banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Marque de Cain  (Lu 2290 fois)
Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 04, 2016, 02:24:36 »


Gotham City
Il y a quelques années


L’assassin se posa sur le toit d’un immeuble, et observa silencieusement, guettant sa proie. Gotham City... On lui avait parlé de cette ville, et, la première chose qu’on pouvait en dire, c’est qu’elle était envahie par la corruption, la criminalité, et l’insécurité. On pouvait la lire dans les yeux des gens quand ils sortaient. Tous évitaient les ruelles silencieuses, marchant rapidement pour rentrer chez eux. Un parfum d’insécurité flottait dans l’air, et l’assassin avait vu, flottant dans le ciel, les fameux dirigeables du GCPD. Ils avaient été financés par Bruce Wayne, afin d’offrir une visibilité aux forces policières de la ville. Leurs projecteurs éclairaient la ville, et les dirigeables se déplaçaient lentement. Mais, de cela, l’assassin s’en fichait.

La seule chose qui comptait, c’était son appât. Et sa cible apparut. La Chauve-Souris. Batman. Il était dans un piège dont il n’avait pas conscience, face à un appât qui ignorait lui-même être un appât. L’assassin avait aidé un criminel connu de Gotham à s’évader de prison, lors de son transfert. Double-Face. Et Batman fondait sur lui.

C’était tout ce que l’assassin voulait. Lentement, son corps se redressa, et, se tenant sur le rebord du toit, Cassandra Cain observa sa cible.

Batman.

Sa toute-première cible, celle qui ferait d’elle la tueuse parfaite aux yeux de son père.





Bibliothèque municipale de Seikusu
Jour présent


« Mais ‘Man, j’ai faim !
 -  Chut ! C’est une bibliothèque, il faut être silencieux ! »

Pour calmer son jeune garçon, la mère de famille finit par lui faire un câlin... Un geste simple, anodin, mais qui interpella la silencieuse femme en train de les regarder.

*Câlin...*

Des images affluèrent dans son esprit, qu’elle rejeta rapidement, tout en secouant la tête, et préféra se reconcentrer sur sa lecture. Personne n’était venu la déranger, personne n’était venu la surprendre, ce qui était bien la preuve que Cassandra arrivait à se fondre dans le décor. Barbara lui avait dit qu’elle devait régulièrement lire, et donc aller quotidiennement à la bibliothèque pour lire. Son ouvrage du moment était un recueil de contes japonais traditionnels, et, en ce moment, elle lisait le conte de Susanoo et du dragon octocéphale Yamata-no-Orochi. L’histoire d’un impitoyable dragon, Orochi, qui avait déjà mangé les huit sœurs de Kushinada, et qui était la prochaine sur sa liste. Devant la menace d’Orochi, Susanoo, courageux Dieu banni du ciel, décida de se dresser face au dragon.

Cassandra ne savait pas qu’elle allait être interrompue dans sa lecture par la vision d’une amie, d’une espèce de policière qui n’en était pas vraiment une, et qui avait été envoyée ici par Barbara, afin d’aider Cassandra à se sociabiliser, ce dont la jeune femme avait terriblement besoin.

Et, pendant ce temps, pendant qu’elle lisait, l’image de ce câlin lui revint encore en tête. Pourquoi ? Un câlin était quelque chose de joyeux, un geste de tendresse innée, mais, sans pouvoir se l’expliquer, la vision de ce câlin... Elle la déprimait un peu.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1052



Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #1 le: Janvier 06, 2016, 04:34:18 »

Quelques jours plus tôt, Vanessa s’échappait d’une planque à Yakuzas, sauvée de justesse par une justicière de l’ombre, dont elle cherchait la trace depuis des mois. Si Batgirl n’avait pas été là, Vanessa aurait très mal fini … À vrai dire, elle se serait faite violée, puis sommairement tuée juste après. Tel était l’adage de ces gangsters sans foi ni loi. C’était donc pour cette raison que Vanessa était extrêmement redevable envers cette femme, qui lui avait sauvé la vie au péril de la sienne. Même si l’une de ses collègues, à la super-héroïne, lui avait certifié que Batgirl s’en sortirait, elle n’avait pas pu s’empêcher de se faire un sang d’encre. Elle était si inquiète, si anxieuse à son sujet … Jusqu’à ce qu’elle ne reçoive un mail provenant d’une certaine Barbara. Vanessa se souvint que celle-ci lui avait qu’elle recevrait un mail quand Batgirl sera disposée à venir la voir.

C’était donc tout naturellement que le sourire retrouva le chemin de ses lèvres, en lisant qu’elle pouvait aller la rencontrer à telle date, à la bibliothèque municipale de Seikusu. Pour rien au monde elle n’allait rater l’occasion de remercier, de vive voix, sa sauveuse. Il n’était nullement question d’autre chose, si ce n’était de remercier cette femme, du plus sincèrement que possible. Cette nuit que Vanessa avait passé avait été très bouleversante, et elle s’était remise en question. Notamment sur son job, qui en fin de compte … Etait-il réellement taillé pour elle ? Elle avait sérieusement envie de tout lâcher, tout abandonner, et démissionner car elle ne voulait pas courir plus de danger que cela. Vanessa n’était pas une femme d’action, elle était une femme passive, pensante. Mais l’action, ce n’était pas pour elle.

Ce fut ainsi avec le cœur battant qu’elle arriva à la bibliothèque municipale, à l’heure convenue. Toute excitée à l’idée de revoir sa sauveuse, sans costume ni rien, elle pénétra dans le bâtiment puis se mit donc à chercher. Il ne fallut que très peu de temps pour finir par enfin trouver celle qu’elle cherchait. Un sourire radieux illumina son visage, en voyant Batgirl en train de lire un livre. Si Vanessa se remémorait correctement ce que lui avait dit Barbara, elle était une femme plutôt … Coupée, du moins jusqu’à présent. Il allait être donc de son devoir de la sociabiliser un peu, et si Batgirl le désirait, être son amie. Vanessa lui devait bien ça, après tout. Autant qu’elle l’avait aidé il y a quelques jours, c’était à présent à son tour de l’aider. Barbara lui avait révélé son nom, n’ayant malheureusement pas eu le temps de le lui demander en personne auparavant.

Ainsi, elle s’approcha de la jeune femme, habillée en civile. Ça faisait un curieux effet, mais elle était très agréable à regarder ainsi. Cassandra avait le nez plongé dans son livre quand Vanessa vint derrière elle, et lui tapota doucement l’épaule. Batgirl se retourna, et tout commença alors à ce moment. « Salut salut ! » Dit-elle d’un ton amical, avant de prendre place aux côtés de Batgirl. Un sourire ornait ses lèvres en voyant Cassandra, mais bien qu’elle avait envie de lui faire la bise … Elle ne savait pas comment allait-elle le prendre. Ce fut pour cette raison qu’elle s’en abstenue, pour le moment. Soupirant un grand coup, Vanessa porta son regard dans celui de sa sauveuse, puis lui sourit. « Ça fait tout drôle de vous voir sans votre costume … » Dit-elle dans un premier temps, à voix basse, avant de marquer un court silence qui en disait long. Elle reprit, avec une voix un peu plus douce. « Je tenais à vous remercier du fond du cœur, Cassandra … Vous … Vous n’imaginez pas à quel point je me sens redevable envers vous, pour ce que vous avez fait pour moi. Merci, merci et encore merci de m’avoir … Sauvé la vie. » Déclara-t-elle, un sourire aux lèvres.

Cette journée s’annonçait très bien, d’autant plus que Vanessa était en très bonne compagnie. Ce n’était pas tous les jours qu’on avait le privilège de passer un moment avec une super-héroïne après tout !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 07, 2016, 11:30:02 »

*Non, concentre-toi !*

Elle secoua lentement la tête, en revoyant une image, issue de son inconscient, issue d’un passé trouble, issue de scènes qu’elle avait envie d’oublier... Le câlin. Le premier câlin qu’elle avait vu, la première chose qu’elle n’avait pas comprise. Que signifiait donc cette interaction sociale ? Et... Pourquoi est-ce que, en voyant les autres enfants s’en faire, elle avait eu envie, elle aussi, d’en faire un ? Elle ne savait pas de quoi il s’agissait, à l’époque, et sa formatrice le lui avait expliqué : « C’est ce qu’on appelle un câlin, Cassandra. C’est de cette manière que les gens se montrent qu’ils ont de l’affection les uns envers les autres... ». Un câlin. Cassandra y avait donc pensé. Une manière de se montrer de l’affection.

Puis elle secoua la tête, et recommença sa lecture, avant de buter sur un nouveau kanji. Elle sortit alors son stylo, ainsi que son petit carnet, et l’ouvrit à la page d’aujourd’hui. Les instructions de Barbara étaient claires : Cassandra devait lire, et, à chaque fois qu’elle ne comprenait pas un kanji, elle le notait, et cherchait la définition dans un dictionnaire, ou la demandait à Barbara. C’était un exercice difficile, mais, si on observait l’évolution chronologique de son carnet, on pourrait voir les annotations dessus diminuer au fur et à mesure. Elle nota donc le terme, puis recommença à lire, en essayant de se concentrer, tellement plongée sur ses notes qu’elle n’entendit pas Vanessa approcher... Jusqu’à ce que la femme soit là, et ne s’installe à côté d’elle.

En la reconnaissant, le visage de Cassandra s’éclaira par un ravissant sourire :

« Vanessa ! Amie ! »

Elle se rabroua ensuite, consciente d’avoir peut-être parlé un peu trop fort, et Vanessa se mit à lui parler, mais al femme parlait beaucoup, et Cassandra fronça les sourcils, en essayant de comprendre ce qu’elle venait de dire. Ainsi, quand Vanessa termina sa tirade, il fallut attendre quelques secondes, avant que Cassandra ne hausse les épaules.

« Ça... Rien... Normal... Moi... Héroïne... Est mon devoir de.... Euh... Sauver des vies. »

Cassandra lui sourit encore, et ne trouva soudain plus aucun intérêt pour les livres. Elle se releva alors, et lui parla, sur un ton enjoué :

« Est-ce que toi vouloir... Euh... »

Quel était le mot déjà ? Raah ! Elle ne le trouvait pas ! Frustrée, Cassandra sortit alors son carnet de sa poche, et se mit à le farfouiller, jusqu’à trouver le mot ! Soupirant de joie, elle releva alors la tête, et reprit :

« Est-ce que.... Est-ce que Vanessa veut... Manger une... Une... Une glace... Avec... Avec moi ? »

Ouf, elle avait réussi à le dire ! La pauvre Cassandra était toute rouge, et elle était méconnaissable.

Elle portait en effet un jean, mais aussi un gilet avec des bandes horizontales blanches et noires... Un gilet à capuche de neko, avec deux oreilles pointues... Un gilet neko avec un petit pin’s en forme de maneki-neko... Et, pour parfaire la tenue, elle portait, dessous, un Tee-shirt noir ‘‘FUCK THE LAW & SQUAT THE WORLD’’.

Clark Kent et ses lunettes n’avait plus qu’à aller se rhabiller !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1052



Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #3 le: Janvier 14, 2016, 06:02:00 »

Au gout de Vanessa, Cassandra était bien trop modeste. Elle lui avait sauvé la vie, bon sang ! Elle avait pété la tronche à des Yakuzas, conduit un super bolide de luxe et pleins d’autre trucs. Comment pouvait-elle dire que tout ceci n’était rien ? C’était incompréhensible pour la jeune femme, qui néanmoins, se contenta se sourire en baissant les yeux. Ça lui avait fait chaud au cœur d’entendre Batgirl la dénommer comme son amie, même si elle avait un peu de mal à formuler ses phrases. Barbara n’avait pas eu tort à son sujet. Si Cassandra était réellement prête, Vanessa se ferait un immense plaisir d’être son amie. Des femmes comme elle ne courrait pas les rues. Elle était valeureuse, courageuse, et … Sympathique, malgré tout ! Vanessa sentait qu’elle allait passer un bon moment en sa compagnie.

Elle lui sourit alors que Batgirl tentait de formuler une nouvelle phrase, et hocha vivement de la tête quand elle finit. Donc voulait-elle aller manger une glace ? L’inspectrice faisait attention à sa ligne, mais s’autoriser ça de temps à autre, ce n’était pas de refus ! Son sourire ne quittait pas ses lèvres, il lui était impossible de ne pas sourire face à Cassandra, ses petits efforts pour parler … Et son camouflage ! Honnêtement, elle ne pensait pas que Batgirl, telle qu’elle l’a vu l’autre jour, était capable de se fondre autant dans le décor. Ça lui faisait bizarre de voir une héroïne comme elle se pavaner en jean et en hoodie ! Mais c’était, après tout, normal. Cassandra restait une personne comme tant d’autre. Elle n’était pas un alien !

Vanessa lui répliqua donc. « Avec plaisir voyons ! » Dit-elle, en se levant. Après un petit temps, voilà que les feux femmes déambulaient dans les rues de Seikusu, dans le quartier le plus animé de la ville. Au moins là, en pleine journée, elles ne risquaient pas de tomber sur des Yakuzas ! Elles marchèrent toutes les deux, en route vers le glacier. Mais Vanessa ne pouvait décidément pas se taire, et voulut absolument … Gratter. Oui, être aux côtés de Batgirl en personne, ça avait de quoi piquer à vif sa curiosité. « Hum … Faudra me pardonner Cassandra, mais … C’est que j’ai beaucoup fais de recherches sur toi auparavant. T’étais vraiment une grosse curiosité à mes yeux, et maintenant que t’es là, en chair et en os devant moi … Ca me fais tout drôle. » Balbutia-t-elle, cherchant ses mots. « Je préfère ce costume-là à celui de l’autre jour en tout cas ! Même si j’avoue que t’es très badass dedans. » Déclara-t-elle, en riant doucement.

Elle se doutait que Cassandra ne sache pas ce que veut dire badass et se rattrapa donc immédiatement après. Croisant son regard, elle lui expliqua. « Ah, heu … Badass ça veut dire cool. Enfin, ça veut dire que tu renvoie l’image d’une nana prête à en découdre, avec style quoi ! » Dit-elle. Ça lui faisait drôle de voir quelqu’un qui ne maitrisait pas totalement la formulation de phrase. Elle ne pouvait que la plaindre, ce n’était pas quelque chose de facile. C’était d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle elle voulait, quelque part, se rapprocher d’elle. Autant que Cassandra l’avait aidé, Vanessa voulait l’aider en retour, là où elle le pouvait du moins.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Janvier 18, 2016, 12:41:48 »

Le duo sortit de la bibliothèque, Cassandra ressentant, en elle, de biens curieuses émotions. Quelque chose tournoyait dans son ventre, dans sa tête, une sorte de frisson et de sentiment d’excitation. Se mordillant les lèves, Cassandra se retrouva ainsi dehors, sentant l’air frais sur son corps. Avec sa tenue, il était impossible de deviner en elle qu’elle était l’une des Batgirls. Elle ressemblait juste à une étudiante classique, et, pour une Japonaise, portait une tenue très normale. Au Japon, quand les lycéens étaient libres, ils avaient souvent pour habitude de s’habiller de manière outrancière et très colorée, ce qui était, pour eux, un moyen d’affirmer leur indépendance et leur nature profonde, et ce face à toute une semaine où ils portaient tous l’uniforme scolaire. Cassandra ignorait pourquoi elle avait choisi de tels vêtements. Elle avait été faire les courses avec Kate et Barbara, Barbara utilisant son fauteuil roulant pour aller plus vite en faisant la queue. Cassandra avait eu bien du mal à choisir au début, car elle ne voyait pas quoi mettre…Puis le gilet de neko lui avait plu, car elle aimait bien les chats. Le fait est que Barbara avait même été adopter un chat auprès de Félicia Hardy, pour le donner à Cassandra.

Cassandra marchait hors de la bibliothèque, se rapprochant d’une grande galerie commerciale à proximité, avec, près de l’une des entrées, une boulangerie française, offrant aussi des glaces, avec pignon sur rue. En chemin, Vanessa lui expliqua qu’elle était badass, un terme qui fit tiquer Cassandra, qui fronça les sourcils en la regardant, avant de finir par hocher la tête.

« Oh… Cool… »

Elle médita ce mot en hochant lentement la tête, puis tendit alors le bras, et écarta deux doigts d’une main, repliant les autres, formant le « V » churchillien de la victoire, avec un grand sourire.

« Moi, je suis cool, baby ! » s’exclama-t-elle ensuite.

Cassandra lui sourit ensuite. Barbara lui avait appris cette formule, en lui disant que c’état une manière de rassurer les gens.

« Toi aussi… Toi aussi, tu… Tu es… Hum… Baad. Ass. »

C’était vraiment un mot curieux ! Pour elle, il ne voulait pas dire grand-chose, et il l’associa donc au mot « cool », que Stéphanie lui avait appris. Elle reprit ensuite sa marche, et s’arrêta soudain, en regardant de nouveau Vanessa. Elle hésitait… Mais l’image lui revenait toujours en tête…

« Je… Euh… »

Étant plus du genre à agir que parler, elle alla enrouler ses bras autour de la taille de Vanessa, et se blottit contre elle pendant quelques secondes, lui faisant un câlin. Le câlin se rompit ensuite rapidement, et Cassandra alla lui sourire.

« Moi aimer toi… Et moi… Faire câlin à amis de moi ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1052



Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #5 le: Janvier 24, 2016, 04:08:28 »

Une sortie des plus agréables. Vanessa était prise par son travail la plupart du temps, et n’avait par conséquent que peu à consacrer à ce genre de choses. Cela faisait depuis un bon moment qu’elle n’était pas sortie, rien que pour se balader, avec une glace à la main. Ce jour-ci c’était désormais chose faite ; accompagnée d’une superhéroïne, Vanessa déambulait dans les rues animées de Seikusu. Batgirl n’était pas très à l’aise avec les mots, mais heureusement l’agente parlait pour elles deux. Cassandra avait une histoire difficile, et ça Vanessa l’avait pris en compte.

Les deux femmes se dirigèrent vers une grande galerie commerciale, où une petite boulangerie française séjournait. Même si les glaces étaient un produit qui se vendait assez bien au Japon, et qu’on en retrouvait ailleurs que dans des boutiques étrangères, celle-ci offrait de bonnes glaces. Vanessa s’était à de nombreuses fois laissée séduite par des glaciers nippons, proposant souvent de véritable œuvre d’art ! Elle se souvenait d’un jour où un glacier proposait une recette forte bien gouteuse ; une glace savoureuse, où le cornet avait été remplacé par une crêpe enroulée chaude, fourrée avec de la pâte de cacao. Les Japonais étaient connus pour leur excentricité, même gastronomique ! Vanessa se souvenait de cette revisite de la glace, et à quel point cela lui avait plu.

C’était très calorique certes, mais bon sang ce que cela avait été bon ! Ce simple souvenir lui donna un sourire aux lèvres, et lui donna encore plus envie de manger une glace. Cependant, en chemin elle tapa la conversation. Si Cassandra n’était pas très bavarde, ce n’était pas grave. Vanessa lui apprit un mot, et visiblement, Batgirl semblait l’apprécier. Elle lui répliqua même une phrase qui la fit sourire. Bien évidemment que Batgirl était cool ! Elle était une superhéroïne, qui sauvait des gens et cassait des dents à des vils yakuzas et autre. Si ça ce n’était pas la classe, qu’est-ce que c’était alors ? L’agente sourit puis finit par s’immobiliser quand Cassandra vouloir lui dire autre chose.

Elle se tût, souhaitant laisser à la jeune femme formuler elle-même sa phrase. Puis, contre toute attente, elle se mit à lui faire un câlin. D’abord surprise par le geste, Vanessa finit par se détendre et passa à son tour ses bras autour d’elle. Ses joues rougirent un peu, et elle lui offrit son plus beau des sourires quand Cassandra se décala. « C’est très touchant … Saches que moi, j’adore faire des câlins à ceux que j’aime. Et sache que moi, je t’aime et t’apprécie ! » Lui répondit-elle, la regardant intensément. Il s’écoula encore quelques secondes, puis Vanessa partit elle-même lui chercher un câlin. Elle se blottit contre elle, passant doucement ses mains dans son dos pour la serrer toute contre elle. Sa tête se reposa sur son épaule, et ainsi, elle lui offrit un bon gros câlin tout tendre. Elle espérait que Cassandra aimait bien les câlins, car elle venait de déclencher un mécanisme très particulier chez Vanessa, qui consistait à faire des câlins pour un oui et pour un non.

L’agente a toujours été une femme câline, qui aime prendre les gens dans ses bras pour les réconforter, ou pour simplement leur faire plaisir. Les gens, ceux qu’elles connaissaient bien entendu. En l’occurrence, Cassandra était sa sauveuse, donc lui faire un câlin était tout ce qu’il y avait de plus naturel à faire. Elle fit durer un peu l’étreinte, puis recula doucement. Dans son passage, elle se hissa sur la pointe de ses pieds, et partit déposer un petit et rapide bisou sur la joue de la jeune femme. « Ça aussi, ça se donne quand on aime quelqu’un ! » Lui dit-elle, tout sourire.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Janvier 25, 2016, 01:32:03 »

En matière sociale, Cassandra avait encore beaucoup de progrès à faire, mais Barbara lui avait dit qu’il n’y avait aucun problème à faire des câlins. Elles en faisaient donc souvent, et Cassandra adorait ça... Ce moment de proximité, d’intimité, de réconfort. Oui, c’était, pour elle, quelque chose de très agréable, et, dès qu’elle en avait l’occasion d’en faire, il allait de soi qu’elle ne se gênait pas pour en faire. Fort heureusement, Vanessa ne semblait pas indisposée, puisque la femme alla lui rendre, avant de lui faire un bisou sur la joue.

Surprise, Cassandra la regarda en clignant des yeux, et posa sa main sur sa joue, là où la mystérieuse policière l’avait embrassé.

« Oh... »

Elle continua à se tenir la joue, avant de se mordiller les lèvres, puis la regarda, avant de lui faire un léger sourire.

« Ça... »

Une nouvelle fois, Cassandra dut faire un intense effort de mémoire, avant de trouver le mot correspondant à ce que Vanessa venait de faire. Elle s’en pinça les lèvres, et se mit à sourire :

« ...Bisou. »

Oui ! C’est comme ça qu’on appelait cette interaction sociale... Un bisou ! Vanessa venait de lui faire un bisou ! Cassandra avait vu ça dans certains films, quand un homme et une femme s’embrassaient, et Barbara lui avait expliqué que c’était une manière de montrer à l’autre qu’on l’aimait vraiment beaucoup... Une attirance qui dépassait le cadre de l’amitié et de l’affection. Cassandra, en retour, l’avait embrassé sur les lèvres, faisant rougir Barbara, et, depuis lors, elle avait retenu que les baisers, ou bisous, étaient réservés pour les plus grandes occasions... Mais il y avait une différence selon que le bisou soit sur les lèvres, ou ailleurs. Dieu, que c’était compliqué ! Et, le plus frustrant, c’est que, pour les gens, ce genre de choses étaient innés, alors que Cassandra, elle, devait faire des efforts incroyables pour comprendre les choses de ce genre.

Cassandra alla alors l’embrasser à son tour, sur sa joue, et lui sourit, ravie.

« Je t’aime beaucoup, Vanessa... » dit-elle, en posant sa main sur son cœur.

Cassandra se mit ensuite à marcher, avançant le long des rues, jusqu’à se rapprocher de la station de bus, en attente du prochain bus partant pour la plage.

« Je suis désolée, Vanessa, je... Moi avoir du mal avec... Interactions sociales... »

Ses « parents » ne lui avaient jamais appris à faire ça, ils ne lui avaient jamais appris ça... Elle soupira silencieusement en fermant les yeux, car elle venait de voir une mère avec son bébé, en train de lui faire boire son biberon. Cassandra s’en mordilla les lèvres, assise sur le banc de la station du bus, plongée dans ses pensées... Et regrettant cette enfance qu’on lui avait volé...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1052



Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #7 le: Février 08, 2016, 02:53:57 »

Vivre dans un tel état ne devait pas être facile tout les jours. Vanessa en prenait petit à petit conscience en voyant tout le mal que se donnait Cassandra pour répondre à ses gestes. Répondre et comprendre, d’ailleurs. Elle pouvait compter sur la policière pour être patiente et indulgente, qui n’allait en aucun cas lui montrer un signe d’exaspération. Bien au contraire, c’était la moindre des choses d’aider Batgirl à son tour. Ainsi, ce fut avec un petit sourire aux lèvres qu’elle accueillie le bisou que Cassandra lui donna en retour, ses joues se mettant très légèrement à rougir. Néanmoins, elle lui affirma juste après qu’elle l’aimait beaucoup, et cela flatta encore plus la jeune policière qui était ravie de l’entendre.

« Moi aussi je t’aime beaucoup, Cassandra ! Que ce soit dans la peau de Batgirl ou dans ta vraie peau d’ailleurs. » Lui déclara Vanessa en retour, avec un sourire sincère aux lèvres. Elle hocha de la tête quand son amie lui affirma qu’elle avait encore du mal à gérer les interactions sociales. Un hochement de tête qui signifiait que Vanessa savait et comprenait. Elle était là pour l’aider et se familiariser avec tous ces éléments. Après tout, n’étaient-elles pas censées devenir amies ? Dans la tête de Vanessa, ça l’était en tout cas. Elle désirait réellement se rapprocher de cette femme qui la fascinait tant par son rôle de justicière de la nuit, que par la femme qu’elle était.

Et quoi de mieux que la discussion, le dialogue et le temps à passer ensemble pour parvenir à cela. Les deux femmes finirent par arriver dans une station de bus qui conduisait à la plage de Seikusu. Elles prirent assise et patientèrent donc, jusqu’au moment où l’ex-inspectrice remarqua quelque chose. Son amie semblait pensive, trop pensive. Son regard était perdu dans le vide, et son expression ne reflétait que le regret, la tristesse … Ce qui impactait grandement Vanessa bien entendu. Elle ne mit pas longtemps à comprendre la raison de cet état en voyant que les yeux de Cassandra regardaient une jeune maman et son enfant, ensemble. On lui avait volé son enfance, un moment fort et important dans toute vie.

Cassandra n’eut pas une enfance comme toutes les autres, elle fut privée de bien de choses. Cela ne pouvait qu’attrister Vanessa qui sentait, malgré elle, son cœur s’attrister en voyant son amie être dans un tel état. Ses traits se détendirent, et sans prévenir, elle vint doucement saisir la main de Cassandra, la serrant fort dans la sienne. « Ça doit être dur Cassandra, je sais … Personne n’aimerait vivre ce que toi tu as vécu. Je … Je suis désolée. Mais je sais aussi autre chose ; c’est que dans la vie faut aller de l’avant et ne pas trop se faire du soucis sur le passé … » Lui dit-elle, tentant alors de la réconforter comme elle le pouvait. Vanessa n’était pas très habile en la matière, étant très souvent maladroite ou ennuyeuse. Mais au moins, elle partait sur de bonnes intentions !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Février 08, 2016, 07:51:45 »

L’enfance de Cassandra Cain était loin d’être une vie de rêve. Son père, David Cain, l’avait élevé pour en faire une tueuse mortelle, et sa mère, Lady Shiva, avait eu les mêmes ambitions. Tout apprentissage n’impliquant pas la mort d’autrui avait été considéré comme inutile, impliquant le fait de lire, écrire, ou même de savoir parler. Cassandra avait été élevée dans une base militaire dans une chaîne de montagnes, sous la tutelle d’une autre personne, la mystérieuse Mother, une énigmatique femme qui avait recueilli de nombreux orphelins à travers le monde, afin de les former à devenir des agents-dormants, des tueurs et des espions pour sa cause, et celle d’un odieux trafic. C’était en luttant contre ce système que la route de Batman avait croisé Cassandra, et que cette dernière s’était retrouvée dans la Bat-famille. Elle était devenue une Batgirl, et, pendant un temps, avait fait partie de la Batman Incorporated, travaillant pour le compte de Batman dans l’antenne asiatique de l’organisation secrète, pour finir par porter, de nouveau, le costume de Batgirl, sous la tutelle de Barbara Gordon.

Une telle enfance ne permettait guère l’épanouissement, et, à chaque fois que Cassandra voyait des enfants heureux, elle ne pouvait s’empêcher d’être ravie… Mais aussi un peu triste. Elle, elle n’aurait jamais eu une mère aimante, sa vie n’avait été que tueries, massacres, enseignements de vidéos de combat et de guerre, et où toute forme de rapprochement et d’affection lui étaient proscrits. Elle avait été éduquée pour être une arme, et Cassandra portait encore, sur elle, ce signe…

La marque de Cain.

Vanessa tenta de la réconforter, et sa tentative arracha un sourire sur les lèvres de Cassandra, un sourire légèrement triste… Puis la femme alla lui faire un câlin en soupirant. Aller de l’avant sans se faire trop de soucis sur le passé… Indéniablement, Vanessa n’aurait pas fait une très bonne psy’, mais, en un sens, elle avait raison. Pendant son enfance, Cassandra n’avait jamais vu le monde extérieur que par des vidéos et des films. Elle avait les premiers flocons de neige sur son visage à Gotham City, et elle avait été à la plage, pour la première fois, après avoir dépassé les quinze ans.

« Moi… Curieuse de tout. Glaces… Plage… Musique… Je… Jamais eu ça, dans… Dans enfance. Toujours… Se battre… Se battre… S’entraîner… Mais jamais… Jamais glaces, jamais… Jamais beignets, jamais… Musique. Et… J’aime musique… J’aime danser et, et… Sentir musique en moi… »

C’était comme une enfance voilée qui se manifesterait à rebours. Une enfance merveilleuse et pimpante, pleine d’énergie.

« Et… J’aime les chats aussi ! »

Elle reprit alors, ses yeux semblant s’illuminer à cette idée.

« Quoi… Hum… Tu aimes quoi ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1052



Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #9 le: Février 14, 2016, 10:41:54 »

Ce fut bien entendu avec grand plaisir que Vanessa accepta le câlin de Cassandra, qui visiblement en avait bien besoin. Elle la prit donc dans ses bras et la câlina chaleureusement, tentant ainsi de la réconforter non plus avec des mots, mais avec un geste des plus simple. Un câlin. C’était que plus ça allait plus l’inspectrice aimait lui en faire. Lorsqu’elle avait vu Batgirl pour la première fois, il y a quelques jours lors de cette nuit, elle n’aurait jamais pensé qu’elle était une femme aussi sensible et ayant un passé si douloureux. Les apparences étaient belles et bien trompeuses. En découvrant la femme qui se cachait derrière ce masque, Vanessa avait découvert quelqu’un de bien, qui était presque hors-sujet par rapport à son personnage. Pas au sens que Batgirl était mauvaise, bien au contraire, mais que Batgirl ne souffrait pas. C’était du moins comme ça que la jeune femme la percevait.

Quoiqu’il en était, elle la serra toute contre elle et frotta doucement son dos, alors qu’elle assimilait chacune de ses paroles. Tout le monde avait le droit à ce qu’elle désirait ; la musique, les glaces, la danse, etc. Personne au monde ne devrait en être privé, c’était bien pour ça que les inégalités, qu’importe lesquelles, étaient grandement injustes. Vanessa à son niveau ne pouvait pas faire grand-chose si ce n’était de penser à tous ces gens, et de s’estimer bien chanceuse d’avoir un bon niveau de vie. Cassandra lui confia ce qu’elle aurait aimé connaitre, et finit même par lui confier qu’elle aimer les chats. Qui n’aimait pas les chats ? Vanessa, peut-être … Après quelques petites mauvaises expériences avec ces chers amis félins. Mais ça n’avait pas beaucoup d’importance pour le moment, car Cassandra finit par se séparer d’elle et, en lui souriant, lui demanda ce qu’elle aimait.

La jeune femme tenu à tenir ses mains avec les siennes, puis lui sourit en retour, mimant le fait de réfléchir à sa réponse. « Hum … J’aime danser ! La danse est un art que j’affectionne beaucoup, et dès que j’ai un peu de temps, et de calme, je n’hésite jamais à y aller. Ensuite hum … Je pense que j’ai des gouts assez communs ; la bonne bouffe, la musique, la fête, les jeux … J’aime particulièrement lire aussi ! D’ailleurs Lovecraft est l’un de mes auteurs préférés ! » Déclara-t-elle, tout simplement. À force, elle adorait aussi parler, papoter. Surtout avec Cassandra qui, paradoxalement, même si elle avait des difficultés à s’exprime, demeurait être de très bonne compagnie. Vanessa aimait parler avec elle. Elle aimait la découvrir, et se faire découvrir par elle. C’était ainsi qu’elles deviendraient réellement et sérieusement amies.

Cependant, elle pensa immédiatement à quelque chose. Cassandra avait spécifié qu’elle aurait bien aimé danser, et il s’avérait que Vanessa aimait la danse. Ses yeux émeraudes se posèrent sur les siens, et elle lui fit alors une petite proposition. « Mais tu sais, je pourrai t’apprendre à danser ? Enfin ça dépend quel type de danse tu aimes mais, si ça te branche, je pourrai t’apprendre deux ou trois trucs ? T’en dis quoi Cass’ ? » Lui dit-elle, en lui offrant délibérément un petit diminutif afin d’être encore plus familière avec elle. Cassandra était une femme dont Vanessa avait hâte d’en savoir plus encore à son sujet.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Février 15, 2016, 01:45:01 »

Lire… Cassandra connaissait ce mot, et ce qu’il impliquait, car elle lisait beaucoup, maintenant. Barbara lui apprenait à lire, à écrire, par le biais de leçons orales, de dictées, mais aussi de livres et de manuels. La tâche était ardue pour Cassandra, qui, sur ce point, tenait de l’enfant-sauvage. Or, de multiples études faites sur les enfants-sauvages attestaient que ces derniers avaient bien du mal à lire et à écrire. En effet, ce genre de choses, au sein du cerveau, était plus facile à apprendre pendant l’enfance, car l’écriture, comme la lecture, faisaient partie des fonctions cognitives du cerveau. Or, ces fonctions se développaient principalement lors de l’enfance. La lecture, ainsi, était un processus de communication consistant à découper un mot en syllabes, le cerveau traduisant instinctivement ces syllabes en sons, pour les rendre compréhensibles. Cette voie était accompagnée par une seconde voie, celle consistant, pour lire, à reconnaître le mot et à pouvoir l’insérer dans un ensemble contextuel plus grand : une phrase. Ainsi, le cerveau savait reconnaître une phrase reconstruite, comme : « Le chat dort ce soir », en association chacun des mots les uns avec les autres, par le biais d’outils comme la grammaire ou le vocabulaire, et savait, en conséquence, reconnaître les phrases mal construites, comme : « Se chat est dort en soir ». C’était tout ça qu’il fallait apprendre à Cassandra, et la jeune femme avait, pour elle, une volonté forte. La fille voulait apprendre, et elle adorait qu’on lui lise des contes. Parfois, Barbara avait presque l’impression d’avoir une enfant face à elle, et, en un sens, ce n’était pas faux. Certes, Cassandra avait un corps d’adulte, et était une guerrière implacable, mais il y avait, en elle, des désirs d’enfant.

Alors, oui, Cassandra avait envie d’apprendre à lire, de maîtriser les mots, de les gérer, de connaître Lovecraft, et de pouvoir lire plein, plein de livres ! Elle hocha donc lentement la tête, très attentive, puis Vanessa lui parla ensuite de la danse, ce qui fit cligner des yeux Cassandra. Vanessa lui proposa même d’apprendre à danser, et Cassnadra hocha la tête, lentement.

« Danser, c’est… En rapport avec la musique ? Comme… Comme dans les… Euh… Les… Les clips musicaux ? »

Elle avait pu en voir à la télévision, avec des individus qui gesticulaient curieusement dans tous les sens. Cassandra avait trouvé ça bizarre, mais elle-même s’était parfois surprise, en écoutant de la musique avec son casque, à faire des déhanchés de la tête, et à fredonner l’air qu’elle entendait. On pouvait ainsi dire, de manière générale, qu’elle aimait bien la musique, et qu’elle trouvait ça… Particulièrement vivifiant.

Cassandra hocha donc la tête, avec un petit sourire ravissant sur les lèvres.

« Je veux… Apprendre à danser… Avec toi. »

Elle avait posé sa main sur le torse de Vanessa, au-dessus de ses seins, pour marquer le coup.

Puis le bus se rapprocha alors, et le visage de Cassandra s’illumina de nouveau.

« Mais avant… Glace ! »

Et elle rajouta ensuite :

« Et crêpe ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1052



Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #11 le: Février 19, 2016, 06:52:11 »

Plus Vanessa passait du temps avec Cassandra, plus elle s’apercevait qu’elle était une femme adorable et très agréable. Elle pouvait avoir du mal à parler, mais pourtant, elle avait tant de chose à dire. Tant chose que Vanessa voulait écouter, car il lui était des plus agréable à entretenir conversation avec elle. Ce fut donc avec un petit sourire qu’elle hocha de la tête quand Cassandra lui affirma qu’elle désirait bien apprendre à danser avec elle. Elle n’allait pas être déçue, car Vanessa connaissait tout un répertoire de danse. C’était l’une de ses passions ! Bien qu’elle avait un petit favoris pour les danses plus classiques et sobres, elle s’essayait actuellement à des danses plus mouvementées, plus toniques.

Batgirl aurait de quoi faire avec elle, donc. Elle lui répondit donc en posant sa main sur son torse, au-dessus de sa poitrine, ce qui fit naturellement rougir un peu l’ex-policière qui lui sourit affectueusement. Puis, alors que la discussion allait continuer, leur bus arriva. En direction de la plage, elles allaient le prendre et, effectivement, enfin déguster une bonne glace, ou une crêpe ! Ou pourquoi pas les deux, si Vanessa parvenait à retrouver le marchand qui lui avait fait gouté une telle merveille. Elle hocha donc vivement de la tête et, quand le bus s’immobilisa, elle monta à bord avec son amie. Bien entendu elle prit les deux tickets pour elle, ce n’était vraiment pas grand-chose. Vanessa toujours pour habitude de faire ce genre de petit geste pour les amis qu’elle estimait.

Et c’était bien peu dire envers Batgirl, qui pour le rappeler, lui avait sauvé la vie. Cela valait tous les tickets de bus du monde. Les deux femmes prirent donc assises l’une à côté de l’autre, et la discussion se poursuivit, toujours dans cette bonne humeur qui régnait entre elles. À les voir comme ça, de l’extérieur, elles avaient tous des bonnes amies de longues dates … Alors qu’il n’en était rien. Toutefois c’était déjà un vrai plaisir pour Vanessa de pouvoir sortir et passer du temps avec Cassandra. Elle espérait que ce plaisir était bien entendu partagé. Mais à voir son enthousiasme, elle n’avait pas vraiment de doute là-dessus. Ainsi donc, le temps fila et le bus finit par arriver à destination. Les deux amies descendirent et purent enfin contempler la plage de Seikusu, ses nombreux commerces et, comme toujours, son activité débordante.

À y penser maintenant, Vanessa y allait trop peu. Depuis qu’elle avait emménagé dans cette ville, elle n’avait pas vraiment eu le temps de faire de longues balades, histoire de découvrir un peu les charmes et les plaisirs de cette ville. La plage, elle y était allée une ou deux fois, à tout casser. C’était donc un plaisir accru que de venir ici, et accompagnée, de surcroit. « Seikusu est quand même une ville très plaisante, tu ne trouves pas ? » Lui demanda Vanessa, en croisant son regard d’un sourire sincère. Attendant sagement qu’elle finisse de répondre, elle laissa planer un silence puis rappliqua au sujet des glaces et des crêpes. « Si je retrouve le marchand, je vais te faire gouter à ce qui pourrait être le … Nirvana gustatif ! Tu vas voir, il n’y a rien de plus succulent que ça. » Lui déclara-t-elle, alors que les deux femmes marchaient tranquillement vers la galerie en question.

Nul doute que Cassandra allait adorer la glace avec une crêpe fondante et fourrée, servant de cornet !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Février 27, 2016, 01:23:24 »

Le bus de transport en commun les amena près de la plage. Le trajet dura bien une vingtaine de minutes avant que les deux femmes en descendent. La journée était très estivale, et, comme on était un Samedi, il n’y avait aucun adolescent en uniforme, simplement des visages rayonnants et amusés se pressant vers les endroits populaires de Seikusu, comme la plage, les arcades, le centre commercial... Vanessa et Cassandra se confondaient dans une masse de gens portant des vêtements hirsutes, comme si le fait de pouvoir se vêtir librement était, pour la jeunesse japonaise, un signe de ralliement, afin de marquer son indépendance et son autonomie contre un système scolaire conformiste et étouffant. Il y avait ainsi des jeunes avec des cheveux multicolores et des pointes qui filaient de partout, des nanas habillées n’importe comment, plusieurs avec des masques sur la bouche... Une mode japonaise. Cassandra, honnêtement, avait toujours été surprise par les questions vestimentaires. S’habiller, pour elle, ça avait été un grand problème, car, là d’où elle venait, elle portait un simple uniforme indistinct, alors que,  dans le monde réel, il y avait tant et tant de choix possibles ! Oui, c’était vraiment dur de choisir... Alors, elle estimait avoir fait un choix assez réussi.

Les deux femmes sortirent le long de la plage, une grande zone touristique avec de multiples promenades, des cafés, des restaurants, et une galerie commerciale. Cependant, ce n’était pas vers là que Cassandra se dirigeait, mais vers une sorte de boulangerie française, faisant aussi glacerie et crêperie. Un endroit généralement assez comble, car les Japonais aimaient plutôt bien la gastronomie française, qui était réputée pour être très équilibrée, et relativement bonne.

« Là... Glace... Et crêpe ! »

Cassandra aimait beaucoup les glaces, et autant les crêpes Elle rejoignit donc la terrasse, et s’assit, puis laissa Vanessa s’asseoir également. La jeune Batgirl se racla alors la gorge, avant de reprendre :

« Moi... Heureuse... D’être avec toi... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1052



Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #13 le: Mars 12, 2016, 04:11:39 »

Sincèrement, Vanessa n’avait pas passé un aussi bon moment depuis un petit bout de temps. Flâner, manger une glace, une crêpe, tout ça en compagnie d’une amie, il n’y avait rien de tel pour retrouver le moral ! Car oui, Cassandra était son amie, quelque part. Si elle la percevait toujours comme étant sa sauveuse, plus le temps passait, plus elle découvrait un autre visage. Non pas celui de la justicière courageuse et implacable, mais celui d’une femme ô combien agréable avec qui il était toujours intéressant de parler. Paradoxal, puisque Cassandra avait des lacunes de langages. Mais, Vanessa adorait tout simplement échanger avec elle. Son cas était très intéressant, il fallait l’avouer ; elle était aussi curieuse et enjouée qu’une enfant face à toutes ces nouvelles choses pour elle. Et ça, comment ne pas craquer et ne pas la trouver charmante.

Ainsi donc, les deux femmes descendirent du bus et entreprirent de longer le bord de la plage. C’était une journée magnifique, avec un temps des plus agréable. Et puis, l’effervescence rajoutait du cachet à cette journée. Vanessa se rendait compte à quel point elle loupait tout ça à cause de son travail. Elle se rendait compte que, si à la base elle était venu au Japon pour sa culture et sa douceur de vie, elle s’était elle-même enfermée dans un carcan de travail et de responsabilités. Tout cela lui sautait aux yeux en ce moment-même, la faisant sérieusement réfléchir à son avenir, et surtout, à son job. Peut-être qu’elle avait raison, l’autre jour ; qu’il serait mieux qu’elle démissionne, et se trouve une activité moins dangereuse et moins prenante.

De toutes les façons, le salaire n’était pas sa première des motivations, désormais. Ce qui lui importait, c’est d’avoir le plaisir de vivre, avec ce qu’elle avait. Du coup, autant profiter à fond de cette belle journée, se disait-elle. Elle sourit à son amie, puis elles finirent toutes les deux par arriver près d’une boulangerie française, où il y avait d’ailleurs pas mal de client. La gastronomie de ce pays était assez célèbre et appréciée ici, et Vanessa se souvenait que même lorsqu’elle habitait en Angleterre, elle ne refusait jamais d’y gouter. Cependant, elle n’était pas là pour prendre un bon petit plat, mais une glace ou une crêpe artisanale. Ainsi les deux amies prirent assise autour d’une table, sur la terrasse de la boulangerie. Un endroit très sympathique qui avait l’air de beaucoup plaire à Cassandra … Donc forcément à Vanessa aussi. D’ailleurs, la Batgirl déclara quelque chose qui fit très plaisir à l’agente, lui faisant doucement rougir les joues.

« Oh, merci … Mais, sache que ce bonheur est partagé, car moi aussi je suis très heureuse d’être avec toi ! » Lui répondit Vanessa en lui offrant un beau sourire, tout en apposant doucement sa main par-dessus la sienne. Un geste purement affectif, sans aucune arrière-pensée. Vanessa était juste une femme assez tactile, qui avait besoin de gestes pour exprimer au mieux ce qu’elle ressentait. Et là, elle ressentait beaucoup de joie ! Peu de temps après, Vanessa passa commande et voilà que les savoureuses glaces et crêpes arrivèrent. Rien que par la vue, c’était tout simplement … Ô combien délicieux ! Vanessa était une femme très gourmande qui adorait ce genre de petite douceur. Encore une fois, cela lui montrait à quel point elle passait à côté des belles choses que lui offrait sa vie à Seikusu.

Ses yeux tombèrent amoureux de ce qu’elle avait dans son petit plateau ; une savoureuse galette bien fourré de crème à la noisette, agrémenté de deux boules de glaces forte bien parfumée à la vanille. Rien de plus alléchant pour la jeune femme qui sourit, en voyant que Cassandra elle aussi, semblait se régaler rien qu’à l’œil. « Tu vas voir, y’a rien de meilleur que ça ! » Lui déclara-t-elle, avant de saisir les couverts (Comme elles étaient dans une pâtisserie française, on servait des couverts) puis de découper un petit morceau de son délice, pour le tendre vers son amie. « Goûtes ça Cass’, tu vas adorer … » Lui dit-elle, attendant donc que sa belle amie ne vienne dévorer le savoureux bout de crêpe piqué dans sa fourchette à dessert.
« Dernière édition: Mars 28, 2016, 03:24:17 par Vanessa White » Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Mars 13, 2016, 10:14:52 »

Cassandra sentit son estomac gargouiller. Les viennoiseries, les crêpes, tout ce qui était sucré, elle avait réalisé qu’elle adorait ça. Dans le penthouse de Barbara, Stéphanie avait réussi à la faire craquer en préparant des crêpes. Là d’où Cassandra venait, la nourriture était infecte, consistant, soit en une soupe infâme, soit en des rations militaires de survie. Elle avait vécu dans un endroit dont elle réalisait maintenant à quel point il était froid et abominable. La jeune femme avait réalisé ça à Noël, en voyant toutes les décorations, en voyant la manière dont les gens aimaient se serrer ensemble, et, surtout, à travers la manière dont les mères prenaient soin de leurs enfants. Des gestes insignifiants revêtaient pour elle une importance particulière, par exemple quand elle voyait une mère tenir la main de son enfant dans la sienne, quand elle voyait des bébés dans des poussettes, ou quand elle voyait les enfants rire en jouant dans les jardins publics. Elle, quand elle faisait des exercices, elle n’avait pas le droit de faire le moindre bruit. Stéphanie lui avait appris à rire en la chatouillant, et il s’était avéré que le rire de Cassandra était très agréable à entendre. Elle se redécouvrait une enfance dont d’infâmes êtres lui avaient privé.

On leur amena finalement une crêpe au sucre, et Cassandra la mangea avec ses couvercles, découpant proprement la crêpe pour l’avaler. Chaque bouchée était délicieuse, à tel point que Cassandra mangeait un peu trop vite, ce qui fit que la dilatation de son estomac se passa mal, et que ses muscles inspiratoires se contractèrent par intermittences. L’arrivée d’air se compliqua, car, du fait de cette contraction, l’air passa plus difficilement dans la trachée puis dans les poumons.

Pour le dire autrement...

« Hok ! »

Cassandra venait d’attraper un hoquet !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox