banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 7 8 [9] 10
  Imprimer  
Auteur Sujet: Tandem de choc [Aemiliane Ganis]  (Lu 8955 fois)
Spider-Woman
E.S.P.er
-

Messages: 191



Voir le profil
Fiche
« Répondre #120 le: Juillet 06, 2017, 07:42:52 »

Aemiliane était donc dans sa chambre, situation ô combien excitante et... Nerveuse pour Jessica. La soirée s’était passée bien mieux que prévue, et, même si Jessica était toujours punie, au moins, elle pouvait se féliciter du fait que ses mères avaient accepté la présence d’Aemiliane, et que le courant était plutôt bien passé. Ça, c’était le véritable exploit, qu’Aemi’ prit avec toute la modestie qui la caractérisait, en expliquant que, quand on avait reçu réussi à négocier avec Madame Forge, on pouvait gérer n’importe qui. Face à cet argument, Jessica ne put que sourire légèrement, et laissa ensuite la femme examiner les lieux, ses trésors et objets intimes. Son repaire secret n’avait rien de particulièrement excitant, en réalité, et elle était sûre que bien des gens n’imaginaient pas ainsi la tanière de Spider-Woman. C’était tout simplement une chambre très ordinaire. Aemi’, tout en rejetant l’idée des jeux vidéos, attrapa une bande dessinée, et bondit ensuite sur son lit, faisant doucement craquer ce dernier.

Face à elle, Jessica se pinça les lèvres, encore un peu confuse. Pourquoi ses mères avaient tenu à ce qu’Aemi’ dorme ici ?

*Peut-être qu’elles se sont dits que c’était un excellent moyen de s’assurer que je ne fugue pas...*

Ou peut-être avaient-elles été vraiment rassurées de savoir ça, alors qu’elles pensaient que Jessica était sur une mauvaise pente en sortant la nuit dans les ghettos masculins. Alors, laisser Aemiliane dormir avec elle, c’était aussi un bon moyen de lui montrer, implicitement, qu’elles ne pensaient qu’à son épanouissement personnel, et qu’elles étaient contentes de cette situation. Du moins, c’était la théorie de Jessica.

En attendant, Aemiliane lui demanda ce qu’elle faisait ici de son temps libre. Jessica se massa l’arrière du crâne, avant de lui répondre, tout en s’asseyant à côté d’elle :

« Ben, tu sais, rien de particulier... Je lis mes BDs, des romans, ou je joue, ou fais mes devoirs... »

Rien que de très ordinaire, en réalité. La petite vie de Jessica Drew n’avait rien de palpitant. Elle s’était toujours épanouie en étant seule, et, même si elle avait des amies, Jessica avait toujours été studieuse, calme et réservée. D’où l’émoi de ses mères à l’idée qu’elle puisse suivre une mauvaise passe. Aemi’ se laissa alors tomber contre elle, sa tête finissant sur ses genoux, et Jessica caressa son visage d’une main, ses doigts glissant sur ses mèches de cheveux.

Aemiliane revint ensuite sur le cas de ses mères, et Jessica sourit à l’évocation du « câlin ».

« Mes mères ont toujours respecté ma vie privée, elles n’entreront jamais sans frapper. Et puis, il y a la salle de bains entre ma chambre et la mienne, donc, au niveau du son, il n’y a pas trop de soucis. »

Disait-elle cela sans arrière-pensée ? Connaissant Jessica, c’était toujours possible. Après tout, elle avait bien invité des amies ici, et elle pensait surtout à ça, aux films qu’elles avaient pu voir ensemble en faisant une nuit blanche, et sans que jamais ses mères ne viennent toquer à sa porte.

« Et puis, puisqu’on sort ensemble, c’est logique qu’on dorme ensemble, non ? Enfin... Je n’allais quand même pas te laisser dormir sur le canapé du salon ! » s’exclama-t-elle alors.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Aemiliane Ganis
Humain(e)
-

Messages: 149



Voir le profil
Fiche
« Répondre #121 le: Août 01, 2017, 04:04:57 »

Si les parents de Jessica avaient toujours respecté sa vie privée, c’était une bonne nouvelle alors. Même si, se faire des câlins semblait toujours un peu risqué aux yeux de l’ingénieur, qui ne connaissait pas aussi bien les mères de Jessica que Jessica elle-même. Elle lui expliqua que niveau son ça ne devrait pas trop poser de problème, vu la configuration de la chambre. Aemi’ prit une mine songeuse, réfléchissant, se posant beaucoup trop de questions dans sa petite tête. Questions qui furent cependant assez influencées par la main de Jessica qui caressait quelques-unes de ses mèches. Les caresses de sa chérie étaient toujours aussi douces et agréables, et faisaient toujours très plaisir à Aemiliane. Selon elle, puisqu’elles sortaient ensemble il était normal qu’elles dorment ensemble, d’où le fait que ses parents avaient autorisé Aemiliane de dormir dans sa chambre. Alors que, selon la scientifique, c’était plutôt en raison d’une volonté de la piéger.

Néanmoins elle désirait réellement faire câlin avec Jessica, car non seulement ça leur ferait du bien à toutes les deux, ça leur permettrait de finir leur petite affaire de la matinée, mais aussi, car ... Il n’y avait rien d’autre à faire. Techniquement, il y avait des choses à faire mais, comme l’avait dit Aemi’, elle n’était pas trop dans le bain. Le bain dans lequel elle était plongé, c’était celui de Jessica. Elle désirait juste être avec elle, lui parler, lui faire des câlins. En bref, juste passer du temps avec ! Du coup, elle finit par se redresser, mais tout en restant lovée contre le côté de Jessica. « Tu es sûre de ça ? » Dit-elle d’une voix malicieuse, avant de poser une main sur sa joue, puis de lui tourner le visage vers le sien. Elle lui sourit à pleine dents, puis approcha son visage pour venir l’embrasser.

Aemi’ déposa un savoureux baiser sur les lèvres de sa petite-amie, qui se voulait très doux et tendre. Elle cajola pendant quelques instants ses lèvres, avant de se retirer, et d’embrasser la pointe de son nez avec délicatesse. « Ça veut dire ... Qu’on peut finir notre petite affaire de ce matin ? » Dit-elle, lui assénant un autre mais rapide baiser. Comme une sauterelle, toujours à sauter ci et là, Aemi’ se déplaça d’un seul coup dans son dos, puis posa ses mains sur ses épaules, se mettant doucement à pincer ses muscles, à les masser. « On peut faire ça différemment aussi ... Je t’ai déjà dit que l’un de mes fantasmes, c’est de faire crac-crac au milieu d’un massage ? » Lui dit-elle, dans son dos, alors qu’elle continuait de lui masser réellement les épaules le cou. « Vu ta journée, je pense qu’en plus ça te fera du bien de sentir mes petites mains détendre tes muscles ... Aller, dit oui !!! » Finit-elle par dire, passant ses mains en-dessous ses bras, les refermant sur son buste pour piéger Jessica et la serrer contre elle, de dos.

Aemiliane fourra sa tête sur son épaule, joue contre joue, et se lova tout tendrement contre alors qu’elle ronronnait de joie en câlinant ainsi son amoureuse !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Woman
E.S.P.er
-

Messages: 191



Voir le profil
Fiche
« Répondre #122 le: Août 06, 2017, 03:04:14 »

Jessica allait mieux, maintenant. Bien mieux, dès lors qu’elle était en compagnie d’Aemiliane, et que l’orage avec ses mères était passé... Et ce à tel point que, maintenant, les deux femmes envisageaient de se livrer à des activités très sportives. Aemi’ était donc forcément inquiète du bruit que cela ferait, mais, à moins que ses mères n’aient placé des micros dans sa chambre (ce dont Jessica doutait quand même fortement), une telle situation était pour la moins impossible. Elles étaient entre elles, et, quand Aemi’ réalise cela, Jessica vit ses yeux s’illuminer. Bien sûr, elles auraient pu tout simplement jouer ensemble, mais... Jessica connaissait la lueur dans les yeux d’Aemiliane, un regard qui lui disait qu’elle avait un autre programme en tête, bien plus divertissant, et bien plus excitant. Elle embrassa son amante sur le bout du nez, faisant légèrement rougir Jessica, qui sentit ensuite Aemiliane se glisser dans son dos, en lui expliquant qu’elle fantasmait sur le fait de faire « crac-crac » en plein massage.

La jeune adolescente ne put évidemment que rougir devant de tels propos, qui caractérisaient parfaitement Aemiliane, dont le franc-parler désarçonnant ne manquait pas de la surprendre à chaque fois.

« Je... A-Ah bon... ?! »

Non, elle n’en savait rien ! Mais ce n’était pas comme si ça la dérangeait. Si elle rougissait, c’était, certes, en raison de sa gêne, mais aussi d’une dose de désir qui croissait progressivement en elle, et qui ne demandait qu’à s’exprimer. Jessica sourit donc, et se retourna vers la femme, en penchant la tête sur le côté. Ses mains étaient vraiment très agréables, glissant le long de ses épaules, provoquant de multiples petits picotements sur son corps, qui ne faisaient que trahir le fait que son corps avait envie du contact d’Aemiliane.

En ce moment, il ne faisait donc plus aucun doute qu’elles allaient faire, dans la chambre d’enfance de Jessica, des activités peu avouables, ce qui provoquait chez Jessica une profonde excitation. Se pinçant donc les lèvres, elle hocha la tête, et répondit désormais clairement à la femme :

« Comment pourrais-je refuser devant un tel enthousiasme, ma chérie ? Mon corps est à toi, tu le sais très bien... Donc, c’est... ‘‘OUI’’ ! »

Et elle ponctua ça d’un nouveau sourire, avant de se retourner à nouveau, et de l’embrasser encore, comme si elle n’arrivait pas à se lasser des lèvres d’Aemi’...

...Ce qui, dans le fond, était tout à fait exact !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Aemiliane Ganis
Humain(e)
-

Messages: 149



Voir le profil
Fiche
« Répondre #123 le: Septembre 02, 2017, 09:18:38 »

Chaque jour qui passait, l’ingénieure pensait à sa vie d’avant sa rencontre avec Spider-Woman. Pas avant qu’elle la connaissance, mais avant qu’elle ne la rencontre en chair et en os. Elle baignait dans son univers, avec ses posters et son fanclub, et elle vivait à 100% au travers l’image de cette superhéroïne ! Mais, depuis qu’elle la vue en chair et en os et surtout depuis qu’elle est avec elle, certaines choses ont changé. Aemiliane avait d’abord sentit ce que ça faisait d’aimer quelqu’un ; au sens du vrai amour, le sincère ! Et c’était quelque chose d’absolument fabuleux, beau et magnifique à vivre. Jamais elle n’avait éprouvé ça dans sa vie, et plus ça allait, plus elle doutait qu’elle puisse un jour aimer une autre femme que Jessica. Elle n’en avait même pas envie, c’était dire. Une Tekhane ça avait plusieurs amants et amours dans sa vie mais pourtant, plus le temps passait plus Aemiliane se disait que n’avoir que Jessica dans sa vie toute entière – ou du moins autant que possible –  n’était pas si inconcevable.

Elle venait de franchir une nouvelle étape en rencontrant ses parents, et en avait franchi une autre en leur ayant plu ! Mais Aemiliane n’était pas pressée de passer aux étapes supérieures ; après tout, son couple devait prendre le temps de profiter de chaque moment entre deux étapes. C’était ce qu’Aemi’ comptait faire en ayant proposé à sa chérie de continuer ce qu’elles faisaient ce matin. Mais sous une autre forme. Elle sauta de joie quand Jess’ accepta son idée et pour la peine, elle lui fit un large bisou tout doux et affectueux, avant de recevoir à bras ouverts le baiser de sa chérie. Les deux amantes s’embrassèrent langoureusement, mais vint un moment où Aemiliane décida de commencer sérieusement les choses. Elle sauta hors du lit puis, donna ses petites instructions. Afin de réaliser son petit fantasme, il fallait un petit peu de préparation. « Bien ma chérie, voilà ce qu’on va faire ; tu vas te lever et te mettre ici. » Dit-elle, pointant le sol jusqu’à ses pieds. Quand Jessica se leva et vint, Aemi’ leva le regard et sourit. « Ensuite ... On se déshabille ... » Dit-elle, posant doucement ses mains sur le haut que portait Jessica.

La jeune femme entreprit de dénuder lentement sa petite amie, tout en la laissant en faire de même pour elle. Elle ne se pressa pas, le temps ne leur filait pas sous les pieds, après tout. Quand nos deux tourterelles furent intégralement nues, Aemi’ donna la suite des indications. Elle se blottit légèrement contre Jessica, frottant doucement sa peau contre la sienne. « Je ne me lasserai jamais de ton corps je crois. Mais, tu vas l’allonger sur ton lit ! Sur le ventre ou le dos, tu choisis. » Déclara-t-elle, toujours avec un petit sourire taquin, indiquant qu’elle avait toujours une idée derrière ses dires. A nouveau, quand Jessica fut confortablement installée sur son lit, Aemiliane s’approcha. « J’espère que t’aimeras mes petites mains car, des massages de ce genre, va y avoir beaucoup dans notre couple ... » Dit-elle alors.

Elle attendit une dernière approbation de la part de son amour, avant qu’elle ne se place à califourchon. Que Jessica soit sur le ventre ou le dos, la position d’Aemi’ fut la même ; prête à poser ses mains sur le corps de Jessica, et la masser tout en ... Lui faisant du bien.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Woman
E.S.P.er
-

Messages: 191



Voir le profil
Fiche
« Répondre #124 le: Septembre 04, 2017, 08:35:24 »

Entre elles, c’était devenu une habitude. Elles se déshabillaient mutuellement, chacune s’attaquant aux vêtements de l’autre. Aemiliane avait pris cette habitude quand elle voyait Jessica venir la voir sous sa tenue superhéroïque. Pour Aemi’, la déshabiller était une sorte de grand honneur, et, à force de le faire, Jessica avait pris l’habitude de lui rendre la pareille, en la dénudant également. C’est donc ce qu’elles firent, et ce petit rituel était le signe immédiat que la soirée allait prendre un tournant plus... Sensuel. Elles allaient tout simplement faire l’amour, et, très rapidement, les deux femmes finirent nues l’une contre l’autre. Jessica esquissa un léger sourire, son regard croisant celui d’Aemiliane... Qui lui demanda de s’allonger sur le lit, soit sur le ventre, soit sur le dos.

« Oh... Un choix difficile, dis-moi... »

Jessica sourit lentement, puis hocha la tête, et s’assit sur le lit, avant d’hésiter un peu, une lueur amusée brûlant dans ses yeux... Puis elle se pencha en avant, et se coucha sur le ventre, avant de se tortiller de droite à gauche. Elle tourna ensuite la tête vers Aemiliane, en souriant, tout en posant sa tête sur ses bras, croisés devant elle, s’en servant comme d’un délicat coussin.

« Là... Comme ça, ma chérie. »

Aemi’ s’assit alors à califourchon sur elle, et commença à masser son dos. C’était, là aussi, l’une de ses spécialités. Quand Jessica revenait de patrouille, et qu’elle était épuisée, Aemiliane s’amusait à la masser, afin de la détendre... Ce qui avait parfois pour effet de l’endormir. Il fallait bien admettre que, dans ce domaine, l’ingénieure se débrouillait plutôt bien. Ses doigts étaient très agréables et très fins, et, encore une fois, Jessica sentit une série de frissons la traverser quand les mains d’Aemiliane glissèrent sur son corps. Le contact était d’autant plus délicieux que Jessica avait vécu une journée difficile, et avait été effrayée en craignant que ses parents ne lui reprochent sa position à l’égard d’Aemiliane.

Autant dire que le massage ne tombait que mieux encore ! Jessica ferma les yeux en frissonnant.

« Je... Je suis vraiment chanceuse de... De t’avoir rencontré, Aemiliane... »

C’était sans doute exagéré de le dire, mais Jessica n’en était pas moins sûre. Sa rencontre avec Ameiliane avait, en quelque sorte, changé sa vie. Plus rien n’était comme avant depuis qu’elle l’avait rencontré, à tel point qu’elle envisageait maintenant de clairement franchir le pas.

« Tu crois... Hmmm... Tu crois qu’elles accepteront que je vive chez toi ? »

Jessica s’avançait sans doute trop, mais elle était sûre que cette perspective, hypothétique auparavant, était maintenant de plus en plus réelle... Ce qui ne manquait évidemment pas de l’enthousiasmer au plus haut point !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Aemiliane Ganis
Humain(e)
-

Messages: 149



Voir le profil
Fiche
« Répondre #125 le: Septembre 23, 2017, 08:46:01 »

Sous le poids de son corps et les attentions de ses mains agiles, le corps de Jessica se détendait grâce à Aemi’. Cette dernière sentait toute la tension de ses muscles et s’appliquait à les détendre, à faire du bien à sa chérie qui le méritait amplement. La journée fut difficile pour nos deux tourterelles mais, sans doute que Jessica fut un peu plus éprouvée ; c’était bien elle qui fut punie et qui dut avoir le courage de présenter sa petite amie à ses parents. L’ingénieure trouvait cela extrêmement courageux de sa part, en plus d’être un beau témoignage de son amour pour elle ! Aemiliane sentait que les choses avançaient dans son couple, et qu’il ne s’agissait pas seulement d’une petite amourette ... Mais de quelque chose de sérieux. Elle en eut la confirmation quand sa chérie évoqua un sujet sensible, qui était son emménagement chez elle.

Ce fut Aemi’ qui, la première fois, proposa l’idée à Jessica. Habiter chez elle en ville, comme un vrai petit couple. La scientifique sourit face à ses dires, et continua de masser tendrement sa petite-amie. Ses mains appuyèrent et pincèrent les muscles de son dos, les détendant un à un, tout en glissant et caressant très doucement sa peau. Il s’agissait après tout d’un massage autant de bien-être que érotique ... Il suffisait de voir comment Aemiliane était sensiblement cambrée contre le corps de Jessica pour s’en apercevoir. Ses mains pincèrent ses épaules, puis descendirent sensuellement vers ses omoplates, avant qu’elle ne réponde. « Je l’espère vraiment ! Peut-être que si je me montre exemplaire, elles auront suffisamment confiance pour te laisser avec moi ? » Dit-elle, n’étant après tout pas aussi experte en la matière que Jessica.

C’était bien elle qui connaissait ses parents le mieux. Aemi’ n’avait aucun moyen de dire ou d’affirmer si oui ou non elles allaient accepter. Mais elle supposait que c’était une question de confiance ... Elles aimaient beaucoup leur fille, et désiraient peut-être qu’elle soit entre de bonnes mains. Pour l’heure, elle l’était littéralement, entre de bonnes mains ; Aemiliane procurait un beau massage à petite amie, rien que pour la détendre et la soulager de sa journée ! C’était aussi pour attiser le désir et le côté sensuel de la soirée, qui de toute évidence, allait déboucher sur un gros câlin. Mais la jeune femme prenait son temps et ses aises, bien décidée à d’abord détendre le corps de son amoureuse. Elle finit par arriver au bas de son dos, et elle dut forcément se déplacer afin de continuer à descendre. « T’imagine Jess’ ... Nous deux, vivre sous un même toit ... Haw, ça serait tellement cool ! J’imagine pas toutes les soirées pizza, films et jeux vidéo qu’on se fera ! Et surtout le fait qu’on se réveillera chaque jour l’une à côté de l’autre ... Ha, ça serait si parfait ... » Dit-elle, rêveuse.

La jeune femme se décala, puis sans broncher ni changer ses gestes, finit par masser la délicieuse croupe de Jessica. Avec un petit sourire taquin aux lèvres, et beaucoup de fougue dans ses gestes, les mains d’Aemi’ se mirent à masser son fessier, pinçant chaque rive un moment ... Mais, pour ne pas trop briser l’aspect massage, elle ne s’attarda guère dessus, descendant sur ses cuisses. « Ça te fait du bien, chérie ? » Demanda-t-elle, d’un ton mutin.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Woman
E.S.P.er
-

Messages: 191



Voir le profil
Fiche
« Répondre #126 le: Septembre 24, 2017, 12:06:13 »

L’idée de vivre chez Aemiliane avait été, au début, une simple plaisanterie. Assez rapidement toutefois, l’idée s’était imposée dans son esprit, jusqu’à devenir une sorte d’idée fixe. Chez Aemiliane, ce serait le bonheur, à tous les niveaux. Elle serait avec sa petite-amie, bien sûr, mais n’aurait pas la pression des parents sur le dos, et pourrait librement vivre sa double activité. Aemiliane continuait donc à tendrement la masser, en revenant, elle aussi sur l’idée d’emménager ensemble… Mais, vu que Jessica avait lancé le sujet, c’était plutôt normal. En réalité, la soirée se passait mille fois mieux que ce que Jessica pensait, mais est-ce que cette première rencontre serait suffisante pour faire flancher ses mères ? Enfin… Surtout une, en vérité.

En tout cas, Aemi’ semblait enthousiasmée par l’idée de vivre avec Jessica, qui sourit en rougissant quand elle évoqua tout ce qu’elles pourraient faire.

« Oui… Ça, et d’autres choses aussi… »

Et, visiblement, il y eut entre les deux femmes une transmission de pensées, puisque, après avoir évoqué les « soirées pizza », Aemiliane se déplaça un peu, et posa ses mains, non plus sur son dos, mais… Sur ses fesses !

« Haaa… !! »

Surprise ! Jessica rougit furieusement en se pinçant les lèvres, tournant la tête sur le côté. Ses mains se crispèrent sur le lit, et elle se dandina un peu sur place, de gauche à droite, avant de sourire encore devant la question d’Aemi’.

« C’est… C’est une vraie question, ma chérie ? Mais… Tu sais comment tout ça va se finir, hein ? »

Visiblement, Aemiliane avait bien retenu qu’il y avait, entre sa chambre et celle de ses parents, une salle de bains, de sorte qu’il n’y avait pas trop de risques, pour peu qu’elles fassent attention, de se faire surprendre. Et, après tout, Jessica n’avait jamais entendu ses parents se faire l’amour. C’était une maison construite par GWC, donc bien construite, avec une très bonne isolation sonore. Jessica, elle, n’était pas dupe, elle savait très bien comment les massages d’Aemiliane se terminaient systématiquement… Et ça ne lui déplaisait pas vraiment !

Se dandinant sur place, Jessica reprit alors, essayant de parler calmement, tout en sachant que le massage à cet emplacement lui prodiguait toujours un bien fou, et l’excitait toujours, inexorablement.

« C’est… C’est surtout Maman Carol qu’il faudra convaincre… Pour ça, haaaa… Hmmm… Je pense qu’il… Que tu devrais les inviter à manger. Ma mère refusera quoi que ce soit si elle ne voit pas… Ton appartement… Enfin… Notre appartement ! »

Puisque, en définitive, c’était bien là la finalité de toutes ces manœuvres : faire en sorte que les deux femmes vivent ensemble !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Aemiliane Ganis
Humain(e)
-

Messages: 149



Voir le profil
Fiche
« Répondre #127 le: Septembre 24, 2017, 05:33:17 »

Le doux rêve de vivre avec son amoureuse était sur le point de devenir réalité ! La jeune femme peinait à le croire mais, après tout ce temps, voilà qu’elle était sur le point de vivre avec Jessica ... Avec Spider-Woman en personne ! Inutile de dire que la groupie sommeillant en elle était en pleine crise de fangirling rien qu’en imaginant vivre avec son idole de toujours. Il ne fallait pas oublier que, même après avoir connu Jessica dans la vie privée, Aemiliane était toujours la fan incontestée de Spider-Woman ! Sa groupie numéro 1. Donc, de tous les points de vue, en tant que fan mais aussi en tant que sa petite amie, Aemiliane était heureuse à l’idée de vivre avec Jessica. A ses yeux, sa chérie était la meilleure femme au monde, parvenant même à surpasser sa patronne ... Elle l’aimait très, très fortement et il était donc logique pour elle de vouloir construire quelque chose de sérieux avec.

La jeune scientifique, toute rêveuse, continuait de masser sa petite-amie après avoir passé un peu de temps sur sa délicieuse croupe. Inutile de dire qu’Aemi’ avait fortement eut envie de faire quelques bisous dessus mais, elle tenait à garder – pour le moment – l’idée du massage. Au fur et à mesure qu’elle massait les cuisses de Jessica, en descendant vers ses chevilles, Aemi’ écoutait Jessica lui dire que le meilleur moyen de convaincre sa mère – celle qui allait poser le plus de soucis – était de l’inviter à manger chez elle. Ce n’était qu’en voyant son appartement qu’elle donnerait sa bénédiction à toute cette idée d’emménager chez elle. Aemiliane songea un moment puis, eut une brillante idée. « Tu sais quoi, je crois que j’ai une idée. Et si j’invitais tes mamans mais, la mienne aussi ? Genre ça sera la grande rencontre ; tes parents et les miens ? Maman sera très contente de te rencontrer et appréciera surement de voir tes parents ... Et puis, ça ne fera que montrer que tout ça c’est sérieux, non ? » Dit-elle alors, exposant sa brillante idée.

Aemiliane continua de masser jusqu’à atteindre les pieds de Jessica. Ceux-ci n’échappèrent guère à la jeune femme, qui les massa avec beaucoup de tendresse et de soin, sachant que toute la fatigue de la journée tombait bien souvent dans cette partie du corps. C’étaient après tout eux qui supportait tout le poids donc, les détendre ne pourrait que faire du bien à Jessica. Elle souleva le premier et le massa, écoutant en silence la réponse de son amour face à sa proposition. Bien évidemment, elle ne résista guère à l’envie de déposer un baiser dessus et, quand elle finit, elle en déposa un sur sa plante, avant de demander à Jessica de se retourner sur le dos, une fois qu’elle eut fini de parler. « Retournes-toi, je n’en ai pas encore finit avec toi ... » Dit-elle avec un petit sourire. Quand Jessica se retourna, Aemi’ revint à califourchon, et ses yeux ne quittèrent par les siens. Elle se cambra doucement, son ventre caressant le sien, alors que ses mains se mirent innocemment à caresser ses épaules, à les masser, à glisser sensuellement dessus, descendant progressivement le long de ses bras.

Quand les mains d’Aemiliane arrivèrent à celles de Jessica, elle les saisit avec beaucoup d’affection et croisa ses doigts avec, avant de les soulever. « Tu sais, même si j’espère sincèrement que ça se passera bien avec tes parents, je sais qu’au cas échéant, ça ne sera plus aussi simple ... Mais y’a un truc qui ne changera pas. » Dit-elle, avant d’offrir un beau et radieux sourire à son amoureuse. « C’est que je t’aime. Pour toujours ... » Déclara-t-elle à nouveau, les joues délicatement rouges, alors qu’elle raffermit son emprise sur les mains de sa chérie.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Woman
E.S.P.er
-

Messages: 191



Voir le profil
Fiche
« Répondre #128 le: Septembre 24, 2017, 10:26:08 »

Jessica aimait beaucoup les massages d’Aemiliane. Entre elles, c’était un rituel, généralement quand Jessica revenait de patrouille. Elle était exténuée, et Aemiliane se chargeait alors de la déshabiller, et en profitait toujours pour lui faire ces massages dont elle avait le secret, des massages qui, tout en apaisant le corps de Jessica, tendait aussi à l’exciter doucement. Aemi’ était tout simplement très douée de ses mains, bien plus que ce qu’on pouvait croire, et, là, en ce moment, c’était vraiment un régal de la sentir masser ses fesses. Mais elle ne s’arrêta pas là, et continua à descendre, tout en surprenant encore une fois Jess’, puisque, non contente de confirmer l’idée de son dîner, elle suggéra aussi d’inviter... Sa propre mère !

« Q-Quoi ? Ta... Ta mère ?! »

Aemi’ ne lui avait pas souvent beaucoup parlé de ses parents, et Jessica n’avait jamais osé vraiment en parler, ce qui fit que, en réalité, elle ne savait pas grand-chose des parents de l’ingénieure. Elle savait que sa mère s’appelait Romania Ganis, qu’elle était plutôt belle, et menait une vie assez aisée. Son autre mère, Tanaelle Ganis, était une hermaphrodite... Avant sa mort. Aemiliane était devenue très proche de Romania, mais Jessica n’avait jamais eu la chance de la voir. Et, comme il y avait eu le décès de sa seconde maman, elle n’avait jamais vraiment osé évoquer ce sujet. C’était... Compliqué. Mais, si Aemi’ était prête à impliquer sa mère, c’est qu’elle était vraiment très sérieuse au sujet de cette relation.

Jessica en fut donc assez émue, et ne revint à elle, ne replongea dans le caractère érotique de cette scène, que quand Aemiliane alla embrasser délicatement ses pieds. Elle avait pu constater qu’il y avait, chez Aemi’, un penchant fétichiste assez prononcé, ce qui se voyait aussi quand on observait la manière dont elle aimait son costume. Jessica se retourna quand Aemiliane le lui demanda, puis la femme, au lieu de remonter en sens inverse avec ses lèvres, comme elle aimait souvent le faire, préféra se mettre à califourchon sur elle. Tout était doux et attentionné, mais Jessica commençait maintenant à sentir une certaine douleur pointer dans ses tétons, surtout quand les mains d’Aemiliane s’en approchèrent. Elle se pinça les lèvres, et serra ses doigts dans les siens.

« A-Aemi’... » soupira-t-elle.

Spider-Woman gémit encore, et, quand Aemi’ glissa son ultime phrase, Jessica sourit... Et l’embrassa alors sur les lèvres, serrant son corps contre le sien, écartant ses jambes pour les rabattre ensuite contre les siennes. Leur baiser dura assez longtemps, s’étalant pendant plusieurs minutes.

« Ce sera super, Aemi’... Moi aussi, je t’aime, ma chérie, mon amour... »

Jessica en avait des larmes qui ruisselaient sur les yeux, des larmes de bonheur.

« Je ne regretterai jamais d’être tombée sur le capot de ta voiture, Aemiliane... Je suis tellement chanceuse de t’avoir rencontré, ma chérie... »

Et elle l’embrassa encore. En ce moment, et pour le dire simplement, Jessica débordait d’amour à revendre !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Aemiliane Ganis
Humain(e)
-

Messages: 149



Voir le profil
Fiche
« Répondre #129 le: Octobre 14, 2017, 03:35:09 »

Trouver la bonne personne était une chose si rare à Tekhos. Fief de la luxure débridée, où les mœurs étaient bien différentes de tout ce qu’on pouvait trouver ailleurs, il y avait quelques petites exceptions qui venaient contredire tout ce qu’on pouvait penser sur cette nation. Le couple que formait Jessica et Aemiliane en était un exemple ... Alors que le sexe, que les relations libertines et sans réel amour battaient leur plein, ces deux femmes s’aimaient d’un réel et sincère amour. Les deux femmes étaient tombées amoureuses l’une de l’autre, et cette relation se solidifiait de jour en jour, au fur et à mesure qu’elles progressaient main dans la main. La déclaration d’Aemi’ émut apparemment Jessica qui finit par venir embrasser sa chérie, la plaquant toute contre elle. Evidemment, la scientifique ronronna et participa activement à ce petit bisou avec son amour, venant combler ses lèvres par les siennes.

Les deux amoureuses s’embrassèrent très tendrement alors que leur corps se frottaient l’un contre l’autre, poitrine contre poitrine. Autrefois simple petite groupie d’une femme araignée, Aemiliane était devenue l’amoureuse de la femme se cachant derrière ! Elle peinait parfois à le réaliser, à quel point ... Tout était arrivé par hasard, en fait. Si Jessica n’était jamais tombée sur son capot, alors tout ceci ne serait jamais arrivé. Ce fut, littéralement, un cadeau du ciel. La jeune femme roucoulait contre l’amour de sa vie, à l’embrasser, à la dorloter, à fourrer sa petite langue dans sa bouche pour mieux la savourer. Jessica n’était pas contre une rencontre entre ses parents et ceux d’Aemi’ ... Ça allait donc être une entrevue décisive pour le futur de leur couple. Rien ne devait être laissé au hasard, tout devait être parfait ! Une grande préparation serait nécessaire mais, pour le moment, la seule chose que désirait faire Aemi’ était faire l’amour à sa chérie.

Ainsi donc elle continua de l’embrasser tendrement, goutant à la douce saveur des lèvres de Jessica. Elle remarque de fines larmes au coin de son œil, et cela la fit grandement sourire. D’un geste délicat, avec beaucoup de tendresse, Aemi’ essuya de son pouce. « Et je ne regretterai jamais de m’être garée à cet endroit précis ... » Lui répondit-elle, l’embrassant à nouveau mais plus brièvement. La jeune femme déposa ensuite ses lèvres sur sa joue, lui déposant un très doux baiser dessus, puis sur sa mâchoire, avant de dériver vers son cou. Plus que jamais Aemiliane avait envie d’elle, de son corps et de sa chaleur. Elle se lova toute contre elle alors qu’elle parsema son cou de petits et doux baisers, tandis qu’elle pressa sensuellement son sein avec sa petite main taquine. Elle finit par arriver vers sa poitrine, qu’elle embrassa à fleur de peau, avant de venir taquiner l’un de ses seins. Silencieuse et appliquée, Aemiliane commença son labeur et sa langue se déploya pour venir lécher et s’occuper de son modeste téton tout érigé, qui devait surement faire mal à Jessica ... Il était de son devoir de la soulager !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Woman
E.S.P.er
-

Messages: 191



Voir le profil
Fiche
« Répondre #130 le: Octobre 15, 2017, 10:02:18 »

Quand on en arrivait au stade où on présentait à l’autre ses parents, c’est le signe que la relation commençait à devenir très sérieuse, non ? Jessica se sentait revivre en compagnie d’Aemiliane. Son entrain naturel, cette fille à la vivacité exceptionnelle, qui débordait d’énergie et d’enthousiasme... Elle avait contaminé Jessica ! Là, contre elle, à subir ses baisers et ses caresses, elle fermait les yeux à chaque contact, fondant petit à petit contre le corps d’Aemi’. Elle ne lui parla que très peu, se contentant d’agir, sans aucun doute parce que l’heure des mots était maintenant terminée.

« Hmmm... Haaaa... »

Aemi’ l’embrassait tendrement, des baisers appuyés, se décalant de ses lèvres pour s’attaquer à sa mâchoire, puis à son cou. Les muscles de Jessica se détendaient lentement, tout son corps se mettant ensuite à frissonner. Elle se pinça doucement les lèvres, sans rien dire, appréciant juste ça... Quand il s’agissait de s’occuper de son corps, Aemi’ était toujours en pointe. Après son visage, elle descendit jusqu’aux seins de Jessica, et écarta tranquillement ses affaires, les écartant des doigts, avant de les titiller, de les embrasser, de jouer avec en se servant de sa langue.

« Hmmmm... A-Aemi’... »

Jessica ne put que soupirer son nom, ses joues se mettant à rougir, pendant que la femme continuait à partir à l’assaut. Aemiliane frotta son corps contre le sien, l’ingénieure continuant à profiter du corps qui lui était généreusement offert. Jessica savait maintenant très bien comment les choses allaient se passer, ce soir... Et elle en était très excitée. Elle allait faire l’amour dans sa chambre, l’amour avec sa belle Aemiliane, sa chérie, qui était toujours aussi douée, et qui l’exaltait toujours autant.

La jeune super-héroïne soupira encore, ses seins venant se durcir, l’une de ses mains venant caresser les cheveux de la femme, comme pour lui signifier qu’elle aimait ce qu’elle ressentait, et qu’elle voulait en ressentir plus, qu’elle voulait en éprouver davantage...

« Hmmmm... En-Encore, haaaa... Ouiii... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Aemiliane Ganis
Humain(e)
-

Messages: 149



Voir le profil
Fiche
« Répondre #131 le: Octobre 31, 2017, 04:44:57 »

Le corps de Jessica était une très belle source d’inspiration pour Aemiliane en matière de sexe. Sa petite amie avait un très beau corps, et ça l’inspirait beaucoup quand il était matière de lui faire des choses, comme à ce moment où elle se mit à embrasser tendrement sa poitrine. La réaction de l’intéressée de tarder guère à se manifester et indiqué clairement à la scientifique qu’elle était sur la bonne voie. Evidemment que oui ! Avec le temps, elle connaissait à connaitre le corps de sa chérie. Et plus le temps passerait encore, plus elle deviendrait d’avantage experte. Jusqu’à ce qu’elle devienne la seule personne sachant réellement comment s’occuper du corps de Jessica. Elle ne pourrait en être plus fière ! Mais en attendant d’arriver à un tel stade, Aemi’ s’évertua à lécher et embrasser ses seins, avec beaucoup de tendresse.

Ses gestes étaient lents mais langoureux, calculés et méticuleux. Si de sa bouche et sa langue elle provoquait et jouait avec un seul de ses pointes durcies, elle s’affaira de son autre main à combler le vide. Sa petite main vint se poser sur son sein libre et commença ainsi à le chahuter, à jouer avec. Pendant ce temps-là Jessica semblait fondre sous ses attentions et continuait à redemander, encore et toujours, ce qui naturellement fit plaisir à Aemiliane qui poursuivit sur sa lancée. Elle s’amusait toujours autant à s’occuper de cette belle poitrine qu’elle commençait d’ailleurs à vraiment s’y attacher. Dans le sens où petit à petit, elle sentait que faire l’amour avec Jessica devenait meilleur à chaque fois. Elle espérait que c’était un peu réciproque mais, sinon, ça serait une raison pour elle de se donner à fond pour que ça devienne le cas !

Aemiliane pressa tendrement sa langue contre sa poitrine, alternant tout en baisers entre ses deux monts, n’oubliant pas de déposer de délicates attentions dans le creux entre ceux-ci. C’étaient ce genre de petits détails qu’elle adorait par-dessus tout ! Cependant, alors que sa petite amie fondait sous ses attentions, elle décida de venir glisser sa main contre son corps. Ses doigts griffèrent très doucement sa douce peau, roulant depuis ses hanches jusqu’à son ventre, finissant par caresser ses belles cuisses. Elle était vraiment dans l’optique dans de la tendresse et de la caresse à ce moment-là. Néanmoins elle finit par se décaler légèrement puis se rehausser, apposant sa poitrine contre celle de Jessica, pressant et massant celle-ci avec la sienne. Puis, en parallèle, elle décida de revenir embrasser de toutes ses forces sa chérie, fourrant chaudement sa langue entre ses lèvres sucrées. « Hmmmmmmm !!! » Ronronnait-elle tendrement contre elle, glissant ses mains lentement et langoureusement le long de ses bras, finissant par attraper ses mains et croiser ses doigts aux siens.

La jeune femme ramena les mains de son amante au-dessus. Aemi’ se montra extrêmement câline et tendre, jusqu’au moment où ... Elle fit une petite surprise à Jessica ! En effet, en amenant ses mains au-dessus de sa tête, tout près du bord de son lit, la petite et malicieuse Aemi’ profita de son baiser pour ... Attacher les mains de Jessica aux barreaux du lit ! Elle se servit pour ça de sa fine et petite culotte. Cela témoignait au passage qu’il s’agissait d’un petit jeu innocent car sinon, elle aurait utilisé de la vraie corde. « Hihihi, maintenant tu es toute à moi ... » Dit-elle l’air malicieux, se redressa à califourchon. Elle passa ses mains sur sa poitrine et ses épaules, glissant et caressant sa peau. « Miss Drew, sachez que votre petit bout de femme a maintenant tout le loisir de vous faire tout ce qu’elle désire vous faire ! » Dit-elle, prenant un faux air dominateur, avant de se décaler. Elle montra une première partie de son plan quand elle plaça un genoux de part et d’autre la tête de sa chérie, puis lentement, approcha sa féminité de ses lèvres.

« Est-ce que la grande Jessica Drew parviendra à s’échapper ? Pour ça, il n’y a qu’un moyen ... » Dit-elle d’un ton joueur, commençant à doucement remuer.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Woman
E.S.P.er
-

Messages: 191



Voir le profil
Fiche
« Répondre #132 le: Octobre 31, 2017, 11:32:35 »

C’était en compagnie d’Aemiliane que Jessica avait pris conscience que le corps humain recelait de multiples zones érogènes, et qu’il existait un nombre incroyable de manières de faire plaisir à quelqu’un en jouant avec son corps. Aemiliane était très douée, et Jessica s’était plusieurs fois fait la réflexion que l’ingénieure connaissait mieux son corps que le sien, tant elle arrivait, à force de le pincer, de le titiller, de le presser, de pousser Jessica dans ses ultimes retranchements, et à la faire longuement jouir, à prolonger le plaisir, et à faire de l’orgasme un plaisir exquis et divin. En sa compagnie, Jessica se redécouvrait à chaque fois, et chacune de leurs séances était, pour elle, l’occasion de glisser un peu plus dans les délicieux voiles du stupre et de la luxure. Avec Aemi’ comme guide, c’était un aller-simple !

Allongée contre elle, l’ingénieure se concentra dans un premier temps sur sa poitrine, avec son expertise naturelle, excitant Jessica, lui coupant la respiration, tout en faisant monter la température du corps de Jessica, qui se mit à bouillonner sur place, la respiration haletante, en sentant la langue d’Aemi’ filer sur son téton, ses dents tirer dessus, et ses doigts malmener avec délice son autre sein, s’assurant ainsi de ne créer aucun jaloux sur le corps de son amante. Elles sombraient lentement dans le sexe, et, si l’idée de coucher dans sa chambre aurait pu horrifier Jessica, ici, ce soir, cette idée la stimulait au contraire davantage, sans qu’elle ne puisse trop se l’expliquer.

« Haaaa... !! »

En sentant Aemi’ la griffer, tout en mordillant son sein, Jessica n’avait pu qu’hurler, et rougit encore, remuant son corps sur le lit, avant de sentir Aemiliane s’attaquer à l’ensemble de sa poitrine. Elle frotta son visage entre ses seins, l’embrassant passionnément, sans rien dire, toute concentrée. Jessica savait que son amante pouvait se montrer aussi concentrée que désinvolte. Elle avait une capacité phénoménale de concentration quand elle se focalisait sur quelque chose en particulier, et, là, c’était son corps. Pour elle, ça devait être comme une sorte d’idée fixe, et Aemiliane savait pertinemment que rien ne délogerait Aemiliane de son but. La jeune femme s’attaqua donc aux seins de Jessica, la faisant encore gémir, l’amenant à se tortiller davantage, la mettant dans tous ses états.

Aemiliane se redressa finalement, et l’embrassa langoureusement. Plongée dans la torpeur, Jessica se laissa faire, et tenta d’enlacer la femme avec ses mains, mais Aemi’ attrapa ses poignets, et les posa sur le lit, près des barreaux de ce dernier. Jessica gémit alors en sentant, pendant toute la durée du baiser, un tissu s’enrouler autour de ses poignets. Elle cligna des yeux, avant de sentir son excitation croître encore, puis vit sa chérie se relever. Elle releva la tête, et vit que cette dernière avait utilisé sa culotte pour attacher les poignets de Jessica à un barreau. Évidemment, l’intéressée aurait pu s’en libérer sans difficulté, mais elle préféra regarder Aemi’, lèvres entrouvertes, avant de voir cette dernière poser ses genoux à gauche et à droite de son visage.

Quelques gouttes de mouille tombèrent sur le nez et les lèvres de Jessica, qui soupira à nouveau, clignant des yeux en observant cette scène surréaliste, et... Terriblement excitante !

« Ohhh... Tout ce que tu veux, hm... ? Je... Ciel... Alors, je suis ta prisonnière, c’est ça ? »

Pour seule réponse, Aemi’ s’assit donc sur elle, et Jessica gémit encore, avant de sentir le bassin d’Aemi’ remuer d’avant en arrière, écrasant son visage sous un cocon de douceur et de chaleur, barbouillant ses lèvres de mouille... Et, naturellement, la langue de Jessica se redressa, et fila dans l’ouverture, léchant la femme qui la dominait.

Diable, que tout ça l’excitait !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Aemiliane Ganis
Humain(e)
-

Messages: 149



Voir le profil
Fiche
« Répondre #133 le: Janvier 07, 2018, 05:56:00 »

La première fois qu’Aemi’ avait coucher avec Jessica, ce fut à ses yeux une fois majestueuse. Elle en gardait l’intact souvenir, parfois oubliant que cela s’était déroulé il y’a quelques temps. Sa relation avec Jessica avait démarré il y a quelques semaines et pas un seul jour n’était passé sans qu’elle ne pense à elle. Il ne s’agissait pas d’un simple flirt ou d’une attirance purement basé sur le corps, le désir et le sexe. Cela jouait un rôle majeur, important, mais ce n’était pas exclusivement central. Aemiliane éprouvait de puissants sentiments envers Jessica, elle l’aimait, au sens le plus propre et noble du terme. Au départ, grosse fan de Spider-Woman, véritable groupie de cette héroïne, mais désormais, elle était en plus amoureuse de la femme se cachant derrière.

Il suffisait de voir de quelle façon elle était en train de lui faire l’amour. La jeune femme, après avoir généreusement léché et embrassé sa délicieuse poitrine ronde, s’était mise en tête d’offrir son sexe tout épilé et doux aux lèvres de sa chérie. Elle trouva agréable de se redresser et de venir prendre assise sur le visage de Jessica, effleurant ses lèvres par ses lèvres intimes. Le résultat ne tarda guère à se faire sentir ; la maitresse des lieux gémit et faufila aussitôt sa langue dans cette petite fente, arrachant à Aemiliane de beaux et cristallins soupirs. « Hmm ... Hmm oui ... Ohh ... » Gémit-elle en continue, clôturant et rouvrant ses paupières à plusieurs reprises, se laissant faire dévorer l’entrejambe.

La jeune femme frotta tendrement son sexe, ondulant légèrement son bassin pour mieux sentir la langue de Jessica remuer en elle. Aemiliane commença à mouiller, offrant ainsi à son amour son jus d’amour, comme parfois elle aimait le dire. Néanmoins, elle ne pouvait que gémir et soupirer de plus en plus lourdement, à mesure que son sexe s’enflammait et faisait venir de plus en plus de papillons dans son bas-ventre. Jessica était si douée, si habile, qu’elle parvenait à faire tordre sa petite fan de plaisir. À la faire rougir comme une pivoine et à la faire se dandiner de plus en plus tendrement contre elle. Au bout de quelques temps, l’ingénieure finit par céder et dans un joyeux couinement, se pressa un peu plus contre les lèvres de Jessica et jouit tendrement. « Hmmm !!! » Gémit-elle, un sourire béat aux lèvres, alors qu’elle mouillait contre Jessica.

Aemiliane était extasiée mais avait le souffle un peu coupé. Elle le reprenait lentement, avant de se décider de se retirer, finissant par se rallonger contre le délicieux corps de sa chérie. Elle posa sa joue contre son ventre, déposant de savoureux et délicats baisers, caressant ses hanches du bout de ses doigts. Mais, l’une de ses mains, très baladeuse et taquine, décida de glisser contre la savoureuse peau de Jessica, vers son entrejambe, où elle finit par caresser sa fine fleur féminine, du bout de ses doigts. Continuant de se reposer tête posée contre son ventre, Aemi’ décida de se mettre à provoquer cette fragile fleur, la taquinant du bout de ses doigts. Elle effleura les lèvres et le bourgeon de son index, avant d’orienter celui-ci vers la fente, faisant mine de vouloir lentement y pénétrer.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Woman
E.S.P.er
-

Messages: 191



Voir le profil
Fiche
« Répondre #134 le: Janvier 08, 2018, 01:25:42 »

Attachée sur son propre lit, Jessica était dans une position très atypique. Un corps était assis sur son visage, des cuisses caressaient ses joues, et, quand elle ouvrait les yeux, elle ne voyait qu’une paire de seins, ou la peau de sa femme, lorsqu’elle s’avançait sur son visage, recouvrant alors ses yeux. Jessica frémissait sur place, très excitée, et sentit son sexe se réchauffer au fur et à mesure que la femme sur elle continuait à se laisser aller. Le tableau devait être fabuleux à voir depuis un regard externe. En tout cas, c’est l’image que Jessica s’en faisait. Elle se tortillait sous le corps de son amante, l’entendant soupirer, l’entendant gémir, exprimant tout son plaisir... Scène exquise et délicieuse ! Jessica ne s’en lassait pas, et avalait toute la mouille qu’elle pouvait avaler, même si beaucoup de la cyprine de sa précieuse coulait à droite et à gauche de ses lèvres, tombant sur le lit. Soupirant encore, Spider-Woman continua à se laisser faire, se tortillant sur place.

« Hmmm... Hmmmm... !! »

En même temps, il fallait bien admettre que ses options étaient plutôt limitées ! Elle sentait Aemiliane partir peu à peu, le plaisir la transperçant, l’élevant, la marquant... Jusqu’à la pousser dans ses ultimes retranchements ! En soupirant, Jessica la sentit jouir, éclaboussant tout son visage de mouille. Le contact ne laissa pas Jessica insensible. Les joues rougissant sous l’effet du désir, elle avait également très chaud à hauteur de son sexe. En fait, ses lèvres intimes la démangeaient, frémissant sur place, frissonnant dans l’attente de caresses qui ne venaient pas, dans l’attente qu’on s’en occupe.

Ses mains étaient nerveusement serrées autour du barreau du lit. Jessica ferma les yeux, et les rouvrit quand Aemiliane s’écarta.

« Ma... Ma tête a l’air confortable, non... ? »

C’était bien de l’amour qui unissait ces deux femmes. Là, plus que jamais, en voyant Aemiliane se déplacer, après avoir joui sur sa tête, elle en était intimement convaincue ! Elle était amoureuse de cette femme ! Suffisamment amoureuse pour ressentir une forte bouffée d’amour. Du reste, Aemi’ n’avait pas encore fini de jouer avec elle, puisqu’elle se pencha vers son corps, et embrassa ses seins, tout en déplaçant sa main, l’approchant de sa féminité. L’approche insidieuse de cette main ne manqua pas de faire frémir Jessica, qui se pinça les lèvres en se tortillant sur place.

« Hmmmm... Haaaa, mon amour... Fais... Hmmmm... Ouuuiii... Haaaaa... !! »

En sentant les doigts d’Aemiliane se rapprocher, Jessica écarta instinctivement les jambes, afin de faciliter le passage de sa chérie en elle... C’était bien là tout ce qu’elle souhaitait !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 ... 7 8 [9] 10
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox