banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Ouvert aux échanges [pv : Céleste Trahan]  (Lu 795 fois)
Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 59


clan furry


Voir le profil
Fiche
« le: Juillet 26, 2015, 03:40:31 »

Personnage : Antryos
Spoiler  

Dans les canyons qui bordaient les plaines dont le territoire appartenait au clan Haulleuad se trouvait un terranide de type ursidé qui était en train d'attendre en grommelant.

Elle est en retard...je n'aime pas quand mes clients prennent autant de temps.

Officiellement tout commerce extérieur de produit autre que de première nécessité était interdite. Car les territoires humains ne devait pas savoir que les terranides avait des ressources très demandé pour ces civilisations. Mais officieusement, le couple dirigeant savait que la découverte n'allait pas tarder. Il fallait donc commencer à établir des liens commerciaux pour calmer la velléité de la plupart. Antryos avait donc presque l'autorisation de le faire. Mais il ne fallait pas que les gardes frontières ne le repère car il n'avait aucune protection juridique pour l'instant.

Antryos faisait les cents pas en patientant comme il pouvait.
Journalisée
Céleste Trahan
Humain(e)
-

Messages: 15


Voodoo babe...


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Juillet 26, 2015, 04:53:07 »

Ses pas crissaient sur le sol sablonneux, alors qu’elle se rapprochait de sa destination. Le soleil se couchait, nimbant sa silhouette d’un halo doré-rougeoyant. La sorcière vaudou prenait son temps. Son pantalon en jean noir, moulant, se détachait sur le ciel déchiré de rose et de bleu sombre. Ses bottines de cuir laissaient une légère empreinte sur la terre parsemée de sable, mais sa magie agissait comme un coup de vent après quelques pas, effaçant son empreinte de façon tout à fait naturelle. Personne ne pourrait dire qu’elle chemin elle avait emprunté, à moins de pouvoir apercevoir un léger résidu magique. Les mains dans les poches de sa veste en daim, la sorcière gardait ses prunelles d’obsidiennes fixer un point dans le lointain, dans la direction de sa destination. Ses lourdes boucles brunes tombaient en cascade sur ses épaules, et glissaient sur le décolleté de son bustier de cuir. Noir également. Luisant sous la lueur du soleil couchant.

Sa peau dorée scintillait à peine de sueur alors qu’elle franchissait parfois des centaines de mètres en quelques secondes grâce à la magie. Céleste Trahan avait rendez-vous, et elle était en retard. Un petit souci au départ l’avait retardée. Elle avait dû se débarrasser de deux chasseurs de primes, et elle s’était laissée emportée par sa violence, sa cruauté. Il ne restait des deux hommes qu’un amas de chairs sanguinolentes et d’os broyés, soigneusement entreposés dans un coffre et conservés par un sort pour ne rien perdre. Elle aurait usage de leur corps, plus tard.

Elle arriva enfin à destination. Ses prunelles aussi noires que ses pupilles se fixèrent sur une immense silhouette d’ours. Le terranide était impressionnant, mais pas une once de peur ne parcourait les cellules nerveuses de la belle immortelle, adepte du vaudou. D’un geste de la main, elle érigea autour d’eux une sorte de barrière magique, indécelable. Elle protégeait les paroles qui seraient échangées entre eux. Personne ne pourrait les entendre. Quant à les voir, il faudrait que les intrus aient vraiment un esprit fort et puissant.

« Pardonnez mon retard, quelques soucis de dernière minute. »

Elle s’adressait à lui avec respect, mais sans peur et sans reproches.
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 59


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juillet 26, 2015, 11:56:57 »

Antryos se figea dans son mouvement quand il entendit le crissement de pas sous le sable, il se retourne vers l'origine du bruit qui était sa cliente enfin. Il était soulagé qu'elle était arrivée enfin, il put l'inspecter de visu. Pour une humaine elle avait un certain charme, voir même une belle beauté aux critères de certain. Mais il fronça des sourcils quand il vit les traces de pas de la femme disparaitre derrière elle.

Pas de soucis, vous êtes là c'est le plus important, mais éviter d'utiliser la magie de cette façon, vous laissez beaucoup de trace pour un des gardes frontières. Dans chaque patrouille il y a un spécialiste de la magie. Mais bon commençons les affaires!

Antryos se penchait pour s'occuper du coffre à ses pieds, de petites tailles car la transaction comportait que des objets de petite taille mais de grande valeur. C'est ce que préférait l'Ursidé car c'était bien plus facile à cacher le transport et bien plus rentable à son gout.

Avez vous apporté ce qu'il faut pour payer ces objet? Vous avez là des potions de métamorphose, de divination, plusieurs composant important presque uniques à notre territoire.

Il sortait du coffre une petite gemme rouge, elle était auréolé d'une lumière de même couleur et semblait pulsé comme si c'était un coeur vivant.

Voici un œil de drake même si j'aurai plutôt tendance à le surnommer cœur. Il a été particulièrement difficile de se le procurer, nos magiciens et alchimistes gardent jalousement des composants de cette acabit.
Journalisée
Céleste Trahan
Humain(e)
-

Messages: 15


Voodoo babe...


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Juillet 28, 2015, 07:51:24 »

Prenant note des avertissements de l’ours, la sorcière atténue sa magie, jusqu’à la laisser s’estomper complètement. Mais elle se tenait prête, au besoin, à en faire usage de nouveau. Un sourire satisfait prit place sur ses lèvres quand il commença à parler affaire. Il était plus grand qu’elle, évidemment, mais elle ne se sentait pas pour autant inférieure, et son maintien arrogant le lui faisait bien comprendre.

« J’ai évidemment tout ce qu’il faut pour payer, lâcha-t-elle, presque avec dédain, comme si elle était offensée qu’il puisse la croire sans honneur. »

Elle fit glisser la lanière du petit sac qu’elle portait à l’épaule, et quand elle le posa sur le sable, celui-ci tinta. Il était empli de pièces. D’or, d’argent, de pierreries. Mais son regard se dirige bientôt vers une pierre que brandit le terranide. Elle en avait entendu parler, longtemps auparavant, et souhaitait en acquérir. Qu’il soit présenté devant ses yeux raviva son avidité, et elle laissa ses prunelles d’obsidiennes montrer à l’ours l’intérêt que représentait la gemme.

« Magnifique… »

Sa voix, rauque et sensuelle, reflétait tout l’intérêt qu’elle portait à ce trésor. Elle n’était ni moqueuse, ni suffisante. Elle ne pouvait détacher ses yeux de l’œil de drake, et ses doigts se serrèrent en poings pour réprimer un pas en avant. Elle ne devait pas se montrer impatiente, et pourtant, elle désirait cette pierre plus que tout.

« J’ai… Dans ce sac, il y a largement assez pour cette première cargaison. Considérez le surplus comme… Un pourboire. »

Si la phrase paraissait condescendante, il n’en était cependant absolument pas question. Elle ne pensait pas à mal. Mais, fascinée par la gemme, la sorcière n’avait pas mesuré ses paroles. Détachant, avec difficulté, son regard du cœur rougeoyant, elle posa alors ses yeux sur le terranide.

« Si jamais vous en avez d’autres… Je suis preneuse également. Peu importe le prix… »
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 59


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Juillet 28, 2015, 11:39:20 »

Antryos était habitué à commercer avec des mages, chamane et alchimiste des plus étranges, quoi de plus normal quand on fait essentiellement le commerce de produit et de matière première pour ces activités. Il avait appris à garder pour lui ses commentaires devant les clients un peu présomptueux. Une toute autre attitude serait complétement contre-productif pour les affaires et il avait une bonne raison pour rester productif.

C'était ce que lui présentait Céleste, un joli tas de richesse.

Sans hésiter une seule seconde, il attrapa le sac de richesse sur le sable et inspecta avec un éclat d'avidité dans l’œil. Il appréciait énormément ce qu'il voyait, d'autant plus qu'elle avait offert au delà de ce qui était prévu. Un très bon client régulier très certainement, il fallait la fidéliser.

Vous demandez beaucoup, mais si vous offrez tout autant...il est bien possible que j'en récupère une voir deux d'ici un mois mais les risques de se faire prendre vont augmenter en conséquence. Rien qu'en quittant la ville après le forfait j'a...


Soudain les oreilles de l'ursidé bougèrent dans tous les sens, il était certain d'avoir entendu quelque chose crisser sur le sable et ce n'était pas un animal.

Merde! Cet endroit est peu connu et les seuls qui pourraient la connaitre sont les gardes-frontière!

Antryos refermait le sac et commençait à tourner les talons pour s'enfuir, sauf qu'il voyait une silhouette ressortir des ombres du canyon. Il rugit de frustration et s'arrêtait aussitôt de bouger.
Journalisée

Tags: ntl  nation terranide libre  terranide  
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox