banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Des retrouvailles aux sombres airs de funérailles [Liam]  (Lu 982 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4230



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« le: Juillet 15, 2015, 07:23:03 »

[Rp lié à ce dernier : Un sauveur ? je ne crois pas !

Quelle belle soirée ! La Louve était paisiblement installée contre le tronc d’un arbre perchée sur une branche, les bras croisés derrière sa tête, le regard rivé vers la voûte céleste. L’air frais de la nuit était agréable et les sons ambiants permettaient une certaine détente. Une petite halte de temps à autre ne faisait pas de mal et pour l’heure, Shad s’était arrêtée dans une forêt et profiter de la quiétude de la nuit. Une étoile filante traversa le ciel et un fin sourire illumina son visage, oui c’était vraiment une belle et agréable soirée, sans souci et surtout dans le calme. Tendant sa main, la Louve attrapa une pomme bien grosse et rouge qui pendait devant son nez depuis un petit moment. La détachant de sa tige, elle la porta à sa bouche où elle mordit dedans, laissant le suc sucré glissait le long de sa gorge. Ainsi  mêlé au bruit des animaux nocturnes,   le son de dents croquant la chair d’une pomme bien juteuse se rajouta à l’environnement sonore. Sa queue caudale se balançait tranquillement dans le vide, démontrant que la Louve était détendue. Tiens une deuxième étoile filante. Sur le coup, Shad se demanda combien elle en verrait cette nuit mais rien que le spectacle de la voûte céleste était déjà un plaisir pour ses yeux. Pourtant, le calme ne semblait guère vouloir durer. Tandis qu’elle prenait une autre bouchée de pomme, ses oreilles se redressèrent subitement, et le son d’un cheval lancé au galop lui parvint. Cela encore, ce n’était guère dérangeant et il pouvait s’agir d’un cavalier de passage. Mais les sons qui l’accompagnèrent étaient tout autres. Des  cris d’Outre-Tombe. Voilà un point qui n’envisageait rien de bon.

La course du cheval l’amena jusqu’au pied de l’arbre où se trouvait la Terranide. De tous les endroits de la forêt qui était à sa disposition, il avait fallu que ce cavalier solitaire vienne pile ici ! Un léger grognement lui échappa et toujours perchée en hauteur, elle se mit à observer voyant quantités de goules déferler sur l’inconnu. Aider ? Ne pas aider ? A première vue,  il semblait sans sortir sans le moindre problème, sauf que plus il repoussait des assaillants et plus il en revenait et la Louve n’avait aucune envie de passer une nuit entière à entendre des bruits de batailles sans fins. Bon sang, elle était si bien et il fallait que cet inconnu arrive promptement !  Nouveau coup de dent et le trognon fut tout simplement lâché, la gravité le faisant choir sur le sol. Bon après tout,  ce petit incident allait permettre de se défouler un peu. Dégainant ses armes, la Louve observa les goules situées en contre bas, pris note de leur position et siffla d’un coup :

« Hep ! En haut ! »

Telle une seule personne, les goules levèrent leur visage morbide vers la source du bruit, hurlant en agitant leurs griffes et de ce petit effet de surprise la Lycane en profita pour sauter de son perchoir et planter tout simplement une de ses dagues dans l’œil d’une des anthropophages, touchant la cervelle au passage. Du sang jaillit sur son visage mais elle n’en pris pas compte, retirant rapidement la lame avant de se mettre à attaquer les autres goules présentes. Son corps filait rapidement sous les coups de griffes, les esquivant, la Terranide semblait presque « jouer » avec ces morts vivants, les décimant en même temps que le cavalier continuait de son côté.  Un énième flot de sang purulent gicla, la gorge d’une goule ayant été tranchée sans sommation.  Combien y’en avait-il déjà au sol ? Une dizaine ? Une vingtaine ? L’Okami n’avait guère le temps de compter mais il y’avait une chose dont elle était certaine, c’était que l’endroit puait la mort. Une goule vint à l’attaquer et se retournant pour lui porter un coup d’estoc, la Louve croisa le regard du cavalier. Tout se mis à tourner aux ralentis. Elle reconnue son regard, elle reconnue son odeur. Outre les goules, lui aussi porter une odeur de mort, lui, ce vampire esclavagiste qui lui avait fait connaître maintes tourment dans le passé.  La surprise fut telle que l’Okami resta clouée sur place, de nombreux sentiments traversèrent son regard en cet instant : Surprise, peur et surtout colère.

« GGGRRRAAAAHH ! » Hurlèrent les goules qui bondissaient sur la Louve profitant de cet instant d’absence.

Cette dernière claqua tout simplement des doigts. Un simple claquement qui provoqua l’embrassement immédiat des goules restantes, ne laissant que de leur corps un simple petit tas de cendre. Une des grandes différences entre sa première rencontre entre lui et maintenant s’était qu’avec le temps, la Louve avait pu développer ses capacités. Exit le fait d’utiliser qu’une seule fois sa magie du feu, maintenant elle pouvait l’utiliser à sa guise.  Le calme était revenu, mais un calme pesant, très pesant. Se rappeler t’il d’elle ? Car elle se rappelait parfaitement de lui et soudainement un rire brisa le silence. Oui,  Shad riait, un rire qu’elle ne sut contenir face à un tel évènement, chassant une larme au coin de ses yeux,  elle esquissa un sourire, un de ces sourires carnassier que l’on réserve à des personnes bien spéciales et dont leur signification signifie : Tu vas morfler connard. Pour l’heure elle ne disait rien, elle voulait aussi voir comment il allait réagir, ce qui allait dire. Sa queue brassait l’air calmement et malgré un état presque passif, la Louve était tout simplement entrain de faire changer la forêt de plan. Il lui avait fait goûter l’enfer, soit, elle allait l’emmener en Enfer pour sa part. Elle avait attendu ce moment depuis si longtemps !
« Dernière édition: Juillet 21, 2015, 06:12:09 par Shad Hoshisora » Journalisée

Liam Eckart
Créature
-

Messages: 424


l'esclavage est un art, et la torture, un plaisir


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Octobre 08, 2015, 09:00:37 »

Parfois, un malaise vous prenait, le malaise ne durait jamais vraiment bien longtemps, mais ces temps-ci, Liam l'avait plus souvent !  Selon lui, c'était normal quand c'était peu courant, mais là, il y avait un problème : une autre saloperie était sur son territoire !  Et il ne parlait pas de cette meute de loups garous qu'il avait drastiquement réduit il y avait un bon moment !  Il sourit en y repensant. Elle avait été utile, cette clébarde. Dommage qu'elle se soit sauvée, sinon, elle aurait déjà une jolie marque au fer rouge sur le corps et elle serait sans doute en train d'aboyer sur commande…

Gros souvenir, il avait fait écorché vif les responsables d'une telle négligence deux à trois fois !  C'était possible avec un petit coup de pouce de magie !  Il sourit et regarda un peu devant lui… les cris avaient été particulièrement satisfaisants !  Il sourit à cette idée avant de finalement signaler une halte !  À nouveau le malaise. Il avait augmenté… il avait perdu une douzaine de goules parmi les siennes… et c'était son escorte, ou presque ; Il y en avait trois autres ! Au final, ils étaient à trois contre douze... et pas douze des moindres ! Il descendit rapidement de sa monture pour finalement se saisir de la seule arme qu'il avait, attaché au pommeau de sa selle brodée d'or et d'argent. Il s'agissait de son fouet, un fouet garni d'épines très fines, mais aussi tranchantes que des lames de rasoir, de quoi déchiqueter quelqu'un sans problème !

Il le fit claquer dans le vide avant de l'utiliser contre une goule, la décapitant proprement !  Ça c'était fait ! Il continua ainsi, sans la moindre réserve, mais comme une marée continuait à s'avancer, devenant de plus en plus nombreux, les assaillants le forçaient à reculer ! Alors il y eut un bruit, une sorte de sifflement. Il regarda rapidement avant de reprendre son offensive, profitant de cette distraction pour repartir à l'assaut. Il profiterait de toute forme d'avantage. Même si cet avantage ne présageait as de bon, pas de mauvais, certes, mais bon, il en serait venu à bout tout seul, sans doute, peut-être. Enfin, pas des renforts…

Et c'est alors qu'il la reconnut. La clébarde ! La rage l'envahit, il allait l'écorcher vive, la dépecer, s'en faire une carpette, la soigner, et recommencer ainsi jusqu'à ce qu'elle n'ait même plus la force d'avoir mal, brisée, détruite, anéantie physiquement comme psychiquement. Oui, un programme qui le ferait frissonner d'extase, même les esclaves seraient vêtus de sa peau !  Voilà qui donnerait une leçon mémorable !

« Toi... »[/b][/i]

Il émit une sorte de sifflement menaçant avant de finir avec cette histoire de goules : chaque chose en son temps ! Ce ne fut qu'après qu'il fit claquer son fouet dans le vide à son intention. Dans le vide, ne pas la blesser tout de suite.

« Comme on se retrouve !  J'espère que tu as profité de cette liberté, car elle vient de s'achever ! » [/b][/i]

Il y eut un nouveau sifflement suivi d'un ricanement. Obnubilé par la personne qu'il avait en face de lui, il ne réalisait pas ce qui se passait autour de lui… loin de là !  Il sourit, l'air mauvais.

« Tu as manqué à ton engagement, à ma connaissance… il est temps de rattraper cette erreur. Alors je ne le dirais qu'une seule fois. Au pied. » [/b][/i]

Sinon, il commencerait à compter vingt coups de fouet par seconde de retard… mais il espérait qu'elle se dépêcherait, un nouveau mal aise le prenait, il ne savait pas pourquoi, cette fois-ci… alors elle avait intérêt à obéir bien vite qu'ils s'en aillent d'ici !
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4230



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Octobre 11, 2015, 09:21:57 »

Soit ce vampire était aveugle et sourd, soit la vue de la Terranide lui avait perdre toute  notion de ce qui passait autour d’eux. N’avait-il pas remarqué la facilité dont elle s’était débarrasser des  goules ? N’avait-il pas noté le fait qu’elle riait face à lui ? Non, à la place, elle l’entendit proférait des menaces à son encontre,  faisant claquer son fouet garni de pointes dans les airs telle une sourde menace, un préambule de ce qui allait l’attendre plus tard. Mais la Lycane ne bougeait pas, se contentant de rester sur place, cillant à peine quand le fouet claqua proche de son visage. Elle inspira  et expira un grand coup tout en soupirant. Sa liberté venait de s’achever ? Mais bien sûr ! Comme si elle allait le croire ! Sur le coup, la Louve aurait été presque tentée de lui tourner le dos et de laisser dans son petit délire personnel, mais…l’envie de vengeance était bien trop forte. Et puis, le vampire avait quand même un sacré privilège ! C’était la première fois qu’elle utilisait sa capacité à rejoindre le royaume d’Ammon en  Enfer et ce dernier venait de remplacer la forêt où les deux protagonistes s’étaient rencontrés.. A première vue, rien ne semblait avoir changé mais rien qu’en levant les yeux vers le ciel et en observant un ciel rouge zébrés d’éclairs, il était impossible de songer que l’on se trouvait encore au même endroit. Un autre claquement de fouet et un ordre fut donné. Il venait de lui donner l’ordre de venir au pied, comme un beau toutou. La Louve émis un grognement, joignant son index et son majeur et décrivant un rapide quart de cercle dans les airs, enflammant la langue et faisant bouillir la salive dans la bouche du vampire.

« Tu parles trop. »

Tendant une main, elle attrapa également le fouet, émettant un petit grognement en sentant les piques se plantaient dans sa paume et tira un coup sec, désarmant le vampire. Grâce à sa nouvelle nature, la Louve avait également gagné en force et la bouche brûlante du vampire ne devait pas l’aider à maintenir fermement sa poigne sur son arme de prédilection.  Des flammes se mirent à rouler le long du fouet, le réduisant en cendre. La Louve regarda un instant sa main et en lécha le sang avant de stopper les flammes dans la bouche de son adversaire. Un sourire mesquin étira ses lèvres tandis que le vampire pouvait noter le fait que ses brûlures disparaissaient. Voilà l’une des raisons pour laquelle la Louve voulait le faire venir en ce lieu, elle pouvait le blesser autant de fois qu’elle le souhaiterait mais tant qu’elle ne le déciderait pas, le vampire ne mourra pas. Oh, il lui aurait été tellement aisé de l’anéantir sur place mais sur le coup, la Lycane avait plus envie de s’amuser, de le faire souffrir, de voir la peur dans ses yeux. Qu’avait-il fait depuis leur «  séparation « ? la réponse pour l’Okami était toute trouvée :  Rien, rien mise à part continuer son petit marché d’esclave, rien à part torturer à mort des êtres vivants.  L’Okami quant à elle avait dû remonter la pente, ne pas se laisser aller, elle avait rencontré bon nombres d’aides vivants, avait vu des choses et des créatures dont jamais il n’aurait conscience…après tout ce qu’elle avait traversé, ce n’était pas ce vampire qui allait l’effrayer. Non, il n’allait plus l’effrayer, voilà la différence.

Un grognement se fit entendre provenant de derrière la Terranide.  Une imposante créature à l’apparence d’un loup noir la rejoignit, des langues de flammes sortant par intermittences de son imposante gueule, fixant de son regard de braise le vampire semblant le juger. La Louve posa sa main sur la créature, le gratifiant d’une caresse avant que la bête ne disparaisse dans un écran de fumée aussi noire que la nuit. Tout autour du duo, des créatures tapis dans les ombres semblaient les observer. La Louve fit un pas en arrière et s’assit sur une souche morte, croisant ses jambes.

« Ils attendent le début de ma chasse. Je vais être clémente. Je te laisse la possibilité de tenter de te cacher…Après quoi…Je me ferais une joie de te traquer et d’assouvir une certaine…vengeance…Tu ne me fais plus peur vampire…Tu n’es RIEN comparé à tout ce que j’ai pu rencontrer et combattre jusqu’à maintenant. Je broierais tes os et réduirait ta peau et tes muscles en cendre. Alors, fuis, tente de fuir, ou je m’occupe de toi sur le champ. »

Ses paroles n’étaient pas à prendre à la légère. La Louve avait réellement comme projet de bien faire souffrir le vampire, elle le fixait, son regard passant subitement de l’azuré à l’ambré.  Invoquant une sphère de flamme dans ses mains, elle la fit passer de l’une à l’autre en attendant la réaction du vampire. Pour sa part, il ne tentera pas de fuir et cherchera la confrontation, si tel était le cas, elle ferait avec. Il allait avoir une sacré surprise. Et puis, sa langue brûlante et sa salive bouillante avait dû lui donner un petit avant-goût de ce qu’il l’attendait.
Journalisée

Liam Eckart
Créature
-

Messages: 424


l'esclavage est un art, et la torture, un plaisir


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Octobre 13, 2015, 03:12:59 »

Liam écumait de rage. Elle osait revenir devant lui ainsi ? Voilà quoi était plus que curieux !  Plus que cela même ! Complètement aberrant !  Ne craignait-elle pas les affres de douleur dûment méritées qui allaient s’abattre sur elle ? Ne craignait pas un châtiment à la hauteur de sa faute ? Il semblait que non, et pourtant… pourtant, elle n’était pas craintive pour un sou, au contraire, sa posture, sûre d’elle, confiante, détrompait tout cela… elle allait bientôt voir qu’elle avait eu tort sur toute la ligne. Il l’avait punie pour ce qu’elle méritait. Et rien de plus ! il eut un regard plein de colère vis-à-vis d’elle, elle allait déchanter !

Un bref mouvement, et une douleur atroce… il avait l’impression que ça bouche entière s’était embrasée et il chercha à hurler sous cette douleur soudaine. Mais pas le moindre bruit, pas le moindre. Il regarda la jeune femme-louve, interloqué, alors qu’il portait les mains à sa gorge…. Douleur.

Douleur.

Douleur.

Il essaya de parler à nouveau, mais il n’y avait rien à faire. Et la douleur cessa brutalement, d’un coup, faisant mourir la naissance d’un cri. Il ne sortit qu’un glapissement. Il regarda la jeune femme. Et il eut peur. Peur de mourir ? Non. Peur de subir un sort qu’il n’avait pas mérité. Il n’avait pas fauté, jamais. Il avait fait ce qu’il devait. La vengeance qu’elle semblait prête à assouvir n’était pas juste !

Un grognement, un monstre, un énorme loup et un autre, une véritable meute l’entourait, il la distinguait maintenant… nouveau frisson d’horreur… et ses explications ne firent que le paralyser davantage… fort heureusement… par il ne savait lui-même quel moyen, il parvint, si ce n’est à mouvoir ses jambes, commencer à pouvoir ^parler, et si la peur transparaissait, il parvint à mettre le peu d’assurance qui lui restait dans la voix.

« Je ne bougerai pas. Et tu t’en iras. Car je n’ai rien fait que tu n’avais mérité ou que notre contrat avait stipulé ! Et si je ne suis rien, tu n’es qu’une clébarde qui a su vendre son cul à tous ceux assez bêtes pour t’offrir quelque chose… cette meute… elle t’obéit parce que tu as fait comme avec les autres loups ? »

Oui, provoquer, voir si on pouvait gagner du temps… s’il ne rentrait pas, on enverrait des hommes le chercher, le trouver ! Oui, c’était la meilleure solution… oui, il fallait tenir, mais ses jambes ne l’entendirent pas de cette façon…
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4230



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Octobre 16, 2015, 07:17:57 »

Il ne bougea pas, comme elle aurait pu s’en douter. Elle non plus d’ailleurs ne bouge  pas se sa place, se contentant de passer sa sphère de flamme d’une main à l’autre en le fixant, un fin sourire sur ses lèvres. Tiens ? Il lui demandait de partir ? Aurait-il peur ? Cette petite pensée réjouissait la Terranide. Elle ne l’interrompit pas, le laissant l’insulter, sa queue fouettant simplement l’air derrière son dos. L’Okami émit un lourd grognement emplit de menace et éructa :

« Il n’était pas aussi question que tu me détruises morale et physiquement ! Tu n’as rien fait de mal ? Ha !  C’est l’hôpital qui se fout de la charité ! Mais soit…je vais t’éclairer sur un ou deux points. »

Se levant, elle lui fit face, « jouant »  toujours avec cette petite balle mortelle entre ses mains. Tout autour d’eux, une certaine agitation se faisait sentir, certaines silhouettes se  désintéressaient du spectacle et partaient, d’autres restaient à fixer, des voix et des ricanements venant de toutes part pouvait se faire entendre. La Louve leva son index pour commencer un décompte :

« Premièrement : Ce n’est pas ma meute. Ils en ont clairement rien à faire que je gagne ou non. Ces démons veuillent tout simplement assister au spectacle. –Elle leva son majeur qui se joignit à son index déjà levé – deuxièmement, oui je me suis fait prendre et pas mal de fois, et j’en ai strictement rien à foutre de ton avis dessus, mais ce n’est pas que comme ça que je suis devenue ce que je suis – un troisième doigt fut levé- Troisièmement, tu étais bien content que je me fasse prendre par ces loup-garou…ha ! Le fier vampire qui a eu besoin de l’aide d’une petite Terranide pour nettoyer sa zone ! »

Au moins, ça c’était dit. Ce que le vampire ne savait pas, c’était que la Louve avait une « meute » mais au sens large du terme. En effet, si elle le désirait, elle pouvait contrôler à toutes créatures vivant dans les bois, ce qui pouvait lui donner une assistance non négligeable. Soudainement, elle referma sa main, faisant exploser la boule dans sa paume,  des volutes de fumées et de flammes s’en échappant tel un dernier soupir.

« Dernière chose… »

La Terranide poussa sur ses jambes, se transformant en une fraction de de seconde, prenant son apparence de lycanthrope, une qu’elle avait acquise lors de sa période de rétablissement chez l’elfe du soleil Tinuviel, juste après que cette dernière l’ait trouvé en fort mauvais état après sa fuite de chez ce vampire psychopathe. Mais à présent, même cette forme était différente de l’originelle, assez « instable ».  Son pelage était d’une couleur ébène, noir comme la cendre et était couvert de plusieurs arabesques de couleurs cramoisies. Ce qui la différencier également des autres lycanthropes était cette paire de cornes rouges saillant son front. En moins d’une seconde elle s’était ainsi transformée et retrouver au corps à corps avec Liam, ses griffes acérées traversant sa chair et ses os, les flammes au bout de ces dernières brûlant les plaies, les agrandissant, carbonisant le vampire de l’intérieur. Le museau de la créature se porta proche de l’oreille du vampire.

« Personne ne viendra t’aider et…Tu ne mourras pas tant que je ne l’aurais pas décidé connard. »

A ces mots, elle retira violemment ses griffes, arrachant à nouveau une bonne partie des muscles du vampire avant de saisir sa gorge entre sa patte griffue, y plantant ses griffes profondément. La blessure au ventre se résorbait déjà, par chance pour le  prédateur nocturne. Elle leva ses autres pattes griffues vers lui, pointant deux griffes en direction de ses yeux, mais ne les enfonça pas dans ses globes oculaires. Au contraire, elle relâcha simplement le vampire à terre et envoya deux petites sphères, droit vers ses yeux  pour les brûler. Se reculant de quelques pas, elle fit un mouvement de main, arrêtant la brûlure au bout de quelques secondes, le regardant, ayant pris entre temps sa forme animale. La Louve était ainsi en position assise et attendait, oui, elle le laissait souffler et puis vu comment il aimait l’appelait clébarde, il était tout à fait normal qu’elle en prenne la forme pour « jouer » avec lui non ? Mais là sur l’instant, elle se demandait vraiment ce qu’il allait faire, surtout qu’elle lui réservait une surprise de taille. Et c’était peu dire !
Journalisée

Liam Eckart
Créature
-

Messages: 424


l'esclavage est un art, et la torture, un plaisir


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Octobre 23, 2015, 11:30:32 »

Liam ne comprenait pas. Non pas qu’il ne veuille pas, mais il en était juste incapable !  Il ne pouvait pas comprendre pourquoi elle agissait de la sorte… il agissait comme il le devait, tout simplement ! Il avait agi dans l’accord de leur convention, non ? Elle était à son service et il l’aurait rendue en bon état à sa maitresse, comme prévu !  Tout simplement ! Il ne lui avait jamais lent et ne lui avait jamais fait subir des choses imprévues, bien au contraire !  Il ne s’agissait d’aucune surprise ! Il avait tenu ses engagements. Pas elle ! Il eut une sorte de grondement suraigu qui menait au sifflement alors qu’il se relevait lentement, ses jambes ayant lâché peu de temps auparavant. Il se tenait donc de nouveau plus ou moins debout avant de regarder de nouveau la clébarde, mais pas que, fixant les ténèbres, fixant tout autour de lui ce qui pouvait se dissimuler, essayant de ne rien oublier, de n’oublier personne, surtout pour ne rien louper, car il était sûr que ce qui se dissimulait dans les ombres ne méritaient pas de se faire appeler « personne ».

Son regard revint bien vite à la lupine qui se trouvait face à lui et qui jouait avec une sorte de boule de feu… il lui sourit, un rien désespéré alors qu’elle semblait beaucoup jouer… elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait rien. Plus que cela, elle ne voulait pas comprendre, tout simplement. Ou alors elle ne le pouvait pas ! Il ne chercha même pas à répondre, il se contenta de reprendre contenance pour finalement se redresser le plus possible et lui faire face, ne disant rien… son intellect limité ne comprenait pas la pensée du vampire… elle pensait comprendre, mais penser lui était déjà plus ou moins exclu !

Il ne bougea même pas quand elle se transforma, il ne réagit pas en apparence, même s’il fut grandement surpris. Il plongea juste le regard dans les yeux de la bête qui semblait déchiqueter chaque mot prononcé, prenant une moue dégoutée… il allait lui montrer… il résisterait à tous ses châtiments, refusant de lui céder le moindre cri, que ce soit quand elle lui troua le corps, quand elle lui brula les yeux… elle n’avait pas la force de frappe du soleil, aussi, ses brulures ne dureraient pas… et ses yeux… ses yeux étaient bien assez inutiles, avec ses oreilles, et ses autres sens. Elle ne comprenait pas, elle n’était qu’une bête, comme une autre… et quand il parla, ce ne fut plus peur, mais dégout et mépris… elle n’avait rien compris…

« Tu ne seras jamais qu’un animal et un outil… tu es juste trop bête pour le comprendre… si tu penses à me tuer vas-y, je rigolerais, mais tu n’es pas la seule à avoir des dons… je t’ai en partie réparée, tu t’en souviens… t’est-il venu à l’esprit que je puisse faire autre chose que ça avec ce genre de dons ? Touche-moi et je te ferai perdre un membre… ou je te rendrais infirme à vie… repas et rends-moi ma liberté, mon chez-moi et j’oublierai cette pathétique confrontation, ainsi que tes idioties… t’avoir utilisée pour nettoyer la forêt des loups garous est normal… quand tu as une arme, par exemple une épée, ne t’en sers-tu pas ? C’est pareil, tu es un outil, il est normal de me servir d’un tel outil… » [/b][/color]

Il ricana avant de lui tourner le dos. Il n’avait pas besoin de voir.

« Si tu restes, je te tuerai, et c’est toi qui souffrira, comme toujours ! Car au fond, tu n’es qu’un sac à foutre qui a juste su se faire tirer par des idiots et des incompétents qui t’aident… au fond, tu n’as pas changé… tu es juste… plus limitée intellectuellement qu’avant… à aucun moment je ne t’ai trompée, à aucun moment je ne t’ai fait subir quelque chose qui n’était pas logique ou qui était contraire à ce qui avait été fixé… ta vengeance est un caprice d’enfant gâtée… et quand bien même tu y arriveras, qu’en retirerais-tu ? Une satisfaction ? Non, juste une soif de sang plus grande… tu n’as pas l’esprit pour survivre longtemps dans cette boucle de mort… il te faut un maitre pour te guider e t’aider à vivre comme tu le dois… » [/b][/color]
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4230



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #6 le: Novembre 04, 2015, 07:30:25 »

La Louve restait assise sur le sol, sa queue  levant quelques pans de poussières à chacun de ses allers et retours. Elle ne dit rien, l’écoutant, certaines de ses paroles furent ponctuées d’un grognement mais elle ne l’interrompit pas. Non, elle le laissa l’insulter, la menacer, prétendre qu’elle seule était dans le tort, lui affirmant qu’elle avait besoin d’un guide pour être plus « intelligente » et qu’il serait ce maître. Mais pire que tout, il insulta ses connaissances. Une chance pour lui que ces « idiots incompétents » n’étaient pas là.  Aucun mouvement ne fut amorcé, elle resta là, à le regarder de dos, se tenant néanmoins prête à réagir au quart de tour.

« Attaque moi et je ferais en sorte que tu brûles jusqu’à ce que le soleil t’achève vampire.  Tu me parles de soif de sang ? Voyons si tel était le cas, je ne t’aurais pas amené ici pour que tu ne meures pas, crétin.  Mais oh j’oubliais ! Tu es le plus intelligent n’est-ce pas ? C’est vrai je ne suis qu’un animal ! La preuve ! J’en ai même l’apparence actuellement ! Ha ! Laisses-moi rire ! Tu n’es pas plus intelligent que moi, car si tel avait été le cas, jamais je n’aurais réussi à m’enfuir…. »

Ce qui signifiait que sur le coup, elle avait été plus intelligente que lui pour réussir à le berner quant à son état de soumission. Mais sa liberté avait eu un goût amer et sa guérison après une telle épreuve avait duré plusieurs jours, ou même était-ce des semaines ?

« Trois jours et j’étais presque déjà anéantis physiquement et psychologiquement. Et j’aurais dû rester un mois à ton service ? A subir des tortures pour des actes dont je n’étais pour la plupart des cas non coupable ? Mens autant que tu veux mais ton objectif n’était pas de me rendre à l’époque, non il était simplement de faire de moi une loque, rien de plus. »

Cette perspective d’avenir n’avait rien de réjouissant aux yeux de l’Okami. La bête se leva, se campant sur ses quatre pattes et changea d’apparence, un bruit de claquement de main se fit entendre et le paysage tout autours des deux ennemis se métamorphosa pour devenir cette parcelle de forêt où ils s’étaient retrouvé. La Lycane soupira, fouillant dans ses poches, sortant une sorte de porte clef représentant un vaisseau dont le centre comportait un petit bouton. Elle l’observa quelques secondes avant de le ranger et de sortir ce qui pourrait ressembler à un petit lecteur mp3 en plus sophistiqué. Le signe des Rebelles de Raynor y était inscrit, tout comme il l’était sur la miniature du vaisseau. Semblant faire fit du vampire, elle le garda à l’œil tout en actionnant son appareil, faisant glisser l’écran tactile à l’aide de son pouce pour trouver une musique qui lui conviendrait.

« Si tu crois que j’ai obtenu tout ce que j’ai juste en écartant les cuisses, tu te trompes. J’avais pour maigre espoir d’entendre un mot sortir de ton immonde bouche mais je pense que je peux toujours courir. Rentres chez toi, continue ta vente d’esclave. Oh ne t’en fais pas, je ne compte pas attaquer ton « industrie » qu’est ce que j’aurais à faire après avec tous ces terranides sous les bras ? Sérieusement….Je ne suis pas une héroïne….ha voilà ! »

La Lycane s’adossa au tronc de l’arbre le plus proche afin de ne pas avoir le vampire dans son angle mort et s’assurer qu’il parte bien. Elle plaça les écouteurs aux niveaux de ses oreilles mais à la place de les mettre directement dedans, elle les laissa un peu en extérieur, pouvant ainsi continuer à entendre parfaitement ce qu’il aurait à lui répliquer, oui elle avait envie d’écouter un peu de musique là, maintenant de suite, et après ?

Musique !

« Je suis loin d’être la bête stupide que tu mentionnes. Nous aurions peut être pu discuter mais pour t’entendre me rabaisser sans cesse et tenter de me piéger….je préfère passer car d’après tes dires, je serais toujours en tort n’est-ce pas ? A moins que nous ne posions tous les deux nos armes…au sens large du terme et que nous….parlions ? »

Oui, c’était un sacré retournement de situation. Un gros même, elle qui avait commencé à l’attaquer proposer à présent la discussion. Oh non pas parce qu’elle avait peur, mais à l’origine elle n’avait pas prévu de le tuer, même si cela le démangeait, non, tout ce qu’elle espérait aurait été d’entendre un petit «  pardon ». Un simple mot qu’il ne serait jamais prononcé par l’une ou l’autre partie.  Et puis la musique la calmait un peu sur le coup. En songeant à qui lui avait offert cet appareil elle rajouta avant de l’éteindre et de le ranger.

« Et n’insultes plus mes amis. Tu n’as aucune idée de qui ils sont réellement. »

C’était bien évidemment une  sourde menace. Si le vampire se croyait supérieur, il se trompait lourdement. Maintenant, il ne restait plus qu’à voir quelle serait sa réaction et sur le coup la Lycane restait néanmoins méfiante, se tenant prête à riposter.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox