore plus loin.

Anael était un petit pervers, et l’idée de se faire sauter par Nikitta, ça lui plaisait. Il y avait une raison à son obsession qui visait à toujours taquiner Nikitta, au lycée. Quelque part, il cherchait son attention. Quelque part, Nikitta représentait un intérêt pour lui … Peut-être que, au fond, il désirait ce moment plus que tout ? Peut-être qu’Anael voulait, en fait, que son comparse finisse par agir, par le remarquer. C’était ce qui était en train de se produire. Anael esquissa donc un sourire malin, puis sortit sa petite langue, venant alors lécher le long talon de la cuissarde en latex de Nikitta. « Hmm … » Gémit-il exprès, de façon très suggestive. Sa langue s’enroula autour de ce talon, en léchant abondamment … Puis il finit par le sucer.

Il termina sa provocation par de grands coups de langue sur la semelle haute de la botte, venant la lécher assez sensuellement. « Alors, t’attends quoi pour me sauter, petite salope ? » Lui lança-t-il, avec un regard fort bien félin, tandis qu'une délicieuse et grosse bosse se formait à la surface de son leggings moulant, entre ses cuisses ...
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Nikitta
Humain(e)
-

Messages: 17



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mars 06, 2016, 11:47:03 »

Nikkita n'en disait rien, mais la façon dont cette petite pute avait de le chercher tout en l'aguichant lui plaisait beaucoup et… Ce faire ainsi lustrer les bottes sans même devoir le demander c'était… grrr ! Niki' esquissa même un léger sourire en voyant son petit jouet ce mettre à sucer son talons mais… Outre cette petite distraction visuelle, c'est la petite bosse qui vint à ce former au niveau du Legging d'Anael qui vint à grandement plaire à notre petite ladyboy qui discrètement ce mordit les lèvres, avant de déplacer le bout de son talons vers la bosse de la petite Anael. Cette dernière lui avait demandée qu'est ce qu'elle attendait pour la sauter et… Cette visions, cette situation ainsi que le cannabis excitait fortement la petite diva qui elle aussi commençait à sentir le sang descendre dans son petit engin.

« hmmm… Enfaite c'était sa ton petit plan depuis le début, te faire sauter par moi comme une petite pute ! Ahah ! »
En disant ces quelques mots, Nikitta vint à légèrement forcer sur l'entre-jambe d'Anael en affichant une mine à la fois sadique et perverse
« Bien… »

Lentement niki' ce recula d'Anael, avant de faire signe à son garde-du-corps de ce tourner puis, rapidement, en ayant toujours son bedo au bout des lèvres, la jeune ladyboy ce mit à farfouiller dans son sac à mains, sortant alors de ce dernier un petit collier avec une chaîne. Collier qu'elle exhibât ensuite fièrement devant les yeux d'Anael avec toujours le même sourire pervers.
« A partir de maintenant, tu est ma propriété… Est je ne dit pas ça pour rire, hein… Que ce soit pour ce soir ou au lycée… Tu seras ma chienne… Ma pute, mon petit joujou, compris ? Si je veux te gifler, je le ferais, si je veux t’humilier, je le ferais et toi… Toi tu subira sans broncher car, à la moindre incartade, au moindre faux pas… Ma mère t’emmènera dans une usine de paté pour chien, te découpera en morceaux et te mélangera au reste de la nourriture pour cabots, est-je était clair, petite pute ? »
Calmement, Niki' vint alors à s'approcher d'Anael pour lui mettre son collier puis, tout en recrachant sa fumée dans son visage, la jeune diva apposa sur les lèvres de sa nouvelle esclave un petit baiser avant de ce relever en tenant la laisse.
« Bien… Maintenant... »

Et hop… Sans en dire plus, Niki' souleva le pans de sa robe en latex, exhibant ainsi un petite culotte en latex qu'elle baissa légèrement, sortant alors son jeune appendice en érections atteignant les 12 cm, une taille certes modestes, mais proportionnelle à celle de sa propriétaire.
« Suce moi. »
Journalisée

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 985

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #8 le: Mars 06, 2016, 04:23:17 »

Quelque part, ce qui arrivait à Anael était bien cherché. Ce n’était pas comme si le garçon ne cherchait pas, au fond, à se faire Nikitta. Mais, il y avait autre chose. Car plus la gothique l’insultait et l’injuriait, plus il aimait ça. Ce n’était donc pas simplement le but de lui passer dessus ; c’était aussi le fait qu’elle prête attention à lui, même si ce n’était que pour l’insulter. Donc autant dire que lorsqu’il voyait bien que Nikitta craquait, il en jubilait. Et le fait de se mettre à sucer son long talon aiguille plaisait apparemment à Nikitta, qui se mit à malicieusement sourire. Cependant, Anael se rendit vite compte que c’était la belle bosse qui poussait entre ses cuisses qui intéressait la belle gothique, puisque celle-ci porta sa botte dessus et commença à appuyer, faisant ainsi gémir Anael. « Hnnn … » Couina-t-il, sentant sa trique conséquente grossir encore plus dans son legging, alors qu’elle se faisait presser dessus par Nikitta.

La jeune lycéenne ne tarda guère à finalement comprendre le sens de toute les provocations d’Anael. Et sa déclaration lui arracha un sourire à pleine dents, surtout quand elle pressa encore plus sa belle bosse. Néanmoins, Nikitta semblait ne pas en avoir fini avec lui et en reculant, vint fouiller son petit sac pour en sortir un collier en cuir. Ce qu’elle déclara par la suite donna de sérieux frissons à Anael, qui à ce moment, ne réfléchissait plus ; il se laissait porter par ses instincts et sentiments. Du coup, quand elle lui déclara que désormais, et ce jusqu’à nouvel ordre, il serait son petit esclave personnel, il hocha de manière soumise de la tête. Ce n’était pas comme si Anael n’était pas déjà un peu soumis à Nikitta, malgré ses airs de garces effarouchées ! En vérité, il ne pouvait lutter contre l’envie irrésistible de se soumettre à ce ladyboy.

Il obtempéra, se laissant mettre le collier autour de son cou. Ainsi, il devint officiellement le petit jouet de Nikitta, qui désormais, pouvait faire de lui ce dont elle voulait. Et d’ailleurs, elle ne tarda guère à lui donner son premier ordre. Se redressant, Anael pu sentir pendant un court moment les belles lèvres de son amant sur les siennes, car Nikitta était venu lui offrir un baiser. Rapide certes, mais baiser quand même ! Anael obtenait enfin ce dont il avait tant désiré durant tout ce temps. Sa petite gothique s’intéressait enfin à lui et, mieux, elle en avait fait son esclave ! Anael était peut-être fou, dans le fond, d’adorer autant se faire traiter ainsi. Mais il était persuadé qu’il vivrait bien mieux en étant le petit soumis, la petite bitch personnelle de Nikitta.

Ainsi donc, ses yeux se braquèrent vers les mains de sa maitresse, quand elle se mit à relever le pans de sa robe en latex, dévoilant ainsi sa gourmande culotte de la même matière. Anael eut une furieuse faim en voyant la belle et petite bosse déformer sa culotte, avant que la propriétaire ne sorte complètement son enfin. La taille importait peu, Anael saurait s’en contenter. Et puis, ce n’était pas comme s’il était mieux, lui. Nikitta lui ordonna ensuite ce qu’il devait faire ; la sucer, tout simplement. Un sourire félin se dessina sur ses lèvres, alors que le petit ladyboy se mit à genoux devant sa nouvelle maitresse. « À tes ordres, maitresse … » Lui répondit-il, d’un ton taquin en venant s’approcher de ses cuisses. Il plaqua habilement ses mains contre son beau petit fessier, qu’il malaxa doucement, tout en approchant dangereusement son visage de la trique de Nikitta.

Son souffle percuta langoureusement contre cet appendice tout tendre, et il ne put résister longtemps à l’envie de le dévorer. Ses yeux étaient gourmands, et il finit par déposer un baiser sur son gland tout assoiffé, avant d’en déposer un autre, sur le côté de cette trique. Anael sortit pleinement sa langue et lécha généreusement tout le flan de cette verge, frôlant de peu les belles petites bourses de sa maitresse. Il fit durer un peu le jeu des baisers et du léchage, jusqu’à ce qu’il revienne au point de départ. Le ladyboy apposa ensuite ses lèvres sur ce gland, à nouveau, puis le prit tendrement en bouche, le gobant entre ses belles petites lèvres. « Hmmm … » Ronronna-t-il de plaisir en goutant, enfin, à ce sexe dont il avait tant fantasmé durant ces mois. Cette fellation, c’était comme un accomplissement ! Inconsciemment, c’était ça dont il avait espéré ; se faire Nikitta. Ou plutôt, que Nikitta finisse par se le taper lui ! Et là, il ne pouvait être plus comblé. Fermant les yeux, il poussa ses lèvres puis goba voracement la belle et juteuse trique de sa maitresse, l’enfonçant complètement en lui. À partir de là, il entama de petit va et viens, procurant ainsi un excellent début de fellation à Nikitta …

Tout cela, pendant que ses mains malaxaient tendrement son petit cul moulé dans sa robe en latex !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags: ladyboy  
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox