banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Vente et tentations [PV Stephen Connor]  (Lu 1360 fois)
Sela
E.S.P.er
-

Messages: 29



Voir le profil
FicheChalant
Description
Belle et puissante marchande d'esclave de Terra, Sela est une jeune femme issue des bas-fonds de Nexus et qui tente tant bien que mal de se faire une place de choix dans cette société à sangs. Son passé sombre, ses pouvoirs et son parcours ne sont cependant pas connus de tous...
« le: Juin 18, 2015, 11:26:26 »

Ses pas vifs foulaient le sol, toujours plus rapides, et les bandes de tissus rouges la suivaient, fidèles. A sa droite, Eza, faisant négligemment tourner une de ses longues lames rouges dans sa main gauche, une grand sourire aux lèvres. A côté d'elle encore, Zenöm qui la regardait de son air froid, légèrement exaspérée par ses fanfaronnades. Clôturait la marche de ce côté Karf, impassible comme à son habitude, bien droit, le regard en avant.
De l'autre côté, Sully sautillait, impatiente d'être arrivée à la tente, dévorant d'un regard curieux la foule qui les entourait. Wolf qui se grattait l'oreille et Run qui souriait à la foule, mais malheureusement, personne ne semblait le remarquer.

Au sommet de ce triangle, elle marchait, sereine, un léger sourire aux lèvres. Saluant d'une main nonchalante les nobliaux qui accouraient parfois vers elle, sa petite formation semblait fendre le début de foule qui s'était entassée en ce début de journée. C'était leur première apparition, mais leur place était prête depuis déjà plusieurs heures, Sela y avait veillé.

Leur plan était disposé de la sorte : une légère estrade constituait une sorte de scène, d'où on disposait d'une vue imprenable sur le reste de l'assemblée. A gauche était installé un parc couvert pour stocker les capturés, et plusieurs gardes veillaient à exécuter les ordres rigoureux de l'esclavagiste, que ce soit l'ordre de passage, la distribution ou encore où chaque futur esclave devrait se placer. Enfin, plus en retrait à droite, plusieurs tentes avaient été posées. La plus grande, en tissu rouge, était réservée à elle et ses compagnons, et la plus petite avait été installée pour les discussions plus poussées avec les acheteurs, là où ils payaient et les affaires se discutaient. D'ailleurs, Sela finissait toujours par passer son temps ici, et le lieu devait s'en ressentir, car il était disposé selon ses ordres et ses gouts.

Enfin, ils arrivèrent sur place, suivis par de nombreux yeux qui attendaient que les enchères débutent. C'était toujours un moment un peu excitant, le passage sur l'estrade et la réaction du public – car s'en était un – observant la marchandise.

Sela avança, de son pas mesuré, vers le milieu de l'estrade. Elle tourna dos à son public pour faire un signe de la main à un de ses gardes, qui hocha la tête avant de pénétrer dans la tente aux capturés.

-BIENVENUE A TOUS ! Je suppose que vous n'attendez que ça, alors nous allons débuter la vente !

Certain poussèrent des cris d'approbation : la troupe avait déjà quelque une demi-heure de retard, mais c'était si traditionnel que personne ne s'en était offusqué.

Le garde sorti de la tente accompagné d'un lot de plusieurs esclaves enchaînés.

La vente durerait certainement toute la journée, et les négociations et autres réunions d'affaire s'étirait bien tard dans la nuit.
Après pratiquement toute la matinée à animer la vente, la jeune esclavagiste se retira sous sa tente, enfin à l'ombre. Une partie de sa bande était déjà partie, seuls Zenöm, Karf et Sully attendraient plus tard dans la journée. La chaleur frappait la Place depuis près d'une semaine, et le tête lui tournait. Elle se servit une boisson au bar improvisé et s'installa sur un énorme pouf ouvragé, presque détendue.
Journalisée

Pour consulter mes personnages ou pour une quelconque demande de rp, veuillez vous rendre sur ce topic ♥
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #1 le: Juin 21, 2015, 03:56:04 »

Il était intéressant de se promener sur la place publique de Nexus, un jour de marché. Le tumulte constant des échos que remuait la foule faisait office de mélodie à un bien triste opéra. Alignés sur une estrade, il y avait de tout et de moins-que-rien. De jeunes terranides pleins d’énergie, le regard encore fier et défiant. De jeunes femmes dérobées aux contrées barbares, belles et farouches.

On peut mettre un prix sur tout. La vie, la mort, et tout ce qui vient entre les deux. Le plus amusant, pour un démon, c’était de voir les humains se ruer sur de telles marchandises, comme des porcs se battant bruyamment pour une parcelle d’une maigre mangeoire.

Bien sûr, le démon se plaisait aussi à manipuler des vies mortelles entre ses doigts. Mais il nourrissait également des desseins bien plus macabres. A quoi bon acheter une jouvencelle dont la beauté finirait ternie. A quoi bon acheter un fier gaillard que le travail briserait. Non, aux femmes et hommes qui le suivaient, le démon offrait des pouvoirs obscurs, un don qui noircissait leur âme à jamais.

Mais, si Helel s’était débarrassé de bien des sentiments humains, il lui restait une once de curiosité. En bientôt deux ans qu’il avait abandonné la ville de Nexus, l’ancien noble ne se souvenait pas d’avoir un jour fait face à cet étrange groupe d’esclavagistes. Pourtant, il avait conversé et échangé avec nombre de ces bandits aux airs de marchands.

Sur le coté, il y avait un parc, surveillé par quelques gardes. Et encore plus loin, il y avait des tentes, dont une rouge, plus grande que les autres, mise en évidence. A un rythme plutôt régulier, des hommes vêtus d’habits de la noblesse entraient et sortaient de l’édifice provisoire. Sans doute était-ce là que l’on dirigeait les négociations.

Le beau diable n’avait pas dans l’idée d’acheter un esclave aujourd’hui. Mais ses interrogations quant à cette troupe d’esclavagiste ne trouveraient évidemment pas de réponse s’il restait là à observer la foule. Qu’à cela ne tienne, même si le Noble Infernal avait renoncé à sa noblesse terrane, l’or restait le principal langage des mortels.

Pour commencer, il devait rencontrer le chef de cette troupe. Le pas assuré, il vint quérir des informations sur le leader des esclavagistes, auprès de quelques gardes qui surveillaient les tentes. Quelques minutes de conversation donnèrent une idée d’ensemble au démon.

Une femme, encore assez fraiche et jeune, athlétique et autoritaire. En somme, une guerrière comme Terra en produisait des légions. Rien qui ne fasse rêver le beau diable. Mais il avait besoin de services, et nul doute que ce groupuscule saurait répondre à ses besoins : un seigneur ne se salit pas les mains pour de sales besognes.

A l’aide de pièces d’or, le maître s’était frayé un chemin devant les acheteurs et négociateurs qui tentaient de pénétrer dans la tente aux tissus écarlates. A l’intérieur, il y avait un genre de petit bar, et non loin, une femme assise dans un pouf oriental, savourant un breuvage que le Maître devinait alcoolisé.

Sela était plus belle que ne l’avait imaginé le démon. L’air autoritaire et assuré qui creusait son visage lui seyait à ravir. Elle avait l’air forte, tant sur le plan physique que mental. En somme, le genre de mortelle qui pouvait susciter la curiosité d’un monstre comme Helel.

S’immisçant derrière les pans de l’entrée, le colosse fixa la mercenaire droit dans les yeux, s’approchant d’elle d’un pas lent. Malgré sa carrure de titan, le mâle avait des pas silencieux, et son entrée dans la tente sembla aspirer la faible lumière du petit chapiteau. Comme si tout était devenu sombre.

« Enchanté, Dame Sela. » Gronda la voix du fauve, dont le fond graveleux semblait pareil à des ronronnements. « Je pourrais me présenter à mon tour, mais j’ai bien peur que la liste des noms que l’on me prête ne soit trop longue et indigeste. Vous pouvez m’appeler Connor, ou Helel. Celui des deux qui vous siéra le mieux. »

N’ayant que faire des permissions et accords, le monstre s’installa en face de son interlocutrice, s’affalant confortablement sur son assise moelleuse. Il était vêtu d’habits élégants, dans des tons clairs mais sobres. Nul blason cependant sur sa redingote ou aux manchettes de sa chemise, tel un bourgeois, riche mais sans territoire.

Le démon croisa ses bras sur son imposant torse, que ne pouvait cacher le tissu qu’il portait. Ses jambes imitèrent les muscles croisés du beau diable, s’entremêlant l’une avec l’autre. Son regard rubis n’avait quitté la mercenaire à aucun moment, paraissant la sonder jusque dans les tréfonds de son âme. Pourtant, le Maître laissait le temps passer, s’amusant du silence, créant une atmosphère qu’il maitrisait.

« Je dois bien avouer que l’esclavagisme ne m’intéresse pas tant que ça. J’ai déjà assez d’hommes et de femmes à mon service. Je cherche un groupe de mercenaires, capable de mener une mission pour moi. » Un instant, les yeux écarlate du monstre semblèrent s’illuminer. « Ai-je franchi la bonne porte pour une telle demande ? »
Journalisée

Sela
E.S.P.er
-

Messages: 29



Voir le profil
FicheChalant
Description
Belle et puissante marchande d'esclave de Terra, Sela est une jeune femme issue des bas-fonds de Nexus et qui tente tant bien que mal de se faire une place de choix dans cette société à sangs. Son passé sombre, ses pouvoirs et son parcours ne sont cependant pas connus de tous...
« Répondre #2 le: Juin 22, 2015, 04:49:02 »

L'agitation qui régnait au-dehors ne semblait pas atteindre la belle esclavagiste, habituée au remue-ménage que provoquait son retirement de l'estrade : il signifiait invariablement le début des négociations au calme de la petite tente sombre près de celle des esclavagistes.

Aussi fut-elle surprise lorsqu'elle vit du coin de l’œil un immense homme entrer dans la tente réservée à sa troupe. Cependant, Sela eut le bon sens de ne pas s'en offusquer, tournant légèrement la tête vers l'intrus pour mieux le détailler. Elle ne prit pas la peine de se lever pour le saluer dans les règles. Elle se considérait ici chez elle -stupidité qu'elle faisait semblant de ne pas voir-, bien plus que dans le lieu à côté où devaient se dérouler les négociations, purement professionnelles.

Pourtant, Sela n'était pas totalement sotte. Détaillant sans gêne l'homme qui venait d'entrer, elle se rendit bientôt compte qu'elle devrait le prendre avec des pincettes. Ce n'était pas tant sa carrure imposante qui lui fit penser ça, non plus que l'air malin avec lequel il l'observait en retour, ou encore le fait qu'il se déplaçait sans émettre le moindre son malgré son impressionnante stature. Non. Son aspect, elle savait qu'elle aurait pu y faire face.

Sa méfiance s'éveilla lorsqu'elle se rendit compte de l'aura qui émanait de sa présence. Elle semblait alourdir à elle seule l'atmosphère et se nourrir sournoisement du peu de lumière de l'endroit. Elle le sentait, au plus profond de son être, quelque chose lui soufflait qu'il était loin d'être humain. Ni même un simple ESPer. Il était bien plus. Et c'était aussi pour cette raison qu'on l'avait laissé entré. L'esclavagiste se maudit de ne pas connaître plus précisément ce genre de figure, mais peut-être qu'après tout cet être n'était que de passage à Nexus.

Peu importe qui il est. Et peu importe ce que j'en pense. Agit froidement et professionnellement.

Voilà à quoi elle finit à s'enjoindre. Après tout, ce ne serait pas la première fois.

Elle jeta un regard entendu à Karf qui sortit de la tente sans faire le moindre bruit, emmenant avec lui Zenöm et Sully qui jouaient tranquillement aux dés dans le coin opposé de la tente. Puis elle se concentra sur le nouveau venu, lui lançant un regard perçant qu'elle agrémenta d'un sourire à la fois félin et purement conventionnel.

-Dans ce cas, enchantée, Helel.

Maintenant qu'il s'approchait un peu plus, des choses venaient à elle. De simples informations, mais qui pouvaient s'avérer bien utiles. Comme elle l'avait deviné, il dégageait bien plus de pouvoir qu'il n'y paraissait. Elle n'aurait pas du vouloir s'y intéresser plus, mais elle continua à fouiller plus profond en elle-même, poussée par une curiosité quasiment morbide. Un démon. Dans un corps humain.

Le silence qui se prolongeait semblait peser, et pire encore, ne pas être contrôlable.

Elle ne tenta même pas de diminuer le pouvoir du démon avec le peu qu'elle-même possédait. D'abord car cela aurait été inutile : à priori, il voulait simplement discuter. Ensuite parce que cela aurait eut autant d'effet qu'une fourmi essayant de soulever la lourde patte d'un puissant éléphant au lieu de se cacher dans les rainures que lui offrait du sol.

Et bien, ainsi soit-il. Son sourire s’agrandit. Elle était tombée sur un spécimen.

-Je dois bien avouer que l’esclavagisme ne m’intéresse pas tant que ça. J’ai déjà assez d’hommes et de femmes à mon service. Je cherche un groupe de mercenaires, capable de mener une mission pour moi. Ai-je franchi la bonne porte pour une telle demande ?

Elle fit doucement tourner les glaçons dans son verre, emplissant le silence qu'elle laissait intentionnellement entre eux, prenant son temps pour répondre comme lui l'avait fait pour prendre la parole. Après tout, elle pouvait tout aussi bien jouer à ce genre de jeu.

-Tout dépend de la nature de la mission, cher Helel. Mais il y a de grandes possibilités pour que je puisse répondre positivement à votre demande.

Elle lui rendit son regard, l'étonnement et le début de panique qu'elle avait ressentit en voyant le démon pour la première fois se transformant en un profond scepticisme. Quelle mission venait-il lui quémander ? Qu'aurait-elle à gagner de la part d'un être réputé de malheur tel que lui ?

Puis, avalant un gorgée de son breuvage :

-Vous voulez quelque chose à boire ? Servez-vous à votre aise.
Journalisée

Pour consulter mes personnages ou pour une quelconque demande de rp, veuillez vous rendre sur ce topic ♥
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #3 le: Juillet 06, 2015, 07:24:56 »

Pas besoin d’être au courant de sa nature démoniaque pour être sur ses gardes en présence du colosse. Il y avait quelque chose de malsain en lui, quelque chose qui allait au-delà de sa taille et de sa carrure. Les plus puissants monstres des enfers peinent à contenir leur nature, bridés par un corps humain. Helel ne faisait pas exception à cette généralité.

Quiconque était un minimum familier avec les Infernaux pouvait immédiatement déceler le rang et la nature du Grand Duc. Fort heureusement, les pratiquants de la magie occulte n’étaient pas légions à Nexus. Sans doute était-ce en partie la raison pour laquelle le démon avait préféré se rendre ici plutôt qu’à Ashnard.

Helel s’était rendu dans cette ville qu’il avait autrefois habitée, pour une raison très précise. Il cherchait des hommes à employer pour une mission particulière. Et il fallait absolument que ce soient des mortels. Les anciens temples qui parsemaient la  bordure entre Ashnard et le Sultanat des Sables Blancs avaient la fâcheuse tendance à offrir quelques protections contre les démons.

Impossible pour le Maître d’envoyer ses légions. Mais il n’espérait pas non plus employer le premier aventurier de bas-étage venu. Il lui fallait des gens fiables. Et le groupe d’esclavagiste semblait tout à fait employable. La plupart de ces marchands se contentait de raids sur les villages terranides les plus fragiles. Mais à voir les prises de Sela et sa troupe, eux s’attaquaient à un gibier plus résistant.

« Je préfère ce nom, moi aussi. » Remarqua le démon, un léger sourire aux coins des lèvres. « Mhhh… »

Le regard brulant d’Helel ne manquait pas de soutenir celui de la guerrière. Pourtant il avait l’impression d’en apprendre bien moins sur elle en l’observant, qu’elle n’en apprenait sur lui. C’était quelque chose d’étrange, une sensation peu commune. Le démon n’aimait pas perdre une once de contrôle, sur n’importe quelle situation.

Il inspira un instant. La mercenaire qui lui faisait face était une humaine, pas une créature mystique, contrairement à ce que laissait penser son regard. L’impression de se faire sonder, le beau diable finit par abdiquer : si elle était véritablement capable de lire dans son esprit, il n’avait rien à cacher. Il n’arrêterait pas de parler pour autant, cela dit.

« C’est une simple mission de récupération. Le problème vient de l’objet à récupérer. C’est une vieille dague, entreposée dans les tréfonds d’un vieux temple, dans le Désert du Crépuscule. » Le Maître marqua une pause, le temps de décroiser bras et jambes, pour se pencher légèrement vers l’avant. « Aucun antiquaire ne lui accorderait une valeur particulière, mais j’en ai personnellement besoin. »

Un poignard sacrificiel, qui avait servi à offrir plus de mille vies aux Anciens Dieux. Il était d’apparence banale, au manche d’or et à la lame taillée dans un os de dragon. Un artefact comme il en existait des milliers, et qui avait la tare d’être aisé à contrefaire. Mais l’odeur du sang ne part jamais, et un démon comme Helel aurait pu trouver la véritable dague entre mille copies conformes.

« Et je n’ai pas soif, merci bien. » Ajouta le beau diable. « Maintenant, je pense qu’il serait judicieux que nous discutions de ce qui risque évidemment de vous intéresser le plus. »

De sa poche, l’Infernal sorti une bourse qui semblait raisonnablement remplie. Le sac en peau reposait sur la paume du monstre, qui l’écrasa de son poing, le faisant disparaître dans un nuage de fumée noirâtre. La magie restait une chose courante sur Terra, et Helel ne s’inquiétait pas trop de vendre son identité par un simple tour du genre. Sans savoir que Sela l’avait déjà démasqué.

« Si c’est l’argent, je peux vous offrir assez d’or pour une vie entière dans le faste le plus luxueux. Mais j’imagine que ce n’est pas ce qui vous préoccupe. » Un court instant, les yeux du monstre semblèrent briller, et la lumière ambiante mourut un peu plus. « Il y a bien d’autres tours dans ces manches… » Murmura le colosse en relevant ses avant-bras. « Et je pense que nombre de vos demandes trouveront leurs réponses, si tant est que j’obtienne satisfaction. »

Le silence revint, comme s’il n’était jamais parti. Il n’y avait pas un seul son, autre que les respirations à peine audibles des deux interlocuteurs.
Journalisée

Sela
E.S.P.er
-

Messages: 29



Voir le profil
FicheChalant
Description
Belle et puissante marchande d'esclave de Terra, Sela est une jeune femme issue des bas-fonds de Nexus et qui tente tant bien que mal de se faire une place de choix dans cette société à sangs. Son passé sombre, ses pouvoirs et son parcours ne sont cependant pas connus de tous...
« Répondre #4 le: Juillet 08, 2015, 01:54:18 »

La jeune femme écouta les mots graves du démon, intriguée.  Elle pouvait facilement se rendre au Désert du Crépuscule, même si un voyage tel que celui-ci demandait une préparation minutieuse. L'esclavagiste ne put s'empêcher de se demander pourquoi Helel n'y allait pas lui même. Après tout peut-être avait-il le pouvoir de se rendre où il voulait, dans ce cas-là il n'avait qu'à se déplacer et la tâche ne lui prendrait pas plus d'une demi-journée. Mais peut-être était-ce plus compliqué.

Pourtant Sela se garda bien de lui poser la question. Même si elle était sceptique, elle savait déjà qu'elle ne lui refuserait pas cette mission-là. Ce serait pour elle une occasion de visiter ces contrées-là de plus près, peut-être d'organiser quelques chasses et d'entraîner ses troupes. Peu importait au final la véritable valeur de l'objet en question, car elle le saurait bien assez tôt en étant en contact avec le-dit objet. Et elle sentait que le démon ne gagnait rien à l'envoyer dans un piège.

-Je pense pouvoir m'en charger. Il faudra me décrire précisément l'objet, en quoi il est distinguable des autres. Je pense qu'avoir l'endroit exact ou un certain périmètre de recherche serait plus qu'utile.


Ces dispositions misent en place, Sela se détourna légèrement de ces questions pour s'intéresser au prix. Le démon supportait toujours son regard qui cherchait constamment à comprendre. Les yeux de cet être brillaient d'une lueur étrange, au-delà même de son aura puissante, on aurait dit que le démon prenait la situation avec une certaine distance. Presque ironique, sans se détacher d'un sérieux conforme à la situation. Depuis combien de temps vivait-il ?

Néanmoins elle détourna le regard pour le diriger sur la bourse qu'il venait de faire sortir d'une de ses longues manches. Elle semblait lourde, et la jeune femme fronça légèrement les sourcils en la voyant disparaître ainsi. Bien qu'elle n'était pas surprise de le voir ainsi exercer sa magie, elle n'aimait pas cela. Rien n'avait jamais été plus réel pour elle que l'argent et son manque ou sa richesse, à certaines périodes de sa vie. Elle n'aimait pas cette magie.

Alors lorsqu'elle comprit qu'il lui proposait un service de ce genre-là, levant ses grand bras imposants comme pour illustrer ses dires, la jeune femme ne cacha pas son scepticisme. Elle n'avait pas confiance en cette magie. Mais après tout, pourquoi croirait-elle plus en un or qui pouvait disparaître aussi facilement comme quelques secondes plus tôt ?

Elle prit le temps de réfléchir, emmenant son verre à la bouche sans quitter le regard du démon. Un coin de son esprit tentait toujours de le comprendre, de l'analyser, sans même s'en rendre compte. Puis elle déposa son verre au sol, vide sinon de quelques glaçons restant, tintant au sol dans le silence qui s'était de nouveau installé entre eux.

Des réponses à ses questions ? Elle possédait des milliards de questions, et leurs réponses emmènerait inlassablement d'autres questionnements encore. Il aurait fallut qu'elle engloutisse des bibliothèques entières pour être rassasiée. C'était une offre vicieuse, alors elle préféra entendre par là qu'il lui offrait un vœux en échange de son service.

-Vous me donneriez un nombre restrictif de vœux ? Et comment saurais-je que vous ne mentez pas, ou que ce que vous me donnerez n'est pas que du vent ?

C'était une question ridicule en soit, car inutile : comment pourrait-il prouver qu'il tiendrait parole ou qu'il lui donnerait ce qu'elle souhaitait ? Impossible, à moins qu'il appelle à une certaine magie qu'elle ne connaissait que très peu et qui le lierait à elle de manière irréversible. Mais elle voulait gentiment le mettre à l'épreuve, ou du moins qu'il précise son offre, et tant pis si cela restreignait d'une quelconque manière les possibilités qu'il lui offrait.
Journalisée

Pour consulter mes personnages ou pour une quelconque demande de rp, veuillez vous rendre sur ce topic ♥
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #5 le: Juillet 15, 2015, 05:13:57 »

Sela était une femme perspicace. Elle cherchait à retourner la moindre proposition, à l’observer sous toutes les coutures afin d’en tirer le meilleur parti. Helel pouvait admirer ce caractère prudent, ou opportuniste. Il était courant, chez les démons, d’abuser des clauses d’un contrat. Bien évidemment, le beau diable ne faisait pas exception à la règle.

Charmeur, délicat et attentif malgré ses airs de colosse brutal, le Maître observait chaque mimique de son interlocutrice, décortiquait chacun de ses gestes. Lui ne savait pas lire dans les pensées, pas aussi facilement, tout du moins. Il devait se fier aux réactions de sa charmante hôtesse. Il devait lire sur la pulpe de ses lèvres, dans l’étincelle si vivace de ses beaux yeux.

« Vous êtes une femme qu’on ne peut pas tromper. » Constata le diable, un sourire aux coins des lèvres.

Elle lui plaisait. Pas comme une putain plait à la bourse et aux bourses d’un homme avec de l’argent à perdre, mais comme un soldat plairait à son général. Bien sûr, qu’elle ait un physique torride, à damner le plus pieu des incubes (il n’y en a pas beaucoup) la rendait d’autant plus ravissante au plaisir des yeux.

Helel contenait pourtant avec expertise les désirs qu’attisait la beauté bohème de Sela. Notamment car ses projets passaient bien avant les éphémères plaisirs de la chair. Cette dague n’aurait eu que peu de pouvoirs entre les mains d’un mortel peu versé dans les arts magiques. Mais elle était teintée du sang d’un Dieu, et pouvait offrir, sinon des pouvoirs divins, les réponses à bien des secrets auxquels même Helel n’avait accès.

Les contrats démoniaques n’étaient pas les contrats que proposaient les génies. Mais si Sela souhaitait présenter sa requête comme l’on présente un souhait à un grand Djinn, le beau diable accepterait sans hésiter. Quantifier les prouesses de sa magie, voilà comment blesser la fierté d’un démon, mais le mâle n’avait pas matière à trop marchander.

« Dame Sela. » Objecta simplement le colosse en se relevant doucement. « Je pense que vous avez une fausse image des gens comme moi. »

Savait-elle réellement qu’il était un démon ? Peut-être le prenait-elle simplement pour un mage. Quoiqu’il en soit, les pouvoirs d’Helel étaient bien réels, et le monstre avait bien trop besoin de cette précieuse dague pour manquer à sa parole.

D’un pas lent, qui ne faisait pas le moindre bruit, le Maître se faufila jusque dans le dos de son interlocutrice. Il avait glissé comme une ombre, trop rapide pour que quiconque puisse réagir. Mais sa présence, dans le dos de la guerrière, n’avait rien de menaçant, rien d’agressif. A vrai dire, il se montrait même plutôt doux. Pas érotique, mais chaleureux et attentionné.

« Je pourrais manquer à ma parole, cela est néanmoins vrai. A moins que… » Le beau diable marqua une pause, posant alors ses grandes paumes chaudes et calleuses contre les épaules de Sela. « A moins que nous ne signons un contrat, scellé par la magie. »

Les doigts du démon trahissaient sa puissance, se refermant doucement sur les trapèzes de la jeune femme, lui offrant un très bref massage. Helel s’était penché sur elle, son visage non loin du sien. Il avait avancé ses mains, les faisant glisser contre les avant-bras de la mercenaire, s’arrêtant au niveau de ses coudes.

« Un contrat dans le sang et le feu. » A ces mots, un parchemin apparut dans la main gauche du Maître, et une plume d’oie enflammée dans sa main droite. « Voici un document capable de lier nos âmes, et qui m’empêchera de me défiler à mes obligations. »

Très rapidement, le Grand Duc inscrivit sa signature dans le coin inférieur droit, et offrit sa plume de feu à la ravissante Sela. Elle n’avait qu’à faire de même, bien que son interlocuteur lui laisse le temps de lire la clause du contrat. Il était clairement stipulé qu’elle avait le droit à deux souhaits, qu’Helel s’efforcerait d’exaucer.

« J’espère pouvoir vous prouver ma bonne foi. » Murmura le colosse, se redressant, mais restant aux cotés de la belle bohème. « Qu’en dites-vous ? »
Journalisée

Sela
E.S.P.er
-

Messages: 29



Voir le profil
FicheChalant
Description
Belle et puissante marchande d'esclave de Terra, Sela est une jeune femme issue des bas-fonds de Nexus et qui tente tant bien que mal de se faire une place de choix dans cette société à sangs. Son passé sombre, ses pouvoirs et son parcours ne sont cependant pas connus de tous...
« Répondre #6 le: Juillet 21, 2015, 08:12:53 »

Le démon afficha un air satisfait suite à sa réplique sceptique, certainement parce que celle-ci était justifiée. Si les créatures de son espèce étaient réputées pour être vicieuses et opportunistes, alors la légende était confirmée ; pourtant Sela ne savait pas si le contentement d'Helel était de bon augure pour elle ou non. Elle restait sur ses gardes, comme toujours, grand démon ou simple humain indolent.

Le rapport que Sela entretenait avec toute forme de magie était particulier. Elle en avait une large connaissance, dans la simple mesure où elle savait la reconnaître et l'identifier – son fonctionnement, son usage et l'orée de ses limites. Elle en avait la compréhension d'une amie vieille comme le monde. Pourtant elle ne lui faisait nullement confiance. Son instabilité, son changement constant, la rendait incontrôlable pour elle, une humaine de bas rang. Elle n'avait aucun moyen de l'utiliser autre que de la retourner contre elle-même ou d'user de stratagèmes détournés, car la magie semblait littéralement fuir à son approche.

Elle continua à observer le démon, s'arrachant à ses pensées hésitantes. Elle croisa lentement les mains sur ses jambes elles aussi emmêlées, se penchant un peu plus en avant. Quelques secondes s'étaient écoulées seulement alors qu'elle prit le temps de répondre à sa réplique :

-J'espère que vous avez raison sur ce point, Helel.

Mais elle en doutait. Elle avait été femme à se faire tromper, de nombreuses fois, d'où le fait qu'elle ai développé une appréhension et un scepticisme constants.
Le démon se releva de son siège avec une certaine grâce qui contrastait avec son allure imposante ; mais qui lui allait à merveille. Et sans pouvoir faire quoi que ce soit, pas même prévenir son mouvement, il disparut de son siège pour venir doucement se placer derrière elle, dans l'ombre que la tente leur procurait.

La seule réaction que l'esclavagiste afficha fut un léger haussement de sourcil, semblable chez elle à une moue déconcertée pour qui savait lire ses traits. Mais elle se reprit bien vite, sans broncher ni même bouger, résistant à l'envie de se retourner pour lui faire face. Bien qu'il ne soit en rien menaçant ainsi derrière elle, elle le sentait dans ses attentions ; elle ne pouvait s'empêcher de se méfier.

Savait-il qu'elle savait pour sa nature ? Sela n'en était pas sure, mais ne cherchait pas non plus à se cacher de lui. Elle pouvait tenir ces informations de n'importe où, après tout. Elle sentit ses lourdes mains se poser délicatement sur ses épaules douces et mates. Les intentions du démon devinrent néanmoins plus claires lorsque celui-ci s'approcha encore en lui dévoilant son moyen pour qu'elle lui fasse confiance, même si il ne savait pas que ce ne serait jamais assez pour elle.

Son contact était très agréable, elle ne pouvait le nier ; elle sentait le parfait contrôle qu'il avait de ses bras et mains. Alors elle tourna enfin sa tête vers le démon dont elle sentait la présence près de son cou. Elle croisa son regard et planta le sien dans ses yeux bruns brillants qui l’observaient sans vergogne. Son corps et ses bras allaient contre ses caresses doucereuses, appuyant ainsi du fait qu'elle l'écoutait et prenait conscience du contrat qu'il agitait sous son nez.

Enfin elle détourna le regard pour le poser sur la feuille parcheminée. Jusqu'à présent, l'esclavagiste n'aurait pas su dire si elle lui faisait réellement confiance, et son scepticisme avait augmenté encore lorsqu'il lui avait parlé de ce contrat. Pourtant maintenant qu'elle voyait ce bout de papier transpirant l’irréalité magique qu'elle savait si bien reconnaître, elle savait qu'il disait vrai : c'était là plus qu'un simple bout de parchemin.

Mais son hésitation étaient toujours bien présente. Les termes étaient simples et clairs, et elle était encline à les accepter. Mais cela marcherait-il sur elle ? La magie semblait ne pas vouloir d'elle, et elle arrivait de plus en plus souvent à la rejeter. Il semblait alors impossible qu'un contrat tel que celui-ci la cèle contre sa volonté. Mais elle le sentait puissant. Plus puissant qu'elle ? Elle n'avait même pas conscience de l'étendue de son propre pouvoir. Mais peut-être que si elle en avait la volonté... ?

Sela resta là quelques secondes, se débattant dans ces pensées confuses qui brouillaient son esprit. Pour l'instant, elle devait prendre une décision. Elle saisi alors sans hésiter la plume qu'il lui tendait. Elle se promit d'apprendre à utiliser la propre puissance de son pouvoir pour qu'un jour, si le besoin se présentait et la tromperie se dévoilait, pouvoir déchirer sans remord ce parchemin qui la tentait.

Elle promena un instant la plume contre ses lèvres, contemplant le démon de l'air indéchiffrable qu'elle prenait lorsqu'elle décidait de quelque chose. Puis elle ouvrit enfin la bouche  pour prononcer quelques mots simples.

-Je vous crois, au moins autant que ce contrat magique.

Puis elle inscrivit d'un geste lent mais sûr sa propre signature à côté de celle du démon. Elle se leva doucement en se retournant vers Helel qui la surplombait largement, attendant patiemment qu'elle lui tende le parchemin. Ce qu'elle fit.
Journalisée

Pour consulter mes personnages ou pour une quelconque demande de rp, veuillez vous rendre sur ce topic ♥
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #7 le: Juillet 22, 2015, 01:35:53 »

Helel. Le trompeur, le colosse aussi élégant que rustre et brutal. Les initiés aux magies Infernales le décrivaient comme quelqu’un de sournois et fourbe. Mais on disait aussi que personne ne respectait mieux que lui les clauses de ses contrats. Le beau diable était bien trop fidèle à Lucifer pour manquer de respect à cette forme sacré d’engagement.

Et, même si la beauté farouche de Sela donnait bien envie à Helel de se l’approprier, il comptait respecter chaque point du pacte. Dusse-t-il seulement rêver la douceur de sa peau, le frémissement délicat de sa chair lorsque ses lèvres charnues de mâle se poseraient tendrement dessus. Il serait mensonge que d’affirmer un monstre de plaisir comme Helel, capable de toucher sans arrière-pensées.

Alors le séduisant colosse faisait-il coulisser ses doigts sur la peau de son hôtesse. Lui avait les mains calleuses, tant il avait travaillé, tant il s’était battu. Elles étaient cornées, presque rêches, absolument immenses. Sela devait aisément sentir qu’un rien de pression faisait passer ces dextres et senestres habiles d’un instrument mortel à un outil de plaisir sans pareil.

Pour l’heure, ces doigts étaient aussi attentifs et attentionnés qu’il soit possible de l’imaginer, massant tendrement les épaules de Sela, pour la mettre à l’aise. Helel profitait discrètement de la peau de velours qui s’offrait à ses grandes mains. D’un simple regard, la mercenaire arrivait à le faire soupirer doucement, plein d’une envie qu’il réprimait avec difficulté.

« Ai-je quelque chose dans l’œil ? » Demanda le démon, croisant le beau regard de Sela.

Il passa rapidement sa langue sur ses lèvres, les humidifiant comme n’importe qui le ferait avant d’embrasser les lèvres moelleuse d’une belle femme comme la mercenaire. Mais il n’y avait pas de baiser torride au bout du compte, juste deux souffles chauds. En ce moment, Helel aurait justement tout donné pour pouvoir sentir le souffle de Sela sur son corps de brute épaisse.

Le colosse écoutait à peine, observant plutôt le cou de son interlocutrice. C’était de là qu’il sentait le mieux l’odeur d’une personne. Et l’odorat du monstre pouvait sentir bien d’autres choses que le parfum. La peur, la colère, l’envie, le désir. Toutes ces notes, il les distinguait aussi clairement qu’un créateur de parfum aurait pu distinguer de la verveine et des touches de citron dans une fragrance à la mode.

Helel s’était relevé à contrecœur, écartant ses doigts de cette peau si douce, son nez de ce parfum de fleur sauvage. L’espace d’un instant, il avait perdu toute concentration, oubliant jusqu’à la raison qui l’avait mené dans cette tente. L’espace d’un instant, il n’y avait eu que le beau regard de Sela.

« Mhh ? »
Grogna le colosse, dont le regard regagna celui de l’hôtesse. « Vous avez bien raison de me faire confiance, je ne pourrais rompre ce contrat sans entrainer de graves conséquences pour… Mon intégrité physique. »

La signature de Sela s’était enfin apposée sur le parchemin à l’étrange apparence. Des deux écritures jaillirent alors de fines ficelles, formées dans des flammes. L’une s’attacha au poignet de la jeune femme, l’autre au poignet du démon. La première sembla mettre plus de temps que d’habitude à disparaître, comme si elle peinait à sceller le contrat dans le corps et l’âme de Sela.

« Hun… » Souffla le colosse, un sourcil rehaussé sur son front. « Voilà qui est bien étrange. »

Car si la magie avait fini par imprégner ce délicat poignet, Helel n’était pas au courant d’une quelconque forme de magie capable d’interférer avec la sienne. Lentement, le monstre tendit sa main, attrapant celle de la mercenaire, plein de douceur. La curiosité fit même oublier au démon, à quel point la peau de Sela était douce et fraiche. 

En l’attrapant par le poignet, Helel s’était collé à elle, légèrement. Assez pour qu’elle sente la musculature de son torse, et qu’il puisse sentir la douceur svelte de son buste. Manipulant délicatement la main de Sela, le colosse la fit se plaquer un peu plus à lui, pour ne pas être emporté. La différence de taille rendait l’opération assez compliquée.

« C’est… Vraiment étrange… » Murmura Helel, qui ne perdait pas pour autant le sens des affaires. « Quoiqu’il en soit. Si je vous ai proposé deux souhaits, c’est dans un but très simple. Comme preuve supplémentaire de ma bonne foi, l’un de vos souhaits fera office d’avance. Dame Sela, je vous écoute. » Expliqua le démon, un sourire aux coins des lèvres.

Il était toujours collé à elle, ne se séparant pas de son corps. Tant par pur délice de ce contact moelleux que par simple manque d’attention.
Journalisée

Sela
E.S.P.er
-

Messages: 29



Voir le profil
FicheChalant
Description
Belle et puissante marchande d'esclave de Terra, Sela est une jeune femme issue des bas-fonds de Nexus et qui tente tant bien que mal de se faire une place de choix dans cette société à sangs. Son passé sombre, ses pouvoirs et son parcours ne sont cependant pas connus de tous...
« Répondre #8 le: Juillet 25, 2015, 09:54:27 »

Sela avait senti. La chaleur de ses mains rudes embrassant la forme de ses épaules, son regard plein de chaleur et de vivacité, ses lèvres charnues délicatement humidifiées, et son souffle chaud qui semblait la percuter. Elle ne niait jamais les pulsions de son corps, et il semblait que ce démon avait tendance à les raviver, par sa magie ou simplement le fait qu'il soit là, devant elle, attrapant dans ses grandes mains le poignet réticent de l'esclavagiste.

Mais elle n'avait pas de mal à les ignorer le temps de conclure ce qui semblait bien être un pacte. Peut-être le fond de son regard la trahissait-elle, la légère courbe de ses reins qui se creusaient ou les muscles de sa bouche qui se contractaient. Mais à part cela, rien n'avait changé, elle était toujours cette femme au visage malléable et à la voix froide et calme qui se tenait face à cette créature avec laquelle elle était engagée.

Et effectivement, ce qui s'était passé était réellement étrange. Elle posa des yeux tout autant intrigué sur sa poigne. Elle avait déjà passé des accords par le passé, mais jamais du même ordre démoniaque. Et la dernière fois qu'elle avait passé un accord tel que celui-ci, l'autre l'avait piégée. Elle avait pu se débarrasser à la fois du contrat et de celui avec qui elle avait signé, grâce à son pouvoir, mais c'était un insecte comparé à celui avec qui elle traitait aujourd'hui. La dernière fois, le fil avait disparu. Aujourd'hui, il s'accrochait à elle, tenace.

Elle sentait le torse du démon se coller subtilement contre elle, comme si elle ne le verrait pas, que son corps même n'y réagirait pas. Mais pourtant elle gardait le regard sur son poignet, délicatement emprisonné entre les doigts du démon. Elle n'aimait pas qu'il voit cela, elle aimait garder ses atouts cachés. Pourtant elle ferma un instant les paupières – si Helel avait voulu la tuer, il l'aurait fait depuis bien longtemps ; couper sa vision si proche de lui aurait pu relever du suicide dans d'autres circonstances – et expira doucement. Son corps se relâcha et elle laissa la magie s'infiltrer en elle, même si elle détestait cela, elle la sentit parcourir ses veines et la changer profondément, presque imperceptiblement. Quand elle rouvrit les yeux, quelques secondes s'étaient écoulées et le fil blanc avait disparu.

Elle ne fit aucun commentaire.

Sela tourna son regard vers celui du démon, ou plutôt le releva. Il était disproportionnellement grand, se dit-elle, mais malheureusement cela ne semblait pas interférer avec une agilité certaine dans ses mouvements. La légende des colosses trop lents qui se ne savaient pas se mouvoir ne semblait pas s'appliquer à Helel.

Elle ne fit absolument rien pour se détacher de lui, bien au contraire. Inconsciemment, elle s'était même sûrement rapprochée. Lorsqu'elle parla, ses mots étaient presque un chuchotement distinct, mais il en découlait toujours une certaine fierté et force qu'on ne pouvait leur enlever.

Elle laissa sa main se plaquer lentement contre son torse. Ce contact lui révélait toutes sortes de choses sur le démon. La puissance de sa magie. D'où elle venait. Comment l'utiliser.

Elle laissa ses informations de côté pour réfléchir à ses mots. Bonne foi, pour un démon, elle trouvait ça ironique.

L'idée lui vint de lui demander de le retrouver. Trouver qui avait tué ses parents.

Mais c'était ridicule, et elle le savait bien. Elle devait élaborer une stratégie, s'enfermer durant des heures dans cette pièce sombre et étouffante, penchée sur toutes sortes de cartes... Elle ne pouvait pas demander une telle chose sans réfléchir au préalable.

-Alors le voici : je veux que vous me rameniez un homme du nom de Thom Greenwhish.

Elle fit courir ses doigts le long d'un de ses pectoraux, les yeux baissés vers son mouvement, puis regarda Helel.

-Il y a un an, il s'est lancé dans un trafic d'esclaves illégal, dans les bas-fonds. Il a disparu, et je ne sais pas ce qui est advenu de son commerce. Mais j'ai besoin d'avoir une... petite conversation avec lui. Si vous arrivez à me le ramener, il n'y aura pas de meilleur preuve de confiance. Cela vous convient-il ?

Question de pure forme, vu qu'il n'avait à priori pas le choix. Quant-à Greenwish... Il avait été un de ses coéquipiers, lorsqu'elle était sortie des bas-fonds de Nexus pour se lancer dans la chasse aux esclaves. Un de ses plus proches amis. Et il l'avait trahie, des années plus tôt, avec un autre de leur équipe. Il avait volé tout ce qu'ils avaient amassé, brisant le groupe qu'elle avait peiné à former pour sortir de sa misère. Plus tard, Sela les avait retrouvés, et elle avait tué l'un des deux hommes, laissant Greenwish lui échapper... Mais il avait des connaissances multiples et elle pourrait en tirer quelque chose avant de le tuer lui aussi. Elle avait bien des plans en tête, mais elle avait eu d'autres chats à fouetter. Peut-être que le démon pouvait lui fournir l'occasion de le rencontrer plus tôt que prévu...

Elle demandait à voir.
« Dernière édition: Août 09, 2015, 05:43:03 par Sela » Journalisée

Pour consulter mes personnages ou pour une quelconque demande de rp, veuillez vous rendre sur ce topic ♥
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #9 le: Juillet 26, 2015, 11:32:14 »

Helel ne laissait pas le corps de Sela le décontenancer. Il ne laissait pas ces courbes sensuelles déranger sa concentration. Jamais cette poitrine insolemment galbée n’aurait pu distraire son attention et le faire doucement frissonner d’envie. Comment aurait-elle bien pu, après tout ? Elle était séduisante, mais pas à ce point.

C’était ce que se disait le beau diable, dont le torse se bomba doucement, à la manière dont un félin tendrait son corps pour une agréable caresse. Le colosse laissait la mercenaire réfléchir, silencieux si l’on exceptait le léger son de ses mains, qui s’étaient agrippées à la taille de la bohémienne.

Poussé par ses instincts, le fauve ne montrait aucune retenue et aucune brusquerie. Ses grandes paluches étaient tendres avec la silhouette délicate de Sela, lui offrant chaleur et réconfort, l’enjoignant affectueusement à s’approcher plus encore. Pour autant, Helel ne cherchait pas à interrompre la réflexion de son hôtesse.

Il meublait le temps en l’observant sous toutes les coutures, alors qu’elle se montrait pensive. Sans doute réfléchissait-elle à un souhait. Il n’était pas évident de penser à ce genre de chose, d’autant plus que la proposition du démon avait été bien soudaine.

Vint finalement le moment qu’attendait le colosse. Sela releva son regard jusqu’à lui, annonçant son premier souhait. Retrouver quelqu’un ? Ce n’était rien de bien compliqué pour un démon, mais sans doute la jeune femme cherchait-elle plus à tester son invité qu’à réellement tirer parti de son premier vœu.

« Très bien. » Répondit le colosse, un sourire aux coins des lèvres.

Ses doigts épais se glissèrent sous le menton de Sela, et Helel releva doucement son joli minois, à la pointe de son index. Il l’observa longuement, faisant glisser sa main libre jusque dans la cambrure de son dos, avant d’y étendre allègrement sa lourde paume chaude. Il glissa doucement contre elle, imaginant la douceur de sa peau

La forme gargantuesque du démon s’était refermée sur le corps svelte et délicat de la mercenaire. La bête sauvage toisait sa séduisante proie, sans la menacer le moins du monde. Fixant la guerrière, sans un mot, mais le souffle lourd et chaud, Helel colla son front contre le sien.

« Je vais avoir besoin d’informations sur cet homme. Mais avant cela, j’aimerais que nous en revenions à notre première affaire. »  Gronda le fauve, de sa voix diablement rauque. « Comment comptez-vous me convaincre de vous faire confiance ? »

Helel haussa un sourcil, comme s’il réfléchissait à la question. Ses deux mains agrippèrent alors la taille de Sela, pour remonter le long de son dos, appuyant avec force. La poigne possessive du colosse massait les muscles de la guerrière, dont le démon appréciait la musculature. Tant sur le plan esthétique que pour la force qui s’en dégageait.

Durant ces quelques secondes, les corps des deux protagonistes s’étaient collés un peu plus, à tel point que  le beau diable pouvait parfaitement sentir le ventre et la poitrine de Sela contre son torse. De même, il profitait de sa main, posée sur son pectoral que d’épais vêtement ne parvenaient nullement à cacher. Les mains d’Helel revinrent alors aux bras de son interlocutrice, qu’il caressa tendrement.

« Vous avez l’air bien bâtie. » Susurra doucement le mâle, à l’oreille de Sela. « J’espère qu’il y a de la force dans ces muscles… »

Le colosse se tut, le temps que ses doigts s’emparent de l’épaisse crinière de sa proie. S’offrant son cou, il inspira doucement son parfum. Un sourire vint à ses lèvres, tant l’odeur lui paraissait enivrante. Le démon n’aimait pas retenir ses pulsions, et maintenant que tout était signé en bonne et due forme, il pouvait apprécier ce sublime corps sculpté qui l’avait fait rêver.

« Vous pouvez y toucher. » Murmura le colosse, qui se plaisait à sentir encore la main de Sela contre son torse musculeux. « Ce sera mieux comme ça. » Soupira-t-il ouvrant les pans de sa veste pour dévoiler son torse, à nu.

De sa main libre, Helel s’aventura contre le dos de la mercenaire, jusqu’à la naissance de ses fesses.
Journalisée

Sela
E.S.P.er
-

Messages: 29



Voir le profil
FicheChalant
Description
Belle et puissante marchande d'esclave de Terra, Sela est une jeune femme issue des bas-fonds de Nexus et qui tente tant bien que mal de se faire une place de choix dans cette société à sangs. Son passé sombre, ses pouvoirs et son parcours ne sont cependant pas connus de tous...
« Répondre #10 le: Août 09, 2015, 06:21:49 »

La mercenaire sentait le corps du démon s'approcher encore, comme pour suivre le mouvement de sa main tandis qu'elle réfléchissait. Alors que son esprit était ailleurs, son corps se tendait, se cambrant imperceptiblement sous l'attaque des gigantesques mains du colosse qui étranglèrent gentiment sa taille. Un son étrange sortit de sa gorge, étouffé, léger, qui n'avait rien à voir avec la réflexion qu'elle se faisait alors.

Et maintenant ? Était-elle tentée de se questionner, maintenant que le démon et elle s'étaient mis d'accords sur leur arrangement. Mais elle n'avait pas envie de s'attarder sur cette question. La main d'Helel s'aventura sous son menton, douce et forte, inquisitrice. De même que son deuxième bras, dont la main venait agréablement s'étaler dans le creux de ses reins. Elle était particulièrement sensible à cet endroit, étrangement, et elle fronça légèrement les sourcils. Son corps se détendit encore.

Elle ? Lui faire confiance ?

Elle s'approcha, assez pour que leurs fronts se collent, et un sourire perplexe déforma la courbe de ses lèvres. D'un geste agile, elle descendit sa main le long du vêtement du démon, non pas pour atteindre son bas-ventre, mais pour attraper une lame coincée contre son propre corps, retenue par une ceinture de ruban rouge. D'un autre mouvement, elle la coinça sans douceur contre la jugulaire du monstre.

- Ne croyez pas pouvoir être convaincu, parce que je ne suis pas fiable.

En réalité, elle était sûre qu'il pouvait facilement détruire ce poignard, la battre, la tuer, sans qu'elle ne puisse même se défendre. Mais ils savaient tous les deux qu'il n'était pas question de cela, en aucune manière. Parce qu'il n'avait pas tellement eut envie d'arrêter son mouvement, trop perturbé par ce corps sensuel coincé contre lui, chaleureusement plaqué contre son torse de brique.

Elle se souleva lentement sur ses demi-pointes, s'approchant encore de son visage, mais il la dominait toujours de sa taille. La raison de son geste était multiple. Tout d'abord, elle n'aimait pas l'idée même qu'il suppose que lui offrir son corps sur un plateau d'argent était un gage de confiance. De plus, lui dire qu'il ne devait pas se fier à elle était un bon moyen d'éviter de quelconques reproches dans le futur. Même si elle mentait en disant ces mots – car elle tenait généralement sa parole – c'était somme toute son assurance à elle. Un message qui, derrière sa menace puérile, était on ne peut plus claire.

Puis elle lâcha le poignard qui tomba à leur pieds dans un choc inaudible.

- Et il y a de la force dans ces muscles, grogna-t-elle doucement.

Malgré tout, elle s'approcha encore, puis se plaqua complètement contre lui sans aucune retenue, sans se départir d'une certaine nonchalance. Elle plaqua ses lèvres contre les siennes et passa la main qui avait tenu l'arme sous la nuque du géant au regard brûlant dans un sourire. Elle pouvait toucher ? Elle en avait bien envie. Elle n'avait aucune intention de nier ses pulsions, surtout quand elle sentait que « l'homme » en face y répondait. Peu importait que ce corps ne lui appartienne pas, par ailleurs – plus elle était proche, plus elle en apprenait sur sa nature. Mais elle se coupa à ses informations pour un moment.

Elle ne pouvait qu'apprécier la douceur de ses lèvres charnues, la chaleur de son haleine, et la résistance de son corps contre le sien. Elle ne voyait pas comment ses intentions pouvaient être plus claires, alors que le poignard gisait toujours sur le sol, près de leurs corps enlacés.
Journalisée

Pour consulter mes personnages ou pour une quelconque demande de rp, veuillez vous rendre sur ce topic ♥

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox