banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Fin des postulats aujourd'hui, si vous êtes intéressés n'hésitez pas !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre sous la neige [PV : Angela Catherine Ullu]  (Lu 1143 fois)
Dusk
Créature
-

Messages: 11


Ami des Toundra


Voir le profil
Fiche
« le: Juin 15, 2015, 10:36:14 »

Dusk avait découvert un nouvel endroit à explorer le soir d'avant pendant qu'il chassait. Une grande vallée située derrière un promontoire rocheux et descendant en pente décroissante vers un lac gelé. Le warg blanc se sentait à l'aise au milieu du paysage recouvert de neige. Son pelage blanc l'y cachait à merveille et malgré le vent qui soufflait à cette heure tardive de la matinée, il pouvait chasser à l'odorat en suivant les pistes des rongeurs et autres gibier de poils et de plume.

Se glissant sous la frondaison d'un imposant pin à aiguilles, le warg renifla un trou sous les racines de l'arbre dont s'élevait l'odeur alléchante d'un lièvre. Il commença à gratter le sol pour élargir le trou et voir si une proie paniquait à son arrivée et tentait de s'enfuir, lui offrant ainsi une occasion de l'attraper sans avoir à creuser un trou à sa taille pour pouvoir enfile son museau dans le terrier.

C'est alors que le vent tourna et que Dusk releva soudain la tête en sentant une nouvelle odeur. Il plissa les oreilles et renifla plus intensément. Le vent chargé de flocons lui apporta la réponse à sa question : un bipède seul, portant de relents de charbon, de souffre, de salpêtre et de fer sur lui ainsi que la fragrance métallique du sang vieillit. L'odeur n'était pas aussi musquée que pour celle des mâles, il lui sembla pouvoir penser qu'il avait affaire à une femelle.

Le warg sorti prudemment la tête de sous son pin scrutant de ses yeux bleu ciel et perçant la direction depuis laquelle soufflait le vent. Il ne vit rien, probablement la bipède était-elle cachée par un repli de terrain plus loin. Mais l'odeur gagnait en force à chaque instant. Elle devait probablement approcher dans sa direction.

Le warg entendit un bruit et tourna la tête juste à temps pour saisir un éclat de fourrure gris-brune de sa proie tentant une fuite à travers le champ de neige. Dusk se tourna en quatrième vitesse et se lança à sa poursuite, détendant ses longues jambes comme des ressorts. Ses puissants muscles jouèrent sous sa fourrure et l'entraînèrent en quelques pas à la vitesse maximale qu'il estimait pouvoir prendre sur une légère pente enneigée. Le lièvre se mit très tôt à courir en zigzag pour tenter de leurrer le warg blanc et l'induire en erreur sur des mouvements aléatoires.

Dusk joua de son agilité et ses pattes s'enfoncèrent dans la neige jusqu'à l'articulation médiane de celles-ci tandis qu'il coursait son prochain repas. Soulevant des gerbes de neige à chaque changement brusque de trajectoire, le warg tenta une première fois de happer le lièvre dans sa gueule mais ne parvint qu'à mordre un tas de neige quand le lièvre s'esquiva à la dernière seconde.

Dusk reprit immédiatement sa course et sauta pour plonger les pattes en avant sur le dos du rongeur. Ses griffes trouvèrent un bref instant la peau du lapin et s'enfoncèrent quelque peu avant qu'il ne s'esquive une nouvelle fois, mais blessé cette fois. Les mouvement du lièvre paniqué perdirent ce qu'il fallait de répondant pour que le warg parvienne à referme ses crocs sur sa nuque. Dusk serra un bref instant et fit céder les vertèbres du rongeur avec un craquement funèbre. Celui-ci convulsa une dernière fois et finit par s'immobiliser dans la gueule de Dusk

Pour un Warg de plus d'un mètre soixante au garrot, c'était une pitance assez maigre, mais c'était toujours mieux que rien. Il se tourna pour partir quand le vent lui rapporta à nouveau l'odeur de la bipède.

Toute proche. Vraiment très proche. Dusk tourna la tête et la vit cette fois, sorte de forme indistincte portant une sorte de pelage blanc étrange mais qui la rendait bien plus épaisse que ce qu'il songeait. Elle avançait avec le vent dans le dos, trainant avec elle une sorte de long bâton de fer.

Elle se mit à fureter près du bosquet que Dusk venait de quitter. Était-elle en chasse elle aussi ? Dusk se posa la question car il venait lui-même de cueillir la seule nourriture potable du bosquet. Il regarda autour de lui. C'était étrange. Normalement à cette époque de l'année, les bipèdes des environs chassaient en meute. Pourquoi était-elle seule ? Et pourquoi chassait-elle si mal ? Elle s'était égarée ? Ou alors… Peut-être était-elle une solitaire comme lui ?

Cette pensée très humaine lui fit sentir de l'empathie et excita sa curiosité. Son lièvre toujours dans la gueule, il s'approcha de l'endroit où se trouvait la bipède et se glissa à son tour dans le bosquet qu'il venait de quitter. Sans un bruit, comme un poisson filant dans sa rivière, il s'approcha jusqu'à se retrouver sur un petit promontoire légèrement au-dessus de bipède qui se penchait pour regarder sous le pin qu'il avait quitté un instant plus tôt, un morceau de métal plus petit et pointu dans les mains. Une longue griffe, comme les appelaient les membres de sa meute.

Dusk pencha la tête de côté, ne sachant pas quoi penser d'une prédatrice si mal adaptée à son environnement. Ses gestes étaient lents, mais elle tremblait un peu tandis que des nuages de brume se formaient régulièrement devant elle, le vent faisant voler des mèches de pelage doré devant son museau tout plat et sans poils.

Le warg laissa échapper un couinement pour faire remarquer sa présence et la créature sursauta en se tournant vers lui, ramenant sa longue griffe contre elle. Le warg baissa les oreilles et la queue en signe d'apaisement. Puis il laissa tomber son lièvre en direction de la bipède. Elle ne lui semblait pas très dangereuse. Et puis souvent, à cette époque de l'année, les femelles étaient proche de mettre bas. Et la partie humaine de Dusk éprouvait de la compassion en songeant que la bipède portait peut-être des petits qu'elle devrait nourrir sous peu.

Il s'allongea ensuite à moitié, gardant sa queue sous lui en signe de soumission, mais resta prêt à bondir si la bipède manifestait un comportement agressif.

Il chasserait plus tard. Il avait tué et dévoré un cerf hier. Il pouvait se le permettre.
Journalisée
Angela Catherine Ullu
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Juin 17, 2015, 04:54:54 »

La militaire avait planifié ses journées. Le but premier pour Angela était de trouver de la nourriture, mais aussi paradoxale que cela pouvait paraitre, limiter ses sorties. La veille une tempête de neige avait fait rage dans la soirée, démontrant l'hostilité du lieu. Elle se savait dans une situation dangereuse, ne pouvant expliquer le fait d'avoir été transporté d'un climat tempéré à un climat sibérien d'un claquement de doigt. Elle faisait aussi des économie sur sa lampe torche qui n'aimait pas la température basse la nuit et l'humidité constante de la grotte. Ce n'était pas un endroit où Angela pouvait rester éternellement sous peine d'attraper une maladie, entrainant de ce faire une surconsommation.  Elle attendit les premières lueurs du jours pour se lancer dans la chasse au gibier.

La première étapes était d'être en hauteur, pour pouvoir trouver des proies avec ses jumelles. L'humaine put constater que la zone était peu boisée et que dans les clairières enneigée, il n'y avait aucune trace de gros gibier, un ou deux lapin sur toute la zone que ses jumelles pouvaient couvrir. Elle prit la décision d'essayer de chasser au moins un lapin pour aujourd'hui, en le faisant cuir convenablement elle espérait faire deux jours, permettant une migration vers d'autres zones qu'elle n'avait put observer avec clarté. Angela jouait sa santé, physique et mentale, sur la réussite ou non de la chasse.

Elle prit la direction de la cible choisie. Il était hors de question d'utiliser son arme principale, sauf si elle comptait manger de la bouillit de lapin. Elle n'allait pas utiliser son arme de poing, les conditions actuelle n'étant pas favorable et ne voulant pas prendre le risque de tirer dans l'estomac de la bête, ce qui aurait rendu le lapin immangeable, donc une perte d'énergie inutile. Tout allait se jouer avec son arme blanche, qu'elle saisit de sa main droite. Angela avait reçu une formation pour pouvoir utiliser son arme de poing et son arme blanche des deux mains, mais restait avant tous une droitière, sauf pour la cuisine où elle était plus gauchère.

Plusieurs fois, elle stoppa son avancé pour utiliser ses jumelles et repérer le lapin. sa proie était proche et elle découvrit le terrier. Doucement, elle vint à monter à un arme, tout allait se jouer à l'instinct de la bestiole. Angela prit son mal en patience et vit une occasion d'attaquer, se laissant tomber sur la proie, l'arme prête à s'abattre. Seulement son coup vint à frapper dans la neige épaisse, le lapin détalant à toute jambe dans les bois. La militaire n'avait plus trop de choix, il fallait suivre la proie en suivant ses traces.

Suivre les petits bonds du lapinou n'était pas facile, la neige aidait grandement, dans le cas d'une forêt en zone tempéré, il aurait été presque impossible de retrouver le fuyard. La militaire vint à stopper son avancé en repérant d'autre traces près d'un buisson. Elle s'accroupit et touchant l'emprunte.

- Cela ressemble à un loup, mais cette taille ... Il doit faire un mètre au maximum pour le poids ... soixante-dix à quatre-vingt dis kilo. Un sacré ...

Le couinement prit de cours Angela qui fit volte-face, arme en posture défensive devant sa gorge, la jambe qui avait pivoté en extérieur avait balayé le sol. La militaire ne s'était pas stoppé sur la taille du loup, ni sur le fait qu'il avait laisser le lapin tomber vers elle, non. Elle était concentrée sur les bruits aux alentours, un loup se déplace rarement tout seul, la meute devait certainement l'avoir prise en chasse et essayait de capter du mouvement. Angela ne pouvait détourner le regard de Dusk, pour ne pas se faire surprendre si elle jetait un oeil à droite et à gauche. Il n'y avait rien. La terrienne se demandait si le loup était solitaire et vin à rapidement regardé le lapin.

Angela ne comprenait pas la posture du loup. Elle s'était renseignée sur les règles de vie animale chez cette espèce et Dusk prenait une posture de dominé. Dans la tête de la militaire cela n'avait aucun sens, prenait-il cette humaine pour une alpha. Ils n'avaient pas la même apparence et encore moins bataillé l'un contre l'autre, car dans le règne animale l'alpha d'une meute est celui qui à battu les dominés, expliquant qu'un alpha avait toujours des marques sur son corps. L'humaine prit donc le choix d'essayer de prendre le lapin.

Par des gestes lents, elle vint à s'approcher du lapin et continua d'observer le loup alors qu'elle saisissait le lapin dans la main. Angela ne pouvait croire qu'un animal sauvage puisse agir de façon aussi prévenante envers un humain, un ennemi qui déforeste et tue ses semblables quand ils s'approchent un peu trop des moutons, alors que bien souvent il s'agit de chien sauvage. Angela était nerveuse, ne sachant pas si affronter un chien était suffisant pour affronter un loup, une chose était certaine, elle protégerais sa nuque
Journalisée

Inventaire :
Spoiler  
Vêtement :
1 ensemble de camouflage en zone boisée
1 gilet en kevlar
1 ceinture portant chargeur, grenade
1 paire de chaussure
1 sac contenant tout ce qui pourrait l'encombrer.

Arme principale : Barret M82
un chargeur complet de 8 balles ainsi qu'un chargeur complet de 10 balles.
Calibre : .50 (12,7 x 99 mm)

Arme de poing : Bereta 92
Trois chargeurs de 15 balles.
Calibre ; 9×19mm Parabellum

Arme blanche : Couteau de combat

Grenades :
1 défensive (à fragmentation)
2 spéciale (flash-bang)

Autres : 3 Glow stick
1 briquet plein
1 paquet de clope pleine
1 paire de jumelle
1 gourde à moitié pleine
3 ration de survie
1 lunette nocturne
Dusk
Créature
-

Messages: 11


Ami des Toundra


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juin 17, 2015, 09:00:40 »

Dusk regarda la bipède se pencher et ramasser son présent sans pour autant le quitter des yeux. Le regarder dans les yeux de manière si insistante ? Elle cherchait la confrontation ? C'était étrange. Dusk était un mâle adulte, il pouvait techniquement défier n'importe quel autre mâle pour devenir alpha d'une meute. Pourquoi une femelle le défiait ainsi du regard ?

Cette question le perturbait. Elle n'avait pas de concurrence au poste de femelle alpha, il n'y avait pas de meute ni d'autres femelles dans le secteur. La seule autre option était qu'elle voulait jouer ?

Dusk tourna la tête de gauche à droite avant de revenir sur l'humaine. Elle continuait de le fixer. Il posa son museau sur ses pattes avant et fit mine de fermer à moitié les yeux à plusieurs reprises, signe d'apaisement par excellence dans une meute.
Rien à faire, la femelle le toisait toujours. Dusk en fut réduit à penser qu'elle devait être trop jeune pour comprendre que défier un mâle était inutile. Il devait donc s'agir d'une louveteau égarée.

Si elle voulait jouer, elle avait trouvé son warg ! Dusk se senti de bonne humeur à l'idée d'avoir trouvé une louveteau bipède qui comprenne les wargs et décida d'accepter. Il se mit à agiter frénétiquement la queue et émit un couinement joueur, se tendant pour être prêt dès qu'elle bougerait. Il allait lui montrer de quoi un adulte est capable !

Elle fit un mouvement. Dusk se jeta en avant. Dans la seconde, il fut à son niveau. Elle émit une sorte de bruit qui ressemblait à un rugissement haut perché. Dusk bondit et happa la patte avec la longue griffe dans sa gueule. Son saut combiné à son poids firent tomber en arrière sa camarade de jeu. Dusk se retrouva sur la louveteau bipède et maintint deux secondes sa prise sur la patte à la longue griffe pour signifier sa victoire avant de s'asseoir sur elle, une de ses pattes avant sur le la patte armée de la bipède et immobilisant sans vraiment le vouloir son autre patte avant contre le sol avec son derrière. Il avait gagné !

Tout fier de lui, il agita la queue et haleta de contentement. Mais la louveteau bipède semblait vouloir continuer le jeu et remuait sous lui, ce qui le vexa un peu. Il avait gagné après tout ! Il se mit à lui lécher le museau pour lui mettre son odeur et affirmer sa victoire.

Normalement, il devrait lui mordre la nuque pour compléter d'assumer sa victoire, mais il n'y avait que sa gorge d'atteignable dans cette position et ça ne se faisait pas de mordre la gorge dans un jeu.

Il s'écarta ensuite pour laisser la louveteau bipède se relever et s'assit pour continuer à l'observer. Si elle était perdue et seule, Dusk s'imaginait bien la prendre pour lui. Il aimait bien l'idée de s'occuper d'une louveteau bipède. Il pourrait lui apprendre à chasser un peu convenablement.
Journalisée
Angela Catherine Ullu
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Juin 23, 2015, 02:27:09 »

Angela frémit en l'entendant pousser un autre couinement, elle n'était pas louve et ne pouvait pas comprendre que Dusk pensait qu'elle jouait, non la militaire ne jouait clairement pas, elle était dans une situation où prendre le risque était nécessaire. Elle avait besoin de ce lapin, sans quoi les journées à venir seraient difficile.  Même elle avait constaté que le gibier était rare, donc une ressource importante, même pour les prédateurs de la région. Alors qu'elle saisit enfin le lapin, elle put voir le loup bondir sur elle. Le premier geste instinctif de la femme à la chevelure dorée fut d'utiliser son couteau pour au moins blesser l'animale et l'inciter reculer, mais la bête était plus rapide et bien trop proche.

Elle pouvait sentir la mâchoire se refermer sur son poignet, alors que le poids la fit tomber en arrière, retenant un cris de douleur, car même avec la couche de neige, son arme principale étant sur son dos, ce dernier rendant la chute très douloureuse. Cependant elle ne lâcha pas son arme, mais l'animale avait clairement le dessus, elle ne pouvait utiliser ses bras et essaya de se mouvoir pour se défaire. La question était comment bouger un tas de graisse de quatre-vingt kilo avec un manque d'appuis suffisant pour user ne serait-ce que ses pieds. La militaire vint à grimacer en sentant le loup laper son nez, elle comprit qu'affronter Dusk était une autre paire de manche que de se débarrasser d'un chien.

Angela hésitait entre deux posture à prendre, avoir un grand loup comme allié pouvait être d'une grande utilité, encore fallait-il pouvoir le dresser et pour ça la militaire n'avait pas beaucoup d'élément, normal vu les nombreuses lois en vigueur sur la détentions d'animal exotique, le loup entrant dedans. Mais cela voulait dire qu'elle acceptait la défaite et devenir inférieure à cette bête, pour elle la défaite est signe de faiblesse et son passé l'avait inculqué que la faiblesse amenait bien souvent à la mort. Aussi le second choix était d'utiliser son arme de poing pour mettre une balle entre les deux yeux du loup blanc. Elle partait du principe que Dusk n'était qu'un animal de la Terre et donc potentiellement facile à abattre. Elle regardait le lapin qu'elle avait toujours en main et prit le choix d'essayer de le dompter. Si elle n'arrivait pas, elle pourra toujours le tuer pour récupérer sa viande pour se nourrir et sa fourrure pour en faire un vêtement plus adapté au milieu hostile.

Angela observait les yeux de Dusk qui avaient une drôle de lueur et vint à parler.

- C'est quoi la suite ?

L'humaine ne s'attendait à aucune réaction de la part de Dusk, ce n'était qu'un gros loup, rien de plus.
Journalisée

Inventaire :
Spoiler  
Vêtement :
1 ensemble de camouflage en zone boisée
1 gilet en kevlar
1 ceinture portant chargeur, grenade
1 paire de chaussure
1 sac contenant tout ce qui pourrait l'encombrer.

Arme principale : Barret M82
un chargeur complet de 8 balles ainsi qu'un chargeur complet de 10 balles.
Calibre : .50 (12,7 x 99 mm)

Arme de poing : Bereta 92
Trois chargeurs de 15 balles.
Calibre ; 9×19mm Parabellum

Arme blanche : Couteau de combat

Grenades :
1 défensive (à fragmentation)
2 spéciale (flash-bang)

Autres : 3 Glow stick
1 briquet plein
1 paquet de clope pleine
1 paire de jumelle
1 gourde à moitié pleine
3 ration de survie
1 lunette nocturne
Dusk
Créature
-

Messages: 11


Ami des Toundra


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Juin 23, 2015, 01:19:42 »

Dusk pencha la tête sur le côté en regardant la louveteau-bipède. Elle lui avait parlé. Pas juste émis un son inarticulé, elle lui avait parlé.

Depuis que Dusk était devenu bizarre, le warg comrpenait parfois le langage utilisé par certains bipèdes. Les intonations et le langage non-parlé lui restaient obscur car il n'y avait pas les mêmes codes sociaux dans une meute de warg, mais il pouvait comprendre. Elle lui posait une question. Elle voulait savoir ce qu'étais la suite.

La suite de quoi ? De la journée ? Du jeu ? Il gémit pour manifester son incompréhension.

Mais la nature lui apporta la réponse à sa question quand le vent tourna à nouveau. Cette fois en charriant une très forte odeur d'humidité. Et le vent se fit insistant.

Le warg tourna la tête et observa le ciel. De gros nuages sombres s'amoncelaient rapidement dans le ciel et cela ne pouvait dire qu'une chose : un blizzard était en approche. Et au pire des moments, songea Dusk. En effet, ce soir était la nuit où il perdait ses poils et passer la nuit ainsi dans un blizzard était synonyme de mort certaine.

Il fallait trouver un abris et au plus vite ! Dusk connaissait une grotte pas très loin, mais il lui faudrait une bonne heure pour la rejoindre. Le blizzard serait sans doute sur lui à ce moment-là.

Il se tourna vers la louveteau-bipède. Il ne pouvait pas la laisser là. Elle allait mourir sinon. Il s'approcha pour venir doucement prendre dans a gueule une patte arrière de la bipède et tira un peu dessus dans la direction de la grotte en couinant. Il ne tirait pas assez fort pour la renverser ou la traîner au sol, mais il cherchait à lui faire comprendre de le suivre.

Autour d'eux, le vent se mit à souffler de plus en plus fort et la neige commença à tomber à gros flocons. La température commençait à chuter rapidement.
Journalisée
Angela Catherine Ullu
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Juillet 01, 2015, 05:53:42 »

Angela ne put retenir un soupir d'agacement en entendant Dusk gémir d'incompréhension, après tout l'humaine ne s'attendait pas à ce que cette bête soit apte à comprendre le langage humain, c'était justement là une erreur qu'il ne fallait pas faire sur cette planète où la moindre chose débile pouvait cacher une divinité ou un prédateur extrêmement dangereux. Le loup ne fut pas le seul à sentir l'humidité dans l'air, la militaire n'aimait pas le fait que l'air était trop humide, cela réduisait la qualité de tir des armes et surtout, on pouvait attraper un rhume, chose interdite dans un lieu dont on ne sait pas grand chose. Être affaiblie serait d'autant plus dangereuse pour l'humaine qui se disait que le loup pouvait à tout moment changer son attitude, après tout c'était un animal sauvage et la faim ne laisserait personne indifférent en ayant à côté une source de nourriture abondante.

La militaire pensait immédiatement au risque de blizzard, compte-tenu de l'environnement présent. Elle se savait peu équipée pour supporter une nuit qui risquait de se promettre froide, il fallait donc trouver un abri. Son lieu de repos la veille était jugé trop loin et se balader dans le noir était sans doute la meilleure des façon de tourner en rond et s'épuiser. Elle vint à sentir les crocs tirer sur son pantalon, la faisant serrer un peu des dents.

- Crétin.

Angela disait cela car faire des trous dans sa tenue risquait de fortement réduire la capacité protectrice. Elle fit un pas vers le loup pour lui faire comprendre qu'elle allait le suivre. La neige commençait à tomber et le vent prenait en force, il ne fallait pas tarder. Elle avant de bouger, elle fit un rapide check-up des éléments qu'elle avait et constata le manquement d'un chargeur et vint à observer la zone où elle avait été plaquée sur le dos.

- J'aurais été mal sans ça. Allez le clebs on dégage.

Au vu du paquetage et du lapin qu'elle avait attaché à son ceinturon, elle s'estimait capable de dépenser de l'énergie en courant un peu, la perte serait compensée par le repas de ce soir et même un demi lapin était suffisant, Angela pensait même garder une partie de la viande cuite pour faire demain et avoir une avance en terme de nourriture. Pour l'eau elle n'aura qu'à prendre de la neige, ce n'était pas top, mais mieux que rien. Angela suivit le loup, prenant des branchage en cours de route. Elle allait certainement prendre beaucoup de temps à allumer le feu, mais sans bois elle n'allait pas pouvoir faire cuire le lapin et ce n'était pas le moment d'avoir une indigestion.
Journalisée

Inventaire :
Spoiler  
Vêtement :
1 ensemble de camouflage en zone boisée
1 gilet en kevlar
1 ceinture portant chargeur, grenade
1 paire de chaussure
1 sac contenant tout ce qui pourrait l'encombrer.

Arme principale : Barret M82
un chargeur complet de 8 balles ainsi qu'un chargeur complet de 10 balles.
Calibre : .50 (12,7 x 99 mm)

Arme de poing : Bereta 92
Trois chargeurs de 15 balles.
Calibre ; 9×19mm Parabellum

Arme blanche : Couteau de combat

Grenades :
1 défensive (à fragmentation)
2 spéciale (flash-bang)

Autres : 3 Glow stick
1 briquet plein
1 paquet de clope pleine
1 paire de jumelle
1 gourde à moitié pleine
3 ration de survie
1 lunette nocturne
Dusk
Créature
-

Messages: 11


Ami des Toundra


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Juillet 16, 2015, 11:30:30 »

Dusk fut très content que la louveteau-bipède la suive. Il comprit un peu moins pourquoi elle cassait des branches au passage pour les emmener. Traçait-elle une piste pour d'autres membres de sa meute ? Pourtant elle avait l'air seule et il ne sentait pas sur elle l'odeur d'autres être vivants. Cependant, il n'avait pas tellement le loisir de se poser trop de questions. Le vent se levait de plus en plus fort et les flocons commençaient à tomber. Le Warg se mit à marcher un peu plus vite pour pousser sa louveteau-bipède à la suivre à un meilleur rythme.

Il fallut un bon moment pour que Dusk n’aperçoive enfin l'entrée de la grotte qu'il avait repérée alors que le soleil se levait. Elle était plutôt basse à l'entrée, tout simplement parce qu'il avait beaucoup neigé ces derniers jours. Le warg dut ramper un peu pour rentrer, mais ensuite put se tenir debout sans problème. La caverne était suffisamment haute pour que même la bipède-louveteau puisse s'y tenir debout. Celle-ci le rejoignit en grognant et Dusk haussa les oreilles pour tenter de comprendre, mais il n'y parvint pas.

La caverne descendait en pente douce jusqu'à une grande zopne dégagée plus bas d'où partaient deux tunnels, l'un descendant un peu pour mener à un trou d'eau, l'autre remontant légèrement dans les profondeurs du rocher. Le Warg trottina jusqu'à la partie largement dégagée, là où encore un peu de lumière du dehors filtrait encore. Il y avait dans cette vaste caverne la place pour loger au moins plus de Wargs que Dusk n'avait d'orteils à ses quatre pattes. Détail pour le Warg, il y avait des choses colorées sur les murs dont certaines lui faisaient penser à des animaux. Dusk n'était pas au fait que sur terre, on aurait appelé cela des peintures rupestres, signe que l'endroit avait été habité à une époque lointaine où les autres bipèdes ne construisaient pas encore leurs habitats.

Mais le warg n'en avait pas grand-chose à faire. Il se glissa dans une cavité de la paroi et tira en arrière la carcasse de son cerf. La viande se conservait plus longtemps pendant la saison froide aussi recommença-t-il à manger, laissant le loisir à la louveteau-bipède d'explorer et de s'installer. De toute façon, la nuit ne tarderait bientôt plus. Et Dusk redoutait ce moment ce soir-là.
Journalisée
Angela Catherine Ullu
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Juillet 21, 2015, 10:02:02 »

Le temps commençait à se gâter et Angela comprit rapidement que le loup augmentait la cadence pour rentrer avant que le blizzard ne devienne trop intense. La militaire tenue a cadence du loup sans réelle difficultés, ce n'était rien de plus qu'un footing avec tout le paquetage sur le dos. Elle avait une bonne endurance dans ce type d’exercice, après tout un sniper devait pouvoir changer d'endroit rapidement ou réaliser un repli en cas de pépin. Le corps de la sniper se réchauffait sous l'effort, notamment du fait que son expiration était suivit d'un nuage de vapeur.

En voyant le loup ramper à l'entrée, Angela prit son arme en main et vint à ramper, sentant la neige toucher son équipement, ayant bien estimé que son fusil était de trop pour passer. Ce type d'exercice n'était pas difficile, mais dans les conditions actuelles cela n'avait rien de plaisant, sans compter qu'elle était dans une position de vulnérabilité qu'elle n'aimait pas du tout, s'il y avait un humain de l'autre côté, il aurait été aisé pour lui d'arracher l'arme, mais la militaire aurait tout de suite dégainer son autre arme pour l'utiliser en cas de menace. Une fois passer, elle tourna le dos au loup, devant repasser une partie de son corps dans le passage pour récupérer les branchages, son arme étant mis contre la parois rocheuse.

- Espérons que ce satané bois ne fume pas.

Une fois le bois ramené, elle vint à chercher son briquet pour tester le bois. Visiblement elle était chanceuse d'avoir du bon bois. Elle vint à enflammer quelques branchages pour observer les alentours, tout en restant attentive aux faits et gestes de Dusk, un animal pouvait devenir violent en présent de feux. Elle fit un rapide tour pour trouver le meilleur endroit pour faire son feu. Angela vint à inspecter l'eau souterraine en soupirant.

- Dommage que je n'ai pas de seau, ce serait trop dangereux de la boire comme ça.

L'humaine ne jetait qu'un léger regard sur les peintures, se disant qu'elle aurait tout demain, avec une bonne clarté, pour analyser tout ça. Elle supposait être dans un pays du nord au vu du type de climat et la présence du grand loup blanc, sans compter le cerf que Dusk dévorait.  Angela ne devait pas rester trop longtemps immobile, son corps devait rester chaud le temps de faire un feu. Elle s'attela donc à la tâche, ce qui était assez aisé.

Une fois ceci fait, elle retira sa cape, afin que celle-ci devienne une couverture et soit efficace en tant que telle. La jeune femme sortie son couteau et s'approcha du cerf. Elle vit le regard de Dusk et vint à faire des gestes lents, tout ce qui l'intéressait c'était un des bois de l'animal. En le taillant, elle put en faire une broche convenable, prenant soin de nettoyer le lapin avant de l'empaler, évitant de rendre la viande immangeable.  La cuisson fut lente, mais la douce chaleur qui se dégageait du feu permettait à la militaire de ne plus être inquiète du froid. Cependant elle notait que Dusk semblait sur les nerf, était-ce le feu qui le dérangeait ? La militaire était plus portée sur cette idée, après tout le loup était un animal sauvage et le feu un ennemi mortel pour toute les espèces ne pouvant lutter contre lui.

Angela tenta de calmer la bête en lui lançant un bout de lapin cuit, alors qu'elle prenait une petite part pour elle. L'humaine devait faire attention à bien se nourrir sans être trop laxiste et oublier de faire des provisions. Qui sait quand elle pourrait attraper de nouveau du gibier.
Journalisée

Inventaire :
Spoiler  
Vêtement :
1 ensemble de camouflage en zone boisée
1 gilet en kevlar
1 ceinture portant chargeur, grenade
1 paire de chaussure
1 sac contenant tout ce qui pourrait l'encombrer.

Arme principale : Barret M82
un chargeur complet de 8 balles ainsi qu'un chargeur complet de 10 balles.
Calibre : .50 (12,7 x 99 mm)

Arme de poing : Bereta 92
Trois chargeurs de 15 balles.
Calibre ; 9×19mm Parabellum

Arme blanche : Couteau de combat

Grenades :
1 défensive (à fragmentation)
2 spéciale (flash-bang)

Autres : 3 Glow stick
1 briquet plein
1 paquet de clope pleine
1 paire de jumelle
1 gourde à moitié pleine
3 ration de survie
1 lunette nocturne
Dusk
Créature
-

Messages: 11


Ami des Toundra


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Juillet 22, 2015, 10:54:34 »

Le grand Warg était occupé à manger sa carcasse quand il vit la louveteau-bipède s'approcher avec son long-croc. Il la regarda venir avec curiosité et releva la tête sans tenter de grogner ou de montrer les crocs. Il était curieux de voir si elle tenterait de lui en disputer un morceau. Mais au final, elle se contenta de couper l'un des bois du cerf pour ensuite partir avec comme s'il s'agissait d'un trésor. Dusk s'assit sur son derrière et pencha la tête de côté, agitant ses oreilles pour chercher une raison à cet acte, mais il ne comprenait pas ce que la louveteau-bipède faisait.

Dusk regarda la louveteau-bipède faire du feu avec curiosité d'abords puis crainte ensuite. Le feu n'était jamais une bonne nouvelle pour les créatures comme lui, mais il ne parvenait à comprendre comment ni pourquoi elle s'évertuait à en rester si près. C'était dangereux, ne le savait-elle pas ? Cependant, l'énorme Warg en avait lui-même trop peur pour vouloir s'approcher plus que de raison. À la place, il cercla à distance raisonnable, gémissant en direction du foyer. Il vit sa protégée se servir de la corne du cerf pour promener la carcasse du lièvre par-dessus les flammes après en avoir enlevé la peau. Là encore il ne comprit pas. Mais il avait déjà vu d'autres groupes faire et depuis qu'il était devenu bizarre, Dusk ne savait pas expliquer pourquoi, mais il aimait beaucoup l'odeur que l'acte de passer de la viande sur un feu dégageait.

Quand la louveteau-bipède lui jeta un bout, le Warg le renifla longuement avant de tenter d'y mordre. Il n'était pas habitué au goût de la chaire cuite, mais ne le trouva pas mauvais pour autant et dévora jusqu'à l'os de son bout de lapin qu'il rongea pour en savourer la moelle. Mais alors qu'il mangeait, il entendit un bruit avant de sentir une odeur. Une très mauvaise odeur. Plus un bruit de neige qu'on déplace.

D'un bond, le warg fut sur ses pattes et se tourna vers l’entrée de a grotte en grondant, les oreilles aplaties, les pattes écartées, la queue basse et les crocs découverts. Sortant des ombres rendues plus obscures par le feu de la louveteau-bipède, un énorme tigre à dents de sabre sortit en grognant à son tour, fixant la protégée de Dusk. Il était visiblement amaigri, mais son odeur était celle d'un mâle. Il devait probablement venir de quitter une zone qu'il avait déjà vidée de son gibier avant de venir Déranger Dusk dans sa vallée. Il avait déjé senti son odeur aux alentours et avait évité la confrontation autant que possible. L'animal était presque aussi gros que lui, affichant une fourrure plus fauve et des muscles saillants. En temps normal, Dusk aurait probablement cédé la grotte. Les wargs étaient des prédateurs chassant en meute, au contrario des tigres à dents de sabre qui étaient des prédateurs solitaires et donc mieux taillés pour les duels. Dusk faisait un peu figure d’exception, mais il ne préférait pas tenter sa survie quand ce n’était pas nécessaire.

Sauf que là, il était responsable de sa louveteau-bipède. L'abandonner ici était synonyme de mort assurée vu la facilité avec laquelle il l'avait vaincue plus tôt dans la neige. Et le tigre lorgnait bien plus clairement sur elle que sur les restes de la charogne de Dusk. Celui-ci fit un pas vers elle, mais le warg s'interposa soudain, faisant reculer de deux pas le tigre alors que Dusk aboya contre lui. Celui-ci poussa soudain un énorme rugissement et le Warg se fit plus bas sur ses pattes, mais refusa de reculer. Dusk gronda, ses crocs clairement visibles à la lumière de la flamme, tentant de faire reculer son adversaire par démonstration d'agressivité. Le tigre tenta de s'approcher et de donner un coup de patte, mais Dusk esquiva avec facilité avant d'essayer d'happer la patte dans sa gueule, mais le tigre la retira si promptement que les crocs du warg claquèrent dans le vide. Le tigre rugit à nouveau et Dusk aboya en retour. Puis soudain, le tigre bondit en avant, surprenant le warg par son geste aussi rapide que désespéré. Duskeut juste le temps de relever son poitrail pour tenter d'interposer ses pattes avant, mais n'y parvint pas bien. Le tigre agrippa ses flancs avec ses griffes et le retourna sur le dos, labourant ceux-ci tandis que sa gueule se refermait sur l'épaule de Dusk, les crocs pénétrant profondément le muscle. Dusk jappa de douleur mais usa à son tour de ses pattes pour griffer le ventre de son adversaire et tenter de se dégager, tentant de le mordre ou d'attraper celui-ci dans sa gueule, mais il était vraiment très mal placé pour y parvenir. Il était d'ailleurs très mal placé pour tenter de se dégager ou quoi que ce soit. Si le tigre parvenait à la maintenir dans sa position, Dusk allait se fatiguer et continuer à saigner en pure perte.

Il avait clairement besoin d'aide.
Journalisée
Angela Catherine Ullu
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Juillet 27, 2015, 10:44:39 »

La militaire allait prendre un autre morceau quand un bruit attira son attention, son couteau encore en main, elle pouvait observer l'entrée du nouveau prédateur. Elle semblait détendue, mais cherchait tout doucement, de son autre main, son arme de poing. Elle analysait calmement l'état présent, l'animal semblait affamé au vue de sa maigreur, sans doute avait-il été attiré par l'odeur du lapin grillé, il n'en restait pas moins un animal imposant et sans doute plus lourd que l'humaine.  Il s'agissait d'un prédateur, donc taillé pour tuer ses proie, elle ne portait pas plus attention que ça aux deux long crocs, se doutant qu'il devait avoir une malformation à la naissance et que cela serait à tenir compte. L'allonge de la bestiole devait être inférieur à un mètre vingt. La bête ne semblait pas essoufflée, ayant sans doute privilégier la méfiance, devant donc tenir compte qu'il n'était pas un animal si mal e point que ça.  Faisant pivoter légèrement la lame, elle put observer Dusk réagir à sa présence, retenant un soupir. Elle savait que les loups n'étaient pas forgés dans la chasse en solitaire, il fallait une meute, ce que les tigres n'avaient pas besoin. Le loup était clairement débile, penser pouvoir battre de face un tigre était comme courir face à un char avec une grenade en main. Il y avait des miracles, mais dans cet espace confiné Dusk aurait put l'avoir si l'animal c'était placé au milieu. Le tigre vint à faire un pas et le loup fit barrage de son corps. Angela était agacée par l''action du loup, elle n'avait pas envie que ce clebs se met dans des situations qu'elle aurait pu gérer elle-même.

Angela observait la joute verbale et les faits et gestes de chacun. Le loup était plutôt du type agile et réactif, mais le tigre avait la puissance et l'expérience du combat en solitaire, cela se voyait au fait que le loups faisait trop de geste inutile. La militaire savait que c'était risible d'analyser ainsi des animaux. Dès que Dusk fut blessé à l'épaule, elle vint à se lever doucement pour se mouvoir toujours avec douceur jusqu'à se trouver dans l'angle mort du tigre. Ce dernier était bien trop occupé à vouloir mordre le loup et vouloir le faire abandonner sa proie qu'il ne sentit la présence de la militaire que lorsque la lame du couteau vint à frapper un de ses flancs. Immédiatement Angela fit un bond en arrière en sifflant, comme pour appeler le tigre. La militaire fut contente de voir que l'animal vint à relâcher le loup, plutôt mal en point, et chercher à bondir sur elle.

Angela vint à se courber légèrement en avant en faisant digne à l'animal d'approcher.

- C'est ça vient voir maman sale boule de poil.

La militaire ne fut pas prise au dépourvue quand le tigre vint à faire un nouveau saut, elle avait déjà observée l'attaque sur Dusk et donc n'était pas vulnérable à se genre d'attaquer. Angela attendit le bon moment pour sortir utiliser son arme de poing qu'elle cala dans la gueule du tigre avant d'appuyer sur sa détente, causant une gerbe de sang sortant à l'arrière du crâne de l'animal. Bien sûr la militaire fut emportée par le poids de la bestiole, mais fut rassurée de constater qu'elle était morte. Elle sortie sa main de la gueule de l'animal en observant son arme de poing, non sans avoir un visage contrarié.

- Une balle en moins pour de la viande, j'aurais aimé m'en passer.

L'humaine donna un coup de pied pour bouger la carcasse chaude. Elle utilisa son couteau pour couper son uniforme aux manches, dévoilant ses bras blanc et les traces de la morsure du tigre faite avant sa mort.  Elle coupa les manches pour faire des bandages et en baigna la moitié dans l'eau souterraine. La militaire vint ensuite vers le loup en faisant de petit geste avant de sauter sur lui pour le maîtriser en posant sa jambe gauche sur son cou, ses mains faisant rapidement un bandages sur l'épaule de l'animal. La militaire se doutait qu'il allait se débattre, observant la plaie et se rassurant au fait qu'elle n'était pas aussi sérieuse que cela en avait l'air. Le muscle semblait touché, mais allait guérir, après Angela n'avait pas beaucoup de notion de soin, elle savait simplement les premiers gestes à faire, notamment ne cas de blessure par balle, la plaie ressemblait, sauf qu'elle n'avait pas perforée l'autre côté. Elle fit rapidement le bandage en n'hésitant à pas pousser la gueulante pour calmer la bête quand elle s'agitait trop.

Une fois le bandage fait, elle s'écarta de Dusk, le laissant bouger. La militaire prit de la neige qu'elle mit sur les bandages de fortune, posant le tout sur le feu pour que la neige fonde et imbibe les bandages, une fois ceci fait elle en posa une sur sa plaie en serrant assez fortement avec sa main libre et ses dents. Il fallait que le bandage tienne la nuit pour s'assurer qu'une saloperie ne viendrait la rendre malade, même si sa situation actuelle permettait de pouvoir traiter assez efficacement un rhume ou de la fièvre.  Elle avait prit son couteau et vint à dépecer le tigre.

Angela fit très attention à ne pas abîmer la peau, elle en avait besoin pour se faire une couverture, le feu ne durerait pas la nuit. Elle pouvant entendre la fureur du vent et savait que sortir non-équipé serait de la folie, d'autant que le dernier arbre qu'elle avait vu était à plus de cent mètres de la grotte, une distance plus que suffisante pour se perdre dans un blizzard. La militaire prit la peau et vint à en baigner une partie dans le lac, usant de son couteau pour retirer les dernières impuretés. La militaire savait qu'en théorie le séchage prenait du temps, mais elle prit partie d'utiliser le feu pour accélérer le processus. L'humaine ne désirait pas avoir une couverture qui dure plusieurs années, juste de quoi faire au maximum un mois et la tenir au chaud pendant une semaine.

Elle utilisa les dents et les côtes du tigre pour sécuriser le feu, mieux valait éviter que la peau ne brule. La militaire gardait un oeil sur le loup pendant qu'elle s'attelait à la tâche, prête à défendre la carcasse du tigre s'il avait une petite faim, c'était elle qui l'avait abattu, c'était donc elle qui avait la main mise sur la viande. Angela ne pouvait retenir une légère crispation de la main blessée, elle n'avait pas le temps de s'occuper de ça, la peau du tigre devait être prête avant que le feu ne meurt.  Si elle n'était pas encore dérangé par un autre prédateur, elle pourrait très certainement avoir une couverture et demain elle pourra utiliser l'autre bout de peau pour faire une tenue plus chaude, bien qu'elle ne soit pas amatrice du style "sauvage".
Journalisée

Inventaire :
Spoiler  
Vêtement :
1 ensemble de camouflage en zone boisée
1 gilet en kevlar
1 ceinture portant chargeur, grenade
1 paire de chaussure
1 sac contenant tout ce qui pourrait l'encombrer.

Arme principale : Barret M82
un chargeur complet de 8 balles ainsi qu'un chargeur complet de 10 balles.
Calibre : .50 (12,7 x 99 mm)

Arme de poing : Bereta 92
Trois chargeurs de 15 balles.
Calibre ; 9×19mm Parabellum

Arme blanche : Couteau de combat

Grenades :
1 défensive (à fragmentation)
2 spéciale (flash-bang)

Autres : 3 Glow stick
1 briquet plein
1 paquet de clope pleine
1 paire de jumelle
1 gourde à moitié pleine
3 ration de survie
1 lunette nocturne
Dusk
Créature
-

Messages: 11


Ami des Toundra


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Juillet 28, 2015, 01:08:27 »

Le warg se débattit en vain pour essayer de se dégager de l'étrinte du tigre quand celui-ci le relâcha subitement en grognant. Dusk retomba sans forces sur le sol, saignant abondament, mais heureusement aucune de ses blessures n'étaient trop grave pour lui être mortelle dans le cas où il pourrait lécher ses plaies tranquillement.

Hors-jeu, il assista avec surprise à la victoire de la louveteau-bipède sur le gros tigre ce dans un fracas de tonnerre qui fit comprendre au Warg qu'elle n'était pas aussi normale qu'elle le semblait. Il vit le cadavre de la bête tomber sur elle puis elle remua d'en-dessous pour s'en dégager. Elle était blessée aussi et le Warg pouvait sentir l'odeur de son sang. Mais il était lui-même en trop mauvais état pour faire autre chose que se coucher sur le flanc et commencer à lécher ses plaies. Il ne regarda pas trop ce que la louveteau-bipède faisait avant qu'il n'entende un silence un peu trop marqué. Il tourna la tête pour la chercher du regard et la vit s'aprocher de lui à gestes lents, une sorte d'amas de tissus froid et humide entre les mains. Il plissa les oreilles en arrière en la voyant faire ainsi, se demandant ce qu'elle cherchait à faire. Quand elle lui sauta dessus il gronda et se contorsionna pour essayer de se défendre mais elle posa la jambe sur son cou. Alors le Warg s'immobilisa et ramena sa queue sous son ventre et ses oreilles en arrière. Cette fois elle avait gagnée et s'était montré plus dominante que lui. Il grogna quand même et montra les crocs quand elle lui serra cette chose curieuse et humide sur ses bandage car cela le fit souffrir. Mais elle se retira peu après pour s'occuper de sa carcasse de tigre à dents de sabre.

Le warg l'observa faire un moment avant de finalement décider qu'il n'y comprenait rien et décida de s'allonger plus près du feu qui crépitait de moins en moins mais qui diffusait une douce chaleur qu'il parvenait à sentir à travers son pelage. Il sentait que bientôt le changement aurait lieu, et comme il n'avait pas eu le temps de se faire un terrier digne de ce nom pour affronter le froid ambiant, se trouver plus proche d'une source de chaleur semblait une bonne idée.

Peu après, alors que la louveteau-bipède terminait ses préparatifs, Dusk s'endormit doucement, laissant la torpeur due à sa perte de sang et à la tombée du jour l'emporter. Dans son sommeil, il senti son corps changer et se mit à haïr une nouvelle fois d'avoir croiser la route de cette créature.

Vu du dehors, cela commençait avec des craquements, comme si le warg se brisait les os, puis il y eut un bruit écœurant de chaire qu'on déchire alors que le warg semblait agité de convulsions. Sa silhouette se dressa doucement, son museau s'aplatit, ses jambes de firent plus longues et plus large tandis que les articulations s'inversaient pour former des jambes humaines et que ses pattes avant devenait ses bras. Le processus prit une bonne dizaine de minutes, mais au final, devant les braises rougeoyantes du feu, ce fut la forme humaine de Dusk qui resta, se recroquevillant en position fœtale à cause du froid. Nu comme au au jour de sa naissance, blessé et de plus en plus frigorifié.
Journalisée
Angela Catherine Ullu
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Août 13, 2015, 02:00:20 »

Angela avait fini sa confection, bien que cela sentait encore un peu le fauve, elle semblait certaine de sa capacité à conserver la chaleur. La militaire jetais un coup d'oeil sur le loup, qui se reposait près du feux, finalement elle n'aurait pas à devoir le surveiller, sa respiration semblait régulière, pas de spasme. L'humaine espérait qu'il ne tomberait pas malade, ce serait dommage. Elle avait vérifier le stock de branche, hésitant à économiser le petit tas restant pour demain, au cas où elle devrait recoucher ici. Angela passa quelques minutes près du loup, touchant doucement la fourrure, elle semblait assez épaisse, sa peau était assez chaude dessous. Elle prit le choix d'écourter le feux et d'économiser le bois. Cependant, elle ne vint pas à éteindre le foyer, préférant le laisser se consumer totalement. Elle retira sa tenue de militaire, la laissant près du feu, pour ne pas être trop froid demain matin.  Elle se trouvait donc en débardeur et sous-vêtement, se roulant bien vite dans la couverture de fortune qui était parfaite, ne pouvant retenir un léger soupire sous la chaleur animale s'y dégageant.

Son sommeil fut cependant de courte durée, se réveillant en sursaut, le couteau en main dès les premiers craquements. Ses sens étaient en alerte, pensant immédiatement qu'une autre créature étaient rentrée, craignant pour la vie du loup, elle vint à bruler des branches pour faire de la lumière et vit un homme. Un homme à la place du loups.

- C'est quoi encore ce bordel.

La militaire n'était pas d'humeur à une mauvaise blague, étant en petite tenue et donc ayant froid. Mais rapidement elle vit les bandages, les blessures.

- Je dois rêver.

Elle vint à se pincer la fesse droite, sentant la douleur, elle en déduit que ce n'était pas un rêve. Elle ne pouvais pas laisser Dusk dans cette situation, ayant tout de même conscience de la fragilité humaine face aux éléments. Elle vérifiait s'il était possible de faire une seconde couverture, le bois était insuffisant. Pour éviter qu'il ne meurt d’hypothermie, il ne restait plus beaucoup de solution, même si cela dérangeait Angela. Elle vint à prendre la couverture et s'approchait du loups ... de l'humain ... enfin de la chose qu'était Dusk. Elle se plaça derrière lui, sa poitrine contre son dos. La militaire l'obligea à quitter sa position pour être plus droit, afin que tout deux puissent tenir dans la couverture. La militaire pouvait sentir le corps froid de l'animal se réchauffer et vint à s'endormir, se disant que dans sa position et son état, elle ne risquait pas les morsures. En cas d'agression, elle avait son couteau dans le dos, à porté de main.
Journalisée

Inventaire :
Spoiler  
Vêtement :
1 ensemble de camouflage en zone boisée
1 gilet en kevlar
1 ceinture portant chargeur, grenade
1 paire de chaussure
1 sac contenant tout ce qui pourrait l'encombrer.

Arme principale : Barret M82
un chargeur complet de 8 balles ainsi qu'un chargeur complet de 10 balles.
Calibre : .50 (12,7 x 99 mm)

Arme de poing : Bereta 92
Trois chargeurs de 15 balles.
Calibre ; 9×19mm Parabellum

Arme blanche : Couteau de combat

Grenades :
1 défensive (à fragmentation)
2 spéciale (flash-bang)

Autres : 3 Glow stick
1 briquet plein
1 paquet de clope pleine
1 paire de jumelle
1 gourde à moitié pleine
3 ration de survie
1 lunette nocturne
Dusk
Créature
-

Messages: 11


Ami des Toundra


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Septembre 10, 2015, 09:45:54 »

Dusk était à moitié endormit quand la louveteau-bipède se releva avec sa grande peau de tigre à dent de sabre. Il ne se rendit pas bien compte de ce qu'elle faisait, mais alors qu'il était en train de mourir de froid, il eut beintôt plus chaud et il couina de contentement dans son sommeil, ce qui dans sa gorge humaine passa pour un gémissement aigu. Mais la créature qu'étais le Warg ne se réveilla pas. Il était bien plus faible sous sa forme humaine que sous sa forme animale. Il se contenta de garder les yeux fermés et de dormir autant qu'il le pouvait.

Mais comme les vieilles habitudes, il ouvrit les paupières dès que les premiers rayons du soleil réduisirent le noir absolu de la caverne à une faible pénombre. Il releva la tête et bailla, se passant la langue sur les lèvres comme s'il était toujours un loup. Sentant que la louveteau-bipède le tenais par-derrière contre elle, il tenta de tourner sa tête pour regarder, mais son cou ne lui permettait pas autant de souplesse que celui de sa forme de warg, alors il se trémoussa sous la couverture chaude pour se retourner. Voyant la créature qui semblait encore dormir, Dusk resta un moment tranquille, reposant sa tête sur ses pattes aux doigts trop longs et roses, attendant.

Mais au bout de plusieurs minutes de patience, il eut assez d'attendre. Il releva la tête pour renifler la figure de l'humaine, mais comme elle ne réagissait pas, il commença à lui lécher le visage pour la réveiller.

Et ça pour se réveiller, elle le fit. Et ne semblait pas de très bonne humeur. À tel point que Dusk retira la tête en arrière et baissa les yeux en signe d'apaisement et de soumission. Il était trop faible à l'heure actuelle pour se lancer dans un duel de dominance. Il perdrait à coup sûr, alors il ne voyait pas l'intérêt de tenter le challenge. Il préféra se soumettre.

Elle fit des sons avec sa bouche et le warg sous forme humaine pencha la tête de côté d'un air perplexe. Mais puisqu'elle était réveillé, il se trémoussa pour s'extraire des couvertures et se mettre difficilement à quatre pattes, encore nu. Il se dirigea ensuite vers sa charogne de la veille et entrepris de s'en nourrie en plongeant son visage dans les chairs mortes. Comme d'ordinaire quand il essayait de se nourrir sous cette forme, la nourriture avait mauvais goût. Mais la louveteau-bipède se leva soudain et fit du bruit et de grands gestes qui lui firent peur et il recula de sa proie dont elle s'empara pour découper des bouts avec son long couteau, débarrassant les parties où Dusk avait mordu et ranimant le feu pendant que Dusk grelottait à distance respectueuse, ne comprenant pas pourquoi elle lui volait sa nourriture. Bon, elle était l'alpha pour le moment, elle pouvait se servir en premier, c'était normal, mais pourquoi est-ce qu'elle avait emporté toute la carcasse ? Elle fit réapparaître le feu dans son trou et mit alors la viande à pendre au-dessus des flammes. Dusk regarda la chose avec curiosité, mais surtout incompréhension.

Quand elle sortit un morceau et qu'elle le tendit dans sa direction peu après, il s'approcha pour le renifler et bizzarement, ça lui parut plus acceptable alors que la viande était moins rouge qu'avant. Il prit le morceau dans sa gueule et mâcha, mais cette-viande-ci semblait bien meilleure. Il avala son morceau et sourit en laissant pendre sa langue.

- HAAARRR ! HAARRR !!! Tenta-t-il d'aboyer avec sa gorge humaine, sans grand succès, agitant son bassin pour montrer qu'il était content, secouant son appareil génital qui pendait entre ses cuisses au passage.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox