banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une slime qui vole... Si si c'est possible. [Validémonisée]  (Lu 1068 fois)
Utsuho
Créature
-

Messages: 13


Grosbill Gluant


Voir le profil
Fiche
Description
Slime ayant acquis le pouvoir de se changer en humaine, Utsuho joue avec certaines humaines qu'elle sélectionne selon des critères aléatoires.
« le: Novembre 01, 2015, 09:55:39 »

Nom/prénom/surnom: Slime Utsu .  À l'époque d'un simple sujet de labo.
Utsuho pour des humains un peu plus sensibles.
Selon elle,  Satori Lylandra Utsu-O est son nom complet. Elle camoufle son propre nom par un nom plus 'humain', Lylandra Utsuho.

Âge :  Blob âgé de 5 ans, ce qui fait vieux pour de la gelée verte, le programme qui la fait vivre est elle développée à partir d'une IA trentenaire.
Sexe : Plusieurs fois par jour, au mieux, une fois par jour au pire...
Aucun défini, plus souvent femelle que mâle.

Race : Un bon gros blob, un slime... Une créature, en gros.
Sexualité : En tant que créature créée par des Tekhane, elle est intéressée principalement par les femelles d'espèce. Mais elle ne semble pas faire de distinctions de genre quand elle cherche à se nourrir.

Physique :

Phase 1)
Il va être assez difficile de vous parler d'un blob sans être  rigoureusement scrupuleux sur le moindre détail, parce que globalement, c'est qu'une flaque verte, ou un 'flan au caramel' vert goût Freedent white.

Avant de parler du blob en lui même nous allons parler du fleuron technomagique qu'est son diamant logé en général entre ses deux seins. Car oui il s'agit d'un diamant rare et recherché à l'état brut pour sa solidité à toute épreuve. C'est la seule matière solide d'Utsuho qu'elle ne peut altérer qu'en devenant une flaque verte en apparence inerte. Pour peu qu'elle souhaite prendre forme, c'est ce cristal qui prend forme en premier. Ce cristal à pour fonction d'être le cœur principal de Ustuho, ce qui fait qu'en général, si vous la touchez, ça la fera violemment réagir, par exemple, en envoyant une décharge de 100 milles volt dans tout son mucus, le cœur en étant couvert, la créature ayant touché le cœur sera électrocutée.
Parlons maintenant de la composition du blob. Globalement, le liquide qu'est Utsuho est changeant dans sa composition même, allant de l'oxygène (à l'état liquide) à une composition semblable à l'acier, en passant par la gélatine, la glu, l'acide et la peau, pour vous faire une idée, Utsuho est capable de prendre la composition atomique de tout ce que comprend le Tableau Périodique des Éléments, de toutes les composition moléculaires possible, pour peu qu'elle parvienne à y penser. Elle est aussi capable d'altérer son propre fluide et de prendre une composition gazeuse, voire ne pas être tangible. Le cœur suit le changement d'état du fluide.
Pour peu qui ont regardé, le cristal n'a pas besoin d'être au centre lors d'une solidification complète.
Le composant d'Utsuho peut dissoudre les vêtement en tissu, en cuir, en latex et en acier. Elle peut aussi dissoudre les organismes vivants, os compris, même si ces derniers elle préfère les conserver. Son composant peut aussi être explosif. Utsuho peut exploser et faire sauter avec elle la moitié du japon en moins de trente secondes.

Parlons finalement de la forme humanoïde qu'elle prend le plus souvent, une femme aux cheveux descendant jusqu'aux épaules, à poitrine assez imposante dont elle camoufle les tétons - elle ne les fait apparaître que quand ça lui chante, en général, c'est quand elle à capturé une cible -  avec des ailes dans le dos. Ces ailes sont purement fictives, elle ne servent qu'à la décoration, ou au mieux, à attraper une cible trop proche. Son cristal se loge entre ses deux seins. Lylandra Utsuho est encore plus flexible que le meilleur des contorsionnistes humain. (c'est surprenant selon vous?) par exemple, si elle se trouve les mains attachées dans son dos avec une corde et qu'elle ne souhaite pas révéler ses capacités magiques, elle peut se servir de ses pieds pour se libérer de ses entraves. Elle peut aussi se "déboîter l'épaule" (si tant est qu'on se dis qu'elle à déjà eu une épaule) par exemple

Petite note supplémentaire concernant la sensibilité sexuelle de notre slime. Tant qu'elle ne prend pas forme, elle est insensible aux stimuli de base qu'un humain peut offrir excepté si vous touchez à son cristal (les réactions sont inconnues, dans le doute, prenez garde) , les sorts de charme fonctionnent. Sous sa forme, que ce soit un flan au caramel ou une humanoïde, Utsuho est sensible aux contacts tactiles, caresser ou lécher la surface de sa prétendue 'peau' lui fera du bien, il n'est pas nécessaire de viser des zones érogène, car elle n'en a pas vraiment, excepté son cristal sensible. Autrement dit, jouer avec ses' joues' est aussi utile que de jouer avec ses 'seins', son 'ventre' ou son 'entrecuisse', pour peu que vous posiez vos mains quelque part.

Phase 2)

Utsuho s'est emparée d'un squelette blanchi d'un corps féminin d'environs 1m70 dont elle se sers comme point d'ancrage pour ressembler davantage à un humain. Elle change de couleur selon ses envies, ne se limitant de toutes façons au vert que par questions de goûts. Sous cette forme elle n'est pas complètement libre de changements, globalement elle reste en permanence humanoïde bien qu'elle puisse néanmoins varier les proportions du corps.  En d'autres termes, elle peut changer les dimensions de sa poitrine, de ses fesses ou même faire varier la taille d'un de ses bras par rapport à l'autre, ou même gonfler sa tête pour que celle ci fasses 3 fois sa taille d'origine, mais elle ne peut que difficilement rapetisser.
Sous cette forme elle est tout aussi sensible aux caresses corporelles qu'auparavant, bien que les zones érogènes soient un peu plus marquées.

Phase 3)

Utsuho s'efforce de paraître humaine et en modifie drastiquement son métabolisme. Sa peau ressemble à de la vraie peau. Ses vêtements ont la texture de vêtement normaux. Ses ailes, quand elle décide de les montrer, ont la même texture que les ailes d'un terranide ailé. Et si elle se blesse, elle saigne, même si ses facultés de guérisons sont exceptionnellement rapides pour un humain (ce qu'elle n'est de toute façon pas) Le sang est considéré comme du vrai sang et ne réintroduit pas son corps, sauf dans le cas où elle peut le porter en bouche (coupure au doigt, par exemple). Notez que si on lui coupe un bras, elle ne peut que saigner, il n'y aura ni muscle ni os apparent (et elle recolleras bien vite son membre perdu). Il est impossible de lui ressentir un éventuel pouls, elle n'a pas de cœur à proprement parler pour faire circuler son sang factice.
Sous cette forme, Utsuho prend l'apparence d'une jeune femme aux cheveux noirs et à la peau légèrement plus sombre que la moyenne nippone, elle conserve le plus souvent une tenue s'apparentant aux uniformes de lycéen, à ceci près que l'uniforme est à prédominance verte, en particulier pour la jupe. Elle porte un ruban dans ses cheveux et le cristal, bien que visible, se rend plus discret au point de se confondre avec un collier et deviens rouge.
Sous cette forme, Lilandra Utsuho est aussi sensible qu'une humaine normale à toutes excitations sexuelles qu'il est possible d'endurer.

Caractère :

Phase 1)
Vous craignez pour vos vies parce qu'Utsuho peut s'autodétruire en vous tuant si vous êtes trop près?
N'ayez crainte, Utsuho n'a jamais utilisé cette compétence volatile depuis sa sortie de labo, et ce grâce au soins apportés à la composition du cristal.

Vous avais-je dis plus tôt que ce cristal était un fleuron technomagique ? En effet, ce cristal utilisé et construit par les scientifiques pour créer Utsuho s'est vu bénéficier de nombreux enchantements puissants pour permettre au slime de voir le jour.
Parmi les enchantements, l'un d'eux développa le coté positif de la créature. Bonté, générosité, empathie, ce genre de sentiments positifs. Toutefois, pour que son 'enseignement' soit complet, parce qu'une créature ne peut survivre en étant juste toute blanche, un enchantement lui donna aussi la compréhension de la cruauté, le sadisme, la domination et le plaisir charnel. Un autre enchantement lui donna l'accès aussi au libre arbitre, permettant à Utsuho de choisir et de varier les bienfaits de ces enchantements sans s'altérer elle-même.

Cette introduction était nécessaire pour vous parler de Utsuho.
En règle générale, Utsuho reste assez simple d'esprit. Elle utilise ses capacités physiques que lorsque ça lui est utile et généralement, c'est lorsqu'elle viole quelqu'un.
Toutefois, Utsuho peut se montrer rusée et intelligente, quand bien même elle se sert rarement d'une cervelle qu'elle n'a pas.
Le liquide Utsuho est assez résistant aux chocs thermiques, elle peut se mouvoir même lorsque la température est en dessous de -100°C ou qu'elle dépasse les 700°C. La seule faiblesse de la slime viens de l’électricité, elle peut être surprise par un coup de jus, mais si elle le sens venir elle peut changer sa composition pour quelque chose de moins conducteur.
Il est techniquement impossible de l'enfermer ou de la capturer, à moins d'un attirail difficile à mettre en place, inversement elle aime capturer des gens pour 'leur faire plaisir', globalement il s'agit simplement de les violer. Lorsqu'il s'agit d'ébats sexuels, elle aime avoir la main, de prendre l'avantage afin d'offrir un maximum de plaisir le plus souvent non consenti à son éventuel partenaire. Elle ne cherche pas ou peu son propre plaisir, elle se nourrit de la cyprine ou du sperme ainsi recueilli.
Il semble qu'Utsuho peut vivre très longtemps, pour peu qu'elle aie des liquides pour s'alimenter, et deux de ses deux sources d'alimentation ont été révélés sur la phrase juste au dessus.

Phase 2)
Utsuho n'est plus la même slime que lors de sa première phase, en effet avec son squelette il ne lui est plus permis de passer dans les canalisations pour prendre par surprise un humain, de plus elle craint davantage de se faire broyer. Si une telle chose devrait se produire, Utsuho retourne en première phase et elle devrait trouver un autre squelette. Utsuho se montre beaucoup plus prudente et discrète sous cette forme, en particulier car cette apparence n'est pas connue comme étant mignonne ou jolie à voir. Dans le cas improbable où une personne souhaite jouer avec elle, c'est la seule forme où Utsuho se laisse dominer, car n'étant pas habituée à se laisser approcher sous cette forme.

Phase 3)
Utsuho se sert du squelette dont elle a pris possession comme point d'ancrage pour prendre une apparence plus tangible en tant qu'humaine. Elle connais davantage les us et coutumes humaine à force de les fréquenter, elle sais se montrer suffisamment discrète pour ne pas trop attirer l'attention sur elle et suffisamment persuasive pour jouer avec ses éventuelles proies. Elle évite les excès de mouvements, car le liquide de refroidissement humain produite par la chaleur (que les humains dégagent avec la sueur) peut trahir son 'camouflage', cela ne l'empêche pas d'utiliser les ailes - qu'elle ne révèle pas quand elle ne les utilise pas - pour voler.
Elle se montre relativement prudente quand il s'agit de garder son camouflage, mais a tendance à révéler sa vraie identité quand elle souhaite jouer avec une humaine et se montre assez dominante dans les ébats.

Histoire :

Tout commence lorsqu'une royale et riche personne décida de pouvoir se vanter d'avoir aidé à développer une forme de vie. Elle engagea un Laboratoire Tekhan en ce but et leur donna les fonds nécessaires à créer une forme de vie capable de s'autogérer et de se reproduire - sans l'aide de mâles.
Il n'allait pas être simple de pouvoir correctement créer la vie à partir de rien, mais le laboratoire commença à travailler sur un liquide particulier capable de modifier son propre métabolisme, les scientifiques eurent l'occasion aussi de travailler un cristal prometteur afin de canaliser ledit liquide. L'opération fut réussie, alors que peu ne pouvaient espérer qu'une batterie cristallisée pourrait ainsi manier un liquide pareil. C'était sans compter sur une des scientifique arcaniste, du nom de Shauna, qui en utilisant ses dons de magie sur le cristal avait créé cette possibilité.
Le Slime n'était pas bien grand, cependant. À peine de quoi remplir un verre de 50 centilitres, pour une 'batterie' qui avait un volume pour 20.
Toutefois, la petite communauté de laborantines reprirent espoir en constatant la croissance du slime à mesure que celui ci absorbe de l'eau.
Les laborantines lui créèrent une salle close où il n'était techniquement pas possible pour ne serait ce qu'une simple goutte d'eau de s'échapper - sauf en s'évaporant - afin d'étudier son comportement face à des situations données. Ainsi, on cherche à savoir comment le slime se nourrissait. Les laborantins conclurent bien vite que le slime n'acceptait que des liquides, que la créature absorbait l'eau et nutriments de nourriture solide et donc possiblement d'autres êtres vivants. Cependant, lors du test en pratique, avec un autre organisme vivant pour seule nourriture pendant plusieurs jours, le slime se contenta des liquides que pouvait secréter cet organisme.
Les laborantines furent déçue de la passivité de la slime, elles espéraient peut-être une créature un peu plus agressive envers d'autres créatures, spécialement Mâles. Elles avaient pris soin de lui offrir en pâture un animal mâle, après tout. Mais elles tentèrent à nouveau en se disant que, peut-être, leur nouveau sujet d'études aimerait des proies plus grandre. Elles envoyèrent un à un divers esclaves, la première fut une femelle terranide griffon. Ici, les laborantines furent surprise de la réaction de la slime. Oui, la slime, les laborantines purent voir le slime qu'elles avaient créés prendre une apparence féminine ressemblant assez fort à la terranide devant elle, sans les serres et sans les plumes, mais bien avec les ailes. La créature s'approcha lentement de l'esclave qui, craintive en présence de ce monstre vert, reculait pour sa vie sans pouvoir s'échapper de cette cage d'observation. La slime finit par arriver au contact de la terranide et enroba alors la femelle de son mucus et entreprit une action qu'aucune des laborantines ne purent ni ne voulurent endiguer. La slime viola purement et simplement la terranide qu'on lui avait laissée devant les yeux avides de découvertes de ces perverses refoulées. Elles purent ainsi constater avec une certaine aisance que la slime commence son approche par une espèce de baiser, prétexte qu'elle utilise pour envoyer une partie d'elle même directement dans l’œsophage de sa proie, et que si cette dernière garde la bouche fermée, la slime s'attaque alors à son nez, afin d'arriver à la même étape. Le fragment de slime envoyé à sa proie semble être hautement aphrodisiaque, car la terranide cessa rapidement de se débattre pour laisser le champ libre à la créature, qui ne se priva pas d'utiliser diverses espèces de tentacules pour caresser et pénétrer le corps de sa proie.
Une fois que la terranide finit par jouir - bien malgré elle - la slime absorba le liquide de jouissance et grandit de façon significative, puis la slime libéra son jouet, laissant la terranide 'légèrement' terrorisée à coté d'elle sans y retoucher. Elles recueillirent ainsi l'information sur le fait que leur slime accueillait en son sein - si l'on puis dire - les autres femelles, mais encore fallait il tester avec un mâle. Elle invitèrent dans la salle où était gardée la slime un terranide à moitié canin. La slime ne réagit que peu à la présence de l'intrus, au mieux quand il fut introduit elle l'examina vaguement mais ne joua pas avec lui comme elle l'avait fait précédemment pour l'esclave femelle. Les laborantines en prirent note avant de laisser le terran enfermé avec leur slime pour voir plus tard s'ils allaient avoir un résultat concluant. Les laborantines purent remarquer qu'après plusieurs jours isolés, la slime finissait par assouvir ses besoins de liquide en violant à son tour le terran mâle. Elles purent noter ainsi que la slime assouvissait ses besoins bien plus vite envers une femelle qu'avec un mâle, ce qui est un bon point, bien qu’elle aie tendance à assouvir ses pulsions de manière bestiale.
Une des laborantines, du nom de Suo se mis en tête d'éduquer leur création, afin qu'elle soit capable d'évoluer de manière civilisée. Ce ne fut pas chose facile, et ce dès le premier jour. Suo tenta de lui apprendre le langage, en proposant comme récompense une bouteille d'eau. La slime répliqua en projetant à haute vitesse une bout d'elle même de la même manière qu'un javelot, elle fut à la fois suffisamment précise pour ne pas toucher Suo et assez rapide pour qu'elle n'aie pas le temps de répliquer. Suo la gronda, et la slime tenta de l'approcher afin de récupérer des fluides sur Suo. Cette dernière répliqua avec un taser qu'elle avait dissimulé dans une des poche de sa tenue. La slime recula vivement après l'électrocution. On nota alors que la slime était sensible à l’électricité et qu'elle avait des aptitude innée pour changer son corps en arme blanche, suffisamment puissant pour percer des solides.
L'effet voulu n'avait pas été donné, au final. Le test suivant portait sur les solides que la slime pouvait affecter et sur les liquides qu'elle pouvait absorber. On lui présenta une bouteille en verre remplis d'encre noire préalablement chauffée, la slime trancha net la bouteille avant d'en absorber le contenant sans réactions apparentes sur son état de santé. On put noter que l'encre ne resta pas noire longtemps, absorbée par le vert largement dominant du slime.  On lui présenta ensuite une bouteille en alliage métallique réputé pour être aussi solide qu'une armure épaisse d'excellente facture dans lequel reposait du mercure, un métal liquide réputé toxique. La slime tenta de la couper et de la percer, mais ne réussit qu'a endommager la bouteille sans la briser. Elle absorba complètement la bouteille et la fit imploser en elle, récupérant le mercure à même son organisme liquide. La slime eut des réactions étranges semblable à des maux d'estomacs, des haut-le-cœur et des hoquets frénétiques pendant les heures qui ont suivi, mais a été capable d'absorber à son tour le mercure. En ayant toutefois un effet sur son corps, le vert clair du slime devint un vert significativement plus foncé.

Suo revient plusieurs fois pour tenter de lui enseigner, mais à chaque tentative, la slime semblait la fuir. Le slime rapetissait jusqu'à ne laisser l'équivalent d'un petit verre d'eau et la pierre. Il semblerait que la slime aie mal pris le fait d'être électrocutée la fois précédente. Suo continua cependant, et aussi étrange que cela puisse paraître, la slime finit par oublier, ou a pardonner à Suo et permis ainsi à son éducatrice de lui enseigner.
Après plusieurs jours de tentatives à la parole infructueuse, la slime se contentant de gazouiller, elle put commencer à parler. Elle conservait quand même une prononciation accrue et abusive de « s » dans ses propos et elle restait assez lente pour compléter une phrase, mais les semaines passant, elle put converser avec davantage d'aisance avec Suo. Suo a pu ainsi baptiser la slime Utsu. Utsu eut le temps de comprendre que ces pulsions pour récupérer son fluide vital étaient considérées comme mauvaises. Utsu répliqua tout de même que ces pulsions lui étant nécessaire à sa survie, elle ne peux les refréner aisément.
Grâce à cette marge de progression dans leurs études, les scientifiques purent en apprendre plus sur la 'vie' d'un slime, en effet il est assez rare de pouvoir se vanter d'avoir un slime coopérant à discuter. Les laborantines purent ainsi développer une véritable mine d'informations qu'elles purent revendre à plus offrant.
Peu après, il y eut du mouvement au laboratoire. La fille directe du royaume donnant les fonds au laboratoire pour la conception du slime, répondant au nom de Lilandra, fit son apparition afin d'examiner de plus près la création commandée par sa mère. Quand elle vu la slime, elle eut peu de réaction, car Utsu n'avait tout simplement pas la capacité de voir ou d'entendre qui l'observait, elle ne pouvait même pas savoir qu'elle était observée, autrement dit Utsu était tout simplement un gros blob vert sans forme. Néanmoins, Lilandra entra dans la salle, en dépit des avertissements, pour observer de plus près Utsu. Cette dernière ne se fit pas attendre pour prendre sa forme plus 'humanoïde' tout en étant surprise, car elle s'attendait à rencontrer Suo, et curieuse car elle n'avait jusque là rencontré peu d'humains. Lilandra était quand à elle beaucoup plus surprise, car elle ne s'attendait pas à ce que ce simple blob prenne une apparence totalement différente à ce qu'elle pensait, mais Lilandra souriait, Utsu était devenue à ses yeux bien plus intéressante que ce dont elle espérait. Elle annonça à Utsu, sans détour ou faux semblant, qu'elle lui appartiendrait dans peu de temps. Utsu fut tentée de l'approcher afin de jouer avec la nouvelle humaine qui s'était présentée, mais Suo entra à son tour, alors Utsu se ravisa. Lilandra fut poliment éloignée de la salle laissant Ustu se poser pour la première fois des question sur le dehors. Elle n'avait jamais connu rien d'autre que le blanc de cette salle...

Quelques mois passèrent, pendant lesquelles Utsu appris plein de choses sur le monde extérieur par le biais de Suo, qu'elle a appris à respecter un peu comme une mère. Utsu appris avec elle à refréner ses pulsions, à ne les utiliser que quand elle en a réellement la nécessité. Ce ne fut pas la plus importantes des leçons, car après avoir appris à parler il s'en est suivi une batterie de culture prémâchée afin d'apprendre à lire et compter, mais ce fut le cas pour Utsu, car il s'agissait plus d'un contrôle sur elle-même, en effet plusieurs fois on lui présenta d'autres cobayes, des esclaves femelles triées sur le volet, dont le principal effort d'Utsu était de ne pas les violer.

Puis un jour, un nouveau remue ménage fit remuer l'équipe. Lilandra revient une nouvelle fois, non pas pour rendre visite à Utsu mais pour s'en accaparer, laissant l'équipe avec une lettre de renvoi de la part de la royauté, leur annonçant la suppression des fonds. Ce n'eut pas été facile de céder ainsi le fruit de plus d'un an de recherche, en particulier pour Suo et aussi pour Utsu, mais l'équipe dû se séparer d'elle, au profit de Lilandra, qui elle se fit une joie d'emporter son gain avec elle. Utsu tenta de résister, mais fut quand même mise en arrêt et transportée jusqu'à la demeure royale de Lilandra.

Ce fut nouveau plus Utsu, qui découvrait de nouvelles couleurs et de nouveaux décor comparé au Blanc de la pièce hermétique où elle était confinée depuis sa 'naissance', mais elle n'était pas du tout heureuse. Suo lui manquait. Lilandra n'en avait cure, elle, et commanda à la slime de la combler. Apparemment, Lilandra était une femme d'une lubricité assez élevée et ne pouvait se satisfaire juste avec d'autre humaine. Utsu ne put résister à ses pulsions bien longtemps, quand bien même elle a tenté, et finit donc par obéir à l'ordre donné. Lilandra n'eut été déçue, Utsu n'avait aucun angle mort, chaque parcelle de son être put donc être minutieusement excitée par la slime dont elle avait eu l'acquisition après avoir simplement insisté auprès de sa mère. Utsu décida de s'appeler Utsuo, pour conserver pour toujours la mémoire de Suo qui fut son premier vrai mentor.
Et ainsi, jour après jour, Utsuo remplissait sa tâche. Cela dura cinq mois, cinq mois au bout duquel Utsuo connaissait désormais chaque faiblesse de cette femelle, qui n'hésitait pas dans ses élans de lubricité à appeler plusieurs autres humains, qu'ils soient mâles ou femelle, dans une orgie de liquide dont Utsuo pouvait se délecter. Lilandra finit par relâcher un jour son emprise sur la slime, des mois avaient passés, elle aurait finit par renoncer à sortir, n'est ce pas ? Un jour, Utsuo put avoir l'occasion de sortir du palais, une porte mal fermée, un garde peu attentif, une fontaine à proximité. Utsuo pouvait-elle seulement se permettre de s'enfuir ainsi? Comment réagirait Lilandra, désormais sa maîtresse ? Elle décida de le savoir en se servant de la fontaine pour évacuer une bonne partie de son composant, dont le cristal, et de ne laisser qu'une toute petite partie d'elle même en éclaireur dans la cour du palais. Très vite, Lilandra s'agita dans tout le palais afin de retrouver Utsuo, en vain, un garde vint à sa rencontre, visiblement ils ont cherché la slime autours du palais sans la trouver, et les spécialistes postés dans les égouts non plus. Lilandra renvoya le garde en recherche avant de pester contre la terre entière a voix basse. Comment la slime aurait pu simplement disparaître sans laisser de traces. La réponse étant qu'elle ne s'est pas encore enfuie n'avait pas germé dans la tête de Lilandra. Du point de vue d'Utsuo, elle pouvait rester dans la fontaine un long moment. Elle ne bloquait pas l'accès de l'eau aux canalisations et pouvait à satiété se nourrir à même sa cachette. Une semaine passa, où Lilandra devint peu à peu de plus en plus agacée et déprimée car Utsuo ne donnait toujours pas de signes de vie où que ce soit. Vient ensuite un personnage qu'Utsuo ne connu qu'une fois, il s'agit de la mère du Lilandra, et donc l'actuelle reine du royaume, et Lyssandra était son nom. Elle imposait le respect davantage que sa fille et une aura tout à fait différente l'habitait. Lyssandra réprimanda sa fille de vouloir davantage prendre l'emprise sur le peuple qu'elle ne pouvait se permettre, entre autres choses, car Lilandra, pour retrouver Utsuo, avait lancé une chasse à l'homme depuis le début des recherches et ses faits et gestes étaient finalement venue aux oreilles du roi et de la reine. Lilandra sembla abandonner la partie et promit à sa mère de ne plus rechercher activement la slime. Utsuo quant à elle ancra dans sa mémoire cette reine à l'aura aussi charismatique avant de finalement sortir du palais, comme elle aurait pu le faire il y a plusieurs jours de cela, pour découvrir ce qu'elle n'avait pas connue jusque là, le monde extérieur.

Celui ci se révéla dur et plein de surprise. Elle découvrit que ses pulsions lui étaient bien vitale, même si en soi elle pouvait simplement se contenter d'eau. Elle vécu des hauts et des bas en solitaire, allant d'une zone à une autre, d'un village au frontière d'une ville. Elle découvrit que curieusement, alors qu'elle a eu du mal à en sortir, c'est entrer dans une ville qui est le plus compliqué. Les villages sont moins bien gardés, sans parler des voyageurs isolés qui se croient invincibles tant qu'ils portent une épée sur eux. Les éventuels mages sont plus ennuyeux en revanche, ils peuvent toujours surprendre avec des sorts parmi les plus variés, et donc pas facilement contrables. Puis viens un jour ou Utsuho découvrit la mort. Pas pour elle même, non, elle découvrit ce qu'était un cadavre, de la manière la plus simple possible. Une guerre avait éclaté quelques mois avant qu'elle aie posé les pieds - si l'on puis dire - sur les lieux. Rien n'était vivant excepté les charognards et les détritivores qui eux se faisaient un malin plaisir à se repaître des morts. Utsuho, elle, avançait sans réels buts. Ce n'est pas comme si un humain mort l'intéressait. Elle les préfère vivant, ils peuvent ainsi éprouver du plaisir a se faire nettoyer de fond en comble. Mais à sa grande surprise, elle trouva un tas d'os particulier qui lui accrochait au regard. Elle ne put vraiment savoir comment, mais elle savait que ce squelette était celui d'une femme, ni pourquoi elle se sentait si attirée par un tas d'ossement totalement inutile à son petit bonheur de cyprine. Toutefois, elle l'absorba, et le remis en place, comme si le squelette était debout. Ainsi, sans qu'elle puisse l'expliquer, sa vision changea. Elle n'était plus le slime devant elle, mais elle regardait le monde depuis les orbites vides d'un squelette dont elle venait de s'accaparer, elle put ainsi regarder ses 'mains', vertes et gélatineuses, à travers laquelle on pouvait voir distinctement chaque os, devenu 'vert' uniquement par son composant vert. Une amélioration était notable toutefois selon elle, elle pouvait désormais apercevoir sa propre couleur. Elle se concentra un peu et tenta de changer la couleur de sa 'peau' et parvient, après quelques minutes de passer à un rose chair opaque.
Utsuo fut plutôt contente de son changement, sans se rendre compte de l'Aberration qu'elle était devenue. De slime potentiellement sexy, elle était devenue une créature plus 'mortelle', semblant répandre la désolation là où elle passe. Elle ne s'en rendra compte que quelques mois plus tard, quand, sans vraiment savoir comment ni pourquoi, elle sut qu'elle avait été déplacée.
Elle ne rencontra plus que des animaux qui la fuyaient et n'avait plus croisé d'humain depuis un long moment. Quand finalement elle en croise un, elle comprend qu'elle n'est plus au même endroit. Les vêtements de l'humain sont ... différents. Pas seulement que les vêtements, sa gestuelle, son air décontracté, rien ne laissait dire qu'il se sentait un tant soi peu menacé, alors qu'elle était dans un monde où les humains en vadrouille ont toujours les nerfs à vif. En suivant discrètement l'humain, elle se rendit jusqu'à la lisière d'une grande ville. Elle se dit alors que son 'déguisement' actuel ne valait pas grand chose et qu'il fallait à présent une apparence davantage humaine. Elle se concentra durement pour parvenir à ses fins et quand elle eut finit, elle constata qu'elle avait à présent de vraies mains. Le moindre détail dont elle avait la connaissance était représenté, des veines apparentes depuis la peau jusqu'aux ongles effilés mais pas trop, en passant par les jointures des phalanges, tout était représenté. Elle s'observa davantage et pu conclure qu'elle portait aussi des vêtements, qu'elle s'était créé, et dont elle pouvait sentir le contact sur sa peau factice. Elle put sentir ses cheveux sur son crâne en passant ses mains dedans. Elle pouvait sentir le vent souffler, elle pouvait même des odeurs qu'auparavant elle ne connaissait pas. De plus, elle allait au devant d'un monde inconnu pour elle, la chair de poule, un frisson d'excitation nouvelle se fit sentir tandis qu'elle avançais d'un pas à l'autre jusqu'à la ville qui cette fois-ci l'accueillerait à bras ouvert.

Autres :

Utsuho possède des facultés communes à toutes les slimes.
Elle peut prendre l'apparence de ce dont elle veut, elle peut aussi s'ajouter des parties de corps  supplémentaires.
Elle peut devenir plus petite ou plus grande en évacuant ou absorbant une grande quantité de liquide, elle peut aussi squatter des canalisations en utilisant les deux procédés à la fois.

et d'autres capacités moins communes...
Elle peut aussi changer sa couleur à volonté (mais conserve le vert sombre comme couleur de prédilection).
Elle peut changer son propre métabolisme, liquide ou solide... Et même gazeux, elle indique cependant un désintérêt pour les gaz plus léger que l'air, selon elle, c'est assez difficile de jouer avec des éventuelles proies, si on lévite à 100 mètre au dessus d'eux.
Elle est capable de changer sa structure cellulaire sur n'importe quoi sans tenir compte de la température Elle peut changer son métabolisme en Glace pure proche du Zéro absolu et en magma intense proche du Soleil. Même des éléments volatile, radioactifs, ou l'élément "fantôme", lui permettant de traverser les murs et autres protections non magique.
Elle peut utiliser une partie de son corps comme arme blanche pour percer ou trancher n'importe quelle chose. Remarque : elle ne perce pas les plaques d'armure lourde d'un coup, elle y appose cependant un impact.

Elle peut se changer en mimique humaine. Elle peut aussi changer d'apparence comme de chemise. Lors de ce processus, Elle fusionne un squelette qu'elle porte à sa substance. En utilisant le squelette d'une autre créature, Utsuho se verra changée en créature de cette espèce.

PS: DC d'une Kitsune lubrique, d'une déesse qui dit toujours 'Oui. Bonsoir. Merci.'  et d'une déesse au gros boobs.
« Dernière édition: Juin 12, 2017, 03:42:17 par Utsuho » Journalisée



~~ Il est conseillé d'mp Ahri ~~
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2756



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #1 le: Novembre 01, 2015, 10:07:52 »

Mouais ok.

Validée, va jouer.
Journalisée

(´・ω・`)
Utsuho
Créature
-

Messages: 13


Grosbill Gluant


Voir le profil
Fiche
Description
Slime ayant acquis le pouvoir de se changer en humaine, Utsuho joue avec certaines humaines qu'elle sélectionne selon des critères aléatoires.
« Répondre #2 le: Novembre 01, 2015, 10:42:18 »

Merci connor ^^

ça a été rapide. ^^
Journalisée



~~ Il est conseillé d'mp Ahri ~~
Cassidy Green
Avatar
-

Messages: 2880


Une femme, un homme ? Ou bien les deux ?


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Novembre 01, 2015, 01:25:35 »

re bienvenue Grimaçant
Journalisée

Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre Grimaçant
Lucien Bois l'eau
Dieu
-

Messages: 187


Lucien !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Novembre 01, 2015, 04:47:27 »

rebienvenue =3
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox