banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: A table~♥ [PV Azusa Miura]  (Lu 1468 fois)
Rachel Foley
Créature
-

Messages: 83


J'ai faiiiim~♥


Voir le profil
Fiche
« le: Avril 27, 2015, 08:49:17 »

Qu'il était bon de partir à la chasse ! Oh ce n'est pas là la même chasse que les autres personnes, pas de gros fusil et de gibier à tuer pour pouvoir manger ou exposer en trophée, là non. Une autre genre de chasse était ouverte ! Le pire étant qu'elle se trouvait au milieu de tant de proies qu'elle pourrait croquer à pleines dents ! Eh oui, le loup était dans la bergerie et le loup – ou plutôt la louve – était déguisé en mouton ! Rachel aimait chasser à Tékhos, au milieu de ceux et celles qui veulent sa peau mais tous sont trop absorbé par ses formes pour pouvoir imaginer une seule seconde que l'ennemi à pénétrer cet endroit. Puis bon, ce n'est pas comme si Rachel était là pour se transformer en bombe et exploser pour tout rasé. Elle avait des proies en tête, des proies à chasser !

Elle était belle, ravissante, bandante même dans sa sublime combinaison bien moulante, bien Tékhane ! Pour elle, tout le monde était des proies. Des hommes ? Oh oui, elle était prête à les charmer pour leur voler leur semence et une fois enceinte, bon appétit bien sur ! Des femmes ? Il est si simple pour elle de faire pousser quelque chose entre ses jambes pour que ses belles demoiselles deviennent de véritables poules qui vont grossir les rangs. Des enfants ? S'ils ne sont pas capables de porter des bébés ou d'en produire, c'est bien la des partenaires qu'elle évite, de même pour les vieux. C'est comme la nourriture, on ne mange pas de viande crue, à peine retirer du corps d'une bête. Et on ne mange pas une viande qui a pourri au fond du frigo au point de devenir vert. Les proies, y a un juste milieu pour les manger.

Et Rachel venait de trouver une proie si facilement manipulable. Un homme mais mieux, un homme bourré ! À moins qu'il soit homosexuel, elle a toutes les chances d'avoir de quoi se mettre sous la dent. Il est rare que cela fasse de bons amants mais tant qu'il a de quoi remplir son ventre, elle est preneuse. Rachel n'avait qu'à l'approcher, le charmer rapidement et hop, le tour était joué, il la suivait joyeusement dans une ruelle. Rachel était nymphomane ? Oh non, elle était Formienne. Dans une ruelle sombre, elle venait de lui faire l'amour jusqu'à accueillir ses petites graines en elle. Elle les sentaient remué en elle par million et surtout, elle sentait ses petites choses se regrouper autour de son ovule et la féconder. Hum, il a fait son travail, il pouvait donc se reposer... dans son ventre par exemple. Mais bon, elle allait quand même lui offrir une mort rapide, c'était sa première proie de la soirée et puis bon, il était bourré donc il ne comprendrait pas ce qui se passerait quand il se fera tuer alors, autant éviter que ça gigote de trop. Elle planta sa main dans son ventre, comme si c'était du beurre puis elle pensait se transformer et le manger, au moins quelques morceaux mais... elle n'était pas seule dans cette ruelle et elle tourna donc son regard – camouflé par cette frange – vers la nouvelle venue.

Après avoir porté une future petite cargaison de soldat, voilà de quoi planter ses graines personnelles. Elle se contenta de sourire en se tournant vers elle. Alors, qu'avait-elle vue ? Va-t-elle devoir jouer au chat et à la souris ? Ou non ?
Journalisée

Azusa Miura
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 28, 2015, 02:14:32 »

Azusa avait besoin de se sentir libre et à l'aise dans son monde donc elle décida de prendre un peu de recul en laissant les modules de commande de connexion neurologique et les simulateurs de combat à réalité virtuel et parti faire une ballade du côté des bas-fond de Nexus, pourquoi cet jouvencelle devait spécialement se rendre sur ces lieux alors qu'elle aurait pu passer des moments agréable en faisant du shopping dans les quartiers chic de la ville ? Mystère et cela pour une obscure raison, elle avait choisi de descendre dans cet emplacement sinistre. Le soleil avait fini sa journée en éclairant de sa lumière tout le ciel et il fut pour lui d'aller se coucher et faire place à la lune, la nuit paraissait fraîche avec la brise du soir qui soufflait doucement mais heureusement, il ne fit pas si froid que ça. Pourtant, elle n'était pas vêtue à la mode de l'hiver, son accoutrement était standard pour une femme de son âge qui portait une petite veste noire à bouton sur un mini-haut noir  qui soutenait sa poitrine et portait sur le bas-du-corps un pantalon de taille ample à patte d'éléphant en jean avec des escarpins plateforme à talons haut de couleur sombre.  La jeune pilote de Tekhos voulait se détendre un peu en s'habillant de façon un peu décontracté et au final, elle y est parvenu ! Azusa ne trouva pas grand monde sur le terrain, elle avait entendu parler de ce coin interdit via le bouche-à-oreille auprès des camarades de son groupe mais elle ne tenait pas non plus à y passer la nuit en s'y attardant sur les lieux, quoique, elle pourrait surement en faire une exception pour ce soir.

Pfouaahh... Et bien, j'en aurais fait du chemin jusqu'au couloir de Nexus ! Je ferais bien de ne pas me faire remarquée a présent...

La soldate essaya de paraître le plus discret possible mais ce ne fut pas évident de marcher silencieusement avec des talons haut qui faisait "Ploc, Ploc, Ploc, Ploc" à longueur de temps mais bon dans l'immédiat, elle n'avait pas réfléchi a quel de chaussure aurait fait l'affaire au moment du départ, peut-être qu'avec une paire de basket, elle aurait pu se déplacer aisément mais elle n'y pas penser et puis, de toute façon elle voulait avoir l'air plus "féminin" et bien la voici servi ! Ses escarpins n'était pas du tout adapté à la marche et elle commençait a avoir mal au pied et décida de faire une halte, elle aperçu un champs d'herbe border de roche, elle coupa a travers champs et se posa sur un bloc de pierre et s'en servit comme d'un siège, elle extirpa un paquet de cigarette avec un briquet et commença à fumer. Elle rejeta une mèche de cheveux qui lui tombait sur le visage au fur et a mesure qu'elle continuait de fumer en pensant à son Gundam qu'elle avait laisser dans le hangar de la base, il était bien garder avec les autres unités de masse et... Un bruit sec comme le son d'une brindille qu'on piétine parvint jusqu'à ses oreilles, alerté par l'audition suspecte qu'elle venait d'entendre, Azusa se retourna presque en sursaut manquant de peu d'écraser sa cigarette encore fumante.

Qui est-tu et que fait-tu là petite vermine de sotte ?!

La Race Queen pu distinguer une silhouette féminine apparaître au travers d'un mince mur de brouillard nocturne ou plutôt deux filles approcher, elle avait un peu exagérer dans sa façon de parler en étant méchante, mais que craignait-elle face à deux filles inconnus l'une encapuchonnée qui semblait être la meneuse et une autre fille bizarrement vêtu mais qui ne présentait pas de réel danger, rien, absolument rien même. Elle était peu trop sure d'elle mais comme elle se trouvait a présent hors de la base, elle pouvait se permettre d'avoir un comportement irrespectueux envers un étranger et elle avait ce droit et pour ce qui est des conséquence, tant pris pour elle apprendra tout simplement a les assumer en se débrouillant sans dépendre de personne, fort heureusement, il ne s'agissait que de simple passante. La soldate avait paniquer pour rien alors elle décida de faire demi-tour de la zone de Nexus pour se rapprocher du territoire de Tekhos, la civilisation technologique, elle démarra sa jeep et repartit mais manque de bol, le véhicule s'arrêta et comme par hasard un voyant rouge s'illumina, celle-ci que la voiture était à sec et qu'il n'y avait plus une goutte d'essence dedans donc il fallait refaire le plein. Dommage que l'auto n'ait pas pu la conduire jusqu'à la base, c'est trop bête parce que du coup, elle allait devoir se taper la route à pied maintenant ! Bon l'essentiel, c'est qu'au moins elle sois arrivée sur Tekhos et c'était déjà ça donc il n'y avait rien à craindre.

Rien ne presse... je vais plutôt faire une pause pour l'instant

Alors qu'elle fut entrain de fumer une clope, elle remarque une chose bizarre du coin de l'oeil, elle cru voir un homme se faire transpercer et tandis que le tueur semblait vouloir se repaitre de sa proie o encore l'achever, elle fonça directement sur sa cible en courant avec ses talons hauts et bondit sur l'inconnu en retenant un membre du corps de l'étranger, elle ceintura son bras autour de la taille (par-dessus la tenue moulante) en compressant ses seins derrière son dos afin de l'immobiliser, cet étrangère au regard masqué par sa cheveulure se préparait a tuer un homme inconscient au sol et il était hors de question qu'un meurtre gratuit ait lieu à cause d'elle. Si jamais, elle devait devenir la nourriture de cet fille, elle n'attendrait juste qu'elle la frappe mortellement au ventre, et après cela, elle ne se doutera même pas de la suite des évènements.
Journalisée

Rachel Foley
Créature
-

Messages: 83


J'ai faiiiim~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mai 06, 2015, 09:12:38 »

Rachel avait décidé de chasser un peu, un homme afin de préparer de quoi faire naître plusieurs soldats de bases pour Sarah ou bien en garder un peu pour son projet de super soldat Formien. Mais vu l'individu, peu de chances que cela mène à quelque chose d'exceptionnel mais pourquoi pas ? On n'est pas à l'abri d'une surprise. Mais bon, maintenant mort, cet idiot avait intérêt à ne pas avoir une semence hors du commun, ce serait idiot d'avoir gâché la fontaine par laquelle Rachel s'était servi. Mais bon, elle n'avait même pas le temps de dîner – il faut bien éliminer les preuves après tout – qu'elle sentit une main bloquer la sienne dans son dos en sentant une poitrine s'écraser dans son dos. La violence et/ou cette douceur venait de faire gémir Rachel de plaisir alors qu'elle ignorait tout de qui se tenait dans son dos. Mais si elle l'avait vu le tuer... il va falloir la faire taire d'une façon ou d'une autre.

« Hum un souci.... ma jolie ? »

Si Rachel voulait faire peur, elle pourrait très bien lui faire face en faisant faire à sa tête un trois-cent soixante degrés mais elle n'était pas là pour risquer de se mettre dans une sale position, non, elle devait éliminer les preuves et voir ce qu'elle va faire de sa victime ? La manger ? L'utiliser ? La ramener à la maison peut-être ? C'est vrai que Rachel était gourmande et manquait souvent de jouet. Faut dire que parfois, elle les cassait et ça, c'était dommage... Tournant son visage vers elle, elle parvenait à peine à la voir, son regard était caché par ses cheveux mais elle arrivait bien à y voir à travers, même si cette demoiselle lui était inconnue dans ses souvenirs... Elle avait bien envie de lui faire l'amour contre le mur et d'y planter sa petite graine mais pour l'instant, elle devait se sortir de ce mauvais pas. Cela dit, elle ne s'en faisait pas pour sa vie. Elle était très coriace Rachel ! Et à moins de la dissoudre entièrement, jusqu'à la moindre molécule, il y avait peu de chances de la tuer facilement, même en lui explosant la tête ou le cœur. Elle-même ne savait pas comment se tuer ? À part bien sûr ne plus laisser la moindre trace d'elle mais en dehors de ça... Elle avait sûrement un point faible, reste à savoir où ou lequel.

« On pourrait s'amuser.... ensemble, non ? »

Elle ne tentait pas de la provoquer, elle disait simplement ce qu'elle pense tout bas. Rachel est une femme qui ne pense qu'au sexe, nuit et jour, si bien que les moments où elle travaille vraiment à la Ruche se font rare mais elle se penche vraiment sur son projet ! Elle a promis quelque chose à Sarah, elle va le lui donner. Mais en attendant de trouver les bonnes semences, elle n'a pas d'autres choix que de tourner en rond et... agrandir la Ruche donc. Rachel pourrait se déloger facilement de cette prise mais elle voulait en profiter un peu, laisser croire qu'elle lui était soumise mais elle voulait aussi essayer une chose. Il n'est pas rare à Tékhos de trouver des femmes bien membrée et cette dernière en faisait partie ? Elle allait vite le savoir. Elle remuait doucement contre elle, ses fesses frottant son entrejambe, si jamais la demoiselle avait quelque chose dans sa combinaison, elle va devoir le lui dire très vite sinon Rachel va se faire une joie de jouer avec elle très longtemps.

« Hummmmaaaannnnn.... Tu veux pas relâcher ton emprise ? Tu me fais maaaal... »

Serait-ce le genre de fille à obéir docilement en ne voulant pas lui faire de mal ou au contraire, ça l'excite ? Rachel va vite savoir sur quel pied danser avec elle.
Journalisée

Azusa Miura
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Juin 10, 2015, 11:35:26 »

Quel étrange personne que la soldate avait appréhender là, cet fille a la chevelure masqué n'opposa aucune forme de résistance et c'est comme si elle était faible ou peut-être redoutait-elle les soldates de Tekhos ? Quoiqu'il en soit, la jeune brune ne s'attendait pas a ce qu'elle fasse son job comme en sauvant la vie d'un type qu'elle ne connaissait pas, elle ignora par contre si l'homme respirait encore mais elle ne pouvait pas lâcher prise de suite pour aller vérifier ce détail sinon sa captive se ferait la malle illico. Azusa malgré ses proportions "abusé" était bien entraîner à la base militaire et elle savait comment s'y prendre pour effectuer des prises de soumission et immobiliser ses adversaires mais elle était un peu bloquer par sa lourde poitrine et du coup, elle ne pouvait rien tenter si son agresseur devait se trouver au sol et voilà pourquoi, elle le fit en gardant la station debout mais plus important pour l'instant, elle devait maintenir sa carrure contre cet femme anonyme. Celle-ci adopta a son insu un bien étrange comportement et lui proposa de s'amuser avec elle, que dire ? la Gundam meister se méfia un moment et si il s'agissait d'un piège ? de plus, la pilote de MS n'était pas armé sur elle et se trouvait a longue distance de la caserne et elle ne disposait pas de communicateur pour appeler du renfort... Elle allait devoir se débrouiller par elle-même mais au moins, elle pouvait être rassurée sur un certain point car la demoiselle masqué ne l'était pas non plus et mis a part sa combinaison moulante qui était lisse au toucher, elle ne sembla pas avoir d'armes blanche dissimulé quelque part sur elle.

Oui ! je t'ai surprise entrain de t'en prendre a un mec !

La Race Queen ne se trompait et savait très bien ce qu'elle avait vu (oui bon vu de distance et surtout à la nuit tombée, elle pouvait s'être trompée mais elle avait préférer rester camper sur sa position), c'est la première fois de sa vie qu'elle avait assister a une scène de crime et avec un peu de chance, si elle pouvait remettre cet assassine ambulante aux mains des autorités compétentes, elle aura non seulement respecter la loi en portant assistance a personne en danger et avec un peu de chance, elle toucherait surement une récompense comme une prime ou une bourse pleine d'or et pouvoir joyeusement le dépenser dans des magasins chic en achetant des superbes vêtements agrémenté avec des chaussures hors de prix ! (oui, Miura adorait planer sur son petit nuage) mais pour se faire, il ne restait qu'a embarquer la cargaison et l'escorter jusqu'a bon port.

Pourquoi pas ?... Mais je te préviens, tu ne peux pas fuir car tu te trouve actuellement entre de bonne main !

Azusa se rendit compte qu'a la lumière pâle des réverbères, sa prisonnière dégageait un certain charme envoûtant, elle rougit une seconde quand elle sentit quelque chose l'effleurer sur le bas-du-corps, son cœur se mit a vibrer rapidement, que se passait-il ? Azusa n'en savait rien mais elle sut qu'au moins, elle fut excitée juste après que sa captive l'avait toucher a cet endroit... Et pour une raison énigmatique, elle défit sa prise et lâcha le bras de l'inconnu et ceintura plutôt l'abdomen de sa prisonnière en compressant encore plus sa poitrine contre son dos, ses seins qui avait la forme de melons s'écrasèrent contre la combinaison lisse de la fille masqué, elle ferma ensuite les yeux, Azusa désirait baiser cet femme immédiatement, ses pulsions féminines et érotiques ne pouvait pas malheureusement la calmer et prit le dessus, elle se serait volontiers désaper en profitant de du corps de la sienne mais les vêtements qu'elle portait était du textile sur mesure et valait très chère, surtout que sa tenue de sortie provenait enfaîte de la scientifiques avec qui elle avait partager sa couche il y a quelques mois et mis a part ses fringues militaires, elle n'avait pas de vêtement civil et c'est pourquoi elle du la contacter en lui rendant une petite visite et grâce a son aide, elle put lui emprunter occasionnellement les vêtements de la miss mais en échange de ça, Azusa ne devait surtout ôter les habits en extérieur ni les déposer au sol sinon elle la lui ferait payer en l'envoyant une semaine au nettoyage de chiotte (ce que Miura détestait au plus haut point). Elle obéissait docilement et libéra l'étrangère, elle rapprocha ses escarpins plateforme sur le sol poussiéreux en avançant de quelques centimètre, elle baissa ses lèvres pulpeuse sur le cou de l'inconnu et lui colla un bisou sur le bord du cou et de sa main gauche, elle promena ses doigts sur la poitrine dont la combinaison a demi-entrouverte de la femme laisser percevoir ses seins, elle en agrippait une et se mit a la malaxer comme une éponge, et de l'autre bras, elle resserra un peu son étreinte sur son ventre pour être sure qu'elle restera près d'elle pendant toute la manœuvre et se mit a lécher le tissu plastifié avec sa langue de la combinaison en attendant la réaction de sa partenaire sexuel qu'elle venait de trouver durant sa promenade.       

 
Journalisée

Rachel Foley
Créature
-

Messages: 83


J'ai faiiiim~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Juillet 23, 2015, 09:31:46 »

Certes, Rachel n'était pas dans la meilleure des situations pour penser à draguer et à copuler mais au contraire, pourquoi pas ? Certaines personnes font parfois illusion en prenant une scène issue d'un porno comme référence et ici, une belle jeune femme qui veut faire de cette femme sa prisonnière, hum, ça donne bien des idées sur le coup, n'est-ce pas ? Rachel ne se défendait pas, au contraire, elle laissait la position de dominante à cette demoiselle, si elle voulait abuser de son autorité et la violer, elle n'osera jamais porter plainte, c'est comme elle veut. Rien que de sentir ses seins se comprimant dans son dos, cela lui donnait bien des idées, bien des envies, quand elle va passer à l'attaque, ça va faire délicieusement mal.

Rachel surjouait son rôle évidemment, elle n'avait pas vraiment mal mais elle voulait laisser cette impression à la belle jeune femme, faire monter en elle cette sensation de puissance ainsi que, peut-être de remords. Mais la belle accepta en sous-entendant que la fuite ne serait pas au programme, qu'elle était entre de bonnes mains. Oh mais elle demandait qu'à voir si c'était vrai ! Elle n'essaierait pas de fuir, bien au contraire, ce serait sa dernière idée. Toutes les deux avançaient donc et Rachel restait bien calme, effleurant à peine sa peau, profitant du fait qu'elle soit dans son ombre pour libérer quelques phéromones qui auront pour effet d'exciter sa victime qui va simplement laisser parler ses pulsions plutôt que sa logique. Pourquoi agir avec force quand on peut le faire avec douceur ?

Sans même lui parler, elle se laissait prendre par la demoiselle comme une poupée et elle succombait à son charme, venant l'embrasser doucement, d'abord dans le cou qui avait un goût si délicieux. Oh oui, la belle petite humaine ne va pas lâcher ses lèvres si facilement. À moins de lui proposer mieux? Son corps était une véritable pâtisserie sexuelle, on trouve toujours plus appétissant à dévorer du regard et c'est encore mieux quand on croque dedans. Ses lèvres, sa poitrine – qu'elle commençait déjà à tâter avec sa main – et même son entrejambe.

« Huuuum... pense à bien me fouiller... Partout. Qui sait, je cache peut-être une arme ? »

Elle ne s'en cachait pas d'ailleurs, elle était une bombe, tout simplement. Et plus secrètement une arme contre Tekhos mais chut, c'est un secret. Puis ce n'est pas le genre à tuer tout ce qui bouge. Le type ? Oh elle avait de sa semence alors il était inutile et elle, ça va être son nouveau jouet alors la mort ne va pas la frapper de suite. Sa mission était et restera de pondre, pondre autant de beaux bébés pour agrandir l'armée de Sarah, le reste, pff, elle s'en fiche. Son rôle lui convient parfaitement comme ça. D'une main, elle retira doucement la bouche de son cou en tenant la belle justicière du dimanche par le menton, son regard dans le sien – bien que le regard de Rachel soit masqué par ses cheveux.

« Peut-être que, hummm... je cache une arme dans ma bouche ? Il va falloir inspecter... chaque recoin... de ma petite... bouche... non ? »

Elle se retenait pour le moment de l'embrasser et de jouer avec elle mais elle savourait au moins ce petit réconfort qu'elle avait en  étant prise contre elle. Bientôt, elles vont faire bien plus que s'embrasser et de se caresser. D'ailleurs déjà elle rapprocha sa bouche de la sienne... elle se demandait quel goût avait cette délicieuse demoiselle ?
Journalisée

Azusa Miura
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 17, 2015, 09:08:43 »

Cet femme avait bien là d'étrange manière, normalement une terrienne normal se serait débattu comme une diablesse avant de se faire embarquer mais celle-là sembla dicter les instruction de base d'une officière de police durant un "checking" ou la fouille de sécurité, elle ne porta pas apparemment d'arme en faite, elle n'avait rien sur elle mais si elle avait empoigné aussi facilement un homme en le soulevant du sol, c'est qu'elle doit donc posséder une force d'éléphant ! Pour des humaines disposant d'un potentiel herculéen, à quoi bon s'attarder sur ce genre de détail ? et pourquoi avoir besoin d'arme ? Qu'une humaine dans une combinaison moulante d'espionne des services secrets. La soldate ne sut pas pourquoi mais elle se sentait comme attiré par sa comparse, elle voulu se reprendre mais c'est comme si elle était baignée dans un aphrodisiaque et qu'il lui était impossible de s'en détacher. La proposition de la demoiselle anonyme était fort tentant mais elle allait devoir décliner son offre qui ne se refuse pas pour d'autre, Azusa se mit alors à gesticuler en se palpant les nibard sous le top noir qui soutenait sa lourde poitrine en rougissant et tout en touchant son intimité sous son jean en serrant les cuisses.

... Très bien, je vais vérifier le contenue de cet vilaine bouche alors

Miura ferma les yeux et vint se coller à elle, sa poitrine s'écrasa sur la sienne, ses bras entourant le dos de l'inconnue se serrèrent fermement, un de des escarpins "Patent" se mit à caresser la godasse de la femme, la soldate en question se mit à l'embrasser fougueusement en agitant sa langue et la faisant se promener sur l'autre, sa tête ondula comme un serpent afin de suivre le mouvement, ses cheveux brunes bougèrent au gré du vent. Elle ignora si son interlocutrice était humaine ou non mais si jamais, elle était une espèce d'alien que sa nation combattait depuis des lustres, elle se fera un malin plaisir d'avoir commise une erreur mais au point ou elle en est, tous ça n'avait aucune importance, elle s'en fichait si la fille l'emmènera dans un marais ou une grotte ou dans une fosse, si elle sera violée ou qu'elle mise enceinte, ou si elle se fera tuer... Quoiqu'il en soit, elle n'allait pas se prendre la tête pour ça et laisser les procédure de sécurité de coté pour l'instant et quelqu'en soit les intention de se la demoiselle, qu'elle se mette vite à exécution et qu'elle fasse de ce qu'elle voudra de la soldate.
Journalisée

Rachel Foley
Créature
-

Messages: 83


J'ai faiiiim~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Octobre 06, 2015, 08:46:56 »

Rachel savait profiter de la situation. Faire l'amour dans cette ruelle, non loin de son meurtre ? Eh bien soit, chacun avait ses fantasmes et elle respectait ceux de cette femme, si jamais c'était ça qui la branchait. Déjà que cette fliquette avait les mains baladeuses selon Rachel, pourquoi ne pas pousser le vice plus loin ? Promis, elle ne portera pas plainte, au contraire, elle en redemanderait ! Après tout, elle était en position de « soumission », elle était « faible et fragile », elle attendait juste de voir cette servante de l'ordre faire son boulot en prenant un petit bonus sur son corps, elle ne serait absolument pas contre. Sentir ses mains palpé son corps était déjà un avant-goût appréciable mais la suite... oh oui elle voulait aller plus loin !

Heureusement, son plaisir était là, bien vite elle venait donc inspecter sa bouche avec sa langue. Rachel pourrait facilement se libérer et retourner la situation à son avantage mais elle avait ce qu'elle voulait pour le moment alors elle n'avait aucune raison de se retourner contre elle. Menotte ou non, elle se laissait faire en partageant ce baiser, venant à son tour partager le baiser et inspecter aussi cette petite bouche. Elle ne voulait pas tomber dans un piège à son tour elle aussi. Collant sa bouche à la sienne, elle gémissait en se laissant faire, venant plutôt prolonger plutôt que vouloir le rompre.

Elle touchait au but, elle voulait continuer. Puis peu importe ce qu'elle a fait juste avant ça, cette jolie policière pouvait se dire que la belle était une Tékhane très très extrémiste qui obéit au doigt et à l’œil d'une femme mais un homme, oh ça non. Elle avait beau être maintenu, elle avait tendance à être un peu plus présente qu'elle ne devrait l'être dans sa position. Ce simple baiser avait allumé la mèche, maintenant, elle voulait exploser !!!

« Allez maintenant... passe à la suite... je suis toute à toi ! »

Et elle refusait un non comme réponse, sauf si c'était le temps de lui trouver un coin meilleur que ce soit pour le confort ou des surprises qui seraient en plus. Espérons que la belle réponde par oui donc car Rachel était plutôt du genre à insister quand c'était d'autres personnes que sa jolie reine...
Journalisée

Azusa Miura
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Décembre 17, 2015, 06:05:40 »

Qu'avait cette fille en tête, elle ne semblait pas décidément se rebeller ou tenter de se débattre pour prendre la fuite, à croire qu'au contraire elle ne voulait que s'amuser en quelque sorte, non ce n'est pas ça et si par malheur cette inconnue lui tendait un piège ? Elle ne possède absolument rien de suspect sur elle. Quoiqu'il en soit, l'investigation de sa fouille corporelle se poursuivit, la soldate caressa les aisselles de la miss avec douceur puis elle pivota dans sa direction en se mettant face à elle, elle décida alors d'entamer la conversation sur un ton professionnel, bien entendue elle l'aurait volontiers baiser en y passant des heures mais il ne faut pas oublier qu'elle vient d'assister à un meurtre de sang froid, cette femelle a buter un gars sans préavis ! Elle décida donc d'inverser les rôles pour une fois, vu qu'elle ne disposait d'aucune résistance, Miura choisit alors de prendre comme astuce une option d'approche plus brutal. Ben oui ! de quoi pouvait-elle craindre de pire de sa part ? Elle se mit à lui palper méchamment les nibards en ne lui laissant pas le temps de souffler une seconde en continuant de l'embrasser langoureusement, elle n'oublia pas ce pourquoi elle était venue au début mais bon. Si jamais la miss devait continuer son rôle de soumise en ayant aucune réaction quelconque, la soldate commencera peu à peu à se lasser d'elle. C'est vrai quoi car cela fit un moment que c'est elle qui continua de la jouer comme une esclave érotique et c'est Azusa qui mena la danse !

Bon ma chère, ce n'est pas que j'aime te triturer et l'envie qui m'en manque, mais je commence à me fatiguer de te voir rester innocente comme un vers et tu ne fais rien de déplacés non plus !     

Azusa en avait presque assez de jouer la comédie de la dominatrice sur l'autre femme, elle avait également envie que ça soit ce coup-ci son tour de jouer avec le corps de la Tekhane, d'accord elle ne portait pas actuellement son uniforme militaire et était vêtue d'une tenue civile normale certes mais sexy pour les humains de bas-rangs, elle n'attendait plus que sa partenaire agisse non avec douceur mais qu'elle soit plutôt violente car Azusa est de nature masochiste stomacale et physiquement sexuelle avant toute chose.   
Journalisée

Rachel Foley
Créature
-

Messages: 83


J'ai faiiiim~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Janvier 19, 2016, 09:29:15 »

Eh bien quoi ? Rachel se laisse faire ? Elle n'a jamais dit être dominante, pas aux premiers abord. Elle est plutôt du genre à laisser croire que ses proies ont une chance de devenir la chasseresse mais c'est que Rachel a toujours son masque et en le retirant, plus personne ne la soumet. En tout cas, elle se laissait palper le corps au cas où sous sa combinaison bien moulante elle ait quelque chose de dangereux à cacher. C'était vrai pourtant mais ce n'était pas le genre de chose qu'une palpation pouvait détecter. Tékhos se doutait que leur ennemi se baladait actuellement dans les rues de sa ville ? Qu'elle aimait trouver de bons spécimens pour agrandir l'armée de Sarah ? Que ce soit de jolies mères porteuses ou de bonnes semences qui donnerait de valeureux soldat sous ses ordres ? À son avis, Tékhos avait un train de retard sinon Rachel serait déjà enfermée ou tuer... Sauf qu'elle ne meurt pas facilement.

Sa jolie proie la trouvait ennuyante à ne pas se débattre ? Oh mais il suffit de demander. Elle gloussa simplement avant de changer de masque. Que sa jolie flic la maintienne de force ou avec des menottes ou autres, ça n'aurait pas fait de différence puisqu'elle se dégageait simplement comme si elle n'avait rien pour prendre la demoiselle en inversant les rôles. La voilà contre le mur avec une Rachel toujours aussi souriante qui semblait prendre tout cela pour un jeu mais... s'en était un !

« Il suffit de demander ma chère, je suis ouverte à toute proposition tant que je m'amuse comme une petite folle ! »

Elle allait d'abord se presser contre elle, sa poitrine écrasant la sienne avant que ses lèvres ne viennent l'empêcher de dire des bêtises du genre « non » ou « à l'aide ». Elles s'amusaient bien à deux ? Pourquoi ramener plus de monde ? Rachel n'était pas contre mais d'abord, laissons les jouer à deux simplement. Pour plus de sécurité, elle tenait ses poignées en plongeant sa langue dans sa petite bouche, venant goûter toujours avec plaisir le goût de sa salive tellement délicieuse, ressentant sur son corps sa chaleur qui ne faisait que lui plaire de plus en plus. Quand elle retira enfin ses lèvres des siennes avec ce petit filet de bave qui reliait leurs deux paires de lèvres, elle se léchait les babines en continuant de la regarder droit dans les yeux. La pauvre victime ne voyait pas ses yeux mais elle, elle y arrivait.

« Tu sais j'ai toujours eu un faible pour les relations forcées... et même consentante à vrai dire ? Enfin bref, tu sais que je n'aurais aucun mal à te faire l'amour dans cette tenue ? T'es trop sexy comme ça ! »

Rachel retira ses mains de ses poignets pour mieux choper ses pommes d'amour dans son dos, ces petites fesses méritaient d'être ainsi pressé, c'était tenter le diable d'avoir un cul pareil ! Rachel était parfois assez sadique... Et pour preuve car ce qu'elle s'apprêtait à faire, si Azusa était contre, c'était littéralement un viol avec sûrement séquestration si elle porte son enfant mais... elle s'en fiche, tout simplement. Elle approcha sa bouche de son oreille qu'elle léchait doucement en se pressant toujours plus contre elle en pelotant ce petit cul bien moulé.

« Tu est du genre à aimer te faire baiser en pleine rue, non ? »

Elle ne parlait pas de faire l'amour, elle disait ça de façon plus vulgaire car après tout... ça va sûrement être violent !
Journalisée

Azusa Miura
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Février 16, 2016, 10:26:11 »

Azusa fut plaquer contre un mur, n'ayant aucune idée de ce qui allait suivre mais visiblement, la dame allait passer a l'acte suite à sa réflexion précédente et c'était tant mieux ! La soldate ne faisait qu'a la trimer ça et là et celle-ci avait l'air de se comporter comme une soumise depuis tout a l'heure sans rien faire. Étrangement, la miss anonyme semblait dégager quelque chose d'insoupçonnée... Était-ce a cause de ses cheveux en brosse qui lui masquait bizarrement la vue ou sinon a cause de ce rire sinistre qui se dessinait sur son visage ? Les seins de l'intruse vinrent s'écraser contre les deux melons de la brune et vu déjà comme elle commençait l'embrasser fougueusement, Azusa ne désirait pas quitter des yeux la fille et c'est durant ce long Kissu qu'elle le fixait pendant la durée de la manœuvre. La terre sembla molle sous ses escarpins noire comme si elle était humide, la brune remarqua que son acolyte l'avait éloignée du bitume jusqu'au sol de la foret, les mains de Miura descendirent alors le long de son corps pendant que l'inconnue se rapprochait d'elle plus intimement encore, la Tekhane pouvait sentir que ses boobs se frottèrent ouvertement sur les siennes comme si il y avait de l'accouplement dans l'air car son mini-haut s'abaissa complètement, elle est devenue a présent l'outillage de la perverse, la fille lui parla divers fois mais elle n'entendit rien et continua de se laisser palper le derrière. Elle ne connaissait pas spécialement son nom mais pouvoir décrire une cible par sa description ne pouvait qu'être fait visuellement parlant.

HHHHmmmmm.... hmmmm... hhhaannnnnnn....     

Azusa se laissait entièrement guider par les mouvements de demoiselle en combinaison d'espionne, bien que dans la caserne elle n'avait pas le droit de baiser ou d'avoir des attouchements sexuelles avec des membres de sa garnison et ni en extérieur et vu qu'elle se trouvait hors de la base et surtout dans un patelin paumé sur Nexus ? Elle ne savait même plus exactement ou elle avait atterrit ! Et puis peu importe, qu'est que ça change de ne plus savoir ou elle est ? Elle se faisait a présent violer par une femme inconnue, par contre il fallait respecter une chose... Elle ne savait pas si celle-là portait une maladie corporelle quelconque en elle donc ce fut pourquoi, elle ne préféra pas se désaper immédiatement et puis, même si sa tenue civile en était maculé d'orgasme, on s'en fout et les fringues, ce n'est pas ce qui manquait chez les humaines.
Journalisée

Rachel Foley
Créature
-

Messages: 83


J'ai faiiiim~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Mars 18, 2016, 09:31:09 »

Eh bien quoi ? Rachel avait proposé d'avoir le rôle de la soumise si cela lui permettait d'arriver à ses fins mais voilà que la jolie poupée voulait un peu plus de piment ? Il suffit de demander ! Sans l'ombre d'une hésitation, la voilà qui remontait la pente pour devenir plus sauvage, plus forte, plus dominante ! Toujours avec un délicieux baiser, toujours meilleure quand on force un peu le destin. Pour un Formien, le viol, ça n'existait pas. C'est juste une façon de dire que le corps n'est pas prêt mais en forçant un peu, ça allait. C'est comme quand on se réveille en retard ? On croit son corps lourd et lent, incapable d'aller plus vite qu'un escargot mais une fois les yeux sur le réveil, on est plus rapide qu'un lapin en manque ! Eh bien ici, c'était la même chose. Rachel va forcer un peu le corps de cette jolie flic à être prête et ensuite, youhou, elles vont s'amuser comme des petites folles !

Rachel gémissait aussi en se pressant contre son corps chaud et moelleux, surtout au niveau de sa poitrine, et c'était tout naturel. Oh, elle était pressée de venir presser ses gros seins, de les téter voir si du lait en sort, de les gober dans sa bouche ou même les mordre pour la faire couiner ! Oh oui, elle était impatiente cette petite ! Continuant de l'embrasser en palpant ses petites fesses, elle prenait son pied, pas besoin de forcer la prendre comme une pute ou de se frotter le minou pour trouver son bonheur, un peu de palpage de fesses et c'est déjà un peu le paradis.

« Haaaan ton petit cul me donne des tas d'enviiiie ! Tu sais... je pourrais te retourner et te prendre contre ce muuuuur, haaaaan ! Rien que d'y penser... je ne sais pas ce qui me retient ?! »

Allez savoir, le plaisir peut-être de voir si sa victime était d'accord ou non ? L'un comme l'autre, si Rachel le veut vraiment, elle prendra ce petit cul et jouira à l'intérieur mais pas tout de suite, sa petite bouche était un appel au viol. Enfin, au baiser plutôt. Elle retourna l'embrasser toujours plus voracement, toujours plus en manque en laissant ces petites fesses tranquilles, venant caresser ses hanches. Un peu mince pour enfanter mais une fois sa petite graine plantée, elle fera une belle maman enceinte, elle en était sûre.

« Je suis sûre que, tu mouilles comme une petite fontaine là, noooon ? Huuuum... j'aimerais t'arracher ta tenue à pleine dent pour voir ça de mes propres yeux et, hum, tout lécher jusqu'à la dernière goutte maiiiiis, haaaaan, tu es si sexy avec ta tenue ! Tu es un cruel dilemme pour moi, tu sais, mmmhhh ? Ne fait pas ta prude ma petite chérie et caresse moi aussi... j'ai le corps en feu à cause de toi alors, hum, c'est la moindre des choses que me calmer, hein ? »

Si elle ne la caressait pas sous peu, elle ne répondrait plus de rien !
Journalisée

Azusa Miura
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Octobre 16, 2016, 12:02:23 »

Il est clair qu'elle n'avait pas vraiment là les manières d'une humaine mais elle était à fond dans son délire de perverse, en plus il devait être plus de dix heures passés et les nuits sont plutôt gelant mais bizarrement la brunette ne sentit rien, essayer de visualiser une coureuse entrain de se taper un sprint ou faisant de l'endurance comme le jogging, lorsque la séance aura prit et que la coureuse récupère son souffle et dans l'intérieur de son corps, elle ne ressent que de la sueur et de la chaleur. Azusa avait un radiateur vivant mais un peu trop "collante" à son gout, pourquoi s'en plaindre maintenant alors que c'est elle-même qui s'est proposer de louer ses services, au moins elle n'avait pas froid et c'est tant mieux. La différence de taille des poitrines fut pourtant évidente mais la pilote de Tekhos trouva que sa belle paire fut encore plus grosse que la dame, elle continua de lui faire des échange de fluides salivaire depuis la voie orale, elle se faisait a présent palper le fessier comme de la pâte à modeler ! Qu'est-ce que les filles pouvait trouver de si intéressant a cette endroit ? En temps normal, c'est toujours les hommes noirs qui aime glisser leurs mains à cette endroit quand ils sont dans une discothèque avec leur chéries et tout en se laissant entraîner par le rythme de la musique, les filles dansaient en bougeant des hanches les yeux fermés pendant que leur compagnon faisait descendre leur mains baladeuse a cette endroit particulier chez les êtres féminins. Azusa avait déjà consulter des vidéos provenant d'archive vieille de cent ans en piratant la base de donnée privé de l'époque de la base mais elle n'avait pas imaginer tomber sur un "trans" aux allures de garçon sous l'apparence d'une fille. D'accord, son imaginaire en faisait trop donc elle stoppa sa réflexion pour rester concentré sur le présent.

TU... vv...v.. eux.. vraiment ... me baiser... hhhnnnnnnn.. a cette endroit mai.ssss... tu n'a pas d'organe adapté pourr çaaaaannnnnnnn..... 

Alors comme ça, sa charmante copine voulait la sauter avec une posture de "doggystyle" ? Ça ne serait pas de refus mais avant qu'elle intercepte et ce visuellement depuis le début de leur rencontre, la policière avait bien vu qu'elle n'avait pas de service trois-pièce entre les jambes, alors comment comptait-elle l'enfoncer ? Peut-être avait-elle un secret (voire une faculté) que la jeune brune n'avait pas encore découvert chez sa partenaire, il n'empêche que ce n'était pas non plus une mauvaise idée, si elle avait porter une mini-jupe ou une robe, il aurait été facile d'atteindre cette partie du corps avec un pantalon "Bootcut" comme la sienne qui est résistant pour un jean ne pouvait marcher. Cela dit, elle avait un outil coupant sur elle et de son autre main valide, elle sortit un genre de canif de la poche de son mini-blouson noir et le glissa avec le bras droit à l'arrière du jean sur le bas-du-corps et fit une entaille sur la rai du cu qui masquait ses fesses et fit descendre le couteau verticalement comme si elle découpait un papier avec cet instrument, elle ne fit pas gaffe puisqu'elle ne pouvait pas voir en tournant sa tête a plus de trois-cent-soixante degré a la ronde mais l'objet sembla rencontrer une résistance, Miura força alors le canif en y mettant plus d’énergie sur la descente et quand elle entendit le craquement du textile qui parvint a ses oreilles, elle devina qu'il s'agissait de sa culotte rose, elle jeta le couteau au sol en retirant son slip et le jeta par-terre en mouillant, elle n'arrivait pas a se retenir de couiner, tellement son hôte ne lui laissa pas le temps mais au moins, elle a pu lui rendre satisfaction en lui laissant un belle orifice qui n'attendait qu'à être pénétrer.
Journalisée

Rachel Foley
Créature
-

Messages: 83


J'ai faiiiim~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Novembre 15, 2016, 09:40:32 »

Qu'elle en avait envie ! Mais qu'elle en avait envie ! Cette fille était si attirante, si désirsante, elle voulait la prebndre et de bien des façons. Elle était sûre que son corps ferait aussi un parfait hôte pour ses bébés. La question qu'elle se posait était de savoir combien elle va avoir de bébé avant que cette fille ne soit morte de fatigue ou même tout court ? Rachel avait eu une perche de tendue pour mener la danse et la perche était plus que bien saisie. Collée contre elle, elle l'embrassait à pleine bouche, se frottant contre son corps, le dégustant du bout de ses doigts, pour sûr, cette fille n'allait pas partir de ses griffes comme ça. À moins que soudainement on ne tente de la tuer en tirant dans tous les sens, Rachel ne s'éloignera pas d'elle à plus de trente centimètres.

« Oh voyons ma chérie... Nous sommes à Tékhos, hum ? La ville ou les filles savent cacher leur petit secret. Même quand ils sont très gros et délicieux ! »

Combien de femmes dans cette fille avaient payé pour devenir une futa ? Une shemale ? Ou autre encore, il y avait pour tous les goûts ! Se préparant à lui montrer son gros secret, elle l'observait se tortiller, ignorant ce qu'elle faisait, et quand elle aperçut le petit couteau, elle se demandait si elle comptait vraiment se défendre avec ça ? Mais non, elle lui préparait juste l'entrée ? Si ce n'est pas mignon ! Rachel n'avait aucun mal et aucune gêne à déchirer sa tenue, déjà que l'ouverture arriva plus bas que son nombril, elle avait aagrandicette dernière dans un craquement plus audible que ce qu'avait fait Azusa avec sa tenue. Même prète, Rachel avait l'air d'une simple femme et voyant sa proie se débarrasser de détails encombrant, elle gloussa, prête à passer à la suite.

« La seule façon de m'éviter de te prendre maintenant, c'est de m'emmener dans un bon lit. Mais... trop tard. »

Entre ses jambes, son secret venait de pousser, bien dur et bien long, Rachel allait se soulager un peu avant de revoir ses priorités comme elle l'avait évoquer, un endroit plus confortable. Rachel se pencha sur elle en passant les mains sur son corps, retrouvant sa douce poitrine pendant que sa langue passait sur sa joue, sa queue était encore dehors, se pressant le long de ses fesses.

« Merci de me faciliter l'entrée, en cadeau, t'auras le droit de me sucer la queue après ça. »

Rachel déposa une petite bise sur sa joue, presque innocente alors que ses mains venaient de nouveau sur son postérieur en le caressant doucement, avant d'écarter un peu plus ses fesses, son joli petit trou ne demandait qu'à être comblée. La jeune femme venait y faire sentir sa queue avant de forcer doucement le passage en gémissant avant de la sentir doucement s'enfoncer en elle, le passage quelque peu difficile.

« Hhhhhuuummmm t'est étroiiiiiiite! Hum, j'adore ! »

Comme pour le prouver, elle fessa une de ses fesses, le bruit était comme la cloche sur un ring de boxe, ça va commencer ! Aggriper à ses hanches, elle donna de légers coups de reins d'abord pour se faire à cette petite entrée puis petit à petite, elle s'y faisait. Sa bite compressée, ses gémissements, sa façon de remuer, ok, elle était bien là ! Pour passer un peu à la suite, elle augmenta doucement son rythme, sans oublier le fait que chacun de ses coups de reins se faisaient de plus en plus fort, venant taper dans ses délicieuses fesses, faisant gémir autant Rachel qu'Azusa.

« Huuum ma chériiiie ! Ouh, je vais te baiser... touuuuuute la nuiiiiiiiit, hyyyaaaaan ! »

Chose promis, chose due ! Rachel se faisait une joie de lui prendre le cul, venant parfois se pencher sur elle et s'y blottir en embrassant sa joue, léchant son oreille et faire sentir son soufflé chaud sur elle. Elle se sentait si bien en elle ! Quel plaisir !!!

« Fais-moi plaisir... hum, serre les fesses... je veux me sentir plus à l'étroite... et je te ramonerais le cul avec plaisiiiiir ! Haaaaaaaan ouiiiiii ! »

Rachel n'avait pas honte de crier son plaisir, une raison qui les poussera à préférer un endroit fermé plutôt qu'une ruelle pour ça. Oh, elles ne sont pas les seules à faire l'amour en pleine rue ce soir, ça, c'était facile à deviner, à Tékhos. Ses coups de reins étaient de plus en plus fort, de plus en plus plaisant aussi, elle délaissa ses hanches pour s'agripper à sa poitrine, qu'elle pressait avec plaisir avec ses mains, parlant plus faiblement mais la puissance de ses mots étaient plus fort aussi.

« Je vais te remplir... le cul, puis après, hum... ta chatte va déborder... han, de ma fouuuutre ! Et ta bouche, han, ta bouche... je vais te la violer... tu seras, hum mon petit sac à foutre... Tu l'aimes déjà... ma belle bite, hum ? Ce soir... elle est rien qu'à toi ma chérie... »

Parole de Rachel !
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox