banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Premier pas ! [PV]  (Lu 937 fois)
Teruna
Humain(e)
-

Messages: 16



Voir le profil
FicheChalant
« le: Décembre 04, 2015, 01:23:53 »

Le jour J…

Teruna avait les mains qui collaient, un énorme nœud dans sa poitrine, les jambes qui tremblaient comme des feuilles d’arbres en pleine tempête c’est pour dire la puissance des tremblant… Bon d’accord, c’est un peu abusé, mais quand même ! La jeune fille était comme ça car aujourd’hui c’était son premier jour en tant qu’infermière ! Ohhhh le grand jour ! Damned. C’était encore pire que la rentrée des classes. Ouais, elle allait devoir faire sa place dans un établissement scolaire et surtout travailler dur pour réussir son année.

Elle était en route, Teruna portait une tenue des plus normal, un jean un peu moulant, un chemisier blanc et un gros sac de sport. A l’intérieur de celui-ci était proprement rangé sa blouse pour travailler. Elle n’allait quand même pas se promener avec dans le rue et elle espérait bien qu’il y aurait un vestiaire ou quelque chose pour se changer… Dans le pire des cas ! Il y avait toujours les toilettes. Bon c’était un peu bizarre, enfin c’était son premier jour, elle allait bien voir comment ça allait se passer.

Elle arriva devant les grilles une bonne demi-heure avant le début des cours, mais déjà il y avait des élèves qui marchaient dans la cour, ça devait être les internes. Teruna avait entendu que certains élèves qui venaient de loin pouvaient dormir sur place. Enfin, elle passa les portes du hall et se dirigea vers le secrétariat pour annoncer sa venue. Devant la porte elle s’arrêta un instant prit une grande inspiration avant de toquer doucement, elle appuya sur la poignée et ouvrit la porte. La jeune fille passa d’abord sa tête, avant de se montrer entièrement devant la secrétaire qui semblait être seule.

« Bonjour ! Je suis Teruna… Je suis la stagiaire, je viens d’arriver... Normalement le Directeur à du vous prévenir que je devais arriver aujourd’hui ! »

La jeune fille afficha un large sourire, qui ne cachait pas vraiment le stress en elle. Teruna se tenait droite comme un i devant le bureau en attendant une réponse de la charmante secrétaire.
Journalisée
Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 295



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Décembre 04, 2015, 09:18:22 »

L’équipe administrative commençait toujours plus tôt que le reste des élèves. Il fallait bien préparer le lycée, faire le tour des couloirs, allumer les lumières, s’assurer qu’on avait toutes les clefs, préparer les ordinateurs, afin de se préparer à affronter une armée de lycéens et de jeunes adolescents en furie. Une cohue phénoménale. Quand les secrétaires arrivaient, les professeurs n’étaient pas encore là, et il régnait, dans les vastes locaux, une étonnante impression de calme, qui pouvait presque vous faire frissonner. Mais, avec Mishima, il y avait aussi des cas particuliers... Comme s’assurer qu’il ne restait aucune trace d’une quelconque orgie sexuelle nocturne, que le ménage avait bien été fait, et se retenir de ne pas coucher avec sa collègue... Ce qui, pour Shani, était notamment le plus compliqué. Déjà perverse avant d’arriver au lycée, le personnel avec lequel elle travaillait n’avait nullement arrangé ses conditions. Difficile de lutter contre ses pulsions sexuelles quand on était entourée de pervers et de perverses...

Ce matin, Shani était seule dans le secrétariat, l’une de ses collègues étant partie faire le tour du lycée, car Shnai attendait une jeune femme. Elle avait sous le nez son dossier scolaire, et examinait son beau visage, en se mordillant les lèvres. Chaque matin, elle et sa collègue avaient un rituel, consistant à se faire mutuellement et rapidement l’amour, comme un moyen de se détendre... Mais là, du fait de cette visite, et qu’on avait dit à Shani que ce serait à elle d’assurer la présentation des locaux, elle était consignée à la faire...

*Et ça va être dur de me retenir, elle est vraiment très mignonne...*

Teruna était une étudiante en médecine, dans une prestigieuse école privée japonaise, et son cursus impliquait un stage final, qu’elle avait choisi de passer à l’infirmerie du lycée Mishima. Soit le lycée commençait vraiment à se faire une belle réputation, soit Teruna en avait entendu parler... Le conseil d’administration avait validé la convention de stage, et Teruna commençait aujourd’hui. Il fallait donc quelqu’un pour l’accueillir et lui présenter les locaux, et c’était, théoriquement, le rôle des secrétaires.

Shani attendait donc, tout en buvant un café, et en refermant tranquillement le dossier scolaire de Teruna. Elle avait à peine eu le temps de regarder les enregistrements des caméras de vidéosurveillance. Les élèves ne le savaient pas forcément, mais Mishima disposait de multiples caméras de sécurité, notamment dans toutes les salles de cours. Les vigiles adoraient les regarder le matin, afin de rechercher les scènes où il y avait eu des séances de sexe, et, suite à un « accord » avec les secrétaires, Shani avait réussi à se procurer une copie des enregistrements.

Quand on s’ennuyait au bureau, il y avait toujours quelque chose à faire...

..Mais, là, elle eut à peine le temps de s’asseoir et de consulter le dossier de Teruna que la jeune fille toqua à la porte, et entra. En la voyant, Shani releva les yeux... Et...

*Woow ! Elle est encore plus belle en vrai que sur les photos !*

Elle se tenait tendue, comme si elle avait un bâton niché dans le cul...

*Ou autre chose ? Oh, bon sang, Shani... Tu aurais dû te branler ce matin !*

Shani lui sourit et se leva, en tendant la main, ce qui devait probablement surprendre Teruna, car les Japonais ne se saluaient pas ainsi... Mais, de base, elle était une Française, et elle avait encore conservé certains réflexes, a fortiori à Mishima, où les contacts tactiles étaient très appréciés.

« Bonjour, Teruna ! Oui, on m’a prévenu, je t’attendais ! Je m’appelle Shani Stevens, mais tu peux m’appeler Shani, nous avons quasiment le même âge, après tout ! »

Elle lui sourit donc, puis enchaîna :

« Je t’en prie, assieds-toi... »

Shani était une femme très chaleureuse, et, si elle parlait plutôt bien japonais, elle avait un accent français qui ressortait, mais qui, d’après ce qu’on lui disait, était très sexy... Ou peut-être que ça venait juste du fait qu’elle était belle.

« Alors, j’ai quelques cadeaux à te remettre, avant que j’oublie... Je suis une vraie tête de linotte, parfois ! Donc, réglons ça vite. Hum... »

Elle ouvrit un placard, écarta le vibromasseur rose qui s’y trouvait, et sortit un petit dossier.

« Tiens ! Notre cadeau de bienvenue ! Il y a un plan du lycée, ta carte, avec ton accès à l’Intranet local, et une brochure des différents clubs sociaux et activités périscolaires du lycée... »

La secrétaire lui sourit à nouveau, et la laissa prendre connaissances des documents, avant de rajouter, en s’affalant contre le dossier de son fauteuil :

« J’espère que tu te plairas ici... Nous manquons d’infirmières. Enfin... On en a, mais plusieurs sont en congé maternité, alors tu tombes plutôt bien. »

Inutile de préciser qui les avait mis en cloque !

Avec son joli minois, Teruna allait vite réaliser comment les choses marchaient ici, à Mishima...

...Et peut-être même très vite, vu que Shani était en train d’ovuler !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Teruna
Humain(e)
-

Messages: 16



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Avril 23, 2016, 11:03:46 »

Teruna referma la porte derrière elle, s’approchant un peu vers le bureau, elle allait s’incliner respectueusement quand la secrétaire lui tendit la main. Elle se recula alors un peu, ouvrant grand les yeux se demandant ce qui se passait, mais la stagiaire avait déjà eu l’occasion de voir des films français et elle savait alors que dans ce pays il fallait se serrer la main pour saluer quelqu’un. Elle tendit alors le bras pour attraper la main de la charmante femme, ne pouvant quand même s’empêcher de s’incliner en même temps, les habitudes quoi.

La secrétaire avait l’air d’avoir la pêche et d’être très accueillante, puisqu’elle prit directement la parole pour se présenter. Cela permettait de faire un peu descendre le stress de Teruna, elle avait peur d’un accueil froid qui n’apportait rien de bon pour la suite. Mais la Shani avait réussi à la mettre à laisse grâce simplement avec son énergie positive, son large sourire !

« Enchanté Shani ! »

Teruna prit directement le pli de l’appeler par son prénom, c’était elle qui l’avait demandé, alors bon. Le seul petit truc était encore de savoir si elle allait lui dire tu ou vous, par respect, la stagiaire allait quand même utiliser le vous et on verra si Shani lui disait quelque chose sur ça ou pas.

Teruna alla s’assoir en face du bureau de la secrétaire, posant son sac de sport qui contenait sa tenue juste à côté d’elle. Elle remarqua très rapidement l’accent de la jeune femme qui se tenait en face d’elle, ça lui allait plutôt bien. Sa donnait un charme à sa voix. Shani lui donna alors un petit cadeau de bien venu, c’était tout simplement le côté administratif.

« Merci ! »

La stagiaire prit le dossier et l’ouvrit pour regarder ce qui se trouvait à l’intérieur. Il y avait un plan du lycée, une carte et des brochures pour des clubs et des activités. Les trucs basiques, bon le plan allait surement lui être utile, le lycée avait l’air grand pis Teruna mettait toujours un peu de temps à s’adapter on va dire !

Teruna se pencha sur le côté et ouvrit son sac de sport pour mettre les papiers à l’intérieur, pour les clubs elle regarderait au calme chez elle ce que lycée propose, pis elle verra peut-être pour en rejoindre un. C’était un moyen de faire connaissance avec les élèves. Shani reprit alors la parole pour lui préciser qu’il y avait beaucoup d’infirmières ici mais qu’elles était toutes en congé… Maternité !

« Ah oui vraiment ? » Teruna ne put s’empêcher de marquer son étonnement, il fallait quand même dire que c’était étrange comme circonstance.

« On va dire qu’elles se sont toutes passées le mot ! Avec moi il n’y aura pas le souci ! » La stagiaire poussa un petit ricanement tout en adressant un sourire à la secrétaire. Ne savant pas du tout ce qui l’attendait, l’innocence c’est beau.

« Nous pouvons voir où se trouve l’infirmerie pour que je puisse prendre mes marques et enfiler ma tenue réglementaire ? » Teruna marqua une courte pause. « Enfin, si nous n’avons plus rien à faire ici, bien sûr ! Je vous suis ! »

La stagiaire était encore un peu stressé car c’était un nouvel univers, mais avec cette question elle montrait également qu’elle avait hâte de se mettre à la tâche et de mettre ses habits, montrant qu’elle était du métier. Teruna avait déjà mis sa blouse en cours ou encore chez elle, mais ce n’était pas pareil car elle n’était pas VRAIMENT au travail. Là c’était le cas et elle pouvait voir ce que ça allait donner.
Journalisée
Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 295



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Avril 26, 2016, 12:51:14 »

Et oui, à Mishima, il y avait souvent beaucoup d’absences de la part du personnel. Très étrangement, dans ce lycée plus qu’ailleurs, les congés maternités étaient assez fréquents. Seikusu devait très certainement être l’une des villes les plus fécondes du Japon. Shani était sûre que le conseil d’administration du lycée tenait compte, sur les CV, des caractéristiques physiques des candidats. Neuf fois sur dix, et ce surtout pour l’infirmerie, on avait droit à des bombes sexuelles. Timide et nerveuse, Teruna sembla néanmoins gagner en confiance et en sérénité devant le comportement très direct et chaleureux de Shani. Ce qu’il y avait de bien, c’est que la secrétaire pouvait se dissimuler derrière le fait qu’elle était Française pour justifier ses écarts de conduite, en mettant ça sur la chaleur occidentale.

Teruna semblait pressée de travailler, et, en lui souriant, Shani hocha la tête.

« Non, nous avons fait le tour. Il te restera encore des choses à voir, au niveau de la paperasse, mais je comprends que tu veuilles voir l’infirmerie. Alors, suis-moi ! »

Le lycée Mishima était un vaste complexe, un établissement financé en grande partie par des fonds privés appartenant aux différents notables de la commune, ce qui expliquait le nombre élevé de clubs et d’activités extrascolaires, ou le fait qu’il partageait son campus avec l’université locale. Tout cela faisait du lycée un vaste ensemble, et, fort heureusement, l’infirmerie se trouvait dans la partie administrative, au sein du bâtiment central. Shani se dirigea donc vers l’escalier, et descendit au rez-de-chaussée, suivant les pancartes menant vers l’infirmerie.

C’était une zone très agréable, avec une salle d’attente et un secrétariat local. Shani salua la femme à l’accueil, présenta rapidement Teruna, puis ouvrit ensuite une porte se trouvant dans un coin à l’aide d’une clef. La porte donnait sur le vestiaire, et plusieurs portes s’y trouvaient. L’une, celle que Shani venait de traverser, ramenait très logiquement dans la salle d’attente, et une autre dans le cabinet.

« C’est ici que les infirmières se changent, expliqua-t-elle. Le docteur a préparé une blouse pour toi, tu as même un vestiaire à ton nom. »

Shani s’y dirigea, puis donna à Teruna la clef, et l’ouvrit. Il y avait, à l’intérieur, une élégante blouse blanche, un petit chapeau blanc et rouge… Une blouse légèrement brillante, et qui, en réalité, était terriblement sexy, avec deux bandes verticales rouges… Et on lui avait même donné des collants blancs !

Shani sourit alors à Teruna, et se dirigea vers la porte menant au cabinet.

« Je te laisse l’enfiler, et je t’attends dans le cabinet, d’accord ? » dit-elle, sur un ton qui sonnait légèrement sensuel.

Mishima était peu à peu en train de se révéler à la belle Teruna…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Teruna
Humain(e)
-

Messages: 16



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Septembre 11, 2017, 03:38:52 »

Shani accepta de conduire Teruna sur son lieu de travailler avant de faire la paperasse ! PARFAIT ! Enfin, elle allait pouvoir voir où elle allait pouvoir pratiquer.

« Promis après la visite j’irais faire toute les papiers qu’il faut pour finaliser comme il se doit mon arriver ! »

Teruna se mit à suivre la jeune femme, elle avait un large sourire sur son visage et elle était excité comme une puce. Les deux jeunes femmes marchaient dans l’établissement pour arriver dans le bâtiment central. Et les voilà arrivé rapidement à l’infirmerie, la jeune fille salua la secrétaire en se penchant en avant d’arriver dans les vestiaires, ou Shani lui expliqua que c’était ici que les infirmières se changeaient et qu’elle disposait d’un casier à son nom.

C’était un grand moment, Teruna allait recevoir pour la première fois ses vrais vêtements de travail, rien cas elle ! Ohhh !! Shani lui donna la clef, qu’elle s’empressa de mettre dans la serrure pour découvrir sa tenue, c’était maintenant une vraie gamine devant un cadeau de noël. Si Shani n’avait pas été là, Teruna se serait permis de faire une petite danse, de sautiller et de crier sa joie ! Ouais tout ça en même temps.

« D’accord je vous rejoins juste après ! »

Teruna avait un grand sourire sur les lèvres quand elle parlait à Shani ! Trop de joie en elle ! Une fois que la jeune femme laissa Teruna seule, elle s’empressa de prendre ce qui se trouvait dans son vestiaire avant de le reposer direct… Ouais il fallait déjà enlever ses habits c’était mieux !

La petite stagiaire, enleva rapidement ses vêtements se retrouvant en petite culotte blanche et en soutien-gorge blanc également. Mettre des couleurs flash en dessous d’un vêtement blanc c’était pas spécialement le top, elle avait tout prévu !

Elle commença par mettre ses collants blancs, puis la blouse légèrement brillante avec les deux bandes verticales rouges. Celle-ci était un peu moulante surtout au niveau de sa poitrine et de ses fesses, elle allait surement demander un peu plus tard une taille au-dessus, mais pour le moment ça allait faire l’affaire. Elle prit ensuite le petit chapeau blanc et rouge qu’elle fixa sur sa tête grâce à des petites pinces.

Teruna repéra un miroir dans les vestiaires et alla se mettre devant.

« Oh tu es parfaite ! »

Pendant quelques minutes, la jeune fille se regarda sous tous les angles se lançant de nombreux compliments, passant ses mains sur sa blouse, prenant des petites poses. Teruna était aux anges ! Une fois qu’elle eue finit de s’admirer devant le miroir elle alla rejoindre Shani dans le cabinet juste à côté, elle resta un instant derrière la porte.

« Je suis prête ! »

Elle l’ouvrit ensuite pour rentrer dans le cabinet toujours avec ce grand sourire sur les lèvres.

« Je suis très contente ! »

Je pense qu’elle n’avait pas spécialement besoin de le préciser ça se voyait assez ! Et maintenant qu’elle se trouvait dans le cabinet elle s’y croyait vraiment.
Journalisée
Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 295



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Septembre 18, 2017, 12:49:02 »

On avait chargé Shani d’accueillir Teruna, et c’était une tâche qu’elle comptait bien mener... Jusqu’au bout. À Mishima, on accueillait pas juste les nouveaux arrivants en leur présentant leurs fonctions, les lieux,e t ce genre de choses. Il était temps de passer aux choses sérieuses, et, pendant que Teruna se changeait, Shani prépara du thé dans le petit bureau. Un thé très particulier, du moins surtout pour Teruna, car elle le saupoudra d’un sucre très spécial, un sucre qu’on ne trouverait nulle part ailleurs que dans certaines boutiques très spécialisées de Seikusu, le genre d’échoppes qui n’avaient pas pignon sur rue. Le sucre que Shani dilua dans le thé était en effet une substance alchimique, un aphrodisiaque très efficace, juste de quoi aider un peu Teruna à se délurer, et à voir Mishima sous son vrai jour. Shani prépara donc délicatement le thé, légèrement impatiente. Pendant la présentation des lieux, elle avait discrètement observé Teruna. Elle avait vu une fille très énergique, dynamique et motivée, mais aussi très belle... Bref, une femme qui avait toutes les qualités requises pour être embauchée après son stage.

*Mais il reste encore un élément fondamental pour s’en assurer...*

Et cet « élément » allait être le cadre de cet entretien final, justement. Patientant donc, Shani vit finalement Teruna entrer... Et ne manqua pas de sourire en voyant que son uniforme lui allait à la perfection. La jeune fille se retourna pour fermer la porte, permettant à Shani de loucher sur ses fesses, qui étaient très visibles à travers l’uniforme, tant ce dernier était moulant. C’était une robe d’infirmière à la texture très particulière, évoquant un peu le latex, et très agréable à porter. Elle collait au corps de Teruna, mais épousait la sueur, et ne donnait pas le sentiment d’étouffer.

Teruna avoua être « très contente », et Shani sourit donc, avant d’acquiescer.

« Oui, ça te va très bien ! Installe-toi sur le canapé, Teruna-san, j’ai préparé du thé. »

Tandis que les deux femmes se mettaient en position, autour d’une table basse, Shani croisa les jambes, soulevant un peu sa minijupe, puis parla alors :

« Je crois que tu connais pas l’histoire profonde de ce lycée, n’est-ce pas, Teruna-san ? Mishima n’est pas qu’un simple lycée, tu sais. Cet établissement a été créé après la Seconde Guerre Mondiale. Seikusu avait été massivement bombardée par les Alliés pendant la guerre. »

La ville avait été ciblée par une série de bombes et de bombes incendiaires qui avaient dévasté la ville. Shani but un peu de son thé, avant de poursuivre :

« Après le conflit, la ville était ravagée, et beaucoup d’enfants étaient désormais orphelins. C’est dans ce contexte que les grandes familles de la ville ont décidé de construire ce complexe scolaire, en y voyant, non seulement un lieu d’instruction, mais aussi d’éducation. C’est pour ça que nous avons un si grand dortoir, car, au début, la majorité des élèves étaient des orphelins qui voyaient dans ce lycée et dans sa communauté une véritable famille. Et cette philosophie perdure encore jusqu’à aujourd’hui, Teruna-san. »

La jeune stagiaire comprenait-elle où Shani voulait en venir ?

« Tu ne rejoins pas juste un lieu de travail ici, Teruna-san, mais une véritable communauté, un endroit où tu pourras pleinement t’épanouir sans avoir à craindre de subir les affres qu’on associe habituellement au monde du travail : harcèlement, intimidations... Il n’y a rien de tout ça ici. Mishima est un établissement particulier, et notre méthode a prouvé son efficacité. »

Mishima était en effet l’un des lycées japonais ayant les meilleurs résultats pour les élèves que le lycée présentait au test Sentā, un test que les universités japonaises utilisaient pour accepter tel ou tel candidat dans leur établissement. Shani se rapprocha alors de Teruna, et s’assit à côté d’elle sur le canapé, en reposant sa tasse sur la table basse, et caressa alors son visage. Elle y allait franchement, consciente que l’aphrodisiaque que la femme avait bu devait commencer à faire effet.

« Tu vois, ici, il n’y a pas vraiment de frontière entre vie privée et vie publique, Teruna-san... Si tu veux rejoindre ce lycée avec un poste permanent, c’est une notion que tu dois intégrer... Ma belle. »

Son corps était très proche du sien.

Difficile, alors, de se méprendre sur les intentions de Shani...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Teruna
Humain(e)
-

Messages: 16



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Avril 02, 2018, 09:27:26 »

Teruna s'installa sur le canapé à la demande de Shani, faisant bien attention de ne pas froisser son magnifique habit de travail. Passant ses mains dessus à chaque instant, elle faisait attention à sa posture, pour ne pas paraître mole, ce n'était pas une bonne image pour commencer son stage. Pourtant, Shani elle prenait une position un peu plus tranquille, remontant même sa jupe au passage, bien sur Teruna releva vite son regard... Regarder sous les jupes des filles n'étaient pas bien.

"Ah non du tout... Je ne suis pas au courant !"

Normalement il était bon de se renseigner sur l'établissement dans lequel on devait travailler. Comme avant de passer un entretien, il faut en apprendre le maximum sur l'entreprise au cas où il y avait des questions. C'est vrai que Teruna n'avait pas pensé à le faire... Avec tous les papiers qu'elle devait faire, les partiels d'avant le stage et tout... Ben... Elle ne savait rien sur l'établissement. Ce n'était pas sérieux et elle préféra dire la vérité plutôt que dire qu'elle connaissait l'histoire profonde du lycée.

Donc assise dans le canapé, elle écouta l'histoire que sa supérieur était en train de lui raconter. Une histoire pleine d'émotion. Ce bâtiment avait une très belle histoire, dans l'adversité les habitants avaient réussi à s'unir pour pouvoir créer une famille. Affronter les difficultés ensemble. Et Shani expliqua alors que cette communauté était encore en place aujourd'hui. Qu'elle ne craignait rien du tout dans l'enceinte de ce bâtiment.

Pendant, toute cette histoire, Teruna buvait quelques gorgées de son thé. Doucement, pour ne pas non plus se brûlé la bouche, mais le peu qu'elle avait bu contenait quand même de l'aphrodisiaque. Petit à petit sa tête tournait un peu et des bouffés de chaleur faisaient leur apparition, si bien que Teruna s'éventait légèrement avec sa main. Shani se leva de sa place pour venir s'assoir à côté de la stagiaire, prenant ses aises, il fait déjà chaud pourquoi venait-elle à côté d'elle ? Peut-être pour accentuer ses propos sur la frontière entre la vie privée et la vie publique.

Teruna se posait bien des questions à ce moment, elle pensait comprendre ce qu'elle voulait dire. Mais faut dire que ce n’était pas habituel, elle pensait donc que cela n'était pas la bonne chose... Enfin, voilà ce n’était pas très claire dans son esprit... Ce n'était pas possible que cela se passe de la sorte dans un établissement scolaire ? Si ? Non ?

"Euh... Désolé... Mais je ne suis pas sûr de bien vous comprendre ce que je dois bien intégrer... Je voudrais pas me méprendre sur les intentions de l'établissement."

Et en plus de ça il faisait de plus en plus chaud dans ce bureau. Les joues de Teruna étaient toutes rouges. Elle avait bien envie de déboutonner son vêtement, de faire quelque chose. Mais, non ce n'était pas très polit pour son stage. Elle n'en pouvait plus !
Journalisée
Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 295



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Avril 09, 2018, 12:43:28 »

Shani allait clairement beaucoup s’amuser avec la petite Teruna. La jeune stagiaire but le thé sans hésitation, et la secrétaire sourit légèrement. Il n’était pourtant pas dans son habitude de droguer les autres, mais... Disons que c’était juste un petit stimulant, pour mettre Teruna dans de bonnes dispositions. Shani lui avait expliqué le passé du lycée, tout comme on le lui avait expliqué auparavant, afin de bien comprendre la philosophie de Mishima. Le lycée avait été un orphelinat, à une époque troublée, car beaucoup d’enfants avaient perdu leurs parents, et la ville n’avait plus assez de fonds pour faire un orphelinat. Le dortoir de Mishima avait vu le jour, et le lycée s’était aussi chargé de l’éducation sexuelle des jeunes élèves. Cet héritage avait perduré jusqu’à aujourd’hui, et Teruna allait vite comprendre ce que Shani voulait dire par là.

Nerveuse, la jeune infirmière en herbe se tortillait sur le divan, ses joues venant à légèrement s’empourprer. La secrétaire observa cela silencieusement, en comprenant que sa proie était prête. Shani se déplaça un peu, Teruna lui ouvrant une perche royale ! Elle alla sur le canapé, juste à côté d’elle, et, sans attendre, posa une main sur le bouton de sa blouse, entre ses seins.

« Ça doit te serrer, non ? Tes joues sont toutes rouges. Pourtant, la climatisation fonctionne dans ce bureau... »

Moqueuse, Shani se rapprocha alors, davantage, conservant sa main sur ce fameux bouton. Teruna était nerveuse, et Shani enchaîna, ses lèvres s’approchant des siennes, sa main poussant sur la poitrine de la femme, l’amenant ainsi à s’allonger sur le canapé.

« Je te l’ai dit, Teruna, ce lycée est comme une famille... À l’origine, les élèves situés à l’intérieur étaient en pleine puberté. Plutôt que de prendre le risque de voir ces enfants incultes devenir des délinquants sexuels, l’administration de l’époque a décidé de prendre en main leur éducation sexuelle... Et cette tradition a perduré jusqu’à maintenant. »

Était-elle sérieuse ? Oh oui ! Shani l’embrassa alors, allongeant son corps sur le sien, sentant avec délice la robe en latex crisser tendrement contre sa peau, sur sa tenue de travail. Shani sentait les lèvres tremblantes de Teruna pendant les premières secondes, et continua donc son baiser, s’affalant sur elle, l’empêchant ainsi de la repousser. Les aphrodisiaques que Teruna avait pris étaient assez efficaces, car ils venaient tout droit de Terra. Shani en ignorait la provenance, mais elle en savait l’efficacité, ce qui l’amenait donc à se montrer aussi entreprenante.

Et puis, au-delà de ça, la Française embrassait plutôt bien. Elle continua donc ce baiser pendant plusieurs secondes, avant de le rompre, et caressa le corps de la femme, ses doigts glissant sur l’uniforme.

« J’adore vos tenues en latex, Teruna... Mais c’est ça que le lycée attend de toi. Que tu soulages la frustration sexuelle des lycéens qui se rendront à l’infirmerie. »

Elle pouvait sans doute croire à une plaisanterie... Mais Shani était extrêmement sérieuse !

« Voilà pourquoi tu portes une si belle robe en latex, mon amour... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox