banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Endangered Species [Suki Tetsuhiko]  (Lu 3150 fois)
Old Man Logan
Créature
-

Messages: 58



Voir le profil
FicheChalant
« le: Octobre 04, 2015, 02:17:55 »

La porte de l’avion explosa, et l’homme, torse nu, s’envola dans les airs, ses griffes couvertes de sang, et sentit le vent fouetter son visage. Il se retourna, sentant le vent siffler tout autour de lui, et descendit à toute allure,  la gravité l’attirant, tandis que l’avion en feu s’écartait au loin. Et lui, et bien... Il tombait, sans savoir où il était, et en peinant à comprendre ce qui lui arrivait, du sang jaillissant de ses multiples plaies.

En revanche, il vit peu à peu une sorte de terre au milieu des nuages.

*Qu’est-ce que c’est que ce truc ?*

Plusieurs îles étaient en train de flotter dans l’espace... Comment avait-il fait pour se retrouver ici ?




Il y a quelques jours

Depuis combien de temps n’avait-il pas ressenti ça ? Cette explosion de sons, de chaleur, d’odeur, de bruits... Les filles en débardeur, leurs jeans moulant leurs fesses, les motards, la musique à la radio... Et, surtout, cette étonnante impression d’allégresse et de sécurité, tandis qu’il déambulait dans des rues qui n’étaient pas érodées par le temps, ni massacrées par les vibrations sismiques des Taupires. Mains plantées dans les poches de son blouson marron en cuir, le vieil homme avançait, au milieu de la foule, méconnaissable, sortant de l’artère d’une galerie commerciale où il pouvait entendre, depuis les haut-parleurs, une musique émanant d’une station de radio.

Pourquoi est-ce que la machine de Savage l’avait envoyé à Seikusu ? Savage lui avait expliqué que, pour empêcher les sinistres évènements d’arriver, il fallait que Logan appréhende Vandal Savage... Qui mieux que Savage pour savoir où ce dernier était susceptible de se trouver ? L’homme s’était réveillé dans les bois entourant la ville, et s’en était approché, dans des vêtements déchirés. Il avait obtenu un peu de pécule en attaquant des dealers dans les quartiers pauvres de la ville, et avait récupéré des vêtements en forçant de nuit une boutique, se donnant l’impression d’être une espèce de Terminator futuriste.

Et maintenant ? Maintenant, il flânait. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Logan flânait, ressentant dans son cœur desséché quelque chose qu’il n’avait que rarement ressenti. L’une de ses premières actions avait été de se rendre dans un cyber-café, où il s’était, tant bien que mal, renseigné sur la situation actuelle. Il avait ainsi appris que les X-Men existaient toujours, et qu’ils avaient ouvert une école , l’ancien Institut Xavier, maintenant rebaptisé Jean Grey School For Higher Learning. Il avait passé l’après-midi le cul vissé sur le siège, pestant contre cette machine infernale, tout en enfilant les cafés. Jean Grey était également morte sur ce monde, mais les X-Men s’étaient divisés... De fait, ce monde était assez différent du sien, tout en étant aussi très similaire. Il avait ainsi appris que les X-Men avaient abandonné l’Institut Xavier pendant plusieurs années, venant s’installer au large de San Fransisco, dans un ancien fort militaire, Utopia. On trouvait aisément des articles de journaux là-dessus, ainsi que des vidéos, des podcasts... Il y avait des manifestations anti-mutants à San Fransisco qui avaient dégénéré en émeutes... Et...

*Norman Osborn a été le dirigeant du SHIELD ?!!*

Il n’était pas au bout de ses surprises, car il comprit rapidement que, si sur ce monde les mutants étaient autant méprisés que dans le sien, leur situation, ici, était dramatique... Pour ne pas dire cauchemardesque. Sur Google, les mots « x-men » ou « mutants » étaient principalement associés aux mots-clefs suivants : « extinction », « jour-m », « scarlet witch ». Logan cliqua et lut frénétiquement, avec un sentiment de tension naissant, voyant les mots se succéder, comme autant de syllabes tranchantes se plantant dans sa chair, la réalité s’imprimant peu à peu dans ses yeux.

*Millions de mutants ayant disparu... Perte totale du gène-X chez les sujets... Aucune nouvelle naissance de mutants depuis des années... L’extinction, l’extinction !*

Refusant d’y croire, Logan se releva soudain, et sortit du cyber-café. Sa première action fut de se rendre dans un bar, et de boire... N’étant plus habitué à l’alcool fort, il fut complètement vire, et passa sa soirée en étant balancé dans le caniveau du bar par les videurs, s’écrasant au milieu des poubelles.

L’extinction, l’extinction... Était-il déjà trop tard sur ce monde ? Il ne pouvait s’y résoudre...




Une île flottant dans le ciel, un archipel dressé au milieu des nuages... Était-il toujours sur Terre ?

L’archipel se rapprochait de plus en plus, et il pouvait voir sept îles se dressant au milieu des nuages, et fondait droit sur eux, se rapprochant de l’île la plus au nord, avec une sorte de montagne se dressant dessus...




Il y a quelques jours

« Monsieur Logan ! La télé’ ne marche plus !
 -  Hum... Ah oui ?
 -  Vous pourriez voir ? »

Comment trouver un travail dans un monde où on n’avait aucun papier, et aucune identité légale ? Logan avait trouvé cette réponse en protégeant une jeune femme habillée comme une punk, et qui se faisait agresser dans le métro, le soir. Les ravisseurs avaient tiré sur son sac, et il avait ramassé plusieurs cartes sur le sol, dont un badge pour le Foyer de Marie-Hélène. Un foyer pour femmes à problème : fugueuses, violées, droguées... Il s’en était rapproché, et bossait comme technicien là-bas. Logan était bricoleur, et réparer des télévisions, les disjoncteurs, n’était pas très compliqué pour lui. C’était le genre d’endroits où on ne posait pas trop de questions sur votre passé.

James s’avançait le long des couloirs, et s’approcha de la télévision, puis entreprit de vérifier le câblage, et constata que l’un des fils s’était dénudé. Il le changea, et put ainsi voir un bulletin d’informations...

« ...La récente intervention de la super-justicière prénommée Supergirl, qui a permis la résolution d’une prise d’otages dans un bus, a donné lieu à une manifestation de soutien envers la communauté super-héroïque dans différentes villes du Japon...
 -  Hey, c’est Supergirl !
 -  Vous l’avez déjà vu, Monsieur Logan ? »

Il y avait des filles dont l’âge allait de 10 à 30 ans ici... En moyenne. Logan regarda l’écran télévisé, où on pouvait voir Supergirl en train de s’envoler, formant une flèche bleue et rouge.

« Non, fillette... »

Et il ne savait pas trop quoi en penser...




Caelestis était un État insulaire, flottant dans les airs, et dont chaque île avait des fonctions bien précises. L’île la plus au nord abritait le Centre Balnéaire, comprenant une plage artificielle, et une ferme laitière. On se croirait presque en pleine campagne en allant à la ferme, ou dans une station balnéaire de luxe en approchant de la plage. C’était une belle plage avec de l’eau jaillissant depuis le sol, et qui tombait au fond, filant dans des conduits aquatiques. Le système permettait ainsi d’entretenir l’eau plus longuement, grâce à des stations d’épuration situées sous la plage.

C’était un bel endroit, où les Celkhanes aimaient se rendre, les enfants faisant des pâtés dans le sable, tandis qu’elles bronzaient, ou encore se nageaient.

Elles étaient donc reposées, quand elles levèrent la tête, en apercevant une silhouette en train de descendre vers elles.

« Maman ! Qu’est-ce que c’est que ça ?! »

Elles purent alors entendre une explosion lointaine, et virent quelque chose brûler dans le ciel... Ainsi que cette silhouette noire qui se rapprochait vivement...




Il y a quelques heures...

« On a quand les prélèvements ? Est-ce qu’il est recensé sur l’Index ?
 -  Encore quelques secondes... »

Le noir, un bâillon dans la bouche, une sensation d’étouffement... Les souvenirs qui revenaient... Lui se promenant en pleine rue, le soleil l’éclairant, le crissement des pneus du van à côté de lui, les hommes se précipitant vers lui...

...Puis le réveil, là... Il entendait le ronronnement de turbines, et devinait, au tressautement, qu’il se trouvait dans un avion. Ceux qui l’avaient kidnappé réfléchissaient, tripatouillant sur un ordinateur.

« Oh merde... Mais... C’est impossible !
 -  T’as son identité ? On se rapproche du centre génétique...
 -  C’est... L’ADN... C’est Wolverine !
 -  Quoi ?! Mais... »

Les griffes de Logan jaillirent alors, brisant ses menottes, tout en s’enfonçant dans un tuyau, qui servait à convoyer l’essence. Une alarme résonna alors, et Logan se redressa, puis vit un homme sortir son pistolet. Plusieurs balles résonnèrent dans la casemate, il bondit, frappa. Le sang vint obstruer sa vue, puis il y eut mêlée... Il frappa le ventre d’un des tueurs du pied, voyant à peine, entre deux traînées de sang, le logo de l’HYDRA peint sur le mur de l’avion. Il balança l’un des agents par le trou, et frappa avec ses griffes un autre, qui avait planté dans son dos une hache rouge... Puis un autre agent de l’HYDRA le cibla avec un fusil à pompe et fit feu, soufflant Logan par le trou...




Maintenant

Maintenant, Logan tombait, et s’écrasa dans l’eau de la plage, provoquant une série de cris et de hurlements paniqués.

Au milieu d’une foule de Celkhanes, et son corps dériva sur la plage, à côté d’une jeune Celkhane, qui était la fille d’une femme blonde...
« Dernière édition: Mai 06, 2016, 11:32:50 par Old Man Logan » Journalisée



DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Octobre 26, 2015, 09:34:23 »

Bien des choses se sont passé depuis. Rinako était enfin de retour et ensemble, elles ont pu adopter officiellement Holy et Kity, leurs deux petits trésors qui leur rendait si bien tout l'amour qu'elle leur offrait. Jeune couple avec déjà deux enfants, cela ne leur faisait pas peur. C'était une nouveauté certes mais Suki comme Rinako, elles avaient toutes les deux la fibre maternelle. Étonnant quand on connaît Suki sur le terrain mais bon, parfois les gens cachent bien leurs jeux. Habitant donc ensemble dans une maison avec comme voisine, une ange en couple avec une neko, déjà mère de triplée – chapeau les filles – elles se fondaient bien dans la masse. Même si leur job, l'armée, avait toujours besoin d'elles, elles ont sû profiter d'un moment d’accalmie sur les grosses missions, le temps pour elles de savourer l'installation de leur petite famille et même de prendre quelques vacances sur Novac. Sauf que depuis leur retour, Holy était tombée amoureuse de la mer et voulait sans cesse y retourner.

Aujourd'hui, Rinako partageait un peu de temps avec Kity pendant qu'elle et Holy allaient sur la plage de Caelestis, Holy voulait absolument dessiner des coquillages et avait donc besoin de modèle. Suki ne pouvait pas lui refuser cela après tout, comment dire non à une bouille pareille ? Elle allait donc se rendre là-bas en ayant une tenue toujours identique à celle de l'armée même si elle avait quelques petites modifications pour le coup. Les avants bras – et donc main – ainsi que ses genoux jusqu'aux pieds, étaient à l'air libre. Accompagnée de sa fille, elle la laissait chercher ses futurs modèles, veillant bien à ce qui ne lui arrive rien. Il n'arrivait rien ici sur Caelestis, c'était vraiment un havre de paix. Mais voilà, bien au-dessus des nuages, un avion était en train de perdre le contrôle et un homme venait à faire de la chute libre sans parachute. Une telle chute serait la mort et si bien que le « plouf » avait surpris bien des gens sur la plage car c'était des choses qui n'arrivaient jamais. Autant Suki était une soldate, elle avait vu bien pire et bizarre que ça alors elle savait garder son calme autant sa fille était craintive et voir ça l'avait tant surprise qu'elle en oublia les coquillage pour se cacher dans les jambes de sa mère. Gardant sa fille dans ses bras, elle se rapprochait, elle était soldate après tout, tout en rassurant sa fille. De toute façon, qui que ce soit, une telle chute avait dû le tuer ou au moins le laisser dans les pommes avec de la chance... enfin si on peut appeler ça de la chance...

Le visage par-dessus son épaule pour qu'Holy ne voit pas ce cadavre, Suki fut plus que surprise de voir, un, qu'il était encore en vie et deux, que c'était un homme ! Une invasion ? Un piège ? Même si le bougre avait attrapé son pied, elle le retira brusquement avant que sa main de libre ne génère quelques éclairs qui métraient ce type bien en garde.

« Bouge pas de là si tu tiens à ce que tu sois soigné ! »

Un minimum si elles ont besoin de réponse après tout. Autant Suki était un ange avec ses enfants, chez elle, avec Rinako, autant face à une menace, la soldate reprenait le dessus. Déjà des gens parlaient sur la plage, inquiets mais des soldats ne tarderont pas à venir maîtriser cet homme. Espérons que Suki soit assez pour le maîtriser même si vu son état, elle n'avait sans doute rien à craindre. Va falloir qu'elle prévienne Rinako ou bien qu'elle dépose Holy. En temps normal, ce ne serait pas à elle de gérer cela mais il faut dire qu'il y avait beaucoup de choses bizarres... un homme qui tombe d'une telle chute et est encore en vie, que faisait-il ici, qui était-il, il va falloir qu'il crache ce qu'il sait... Mais une chose à la fois. Quelques instants plus tard, une troupe de Celkhane arrivait pour menotter et emmener cet homme, d'abord à l’hôpital militaire pour voir s'il n'est pas mourant, ensuite, place aux questions. Une femme s'approcha de la jeune mère et de sa fille pour faire ce qu'elle se doutait déjà. Erika Morino elle savait faire délier les langues, quitte à ce que cela fasse un peu mal. Elle était le bon et le mauvaise flic à elle seule. Après un salut militaire en règle, elle annonça la suite.

« Nous auront besoins de vos services cette fois Lieutenante Tetsuhiko. »
« Laissez-moi le temps de ramener ma fille et de me changer et je vous aiderai dessus. Mais prévenez-moi si ma venue est inutile, on sait jamais, il a l'air plutôt vieux... c'est déjà un miracle qu'il ai survécu, il pourrait se montrer coopératif avec de la chance... »
« Croisons les doigts... »


Alors que les civiles étaient évacuées, on ne sait jamais si quelque chose se trouve dans l'eau en plus ? L'homme était emporté, laissant l'équipe scientifique analyser l'eau, qui sait ce que cet homme va leur raconter à présent ?
Journalisée

Old Man Logan
Créature
-

Messages: 58



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Octobre 28, 2015, 06:05:02 »

« Qui êtes-vous ?
 -  Que venez-vous faire ici ?
 -  Est-ce une tentative d’attaque ?
 -  Comment avez-vous percé notre champ de force ? »

La litanie des questions s’enchaînait, entrecoupées par des arcs électriques jaillissant de l’appareil sur lequel Logan était actuellement attaché. Le mutant n’avait aucune réponse à fournir, si ce n’est d’autres questions. Il ignorait ce qu’il faisait ici, il ignorait où il était, mais les femmes en face ne daignaient guère lui répondre, se contentant de l’électrocuter, ses bras et ses jambes coincés dans une sorte de lien hermétique, des verrous mécaniques dans lesquels ses membres s’enfonçaient presque intégralement. Accroché en l’air, il était ainsi maintenu, en croix, tout en sentant des aiguilles s’enfoncer dans sa chair, libérant des éclairs à chaque fois qu’il ne répondait pas aux questions. La douleur le faisait hurler, mais ses hurlements ne semblaient guère émouvoir les nanas.

Bien que la pièce soit plongée dans l’obscurité, Logan avait pu deviner qu’il y avait une vitre sans tain devant lui, surélevée, et que, derrière cette vitre, des femmes étaient en train de le torturer à l’aide de leurs machines. Est-ce qu’il était toujours sur Terre ? Les souvenirs de ces derniers jours étaient plutôt confus.

« Pour la centième fois, je vous répète que j’ai été capturé à Seikusu ! Au Japon, merde ! On… Haaaaa… !! »

Les éclairs se répandirent encore.

« Vous mentez.
 -  Mais pourquoi je mentirais, bordel ?! Si c’était une invasion, vous pensez vraiment que je me serais écrabouillé sur votre putain de plage ?! On m’a capturé, je me suis réveillé dans un avion, et, en tentant de me libérer, j’ai été poussé dans le vide !
 -  Vous êtes un homme, vous mentez forcément.
 -  Quoi ?! »

Qu’est-ce que c’était que cet argument débile ? Médusé, Logan laissa planer quelques secondes, avant de répondre, sentant la colère le gagner :

« Putain, mais c’est quoi cette argumentation, là ? C’est une putain de blague ?! Hnnnnnnnnnnnn…. !! »

La douleur, à nouveau, explosa en lui. Logan était tout nu, des pieds à la tête, et visiblement dans une drôle de galère.




« Ce n’est pas un être humain normal, c’est clairement un ESPer… Mais son ossature…
 -  Les scanners sont formels, ce n’est pas des os normaux qu’il a.
 -  Les expertes ont déterminé, à partir des caméras de vidéosurveillance, de l’impact de l’eau, et d’autres capteurs, qu’il a fait une chute de plusieurs kilomètres. Personne n’aurait pu survivre à une telle chute, même avec une armure cinétique ou un exosquelette. »

À Caelestis, le cas était assez unique. Un homme qui s’écrasait sur la plage, tombé du ciel, et toujours en vie. C’était totalement impossible. Outre le fait qu’on ne pouvait pas survivre à une telle chute, un bouclier de force entourait perpétuellement l’Archipel. Si cet homme disait vrai, comment avait-il fait pour traverser le champ de force ? Il parlait d’un avion, mais les détecteurs et les radars aériens n’avaient détecté aucun appareil volant. La seule chose qu’ils avaient identifié, c’était effectivement ce corps, qui venait de jaillir de nulle part. Un individu qui leur parlait de « Seikusu », de « Japon »… Des termes inconnus pour les Celkhanes.

Kimi était formelle quand elle entra, avec un rapport préliminaire, une expertise du corps du prisonnier :

« Il dispose d’un facteur autorégénérant qui a soigné ses cellules, et qui l’empêche techniquement de mourir. En fait… Pour être plus précise, l’homme est mort quand il a heurté l’eau, mais, son cerveau continuant à fonctionner, son facteur a réparé son corps.
 -  Fascinant… Un tel être ne peut pas tomber par hasard sur notre ile, c’est forcément un piège !
 -  Et ce n’est pas tout… Nos sondes ont inspecté ses os. Toute son ossature est recouverte de cet étrange alliage métallique. Enfin… Quand je dis ‘‘recouverte’’, n’allez pas croire que ses os se cachent derrière ça. Non… C’est comme si toute sa structure osseuse avait été remplacée par ce métal. J’ignore comment il a pu se retrouver ainsi, ni comment il peut continuer à survivre.
 -  Et je n’ai jamais entendu parler d’une quelconque expérience militaire tekhane dans ce but… »

La femme qui venait de parler était une autre Celkhane, originaire de l’île, Katarina. Là où Kimi était originaire de Tekhos, Katarina, elle, était née et avait grandi à Caelestis. Elle était une Celkhane pure souche, haïssant les esclavagistes et les hommes.

« C’est de l’adamantium, le métal le plus résistant qui soit. Les réserves d’adamantium sont assez rares, car c’est un métal synthétique, qu’on ne trouve pas dans la nature. »

Kimi était une miraculée. Cette Celkhane avait jadis été une scientifique tekhane qui avait travaillé pour le compte d’une mégacorporation, dans le cadre de recherches militaires. Malheureusement, le laboratoire dans lequel elle travaillait avait fait l’objet d’une surtension, et son corps s’était retrouvé brûlé à plus de 90%. Elle avait été sauvée par les techniques chirurgicales modernes, mais devait maintenant porter une sorte de combinaison moulante qui lui permettait de respirer. Son système pulmonaire avait été gravement endommagé, et l’armure, qui formait désormais sa seconde peau, permettait d’entretenir artificiellement ses poumons. Suite à cet accident, Kimi s’était progressivement rapprochée de Caelestis.

Son rapport attestait donc du caractère étrange de cet homme, ce Logan… On pouvait le voir sur plusieurs écrans de sécurité. Logan avait eu raison de supposer que les Celkhanes étaient derrière la vitre teintée… Tout en ayant tort. La vitre, en réalité, menait à un couloir blanchâtre, immaculé, avec une série de pièces similaires, l’ensemble constituant les cellules de Caelestis, dans les entrailles du Conseil.

Les Celkhanes l’interrogeant se trouvaient dans le centre de contrôle de cette partie-ci du Conseil, une grande pièce constituée de multiples écrans et ordinateurs. Katarina finit par se retourner vers Erika et Suki, et donna ses ordres :

« Je compte sur vous deux pour l’interroger physiquement. Découvrez qui il est vraiment, et comment il a réussi à passer nos défenses. J’ignore pourquoi il a choisi de s’écraser sur cette plage, mais je ne lui accorde aucune confiance. »

Katarina redoutait que l’homme soit une sorte de virus ayant libéré un agent pathogène autour de lui, mais les tests médicaux réalisés sur Suki et ses enfants étaient pour l’heure négatifs… Néanmoins, la prudence était de mise, comme toujours, face aux mâles
« Dernière édition: Mai 06, 2016, 11:33:27 par Old Man Logan » Journalisée



DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Novembre 16, 2015, 09:51:42 »

Quelle situation compliquée ! Suki avait emmené sa fille chez elle une fois les tests effectués au cas où et une fois qu'elles étaient sûres qu'elle allait bien, elle rassura sa fille comme elle pouvait chez elle, expliquant rapidement à Rinako la situation. Elle allait jouer les mamans, Suki, elle allait jouer les soldates ! Elle aurait préféré éviter ça mais elle était aussi témoin de ce qui s'était passé alors au travail. De retour à la base, elle se rendait auprès de celles qui menaient interrogatoire ainsi que celles qui observait cela. Pour le moment, pas grand-chose à redire pour ce vieux bonhomme. Son squelette dans cette matière très dure rendait la chose inquiétante déjà, de même que son pouvoir autorégénérant. Ça pourrait en faire un adversaire coriace alors plusieurs comme lui ? Oh ça pourrait tourner au drame. Suki observait la situation, tentant de chercher les bonnes et les mauvaises informations à ce sujet mais... rha, c'est chiant !

Déjà, survivre à une telle chute n'était pas normal, de même que passer outre la protection de l'île, elle résistait aux sciences comme à la magie, laissant leur entrée sûre que par demande radio, hors là, monsieur à fait une chute libre depuis les nuages pour rejoindre la plage. Le trop peu d'information à son sujet n'était pas en leur faveur. Elle avait déjà entendu des rumeurs d'un autre monde comme Terra sauf que ce dernier n'avait que des humains, pas de neko, pas de démon ou d'ange et pas vraiment d'esclave. Elle ne savait pas grand-chose de cet autre monde après tout mais pour le moment, ce n'était pas leur priorité. Seikusu, Japon, ça ne disait rien aux Celkhanes, c'était possible après tout qu'il dise la vérité, bien des romans ou des films parlent de voyage dans le temps, voyage parallèle alors pourquoi pas. Mais elles n'ont aucun moyen de savoir si c'était bien le cas.

Suki avait bien quelques idées de sa venue ici, rien de bien joyeux évidemment mais qui sait, elle fait peut-être fausse route même si elle voit mal pour un homme avec de telles capacités irait s'écraser comme ça, innocemment sur leur plage ? Saluant sa supérieure scientifique, elle allait pénétrer la salle du prisonnier, toujours immobilisé. Il y avait pas de méchant et bon flic ici, il fallait la vérité, simplement. Caelestis est un havre de paix, si bien que la police est en réalité l'armée qui patrouille en ville, un taux de criminalité qui frôle le zéro, les seuls délits sont des pertes d'enfant en pleine rue ou alors des petits larcins de quelques rebelles adolescentes. Rien de grave donc. Suki posa ses fesses sur la table dans la pièce, observant le vieil homme... Difficile à croire qu'il soit vraiment une menace ? Suki l'aurait bien jeté dans un hospice à Tékhos s'il n'aurait pas eu toutes ses blessures... qui s'étaient soignées seules. Il ne semblait pas avoir de bombe en lui, ni même de virus mais prudence est mère de sûreté.

« Désolé d'avance si tu risques de répéter ce qui tu as dit à mes collègues mais je suis là pour obtenir la vérité, l'entendre de mes oreilles. Alors on va gagner du temps tous les deux le vieux. Je te pose une série de questions et tu y réponds. Le plus possible, la vérité bien entendu et plus tu en diras, moins tu souffriras. Il paraîtrait que tu as un pouvoir d'ESPer qui te soigne automatiquement ? C'est pratique et dommage à la fois. Ça t'empêchera de mourir si on y va trop fort mais ça te promet de belles séances de souffrance si tu insistes tant. »

Oui, autant lui laisser une petite chance de moins souffrir, libre à lui de jouer avec sa propre douleur ou non. En apparence, Suki n'avait que son arme, l'équivalent d'un simple automatique version Tékhos/Caelestis, c'est-à-dire sans munitions, plutôt des lasers. Suki voulait la vérité, de gré ou de force. Les bras croisés, son regard n'avait aucune pitié pour cet homme, elle annonça ses questions simplement, presque comme une machine, lui laissant le temps de répondre qu'une fois la série terminé. Elle n'était pas méchante, elle pouvait en répéter certaines si son cerveau d'homme était trop vieux ou trop stupide pour tout retenir.

« Nom et prénom ?... L'endroit où vous résidez actuellement ?... la patrie de votre enfance ?... femme et enfants ?... où et quand avez-vous découvert vos pouvoirs ?... à quel âge ?... votre squelette en adamantium, comment l'avez-vous eu ?... Des gens ont-il prélever de votre sang dans des buts militaires ou soi-disant pour une quelconque association ?.. Des gens vont ont payé pour sauter du ciel comme ça ?.. Qui ?... Si non, pourquoi avoir agi comme ça?... Comment avez-vous traversé notre protection, sachant qu'un corps vivant ou non aurait-dû se cogner dessus et pire, glisser le long et non le traverser, alors comment ?... Répondez déjà à tout cela et on aura bien progressé... Faites nous gagner du temps, nous comme vous... »

Suki était consciente que sa nation avait des ennemis, surtout à Ashnard mais qui sait, ils n'avaient pas la technologie pour tout ça mais ils ont peut-être payé des mercenaires de Tékhos ou d'ailleurs ? Novac ? Allez savoir, pour l'instant la petite blonde attendait une pluie de réponse et vaut mieux y répondre sincèrement et non en mentant, sinon une averse de coup va pleuvoir. Elle n'allait pas le frapper au visage avec ses mains, sinon elle risquait de se faire mal mais le ventre ça devrait aller. Ses organes ne sont pas en adamantium, juste son squelette, non ?
Journalisée

Old Man Logan
Créature
-

Messages: 58



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Novembre 19, 2015, 09:23:51 »

Il avait l’impression de sortir d’un mauvais trip, un « very bad trip », comme le nom de ce film dont certaines filles parlaient au foyer. L’histoire de trois abrutis se réveillant un lendemain de gueule-de-bois, et découvrant qu’ils avaient fait tout un tas de conneries pendant la nuit. Logan était exactement ça… Il se rappelait vaguement de la capture, puis s’était réveillé dans un avion. Ensuite, toit était confus. Les drogues avaient continué à agir, et, sans son facteur autoguérisseur, il serait certainement encore dans les vapes. Il avait fait une chute libre, potentiellement mortelle… Non, mortelle. Il ne devait sa survie qu’à son foutu facteur, et se réveillait maintenant, nu comme un ver, dans une cellule sombre, ficelé comme un gigot dans un abattoir.

Après la précédente femme, une lilliputienne en armure orange débarqua, s’assit sur le rebord de la table. Ce n’était pas la première fois qu’Old Logan se faisait torturer, et il l’observa, en se demandant à quoi rimait tout ce cirque. Qui était cette fille ? Elle se mit à le bombarder de questions, non sans l’avoir auparavant qualifié de « vieux ».

« Hmmm… Si tu veux que je réponde à tes questions, ma cocotte, il faut me laisser le temps d’y répondre. »

Il ne se rappelait même plus de la première question qu’elle avait posé !

« C’est quoi cet endroit ? Une colonie de vacances pour jeunes vierges sadomaso ? »

Depuis le poste d’observation, on enclencha les appareils, et des arcs électriques se répandirent dans le corps de l’homme. Logan grogna en serrant les dents pendant quelques secondes, et soupira ensuite, n’arrivant pas à empêcher de la salive de couler de ses lèvres.

« Bordel… »

On avait clairement eu plus agréable comme sensation.

Cependant, faire le malin n’aboutirait à rien, et Logan, en reprenant son souffle, finit par répondre :

« J’ai mes pouvoirs depuis que je suis né, okay ? Ça ne s’explique, je suis né comme ça… J’avais un frère… Il avait aussi des pouvoirs. Mais… Des pouvoirs similaires et différents. Moi, je peux faire pousser de longues griffes, lui, juste faire pousser ses ongles. J’existe depuis… Plusieurs siècles. Mon lieu de naissance ne vous dira toutefois rien, car, aussi incroyable que cela puisse paraître, je viens d’une autre dimension, où il ne reste plus rien. J’ai erré pendant des années, affronté des tyrans, des hordes de zombies, vu des séries de villes-fantômes… Je suis, pour ainsi dire, le dernier être en vie émanant de mon monde, ou presque. »

Il continuait à parler, et reprit rapidement :

« Je suis un putain de réfugié politique, ma cocotte. J’ignore qui vous êtes, toi et tes foutues gamines, ou pourquoi j’ai débarqué sur cette île de merde, mais, crois-moi, si tu crois que c’était volontaire, alors tu te trompes. J’ai traîné dans des boîtes sadomaso, mais, de là à finir à poil en ayant les couilles électrocutées par tes petites copines, je… »

Trop de jurons, probablement. Les éclairs frappèrent à nouveau, plus longuement, cette fois… Et, tandis que Logan reprenait son souffle, il pouvait constater un irritant effet secondaire lié aux chocs électriques qu’il recevait régulièrement.

Logan était en train de bander.

Vie de merde !
« Dernière édition: Mai 06, 2016, 11:33:43 par Old Man Logan » Journalisée



DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Décembre 02, 2015, 10:18:59 »

Suki n'était pas là pour parler chiffons, de la pluie et du beau temps, non, elle avait un job et elle allait mener à bien sa mission. Quelles sont les chances pour que ce type soit vraiment perdu ? Très mince déjà. Mais perdu et avec en plus un pouvoir qui le guérit automatiquement ? Ça sentait surtout le coup fourré à plein nez oui ! Suki avait peu de confiance en les hommes. Certes, les femmes étaient parfois pires, elle était bien placé pour le savoir après tout ce qu'elle avait vécu en approchant Mélinda Warren. Et encore, elle était à la fois pire et moins pire mais... rha, celle-là, c'était encore une autre histoire. Et mieux vaut ne pas aborder le sujet avec elle. Pour ce qui était de ce mec, elle attendait les réponses, répétant au besoin ses questions, elle savait qu'elle en demandait beaucoup en une seule fois après tout. Mais Suki était aussi calme que froide, observant simplement. Il a voulu faire le malin et il avait goûté ce qu'était que jouer les fortes têtes. Le SM, les gens sont libres d'avoir leurs goûts mais c'était loin d'être ce que Suki aimait, elle avait certes être forte et faire mal en combat mais avec Rinako, c'était l'amour tout doux.

Des pouvoirs depuis la naissance, ok, donc c'était un ESPer, son frère aussi, ça lui va, c'est crédible pour le moment même si elle se fichait royalement de son frère. Ensuite, il avait des griffes qui lui poussait des mains ? Bon ok, c'était plus rare les ESPer qui avaient deux pouvoirs mais pourquoi pas. La suite par contre... Vivre depuis des siècles ? Bon, si c'était une sorte de vampire, ce serait possible. Suki en connaissait un rayon, « apprend à connaître ton ennemi », elle savait tout des vampires en vue de sa vengeance auprès de Mélinda, déjà depuis leur première rencontre, elle cherchait à se venger d'elle alors depuis plus d'un an déjà, elle faisait tout pour réussir cela. C'est vrai que détecter des gênes vampires, ce n'est pas la chose la plus simple après tout, tout ce qui était une transformation plus ou moins grosse physiquement, c'était pas simple à déceler.

Mais de là à ce qu'il vienne d'une autre dimension ? Rien que pour ça, si c'était vrai, les personnes qui l'observaient seraient tenté de vérifier cela si c'était vrai, peut-être même tirer un trait sur cet incident, laisser cela de côté et voir si c'était une chose possible de voyager à travers les dimensions ? Après tout, cela offre de nouvelles possibilités. Caelestis n'est pas aussi grande que Terra, à peine une grande ville alors tôt ou tard il manquera de place. Mais si elles peuvent découvrir un monde habitable et non dangereux, ça pourrait être un vrai paradis... Enfin, là n'était pas la question, Suki resta concentrée sur son objectif même si de son côté, le vieux était un peu trop grossier et recevait un petit coup de décharge pour le rappelé à l'ordre... Cela dit, se faire ainsi traité et en plus, voir cet obsédé bander... Elle aurait presque envie de voir si son engin était comme une tour paratonnerre !!!

« En admettant que je te crois... Que ton histoire de monde parallèle est possible, tout ça... Comment tu es arrivée ici ? Ta des griffes, un pouvoir pour te guérir, ok mais tu sais aussi voler ? Te transformer en oiseau ? »

Car même en faisant preuve de bonne volonté, le fait était là. Aucun avion ou vaisseau dans l'espace aérien de Caelestis – ils sont rares ceux et celles volant près d'ici de toute façon – et boum, le vieux tombe et pénètre dans Caelestis. Suki aurait même envie de voir s'il n'était pas drogué pour raconter une histoire pareil mais cela a déjà dû être fait ? 

« Tu arrangeras ton cas en avouant des choses qu'on ne sait pas comme, par exemple si tu caches un virus en toi ? J'aurais bien dit une bombe mais apparemment, ce n'est pas le cas. C'est vrai quoi, tu es censé être quoi ? Une sorte de cobaye pour divers essaye et tenter de nous envahir, hum ? Ça ne prend pas ici alors crache tout ce que tu sais, c’est mieux pour toi. »

Suki serait moins intransigeante s'il crachait le morceau mais puisqu'en vérité, il ne savait rien... du moins, il n'était pas censé être une sorte d'arme vivante sur Caelestis, il ne devait rien avoir de tout ça en lui mais comment convaincre Suki qui ne voyait pas comment et pourquoi il serait ici ? Le ciel de Terra n'est pas assez grand pour s'écraser ailleurs ? Forcément ici ?
Journalisée

Old Man Logan
Créature
-

Messages: 58



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Décembre 04, 2015, 09:22:58 »

Pas de sa faute... Les putains d’arcs électriques tendaient ses muscles. Il ne bandait pas par plaisir, mais plus comme un genre de réflexe musculaire, et reprit son souffle. Ah, s’il pouvait mettre la main sur la salope qui était en train de le torturer à coups d’éclairs ! Logan ignorait chez quelles espèces de cinglées il avait débarqué, mais elles en tenaient visiblement une bonne couche. Était-il au moins toujours sur Terre ? Depuis qu’il avait voyagé de dimension, Logan savait que tout était possible, et il s’était retrouvé dans un monde qui lui était à la fois connu... Et totalement inconnu. Tellement similaire à celui qu’il avait connu que toutes les différences lui explosaient en pleine figure.

La femme lui posa de nouvelles questions, toujours aussi sceptique, en le prenant visiblement pour une force d’invasion.

« J’ai vraiment la tête d’une force d’invasion, ma cocotte ? Merde, j’ignore où je suis, et... À ma connaissance, j’ai aucune bombe dans mon corps, mais, comme je ne doute pas que toi et tes copines m’ayez déjà passé aux rayons-X, je suppose que vous avez déjà dû le réaliser... Tout comme noter que j’avais une ossature particulière. J’espère que ça a pas déréglé vos machines, l’adamantium concentré peut provoquer des interférences électroniques, à ce que je sais. »

Il suffisait d’un scan de son corps pour constater que ses os n’étaient pas en calcium classique, mais fait de métal. Et ce n’était pas n’importe quel métal, loin s’en faut, mais de l’adamantium. L’acier le plus résistant sur Terre, encore plus que le vibranium. Et, le silence qui s’instaura, il se douta que cet élément n’avait pas échappé à la femme. Le vieil homme n’avait rien à cacher, et reprit donc :

« J’ai déjà été un cobaye, ma chérie. J’étais un militaire il y a longtemps, et j’ai participé à un programme spécial, lié à mes capacités autorégénératrices. Comme je pouvais cicatriser de n’importe quelle blessure, des scientifiques militaires ont décidé de me recouvrir d’adamantium, en me plongeant dans un liquide spécial, et en injectant dans mes veines de l’adamantium liquide, destiné à transformer mes os en adamantium. Je suis ainsi devenu un homme avec une ossature de métal incassable... Et, si je n’avais pas ce facteur autoguérissant, je serais mort seulement quelques minutes après cette opération... »

Une expérience dont il avait eu bien du mal à se rappeler, le traumatisme ayant amené sa mémoire à occulter cet évènement, tout comme une grande majorité de son passé, sauf sa relation avec Victor Creed. Logan n’avait pas fait que des choses belles, notamment quand il avait fait partie de l’armée, quand il avait combattu au sein de la Guerre de Sécession, ou, plus tard encore, lors de la Seconde Guerre Mondiale.

« Maintenant, au risque de me répéter encore, j’ignore qui vous êtes, toi et tes petites copines... Tout ce que je sais, c’est que j’ai été capturé en sortant du foyer où je répare le matériel électronique... Un van m’a sauté dessus, et des types m’ont emmené, puis je me suis réveillé dans un avion, au-dessus de votre île flottante. Et... »

Logan ferma les yeux, en essayant de se rappeler. La scène dans l’avion, l’alarme qui lui vrillait les tympans, l’appel d’air quand il était tombé dans le vide, la colère et la rage... Il se concentra un peu plus, et revit une image... Une image qu’il avait brièvement vu en se battant.

*HYDRA...*

Son rythme cardiaque augmenta légèrement tandis qu’il repensait à eux. L’HYDRA... Ces guignols néonazis... Ils l’avaient déjà capturé, dans une autre vie, dans une autre époque, en lui faisant un lavage de cerveaux. Et il avait été marié pendant un temps avec Madame HYDRA. Il avait donc toutes les raisons du monde de se méfier d’eux, et il rouvrit les yeux.

« Okay... J’ignore qui vous êtes, mais... Les types qui m’ont capturé... S’ils sont bien ce que je pense qu’ils sont, ils n’en, resteront pas là. J’ignore ce que cet avion fabriquait, peut-être de la reconnaissance... Mais je ne compte pas rester attaché au mur et à me faire électrocuter le steak en répondant à vos questions. C’est donnant-donnant, ma cocotte. Libérez-moi, et je vous dirais ce que je sais. »

Il reprit alors :

« Autrement, tu peux ordonner à ta copine de continuer à me griller.... Comme tu as dû le voir, mis à part me faire bander, ça me remue pas spécialement les couilles. Donc... À toi de voir si tu veux payer une belle facture d’électricité à la fin du mois, ou faire appel à ce qui t’reste de cellule grise pour me relâcher. »

Il avait été torturé tellement de fois... Il n’était plus à quelques séances d’électrochocs près.
« Dernière édition: Mai 06, 2016, 11:33:59 par Old Man Logan » Journalisée



DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Janvier 04, 2016, 09:26:48 »

Ce vieux était étrange, Suki était bien la première à se dire qu'user d'un vieux comme chair à canon, ça craint. Dans le sens ou il ne pourra rien faire mais voyons les choses autrement, c'est aussi une bonne façon de masquer le piège, on se dit qu'il est innocent, qu'il ne sert à rien et BOUM ! Ça leur pétait à la tronche ! Enfin bref, pour le coup, elle écoutait en retenant l'envie de lui en coller une, que ce soit pour le ton qu'il prenait ou bien à cause du fait que ce pervers ai la gaule. Certes, Suki n'a jamais été une futa donc elle ne sait pas ce que c'est mais elle n'était pas idiote et savait que c'était un muscle et que le courant... bah, il pourrait faire un effort quand même ! Puis ses surnoms, merde elle avait envie de lui en coller une, tiens !!!

Son squelette n'était pas banal mais ce n'était qu'un détail pour le moment, pas comme si c'était le plus important. Cela dit le fait qu'il avoue déjà avoir servi une armée n'arrangeait pas son cas. Certes ses pouvoirs d'ESPers sont pratiques mais ça ne retire pas son idée que ce vieux était peut-être un piège ? Elle ne savait pas comment mais elle n'avait pas confiance. En admettant qu'il dise vrai, concernant cet enlèvement, comment être sûr ? Si ça se trouve, c'est juste une connerie pour les piéger ? Soudain pris comme un certain élan de lucidité ou bien un nouveau piège, il aborda le fait que ses ravisseurs soient dangereux ? Et vont revenir ? Qui sont-ils ? Ashnardien ? Nexusien ? Autres ? Suki avait du mal à voir son ennemi clairement pour le moment, Caelestis avait tellement d'ennemi aussi... Pas leur faute si les autres penses qu'avoir un esclave, c'est normal. Puis après encore un nouveau surnom débile, il supposait vouloir être libre pour partager ces infos'. Hum. Monsieur tente de se retourner contre elles ?

Sans un mot, la Celkhane lui tourna le dos et quitta la pièce, il était temps de voir que faire ensuite ? Retrouvant ses camarades, il était temps de voir pour la suite. Certaines espéraient le croire, tant son histoire d’enlèvement que de retour des adversaires mais d'autres pensait simplement à un piège de la part d'un homme. Puis il y avait Suki qui ne savait pas vers quel côté penché ? Les scans n'ont pas indiqué de bombe ou de virus en lui mais il est vrai que d'un point de vue d'un adversaire, un ennemi qui sait soigner ses blessures serait un bon piège pour ses adversaires. Une bombe à répétition ou un tueur sans pitié qui ne craint pas les coups, les tirs ou autres. Puis le fait que ce soit un vieux, on a envie de dire qu'il ne risque de rien faire de dangereux. Puis quand on se tourna sur elle pour son avis, elle fixait un point imaginaire en cherchant une réponse mais... trancher était difficile.

« J'ai envie de le croire mais malheureusement on n'a aucun moyen de savoir si ses paroles sont vraies. Même un test de vérité, ça serait inutile si le lavage de cerveau est trop efficace... Et trop attendre pourrait être dangereux, tant si ce vieux est un piège ou s'il dit vrai. C'est déjà arrivée que des vaisseaux largues des gens pour traverser la barrière mais ils s'y cogne et glisse le long et nous on ne remarque rien. Mais lui, c'est une première... Il l'ignore peut-être mais... et s'il était un cobaye ? S'ils avaient trouvé un point faible dans son ADN, un truc, une chose qui ferait qu'il peut traverser la barrière ? »
« Même comme ça, la chute tuerait n'importe qui à part lui. »
« Oui mais si ça marche, ils seront mieux préparé ou même, largué un cadavre avec une bombe, aucune perte pour eux. On a pas le choix, on va devoir le faire un peu plus parler, au moins pour tirer tout ça au clair. Apporter une blouse de patient pour le couvrir un peu et une bouteille d'eau, j'arrive dans quelque minutes pour en parler. »

Et voilà, une après-midi en famille foutue en l'air. Elle en voulait tant à ce vieux con qu'à ces possibles malfaiteurs qui l'ont envoyé ici. Alors que le vieux avait de quoi boire et se couvrir un peu, il était ensuite détaché automatiquement une fois seule. Il pouvait rester debout ou s’asseoir à la table en attendant sa prochaine visite. Pour l'heure, Suki prévenait Rinako de la suite, de son absence, de la situation avant de s'armer de patience pour retourner voir le vieux. Cette fois, elle resta près de la porte, adossée au mur en croisant les bras.

« Maintenant que vous n'être plus attaché, parlez-nous de vos ravisseurs. Des signes, un uniforme commun, quelque chose qui pourrait les différencier des autres ? »

Savoir à quel ennemi elles avaient à faire... Même si l'HYDRA, c'est un ennemi inconnu pour elles...
Journalisée

Old Man Logan
Créature
-

Messages: 58



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Janvier 07, 2016, 11:53:32 »

Attaché contre un mur, à poil, Logan n’avait pas spécialement de quoi faire le fiérot. Quelle situation de merde ! On l’avait balancé du haut d’un avion dans une espèce de paradis pour gamines tarées ! C’était quoi, déjà, ce conte, avec ces chiards qui refusent de grandir ? Peter Pan ? Logan en était presque à se dire qu’il avait dû débarquer dans le foutu Pays Imaginaire à la con, entouré de morbacs et de cinglés, qui voyaient en lui une menace, alors qu’il s’était juste échoué sur cette saloperie de caillou ! Fort heureusement, son sexe débandait rapidement, au fur et à mesure que les courants électriques se calmaient en lui. Il était toujours attaché suspendu au mur comme un steak sur le point de cuire, et grommelait, marmonnant dans sa barbe.

Finalement, après un temps qui semblait interminable, les liens se retirèrent, et on alla même lui confier une blouse blanche, ainsi qu’une bouteille d’eau.

« Quelle générosité... » commenta-t-il en grognant.

La nana blonde était revenue, et lui demandait des informations sur ceux qui l’avaient balancé là. James ignorait dans quel enfer il venait de débarquer, mais il n’était plus à ça près. L’homme avait quitté un monde ravagé, un monde où il n’y avait plus rien à espérer, et il ne comptait plus le nombre de zombies et de monstres qu’il avait massacré, là-bas. Vandal Savage lui avait offert une nouvelle chance, une nouvelle vie, mais... Logan n’était guère confiant dans ses chances d’avenir. Tout ici lui semblait.. Différent. Mais, malgré ça, il y avait quelques ressemblances, comme cette bonne vieille HYDRA.

« Hum... De ce que je sais... Enfin, de ce que j’ai cru voir, il s’agit d’individus peu recommandables, des terroristes avec une idéologie néonazie à la con. HYDRA. »

Le nom ne semblait rien dire à la gamine, et Logan grogna à nouveau, tout en enfilant la ridicule blouse, minuscule, et dans laquelle il se sentait tout étriqué.

« T’as pas autre chose que ton torche-cul, Boucles d’Or ? Plutôt me balader à poil que de porter cette merde ! Où sont mes vêtements ?! »

Il rejeta la blouse sur le sol, puis grogna à nouveau, avant de prendre plusieurs rasades d’eau. Visiblement, ces filles ne connaissaient pas l’HYDRA, ce qui excluait la possibilité qu’il soit tombé sur la section pour enfants du SHIELD. Il secoua donc la tête, et reposa la bouteille d’eau sur la table, puis en expliqua un peu plus :

« Ces types sont... Er... Ils sont dotés d’une technologie assez avancée, et sont toujours en recherche d’artefacts ou de mutants, afin de mener à bien leurs plans de domination et de contrôle du monde. Les fondateurs d’HYDRA étaient des proches du Troisième Reich, alors... Ouais, c’est carrément pas des tendres. J’ignore ce que vous planquez là-dedans, mes cocottes, mais HYDRA en a visiblement après vous. »

Il rajouta alors :

« Fort heureusement, je suis un spécialiste pour botter le cul des agents d’HYDRA... Mais, maintenant, à ton tour, ma cocotte. C’est quoi, cet endroit, hein ? Pourquoi est-ce que je tombe que sur des gamines ici ? »
« Dernière édition: Mai 06, 2016, 11:34:17 par Old Man Logan » Journalisée



DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Février 19, 2016, 09:48:24 »

Pour Suki cet homme était toujours un mystère ? De par son arrivée et le voir presque en pleine forme, il y avait de quoi avoir des doutes mais après, il ne semblait pas mentir ? Mais comment en être sûr ? De nos jours à Tékhos on peut supprimer des souvenirs et les activer avec un mot déclencheur alors peut-être que ce type était un piège pour Caelestis et que, bien qu'innocent apparemment pour le moment, un rien pourrait le faire basculer ? C'est pour cela que Suki et les autres prenaient leurs distances avec lui, même si bon, elles savaient se montrer humaine au cas où son histoire serait vraie. Un peu d'eau ne lui fera pas de mal quant à la blouse... c'était aussi pour soulager leur vue, non seulement c'était un homme mais vieux en plus alors ça pendait à certains endroits... Mais bien que ce petit geste était déjà beaucoup, Grincheux venait à jeter la blouse en voulant autre chose comme ses affaires ? Étaient-elles encore intactes ou bien comme en urgence médicale, tout est coupé pour opérer en bougeant le corps le moins possible ? Suki ne le savait pas pour le moment.

Mais il venait à éclairer un peu plus son histoire ? Outre cet HYDRA qu'elle ne connaissait pas – de même que ses consœurs apparemment puisque dans son oreille, on le lui disait que même sur Terra, il n'y avait aucun groupe nommé HYDRA pour le moment – elle ne comprenait pas ce terme... Néonazi ? C'était quoi ? Un autre groupe ? Une race de son monde ? Elle en savait fichtrement rien mais cela lui permettait quand même de comprendre son histoire dans les grosses lignes. Même si une fois encore, elle ignorait ce qu'était le troisième Reich. Bon ça restait des terroristes mais après il y en a deux genres, les vraies pourritures et ceux qui agissent pour le bien mais agasse les autres. Les Celkhanes étaient des « terroristes » selon Terra mais qui a refusé de les écouter pour un monde plus équitable, plus en paix ? Qui se plaint à présent ? Bon alors ! Suki n'était pourtant pas obligée de répondre mais elle était entre deux courants pour le moment, autant voir dans lequel il berçait celui-là. Vraiment innocent ou simple piège ? Alors qu'une autre Celkhane lui amena ses affaires, elle reparti aussitôt alors que Suki n'avait pas bouger de sa place, pas d'un seul millimètre lorsqu'il avait raconté son histoire.

« Tu es sur Caelestis et pour ta gouverne, il n'y a pas que des ''gamines'' ici. Tu es juste tombé sur des Celkhanes plus jeunes que toi... ce qui semble pas compliqué si tu as vraiment plusieurs décennies que tu as l'air d'avoir. »

C'est sûr que si monsieur à plus de cent ans même une femme de cinquante balais, c'est une gamine à ses yeux. Alors Suki et sa majorité... Mieux vaut éviter de la traiter de gamine quand même, elle n'était pas connue pour sa patience après tout.

« Notre archipel se trouve dans le ciel et notre but est simple, libérer les esclaves de Terra et inutile de dire que pour cette tâche, on est en sous nombre quand on sait combien de personnes sont enchaînées chaque jour. »

Une quête noble que tout le monde ignorait pourtant. Tous avaient ri ou ignorer Caelestis quand ils ont tenté de trouver un arrangement et maintenant qu'elles usent de la manière forte, ça ne plaît pas. Il n'y a que la reine de Nexus qui a écouté son point de vue – pas celui de Caelestis mais ça ne changeait pas trop entre Suki et le Conseil des Cinq – et cette dernière tenterait de changer les choses de son côté même si dans un sens, elle était d’accord et pas d'accord avec elle. Difficile de trancher vu sa position mais soyons franc, même si Nexus reste un adversaire à cause de ses esclaves enchaînées, pour Caelestis, Ashnard était leur cible première. C’était bien là-bas que les esclaves étaient le plus nombreux et au plus mal.  Et parce que Mélinda s'y trouve ? Oui et non... Elle n'avait jamais donné suite à leur « accord » passé dans ce château quand tout est partie en sucette mais comment parler de négocier avec leur adversaire et pire ennemi de Suki sans passer elle-même pour une traîtresse ? Elle n'avait jamais eu de réponse à ce sujet, même Rinako n'en savait rien pur le moment, Suki était la seule Celkhane à savoir cela...

Mais retournons au principal. Purqui HYDRA aurait balancé ce type ici déjà ? Que cherche-t-il sur leur archipel ? Caelestis était-il la vrai cible ou ils ont juste survolé cet endroit ?

« En quoi sont spéciaux ces agents d'HYDRA ? Ils ont des pouvoirs ? De l'argent ? Des mercenaires à leur botte ? Une tenue en particulier pour les démarqué ? Ils sont plutôt nombreux donc je présume ? »

On ne sait jamais mais ce serait étonnant qu'HYDRA soient juste trois clampins avec de grandes ambitions de domination mondiales.
Journalisée

Old Man Logan
Créature
-

Messages: 58



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Février 27, 2016, 01:41:26 »

Est-ce qu’être à poil devant cette gamine, ce n’était pas pénalement répréhensible ? Logan n’était plus à ça près, et, somme toute, il s’était déjà baladé à poil, généralement sans le vouloir, comme en ce moment. Il enfilait ses vêtements, tout en commençant à comprendre qu’il avait dû débarquer dans une sorte de dimension parallèle, car il n’avait jamais entendu parler de Terra. Logan en grommela légèrement. Vu tout le mal qu’il avait à s’habituer à la Terre, voilà que la foutue HYDRA venait de l’envoyer dans une sorte de remake techno’ et futuriste du Pays Enchanté de Peter Pan ! Toutes les nanas qu’il avait vu, jusqu’à présent ici, ou dont il se souvenait, étaient des gamines, comme si cet archipel enrôlait des enfants-soldats pour se battre. Quelle merde ! Mais, au moins, on venait de le libérer, alors il supposait qu’il n’avait pas spécialement à se plaindre.

En filant un Tee-shirt puis un blouson marron par-dessus, il entendit alors la gamine lui poser une question.

« Hmmm... »

La femme avait parlé d’esclavage, expliquant qu’elle faisait partie d’un groupe visant à libérer les esclaves. Vu d’ici, ce monde avait l’air... Très intéressant. Logan avait connu l’esclavage dans le monde d’où il était originaire, avec ces prisonniers ayant des ceintures d’explosifs, servant de défouloir à des barons du crime, comme ceux dans le Royaume du Caïd, où des milliers de gens avaient été exploités et tués, vivant pour construire les chantiers pharaoniques du seigneur local, le tout en vivant dans des ghettos insalubres et des bas-fonds sinistres.

Old Logan la regarda, et lui en expliqua un peu plus :

« Ce sont des terroristes, des criminels, qui détestent le concept de démocratie, de libre-arbitre... Des nénonazis qui ont de l’argent, de la technologie, des ressources... Alors, ouais, j’ai plutôt tendance à considérer qu’ils sont dangereux. Ils sont sournois, s’infiltrent dans les strates politiques afin de les corrompre de l’intérieur. J’ignore ce qu’ils cherchent sur ta Terra, petite blonde, mais ça n’est pas de bon augure... Et j’ignore pourquoi ils ont choisi de me capturer et où ils comptaient m’emmener. »

Ce que Logan savait, c’est que, que ce soit sur son monde, ou sur la Terre où il avait débarqué, l’HYDRA était une plaie. Chez lui, dans ce monde ravagé, l’HYDRA était en grande partie responsable de l’apocalypse qui avait dévasté le monde, car, pendant les premières années après la chute des super-héros, Crâne Rouge avait régi les États-Unis avec l’HYDRA, et avait utilisé les ressources importantes de l’HYDRA pour envahir le reste du globe. Avec le temps, l’HYDRA avait progressivement perdu de son influence, et avait fini par disparaître, au profit de l’égo surdimensionné de l’ancien néonazi, mais il n’en restait pas moins que, à la base, l’HYDRA avait créé un régime totalitaire effrayant, qui s’était effondré, et avait laissé place à une anarchie féroce.

Maintenant, Logan était là, dans un monde dont il ignorait tout, face à des nanas cinglées, qui semblaient le voir comme un pestiféré, et qui semblaient vivre dans un mélange bizarre de Peter Pan et des Amazones.

« Et ils ont l’habitude de s’habiller en vert, aussi... Bref, j’ignore ce qu’ils veulent à votre archipel, Boucle-d’Or, mais, s’ils s’amusaient à le survoler, vous pouvez vous attendre à ce qu’ils viennent vite vous faire chier. »

C’était l’HYDRA, après tout, ils étaient connus pour ça.

Logan en savait quelque chose.

« Maintenant... C’est quoi, Terra ? Car j’crois bien y avoir jamais foutu un foutu pied... »

Il en était même sûr.
« Dernière édition: Mai 06, 2016, 11:34:31 par Old Man Logan » Journalisée



DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mars 29, 2016, 07:55:09 »

Cette situation était de plus en plus étrange ? Un vieux qui passe la barrière de leur archipel et est toujours en vie. Ce dernier à un squelette incassable, une capacité de guérir de ses blessures et semble venir d'un autre monde. Pour couronner le tout, un drôle d'ennemi semblerait rôder autour de chez elles. Bon, faut bien s'y préparer tôt ou tard à éliminer les mouches un peu trop rebelles qui tournent autour mais là, ça allait un peu vite. Suki tentait d'y voir plus clair dans cette situation mais ce n'était pas simple après tout, pourquoi larguer ce vieux ici ? Pourquoi cette Hydra leur en veut telle ? Un nouveau groupe anti-Celkhane sortie de Nexus, Ashanrd, Tékhos ou ailleurs encore ? Elle savait que son peuple n'était pas beaucoup aimé mais est-ce leur faute si personne ne veut libérer des esclaves, les préférant en mobilier qu'en véritable être humain ? Même si Logan offrait quelques informations sur leur but, leur façon de faire et même leur accoutrement, cela ne les aidaient pas beaucoup...

« Le souci est qu'il y a bien des villes et des royaumes autour donc à moins d'une cachette secrète visible dans le coin, j'ignore où tu devais être déposé... »

Elle n'aimait pas trop les surnoms qu'il lui donnait, petite blonde... certes elle est blonde et plus petite en âge comme en taille. Cela lui ai indifférent en temps normal mais de la bouche de ce type, elle n'aimait pas ça. Elle n'y faisait pas attention, ayant un souci plus gros sur les bras que son ego. Le « boucle-d’or » l'avait fait grimacer mais une fois de plus, elle y faisait abstraction.

« Ils peuvent venir ici, ils ne pourront pas faire grand-chose même en sortant les armes. »

Caelestis ne se faisait pas hostile mais en cas d'attaque, ils riposteront évidemment. Il faut dire que personne pour le moment n'avait tenté de les attaquer par le ciel et les rares fous qui ont osé  - des mercenaires ayant perdu leur proie humaine – furent vite balayé sans que quiconque ne viennent réclamer dommage et intérêts. Légitime défense, voilà tout. La question suivante du vieux paraissait étrange mais... bah, s'il venait d'ailleurs ce n'était donc pas si étrange.

« Ce que c'est Terra ? J'aurais long à t'expliquer tout ça en détail mais pour résumer, c'est notre monde. Il y a différents secteurs plus ou moins évoluer. Nexus et Ashnard sont plutôt médiévaux dans leur façon de faire, leur quotidien, là ou Tékhos et Novac sont plus de notre temps, bien plus évolué qu'ici. Edoras fait un mélange des deux, harmonie et invention récente utile comme le domaine de la médecine. Ce serait trop long à t'expliquer en détail tout ce foutoir mais pour te redonner une version courte, nous, on veut pas que les gens soient esclaves et trois quarts du monde en bas trouve ça normal de priver la vie d'autrui pour en faire un serviteur ou pire... »

Pas besoin de dessin, entre les poupées sexuelles et les proies pour les fous dangereux, autant dire qu'être esclave n'était pas un rêve. Oui, qu'on ne remette pas sur le tapis que certains sont plus gentil et tralala, ça, Suki a horreur d'entendre ça. Ok, elle préfère savoir des esclaves mieux traitées plutôt que torturée mais cela ne change rien au principe de retirer les libertés des gens pour en faire des objets.

« Mais revenons en au principal. Si ces Hydra t'ont capturé pour t'emmener ailleurs, tu n'as pas une idée de la raison de ton enlèvement ? De ta destination même si apparemment tu n'es pas d'ici... Tu as fait quoi pour que tu soi ciblé ? Tu connais leur point faible ? Un de leurs plans d'attaque ? Ta tuée un de leurs chefs ? »

Autant essayer de trouver en quoi Logan était dangereux pour l'Hydra ou utile ? Même si ça aurait pu faire une bonne arme, vu son âge, il ne sera pas l'arme ultime sur un champ de bataille.

« Si ces tarés te ciblent toi et/ou nous, on a intérêt à s'entraider pour leur botter le cul et ne plus jamais revoir leur sale tronche par ici. »

Oui, Suki était assez en colère que sa journée en famille soit gâché, ainsi que des cons tentent de ruiner leur paradis. Suki était une soldate, ne l'oublions pas alors si on vise sa patrie, ça va chier ! Et pas des bulles !
Journalisée

Old Man Logan
Créature
-

Messages: 58



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Mars 31, 2016, 12:53:10 »

Il avait débarqué dans une espèce de crèche remplie de gamines en tenue de combat semblant issu d’une de ces bandes dessinées japonaises à la con dont les gosses étaient friands. Les mangas… La dernière fois qu’on en avait donné un à Wolverine, il l’avait utilisé pour se torcher le cul dans les chiottes, quand il avait réalisé qu’il n’y avait plus de papier-toilette. Logan écouta donc la femme lui parler de Terra, indiquant que c’était un monde complexe, avec la particularité de tolérer l’esclavage.

*C’est bien ma veine*, grommela-t-il.

Logan n’avait jamais entendu parler de Terra, et ne savait donc rien sur ce monde, si ce n’est qu’HYDRA s’y intéressait, ce qui n’était jamais une bonne chose. Qu’est-ce que l’HYDRA voulait à Terra ? À Caelestis ? Connaissant cette organisation et ses motivations, tout ça ne présageait rien de bon. Dans quelle histoire de dingue est-ce qu’il venait, encore une fois, de débarquer ? On l’avait balancé d’un avion, et, si HYDRA faisait du repérage… Les pensées de Logan, en réalité, étaient très confuses en ce moment, et Suki le sortit de ses pensées, en lui demandant des informations complémentaires sur l’organisation.

Pendant ce temps, le duo marchait le long des couloirs de la base, se dirigeant progressivement vers la sortie. Du moins, c’est ce que Logan espérait, sans pouvoir en être sûr. Il ne voyait pas ces nanas être des vicieuses qui chercheraient à lui tendre un nouveau piège.

« L’HYDRA et moi, c’est une longue histoire… Là d’où je viens. D’où je viens vraiment. Mais je ne sais pas ce qu’ils me veulent, non… Enfin… Je suppose que ça doit tourner autour de mes griffes et de mon facteur autorégénérant, comme toujours. »

Difficile de donner une réponse précise, car l’HYDRA de la Terre n’était peut-être pas forcément la même que l’HYDRA du monde d’où il était originaire… Même si, du peu qu’il en avait vu, les similitudes étaient assez fortes.

« Ils sont très intéressés par tout ce qui touche aux mutations. J’imagine que… Je ne sais pas, peut-être que vous avez des gamines dotées de pouvoirs qui les intéressant… Ou alors, ça peut être votre technologie. À moins que Terra n’ait des îles flottantes partout… »

Il était encore un peu confus, et, pour ça, Logan ne connaissait qu’un seul remède.

« Petite, dans ton paradis, là… Rassure-moi… Vous avez de la bière ? »
« Dernière édition: Mai 06, 2016, 11:35:46 par Old Man Logan » Journalisée



DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Mai 05, 2016, 08:16:22 »

Difficile de prévoir exactement la suite du programme... Avec ce type apparemment ciblé par des cons en vert, c'est dur de prévoir quoi que ce soit ? Il était peut-être un piège au cœur même de leur cité ? Peut-être était-il victime de leurs machinations plutôt ? Comment prévoir ? Caelestis semblait être la cible de ces cons d'HYDRA ou au contraire, en livrant le vieux, plus jamais elles n'entendront parler d'eux. Mais le ciel est vaste sur Terra, combien de chance pour que leur vaisseau lâche ce type sur leur cité ? Ce n'est pas comme si leur île était aussi grande que Tékhos... C'était louche cette histoire quand même. Suki écoutait, tentant de faire le lien entre les informations qu'elle détenait de lui ou de ses connaissances en général mais trouver LA bonne réponse n'était pas une mince affaire...

Il est vrai que le vieux était assez étrange, de par sa nature, son squelette, ses pouvoirs de guérison ou même les griffes qui étaient visibles en rayon X. Il ne les avaient pas brandi pour le moment et c'était tant mieux, ça aurait pu être vu comme un signe de défi. Pour ce qui était de l'HYDRA dans le coin en potentiel adversaire, il était difficile de donner une raison à cela, selon les dires du vieux Logan, difficile de faire un choix ?

« Il doit y avoir d'autres îles volantes mais de ce que je sais, nous somme un des rares îles civilisés. Il y en a d'autres mais après nous ne les avons jamais compté. Côté technologie on est mieux lotie qu'à Ashnard ou Nexus, c'est sûr mais Tékhos a bien mieux à offrir de ce côté là. Puis on a pas vraiment de mutant ici... On maîtrise plus ou moins la magie, certaines personnes avec une magie plus personnelle mais de là à faire de nous des cibles... c'est aller loin. »

On nommait cela des ESPer, Suki a toujours eu plus de facilité avec certaines magies mais elle n'avait rien d'unique, elle s'en sortait même mieux avec des armes à feu plutôt qu'avec la magie. Mais face à un adversaire qui était trop blindé pour avoir peur des balles ou des explosifs, la magie avait ses qualités. Changeant de sujet, Logan demanda soudainement s'il y avait de la bière ici ? Il la prenait vraiment pour une gosse ? D'ailleurs va falloir qu'elle lui colle dans la tête que c'est pas une môme bordel !!!

« Ouais il y en a mais vu la façon dont tu me traites de gamine depuis le début, je pense que je vais plutôt te foutre à l'eau le vieux, et tant pis si tu rouilles. »

Voilà qui devrait lui faire surveiller son langage maintenant.  Ce n'était pas vers la sortie qu'elle amena ce type mais plutôt avec une de ses camarades, de quoi se préparer un peu plus efficacement contre cet HYDRA. Les soldates en chemin observaient cet homme non pas avec peur – enfin certaines oui – mais avec méfiances... Toutes les Celkhanes savaient que les hommes étaient pour la plupart mauvais – on compte plus de propriétaire masculin d'esclave que de propriétaire féminin. Mais pas de confusions, les femmes ne sont pas des anges pour autant. Puis de plus en plus de Celkhane faisait changer certaines idées, d'anciens esclaves nées d'un vrai père et qui, leur vie les a séparés avec plus ou moins de douceur. Mais un homme en vie ici, sans rien pour le maintenir en prisonnier, c'était une première ! Suki passa une porte avec Logan, la salle ressemblait à un bureau assez grand, trois femmes étaient derrière le bureau, attendant Logan et Suki.

Light, une femme froide en apparence mais qui peut se montrer compréhensif et avec un cœur en or. Sauf que la sécurité de Caelestis était peut-être en jeu alors pas de fausse note avec elle. Gili, une femme ravissante avec ses ravissants yeux verts mais aussi une femme manipulatrice, prête à jeter ce type en pâture si ça pourrait leur faire éviter ce nouvel adversaire. Et enfin, Elyss, une femme étrange qui peut passer du blanc au noir selon la situation. Mais une femme sage qui sait trancher pour les bons choix en général.

« Approchez et prenez place, Monsieur, nous allons avoir besoin de parler un peu avec vous. »

Face au bureau, une chaise des plus banals posés, pas de piège, il fallait juste bavarder.

« Nous savons déjà tout ce dont vous avez échangé avec la Lieutenante Tetsuhiko donc nous n'allons pas vous faire répéter, rassurez-vous. Mais nous allons quand même avoir besoin de vous comme vous connaissez cet HYDRA mieux que personne ici. »
« Nous pensons que votre chute ici n'est pas un hasard, le ciel est assez vaste pour larguer quelqu'un pour lui faire faire le saut de l'ange alors pourquoi ici ? Juste au-dessus de notre île ? Soit ils ignoraient cela mais j'en doute, soient ils ignorent votre capacité à guérir seul et rapidement mais une fois encore, j'en doute, soit, cela était calculé... »

Chose sur laquelle le trio semblait se pencher en faveur. Logan avait déjà décrit ce qu'était cette organisation. Suki restait dans le dos de Logan, droite, les mains dans le dos. Elle ne parlerait que si nécessaire.

« Reste à savoir s'ils vont tenter une percer pour vous récupérer, peut-être qu'on vous laisse finir votre chute plus bas, je ne sais pas... Actuellement, rien ne vole près de notre cité, pas un oiseau dans le coin, pas le moindre drone non plus... Selon vous, ils seraient assez vous pour venir vous chercher ici ? Ou bien leur technologie ne leur permet pas ce genre de suicide collectif ? »

Précaution à prendre avant de s'avancer plus loin. La victoire est aussi une question d'anticipation, une armée bien préparer augmente ses chances de victoire. Caelestis était sur ses gardes après cette intrusion mais ce nouvel adversaire risquait de roder dans le coin, reste à l'éliminer pour lui faire comprendre de ne jamais revenir ou bien de l'écraser, complètement...

« Même en étant assez stupide pour foncer dans le tas... ont-ils une ou plusieurs armes capables de se montrer réellement dangereux ? »

Qui sait, HYDRA était peut-être comme un groupe de mercenaires engagé par un de leur ennemis... reste à savoir qui ?
Journalisée

Old Man Logan
Créature
-

Messages: 58



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Mai 06, 2016, 12:09:13 »

« À l’eau ? Tu déconnes ? »

Et encore, il était poli. Sa première réaction avait été de lui dire qu’elle avait de la merde dans les yeux, parce que, objectivement, elle était aussi grande qu’une gamine. Logan avait débarqué dans une putain de crèche, comme dans ces vieux romans, là, où des gamins prenaient le pouvoir, et instauraient une république idyllique qui se transformait en cauchemar, ou une connerie insipide du genre. Logan, de surcroît, avait un mal de tête carabiné, comme s’il avait passé sa nuit à dormir dans le cul d’un éléphant. L’HYDRA l’avait emmené dans une sorte de cauchemar, où on lui parlait de trucs incompréhensibles. Ashnard, Tekhos, Ne-truc… C’était clairement une autre dimension, où l’HYDRA préparait, comme à son habitude, un sale coup.

Tout en marchant, il croisa d’autres femmes. Visiblement, il était le seul mâle ici, et toutes avaient des combinaisons moulantes. Fort heureusement, il fut rassuré en voyant qu’il y avait des adultes, qui avaient l’air de le regarder comme s’il était le Diable en personne. Face à une femme qui le regardait comme si elle était sur le point de le décapiter, il grogna :

« Tu veux ma photo, gamine ?! »

La fille s’écarta, non sans continuer à le regarder. Logan continua à suivre la gamine blonde, qui finit par pousser une porte, l’amenant dans un bureau… Où il vit trois belles femmes. Un Logan plus jeune aurait sans aucun doute pu tenter de flirter, mais lui voyait bien qu’elles n’étaient pas là pour ça. De plus, il n’avait aucune envie de rester ici plus que nécessaire. Ces femmes avaient l’air d’être un peu tarées, et le fait qu’il ne voit aucun autre homme, on qu’on l’appelle « mâle », n’était pas pour lui donner confiance en elles.

Face à leur proposition de s’asseoir, Logan, tout en s’approchant, la déclina rapidement.

« C’est gentil, M’dames, mais je préfère rester debout. »

Elles entamèrent ensuite rapidement, expliquant vouloir de plus amples informations sur l’HYDRA. Le regard de Logan, étrangement, revenait régulièrement sur la fille en combinaison violette.

*Merde, ‘me dites pas que cette nana se bat comme ça ? Dans quelle espèce de cirque à la con est-ce que je suis tombé ?*

Il laissa les femmes parler, mains dans les poches de son pantalon, puis les mit sur son torse, croisant les mains, avant de leur répondre :

« Écoutez, comme je l’ai expliqué, j’ai pas fait le choix de m’écraser sur cette île.  Je me suis échappé de leur avion, et je pense que, s’ils survolent votre île, c’est probablement qu’ils ont envie de s’y intéresser. J’ai combattu ces types pendant des années, là d’où je viens, et je pense que cet HYDRA-ci doit être assez similaire à la mienne. Alors, s’ils ont décidé de s’en prendre à vous, je vous recommande d’être méfiante. »

Logan finit par poser ses mains à plat sur le bureau, se penchant vers elles.

« Coupez une tête, et deux autres putains de têtes pousseront à la place. C’est la philosophie de l’HYDRA. Ils sont plus chiants et plus collants qu’une armée de contrôleurs fiscaux. Et, pour ce qui est de la technologie… Ils s’en sortent plutôt bien. Ils… Ils ont plusieurs chefs, mais… Y a pas vraiment de leader absolu, la place tourne en fonction des factions et du moment. »

Le vieil homme finit malgré tout par s’asseoir, et soupira lentement, en fermant les yeux. Dans son monde, quand les super-vilains s’étaient révoltés, dans le giron du Régent, l’HYDRA avait tenté de créer un régime totalitaire dans les Etats-Unis.

« Je ne sais pas si c’est après moi qu’ils en ont uniquement, ou si votre petit îlot de beauté fait également partie de leurs plans. Tout ce que je sais, c’est qu’ils sont très doués quand il s’agit de faire chier… Et aussi que vous me faites beaucoup causer, et que j’aurais bien besoin d’une bière. »

Parce que, putain, il commençait à avoir la gorge desséchée.
Journalisée



DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox