banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Aquaphilie [PV]  (Lu 2828 fois)
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 887

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Décembre 11, 2015, 02:41:00 »

Oui, faire l'amour. Kriviel n'en revenait encore pas qu'elle aie pris l'initiative de le demander, mais sa nouvelle nature de Slime changeait grandement la donne. Si le fait de baiser était un besoin chez la plupart des êtres, c'était pour une Slime une question de vie ou de mort, elle en avait autant besoin qu'une humaine normale avait besoin de boire ou de manger. C'était encore compliqué pour elle de s'y faire, et Kriviel se sentait un peu gênée de prendre ainsi l'initiative, mais elle se disait au fond qu'elle n'avait guère d'autre choix. Après tout, si c'était désormais un besoin chez elle, autant essayer de s'adapter le plus possible au fait de le demander.
Kriviel n'avait pas vraiment faim, dansle sens où elle était rassasiée, mais c'était de la pure gourmandise. Elle aimait faire l'amour, elle aimait sentir des corps chaud contre elle, et l'augmentation de sa sensibilité n'y était pas pour rien.  Kriviel sentit le rouge monter à ses joues quand Nisha plaisanta sur ses besoins, mais les deux femmes accèptèrent avec plaisir de renouveler l'expérience avec elle. Et tandis que Maîtresse Warren comptait lui faire un cours d'anatomie...

D'accord maîtresse...

Nisha elle se déplaca et vint se câler de nouveau dans le dos de la jeune Slime. La queue légèrement touffue de la Neko s'enroula autour du ventre de Kriviel, faisant presque deux tours de sa silouhette fine.

Huuuuuuu...Nisha...

Debout, la jeune Slime s'appuya tout contre Nisha, qui venait l'embrasser un peu partout sur sa tête, y compris dans ses cheveux qui formaient comme de petits tentacules, donnant juste une forme globale de chevelure. Dans ces conditions, Kriviel éprouva bien sûr quelques difficultés à suivre le "cours" de Mélinda, mais heureusement celui-ci était simple, car elle lui montra juste les endroits qu'elle serait autorisée à pénétrer. La jeune Slime se sentit par ailleurs toute étrange quand Mélinda lui montra sa croupe, et écarta bien ses fesses pour que la Slime aie une belle vue sur son fondement. Elle fit mine de dégluttir, alors que la Neko derrière elle continuait de la caresser.

Haaaaaaa...

Mélinda se remit à lui faire face, et glissa alors ses instructions...qui étaient très osées. Elle voulait que la jeune Slime fasse un plein usage de ses capacités à sécréter des tentacules, des excroissances de son corps. Mais ce qui la surprenait plus encore, c'était qu'elle veuille se faire immobiliser par ce biais, plaçant dans un sens Kriviel dans un rôle de dominatrice. Mais pourtant le trouble de Kriviel n'était que partiel, car ce que dit Mélinda lui sembla tout à faire réalisable, et même...naturel. Maintenant qu'elle disposait de plus d'énergie, qu'elle pouvait allouer à l'utilisation de ces capacités, Kriviel prenait de plus en plus conscience de ces mêmes capacités. Elle sentit, alors qu'elle imaginait la scène, qu'elle pouvait être à même de la réaliser, que c'était possible...et qu'elle avait envie de le faire...

Hnnnnnn maîtresse...je  vais...vais vous faire l'amour comme vous le souhaitez...

Elle poussa un long gémissement quand Nisha, de son côté, se mit à malaxer ses seins, et à pincer ses têtons. L'excitation de la Slime l'encourageait effectivement à aller de l'avant, et elle n'eut alors qu'à se concentrer un peu sur elle même pour faire sortir de son dos un tentacule, puis plusieurs. Ils prirent forme lentement, car c'était la première fois que Kriviel tentait d'en matérialiser plusieurs en même temps à l'aide de son Slime, mais Maîtresse avait raison...c'était une chose très naturelle chez elle. Elle les fit grandir, allouant son Slime, qui pouvait se multiplier si elle avait assez d'énergie, à ces tentacules qui devinrent progressivement assez longs, et plus gros. Kriviel était prudente toutefois, car elle sentait la force qu'elle pouvait être capable de déployer avec ces membres qu'elle ne contrôlait pas encore parfaitement, aussi prit-elle son temps pour les enrouler autour des bras et des jambes de Mélinda. Ses tentacules partirent depuis les chevilles et les poignets, pour ensuite s'enrouler en torsade afin de remonter, jusqu'aux cuisses et aux épaules de Mélinda, enroulant ainsi ses jambes et ses bras dans son Slime délicieux. Il était à la fois frais de par sa nature auqueuse, mais aussi assez chaud du fait de l'excitation de Kriviel, c'était comme baigner dans une eau chaude qui vous ensserrait, et avec une texture un peu plus dense, gélatineuse, et essayant de clôner la douceur naturelle de la peau. C'était donc très particuliers, unique même, mais très certainement délicieux.
Mais Kriviel n'était pas en reste, car elle aussi par ce biais sentait la peau de sa maîtresse, et la caressait ainsi. Chacun de ces tentacules était après tout une véritable partie de son corps. La jeune Slime souleva alors délicatement sa maîtresse, en écartant ses bras et ses jambes, mais en s'assurant qu'elle soit confortablement positionnée.

Haaaaaaan c'est si bon de vous sentir ainsi maîtresse...vous êtes tellement belle...

Les deux tentacules, qui remontaient le long des bras de Mélinda, s'avancèrent ensuite encore un peu, glissant le long de la peau de la vampire. Leurs bouts respectifs parvinrent ainsi à la hauteur du visage de Mélinda, et se posèrent contre ses joues pour se frotter contre. Kriviel était très tactile, du fait de sa sensibilité très élevée au toucher, et prenait un réel plaisir à la caresser autant que possible. Puis au bout d'un petit moment, les deux bouts de rapprochèrent l'un de l'autre pour fusionner. Manoeuvre délibérée de Kriviel ou simplement naturellement, ils formèrent un bout plus "solide" qui prit clairement la forme d'une verge, et d'une grosse qui plus est, assez large et dont la longueur était théoriquement déterminée par la volonté de la Slime. Le bout se mit à frotter contre les lèvres de Mélinda, et un liquide un peu blanchâtre, étonnament semblable à du sperme, suintait de ce bout.
Pendant ce temps, les deux tentacules enroulés autour des jambes de Mélinda suivirent un chemin similaire, s'allongeant, mais n'allant pas se rejoindre, car chacun prit la forme d'un gros sexe et allèrent respectivement se diriger vers l'anus et le vagin de Mélinda. Ils ne firent que frotter les entrées toutefois, celui vers son vagin récupérait un peu de la mouille de cette intimité afin de s'en badigonner. L'autre en revanche, semblait s'appuyer plus fermement contre son fondement, et sécrétait à l'intérieur de son cul un lubrifiant.

M...Maîtresse....est-ce que je fais bien ?

La jeune Slime n'osait pas aller trop loin sans l'approbation de sa Maîtresse. Et puis, elle se tourna vers Nisha.

N...Nisha...enlève ta tenue s'il te plait...je...je veux te faire l'amour aussi...
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3473



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #16 le: Décembre 11, 2015, 07:09:08 »

C’était autant une séance de plaisir que de formation. De plaisir, car les trois femmes présentes allaient inévitablement bien s’amuser ensemble, mais aussi de formation, car la jeune Kriviel, désormais esclave de Mélinda, devait s’adapter à ses nouvelles capacités. En tout cas, la rapidité avec laquelle elle se faisait à sa nouvelle situation faisait plaisir à voir. La Slime admettait sans aucune difficulté son nouveau statut, celui d’esclave slimiesque, dotée de capacités exceptionnelles. Le sexe ferait maintenant partie de sa vie à part entière, car, contrairement aux humains normaux, une Slime était très difficile à fatiguer. La fatigue physique n’existait théoriquement pas pour une Slime. Elle n’arrêtait de faire l’amour que quand elle était parfaitement rassasiée, et, avec toute sa frustration, accumulée depuis des années, Kriviel avait un terrible appétit. Elle se dandinait sous les multiples caresses et baisers de Nisha. La neko savait comment exciter ses partenaires, et, sur ce point, elle était effectivement redoutablement douée. Kriviel n’avait aucune chance de lui résister longtemps, mais, quand la petite Slime commença à générer ses tentacules aqueux, Nisha s’écarta, ne voulant pas que ses actes la déconcentrent.

Fort heureusement, il n’y eut aucune difficulté à les faire. Pour Mélinda, c’était un soulagement, car, compte tenu du tempérament très soumis de la Slime, elle aurait pu craindre que cette dernière ne soit pas capable de générer des tentacules aqueux si facilement. Ce fut donc un vrai plaisir de les voir s’approcher, faisant frissonner la vampire. Perverse jusqu’au bout des ongles, les tentacules avaient toujours fasciné Mélinda, provoquant chez elle une fascination aussi étrange que forte. À Mishima, elle en avait fait les frais auprès d’une senseï qu’elle avait un jour voulu asservir, Isley-senseï. Elle avait été dans son bureau à l’heure du déjeuner, et avait rapidement déchanté quand les plantes vertes de la femme avaient lâché sur elle de multiples tentacules verts. Pendant les deux heures de la pause, la femme était partie se chercher à manger, et Mélinda, impuissante, s’était faite prendre dans tous les sens par les tentacules. Poison Ivy était ensuite revenue la voir avec un plateau-repas, et l’avait tranquillement regardé se débattre et se dandiner. Suite à cette aventure, Mélinda avait compris qu’elle ne pourrait pas soumettre cette prof’…

*Mais je n’ai jamais abandonné l’idée de me faire prendre par des tentacule… Me rapprocher du culte de Lust a permis de satisfaire ce fantasme, mais rien n’est comparable au fait d’avoir une Slime, une vraie Slime…*

Loué soit le mystérieux mage-alchimiste ayant conçu cette fantastique machine ! Ah, s’il n’était pas mort en la réalisant, il aurait sans aucun doute pu se doter d’une fortune colossale en brevetant et en vendant le brevet de fabrication de sa machine. Nisha avait cependant été très claire sur ce point : la machine était détruite, et, partant de là, totalement inutilisable. Il n’y aurait donc que Kriviel, et, quand les tentacules aqueux s’enroulèrent autour de son corps, Mélinda frémit, en se disant qu’elle pourrait tout à fait s’y faire. Elle frémit en les sentant ainsi se plaquer contre son corps, une délicieuse sensation gélatineuse le long des poignets, puis des bras, ainsi que des chevilles et des jambes.

Son corps se souleva en l’air, et elle serra les poings, en sentant ses tétons durcir. Quelle autre Maîtresse pourrait ainsi accepter de se faire prendre et soumettre par son esclave ? C’était bien là l’ultime preuve, s’il en fallait une, que Mélinda n’était pas comme la grande et écrasante majorité des esclavagistes. Elle sentit ainsi ses jambes et ses bras s’écarter, adoptant une forme de croix, et Mélinda gémit en se mordillant les lèvres.

« Haaaaa… »

Elle avait beau être une redoutable dominatrice, Mélinda était toujours partie du principe que, pour véritablement comprendre le fonctionnement de la domination, il fallait aimer la soumission, car les deux notions étaient inextricablement liées. Elle était donc très excitée, et sentit ensuite les tentacules aqueux heurter ses joues, avant de se regrouper devant elle, formant un gros tentacule bleuâtre, en forme de verge, qui caressa les lèvres de la femme. Ce mélange de chaleur, de fraîcheur, de liquide et de solide, formait un ensemble extrêmement excitant, qui faisant frémir la belle vampire, délicieusement prisonnière des tentacules de son amante.

Et, pendant ce temps, les tentacules à hauteur de son bassin se rapprochèrent des zones sensibles, mais Kriviel n’osait pas encore la pénétrer, sécrétant en elle un lubrifiant, notamment à hauteur de son fondement, comme pour mieux la préparer. Soucieuse de bien faire, et alors que Mélinda allait lécher le tentacule planté devant ses lèvres, Kriviel lui demanda alors si elle s’en sortait bien, d’une voix toute penaude, qui trahissait autant son excitation que son plaisir manifeste.

« Ouiii… Évidemment, Kriviel, haaaa… Tu ne le sais pas, ma chérie, mais… Les Slimes belles et attirantes comme toi ont toujours été un fantasme chez moi. »

Et quel beau fantasme ! Kriviel se retourna alors vers Nisha, en lui demandant de se déshabiller, ce qui fit sourire la neko.

« Très bien, ma chérie… »

On ne refuserait rien à Kriviel, après tout ! La neko retira son justaucorps, en écartant son décolleté, révélant ses seins opulents, puis défit également sa ceinture, faisant tomber sa tenue noire en latex, sous laquelle elle était nue, exhibant ainsi ses seins et son intimité, correctement et impeccablement épilée. En revanche, elle choisit de conserver ses longs gans et ses collants.

« Allez, viens… Enroule-toi aussi autour de moi, et ressens la merveilleuse sensation du latex en le faisant se crisser… »

N’étant pas en reste, Mélinda précisa alors :

« Pénètre-moi, Kriviel… Vas-y, ma chérie, tu te débrouilles très bien… Pénètre ta Maîtresse, enfonce-toi en elle, et ne te retiens pas… Laisse parler tes désirs, n’aie pas peur pour moi… Allez, Kriviel, vas-y… Fais-moi l’amour… BAISE-MOI !! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 887

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Décembre 12, 2015, 02:29:47 »

Malgré son tempérament et son absence de vraies connaissances des Slimes, Kriviel semblait en effet progresser rapidement. Elle se faisait à l'idée d'être une Slime. Pas  encore complètement, car elle n'avait compris que récemment qu'il n'y aurait pas de marche arrière pour elle, mais elle estimait juste que tenter de nier l'évidence ne résoudrait rien. Et puis surtout, elle se trouvait là dans un contexte et dans un endroit qui la rassurait, ce qui était finalement un bon environnement pour pouvoir déployer ses propres capacités.
Kriviel maintenait sa maîtresse prisonnière de la douce étreinte de ses tentacules, qui déclara qu'elle se débrouillait très bien, et que coucher avec une Slime était un très gros fantasme de sa part. Suite à quoi, sous ses yeux, Nisha entreprit de se déshabiller, tout en conservant ses longues bottes et ses gants en latex, elle était toutefois essentiellement nue.

Hmmmm...vous êtes délicieuses toutes les deux...

Prenant de l'assurance face à de tels désirs dirigés à son encontre, Kriviel se sentait d'avantage joueuse, et de plus en plus excitée. Une fois que Nisha fût nue,  la jeune Slime se montra plus douée pour ensuite matérialiser des tentacules supplémentaires, car elle suivit la même méthode que pour Maitresse. Les tentacules de Slime s'enroulèrent délicatement autour des bras et des jambes de la Neko, et Kriviel sentit et entendit son Slime crisser contre le latex, le délicieux frottement que ça produisait. Puis, parallèlement à ça, Kriviel exauça le souhait de Mélinda. Elle fît s'enfoncer d'un coup le tentacule dans son vagin, car c'était ce trou qui l'intéressait le plus, à cause de la mouille qui s'en échappait. Épais et vorace, le tentacule de Kriviel se mit à remuer, tout en tournant sur lui même, afin de pilonner la chatte de Maîtresse, fort, comme elle le voulait. L'autre, qui jusque là avait répandu du Slime lubrifiant dans l'anus de Mélinda, s'enfonça alors aussi, mais Kriviel yalla plus doucement en sentant une résistance plus prononcée. Toutefois la texture même du Slime, adaptable, rendait la pénétration plus facile, et il ne fallu pas longtemps avant que cette verge artificielle ne se plante profondément dans le cul de Maîtresse, écartant ses parois internes. De par l'aspect translucide du Slime, l'on pouvait ainsi clairement voir le fondement de Mélinda être écarté, et ce de plus en plus, car Kriviel faisait grossir peu à peu ce tentacule.
Quand à celui se trouvant face à la bouche de Mélinda, il s'en approcha, et se glissa alors de plus en plus profondément dans l'orifice buccal. Le bout tappa la gorge, avant de commencer à vraiment s'enfoncer dedans. Pour Kriviel, le plaisir  était extrème, car elle s'enfonçait en même temps dans trois orifices intimes de sa Maîtresse, et elle ressentait un plaisir similaire à ce qu'une pénétration, une sodomie, ou une fellation procurait. Elle était parvenue, sans se l'expliquer, à manifester des verges en Slime répliquant parfaitement les sensations, et c'était là toute l'étendue de pourquoi une Slime devenait rapidement accroc au sexe...

Haaaaaaaaa...M...Maîtresse !!!

N'y tentant plus, elle fit de même avec Nisha, la pénétrant partout où elle le pouvait.Elle enfonça un tentacule dans sa bouche, son vagin, son anus, et se mit ainsi à baiser sauvagement les deux femmes. Kriviel ne se laissait toutefois pas pleinement aller, et heureusement, car elle faisait attention à ne pas blesser ou tuer ses partenaires. Elle en était désormais convaincue, elle avait la force et les capacités de le faire, mais ne le souhaitait pas. Nisha et Mélinda n'étaient toutefois pas ménagées pour autant, guidée par son excitation et le pic de plaisir monstrueux qu'elle ressentait à pénétrer trois orifices en même temps, Kriviel les prenait sauvagement.

Haaaaaaaaaan!!!!!!

L'intimité de la Slime coulait de cyprine, et son Slime gagnait en température. Elle se doigtait d'ailleurs fortement en prime, et au bout d'un moment sentit l'envie d'avoir ces corps encore plus proche d'elle. Elle utilisa donc ses tentacules pour rapprocher Nisha et Mélinda d'elle, de son corps principal d'où émmanait les tentacules. Elle glissa Nisha dans son dos, la Neko était pénétrée de toutes parts, et solidement étreinte, mais la zone de son ventre et de ses seins était laissée vierge. Kriviel approcha donc Nisha dans son dos, et la colla contre, remuant les tentacules de façon à faire frotter le corps de Nisha contre elle. Mélinda elle se trouva placée juste en face de Kriviel, dontle visage était constamment parcouru d'expressions un peu drôles de plaisir, et qui se trouva donc juste à hauteur des seins de sa Maîtresse.
La jeune Slime les voyait, tous tendus, et sauta littéralement dessus. Elle fourra son visage contre l'un d'entre eux, et se mit à le sucer, tirant dessus, tandis qu'avec une de ses mains elle malaxait et pinçait l'autre. De multiples gémissement s'échappaient des trois femmes, le tout dans une véritable orgie comme seule une Slime pouvait le faire...et ce n'était que le début.
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3473



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #18 le: Décembre 13, 2015, 03:13:02 »

Pour Kriviel, c’était une toute nouvelle vie qui commençait en ce moment. L’ancienne esclave elfique désolée disparaissait maintenant totalement au profit d’une véritable Slime perverse, qui allait user de ses tentacules pour pénétrer, non seulement sa Maîtresse, mais aussi Nisha. Ses tentacules jaillirent de son corps, et se crispèrent contre le latex, produisant cet adorable bruit que tout amateur de latex appréciait. Il était curieux et fascinant de voir combien un simple bruit, si innocent, pouvait égayer l’excitation des gens. Kriviel, toute concentrée, agissait instinctivement, et Mélinda sentit ses tentacules aqueux se resserrer sur elle quand son premier tentacule s’enfonça, filant entre ses lèvres intimes.

« Hnnnn... !! »

Ses lèvres se serrèrent, et elle sentit alors le second tentacule se rapprocher davantage de ses fesses. Mélinda lui avait dit de ne pas avoir peur, et de la pénétrer partout, et Kriviel suivit ses instructions, en la pénétrant à nouveau. Cette fois, les lèvres de la vampire s’ouvrirent dans un long soupir, ses joues rougissant sous l’effort, ses jambes se tortillant sous l’effet des tentacules aqueux de la femme. La belle Slime enfonça en suite le dernier tentacule dans sa bouche, et les trois tentacules s’enfoncèrent rapidement assez profondément en elle, Kriviel usant de ses capacités liquides pour pouvoir s’enfoncer le plus loin possible.

« HHHHHHHNNNNNNNNN... !!! »

Oh oui, se faire prendre par des tentacules... Pour Mélinda, c’était un vrai bonheur ! Elle découvrait là un plaisir avec lequel elle n’avait, à son goût, pas suffisamment goûté au cours de son existence. Pour Kriviel, pénétrer ainsi sa Maîtresse devait être un sacré plaisir, et, vu la manière dont ses tentacules remuaient profondément et intensivement en elle, le plaisir était au rendez-vous. Mélinda se mettait à mouiller, gémissant, mordillant le tentacule aqueux coincé dans sa bouche, et sentait le tentacule aqueux de la Slime avaler son jus intime. Le plaisir déferlait dans son corps, tout comme dans celui de Nisha, qui fut rapidement pénétrée à son tour.

Les tentacules dansaient ainsi normalement autour de Kriviel, qui sentait vraisemblablement un plaisir inouï la traverser. La Slime gémissait et soupirait pour trois, tandis que ses tentacules continuaient à prendre les deux femmes, Nisha ronronnant de bonheur. Les esclaves de Mélinda partageaient énormément des fantasmes de leur Maîtresse, et il en allait donc de même pour la joie d’être recouverts et pénétrés par des tentacules assoiffés et puissants.

« HHHHHNNNNNNNNN.... !!!
 -  HHHMMMHMMMMMMMMMM... !!! »

Kriviel s’amusa alors à les déplacer, et Mélinda soupira, en sentant les tentacules remuer contre son corps. Ils étaient comme de petits serpents, glissant contre ses cuisses et ses jambes, faisant surtout frémir Mélinda à hauteur des cuisses, zones un peu plus sensibles que les poignets. Elle se sentit transportée vers l’avant, et gémit. Nisha, de son côté, heurta le dos de la femme, et sentit, avec plaisir, ses seins s’enfoncer contre sa peau, remuant sur cette peau gluante et liquide. Elle frissonna de plaisir, et déplaça alors sa queue caudale, en voyant que Kriviel était en train de se masturber. Il fallait bien qu’elle se débrouille avec ses mains, après tout.

Kriviel alla alors s’attaquer aux seins de sa Maîtresse, et, pour mieux l’amener à les palper, Nisha approcha sa queue des doigts de Kriviel, à hauteur de son sexe, et elle s’y glissa, afin de la pénétrer, sa queue rentrant dans son intimité, et remuant à son tour.

« Hmmmm... ! »

Mélinda, de son côté, gémissait également de plaisir, ses seins bien tendus.

*Aaaahhh... Encore, ma petite Kriviel, encore !!*
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 887

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Janvier 22, 2016, 02:06:13 »

Kriviel était en train de ressentir un plaisir inouï, et inaccessible à la plupart des créatures n'ayant pas comme elle un tel contrôle sur son corps, et de telles possibilités de se métamorphoser...à volonté. Si Mélinda et Nisha ressentaient chacune leur propre plaisir à se faire prendre par la jeune slime, cette dernière ressentait simultanément  du plaisir par le biais de la totalité de ses tentacules, qui faisaient partie intégralement d'elle même. C'était très étrange, car nouveau, mais également très intense et absolument délicieux, car Kriviel devait presque se concentrer pour ne pas se laisser submerger.

Nnnnnh !!! Hummmmm !!!!

Les corps de Mélinda et de Nisha, lovés tout contre elle, à  l'avant et dans son dos, se frottaient délicieusement contre elle, par le mouvement naturel de leurs corps pénétrés avec force par les tentacules dela slime. Nisha ressentait, littéralement, la sensation d'être sucée par deux bouches, de pénétrer deux culs et deux vagins, tout en caressant en même temps une bonne partie de leurs jambes et de leurs bras. C'était tout simplement exquis, car tout était ressenti en même temps. Kriviel avait du mal à faire la différence, car tout se mélangeait, mais se sentir prise dans un tel maelstrom de délicieuses sensations liées au sexe, était en soit une expérience qu'elle se considérait chanceuse de vivre. Le procédé l'ayant transformé en slime n'ayant pas été du fait d'une autre slime, mais d'une machine, Kriviel avait étonnament conservé sa personnalité originelle, et c'était donc bien elle qui se trouvait à contrôler ce nouveau corps.
La jeune slime, en parallèle de contrôler ses tentacules, était aussi en train de sucer et malaxer avec ses mains, les seins de sa maîtresse, pour qui elle ressentit une soudaine poussée d'attirance. La cyprine qu'elle récupérait de l'intimité de Nisha était délicieuse, mais celle de sa nouvelle maîtresse lui sembla clairement comme un millésime supérieur, si l'analogie pouvait s'appliquer dans ce cas. Kriviel était en train de les baiser, et de les baiser bien fort. A mesure que l'excitation de la slime augmentait, la grosseur de ses tentacules semblait progressivement suivre. Kriviel leur avait donné une belle taille au début, mais à présent qu'elle était en train de les pénétrer, elle était plus à même de sentir les limites que les corps des deux femmes pouvaient endurer, et pu donc sentir instinctivement qu'elles pourraient supporter de plus gros engins défonçant leurs orifices intimes.
Kriviel, avec ses deux tentacules se fourrant dans les bouches de Mélinda et Nisha, commença à enchaîner les gorges profondes. Ce qui était merveilleux avec le slime de Kriviel, c'était qu'il n'empêchait nullement l'air de passer en quantités suffisantes, dans les gorges de ses partenaires, et ainsi ne les étouffait pas. La jeune Slime ne ménageait donc pas leurs belles bouches d'amour, qui d'ailleurs suçaient ses tentacules avec une envie qui faisait plaisir, elle sentait les dents mordiller ses tentacules, leurs langues chaudes et humides danser dessus, et les parois de leurs gorges se serrer instinctivement contre alors qu'elle forçait le passage.

C'est environs à ce moment là que Kriviel sentit la jolie queue, toute touffue, de Nisha, se fourrer dans on intimité, et s'y enfoncer sans aucune difficulté. Kriviel avait adoré la sentir tout à l'heure s'enrouler autour de sa taille, appréçiant surtout le contact de ses poils tous doux contre son slime, alors la sentir dans son intimité toute sensible...haussa encore  d'un très gros cran son excitation. Elle y répondit instinctivement, en enfonçant d'un coup puissant ses tentacules pénétrant leurs intimités respectives, au plus profond possible sans les blesser, faisant ainsi rebondir subitement leurs corps. Kriviel se mit alors, vraiment, à les baiser. Leurs culs, surtout, étaient appellés à souffrir, car peu à peu la jeune slime se mit à augmenter l'épaisseur des tentacules les pénétrant, écartant ainsi leurs petites rondelles, presque au point qu'un poing s'enfonce en elles.

N...Gniiiiiiiiii....Aaaaaaaaah !!!!!

Toujours la tête fourrée entre les seins de maîtresse, Kriviel déplaça toutefois ses mains pour aller pincer, et malaxer, les fesses de Mélinda, les écarter entre autres pour pleinement faciliter les va et viens de son énorme tentacule, qui était en train de lui défoncer son mignon petit cul. Kriviel continua ainsi pendant de longues minutes, alternant des fois l'emplacement de ses mains sur le corps de Nisha, qu'elle continuait de frotter dans son dos, puis elle sembla accélérer une dernière fois, donnant de vrais coups de piston rapides, car elle était proche de jouir. Au sein des tentacules de Slime, transparents, il était possible de voir des filets d'un liquide blanchâtre se former, et s'approcher de plus en plus des bouts, à la manière du sperme remontant progressivement depuis des testicules...et après un dernier coups de butoir où Kriviel pénétra les deux femmes au plus profond possible...elle jouit.
Kriviel se tendit, et sembla presque hurler de plaisir, alors que ses tentacules tressautèrent, lâchant tous ensemble des litres et des litres d'un semblant de sperme. Ce n'en était pas, mais ça en imitait la texture un peu collante, le goût, et la chaleur. Kriviel inonda ses deux partenaires de sa semence pendant un longue minute où elle jouit intensément, leurs vagins et leurs culs, ne pouvant contenir une telle quantité de sperme, en laissèrent filer sous la forme de belles flaques au sol, tandis que des filets débordèrent de leurs lèvres, car il était impossible de tout avaler tant le flot, continu, était important.

Oooooooh...

Kriviel sembla ensuite un peu s'apaiser, elle retira ses tentacules de leurs bouches, pour les laisser respirer et gérer le grosse quantité de sperme qu'elles avaient du avaler. Les deux femmes avaient toutefois le bas de leurs visages, leurs cous et leurs poitrines, couvertes de sperme. Quand aux autres tentacules, Kriviel réduisit leurs épaisseurs, mais continuait à les maintenir dans leurs corps chauds, et à les remuer tout tendrement. La queue de Nisha, quand à elle, était toute trempée par la cyprine que la jeune Slime n'avait pas manqué de laisser s'échapper en ayant son orgasme.
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3473



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #20 le: Janvier 22, 2016, 02:32:54 »

Kriviel était en train de découvrir le plaisir suprême et absolu qu’il y avait à être une Slime, et à pouvoir simultanément coucher avec plusieurs personnes. Et Mélinda, elle, découvrait toute la joie qu’il y avait à faire l’amour avec une Slime. En réalité, la vampire adorait les Slimes, et le fait que ces derniers aillent une valeur marchande très élevée était tout à fait logique. Kriviel les pénétrait, et les deux femmes étaient tout autant excitées qu’elle. Mélinda, pour être honnête, avait toujours rêvé d’avoir une Slime, et avait déjà mené des études et des recherches en vue, soit d’en capturer une, soit d’en fabriquer. Des échecs multiples, et, alors qu’elle s’était attendue à devoir juste coucher très occasionnellement avec des Slimes, voilà que Kriviel lui tombait droit dessus ! Un magnifique cadeau, à tout point de vue, qui ne pouvait que ravir Mélinda au plus haut point. Elle se laissa donc pénétrer avec joie, sentant les mains trempées et fraîches de Kriviel malmener son petit cul, la faisant hurler et couiner, des bruits étouffés à travers les tentacules aqueux qui la labouraient.

Nisha, elle, observait avec amusement, par-dessus l’épaule de Kriviel, la vue de sa queue caudale, qui était visible à travers la « peau » de Kriviel, et qu’on pouvait donc voir se déplacer dans tous les sens, telle une espèce de petit serpent duveteux et tendre. Et tous finirent par jouir, dans des cris de plaisir, leur fluides intimes circulant à travers les tentacules pour disparaître dans le corps de Kriviel, qui alla ensuite les relâcher.

Épuisée après une telle pénétration, Mélinda respirait lourdement et profondément, et cligna des yeux, en voyant combien Kriviel semblait heureuse.

« Ohhh... »

La vampire lui sourit, et s’approcha de Kriviel, venant caresser doucement son ventre, et l’embrassa ensuite sur les lèvres.

« C’était bon, hein ? Tu avais une grosse faim, ma belle... Ici, tu pourras te rassasier autant que tu le souhaites... »

Mélinda sourit à nouveau, et serra Kriviel contre elle, passant ses bras autour de son dos, venant ainsi lui faire un câlin. Elle pouvait sentir la peau flasque et liquide de la Slime, glissant contre son corps, amenant Mélinda à frissonner à ce contact. La jeune femme caressa ensuite les cheveux de la femme.

« Es-tu heureuse d’être mon esclave, Kriviel ? Avec moi, tu n’auras jamais faim, et tu seras toujours heureuse... »

N’était-ce pas une offre alléchante ?
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 887

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Janvier 23, 2016, 01:53:30 »

Kriviel, après avoir absorbé une dernière fois la cyprine des deux femmes, qui avaient joui en même temps qu'elle, se sentit cette fois pleinement rassasiée. Oh si elle avait été gourmande, elle aurait pu continuer à les baiser toutes les deux durant des heures, mais elle s'était rendue compte que pour une première fois...et bien elle avait eu un peu du mal à se contrôler, et elle pu bien sentir que pour Nisha et Mélinda l'expérience avait été quelque peu éprouvante, bien que délicieuse. Kriviel avait tout particulièrement défoncé leurs culs respectifs, en remuant rapidement et longuement de très gros tentacules, et si elles avaient apprécié au final, Kriviel se disait que pour la prochaine fois...elle y irait un peu plus progressivement.

Mais cela n'empêcha toutefois pas sa maîtresse, dont les seins tendus étaient couverts de la semence de Kriviel, de venir de blottit contre elle pour lui faire un câlin, et lui affirmer qu'elle serait heureuse ici et n'aurait jamais faim. Après quelques brèves secondes d'hésitation, Kriviel lui rendit volontiers son câlin, ses bras frais et humides s'enroulèrent dans le dos de la vampire, et leurs corps se collèrent. Kriviel sembla particulièrement apprécier de sentir sa propre semence couvrant par endroits de le corps de Mélinda, un peu comme si l'esclave avait marqué sa maîtresse, dans un surprenant échange des rôles le temps d'une partie de jambes en l'air.

O...oui maîtresse...très heureuse. Mon ancien maître me battait, et m'insultait, vous...vous êtes gentille, et toute belle.

Kriviel sembla frissonner à ce câlin, ou tout du moins son Slime réagissait-il naturellement à la présence de ce corps chaud, de cette belle femme nue. Du fait de sa nouvelle condition, Kriviel n'était plus vraiment sujette à la fatigue, ou à l'essouflement. Elle avait été appaisée d'avoir pu jouir autant, et de façon aussi intense, mais sa maîtresse toute nue était contre elle, et lui caressait ses tentacules aqueux mimiquant son ancienne chevelure. Il en fallait peu, et bien moins que ça, pour éveiller la libido d'une Slime, qui avait passé les derniers jours à ne pas savoir comment apaiser sa faim. Et puis, maîtresse Mélinda, avec son beau visage, ses jolies lèvres, et son corps bien proportionné, ne pouvait que la séduire. Il y avait aussi son attitude, décomplexée vis à vis du sexe, et en même temps semblable à une mère aimante, en bref, c'était un tout qui l'attirait grandement.
Il en était un peu de même pour Nisha, mais cette dernière avait semblé moins apte à récupérer après la triple pénétration intense de Kriviel. La Slime n'avait pas ménagé son cul surtout, et il était probable que la  belle hybride aie du mal à s'asseoir pendant quelques temps.

M...maîtresse...haaaaa...

Kriviel se sentait clairement gênée d'avoir déjà de nouveau envie de baiser, mais ses instincts de Slime étaient ce qu'ils étaient...si elle avait la possibilité immédiate de se nourir, son corps la poussait à le faire.

Oh j'ai encore envie...vous...vous êtes si désirable...niaaaaa...
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3473



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #22 le: Janvier 23, 2016, 02:27:43 »

« Je ne te manquerais jamais de respect, ma puce, ni d’amour… »

Pour les insultes, en revanche… Ça, Mélinda le conservait pour elle, mais elle était sûre, que, tôt ou tard, Kriviel adorerait se faire insulter par elle. Pour l’heure, les deux femmes se câlinaient, et Nisha, effectivement, était épuisée. Être une simple spectatrice ne la dérangeait pas. Mélinda, de son côté, était perturbée par le fait qu’elle ne sentait pas l’excitation sanguine de Kriviel, mais, même malgré ça, elle savait que la Slime n’en avait pas encore fini. Elle était maintenant une créature de pure sexe, et Mélinda sentit à la manière dont la Slime remuait et se tendait, qu’elle avait encore envie de sexe… C’est ce qu’elle finit ainsi par dire, en relevant la tête, et la vampire sourit lentement.

Sa main vint se déplacer pour caresser doucement ses lèvres, glissant dessus.

« Oui… Toi aussi, ma douce… »

Mélinda s’écarta alors d’elle, mettant fin à l’originale et très agréable sensation de son corps. Kriviel avait un corps liquide, ce qui faisait que, tout en étant relativement solide, sa peau s’enfonçait contre la sienne, le tout en restant une peau fraîche et très agréable. C’était, donc, une sensation magnifique. La vampire s’écarta donc en souriant, juste de quelques centimètres, avant d’aller embrasser Kriviel fougueusement, retournant poser une main sur ses cheveux tentaculaires, l’autre allant se crisper sur l’une de ses fesses.

« Hmmmm… »

La langue de Mélinda s’enfonça dans la bouche de la Slime, jouant avec la langue liquide de Kriviel. Kriviel avait concentré tellement de son liquide sur sa langue qu’elle en devenait solide, ou, en tout cas, très difficile à enfoncer. Pendant un certain temps, les deux femmes s’embrassèrent donc, le corps de Mélinda revenant se plaquer contre le corps de Kriviel. Contrairement à Nisha, la vampire avait, non seulement plus d’expérience, mais aussi une constitution plus solide, ce qui lui permettait donc de continuer à jouer avec sa belle Slime… Et, outre ça, il y avait aussi le fait qu’elle couchait avec sa Slime ! C’était l’un de ses grands fantasmes qui se réalisaient, comme celui qu’elle avait accompli le jour où elle avait tenu entre ses bras Edessa, alors que sa belle succube n’était encore qu’un beau petit bébé. Après sa succube personnelle, Mélinda avait maintenant sa belle Slime personnelle.

Quelle chance !

Elle l’embrassait donc avec amour, comme pour sceller à nouveau leur union, et appuya un peu sur les fesses de Kriviel, faisant descendre sa main sur le haut de sa jambe, et s’en servit pour l’inciter à s’enrouler autour d’elle, ses belles jambes bleuâtres venant ainsi s’entortiller autour du bassin de Mélinda. La vampire rompit donc brièvement son baiser, le temps de l’embrasser à nouveau, et remonta encore sa main, pour la poser, à nouveau, sur le beau petit cul de Kriviel. Elle l’embrassa donc, de nouveau, en soupirant de plaisir.

Kriviel se retrouva finalement contre le mur, laissant un peu de slime dessus, et Mélinda rompit alors le baiser, en maintenant la femme contre elle, les bras de Kriviel enroulés autour de sa nuque.

« Je t’aime, ma Kriviel… »

Mélinda se concentra, et Kriviel put alors sentir, contre son bassin, une tige de chair qui venait d’apparaître… Le phallus de Mélinda venait de sortir de son corps, son hermaphrodisme venant de s’affirmer… Et, en lui souriant, Mélinda l’embrassa à nouveau… Puis la pénétra, enfonçant son membre en elle.

« Hmmmmmmmmm… !!! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 887

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Juin 18, 2017, 09:54:03 »

La nouvelle maîtresse de Kriviel répondit très favorablement à la demande de sa slime, à savoir si elles pouvaient continuer à faire l'amour. Kriviel se sentait présentement mieux, débarassée en grande partie de cette sensation de faim continue qu'elle avait ressenti depuis sa transformation. Il lui faudrait encore un peu de temps pour pleinement accepter sa condition mais...et bien avait-elle seulement le choix ? Et puis, plus elle découvrait les possibilités de son nouveau corps, et plus elle semblait y prendre goût. Se transformer ainsi à volonté, c'était quelque peu grisant, mais elle n'avait pas pu le faire jusque là faute d'énergie, faute de nourriture...faute de sexe.
Faire l'amour était pour elle autant un plaisir qu'une nécessité, et elle avait absolument adoré faire usage de ses tentacules pour pénétrer passionnément sa maîtresse et sa servante, même si la Neko allait désormais d'avantage se reposer après l'intense triple pénétration qu'elle avait subi de la part de Kriviel. Mélinda en revanche se colla de nouveau à sa jolie slime, venant l'embrasser en la plaquant progressivement contre le mur. Une main dans ses "cheveux", l'autre sur ses jolies fesses, Kriviel se sentait langoureusement embrassée et y répondait avec passion, tout en se serrant elle même contre le corps de sa maîtresse. Mélinda était à cet instant presque aussi mouillée que si elle sortait d'un bain, car le slime de Kriviel déposait naturellement sur la peau qui entrait en contact avec des gouttes d'une eau à température légèrement tiède.

Kriviel se laissa volontiers embrasser par sa maîtresse, et le lui rendit fort volontiers. Maîtresse Warren la plaqua alors contre l'un des murs de la pièce, puis la souleva doucement, en posant alors ses deux mains sur le joli cul de la slime, la maintenant ainsi légèrement en l'air. Kriviel bien sûr entreprit d'enrouler ses jambes autour du bassin de sa maîtresse, qui lui déclara l'aimer.

Oh maîtresse...

Le slime qui composait Kriviel réagissait à son état d'excitation en hausse, augmentant en température, et devenant légèrement plus collant, ce qui s'avéra pratique pour que kriviel puisse se maintenir dis au mur sans que sa maîtresse aie trop à forcer pour la soulever. Et à ce moment précis, Kriviel sentit un gros mat de chair apparaître depuis l'intimité de sa maîtresse. Hermaphrodite, elle possédait un sexe d'une belle taille, qu'elle orienta délicatement vers l'entrée de l'intimité de Kriviel. La jeune slime poussa un long cri de plaisir quand sa maîtresse la pénétra.

HAAAAAAAAAN  ! HAN OUIIIIIIIII !!!!!

Kriviel commençait à intégrer le fait qu'ici elle n'aurait pas à se sentir gênée, et elle laissait avec plaisir sa maîtresse s'enfoncer en elle. Indéniablement, se glisser dans l'intimité d'une slime serait pour Mélinda une expérience unique. De par la nature translucide du corps de Kriviel, elle pourrait clairement voir son sexe aller et venir dans le slime, mais surtout, l'intérieur de Kriviel allait s'occuper de son sexe comme jamais elle ne l'aurait senti. Chaque centimètre carré du sexe qu'elle enfonçait en elle était massé par le slime, qui réagissait instinctivement à ce tube de chair qui finirait par cracher du sperme, soit de la nourriture pour Kriviel. Son intimité massait donc intensément le sexe de Mélinda, qui se trouverait dans un slime délicieusement chaud, humide, mais surtout bien serré, d'une façon qui n'était pas sans rappeler l'étroitesse du'une intimité vierge.

M-MAITRESSSSSE !!!!

Kriviel retourna alors embrasser, langoureusement sa maîtresse. Sa langue d'ailleurs se multiplia en plusieurs à l'intérieur de la bouche de Mélinda pour lui offrir un baiser vraiment hors norme, où l'intérieur de ses joues, ses dents, gencives, et sa propre langue, seraient stimulées en même temps par une bonne dizaines de celles de Kriviel. La jeune créature pendant ce temps fit agir son slime, afin de se transformet quelque peu. Concrètement, son slime s'étendit à partir des cuisses pour entourer peu à peu le corps de Mélinda, d'une zone allant de son bassin à ses cuisses. Mélinda pourrait sans problèmes continuer son mouvement de va et viens, et aurait toujours l'impression d'enfoncer son sexe dans une chatte délicieusement étroite, mais elle commencerait à baigner dans le slime. Ses belles testicules seraient massées et, bien entendu, ses adorables fesses écartées pour que du slime puisse se faufiller dans sa croupe et la sodomiser.
Les joies de faire l'amour à une slime !
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3473



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #24 le: Juin 19, 2017, 01:01:41 »

Mélinda allait faire découvrir à Kriviel les joies de l’amour, les plaisirs infinis du sexe, et elle savait que, en retour, Kriviel allait lui montrer la joie immense qu’il y avait à coucher avec une Slime. Cette joie, Mélinda la ressentit dès qu’elle s’enfonça en elle. La chatte d’une Slime était très particulière, à l’image de son corps, et la vampire frémit en s’enfonçant dans ce bac d’eau spécial, sentant la texture interne de la Slime se recouvrir sur son sexe, ne l’entravant pas, mais lui donnant l’impression de baigner dans un délicieux liquide amniotique. Du fait de sa position, elle ne pouvait pas le voir, mais, vu de l’extérieur, on pouvait bel et bien avoir un aperçu de sa queue, qui remuait dans le corps de la Slime. Kriviel se crispa contre elle, gémissant longuement, et offrit à Mélinda un baiser très particulier.

En sentant les langues de Kriviel se multiplier pour recouvrir sa bouche, gonflant ses joues, Mélinda mordilla les lèvres de Kriviel nerveusement, et crispa ses mains sur ses fesses, malaxant son beau petit cul, sentant ce dernier se durcir, tout en pouvant enfoncer ses griffes dans son slime. Sa queue la faisait frémir, se durcissant encore, la stimulant, et elle continua à remuer, prenant sa belle Slime, en lui faisant découvrir le plaisir immense que le sexe pouvait procurer, à elle qui n’y connaissait rien, et qui découvrait tout ce monde.

« Hmmmm... Haaaaa... !! »

Ce n’était qu’un début, car Kriviel continua à user au mieux de ses facultés. Ainsi, Mélinda sentit le slime la recouvrir progressivement, s’enroulant tout autour de son bassin. Une sorte d’agréable gelée bleuâtre qui la fit frémir quand elle la sentit venir sur ses testicules, les englobant, avant de se rapprocher ensuite de ses fesses, écartant ces dernières pour se poser sur sa croupe, et s’engouffrer ensuite dans son fondement.

« Hooooo... Ma petite Kriviel, hmmm... Tu maîtrises tes capacités très vite, maintenant... Tu le comprends, h-hein ? Tu... Tu es désormais faite pour le s-sexe ! »

Et, après avoir dit ça, Mélinda retourna l’embrasser fiévreusement, sentant à nouveau les multiples langues de son amante s’enrouler autour d’elle. Elle amplifia l’intensité de ses coups de reins dans la foulée, n’épargnant rien à la jeune femme.

« Vas-y, hmmm... Ma chérie, haaa... En-Génère un tentacule, et... Enfonce-le moi dans... Hmmm... Haaaaa... »

Était-il vraiment nécessaire de le préciser ? Vu la manière dont Mélinda se tortillait sur place en sentant le slime écarter et dilater ses parois anales, le choix était évident ! C’était bien évidemment une sodomie qu’elle souhaitait !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 887

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #25 le: Décembre 13, 2017, 11:58:56 »

Kriviel, à ce stade, se laissait guider par ce que ses nouveaux instincts lui dictaient de faire.  Elle n'avait concrètement pas encore un contrôle complet sur ce qu'elle était en train de faire avec son nouveau corps, mais ça lui venait naturellement, comme suivre le courant d'une vague. Les possibilités de transformation de la jeune slime grandissaient à mesure qu'elle faisait l'amour, et qu'elle récupérait de cette délicieuse énergie stockée dans les fluides intimes de sa maîtresse. Elle ne savait pas "exactement" comment ça fonctionnait, mais c'était ce que Mélinda lui avait expliqué, et ce que Kriviel ressentait semblait plutôt bien y correspondre. Il était indéniable qu'il faudrait encore à la jeune slime un temps d'adaptation, pour pleinement se faire à son nouveau corps...mais une chose était certaine, elle sentait qu'elle allait se plaire ici.

Hmmmm...H-Haaaaaa..!!!!

Plaquée férocement contre le mur, Kriviel était cette fois en train de se faire baiser. C'était un plaisir tout autre qu'elle expérimentait cette fois, après avoir longuement utilisé des tentacules pour pénétrer sa nouvelle maîtresse ainsi que sa servante, qui s'était maintenant eclipsée pour se reposer, elle était maintenant en train de recevoir en elle un sexe assoiffé. Kriviel pouvait le "sentir" instinctivement, maîtresse Mélinda approchait un peu plus de l'orgasme à chaque fois qu'elle remuait, à chaque mouvement de va et viens, chaque frottement du slime contre ce sexe. Kriviel de son côté avait commencé à étendre son slime depuis ses jambes, qui s'étaient enroulées autour du bassin de Mélinda, pour recouvrir la totalité de cette zone, du bas de son ventre jusqu'au milieu de ses cuisses. Elle fut donc dans une très bonne "position" pour répondre favorablement à la demande que maîtresse ne parvint pas correctement à formuler, mais qu'elle comprit. Son slime avait commencé à malaxer ses fesses, et à délicatement titiller l'entrée de son anus, tout en continuant de gonfler, formant une masse gélatineuse épaisse et chaude sur tout le bassin de Mélinda. A l'intérieur de ce slime à la texture de gélatine, une masse plus solide, plus dense se constitua alors, prenant la forme d'un tentacule à l'extrémité phallique, qui alla taper contre la petite rondelle serrée de Mélinda.
C'était concrètement ce qu'on pouvait appeller un "gros engin", de plusieurs centimètres de diamètre (l'équivalent d'une canette de soda). Cela pouvait sembler gros, mais Kriviel, qui était retournée embrasser Malinda avec ses multiples langues, qui innondaient sa bouche et commençaient doucement à se faufiler dans sa gorge, ne ressentit pas la moindre peur, seulement une vague d'excitation chez sa maîtresse. Alors, tandis que Mélinda continuait de remuer, nullement gênée par le slime qui la laissait se mouvoir, Kriviel fit s'enfoncer son tentacule, écartant bien les parois anales de la vampire. Si elle avait pu le voir, Mélinda aurait vu alors son anus bien ouvert, écarté, alors que le tentacule assez transparent se frayait un chemin au plus profond possible de son cul, avant de commencer à remuer frénétiquement.

Kriviel, qui n'avait plus vraiment besoin de ses mains pour se maintenir contre Mélinda, les posa alors sur ses seins, venant les pincer. Elle continuait en même temps à l'embrasser, une bonne dizaine de ses langues se fourraient dans la bouche de sa maîtresse, jouant avec la sienne, mais surtout s'aventurant pleinement dans sa gorge. Quand à son sexe et bien...il n'était pas en reste. En plus de mimer à la perfection une chatte très étroite, le slime "massait" aussi instinctivement cette verge, la pompait presque pour ainsi dire, sans nul doute dans l'optique de draîner le sperme tant attendu par la slime. Elle en faisait décidément bien voir de toutes les couleurs à sa maîtresse, qui pour sa part...ne semblait vraiment pas détester le fait de coucher avec une slime, surtout maintenant que Kriviel commençait peu à peu à utiliser ses capacités. Et ce n'était là qu'un début...
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3473



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #26 le: Décembre 14, 2017, 02:04:31 »

Avoir une Slime à soi, c’était un fondamental quand, comme Mélinda, on aspirait à être une esclavagiste de renom. Et Kriviel était décidément une perle rare ! Mélinda l’avait pour elle toute seule, et était en droit de se demander si elle allait réussir à tenir le rythme, tant Kriviel était gourmande ! Découvrant ses facultés de Slime, la créature bleuâtre était en train d’exciter Mélinda comme rarement auparavant, promettant à cette dernière une sacrée séance de baise. Outre la satisfaction de son propre ego, Mélinda était surtout excitée comme une puce à l’idée de le baiser, et de se faire baiser en même temps. Sa queue s’enfonçait dans l’intimité de la femme, et elle sentit rapidement la « peau » de Kriviel se serrer sur son sexe, formant comme une sorte de pompe, ou de ventouse, qui aspirait son sexe, avant de le relâcher, et de l’aspirer à nouveau.

En fait, plus le temps passait, et plus Mélinda perdait le contrôle de la situation. Ses mains serraient les hanches de la femme, s’enfonçant dans le liquide, et elle écarquilla les yeux en sentant un tentacule énorme lui marteler le cul. Le tentacule aqueux s’enfonça progressivement en elle, formant de l’eau qui s’intensifia et remplit son fondement, l’écartelant sur place. Elle sentit, autour de ce tentacule, des espèces de pattes se former sur ses fesses, en appui, ressemblant à des pétales. Le bourgeon phallique la pénétra ensuite rudement, donnant de solides coups, qui la firent même tourner de l’oeil pendant quelques secondes, surtout quand elle sentit les langues de Kriviel tournoyer contre la sienne, et s’enfoncer dans sa gorge. Les griffes de Mélinda jaillirent de ses mains, et entaillèrent le corps de la Slime.

« Hmmmmmmmmmm... !! »

Il y en avait de partout ! C’est ça qu’elle aimait chez les Slimes. Ils pouvaient vous prendre de partout. Sa bouche, ses fesses, ou sa verge, et même ses seins... Kriviel était en train de comprendre les potentialités infinies de son corps, et Mélinda se serra encore, grognant en sentant le corps de Kriviel s’aplatir de quelques centimètres contre le mur, provoquant de multiples bruits de claquements spongieux.

« Hnnnnn... Mmmmhmmmm... !! »

Mélinda cligna des yeux, et grogna une nouvelle fois. Sous ce rythme intense, même elle rendit les armes... Et, dans un grand soupir, mordant les langues de Kriviel, se mit à jouir copieusement. Le spectacle était très fascinant à voir, car, à travers la peau translucide de Kriviel, on put voir la queue de Mélinda, toute serrée, se mettre à cracher d’épaisses quantités de foutre, le sperme giclant dans l’eau, formant des tâches en suspension qui s’étalèrent petit à petit, tandis que la vampire, inlassablement, continuait à se relâcher.

« HMMMMMMMMMMMM... !! »

Oh, oh, que c’était bon ! Elle sentait le corps de Kriviel aspirer ce sperme, et le corps liquide de Kriviel était tellement adhésif que Mélinda sentait son corps se fusionner littéralement au sien, son ventre disparaissant à l’intérieur, l’eau la recouvrant petit à petit...

*Dieu, que c’est bon, bon sang !!*
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags: slime  yuri  
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox