banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Bitch [Rin Shibuya]  (Lu 3408 fois)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« le: Mai 31, 2015, 02:03:45 »

« Putain de merde, j’aurais pas dû lire ce blog... »

Rouspétant entre ses lèvres serrées, Clara était dans une fâcheuse posture. Elle qui allait rarement en cours avait choisi de s’y rendre, et avait rapidement déchanté. Elle était tombée sur un cours de mathématiques particulièrement barbant, et, tandis que Shii noircissait son cahier, et que Clara hésitait à l’embêter, par exemple en glissant discrètement une main sous sa jupe, elle avait fini par sortir une autre arme... Son iPhone. Elle était ensuite partie lire un blog que Clara avait récemment découvert, et qui s’était rapidement répandue dans sa classe, dans le manoir Warren... Mais aussi dans tout le lycée. Le blog de « Sakyu-chan », dans lequel elle racontait toutes ses frasques sexuelles à Seikusu, plus particulièrement au lycée Mishima, même si elle ne se refusait pas à agir en-dehors du lycée. « Sakyu-chan » s’était elle-même surnommée « Salope Officielle de Mishima », et allait jusqu’à pousser le vice en proposant à ses fans de voter pour des défis sexuels à tenter... Se masturber dans le métro, faire l’amour dans un espace public, se masturber devant un policier... La femme n’hésitait pas à se filmer, ce qui faisait que son visage était connu, ce qui ne semblait gêner personne. Ses podcasts étaient un peu comme un grand rendez-vous pour Mishima, et, en ce Mardi, Clara avait découvert que « Sakyu-chan » avait parlé de son WE, où elle avait été voir l’entraînement d’une équipe de soccer, et avait fini dans leurs vestiaires. Les lecteurs avaient droit à absolument tous les détails, et il fallait bien reconnaître que cette femme avait une belle plume. En lisant ce gang bang jouissif, Clara avait senti sa verge pointer, et avait filé aux toilettes à toute allure, se débrouillant pour que personne ne voit sa bosse proéminente.

Depuis quelques semaines, Mélinda Warren, sa Maîtresse depuis maintenant plus d’une année, lui avait confié une belle verge, faisant officiellement de Clara une Futanari, ce dont elle se servait pour baiser joyeusement avec ses amies du Harem, notamment avec Shii. Seulement voilà, elle ne contrôlait pas encore très bien ce truc, et était parfois soumise à ce qu’elle appelait iune « érection spontanée ». La jeune femme venait donc de se rendre dans les toilettes, et s’était assise dans une cabine, puis se masturbait énergiquement.

« Haaa... Bordel, Rin... Tout ça, c’est de ta faute, foutue salope... »

Yeux clos, Clara était dans son délire. On aurait pu ouvrir la porte qu’elle ne s’en rendrait pas compte, et, pour une fois, ce n’était pas à Shii qu’elle pensait en s’astiquant le poireau, mais à la belle Rin Shibuya. Elle l’imaginait danser sur elle, ou imaginait son visage recouvert du sperme de sportifs épuisés, tandis que ses cuisses étaient assises sur une grosse verge plantée dans son corps, et qu’elle nettoyait la queue de ces « Messieurs » avec une lueur espiègle dans le regard. Y penser était tellement bon... Tellement bon !

Et c’est dans ces circonstances qu’elle finit par jouir, balançant sa crème...

...Sur quelque chose.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 110


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mai 31, 2015, 03:48:15 »

Depuis quelques jours à présent, Rin avait droit à des cours privés avec une prof succube, pour apprendre à Maîtriser son corps correctement. Des exercices pratiques comme on pouvait les appeler. Principalement sur le vol et la découverte de ses pouvoirs à vrai dire, car en matière de sexe, elle était déjà bien expérimentée. Ou tout du moins, avec sa forme humaine. Ainsi, chaque fois qu'elle le pouvais, elle s’entraînait intensivement, avec la fille de sa prof et nouvelle camarade de jeux. Toutefois, Rin n'oubliait pas d’alimenter régulièrement son cher blog, sa petite fierté. Il n'était pas aisé de devenir une fille populaire au sein d'un lycée, surtout dans ce pays. Beaucoup travaillaient sur une image respectable et souvent inaccessible, sur laquelle les garçons fantasmaient... Rin elle, avait choisie l'exacte opposé, fidèle à sa nature profonde, en faisant en sorte de devenir la plus grande salope de Mishima. Pas une vulgaire salope qui passe sont temps à baiser à droite à gauche, comme un vulgaire sac à sperme, mais plutôt comme une salope qui baise à droite à gauche avec classe et en laissant un souvenir inoubliable à ses partenaires.

Ce n'était pas le bouche à oreille classique qui avait fait sa réputation, mais son blog. Lancé discrètement un an auparavant, les élèves l'avaient peu à peu découvert, jusqu'à ce qu'il soit devenu aussi populaire que les idoles japonaises elles-mêmes. Rin trouvait particulièrement excitant de se dire que nombres de garçon et de filles du lycée se masturbaient devant ses photos ou ses films amateurs. Ses partenaires, lorsqu'ils étaient cités sur le blog, se sentaient souvent fiers d'y figurer. C'était comme d'avoir couché avec une future star du porno, d'avoir personnellement participé à l'avancée de sa carrière, et beaucoup voulaient en profiter, avant qu'elle ne soit inaccessible. Pour tout avouer, c'était une idée secrète de la jeune succube, avoir une carrière sexuelle débridée et en faire régulièrement profiter les fan lors de conventions. Ce n'était pas du narcissisme, Rin voyait juste la vie comme un terrain de jeu, et si elle pouvait gagner sa vie en s'envoyant en l'air, c'était toujours bon à prendre. Puis vu sa nature, elle n'allait sans doute pas faire ça toute sa vie, les humains finiraient par se douter de quelque chose... au bout de quelques dizaines d'années.

En attendant, Rin lisait les commentaires de son dernier article sur son petit Weekend au stade, avec son gang-bang dans les vestiaires de l'équipe, sur laquelle la jeune succube avait jetée son dévolu. Elle avait été prise par pas moins de 11 mecs bien musclés comme il faut et dans de nombreuses positions. Et ces derniers n'avaient pas semblé le moins du monde gênés, d'enfoncer leur sexe imposant dans le corps d'une petite adolescente de 16 ans à peine durant plusieurs heures, et de la noyer sous leur semence épaisse. Un beau souvenir pour la lycéenne. Du coup, il y'avait maintenant de nombreux clubs sportif qui postaient pour en profiter eux aussi, et la petite succube s'en amusait.

Rengeant son portable dans la poche de sa veste, Rin se dirigea vers les toilettes mes plus proche pour se passer un peu d'eau sur le visage. Mine de rien, les cours de science, c'était pas vraiment son truc. Elle n'eu toutefois pas le temps d'approcher le robinet, car une vois s'éleva assez fort de l'une des cabines.

- Haaa... Bordel, Rin... Tout ça, c’est de ta faute, foutue salope...

Oh ? On parlait d'elle ? Vu le ton, cela ne pouvait être qu'une fille... Une élève qui se doigtait bien fort après son dernier article ? Dans un sens, c'était un peu le but, d'exciter les élèves, non ? Curieuse de voir à qui pouvait bien appartenir la voix, Rin s'approcha de la cabine... et constata que la porte était légèrement entrouverte. Oups ! Alors comme ça, l'envie était trop pressante, au point d'en oublier de verrouiller la porte ? Doucement, elle l'ouvrit... et découvrit encore mieux qu'une fille... Une futa bien membrée que se branlait nerveusement, portable à la main et yeux clos. Avec ses cuisses écartées, Rin avant également une belle vue sur sa vulve rose qui mouillait en même temps. D'humeur voyeuse, Rin entra dans la cabine et s'accroupie devant la futa, le regard fixé sur cette belle verge, tout en se pénétrant avec ses doigts, son jus intime s’égouttant bien vite sur le carrelage, à moins de 5cm de sa chatte.

Finalement, la futa se mit à jouir, et Rin se prit quelques jets de semence épaisse sur le visage, ayant tout juste le temps d'ouvrir la bouche en sortant la langue, et de récupérer quelque jets de la délicieuse crème. Profitant que sa camarade reprenne son souffle, Rin se rapprocha et, espiègle, lécha son gland du bout de la langue, en attrapant son sexe fièrement dressé.

- On dirais que je te fais pas mal d'effet ma belle... Hi hi ♥

Les yeux rieurs fixés sur le visage de la belle futa, qui devait sans doute se demander si elle rêvait ou si c'était bien réel, Rin avait le visage penché, léchant la verge sur toute la hampe et la faisant luire de sa salive, dans des bruits humides et pervers, tout en la branlant doucement.

- Mais c'est mieux de prendre du plaisir avec quelqu'un, tu crois pas ?

Et, sans plus de cérémonie, engloutis la belle bite bien au fond de sa bouche, se mettant à la sucer en gémissant sensuellement.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #2 le: Juin 06, 2015, 08:10:21 »

Clara ne vit même pas Rin entrer... Elle ne s’était pas attendue à tant d’effets secondaires quand Mélinda l’avait « membré ». Elle n’avait alors eu qu’une idée purement virtuelle du plaisir masculin, et, maintenant qu’elle y avait droit, elle se rendait compte à quel point... C’était intense. Quand la pulsion venait en vous, on ne pouvait rien faire, et, quand la queue était tendue, le plaisir ressenti était très intense, très... Très monopolisateur, beaucoup plus qu’avec une vulve. Son sexe lui faisait atrocement mal, et elle ne pouvait s’empêcher de se masturber. Manquant encore d’expérience dans ce domaine, Clara s’absorbait donc dans des pensées terriblement perverses et jouissives, jusqu’à balancer sa crème... Et ce fut à ce moment-là qu’elle réalisa qu’elle n’était pas seule, et qu’il y avait donc quelqu’un... Qui était contre son sexe. Clara bondit sur place, en écarquillant les yeux, et passa sa main sur son visage, s’essuyant les yeux, croyant avoir une hallucination.

Mais non, c’était bien elle, qui se trouvait juste devant son nez...

*Rin ?!*

Clara avait de grands yeux ronds, ce que Rin, bien évidemment, nota:

« On dirait que je te fais pas mal d'effet ma belle... Hi hi »

Co-Comment est-ce qu’elle le savait ?! Est-ce qu’elle avait lu dans son esprit ? Clara était bien incapable de se rappeler qu’elle avait susurré son nom... Mais, ce qu’elle savait, c’est que son érection était toujours là, bien tendu, ce que Rin vit. Elle léchait tendrement son sexe, légèrement trempé, et, alors que Clara remuait les lèvres, la femme alla prendre son membre légèrement tendu en bouche, lui rendant bien rapidement ses lettres de noblesse.

« Mais c'est mieux de prendre du plaisir avec quelqu'un, tu crois pas ? » avait-elle dit.

Clara était entièrement d’accord, mais, avec Shii en train d’étudier... Elle s’était initialement dit qu’elle attendrait la fin du cours avant de la baiser, mais les maths avaient eu raison d’elle. Rin opta pour une fellation, et, alors que les deux femmes se connaissaient depuis moins d’une minute, la main de la lycéenne alla se crisper sur les beaux cheveux de la femme, et elle veilla à écarter davantage ses jambes, afin de faciliter la succion de cette femme... Rin méritait décidemment très bien son surnom de « Reine des Salopes ».

Peu à peu, ses mains vinrent se crisper sur les cheveux de la femme, et elle accompagna ainsi les mouvements de sa tête, en se dandinant sur place, son sexe venant à grossir et à enfler, s’enfonçant dans la bouche de la femme.

« Oh ouais... Haaaa, puutaaainnn !! Ce que c’est bon, haaaannn... Encore, ma belle... Hmmm... Ouuuiii, Riiinnnn !! »

Et ça y est, la machine était repartie...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 110


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Juillet 01, 2015, 01:26:21 »

Rin suçais donc cette délicieuse queue, et ce d'autant plus qu'elle n'avais pas l'habitude de sucer des futanari, autre que celles de sa nouvelle famille, quoi que les leurs apparaissaient par magie, ce qui n'était probablement pas le cas de celle-ci. La petite succube ne connaissait pas encore cette fille et ne savais rien d'elle, hormis qu'elle avait une grosse envie de la baiser, et il était donc normal qu'elle accède à sa requête. Avec une lenteur exaspérante, Rin débuta donc sa lente fellation en gémissant longuement, aspirant ce sexe palpitant dans sa bouche pour la ressortir, brillante de salive et recommencer, sa langue tournant autour du gland, le léchant avec gourmandise. Plusieurs minutes passèrent ainsi, durant lesquelles elle mit sont amante au supplice, avant de commencer à accélérer le mouvement. Ses vas et viens se firent de plus en plus vifs, sa langue plus sauvage et, peu à peu, la suça comme une affamée, la queue tapant bien au fond de sa gorge, y restant parfois plusieurs secondes, pour mieux recommencer avec un surplus de salive.

Dans le même temps, ses doigts se firent taquins sur sa fente intime. Si au début Rin se contentait de lentes et délicates caresses sur son clitoris, elle la doigtait à présent rapidement, avec deux doigts d'abords, puis trois. Elle élargissait peu à peu sa chatte, afin de pouvoir y entrer sa main dans son intégralité et ainsi la fister. Bien que le terme faisait toujours peur au début, les filles qui subissaient ce traitement finissaient toujours par en redemander. Après tout, c'était comme de se prendre un gros membre. D'ailleurs, la succube se débrouillait si bien, que son poing fini par entrer en elle, l'avant bras recouvert de mouille, alors que de longs filets de salive rattachaient ses lèvres à la queue dur comme le roc.

Il ne fallut guère attendre très longtemps, avant que son amante n'atteigne l'orgasme, l'aspergeant de mouille et de foutre chaud. Rin s’abreuva ainsi du délicieux nectar blanc, des bruits de déglutitions résonant dans la cabine, preuve que Rin avalait ce sperme comme une bien heureuse. L'autre lycéenne semblait elle même transportée sur quelques nuages roses, mais Rin la rappela bien vite à la réalité lorsque, après s'être redressée - et avoir retirée son bras de son intimité - l'embrassa goulûment en partageant avec elle le reste de foutre, qu'elle avait conservée en bouche. Elle se retourna ensuite, contre la porte, et retira sa jupe, suivie de son petit bas de bikini, presque trop petit pour une fille de son âge. La succube remua ensuite son petit cul, avec un air aguicheur.

- Dis... Quel nom je dois prononcer, pendant que tu me tringlera bien comme il faut ? ♥
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #4 le: Juillet 03, 2015, 01:58:37 »

Si Clara s’était au début agrippée aux cheveux de Rin, quand cette dernière entreprit de mélanger la fellation à un doigtage intense, Clara retira ses mains, et s’appuya contre les murs, en couinant et en gémissant. Elle se voyait comme une lycéenne sexuellement endurante, mais, à force d’aller au harem, elle avait bien vu toute la différence qu’il y avait entre elle et les autres femmes du harem. Le modèle de Clara au sein du harem était une sportive aux cheveux roses, une femme musclée et très belle répondant au doux nom d’Ayumi. Ayumi était une sportive endurante, une solide Futanari qui pouvait baiser pendant des heures, et qui avait une passion forte pour la sodomie. Elle avait sodomisé Clara tout en la masturbant, et Clara avait fini en larmes, étalée sur le sol, avec le cul en chou-fleur. Et là, Clara avait le sentiment d’avoir une autre Ayumi, plus douce, plus sensuelle, mais tout aussi énergique, et tout aussi épuisante. Elle suçait la jeune femme avec énergie, et ses doigts, eux, continuaient à s’enfoncer en elle, toujours plus profondément, écartant ses lèvres intimes, jusqu’à ce que Rin puisse glisser sa main à l’intérieur.

« HAAAAAAAAAAAAA... HHHHAAAAAAAANNNNNN... !! »

Clara remuait sur la cuvette des WC, en sentant tout son corps se tendre. Elle s’agrippa sur la barre d’appui à droite, sa main gauche s’agrippant au rouleau de PQ. Elle tira sur ce dernier, et le rouleau déferla sur le sol. C’était un fisting... Clara le savait, car elle en avait déjà fait sur la belle Shii, en l’attachant au lit, et en remuant ainsi sa main en elle. Un truc irrésistible, mais très douloureux, qui tenait compte de l’élasticité du corps, notamment de cette partie-ci du corps humain. C’était ce que Rin était en train de lui faire subir, avec un talent inimitable.

De cette manière, Rin conduisit Clara à un double orgasme, à une explosion de plaisir, masculin et féminin. Le plaisir jaillit dans tous les sens, et elle bondit sur la cuve des toilettes, restant patraque, le bassin déchiré, et la queue soulagée. La souffrance qui s’échappait d’une queue en érection avait quelque chose de terrible, et, à chaque fois que Clara la ressentait, elle se demandait sincèrement comment Mélinda pouvait faire pour rester ainsi calme, quand sa verge était dressée, mais qu’elle arrivait quand même à tenir le choc, et à se moquer des autres, à jouer avec leur propre frustration. Une telle concentration forçait le respect, et montrait bien tout le potentiel de sa Maîtresse.

« Haaaa... »

Clara avait généreusement joui, mais, à voir la lueur dans les yeux de Rin, elle n’avait pas envie de s’arrêter là. La respiration de la lycéenne était lourde et profonde. Elle ne s’attendait pas à un tel exercice, elle ne s’attendait pas à devoir en faire autant auprès de cette femme. Rin avait la bouche pleine, et Clara revint à elle quand elle se lova contre elle, et l’embrassa, le goût de son sperme filant dans sa bouche. Fort heureusement, Clara était habituée à ce goût poisseux, et elle soupira, en papillonnant des yeux. Chaque sifflement du vent sur son sexe la faisait trembler, car... Et bien, on l’avait fisté. Fisté ! La vache !

Ce baiser eut pour effet d’amener la verge de Clara à se redresser. De fait, son érection n’était pas terminée, car elle n’était pas encore habituée au plaisir masculin, et avait donc tendance à jouir vite. Le baiser se rompit donc, et Clara se redressa un peu, puis s’humecta les lèvres en voyant Rin se retourner, et commencer à se déshabiller, ôtant sa jupe et sa culotte, exhibant ses fesses en se tournant... La simple vue de ce petit cul dressa encore la verge de Clara, qui vint caresser son sexe, pressant ses doigts dessus en soupirant devant la douleur qui jaillissait dans son corps.

« Dis... Quel nom je dois prononcer, pendant que tu me tringleras bien comme il faut ? »

La lycéenne sourit, et se redressa, puis s’approcha, et posa chacune de ses mains sur les fesses de Rin... Puis en gifla une, tout en approchant sa bouche de son cou. Son chibre en profita pour s’enfoncer contre ses fesses, glissant dessus, et elle murmura dans le creux de son oreille :

« Clara... Et tu peux être sûre que je ne vais pas te rater, salope, vu la manière dont tu m’as défoncé... »

Ça, pour la tringler... ! Clara avait une belle queue, et elle s’écarta un peu... Puis écarta les fesses de la femme, restant debout. Elle approcha sa queue de sa rondelle, et heurta cette dernière. Son plan était de la baiser en mode « Violeur », contre la porte de la cabine. Cette femme était solide, et Clara savait qu’elle pourrait l’endurer sans problème. Elle la prit donc contre la porte, posant une main sur sa nuque, et rentra en elle, en grognant de plaisir, enfonçant sa verge contre son cul.

« HAAAAAAAAAAA... !! »

Et c’est parti !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 110


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Mai 16, 2016, 11:03:43 »

Clara, puisque tel était son nom, décida donc de la sodomiser, agrippant son petit cul ferme avant de pénétrer sa rondelle, tandis que la succube elle, était appuyée contre la porte. Dès la pénétration, elle sentit l'épais membre entrer profondément en elle, glissant aisément et élargir son colon, la faisant gémir de plaisir. La lycéenne fit de lents vas et viens un début, avant de la tringler plus vite et plus fort, une fois bien habituée à son cul. Rin ne pût que gémir plus fort, soupirer et couiner comme une vraie salope, la bouche légèrement ouverte, le bout de la langue à peine sortie, salivant doucement sur le carrelage de la cabine, tandis que le sexe labourant son cul produisait des bruits des bruits de succion, des appel d'air pervers et lubriques résonant en échos dans les WC.

- Haaaaan... Vas-y.... Plus fort... Haaaan.... Baise moi plus fooooort !

Le plaisir était intense, la succube prenait un pied d'enfer avec cette futanari. Elle restait toutefois plus endurante que son amante et il faudra bien du temps et des efforts à cette dernière pour la faire jouir. Heureusement pour elle, Rin finit par amener une main vers son intimités humide de mouille pour commencer à se doigter rapidement, sans complexe, les bruits produit par son coquillage s'ajoutant bien vite à la sodomie.

- Haaaaa.... Haaaaa.... Putain, ta bite est trop bonne Clara...

Elle entendit la sonnerie du lycée, singe de la reprise des cours, mais aucune des deux ni réagit. Cette partie de sexe était beaucoup trop plaisante pour s'arrêter tout de suite, et Rin attendit qu'il n'y ait plus de bruit provenant des couloirs pour crier plus librement, ses cris résonant dans toutes les toilettes. Cela attirera sans doute une ou deux curieuses, mais ce sera tout autant intéressant.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #6 le: Mai 16, 2016, 01:12:37 »

Depuis que Clara était devenue, grâce à sa Maîtresse, une hermaphrodite, elle utilisait fréquemment son nouvel appendice. La jeune femme était déjà une amante endurcie, mais, maintenant qu’elle avait une queue, elle ressemblait un peu à une autre esclave de sa Maîtresse, Ayumi, une femme musclée, une sportive qui adorait le sexe forcé. Clara sodomisait fréquemment ses copines, adorant les prendre en levrette. Ici, elle couchait avec une inconnue, une fille dont elle avait lu (et vu) les exploits sur son blog perso’. Rin Shibuya était une femme qui ne voulait surtout pas qu’on la prenne pour une sainte. La traiter de « salope », c’était la complimenter, et la sodomiser dans les toilettes, c’était l’honorer.

« Hmmm… T’as… T’as un de ces culs, ma chérie… !! »

Elle la prenait dans les toilettes, sentant une force incroyable s’emparer d’elle au fur et à mesure qu’elle la sodomisait. Sa température corporelle croissait à toute allure, et elle multipliait les coups de reins, grognant et soupirant, ses mains se déplaçant peu à peu le long du corps de la femme, pour venir se crisper sur sa poitrine. Tandis que la sonnerie résonnait pour appeler les élèves à rejoindre leurs salles respectives, Clara, elle, continuait les bourrades dans le délicieux cul de Rin.

Rin se mit alors à hurler, et la porte de la cabine finit par s’ouvrir, ses cris se répercutant ainsi dans le couloir. Grognant et soupirant, Clara était comme lancée dans une tornade rose de sexe et de luxure, une vague impossible à réfréner. Le désir éclatait en elle à toute allure, et elle finit par s’appuyer sur les seins de Rin, et la redressa.

L’une de ses mains vint la soutenir à hauteur de son bassin, et les seins de Clara heurtèrent le dos de la femme. Elle alla mordiller son cou, faisant un délicieux suçon dessus, et multiplia ensuite les coups de reins, tapant dans le cul de la belle lycéenne.

« Hnnnnnnnnnnnnn… !! »

Que des gens viennent ou pas, ça ne dérangerait pas outré mesure Clara… Tant qu’elle pouvait continuer à enculer cette femme.

« Oh putain, hmmm… T’as un de ces culs, ma salope, haaaa… !! PUUUTAIN-OUUUAAAIISS !! »

Que demander de plus ? Là, en ce moment, elle était la femme la plus heureuse du monde.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 110


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mai 16, 2016, 02:30:44 »

Rin savait, selon les manga et les rumeurs, mais aussi par expérience, que les Futanari étaient des femmes particulièrement vives et endurantes, qui pouvaient longuement baiser avant d'avoir un orgasme. Mais lorsque celui-ci arrivait, il était généralement intense et violent. De par sa nature de succube, Rin l'était tout autant. La question n'était donc pas de savoir si elles allaient jouir, mais plutôt combien de temps il faudrait avant que l'une des deux lycéennes de cède sous l'intensité du plaisir. Tandis que Clara l'enculait de plus en plus violemment, la porte de la cabine s'ouvrit et Rin, perdant l'équilibre, se retrouva à quatre pattes sur le carrelage, devant les lavabos, criant et gémissant fortement.

Elle accompagnait les coups de hanches de son amante par des mouvements du bassin, cambrée de façon à pouvoir la regarder de façon lubrique, pendant que ses mains palpaient sa poitrine, la malaxaient et jouaient avec ses tétons de plus en plus durs, toujours plus excitée mais encore très loin de la libération. Rin profita de sa position pour finir de retirer son haut, finissant nue au milieu des toilettes, totalement exposée.

- Haaaaa..... Haaaaaa..... Haaaaaa.... Bordel, c'est trop booooooon !!!

Rin fini par tendre son bras derrière elle, puis le second, afin que Clara puisse la labourer bien fort en la tenant par les avant-bras. La maintenant ainsi au dessus du sol sans appuis. La succube se fit ainsi sauter durant de bien longues minutes, une flaque de mouille se formant doucement sous leurs corps en chaleur. Rin fini par sentir une aura particulière se rapprocher. Ni humaine et encore moins celle d'une succube. Une créature qui lui était encore inconnue, mais qu'elle ne tardera pas à rencontrer, car celle-ci se dirigeait tout droit vers les toilettes, sans doute attirée par les cris. Et, au bout d'une poignée de secondes, la porte finit par s'ouvrir sur le couloir... Et sur une autre fille... Une fille qui dégageait une aura ancienne, bien qu'elle était moins ancienne que celle de Tessia.

- Haaaa.... Haaaaa.... Salut toi.... Tu veux nous rejoindre ? Haaaa..... Haaaaa.... C'est qu'on s'amuse bien !
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #8 le: Mai 16, 2016, 03:59:56 »

Clara se lâchait. Après tout, elle couchait avec une succube, et, pour toutes les fois où elle avait couché avec Edessa, elle savait qu’une succube, sous l’effet du plaisir sexuel, dégageait une aura de luxure qui vous influençait, et vous rendait plus hargneux, plus endurants… Autant dire que, chez les esclaves de Mélinda, soit des personnes qui, sauf quelques exceptions, étaient de grandes perverses, ce genre de sorts marchait très bien. Clara en faisait en ce moment les frais, maintenant Rin en hauteur, tout en continuant à lui bourrer le cul, faisant preuve d’une énergie incroyable. Se rendant sur Terra, elle couchait de plus en plus avec des démons, et elle avait pour habitude de se muscler, de s’entraîner, afin de garder la forme, mais aussi pour pouvoir faire ce genre de figures acrobatiques. La porte de la cabine ouverte, les cris de Rin résonnaient dans les toilettes, tandis que Clara, toujours aussi énergique, la bourrait encore.

Des bruits de pas se firent alors entendre, et la porte s’ouvrit, puis une silhouette approcha. La femme portait un uniforme scolaire, de longs cheveux bouclés, et de magnifiques yeux verts. Elle se mit contre le lavabo, et resta silencieuse, avant de sourire quand, la regardant, Rin l’invita à participer.

« Et moi qui m’inquiétais pour toi, Clara…
 -  Hhmmmm… Ah oui… ? Haaaa… Pas… Hummm… Pas de panique, je… J’étais juste en train de bourrer le cul de… Haaaaann… De ce… Cette… Pe-petite… Pute !
 -  Je vois ça… »

Souriant lentement, Mélinda les laissait faire. Naturellement, elle avait senti le sang très particulier de cette femme, et, même si elle ne le montrait pas, elle essayait encore de comprendre par quel miracle Clara se retrouvait à sodomiser une succube dans les toilettes de Mishima. De plus, et de manière très énigmatique, elle sentait une sorte de… De familiarité sanguine chez cette femme. Mélinda reconnaissait le sang de Tessia, cette femme-succube qui était venue à son manoir il y a quelques jours, pour une soirée particulièrement chaude, en compagnie d’Alice et de plusieurs de ses esclaves.

Elle était en train d’inhaler les pulsions sexuelles s’échappant du corps de Rin, et un sourire vint se dessiner sur ses lèvres.

« Hhmm… J’ignore qui tu es, ma chérie, mais… Je t’aime déjà… »

Mélinda défit rapidement ses vêtements, et, tout en se déshabillant, usa également de ses propres pouvoirs, et un phallus vint se dresser sur son bassin. S’approchant rapidement de Rin, elle profita du fait que Clara l’ait remise à quatre pattes, pour la prendre en levrette, pour enfoncer sa queue dans sa bouche. Relativement molle, l’énergie sexuelle de Rin eut pour effet de la durcir et de la faire grossir en quelques secondes, et son membre s’enfonça en elle.

« Haaaa… Huumm… »

Ses mains se crispèrent sur les cheveux de cette femme, et, tandis qu’elle commençait à remuer en elle, elle sentit cette familiarité s’accroître encore.

Cette fille était définitivement liée à Tessia. Une fille ? Une sœur ? Avec les démons, le doute était toujours permis…

*Quoi qu’il en soit, si elle est aussi insatiable que Tessia… Ça promet !*
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 110


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Mai 16, 2016, 04:44:11 »

La nouvelle venue vint finalement les observer avec un sourire, appuyée contre un lavabo, observant les deux lycéenne s'amuser joyeusement à même le sol, avant finalement se déshabiller et les rejoindre. Visiblement, elle connaissait Clara, et s'avéra elle aussi être une futanari. Rin se retrouva ainsi rapidement avec deux membres fermement empalés en elle, un au plus profond de son fondement, et l'autre qui s'insinua entre ses lèves, s'enfonçant dans sa petite bouche humide et gourmande, qui engloutit le sexe jusqu'à la garde, avant d'aller et venir rapidement dessus en agitant sa langue mutine sur la solide hampe de chair, s'attardant longuement sur le gland.

Rin sentit que cette fille n'était effectivement ni humaine, ni démoniaque. Encore très inculte sur le monde de Terra, elle parvint toutefois à ressentir chez elle une certaine aura de luxure et de sensualité. Couinant de plaisir sur la virilité de cette fille, la succube la prit bien vite en gorge profonde, se régalant de cette belle bite épaisse, tandis que Clara, visiblement, se mît à lui labourer le cul plus vite encore. Se caresser l'intimité se révéla particulièrement ardu dans cette situation, mais elle continua malgré tout de faire aller et venir ses doigts en elle, dans des bruits de succions pervers.

Difficile de conserver la notion du temps dans cette situation. Rin se faisait prendre par deux filles très endurantes, et personne n'eu d'orgasme durant la demi-heure qui suivit. Les filles avaient toutefois changèes de position entre temps et la nouvelle dont Rin ne connaissait toujours pas l'identité — execpté le "Maîtresse" utilisé par Clara pour la désigner — la prenait désormais par derrière, en cheval inversé, pendant que Clara s'enfonçait dans son intimité débordant de mouille, en missionnaire. Elle et Rin se laissaient complètement aller, gémissant relativement fort, s'embrassant parfois langoureusement, passionnément, tandis qu'elles se campronaient chacune a la poitrine de l'autre. Rin et ses amantes étaient en sueur mais encore loin d'abandonner cette intense partie de sexe.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #10 le: Mai 16, 2016, 10:30:29 »

Mélinda ignorait qui était cette femme, mais, plus elles faisaient l’amour, et plus elle prit conscience qu’elle était, très clairement, une succube. L’énergie naturelle dont l’amie de Clara faisait preuve était admirable, et Mélinda, emportée dans cet élan, ne se présenta même pas. D’un autre côté, avec une succube, faire l’amour était la meilleure manière de se présenter. Elle laissa donc Rin sucer sa queue pendant quelques minutes, de manière à ce qu’elle soit bien dure, puis elle se retira. Clara acheva de se déshabiller, tout comme Rin, et les femmes finirent en collants, ces derniers étant les plus ennuyeux à retirer, avec Mélinda dessous, et Clara dessus.

« Viens, ma chérie... » susurra-t-elle.

La vampire avait, comme d’habitude, fait l’amour ce matin en se réveillant. Elle avait dormi, là encore comme d’habitude, avec trois femmes dans son lit, et avait pénétré celle qui lui servait de coussin. Pour autant, malgré ça, elle se sentait comme une affamée. C’était là le terrible pouvoir des succubes, pouvoir que cette femme semblait utiliser, consciemment ou non.

Rin se trouvait ainsi prise en sandwich pendant de nombreuses minutes, Mélinda caressant et griffant ses hanches, avant de crisper ses doigts sur ses seins, ces derniers se retrouvant coincés entre les deux poitrines qui se frottaient ensemble. Les têtes des femmes dépassaient de la cabine, et elles continuaient à se pénétrer ensemble, soupirant et hurlant.

« Hhhmmmmm... !!
 -  Haaaaaaaaaaaaaa... !! »

Mélinda et Clara la pénétraient ensemble, et c’était surtout Clara qui, du fait de sa position, rythmait leurs ébats. Elle s’enfonçait joyeusement dans l’intimité de Rin, trouvant cette partenaire absolument magnifique. Oh oui, il n’y avait pas à en douter, Rin était définitivement à la hauteur de sa réputation.

Les minutes défilèrent donc, jusqu’à ce que le corps de la succube se retrouve remplie de sperme par les orifices.

« Hmmmm... !! »

Mélinda soupirait de plaisir, puis se redressa, et emmena Rin avec elle. Ce fut à ce moment qu’elle remarqua que cette femme avait les mêmes yeux verts qu’elle, ce qui ne manqua pas de la faire sourire, formant comme une curieuse coïncidence.

« Tu veux me faire plaisir, ma chérie ? » demanda-t-elle en lui caressant une joue. Enfile ça... »

La vampire avait amené avec elle son « sac de cours », sac qui comprenait de tout, sauf des cours. Elle sortit deux longs gants blancs, qui arrivaient à hauteur des épaules, et laissa Rin les enfiler. Clara, elle, n’étant qu’une humaine, était un peu plus fatiguée que Mélinda, et se contenta, pour l’heure, de sortir son téléphone portable, un Samsung Galaxy S7 Edge, qui permettait de tourner des vidéos en format « ultra-HD ». Elle sourit donc, et s’empressa de les filmer.

Mélinda, de son côté, se mordilla les lèvres quand Rin enfila ses gants, puis s’empressa de retourner enfouir sa queue en elle, en la plaquant contre le mur. Son sexe s’enfonça dans sa chatte, débordante de mouille et de foutre, et elle gémit de plaisir, venant embrasser goulûment ses lèvres, les mordillant, tout en serrant son corps contre le sien, et en continuant à la prendre. En effet, outre être une vampire, Mélinda avait une endurance sexuelle particulièrement exceptionnelle, fruit de son amitié avec des succubes et avec des prêtresses de Lust.

Autant dire que cette séance de sexe dans les toilettes risquait encore de durer un bon moment...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 110


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mai 17, 2016, 12:44:01 »

Ses deux amantes remuaient chacune en elle, à un rythme effréné et simultané, jusqu'à ce se qu'elles larguent finalement un flot de semence chaude et épaisse dans chacun de ses orifices, la faisant ainsi longuement gémir de plaisir, le sperme faisant légèrement gonfler son ventre. Finalement, elles se retirèrent de son corps dans d'épais bruits de ventouse et un peu de semence s'échappa, que Rin récupéra bien vite sur ses doigts, les amenant ensuite à sa bouche et passer sensuellement sa langue entre ceux-ci, fixant d'un air à la fois innocent et gourmand le téléphone que Clara avant sortie de ses affaires, passant quelques secondes ainsi, jusqu'à entendre Mélinda l'interpeller et lui caresser la joue, en l'entraînant un peu à l'écart.

- Tu veux me faire plaisir, ma chérie ? Enfile ça...

La jeune succube baissa les yeux et vit Mélinda lui tendre des gants blanc. Des gants semblable à du latex, qui ressemblaient beaucoup à ses bas également blanc, dans la même matière. Aussi eu t-elle l'idée de mélanger les deux ensembles.

- Attend un instant ma belle, tu vas aimer le résultat ~

Rin retourna vers ses affaires et sortit de son sac ses longs bas blanc en latex, qui remontaient jusqu'à mi cuisse et munis de tallons. Ces dernier claquèrent sur le carrelage une fois qu'elle les eu enfilées. Elle enfila ensuite les longs gants assortient que Mélinda lui avait passée et admira le résultat dans le miroir au dessus des lavabos, appréciant le résultat, qui lui plaisait énormément. Elle ressemblait à une vraie pute de luxe avec cet accoutrement. Se déplaçant hors de la cabine, Rin se pencha en avant en s'accrochant au rebord de l'un des lavabos et se cambra délicieusement, les cuisses écartées, écartant ses lèvres intimes avec les doigts d'une main libre, qui laissa couler de longs cillements de sperme vers le sol, fixant les deux filles d'un air langoureux et lubrique.

- Haaaaaaa.... Ma chatte se sent si seule sans bite pour la combler.... Et si tu venait mettre la tienne bien au chaud à l'intérieur ?~

Rin n'eu pas à attendre bien longtemps avant de sentir le sexe de Mélinda s'insinuer de nouveau profondément en elle, dans un bruits des plus pervers, lui ramonant bien vite son trou à bite. La succube gémit et soupira de plaisir, faisant vibrer sa délictueuse voix cristalline dans la pièces et faisant gigoter ses seins d'avant en arrière par la même occasion.

- Haaaa... Haaaaa... Oui.... Ouiiiiiii.... Haaaa.... Plus fooooort.... Haaaa !!

Elle tourna la tête vers Clara qui ne ratait pas une miette du spectacle avec son appareil, et fit un forme de V avec ses doigts en regardant celui-ci, affichant un sourire sur son visage rouge de plaisir lubrique. Et dire qu'elle n'avait toujours pas eu d'orgasme...
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #12 le: Mai 17, 2016, 01:48:02 »

Oui, Mélinda aimait déjà beaucoup cette femme. Il fallait bien l’admettre, Mishima était un  lycée exceptionnel. Elle avait beau y être depuis des années, elle continuait encore à en être surprise, en croisant des personnes inattendues. Cette Rin était typiquement ça. Mélinda s’enfonça en elle, et sut rapidement que son con était l’un des plus merveilleux qui soit. Coucher avec elle lui rappelait énormément ses multiples séances de sexe avec Edessa, sa succube. Une femme pleine de vigueur, pleine d’énergie, insatiable, nymphomane irrésistible, impossible à calmer, tant le désir était fort en elle. La belle Rin avait choisi d’enfiler des collant sen latex agrémentées de talons aiguilles, lui donnant l’air d’une magnifique pute de luxe, et, tandis que la vampire la pénétrait, Rin brandit à Clara le « V » de la victoire, faisant sourire la jeune fille.

« Ouais, excellent !
 -  Hhhmmm... Haaaa... !! »

Très naturellement, Clara zooma un peu sur le cul de sa Maîtresse, puis se déplaça un peu, revenant sur un plan plus élargi. Elle se mit sur le côté, filmant les deux femmes de flanc. Le spectacle était vraiment magnifique. On voyait Mélinda s’enfoncer dans le corps somptueux de Rin, filant d’avant en arrière, léchant et mordillant son cou, mains posées sur ses côtes, la pénétrant joyeusement contre le mur, avec toute sa force et sa rage. Les deux beautés soupiraient et couinaient ensemble, et Mélinda, elle, était bien décidée à faire jouir Rin... Car, effectivement, elle avait senti l’absence d’orgasme de cette dernière, grâce à son sixième sens vampirique.

Elle redoublait donc d’effort et d’ardeur pour amener son amante vers le plaisir suprême, au nirvana. Rin était vraiment magnifique, avec ses jambes remuant dans tous les sens, pour venir ensuite se crisper autour des hanches de la femme.

« Woow, vous êtes vraiment super sexy, toutes les deux... C’est à croire que vous étiez faites pour vous rencontrer ! »

Mélinda grognait et soupirait, multipliant les coups de reins, sa queue se durcissant à chaque fois un peu plus. Elle griffait le dos de Rin, l’embrassant régulièrement en enfonçant sa langue dans sa bouche, glissant sa main dans ses cheveux. Elle la déplaça ensuite, et la prit contre le lavabo, avant de la retourner. Une main se crispa sur ses cheveux, tirant la tête de Rin en arrière, et elle la prit comme ça, les deux femmes pouvant ainsi s’observer dans le miroir.

« Haaaa... Hmmmm... Tuu... Tu vas jouir, ma s-salope, haaaa... !! »

Le corps de Rin filait d’avant en arrière et, plus le temps passait, et plus les coups de reins de Mélinda gagnaient en force et en intensité. La tenant par les cheveux, Mélinda se mit à gifler son petit cul, donnant de multiples coups, qui résonnaient dans la pièce, rythmant leurs hurlements et leurs ébats.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 110


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Mai 17, 2016, 06:52:45 »

Lorsque Mélinda la prenait en solitaire, l'acte sexuel devenait du même coup bien plus sauvage et intense qu'avec deux partenaires. Son amante n'y alla pas de main morte et Rin pu sentir toute la puissance des coups en elle, le sexe de Mélinda fillant d'avant en arrière dans de grandes amplitudes, s'enfonçant jusqu'à la garde et déclanchant dans son intimité de grandes vagues de plaisir, si intense que la succube en tremblait sur place. Mais malgré ses couinements et ses gémissements, la jeune fille tint bon, crispée sur le lavabo, tête en arrière.

- Haaaa... Hmmmm... Tuu... Tu vas jouir, ma s-salope, haaaa... !!

- Alors met y... Haaaaaa.... Plus d'entrain.... Haaaaa.... Haaaaaa....


Elles restèrent encore un moment dans cette position, face au miroir, avant que les deux amantes n'en change encore. Rin, toujours face au miroir, se retrouva accroupie, les pieds sur le rebord du lavabo, les cuisses écartées, sa vulve bien visible dans le fefflet, tandis que Mélinda l'enculait bien fort, s'enfonçant puissamment au fond de son cul, tout en farfouillant sa grotte intime, les doigts de son amante plongeant dans son intimité, la farfouillant. Rin avant la tête penchée en arrière, en appuis sur l'épaule de Mélinda, ses doux gémissements aterissant directement dans le creux de son oreille, et malaxait ses seins, tirant et pinçant ses tétons.

- Haaaa.... Haaaaaaaa.... Je le seeeeeens.... Haaaa.... Hmmmmmm.... Ton gros piston va me faire gicleeeeeeeeer.... Haaaaaaaa.... Plus... Plus viiiiiite... Haaaaaaaaaa.... Haaaaaaaaaa... Ouiiiiiiii.... OUIIIIIIIIII !!!! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

La jeune succube fut prise de violents spasmes de plaisir et, enfin, expulsa hors de sa minette de puissants jets de mouille qui s'envolèrent vers le miroir devant et s'y écrasèrent dans de forte éclaboussures. Rin jouit ainsi durant quelques dizaines de secondes, lâchant des jets de cyprins par intermittence, pendant que Mélinda continuait sa sodomie, ses doigts plongées dans sa chatte inondée par son jus intime.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #14 le: Mai 17, 2016, 10:02:57 »

Clara savait combien sa Maîtresse pouvait se montrer puissante. Oh, certes, elle n’était pas aussi forte que Supergirl, mais elle disposait tout de même d’une force et de résistance surhumaine, liées à sa nature vampirique. Cette force était en train de s’appliquer en ce moment même, alors que, sans relâche, elle pénétrait la belle Rin. Clara se félicitait de ce spectacle, qui était aussi intense que long. Mélinda et Rin traînaient joyeusement dans la durée, et, après l’avoir prise dans le vagin, Mélinda retira sa queue, recouverte de mouille, et l’enfonça dans le cul de la femme, tout en la redressant un peu. Rin se retrouva ainsi avec les jambes sur le lavabo, en soutien, et son dos qui se heurtait au torse de Mélinda. La vampire posa une main sur ses seins, en pinçant un , et utilisa son autre main pour la masturber énergiquement, enfonçant ses doigts en elle.

Pour mieux entendre Rin, elle la mordilla alors, mais sans boire son sang, juste pour la faire hurler en répandant la douleur. Vu les hurlements de Rin, cette petite était vraiment une femme pleine d’énergie. Infatigable, son corps se dandinait d’avant en arrière, remuant sous les balancements et le rythme très soutenu de Mélinda.

« Hhmmmm... HHHHNNNNNN... !! Haaaaannn... »

Les griffes de Mélinda ressortaient de ses ongles, meurtrissant la chair de la jeune femme, notamment son sein, et elle la mordillait encore un peu plus fort, avant de grogner et de soupirer. Sa queue s’enfonçait le plus loin possible dans son cul, remontant jusqu’à la garde, à tel point que, parfois, ses bourses claquaient contre les fesses de la femme, avant de repartir en arrière, et de retourner en avant. Ses doigts, eux, s’enfonçaient dans la chatte de Rin, une fleur déjà bien ouverte par les virilités successives qui s’étaient enfoncées en elle, ce qui permit à Mélinda de pouvoir aller y enfourner progressivement tous ses doigts, se délectant des multiples hurlements de Rin.

Progressivement, Rin finit enfin par atteindre le point de non-retour, et Mélinda la laissa jouir, la femme balançant des filaments de sa belle mouille, qui éclaboussa le lavabo, puis le miroir. Une véritable femme-fontaine, qui se répandit avec tout l’amour du monde.

« Hmmmmmmmmmmmmmmm... !! »

Mélinda poussait de longs soupirs, et jouit à son tour, se répandant dans le cul de la femme.

« Ouais... Haann... Comme ça, oui... »

Elle soupira encore, avant de papillonner des yeux, tout en se vidant tranquillement, répandant son foutre.

Puis, enfin, Mélinda se retira de ce délicieux cul, et son foutre glissa des fesses de la femme, s’étalant sur le sol. Les toilettes, pour le coup, étaient devenues bien sales.

« Ben merde, vous baisez depuis plus d’une heure... » commenta alors Clara, visiblement très admirative.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox