banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Spider-War [Part 1] ''The Great Hunt''  (Lu 2977 fois)
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Mai 01, 2016, 02:33:07 »

Silk n’avait aucune raison de ne pas se laisser embarquer dans leur combat. Car c’était une cause qui la touchait elle aussi, de près ou de loin. Elle avait vu Morlun à l’action, que ce soit au travers cette vidéo ou bien il y a quelques temps, à Seikusu. Elle savait et comprenant désormais les enjeux. S’il fallait mettre la main sur les autres, qui sont The Scion et The Other, alors Cindy allait mettre la main à la patte comme il se devait. Toutefois, il ne fallait pas trop compter sur elle pour élaborer des plans … Elle était plutôt une femme d’action, de terrain, qui aimait foutre des coups de pieds au derrière ! C’était ça aussi, Silk. Madame Web prit le soin de répondre à chacune de ses interrogations, ce qui combla alors, pour le moment, la curiosité de la jeune femme. Elle écouta chaque mot, chaque dire, afin de ne pas être larguée plus tard.

Madame Web emmena Silk et Gwen dans une autre pièce, située au bout d’un couloir. Elle leur présenta alors une toile. Une toile qui était en réalité un autre exemplaire de la Grande Toile de la Vie et du Destin. Un outil qui aurait permis à la maitresse des lieux de retrouver Cindy, d’ailleurs. Elle hocha de la tête et à nouveau se contenta d’écouter les dires de la dame âgée, qui connaissait son affaire. Un détail intéressant fut révélé, c’était que d’autres Spiders existaient et travaillaient avec les Inheritors. Comment une telle chose pouvait être possible ? Silk n’en avait aucune idée ! Ce fut d’ailleurs l’occasion pour Gwen d’intervenir, faisant alors tourner le visage de Cindy vers elle. Elle résuma assez bien le but de tout ceci, et cela fit sourire un peu Silk. Au moins, allait-elle droit au but ! Gwen était jeune et cela se voyait. Au moins, Cindy aurait une bonne partenaire dans l’équipe, qui la comprendrait rien que vis-à-vis de son âge.

Il suffisait de voir que dans l’équipe il y avait pas mal d’adulte, et pas beaucoup de jeune au sens propre. Ainsi, tout se conclut sur le fait que le manoir était protégé, et que si on parvenait à y faire une entrée forcée, par les sbires de Morlun ou des Inheritors, les Spiders se feraient une joie de leur botter les fesses. C’était une chose de bien dite ! Cependant, avant de conclure Madame Web déclara que ce qu’elle venait de dire expliquait pourquoi Ezekiel l’avait enfermé dans un bunker, même si cela lui avait couté ses parents. Un silence plana, les yeux de Silk se baissèrent. Pendant un moment elle y repensa, et voyait surtout que … Elle n’avait plus de piste au sujet de ses parents. Elle était quand même venue à Seikusu pour eux ! Elle n’avait rien, strictement rien. L’air un peu désuet, elle se ressaisit quand son interlocutrice lui demanda si elle avait d’autre question, ou si elle préférait se faire à présent prendre en charge par Gwen.

« Je pense que ça ira, Madame Web. Je serai entre de très bonnes mains, avec Gwen. » Répondit-elle, souriant légèrement à l’intéressée. Elle s’approcha de la jeune femme puis s’adressa à elle. « Je compte sur toi pour me vulgariser le reste des choses que je dois savoir ! » Lui dit-elle d’un ton complice, avec un petit clin d’œil. Elle fit un petit hochement de tête respectueux envers Madame Web, puis la remercia de cette petite mise au point informative. Mais maintenant, c’était entre les mains de Gwen qu’elle allait poursuivre son intégration. Et Cindy était déjà impatiente de voir ce qu’elle allait faire.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Mai 02, 2016, 07:07:44 »

Le plus triste, avec Cindy, c’était que sa vie toute entière avait été façonnée par les Inheritors. Ezekiel et Madame Web avaient su d’emblée que Cindy serait l’Élue, The Bride, l’un des trois Totems spécifiques dont les Inheritors avaient besoin pour assouvir leur domination, mais dont eux avaient besoin pour les vaincre. Ces vampires psychiques surpuissants exploraient le Multivers à la recherche de Spiders à chasser. Ezekiel avait utilisé une technologie très sophistiquée pour isoler Cindy de l’influence néfaste des Inheritors, après leur avoir expliqué, à elle et à ses parents, toute la menace que ces individus constituaient. Gwen se sentait désolée pour elle, mais aussi relativement ravie de voir qu’il y avait enfin, dans leur équipe, quelqu’un d’à peu près son âge. La plupart des autres Spiders étaient plutôt âgés, et apprendre qu’elle était presque à chaque fois morte dans leur dimension avait tout de même de quoi vous démoraliser un peu. Elle, inversement, elle avait perdu son Peter, et était naturellement heureuse de voir qu’il existait beaucoup de Peter, même si aucun, à ses yeux, n’était vraiment son Peter, celui dont elle avait jadis été amoureuse, avant qu’il ne finisse par sombrer dans la démence.

Madame Web hocha lentement la tête, et les invita à prendre congé.

« Fais-lui donc découvrir les lieux, Gwen.
 -  Ça marche, Madame Web ! »

Gwen bondit en avant, et arriva sur le plafond, dans le couloir, avant de retomber sur le sol. Avoir des propriétés élastiques, c’était pratique, et, ici, il était fréquent de voir des types au plafond. Gwen s’avança donc dans le couloir, en compagnie de Cindy. Mains dans le dos, elle se mordilla alors les lèvres, prenant un air espiègle, avant de se pencher ver selle, s’appuyant sur une seule jambe.

« Tu sais… Je crois que tu m’as remplacé dans le rôle de cadette, Cindy… Ou pas loin, en tout cas ! »

Elle lui fit un petit coup de coude, puis marcha ensuite plus sérieusement, bondissant le long d’un escalier, rejoignant un étage supérieur. Dans lesfaits, il était néanmoins plus probable que Gwen, avec ses 18 ans, reste encore la cadette.

« Le manoir est très grand, et nos chambres sont là… Comme on risque de recevoir du monde, Madame Web a pensé que ce serait plus sage qu’on partage la nôtre, mais, si tu veux ton indépendance, tu peux aussi avoir une chambre rien que pour toi. »

C’était au choix. Gwen, naturellement, préférerait tout à fait partager sa chambre avec Cindy. Elle ouvrit la porte coulissante, et laissa la jeune adolescente rentrer.

La chambre de Gwen était une vraie chambre de teenager, avec quelques posters, dont une affiche de David Bowie. Une trappe au plafond permettait de sortir, ainsi qu’une terrasse. Son lit était sur la gauche, celui de Cindy sur la droite, et, au fond, outre un bureau, il y avait plusieurs instruments de musique, et une bibliothèque dans un coin.

« Bon, je te montrerai après la cuisine, le réfectoire, tout ça, tout ça, mais, d’ores et déjà, il y a une question fondamentaleque Madame Web ne t’a pas posé… Une question qui décidera de ton avenir ici ! »

Gwen prenait un ton solennel, et alla même jusqu’à croiser les bras en fronçant les sourcils, de manière à capter toute l’attention de la jeune Cindy, afin de lui poser de cette fameuse question.

« Est-ce que tu connais David Bowie ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Juin 05, 2016, 03:31:49 »

Cindy allait donc prendre congé de Madame Web et suivre Gwen dans le dédale de couloir. La guide hocha de la tête et s’élança donc dans le couloir, usant de ses propriétés de Spider. Cindy la suivit donc, et assez rapidement, les deux filles furent côte à côte, remontant le couloir ensemble. Gwen ne tarda guère à lui faire remarquer qu’elle ne fut pas loin de la remplacer en tant que cadette, ici. Face à cette déclaration, l’intéressée tourna son visage vers le sien, avant de juger de son âge. Non, définitivement, Gwen était plus jeune … Et plus jolie qu’elle. « Je pense honnêtement que tu te trompes Gwen, je ne fais pas le poids. » Lui répondit-elle avec un petit clin d’œil. Se disant ainsi, les deux comparses grimpèrent un escalier qui les menèrent à l’étage. L’étage où sans doute se trouvaient leurs appartements, aux Spiders.

Ce que confirma Gwen peut après, expliquant par ailleurs que si le manoir était grand, ils accueillaient régulièrement du monde. De ce fait, Madame Web avait offert la possibilité à Cindy de soit avoir sa propre chambre, soit partager celle de Gwen. « Hmm … On verra ! Ça dépend du caractère de ma colloc’ … » Répondit alors Cindy d’une voix taquine, lui faisant à son tour un petit coup de coude amical. Elle la fit entrer dans la chambre et là, Cindy put avoir le loisir de tout voir. Une vraie chambre d’ado’, surtout avec tous ces posters … Et celui de David Bowie. Elle lui fit rapidement le tour, lui présentant les lits, la terrasse, le bureau … Et ses quelques instruments de musique. Une chambre pareille allait bien changer de ce que Cindy avait l’habitude d’avoir ; même si son petit appartement à Seikusu était bien découpé.

Cependant, alors que Cindy s’apprêtait à dire quelque chose, Gwen vint avant elle. Prenant un air sérieux – qui décontenança un peu Silk – elle regarda la jeune femme en croisant ses bras en-dessous de sa poitrine. Elle finit par lui demander si elle connaissait David Bowie … « David Bowie … Ouais, je vois que t’en es très fan. » Dit-elle en premier lieu. Elle finit par se gratter l’arrière de la tête, semblant un peu gênée par ce qu’elle allait dire. « Hum, eh bien … Bien entendu, je le connais de nom et de réputation ! Mais … J’ai rarement écouté. Mais, je serai bien entendu ravie que tu me fasses découvrir ! » Lui dit-elle, avec un franc sourire. Elle ne savait pas trop si elle venait de froisser Gwen ou non, mais elle lui avait dit la vérité. Inutile de dire qu’elle connaissait David Bowie sur le bout des doigts, si c’était faux …

Suite à cela, elle sauta vers le premier lit à proximité et se laissa tomber dessus. Un simple test pour en connaitre le potentiel de rebondissement. Cindy prit assise au bord de ce lit, puis regarda la jeune Gwen. « Y’a-t-il d’autres choses que je dois savoir, mais que Madame Web m’aurait pas dit ? » Lui demanda alors la nouvelle pensionnaire, penchant légèrement la tête sur le côté. Après tout, pendant les premiers temps, c’était belle et bien Gwen qui allait assumer les fonctions de guide auprès de Silk, quand ça ne serai pas Madame Web …
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Juin 05, 2016, 08:55:44 »

« Tu vois, j’ai beau venir d’une autre dimension, où les choses ne sont pas comme ici, il y a quand même certains éléments qui sont similaires. Chez moi, David Bowie est une véritable star du rock, et, quand j’ai appris que c’était aussi le cas ici, dans ce monde, j’ai été encore plus surprise de voir que ses morceaux sont les mêmes ! »

Madame Web avait souvent résumé les forces régissant le Multivers sous un vocable simple. Elle parlait de « variables et de constantes », et c’était ainsi que la Grande Toile était dessinée. Avec cette vieille sage, les explications étaient à la fois mystiques et scientifiques, ce qui était un peu décontenançant. Gwen se déplaça donc vers sa chaîne HI-FI, tandis que Cindy lui demanda ce qu’elle avait besoin d’apprendre. Cependant, la belle blonde ne lui répondit pas tout de suite, car elle était en train d’attraper un CD.

« Hum... Eh bien, si tu veux apprendre des choses... On va commencer par apprendre David Bowie ! »

Gwen lui fit un sourire moqueur. Elle n’était pas non plus une groupie, mais le fait est que c’était en écoutant les morceaux de l’homme qu’elle avait pris goût à la musique. Dans le monde d’où elle venait, elle était, outre une lycéenne, membre d’un petit groupe de musique amateur, formé entre copines. Elles faisaient du rock assez moderne, du pop et du rock, à l’image de son mentor spirituel.

La jeune femme enfila donc la musique, et appuya sur un bouton, puis se retourna, maisn jointes dans le dos, en offrant à Cindy un grand sourire ravi. Quelques accords de musique sortirent alors, tandis que Gwen commençait à remuer... Puis, soudain, eelle tendit sa main, et un filament de toile attrapa Cindy au torse, puis elle tira en arrière, forçant ainsi cette dernière à se redresser.

« C’est pas l’heure d’être sur le lit, Cin’ ! »

Gwen commençait déjà à remuer, fermant les yeux en déplaçant sa tête, faisant virevolter ses mèches de cheveux, tandis que la voix de David Bowie s’échappait lentement :

Didn't know what time it was and the lights were low
I leaned back on my radio
Some cat was layin' down some rock 'n' roll 'lotta soul,
he said

Après ce que Cindy avait vu auprès de Madame Web, le changement de ton était assez surprenant, mais, en réalité, Gwen voulait lui changer les esprits. Cindy n’avait pas eu d’enfance, elle avait toujours grandi sous la menace des Inheritors, seule, dans un bunker. Qu’elle ne soit pas devenue folle était un miracle, mais Gwen voulait, avant tout, l’amener à se détendre. Et, pour ça, elle trouvait qu’il n’y avait rien de mieux, pour se détendre, que sa propre méthode : danser !

C’est ainsi que Starman résonnait dans la pièce, avec la voix terriblement entraînant du chanteur :

There's a starman waiting in the sky
He'd like to come and meet us

Gwen dansait, tenant Cindy par la main, comme pour l’amener à se remuer à son tour.

« Allez, Cindy ! Je sais que tu es stressée et tout, qu’on a vécu des choses flippantes, mais... ‘Faut savoir se détendre, c’est important ! Alors, danse, tu es comme moi, une femme-araignée, la danse, c’est notre ADN ! »

Ses hanches heurtèrent alors les siennes.

« Allez, voilà ma première leçon : amuse-toi ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Juin 24, 2016, 03:49:11 »

Il était vrai que Silk avait bien besoin de se détendre, surtout après tout ce qu’elle venait de vivre et d’apprendre. Elle se doutait bien que les derniers jours avaient été aussi éprouvant pour ses nouveaux camarades, y compris Gwen. La voir ainsi, toute souriante, toute énergétique, la rassurait quelque part ; elle allait être la personne qui la comprendrait le plus, les autres Spiders étant … Plus vieux. Cela ne voulait pas dire qu’ils ne seraient pas cool cela dit. Après tout, ils restaient tous des Peter Parker ! Mais pour en revenir à Gwen, Cindy savait qu’elle ne regretterait pas de partager cette chambre avec elle. Elle avait eu le choix d’avoir sa propre chambre mais … Rester toute seule ne lui disait rien. La bonne humeur et l’énergie de cette fille était très communicative, et ça faisait du bien.

Silk s’était donc assise sur le lit, et observa ainsi Gwen mettre son CD dans le lecteur. Elle semblait déterminée à lui faire écouter du David Bowie et à l’aider à se détendre. Etait-ce réellement une bonne chose de passer à un tel contraste ? Silk venait à peine de sortir la tête pleine de choses avec Madame Web, et voilà que Gwen désirait la faire danser à présent. C’était typiquement le genre de choses que Cindy imaginait Gwen faire. Et c’était ça qui lui plaisait … Au moins avec elle, elle ne s’ennuyait jamais, et aurait le sourire. Ce fut d’ailleurs cela qu’elle fit, sourire. Le début de musique fut un peu entraînant, l’amenant à remuer légèrement sa tête. Mais, soudainement, elle sentit un filament de toile s’accrocher à son torse, qui la fit se relever en la tirant.

« Mais … Booon, d’accord … » Répliqua Silk en souriant de manière faussement exaspérée. Elle tentait alors d’imiter Gwen dans ses gestes, voyant ses belles mèches blondes virevolter à droite et à gauche, au rythme de sa tête. C’était que cette fille semblait avoir le rythme dans la peau ! La musique prit son envol, et là, Cindy fut un peu surprise de voir l’adolescente la prendre par la main pour l’entrainer dans sa danse. Elle se laissa faire avec plaisir cela dit, décidant que finalement, pourquoi pas ne se laisser aller à un petit moment détente. Elle remua donc à son tour, tentant toutefois de rester en accord avec les mouvements de la Spider-Girl. « Dans notre ADN tu dis ? On va bien voir ça. » Répliqua-t-elle, la regardant d’un œil espiègle. Un petit sourire malin se dessina sur ses lèvres, alors que Cindy se laissa entraîner par la musique.

Les hanches des deux femmes finirent par se heurter, témoignant ainsi d’une proximité physique. Cindy et Gwen dansèrent l’une contre l’autre, se trémoussant au rythme des sonorités vives de David Bowie, et de sa voix. Hanches contre hanches, Silk tenait Gwen par les mains et l’entrainait avec elle dans des larges mouvements, suivant le rythme. Tantôt elle lui faisait face, tantôt elles se retournaient toutes les deux, dos contre dos … Et involontairement fesses contre fesses. « Hey, c’est pas mal David Bowie en fait ! » Dit alors Silk au milieu de la chanson. Les deux filles s’amusaient donc et dansaient, en toute détente … La scène aurait été si étrange et hilarante à la fois si un autre Spider était venu, les prenant sur le fait. Voir deux filles, comme ça, en train de danser sans aucune raison sur du David Bowie, ça aurait surement surpris les autres Spiders du manoir ! Mais, on ne pouvait leur en vouloir à ces deux-là ; elles étaient jeunes après tout !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #20 le: Juin 26, 2016, 10:44:44 »

Gwen savait qu’elle était un vent de fraîcheur au sein du manoir, car elle était morte dans beaucoup de dimensions. Beaucoup de Peter avaient donc été amoureux d’elle, ou l’étaient encore, ce qui faisait qu’elle bénéficiait d’un statut particulier. Et, pour ne rien arranger, Gwen était très jeune dans sa tête, voulant se détendre, au fur et à mesure qu’elle apprenait toute l’ampleur du combat qui l’attendait.

Starman déferla donc pendant que les deux jeunes femmes dansaient, se heurtant parfois des hanches, une lueur espiègle et un sourire amusé dansant dans les yeux de Gwen.

« Ouais ! Vas-y, Cin’, danse, ma choupette ! »

Elle savait tout ce que Cindy avait vécu. Elle avait été enfermée dans un bunker pendant des années, afin d’éviter d’attirer les Inheritors, et Madame Web lui avait rapidement montré en quoi cette menace était pleinement justifiée. Mais paniquer davantage la jeune femme n’était clairement pas la meilleure manière de la former à ce qui l’attendait. Il fallait instiller un peu de souplesse, un peu de détente, et c’est ce qui amena, après la fin de la musique, Gwen à poursuivre.

Plutôt que de laisser Cindy se reposer, elle alluma un écran télévisé situé dans un coin de la pièce, et joua avec sa télécommande pendant quelques secondes.

« Bon... On va faire un truc encore plus cool, maintenant, Cindy... Du karaoké ! »

Elle utilisa sa PS4, et lança un jeu vidéo permettant, justement, de faire du karaoké : Singstar Ultimate Party. Ses doigts pianotèrent sur la manette, et elle fila dans le répertoire de musiques, tout en confiant à Cindy un micro, relié par WiFi à la machine. Gwen fila dans ses favoris, où il n’y avait que des morceaux de rocks : Bruce Springsteen, Nirvana, Queen, Iggy Pop, Guns N’ Roses, David Bowie... Elle fila ainsi sur un morceau, et le lança, en ne choisissant de mettre que la musique, avec le texte défilant à l’écran.

C’était un morceau très connu, culte, une collaboration entre David Bowie et Queen datant de 1981 : Under Pressure.

« Bon... Tu veux incarner Freddie Mercury, ou David Bowie ? »

Le temps sembla se suspendre, puis Gwen lui fit une accolade en gloussant.

« Nan, j’plaisante, je prends Bowie. Allez, fais-moi entendre ta belle voix, puis ce sera à ton tour de choisir une chanson ! »

Gwen lança le clip’, et entendit quelques accords musicaux. Au-delà de ça, les lyricsde la chanson étaient très adaptés pour Cindy, vu qu’il s’agissait de parler d’une personne qui était sous pression. Puis des mots se formèrent sur l’écran, Gwen se racla la gorge, et se lança, en même temps que Cindy, des indications à l’écran indiquant qui devait parler :

« Pressure... Pressure pushin’ dooown on me... / Pressing doown on you, no man ask for / Under preessure... That burns a building down / Splits a family in two / Puts people on streets... »

Suite à ce couplet, la mention « PARFAIT ! » clignota à l’écran, et un sourire victorieux étincela sur les lèvres de Gwen, qui fit un clin d’oeil vers Cindy.

« Je te l’avais dit, Cin’, t’es une championne ! »

Pas le temps de s’autocomplimenter, toutefois, car c’était l’heure du refrain, essentiellement assurée par David Bowie, et donc, par Gwen :

« It’s the terror of knowing... / What this world is about... / Watching some good friends / Screaming... ‘‘LET ME OUT’’ ! »

Les deux femmes reprirent alors en chœur, tandis que la musique se poursuivait, montant progressivement en intensité, les mouvements de pas des deux chanteurs, à l’écran, amenant forcément Gwen à se déplacer. La musique, elle, était comme une sorte de montagne russe, oscillant entre des pointes vers le haut et des ralentissements, pour mieux repartir ensuite, pour une sorte de bouquet final, où Cindy dut s’arracher la voix pour tenter d’égaler le cri suraigu de Mercury, avant que Gwen n’enchaîne, en reprenant les sons de Bowie :

« Insanity laughs under pressure we’re crackiing... »

C’était la partie la plus compliquée, car les deux filles devaient se renvoyer la balle, alors que les chanteurs partaient en transe, jusqu’au final, où les deux justicières partirent ensemble, la main de Gwen s’étant, comme par magie, retrouvée dans celle de Silk :

« This is our last dance / This isss ouuur laast daaance... / THIS IS OUUURSEEELVEEESS !! »

Puis Gwen regarda alors Cindy, droit dans les yeux, pour terminer sur les ultimes mots, sur une voix toute douce :

« Under pressure... Under pressure... »

Cindy se mordilla ensuite les lèvres. De la sueur coulait le long de ses joues, et elle sourit à Cindy, puis observa ensuite leur score.

Elles venaient d’inscrire un nouveau record. Gwen ne put que sourire, et enlaça alors Cindy, venant l’embrasser sur la joue, assez près de ses lèvres.

« Hey ! Bravo, Cin’ ! Tu es une vraie graine de star, ma chérie ! »

Et puis, au-delà de ça, il y avait, dans cette chanson, quelque chose de prophétique... L’amour, comme un moyen de lutter contre la pression. Mine de rien, on aurait pu utiliser ça pour définir la relation naissante entre les deux jeunes femmes.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Juillet 14, 2016, 03:32:24 »

Les deux jeunes filles dansaient donc ensemble. Pour le coup Gwen avait bien réussi à entrainer Cindy avec elle, puisque celle-ci se laissait de plus en plus aller à la musique. C’était un bon rythme et un bon air, qui incitait à la danse. Forcément, Silk ne pouvait y résister bien longtemps. Pourtant, quand la musique prit fin Gwen était bien décidée à poursuivre les efforts. Elle désirait visiblement détendre Cindy au plus que possible et pour cela, elle avait prévu la suite. La danse n’était que le précurseur ; car elle lui annonça qu’elles allaient faire du karaoké ! Les yeux de Cindy reflétèrent pendant un moment sa surprise, mais elle laissa rapidement place à l’enthousiasme. Le karaoké était un divertissement assez rependu au Japon, et apparemment le fait de vivre dans ce pays avait fini par déteindre sur Gwen. Un karaoké ne dérangeait nullement Silk, mais celle-ci doutait sur ses capacités à bien chanter.

Cependant ce n’était pas comme si elle avait le choix. Et puis, pourquoi pas ? Si ça faisait plaisir à Gwen, elle pouvait très bien passer un bon moment. Le ridicule ne tuait pas après tout ! Elle laissa donc sa comparse choisir le morceau tandis qu’elle scruta le micro qu’elle lui avait donné. Un micro en toute simplicité, relié en WiFi à la PS4 de l’ado. Ce fut sans surprise que la Spider aux cheveux d’or sélectionna un morceau de son auteur préféré ; David Bowie. Certes, en collaboration avec Queen mais, il y avait de cher Bowie quand même. Cela fit sourire Cindy. Micro en main, elle attendait donc le début de la piste mais Gwen lui demanda quelque chose. Qui voulait-elle incarner ? Et avant qu’elle n’ait le temps de répondre, sa comparse la reprit et ne lui laissa guère le choix. Elle prendra monsieur Bowie, tandis que Cindy prendrait Freddy. « Ok, comme tu veux ! » Lui répondit Silk en souriant.

La piste démarra et les paroles s’affichèrent à l’écran. Cette musique était un duo entre deux artistes, ce qui signifiait que Gwen et Cindy allaient aussi devoir chanter ensemble. Le premier couplet s’annonça donc, et les deux filles donnèrent de la voix. Petite difficulté en plus pour Cindy qui n’avait jamais écouté ce morceau, et qui se fiait donc strictement au lyric. Cette chanson avait un thème profond, parlant de la pression que pouvait ressentir une personne. Cela parlait forcément à Silk, pour le coup. Après ce couplet, Gwen s’extasia devant le score affiché et félicita sa copine avec un clin d’œil, ce qui valut un sourire complice en retour. Silk prenait un peu plus confiance en ses capacités de chant. La chanson reprit de plus belle, alors qu’elle gagna en intensité. Des passages où les deux femmes chantèrent ensemble, puis seulement l’une ou l’autre. Gwen se laissa un peu emporter et entreprit ainsi de se déplacer. Quant à Silk, elle fut effectivement se déchire la voix pour tenter de ne serait-ce qu’imiter le cri mythique de Freddy Mercury. Elle n’y parvint pas complètement, mais eut quand même un bon score sur cette partie.

Le final arriva alors, où Gwen et Cindy durent chanter en même temps, en se renvoyant la balle. Cindy était tellement concentrée qu’elle ne remarqua pas de suite que la main de sa comparse s’était retrouvée dans la sienne, alors que le final était là. Face aux derniers mots, les deux filles se firent face et se regardèrent dans les yeux, sans doute emportées par la musique. Cindy remarqua que Gwen y avait réellement mit ses tripes, vu la sueur qui voulait sur son visage. La musique se termina donc, et le score s’afficha. Un nouveau record, rien que ça ! Gwen était très contente de l’apprendre et laissa sa satisfaction s’exprimer en venant enlacer Cindy, et en l’embrassant tendrement sur la joue. La Spider rougit et câlina fortement Gwen en retour, avant de la remercier du compliment. « T’as de la voix, toi aussi ! C’est hyper agréable de t’entendre chanter Gwen … » Lui dit-elle en retour, en lui souriant chaudement.

Un petit silence s’écoula, avant que Silk ne prenne la manette de Gwen d’un seul coup, en lui adressant un regard joueur. « Bien, c’est à mon tour ! » Dit-elle, se retournant vers la télé. Heureusement que dans son bunker elle avait pu se tenir informer, sinon elle n’aurait jamais su comment utiliser une PS4 … Ou une manette de jeu tout simplement. Elle fit donc défiler le répertoire de musique et s’arrêta sur un morceau de son groupe préféré ; Tell me Baby, des Red Hot Chili Peppers. « Ma préférée ! » S’exclama-t-elle, sélectionnant le morceau. Comme il n’y avait qu’un chanteur, le jeu allait couper chaque morceau de manière à ce que les deux joueurs chantent à tour de rôle. Le tout dernier sera chanté par les deux en même temps, conformément au clip.

Cette chanson était particulière aux yeux de Silk, car elle reflétait ce qu’elle était venue faire ici, à Seikusu. Tell me Baby parlait de l’histoire de chacun, de pourquoi venaient-ils ici (dans le clip), et quels étaient leurs rêves. De manière général, cette chanson parlait de la réalisation des rêves personnels, voire même de l’accomplissement, en tenant compte de sa propre histoire. Le parallèle entre Silk et ses parents étaient donc vite fait. Peut-être que Gwen s’y retrouverai aussi dedans ? La musique commença donc avec le mythique air de guitare de John Frusciante, puis s’emballa rapidement dans le rythme soutenu des RHCP. Silk approcha le micro et chanta donc la première. « They come from every state to find - Some dreams were meant to be declined - Tell the man what did you have in mind - What have you come to do? » Poussa donc Silk, imitant le timbre frénétique d’Anthony, en gesticulant sur place. Ce fut donc au tour de Gwen de chanter la deuxième partie, tandis que Silk continuait de gesticuler sur place.

Une très bonne musique, comme Cindy les adorait !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #22 le: Juillet 18, 2016, 10:53:39 »

Gwen connaissait le passé terrible de Cindy, un passé atroce. Comment avait-on pu accepter qu’elle soit enfermée pendant tant d’années ? Comment ses parents avaient-ils pu accepter ce destin insoutenable ? Gwen ne savait pas grand-chose de son geôlier, cet Ezekiel, si ce n’est qu’il était mort, mais, en toute honnêteté, elle avait bien du mal à regretter sa mort. Même avec toutes les meilleures motivations du monde, un acte odieux restait odieux… Et, indéniablement, enfermer une jeune adolescente dans un bunker sous terre, même avec une connexion Internet, et de quoi survivre pendant des années, figurait parmi les actes les plus atroces qu’on pouvait lui faire subir. Gwen ne le montrait pas, mais, derrière sa joie, elle se sentait très solidaire envers Cindy, sur laquelle on avait mis un énorme poids, en faisant d’elle un membre important dans une sinistre guerre millénaire, face à des individus redoutables, qui amenaient tous les Spiders de la Création à se rapprocher, et à se souder les uns les autres pour parvenir à vaincre un ennemi qui leur était, pour l’heure, supérieur en tout point.

Et, quand on voyait la manière dont Cindy s’était lâchée et avait dansé, on comprenait, sans aucun doute, qu’elle était une jeune femme pleine de vie. Gwen était donc bien décidée à rattraper le temps perdu avec elle. Ainsi, après leur duo magique sur Queen et sur David Bowie, Cindy enchaîna avec un groupe que Gwen, bien entendu, connaissait. Les Red Hot Chili Peppers. Ils n’existaient pas dans son monde, mais elle avait pu découvrir leurs morceaux ici. Elle aimait beaucoup « Under The Bridge », « The Monarchy Of Roses », et le choix de Gwen se porta vers une musique calme, mais entraînante : « Tell Me Baby ».

Gwen sourit donc. Ici, il n’y avait qu’un chanteur, alors elles y iraient un paragraphe après l’autre. Cindy commença donc, et Gwen, en remuant légèrement des hanches, agrippa son micro, et enchaîna :

« No turning water into wine / No learning while you're in the line / I'll take you to the broken sign /You see these lights are blue… »

Elles se renvoyèrent encore la réplique sur le troisième et sur le quatrième paragraphe, avant d’atteindre le refrain, qu’elles durent chanter à deux… Et, encore une fois, la main de Gwen attrapa celle de Cindy pendant le refrain, presque instinctivement, sans même y songer.

« Tell me, baby, what's your story ? / Wheeeere you come from / And where you wanna go this time ? / Tell me, lover, are you lonely ? »

Les deux femmes chantaient ensemble, joyeusement et sereinement, pendant toute la durée de la chanson, même quand cette dernière commença à s’accélérer vers les derniers morceaux. Gwen aimait beaucoup ce groupe, dont les musiques ressemblaient beaucoup à ce qu’elle faisait sur son monde natal. Pour elle, c’était donc un vrai régal de les chanter avec son amie. Le plus difficile, dans cette chanson, était le début de l’avant-dernier paragraphe, où les paroles s’emballaient furieusement, mais les deux héroïnes tinrent bon, continuant ensuite à chanter, se lâchant lors de l’ultime refrain.

C’est dans un cri de joie que cette chanson se termina.

« Wooow !! Bravo, Cin’ !! »

La femme leva la main, et échangea un nouvel hi-five avec elle, non sans lui sourire joyeusement.

« Fais attention à toi, ma chérie, si tu continues à être aussi douée de ta voix, je vais devoir t’embaucher dans mon groupe ! »

Si Cindy trouvait que Gwen avait une très belle voix, l’inverse était entièrement vrai.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Septembre 01, 2016, 09:48:39 »

Silk n’aurait jamais pu s’imaginer en train de faire du karaoké quelques heures auparavant, quand elle et les autres Spiders étaient avec Morlun. C’était à vrai dire étonnant ! Comment passer d’un état à l’autre, alors qu’ils étaient radicalement différents. Passer d’un combat terrible et dangereux, à un karaoké des plus amusants, sans oublier tout le débrief sur les Spiders … On pouvait dire que Cindy avait passé une excellente journée ! Au sens figuré, bien sûr. Quoique, ce petit moment avec Gwen était réellement très agréable et pour une fois, elle se lâchait et se défoulait. Ça aurait pu être autre chose que le karaoké, Cindy aurait quand même mis toute son énergie dedans. Mais, chanter sur un air des Red Hot Chili Peppers était une très bonne chose.

Ainsi donc les deux amies s’amusèrent et, à tour de rôle, vinrent à bout de la chanson. Tout se termina en un formidable cri de victoire de Gwen, qui fit un high-five à Silk. Apparemment elle était fière et contente ! Et son humeur était très communicative, faisant que Cindy était toute aussi joyeuse et souriante. Cependant, Gwen finit par un dernier compliment, qui fit quelque peu plaisir à notre femme araignée. « Oh, rien que ça … Tu ne m’as pas vu à la guitare Gwen ! Je serai bien plus utile avec ça entre les mains. » Répondit-elle avec un clin d’œil complice. La chanson était terminée, et c’était normalement au tour de Gwen de choisir la prochaine. Mais, cette histoire de groupe intriguait bien notre superhéroïne, et elle décida ainsi d’en savoir plus.

« Attends, t’as un groupe ? Genre … Un vrai groupe ? Vous faites quel genre de musique ? » Demanda-t-elle, l’air tout curieux. Si Gwen faisait de la musique, il était un devoir pour Silk d’en apprendre plus ! Et, si possible, d’entendre quelques morceaux fait par ses soins. Ce n’était pas tous les jours qu’on avait l’occasion d’écouter du Spider-Gwen ! Silk avait donc très envie d’en savoir plus, et pour faire comprendre cela à son amie, elle posa la manette de la console de jeux, puis se tourna vers elle, croisant les bras. Elle ne bougerait pas tant qu’elle n’aurait pas des réponses ! Si cette jeune fille avait réellement un groupe de musique, eh bien … Ca doublerait sa badassitude, comme le dirait Cindy.

« Si je te fais les yeux doux, j’aurai une chance d’assister à l’une de vos répétitions ? … » Commenta ensuite Silk, faisant un sourire malin. Après tout, pourquoi pas ?
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #24 le: Septembre 02, 2016, 12:41:08 »

« Oh, euh… Ce n’est pas un vrai groupe… Enfin, si, c’en est un, mais… Hum… On a pas de sponsor’, et on a quelques morceaux indépendants, mais… On a pas encore sorti de CD. »

Parler de son groupe de musique semblait faire rougir un peu Gwen, qui se racla timidement la gorge, avant de sourire, et de retrouver son assurance naturelle. Elle aimait beaucoup ce groupe, en réalité, mais il ne fallait pas se leurrer : leur groupe était avant tout amical, un groupe entre copines qui faisait des reprises dans leurs caves ou dans leurs garages après les cours. Queen, David Bowie, par exemple. Pour autant, localement parlant, le groupe commençait à avoir du succès, puisqu’elles avaient chanté à la dernière kermesse du lycée local, Midtown High School, et avaient, par la suite, eu accès au gymnase pour leurs répétitions.

« On est quatre. Notre groupe s’appelle ‘‘The Mary Janes’’. Moi, en fait, je fais surtout la bassiste, mais il m’arrive aussi de chanter. Et je suppose que ça ne te surprendra pas beaucoup, mais on fait du rock ! »

Pour Gwen, le rock, c’était l’essence-même de la musique. Le rock avait eu un tel succès que le terme était presque devenu générique, vide de sens. Il y avait tant de sous-genres et de sous-sous-genres que parler juste de « rock », ça ne voulait pas dire grand-chose… Et ça, honnêtement, Gwen ne pensait pas qu’on pouvait en dire autant des autres styles musicaux, comme le rap, ou le reggae. Glam rock, hard rock, blues rock, rock alternatif, punk hardcore… Et encore, c’était sans oublier le heavy metal, un sous-genre tellement populaire que le metal était devenu un genre à part entier, mais qui, en réalité, découlait bien du rock. En fait, Gwen estimait qu’on aurait pu faire un dictionnaire entier rien que énumérer tous les différents genres de musiques rocks.

C’était une grande fan, et elle l’admettait volontiers.

« On a développé plusieurs morceaux, et celui qu’on maîtrise le mieux, c’est ‘‘Face It, Tiger !’’, ou encore ’‘Jackpot !’’. Mais bon, on répète quand même beaucoup… »

Gwen n’accomplissait peut-être pas ce que Madame Web souhaitait, mais, en ayant comme père un policier, elle avait appris à décompresser. Autrement, on ne pouvait pas vivre. Elle avait passé trop de soirées à paniquer quand son père ne revenait pas, parce qu’il participait à une opération spéciale contre des gangs. Mine de rien, elle avait donc appris à déstresser. Elle aurait pu sombrer dans la rue, car son père avait eu bien du mal à jongler entre l’éducation de Gwen et son métier, mais sa fille avait tenu. Sous son air frivole, elle était un roc solide, une amie sur qui on pouvait compter, loyale, et généreuse de cœur.

Cindy demanda alors si elle pouvait assister à une répétition, et Gwen sourit alors, avant de la regarder très sérieusement, et de croiser les bras.

« Hum… Ce n’est pas rien, ce que tu me demandes, tu sais… Il faut… Il faut se montrer digne pour pouvoir assister à nos séances. »

La jeune femme décroisa les bras en s’approchant d’elle, une lueur toujours très sérieuse sur le visage, et ouvrit légèrement les mains.

« Si tu veux y assister, il te faudra… »

Elle maintint sa phrase en suspens… Et tendit soudain ses mains, envoyant des filaments de toile qui attrapèrent les bras de Cindy, et allèrent la plaquer contre le mur, puis, en quelques secondes, Gwen bondit contre elle, et s’appuya contre le mur, à quatre pattes, et posa sa main sur ses hanches, puis frotta rapidement ses doigts dessus.

« …Survivre au supplice des chatouilles, hinhin ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
Fiche
« Répondre #25 le: Septembre 28, 2016, 11:31:29 »

Cindy aurait dut se douter que Gwen lui préparait quelque chose ! La maligne savait jouer de son air sérieux pour prendre n’importe qui par surprise, y compris notre femme araignée. En effet alors que celle-ci avait demandé s’il serait possible un jour d’assister aux répétitions des Mary Janes, la bassiste du groupe rétorqua qu’il fallait en être digne ! Silk n’avait pas fait de commentaires là-dessus mais, le nom de leur groupe lui rappelait immanquablement une fille de son établissement, du temps où elle était étudiante dans le supérieur. Une fille qui portait le même nom ! Coïncidence ? Probablement pas, surtout avec ces histoires de dimensions parallèles, etc. Cindy se doutait qu’il devait y avoir une raison derrière un tel nom de groupe.

Néanmoins elle ne se doutait pas de ce que Gwen voulait dire par être digne ! N’était-elle déjà pas assez digne comme ça ? Gwen ne voyait pas que Cindy était déjà assez badass comme ça, à botter les petits culs de vampire cosmique suceur d’énergie arachnéenne ? Visiblement elle pensait à autre chose. Toujours de son air sérieux, qui commença même à inquiéter Silk, elle s’approcha puis s’apprêta à dire qu’est-ce qu’il fallait faire pour être digne d’assister aux répétitions. L’intéressée croisa les bras et prit un air espiègle, s’attendant au pire. Qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir lui demander comme truc pour lui permettre de regarder son groupe répéter. Elle eut bientôt sa réponse … Et ce fut une grande surprise. Tellement grande que Silk ne vit pas les filaments de toiles que sa camarade lui décocha sur les bras, la clouant ainsi contre le mur.

« Hé !!! » S’insurgea-t-elle, voyant alors une Gwen bondir sur elle puis se mettre à … La chatouiller. C’était ça, l’épreuve à subir pour devenir digne ! Il fallait résister aux terribles chatouilles de Spider-Gwen. Silk, prise au dépourvue, ne résista guère au début et succomba alors aux rires, alors qu’elle sentait ses hanches se faire copieusement chatouiller. Impossible de s’arrêter, sa voix tranchait en l’air et elle avait de moins en moins de force pour écarter les mains de Gwen, qui n’en démordait pas. « HAHAHAHAHAHAHHAA-A-arrêtes ! T’as g-HIHIIHIHI-Gagnée !!! » Dit-elle, voyant que cela n’avait que peu d’effet. Gwen semblait déterminée ! Mais Silk n’allait pas continuer à se laisser faire, et pour cela, elle se mit en tête de … L’attraper avec ses jambes, puis la plaquer contre elle pour l’empêcher de lui faire ses terribles chatouilles !

La Spider déploya donc ses jambes et attrapa la pauvre Gwen, l’emprisonnant entre celles-ci, puis la plaqua contre elle, sa tête arrivant à peine au-dessus de son entrejambe. « Hm, t’as cru que tu allais me chatouiller en toute impunité, petite araignée ? » Dit-elle, resserrant un peu son emprise tout en veillant à ne pas lui faire mal non plus. Gwen était bien coincée entre ses cuisses, et n’avait plus les moyens de lui ses terribles chatouilles ! Ah ça, Silk se montrait intransigeante … Mais, allait savoir ce qu’elle allait faire à la place …
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #26 le: Septembre 29, 2016, 12:36:37 »

« Ha ! Tu as baissé ta garde, voilà tout, petite araignée ! »

Les doigts de Gwen filaient sur son corps, et elle souriait, se délectant en entendant Cindy rigoler franchement, se débattant vainement. Gwen l’avait bel et bien piégé, preuve que la jeune femme pouvait se montrer particulièrement espiègle quand elle le voulait. Silk se tortilla ainsi entre ses doigts, tandis que Gwen bondit à nouveau, se retrouvant devant elle, les jambes à gauche et à droite de son corps, en appui contre le mur. Le rire de Cindy était très agréable, très communicatif, et le visage qu’elle avait en riant ne manquait pas de plaire à Gwen, qui souriait joyeusement en le voyant.

*Oui, elle a une joie de vivre qui devient vite très contagieuse...*

Gwen ne pouvait que sourire en la voyant ainsi,  si heureuse, si joviale... Dans ces moments si tendus, avec les Inheritor qui les traquaient, et elle qui était au cœur d’une sinistre prophétie, un peu de détente ne pouvait vraiment pas faire de mal. Gwen jouait donc avec elle quand Cindy contre-attaqua, bandant ses muscles... Et releva soudain ses jambes, saisissant Gwen à hauteur du bassin.

« Hu ? »

Surprise, la jeune Spider n’eut pas le temps de réagir qu’elle sentit Cindy serrer davantage ses cuisses, se crispant sur elle, immobilisant Gwen contre son corps, les mains de la belle blonde allant se poser sur les épaules de la femme en soutien.

« Hey, mais... T’as pas le droit de te défendre ! » protesta faiblement Gwen.

En réalité, c’était plutôt bien joué, car Cindy utilisait de sa force pour la maintenir, et, faute d’user, elle aussi, de sa force surnaturelle, Gwen ne pouvait pas se retirer de cette prise. Elle alla ainsi gesticuler pendant quelques secondes, comme pour tenter de se libérer, mais en profitant surtout du corps de Cindy, leurs combinaisons se frottant ensemble, le tout en se déplaçant un peu, appuyant pour ça avec ses mains, de manière à pouvoir se glisser le long du corps de Silk.

Gwen approcha donc son visage du sien. Du fait des jambes la maintenant, elle était en réalité très proche d’elle, et lui sourit.

« T’as une sacrée prise, toi... C’est à croire que tu ne veux pas que je parte... »

Sa main se déplaça un peu, venant se poser sur son torse, et elle se pinça alors les lèvres, en sentant une curieuse chaleur remonter à hauteur de ses joues, ce qui ne manqua pas de la troubler un peu. Sur ses lèvres, elle sentait le souffle de Cindy, glissant le long de son visage.

« Mais je dois admettre que... Je me sens bien... Contre toi. »

Elle parlait sur un ton un peu plus doux, et déposa alors un baiser... Sur la joue de Cindy, presque sur la commissure de ses lèvres.

« Tu serres vraiment très bien, tu sais... Et, pour ne rien te cacher, j’ai... J’ai toujours aimé ça... »

Et elle lui sourit encore.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
Fiche
« Répondre #27 le: Octobre 12, 2016, 01:26:46 »

Silk avait décidé de ne pas se laisser faire et avait répliqué. Pas de chatouilles sans conséquences ! Ainsi elle avait usé de sa force surhumaine pour ramener Gwen contre elle, l’empêchant ainsi de lui faire des chatouilles. Elle la maintenant fermement contre elle, bloquant toute tentative de libération. Silk avait enroulé ses cuisses autour de ses hanches et avait refermé l’étau avec ses jambes. Gwen était prise au piège contre elle, presque comme allongée contre son corps face au mur. Mais quelques instants après, les deux femmes araignées se rendirent compte que cette position était particulière … Un peu trop. Gwen tenta bien de gesticule en premier lieu mais, rien à faire, elle ne pouvait pas se libérer. À moins qu’elle ne voulait pas se libérer ?

Quand Spider-Gwen gesticula, sa combinaison et celle de Silk se frottèrent ensemble, créant ainsi des bruits de frictions, et un contact on ne peut plus proche entre les deux femmes. Cindy ne dit rien, mais ses joues qui rougissaient de plus en plus ainsi que sa lèvre qui se pinçait parlait pour elle. C’était étrangement … Excitant. Mais elle chassa vite fait bien fait ceci de sa tête et se reconcentra sur la blonde dont les jambes caressaient les siennes à présent. Elle approcha son visage du sien et elle lui sourit, lui disant qu’elle avait une belle prise sur elle, à en croire qu’elle ne voulait pas qu’elle part. Silk ne répondit rien, regardant alors Gwen dans les yeux, sentant alors tout un tas de choses l’envahir … Des choses aussi soudaines qu’inexplicable. Instinctivement elle secoua la tête pour dire non. Elle ne voulait pas qu’elle parte … Elle aimait sa proximité, sa chaleur.

Un silence s’installa, troublant les deux femmes, jusqu’à ce que Gwen lui avoua qu’elle se sentait bien contre elle, puis lui offrit un baiser sur la joue, mais très proche de ses lèvres. Elle déclara ensuite qu’elle a toujours aimé ça, être serrée. Visiblement Silk serrait vraiment bien, et cette déclaration la fit rougir, lui donnant presque envie de tout simplement … Faire un câlin à Gwen. Ce fut à ce moment qu’elle pensa alors à quelque chose, qui pourrait expliquer son état. « Gwen, tu penses que … Y’a un truc qui va pas avec nos phéromones ? Car … Hm … Je … » Marmonna-t-elle, avant de soupirer puis de profiter de la proximité des lèvres de Gwen pour tout simplement venir les capturer avec les siennes. Silk se laissa aller, et succomba à l’envie étrangement pressante de venir embrasser son amie. Elle libéra ses mains des toiles, puis vint les passer dans son dos pour serrer Gwen toute contre elle, lui faisant ainsi un grand câlin pendant qu’elle l’embrassait.

Leur poitrine se collèrent l’une à l’autre et leur combinaison se frottèrent d’avantage, avant que Silk ne rompe doucement le baiser, écartant lentement ses lèvres. Le souffle haletant, le cœur battant la chamade, elle ne pouvait expliquer le geste qu’elle venait de faire. « Hum … Je … Je sais pas ce qui m’a pris Gwen. » Dit-elle, la voix hésitante. Mais force était de constater qu’elle avait chaud, terriblement chaud et qu’elle ne se sentait pas prête à laisser filer Gwen. En vérité, elle aussi commençait à aimer ce contact, sa chaleur, le poids de son corps contre le sien. Silk découvrait avec stupeur que visiblement, elle n’était pas attirée que par la gente masculine, ce qui ne manqua pas de la troubler, et de renforcer l’idée que ça devait être ces fameuses phéromones d’araignées ! Ou alors … Elle était tout simplement bisexuelle, mais ne le savait pas. Et ne se l’avouait pas encore.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Spider-Gwen
Créature
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #28 le: Octobre 17, 2016, 02:21:53 »

Troublée, voilà bien comment définir Gwen tout d’un coup. Son corps posé contre celui de Silk, elle était parcourue par de biens étranges frissons et par des pensées tout autant étranges. Comment expliquer ce qui se passait, ce courant qui était en train de la traverser ? La jeune super-héroïne n’en avait aucune idée, et ne pensait qu’à ce frottement de leurs combinaisons, à leurs seins qui se heurtaient, aux jambes élégantes de Cindy la serrant à la taille... Oui, bien sûr, Gwen aurait pu se libérer, mais elle n’en avait rien fait, car elle trouvait, au contraire, terriblement excitant d’être ainsi retenue prisonnière par Cindy. Face à elle, elle la regardait donc confusément, jusqu’à ce que Cindy évoque leurs phéromones.

Madame Web avait expliqué à Gwen que, quand une araignée radioactive mordait deux hôtes différents, il y avait une sorte de connexion qui se dressait, basée sur les phéromones, et une telle chose était donc possible avec des Spiders venant de dimensions différentes, si les araignées qui les avaient mordues avaient des propriétés très similaires. Est-ce que c’était ça qui était en train de se passer ? Gwen ne le croyait pas trop, mais Cindy coupa alla court à ses réflexions, en se rapprochant encore d’elle, et en... L’embrassant.

On put voir les sourcils de Gwen s’écarquiller pendant quelques secondes, avant de légèrement se froncer, se voiler, comme pour exprimer tout le plaisir qu’elle ressentait en ce moment. Leurs lèvres se frottèrent, et les combinaisons crissèrent encore un peu, Gwen se cambrant un peu davantage contre le corps de Cindy... Qui finit par rompre le baiser. Gênée, elle expliqua ne pas savoir ce qui l’avait traversé... Et la réaction de Gwen fut aussi immédiate que non équivoque.

Elle posa un doigt sur les lèvres de Cindy, comme pour lui intimer le silence, ses yeux croisant les siens :

« Shhhhhttt... »

Gwen retira son doigt, et déplaça sa main, attrapant les cheveux de Cindy, puis l’embrassa à son tour, plus longuement, cette fois. Son corps se serra contre celui de la femme, et, avec son autre main, elle caressa ses hanches, glissant sur son corps, ne tardant plus à enfoncer sa langue en elle. Leurs langues se frottèrent ensemble, Gwen fermant les yeux pour profiter davantage de ce long baiser. Elle sentait le souffle précipité de Cindy contre ses lèvres, elle sentait sa petite bouche sucrée, ses lèvres tendres et délicieuses, et s’y enfouissait avec plaisir, appuyant sa langue sur la sienne, son nez frottant contre le sien.

Il n’y avait plus à réfléchir. Gwen n’arrivait pas à s’expliquer ce qui l’attirait, mais elle savait qu’elle en avait vraiment envie. Oh, les lèvres de Cindy étaient tout simplement magnifiques, et c’était un vrai régal de l’embrasser ainsi.

« Hmmm... »

C’était fou ! À chaque fois que Gwen croyait terminer ce baiser, elle se pressait davantage, maintenant Silk contre elle, continuant à faire frotter leurs combinaisons. Le baiser se poursuivait donc... Jusqu’à ce que les toiles ne retenant Cindy ne commencent à se dissoudre. La gravité les appela alors, et, dans un petit cri de stupeur, Gwen et Cindy se retrouvèrent soudain au sol, Cindy se retrouvant néanmoins au-dessus de Gwen, inversant donc les rôles, et rompant, de ce fait, leur baiser.

Gwen la regarda en clignant des yeux, avant de lui sourire, remontant sa main pour caresser à nouveau la joue de la femme.

« On dirait bien que les rôles sont inversées, cette fois... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cindy Moon
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
Fiche
« Répondre #29 le: Octobre 19, 2016, 01:04:29 »

Silk se découvrait-elle réellement bisexuelle ? De souvenir elle n’avait jamais été attiré par une femme. Ni de loin ni de près. C’était réellement très étrange et curieux de sentir alors une telle attraction envers Gwen, au point de se sentir dans l’urgence de l’embrasser. C’était une envie extrêmement pressante et puissante. Elle avait regardé ses belles lèvres fines, ses yeux qui lui adressaient un regard tendre. Elle avait senti quelque chose la parcourir ce moment-là. Une pulsion, une émotion forte qui lui fit bondir le cœur dans la poitrine. Une once d’excitation s’était éprise de son être, et ce fut à cet instant que le désir s’était manifesté. Le désir envers une femme, pour la première fois. Son corps était devenu chaud, et plus les secondes s’écoulaient, plus ce même corps jouissait d’une forte proximité avec celui de Gwen.

Son corps qui se frottait au sien, éprouvant la tendresse et la chaleur de sa chair contre la sienne. Son corps qui éprouvait la douceur de sa poitrine contre la sienne, qui se collait fortement bien à elle. C’était un tout, une suite de réaction étranges et fortes qui conduisirent Cindy à s’abandonner à cette pulsion ; celle de désirer Gwen en tout état de conscience. Celle de se laisser aller à l’inconnu, à une chose nouvelle qu’était les femmes. Ceci s’était matérialisé par un baiser, lent et succulent, qui lui avait confirmé qu’effectivement elle aimait ça. Mais assez rapidement, la femme araignée eut un moment de lucidité et tenta donc de sortir de cet état. Le baiser s’était rompu et Silk s’était excusée, devant ce geste dont elle tentait, vainement, de se persuader que c’était mauvais.

Mais Gwen l’acheva en posant son index sur ses lèvres, la coupant. Elle lui intima le silence puis, à la surprise de Cindy, elle reprit le baiser de plus belle. Silk tenta de lutter contre son désir pendant l’espace d’un instant, mais le gout unique des lèvres de son amie fit qu’elle n’y parvint guère. Elle se laissa totalement envahir et participa donc à ce nouveau baiser, qui fut bien plus long et fougueux. Gwen enfonça sa langue entre ses lèvres et vint jouer avec celle de la jeune femme, qui y répondit avec au moins autant de passion. Son petit nez se frotta au sien, renforçant ainsi cette sensation d’intimité et de désir entre elles. C’était bon, c’était délicieux, c’était … Magnifique. Silk commençait à réellement aimer les lèvres de Spider-Gwen, mais alors que le baiser durait et la plongeait toujours dans cet état, les deux filles tombèrent au sol car les toiles retenant Silk cédèrent.

Elle atterrit au-dessus de Gwen, son corps s’étant lourdement pressé contre le sien. Heureusement elles avaient des capacités supérieures et ce ne fut pas tellement douloureux pour elles. Gwen provoqua Cindy en lui disant qu’à présent les rôles étaient inversés. Silk se mordilla la lèvre puis sourit malicieusement. Elle plaça ses mains sur les épaules de son amie, et vint à lentement caresser sa combinaison, dérivant de temps à autre vers l’orée de sa poitrine. « Je n’aurai jamais cru être attirée par une fille, Gwen. Je ne sais pas ce qui se passe, mais … J’aime ça. » Dit-elle alors, ses joues devenant subitement rouges. Elle plongea son visage puis reprit leur baiser, fourrant à son tour sa langue bien langoureusement dans la bouche de son amante, car ainsi était-elle désormais. Cindy gouta encore et encore au miellé de ses lèvres, se découvrant une vraie passion pour celles-ci. Les langues jouèrent ensemble, la salive s’échangea avec douceur, et les gémissements encourageaient le tout.

Le désir monta en flèche et Cindy finit par avoir chaud. Très chaud. Son corps, ainsi plaqué au-dessus de celui de Gwen, se frottait terriblement à celui-ci. Sa poitrine plaquait la sienne, à un tel point qu’elle sentait les pointes de Gwen frotter les siennes quand son corps bougeait. Cela la fit d’autant plus rougir que cela lui apporta … Du plaisir. Finalement, après de longues minutes à l’embrasser, Silk recula doucement sa tête et rouvrit ses yeux. « Gwen je … Hm … Je n’arrive pas à m’arrêter … J’ai beau t’embrasser ça ne me calme pas ! Ça … Ça m’excite encore plus même. » Dit-elle, toute confuse, aussi rouge qu’une tomate. À demi-mot elle venait de dire à Gwen ses intentions ; elle désirait plus qu’un baiser désormais. Pour le lui montrer, elle se mordit la lèvre puis se pencha lentement, embrassant tendrement la joue de son amie, puis descendant sur sa mâchoire pour l’embrasser avec douceur, puis son cou … Toujours en bougeant lentement son corps pour le frotter contre celui de Gwen, notamment pour sentir sa poitrine jouer avec la sienne.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox