banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 5 6 [7]
  Imprimer  
Auteur Sujet: [Fin] Un mariage à Edoras [PV Shunya]  (Lu 8016 fois)
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 658


Princesse d'Edoras


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #90 le: Septembre 28, 2016, 08:28:57 »

Si belle, sa femme était si belle comme ça ! Ses petites oreilles pointues à travers ses cheveux, son corps doux, sa longue queue dans son dos, si en terranide, elle était belle, en furry, elle serait un objet de pure fantasme ! La reine n'avait pas tardé à s'enfoncer en elle, sentant sa queue si confortablement serrée en elle. Elle en ronronnerait très longtemps à se sentir comme ça. Hinata gardait ses mains sur ses hanches en continuant de la prendre, ne pouvant quand même pas s'empêcher de passer la main sur son corps, partout, tant de douceur. Elle avait beau ne pas être vraiment poilue pour le moment, elle n'en restait pas moins douce.

« Mrrraaaaw ! »

Elle aimait se pencher sur elle, frottant le bout de son nez sur son dos, la caressant d'une façon bien originale. Ses petits couinement l'excitait bien, ne faisant que rendre cela encore meilleur, elle voulait lui faire l'amour toute la nuit, cela ne sera pas un souci comme ça. Sa longue et épaisse queue poilue s'entourait autour d'elle, ne faisant que la satisfaire plus encore.

« Nyyyyaaa, j'aime quand tu me caresses, mrrrraaaaa ! »

C'était tellement doux ! Han pourrait se laisser caresser par cette queue très longtemps, oh ça oui ! Avec cette mouille le long de son entrejambe... elle aurait presque envie de cesser cela pour aller la lécher, se demandant si le goût allait changer lui aussi ? Mais plus tard, pour le moment, Hinata continuait de prendre ce cul ô combien délicieux ! Se penchant sur elle, elle profita pour murmurer quelque chose à son oreille afin de lui rappeler plus ou moins le but de cette nuit...

« Après... je compte bien continuer à te faire l'amour par-devant... Nyaaaan, tu dois être, huuum, si belle comme ça aussi ! »

L'imaginé gêner pendant qu'elle se fait prendre, oh cela doit valoir tous les sacrifices du monde ! Quitte à continuer la méthode sauvage terranide, autant y aller jusqu'au bout. Sentant que la sauce serait prête dans quelques instants, elle tenait bien les hanches de sa femme, donnant quelques instants de repit en se reculant un peu avant de donner des coups de reins à gogo ! Hinata la tenait car sans ça, elle aurait pu se décrocher de sa place !

« Nya ! Nya ! Nya ! Nya ! Nyaaaa ! Nyyyyaaaaan ! »

Comme c'était bon, si bon ! Hinata finis par jouir en restant collée contre elle, prenant un plaisir hors norme entre chaque jet de foutre en elle. Tellement délicieux ! Tout son corps vibrait de plaisir contre sa femme. Elle s'en détachait d'elle pour mieux venir se blottir contre elle, se frottant contre elle, venant lécher sa joue avec sa petite langue râpeuse, elle était si douce, elle sentait si bon. La poitrine de la reine vibrait de plaisir, après le moment sauvage, un peu de tendresse. Sa queue de neko remuait doucement dans son dos pendant que la reine chatte savourait sa kitsune d'amour.

« Nyyya... je t'aime ma renarde d'amour. Repose-toi un peu chérie... après ça, je compte bien voir si nous pourrons avoir de jolies petites chattes ou de belles petites renardes dans moins d'un an, hihi. Ou des chattes renardes ? Le mélange serait possible ? »

Vraie question sauf qu'elle s'en fichait aussi un peu. Elle savait que même avec la meilleure volonté du monde, si Shunya tomberait enceinte, ce sera un enfant banal, pas neko, pas kitsune, juste humain. M'enfin, ce ne sera pas plus mal. La reine continua de savourer les caresses dans les deux sens, celles qu'elle donnait, celles qu'elle recevait.
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 230



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #91 le: Septembre 29, 2016, 09:56:52 »

Hinata termina cette séance en jouissant en elle, et leurs corps se retrouvèrent étalés sur le sol, la Reine venant tendrement la lécher, frottant son corps contre le sien. Épuisée, Shunya reprenait ses forces, soupirant profondément. Le sexe était un acte aussi délicieux qu’épuisant, et, sous cette nouvelle forme, la guérisseuse n’était pas encore habituée à son corps, ce qui faisait qu’elle se devait de reprendre son souffle. Hinata restait lovée contre elle, frissonnant lentement tout contre son corps. Shunya se mit à sourire, et entendit ensuite cette dernière lui demander si elles auraient des enfants hybrides. Shunya lui sourit donc, et sa main caressa son visage. Elle ne comptait pas lui mentir sur ce point, et répondit sans ambiguïté :

« Ce n’est pas possible, Hinata. En fait... Je pense même que ces transformations sont assez dangereuses pour avoir des enfants. Il ne faudra pas en abuser, et je ne devrais pas en faire quand je serais enceinte. »

C’était elle la spécialiste. Pendant ses années de formation, elle avait suivi des cours de gynécologie, et, même si elle ne s’était pas spécialisée là-dedans, elle se rappelait des bases. Tous les produits améliorant la libido, ou permettant de se transformer, étaient tous, à des degrés différents, incompatibles avec une grossesse. Ceci expliquait notamment pourquoi des femmes de même sexe avaient du mal à avoir des enfants. C’était tout simplement contre-nature, car une femme hermaphrodite n’aurait jamais un sperme aussi pur qu’un homme. Depuis que Shunya savait qu’elle allait se marier, elle s’était longuement renseignée sur cette question. C’était un grand sujet de préoccupation tekhan, car l’État tekhan n’avait plus assez de bébés pour renouveler son espèce. Le constat s’était fait l’année dernière, quand la comparaison entre le nombre de naissances et le nombre de décès avait été négatif. Le taux de natalité était devenu inférieur au taux de mortalité, et, malgré toutes les études faites, personne n’avait réussi à trouver un moyen de lutter contre cette stérilité, qui touchait presque deux couples sur trois, et dont les raisons étaient très diversifiées.

En conséquence, Shunya ne comptait rien prendre qui risquait de défavoriser la naissance de ses bébés. Qu’elle se transforme ici était exceptionnel, mais, lorsqu’elle sera enceinte, elle ne jouera plus avec son corps.

Comme pour changer de sujet, Shunya renversa soudain Hinata, se dressant au-dessus d’elle, et alla lui lécher le visage.

« Mais n’espère pas t’en sortir si facilement pour ce soir, petite coquine... Tu vas me faire l’amour jusqu’à ce que le soleil se lève, Hinata ! C’est comme ça, et pas autrement, alors tu as intérêt à être forte ! »

Shunya se mit ensuite à califourchon sur elle, lui souriant gentiment, et massa tendrement ses seins avec ses mains, les palpant amoureusement, pinçant les tétons en se mordillant doucement les lèvres.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 658


Princesse d'Edoras


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #92 le: Novembre 03, 2016, 08:53:07 »

C'était à prévoir, autant qu'elle savait qu'une modification temporaire n'allait en rien affecter ses bébés – même si l'idée d'avoir des bébés kistunes ayant leurs ADN à elles étaient tentant – c'était comme les hommes/femmes qui changeaient de sexe, c'était plus ou moins réussi mais leur ADN reste leur sexe de base. Mais d'apprendre que jouer avec ce genre de chose pouvait être dangereux, cela avait presque coupé l'envie d'Hinata, presque. Elles sont dans un endroit où le sexe reste la plus grande des priorités, d'autant plus que cet endroit est un temple de la magie rose, pas à proprement parlé mais vue la magie rose ambiante, peut-être que cela évitait divers problèmes quand on est enceinte ou autre ? Il faudrait demander à Raku mais ce n'était pas le moment. Surtout quand sa femme la repoussait pour mieux la chevaucher en caressant son corps, ce qui avait pour effet de la faire ronronner.

« Mrrrraw, je te ferais l'amour, nyyaaa.... jusqu'à tomber, hum, de sommeil... Mrrrraaaaw, ma Shunya-nya... »

Elle était belle, même avec ses petites oreilles oranges, son air malicieux, son petit côté coquin, ses douces caresses... Elle ne savait pas si c'était sa peau qui était plus douce ou son sens du toucher qui l'était plus ? Peut-être un peu des deux mais elle aimait la sentir la caresser la poitrine, même quand elle y mettait un peu plus de pincement, ça restait agréable. Sa queue était excitée, tapant entre ses fesses, elle sentait cette queue touffue non loin de son sexe et ça l'excitait. Là, Shunya n'était qu'une kitsune banal, oreilles et queue n'étaient que les choses les plus visibles chez elle mais en kitsune furry... Holala, elle sera la plus belle de toutes les femmes ! De toutes les kistunes ! Hinata tendait les bras pour l'attirer contre elle sa poitrine s'écrasant contre la sienne alors qu'elle l’embrassait avec passion en la câlinant.

« Nyaaaa, fais-moi l'amour chérie... Baise-moi, allez ! Je n'en peux plus de te voir aussi beeeelle, nyyyaaan ! Ma queue est en feux et j'ai... j'ai envie... je veux te rendre heureuse avec ma queue ! Nyyyan, peu importe le trou, choisi ce qui te plaît. J'ai beaucoup... beaucoup d'énergie à revendre, mon amour, alors toi aussi... soit forte ! »

Déjà que là, elle avait de l'énergie à revendre pour tenir cette nuit alors une fois la potion bu entièrement et que toutes les deux seront des furrys neko et kistune... Hinata va tenir trèèèèèèèès longtemps ! Les kistunes, c'était sa came alors c'était logique qu'une fusion de sa femme et de ses ravissantes créatures la fasse tenir toute la nuit. Rien que de l'imaginer elle et sa fourrure toute douce, de la sentir contre elle sous cette forme, ça rendait sa queue plus dure encore !!!

« Mrrrraaaaaaw... »

Elle ronronnait comme une petite folle...
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 230



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #93 le: Novembre 06, 2016, 05:37:27 »

Comme bien des Edorassiens, Hinata avait une pasison immodérée pour les Terranides. C’était quelque chose que Shunya comprenait, car elle aussi partageait cette passion. Quand elle était petite, elle avait eu une peluche en forme de kitsune. À Edoras, les nekos et les kitsunes bénéficiaient d’un statut très protecteur, contrairement aux autres nations. Les propriétaires poursuivis en justice pour mauvais traitements avaient souvent peu de chances d’y échapper, et les juges edorassiens avaient depuis longtemps rejeté l’exonération reposant sur la condition d’esclavage. Toléré, l’esclavage était également très encadré à Edoras, ce que Shunya ne pouvait qu’accepter, elle-même étant très hostile à ces pratiques... Mais, en tout cas, se transformer en une belle kitsune, c’était... C’était incroyable ! Décidément, ce mariage prenait des tournures de plus en plus excitantes !

Elles se câlinèrent ensemble, leurs poitrines se pressant amoureusement, Shunya léchant ses lèvres, ses joues, son cou, frottant son nez contre sa peau, tout en ronronnant de plaisir. Ses mains caressaient ses hanches et ses nuques, pendant qu’Hinata ronronnait contre elle, demandant à la baiser. Ce désir, ce désir fort, Shunya le ressentait aussi, dans ses tripes... Son cœur battait furieusement la chamade, et, en lui souriant, elle lécha encore sa joue, mordillant ensuite son oreille, pendant que sa propre queue caudale se déplaça, filant sous son bassin, passa entre ses jambes, et remonta, venant masturber sa queue, cette verge hermaphrodite avec laquelle Hinata avait déjà eu l’occasion de la pénétrer.

« Hmmmm... Gggnnyyyaaaaaa... !! »

Shunya gémit dans le creux de son oreille, comme pour mieux l’exciter, et s’amusa à la masturber. Elle comprima ce sexe dans sa queue, tirant dessus, le soulevant, puis l’abaissant, déplaçant l’une de ses mains pour pincer l’un des seins d’Hinata. La belle femme rougissait et ronronnait sur place. Shunya sentait la queue d’Hinata durcir et enfler un peu, au fur et à mesure qu’elle la caressait. Elle frissonnait sur place, en imaginant ce sexe venir se perdre en elle, s’enfoncer, la prendre, la faire hurler de joie...

*Haaaa, je suis tellement plus tactile ainsi... Tellement plus sensible, c’est incroyable !*

Elle était tout simplement à l’image des kitsunes, adorant les câlins et les caresses, avec un toucher hypersensible. Elle soupirait donc, et déplaça son visage, venant lécher le sein dont elle ne s’occupait pas avec son autre main, se frottant contre son corps, encore et encore, en ronronnant longuement. C’était bien Hinata, c’était bien sa femme, une créature que Shunya ne pouvait qu’aimer profondément. Elle la titillait donc, jusqu’à avoir le sentiment que sa queue était bien dure.

Alors, en conséquence, Shunya s’écarta, et se déplaça un peu, venant alors se mettre à quatre pattes, et bomba outrageusement ses fesses, sa queue caudale remontant pour se tendre au maximum, et caresser le visage d’Hinata, frottant sa peau.

« Nyyyyuuu... V-Viens, Hinata, gnnyyyaaaa... Prends-moi mes fesses, fais... Fais-moi hurler, Hinyyyyaaaataaaaa... !! Nyyyyyyuuu... !! »

Elle était tellement excitée qu’elle en mouillait sur place ! Oh oui, qu’est-ce qu’elle avait hâte de la voir venir ! De la sentir la pénétrer, la prendre, et la faire hurler comme une petite folle !

*Allez, allez, viens !!*

Comme pour mieux la titiller, Shunya se dandinait de gauche à droite, remuant son petit cul, tout en tournant la tête, les joues rouges... Et en miaulant une nouvelle fois.

« Nyyyyuuu... !! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 658


Princesse d'Edoras


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #94 le: Décembre 08, 2016, 09:24:14 »

Cette nuit serait unique, cette nuit sera longue, cette nuit sera magique ! Elles se redécouvraient après une semaine d'abstinence, prenant enfin la virginité de sa femme, venant découvrir de nouvelles choses ensembles comme un amour entre une neko et une kistune. Pour coller au fantasme de l'autre, Hinata abordait une queue et ses oreilles noires comme ses cheveux, l'iris fendu et ronronnant à souhait en miaulant de temps à autre. Shunya avait deux belles oreilles touffue, comme sa belle queue rousse avec cette pointe blanche, elle était aussi douce que câline mais ce n'était pas parfait. Quand la potion sera bue en entier, pour une comme pour l'autre, là, ce sera deux vrais terranides tout en poil et en douceur ! Mais une chose à la fois. Ensemble, elles se caressaient en s'embrassaient, Shunya se montrait plus coquine, comme une kitsune en faisant passer sa queue sur la sienne. Pas celle dans son dos, celle entre les jambes. Cela la faisait ronronner de plaisir, des ronronnements croisés à des gémissements pendant que sa femme l'embrassait, la léchait et même, la mordillait !

« Nyyyaaaaa, ma Shunyaaaa-nyyyaaaaaa ! »

Elle aimait sa femme comme elle l'avait connue, timide, belle naturellement, si agréable et douce mais la voir plus coquine n'était pas fait pour lui déplaire. Puis c'est la nuit de leur mariage, logique de voir ses deux-là se prouver leur amour de toutes les façons possible. Se faisant caresser, elle tentait d'en faire autant mais comme elle avait souvent une tête sur son sein, difficile de l'embrasser mais ce n'est pas grave, elle se rattrapait en la caressant plus encore. Quand cela avait pris fin, ce n'était que pour partager un moment en plus hot. La belle kitsune était à quatre pattes en agitant ses petites fesses et en venant la tenter. Comment résister à cela ? Se rapprochant comme un félin, elle souriait en tendant la main, caressant la peau douce de sa femme, elle devait légèrement la frustrer à ne pas la pénétrer, non ?

« Nyaaaaan... Que tu es coquine ma chérrrrrrie... Mais je t'aime aussi comme ça. »

Voulant jouer un peu plus avec sa patience, elle rapprocha son visage, venant humer l'odeur de ses petites fesses, de ce petit liquide qui coulait entre ses jambes. Ça sentait bon l'excitation ! Shunya pouvait sentir sur sa peau, son souffle qui caressait sa peau, sa langue à deux doigts de laper son intimité... Mais sa femme avait trop attendu sa récompense. Néanmoins, en se redressant, elle fit passer son gland sur sa fente pour tenter de rendre le passage moins sec et dur. Même si ce n'était pas la première sodomie de la soirée, autant lubrifier le passage, non ?

« Pauvre petite chose... tu as l'air de souffrir... mais je te rassure, nyaaan, moi aussi je suis en manque... ma queue, mraaaw, elle me brûle... et te prendre les fesses, mmrrrrr, ça me fait sentir si bien ! »

Hinata s'accrocha à ses hanches en ponctuant bien la fin de sa phrase sur sa pénétration, pas d'un coup sec mais on la sentait aussi impatiente que sa femme et une fois au bout, elle soupira d'aise, sentant le corps de sa kistune contre elle, sentant sa chaleur et cette longue queue touffue, nya, c'était trop bon ! Hinata fit de petits cercles avec son bassin, le tout en remuant en elle avant de frotter son corps contre son dos en laissant le bout de sa langue lécher son épaule.

« Mrrraaaw... tu voulais hurler mon amour ? Je m'excuse d'avance pour ta petite voix demain... Dis-moi si je vais trop fort. »

Malgré que la situation allait vite devenir plus forte, elle restait préventive. En se redressant doucement, elle recula son bassin pour mieux taper dedans, ses mains sur ses hanches pour éviter, au cas où elle irait trop fort, de retirer sa femme de son sexe. Ha non, pas question de la perdre maintenant qu'elle était en elle ! Elle était un peu plus brusque qu'avant, excitation ou neko, difficile à dire mais elle ne dépassait pas les limites alors ça devrait aller. Puis aussi coquine soit Hinata, il y a certaines choses qu'elle refuserait sexuellement, comme jouer avec l'urine, le sang ou même les coups. Elle comprenait que certains couples pouvaient aimer les fesser ou pire mais pour le moment, elle ne pourrait pas faire une telle chose. Alors donner de bons coups de reins, c'est une chose, une claque, même sur sa fesse, ça, non. Hinata n'était pas à genoux sur le lit, non, elle avait bien les pieds à plat sur le lit, même si ses genoux étaient pliés, elle pouvait se lever si l'envie lui prenait, ainsi, elle se tenait fermement à elle et elle pouvait surtout mieux faire sentir sa force et sa queue entre les fesses de sa femme. Sa queue remuait doucement dans son dos, elle était heureuse, c'est le moins que l'on puisse dire.

« Mrrrraaaaw... Nyaaaaa... c'est si... mrraaa boooooonnn ! »

En plus de son corps, ses bourses remuaient au rythme de ses coups, tantôt en arrière, tantôt en avant venant parfois heurter la mouille de Shunya, appréciant tout aussi les coups de queue qu'elle recevait parfois au visage. Oh cette queue touffue... elle en était plus que fan !

« Haaaaan ! Mmmmmhhhh nyaaaaaa ouiiiiii ! Hum ! »
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 230



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #95 le: Décembre 10, 2016, 01:39:13 »

Shunya n’avait aucune raison d’être timide en ce moment. En elle, il n’y avait plus que l’amour et le plaisir. La timidité n’avait plus sa place, et elle se lâchait donc, sa transformation en kitsune la rendant plus tactile, et simplifiant donc énormément l’apparition de cette nouvelle Shunya. Une Shunya perverse et joueuse, qui n’attendait qu’une seule chose : se faire fourrer par sa femme. Encore, encore et encore ! Du sexe, du sexe, du sexe... C’était comme si son esprit n’arrivait pas à penser à quoi que ce soit d’autre. Il n’y avait plus que le désir qui brûlait en elle, s’insinuant dans sa poitrine à toute force, ainsi que dans le reste de tout son corps. Tout ce qu’elle attendait, c’était qu’Hinata vienne la pénétrer, et sa chérie, après avoir consciencieusement léché son petit trou, alla finalement s’insinuer en elle.

« Nyaaawwww... !! »

La jeune guérisseuse se mit à gémir de plaisir. Hinata choisit de s’enfoncer dans ses fesses, après l’avoir odieusement provoqué... Et, quand sa belle verge se perdit en elle, et que ses mains se crispèrent sur ses fesses, Shunya poussa un long gémissement de plaisir, ses muscles se crispant sous l’effet de cette pénétration. Une sodomie ! Une belle sodomie rien que pour elle ! Oh, comme elle était chanceuse, la petite Shunya ! Elle sentit la verge tapoter contre ses fesses, pour s’y enfoncer, un contact magnifique, douloureux, certes, mais qui ne fit que diffuser dans le corps de Shunya du plaisir. Du plaisir à l’état brut, qui se distilla en elle, et la fit couiner de plaisir.

Elle se tortilla sur le lit, avant de sentir Hinata glisser en elle. Ce n’était effectivement pas leur première sodomie de la soirée, mais Shunya l’appréciait tout autant ! Si ce n’est plus, maintenant que son corps était préparé. Shunya pouvait ainsi laisser librement s’exprimer sa grande joie, et alla enrouler sa queue caudale autour de la taille d’Hinata, maintenant ainsi son corps contre le sien.

« Mmmhmmm... !! Miaaawww... !! »

Shunya ronronnait de plaisir, tandis qu’Hinata la prenait, de plus en plus fort, de plus en plus rapidement, amplifiant ses coups de reins et sa pénétration. C’était intense, et tout simplement magnifique. La queue de Shunya se crispa contre le corps d’Hinata, et elle laissa la femme continuer à la bourrer, dans la joie et le stupre.

« Niaaaawww... MRRAAAAAAAAAAAAAAAWW... NYYAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNN... !! »

La guérisseuse venait à pousser de longs cris de plaisir, mélange de gémissements et de miaulements, tout en enfonçant ses griffes dans le matelas. Oh oui, que c’était bon ! Ses joues rougissaient furieusement, des gouttes de sueur glissaient le long de son front, tandis que la Reine d’Edoras, fraîchement couronnée, continuait à la pénétrer. Shunya soupirait donc, en mouillant furieusement sur le lit. Il n’aurait plus fallu que quelques fessées pour que ce soit parfait... Car, maintenant, Shunya, pour le dire simplement, se lâchait.

« Fesse... Fesse-moi, haaa... !! Nyyyyuuu... !! Fesse mon petit cul de... De catin, haaaaaa... Nyyyyaaawwww... !! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 658


Princesse d'Edoras


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #96 le: Janvier 11, 2017, 10:19:57 »

C'était tellement bon ! Avant Shunya, une seule fois elle avait essayé la sodomie de cette façon car elle, elle était encore vierge de ce côté-là. Ce fut même avec cette petite neko, Luna et dieu que ce fut bon ! Mais peut-être un peu moins bon qu'avec sa femme. Hum, cette douceur sur sa peau, ces petites fesses bien fermes, ses couinements, diantre ! Elle adorait tout ce qui rendait cette sodomie délicieuse ! Bien accroché contre elle, elle laissat son corps se cogner contre celui de sa femme, toujours plus rapide, toujours pus fort, ça agissait comme une drogue car elle ne pouvait plus s'en passer ! Il lui en fallait plus ! Plus ! Miaulant de bonheur, elle contemplait le dos de sa femme, son tatouage luisait doucement et Hinata avait toujours trouvé ça beau, voir hypnotisant, c'était encore mieux durant ce moment. Du bout des doigts, elle en caressait une partie, elle ne ressentait rien de spécial mis à part la douceur de sa peau mais même si ça aurait provoqué quelque chose en elle, elle était bien trop concentré sur son plaisir pour le remarquer.

« Nyyyyyaaaaaaaan ! Haaaan nyaaaaan ! »

Le bruit de peau qui se claquait, la chaleur de leur corps, leurs gémissements qui résonnaient ici, la magie rose ambiante rendant cette nuit si magique et ô combien meilleure. Hinata ne pourrait pas enchaîner autant d'orgasme avec sa queue en si peu de temps sans un petit coup de pouce de sa famille. Prise dans ses intenses vas et viens contre son corps, tantôt fort et rapide, tantôt plus douce et lente, elle sentait approcher de la fin mais pas tout de suite, non, il fallait prolonger un tel moment de plaisir intense ! Shunya venait même à en demander quelque chose qui, en soit, aurait pu freiner Hinata mais, non, même si elle ne comptait pas offrir cela à sa femme, pas aussi rapidement.

« Huuum nyaaan, p-pas question... » elle se pencha sur elle, ralentissant ses coups de reins, sa poitrine s'écrasant sur son dos, elle venait ronronner près de son oreille. « Peut-être... q-quand tu seras une v-vrrrrrrai kitsune... Mrrraaaww, tout en poil et en douceur... »

Elle donna quand même une petite gifle mais vraiment petite sur sa fesse, comme pour la laisser sur sa faim et l'inciter à passer le cap pour plus de douceur, corps à corps. Actuellement, chacune n'avait qu'oreille et queue, Hinata voulait que durant cette nuit, elle ai son plus grand fantasme sous les yeux, une Shunya Kistune rien qu'à elle ! Alors pas de fessée pour la gentille Shunya pour le moment, mais après... D'ordinaire elle était contre cette idée mais sa potion et la magie rose aidant, hum, pourquoi pas ? La coquine neko avait bien droit de punir la vilaine kitsune ? Mais pour ne pas frustrer sa femme, ses mains venaient malaxer sa douce poitrine, caressant et pétrissant sa chair tendre pendant qu'elle lui léchait le cou en reprenant ses coups de reins. Elle avait profité de cette occasion de se pencher sur elle pour ne plus tenir sur ses genoux mais sur ses pieds et ainsi, venir bourrer plus intensément les petites fesses de sa femme. Le mieux, c'était sa queue épaisse autour d'elle, chaque coup avait l'effet d'une caresse, c'était si doux !!! Dans un ultime coup, elle venait à ressemer ses mains contre ses seins – sans être vraiment douloureux – et à rester coller contre ses fesses. L'orgasme était là !

« Mrrrraaaaw nnnnYYYYAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!! »

Elle chuta en se relâchant, emportant avec elle sa femme sur le côté, savourant ce petit repos bien mérité, l'une contre l'autre, la reine pouvait souffler en laissant sa queue se reposer. Sa femme pouvait méditer sur le fait de devenir pendant quelque temps, ce soir, une kitsune. Hinata lui renverrait la pareille, si elle est une kitsune, elle sera une neko. Mais le choix lui appartenait, si elle voulait rester encore hybride, elle pouvait mais le risque de fesser n'augmenterait pas, alors qu'en kitsune... Elle ne pouvait rien refuser à une telle beauté qu'était cette race de terranide !

« Hum nyan, c'était tellement bon... Mais ne t'inquiète pas, je compte reprendre bientôt la façon normale. » sa main caressa son petit ventre avec douceur alors qu'elle léchait son cou. « J'ai promis de te remplir ma Shunya-nya, alors tu ne trouveras pas le sommeil, pas sans que j'ai tenu parole. »

Maintenant neko, son « Shunya-nya » était encore plus mignon et plus prononcé surtout. Hinata ne se dégageait pas pour autant, elle restait contre et en elle, reprenant son souffle en laissant son cœur battre de nouveau à un rythme régulier.

« Mon amourrrrr, je t'aime tant... »

Neko ou pas neko, elle venait partager un vrai petit baiser durant cette petite pause bien mérité mais cette nuit, comme bien souvent, les pauses étaient vraiment courte. Cette nuit magique devait être le symbole de leur amour, dans cette nuit de noces, jamais elles ne devront faire mieux ! Elles doivent tout savourer cette nuit ! Mais là où l'amour est fort, c'est que noces ou pas noces, elles trouveront toujours leurs prochains ébats meilleurs que le précédent.
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 230



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #97 le: Janvier 14, 2017, 01:36:04 »

Fasse que cette nuit soit interminable ! C’était là tout ce que Shunya voulait, son seul plan pour cette soirée... Passer du temps avec Hinata, continuer à s’unir avec sa femme. Sous leurs formes poilues, elles venaient de se faire joyeusement l’amour, avec ardeur et passion, mais la transformation s’atténua pendant leur repos, l’adrénaline ne battant plus dans leurs veines, ce qui les aida à reprendre une apparence normale... Ça, ainsi que leur envie féroce d’enfanter Shunya. Or, pour cela, il valait mieux avoir une apparence humaine. C’est donc ainsi que leurs corps se reformèrent, pendant qu’elles étaient lovées l’une contre l’autre, s’embrassant tendrement.

Shunya se rendit à peine compte de ce changement, posant sa main sur la nuque de la femme, et l’embrassa joyeusement. Un baiser tendre et pleine d’affection, pendant qu’Hinata se tenait contre elle, sur elle, son membre caressant sa peau.

« Oui... J’y compte bien, ma chérie, notre nuit promet d’être encore longue... »

Ce n’était pas vraiment de la fatigue que Shunya ressentait, mais plus une sorte de longue et joyeuse béatitude. Elle aimait être là, en compagnie de sa femme, à sentir cette dernière la remplir, la pénétrer, se frotter contre son corps. Shunya n’était désormais plus une femme vierge, et était maintenant accroc au sexe. Elle aimait profondément sa femme, d’un amour honnête et fort, qui ne demandait qu’à s’affirmer et à battre en elle.

Elle se pinça les lèvres, l’embrassant encore, et écarta les jambes, avant de sentir le sexe de sa femme heurter ses lèvres intimes, puis s’unir à elle. Les deux corps s’affermirent, se bloquèrent, se collèrent ensemble, remuant sur place, tandis que les soupirs et les gémissements reprirent. Plus calmes, plus doux, plus tendres, ils étaient l’expression du temps qui venait de couler, et du fait qu’elles ne faisaient pas l’amour pour exprimer un quelconque besoin physique fort, mais au nom de leur amour.

« Hi-Hinata, haaaa... Hinata, hmmmmm... »

Shunya répétait son nom, le soupirait, le gémissait, pendant que son amante glissait en elle, d’avant en arrière, faisant doucement craquer le lit. Là, sous son corps, Shunya ne pouvait qu’être heureuse.  Elle sentait le bonheur s’immiscer dans son corps, au fur et à mesure des mouvements d’Hinata, et ferma les yeux pendant quelques secondes. Un rêve... C’étaitr comme si elle vivait un rêve. Shunya était mariée. Heureuse. Bientôt mère de famille.

Elle vivait son idéal.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 658


Princesse d'Edoras


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #98 le: Février 09, 2017, 08:41:12 »

Il est logique que dans un couple, faire l'amour était aussi naturel que respirer, on se prouvait mutuellement leur amour dans un ébat doux comme sauvage, tout dépendait de l'humeur. Hinata comme Shunya n'en était pourtant qu'au début de leur nuit de noces ! Que ce soit le harem ou simplement son amour, elle se sentait capable de faire mille et une fois l'amour à sa femme, à la remplir quitte à lui faire déborder de sa semence, pourvue qu'elle aime ça et que, peut-être, sa princesse commencera à se former dés ce soir. Ce fut une nuit interminable, toutes les deux ignoraient combien d'heures avaient filé ici, des heures, des journées, une chose étaient sûr, une fois qu'elles furent toutes les deux allongées sur le lit, fatiguée, suant de tous leurs corps , impossibles de remonter sur l'une comme sur l'autre. Hinata avait trop usé sa queue, elle avait même fini par disparaître alors que les effets de la potion devaient quand même durer longtemps, preuve que cette nuit à durée un très long moment. Tellement emporté par cette envie de faire l'amour, de combler de joie sa femme qu'elle en avait oublié sa surprise. Elle comptait lui offrir sa virginité anale mais même avec la meilleure volonté du monde, Shunya ne risquait pas de faire grand-chose à présent. Tant pis, elle lui offrira demain ou durant leur voyage de noces peut-être ?

Maintenant leur envie de sexe apaisé, elle restait contre sa femme, partageant de petits baisers avec elle avant de trouver le sommeil contre elle, prolongeant cette nuit d'amour dans ses songes. Un rêve érotique qui se transforma en une vision de rêve pour Hinata, voyant rapidement sa femme prendre du ventre et mettre une petite princesse qui grandissait, devenir de plus en plus adorable, mignonne et femme. Un mélange parfait entre Hinata et Shunya, sa fille, leur fille. Elle était belle et aussi douce en apparence que ses parents. Un enfant né de l'amour, élevé dans l'amour, une enfant parfaite. Peut-être une part de vérité future même si Hinata comme Shunya ne comptait pas avoir un seul enfant mais bien des enfants ! Garçon ou fille, peu importe, la reine voulait sa princesse avant son prince par peur de revivre le passé et, soyons franc, pour combler aussi le manque de sa petite sœur. Si elle aime tant la petite sœur de sa femme, c'est aussi parce qu'elle revoyait sa petite sœur en elle alors, avoir une petite princesse serait idéal. Elle ne se voyait pas la nommer aussi Kagami par contre... plus tard, peut-être mais pour son premier enfant... non, elle ne voyait pas encore le nom idéal mais ça viendra en voyant sa bouille. Combien de parents avaient le soi-disant nom parfait et au moment de le voir, changeait de nom ?

Une nuit de songe et d'amour parfait pour elles, tout comme leur amour, elle ne savait pas combien de temps avait duré ce repos, tout ce qu'elle savait, c'est que Nora était venue les tirer du lit le lendemain, sous prétexte qu'elles avaient trop dormi. Justement, c'était peut-être le contraire. Si en temps normal, en ce jour elles auraient pu dormir et faire la grâce mâtiné, il ne fallait pas oublier que sa belle-famille et leurs invités étaient encore là. Comme le pays était en congé pour les festivités de leur mariage, elles pourront se dormir un peu plus longtemps demain. Mais là, il était temps de rassurer les autres et prouver qu'elles ne s'étaient pas changées en marmottes. Cela va être drôle d'affronter leurs regards qui devaient en dire long... Une nuit de noces, les adultes savent ce qui se passe durant cette nuit ! C'est comme ça que débuta leur première journée en femmes mariées, qu'elles ne formaient plus qu'un et que bientôt leur famille allait grandir, Edoras allait changer peu à peu mais dans le bon sens.

Fin
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 230



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #99 le: Février 11, 2017, 04:15:48 »

ÉPILOGUE

Les artifices éclataient dans le ciel, sous les relents de musiques inspirantes et paisibles d’Edoras, musiques de joie, traduisant une nouvelle félicité. Ce soir, Edoras ne dormait pas, que ce soit dans, ou en-dehors, du Temple de la Lune. Les deux souveraines s’unissaient au nom de l’amour, et l’avenir semblait radieux, s’ouvrant sous les meilleures auspices.

À côté du Temple de la Lune, il y avait un lac, un agréable lac qui permettait également de voir la ville, et, ce soir, la surface du lac réfléchissait les multiples feux d’artifices qui éclataient. Ce n’était pas la fin de la soirée, car, comme de coutume, les Edorassiens s’apprêtaient à faire briller la nuit, en envoyant dans le ciel les fameuses lanternes célestes. La tradition voulait en effet qu’un mariage soit célébré par des lampes qu’on attachait à des ballons pour les faire voler en l’air. Et, ce soir, cette tradition serait respectée. Sur le lac, les artificiers se préparaient donc, après avoir lancé leurs fusées, allumant les lanternes, comme tous les habitants.

L’aube était paresseusement en train de se lever, de telle sorte qu’il fallait lancer les lampes à l’aurore. Historiquement, Edoras avait utilisé ces lanternes grâce à Elise Kaguya, la Première ayant eu l’idée de ce système en consultant de vieux ouvrages militaires, afin de l’utiliser pour la signalétique militaire. La technologie était ensuite devenue désuète avec l’apparition de nouveaux moyens de communication, et les lanternes célestes avaient trouvé une renaissance en tombant dans le domaine civil. De fait, il existait, à Edoras, une fête traditionnelle annuelle, un festival où chaque couple se rendait à un grand parc local,e t lançait le soir les lanternes, en hommage à leur amour : le Loy Kratong.

Aujourd’hui, le festival allait arriver en avance. Pour autant, toute cette joie n’était pas sans déclencher, aux yeux de la femme assise sur une petite île au centre du lac, une certaine mélancolie.

« Jadis, on me rejetait pour mes grandes oreilles. Aujourd’hui, on rejette les autres parce qu’il sont des poils aux mentons. Sommes-nous condamnés à répéter sans arrêt les mêmes erreurs ? »

On aurait pu croire qu’elle soliloquait seule, mais une silhouette s’avança dans son dos. Sur l’île, il y avait une petite cabane rouge, et elle était assise là, silhouette solitaire, posée sur le balcon. Les planches de bois craquèrent sous les pas de ses bottes. Personne ne semblait les avoir vus, et elle observait les remparts du Temple, où, sous peu, elle s’attendait à ce que le balcon de la chambre royale s’ouvre pour que Shunya et Hinata envoient leur première lanterne, et que les autres suivent ensuite.

« Ne devriez-vous pas ressentir davantage de joie pour votre descendante ? demanda-t-il malgré tout.
 -  C’est précisément au nom de cette joie que je médite. Quand Madoka est morte, les gens m’accusaient de l’avoir empoisonné. Leur chagrin était manipulé par des nobles et des rivaux jaloux. »

Ilyn avait été la femme de la quatrième Reine d’Edoras, Madoka Kaguya, une femme généreuse, mais cacochyme. Beaucoup avaient accusé Ilyn d’entretenir la maladie de la femme, en indiquant que la femme de Madoka voulait offrir les rênes du royaume aux elfes. Maintenant, ce n’était plus les elfes que les Edorassiens voyaient d’un mauvais œil, mais les hommes.

« Nous ne pouvons pas les aider, Ilyn.
 -  Mais c’est elle, je l’ai senti. C’est pour ça que je suis venue les voir, je voulais la sentir... Ses pouvoirs sont en train de se manifester, le sceau se rompt. »

Une grimace traversa les lèvres du vieil elfe.

« C’est trop tôt... C’est beaucoup trop tôt. Est-ce qu’elle se rappelle... ?
 -  Non... Mais ça ne saurait tarder, maintenant. Elle va tomber enceinte ce soir, et, avec ce bébé, nos sceaux vont se rompre.
 -  Nous l’avions anticipé. Il sait que sa proie est là. Le Temple a été attaqué il y a quelques semaines... Ils voulaient savoir qui a survécu ce soir-là. Ils ne savent pas encore qu’il s’agit de Shunya, mais... Plus sa magie se réveillera, et plus Il le sentira.
 -  Nous devrions le leur dire...
 -  Et les paniquer inutilement ? Nous avons tout perdu, Ilyn. L’Héritage n’existe plus. Partout, la Rose étend ses pétales, et nous ne pouvons que compter les points. Ce que je dis, c’est qu’il faut retrouver Roland au plus vite. Veille encore sur elles, Ilyn. Elles méritent le bonheur auquel nous avons été privés.
 -  C’est amusant, non ? J’existe depuis plusieurs siècles, toi depuis des millénaires... Mais, pour autant... »

Le balcon de la chambre royale s’ouvrit sur le couple. Elles souriaient ensemble, insouciantes, heureuses, comme elles mériteraient de l’être. Shunya tenait dans sa main la lanterne, et Hinata enflamma la bougie, puis elles tinrent toutes les deux, à bout de bras, la lanterne, avant de la relâcher. Fugacement, la lanterne s’éleva, semblant redescendre, puis décolla à nouveau. Elles s’embrassèrent alors, sous les yeux d’Ilyn Kaguya et de son père, l’Omniprêtre de Sylvandell, qui compléta la phrase inachevée d’Ilyn.

« ...Nous manquons de temps. »

Pendant ce temps, dans le ciel, la lanterne solitaire du couple royal fut rapidement rejointe par ses consœurs.

Pour cette fin de soirée, Edoras brillait de mille feux.

Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags: mariage  edoras  romance  
Pages: 1 ... 5 6 [7]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox