banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4 5
  Imprimer  
Auteur Sujet: Spider-War [Part 1] ''The Great Hunt''  (Lu 4419 fois)
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 48



Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Octobre 19, 2016, 06:24:46 »

Les lèvres de Silk étaient magnifiques, bien plus agréables que tout ce que Gwen avait pu imaginer. Et, pourtant, elle avait déjà embrassé des filles. Si son premier amour avait été Peter Parker, son Peter Parker, Gwen avait fait son coming out depuis longtemps. Toutefois, avec les filles, elle n’avait jamais été très loin. Elle se rappelait de quelques baisers réalisés lors de festivals, ou de rave parties dans des fermes, quand, tard le soir, les inhibitions s’envolaient sous l’effet de l’alcool et de substances illicites. Gwen avait donc déjà embrassé des femmes, mais, quand elle avait embrassé Cindy, elle avait ressenti... Quelque chose d’autre, quelque chose de... De différent, de meilleur. Cindy avait... Elle avait un goût absolument fabuleux, unique au monde. Gwen n’avait jamais goûté à ça auparavant, et, tandis que Silk se tenait au-dessus d’elle, posant ses mains sur ses épaules, les siennes caressèrent ses bras, glissant sur sa combinaison, la faisant encore se crisser un peu.

Cindy avoua toute sa surprise devant cette attirance, et Gwen répondit par un léger sourire, déplaçant rapidement sa main pour caresser le front de Cindy, soulevant plusieurs de ses mèches de cheveux, puis entrouvrit les lèvres... Et eut droit à un nouveau baiser. Et, cette fois, il n’y eut plus aucune toile pour les interrompre. Or, le premier baiser avait déjà dû être bien long, puisqu’il avait duré jusqu’à ce que les toiles de Gwen se dissolvent... Par conséquent, celui-là promettait également de les absorber, et, tandis que Cindy l’embrassait, son corps se lova un peu plus contre le sien. La main de Gwen se saisit de ses cheveux, l’autre glissa sur son dos, caressant sa combinaison, et elle fourra sa langue dans la bouchez de Cin’, répondant à ses baisers et à son ardeur.

« Hmmmm... !! »

Que c’était bon ! Ah ! Gwen non plus ne se l’expliquait pas, mais, à chaque fois que Cindy semblait vouloir se retirer, sa main se crispait sur sa tête, comme pour l’inciter à rester davantage contre elle, et à profiter encore plus de son baiser. Gwen se tortillait lentement sur le sol, et sa main descendit encore un peu plus, se posant sur les fesses de Cindy, se crispant dessus, la caressant. Leurs deux corps se lovaient l’un contre l’autre, donc, la langue de Gwen filant dans la bouche de Cindy, jouant avec elle. Ensemble, elles se faisaient longuement et tendrement l’amour, sans rien lâcher, avec un plaisir réciproque, fort et vorace. Le temps filait à toute allure, jusqu’à ce que Silk ne vienne le rompre.

Elles restèrent proches, les yeux de Gwen, ouverts, fixant Cindy, transis de plaisir. Son amie, et bientôt amante, lui avoua être incapable de s’arrêter. Leurs seins continuaient à se caresser, à se titiller, et un sourire moqueur traversa les lèvres de Gwen.

« Aaah... Vraiment ? »

Cindy alla l’embrasser dans le creux du cou, et Gwen banda soudain ses muscles, puis souleva ses jambes, et renversa Cindy, se dressant ensuite sur elle, à califourchon, dominant la femme de toute sa hauteur, assise sur son ventre.

« Laisse-moi deviner tes symptômes, Silk... Tu as chaud, je parie... Ton corps est parcouru de multiples tremblements, comme si tout était soudain devenu plus sensible pour toi... Et, quand je dis ‘‘plus sensible’’, je fais notamment, et surtout, référence, à cette partie-ci de ton anatomie... »

Alliant le geste à la parole, sa main caressa l’un des seins de Cindy, et pinça soudain le téton, à travers la combinaison. La réaction de la jeune femme au teint asiatique fut suffisamment éloquente pour que la belle blonde ne s’étale pas inutilement dessus, conservant juste, sur ses lèvres, un sourire ravi, et, sur ses yeux, une lueur profondément malicieuse. Elle relâcha le sein de la femme, et remonta sa main, caressant son visage, glissant sur ses lèvres, les caressant tendrement.

« Et tu dois avoir du mal à réfléchir, aussi... Comme si tu avais des vertiges, et que tu étais malade... Mais sans être malade. Hum... Oui, Cin’, je sais très bien ce que tu ressens, et ça a même un nom ! »

Elle se pencha alors vers elle, et s’approcha de son oreille, pour murmurer le nom de cette mystérieuse « maladie » :

« On appelle ça... Le désir. »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #31 le: Octobre 27, 2016, 02:59:19 »

Visiblement cela ne semblait pas plus embarrasser Gwen que cela. Alors que Silk était troublée par cette attirance, par cette puissante force qui l’incitait à rester collée contre Gwen et à l’embrasser, la Spider-Girl ne semblait pas si surprise que cela. Elle était plus ouverte que Cindy sans doute … Elle n’avait pas passé un certain temps dans un bunker, il était vrai. Néanmoins elle était consciente de ce qui se passait pour Silk et se décida alors à prendre les commandes. Alors que Cindy l’embrassa, Gwen banda ses muscles et la retourna, se retrouvant au-dessus d’elle. Elle ne fit qu’inverser les rôles et les positions, à nouveau. Cindy se retrouva donc avec une magnifique Gwen au-dessus d’elle, la surplombant, avec un sourire malin.

Assise sur son ventre, la femme araignée expliqua alors quel était le mal que Cindy avait. La description des symptômes fut étrangement pertinente et fit rougir les joues de la jeune fille, qui commençait réellement à comprendre … Ou plutôt à accepter. Gwen lui montra une belle démonstration en passant ses mains sur sa poitrine. Elle pinça son téton au travers sa combinaison, faisant ainsi couiner Cindy, qui se crispa alors qu’elle ressentait de terribles frissons la parcourir. Elle faisait tout pour se taire, mais son visage et son corps la trahissaient. C’était furieusement bon, et elle en redemandait. Silk se mordit la lèvre, sentant la chaleur et les spasmes la gagner de plus en plus à mesure que Gwen triturait son sein.

Mais, son amie finit par la relâcher, non sans provoquer une certaine sensation de frustration. Cette main qui vint caresser son visage la rendit toute chose, alors que ses yeux s’arrondirent pour plonger dans le regard de Gwen. Ses propres mains s’étaient apposer contre les hanches de son amie sans qu’elle s’en était aperçut. Elle se rendit compte que pendant tout ce temps elle était en train de masser ses hanches, et était en train de lentement dériver vers sa croupe si bien moulée dans cette combinaison. Gwen finit par se pencher vers elle et lui susurra alors son diagnostic, à l’oreille. Et ce fut sans appel : Cindy souffrait du désir. À ces mots, la jeune femme araignée sentit son cœur bondir dans sa poitrine, alors que ses doigts se mirent d’eux-mêmes à se crisper contre la croupe de Gwen. Elle esquissa un malicieux sourire, puis emprisonna son amante avec ses cuisses, les enroulant autour et derrière sa taille. Elle pressa ses mains dans son dos pour mieux la plaquer contre elle, puis entreprit de lui répondre.

« Hmm … Et, c’est grave, docteur ? Tu vas me soigner … N’est-ce pas ? » Répondit alors Cindy, se trémoussant doucement contre Gwen, notamment pour à nouveau sentir sa poitrine frotter contre la sienne. Elle la regarda une dernière fois dans les yeux, puis vint chercher à nouveau un baiser, encore plus langoureux et affectif que précédemment. Il n’y avait plus de doute dans l’esprit de Silk ; elle désirait Gwen, et désirait … Lui faire l’amour, tout simplement. Les phéromones avaient bien joué leur rôle sur ce coup-ci ! Restait à savoir si c’était réellement à cause d’eux ou non, mais le résultat y était. Pendant son baiser, Silk se laissa aller et envahir par le désir. Alors que sa langue jouait joyeusement avec celle de Gwen, ses mains délaissèrent son dos pour revenir sur ses fesses, qu’elle se mit à doucement peloter au travers son costume.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 48



Voir le profil
Fiche
« Répondre #32 le: Octobre 27, 2016, 09:08:07 »

« Si ça se soigne ? Hm... Bien sûr, mais... Pas facilement. Il faut... Un examen... En profondeur. »

Il ne fallait jamais sous-estimer le pouvoir des mots, leur puissance intrinsèque, et la force qu’ils dégageaient. Un mot, ce n’était pas qu’une parole qui s’envolait en l’air. Un mot avait un sens, un poids, une portée. Et cette portée était bien entendu sexuelle. Gwen se mordillait les lèvres, toute excitée de ce petit jeu sensuel, qui était oral, et de plus en plus physique. Si Cindy était troublée, Gwen, elle, se laissait en effet davantage porter. Elle était tout simplement, ainsi que Cindy l’avait justement deviné, moins timide. La jeune femme connaissait mieux le sexe qu’elle, elle le pratiquait plus efficacement, et en apportait la preuve en ce moment.

Lovée contre Cindy, elle laissa cette dernière l’embrasser. Inutile d’en ajouter plus, n’est-ce pas ? Elle frémit en sentant les mains de Silk glisser sur ses hanches, se rapprochant de ses fesses, jusqu’à se crisper dessus. Encore une fois, les deux jeunes Spiders se délectaient des frissonnements de leurs combinaisons, leurs costumes se collant l’un à l’autre, la chaleur montant doucement, autant du fait de leur excitation mutuelle, que du frottement des corps. Gwen répondit à ce long baiser, qui devait être le troisième qu’elles faisaient... Ou le quatrième ? À force, elle en perdait le compte !

Quoi qu’il en soit, Gwen continuait à l’embrasser, et, depuis que Cindy pressait ses fesses, elle s’amusa à soulever, puis à abaisser son bassin, heurtant celui de la femme, glissant dessus pendant quelques instants. Ensuite, Spider-Gwen se redressa, et sourit.

« On devrait aller sur un endroit plus confortable... »

Puis elle bondit en avant, et rejoignit son lit. C’était une chambre d’adolescente, avec un lit situé contre le mur, celui de Cindy se trouvant de l’autre côté. Un lit une-place, ce qui allait les amener à devoir se serrer entre elles. Gwen rejoignit ce lit d’un saut, en atterrissant sur le plafond, puis se laissa tomber, atterrissant dessus.

« Allez, ma chérie, viens... »

Elle laissa Cindy la rejoindre, puis lui caressa le visage en lui souriant, et l’embrassa sur la joue, puis la poussa ensuite, l’envoyant se coucher sur le lit, et, avec une lueur malicieuse dans les yeux, la retourna soudain, la couchant sur le ventre, puis posa sa main sur ses fesses.

« J’ai senti tes mains explorer mes fesses pendant qu’on se roulait des pelles, tu sais... Tu as pris tes aises avec mon corps, alors... Ce n’est que justice que je te rende la pareille ! »

Gwen commença alors à pincer son petit cul moelleux, en souriant malicieusement.

« Mais, dis-moi... Pourquoi tu as voulu palper mes fesses, hm... ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #33 le: Novembre 11, 2016, 01:24:32 »

Cindy ne savait vraiment pas ce qui était en train de se passer, mais ça lui plaisait. Tout simplement. Ça lui plaisait beaucoup de sentir le corps chaud et tendre de Gwen se lover contre le sien, ça lui plaisait de roule des pelles à la délicieuse jeune femme qu’elle était. Pour la question de savoir si en fin de compte elle était bi ou lesbienne, on verrait ça plus tard ! C’étaient des détails pas vraiment importants pour le moment. Car sur l’instant, la seule chose qui comptait, c’était Gwen. Son corps, son odeur, son parfum, sa voix … Tout. Sa tendre poitrine qui massait la sienne à mesure que les deux spider-girl se trémoussaient l’une contre l’autre, s’embrassant encore et encore. Silk se découvrait un véritable goût pour les lèvres de la petite blonde, et savait d’ores et déjà que ça ne serait pas la première fois qu’elle l’embrasserait. Si elles s’apprêtaient réellement à faire l’amour, alors cela marquait le début d’une belle amitié entre elles … Même s’il y avait de forte chance que cette attraction soit plus hormonale qu’affective ; les phéromones.

En attendant de savoir ça, Gwen se releva et mit fin au baiser. Silk retira doucement ses mains de son tendre fessier, alors qu’elle l’observa bondir pour rejoindre son lit une place. Elles allaient devoir se serrer si elle désirait vraiment que Silk la rejoigne. Mais, se serrer contre elle n’était pas un problème, loin de là … C’était même un plaisir. Avec un petit sourire malicieux, Cindy se releva à son tour puis bondit pour rejoindre le lit. Quand elle fut sur place, elle rougit et ronronna doucement en sentant la caresse et le bisou sur sa joue, avant de se laisser faire telle une petite poupée de chiffon quand Gwen la poussa. Cindy se retrouva bien vite le ventre collé contre le lit, faisant alors dos à Gwen qui se plaça derrière elle. Puis, elle sentit des mains fermes et baladeuses qui se mirent à malaxer son fessier moulé dans sa combinaison. Un fessier ferme et bien tendre, dont la femme araignée semblait prendre un malin plaisir à masser.

Silk soupira et se mordit la lèvre, adorant les sensations qui en découlait. Ce n’était que du malaxage et pourtant, elle ressentait bien un certain plaisir qui la fit rougir, en se faisant peloter l’arrière-train de la sorte. « Hmm, je ne sais pas … Mes mains se baladaient. Puis … Hmm … Puis elles se sont pris d’affection pour ton petit fessier … » Lui répliqua-t-elle. Ce n’était pas Cindy qui allait lui demander d’arrêter de lui masser les fesses, en attendant. Encore une chose qu’elle se découvrait. Cependant elle s’attendait à tout de la part de Gwen, elle s’imaginait même qu’elle devait déjà avoir une idée derrière la tête en lui massant de telle sorte sa croupe. Néanmoins, son traitement semblait efficace puisqu’il parvenait à canaliser le désir de Silk, même si paradoxalement, il augmentait en parallèle à cause de ça … « Mais … Haa … Les miennes te plaisent aussi à ce que je vois, hm ? » Dit-elle sur un ton taquin.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 48



Voir le profil
Fiche
« Répondre #34 le: Novembre 12, 2016, 01:01:02 »

Les phéromones constituaient une excuse, mais qui, en l’espèce, ne marchait pas du tout. En effet, si Silk avait ressenti une connexion phéromonale avec Peter, c’était parce que les deux avaient été mordus par la même araignée. Dans le cas présent, Cindy et Gwen appartenaient à des dimensions différentes. Il était donc impossible que leur attraction résulte de la morsure qu’elles avaient subi. Mais, en l’espèce, cet argument fournissait une parfaite excuse pour remettre à plus tard les questionnements et les interrogations. Ici, il n’y avait que le plaisir qui comptait. Gwen et Cindy rejoignirent donc le lit, et, sans grande surprise, Gwen ne tarda pas à palper l’agréable petit fessier de Cindy.

La jeune Spider-girl se tortilla sous elle, en gémissant de plaisir, frottant son corps contre le lit, en essayant de répondre à la question de la femme sur ses caresses. Gwen, elle, sentait tout le plaisir s’exprimer dans le corps de Cindy, qui lui répondit, maladroitement, qu’elle ne savait pas trop pourquoi elle avait fait ça. Elle expliqua ensuite que ses mains s’étaient « prises d’affection » pour ses fesses, ce qui ne manqua pas de la faire doucement sourire.

« Eh bien, je dois admettre que... »

Posant ses deux mains sur chacune de ses fesses, Gwen se pencha vers l’avant, approchant ainsi ses lèvres de son cou, et lécha tendrement sa peau, puis remonta jusqu’à son oreille, et la mordilla doucement, avant de conclure :

« ...J’adore ton beau petit cul ! »

Un aveu qui ne devrait pas être si surprenant que ça, tant la combinaison moulait bien les formes de Cindy, en particulier son agréable fessier rebondi. Elle se rapprocha donc de ce dernier, tout en embrassant le dos de la femme. La fermeture Éclair permettant de la déshabiller était là, formant une ligne délicate, dissimulée le long de la texture, qui filait jusqu’à ses fesses. Gwen aurait pu la retirer, mais elle voulait encore en profiter un peu, titiller davantage son amie, et, bientôt, amante.

Gwen continua à descendre jusqu’à se rapprocher du creux de son dos, déposa un nouveau baiser, puis glissa encore. Elle profitait aussi de cette combinaison pour la mordre, tirant dessus entre ses dents, avant de la relâcher. Tout était fait pour stimuler Cindy, pour exciter doucement cette dernière, la faire lentement vibrer... Un domaine dans lequel Gwen, en toute franchise, ne s’en sortait pas si mal. Elle rejoignit ainsi le fessier de la femme, et, là encore, sans plus attendre, le malaxa à travers la combinaison, pressant ses fesses, appuyant dessus, et alla les embrasser, léchant la combinaison en appuyant fortement dessus, tout en continuant à jouer avec, mordillant la combinaison, sentant, à travers, la peau de Cindy, qu’elle pressait avec ses dents.

« Hmmm... Haaa... »

Elle allait prendre tout son temps, afin de la faire doucement craquer...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #35 le: Novembre 25, 2016, 06:52:55 »

Et dire que Cindy succombait aux charmes d’une femme … Que lui arrivait-elle ? Surtout Gwen en fait, elle la connaissait à peine ! Les phéromones étaient peut-être pas forcément mises en cause, car ce n’était pas la même araignée qui avait piqué Gwen et Cindy mais, ça suffisait pour avoir la conscience tranquille. Autrement comment Cindy se justifierait-elle de faire des câlins à une personne qu’elle connait à peine ? Ça aurait été dur. Mais elle n’avait pour le moment pas besoin de se chercher trop d’excuses, car l’heure était au plaisir. Le plaisir que lui procurait Gwen par la chaleur et la proximité de son corps, qui était incroyablement tendre et doux. Le plaisir par cette bouche qui posa ses lèvres sur son cou, faisant doucement soupirer Cindy, qui clôt ses yeux en se mordillant savoureusement la lèvre.

Le plaisir aussi et surtout par ces mains inquisitrices qui malaxaient avec envie son fessier. Un fessier si bien moulé dans sa combinaison qu’il en était au summum de sa fermeté, de son touché. Une croupe fortement désirable à laquelle Gwen semblait succomber petit à petit, au grand plaisir de Silk qui adorait qu’elle s’occupe de cette partie. La Spider-girl qui mordilla sa peau au travers le tissu de sa combinaison se déplaça lentement, prenant son temps pour cuisiner Silk qui soupirait et souffrait en silence. Ses doigts se crispèrent un peu plus dans les draps du lit quand Gwen se mit à mordiller ses fesses, à les embrasser, à les lécher toujours au travers sa combinaison. « Haaa … » Soupira Cindy d’aise, et de plaisir. Il n’était nullement question de se retenir ou de trop faire les vierges effarouchées. Silk n’était pas née de la dernière pluie et même si elle était de nature réservée, elle était aussi de nature à aimer l’aventure, le nouveau, etc.

Et faire l’amour à Gwen, c’était une sacrée aventure. Elle se laissait donc délicieusement amenée au bord du craquage par son amie, qui savait comment faire. Des baisers savamment dosés sur ses fesses, des mordillements, des léchouilles. Sans compter les ô combien savoureuses caresses qu’elle lui prodiguait de ses mains attentionnées. « Hmm … Haaan Gwen … Tu sais d’ores et déjà comment me pousser à bout toi … » Dit-elle de sa voix suave, crispant un peu plus ses doigts et ses muscles à mesure que le plaisir grimpait en elle. Dorénavant, son corps réclamait plus. Plus que ce que Gwen était en train de lui faire. Cindy en frémit et sentit de délicieux frissons la parcourir toujours à mesure que son amie s’occupait de sa croupe. Mais, il lui fallait plus, elle le sentait.

« Où as-tu appris à faire ça, au fait ? Je suis réellement … Hmmm … Curieuse de voir l’étendue de ton savoir, ma … Haaan … Ma chérie ! » Lui avoua-t-elle en se mordillant nerveusement la lèvre, sentant son corps se tordre et se crisper de plaisir sous les terribles taquineries de Gwen. Cette dernière avait carte blanche pour explorer et savourer le corps de son amie, qui était toute prête à s’offrir à elle. Qu’elle veuille lui dévorer ses petites fesses ou autre chose, Cindy ne lui refuserait strictement rien
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 48



Voir le profil
Fiche
« Répondre #36 le: Novembre 26, 2016, 12:35:49 »

Entre les mains expertes de Gwen, la belle Cindy était en train de fondre. La jeune blonde parcourait son fessier de baisers et, surtout, de mordillements. Elle profitait de cette combinaison pour le faire, car, sans cette texture, le petit cul de Silk souffrirait déraisonnablement. Cindy se tortillait sur le lit, provoquant, à chaque fois, des crissements supplémentaires, des bruits de frottements contre le lit, des sons qui, curieusement, ne manquaient pas d’exciter la belle Gwen, qui trouvait ça... Particulièrement attrayant ! Cindy finit néanmoins par lui demander d’où lui venait un tel « savoir », et Gwen se mit à glousser, tout en rougissant légèrement. Elle ressentait des pointes de fierté à l’idée d’être considérée comme une telle experte...

*Bien que je ne sache pas s’il faille vraiment se montrer fière à l’idée qu’on te prenne pour une experte du cul...*

Jamais avare en matière de plaisanterie, Gwen répondit en se redressant, et, posant toujours sa main sur l’une des fesses de Cindy, se nicha dans son dos, venant se lover contre elle, et mordilla son cou, léchant doucement sa peau, déplaçant son autre main pour la poser sur le devant du corps de Silk, appuyant ses doigts sur son sein, pinçant le téton à travers sa combinaison. L’heure de la déshabiller approchait, mais, pour l’heure, Gwen continuait à faire fondre Cindy. Elle sentait toutes les résistantes et toutes les hésitations de la jeune femme s’envoler. Comment résister à une Gwen Stacy motivée, sensuelle, et câline ?

Tout en la titillant ainsi, elle reprit alors :

« Dans le monde d’où je viens, on forme toutes les filles à faire l’amour au lycée. Tu comprends, notre monde a connu une grave crise de natalité, et, pour résoudre ça, le gouvernement a décidé de former toutes les filles au plaisir sexuel. Moi, j’ai toujours été très douée, surtout dans les cours de fellation, où nous avions des volontaires... »

Elle avait l’air très sérieuse en disant ça, et laissa passer quelques secondes, comme pour jauger de l’efficacité de sa plaisanterie, et retourna Cindy, la couchant sur le dos, son visage proche du sien. Devant le regard interloqué de Silk, Spider-Gwen se mit à lui sourire, et l’embrassa rapidement, puis vint dire, tout simplement, la vérité :

« Mais non, grande bêta, c’est juste que ton corps m’inspire ! » sourit-elle.

Gwen restait contre elle, et l’embrassa encore, plus longuement, retournant à la base, aux délicieuses lèvres de cette belle femme au teint asiatique. Sa langue filait en elle, et ce nouveau baiser dura, là aussi, une bonne minute. Cette fois, pendant qu’elle l’embrassait, elle approcha sa main, et la glissa entre les cuisses de Silk, venant caresser ses lèvres intimes, la masturbant tendrement.

« Hmmm... »

À la fin de ce baiser, un nouveau sourire vint se dessiner sur les lèvres de Gwen, qui frotta son nez contre celui de la femme.

« En théorie, on pourrait arrêter là, maintenant, mais... Vu ce que je crois sentir contre mes doigts, fit-elle, tout en appuyant encore avec lesdits doigts sur la fente intime de Silk, quelque chose me dit que ton corps m’en voudra si je m’arrête maintenant. Alors, dis-moi... Est-ce que tu veux que je continue à m’occuper de toi ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #37 le: Décembre 26, 2016, 04:03:58 »

Il était très clair que Gwen était une fille taquine. Une personne qui aimait plaisantait … Le genre à allier sexe et amusement à son paroxysme. Cindy se sentait à s’abandonner à elle, à se faire traiter entre ses mains définitivement expertes. La façon dont elle avait caressé sa croupe, et la façon dont elle s’était glissée dans son dos pour venir lécher son cou … Cindy craquait complètement pour ces petites attentions et n’avait plus qu’une seule envie ; lui faire l’amour. En bonne et due forme. Plus de questionnements sur son orientation, plus de questionnements tout court d’ailleurs. Cindy embrassait pleinement ce désir qui naissait en elle, et qui se matérialisait sous l’envie de faire chaleureusement l’amour avec Gwen.

Et Gwen le comprit. Elle retourna Silk sur le dos puis se blottie complètement contre elle. Ses lèvres s’apposèrent tendrement sur les siennes, et elle lui offrit un long et savoureux baiser pendant plusieurs minutes, brisant les dernières barrières de Cindy qui désormais, avait besoin de Gwen. De son corps, de sa chaleur, de tout ! Sa petite boutade concernant son monde fit glousser Cindy qui, si elle y cru un petit moment, se ravisa immédiatement après comprenant la supercherie. Gwen était une fille très attachante et agréable, qui savait donner le sourire même à un mort – façon de parler. Inutile de dire que Cindy se sentait bien avec elle, et qu’elle savait que c’était vers Gwen qu’elle se tournerait si elle avait du mal à se faire à la vie ici …

Mais pour en retourner à leur présente affaire, Silk laissa échapper un profond soupir de plaisir quand la femme araignée faufila sa main vers son intimité, en se mettant à la caresser au travers sa combi’. Son petit nez se frotta au sien, faisant délicieusement rougir Cindy qui craquait pour elle. Elle appuya de ses doigts contre la féminité de Silk quand elle lui expliqua qu’elle pouvait s’arrêter ou continuer, mais qu’elle avait besoin de savoir si Cindy était partante. Quelle question … Comme si elle s’attendait à ce qu’elle se refuse à elle ! La jeune femme passa ses mains dans son dos et serra ses cuisses contre ses hanches, afin de mieux la sentir contre elle. Elle prit un air un peu plus sérieux, mais toujours aussi motivé. « Je vais te dire quelque chose de bien mieux. » Dit alors Cindy, souriant doucement à Gwen.

Elle passa sa main sur sa joue, puis effleura ses fines ses lèvres du bout de ses doigts, avant de lentement approcher les siennes. Elle ne l’embrassa pas, restant à quelques centimètres à peine de sa bouche, pour lui susurrer sa réponse. « Dévores-moi toute crue, Gwen … » Murmura-t-elle, avant de sceller à nouveau ses lèvres aux siennes. Son bas-ventre répondit aussi favorablement à ses caresses, se mettant à onduler doucement pour mieux se frotter de lui-même contre les doigts taquins de la femme araignée.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 48



Voir le profil
Fiche
« Répondre #38 le: Décembre 27, 2016, 12:44:03 »

Gwen aimait bien taquiner Cindy, c’était évident. Elle avait l’intime conviction que, toutes les deux, elles formaient un duo très efficace, extrêmement complémentaire. De quoi sensiblement effrayer la famille des Inheritor ! Gwen s’amusait à perturber Cindy, mais, malgré son amusement, et même si elle savait pertinemment que Cindy était consentante, elle voulait entendre cette dernière le dire. C’était son petit plaisir vicieux, ce que Cindy sembla comprendre, puisqu’elle prit son temps, en lovant davantage son corps contre celui de Gwen. Silk caressa ensuite de la main la joue de Gwen, qui se pinça les lèvres, et vit celles de Cindy s’approcher... Elle alla même entrouvrir les siennes, comme pour accueillir ce nouveau baiser, mais son amie, et désormais amante, s’arrêta juste avant, et lui demanda...

*Oh, ma Cindy...*

Devant cette requête, celle de la dévorer toute crue, Gwen se sentit rougir. Son cœur s’emballa nerveusement, rebondissant dans sa poitrine, puis la femme l’embrassa, et Gwen gémit, ferma les yeux, et plaqua fougueusement ses lèvres contre les siennes. Cindy avait cette capacité incroyable de la rendre toute chose, de lui faire perdre toute convenance. Contre elle, la jeune femme s’abandonnait, et sa langue remua à l’unisson avec la sienne. Ses doigts, qui restèrent immobiles pendant quelques secondes, recommencèrent à la caresser, et sa langue jouait donc, remuant dans la bouche de Cindy.

« Hmmmm... Hmmmm... »

Gwen l’embrassa ainsi pendant un certain moment, avant de retirer à nouveau ses lèvres, puis tâtonna avec sa main, se glissant dans le dos de la femme, où elle trouva la fermeture filant le long de son dos. Un sourire amusé fila sur la bouche de Gwen, qui retourna à nouveau Cindy, la couchant sur le ventre, puis elle tira sur la fermeture, dénudant ainsi les épaules de la jeune femme.

« Bon... Il est temps de passer aux choses sérieuses, ma beauté... »

Pour autant, se presser ne semblait pas faire partie des priorités de Gwen, puisque, tout en tirant sur la fermeture, elle embrassait la peau de Cindy, déposant ses lèvres et sa langue à chaque monceau de chair qui apparaissait au fur et à mesure qu’elle se dénudait. Elle dénuda ainsi ses omoplates, puis continua, filant de plus en plus bas, le long de la moelle épinière, jusqu’à se rapprocher de son fessier, là où se terminait la fermeture, à hauteur de son petit derrière rebondi. Les mains de Gwen remontèrent ensuite près des épaules, écartant les pans de la combinaison, qui glissa le long des bras de la femme. La texture collant un peu à sa peau, Gwen enfonça ses doigts dans la combinaison, ses doigts remontant ainsi le long de la chair de Cindy, décollant la combinaison sur ses bras, Gwen profitant de ces gestes pour s’aplatir contre le dos de la femme.

Une fois la combinaison bien décollée, elle put ensuite retourner à nouveau sa chérie, et, tout en lui souriant, agrippant la combinaison, et tira dessus, la faisant glisser le long de ses bras, puis de ses seins, et de son ventre. Finalement, elle s’arrêta à hauteur du bassin, dénudant tout le torse de Cindy, de son cou à son bassin... Et délivrant ses seins, que Cindy cacha pudiquement avec l’une de ses mains.

« Hmmm... Tu fais ta timide, ma jolie ? »

Gwen sourit à nouveau, et attrapa la main de Cindy, mais, au lieu de juste la retirer, elle alla lécher sensuellement chacun de ses doigts, les embrassant ensuite, les suçotant, et les mordillant même un peu.

« Mmhhmmm... »

Et, tout en faisant ça, l’une de ses mains se déplaça alors, et caressa un sein à portée, venant ensuite pincer entre ses doigts le téton rosâtre, fièrement dressé, pour se délecter des gémissements et des soupirs de sa prisonnière...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #39 le: Janvier 14, 2017, 04:17:10 »

Il n’y avait même pas quelques heures, Cindy était encore toute seule chez elle. La Spider était isolée, à la recherche de ses parents, sans grand indice. C’était pour cela qu’elle était venue au Japon d’ailleurs, outre le fait aussi qu’elle désirait secrètement retrouver Félicia. Mais tout ceci pour dire que Cindy, il n’y avait même pas quelques heures, n’était pas entre les bras d’une femme. Elle n’était même pas au courant de toute cette guerre contre les Inheritors, et l’existence d’autres dimensions. Cela faisait beaucoup à assimiler d’un seul coup mais, étrangement, elle s’y accommodait vite. Sans doute grâce à Gwen qui avait eu le don de l’aider dans ce processus, en étant aussi sympa et cool ! Cindy se découvrait une nouvelle amie, qui était pleine d’énergie et de bonnes qualités. Ça faisait du bien de voir quelqu’un qui partageait les mêmes … Particularités que vous, tout en restant une bonne personne. Cindy sentait au fond d’elle qu’elle ferait une belle partenaire, et que leur duo serait explosif !

Ça se voyait déjà, mais au lit. Après que Cindy a demandé à Gwen de la dévorer toute crue, la jeune femme blonde semblait toute émoustillée. Elle partit embrasser Silk, qui accepta ce baiser à bras ouverts, avant de la sentir se mettre à chercher la fermeture de sa combinaison dans son dos. Finalement elle la trouva et la retourna sur le ventre, ouvrant progressivement sa tenue. Cindy se laissait doucement faire, et eut de sérieux frissons quand Gwen en profita pour embrasser chaque centimètre de sa peau en même temps que la combi’ s’ouvrait. Elle poussa un léger soupir, exprimant son désir du moment, et se mordit légèrement la lèvre en la sentant approcher sa croupe. Mais Gwen se plaqua contre elle et faufila ses mains le long de ses bras, à la fois pour retirer la tenue par ici, mais aussi pour lui caresser les bras.

Cindy ne dit rien, se laissant intégralement porter par les douces sensations que lui offrait son amante. Cette même amante qui finit par la retourner à nouveau, pour retirer la tenue jusqu’à hauteur du bassin, révélant tout son buste. Par pur provocation et jeu, Silk cacha sa poitrine par son bras, regardant de manière féline sa comparse qui réagit. « Oh, tu trouves ? … » Répliqua Silk de manière rhétorique, avant de laisser sa Gwen retirer son bras. Mais ce qu’elle fit à ses doigts la surprit autant que ça l’excita. Sentir la petite langue de la Spider lécher ses doigts c’était … Eh bien, c’était très excitant, étrangement. Et pendant qu’elle lui faisait ces petites choses, son autre main vint s’apposer sur l’un de ses seins, provoquant une douce et très agréable sensation à Cindy. Une sensation qu’elle n’avait que bien peu ressentie … Et que Gwen lui refaisait découvrir. Ses joues s’empourprèrent alors qu’elle soupirait un peu plus, de sa voix cristalline.

« Mhhhhmmm … Tu me rends toute chose … » Dit-elle, entrouvrant légèrement sa bouche. Ce petit léchage de doigt était inexplicablement excitant. Peut-être car il était accompagné d’une autre main qui pelotait son sein – qui provoquait de fortes sensations de plaisir et douleur – mais en tout cas, Cindy se mit à remuer doucement ses doigts, les enfonçant très légèrement pour mieux inciter Gwen à lécher. Après un petit moment elle retira sa main, mais agita son index pour inviter son amie à venir vers elle. « Y’a quelque chose de bien plus délicieux que mes doigts à lécher. » Dit-elle, faisant clairement allusion à son buste. Quand Gwen se pencha, Cindy faufila ses mains dans sa luxuriante chevelure blonde, et se mit à soupirer de plus belle, fermant ses yeux pour mieux se plonger dans le plaisir. « Haaa … » Couina-t-elle ainsi, sans pour autant oublier quelque chose. Alors que Gwen était occupée avec ses petits seins, Silk descendit une main de sa chevelure vers son dos, afin de chercher à son tour la fermeture. Elle ne pouvait pas la faire descendre jusqu’au creux de ses reins, mais suffisamment pour permettre de découvrir son dos, et pouvoir ainsi le caresser tout en douceur.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 48



Voir le profil
Fiche
« Répondre #40 le: Janvier 16, 2017, 12:12:13 »

Gwen ignorait jusqu’où elle allait aller avec Cindy. De fait, tout ce qui avait lieu en ce moment n’était pas calculé. Elles se laissaient aller, suivant leur inspiration du moment, se faisant doucement l’amour. Car il s’agissait bien de ça, maintenant. Elles ne chantaient plus, elles ne sympathisaient plus, elles étaient au-delà de ça. Gwen ne pouvait qu’être surprise. Comment les choses avaient pu dégénérer à ce point ? Comment avaient-elles fait pour se retrouver à se faire ainsi l’amour ? Il y avait leur attirance mutuelle, mais, inconsciemment, sans doute aussi un besoin certain de se réconforter, après la terrible nouvelle sur l’émergence des Inheritor. Se rassurer, se consoler, faire l’amour ensemble... Gwen ne savait plus trop quoi en penser, mais, en attendant, se laissait absorber dans la scène.

Elle embrassait donc les doigts de Silk, jouant avec, la forçant à vouloir agir, à la sortir de la léthargie dans laquelle la jeune femme s’enfonçait peu à peu, en se bornant à suivre le rythme imposé par Gwen. C’est ainsi qu’elle la titillait, car elle savait très bien que, maintenant, le corps de Cindy réclamait des baisers à hauteur des seins. Or, en refusant de les faire ici, Gwen, précisément, la narguait, et ce non sans un certain plaisir. Cindy finit ainsi par lui demander d’embrasser autre chose, et Gwen ne put que sourire, malicieusement, en se déplaçant.

« Ah oui ? Tu crois ? »

Question purement rhétorique, cela allait sans dire. Le désir... Elle le sentait chez Silk, faisant écho au sien. Gwen se mordilla les lèvres, et se pencha vers la poitrine de la femme. Très rapidement, Silk vint la rejoindre, en posant ses mains sur sa belle chevelure, incitant ainsi Gwen à venir les embrasser, et, surtout, à ne pas pouvoir se retirer. Ainsi, Gwen s’attaqua à lécher ce sein, suçant tendrement ce dernier, léchant activement le téton, remuant sa bouche tout en émettant de multiples soupirs.

« Mmhhmmm... »

Avec son autre main, elle continuait à caresser l’autre sein de la femme, tirant sur le téton, le pinçant entre deux doigts, et ce tout en sentant la femme commencer à la déshabiller. La combinaison glissa lentement le long de son dos, mais, du fait de sa position, Cindy ne pouvait pas trop en retirer. Gwen releva alors son visage, et embrassa l’espace creux entre les seins de son amante, puis s’attaqua à son autre sein, tout en déplaçant l’une de ses mains. Elle caressa le ventre de sa jeune partenaire, puis ses côtes, continuant à glisser sur sa peau, la caressant tendrement, filant le long de sa combinaison, grattant cette dernière.

Gwen continuait à l’exciter, et sa main, elle, de plus en plus joueuse, continuait, encore, à descendre, jusqu’à s’approcher de son bassin, et caressa finalement une fine toison de poils, d’abord par-dessus la combinaison, puis, ensuite... Par en-dessous.

Encore et encore, elle la poussait dans ses derniers retranchements...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #41 le: Février 25, 2017, 04:00:32 »

Silk ne s’attendait à rien. Plus précisément elle ne savait pas vers où elle allait avec Gwen, si ce n’était que pour le moment, elle aimait la direction que prenaient les choses. En appelant les choses par ce qu’elles étaient, Cindy et Gwen étaient donc en train de se faire l’amour, même si elles se connaissaient à peine. Le fait qu’elles venaient d’affronter un grand danger ensemble, et qu’elles se ressemblaient sur bien des points les avait rapprochés très fortement. Cindy sentait que Gwen était une fille extraordinairement attachante, et sympathique de surcroit. Pourquoi irait-elle se méfier d’elle, ou craindre quelque chose ? Après tout jamais elle n’avait ressenti autant de bien qu’entre ses mains expertes, qui continuaient de masser doucement son sein. Tandis qu’elle embrassait et léchait l’autre, arrachant de délicieux et fins soupirs de plaisir à Cindy.

Silk qui avait légèrement dé zippé la combinaison de Gwen, sans pour autant pouvoir le faire complètement du fait de sa position. Mais ce fut assez pour passer sa main dans son dos pour le caresser, en même temps qu’elle caressait aussi sa douce chevelure, plaquant un peu sa tête contre son buste pour inciter Gwen à poursuivre. Cette langue insistant sur son sein et son téton à tour de rôle attisèrent le feu en Cindy, qui couina doucement en se mordillant la lèvre. La chaleur augmentait, le plaisir aussi. Son corps lui envoyait pleins de signaux, qui l’électrisa de part en part, tellement ce qu’elle ressentait était … Bon. La femme araignée soupirait d’aise face au traitement succulent de sa nouvelle amie, qui était décidée à lui faire du bien, visiblement.

Néanmoins elle lui montra qu’elle était plus osée que prévu, puisque quand elle passa à son second sein, Gwen faufila sa main sous la combinaison de son araignée, la glissant à même sa peau jusqu’à sa fine fleur … A ce moment-là, Silk hoqueta, prise par surprise mais appréciant le contact, et la caresse sur sa peau. « Oh … Hmm Gwen … Pas par ici … » Dit-elle machinalement, ne sachant inconsciemment pas si elle était prête ou non à s’offrir totalement à Gwen, même si cette dernière le méritait. En venant la caresser par ici, la jeune blonde témoignait de son désir de faire réellement l’amour avec Cindy, et non pas seulement un petit câlin. Et aux yeux de Silk, ce n’était pas rien. Son corps lui réclamait de la laisser faire, de la laisser la faire grimper aux rideaux, de lui faire connaitre ce plaisir bien souvent oublié à cause de tous les conflits et problèmes qu’il y avait en ce moment.

Ce fut pour ça que malgré son dire, elle ne fit rien pour empêcher Gwen de progresser. Voire même sa poigne sur son dos et ses cheveux se raffermit un peu, face au soudain plaisir qui s’éprenait à son entrejambe …
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 48



Voir le profil
Fiche
« Répondre #42 le: Mars 06, 2017, 01:46:58 »

Petit à petit, elles se laissaient aller. C’était bien à croire qu’il y avait, entre elles, une connexion phéromonale importante. Madame Web avait expliqué que, à travers les dimensions, il était possible que des personnes soient mordues par des araignées présentant exactement les mêmes caractéristiques génétiques. Dans ces cas précis, il arrivait que, entre ces Spiders, il y ait une forte attractivité hormonale. Était-ce cela qui, en amont, se passait entre les deux femmes ? Gwen ne pouvait exclure aucune possibilité, bien sûr, mais, honnêtement, elle était à des lieues de se poser de telles questions. Elle avait juste envie de coucher avec Cindy, et, peu à peu, la relation entre les deux s’accroissait, augmentait. Les seins de Cindy étaient mis à l’épreuve, et, instinctivement, Gwen, glissa ses doigts contre l’intimité de Cindy.

La réaction de cette dernière, en réalité, fut surprenante, car elle se raidit sur place, et demanda à Gwen de... De ne pas la caresser là. Or, Gwen avait très envie de le faire, mais, surtout, était sûre que Cindy le voulait aussi. Son corps ne mentait pas, ses gémissements n’étaient pas feints. Le désir que Gwen ressentait ne faisait qu’écho à celui que la femme éprouvait à son tour. Gwen, néanmoins, se pinça les lèvres, et se redressa. Elle aurait pu poursuivre, bien sûr, ou arrêter... Mais une autre idée, alternative, germa plutôt dans son esprit.

« Pas ici... Tu es sûre ? »

Gwen souriait encore, de ce beau sourire radieux et intrusif, qui faisait fondre les glaçons. Elle se rapprocha encore de Cindy, et l’embrassa sur le bout du nez.

« Parce que, pour moi, ce n’est pas ce que ton corps dit... Lui, au contraire, semble mourir d’envie que je continue sur ma lancée... »

La jeune femme avait un ton joueur, titillant Cindy. Elle se pencha encore, et lécha le creux de son cou, mordillant doucement et tendrement sa peau, frottant encore son corps au sien, et rajouta ensuite, sur un ton espiègle et moqueur :

« À moins que... À moins que tu ne sois effrayée ? Tu es... Hmmm... Est-ce que tu es vierge, Cindy ? Auquel cas, je comprendrais que tu ne veuilles pas continuer plus loin... »

Elle suçota son oreille, en mordillant délicatement le lobe.

« Mais moi, sache que j’ai très envie de poursuivre... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #43 le: Avril 01, 2017, 12:50:39 »

Vierge, Cindy ne l’était plus depuis que Peter Parker l’avait sorti de son bunker. En réalité, elle l’avait perdu entre les mains du jeune homme, pour un motif assez particulier … Les phéromones ! Peter et Cindy étaient liés par le fait qu’ils avaient été mordus par la même araignée. Cela avait pour conséquence de faire agir des phéromones entre les deux, provoquant ainsi une grande attirance physique dès qu’ils se retrouvaient ensemble au même endroit. Bien sûr c’était contrôlable mais, sans rapidement prendre conscience que c’était les phéromones qui parlaient à leur place, les deux tourtereaux s’abandonneraient à cette attirance. Et ce fut ce qui finit par arriver un jour ; Peter et Cindy avaient fini par succomber et s’étaient fait l’amour, et ce fut ainsi que Silk perdit sa virginité, entre les mains d’un beau et jeune garçon comme Spider-Man.

Mais maintenant, entre les mains de Gwen, Cindy découvrait pour la première fois les relations du même sexe. C’était très agréable, et différent qu’avec les garçons … Et c’était ce grand plongeon dans l’inconnu qui la faisait douter. Si Gwen continuait, Silk ne savait si elle succomberait définitivement à ses charmes … Elle ne savait rien en fait. Elle ne savait même pas pourquoi elle était, sous Gwen, en train de tendrement lui faire l’amour. Gwen se prit au jeu et demanda alors si réellement, elle ne désirait pas qu’elle continue, mettant Cindy encore plus dans le doute et le trouble. Ce n’était pas son délicat baiser sur son nez ou sur son cou qui allait l’aider, ne faisant qu’enfoncer Silk dans son plaisir et son trouble. Néanmoins ses mains continuaient de caresser le dos de la belle blonde, à éprouver la fine ligne de son échine et sa peau douce.

« N … Non … Je ne suis plus vierge mais … Hmmm … » Gémit-elle doucement, succombant aux caresses et baisers de son amie. Même si Silk venait de dire qu’elle ne voulait pas que Gwen continue, son corps disait effectivement autre chose. Son bassin se mit à onduler, à vouloir se frotter contre Gwen dans l’espoir qu’elle revienne faufiler sa petite main. Silk était en plein plaisir, se laissant porter par celui-ci. Elle clôtura ses yeux puis plaqua une main dans la chevelure de son amie, afin de la pousser à l’embrasser de nouveau. Les lèvres se mêlèrent une nouvelle fois, mais cette fois-ci, Silk était très désireuse. Bien plus désireuse que la première fois … Elle captura avec passion et envie les lèvres de Gwen, l’entrainant dans un balai de langues sensuel et passionné. Ce baiser, la façon dont elle fourra sa main dans ses cheveux et sur son dos ne signifiait au fond qu’une chose ; continues
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 48



Voir le profil
Fiche
« Répondre #44 le: Avril 02, 2017, 10:37:31 »

Gwen était bien décidée à franchir le pas. Le sexe était comme une tornade, une spirale qui, peu à peu, vous faisait sombrer. On ne pouvait pas repousser éternellement cette vague, cet appel. Il s’insinuait en vous, se diluait dans votre organisme, et vous consumait petit à petit. Face à cette vague, Gwen se laissait porter. Elle tremblait, maintenant, face à ce désir qui était en elle, et qui remontait dans son corps comme une vague en chaleur. Elle ne cherchait plus à repousser quoi que ce soit, et, en réalité, n’attendait maintenant plus que l’accord de Silk. En aucun, Gwen ne viendrait forcer Cindy. Elle-même avait du mal à s’expliquer comment, d’un simple flirt, elles étaient passées à ça, mais... Il était trop tard pour faire marche arrière.

Cindy réfléchit donc, pour autant qu’on puisse réfléchir, avec le corps de Gwen confortablement lové contre le sien. Difficile de réfléchir sereinement, certes, mais elle faisait du mieux qu’elle pouvait, et finit par s’avouer vaincue. Gwen sourit donc, et les deux femmes achevèrent de consentir à un rapport plus fusionnel en venant s’embrasser tendrement et langoureusement. Elle sentit la main de Cindy se crisper contre ses cheveux, et Gwen intensifia son baiser en le rendant plus mordant. Ses dents coincèrent la lèvre inférieure de son amante, et elle tira dessus, avant de la relâcher, et d’enfoncer à nouveau sa langue, en profitant pour lover davantage son corps contre le sien.

« Hmmm... »

Le baiser se prolongea pendant une bonne minute, avant que Gwen ne le rompe, en souriant.

« Très bien... »

Elle se redressa alors, et entreprit de se déshabiller, ôtant sa combinaison.

« Si tu ne déshabilles pas, je vais te déshabiller moi-même ! » prévint-elle dans la foulée.

Elles finirent ainsi nues, et Gwen s’accorda quelques instants pour observer Cindy. Allongée devant elle, nue, la jeune femme s’offrait délicieusement à elle. Un spectacle de toute beauté, qui ne manqua pas d’amener un léger sourire ravi sur ses lèvres. Ses mains caressaient ses hanches, glissant le long de son corps, tandis qu’elle se mordilla les lèvres, en admiration devant la beauté de ce corps.

« Tu es vraiment magnifique, ma chérie... »

C’était le seul mot qui convenait, et elle se pencha alors vers elle, posant sa tête entre ses cuisses. La suite était pré&visible. Ses mains se posèrent sur le bassin de Cindy, à gauche et à droite de sa fleur intime, qu’elle se mit à lécher, apposant sa tête contre ses poils pubiens, déposant plusieurs baisers, avant d’y fourrer sa langue, la glissant dans la délicate et sensible ouverture...

Les choses sérieuses commençaient !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 2 [3] 4 5
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox