banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Da new Prime, again ! [Valismashé]  (Lu 1438 fois)
Sentinel Prime
Reboot de qualité douteuse
Valinichonneur
-
*
Messages: 409



Voir le profil
Fiche
Description
Saul Loggia, récupérateur spatial et chasseur de primes capable d'assimiler physiquement n'importe quelle technologie. A besoin de se faire un nom, du fric et un maximum de gonzesses !
« le: Juin 30, 2015, 04:24:21 »

L'univers n'est pas un, il est multiple. Il en existe une infinité de versions différentes, qui évoluent dans le même temps. Parfois, la différence se joue d'un rien, parfois elle est extrême. Il existe dans le Multivers une catégorie très particulière de personnages qui existent partout en même temps et au même moment, porteurs de très nombreuses similarités. Ces phénomènes défiant l'espace-temps sont qualifiés de Convergents, ce que sont les Prime, une lignée de héros aux grands pouvoirs.

Expulsé de son univers d'origine, Kyle Macross devient le Prime de notre dimension mais se scinde en deux. Son parfait équivalent n'atterit pas sur Terre mais dans un Enfer dirigé par la redoutable Lady Death, démone de qui il devient le compagnon. Forcé à survivre dans un environnement ô combien hostile, cette version de Kyle Macross en devient un démon à la puissance démesurée qui prend bientôt le pseudonyme de Slave Prime.

Galvanisé par son immense pouvoir et la haine brûlante qu'il porte à son autre lui, Slave découvre bientôt un moyen de voyager dans le Multivers afin d'y absorber les Convergents des Prime afin d'augmenter sa propre puissance. Kyle Macross, capturé par les dieux de l'Olympe après son affrontement avec l'avatar d'Héphaïstos, X-Smyle est envoyé à son tour dans les couloirs du Multivers pour arrêter Slave Prime pour de bon. Manquant de l'expérience et de l'esprit stratégique nécéssaire à la réussite de cette mission cruciale, Kyle est associé à la belle Diana Prince. Tandis que les deux guerriers se lancent à la poursuite d'une des plus grandes menaces n'ayant jamais existé, le Multivers se réécrit dans notre dimension afin d'effacer les deux versions de Sentinel Prime y ayant existé en remplacement du premier Macross.

Alors que la lignée des Convergents est sur le point de s'éteindre et que la lutte continue quelque part dans un des replis du temps, un jeune homme est pourtant sur le point de s'approprier le nom de Sentinel Prime...




-----------------------------------------------[•••]---------------------------------------------


- Pourquoi ce résumé dont, fondamentalement, tout le monde se branle ?

L'équipage du Starfall, foutu assemblage de glorieux loosers improvisés récupérateurs spatiaux, savait parfaitement pourquoi leur vaisseau se trouvait dans ce cadran de l'univers. On avait repéré des débris à la dérive et ils s'étaient rués pour être les premiers sur le coup mais s'étaient bêtement perdus après un mauvais calcul lors du saut en vitesse-lumière. Le Starfall s'était retrouvé quelque part dans les étoiles et le capitaine, Nando Dul, s'était fendu d'un résumé inutile de leur situation. Nando adorait se prendre au sérieux, chose qui ne trompait plus ses furieux, comme il appelait ses compagnons. Celle qui lui avait mit un taquet vif d'un air franchement agacé n'était autre que Sandara, son bras droit et ancienne militaire depuis rayée des cadres de l'armée de sa planète natale. Son intervention avait déclenché l'hilarité des autres membres du Starfall et Nando avait bougonné en ordonnant mollement à Sandara de calculer un nouveau saut luminique, chose qu'elle s'était employée à faire avec sa diligence habituelle. C'était en officiant sur l'ordinateur de bord que Sandara avait repéré la boîte. Probablement une cargaison abandonnée là par un quelconque contrebandier avec la justice stellaire aux trousses. Nando avait été prévenu et l'équipage avait décidé de récupérer l'objet, envoyant dans l'espace en combinaison le mousse Marty, qui avait comme d'habitude exulté en disant que c'était "Gigagénial". Sa réaction une fois la caisse récupérée, en revanche, fut plus mesurée. Comme celle de tout le monde à bord du Starfall, pourtant habituellement de grandes gueules.

En même temps, on trouvait rarement un bébé humain dans un cryo-berceau à la dérive dans le vide spatial. Dès lors qu'il se mit à vomir sur Nando qui l'avait prit dans ses bras après que
Syringe l'ait examiné, tout le monde décida d'adopter le petit naufragé au sein de l'équipage.


-----------------------------------------------[•••]---------------------------------------------


Le plus content de la présence du gamin fut Marty, qui trouva enfin le moyen de se poser au-dessus de quelqu'un du haut de ses huit ans. Il considéra instinctivement le dénommé Saul (personne n'avait trop sû dire pourquoi on lui avait filé ce prénom là, mais tout le monde savait que le Loggia qui était devenu son nom de famille venait d'un catalogue d'ameublement) comme son petit frère et se mit en devoir de lui apprendre la vie de récupérateur spatial, mais tout l'équipage fit du marmot un membre supplémentaire d'une curieuse mais très soudée famille qui logeait dans la carcasse vieillissante du Starfall. Grandir dans un groupe aussi hétéroclite fut bénéfique à Saul : comme une éponge qu'on ne pouvait essorer, il absorbait les connaissances qu'on lui délivrait et les accumulait patiemment, sachant tenir un flingue avant de parler correctement. Aucun des membres du Starfall ne prétendit être sa mère ou son père, bien que l'autorité de Sandara et son influence sur le reste du staff l'imposa naturellement comme la figure dominante aux yeux de Loggia, le pauvre capitaine Nando relégué au rang de grand frère un peu chiant et tatillon mais navigateur spatial à l'instinct vif dont Saul apprit beaucoup.

Bien que Syringe diagnostiqua le curieux pouvoir de Saul, ce fut un tout autre membre d'équipage qui le repéra au hasard d'une manoeuvre qui avait failli mal tourner.
Vlasof Mirabeau, l'ingénieur de bord, travaillait à l'époque sur une amélioration de générateur portable d'anti-gravité. Comme souvent, cet exilé d'une nation spatiale lointaine avait accepté la présence de Saul dans son laboratoire en tant que petit assistant même le jour du test, qui pouvait être dangereux. Tout se passa bien, jusqu'à ce que le générateur ne manque d'exploser entre les mains de Loggia qui le manipulait pourtant avec une extrême précaution, comme le prof' lui avait apprit. Ce fut au moment de la déflagration que le miracle se produisit : les mains de Saul ne volèrent pas en éclats mais absorbèrent littéralement l'ensemble des matériaux sous les yeux bioniques ébahis de Vlasof qui donna l'alerte et le fit conduire à l'infirmerie. Il ausculta le fils du Stafall en compagnie de Syringe, qui découvrit avec lui que Loggia avait un pouvoir des moins communs... Il pouvait, d'abord bien involontairement, intégrer n'importe quelle technologie à son intégrité charnelle. Le générateur anti-gravité lui permit bientôt de voler sans même y penser, ce qui lui permit d'approcher l'adolescence et ses changements avec une certaine sérénité : les bêtises allaient pouvoir s'enchaîner et surtout, Saul allait pouvoir devenir vraiment utile à sa famille.

On l'intégra bientôt à ses premières missions en tant que récupérateur. Dans un premier temps en compagnie de Marty, qui en était encore aux assignations destinées aux débutants et qui s'avéra un professeur très compétent, utilisant des mots et des images littéraires parfaitement adaptée à un jeune ado qui comprenait très vite ce qu'on lui inculquait. Leur équipe connu quelques succès lors de ses aventures agitées, donnant de belles premières armes à Saul. Ramenant l'argent au Starfall, l'équipage l'autorisait en contre-partie à récupérer à son compte quelques technologies à absorber afin que l'ESPer établisse un inventaire complet et pratique avec patience et soin.
Exploration d'épaves de vaisseaux à la dérive, pillage de stations spatiales pas toujours désertes, démontage de vieux satellites et autres combines à travers les mondes connus, Saul Loggia, à l'orée de ses 15 ans, était déjà un récupérateur correctement expérimenté qui avait commencé à tourner avec l'ensemble des membres de l'équipage du Starfall.

Ceux dont il appréciait de moins en moins les méthodes étaient des récupérateurs très chevronnés, pour qui la limite très floue entre business et parfaite illégalité était depuis un moment dépassée. Avec le temps, les affrontements verbaux qui opposaient Nando et ses hommes à
 Goldie Pixx et surtout Gueryon, redoutable et violent récupérateur au corps colossal et au bras gauche bionique, s'étaient envenimés que la dispute avait viré au tirage de blasters prêts à cracher la mort. Saul s'était bien sûr dressé du côté de Nando et Sandara, sans savoir si il aurait eu le courage de faire feu sur des collègues, des membres de son précieux équipage.
Néanmoins, un arrangement destiné à calmer les esprits et assainir définitivement la situation fut trouvé grâce à l'intervention de Marty. L'équipe au grand complet partirait sur un coup juteux mais dangereux proposé par Goldie, ce qui permettrait une séparation en bonne entente une fois la prime de récupération encaissée et partagée selon des termes pré-établis. Saul, comme les autres, accepta. Et le Starfall se mit en route vers sa prochaine destination.



-----------------------------------------------[•••]---------------------------------------------


C'était une ancienne base laborantine perdue sur une lune tranquille, dont Gueryon assurait qu'elle serait une véritable mine de technologies à refiler à travers plusieurs systèmes solaires, sans compter ce qu'ils pourraient trouver dans les placards et autres coffre-forts probablement laissés intacts par le passage des cycles et des récupérateurs potentiellement moins doués et moins bien informés. Peut-être même que personne n'était jamais passé avant eux : le secteur était tombé sous le joug d'une bande de mutants dégénérés et ultra-violents qui araisonnaient les vaisseaux pour se contenter d'en dévorer les occupants. Si le Starfall ne fut pas épargné par la fureur de ces créatures cannibales, il parvint à s'en sortir sans trop de casse et à se poser sur la lune sobrement nommée PX-444 pour y découvrir les installations du complexe scientifique, sorte de pieuvre de verre et de plastacier qui s'était étendu sur une région très étendue. Bien que l'équipage se frottait les mains à l'avance à l'idée d'exploiter ce filon qu'on devinait terriblement juteux, Nando et Sandara restaient plus circonspects. L'expérience leur avait apprit à se méfier des trop belles occasions servies sur un plateau.


Le complexe lunaire de PX-444 avait la taille d'une petite ville terrienne et s'enfonçait sur plusieurs niveaux souterrains

Ce qui s'était passé, on pouvait seulement l'imaginer au vu des vieilles traces d'affrontement qui décoraient les couloirs et les salles maculées d'anciennes flaques de sang. De grosses créatures étaient arrivées là et le personnel de la base avait dû se défendre et lutter pour sa survie, ce qui avait résulté en un carnage. D'anciens corps depuis longtemps décomposés avaient été retrouvés et même des carcasses de bêtes à taille presque humaines, dont Sandara déclara qu'elles ressemblaient un peu à certaines castes de formiens. La nouvelle incita les membres du Starfall à faire preuve de davantage de prudence, mais l'atmosphère qui s'était tendue suite aux découvertes s'améliora quand les premières récupérations commençèrent et que les tarifs de revente furent estimés.
Ils passèrent sur PX-444 près d'un moins à tout râtisser, allant de découvertes macabres en acquisitions juteuses. Saul put récupérer quelques éléments à absorber avec l'autorisation des autres (il s'agissait d'une fraction de sa part, ni plus ni moins, qu'il ne toucherait pas en crédits galactiques) et se prit de passion pour l'étude de vieux dossiers qui parlaient d'expérimentations en tous genres. Les scientifiques morts depuis longtemps entretenaient des recherches sur la génétique et la cryogénisation, s'intéressant même de très près aux formiens qui les avaient décimés -Marty découvrit que ceux qui avaient ravagés les installations avaient été amenés là pour des études approfondies et s'étaient libérés avant de commettre leur carnage.

Le Starfall, sans avoir pillé tout le complexe faute de temps et d'approvisionnement, dû repartir les cales pleines et la solidarité plus forte que jamais, de ce qu'il semblait.
Le partage du butin se passa bien, mieux même que ne l'avait espéré Nando. Gueryon et Goldie semblaient parfaitement satisfaits et promirent de quitter le bord à la prochaine escale mais Marty découvrit par hasard le pot-aux-roses quand il mit la main sur l'impensable; un oeuf de formien en parfait état qui vaudrait des millions sur le marché noir. Plus que ne valaient le Starfall et sa cargaison probablement, mais surtout une menace pour tout le monde si l'oeuf venait à éclore. La dispute n'éclata pas. Les tirs de blasters commencèrent pas faucher Marty et Syringe et la réplique instantanée de Sandara ne blessa que faiblement Gueryon qui réussit à abattre Nando. Déployant un champ de force (acquisition faite dans le complexe), Saul se protégea et protégea Vlasof qui se retourna contre lui. Depuis longtemps de mèche avec les mutins, le professeur ne parvint pas à tuer un Loggia trop vif pour lui et se retrouva sonné par une superbe gauche qui amorça la fuite de Saul et Sandara vers les niveaux inférieurs du Starfall.

Gravement touchée, Sandara parvint à mettre Saul en sécurité dans l'une des capsules de sauvetage du vaisseau avant de se faire attraper par le colossal Gueryon qui l'acheva contre le hublot derrière lequel Loggia hurlait à l'hybride toute sa haine. Il fut éjecté du Starfall et mit hors de danger, se retrouvant à dériver dans un espace heureusement à l'écart des territoires sous la coupe des mutants cannibales. Les larmes aux yeux et le coeur en miette, l'ESPer assista, impuissant, au meurtre de Syringe qui fut expulsée dans l'espace avant que le Starfall ne disparaisse en vitesse-lumière.



-----------------------------------------------[•••]---------------------------------------------



Le Boo-ba-loo's Bar était le point de chute préféré de Saul

Récupéré par un navire marchand, Saul se terra obstinément dans un mutisme dû à la tristesse et au dégoût de la trahison de Goldie, Vlasof et surtout Gueryon qu'il se promit de punir dès qu'il le pourrait. Déposé dans une station spatiale quelconque, Loggia s'efforça de reprendre le dessus sur la dépression qu'il sentait poindre et trouva à se faire engager comme manoeuvre sur un vaisseau de récupération dans l'espoir de croiser à nouveau la route des traîtres. L'expérience acquise sur le Starfall lui fut bénéfique : ses résultats furent assez convaincants pour qu'il se fasse rapidement une place dans le nouvel équipage qu'il se garda bien d'approcher de trop près de crainte de trahir l'esprit de sa famille défunte du Starfall. Il prit néanmoins le temps de découvrir le sexe et sa passion pour les poitrines généreuses en la compagnie de Lock-on et Twelve, chasseuses de primes rencontrées dans un bar glauque qui se firent un devoir de faire de lui un homme.

Leur histoire de sexe décomplexé dura deux ans. Suffisamment pour que le trio en vienne à se connaître et à se considérer plus comme des amis que de simples amants réguliers. Twelve et Lock-on finirent par renseigner Saul sur le destin de ses némesis, l'envoyant une très lointaine station spatiale qui survolait une curiosité : une planète jumelée, à travers l'espace et le temps, avec une autre et reliée à cette dernière par des trous dimensionnels. C'était un secteur éloigné de tout et considéré pour l'heure comme trop peu intéressant pour être pleinement exploité, mais qui avait le mérite de proposer un point d'escale convenable vers des latitudes plus "civilisées", pour certaines. Mais Gueryon n'avait pas chômé : en revenant de la dernière mission du Starfall, lui et ses acolytes avaient prétendu que les membres de l'équipage avaient été tué lors d'un combat spatial. Jouant du capital sympathie qu'avait toujours eu l'équipage et que son nom soulevait encore, le gorille avait recruté un nouvel équipage  sans mal pour annexer une partie du système solaire où il s'était réfugié. Etonnée de la réaction violente de Saule à l'égard de la nouvelle, Twelve demanda à l'ESPer de la lui expliquer. Ce qu'il fit.

La vérité n'étonna pas les deux femmes, qui regrettèrent de ne pas pouvoir aider leur ami. Un contrat d'importance les retenait dans la partie de la galaxie où ils se trouvaient tous les trois, mais Twelve promit qu'elles finiraient par le rejoindre si Saul parvenait à rallier le cadran stellaire où sévissaient Gueryon et Goldie. Lock-on le mit en cheville avec le capitaine d'un modeste vaisseau cargo qui faisait la traversée jusqu'au but de Saul et les trois amis-amants se promirent de se retrouver à
la base spatiale répondant au nom de code de Sanctuary.

C'est ainsi que Saul donna sa démission à son capitaine actuel, récupéra ses crédits et parti à la rencontre du contact donné par Lock-on, le vieux et fantasque Mack Ross qui accepta de le prendre à bord en "hommage aux nichons bien fermes de Lock-on, cette belle pétasse".


-----------------------------------------------[•••]---------------------------------------------



Le Svirago de Mack Ross est une antiquité datant de la troisième guerre Turienne, résistant mais lent.

A bord du vaisseau de Mack, le Svirago, Saul n'eut pas la vie facile. Ayant choisi de payer son voyage en travaillant durant les six mois prévus pour la traversée, il se retrouva envoyé aux tâches les plus contraignantes. Du nettoyage des tuyères de climatisation aux vidanges des réservoirs auxiliaires en passant par de longues et ennuyeuses réparations sur la coque, Loggia se retrouva comme réduit en esclavage par l'étrange capitaine Ross. Toujours avec sa flasque bien visible dans la poche ou à portée de main, Mack passait son temps à raconter d'improbables souvenirs de guerre et d'aventures spatiales tout en tripotant la seule personne toujours présente à bord avec lui, le robot Demetra dont il avait refait à grands frais le revêtement extérieur pour lui donner cette plastique aussi artificielle que généreuse. Comme il l'avait révélé une fois à Saul, c'était pour rembourser ce lourd crédit qu'il avait accepté des missions de navette d'un bout de la galaxie à l'autre.

Bien qu'initialement rebuté par l'extravagant Mack Ross, Saul parvint à l'accepter et à se rapprocher de plus en plus de lui. D'abord sceptique quant à la véracité de ses histoires, le gamin finit par en réclamer de nouvelles tout en recherchant la présence du capitaine. Comme un maître avec son apprenti, les deux passaient beaucoup de temps ensemble. Mack accepta d'entraîner Saul à plusieurs formes de combat (il en maîtrisait une ou deux, mais n'était après tout pas un combattant à la base) et le paya en menus service. Grâce à l'intervention de Demetra et ses analyses sur son corps, l'ESPer appréhenda mieux son étrange pouvoir et s'efforça d'en faire un meilleur usage grâce aux conseils de Mack et de son robot aux gros nichons.
A force de détours plus ou moins utiles, le voyage se rallongea tout de même de trois bons mois, ce qui dérangea moins Saul qu'il ne l'aurait d'abord pensé.

Un jour, pour occuper Saul qui s'ennuyait, Mack lui proposa de jeter un oeil à une étrange caisse qu'il conservait précieusement. Une fois ouverte, elle dévoila son "trésor" : une collection complète de plus de deux-cents bandes-dessinées tournant autour d'un seul et même personnage aux puissants pouvoirs et au costume bariolé; Sentinel Prime. Les aventures de ce héros le présentaient aux prises avec des forces maléfiques et autres robots destructeurs, le tout entre deux  chapitres où l'auteur s’appesantissait agréablement sur la vie privée bancale de celui qui espérait devenir un justicier reconnu. D'abord naïf, le propos passionna Saul qui dévora la collection avant de demander à Mack puis à Demetra de lui en raconter plus. Bien que le vieux navigateur resta assez évasif sur les origines de ces bandes dessinées, il partagea l'engouement de son jeune passager. Sentinel Prime devint un de leurs sujets de conversation récurrents, jusqu'à ce qu'il prenne une place plus physique dans l'histoire de Saul et ce à l'approche de la Base Spatiale.

Lucide, Mack invita Saul à réfléchir sur ce qu'il comptait faire. Comment gérerait-il l'après Gueryon -si il parvenait seulement à le tuer, le gorille étant connu pour sa grande expérience du combat et sa violence vive ? Afin d'éviter le sentiment de vacuïté qui ne manquerait pas de secouer le jeune ESPer en cas de réussite de son projet de vengeance, Ross lui soumit une idée simple et pourtant très prenante : se faire un nom en temps que récupérateur spatial, que chasseur de prime. Ne plus être l'héritier de la volonté des membres du Starfall mais créateur de sa propre histoire, qui commençerait par l'acquisition de son propre vaisseau puis par le recrutement de son équipage. Et pourquoi pas, après tout ? Ces objectifs n'étaient pas incompatibles avec la mise à mort programmée de Gueryon et Goldie, après tout. Mieux, Saul se mit à penser qu'ils se retrouvaient assez complétaires. Gonflé à bloc, Loggia se trouva même un pavillon à arborer en reprenant ni plus ni moins que
le logo de Sentinel Prime. Le nom du héros de comics devint bien entendu son nom de code pour se faire connaître en tant que futur récupérateur-chasseur. Mack Ross, assurément très amusé par la flamboyante motivation de son protégé, demanda à Demetra de lui créer une tenue inspirée du design de Prime : ainsi naquit la Sentinel's Suit, pompeusement nommée par Saul qui y adjoignit un vieux perfecto de cuir glané dans les caisses présentes dans les cales du Svirago.

Un peu avant de débarquer Saul à quai sur Sanctuary, Mack fit deux derniers cadeaux à son élève pour le remercier de lui avoir été de si bonne compagnie. Il commença par un petit bracelet bourré d'électronique que le vieux lui pressa d'absorber et de garde précieusement, puisqu'il s'agissait d'un objet unique permettant de voyager librement entre les mondes jumeaux de la Terre et de Terra, moyennant un temps de recharge aléatoire. L'autre don fut quelque chose de plus personnel, à la fois plus anodin et précieux. Mack offrit à Loggia sa paire de lunettes à verres ronds, lui intimant de la garder précieusement. Saul déclara vite la paire de bésicles comme étant son bien le plus cher et c'est en l'arborant fièrement qu'il salua, debout sur le space-dock, le départ du Svirago. Si le vieux Mack Ross repartait vers une routine tranquille, la vie mouvementée du jeune Saul Loggia venait seulement de démarrer.








IDENTITÉ : Saul Loggia
ALIAS CONNU : Sentinel Prime

OCCUPATION(S) : Récupérateur spatial, chasseur de primes
RACE : Extra-terrestre, pas d'origine précise connue
CASTE : ESPer - Assimilateur de technologie

AGE : 18 ans depuis qu'il a été tiré, bébé, d'un cryo-tube dérivant dans l'espace. Il est possiblement plus âgé
SEXUALITÉ : Hétérosexuel expérimenté

P.H.Y.S.I.Q.U.E__ Saul est un jeune homme dans la force de l'âge, doté d'un physique avantageux. On appréciera ses lignes élancées aux contours dessinés par une vie de labeur : ses muscles sont bien présents, jouant délicieusement sous sa peau claire et tendant avantageusement le tissu dont il se couvre. Une solide paire de fesses musclées, un torse en V imberbe dont les muscles pourraient permettre de lire en braille que c'est un bellâtre stellaire... Le Prime présente bien, le sait pertinemment et en joue bien volontiers, prenant soin de son corps dès qu'il le peut. Il se veut séduisant et avenant, plaisant rapidement au plus grand monde et surtout aux demoiselles qui croisent son chemin. Son physique de minet n'est pas non plus sans laisser les hommes sans réaction; ils voient facilement en Saul un rival superficiel et sans saveur qu'ils enverront bouler d'une droite bien retournée. Idéal pour prendre l'ascendant par surprise... Ou ne pas se faire trop remarquer lorsque la situation l'exige.
Loggia est beau. De cette beauté facile et simple reposant sur des traits fins et doux, sur des lèvres juste assez sensuelles lors des sourires. On s'arrêtera toujours sur son regard d'un fulgurant bleu acier très délavé qui reste dans les mémoires et marque quand il se fond dans les yeux d'un autre. Comme le perpétuel et moqueur petit sourire en coin que Saul visse sur sa bouche en toutes circonstances, le pétillement malicieux de ses splendides yeux clairs ne le quitte jamais mais laisse la part belle à un grand éventail d'émotions. Achevons sur sa crinière d'un noir profond, très courte sur les côtés et laissée en bataille mi-longue sur le reste de son crâne.

Côté fringue, Saul préfère porter sa tenue bariolée au torse frappé d'un S, "héritage" de sa période passée avec Mack Ross dans les travées crasseuses de sa poubelle spatiale. Étonnant ajout à cela, un perfecto de cuir noir et une paire de lunettes rondes très 80's, qu'il ne quitte jamais. Selon les circonstances (et le monde qu'il visite), Loggia sait adopter des tenues plus adéquates, toujours simples et assez amples pour ne pas le gêner. Dans l'espace, il aime garder un holster de cuisse supportant un
flingue aux munitions laser.

M.E.N.T.A.L.I.T.E__ Malgré sa dégaine, n'attendez pas de Sentinel Prime qu'il se comporte comme un bon garçon à l'indéfectible esprit justicier, vous seriez déçu. Elevé par une bande de roublards gentiment loosers qui faisaient leur beurre en trempant dans des combines rarement légales et 90% bancales, Saul en a gardé un esprit de gentil voyou qui accommode à sa sauce les codes et les règles qu'on lui impose. Insolent et tout à fait sûr de lui, c'est un magouilleur doté d'un bagou tout aussi apte à le foutre dans la merde qu'à l'aider à s'en sortir en emballant la gonzesse généreusement carrossée au passage. Qu'on apprécie où qu'on dégueule son sens de la répartie d'ado évolué et son côté tête brûlée, Loggia ne laisse personne indifférent et sait jouer sur plusieurs registres de personnalités pour obtenir ce qu'il veut. Sérieux quand la situation l'exige, l'ESPer au pseudonyme ronflant est capable de surprendre son entourage en devenant une foudre de guerre livrant des assauts impitoyables : en effet, Saul ne sait pas capituler et est mauvais perdant. Pourtant immature sur certains aspects, il est capable de balancer une punchline douloureusement incisive avant de se dévoyer en beuglant comme un veau le nom (toujours clinquant) de ses techniques de combat.

On peut le penser incapable de régularité et d'abnégation; ce serait ne s'arrêter qu'à la surface d'un garçon complexe éprouvé par la perte de sa famille et motivé à la venger au péril même de sa vie. Revanchard et plein de rêve, Saul possède une force de volonté suffisante pour se relever jusqu'à en être incapable. Comme beaucoup de jeunes de son calibre, Prime s'estime indestructible mais admire profondément les gens qui possèdent des qualités fortes. Ressentant un fort besoin d'affection qu'il est incapable de s'avouer, il le cache sous ses airs bravaches et les enchaînements de conquêtes certes bien gaulées mais sans perspective de lendemain. Seul à regret, il se transforme facilement en compagnon de voyage et de beuverie agréable dont on peut finir par rechercher sincèrement la compagnie.

Influencé par le héros de BD dont il a pillé le nom et les couleurs, Saul Loggia possède naturellement un certain esprit moral qu'il n'hésite pas à défendre de sa grande gueule et de ses actions pas souvent calculées. Un drôle de numéro à la langue bien pendue, au charme ravageur et aux mains baladeuses, en somme !


P.O.U.V.O.I.R.S__ Saul est ce qu'on pourrait appeler un technovore  : il est capable d'assimiler dans ses chairs toute sorte de technologie afin de la réutiliser de façon optimale. A lui le bras-canon et les yeux laser, en somme ! Mais ce n'est pas aussi simple. Déjà, Loggia ne peut assimiler que des objets n'excédant pas sa propre masse et se doit de les alimenter en énergie. Son corps est donc capable de convertir son alimentation normale en carburant (ce qui fait qu'il mange comme un ogre sans grossir d'un gramme) mais aussi d'ingérer des choses comme du pétrole, du charbon, de l'huile de moteur ou encore de l'uranium sans problème, alimentant son techno-corps. Dans cet ordre d'idée, l'utilisation de ses machines consomme plus ou moins en énergie et Saul est fatalement obligé de "recharger", en bouffant comme un porc de préférence.

L'assimilation d'une technologie n'est pas directement définitive : ce n'est qu'après un temps aléatoire que le corps et la machine se fondent dans un parfait ensemble. Ainsi, les générateurs anti-gravité absorbés dans sa prime enfance sont à présent aussi naturels pour lui que ses pieds et ses mains, à l'image de son champ de force. Ces éléments ne peuvent donc en aucune façon être piratés, ce qui n'est pas le cas des acquisitions les plus récentes.

Saul doit réfléchir avant d'assimiler une nouvelle technologie, puisque sa place est limitée et que cela peut le contraindre à changer certaines absorbsions. Les effets de différentes machines peuvent être combinés à l'utilisation et dans le corps même de Loggia, pour une utilisation aussi inédite qu'optimale. Et parfois, les résultats ne sont pas ceux escomptés... Ce qui n'est pas souvent une bonne chose
!

     ◘ Photon Beam ! :: Un laser dédié originalement à la découpe industrielle de coques de vaisseau. La lentille est placée au bout de l'index gauche de Saul.

     ◘ Pacifista ! (et variations) :: Un champ de force capable de repousser de nombreuses attaques. Au repos, il reste sur la peau de Saul et donne l'impression qu'il est invulnérable. Le Pacifista peut s'étendre et s'amplifier de façon momentanée, actions très gourmandes en énergie.

     ◘ Skywalk ! :: Les générateurs anti-gravité de Saul lui permettent de voler, loin, haut et vite. La consommation d'énergie est parfaitement ridicule, à moins que Loggia n'étende son champ d'action pour emmener quelqu'un avec lui.

     ◘ Rust Hurricane ! :: Un ventilateur de croiseur spatial miniaturisé et placé dans la gorge de Saul, qui peut souffler un vent extrêmement puissant ayant la particularité de faire rouiller rapidement les métaux. Pas très au point, encore... Et très demandeur en calories.

     ◘ Rocket Elbow ! :: Un mini-réacteur placé au niveau des coudes, pour des putains de coups de poings fusée !

     ◘ Magnum Drive ! :: Grâce à un système assez semblable à celui d'un fusil à pompe, les membres de Saul peuvent amplifier drastiquement leur force d'impact en chargeant jusqu'à cinq cartouches. Si cela ne demande pas d'énergie, il faut que Saul recharge manuellement les cartouches.

     ◘ Turbo smasher punch ! :: Les avant-bras de Saul se détachent pour voler vers la cible, propulsés par une variante du Rocket Elbow. C'est juste mortel ! Mais les poings, eux, ne reviennent pas toujours... Et ça, c'est chiant.

     ◘ Juicy stick ! :: Permet de changer le parfum de son sperme, pour un large catalogue de goûts. Oui, c'est inutile en combat mais ça donne lors des faciales !

     ◘ Open gate ! :: Fait apparaître le bracelet donné par Mack Ross, qui permet de voyager librement entre la Terre et Terra.
« Dernière édition: Juin 30, 2015, 10:13:16 par Smash » Journalisée
Claire Blaire
E.S.P.er
-

Messages: 4



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juin 30, 2015, 04:52:50 »

Encore un ?! D:

*lance un Sinae Do'kull's seal of approuval*
Journalisée
Smash
E.S.P.er
-

Messages: 228



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juin 30, 2015, 10:12:52 »

Dois-je encore dire "bienvenue"? ^^

Boum validé. Va venger l'équipage. :p
Journalisée

Kit by Stephen Connor
R.P.G.
Dieu
-

Messages: 58


Salut, c'est moi !


Voir le profil
Fiche
Description
J'ai quatre apparences qui me sont propres, sinon je peux devenir n'importe qui. Oui, même toi, là, le personnage dont le joueur est en train de regarder cette description.
« Répondre #3 le: Juin 30, 2015, 10:58:14 »

Attends, attends, je suis pas sûr(e) de bien comprendre là... Sentinel Prime ? SP ? Le SP ? Celui qui avait dépassé les 7 000 messages la dernière fois que j'ai regardé ? Mais que s'est-il passé bon sang ? Choqué
Enfin, "bienvenue", d'une certaine façon, à ce nouveau personnage. Amuse-toi bien avec.

*Le dieu, n'ayant pas bien tout compris, s'en va en grommelant, plongé dans une profonde réflexion.*
Journalisée

Sentinel Prime
Reboot de qualité douteuse
Valinichonneur
-
*
Messages: 409



Voir le profil
Fiche
Description
Saul Loggia, récupérateur spatial et chasseur de primes capable d'assimiler physiquement n'importe quelle technologie. A besoin de se faire un nom, du fric et un maximum de gonzesses !
« Répondre #4 le: Juin 30, 2015, 01:07:05 »

Meeeeeerci ! \o/
Journalisée
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #5 le: Juin 30, 2015, 01:12:10 »

Hummm...

Je crains de n'avoir pas tout saisi... Est-ce le même SP que nous connaissons ? Une refonte de fiche ? Non, il n'y a pas assez de messages d’accueil et la fiche n'est pas assez ancienne... De même le nombre de messages ne correspond pas...

Aurais-tu dépassé le nombre autorisés de messages SP ? Ou alors as-tu fais un DC de toi-même ? Est-ce un autre SP ? La coïcidence serait plutôt grande...

Je te souhaite la bienvenue ou la re-bienvenue au choix, mais j’admets que je suis très intriguée a obtenir le fin mot de cette histoire.

Par contre, mention spéciale pour le "Juicy stick" ! J'adore ! Celle qui reçoit peut sélectionner ou c'est uniquement celui qui s'en sert qui choisit ?
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Sentinel Prime
Reboot de qualité douteuse
Valinichonneur
-
*
Messages: 409



Voir le profil
Fiche
Description
Saul Loggia, récupérateur spatial et chasseur de primes capable d'assimiler physiquement n'importe quelle technologie. A besoin de se faire un nom, du fric et un maximum de gonzesses !
« Répondre #6 le: Juin 30, 2015, 01:16:41 »

Han, je vais vous éclairer.

- Même pseudo, personnage tout à fait différent.
- Nouveau compte (l'autre est renommé, je le garde quand même), pour bien marquer la scission avec une refonte "simple".
- Même joueur aux commandes.
Journalisée
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #7 le: Juin 30, 2015, 04:17:47 »

... Satan, avec sa bouille et ses pouvoirs "spéciaux", il m'a donnée envie de me remettre aux garçons...

Dilemme...

En tout cas re-bienvenue pour de bon.
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Sentinel Prime
Reboot de qualité douteuse
Valinichonneur
-
*
Messages: 409



Voir le profil
Fiche
Description
Saul Loggia, récupérateur spatial et chasseur de primes capable d'assimiler physiquement n'importe quelle technologie. A besoin de se faire un nom, du fric et un maximum de gonzesses !
« Répondre #8 le: Juin 30, 2015, 04:39:25 »

Et pourquoi pas ? Souriant
Journalisée
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #9 le: Juin 30, 2015, 04:40:07 »

Pourquoi pas quoi ?
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Cassidy Green
Avatar
-

Messages: 2850


Une femme, un homme ? Ou bien les deux ?


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Juillet 09, 2015, 02:31:19 »

re Bienvenue Grimaçant
Journalisée

Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre Grimaçant

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox