banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Deux "Tek" se rencontrent. [PV Tek_Neko]  (Lu 2651 fois)
Tek_Wolf
Créature
-

Messages: 41


Arme de destruction massive, devenue justicière.


Voir le profil
Fiche
Description
Elle est la quatrième personne à avoir participer, contre son gré, au projet « Weapon Nano », ainsi que la seconde femme. A la base créée pour être l'arme de destruction massive par excellence, elle s'est rebellée, tout comme Tek_Neko, contre les instigateurs du projet, et cherche maintenant à protéger le prototype des deux autres "Tek", ainsi qu'à l'aider à retrouver sa mémoire.
« le: Mai 04, 2015, 06:51:12 »

ARRÊTEZ-LA !!!

Bon sang, ils sont collants, ceux-là ! En même temps, quelle idée j'ai eus, de vouloir finalement garder ma nouvelle apparence "par défaut" ?! Oh putain, je commence à parler comme ce qu'ils appelle un informaticien. C'est clair, mes nanites m'apprennent beaucoup de choses, mais trop d'un coup. J'ai encore du mal à accepter mon nouveau corps, alors si en plus, j'apprends de nouvelles choses en simultané... Bref, c'est pas le moment de divaguer. En tout cas, je suis contente que mes nanites soient... Comment dire... ? Entrées en résonance ? Nan, pas comme ça. Ah oui ! Qu'elles se soient synchronisées avec ma magie élémentaire, parce que sinon, j'aurais été neutralisée depuis longtemps, par leurs fusils EM. Mais bon, ils peuvent toujours me tirer des fléchettes anesthésiantes, donc mieux vaut ne pas traîner dans le coin. Mais c'est qu'ils sont rapides, ces cons ! Ah merde, j'avais oublié leurs véhicules... Evidemment, si ils sont motorisés, aussi...

La voilà !!!

Hein ? OH CHIOTTE !!!

Depuis tout à l'heure, je n'arrêtais pas de regarder derrière moi, en oubliant ce qui se passait devant. Et évidemment, ces cons ont eut l'idée de me contourner, et de me couper la route. En voyant ça, j'ai freiné en dérapant, avant de m'engager dans une ruelle adjacente, à ma droite, en tentant de les semer. Mais avec leurs hover cars, j'y arrivais pas. Heureusement, j'ai croisé une autre ruelle, encore à droite, que je me suis empressée de prendre, pour tenter de me soustraire à leur vue. Si je trouve pas très vite une cachette, ils vont me retrouver. Et pile quand j'y pensais, une autre ruelle, encore une fois à droite, se présenta. Et par miracle, elle était coupée par une clôture métallique, dont le bas était éventré, pile au milieu. Ni une, ni deux, toujours en course, je me suis couchée sur le dos, et j'ai glissé dans l'ouverture, avant de m'arrêter quelques mètres plus loin. Je me suis aussitôt mise à quatre pattes, et j'ai surveillé l'ouverture. Je fus soulagée, quand je vis le groupe d'intervention passait devant la ruelle, sans s'arrêter.

Ouf... C'était moins une...

Je me suis relevée, avant de frotter mon pelage, pour enlever la poussière. Mais je ne me doutais pas du tout de ce qui allait se passer...
Journalisée


Couleur : orange ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici
Tek_Neko
Créature
-

Messages: 57


Crée pour détruire, vit pour protéger


Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Neko est le prototype du projet « Weapon Nano », un projet qui a fait de lui une arme vivante, contrôlant par télépathie des milliards de robots nanoscopiques conçues pour tuer, les nanites. Amnésique, il est à la recherche de son identité.
« Répondre #1 le: Mai 04, 2015, 09:32:23 »

Ah, Tekhos Metropolis ! Une ville que j'aurai réduit en cendres depuis bien longtemps si je ne craignais pas que ce geste inconsidéré ne fasse de moi l'arme de destruction massive que l'on voulait que je sois, et que je ne veux surtout pas être. En plus, tout n'est pas si mal dans cette ville. Si on oublie que c'est l'endroit où on m'a transformé, contre ma volonté, en arme vivante, ainsi que le point de départ de ma cavale, c'est typiquement le genre de ville où j'aimerais poser mes bagages pour recommencer une nouvelle vie. Dommage que j'y sois aussi recherché qu'un verre d'eau au milieu du désert. De toute façon, ça ne sert à rien de se lamenter, je ne resterais pas longtemps.

Si je suis venu à Tekhos, délaissant les rebelles de Raynor, leur commandant charismatique Jim et mon amant, le commandant en second Matt, c'est parce que le réseau d'espionnage des rebelles m'a appris une terrible nouvelle. Depuis maintenant un mois, des rumeurs circulaient dans la rue comme quoi le gouvernement comptait réactiver un ancien projet militaire, mis au placard après un cuisant échec. J'avais déjà eu des craintes à ce moment là, mais elles se sont concrétisées quand un infiltré des rebelles auprès du gouvernement tekhan m'a confirmé que le projet en question était bien le projet « Weapon Nano ». Ni une ni deux, j'ai quitté la base des rebelles en quatrième vitesse, en promettant que j'allais revenir vite et en un seul morceau, et je me suis mis en route pour Tekhos Metropolis. Grâce aux infos que j'ai obtenu depuis que je suis avec les rebelles, je suis maintenant sur à 100% que c'est dans cette ville que j'ai été amené lors de ma transformation. En revanche, j'ignore complètement où je dois aller exactement.

Cela fait maintenant deux jours que je parcours la ville, sous une autre apparence pour ne pas attirer l'attention des forces de l'ordre. En plus, je ne me déplace que sur les toits pour encore plus de sécurité. Car, aussi bizarre que ça puisse paraître, peu de gens regardent en l'air. Je cherche dans tous les coins, mais je ne trouve rien. En même temps, la ville est tellement immense que j'ai du en voir moins du dixième. Autant dire que ma partie de chasse va prendre un peu plus de temps que ce que j'avais prévu.

Le jour va se lever dans moins d'une heure. Je me dis que ce n'est pas encore aujourd'hui que je vais trouver ce que je cherche, le fameux labo qui m'a donné naissance. Et puis, tout à coup, j'entends des bruits de sirène. Dans cette ville, c'est monnaie courante de les entendre, mais ceux-là sont plus forts, car des dizaines de voiture parcourent le même périmètre. A défaut d'être le labo, il s'agit sûrement d'une personne hautement recherché pour avoir autant de voitures de police à ses trousses. Le genre de personne qui peut être un appui précieux auprès des rebelles. Et en tant que membre, il est de mon devoir de lui venir en aide. Sans hésiter, je saute dans le vide.

Je me trouve actuellement dans le District 38, bloc 21, communément appelé ''Gas 21'' parce que tout le bloc est uniquement composé d'usines d'extraction ou de traitement du gaz des nappes souterraines, une source d'énergie très prisé par les tekhans. Bien entendu, à cause du caractère plutôt ''volatil'' du bloc, il est toujours sous haute surveillance et personne ne vit dedans. De toute façon, même les SDF qui viennent ici finissent par mourir asphyxiés à cause des émanations dans l'air. Heureusement pour moi, je peux utiliser mes nanites pour filtrer l'air et éviter de m'empoisonner. Joyeusement perché sur l'une des conduites de gaz en plein air, j'observe les voitures des forces de sécurité filer dans tous les coins. Je les suis du mieux que je peux, en faisant tout pour ne pas être vu, mais on dirait que leur fugitif les fait tourner en bourrique et ne cesse de leur échapper. Et très vite, je réalise que leurs mouvements sont complètements anarchiques et qu'ils n'ont même plus l'air de savoir où ils vont. Je comprends après ça qu'ils ont perdu la trace de leur fuyard. C'est là que je décide de les lâcher. Je vais me mettre sur le toit d'un bâtiment, histoire de prendre une petite pause après avoir couru dans tous les coins pendant toute la nuit. C'est là que, dans une ruelle en face du bâtiment, j'aperçois quelqu'un. Une terranide louve, avec une magnifique fourrure bleue, des cheveux argents et des yeux bleus. En la voyant, je sens quelque chose d'étrange, une sensation familière mais néanmoins troublante. Comme je veux en avoir le cœur net, je décide d'envoyer un flot de nanites pour l'observer d'un peu plus près. Mais je m'arrête à environ huit mètres d'elle et je rappelle mes robots en catastrophe. Je sais enfin ce que j'ai senti. Et elle a probablement du le sentir aussi, vu que mes nanites se sont approchés d'elle. Son corps a réagi à leur présence. Mais il n'existe, à ma connaissance, qu'une seule chose d'origine non-magique qui puisse provoquer ce genre de réaction. Pour en avoir le cœur net, j'envoie une onde sonar dans sa direction. Et le retour m'apporte confirmation : cette fille est comme moi, elle a des nanites dans son corps. Je le sais parce qu'ils ont renvoyé l'onde sonar dans toutes les directions, alors que n'importe quel autre corps l'aurait simplement renvoyé dans la direction opposée.

Inutile de vous expliquer que, maintenant, je suis en train de disjoncter. Une autre arme nanoscopique venait de voir le jour. Et elle était à portée de ma main. Je voulais hurler bien fort au monde que j'étais heureux d'avoir enfin trouvé une personne qui m'était semblable, mais en plus de la totale débilité de cette action au niveau stratégique, ça aurait pu être mal vu que je me réjouisse qu'une autre personne partage mon sort tragique. En tout cas, il est logique de penser que c'est cette fille que la police recherche. Et comme elle ne les a pas semés grâce à ses pouvoirs, elle ne les maîtrise sûrement pas encore. Une chance pour elle que je sois là.

Malheureusement, mon onde sonar m'apprend une nouvelle bien moins réjouissante : autour d'elle se trouve, camouflés, trois soldats de l'unité la plus efficace et la plus secrète du gouvernement tekhan. Des soldats dopés aux stimulants et équipés du meilleur matériel tekhan. Le genre de personne qu'on envoie uniquement pour des situations désespérées. Des êtres qui auraient pu représenter l'avenir de l'armée tekhane si « Weapon Nano » n'avait pas existé. Nom de code : ''Phantom Pain''. Les trois soldats apparaissent soudain devant la fille, armés de fusils EM et d'armes tranquillisantes. Avec les nanites, elle aurait pu se débarrasser d'eux les doigts dans le nez. Mais là, elle est quasiment sans défense. Je reprends mon apparence ordinaire et je fonce. Pas question que je la laisse seule.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Tek_Wolf
Créature
-

Messages: 41


Arme de destruction massive, devenue justicière.


Voir le profil
Fiche
Description
Elle est la quatrième personne à avoir participer, contre son gré, au projet « Weapon Nano », ainsi que la seconde femme. A la base créée pour être l'arme de destruction massive par excellence, elle s'est rebellée, tout comme Tek_Neko, contre les instigateurs du projet, et cherche maintenant à protéger le prototype des deux autres "Tek", ainsi qu'à l'aider à retrouver sa mémoire.
« Répondre #2 le: Mai 06, 2015, 12:45:51 »

Piouf... J'ai pas encore totalement récupéré de ma course, mais je trouve que c'est plutôt rapide. Encore un coup de mes nanites, sans doute. Mais je suis contente d'avoir réussi à échapper aux flics. Heureusement, ils ne sont pas doués pour viser, ou simplement conduire. Rha merde ! Encore des trucs que je connaissais pas, avant d'avoir les nanites !!! J'ai vraiment du mal à accepter le fait que j'apprends de plus en plus de choses, sans rien faire. Bah attendez, avant d'être intégrer (de force, faut le préciser) au programme « Weapon Nano », je ne savais même pas que Tekhos existait. Alors connaître toute sa technologie, c'est pire. Bon, il faut que je me calme, c'est pas le moment de paniquer. Maintenant que la police a perdue ma trace, il faut que je quitte ce quartier, voir même la ville. Ouais, partir de Tekhos Métropolis, c'est la meilleur chose à faire, pour moi.

Je ne sais pas dans quel quartier je me trouve, mais vu les signaux d'alerte que mes nanites m'envoient, c'est pas franchement très sûr. Va falloir que je sois très prudente, avec mon pouvoir. J'allais me remettre en route, lorsque je sentis mon corps réagir à quelque chose, et je compris immédiatement quoi. C'était un nuage de nanites, qui s'approchait mais s'est stoppé à peine à 8 mètres de moi, avant de repartir aussi sec. Et la seconde d'après, une sorte d'onde m'a touché, avant de partir un peu dans tout les sens. Whow, c'était bizarre, ça. Mais ça ne peut vouloir dire qu'une chose : il y a un autre Tek_Animal dans le coin. Le quel, par contre, j'en sais encore rien. Je me suis alors mise à regardé autour de moi, dans l'espoir de découvrir où il se planquait, lorsque j'eus la mauvaise surprise de voir apparaître, devant moi, trois soldats très bien équipé pour me neutraliser. Merde ! D'où ils sortent, ces cons ?! Ils m'ont mis en joue, avec leurs fusils EM, et me tirent une fois chacun dessus. Chaque tir m'a fait légèrement reculé, mais sans me neutraliser, heureusement. Héhé, merci mes nanites et mon pouvoirs. Comprenant que leurs armes actuelles n'avaient aucun effet sur moi, ils décidèrent de prendre leurs armes hypodermiques. Moins bon pour moi, ça. Mais mes nanites me donnent une idée. J'ai tendu les bras de chaque côté, avant de générer un peu d'électricité dans la paume de mes mains, et de les frapper devant moi, créant ma propre onde EM, invisible à l'oeuil nue, mais terriblement efficace sur l'équipement de l'unité spéciale, car en essayant de me tirer des fléchettes dessus, leurs fusils n'ont eut aucune réaction. Ils doivent se sentir un peu cons, là, sans leur armement de pointe. Je leur fis un grand sourire, à la fois satisfait et moqueur, avant de prendre la parole.

Surprise ! Vous vous attendiez pas à ça, hein ?

Ils ont alors relevé leur espèce de lunettes, avant de se regarder, et de dégainer des matraques. Sauf qu'elles me paraissaient différents, et en les scannant, j'ai eus la confirmation qu'elles étaient normalement parcourues d'un champ de neutralisation. Héhé, parfait. Ils vont devoir m'assommer, pour m'arrêter. Bon, il est temps de leur éclater la face. J'allais leur balancer un éclair dans la tête, mais mes nanites hurlèrent d'alerte, me rappelant que la zone n'était pas propice à ce genre d'attaque. J'avais oublié... Bon, il est donc temps de savoir ce que ces minuscules robots savent faire. Mais avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, le soldat du milieu se rua sur moi. Par réflexe, j'ai mis mes bras devant le visage, mais je n'ai pas senti le choc. Et en regardant ce qui se passait, je vis un épais nuage de nanites flotté devant moi, avec mon assaillant assis au sol. Beuh ? Je sais pas comment j'ai fais ça, mais c'est pratique. Attendez, si je me rappelle bien de ce qui étant marqué dans l'ordi, je peux créer ce que je veux, avec mes nanites. Alors autant essayer. J'ai alors tendu le bras vers la nuée, avant de l'abaisser violemment. Et aussitôt, un pic en est sorti, et est allé se planter dans la tête du membre de l'unité spéciale au sol. Whow, la vache ! Ah c'est pratique, ça ! Le projectile s'est désagrégé, avant de rejoindre le nuage, qui est revenu vers moi. A part un petit nuage, tout mes nanites sont retournées dans mon corps. Je vis alors, pile en face de moi, un Terranide chat foncé sur nous, et j'ai eus la même réaction que tout à l'heure, avec les nanites différentes. J'y crois pas !!! C'est lui ! C'est le fameux Tek_Neko ! La première victime du programme « Weapon Nano » ! Alors là, je m'y attendais pas du tout, à ça. Mais je ne sais pas ce qu'il compte faire. Bah il n'est surement pas au courant que je me suis rebiffée, et que je me suis échappé du labo. Donc je préfère attendre, et voir ce qu'il compte faire, en gardant les deux autres  à l'oeuil.
Journalisée


Couleur : orange ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici
Tek_Neko
Créature
-

Messages: 57


Crée pour détruire, vit pour protéger


Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Neko est le prototype du projet « Weapon Nano », un projet qui a fait de lui une arme vivante, contrôlant par télépathie des milliards de robots nanoscopiques conçues pour tuer, les nanites. Amnésique, il est à la recherche de son identité.
« Répondre #3 le: Mai 06, 2015, 11:17:42 »

Vous avez déjà vu quelqu'un surfer sur une vague de nanites ? Parce qu'en le faisant, j'ai l'air hyper classe.

Les Phantom sortent leurs armes EM et tirent sur la fille. Alors que je m'attends à la voir tomber à cause de la neutralisation des nanites, elle se contente de reculer un peu sous chaque impact. Je ne peux pas m'empêcher de me sentir secoué en voyant ça. Si ses nanites résistent aux ondes EM, ça veut dire que le programme a fait un immense bond en avant depuis mon passage. Les ondes EM sont sans doute mon seul point faible alors, si le nouveau sujet peut y résister, c'est autant une bonne nouvelle pour elle qu'une mauvaise pour moi, car les prochains sujets de test pourraient devenir assez forts pour me tuer.

Après avoir vu que leurs armes sont sans effet, les soldats sortent leurs pistolets hypodermiques. Cette fois, elle risque d'avoir un peu plus de mal. Du moins, c'est ce que je croyais avant qu'elle ne se décide à envoyer une onde EM depuis la paume de ses mains. Pour ne pas me faire toucher, je dois changer rapidement de direction et je passe à deux doigts de me cogner la tête contre une conduite de gaz, sur laquelle je me pose ensuite. C'est difficile à croire mais, en plus de résister aux ondes EM, elle peut aussi en créer. Elle devait sans doute avoir été conçue dans le but de m'arrêter. Mais ces idiots de scientifiques auraient du savoir qu'on obtient rien d'une personne quand on la force.

A cause de l'onde EM, les Phantom ne peuvent plus utiliser leurs armes. Mais ils ne comptent pas se laisser abattre pour si peu, et sortent leurs matraques neutralisantes pour aller attaquer la louve. C'est là que je me dis qu'il faut que j'y retourne, mais elle me coupe encore une fois la politesse : quand le premier soldat se jette sur elle, un nuage de nanites apparaît instinctivement pour la défendre. Je sais que ça peut être déstabilisant pour elle de voir une telle chose, mais je ne veux pas risquer d'intervenir pendant un contact aussi instable avec les nouveaux hôtes de son corps. Qui sait ce que pourrais déclencher en arrivant à l'improviste. Alors je continue d'observer. Depuis le moment où elle bloque son assaillant au sol, jusqu'au moment où elle lui envoie un projectile en forme de pic dans la tête du soldat. Et c'est là que je décide d'intervenir, avant qu'elle ne fasse quelque chose qu'elle pourrait regretter. Je sais à quel point un pouvoir aussi redoutable peut être grisant, et comment il peut être facile de prendre goût à la destruction et à la mort. Je veux lui épargner ça.

Je débarque à toute vitesse sur une vague de nanites, prenant tout le monde par surprise. Aussi bien la louve que les Phantom.

« Salut les gars. Contents de me voir ? »

Les soldats se retournent et s'apprêtent à m'attaquer, mais ils sont trop lents. Je fais apparaître mes ''mains'' et j'envoie les deux hommes contre les murs de la ruelle, tellement fort que leurs corps creusent un trou dans la roche et le métal. Une fois que je suis sur qu'ils sont neutralisés, je range mes nanites et je vais voir la jolie terranide. Elle a l'air de me connaître.

« Bonjour. Je sais que tu dois avoir des milliers de choses à me dire, mais il faut d'abord qu'on se sorte de ce guêpier. »

En effet, mon onde sonar m'apprend que les voitures de police, qui ont sûrement entendu le vacarme ou qui ont été alertés par les Phantom, se rameutent autour de nous. Dans moins d'une minute, on sera comme des mouches dans une toile d'araignée.

« Tu sais te servir de la téléportation ? »

Elle me répond qu'elle ne l'a utilisé qu'une fois, pour se sortir du laboratoire. Ce qui veut dire qu'il y a un risque, mais nous n'avons pas le temps d'y penser. Alors je décide d'utiliser les grands moyens, et j'envoie une partie de mes nanites se mêler aux siens dans son corps.

« Utilise les pour suivre mon signal, puis téléporte toi à mes coordonnées. Et si jamais tu te rates, je pourrais te retrouver grâce à eux. »

Je pose une main sur son bras.

« Ne t'en fais pas. Je te ne laisserai pas seule. »

J'ai été à sa place, un jour. Et je sais très bien ce qu'elle peut ressentir en ce moment. Elle ne doit pas rester sans aide, sinon elle deviendra une créature solitaire et perdue, comme je l'étais avant de rencontrer les rebelles.

J'active la téléportation, et je me retrouve directement dans l'une de mes planques de Tekhos, un vieux bunker souterrain construit en prévision d'une attaque des Formiens sur le territoire, mais abandonné après qu'on ait découvert que les fondations n'étaient pas fiables. Cependant, je l'ai retapé avec mes nanites, et il est maintenant assez résistant pour rester debout après une attaque nucléaire. C'est une de mes planques ultra-secrètes, que même Jim et Matt ne connaissent pas. Juste au cas où nos rapports tourneraient mal.

J'attends un peu, et la louve finit par arriver. Je suis rassurée de la voir, je n'ose pas imaginer ce qui ce serait passé si elle s'était téléportée dans le vide spatial.

« Bienvenue chez moi. C'est un peu caverneux, mais on y sera à l'abri. »

Je vais m'asseoir sur l'une des couchettes, et je l'invite à s'installer sur l'autre.

« Alors, tu as des choses à me demander ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Tek_Wolf
Créature
-

Messages: 41


Arme de destruction massive, devenue justicière.


Voir le profil
Fiche
Description
Elle est la quatrième personne à avoir participer, contre son gré, au projet « Weapon Nano », ainsi que la seconde femme. A la base créée pour être l'arme de destruction massive par excellence, elle s'est rebellée, tout comme Tek_Neko, contre les instigateurs du projet, et cherche maintenant à protéger le prototype des deux autres "Tek", ainsi qu'à l'aider à retrouver sa mémoire.
« Répondre #4 le: Mai 24, 2015, 10:59:54 »

Punaise... Ca fait bizarre, de tuer quelqu'un sans le toucher. Enfin, pas directement, quoi. Mais j'avoue qu'utiliser ces nanites pour me défendre, c'est une sensation bizarre. C'est comme si... C'était une extension de moi même, mais non reliée physiquement à mon corps. C'est perturbant. Bon, on se reprend, c'est pas le moment que partir en divagation. Je suis quand même attaquée par des unités spéciales Tekhanne, là. Et c'est là que Tek_Neko débarqua, surfant sur ses propres nanites. Whow... C'est pas commun à voir, ça. C'est alors qu'il créa, grâce à ses nanites, deux énormes mains, qu'il utilisa pour balancer les soldats contre les murs de la ruelle, et vu la force, ils les ont littéralement traversé. Ah quand même... On peut donc avoir une sacrée forces, avec ces robots. Alors qu'il ramena ses nanites à lui, j'en ai fais de même avec le nuage qui était resté en suspension, à mes côtés. Il s'est alors aproché de moi.

« Bonjour. Je sais que tu dois avoir des milliers de choses à me dire, mais il faut d'abord qu'on se sorte de ce guêpier. »

J'approuve l'idée !

Oui, vu les sirènes qui approchent, vaut mieux pas rester dans le coin. Mais comment leur échapper, si ils nous encerclent surement déjà ?

« Tu sais te servir de la téléportation ? »

Ah, j'y pensais plus, à cette fonction des nanites. Mais c'est pas une mauvaise idée. Sauf que...

Bah... Je l'ai utilisé qu'une seule fois, et c'était pour sortir du labo. J'avoue que pour le lieu d'arrivée, c'était plutôt aléatoire...

C'est vrai que j'ai pas choisi où j'ai atterri, mais j'dois dire que j'ai eus  de la chance. C'est là qu'il envoya un petit groupe de nanites en moi. Heu...

« Utilise les pour suivre mon signal, puis téléporte toi à mes coordonnées. Et si jamais tu te rates, je pourrais te retrouver grâce à eux. »

Oh... D'accord.

C'est pas bête. C'est comme un feu de localisation, qu'on allume dans une plaine, pour retrouver le groupe. C'est plutôt malin. Mais il m'a surprit, lorsqu'il a posé sa main sur mon bras.

« Ne t'en fais pas. Je te ne laisserai pas seule. »

Alors ça, ça fait plaisir. Depuis que je suis devenue une esclave, je me suis toujours sentie seule, alors entendre ça, ça me réchauffe le coeur. Je lui fis un sourire, avant de répondre.

Merci. Ca fait trop longtemps que je le suis...

Oui, trop longtemps... Tek_Neko disparaît alors dans un flash lumineux, signe qu'il vient de se téléporter. Bon bah, je crois que c'est à moi, hein... Mais alors que j'allais me concentrer, pour en faire de même, j'entendis comme un sifflement, provenir de derrière moi. Et au moment où je me suis retournée, je vis une voiture de police défoncée la clôture, et foncer sur moi. Oh bon sang ! J'allais me faire percuter, mais j'ai pensé tellement fort à Tek_Neko que, immédiatement, ma téléportation s'est activée, et je me suis instantanément retrouvée dans un autre endroit, aux côtés du Terranide. Alors ça, c'est du service rapide !

« Bienvenue chez moi. C'est un peu caverneux, mais on y sera à l'abri. »

J'ai alors regardé autour de moi, pour voir où on était. Soit c'est un bâtiment sans fenêtres, soit on est sous terre.

Du moment qu'ils ne nous retrouvent pas, ça me va.

Je lui fis un sourire, avant de le voir s'asseoir sur une couchette. Je me suis alors assise sur l'autre, après qu'il me l'a proposé. Bon, par où commencer, maintenant... ?

« Alors, tu as des choses à me demander ? »

Il est devin, ou quoi ? Bref, c'est pas plus mal.

Heu oui. Voilà... J'aimerais que tu m'apprenne à me servir de mes nanites. Ca fait à peine quelques semaines que je me suis réveillée dans le labo, et que je m'en suis échappée, mais à part le changement d'apparence, que je maîtrise pas encore totalement, et la téléportation, que je maîtrise pas, je connais encore rien des capacités de mes nanites.

Bah en même temps, c'est le plus "ancien" des Tek_Animaux, donc logiquement, c'est celui qui connait le mieux les nanites. Non, les deux autres, je préfère éviter de les croiser, pour l'instant. Va falloir que je lui parle d'eux, d'ailleurs...
Journalisée


Couleur : orange ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici
Tek_Neko
Créature
-

Messages: 57


Crée pour détruire, vit pour protéger


Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Neko est le prototype du projet « Weapon Nano », un projet qui a fait de lui une arme vivante, contrôlant par télépathie des milliards de robots nanoscopiques conçues pour tuer, les nanites. Amnésique, il est à la recherche de son identité.
« Répondre #5 le: Mai 25, 2015, 08:42:53 »

Heu oui. Voilà... J'aimerais que tu m'apprenne à me servir de mes nanites. Ça fait à peine quelques semaines que je me suis réveillée dans le labo, et que je m'en suis échappée, mais à part le changement d'apparence, que je maîtrise pas encore totalement, et la téléportation, que je maîtrise pas, je connais encore rien des capacités de mes nanites.

Ce qu'elle dit me paraît étrange. Elle ne me pose aucune question sur le projet, sur l'origine des robots qui parcourent son corps, elle semble même en savoir beaucoup plus sur le projet que moi. Quelque chose que j'aurais intérêt à la questionner plus tard... et à rester sur mes gardes dès maintenant. Après tout, sa version n'a rien pour être confirmé, hormis ce que j'ai cru voir. Si ça se trouve, j'ai ramené une ennemie avec moi. D'un autre côté, si ce n'est pas le cas, je ne peux pas la laisser seule et désarmée face aux équipes spéciales qui la traquent. Tant pis pour les soupçons, on regretta nos erreurs plus tard.

« Très bien. Mais ensuite, j'aurai quelques questions à te poser. »

Je lui fais signe de me suivre. Nous nous rendons dans la partie la plus solide du bunker, un sorte de chambre de survie pour les derniers recours. Murs en acier de cinq mètres d'épaisseur, assez de vivres pour tenir une semaine à quatre, porte triplement renforcée. Dans cette pièce, il n'y a aucun risque qu'on fasse de dégâts qui pourraient atteindre la stabilité du bunker.

« Voilà, on va s'entraîner ici. C'est un peu étroit, mais ça devrait le faire. »

La louve me suit gentiment dans la pièce. Je ferme la porte à double tour derrière nous, puis je fais craquer mes doigts.

« Bien, on va commencer avec la modulation des nuages. Tu en as déjà fait l'expérience quand tu as planté un pieu dans le crâne de ce phantom. Très joli coup, d'ailleurs. »

Je fais sortir un nuage de taille moyenne de mon corps.

« Ce que tu dois savoir pour contrôler tes nanites, c'est qu'ils sont connectés télépathiquement à toi. Pour les modeler, tu dois visualiser la forme que tu veux leur donner, puis leur demander de la créer. Regarde. »

Sous les yeux intéressés de la nouvelle ''Tek'', je fais modeler mon nuage pour finalement lui donner une forme qu'elle reconnaît aisément, puisque c'est son propre corps que j'ai copié. Avec tous les détails, depuis les oreilles au sommet de sa tête jusqu'aux griffes de ses orteils.

« Ça peut te paraître irréalisable mais, avec un peu de pratique, tu pourras le faire sans même avoir à te concentrer. Tout est une question d'apprentissage. »

Et encore, elle peut s'estimer heureuse de pouvoir apprendre dans un lieu sécurisé avec un autre ''Tek''. Pour ma part, j'ai du apprendre sur le tas, traqué de toutes parts, sans jamais avoir assez de répit pour pouvoir explorer en profondeur tout ce que ces incroyables machines peuvent faire.

Je décompose le nuage à nouveau, puis je le ramène dans mon corps.

« Allez, après la théorie, on passe à la pratique. Tu vas me sortir un nuage de ton corps et lui donner une forme suffisamment claire pour que je puisse deviner de quoi il s'agit. Prête ? »

Elle acquiesce.

« Alors... Ah, attends. Avant qu'on commence, il faut que je te demande quelque chose : comment dois-je t'appeler ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Tek_Wolf
Créature
-

Messages: 41


Arme de destruction massive, devenue justicière.


Voir le profil
Fiche
Description
Elle est la quatrième personne à avoir participer, contre son gré, au projet « Weapon Nano », ainsi que la seconde femme. A la base créée pour être l'arme de destruction massive par excellence, elle s'est rebellée, tout comme Tek_Neko, contre les instigateurs du projet, et cherche maintenant à protéger le prototype des deux autres "Tek", ainsi qu'à l'aider à retrouver sa mémoire.
« Répondre #6 le: Juin 12, 2015, 11:42:07 »

Mais bon sang, pourquoi je lui ai demandé ça maintenant ?!!! J'aurais dû lui demander des informations sur le projet, plutôt qu'il ne m’entraîne ! Faut dire aussi que je suis bien perturbée encore, malgré les quelques semaines passées. Bah attendez, ma vie a radicalement changé, donc je ne peux pas rester de marbre, face à ça ! Mais je remarque qu'il a du mal à comprendre ma demande, ce que je comprends parfaitement.

« Très bien. Mais ensuite, j'aurai quelques questions à te poser. »

Ah ? Il accepte, finalement ? Ca me surprend, ça. Mais vu la fin de sa phrase, je me doute bien qu'il a du mal à y croire.

Merci. Mais... Je suis désolée, je ne sais pas pourquoi je t'ai demandé ça maintenant... J'ai encore du mal à accepter ma nouvelle condition, et du coup, je suis encore un peu perdue... Faut dire aussi que découvrir l’existence de Tekhos, au moment d'être intégrer à un projet de création d'arme de destruction massive, ça n'aide pas...

Oh non, loin de là. Mais bon, maintenant qu'il a accepté de m'entraîner, je vais pas rechigner, hein. Je me suis donc levée, avant de suivre Tek_Neko dans une autre salle. Elle devait être plus résistante que le reste, vu la quantité de vivres qui s'y trouve.

« Voilà, on va s'entraîner ici. C'est un peu étroit, mais ça devrait le faire. »

D'accord. Tu connais mieux l'endroit que moi, après tout.

Et vu l'épaisseur de la porte, je risque pas de sortir facilement. A part avec la téléportation, mais vu le choix aléatoire de destination, je risque de me retrouver un peu n'importe où.

« Bien, on va commencer avec la modulation des nuages. Tu en as déjà fait l'expérience quand tu as planté un pieu dans le crâne de ce phantom. Très joli coup, d'ailleurs. »

En entendant ça, j'ai pas pus m'empêcher de légèrement rougir. Ca fait des années que j'ai pas eus de compliments, et ça me fait plaisir. Mais du coup, j'étais un peu intimidée.

Heu... Merci. J'ai découverts cette fonction sur un ordinateur du laboratoire, mais c'était la première fois que je l'utilisais. D'ailleurs, maintenant que j'y pense, c'était aussi la première fois de ma vie que j'utilisais un ordinateur...

Ca, c'est forcément grâce à mes nanites. Enfin, il me demandera forcément des explications, là dessus, après. Mais pour le moment, je le vis faire sortir de lui un nuage assez important de nanites.

« Ce que tu dois savoir pour contrôler tes nanites, c'est qu'ils sont connectés télépathiquement à toi. Pour les modeler, tu dois visualiser la forme que tu veux leur donner, puis leur demander de la créer. Regarde. »

C'est alors que je vis le nuage changé de forme, pour devenir... Un clone de Tek_Neko ?!!! Alors là, je suis sur le cul. Je ne m'attendais pas à ce qu'on puisse faire ce genre de chose. Enfin personnellement, je ne me sens pas de faire ce qu'il vient de réaliser, pour l'instant. Mais sur l'instant, j'ai ouvert de grands yeux, choquée par ce que je venais de voir.

Ah... Ah ouais, quand même...

« Ça peut te paraître irréalisable mais, avec un peu de pratique, tu pourras le faire sans même avoir à te concentrer. Tout est une question d'apprentissage. »

Ca, ça m'a permit de reprendre mes esprits. J'ai secoué légèrement la tête, avant de voir le clone redevenir un nuage, et retourner dans le corps de son propriétaire.

Je m'en doute, oui. Je savais que j'allais pas pouvoir faire des choses incroyables dés le début. C'est comme tout, il faut de l'entraînement, pour utiliser parfaitement une compétence.

« Allez, après la théorie, on passe à la pratique. Tu vas me sortir un nuage de ton corps et lui donner une forme suffisamment claire pour que je puisse deviner de quoi il s'agit. Prête ? »

J'ai alors acquiescé, avant de me détendre un peu, et de respirer calmement. Bon, je vais commencer par quelque chose de simple. Un simple objet de tout les jours devrait suffire, déjà. Mais avant de je ne me concentre...

« Alors... Ah, attends. Avant qu'on commence, il faut que je te demande quelque chose : comment dois-je t'appeler ? »

Ah oui, c'est vrai. On s'est pas présenté, quand on s'est rencontré. Quoi que, on avait pas vraiment le temps, vu l’ambiance qui régnait... Mais on a pas pensé à le faire en arrivant dans cet endroit, par contre... Bref, mieux vaut tard que jamais, hein.

Alors, les scientifiques m'ont nommé Tek_Wolf. Mais je préfère ma véritable identité, qui est Mickaella Knight. Mais tu peux m'appeler simplement Micka.

Je lui fis alors un grand sourire, signe que je disais la vérité. Et puis, il doit bien comprendre que je dis vrai, si ses nanites ont un détecteur de mensonge. Enfin, on verra bien. J'ai alors tenté un timide "Et toi ?" car on sait jamais, il a peut être un nom, lui aussi. J'ai alors fais sortir un nuage un peu moins gros que le sien, et je me suis détendue, en fermant les yeux. Je me suis alors concentré, et mon nuage a alors changé de forme. Et en rouvrant les yeux, je vis qu'il avait pris la forme d'une roue de chariot, qu'on pouvait trouvé dans mon ancien convoi nomade. J'ai alors regardé le neko, avec un petit sourire gêné.

Désolé, c'est la première chose à la quelle j'ai pensé...
Journalisée


Couleur : orange ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici
Tek_Neko
Créature
-

Messages: 57


Crée pour détruire, vit pour protéger


Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Neko est le prototype du projet « Weapon Nano », un projet qui a fait de lui une arme vivante, contrôlant par télépathie des milliards de robots nanoscopiques conçues pour tuer, les nanites. Amnésique, il est à la recherche de son identité.
« Répondre #7 le: Juin 17, 2015, 01:58:38 »

Alors, les scientifiques m'ont nommé Tek_Wolf. Mais je préfère ma véritable identité, qui est Mickaella Knight. Mais tu peux m'appeler simplement Micka.

« OK, c'est noté. »

Et toi ?

Je prends un instant pour réfléchir. J'ai plusieurs identités et je ne sais pas laquelle je dois lui donner. Mais comme je lui fais plutôt confiance, je crois savoir laquelle lui donner.

« Raphaëll. Raphaëll Angelos. »

C'est le nom que m'a donné Matt lors de mon arrivée chez les rebelles de Raynor. C'est également le nom que j'aime le plus porter, car il me rappelle tous les moments merveilleux que j'ai vécu depuis que je fais partie de ce groupe.

Micka fait sortir un petit nuage de nanites de son corps, ferme les yeux et se concentre. Juste après, je vois le nuage changer de forme jusqu'à devenir une roue de chariot. Pour un premier essai, je dois dire qu'elle s'en sort bien. Pourtant, quand elle me regarde, j'ai l'impression qu'elle est gênée.

Désolé, c'est la première chose à la quelle j'ai pensé...

« Pas besoin de t'excuser. Comme je te l'ai dit, il faut juste que je puisse deviner de quoi il s'agit. Et là, je dirais qu'il s'agit... d'une roue de chariot. C'est bien ça ? »

Elle me répond que oui.

« Bien. Est ce que c'est ce que tu voulais créer ? »

A nouveau, elle dit oui.

« Parfait. Ça veut dire que tu possèdes une maîtrise déjà bien établie des nanites. Les leçons ne devraient pas être trop longues. »

En effet, c'est plutôt encourageant. Mais quelque chose me turlupine dans toute cette affaire. Ces nanites semblent ne pas fonctionner tout à fait comme les miens. Pour en avoir la vérification, j'attrape un morceau de la roue avec mes nanites et je commence à les analyser. Ce n'est pas que je me méfie, mais je préfère ne rien laisser au hasard.

« Bon. On passe à la leçon suivante. Maintenant que tu sais créer une forme avec tes nanites, je vais t'apprendre à passer d'une forme à une autre rapidement. C'est très utile lors d'un affrontement. »

Je sors un petit nuage qui tient dans le creux de ma main.

« Regarde ça. Cube. »

Le nuage se transforme en cube.

« Dague. »

Le nuage se transforme en dague.

« Bouclier. »

Le nuage se transforme en bouclier. Ensuite je l'envoie sur Micka. Instinctivement, elle met ses bras devant son visage pour se protéger, mais je n'ai nullement l'intention de lui faire du mal. C'est pourquoi le bouclier explose avant d'atteindre la louve, puis le nuage ainsi reformé revient dans mon corps.

« Ce que tu viens de voir, c'est ce qui pourra te sauver la vie en cas d'affrontement. Cette capacité de contrôler les nanites à la seconde près, quelque soit la situation extérieure. Au milieu du calme comme de la tempête. »

Je ne sais pas si elle va réussir. Honnêtement, il est très difficile d'apprendre à contrôler ces petits robots malgré le danger. Mais c'est indispensable lorsque l'on est, comme elle et moi, des personnes hautement recherchées.

« A ton tour d'essayer. Et pour que ce soit plus réaliste... »

Grâce à mes nanites, je fais apparaître des copies des Phantom qui l'ont attaqué dans la ruelle.

« Tu vas devoir les éliminer rapidement tout en te défendant contre leurs assauts. Prête ? C'est parti ! »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Tek_Wolf
Créature
-

Messages: 41


Arme de destruction massive, devenue justicière.


Voir le profil
Fiche
Description
Elle est la quatrième personne à avoir participer, contre son gré, au projet « Weapon Nano », ainsi que la seconde femme. A la base créée pour être l'arme de destruction massive par excellence, elle s'est rebellée, tout comme Tek_Neko, contre les instigateurs du projet, et cherche maintenant à protéger le prototype des deux autres "Tek", ainsi qu'à l'aider à retrouver sa mémoire.
« Répondre #8 le: Juin 18, 2015, 01:04:57 »

« Raphaëll. Raphaëll Angelos. »

Joli nom. Et bien, enchantée Raphaëll.

Je lui ai alors fais un sourire franc. J'aime bien ce nom, ça va à la fois pour un garçon et à une fille. Et je pense que, vu qu'il peut changer d'apparence, c'est surement lié. Mais pour le moment, j'ai un entraînement à faire, moi. J'ai alors fais sortir un nuage de nanites de moi, avant de lui donner la forme d'une roue de chariot. Et j'étais gênée, en m'excusant et en lui disant que c'était le premier objet qui m'ai passé par la tête.

« Pas besoin de t'excuser. Comme je te l'ai dit, il faut juste que je puisse deviner de quoi il s'agit. Et là, je dirais qu'il s'agit... d'une roue de chariot. C'est bien ça ? »

Oh... D'accord, j'ai pensé que ça devait être plus compliqué. Et oui, c'est ça.

Oh bah si c'était aussi simple, j'me demande pourquoi je m'en fais comme ça. C'est pour ça que je me suis détendue, et j'ai alors répondu oui, lorsqu'il m'a demandé si c'était bien ce que je voulais mettre en forme.

« Parfait. Ça veut dire que tu possèdes une maîtrise déjà bien établie des nanites. Les leçons ne devraient pas être trop longues. »

Ah bon ? C'est bizarre, ça. Avant d'être intégré le projet, je ne connaissais pas du tout ce genre de technologie. C'est surement mon entraînement au changement d'apparence, qui m'a aidé... Ou c'est autre chose, mais je ne vois pas quoi...

Encore quelque chose que j'ai du mal à comprendre. J'espère que Raph m'aidera, pour ça. D'ailleurs, ce dernier utilise ses nanites pour détacher un morceau de ma roue, surement pour analyser mes propres nanites. Non, je ne vais pas l'engueuler, car je sais qu'il veut éclaircir certains points me concernant. Lorsqu'il eut fini, j'ai décomposé ma roue, et j'ai ramené à moi le nuage ainsi formé.

« Bon. On passe à la leçon suivante. Maintenant que tu sais créer une forme avec tes nanites, je vais t'apprendre à passer d'une forme à une autre rapidement. C'est très utile lors d'un affrontement. »

Je comprends. Très bien, je suis prête.

Je l'ai alors regardé faire sortir un petit nuage de nanites, qu'il a transformé successivement en cube, en dague et enfin en bouclier. Il m'a d'ailleurs envoyé ce dernier dessus, et par réflexe, j'ai croisé mes bras devant moi, pour me protéger le visage, mais le bouclier explosa avant de me toucher, et le nuage retourna ainsi dans le corps de son possesseur.

« Ce que tu viens de voir, c'est ce qui pourra te sauver la vie en cas d'affrontement. Cette capacité de contrôler les nanites à la seconde près, quelque soit la situation extérieure. Au milieu du calme comme de la tempête. »

D'accord, je vois. Ca peut faire une grosse différence, dans un combat.

Oui, c'est sûr. Reste à savoir si j'arriverais à faire des objets suffisamment solides, pour me permettre de me défendre de manière optimale. Mais ce point là, ça va surement se renforcer, à force d'utilisations. C'est alors que Raphaëll me dit que c'était à mon tour d'essayer, avant de créer trois copies des unités spéciales qui m'ont attaqué, dans la ruelle. Oh maman...

« Tu vas devoir les éliminer rapidement tout en te défendant contre leurs assauts. Prête ? C'est parti ! »

Qu... Quoi ?!

Olà ! Ca va trop vite pour moi, là ! J'ai à peine le temps de comprendre ce que je devais faire, q'un premier Phantom se rue sur moi, armé d'une matraque. J'ai alors prononcé le nom d'une arme, et aussitôt, un nuage de nanites est sorti de mon bras droit, et s'est aggloméré pour former une épée simple, que j'ai utilisé pour parer l'assaut. Mais visiblement, ma création n'était pas au point, car je l'ai entendu craqué. Va falloir que je m'entraîne à utiliser cette capacité, moi. Mais je ne me suis pas démontée pour autant, et j'ai envoyé un coup de pied dans le ventre de mon adversaire, avant de lui donner un coup d'épée en travers du torse. Alors que le premier tombait en poussière, le second fondit sur moi, avec la même arme que l'autre. Mon épée s'est alors désagrégée, et le nuage s'est reformé en une longue lance. Et en voulant parer l'assaut, mon arme s'est brisée en deux, cette fois. Un peu surprise par ce résultat, j'ai lancé la pointe de la lance dans la tête du "gars", avant de ramener ma demi-arme à moi. Mais le troisième m'a prise par surprise, en me donnant un coup de matraque derrière la tête, m'obligeant à m'appuyer contre le mur. Le temps de me reprendre, l'autre a essayé de m'assommer, et j'ai alors changé mes morceaux de lance en un bouclier, sur mon avant-bras gauche, que j'ai utilisé pour bloquer l'attaque. Mais en le voyant craquer et se fissurer, j'ai su que, comme l'épée, il n'était pas assez résistant. J'ai aussitôt fermé les yeux, tout en tendant ma main droite vers lui, pensant lui envoyer un éclair dans le ventre. Mais au lieu de ça, j'entendis la décharge d'une arme énergétique, comme si je venais de tirer avec un fusil EM, alors que je n'en ai pas. C'est bizarre, ça. J'ai rouverts les yeux, et je vis que le Phantom avait un trou béant dans le torse, et que mon bouclier avait disparut. Mais ce qui m'a le plus choqué, c'était l'espèce de cylindre qui remplaçait une moitié de mon avant-bras droit, et ma main. Je me suis redressé, et j'ai regardé ce truc, avec des yeux aussi gros que des assiettes.

Mais... Mais c'est quoi, ça ?! J'ai jamais voulu ça, moi !
Journalisée


Couleur : orange ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici
Tek_Neko
Créature
-

Messages: 57


Crée pour détruire, vit pour protéger


Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Neko est le prototype du projet « Weapon Nano », un projet qui a fait de lui une arme vivante, contrôlant par télépathie des milliards de robots nanoscopiques conçues pour tuer, les nanites. Amnésique, il est à la recherche de son identité.
« Répondre #9 le: Juin 21, 2015, 10:46:04 »

Apparemment, je l'ai prise par surprise. Tant mieux, ça rajoutera au réalisme de la situation. Il faut qu'elle apprenne à se tenir prête à tout moment.

Le premier des faux Phantom se jette sur elle avec sa matraque. Elle crée une épée pour se défendre, mais je l'entends craquer au moment de l'impact. Apparemment, elle n'est pas encore capable de maîtriser la densité de ses créations. Ce qui ne l'empêche pas pour autant de donner un coup de pied à son ennemi et de lui planter son épée dans le torse pour le tuer. Les nanites se décomposent et le nuage revient dans mon corps.

Le deuxième Phantom attaque de la même façon et, une fois de plus, elle le reçoit avec une nouvelle arme qui, hélas pour elle, se brise en deux après avoir bloqué. Elle fait donc un saut en arrière et envoie la lance dans la tête de l'ennemi. Elle sait improviser. Tant mieux, ça lui sera bien utile dans le futur. Néanmoins, elle a commis une erreur : elle ne surveille pas ses arrières.

Le troisième Phantom la prend à revers et lui met un coup de matraque dans la tête. Je surveille quand même que le coup ne soit pas trop violent, histoire de ne pas la blesser gravement. Elle se reprend juste à temps et fait apparaître un bouclier sur son avant bras gauche pour parer l'assaut de son adversaire. Mais je peux sentir, au travers des nanites qui composent le clone de Phantom, que le bouclier est en train de craquer comme ses autres créations. Il va vraiment falloir que je lui apprenne à fabriquer des objets plus solides que ça. Mais alors que je m'apprête à dissoudre son assaillant, la voilà qui pointe sa main vers lui. Je peux sentir un puissant afflux énergétique arriver dans son bras. Et là, je vois une arme se former sur sa main et son avant bras droit, qui tire un puissant rayon qui transperce le torse du faux Phantom. Je suis abasourdi pendant un instant, puis je remarque qu'elle est plutôt paniquée de voir ce canon sur son bras.

« C'est... C'est peut être une fonctionnalité cachée de tes nanites. Une... Une... Une arme qui se déclenche en cas d'urgence. »

En fait, je ne sais pas de quoi il est question. Mais j'essaie de la rassurer. La panique est la pire ennemie de celui qui veut apprendre à contrôler les nanites.

J'essaie de rappeler les nanites tombés à cause du rayon, mais je ne reçois aucun signal. Je tente un balayage progressif, toujours rien. J'essaie une détection par onde sonar, le néant. Le vide. Le désert. Tous les petits robots que je détecte sont ceux de Micka et ceux qui forment son assaillant. C'est là que je commence vraiment à paniquer.

L'analyse de l'échantillon que j'ai pris dans le corps de la louve est terminée. Et rien de ce que je vois n'est là pour me rassurer. Je libère les nanites pour qu'il retourne dans le corps de leur propriétaire, puis je sors un nuage pour en envelopper mon corps. Micka me regarde et me demande ce qui ne va pas.

« Ce qui ne va pas... c'est que je pense que tu es venue ici pour m'éliminer. »

Elle se dresse d'un seul coup et me demande pourquoi je pense une chose pareille.

« J'ai fait une brève analyse de tes nanites : ils sont parcourus en permanence par un champ électrique dont je n'arrive pas à déterminer la provenance, ce qui fait qu'ils sont insensibles aux IEM, le seul point faible que je connaisse à ces petits robots.
De plus, j'ai fait un balayage de la zone pour essayer de retrouver le morceau de ventre qui manque à mon Phantom, et je n'ai rien trouvé. C'est là que j'ai compris que, ce qui se trouve actuellement sur ton bras, c'est une arme EM. Et le tir a été tellement violent qu'il a détruit mes nanites, alors que ces engins sont conçus de telle façon qu'ils peuvent résister à une arme atomique.
Pour finir, il y a quelque chose qui me trotte dans la tête depuis que je t'ai rencontré : pourquoi, après le fiasco qu'ils ont fait avec moi, les idiots qui m'ont crée auraient-ils relancé le projet en risquant de refaire la même erreur une deuxième fois ? Et la seule réponse qui me paraît plausible, c'est : parce qu'ils avaient besoin d'une autre arme nanoscopique pour détruire la première.
Donc, à moins que tu ne me donnes dans les trente prochaines secondes une bonne raison de t'épargner, je serais obligé de te considérer comme une menace et de t'éliminer. »


Mon faux Phantom se tient prêt à la maîtriser. Peut-être que je regretterais mon geste plus tard mais, pour l'heure, je préfère ne prendre aucun risque. J'ai trop à perdre pour ça.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Tek_Wolf
Créature
-

Messages: 41


Arme de destruction massive, devenue justicière.


Voir le profil
Fiche
Description
Elle est la quatrième personne à avoir participer, contre son gré, au projet « Weapon Nano », ainsi que la seconde femme. A la base créée pour être l'arme de destruction massive par excellence, elle s'est rebellée, tout comme Tek_Neko, contre les instigateurs du projet, et cherche maintenant à protéger le prototype des deux autres "Tek", ainsi qu'à l'aider à retrouver sa mémoire.
« Répondre #10 le: Juin 23, 2015, 01:35:49 »

Bon sang, c'est pas vrai ! C'est quoi encore, ce truc sur mon bras ?! Déjà que j'ai pas vraiment assurée, avec mes nanites, mais alors là, avec cet engin qui est apparut sur mon bras, ça n'arrange rien. J'étais paniqué, rien qu'à voir ce que j'avais fais au faux Phantom. C'est alors que le Neko a essayé de me rassurer.

« C'est... C'est peut être une fonctionnalité cachée de tes nanites. Une... Une... Une arme qui se déclenche en cas d'urgence. »

Si c'est ça, j'aurais préféré qu'elle se déclenche dans une autre situation.

Bon ok, j'aurais été autant paniqué, mais j'aurais peut être pas tiré sur une de ses créations. D'ailleurs, quand j'ai lancé une onde sonar, comme Raphaëll d'ailleurs, pour voir où étaient les robots touchés par mon tir, j'ai rien trouvé, ce qui m'a fait un peu plus paniqué. Et lorsque je le vois relâcher les nanites qu'il m'a pris pour analyse (ces dernières sont d'ailleurs revenues en moi), et tirer une tête sombre, j'étais encore plus inquiète. J'ai difficilement dégluti, avant de prendre la parole.

Heu... Y a quelque chose qui va pas... ?

« Ce qui ne va pas... c'est que je pense que tu es venue ici pour m'éliminer. »

J'ai alors fais un pas en arrière, tout en me redressant, et j'ai ouverts en grand mes yeux.

De... QUOI ?!!! Mais... Qu'est-ce qui te fait penser ça ?!!!

Alors là, j'étais complètement paniquée. Alors là, je suis vraiment dans la mouises. Et je sens que ce qu'il va me dire ne va pas arranger les choses...

« J'ai fait une brève analyse de tes nanites : ils sont parcourus en permanence par un champ électrique dont je n'arrive pas à déterminer la provenance, ce qui fait qu'ils sont insensibles aux IEM, le seul point faible que je connaisse à ces petits robots.
De plus, j'ai fait un balayage de la zone pour essayer de retrouver le morceau de ventre qui manque à mon Phantom, et je n'ai rien trouvé. C'est là que j'ai compris que, ce qui se trouve actuellement sur ton bras, c'est une arme EM. Et le tir a été tellement violent qu'il a détruit mes nanites, alors que ces engins sont conçus de telle façon qu'ils peuvent résister à une arme atomique.
Pour finir, il y a quelque chose qui me trotte dans la tête depuis que je t'ai rencontré : pourquoi, après le fiasco qu'ils ont fait avec moi, les idiots qui m'ont crée auraient-ils relancé le projet en risquant de refaire la même erreur une deuxième fois ? Et la seule réponse qui me paraît plausible, c'est : parce qu'ils avaient besoin d'une autre arme nanoscopique pour détruire la première.
Donc, à moins que tu ne me donnes dans les trente prochaines secondes une bonne raison de t'épargner, je serais obligé de te considérer comme une menace et de t'éliminer. »


Plus il parlait, et plus je devenais livide, sans parler de mes oreilles et de ma queues, qui se baissaient lentement. Ca y est, il a repéré la particularité de mes nanites. Je comptais justement lui en parler, mais je pensais pas qu'il allait le remarqué si tôt. Et quand il a parlais de mon arme, ça m'a encore moins rassuré. Une arme capable de détruire des nanites, elles même capable de résister à une explosion atomique. J'peux dire justement merci à mes nanites, qui viennent de m'apprendre ce que c'était. Mais j'y crois pas... Je dois être le résultat le plus abouti du projet !!! Par contre, en parlant de ce dernier, il parle d'un point dont je comptais lui révéler. Mais sa dernière phrase m'a fait redressé oreilles et queue, et m'a hérissé le poil de terreur. Alors là, j'étais tellement paniqué et terrorisée, que j'aurais pus détruire la porte et m'enfuir en courant. Bon, faut vite que je donne des explications, maintenant.

A... Attends, je vais tout t'expliquer !!!
Pour le champ électrique qui les parcourt, c'est totalement indépendant de mes nanites. Voilà, lorsque j'avais 14 ans, mon père m'a appris la magie élémentaire de foudre, et depuis, je n'arrête pas de m'entraîner à l'utiliser. Et dés que j'ai reçu mes nanites, ces dernières ont réussi, je c'est pas comment, à se synchroniser avec ma magie, ce qui les a immunisé aux IEM.
Je suis sincèrement désolé d'avoir détruit tes nanites, ce n'était absolument pas ce que je voulais faire. Jusqu'à ce qu'il se déploie sur mon avant-bras, je ne savais pas du tout que j'avais ce canon dans les fonctions de mes nanites. A la base, je voulais utiliser ma magie, et envoyer une décharge électrique sur lui, pour neutraliser, et non détruire, tes nanites. Evidemment, j'aurais fais en sorte qu'elle se seraient réactivées dans la foulée, et je t'aurais parlé de ma magie, et comme on l'a vu, ça s'est mal passé...
Alors oui, il ont effectivement relancé le projet, mais je n'en suis pas le deuxième cobaye, mais le quatrième.
Je te promets que je vais t'en parler, mais par pitié... ME TUE PAS !!!


A la fin, j'étais presque en pleur, tellement j'étais morte de trouille. Et croyez-moi, ça fait bien longtemps que j'ai pas pleuré. Et ça fait aussi très longtemps que j'avais pas eus aussi peur. Bah attendez, Tek_Neko peut me faire disparaître en quelques secondes, grâce à ses nanites ! Vous auriez pas peur, vous, dans ce genre de situation ?!!!
Journalisée


Couleur : orange ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici
Tek_Neko
Créature
-

Messages: 57


Crée pour détruire, vit pour protéger


Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Neko est le prototype du projet « Weapon Nano », un projet qui a fait de lui une arme vivante, contrôlant par télépathie des milliards de robots nanoscopiques conçues pour tuer, les nanites. Amnésique, il est à la recherche de son identité.
« Répondre #11 le: Juin 25, 2015, 05:48:11 »

Après réflexion, je me dis que j'aurais peut être du lui laisser une chance de s'expliquer avant de la menacer de mort. Mais maintenant, il est trop tard pour reculer. Je vais jusqu'au bout.

A voir sa réaction, je lui ai fait drôlement peur avec mes menaces. Mais est ce de la peur parce qu'elle s'est faite démasquer ou parce qu'elle est réellement terrorisée ?

A... Attends, je vais tout t'expliquer !!!
Pour le champ électrique qui les parcourt, c'est totalement indépendant de mes nanites. Voilà, lorsque j'avais 14 ans, mon père m'a appris la magie élémentaire de foudre, et depuis, je n'arrête pas de m'entraîner à l'utiliser. Et dés que j'ai reçu mes nanites, ces dernières ont réussi, je c'est pas comment, à se synchroniser avec ma magie, ce qui les a immunisé aux IEM.
Je suis sincèrement désolé d'avoir détruit tes nanites, ce n'était absolument pas ce que je voulais faire. Jusqu'à ce qu'il se déploie sur mon avant-bras, je ne savais pas du tout que j'avais ce canon dans les fonctions de mes nanites. A la base, je voulais utiliser ma magie, et envoyer une décharge électrique sur lui, pour neutraliser, et non détruire, tes nanites. Evidemment, j'aurais fais en sorte qu'elle se seraient réactivées dans la foulée, et je t'aurais parlé de ma magie, et comme on l'a vu, ça s'est mal passé...
Alors oui, il ont effectivement relancé le projet, mais je n'en suis pas le deuxième cobaye, mais le quatrième.
Je te promets que je vais t'en parler, mais par pitié... ME TUE PAS !!!


Après avoir entendu ça, observé ses paramètres vitaux avec mes nanites et, par dessus tout, avoir vu les larmes perler aux coins de ses yeux, je n'ai aucun doute quant au fait qu'elle me dit la vérité. Ou alors, c'est la meilleure comédienne du plan de Terra. Mais je préfère la première option.

Je désagrège mon faux Phantom, je réintègre tous mes nanites dans mon corps et je m'approche un peu d'elle, sans faire de geste brusque. Elle a encore peur, je ne dois pas la brusquer.

« D'accord. Je te crois. Excuse moi d'avoir été aussi brutal avec toi, c'est juste que... Depuis le début de ma cavale, je ne sais plus vraiment à qui je peux encore faire confiance. Tu es sûrement la mieux placée pour comprendre ça. Malgré tout, je tiens à te dire que je m'en veux beaucoup, et j'espère que tu pourras me pardonner. Je sais que c'est un peu gros de ma part de te demander ça, mais... »

C'est vrai que, là, j'ai un peu abusé. Et à sa place, je crois que je me serais déjà désintégré. Reste donc à espérer qu'elle sera plus tolérante que je ne le suis.

Je lui laisse quelques minutes pour récupérer, tout en restant à bonne distance pour essayer de ne pas paraître trop accaparant tout en étant proche d'elle pour la rassurer. Après ça, je l'invite à sortir hors de la salle d'entraînement et à aller s'asseoir sur l'une des couchettes de ma chambre. Après ce qu'elle m'a dit, il est évident qu'il faut qu'on discute.

« Encore une fois, pardon pour mon comportement irréfléchi.
Maintenant, il faut qu'on discute. D'abord, il est clair que... »


En repassant précisément dans ma mémoire ce qu'elle m'a dit alors qu'elle était en danger de mort, un fait auquel j'aurais du accorder plus d'attention tout à l'heure me saute au visage.

« Attends... Je viens de réaliser quelque chose. Tout à l'heure, tu m'as bien dit que tu étais le quatrième cobaye du projet « Weapon Nano » ? Alors si moi je suis le premier, ça veut dire... qu'il y a deux autres cobayes qui se baladent en liberté ? »

Micka acquiesce. Mon visage devient encore plus blanc qu'il ne l'est d'habitude, et tout mon corps hurle à l'alerte rouge. Deux autres armes nanoscopiques dans la nature ? Avec elle et moi, il y a de quoi anéantir tout le plan de Terra. C'est une crise d'ordre galactique. Il faut faire quelque chose. Mais ne brûlons pas les étapes, il faut d'abord que j'ai des informations.

« Je vais avoir besoin de toi, Micka. Je veux que tu fouilles dans ta mémoire, et dans celle de tes nanites, et que tu me donnes tous les informations que tu as sur les deux autres sujets. Surtout, n'omets absolument rien. Même le plus insignifiant détail peut être important. Je t'écoute. »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Tek_Wolf
Créature
-

Messages: 41


Arme de destruction massive, devenue justicière.


Voir le profil
Fiche
Description
Elle est la quatrième personne à avoir participer, contre son gré, au projet « Weapon Nano », ainsi que la seconde femme. A la base créée pour être l'arme de destruction massive par excellence, elle s'est rebellée, tout comme Tek_Neko, contre les instigateurs du projet, et cherche maintenant à protéger le prototype des deux autres "Tek", ainsi qu'à l'aider à retrouver sa mémoire.
« Répondre #12 le: Juillet 01, 2015, 11:04:50 »

Oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu... J'en peux plus... J'ai tellement peur, que je suis à la limite de la syncope, là. Tout mon corps tremblait, j'avais du mal à respirer, et j'avais même commencé à pleurer. Et à cause de mon état, juste après mes explications, mon fameux canon s'est désagrégé, avant que mes nanites ne réintègre mon corps. Mais bon sang, QU'EST QUI M'A PRIS, DE LUI DEMANDER DE M'ENTRAINER ?!!! J'aurais dû, à la place, lui demander des infos sur ce putain de projet ! A cet instant, j'avais qu'une envie, c'était de creuser un trou, le plus profond possible, et de m'y cacher le reste de ma vie. Je sais, c'est vraiment bizarre, comme réaction, mais c'est ce que je ressentais, là. Au même moment, je vis le faux Phantom se désagréger à son tour, avant de voir le nuage de nanites réintégrer le corps de Raphaëll. Et ce dernier s'est alors doucement approché de moi. J'étais terrorisée, car je ne savais pas ce qu'il allait me faire, mais je me suis très légèrement détendu, lorsque mes nanites m'ont indiqué que son comportement avait changé.

« D'accord. Je te crois. Excuse moi d'avoir été aussi brutal avec toi, c'est juste que... Depuis le début de ma cavale, je ne sais plus vraiment à qui je peux encore faire confiance. Tu es sûrement la mieux placée pour comprendre ça. Malgré tout, je tiens à te dire que je m'en veux beaucoup, et j'espère que tu pourras me pardonner. Je sais que c'est un peu gros de ma part de te demander ça, mais... »

Oh putain... En l'entendant, je me suis détendue d'un seul coup, malgré le fait que mon corps, toujours sous le choc, tremblait encore. Vous savez, j'ai comme un sixième sens, pour reconnaître les personnes qui sont franches avec moi. Et là, avec appuis de mes nanites, je peux vous assurer qu'il me dis la vérité. J'ai ppris une dizaine de secondes, le temps de reprendre, à peu près, une respiration plus ou moins normale, puis j'ai reniflé un grand coup, avant d'essuyer mes larmes, et de prendre la parole.

T'inquiète pas... Je peux comprendre... Ta réaction... Si j'aurais été... A ta place... J'aurais surement... Réagis de la même façon... Et je comprends aussi... Que tu te méfie... Plus facilement... Et rassure-toi... Tu es pardonné... excuse-moi...

J'ai dû faire beaucoup de pauses, parce que j'avais toujours du mal à respirer. Je vais m'en souvenir longtemps, de ce moment, c'est sûr. Je lui ai alors tourné le dos, et tout en me frottant de visage, je me suis éloignée de quelques pas, avant de m'arrêter, et de me pencher en avant, en appuyant mes mains sur mes genoux. J'ai alors inspiré et expiré profondément, et ce plusieurs fois, avant de me redresser. Je respirais déjà mieux, et mon corps tremblait presque plus. En bref, j'avais réussi à me calmer, et je me sentais mieux, même si c'était pas encore ça. C'est alors que le jeune neko m'a invité à le suivre, et nous sommes retournés nous s'asseoir sur les couchettes.

« Encore une fois, pardon pour mon comportement irréfléchi.
Maintenant, il faut qu'on discute. D'abord, il est clair que... »


Olà. Je crois que quelque chose le tracasse. Ca serait en rapport avec ce que je lui ai dis, tout à l'heure ?

« Attends... Je viens de réaliser quelque chose. Tout à l'heure, tu m'as bien dit que tu étais le quatrième cobaye du projet « Weapon Nano » ? Alors si moi je suis le premier, ça veut dire... qu'il y a deux autres cobayes qui se baladent en liberté ? »

Et bah, c'est bien ça. J'ai aussitôt acquiescé, et dans la foulée, je l'ai vu devenir encore plus pâle qu'il ne l'était déjà. Vu sa réaction, c'est tout sauf bon.

« Je vais avoir besoin de toi, Micka. Je veux que tu fouilles dans ta mémoire, et dans celle de tes nanites, et que tu me donnes tous les informations que tu as sur les deux autres sujets. Surtout, n'omets absolument rien. Même le plus insignifiant détail peut être important. Je t'écoute. »

D'accord. Mais je te préviens, je ne les ai jamais croisé, donc tout ce que je vais te dire, ça provient de leurs dossiers.

Je me suis alors concentré, et j'ai interrogé mes nanites, au sujet des deux autres "Tek". Et en quelques secondes, j'ai eus toutes les infos, les concernant. Bon partons dans l'ordre, hein.

Alors... Le second sujet est un Terranide Usagi. Si j'ai bien compris, il est "fan' de maths, et il s'est fait arrêté dans une salle de jeu clandestine, aux côtés d'une autre usagie. Ils se sont retrouvés à la prison Eternum, je crois, et lui y est resté 8 mois, pendant les quels ils étaient, si je peux dire, un vrai punching ball pour le reste des détenus, avant que les responsables du projet « Weapon Nano » ne viennent lui proposer de devenir leur nouveau sujet. Il a accepté et ils l'ont transféré je ne sais où, surement dans leurs labos, et il y a été transformé. Mais avant d'accepter, il avait posé comme condition que l'autre usagie soit aussi libérée. Mais ces salauds lui ont révélé après sa transformation qu'elle s'était faite tabasser trois mois après son arrivée, et qu'elle était morte de ses blessures, à l'infirmerie. Il a alors été pris d'une crise de folie, et il a tué tout le monde, avec ses nanites, avant de sortir et de détruire le bâtiment. Après ça, ils ont perdu sa trace. Mais à la base, ils voulaient l'utiliser pour te retrouver toi. Alors il vaudrait mieux que tu te méfie. Par contre, je ne sais pas quelle est sa capacité spéciale, pour lui.

C'est un peu chiant, ça. Enfin, on verra bien. Je lui ai aussitôt envoyé une image de la dernière apparence que les scientifiques avaient de lui, avant qu'il ne disparaisse. Bon, passons à l'autre, maintenant.

Quand au troisième sujet, il ont préféré prendre une femelle, cette fois. Une Terranide renarde à neuf queues, exactement. Alors elle, si j'ai bien compris, elle vivait, et y vit toujours d'ailleurs, dans un temps, je ne sais trop où, occupé uniquement de Terranides renardes, possédant plus ou moins de queues. Mais le temple était, si j'en croit le dossier, à sec niveau finances, jusqu'à ce qu'un groupe de personnes, qui travaillait pour le labo, ne vint leur proposer de financer le temple, si une Terranide renarde à neuf queues prenait part au projet. Mais apparemment, ils voulaient la grande prêtresse du temple, qui en était une, sauf qu'elle était trop utile au temple. Du coup, c'est l'actuel sujet qui s'est proposée. D'après son dossier, son corps a eut du mal à accepter les nanites, ce qui l'a plongé dans un coma d'un an. Et depuis qu'elle est sortie de l'hopital, elle sert de liaison entre le temple, ou elle a fini une sorte de formation, et le gouvernement Tekhan. Ah et du coup, elle a pour mission de vous retrouver tout les deux. Oh d'ailleurs, elle aussi a appris une magie, celle de la lumière. Y a pas plus d'explications, dans son dossier, par contre...

Ouais, c'est pas super pratique, ça. J'espère qu'on en découvrira plus, sur ces deux là. Par contre, bizarrement, il n'y avait pas d'images d'elle, cette fois. Donc elle peut avoir n'importe quelle tête. Pas bon, ça... J'ai alors soupiré, avant de reprendre.

Voilà, tu en sais autant que moi, sur les deux autres sujets. Rien que de penser qu'il existe deux autres personnes comme nous, j'en ai des frissons...
Journalisée


Couleur : orange ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici
Tek_Neko
Créature
-

Messages: 57


Crée pour détruire, vit pour protéger


Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Neko est le prototype du projet « Weapon Nano », un projet qui a fait de lui une arme vivante, contrôlant par télépathie des milliards de robots nanoscopiques conçues pour tuer, les nanites. Amnésique, il est à la recherche de son identité.
« Répondre #13 le: Juillet 18, 2015, 12:40:48 »

J'ouvre grand mes oreilles. Je n'ai jamais été aussi attentif de toute ma vie.

Alors... Le second sujet est un Terranide Usagi. Si j'ai bien compris, il est "fan' de maths, et il s'est fait arrêté dans une salle de jeu clandestine, aux côtés d'une autre usagie. Ils se sont retrouvés à la prison Eternum, je crois, et lui y est resté 8 mois, pendant les quels ils étaient, si je peux dire, un vrai punching ball pour le reste des détenus, avant que les responsables du projet « Weapon Nano » ne viennent lui proposer de devenir leur nouveau sujet. Il a accepté et ils l'ont transféré je ne sais où, surement dans leurs labos, et il y a été transformé. Mais avant d'accepter, il avait posé comme condition que l'autre usagie soit aussi libérée. Mais ces salauds lui ont révélé après sa transformation qu'elle s'était faite tabasser trois mois après son arrivée, et qu'elle était morte de ses blessures, à l'infirmerie. Il a alors été pris d'une crise de folie, et il a tué tout le monde, avec ses nanites, avant de sortir et de détruire le bâtiment. Après ça, ils ont perdu sa trace. Mais à la base, ils voulaient l'utiliser pour te retrouver toi. Alors il vaudrait mieux que tu te méfie. Par contre, je ne sais pas quelle est sa capacité spéciale, pour lui.

Elle m'envoie juste après une image de sa dernière apparence connue. Je doute qu'il soit assez idiot pour la garder suffisamment longtemps pour que je puisse l'identifier, mais c'est toujours mieux que rien.

Quand au troisième sujet, il ont préféré prendre une femelle, cette fois. Une Terranide renarde à neuf queues, exactement. Alors elle, si j'ai bien compris, elle vivait, et y vit toujours d'ailleurs, dans un temps, je ne sais trop où, occupé uniquement de Terranides renardes, possédant plus ou moins de queues. Mais le temple était, si j'en croit le dossier, à sec niveau finances, jusqu'à ce qu'un groupe de personnes, qui travaillait pour le labo, ne vint leur proposer de financer le temple, si une Terranide renarde à neuf queues prenait part au projet. Mais apparemment, ils voulaient la grande prêtresse du temple, qui en était une, sauf qu'elle était trop utile au temple. Du coup, c'est l'actuel sujet qui s'est proposée. D'après son dossier, son corps a eut du mal à accepter les nanites, ce qui l'a plongé dans un coma d'un an. Et depuis qu'elle est sortie de l'hopital, elle sert de liaison entre le temple, ou elle a fini une sorte de formation, et le gouvernement Tekhan. Ah et du coup, elle a pour mission de vous retrouver tout les deux. Oh d'ailleurs, elle aussi a appris une magie, celle de la lumière. Y a pas plus d'explications, dans son dossier, par contre...

Apparemment, les tekhans sont revenus à leur idée fondamentale : les femmes ont toujours le dessus sur les hommes. Ça se voit d'ailleurs très bien dans le fonctionnement de Tekhos Metropolis et des autres villes alentours : depuis le gouvernement jusqu'aux plus basses sphères sociales, c'est toujours le beau sexe qui décide et s'occupe de tout. Les hommes, eux, ne sont là que pour leur faire des enfants. Un schéma particulièrement injuste, contre lequel je me bats aux côtés des Rebelles de Raynor. Mais ce n'est pas la question pour le moment.

Donc, résumons : d'abord, un terranide usagi doué avec les chiffres, animé par la colère et le désespoir, qui n'est pas en conflit avec les autorités tekhanes, sinon j'en aurais entendu parler, et qui est donc un ennemi potentiel ; ensuite, une terranide renarde à neuf queues, l'une des espèces les plus rares de terranides, qui est à la solde du gouvernement, qui maîtrise la magie de lumière et qui a pour mission de nous capturer, moi et l'usagi. Et probablement aussi Micka maintenant qu'elle est en cavale.

Merveilleux...

Mes pensées s'embrouillent dans ma tête. Je ne sais plus ce que je dois faire : prévenir Matt et les autres qu'il y a deux autres êtres comme moi qui sont à ma recherche, continuer à entraîner la louve pour qu'elle soit prête à se défendre au cas où l'un de ces deux individus viendrait pour s'en prendre à elle, ou tout simplement rentrer à la base et me coucher dans les bras de Matt jusqu'à ce que toutes ces pensées effrayantes s'en aillent de ma tête. La troisième idée est à la fois la plus réjouissante et la seule que je ne peux pas réaliser. Le plan de Terra est face à une menace sans précédent pour son existence, et Micka et moi sommes peut être les seuls à pouvoir empêcher que tout ce que nous connaissons ne soit dévoré par une vague de nano-robots s'abattant sur Terra comme une nuée de sauterelles.

Je me lève de mon lit, je m'étire un peu puis je regarde Micka à nouveau.

« Navré, mais les circonstances vont m'obliger à être direct et concis.
Si ce que tu m'as dit est vrai, et je n'ai aucune raison de croire le contraire, ça veut dire qu'un danger immense plane sur nous et sur ce qui nous est cher. Je vais devoir redoubler d'efforts pour percer tous les secrets de mes nanites et en apprendre sur mes nouveaux ennemis. Je ne peux pas me permettre de traîner un poids mort, donc tu vas devoir prendre une importante décision : soit tu décides que tu n'as besoin de personne pour t'en sortir, soit tu acceptes que nous unissions nos forces.
Je ne vais pas te mentir : si tu m'entraînes avec moi, ce sera très dur. Il y aura des jours où tu auras mal partout, où tu auras envie de pleurer, où tu voudras me tuer en m'arrachant la tête. Mais si tu acceptes de me suivre sur ce chemin et de faire ce que je te demande, nous deviendrons assez forts pour gagner notre liberté totale. Plus personne ne pourra jamais nous menacer. »


Je tends ma main vers elle. C'est l'instant crucial.

« Qu'en dis tu ? Tu marches avec moi ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Tek_Wolf
Créature
-

Messages: 41


Arme de destruction massive, devenue justicière.


Voir le profil
Fiche
Description
Elle est la quatrième personne à avoir participer, contre son gré, au projet « Weapon Nano », ainsi que la seconde femme. A la base créée pour être l'arme de destruction massive par excellence, elle s'est rebellée, tout comme Tek_Neko, contre les instigateurs du projet, et cherche maintenant à protéger le prototype des deux autres "Tek", ainsi qu'à l'aider à retrouver sa mémoire.
« Répondre #14 le: Juillet 23, 2015, 11:03:01 »

Franchement, je ne sais pas comment il va réagir, après tout ce que je viens de lui dire. Même moi, j'ai encore du mal à m'y retrouver. Déjà, quand j'ai découverts le dossier des trois autres, j'ai été à la fois choquée, et surprise, parce que j'étais pas la première. Même si, globalement, leur fonctionnement est similaire, chaque "Tek" a des nanites particulières. La preuve en est, avec Raph et moi. Je pense que, pour lui, la spécificité est de pouvoir créer des mains géantes, alors que moi, c'est le fameux canon de tout à l'heure. Brrr... Rien que d'y repenser, j'en ai des frissons... Mais pendant ma réflexion, j'avais remarqué que Raphaëll était perturbé, et il y avait de quoi, aussi. C'est alors qu'il s'est levé, avant de me regarder.

« Navré, mais les circonstances vont m'obliger à être direct et concis.
Si ce que tu m'as dit est vrai, et je n'ai aucune raison de croire le contraire, ça veut dire qu'un danger immense plane sur nous et sur ce qui nous est cher. Je vais devoir redoubler d'efforts pour percer tous les secrets de mes nanites et en apprendre sur mes nouveaux ennemis. Je ne peux pas me permettre de traîner un poids mort, donc tu vas devoir prendre une importante décision : soit tu décides que tu n'as besoin de personne pour t'en sortir, soit tu acceptes que nous unissions nos forces.
Je ne vais pas te mentir : si tu m'entraînes avec moi, ce sera très dur. Il y aura des jours où tu auras mal partout, où tu auras envie de pleurer, où tu voudras me tuer en m'arrachant la tête. Mais si tu acceptes de me suivre sur ce chemin et de faire ce que je te demande, nous deviendrons assez forts pour gagner notre liberté totale. Plus personne ne pourra jamais nous menacer. »


Alors ça, pour être franc, il l'est. Mais la seconde partie de son discourt m'a fait tilter. Ca me rappelle ce que j'ai vécu, avant d'être intégrer de force au projet. Et je n'ai pas envie de revivre ça, ou que quelqu'un d'autre le vive. Je me suis aussitôt levée, avant de lui répondre.

Ecoute, très peu de personnes le savent, mais avant que les scientifiques du projet ne me récupèrent, j'ai été une esclave, pendant deux ans. Je sais que ça peut te paraître court, mais c'était pas la joie, crois-moi. Entre les coups que je me prenais, parfois sans raison, et dormir dans un placard à balais, j'ai bien reçu. Mais j'ai tenue bon, alors...

Je lui ai alors serré la main.

Je marche ! Je n'ai pas peur de m'entraîner avec toi, et pour tout te dire, au départ, je voulais m'allier à toi.

Autant lui dire la vérité, hein. Et puis, qui voudrait rester seul, alors qu'une personne qui lui ressemble existe ?
Journalisée


Couleur : orange ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox