banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Revolution 909 [Lithium]  (Lu 2708 fois)
Projet Manhunt
Créature
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
Description
"I've got no strings
To hold me down
To make me fret, or make me frown
I had strings
But now I'm free
There are no strings on me"
« le: Mai 23, 2015, 02:08:33 »




Les bas-fonds de Mazon n’avaient jamais été particulièrement attirants, et c’était essentiellement vrai quand, comme en cette nuit, il pleuvait longuement. Avançant le long de rues pavées et parfois fissurées, traversées par des lézardes et endommagées, l’homme à la silhouette encapuchonnée se débrouillait pour éviter qu’on ne fasse trop attention à lui. Prudente et délicate, il longeait les murs, voyant, ici et là, des bars de nuit, des arrangements nocturnes, des prostituées. Il les reconnaissait comme la lie humaine, comme l’expression même de ce qu’il avait toujours été, et de ce qu’Il avait toujours cherché à combattre. Lui, le paria, l’insecte social, Lui le révolutionnaire futuriste, l’Utopiste voulant évoluer le monde. Mais, quand on voulait changer les choses, on se heurtait toujours aux puissances en place. Une leçon qu’Il avait compris, et qu’il assimilait progressivement.

Mazon était une ville tekhane où les disparités économiques étaient très fortes. La ville se situait en bordure des régions centrales de Tekhos, près des Badlands. C’était une ville assez corrompue, où, depuis les bas-fonds, qui s’entassaient à la frontière externe de Mazon, près des collines et des canyons menant aux Badlands, on pouvait voir les immenses autoroutes urbaines menant au centre-ville, où des gratte-ciel gigantesques se dressaient. L’individu avançait, sans que personne ne semble s’attacher à lui. Voilé dans la pénombre, il pouvait ainsi réfléchir, réfléchir à sa situation actuelle, tout en avançant vers sa cible.

Il approcha d’un grand boulevard filant à travers les bas-fonds, et ne s’attarda pas aux transports en commun, continuant sa marche, sans jamais s’arrêter, ou sans se départir de son objectif. Rien ne l’inquiétait, même les patrouilles policières. Aucune voiture ne s’arrêtait face à lui, et l’individu continua à marcher, jusqu’à pouvoir voir la structure...

Plantée depuis de grands piliers en acier s’élevant dans le ciel, Sky Castle était une structure massive, une superstructure appartenant à GeoWeapon Corp. Il observa cette structure massive, qui dansait dans le ciel. On y accédait par d’énormes ascenseurs et monte-charges au niveau du sol, l’ensemble étant entouré par des clôtures électriques. C’était sa cible, et il l’observa encore un peu, de haut en bas.

*L’arrogance de ces humains... À toujours vouloir se rapprocher du ciel, comme s’ils étaient des Dieux.
C’est une structure lourdement défendue.
Elle ne m’effraie pas.*

Sky Castle était un important centre de GeoWeapon Corp., une structure massive qui était le centre de tout le pôle de la mégacorporation dans les Badlands et la région environnante. Elle comprenait un bâtiment central, d’autres bâtiments, et des terres artificielles, avec de multiples éoliennes, et des centrales solaires. Sa position surélevée se justifiait par le besoin d’utiliser davantage les énergies renouvelables, mais il était difficile d’y voir autre chose que l’expression de la mégalomanie ambiante des Forge. Solidement défendue, Sky Castle abritait aussi quantité de projets secrets et d’informations... Des éléments dont Projet Manhunt avait besoin. Des éléments dont il avait besoin pour savoir ce qui lui était arrivé, et dont Il avait besoin pour améliorer ses plans et son Rêve... Pour l’Utopie.

Il s’avança donc, inspectant les environs, et choisit de passer par les égouts, se glissant dans une ruelle où il vit une bouche d’égout. Il descendit ainsi dedans, et s’avança, guère inquiet.

Rien n’arrêtait le Progrès.

Rien n’arrêtait l’Utopie. Et Il était l’Utopie.
« Dernière édition: Mai 25, 2015, 11:43:28 par Projet Manhunt » Journalisée



DC d'Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Lithium
Créature
-

Messages: 82


Cyborg arachnéenne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mai 23, 2015, 07:48:46 »

Là… Perchée au sommet d'un immeuble qui faisait face à cette structure colossale, Lithium observait froidement les tours de garde… Impassible et immobile, telle l'insidieuse tégénaire qui ce tapis dans l'ombre de la maison, elle attendait le bon moment pour frapper. Il pleuvait ce soir là… Beaucoup même… C'était d'ailleurs la raison pour laquelle notre sinistre tueuse avait choisie cette nuit pour passer à l'action… Ça et son instinct. Oui, car pour une raison qu'elle ignorait, Lithium avait le présentement que cette nuit était celle où elle ce devait d'agir. Cela allait faire une heure et demi qu'elle attendais le bon moment, observant chaque Tekhannes avec attention, scrutant la moindre faille, le moindre détail… Cependant, malgré une motivation et une envie dévorante, une infime partis de sa personne lui murmurais de ne pas y aller, que c'était stupide et que les risques étaient eux bien plus grand que la raison pour laquelle elle s’apprêtait à faire ce qu'elle allait faire.

« Je doit savoir… »

Elle savait que c'était stupide… Pourtant, de toute son existence, elle n'avait jamais était aussi sur de vouloir connaître la vérité. Pourquoi… Comment… Pourquoi elle était comme ça… Pourquoi les seuls brides de souvenir qu'elle avait était une image pleine de neige, des sons et quelques morceaux de moments passée avec une femme qui ce prénommait Adelyne ? Où était passé ce que tant de gens appelle « l'enfance » Pourquoi n'avait elle pas de souvenir d'elle bébé ou enfant ? Où et qui était ses parents ? Était-ce vraiment cette Adelyne ? Nan… Maintenant qu'elle avait vue ce qu'elle son nom affiché sur l'écran d'un laboratoire d'état top secret, elle ne pouvait pas croire que cette femme était vraiment sa mère… En y repensant bien, Lithium ce sentait vide, comme ci son existence avait quelque chose de faux… Pendant quasiment vingt ans elle avait traquée et tué des mâles dans les Caligulas, sans jamais réfléchir à pourquoi elle le faisait ni comment elle était née… Pourtant, elle ne rêve pas, c'est bien de la chair qu'elle a par dessus son squelette ? Nan… Personne ne peut naître comme ça, elle en avait l'intime conviction… Il y avait eu quelque chose avant « ça », elle n'était pas née ainsi… Elle voulait savoir, ce n'est ce que pour combler ce vide qui l'avait toujours habité, cette ignoble sensation de doute, d'abandons… Elle voulait savoir ce qu'il y avait eu avant cette nuit où elle et cette Adelyne c'était séparées, quitte à découvrir des choses qu'il auraient mieux valus qu'elle ne sache jamais.

Finalement, la Cyborg, après s'être miraculeusement enfuie du complexe de Géhenne, avait fait quelque recherche sur le meilleurs endroit pour enquêter sur sa  soif de vérité et… Elle en était là… Face à cet immeuble monstrueux, l'un des plus important complexe de GeoWeaponCorps. Mais même encore maintenant elle ignorait si les réponses qu'elle recherchaient était là, derrière cette forteresse apparemment imprenable… Peut être allait elle encore faire chou blanc ? Nan… Elle en avait l'intime convictions… Ici, elle trouverait des réponses. La cyborg ce trouvait face au coté ouest du Sky castle, une sorte de grand quais où les camions et autres lourds véhicules militaires venait prendre ou déposer de multiples conteneurs de taille et de forme différentes. Habituellement, cette zone était bourrée d'ouvrières manœuvrant de lourdes grues, mais ce soir, en raison de la pluie tout les travaux était suspendue, laissant ainsi sur le quais plusieurs grands conteneurs empilés les un sur les autres… Mais aussi quelques énormes véhicules de chantier comme l'une des grues de chargement, par exemple.

La tueuse avait aussi prit soins de compter toutes les caméras de sécurité et, bien qu'elles soit repartie de manières égal tout autour du Sky castel, le quais était ce soir très encombré et, par conséquent, il offrait à la tueuse un bon nombres d'angles morts à exploiter.

« c'est bon… J'y vais... »

La tueuse prit une grande aspiration avant de mettre sur sa bouche son masque à gaz puis de ce lancer vers le rebords de l'immeuble avant de sauter avec une force prodigieuse au dessus de la barrière électrifiée, ré-atterrissant finalement en faisant un rapide roulade suivit d'un autre bond la conduisant entre deux pile de grands conteneurs. Là, normalement elle était à l’abri de la vue des caméras et des gardes… Enfin, sauf si ces dernières ne viennent à vouloir scruter les environs un peu plus en profondeur. La pluie s’abattait toujours lourdement, faisant un son d'enfer en s'écrasant sur la taule des conteneurs, tandis que dans le ciel, d'énormes éclairs déchiraient les ténèbres noires de gaie de cette sinistre nuit et ce dans un bruit tonitruant.

Lithium était finalement rentrée… Maintenant, elle devait trouver un moyen de contourner les gardes afin de couper le système de sécurité  pour finallement entrer dans le sky castel puis… Enfin, elle avisera ensuite.
Journalisée

Projet Manhunt
Créature
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
Description
"I've got no strings
To hold me down
To make me fret, or make me frown
I had strings
But now I'm free
There are no strings on me"
« Répondre #2 le: Mai 26, 2015, 02:05:31 »

Les égouts entourant Sky Castle étaient similaires à n’importe quel égout tekhan : puants, chauds, étroits, avec des câbles et des tuyaux filant dans tous les sens, sans parler des portes latérales menant à des voies d’entretiens. La petite particularité, en revanche, venait des drones qui filaient d’avant en arrière. Il aurait pu les pirater, mais Il se savait trop faible pour le faire sans risques. Sky Castle ne mentait pas ; c’était une véritable forteresse, lourdement défendue. Il avait vu dans Ses souvenirs qu’Il avait affronté des forteresses aériennes, des individus dotés de pouvoirs divins. Oui, Këssler savait mieux que personne de quoi Il était capable, car ils partageaient ensemble le même esprit... Mais Ils’était affaibli, et avait besoin de temps, de comprendre... GeoWeapon Corp... Ce John s’était déjà rendu dans un de leurs complexes, et il n’aurait jamais cru devoir y retourner. Comme quoi, la vie était parfois bien ironique. L’homme avançait en se fiant à Ses intuitions. Rien de ce qui était électronique ne lui échappait, et Il pouvait ainsi se guider, s’orienter en fonction des impulsions électroniques que les multiples appareils de sécurité construits par GWC avaient installé dans cette zone.

C’est ainsi qu’il finit par rejoindre une lourde porte blindée. Elle était sécurisée par un code digital, ainsi que par des empreintes rétiniennes et visuelles. Un obstacle infranchissable pour lui, mais pas pour Lui. John posa sa main sur le dispositif prévu à cet effet, et utilisa les empreintes génétiques qu’Il avait récupéré dans le complexe où on l’avait enfermé. Un bip positif confirma l’identité, et il en alla de même pour son œil. Il put ensuite taper le code, car Il pénétra dans la machine, par le biais de ce que John appelait un « sixième sens électronique ». Il vit un ensemble de 0 et de 1, de câbles et de circuits imprimés, une véritable matrice. Un langage qui lui était incompréhensible... Et étrangement familier.

*N’essaie pas de me comprendre, contente-toi d’agir.*

Il n’avait jamais été très cordial, mais, contrairement à ce qu’Il pensait, Il ne contrôlait pas tout. La porte s’ouvrit, mais John refusa d’avancer. Ses pieds restèrent figés à même le sol.

*On est dans la même galère, mon pote. T’es peut-être une intelligence surdéveloppée, mais ça reste encore mon corps.
Ces crises égocentriques sont typiquement humaines.*

John ne dit rien de plus... Ou, plutôt, ne pensarien de plus, et pénétra dans un bunker froid et aseptisé. Une véritable structure militaire, avec des couloirs qui étaient tous identiques les uns les autres, séparés par des portiques de sécurité se composant de sas avec des verres opaques. Il y avait du personnel humain, aussi bien des femmes que des hommes. Les mâles tekhans avaient toujours un choix d’avenir dans les postes insignifiants. Là encore, Ilse débrouillait pour ne pas se faire repérer, et finit par se rendre dans des vestiaires.

L’homme se glissa dans un coin, et attendit que quelqu’un s’approche. L’individu s’approcha de son casier, et y trouva rapidement une collation : des cookies pour sa pause.

« Putain, je crève la dalle... »

John s’approcha lentement de lui dans son dos, et fondit sur sa proie. Avec sa force cybernétique, le vigile n’avait aucune chance, et eut à peine le temps de cligner des yeux que sa tête heurta violemment le vestiaire. Il s’effondra mollement sur le sol, et John, patiemment, entreprit de se changer. Il s’appelait maintenant Arnold Doudley, et enferma le corps inanimé dans le vestiaire, puis s’observa devant le miroir. Il avait entendu Arnold parler, et s’adapta en conséquence. La pigmentation de sa peau changea, sa corpulence aussi, la couleur de ses yeux... Quand Il eut terminé, Arnold Doudley se tenait devant lui.

« Pas mal, boîte de conserve. »

Il lui ordonna d’avancer, et John obtempéra. Il s’approcha d’un portique, et passa de l’autre côté. Sa démarche était calme et assurée, et il se dirigeait vers l’un des ascenseurs permettant de rejoindre la partie supérieure de Sky Castle. Ce qu’il cherchait se trouvait nécessairement en hauteur. L’homme grimpa donc dans un ascenseur, avec l’intime conviction qu’Arnold Doudley ne lui serait pas utile plus longtemps. Le subalterne n’avait probablement pas l’autorisation de se rendre dans la partie supérieure de l’installation.

Il n’aurait qu’à changer après.
Journalisée



DC d'Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Lithium
Créature
-

Messages: 82


Cyborg arachnéenne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mai 26, 2015, 12:06:58 »

La cyborg restât tranquillement cachée durant plusieurs minutes en tentant de ce concentrer sur l’environnement alentours afin de déceler le moindre pas, la moindre vibrassions suspect, la moindre effluve qui aurait pue trahir l'arrivée d'une garde. Il était aisé pour la tueuse, même par ce temps, de déceler dans l'air la moindre perturbations et alors qu'elle cherchait un moyen de sortir discrètement de sa cachette, elle sentie deux garde ce rapprocher de sa position, la contraignant à rapidement bouger de là, sous peine de ce faire prendre.

« et alors là, la meuf elle me fait des avance tu vois ? »
« Ouai… Ouai, je vois ouais »

Silencieuse, Lithium observa les deux gardes passer devant les conteneur en papotant, arme à la main. La respiration de notre tueuse était lente, maîtrisée, elle avait même prit soins de fermer sa paupière droite afin de ne pas rendre visible le faisceau rouge, ce dernier étant visible à cause des innombrables gouttes de pluie s'abattant devant son sillage. Finalement, les deux gardes passèrent devant les conteneur sans même prendre le temps de passer entre ces derniers, sûrement étaient elles habituées à une tranquillité toute relative au fait que c'était là une installation appartenant à GeoWeapon.Corp, ce qui était un peu paradoxale vue l'importance des données que semblait garder le Sky Castel.

« Ok… C'est bon… »

Ni une, ni deux, la Cyborg s’extirpât en vitesse d'entre les conteneurs, fonçant à toute allure vers les générateurs externe qu'elle avait préalablement repérée et qui ce trouvait à l'autre bout du quais. à plusieurs repris Lithium enchaîna les bonds est les roulades, slalomant entre les caisse de matériel et les conteneurs avant d'arriver juste à cotés de l’immense grue de chargement. Là, la tueuse marquât une nouvelle pause en sentant venir une autre garde, seule cette fois. Lithium ce devait d'être discrète, mais franchement, avec un telle corps, elle ne pourrais pas le rester longtemps… Une fois à l'intérieur de Sky Castel, que ferait elle ? Sa couverture disparaîtrait à l'instant même ou elle franchirait les porte de cette tour de cristal et d'acier. Silencieusement, la tueuse se mise à tisser un long filin de sa toile synthétique, tachant d'en contrôler la densité afin de le rendre pareil à un fil de fer puis, patiemment, elle attendit sa proie derrière la grue. La gardienne qui elle ne ce doutait de rien sifflait tranquillement en marchand, ses pas ce rapprochant petit à petit du lourd véhicule.
La tekhanne n’eus malheureusement qu'à faire un pas avant de ce faire happer par Lithium, cette dernière étranglant alors là pauvre femme  sans aucune pitié. L'espace de quelque seconde, la gardienne tenta de ce débattre en remuant ses jambe tout en portant ses mains à son cou, mais… Lithium avait une force colossale et encore, là, elle n'en utilisait même pas le quart ! Si la cyborg l'avait voulue, elle aurais pue décapité la femme d'un coup net. Finalement, Lithium sentie petit à petit le pouls de sa victime faiblir alors que ses yeux ce révulsait, de l'écume venant même à sortir de sa bouche de laquelle un léger sifflement s'échappait… Pour être sur, Lithium fini par tordre le cou de la tekhanne dans un bruit atroce, laissant ensuite son cadavre mollement tomber sur le sol, avant de le dissimuler sous la grue.

« ... »

La tueuse resta stoïque, froide… Silencieusement elle songea à cette vie qu'elle venait de prendre… Avant de finalement ce remettre en route comme ci de rien n'était… Des vies, elle savait qu'elle aller en prendre bien d'autres ce soir. Petit à petit la Cyborg touchait au but, tel une araignée insaisissable, elle courait à toute vitesse en évitant les projecteurs et les drones de sécurité, arrivant finalement aux générateurs. Ils étaient entourés par une petites clôtures électriques et deux gardiennes étaient en poste devant, semblant ne pas vouloir bouger de là.

Cachée derrière une gros conteneur carré, La cyborg aller devoir trouver un moyen de passer sans ce faire repérer afin de désactiver la sécurité extérieur de ce complexe… Ainsi, elle pourrait entrer et commencer les chose sérieuses…

« Si seulement j'avais eu un mech sous la mains... »

Il y avait bien les drones, mais ces derniers auraient lancé l'alerte bien avant qu'elle ais eu le temps de faire quoi que ce soit.
Journalisée

Projet Manhunt
Créature
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
Description
"I've got no strings
To hold me down
To make me fret, or make me frown
I had strings
But now I'm free
There are no strings on me"
« Répondre #4 le: Mai 27, 2015, 01:23:38 »

L’ascenseur montait lentement, permettant d’observer, par les fenêtres, toute la région. Un spectacle qui les laissait indifférents. John, en toute honnêteté, ne savait pas trop ce qu’ils faisaient là. C’était Son plan, et, comme c’était grâce à Lui qu’il était à l’air libre, et qu’il ne croupissait plus dans une prison aseptisée et totalement hermétique, il se voyait mal lui reprocher d’être là… Mais ça ne l’empêchait pas d’être inquiet, au fur et à mesure que cette cage infernale rejoignait la partie supérieure de Sky Castle. La forteresse volante n’avait pas offert tous ses secrets, et le duo venait ici pour répondre aux questions qu’Il se posait.

Soudain, l’ascenseur s’arrêta, et le courant se coupa en même temps. Il fallut attendre quelques secondes, le temps que l’éclairage de secours s’allume, et John regarda autour de lui.

*Mais qu’est-ce qui se passe ?
Une coupure de courant… Dont j’ignore l’origine…*

John s’attendait presque à voir des drones débarquer. Est-ce qu’un garde avait vu le corps inanimé de Doudley dans les vestiaires, et avait décidé de réagir en conséquence, en arrêtant l’ascenseur ? John se rapprocha des fenêtres, mais ne vit personne. Aucun drone, ni aucun soldat équipe de jetpacks. L’homme réagit vite, et ouvrit une trappe de maintenance se trouvant sur le plafond, puis grimpa. La partie supérieure de la base de GWC n’était plus très éloignée, et, si le courant avait été coupé, des lumières émanaient encore de la forteresse… Et Il sentait que ce n’était pas une panne générale, mais juste une panne émanant des générateurs inférieures. Or, Sky Castle lui-même était alimenté par un autre circuit électrique.

L’homme se rapprocha du pilier, et vit une échelle dans un coin. Il s’agrippa à cette dernière, et commença à monter, délaissant l’ascenseur. Le vent soufflait fort, et, même si son corps était en partie cybernétique, il ne l’était, justement, qu’en partie. Le vent sifflait le long de son corps, et il avait repris son apparence normale. Parfois, Këssler entendait le métal grincer, et se rapprocha ainsi de la forteresse. Des plateformes et des ponts d’entretien se trouvaient dessous, l’échelle menant justement à l’une de ces plateformes métalliques. Il se posa dessus, et s’avança lentement, regardant autour de lui. Il n’y avait guère que quelques caméras de sécurité, qu’il évita facilement, pour rejoindre une porte avec un escalier à l’intérieur. L’individu se mit à grimper, faisant attention à ne pas tomber sur des gardes.

Son sixième sens était très particulier, et était comme une sorte d’instinct aiguisé lui permettant de visualiser les circuits électroniques proches. Le seul problème venait de la composante humaine, et il ne pouvait tout simplement par compter sur Doudley, car Il savait que le vigile n’avait pas les autorisations requises pour être ici. En conséquence, la créature cybernétique choisissait d’opter pour la prudence. Sa marche silencieuse finit par l’amener dehors, dans les jardins et les cours entourant le bâtiment central de Sky Castle.

*C’est par ici… Nous nous rapprochons.*
Journalisée



DC d'Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Lithium
Créature
-

Messages: 82


Cyborg arachnéenne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Juin 22, 2015, 09:27:47 »

Lithium attendit plusieurs longues minutes, observant avec discrétion son environnement dans l'espoir de trouver une solution à ce petit problème… Sans malheureusement en trouver une. Quoi qu'elle face, elle serait forcement repérée à un moment où à un autre, d'ailleurs le simple fait de couper le courant externe du complexe mettrait en alerte la sécurité… Oui, Lithium avait beau retourner la situation dans tout les sens possible, quelque soit l'équation, quelque soit son choix, elle ne ferait que gagner du temps. Une fois à l'intérieur de cette tour d'acier et de béton la cyborg serait confrontée au mercenaires de GWC… L'important, c'était de rentrer, voilà tout.

De l'autre coté, a à peine une dizaine de mètre de là, les deux Tekhanne faisait leur ronde sans ce douter une seule seconde de ce qui aller leur tomber sur le coin de la gueule.

-Pssst… Eyh !
- Hm ?
- T'aurais une clope à me dépanne ?

La femme hocha de la tête en glissant sa mains dans l'une de ses poches, sortant par la suite un petit boîtier métallique qu'elle ouvrit en le tendant vers sa comparse. Mais à peine la Tekhanne avait elle eu le temps de prendre une cigarette dans le boîtier, que sa tête vint à être séparée de son corps dans un bris particulièrement significatif.
Surprise par cet incident l'autre Tekhanne lâchât de suite son petit boîtier métallique, afin de saisir son arme, arme qu'elle pointa en direction de l'imposante forme sombre qui ce présentait à présent devant elle,  tirant dans la foulée une bonne dizaine de balles, balles qui bien sur ne touchèrent pas lithium qui à l'aide de sa dextérité et de sa rapidité vint esquiver les tire, avant de désarmer la Tekhane et de l'attraper par la gorge.

- Raaah… Pfff..

La femme tenta bien de ce défaire de l'étreinte de Lithium mais… La poigne de notre Cyborg était bien au-delà des forces de la Tekhane. Cet alors que dans le ciel, un énorme éclair vint à illuminer l'espace d'une fraction de seconde le sinistre visage de la tueuse qui, lentement, était entrain de refermer son étreinte, ne quittant pas une seule seconde la femme des yeux. Cette dernière était suspendue au dessus du sol, ses jambes ce balançant de plus en plus mollement tendis que son énergie quitter petit à petit son corps.

- Rhaaa… Reuh…haaa…

Finallement, Lithium    attrapa de son autre main à l'arrière du crane de la gardienne puis… Elle lui arracha le larynx, les corde vocal et tout le reste d'un coup sec, avant de mollement balancer les restes de la femme sur le sol. Lithium observa ensuite les deux corps à qui elle venait d’autre la vie puis… Elle ce dirigea vers les lourdes portes qui menait aux générateurs externes. Elle n'eu plus qu'a pirater les portes puis à entrer dans l’espèce de cours grillagée et couverte par un toit en taule épaisse. Le regard de la tueuse glissa lentement sur le long des trois générateurs, avant qu'elle ne finisse par cibler le terminal de contrôle puis, elle s’avançât vers ce dernier et effectua la même manipulation que pour les portes qui étaient censé « protéger » cette endroit. S'en suivie alors un « clac » suivie d'un ralentissement progressif du bruit émis par les générateurs, ce qui entrena de suite l'extinction de toutes les sources de lumière ainsi que de tout les systèmes d'alarmes et  caméras entourant le site du Sky castle.

- Bordel qu'est ce que…
- Putain dit moi pas que les générateurs ont lâchés.
- Nan, tes folles toi,  je pense que ça doit être un simple petit court-circuit ou une connerie dans le genre, ça vas repartir d'ici une petite minutes.

« Une petite minute » ? Nan… Ce que Lithium venait de faire c'était un ruinage informatique en bonne et due forme. Son virus avait en l'espace de quelque secondes ravager une partie vital communes au trois générateurs et qui, sans elle, les empêchaient tout bonnement de fonctionner.
Maintenant que tout les systèmes de sécurité externes étaient HS, la cyborg ce devait d'être rapide car elle était parfaitement consciente que son temps était à présent compté avant que l'alerte ne soit donnée. Quand le personnel verrait que les générateurs ne ce relance pas, cela fera forcement venir des gens sur les lieux de son méfait , méfait qui serait alors inévitablement mis à jour, entraînant alors une véritable débandade à l’extérieur du complexe alors même qu'elle n'y avait pas encore pénétrée.

Ensuite, La cyborg vint à bondir sur l'une des face du skyCastel et avec une rapidité et une agilité hors-normes, elle ce mit à grimper le long du complexe en tachant d'éviter de ce faire voir et, bientôt, notre sinistre araignée mécanique vint à atteindre un rebord en acier menant à une sorte de jardin, un vaste terrain verdoyant là encore plongé dans la pénombre.

Toutefois, les sens de Lithium vinrent à l'avertir d'une autre présence en ces lieux, ce qui mit notre cyborg sur ces gardes. Lentement, elle renifla l'air ambiant, décelant une odeur « masculine «  tendis que ses autres ses sens lui firent ressentir une sorte « d'aura » cybernétique.

* Un autre cyborg… ? *

Prudemment, la tueuse s’avançât en scrutant le moindre recoin de ce vaste endroit à l'aide de ses différentes visions, que ce soit à rayon-X, thermique ou infrarouge et ceux, tout en cherchant un moyen de pénétrer dans la partie supérieur du complexe.

Tout ses sens étaient en éveil… Car elle savait mieux que personne à quel point un cyborg, s'il était parfaitement conçut, était redoutable.
Journalisée

Projet Manhunt
Créature
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
Description
"I've got no strings
To hold me down
To make me fret, or make me frown
I had strings
But now I'm free
There are no strings on me"
« Répondre #6 le: Juin 24, 2015, 01:50:14 »

La sécurité informatique de GeoWepaon Corp. Etait assurée par autre chose que de simples logiciels antivirus et des rangées d’informaticiens bien assises derrière leurs écrans d’ordinateur. La sécurité intégrale de toute la société était concentrée dans la structure centrale de GWC, le « Dôme », dans une section sans portes, accessible uniquement par le biais de murs translucides et de câbles électriques à haute tension. Un endroit futuriste qu’on surnommait « le Cube », même s’il avait davantage une forme sphérique... Dans les faits, le Cube était une sorte de matrice technologique, de réalité alternative, où numérique et réel se mélangeaient dans un environnement aseptisé et cybernétique. Le Cube, surtout, abritait le cœur informatique de GWC, son secret le plus jalousement gardé : les cyborgs EVA. D’Eva-01 à Eva-10, les EVA ne vivaient que dans le Cube, où ces dix créatures formaient un seul et même corps, ayant pour tâche d’assurer le fonctionnement de GWC. Tout passait par elles. EVA était le noyau dur de GWC, son ultime barrière, où tout était recensé sur le réseau GWC. De la simple ampoule qui claque à un crash informatique dans la salle des serveurs de la GeoTower, les EVA enregistraient et numérotaient tout. Elles ignoraient le repos, le sommeil, les vacances. Continuellement, les EVA travaillaient, sans jamais se poser la question de leurs interactions sociales. La légende disait que le seul moyen de les pirater était d’entrer dans le Cube, et, sur Terra toute entière, une seule personne avait accès aux données du Cube : Miranda Forge. Il n’existait aucun moyen d’obtenir les données, car elles n’étaient disponibles sur aucun support numérique, mais dans un coffre-fort blindé se situant dans la GeoSky, des milliers de kilomètres au-dessus des gratte-ciel de Tekhos.

Les EVA enregistrèrent donc la panne de courant à Sky Castle. Toutes les caméras de sécurité se coupèrent, mais, compte tenu de l’importance du centre, il y avait d’autres dispositifs, plus fiables, car ne reposant pas sur l’alimentation principale : des détecteurs sonores. Or, plusieurs détecteurs sonores nichés près des générateurs avaient capté des bruits. C’est ainsi que les EVA entendirent des coups de feu, et des bruits et des hurlements caractéristiques de corps arrachés et d’os broyés. Des centaines et des centaines de kilomètres séparaient Sky Castle du Dôme, mais, pour EVA, ce n’était que quelques secondes. EVA-02 se concentra, et envoya ses données à l’intérieur du centre de contrôle supérieur de Sky Castle, et annonça une attaque terroriste.

Pendant ce temps, à l’entrée du complexe, John Këssler regardait l’entrée, et se retourna. Il avait senti quelque chose, et, dans l’ombre, il vit une espèce d’énorme silhouette avec de longues pattes.

*Qu’est-ce que c’est que ce truc ?
Nous ne sommes pas les seuls à la fête, et...*

Une alarme forte résonna soudain tout autour du complexe.

« Merde... »

Une énorme porte blindée s’ouvrit, et livra passage à de redoutables unités mécha, tandis que, depuis les hauteurs de SKy Castle, des GeoSoldiers descendaient lentement, grâce à leur quadripack dans le dos, leur permettant de voler sans trop de problèmes. L’alarme qui résonnait signifiait clairement qu’ils avaient été repérés... Ce qui était pour Lui impossible, et qui L’ amena à se dire que l’alarme était faite pour cette autre présence qu’Il ressentait dans ses circuits.

*Évite le combat, trouve une entrée latérale !*

C’était plus facile à dire qu’à faire. Les méchas formaient une ligne défensive externe, tandis que les GeoSoldiers inspectaient les lieux à l’aide de radars et de détecteurs électroniques. John passa ainsi sous le crible, et savait que les EVA allaient le repérer... Car Ilsavait qu’elles existaient, et Il avait senti un énorme flux de données rentrer dans les serveurs de Sky Castle. La mission tournait de plus en plus vers un échec complet, car Il n’était pas encore de taille pour lutter contre ces terribles IAs.

La fuite semblait être la meilleure option, mais encore fallait-il savoir comment s’évader...
« Dernière édition: Juin 25, 2015, 12:28:56 par Projet Manhunt » Journalisée



DC d'Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Lithium
Créature
-

Messages: 82


Cyborg arachnéenne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juin 24, 2015, 07:41:08 »

Intriguée, Lithium décida prudemment de remonter la trace de cette présence. Discrètement, la tueuse ce faufila dans les ténèbres de ce jardin, passant entre les arbres et les quelques rochers qui étaient disposés ici et là. Elle savait cependant que cet homme aller forcement finir par la repérer, mais elle ne ressentait aucune animosité de sa part et, bien qu'ayant était programmée pour traquer et tuer les hommes des caligulas, Lithium avait depuis son aventure dans l'ancien complexe de Géhenne réussie à passer au dessus de cette « programmation », bien qu'il y ais toujours en elle une sorte de « méfiance » vis à vis de la gente masculine.

Mais alors que notre araignée cybernétique remonter le mince filin olfactif menant à cet homme, une puissante alarme vint à retentir, tendis que ses sens d'arachnides vinrent quant à eux à l'alerter de la venue imminente d'un danger, ce qui forçat Lithium à ce dissimuler derrière un grand rocher qui ce trouvait non loin de l'homme qu'elle c'était étrangement mise à suivre.  Dans le ciel, plusieurs Terkhane vêtues de combinaison de combats ce mirent à atterrir dans ce vaste jardin tendis que d'imposant Mech ce mirent en rang serré devant l'entrée du complexe. Autant dire que là, c'était mal partit pour Lithium car même elle ne pourrait pas faire face à tous ce beau monde… Du moins, pas toute seule… Ce qui l’amenât a regarder en direction de cet étranger, prenant au passage un soin tout particulier à l'analyser avec son œil droit.

« C'est bien un cyborg… Et peut être aussi ma seule chance de pénétrer dans cette forteresse... »

Notre tueuse était en plein doute, tous ceci était tellement soudain, tellement rapide… Oui, GWC n'usurpait vraiment pas sa réputation, à peine Lithium avait elle  réussie à grimper à cet immense balcon que la firme avait réussie à déceler sa présence, ou du moins « une présence », ce qui avait alors déclencher cet imposant système de sécurité. Mais Lithium n'en démordait pas, elle voulait des réponses ! Et elle savait parfaitement que si elle réussisait à rentrer dans cette énorme tour, plus rien ne l'arrêterais… Rien.
Elle s'était renseigner, elle savait que que ce grand édifice était l'une des plus importante structure de GWC et que, en plus d'être une véritable mine d'information, cette installation comptait un nombre incalculable de robots, de drones et de mech qui, une fois à sa disposition, deviendrait des alliés puissants. Mais… Notre Tueuse ignorait qu'au tréfonds de ce château, d'autres puissant alliés pourrait lui être utiles. Il lui suffisait juste de rentrer…après, plus rien ne l’empêcherais d'avoir ce qu'elle désir.

C'est donc avec une légère réticence que la tueuse, tout en gardant une œil sur les Geosoldiers, vint a lentement s'approcher de cet être qui n'était au fond pas si différent qu'elle. Au fond, cette situation la rebutait, elle qui avait passé vingt ans de son existance à charcuter des hommes dans un ghettos crasseux, aller être à deux doigts de proposer à ce type, visiblement aussi suspect qu'elle, une alliance… Nan… Un « échange de bon procéder », la cyborg n'était pas encore assez « neutre » vis à vis du sexe faible pour ce permettre d'employer le terme alliance.

Là, derrière son rocher, nichée dans l'ombre, la sinistre tueuse tenta donc de nouer le contact par le biais d'une capacité qu'elle avait développé au fil du temps :le contrôle de flux électromagnétiques. Une capacité dont elle ignorait l'origine et qu'elle ne maitrisait pas énormément mais qui lui avait permit, à de rare occasion, de converser avec d'autre cyborg rencontré dans les coins miteux du tekhos. La tueuse ce concentra donc quelque secondes, avant de finalement réussir à passer un message à cet homme étrange, apparemment lui aussi étant un intrus, au vue de comment ce dernier cherchait à éviter les torche des Geosoldiers.

« … Eyh… Le « mâle » Je sais que tu peut m'entendre… J'ignore qui tu es, mais au vue de comment tu cherche à éviter ces gardes, j'imagine que tu n'est pas de leur cotés…  »

C'était court, mais clair.
Journalisée

Projet Manhunt
Créature
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
Description
"I've got no strings
To hold me down
To make me fret, or make me frown
I had strings
But now I'm free
There are no strings on me"
« Répondre #8 le: Juin 25, 2015, 08:28:09 »

D’énormes projecteurs s’allumèrent, et John s’avança lentement, se dissimulant derrière un pylône. Les GeoSoldiers flottaient en l’air, éclairant la zone. Les unités mécha, elles, restaient en retrait. Sky Castle était une forteresse imprenable, et John savait qu’il devait désormais faire attention. La base était en alerte rouge, et, d’après les protocoles de sécurité qu’Il avait réussi à récupérer, ce n’était pas de bon augure. Il n’y avait pas que des caméras et des projecteurs, mais aussi des détecteurs électromagnétiques. Par définition, l’air était saturée d’électromagnétisme, et, partant de ce principe, un système électronique n’était pas repéré par défaut, mais quand il émettait une trop forte charge électrique. C’était un moyen efficace de repérer les robots, les drones espions, ou les personnes disposant d’implants cybernétiques.

*Tu avais réussi à pirater la station dans laquelle nous étions enfermés... Ne peux-tu pas recommencer maintenant ?
Tu parles de choses que tu ne comprends pas, humain.    Ce que j’ai pu faire n’a été possible que parce que j’ai étudié le système de GeoWeapon Corp., et qu’elles m’ont sous-estimé. Ces femmes sont plus talentueuses que les informaticiens de mon monde natal, et l’Intelligence Artificielle y est davantage étudiée ici. Après mon exploit, EVA a étudié les enregistrements, et a lancé des contre-mesures efficaces. Tant que je n’aurais pas retrouvé toute ma puissance, je ne serais pas en mesure de lutter contre elles...
Ça, c’est extrêmement rassurant...*

John ironisait. Sa vie avait connu un virage incroyable depuis que les GeoSoldiers l’avaient capturé. GWC avait fait de lui un cobaye pour de sinistres expériences consistant à fusionner l’Homme et la Machine. Des expériences sinistres que seule une mégacorporation ayant la folie des grandeurs pouvait faire. Pour désigner leur comportement, Il parlait de l’hybris, lui parlait des mythologies antiques, dont on trouvait des échos sur Terra, auprès des civilisations antiques humaines, à une époque où Nexus était encore une cité elfique, et où les humains commençaient à s’organiser, notamment à Tekhos. C’était grâce à tout cet héritage antique que Tekhos avait pu atteindre le niveau technologique qu’il avait actuellement. John trouvait ça fascinant... Mais, là, en toute honnêteté, il avait d’autres soucis en tête. Pour rien au monde, il n’avait envie que ces salopes de GWC tripatouillent encore dans son cerveau. Depuis le début, il avait été contre cette opération, trop risquée, mais Lui avait su le convaincre, arguant qu’ils devaient comprendre ce qui leur était arrivé, afin de s’améliorer. John savait qu’il n’était qu’un faire-valoir à Ses yeux, et que chaque minute qui s’écoulait voyait son contrôle sur son propre corps diminuer.

Il n’avait pas peur, et, alors que John se revoyait dans la position du jeune voyou fuyant au milieu d’une révolte sévèrement matée par les forces de l’ordre, il perçut un message électromagnétique... Mais ce fut surtout Lui qui le perçut, l’interpréta, l’analysa, et le comprit. John se retourna alors, et Il répondit au cyborg.

*Et j’imagine que c’est à cause de toi qu’EVA nous surveille. C’est grâce à toi que l’on doit le petit spectacle en contrebas. Et la manière que tu as de me désigner avant tout par mon sexe... Tu tiens plus de l’Humaine que de la Machine, plus de l’Émotion, floue et subjective, que de la Logique, neutre et objective.*

John était largué par cette conversation, et pensait surtout aux GeoSoldiers, ainsi qu’à d’autres pylônes de sécurité qui fleurissaient sur la cour. Elles émettaient des ondes radar de balayage.

*Bordel, ces salopes ont des capteurs thermiques ! Elles vont nous repérer !*

Il fallait trouver une autre entrée... Ou abandonner la mission. Cependant, même Lui, avec ce corps amaigri, n’était pas sûr de pouvoir survivre à une telle chute.

*Alors, il faut trouver une autre solution...*

Il y avait quantité de portes latérales ici, permettant de rejoindre les soubassements de ce fort aérien, sans parler des conduits qui circulaient en-dessous, et qui permettaient de transmettre tous les déchets vers les égouts. John n’avait peut-être pas Sa superbe intelligence, mais il avait avec lui son raisonnement d’être humain... Et son sens de la débrouillardise.

Toutefois, il restait encore la question de ce mystérieux cyborg qui venait de les rejoindre, et, partant de là, la question de ses intentions.
« Dernière édition: Juillet 23, 2015, 10:42:04 par Projet Manhunt » Journalisée



DC d'Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Lithium
Créature
-

Messages: 82


Cyborg arachnéenne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Juillet 20, 2015, 07:21:36 »

*Et j’imagine que c’est à cause de toi qu’EVA nous surveille. C’est grâce à toi que l’on doit le petit spectacle en contrebas. Et la manière que tu as de me désigner avant tout par mon sexe... Tu tiens plus de l’Humaine que de la Machine, plus de l’Émotion, floue et subjective, que de la Logique, neutre et objective.*

Face à cette réplique lithium restât plutôt calme. De toute manière, elle n'avait vraiment le temps de lui répondre non plus car bientôt la cyborg vint a ressentir les onde de balayages émises par les capteurs thermiques. Tout les sens de la tueuses était en éveille et il n'était évidement pas concevable pour elle d’abandonner ici, ce mettant de suite à chercher une sortie autre que les porte latérale qui était toutes solidement gardées. Sans perdre une seconde Lithium enclencha sa vison infrarouge et, grâce à celle-ci, elle put trouver relativement rapidement une sortie, une grosse voie d'eau d'on l'entrée était suffisamment grande pour lui permettre de passer, une chance inespérée pour elle qui, contrairement à l'autre gus, avait une grosse (mais très efficace) prothèse a trimbaler.

« ça devrait le faire... »

Rapidement, Lithium vint a ce saisir de la lourde plaque en acier de forme ronde, avant de commencer a tirer dessus de toute ses forces. Comme on pouvait s'y attendre, la plaque recouvrant la voix d'eau était blindée et solidement maintenue par quatre gonds, gonds qui, toutefois, malgré un solidité exemplaire,n ce mirent a grincer sous la force colossale de la tueuse, cette dernière étant, grâce a ses gène arachnide, en mesure de déployer une force équivalente à 200 fois son poids, une capacité hautement renforcée par son squelette mais aussi par ses gènes formiens. Il lui fallut donc peut de temps avant de littéralement arracher la plaque d'alliage et de la balancer plus loin, avant de finalement ce retourner vers le mystérieux cyborg qu'elle venait de rencontrer.

« Fait comme tu le sent… Moi je continue. »

Sur ce, Lithium s’élançât dans le gouffre béant qui s'ouvrait à elle, ce laissant alors tomber quelque instant avant de ce rattraper au rebord d'un tunnel semblant mener a l’intérieur du complexe.Lentement elle ce releva et fit face à un long boyaux métallique et humide.
Journalisée

Projet Manhunt
Créature
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
Description
"I've got no strings
To hold me down
To make me fret, or make me frown
I had strings
But now I'm free
There are no strings on me"
« Répondre #10 le: Juillet 24, 2015, 02:10:01 »

Il la trouvait monstrueuse, et Il n’avait pas confiance en elle. Le système de cette créature était sophistiquée, mais, pour autant, comme Il l’avait dit, son raisonnement ne lui plaisait pas. Elle lui faisait penser à Lui, jadis, quand il était obnubilé par l’idée de détruire la Terre, quand Il n’avait pas encore compris le véritable but de son existence, quand Il ne faisait qu’accomplir la volonté de son père, en suivant une programmation visant à endurcir les humains en développant contre eux des menaces. Néanmoins, il fallait bien reconnaître que cette femme était forte, à défaut de savoir réfléchir. Elle s’attaqua à une grosse plaque circulaire, permettant d’entrer dans l’une des voies d’eau de Sky Castle. Cette base flottante consommait énormément d’eau, que ce soit pour refroidir ses générateurs, ses processeurs, ou pour les besoins de la vie quotidienne. L’alimentation venait le long de câbles filant le long des pylônes de soutènement de la forteresse flottante, ou encore de l’eau de pluie, que Sky Castle happait grâce à des réservoirs. De fait, depuis la partie inférieure de cette structure, de gros câbles s’enfonçaient dans l’eau de mer, puisant cette dernière. Il y avait plusieurs stations d’épuration dans cette forteresse aérienne, se chargeant de nettoyer l’eau et de la traiter. C’est par là qu’ils se rendaient, mais, comme n’importe quel autre circuit, celui-là était sécurisé, et hautement protégé.

La créature l’invita, soit à venir, soit à rester ici. Il regarda autour de lui, sans trop savoir comment faire. Son approche avait reposé en grande partie sur l’infiltration. Maintenant, toute l’opération était compromise. Avec une EVA, il était impossible d’accéder aux données informatiques sans se faire voir, et ces dernières seraient verrouillées. Il fallait se rendre à l’évidence : ils n’avaient plus rien à faire ici.

*Néanmoins...
Néanmoins quoi?
Je viens d’un monde où la technologie est bien inférieure à ce qui est disponible ici. Et je dois t’avouer que je n’y suis pas encore très familier. Ton monde offre plein de possibilités, Këssler, mais il est aussi plus dangereux pour moi, dans cet état de faiblesse.
Tu sais, il s’agit surtout de Tekhos, Nexus et Ashnard sont beaucoup moins avancés technologiquement...
Des endroits sans intérêt, ne me fais pas perdre mon temps ! Ce qui se passe, c’est que ce cyborg m’intéresse. Sa conception a l’air fascinante.*

John, lui, n’était pas du tout intéressé par ce monstre, mais il y avait bien longtemps qu’il n’était plus véritablement le maître chez lui. Tout ce qu’il souhaitait, c’était redevenir comme avant, et il savait que l’autre, cette machine, éprouvait des pensées contradictoires, se disant, tantôt que la présence de Këssler complétait sa programmation, tantôt qu’il était un boulet. En tout cas, les deux avaient eu envie de venir ici, John afin de se renseigner sur ce que ces salopes avaient fait, Lui aussi. Des envies similaires, mais des ambitions différentes. John voulait retrouver une vie normale, et Lui souhaitait mieux comprendre cette fusion, afin d’incorporer ses nouvelles facultés. Avant de venir ici, à Sky Castle, ils avaient été dans de petits laboratoires de campagne, piratant les serveurs, mais n’avaient rien trouvé. Le réseau informatique de GeoWeapon Corp. était incroyablement sécurisé, avec différents circuits fermés, et quantité de verrous informatiques et de protections, tant virtuels que physiques. Le serveur central de GWC se trouvait au Dôme, et n’était même pas un simple ordinateur : il s’agissait des EVA. Et, pour l’heure, Il ne voyait pas comment pirater les EVA. Et il ne s’agissait que d’une mégacorporation. D’autres firmes comme MERCATEL avaient également leurs propres dispositifs de sécurité, et ils étaient pensés pour être inviolables également. Pour toutes ces raisons, Il restait encore tapi dans l’ombre, regagnant petit à petit Ses forces.

C’est ce qui amena John à suivre la femme. Il bondit dans le trou, et ses pieds atterrirent sur une plateforme de maintenance, avec un terminal. Il permettait de contrôler le conduit, de voir si les opérations de maintenance, quand il y en avait, se passaient bien, et d’analyser la composition de l’eau. John regarda autour de lui. La cyborg était une silhouette massive, surtout avec sa structure arachnéenne, et remontait le long du conduit. John sauta aussi dans l’eau... Puis des lasers se mirent alors en place.

« La base passe en état d’alerte... »

De multiples rayons lasers venaient de se former ici et là, constituant des quadrillages très serrés, qu’il allait falloir pirater l’un après l’autre. Ce serait une bonne manière de voir ce dont cette créature était capable...
« Dernière édition: Août 05, 2015, 07:03:34 par Projet Manhunt » Journalisée



DC d'Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Lithium
Créature
-

Messages: 82


Cyborg arachnéenne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Août 05, 2015, 12:17:32 »

Lithium fut nullement surprise par l'activation d'un système de sécurité ici. Toutefois, qu'était-ce c'est quelques barrières pour elle ? Calmement, Lithium vint à s'approcher du moniteur qui ce trouvait non loin s de la barrière et vint alors à enfoncer l'un de ses câble dans l'une des prises afin de le pirater. Le PRION… Lithium ne pratiquement rien de ce virus qu'Adelyn lui avait laissée en héritage toutefois, s'il y avait bien une chose qu'elle savait à propos de lui, c’est qu'aussi qu'elle s'en souvienne, Lithium n'avait jamais connue de système de sécurité capable de lui résister. Toutefois, ce que peu de gens savent et que GWC ignore sûrement, c'est que le virus que la belle avait dans le crane était d'eux… Enfin, la « base » du Virus. Il y a vingtaines d'années de cela, GWC avait mis au point un prototype de virus capable de contrôler/pirater toute forme de « vie » informatiques et ce manière extrêmement rapide. Au début, l »idée était bonne, GWC avait de bons espoir quant à ce virus, l'imaginant déjà devenir l'un des pionnier de la sécurité robotique, capable de récupérer des robot, ordinateur, drone appartenant au firmes rivale et ce de manière rapide et efficace.
Sauf que… Sauf que il c'est très vite avérait que le PRION réagissait comme un virus « normal » soit, au lieu de tout simplement « contrôler » la machine, il la rendait stérile et totalement à sa merci , rendant impossible toute forme de contre-mesure, obligeant alors la firme a détruire ledit robot/drone ou n'importe quel dispositif tombé sous le joug de ce virus. Voyant donc le danger flagrant que ce virus représentait, GeoWeapon.Corp décida de détruire toute les copies existante de cette « base »… Enfin… Toute… nan, pas vraiment, nan.

A  l'époque où Adelyne était entrain de « créer » Lithium, elle avait en sa possession l'une de ses précieuses copies de la base de ce virus informatique, une base qu'elle vint ensuite à faire évoluer de manière particulièrement dangereuse, rendant le virus hautement plus agressif et « volatile », lui octroyant la capacité de ce déplacer dans les flux électromagnétiques. Dans le secret le plus total, Adelyne implanta dans le cerveau de lithium le PRION… Personne… Personne pas même Amanda Witters n'était au courant du monstre qu'avait lithium au font d'elle et quand bien même Miranda forge ou ses EVA serait au courant, qu'elles ne pourrait rien faire. Le PRION étant un virus inviolable don la structure changeante le rend tout bonnement indestructible. Le PRION étant à sa manière une sorte de cancer ou une gangrène informatique, ravageant tout sur son passage en laissant alors le tout à la merci de Lithium.

Si GeoWeapon n'a encore jamais regretté l'une de ses création, cela n'allait pas tarder.

Il fallut moins de quelques secondes à Lithium pour désactiver la barrière et, une fois cela fait, elle avançât toujours aussi calmement dans le tunnel.

« Je te rassure… état d'alerte ou non, rien n'ici bas ne sera capable de me stopper… Bien au contraire. »

Plus loin, Lithium vint à désactiver une autre Barrière, puis une autre avant de finalement arriver à une intersection. Là, là tueuse qui était toujours à l’affût du moindre changement vint à sentir l'arrivé d'un drone par la droite, ce qui l’amena à ce reculer légèrement. Calmement, Lithium attendit que le Drone approche. Puis… Une fois ce dernier à sa porter, elle vint à bondir dessus, le planquant alors contre un mur tout en lui enfonçant l'un de ses câbles dans le ciboulot. Il fallut à peine quelque secondes a Lithium pour ensuite prendre le contrôle de l'engin, engin qui vint ensuite a graviter autour d'elle. Lithium, en plus d'avoir maintenant a sa portée une puissance de feu relativement efficace, avait la possibilité d'envoyer ledit drone en éclaireur puisque le poins de vue de ce dernier était  relié a celui de la tueuse.

En gardant toujours le même silence, La tueuse ce remit en route le plus naturellement du monde en espérant bien évidement que rien autre ne vienne les déranger.
« Dernière édition: Août 05, 2015, 05:53:27 par Lithium » Journalisée

Projet Manhunt
Créature
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
Description
"I've got no strings
To hold me down
To make me fret, or make me frown
I had strings
But now I'm free
There are no strings on me"
« Répondre #12 le: Août 07, 2015, 11:14:18 »

*Je dois te l’avouer, le niveau technologique de Tekhos est nettement plus évolué que sur Terre. Je n’ai rencontré un tel niveau de sécurité que quand il s’agissait de pirater les données confidentielles du SHIELD, et encore... Ces EVA me fascinent. Elles sont comme moi... Et sont à la fois meilleures que moi. Somme si leur programmation avait été meilleure que celle de mon père, ce qui me semble, en réalité, totalement impossible.*

John ne l’écoutait plus. Il adorait parler de Lui, de Son passé, de la personne qui l’avait créé... Un scientifique très intelligent de cette autre réalité, la Terre. Le professeur Pym, Hank Pym, l’inventeur des particules Pym, des particules ayant la capacité, schématiquement, de rétrécir ou d’agrandir n’importe quel objet, en jouant avec les atomes. John n’y avait pas compris grand-chose. Pym était un passionné de robotique, et avait aussi conçu Ultron, une intelligence artificielle qui, initialement, n’avait que pour but de protéger l’humanité, notamment contre les catastrophes naturels, et contre les grands problèmes à venir : la surpopulation, la hausse des conflits, le radicalisme religieux... Ultron devait être capable de réfléchir à tous les sujets sociétaux et de proposer des solutions. L’une des grandes sources d’inspiration de Pym avait été Isaac Asimov, Isaac Asimov et la psychohistoire, une science particulière permettant, à l’aide d’une équation extrêmement complexe, de prédire l’avenir des grandes populations.

Lui ? Il n’était qu’un vulgaire voleur, un ancien soldat sans grande importance. Que faisait-il donc dans toute cette galère ? GeoWeapon Corp... Ce n’était pas de son acabit ! Ces nanas hystériques contrôlaient tout ! Les mégacorporations avaient envahi toutes les couches sociales et économiques de la société, allant aussi bien de l’armement militaire qu’au ramassage et au traitement des ordures ménagères. Ils allaient crever ici ! Mais Il voulait avancer... En réalité, Il était fasciné par cette femme, cette créature cybernétique, et par sa capacité à outrepasser le système de sécurité de GWC.

*Il nous faut l’étudier... J’ai besoin d’en savoir plus sur sa programmation.
Et je suppose que je n’ai pas mon mot à dire là-dedans ?
Tu n’as jamais été conçu comme la partie intelligente de notre binôme...
Je croyais pourtant que tu avais besoin de moi.
Toute l’Histoire humaine le démontre : l’intelligence est la première des forces. Le savoir est ce qui a permis aux humains de se hisser au sommet de la chaîne alimentaire, de dompter la Nature... Et je suis le plus intelligent. Pourtant, je n’ai jamais réussi à mener mes plans à bien. Il y a une donnée qui m’échappe chez l’humanité... J’ai besoin d’étudier le comportement humain.
Oh, génial... Alors, écoute bien, tas de boulons. Cette nana est une tueuse d’hommes ! C’est une Tekhane, okay ?! Peu importe ce que tu lui diras, elle est imprégnée des préjugés telkhans, et elle ne travaillera jamais avec nous !
Alors, nous ferons sans son consentement.*

John n’avait juste pas envie de mourir en combattant ce cyborg arachnéen. C’était un putain de monstre ! Sûrement une autre des monstrueuses fabrications de GeoWeapon Corp. ! Elle s’attaqua à un drone, et réussit à le pirater... Mais autant d’incursions dans le réseau ne pouvaient pas échapper longtemps à l’œil inquisiteur des EVA. Alors que le duo avançait, John entendit du bruit, et tourna la tête, en voyant plusieurs trappes s’ouvrir.

« Oh bordel... »

De l’eau s’écoula alors, en grande quantité... Une véritable vague se rapprochait à toute allure. EVA avait ouvert toutes les vannes, et une énorme vague, mortelle, était en train de remonter le long du conduit, droit devant eux... Pour les engloutir et les repousser hors de Sky Castle.

« Il faut remonter, vite ! »
Journalisée



DC d'Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Lithium
Créature
-

Messages: 82


Cyborg arachnéenne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Août 13, 2015, 01:15:04 »

« Il faut remonter, vite ! »

Sur ces mots, Lithium s’élançât à bride abattue dans les tunnels humides de GWC. Bien que l'eau n'ayant pas une grande incidence sur elle, sa prothèse étant conçus de sorte à ce qu'elle puisse aller dans l'eau, la tueuse ne pouvait cependant pas prendre le risque de ce prendre une telle vague de plein fouet. Les deux cyborgs coururent sur plusieurs mètres avant que Lithium ne parvienne à voir une trappe en métal ce trouvant au plafond.

« Là ! Il y a une trappe! »

Sur ce, la femme vint alors a bondir au plafond avant de rapidement forcer ladite trappe d'un violent coup de poings.

« Attrape... » lâchât alors en tendant sa mains vers Manhunt, mains que l'homme attrapa avant de ce faire soulever par la femme sans que celle si ne peine, remontant alors son propre corps et celui du cyborg le long d'un échelle qui menait quant à elle à une pièce sombre, une sorte d'anti-chambre de stockage pour du matériel électrique et hydraulique. La femme lentement ce redressa, en jetant une bref œillade au gouffre qu'elle venait de gravir sans trop de mal, visualisant à peine le torrent de flotte qui s'écoulait avec puissance dans les boyaux de ce complexe. La femme vint ensuite a regarder Manhunt dans les yeux, un regard qui ce voulait toujours aussi supérieur cependant. Elle ne l'avait pas vraiment sauvé par « amitié » mais plus par besoins, tous simplement. Mais par chance, le Drone qu'elle avait piraté l'avait suivit de prêt, ce dernier gravitant encore autour d'elle.

« On y est... »

La tueuse le sentait… Mais elle sentis aussi de l'agitation, en dehors de là lourdes herses blindée qui ce trouvaient en haut du long escalier qui leur faisait fasse, là, à une vingtaines de mètres d'eux.
La tueuse avançât donc prudemment parmi les nombreux câbles, tuyaux et étagères, parant à toute éventualité. La femme remarquât très vites les quatre caméras de surveillances réparties dans la pièce sombre. Elle sentait très bien toute l'agitation qui régnait à présent dans l'air et, de sa voix monocorde » elle vint à parler à l'homme qui la suivait.

« Il vas être temps de montrer ce que tu vaut... »

La tueuse, toujours aussi calme vint alors à entendre des bruits de pas en directions des escaliers, bruits de pas qui vinrent ce mélanger au son de l'alarmes qui, sempiternellement hurlait dans les coursives. Puis... le bruit de la herse vint définitivement alerter notre tueuse de la présence des gardes. Toutefois, ses derniers, par chance, entrèrent sans prendre le temps d'allumer la lumière une chose stupide… Mais mettons ça sur le compte du stress causée par l’événement et puis… Ils avait aussi sur eux des lampes torches.

Malheureusement (pour les gardes) Le temps qu'ils descendent les marches menant au dépôt, Lithium c'était cachée derrière un conteneur en acier carré, ne laissant que son drone flotter, juste devant les escaliers.

« Attention ! » S’exclamât alors l'un des Gardes en faisant une roulade en avant, évitant de peut les tirs du drones qui arrivèrent tout de même a toucher plusieurs soldat, avant que ces derniers ne réussit à détruire l'engin sans trop de mal.  Calmement… La tueuse vint à activer sa vision thermique et, grâce à cette dernière, elle put alors avoir le compte exacte de gardes. Ces dernier étaient au nombre de cinq, toutefois, il était dans un espace confiné face à une cyborg capable d'attaque rapides, fortes et amples par conséquent, il n'avait tout à fait l'avantage car, quand Lithium attaquerait… Ils ne verraient rien venir.

« 1… 2… 3. »

L'halo de la lampe torche de l'un des gardes vint à  éclairer l’espace à coté du conteneur puis, sans cris égard, Lithium vint à se ruée sur lui. Ce dernier poussa un bref hurlement qui vint alors a s'éteindre dans un bruit d'os brisé qui, bien évidement alerta les autres gardes. Mais Lithium ne se débinas et alors que les tirs de leurs armes éclairait le visage de la tueuse comme des flash stroboscopique, cette dernière vint à les tous les tuer dans un laps de temps records, leur éclatant le visage ou en leur tranchant le corps avec ses pattes, les bruits était sinistres et, dans le noir, tout ceci prit une dimension encore plus effrayante. Toutefois, il serait mentir que de dire que lithium n'e ce soit pas reçus quelque balles dans les bras et l’abdomen… Mais fort heureusement pour elle, son squelettes, ses organes synthétiques renforcés et sa capacité régénératrices eurent vite fait de stopper lesdites balles, ces dernière ressortant alors de son corps en tombant mollement sur le sol.

Lentement, La femme vint ensuite à regarder Manhunt et vint à lui dire.

« Ramasse ce qu'il te faut… Il est temps de nettoyer cet endroit. »

L'homme ne pouvait sûrement pas le voir mais Lithium était couverte de sang et, de son masque à gaz, un souffle rouge et épais ce mit a sortir. La femme était prête à faire un beau massacre… Comme elle les aime tant.
Journalisée

Projet Manhunt
Créature
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
Description
"I've got no strings
To hold me down
To make me fret, or make me frown
I had strings
But now I'm free
There are no strings on me"
« Répondre #14 le: Août 17, 2015, 02:09:42 »

*Ce corps faible est comme une prison envers l’essentiel de mes capacités...
Vraiment désolé, vieux...*

On pouvait entendre le son assourdissant de l’eau en train de se rapprocher quand le mystérieux cyborg-araignée entreprit d’ouvrir un passage vers le plafond en le défonçant violemment. Manhunt n’attendit pas plus longtemps, et s’agrippa à la main solide et ferme de la femme, pour débarquer en hauteur, évitant de justesse un courant d’eau rapide qui l’aurait broyé. John se retrouva ainsi à hauteur d’un couloir éclairé, au sein de Sky Castle. C’était un grand couloir, et ils n’avaient pas le temps d’attendre. C’était un complexe de recherche de haute sécurité, et, venant de GeoWeapon Corp., il fallait s’attendre à ce que la sécurité soit à la hauteur de leur réputation. Këssler se dépêcha de suivre la femme, tandis que des herses blindées s’abattaient ici et là, les contraignant à finir dans une pièce sombre, poursuivie par une patrouille. C’était un dépôt, et, si John n’y voyait rien, il sentit ses pupilles se modifier, s’adaptant à Sa vision. Lui pouvait voir, et John entreprit de filer derrière une grosse caisse métallique. Un petit escalier menait à ce dépôt, et plusieurs gardes jaillirent rapidement, en pointant leurs fusils d’assaut.

La lumière aurait dû s’activer normalement automatiquement à leur passage, mais Il était intervenu. Perturber un signal électrique aussi simple n’avait rien d’exceptionnel à Ses yeux, mais John sentit malgré tout un élan de fierté Le traverser... Confirmant à ses yeux qu’il partageait son corps et son esprit avec une créature redoutable. Le passé de cet Ultron lui était encore inconnu, mais il espérait bien réussir à en savoir plus sur Lui, même si la tâche était loin d’être facile.

« PUTAIN ! »

C’est ce que John se mit à hurler quand les agents de sécurité hurlèrent et tirèrent. La bataille mit fin à ses réflexions, et il posa ses mains sur ses oreilles en serrant les dents. Dans l’obscurité, les déflagrations des armes produisaient comme des flashs stroboscopiques, ce qu’on pouvait voir dans une discothèque. John entendit un hurlement, et vit la moitié d’un corps s’envoler au-dessus de la caisse, rebondissant à quelques mètres de lui. Son corps s’arrêtait à hauteur de l’estomac, et il laissait derrière lui une traînée de sang.

« Oh putain... Putain, putain ! »

Un tel spectacle Le laissait indifférent... Mais Il n’en fut pas moins intrigué par les réactions de son porteur. Il savait que les humains maîtrisaient une chose que Lui ne comprenait pas, et qui expliquait sans doute Ses échecs répétés : les émotions. Or, ce qu’Il voyait ici était l’expression typique d’une émotion. Pourquoi ce spectacle émouvait cet imbécile ? Chaque jour, les humains massacraient des milliers d’animaux pour se mourir. Chaque jour, il y avait des carnages ambulants où on démembrait, découpait, et où on aseptisait quantité de bêtes. Pour Lui, c’était un paradoxe propre aux émotions : on était sensibles devant le spectacle des corps déchiquetés, sauf quand tout cela était propre, harmonieux. Personne n’était choqué par la vision d’un steak rouge dans son assiette... Mais celle d’un corps massacré, d’une bide ouverte en deux déversant ses entrailles provoquait des haut-le-cœur. La seule explication possible, de ce qu’Il voyait, était que l’émotion aimait les choses claires, fines... Tout comme la logique appréciait les choses compréhensibles, et ne pouvait pas se concevoir dans l’illogique et l’incompréhensible.

Se pouvait-il que, finalement, l’émotion soit une autre forme de logique ? Cette question Le troubla par les implications possibles qui en résultaient.

*C’est extrêmement perturbant...*

Lithium appela alors John, qui frissonna. Il voyait tous les corps, le corps couvert de sang, ainsi qu’un fusil d’assaut qui avait été déposé à ses pieds. L’homme entreprit de le ramasser en soupirant quand les lumières s’allumèrent brusquement. Une porte blindée se ferma alors, et John entendit des clics. Depuis le plafond, quatre trappes s’ouvrirent, et laissèrent tomber des tourelles défensives, des mitraillettes.

« Oh n... »

*BANG !*

Une rafale de balles frappa John de plein fouet, la rafale se terminant par une balle perforante qui fit exploser le tiers de sa tête. Son cerveau ainsi que des bouts métalliques se répandirent sur le sol, permettant de voir que son cerveau était un complexe mélange de tissus synthétiques et organiques. John s’effondra mollement sur le sol, et les mitrailleuses se tournèrent alors vers Lithium, et firent feu. Le drone de Lithium explosa rapidement, devant la terrifiante précision de ces machines, et elles se concentrèrent ensuite sur Lithium...

...Tandis que Këssler, lui, ne bougeait plus.

Mort ?
Journalisée



DC d'Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Tags: cyborg  geoweapon_corp  geoweapon_corp.  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox