banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: en voila un bien imposant [PV: Ariman]  (Lu 3346 fois)
Alsaka
Créature
-

Messages: 111


Le dragonne noire de la Luxure, soyez enivré


Voir le profil
Fiche
« le: Septembre 22, 2015, 04:42:18 »

Le domaine d'Alsaka était toujours aussi foisonnant, non, il semblait toujours en expansion d'individu, les dragons s'affairaient toujours à ramener de quoi manger pendant que d'autre continuaient de procréer en abusant longuement des prisonnier qui servait de mère porteuse, aussi bien des femelles que des mâles, même traitement pour tout le monde. La citée en soit était plutôt grande, les créatures qui fourmillait veillaient aux grain, lorsque des intrus arrivaient, Alsaka était toujours la première informé et envoyait les directive à ses enfants afin qu'ils n'agissent pas bêtement, ils étaient adorable, mais sans discipline, ils étaient parfois susceptible de faire des bêtise, ainsi, à partir du moment ou les intrus n'étaient hostile, elle laissait une chance à ceux-ci de donner une bonne raison à ceux-ci d'être ici ou pas... Sauf si elle décidait d'en faire des machine à pondre jusqu'à épuisement ou décès dans certain cas, même s'il était préférable de les garder en vie le plus longtemps possible, un cadavre ne sert plus à rien pour une race qui a besoin de se reproduire constamment pour garder sa puissance.

Quoi qu'il en soit, Alsaka était logée dans le grand palais, gigantesque, toujours remplie de richesse servant d'appât pour les idiot voleur et pilleur de donjon, le meilleur moyen d'attirer les proies, était quelque chose qui leur faisait envie, pour les races intelligente, l'or, la richesse était ce qu'il y avait de plus efficaces, comment pensez-vous que notre miss ait put emmagasiner autant d'homme et femme de toute race pour qu'ils pondent ses enfants à sa place.

Cependant quelque chose d'étrange avait lieux aujourd'hui, quelqu'un ou quelque chose approchait et ne semblait pas vraiment faire semblant de le faire discrètement, elle compris, selon les piaillement de ses enfants que quelques choses venait vers la citée et surement verse elle.
Journalisée

Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Septembre 22, 2015, 05:48:23 »

Ce qui agitait autant les habitants de l'antre d'Alsaka était l'apparition soudaine d'un titanesque engin sortis de nulle part dans le ciel et se dirigeant pesamment vers la citée. Cet engin était un vaisseau spatial de couleur rougeâtre hérissé d'armes et dont les canons si ils étaient braqué directement sur la ville l'aurait certainement réduit en ruines en un clin d'œil.



L'engin de mort ne tira pas néanmoins mais resta en arrêt au dessus de la ville. Durant de longues minutes rien ne se passât et au bout de quinze minutes un engin sortis des entrailles du monstre. La petite navette descendit et se posa vers une place dégagé. Une fois posé la soute de la navette s'ouvrit laissant sortir quatre créatures imposantes et lourdement armé. Les habitants de cet endroit n'avaient jamais vu ce genre de monstre. Massif à la peau rouge à la fois horrible mais discipliné s et intelligent ils établissaient un périmètre de sécurité.



Ce fut une fois que ses Razides lui servant de gardes ai terminé de sécurisé la place que Ariman sortis de la navette à son tour. l'Oblitérator était assis sur un trône juché sur une plate forme transporté par deux énormes créatures fait de chair et de métal.



Le corps de l'Oblitérator était recouvert d'une lourde cape recouvrant son corps de chair et de métal. Nonchalamment il était appuyé sur l'accoudoir de son trône semblant attendre quelque chose tandis qu'un servocrâne flottant au dessus de lui s'approcha des habitants de la citée médusées et parla.


- La seigneur Ariman souhaiterait obtenir une audience avec le seigneur des lieux. Auriez vous l'obligeance d'en faire part à qui de droit ? Demanda le messager à la première créature qui semblait ressembler à une autorités dans cet endroit.

Journalisée
Alsaka
Créature
-

Messages: 111


Le dragonne noire de la Luxure, soyez enivré


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Septembre 22, 2015, 06:10:29 »

En effet les dragon étaient, surpris de voir un tel engin sortir des cieux, se poser lourdement pour déverser de si étrange créature, très proche des démons d'ailleurs, ils devaient s'apparenter à des démons comme on en voit parfois, mais une chose était sur, il valait mieux tâter le terrain plutôt que de faire n'importe quoi. Alsaka aussitôt qu'elle reçut les indication que quelqu'un voulait voir le propriétaire des lieux, fit ordre de guider les visiteur à elle, après tout, si il demandait une audience, ils ne pouvaient pas être totalement hostile, même si leur façon d'approcher était assez agressive.

Elle fit venir la créature mi-organique, mi-machine, qui pu admirer le spectacle en chemin de procréation continue et de nutrition animal et pourtant on pouvait lire une certaine intelligence chez ces créature assoiffé de luxure pure.

Alsaka fit entrer donc le chef de cette espèce d'armada, elle fit assez surprise de l'imposance de son invité, quel était cette chose à la fois, menaçante, repoussante pour certain, mais pour la dragonne intéressante.

- Bonjour... à qui ais-je l'honneur de faire face?

Fit-elle en s'étirant de façon lascive.
Journalisée

Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 22, 2015, 07:22:57 »

Alors qu'il était guidé Ariman pus voir en détail les lieux. Cet endroit était vraisemblablement une ancienne citée humaine. Une ville importante composée de plus ou moins 1237 maisons et autres bâtiments. Sûrement une ancienne colonie asservie. Au milieux de cette citée se trouvais une énorme place-forte avec Lice, Douves, Parement, Casemate, Tour flanquante ainsi qu'un donjon imposant. Le ville en elle même avait dans son seins de nombreuses race mais il fallait pas chercher midi à quatorze heure que la race dominante était visiblement le dragon où des créatures hybridées apparenté au dragons comme les Kobold ou les Drakeide. Mais Ariman vis bien vite que la dominance de la couleur des dragons étaient principalement noire et tourner vers le désir de luxure et de procréation. N'importe où le regard d'Ariman tombait il voyait principalement des scène de luxure et de dépravation. Ariman nota une certaine organisation et beaucoup de méfiance de la part des dragons. Au moindre geste agressif de sa part c'était certains que la visite diplomatique allait viré au bain de sang.

Arrivé au donjon Ariman sauta de son trône et termina à pieds. L'endroit était d'un luxe outrancier et remplis de trésors pouvant payer six fois la rançon d'un roi voire même d'un empereur. Mais l'esclave semblait être la marchandise la plus précieuse. Ce fut une servante humaine portant des bijoux clinquant et engrossé jusqu'au yeux qui conduisit Ariman et son escorte jusqu'à une salle d'audience remplis de trésors, d'œuvre d'art et de gemmes. Avachi sur un sofa un Dragon femelle aux formes plantureuse se prelassait au milieu de ses richesses. Elle eu un air surprise en voyant Ariman et sa suite mais un sourire gourmand éclaira ensuite son visage
.

- Bonjour... à qui ais-je l'honneur de faire face ? Demanda t'elle en s'étirant de façon lascive et descendant le monticule d'or ou elle était vautré.

Ariman fut assez surpris et même curieux. Il s'attendait à voir une créature gigantesque et imposante incarnant la peur. A la place il se retrouva face à une curiosité agréable à regarder. Visiblement elle était le maitre ici. Cela ce voyait à la déférence que les garde Dragonique portait à cette femelle mais surtout à la terreur qu'éprouvait les esclaves présents en ses lieux. Ariman s'inclina avec une certaine déférence.


- Salutation ! Mon nom est Ariman. Veuillez pardonner ce déploiement de force et mes manière un peu cavalière mais une créature ayant de nombreux ennemis comme moi doit savoir prendre quelques petites précautions afin d'assurer sa sécurité. Malgré les apparence je ne suis pas venu pour vous nuire dame Alsaka. Dit il avec un léger sourire citant le nom de la dragonne lui montrant qu'il c'était un peu renseigné sur son identité bien qu'il ne savait pas qu'elle était sa nature réelle.
Journalisée
Alsaka
Créature
-

Messages: 111


Le dragonne noire de la Luxure, soyez enivré


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Septembre 22, 2015, 08:56:50 »

Et bien, malgré son apparence particulièrement agressive et dominante, il avait tout de même de bonne manière lorsqu'il entrait dans le domaine de la maîtresse des lieux, qui quant à elle était très curieuse quant à son invité. Cet amas de chair et de métal était surprenant, elle n'avait jamais vu cela, elle sentait des relent d'humain, mais bien des relent, cette chose n'avait plus grand chose d'humain, un être chaotique, limite démoniaque.

elle se pencha un peu, car malgré la taille de son invité, Alsaka restait grande, mais Ariman restait plus large qu'elle question épaules et muscle, plutôt intéressant et captivant pour Alsaka. La reine mère des lieux, toujours joueuse, s'amusait à prendre des pose, discrètement mettant en valeur son corps nu, pourquoi une dragonne porterait-elle des vêtements? Sa lourde poitrine ferme et ses hanches soyeuse et parfaitement formé.

- Vous avez l'allure d'un guerrier et l'éducation d'un véritable chevalier.... Chevalier chaotique, ce qui est encore mieux.

Dit-elle posant sur lui un regard très intéressé, elle adorait cette nouveauté, la sensation de puissance qui se dégageait de cet être incroyable, surtout que le regard de la dragonne n'était pas le genre de regard qu'on ignorait. La queue de la dragonne remuait, faisant tinter les pièce d'or sur son passage. Elle s'approcha un peu plus d'Ariman, lui offrant un sourire accueillant un invitant à la sympathie.

- Si vous êtes venu jusqu'ici, en vous assurant d'en connaitre tout de même un minimum sur moi, c'est bien que vous avez une requête à un mon égard messire Ariman. Qu'est-ce qu'un guerrier mêlant chair et métal comme vous désire de moi?

Questionnât-elle en en faisant glisser son doigts sur ce qui semblait être de la peau sur un muscle hypertrophié surement parcourue de tuyaux métallique.
Journalisée

Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 22, 2015, 09:42:44 »

Quand la Dragonne toucha le corps d'Ariman elle vis que la chair et le métal de l'Oblitérator changeait légèrement de forme. Une simple réaction du don sans danger. Ariman laissa faire il était en effet assez rare que quelqu'un l'approche et le touche sans en éprouvé de la terreur où du dégoût. La reine des dragon semblait être l'inverse. Nul dégoût ne se voyait en elle plutôt de la fascination mais aussi une forme d'excitation de voir quelque chose d'inédit et de nouveau. Cette reine des monstres semblait adorer côtoyer les créatures puissantes et étiquette oblige celle qui ont de bonne manière. Ariman avait bien fait de ce montrer diplomate et de ne pas trop faire étal de sa puissance en ne venant qu'avec une petite escorte de Razides et de Necromutants améliorer.

- Une association. Votre réputation est aller assez loin. Vous êtes connue sur Terra mais est allé aussi jusqu'à Tekkos pour arriver jusqu'à mes oreilles. Les esclavagistes parle de vous comme étant quelqu'un de redoutable. J'ai eu vent que certains d'entre eux ont essayé de faire affaire avec vous et ne sont jamais revenus une fois qu'ils ont mis les pieds sur votre territoire et vu ce que vous êtes et comment vous gérer votre fief je commence à comprendre pourquoi. Vous êtes si inhumaine, une beauté à faire pâlir une Démonette de Slaanesh. Complimenta Ariman qui avait rapidement compris pourquoi aucun esclavagiste humain n'avait pus faire affaire avec Alsaka. Elle puait la luxure à plein nez et visiblement elle ne vivait que pour procréer et agrandir son clan quitte à choisir n'importe quel partenaire et peu être même sa propre progénitures. Plusieurs des gardes qui semblaient veiller sur sa sécurité avaient leur sexe dressé et l'esclave qui avait conduit Ariman et sa suite porta ses mains à son entrejambe et se masturbait discrètement.
Journalisée
Alsaka
Créature
-

Messages: 111


Le dragonne noire de la Luxure, soyez enivré


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Septembre 22, 2015, 10:29:48 »

Alsaka avait accidentellement relâche ses bonne vieille phéromone aphrodisiaque, ce qui l'amusa car elle sentit bien vite l'excitation des autres personne présente dans la pièce, l'humaine elle-même était déjà particulièrement affecté, au grand bonheur de la dragonne, qui n’avait d'yeux que pour ses invité, entre Ariman et son corps si unique, et ses serviteur qui semblait être bien doté eux aussi.

Il savait la flatter, appuyant sur sa cruauté inhumaine envers ses prisonniers qui servait de sac à ponte sur pattes, d’ailleurs l'humaine avait une sacré ventre, elle devait être pleine à craquer d’œufs de dragon, ses enfants avait du la sauter comme jamais elle n’avait été sauté. Elle bomba le torse devant Ariman, mettant sa lourde poitrine aux tétons percé d'anneaux d'argent, elle s'approcha de lui, se collant légèrement à lui, le corps sur-développé de l'homme-machine démoniaque étant brûlant, elle gloussait à ses compliment.

- Vous savez parler à une femelle ma parole, êtes vous aussi charmeur que vous avez l'air fort et puissant?

Les mains de la dragonne caressèrent les muscle, les pistons et tout ce qu'i y avait a découvrir de ce corps, ce torse puissant, certaine autres créature auraient trouvé Ariman hideux, mais pas elle, aux contraire, plus elle le regardait, plus elle était excité par ce mâle à l'odeur incroyable. Collant son corps aux siens, le laissant profiter du contact de son cuir lisse et doux, de la chaleur qu'elle laissait émaner de son corps.

- Et bien, je ne dirais pas non à unir mes forces aux vôtres messire, après tout, si je suis si connu à vos oreilles, vos ne pourrez qu'être ravis de compter Alsaka la dragonne noire de la luxure parmi vos allier.

Prononçait-elle d'une voix langoureuse en frottant son corps parfait contre celui d'Ariman alors que les semblait être incroyablement excité de cette vision, une créature qui n'était pas repoussé par leur apparence, mais tout le contraire, elle se montrait très attiré par ces êtres.
Journalisée

Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Septembre 22, 2015, 11:46:59 »

La Dragonne se montra vraiment entreprenante. Le plus drôle c'est qu'elle ne refusait pas un partenariat sans vraiment savoir ce que Ariman voulait d'elle. Le plus tordant dans cette affaire c'est que pour une fois Arman ne cherchait pas vraiment à la manipuler elle détenait de la ressource que Ariman désirait et qu'elle serait sûrement contente à se debarasser mais pour le moment ce qu'elle désirait c'était du sexe rien que du sexe. Alsaka était carrément en chaleur et semblait en proie du désir de vouloir s'accoupler avec l'Oblitérator qui n'était pas insensibles à ses avances.

- Je vois que vous avez l'air d'aimer la luxure. Mais quel genre de luxure êtes vous ? Demanda Ariman qui se débarrassa de sa cape et se colla à Alsaka l'enlaçant avec un bras tandis qu'il releva le menton de la dragonne la regardant droit dans les yeux.

- Aimer vous être comblée comme la monarque que vous êtes, aimer recevoir des caresse, de la douceur....

Soudainement l'Oblitérator se saisit un des anneaux de piercing d'un des seins d'Alsaka et tira dessus provoquant une vive douleur à la Dragonne. Ariman dosa néanmoins sa force pour ne pas lui arracher le tétons. Son bras fut plus pressant et un de ses doigt vicieux ce glissa dans son anus.

- Ou préférez vous la bestialité, être déchiré par une queue bien dure et bien chaude. Être souillé par le foutre et l'urine. Hurler le ventre déformé par des assaut virils et adorer cela ? Grinça Ariman en arborant un sourire de prédateur.

- Je peu être ce que vous voulez. C'est à vous de choisir mère des monstres. Ajouta t'il.
Journalisée
Alsaka
Créature
-

Messages: 111


Le dragonne noire de la Luxure, soyez enivré


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Septembre 23, 2015, 12:25:29 »

Alsaka était à présent chaude comme un volcan, chaude d'une envie de voir Ariman la prendre sauvagement contre l'or, le mur, peut être même qu'il laisse ses guerrier prendre un peu leur plaisir eux aussi. Les yeux d'Alsaka trahissait un plaisir décadent, une femelle aimant les mâle viril et brutaux. L'odeur de plaisir valsait autour d'eux et était si forte que la pauvre humaine se retrouva à se masturber fortement en couinant sur le sol.

Alsaka sentit l'être massif lui tirer l'anneau d'argent du tétons pour la tirer vers lui, ce qui arracha un gémissement à la dragonne. aussi elle se mit à frotter son entre-jambe humidifié par l'envie contre la cuisse d'Ariman, passant sa langue reptilienne le long de ses babines violette et pulpeuse.

- L'urine ne figure pas dans ma liste.. Mais pour le foutre.. Je veux bien que vous m'en remplissiez à votre guise...

Amenant sa main vers l'endroit qui logiquement devait cacher la queue de son nouveau partenaire de jeux pour aujourd'hui, commençant à carresser sensuellement la zone.

- Je suis peut être une reine.. Mais une reine doublé d'une dévoreuse de verge, faite vous plaisir messire, déchaînez-vous sur moi, vous et vos beau guerrier musclé aussi peut être si vous avez la gentillesse de les laisser goûter à l’intimité d'une dragonne.

La reine adorait se faire soumettre, qu'on l'a prenne de toute, sans que l'on se soucis de son état, elle était la dragonne de la luxure, après tout, ce qui signifiait qu'elle pouvait encaisser des choses absolument incroyable qui achèverait n'importe quel humaine.

- Vous ne trouverez aucun corps aussi parfait que le mien ailleurs. Prenez moi qu'une bête enragé messire Ariman.
Journalisée

Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Septembre 23, 2015, 01:55:44 »

- Soit ! Si il faut que je vous prenne comme un animal en chaleur qu'il en soit ainsi. Dit Ariman qui embrassa voracement Alsaka. Cette dernière essaya de tâter l'endroit stratégique de l'Oblitérator mais ne sentis que du métal. Ariman compris ce qu'elle voulait faire il la força alors à ce mettre à genoux et lui montra toute l'étendue de son don.

Au début elle ne vis rien qu'une sorte de coquille métallique qui semblait greffé a même la chair d'Ariman mais elle vis la chair et le métal fondre se transformer grossir et grandir. La dragonne vis la plus énorme queue se former sous ses yeux. Une queue veineuse constitué d'un mélange de chair et de métal. Elle exaltait une puanteur d'huile, de métal chauffé et de viande cuite. Un liquide blanchâtre coulait à son extrémité. Ce monstre était tellement gros qu'il pourrait aisément tuer un humain  en lui déchirant le entrailles d'un seul coup de reins. Alsaka avait certainement l'endurance pour supporter un cuivre pareil mais elle n'avait jamais été baisé par un pareil monstre ce qui donnait des frissons. Il n'y avait pas de doute Ariman avait un grand contrôle de son corps. Pas un contrôle élémentaire propre à n'importe quel mortel mais un contrôle total du fait qu'Ariman pouvait transformer son corps comme il voulait. En instruments de morts ou de plaisirs.


- Aimez vous ce que mon don vous offre Alsaka ? Dit il en pressant cette énorme engin contre son visage et son énorme poitrine.

Il claqua des doigts et les deux Necromutants avancèrent ses deux monstres se mirent sur les côté de Alsaka la cernant de tout côté les queue des necromutants étaient loin grosse que le monument d'Ariman mais étaient aussi de belle taille. Excités tout les trois par l'odeur de la Dragonne les queue des Necromutants harcelèrent le museau de la Dragonne et la puanteur sexuelle que leur queue exacerba son excitation. Ariman quand à lui commença à violer la bouche de la dragonne et lui enfonça son gland.
Journalisée
Alsaka
Créature
-

Messages: 111


Le dragonne noire de la Luxure, soyez enivré


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Septembre 23, 2015, 03:28:14 »

Alsaka ne se fit pas prier pour commencer à agir, il devait être à l'étroit la dedans et très mal à l'aise des fois, mais elle allait s'occuper de lui faire oublier ce potentiel inconfort en lui offrant son corps absolument parfait, oui, parfait, aucune autre créature ne pouvait se vanter d'avoir sa beauté, à part aphrodite, mais la on parlait d'autre chose dans ce cas la, ici nous parlions des créature du monde physique et Alsaka se targuait d'être la plus désirable, comme bien d'autre créature il était à supposer.

Elle se retrouva très vite à genoux devant l'être massif, qui fit pousser un long et large objet dont la forme était bien celle d'une verge masculine, de chair et de métal, elle passa sa babines contre ce gland assez unique en son genre. Les deux autres démon approchèrent de la dragonne, comme quoi, même une humaine enceinte comme dix en train de se masturber comme une folle à liée, n'était rien comparé à elle, une poussière.

elle se mit bien vite à engloutir le sexe d'Ariman en guise de réponse, ses babines pulpeuse était faites pour avaler des verge de grande taille et les pomper jusqu'à la dernière gouttes. L'odeur était un peu étrange, cet ajout d'huile et de graisse de moteur était légèrement gênant mais elle mit cela de côté pour engloutir la queue de ce mâle viril, alors qu'elle se permit d'empoigner les deux sexe supplémentaire qui s'ajoutait à la fête, elle les approcha pour renifler leur odeur musqué et forte avant de se mettre à les branler ardemment, s’arrêtant de temps en temps pour leur caresser les bourse, mais elle emprisonnait bien les deux chibres entre son pouce et son index qui formait un étaux en cercle qui faisait toute la longueur des deux verge chaude et bouillante, alors qu'elle pompait avec passion la queue d'Ariman.
Journalisée

Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Septembre 23, 2015, 03:56:40 »

Il n'y as pas à dire cette créature savait comment s'y prendre. Elle suçait divinement bien et divinement ce n'était pas des paroles en l'air. Rien à voir avec les autres créatures que Ariman avait prise par le passé. Alsaka était en train de libérer Ariman de sa frustration sexuelle qu'il avait eu en même temps qu'il avait obtenu le don et une décharge d'adrénaline fit sursauter l'Oblitérator quand la Dragonne avala son sexe gigantesque. N'y tenant plus Ariman attrapa la Dragonne par la tête et enfonça sa queue et donna des coups de reins violant la bouche d'Alsaka comme si c'était un vagin. Alsaka poussa un gargouillement étouffé entre chaque coup de boutoir que faisait l'Oblitérator. Elle cessa de branler les Necromutants mais resta bien agripper à leur queue pour ne pas glisser et tomber.

L'odeur des phéromones de la Dragonne n'épargna presque personne. Ses gardes dragons se mirent à son tour à se branler avec frénésie deux d'entre eux en n'y tenant plus se rabattirent sur l'esclave en train de se masturber et se mirent à la violer sauvagement. Deux autres gardes se sautèrent dessus et se mirent à copuler malgré le fait qu'ils étaient tout les deux des mâles. Les Razides d'Ariman restèrent imperturbable. L'absence d'odorat les empêchaient de ressentir l'odeur mais ses derniers n'étaient pas insensible au spectacle et on voyait clairement leur queue dressé derrière leur pagne.

Ariman à bout finis par pousser un puissant hurlements alors qu'il se mis as jouir comme jamais et une épaisse sauce blanche jaillit de sa queue noyant presque Alsaka qui réussit à se dégager de l'étreinte de l'Oblitérator pour pouvoir respirer mais fut asperger d'un épais liquide gluant et collant. Malgré leur queue maltraité par la poigne de la dragonne les Necromutants jouirent à leur tour leur jus puant souillant encore plus Alsaka. Ariman avait jouis une sacré quantité de spermes pourtant il était toujours en érection. Il en voulait encore et voracement il se jeta sur Alsaka pour enfoncer sa tête entre ses jambe et enfoncer sa langue épaisse dans le vagin de la Dragonne.
« Dernière édition: Septembre 23, 2015, 04:03:08 par Ariman » Journalisée
Alsaka
Créature
-

Messages: 111


Le dragonne noire de la Luxure, soyez enivré


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Septembre 23, 2015, 04:26:44 »

Autant dire que la dragonne aimait être un peu maltraité, se sentir soumise comme si on la violait, même si ça ne l'était pas vraiment, du fait que bien au contraire elle se laissait manipuler avec plaisir, recevoir l'imposante hampe qui lui faisait face, enfin dans le cas présent, elle l'avait à l'intérieur de sa gueule, qui pourtant garnit de crocs, inspirait rarement la crainte à ses partenaire, soit trop charmé, soit tellement excité qu'ils prenaient le risque,m ais la dragonne avait un talent si développée, qu'elle savait parfaitement comment ne pas blesser ses partenaire, résultat elle pouvait aspirer avec force et frénésie l'épais pieux, sans jamais le blesser, à croire même que ses crocs ne blessait que sur commande.

Les phéromones de la dragonne faisait leur effet, l'endroit tournait à l'orgie, à tel oint que deux de ses fils à quatre pattes se mirent à copuler avidement pendant qu'en effet l'esclave humain se faisait ramoner cruellement de partout, les dragons savaient que les œufs n'avait rien à craindre de toute façon, alors autant lui en donner un maximum. Les deux dragon mâle se faisait plaisir, celui du dessus aviat attraper la nuque de son compagnon et se mit à lui marteler furieusement l'anus.

Alsaka se fit plaisir lors qu'Ariman se mit à jouir, elle avait un talent rare, juste quand elle se libéra de lui, elle lui attrapa le gland entre ses babines pour aspirer avec force, creusant ses joues, pour aspirer la semence qui s'éjectait à puissant jets, le buvant comme un nectar, alors que ses mains s'activait délicatement autour des queue des deux autres monstre, jusqu’à ce qu'enfin le sexe de l'Oblitérator cesse de jouir, mais le bougre restait bien dur. Cependant son propriétaire se jeta d'un air affamé sur la fente inférieur de la dragonne pour y enfoncer sa langue et lui lécher l'intérieur de ses muqueuse vaginal, arrachant un gémissement de plaisir à la dragonne qui tira les deux monstre à elle, commençant à les sucer en alternant, frottant le gland de celui qui attendait contre ses seins et ses tétons.
Journalisée

Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Septembre 23, 2015, 07:29:24 »

La fente d'Alsaka était très chaude au goût salé et à l'odeur crue. La Dragonne quand à elle s'amusait avec les Necromutants. Elle en suçait un tout en branlant l'autre d'une main habile. Elle passait en premier le bout de sa langue sur leur testicules et remontât sur leur hampes. Elle englobait ensuite leurs glands et les aspiraient en gorge profonde. Elle accélérait les va et vients aspirant la tige du premier et branlant de sa main la queue du second. Ariman cessa de lécher et passa la main sur son abricot bien glabre. Il écarta ses lèvres larges et charnues, les pinça pour l'exciter. Il vis une perle de rosée à l'entrée de son orifice intime qu'il étala sur son intimité et y enfonca la main. Il commença par 2 doigts lui caressant l'intérieur titillant le col qu'il sentis durcir sous sa caresse. Puis il introduisa 3 puis 4 doigts massant l'intérieur et dilatant son orifice. Enfin Ariman glissa son pouce et introduisant la main entière Alsaka se mit à gémir et à râler, ses jambes tremblant frénétiquement sous le plaisir. La  main d'Ariman continuait son va et vient en accélérant : ses gémissements de plus en plus sonores trahissaient la montée du plaisir tandis que l'Oblitérator la fistait.

Dans la salle au trésors l'orgie monta d'un cran. D'un côté le nombre de dragons de garde avait augmenté autour de l'esclave humaine de deux ils étaient passer à six se battant presque pour pouvoir fourrer l'esclave. De l'autre une orgie gay c'était formé entre les dragons les plus anciens s'en prenant aux plus jeunes et copulant frénétiquement. L'un des dragon en manque essaya de violer un Razides d'Ariman mais fut maîtrisé par la créature d'Ariman qui le plaqua au sol et posa son pied sur lui pour le maintenir par terre. Le dragon se tortilla au sol la bave aux lèvres hurlant qu'il voulait se faire défoncer et moult insanités. Alsaka avait saturé la salle au trésors de phéromones et visiblement cela rendait tout le monde dans cette salle fou
.
Journalisée
Alsaka
Créature
-

Messages: 111


Le dragonne noire de la Luxure, soyez enivré


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Septembre 23, 2015, 08:32:30 »

Autant dire que la dragonne en prenait pour son grade, les trois être se déchaînait sur elle et Ariman semblait vraiment prendre son pied, enfin quelqu'un qui s'offrait volontairement à lui surement et prenait autant son pied avec les attention d'un être doté d'un tel monstre enter les jambes, cette verge massive qui avait déjà visité sa gueule aux babines douce et chaude.

Il enfonça sa main dans les lèvres intimes, la dragonne poussa un cri de plaisir, amenant furieusement les sexe de ses deux autres amants à sa gueule, sa langue venant s'entortiller entre les deux pénis, les stimulant juste sous le gland alors qu'elle sentait la main du chef lui déformer les parois et jouer avec son corps.

Par accident, envoya un dose de son souffle de dragon de la luxure, non pas fait pour brûler, mais intensifier les orgasme et les capacité sexuelle, de façon à rendre certain ennemis totalement incapable de se battre tant ils peuvent être excité, mais aussi, les verge des deux monstre enflèrent, , mais elles restaient encore inférieur à celle d'Ariman qui avait sortit un sacré monstre.

De l'autre côté, la femme esclave se retrouvait à enchaîner les queue de dragon, les bestiaux s'y enfonçant à plusieurs dans le même orifice, elle n'était pas prête d'en finir. Alors que de les dragon s'enfilait entre eux, de toute façon il n'y avait que des mâles en dehors d'Alsaka parmi les dragon. Les gros mâle s’amusait à déformer l'anus des plus jeune, mais vinrent quelque dragon hybridé Terranide qui se mirent à prendre à leur tour quelques dragon pourtant un peu plus gros que les plus petit.

Enfin le dragon qui avait tenté de violer le guerrier, pour finir plaqué au sol, du après mainte insulte reconnaître le guerrier comme supérieur à lui et attendit d'être libéré afin d’accepter son infériorité en lui présentant son arrière train, relevant la queue et dévoilant une rondelle déjà moite, se cambrant bien pour que la créature démoniaque daigne y plonger à son tour sa queue.
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox