banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Légion Noire [Part 1] "La Malédiction de Stonehold"  (Lu 4358 fois)
Princesse Jinx
Humain(e)
-

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #15 le: Novembre 04, 2015, 04:41:10 »

Le Père de Jinx, celui qui l’avait arraché à sa sœur il y a de cela bien longtemps, lui avait longuement parlé avant cette mission. Il lui avait raconté une partie de sa propre histoire, et des évènements ayant conduit à la situation actuelle. Jinx l’avait écouté, mais son caractère impulsif et bien d’autre éléments l’avaient poussé à ne pas forcément prendre en compte tous les détails qui avaient été dit. La Guerre contre les Grands Anciens, appelait-il cet évènement. Dans un éclat, tout revint à l’esprit de Jinx. Tout son discours, tous ces détails, toutes ces histoires. Un blanc, un vide dans lequel la jeune fille cessa de penser. Tout était vrai alors ? Bien que cet être n’avait aucune raison de mentir à Jinx, il fallait être honnête et dire la vérité … Ce qui l’avait convaincu de ne pas forcément retenir tous ces détails fut la fin de son histoire, quand il aborda un sujet épineux et douloureux. Vesa.

Seule sa réunion avec elle pouvait stopper le Roi Cramoisi, et le mettre ainsi en péril. Jinx n’avait pas vu sa sœur depuis son enfance. Bien que le souvenir de son sourire, de son humeur sage, de son visage et de tout restait gravé dans sa mémoire, Jinx avait perdu foi. Mais au fond, elle n’avait jamais cessé d’aimer sa sœur et d’espérer un jour la revoir. Pas seulement la revoir ; pleurer toutes ces années dans ses bras, lui dire combien lui avait-elle manqué et pouvoir ne serait-ce que la serrer contre son être à nouveau. Bien plus que le manque physique, le manque affectif et émotionnel était bien plus puissant et dévastateur. En prenant en compte tout ceci, on ne pouvait que comprendre le choc qu’eut Jinx en apercevant cette vision. Cette image qui lui sauta aux yeux au moment où elle avait pénétré dans la pièce où se trouvait Modroth. Il s’apprêtait à abattre sa hache, à abattre sa cible. Mais quelle cible … Là était l’origine du choc, de cette vision que Jinx n’aurait jamais pu croire possible un jour.

Vesa. En chair et en os, se trouvait ici, devant elle. À quelques pas à peine. Non, ça devait être un rêve … Un bien agréable rêve. Cependant, tout fut brisé par une violente onde de choc qui propulsa l’armure animée en arrière, revenant briser le mur sur lequel il avait été projeté auparavant. Heureusement qu’il ne ressentait rien, ni même la douleur, ou autrement, il aurait piqué une crise. La Princesse des enfers n’arrivait tout simplement plus à parler, plus à bouger le regard. Le souffle de cette magie, aussi violente fut-elle, la laissa de marbre. Seule le passage fulgurant de Modroth à ses côtés balaya sa longue tignasse sombre, tandis que ses yeux restèrent braqués sur cette image. À présent que Modroth n’était plus là, et que la vision était plus claire, l’esprit de Jinx commença à analyser concrètement ce qui se passait … Et lui confirma alors que tout ceci était bien réel. Vesa se trouvait réellement devant elle, séparé par quelques mètres à peine.

Un silence de mort tomba, alors que la femme à l’origine de ce souffle semblait meugler après Vesa, lui sommant de s’écarter. S’écarte de qui … De sa propre sœur ? Les yeux rougeoyants de malfaisance de Jinx se portèrent sur cette femme, puis sur cet homme, avant de revenir sur Vesa. « Vesa … C’est … Bien toi ? … Ma sœur … Ma … Ma … » Dit-elle tout bas, visiblement encore sous le choc de cette vision. Jamais elle ne pourrait oublier le visage de Vesa, même enfant. Elle pouvait le reconnaitre parmi des milliers, si ce n’était des millions. Et instinctivement, elle sentait que c’était elle. Cette femme correspondait à ce que lui avait décrit son père ; elle portait une armure qui semblait indiquer son appartenance à Haven, l’ordre des Paladins.

Un bruit métallique retentit dans toute la pièce, provoqué par la collision entre une lame, et le sol froid. Une épée tomba de la main de Jinx, qui s’était détendue étrangement, et qui tremblait sensiblement. Ses yeux étaient figés, et sans qu’elle puisse se contrôler, ses pieds commencèrent à la guider très lentement vers la jeune femme. Plus un mot était dit, et concernant la mise en garde de l’autre femme, la Princesse des enfers n’en avait que faire. Mieux valait ne surtout pas l’empêcher d’agir, car il s’agissait de Vesa cette fois-ci … Et rien ne se mettrait en travers de sa route. Le choc avait renversé Vesa au sol, et quand Jinx ne fut plus qu’à quelques pas de sa sœur, elle resta à fixer intensément ses yeux, alors qu’elle plia des genoux, se mettant totalement au niveau du Paladin. Sa respiration était très lourde, à un tel point qu’à vue d’œil sa poitrine bougeait. Jinx s’immobilisa devant Vesa, jusqu’à ce que ses dents grincèrent. Sa main s’avança étrangement, comme si elle tentait une dernière fois de se rassurer, en touchant alors le bout de la jambière métallique de sa sœur. Pour une fois, elle ressentait un immense plaisir à ressentir le froid d’une plaque métallique sur sa peau.

Sa gorge se noua, mais elle se refusa totalement à quoique soit … En terme de mot. Car en terme de geste, Jinx ne se contrôla guère, et avança subitement. Ses bras s’ouvrirent, puis prirent en otage la jeune femme, contre qui elle vint se serrer, alors qu’elle tentait de ne pas laisser des minables et faibles sanglots sortir de ses lèvres. « VESA !!! » S’écria-t-elle, alors qu’elle serait fortement, et pour la première fois depuis tant d’années, sa sœur …
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 91



Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Novembre 08, 2015, 05:26:09 »

Oubliée, l’armure mortelle. Oublié, l’avertissement de Nuriel. Oublié, ce combat dantesque et éprouvant auquel elle participait. Oubliée même, la redoutable Légion Noire. Vesa... Vesa avait crié le nom de Jinx sans trop comprendre pourquoi, comme une sorte d’intuition profonde, mais, maintenant qu’elle était là, vautrée sur le sol, dans son armure, elle n’avait d’yeux que pour la silhouette à la chevelure sombre et aux yeux rouges. Elle avait clairement l’allure d’une démone, mais cette silhouette, ce corps... Même des années après, Vesa ne pouvait que la reconnaître... Et, quand la femme fléchit les genoux, elle en était alors totalement convaincue, avec une certitude inébranlable, aussi inébranlable que cette conviction dans laquelle, au petit matin, le soleil se levait après la nuit.

*Jinx...*

Autour d’elle, Vesa entendait des explosions, des grognements, le bruit d’une bataille, mais les deux femmes en étaient comme absentes, dans une bulle qui était toutes à elle. Jinx se pressa contre elle, et Vesa, sans pouvoir comprendre, se mit à l’enlacer à son tour, et ferma les yeux, en sentant ces derniers s’embuer. Une hallucination ? Une vision ? Rien de tout ça... C’était bien elle ! Ici, près de Stonehold, dans une tour abandonnée...

« Jinx... Oh... »

Et, pendant ce temps-là, Modroth abattit une lourde arme sur le sol, défonçant ce dernier. Vanguard l’esquiva, et ses lames frappèrent le dos de la créature infernale. Nuriel, de son côté, avait vu les deux femmes se rapprocher, et avait du mal à comprendre ce qui se passait... Même si le nom de Jinx ne lui était pas inconnu. Vesa lui en avait en effet parlé, et... Est-ce que c’est elle qui était là ?

« VESA ! Méfie-toi ! »

Modroth était un individu si dangereux que ses coups en faisaient trembler les murs, provoquant une série de lézardes. Modroth repoussa Vanguard, et sa lourde masse frappa violemment le sol, provoquant une fissure... Et, soudain, les deux morceaux de médaillon de Jinx et de Vesa, le Soleil et la Lune, s’unir ensemble, formant une onde magique étincelante... Puis les deux femmes disparurent.

« VESA !! »

Vesa et Jinx se retrouvèrent soudain dans la forêt, et Vesa, surprise, s’écarta subitement de Jinx. Elle vit alors un lien les retenir... Leur médaillon, qui s’était rejointe en deux. Il n’y avait dès lors plus aucun doute possible. La femme face à elle était bel et bien Jinx, et ne pouvait être qu’elle ! Médusée, Vesa la regarda, tandis que son médaillon, ou, plutôt, son morceau de médaillon, revenait se poser contre son corps.

« Jinx... Je... C’est... C’est vraiment toi ?! »

Les yeux de Vesa étaient encore embués.

« Je... Je n’arrive pas à y croire ! Mon Dieu, Jinx !! »

Vesa sauta alors contre elle, venant l’enlacer fermement.

« Mon Dieu, mon Dieu, tu... Tu m’as tellement manqué ! Oh, Jinx... ! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Jinx
Humain(e)
-

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #17 le: Décembre 05, 2015, 02:07:18 »

Ce jour était à peine croyable. En vérité, Jinx se croyait en train de rêver, ou d’halluciner. Si cela se trouvait, elle était encore en train de se reposer dans la foret, et n’avait pas encore atteint les Tours Jumelles. Mais qu’importe si ce qu’elle vivait était la réalité ou non, elle ne pouvait qu’en profiter. Profiter de cette vision, si agréable et si réconfortante. Elle, en train d’enlacer la seule et unique personne qui avait compté depuis le début de sa vie. Vesa. Sa sœur, sa seule famille … Comment avait-elle fait pour la retrouver ici, en de pareilles lieux ? Elle se refusait à y croire, elle qui était toujours habituée aux mauvaises choses, à la souffrance et consorts. Mais là, tout était différent. Elle sentait sa peau, son odeur … Et elle ne pouvait pas se tromper. Elle reconnaissait Vesa, même après tant d’années ! Rien ne pouvait la tromper sur son compte. C’était bien elle qu’elle était en train de serrer dans ses bras, au milieu d’un combat sanglant et ravageur. Plus rien ne comptait autour des deux sœurs enfin réunies. Que ce soit la hache de Modroth qui défonçait le sol, ou bien les rafales de magie des autres gens. Plus rien ne comptait …

Jusqu’au moment où quelque chose d’inattendu se produisit. Jinx portait depuis toujours, autour de son cou, un médaillon en forme de croissant de lune. Ce médaillon qu’elle possédait depuis sa plus tendre enfance, et qui était son seul souvenir tangible de sa bien-aimée sœur. Jamais n’avait-elle prit la décision de le jeter, ou de s’en séparer. Il avait toujours été là, au creux de son cou, à tout moment de sa vie. Même lors de ses ébats avec ses nombreuses amantes en enfer. Et aujourd’hui, ce médaillon s’activa, et vint alors se lever pour venir s’unir avec celui de Vesa, qui lui, représentait le soleil. La lune et le soleil, deux contraires, mais tous deux indissociables et indispensables. Quand les deux médaillons s’unirent, un flash retentit et les deux femmes disparurent de la pièce. Elles se retrouvèrent subitement dans une forêt, seules et enlacées.

Sous l’effet de surprise, elles se quittèrent, puis regardèrent aux alentours. Elles ne purent cependant pas s’éloigner l’une de l’autre puisqu’elles étaient retenues par leur médaillon commun. Médaillon qui finit par se désunir, laissant alors réapparaitre le pendentif de Vesa, et de Jinx. Cette dernière regarda sa sœur et n’arrivait plus à placer un moment, tellement l’émotion était puissante et écrasante. Ce fut Vesa qui ouvrit le bal, ses yeux étant bien embués. Jinx, d’habitude forte et insensible à ce genre de sentiments, s’était mise en silence pour mieux résister à l’envie de laisser ses larmes de joie couler. Mais, même avec tous les efforts du monde, ses yeux étaient tout aussi embués que ceux de Vesa, qui vint alors se jeter sur elle pour venir la serrer à nouveau. Et là, ce fut le miroir qui se brisa. Jinx accueillit rageusement sa sœur, la serrant très fortement en retour. C’était la sensation la plus merveilleuse au monde, que de pouvoir prendre dans ses bras Vesa ! Ses défenses tombèrent, et de fines larmes perlèrent sur ses joues, alors qu’elle répondait tout aussi fortement au câlin de sa sœur.

« Oh, Vesa … Vesa … Tu m’as beaucoup manqué toi aussi ! » Dit-elle en la serrant fortement contre elle, sa tête allant se blottir contre son épaule. Son plus beau jour était arrivé. Ses souhaits les plus chers étaient enfin exaucés. Elle venait de retrouver Vesa, sa chère et unique sœur. La seule personne au monde qu’elle adorait plus que tout, et pour qui, elle était prête à tout. Il suffisait de voir à quel point elle la serrait et la câlinait pour se rendre compte de son amour pour elle. Elle était sa seule famille restante, si l’on considérait que son père adoptif n’en faisait pas parti. Mais, ces retrouvailles se trouvaient malheureusement au beau milieu … D’une forêt étrange. Jinx finit par décaler un peu sa tête et partit donner un énorme et tendre baiser sur la joue de Vesa … Qu’elle n’avait pas fait bisou dessus depuis qu’elle était enfant ! « Plus jamais Vesa, plus JAMAIS ! On ne sépare plus ! » Dit-elle, en repartant la serrer contre elle.

Les retrouvailles étaient belles, décidément.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 91



Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Décembre 14, 2015, 12:40:24 »

C’est toujours quand on s’y attendait le moins que la vie venait vous frapper en pleine figure, en vous donnant un uppercut qui vous laissait K.-O. pour le compte... Qui aurait cru que ce serait à Stonehold, lors d’une mission contre la Légion Noire, et en affrontant l’un de leurs membres (Vesa ne savait toujours pas que cette armure vivante n’agissait pas pour le compte de la Légion), qu’elle serait tombée sur Jinx ? Impossible de dire comment elles avaient fait pour se téléporter dans la forêt de Stonehold, et elle s’en moquait ! Pour l’heure, elle serrait Jinx contre elle, convaincue que ce n’était pas une hallucination, que c’était bien elle... Elle... Sa sœur ! Tout le monde lui avait dit qu’elle était morte, tout le monde lui avait dit qu’elle ne la retrouverait jamais, y compris ses parents, qui avaient été formellement furieux quand elle avait rejoint Haven. Vesa, la timide, Vesa la silencieuse, celle qui suivait toujours Jinx, n’en avait toujours fait qu’à sa tête, et avait toujours été convaincue que Jinx existait encore... La preuve ! Elle était là, elle était là !! Oh !! Vesa pleurait à chaudes larmes. Elle avait toujours été plus émotive que Jinx, et rejoindre les Paladins d’Haven n’avait pas eu pour effet d’enlever son côté fleur bleue. Il existait des Paladins durs comme le roc, mais d’autres qui étaient aussi très sensibles, comme Vesa. Impossible pour elle, pour l’heure, d’envisager les conséquences de cette relation retrouvée, et les problèmes qu’elle allait poser par la suite, elle était juste contente, follement contente, de retrouver sa sœur !

*Ce n’est pas une vision, ni une hallucination, mes pouvoirs magiques me l’auraient dit... C’est bien elle, c’est Jinx, c’est ma sœur... Ma sœur !*

Elles se séparèrent un peu, et Jinx l’embrassa sur la joue, visiblement aussi émue qu’elle, avant de lui dire qu’elle ne se séparerait maintenant plus... Et c’était bien elle, c’était bien sa voix ! C’était bien ses beaux cheveux noirs, fins et doux, que Vesa adorait caresser. Là, serrée contre elle, elle revit leur passé... Elles en train de courir le long des falaises pour voir la flotte de Nexus, emmenant la jeune Reine, alors un bébé... Elles en train de jouer ensemble dans la grange, dans le parc, avec Vesa qui glissait toujours ses doigts dans les longs cheveux soyeux de Jinx.

Sa main retourna ainsi les caresser, ses doigts filant dans ses mèches, et elle sourit, tête nichée contre son épaule.

« Ils sont toujours aussi fins... Tes cheveux... Et tu recommences à nouveau à me donner des ordres... »

Et elle à pleurer comme une madeleine... Des chemins diamétralement opposés, mais des réactions et des réflexes qui étaient toujours les mêmes.

« Oh, Jinx, je... J’arrive pas à y croire... T’es là ! T’es là ! T’es... T’es VRAIMENT là !! »

Et hop, nouveau câlin ! Vesa la serra à nouveau, en retenant ses larmes. C’était bien elle, c’était bien sa consœur ! L’impossible venait de se produire ! Celle qu’on disait morte venait de revenir à la vie, et leur médaillon s’était brièvement uni, comme l’ultime preuve qu’un puissant lien unissait les deux femmes.

« Non, on ne se séparera plus... Plus jamais... Jinx.... Oh, Jinx... ! »

Vesa pleura à nouveau. On pouvait penser qu’elle en faisait trop, mais elle recherchait sa sœur disparue depuis de nombreuses années, maintenant. Une quête désespérée pour beaucoup de gens, mais elle, Vesa, n’avait jamais lâché prise... Et sa sœur était en vie, et elle était là, bel et bien là !

« Désolée, je me transforme en madeleine... Mais t’es là ! T’es en vie, Jinx ! C’est fabuleux ! »

Une joie palpable, et qui pouvait aisément se comprendre...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Jinx
Humain(e)
-

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #19 le: Décembre 31, 2015, 05:17:54 »

En temps normal, Jinx était une femme qui avait appris à ne jamais laisser ses émotions parler. Vivre en enfer était … Une situation particulière, qui nécessitait ce genre de chose. Là-bas, le moindre signe de faiblesse était fatal, et pouvait rapidement conduire à la mort, l’asservissement, voire pire. C’était pour cela qu’on lui avait appris à être dure, impitoyable, à cacher ses sentiments et émotions. Elle s’était fabriquée une solide carapace émotionnelle, la coupant de tout. Néanmoins, il existait une faille, comme à toute chose. Et cette faille, elle s’appelait Vesa. C’était une femme, une extraordinaire femme, qui n’était rien d’autre que ça sœur disparue. Ou tout du moins, sœur à laquelle on l’avait arraché au plus jeune âge.

Et là, après tant d’années de souffrance, d’inquiétude et d’autres joyeusetés, Jinx retrouvait enfin sa sœur. La seule personne qui comptait réellement à ses yeux et à son cœur. Sa seule famille. Là, à cette instant, alors qu’elle la serrait fort dans ses bras, elle sentit la faille. L’inévitable faille qui perça la coque rigide de ses émotions, et qui sous l’effet de démolition, fit couler quelques larmes sur ses joues. Après lui avoir ordonné de ne plus jamais se séparer, Vesa la serra une dernière fois, approuvant ce fait. Plus rien au monde n’allait les séparer encore une fois. Et, quand bien même ce scénario catastrophe se produisait, l’une comme l’autre savait désormais qu’elles étaient en vie. Heureuse comme jamais auparavant, Jinx sentit une chaleur agréable s’emparer d’elle. Une sensation qu’elle n’avait encore jamais perçue, comme un bonheur sans fin. Jamais ressenti, même dans les bras de la fougueuse Magoya.

Ainsi, la Princesse des enfers serra tendrement sa sœur, osant faire couler ses larmes qui perlèrent sur l’armure de la Paladine. Elle s’enterra dans un silence qui en disait long, préférant largement user de ses forces pour câliner Vesa et profiter au maximum de cet incroyable bonheur qui s’emparait d’elle. Et, aussi étrange que cela pouvait paraitre, elle répliqua quelque chose d’assez étonnant à Vesa quand celle-ci affirma qu’elle se transformait en madeleine. « Si on a envie de pleurer à chaude larme, on pleure Vesa ! Y’a rien qui compte à part nous … » Lui susurra-t-elle, la serrant encore plus fort dans ses bras. La joie était clairement présente et n’était pas prête de s’en aller, peu importe ce qui pouvait arriver.

Jinx ne résista pas longtemps face à l’envie d’embrasser à nouveau sa sœur, et ce fut pour cette raison qu’elle décolla un peu sa tête, pour venir furieusement lui donner un grand bisou sur la joue. Au moins, ses années en enfer ne lui avaient pas retiré totalement sa capacité à aimer et à ressentir des bons sentiments. Elle aimait sa sœur, et rien à part elle comptait à ce moment. Cependant, ce trop plein d’émotions la força à rester collée dans ses bras, refusant obstinément de la quitter. Bien qu’un moment donné … Il allait peut-être falloir penser à regarder aux alentours pour voir où est-ce qu’elles étaient. Esquissant un sourire taquin, Jinx tapota doucement son dos. « Au moins Modroth t’as pas trop fait de mal … Stupide armure vivante ! » Dit-elle, décalant son visage pour faire face à celui de sa sœur.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 91



Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Janvier 02, 2016, 02:07:35 »

Vesa était en train de manquer à tous ses devoirs et à toutes ses obligations. Elle aurait dû sécuriser le paramètre, s’assurer qu’elle était dans un endroit sûr. Au lieu de ça, la Paladine se laissait aller dans les bras de Jinx, de sa sœur disparue, et enfin retrouvée. Elle sécha progressivement ses larmes, et s’écarta un peu de Jinx, juste de quelques centimètres. C’était elle, c’était sa sœur... Aussi incroyable que ce soit, sa sœur était bel et bien là. Vesa se mordilla les lèvres en souriant, peinant encore à croire qu’elle était là, ici, à Stonehold... Le plaisir et la surprise l’avaient empêché de réfléchir, mais, quand Jinx parla de Modroth, et la désigna comme « l’armure vivante », Vesa vint à froncer les sourcils.

« Attends... Ce truc qui m’a sauté dessus, il... Il travaille pour.. Enfin... Vous... Vous travaillez ensemble ?! »

Dans l’esprit de Vesa, on pouvait comprendre son doute. Qu’est-ce que Jinx venait de dire ? Qu’elle collaborait avec la Légion Noire ! Pour Vesa, c’était la seule explication, et, tout d’un coup, un frisson la traversa, tout comme une pointe qui s’enfonça dans son cœur. Non, elle ne pouvait pas y croire ! Vesa se recula donc lentement, et soupira faiblement.

« Je... Je ne peux pas y croire... Tu travailles pour la Légion Noire ?! »

Non, c’était impossible ! Pas elle, pas sa sœur !

La main de Vesa se porta vers son épée, afin de la saisir, ne laissant à Jinx que peu de temps pour résoudre la situation, et éviter tout conflit.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Jinx
Humain(e)
-

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #21 le: Janvier 16, 2016, 03:00:55 »

Modroth était, bien entendu, loin d’être stupide. C’était le coté nonchalant de Jinx qui la poussait à la personnifier ainsi, mais en réalité … Il n’était rien. Pas de personnalité, pas d’esprit au sens propre. Il était une sorte de machine magique, efficace, dont le seul but était d’exécuter des ordres. Ceux de Jinx, en l’occurrence. De ce fait, la jeune femme le taxait de stupide car justement il ne faisait que bêtement répondre aux ordres. Mais ce n’était par stupidité, c’était simplement sa nature. Modroth ne parlait pas, il ne pouvait pas le faire. Du moins, Jinx avait dû l’entendre dire quelque chose à de rares reprises … Dans toute sa vie, ça n’était arrivé que deux ou trois fois ! Et encore, ce qu’il dit était aussi simple que son être.  C’était donc pour cela qu’à ses yeux, Modroth n’était pas la personne la plus futée au monde … Mais il remplissait bien sa tâche de gros bourrin obéissant.

Toutefois, à peine avait-elle mentionné l’armure animée que Vesa sembla troublée. Elle s’étonna que ce truc et elle travaillaient ensemble, puis recula, délaissant Jinx. Celle-ci ne comprit pas sa réaction, puis lorsqu’elle entendit la Légion Noire, son esprit fit le lien. (Oh non, elle pense que Modroth fait partie de tes tocards …) Pensa-t-elle, en soupirant tout en baissant le visage. Cependant, le paladin semblait prendre très au sérieux la menace, et porta même sa main sur la garde son épée, prête à en découdre avec sa propre sœur ! Admettons qu’elle faisait partie de la Légion Noire … Ce qui n’était pas le cas bien entendu. Mais en admettant ceci, Vesa serait prête à tuer Jinx ? Jusqu’où ses convictions de paladin la pousseraient ? Ceci commença à sérieusement inquiéter Jinx, qui décida néanmoins de garder son calme et d’expliquer les choses.

« Eh, calmes-toi ! D’où tu me sors ces histoires de Légion Noire ? Même par charité j’irai même pas trainer avec eux … Ce sont des ringards. Non, Modroth, moi et le reste de la troupe on appartient à quelque chose de bien mieux. C’est une armure animée mais elle n’est liée en rien à la Légion … En fait, elle est liée à l’enfer. C’est mieux. » Déclara-t-elle, en hochant de la tête. Elle laissa un petit moment à Vesa pour qu’elle assimile cette nouvelle, puis reprit. « Tu t’es surement demandé où est-ce qu’on m’avait emmené, pendant tout ce temps. La réponse est là ; en enfer. C’est sûr c’est moins joyeux et radieux que chez les paladins, mais au fond … On pourchasse le même objectif à l’heure actuelle ; la Légion Noire. » Dit-elle, en haussant les épaules.

Est-ce que Vesa allait la considérer comme une ennemie car elle appartenait aux domaines infernaux ? Ou bien est-ce qu’elle allait faire abstraction de cela. Au moins, elle n’était pas liée à la Légion Noire, donc ce côté-là, Vesa pouvait se rassurer.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 91



Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Janvier 18, 2016, 12:48:24 »

Irait-elle jusqu’à affronter Jinx ? Toute l’âme de Vesa s’opposait à ça, à l’idée qu’elle puisse affronter sa sœur, mais... Vesa savait que Jinx avait été emmenée par Lucifer, qu’elle avait grandi dans les Enfers. Dès lors, était-il impossible d’envisager que son âme ait été corrompue ? Elle était avec une armure magique, une armure animée, exactement comme celles de la Légion Noire ! Mais Vesa se refusait à y croire, elle se refusait à admettre ça ! Non, Jinx ne pouvait pas être devenue une ennemie ! Mais son sens du devoir s’imposait aussi, se mélangeant aux pensées troubles de Vesa... Et, voyant ce trouble, Jinx s’empressa de faire quelques précisions utiles, en lui indiquant qu’elle ne travaillait pas avec la Légion Noire. Jinx lui confirma ce que Vesa savait, et la femme fronça les sourcils, avant de secouer la tête, en relâchant la garde de son épée.

« Oui... Je... Excuse-moi, Jinx, mais... Je sais que tu as été en Enfer, Jinx. Oh, nos parents ont bien essayé de me le dissimuler, mais j’ai mené mon enquête. »

Vesa se mordilla les lèvres, et détourna la tête, les joues légèrement rougies. Elle savait qu’elle ne pouvait maintenant plus reculer, et qu’elle allait devoir dire ce qu’elle savait... Et elle espérait que Jinx ne lui en voudrait pas. Vesa ferma les yeux en soupirant pendant quelques secondes, avant de relever la tête, et de la regarder, d’observer sa sœur, le regard troublé :

« Nos parents ont conclu un pacte avec Lucifer... Lucifer les avait aidés à repousser des envahisseurs, mais, en retour, il a exigé le droit de surprise. C’est moi que Lucifer aurait dû emmener, mais ma mère... Notre mère... Elle a choisi de t’emmener... »

La paladine se mordilla les lèvres, et alla saisir Jinx dans ses bras, se serrant contre elle.

« Je n’ai jamais cessé de te rechercher, Jinx ! Pour te dire combien je suis désolée que tu aies eu à supporter ce fardeau ! J’ai rejoint l’Ordre d’Haven pour espérer aller en Enfer et te retrouver... J’étais même prête à botter les fesses de Lucifer pour te récupérer ! Et tu débarques, là, sous mon nez... Oh, Jinx ! »

Une nouvelle crise de larmes vint traverser le visage de Vesa, qui était submergée par l’émotion. Elle n’avait néanmoins pas tout dit à Jinx... Elle ne lui avait pas dit que sa mère avait estimé que Jinx était morte, et que leur père s’était suicidé. La maison familiale n’avait jamais oublié la disparition de Jinx, et le bonheur et la joie avaient laissé place au malheur et à la souffrance. Père avait sombré dans l’alcoolisme, ne parvenant pas à se pardonner d’avoir offert sa fille à un démon, et son alcoolémie avait fini par causer sa perte, lors d’une séance de chasse, où un sanglier l’avait encorné. Quant à sa mère, elle s’était mise à déprimer, sombrant peu à peu dans une profonde dépression. Les terres étaient désormais gérées par un régent nommé par Vesa, et seraient bientôt vendues à une autre famille.

Mais ça, Vesa ne pouvait le dire à Jinx. Pour l’heure, elle profitait juste d’être de nouveau avec sa sœur. Puis, alors qu’elle pleurait, son esprit sembla alors lui rappeler ce que Jinx venait de dire, et elle la regarda alors, en clignant des yeux.

« Tu... Pourquoi tu viens t’en prendre à la Légion Noire, d’ailleurs ? En quoi les malheurs de Stonehold peuvent intéresser les Enfers ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Jinx
Humain(e)
-

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #23 le: Février 06, 2016, 07:23:39 »

Ses parents … Jinx n’avait qu’un souvenir noir envers eux. Elle ne les aimait pas, autant qu’ils ne l’ont jamais aimé. Elle ne regrettait en rien leur disparition. La seule chose qu’elle regrettait était qu’on l’avait arraché à sa sœur. À la seule personne que Jinx ait réellement aimé et chérie dans sa vie. Son sang, sa seule famille. Vesa était sa sœur, sa précieuse sœur qui lui avait cruellement manqué pendant des années et des années. Jinx savait qu’elle ne disait rien de nouveau en expliquant à Vesa où avait-elle été emmenée. Mais c’était quand même bien de le rappeler. En revanche, ce qui était moins évident, c’était la raison pour laquelle les Enfers étaient intéressés par les malheur frappant Stonehold. C’était une très bonne question mais avant que Jinx ne l’entende, elle apprit autre chose. Sur ses parents. Une sorte de secret qui ne fit que la durcir envers ces gens qui l’ont abandonné …

En effet, Vesa lui confia que leurs parents avaient conclu un pacte avec le maitre des Enfers, et que c’était à cause de cela qu’elle avait été emmené. L’homme avait demander sa part du marché, et leurs parents, en lieu et place d’envoyer Vesa, avaient décidés d’envoyer Jinx. Sans doute car elle était le vilain petit canard, celle qui dérangeait, celle qui troublait l’ordre … Celle dont on ne voulait plus. Jinx ne savait pas quoi penser de tout cela. De la colère, beaucoup de colère certes. Mais d’un autre côté, si les choses s’étaient passées différemment, ça aurait été Vesa qui serait partie en enfer. Et vu comment elle était, rien qu’à l’époque où elle était une gamine, elle n’aurait jamais tenue le coup. Sans pouvoir dire quelque chose, sa sœur vint se jeter dans ses bras, et ses larmes se mirent à couler.

S’effondrant en larmes, elle serra Jinx de toutes ses forces en lui avouant pourquoi elle avait rejoint l’Ordre d’Haven. C’était dans le seul but de la retrouver, de la revoir. De l’extirper des griffes de son paternel adoptif, en quelques sortes. La princesse des Enfers ne répondit rien, tâchant de contenir sa colère malgré le câlin que lui offrait Vesa. Elle la serra contre elle en retour, enfouissant sa joue contre sa douce chevelure. « C’est … C’est du passé désormais. » Répondit-elle sommairement, incapable de pardonner ça à ses parents. Elle ne voulait pas entrer en conflit avec sa sœur, ni piquer une crise de colère. Elle ne voulait pas gâcher ce moment et c’était pour cette raison qu’elle prenait énormément sur elle-même, tentant de contrôler le feu de la colère qui la consumait. Silencieuse après cela, elle continuait de câliner sa sœur et finit même par poser un main sur sa joue, essuyant délicatement les larmes coulant sur sa fine joue.

« La Sphère. » Déclara-t-elle, simplement, dans un premier temps. Tout le discours de Lucifer lui revint en tête à ce moment-là, lui rappelant sa mission et pourquoi on l’avait envoyé à la recherche du Fort de la Légion Noire. « Je ne sais pas si tu connais toutes ces histoires autour des Sphères Maerlyn, le Premier Né, tout ça … Mais ma mission se trouve là. Les Enfers s’intéressent à une de ces Sphères, qui serait cacher au fond du bastion de la Légion Noire … Et ce bastion se terre quelque part dans les Terres Inconnues. C’est aussi simple que ça Vesa … » Déclara-t-elle, l’écartant de son être en conservant toutefois ses mains sur chacune de ses épaules. « Je vais te retourner la question par contre ; en quoi ce trou paumé intéresse l’Ordre d’Haven ? » Demanda-t-elle, arquant un sourcil.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 91



Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Février 09, 2016, 07:15:12 »

Vesa savait que ses parents avaient mal agi en abandonnant Jinx. Pour autant, elle n’en voulait pas autant à ces derniers que Jinx, car elle savait qu’ils l’avaient amèrement regretté. Père avait toujours préféré Vesa, car il estimait ne pas être prêt pour Jinx, et s’était véritablement découvert un rôle paternel avec Vesa. Et Jinx, elle, avait toujours été plus turbulente que sa sœur. Mais, quand Lucifer l’avait emmené, la famille avait lentement périclité, père et mère sombrant dans une profonde dépression, dont ils n’étaient jamais sortis. Ils avaient tout perdu, mais Vesa n’avait aucune envie d’en parler davantage à Jinx. Non, en réalité, la seule chose que la femme souhaitait et désirait en ce moment, c’était se rapprocher de sa sœur, sa sœur enfin retrouvée… Un miracle incroyable qui venait de se réaliser, la consécration d’un rêve lointain, un rêve qui, pendant de nombreuses années, avait semblé inatteignable. Pour autant, la paladine n’avait jamais perdu espoir, et n’avait jamais cessé de croire à ses chances de pouvoir, un jour, être de nouveau réunie avec sa sœur. Cet objectif était maintenant accompli, et, après le temps de la surprise et des larmes, venait maintenant celui des questions et des hésitations. Que faisait donc Jinx ici, à Stonehold, si ce n’était pour soutenir la Légion Noire ?

La réponse vint, surprenant Vesa. Les Sphères de Maerlyn ? Elle dut cligner des yeux pendant quelques secondes, avant de se rappeler cette vieille histoire, une légende datant des anciens temps, quand les elfes avaient commencé à venir chevaucher cette terre. On disait que Maerlyn était le Premier Mage, le plus grand des mages ayant jamais existé, celui qui avait réussi à accomplir la volonté des Dieux en pacifiant toute la magie sur Terra, de telle sorte que l’activité humaine avait été rendue possible. Une légende que Vesa connaissait, mais dont l’authenticité historique avait toujours été sujette à caution. Il était admis que, à une époque, Terra avait été balayée par de vastes cyclones magiques, des tempêtes élémentaires liées à la magie. Des études magiques réalisées par l’Académie magique de Nexus en avaient attesté l’existence. Et, si on en croyait cette histoire, c’était Maerlyn qui, depuis sa Tour, avait réussi à absorber la magie, la concentrant dans des sphères magiques, treize sphères d’un ensemble de couleurs allant de la Première Blanche à la Treizième Noire, et qui, toutes ensembles, formaient l’Arc-En-Ciel de Maerlyn.

« Tu… Je croyais que ces sphères étaient une légende… »

Les démons avaient visiblement un point de vue différent, ce qui troublait Vesa. Est-ce que c’était une Sphère qui était à l’origine des pouvoirs magiques de la Légion Noire ? Pour autant que Vesa s’en souvienne, chacune de ses Sphères avait un pouvoir magique qui était reflété par sa couleur. On disait ainsi que la Treizième Noire était la plus puissante de toutes, car elle sécrétait de la magie noire, tandis que la Première Blanche était la plus pure, car elle hébergeait la magie blanche.

Prenant conscience que c’était à elle de répondre, Vesa s’écarta un peu, et désigna de la main la forêt.

« Stonehold était jadis une région luxuriante et prospère. Ne te fie pas à son apparence actuelle, cette forêt a abrité la vie. Les elfes y habitaient, puis les humains, en exploitant ses gisements. Il y avait le bois, mais aussi, à flanc de montagne, des mines, des carrières… Puis la Légion Noire est venue. La Confrérie de l’Aube, qui protège cette région, n’est plus en mesure d’assumer sa garde, et elle a appelé à l’aide la Couronne. Haven a répondu à ce message. Nous sommes un premier bataillon. Nexus ne peut pas se permettre de démobiliser l’essentiel de ses troupes situées le long des superforts, mais plusieurs régiments nexusiens font route, ainsi que des régiments d’Haven. »

Vesa et les siens n’étaient qu’une avant-garde, destinée à sécuriser provisoirement la région, et à déterminer l’origine de la Légion Noire.

« Si Stonehold tombe, la Légion Noire déferlera dans les terres de Nexus, et ce n’est pas un scénario que j’envisage. De plus, la Légion ne cesse de se renforcer. Des Orcs travaillent maintenant avec elle, ceux des Terres Inconnues. Je suis convaincue qu’il y a quelqu’un derrière la Légion, quelqu’un de suffisamment puissant pour avoir lié les clans orcs autour de la Légion, et je pense que la corruption de la forêt est liée à cette personne. »

Que pourrait-elle cacher à sa sœur ? Elle lui confiait tout, sans aucune hésitation.

« Nous avons tant à nous dire, Jinx… J’aurais aimé que nous nous retrouvions en d’autres circonstances, mais te voir en vie, ça… Ça me rassure tellement ! »

Oh oui, c’était même, pour Vesa, une grande, une très grande joie !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Jinx
Humain(e)
-

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #25 le: Février 17, 2016, 04:46:11 »

Le souvenir de sa longue discussion avec son père lui revenait en tête. Jinx se souvenait de tout ce qu’il lui avait dit, et elle se remémorait aussi que, sur le moment, elle n’arrivait pas à tout suivre. Mais maintenant, avec le recul, elle comprenait son histoire et l’importance de celle-ci. Les Treizes Sphères de Maerlyn étaient porteuses de la magie, dans sa globalité. Chacune disposait d’un immense pouvoir, que s’il était mis entre de mauvaises mains, pouvaient s’avérer une arme très dangereuse. Il lui avait dit que l’une d’entre elle se trouvait ici, dans cette région. Aux tréfonds du fort caché de la Légion Noire. Ce n’était pas une blague ni une hypothèse ; c’était une certitude. La mission de Jinx était, fondamentalement, de trouver cette sphère et de la rapporter au prince des enfers.

Mais elle y pensait, désormais. Si la mission de Vesa allait peut-être rejoindre ce même objectif, alors il risquait d’y avoir conflit. Elle espérait tout simplement qu’il n’était pas dans les intentions de sa sœur de mettre le grappin sur cette sphère, même si à présent, elle avait tout pour le penser. Jinx ne voulait pas d’une situation comme celle-ci … Il ne restait plus qu’à attendre ce moment dans ce cas. Mais en attendant, Jinx écouta attentivement les dires du paladin. Celle-ci lui expliqua que Stonehold était autrefois une luxuriante région, dont le visage était radicalement différent de ce qu’elle pouvait voir ici. Des elfes, des créatures magiques, il y avait beaucoup de vie dans la région, avant que la Légion Noire ne débarque. Une sombre ère pour cette région, quel gâchis.

Toutefois, elle lui expliqua ensuite les enjeux. Si Stonehold venait à perdre la bataille contre la Légion Noire, Nexus serait la prochaine sur la liste. Et en vue de ce se tramait, Stonehold ne pouvait pas tenir indéfiniment. Il fallait donc agir et vite ! Et le seul moyen pour stopper la Légion Noire, était de trouver son fort, et de le détruire. Ou tout du moins, détruire l’origine de leur force ; cette chose qui les rendait si puissant. Tout portait à croire, du moins pour Jinx, que la Sphère était la clé à tout ce problème. Mais, il était facilement concevable qu’elle devait être surprotégée à l’intérieur de ce fort lui-même introuvable. Tout ceci n’était donc pas pour plaire à Jinx, qui acquiesça quand Vesa eut finit son récit. Elle termina en lui déclarant qu’elle aurait aimé qu’elles se retrouvent toutes les deux dans d’autres circonstances. Ce qui fit doucement sourire Jinx, qui pensait la même chose.

« Je suis bien plus que rassurée de te voir Vesa … Je suis heureuse, tout simplement. » Lui dit-elle en retour, en saisissant ses mains par les siennes. Elle planta son regard en elle, puis lui déclara quelque chose on ne peut plus solennelle. « Plus rien ne nous sépareras désormais, je t’en fais l’intime promesse … Je me moque de ce qui peut arriver, moi je ne te lâche plus d’une semelle dorénavant ! Je … Je ne veux pas te perdre à nouveau. » Lui dit-elle d’un ton ne laissant place à aucune remise en question sur cette décision. L’enfer, Haven, Nexus, rien ni personne n’allait les empêcher de se séparer à nouveau. Ça, Jinx s’en faisait l’intime promesse. Elle lui sourit, puis finit par tourner sa tête à droite et à gauche, observant là où elles avaient atterri. Elle revint à Vesa puis lui affirma qu’il vaudrait mieux qu’elles se mettent en route, et qu’il fallait trouver le fort de la Légion Noire le plus vite que possible … Mais sans indices, il allait être dur de progresser.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 91



Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Février 18, 2016, 01:45:58 »

Fleur bleue, Vesa avait du mal à retenir ses larmes. Dieu, c’était sa sœur ! Oui, sa sœur ! Elle était là, pile sous son nez Après tant d’années à la rechercher, Jinx lui faisait enfin le plaisir de débarquer devant elle, en vie, indemne, et à la recherche de Sphères magiques. Vesa n’avait pas spécialement fait attention à ça. Pour elle, les Treize Sphères de l’Arc-En-Ciel étaient avant tout un conte, une légende folklorique sur laquelle elle attachait peu d’importance. Elle préférait se concentrer sur le concret, sur la défense de Stonehold, l’éradication de la Légion Noire… Et les retrouvailles avec sa sœur. Jinx était là, et Vesa en avait du mal à penser à quoi que ce soit d’autre, ce qui fit que, quand Jinx lui annonça qu’il était temps de se rapprocher de la Légion Noire, Vesa cligna des yeux, comme pour se rappeler qu’elle ne rêvait pas.

« Oui… Oui, Jinx, tu as raison… Mais… Nous risquer à deux contre la Légion Noire, ça me paraît… Présomptueux. »

De plus, et c’était un élément sur lequel elles n’avaient pas encore eu l’occasion de discuter…

« Comment est-ce qu’on a fait pour se retrouver ici ? Je veux dire… »

Vesa sortit de sous son armure son pendentif, un médaillon représentant le Soleil, avec un bout manquant, dans lequel s’incurvait la Lune. Jinx en avait aussi un, et, quand sa sœur le sortit, Vesa sentit effectivement son médaillon se mettre à vibrer et à trembler, émettant, autour de ses doigts, une lueur intensive.

« De la magie… »

Ensemble, les deux bouts formaient un médaillon complet. Le médaillon familial.

Mais Vesa n’aurait jamais cru que ce médaillon puisse être chargé de magie.

« Incroyable… J’ignore ce que ça veut dire, mais… Je suis sûre que c’est un signe ! Un signe qu’on ne doit effectivement plus se quitter, Jinx ! »

Un franc sourire vint éclairer les lèvres de la Paladine, qui reprit ensuite :

« Mais on devrait retrouver les autres, pour commencer… J’espère qu’il n’est rien arrivé de grave en notre absence. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Jinx
Humain(e)
-

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #27 le: Mars 23, 2016, 03:03:15 »

Si d’ordinaire Jinx aurait exécré un caractère aussi fleur bleu, là, il n’en était rien. Car il s’agissait de sa sœur, tout simplement. Et son trop-plein d’amour pour elle faisait qu’elle tolérait cela, et qu’elle ne lui en faisait nullement reproche. Vesa était visiblement dans tous ses états, tout comme Jinx d’ailleurs, mais elle le montrait clairement. La princesse des enfers, elle, se contenait un peu plus mais au fond, elle était aussi heureuse que sa sœur. Plus jamais elles n’allaient se séparer ! Plus jamais ! Jinx y tenait comme sa vie désormais, et rien ni personne n’allait se dresser devant cette décision. Quiconque voudra la séparer de sa sœur se verra attirer le courroux de Jinx en personne, qui n’hésitera pas à lâcher toute sa furie sur cette ou ces personnes.

En attendant, elle était là avec Vesa et se demandait bien où elles étaient. La Paladine finit par émettre une curieuse analyse, notamment sur le médaillon. Les yeux de Jinx s’en reportèrent dessus, et, quand Vesa sortit son médaillon elle en fit de même. Les deux pièces se mirent à trembler et une belle lueur s’en échappa. De la magie, effectivement ! Et la princesse des enfers ne pouvait qu’être d’accord sur le fait que c’était un signe, signifiant qu’elles ne devaient plus se séparer ! Un petit sourire orna les lèvres de Jinx, qui hocha de la tête quand la Paladine indique qu’il fallait retrouver les autres. Oui, les autres … Jinx pensa à son espèce d’armure intégré, sa copine et le guide. Ils avaient dû surement se foutre sur la gueule avec les copains de Vesa en attendant.

« Trouvons un point de vue plus dégagé, comme ça on pourra repérer les Tours ! » Déclara Jinx, en souriant à sa sœur. Puis, prise dans un élan d’affection, elle saisit sa main et la serra, croisant ses doigts dans les siens. « Et je tiens à ce qu’on ne se lâche pas … » Commenta-t-elle, resserrant un peu son emprise pour montrer à Vesa qu’elle ne comptait pas lui lâcher la main de tout le trajet. C’était certes un peu bête, mais Jinx tenait fortement à cela. C’était les petits gestes et signes qui faisaient les grandes choses. En désirant reprendre la route en tenant sa sœur par la main, c’était comme si elle affirmait haut et fort qu’elle ne comptait pas se séparer. C’était une évidence certes, mais tout de même. Ainsi donc, les deux sœurs, enfin réunies, prirent la route vers un endroit où elles auraient un point de vue plus dégagé.

Ce fut au bout d’un certain temps qu’elles y parvinrent, et Jinx s’empressa alors de grimper au-dessus d’un gros rocher, qui la plaçait donc en hauteur. Son regard scruta dans toute les directions le paysage, à la rechercher de deux tours. Elle finit par les trouver, non-loin. « Dans cette direction Vesa ! On n’a pas été téléportées très loin, tout compte fait. » Affirma-t-elle, redescendant de son rocher en souriant à la Paladine. Elle reprit en otage sa main et pointa la direction à prendre. Elles n’étaient qu’à une vingtaine de minutes des Tours Jumelles, et nul doute que leur retour en ces lieux allait être très … Mouvementé.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 91



Voir le profil
Fiche
« Répondre #28 le: Mars 24, 2016, 02:45:56 »

Cette rencontre était tout simplement incroyable, comme une sorte de doux rêve éveillé. Vesa avait tellement de choses à dire, tant d’informations à demander, qu’elle ne savait même plus par où commencer. D’où venait Jinx ? Comment avait-elle survécu dans les Enfers ? Où vivait-elle ? Que faisait-elle ? Comment la ramener ? Vesa avait tellement rêvé de cette rencontre qu’elle avait encore du mal à croire qu’elle venait effectivement d’avoir lieu sous son nez. Mais c’était pourtant bel et bien le cas. Jinx était là, et les deux femmes s’avancèrent ensemble le long de la forêt, jusqu’à rejoindre une petite butte, d’où elles purent voir, au loin, les Tours-Jumelles. Il y avait encore des questions en suspens, comme ce que Jinx faisait là, et pourquoi elle était en compagnie de démons.

« Allons-y ! »

Les questions viendraient plus tard. Pour l’heure, il fallait empêcher les autres de s’entretuer. Descendant de leur butte, les deux femmes s’avancèrent ensuite, à nouveau, le long des arbres, se rapprochant des deux tours... Quand Vesa posa soudain sa main sur l’épaule de Jinx.

« Attends... Il y a un truc qui n’est pas normal. »

Elle s’avança un peu, plus lentement, et se dissimula derrière un tronc d’arbre, à l’orée de la plaine qui entourait les Tours-Jumelles... Et constata alors que son appréhension était juste. Sa magie sacrée lui avait permis de sentir des traces... Et, alors qu’elle regardait le pont séparant les deux tours, elle vit plusieurs gobelins sortir de la grande tour, et serra les lèvres.

« Merde... La Légion Noire est passée par là. »

Est-ce qu’ils avaient capturé le reste des deux équipes ? Visiblement, la bataille semblait être terminée, et, après une concentration plus ample, Vesa ne sentit rien d’autre, en ces lieux, que des gobelins, qui surveillaient le fort. Pendant le temps où les deux femmes avaient été téléportées, la Légion Noire avait attaqué. Est-ce que tout cela était un complot de Jinx ? Est-ce que ce combat n’avait eu que pour but de servir de diversion pour permettre une attaque des Légionnaires ?

*Non, je me refuse à y croire !*

En tout cas, il allait falloir tuer des gobelins...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Jinx
Humain(e)
-

Messages: 24



Voir le profil
« Répondre #29 le: Décembre 10, 2016, 02:51:54 »

Les deux sœurs firent leur chemin jusqu’aux abords des Tours Jumelles. Autant dire que leur retour fut comme prévu assez mouvementé ; du moins il s’apprêtait à l’être. Alors qu’elles s’avançaient, Vesa posa sa main sur l’épaule de Jinx et lui fit signe de s’arrêter. La Princesse des enfers tourna sa tête et obtempéra, regardant la même chose que sa sœur regardait. S’avançant un peu, elles purent observer que le pont reliant la terre ferme et les tours était criblé de goblins, dont une bonne partie qui sortait de la tour. Cela ne voulait dire qu’une chose ; leurs compagnons respectifs avaient été attaqué durant leur absence. Pourtant elle fut courte … Jinx serra des dents, mais elle n’allait pas pleurer la perte de Modroth et des autres. Ce n’étaient que des pions, ils ne représentaient pas grand-chose à ses yeux.

Leur mort n’était pas ce qui inquiétait le plus Jinx. En revanche, le fait de savoir pourquoi la Légion Noire avait décidé d’attaquer à ce moment précis était plus intéressant. Un moment de réflexion et de silence plus tard, et l’évidence sauta aux yeux ; il allait falloir s’élancer dans le combat contre tous ces gobelins. En étaient-elles capables ? Bien entendu ! Jinx et Vesa formaient à présent un duo de choc. Même si, grâce à sa magie – noire – elle put ressentir l’état d’esprit de sa sœur. Et elle remarqua alors qu’une idée saugrenue lui avait traversé l’esprit. Jinx grimaça et fronça un peu des sourcils alors qu’elle se retourna vers sa sœur. « Avant que tu te poses la question, non, je n’y suis pour rien là-dedans. » Dit-elle avec un large sourire à pleine dents, comme si elle tentait de se faire passer pour un ange. Elle était tout sauf un ange, mais pour le coup, elle n’y était réellement pour rien.

Elle revint à la scène puis se leva, tendant sa main pour faire apparaître son épée au milieu de flammes et de fumée noire, rappelant autant les enfers que la magie noire. L’arme se matérialisa dans sa main, et elle fit quelques mouvements avec. « Je suis prête à en découdre Vesa. Ces gobelins ne me font pas peur, aussi nombreux soient-ils ! » Déclara-t-elle fièrement, regardant sa sœur avec un air complice. Son regard aux yeux rouges se voulait félin et malicieux, même en cette situation. Jinx se doutait que Vesa voyait d’un œil suspicieux le fait qu’elle use de magie noire, mais elle s’en amusait ! Nul doute que les longues explications qu’elles allaient se donner mutuellement allaient être très intéressantes. Mais pour l’heure, il fallait casser des dents de gobelins, et Jinx était totalement prête pour cela.

C’était dire, elle aurait pu faire apparaître son armure mais elle jugeait que face à de pareilles cibles, ce n’était même pas nécessaire.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox