banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une nouvelle servante au Manoir (Pv)  (Lu 8704 fois)
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 231


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #30 le: Avril 22, 2016, 12:29:45 »

Les chambres :

Le manoir était découpé en nombreuse partie. En réalité il avait une particularité. Evangeline était une puissante magicienne et son manoir était lui-même imprégner de magie. La plus grande magie qui le composé était le décuplement de la place. Ainsi à l’extérieur il avait une taille modeste pour un manoir. L’apparence d’un seul étage, mais en réalité à l’intérieur il était beaucoup plus grand. Il y avait plusieurs étages et même plusieurs sous-sols. L’un des étages était réservé au personnel du manoir. Lui-même divisé en deux parties. L’un pour les employer et l’autre pour les esclaves.

Ainsi les comme Karuta avaient plusieurs possibilité pour être hébergé. Les esclaves animaux vivaient dans leur enclos, les poupées offrandes dans des vitrines, les objets sexuels dans des cages aux sous-sols, les esclaves sexuels partageaient eux, cette partie de l’étage. Il y avait différente chambres certaine partagé d’autre non. Il y avait d’autre possibilité, comme les esclaves qui n’appartenaient pas à la maitresse, mais à ses gardiens.

Evangeline avait donc conduit Karuta dans cette partie réservée aux esclaves profitant d’une vie normale en dehors de leur devoir. Il y avait surtout des servantes esclave comme elle et des esclaves de plaisir. Evangeline amena donc Karuta à une chambre libre. C’était une pièce individuelle. Ce n’était pas très grand, mais elle avait quand même un lit, un placard et un petit bureau. L’esclave était émerveiller et reconnaissante pour avoir ce lieux personnel.


-Ce n’est rien, chacune de mes esclaves à sa place attitrée. C’est jute différent suivant son attribution. Dans cette partie de l’étage, tu y trouveras la salle d’eau commune, un salon aussi commun. Tu as la responsabilité de l’entretien de ta chambre, pour le reste d’autre en sont déjà responsable. Tu verras demain avec le chef de cuisine pour connaitre tes heures de travail ce que tu auras à faire. Le reste du temps tu es libre, a condition d’être à ma disposition à tout moment ou d’être passé à l’état animal.

Karuta avait la chance d’une certaine manière de faire partie des esclaves les plus libres du manoir. Certain n’avait absolument aucune liberté. Si Evangeline était plutôt gentille de nature, elle n’était pas moins cruelle pour autant. L’état de vie de certaine n’était pas envié loin de là.

-Que veux-tu maintenant ? Je te réserve de passé la nuit avec moi, pour le reste du temps je te laisse choisir. Je peu te faire une visite de certaine partie du manoir. Répondre à certaine de tes question, t’éduquè encore sur certains points ou te laisser libre si tu veux.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 70



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #31 le: Avril 25, 2016, 07:12:42 »

Karuta écouta sa maîtresse lui expliquer l'organisation de l'étage, qu'elle serait responsable de l'entretien de sa chambre, qu'elle devrait voir le chef des cuisines demain pour connaître ses horaires de travail et les tâches qui lui seront incombées, et qu'elle serait toujours libre le reste du temps, à condition d'être toujours disponible pour sa maîtresse, en tant qu'humaine ou qu'animal. La jeune maid mémorisa vite ces règles simples, puis Evangeline lui demanda ce qu'elle souhaitait faire avant que sa formation sexuelle ne débute.

Voyons voir... si je reste ici toute seule, je vais m'ennuyer ferme... mais d'un autre côté, un peu de repos ne serait pas de refus vu que je ne vais pas beaucoup dormir ce soir... et j'aimerais bien voir un peu à quoi ressemble le manoir, histoire de ne pas me perdre pendant mon service...

Finalement, elle parvint à faire un choix, qu'elle exposa à sa maîtresse.

« Maîtresse... j'aimerais beaucoup visiter le manoir avec vous... et il y a quelques questions qui me tournent dans la tête... et enfin, si vous êtes d'accord, je voudrais retourner dans ma chambre pour me reposer. De cette façon, je serais en pleine forme cette nuit pour recevoir votre enseignement. »

Evangeline était une maîtresse très gentille avec Karuta, et la jeune fille la respectait d'autant plus pour ça. Obéir à ses ordres n'était jamais un calvaire, et elle lui laissait assez de liberté et de bien-être pour qu'elle puisse être pleinement efficace. Tout ce qu'il fallait espérer, c'était que ça dure. Et pour cela, elle serait toujours une esclave exemplaire.

La jeune maid suivit la femme le long des couloirs du manoir, découvrant les pièces une à une, mais étant toujours limité sur ce qu'elle avait le droit de voir. Elle passa devant bien des portes qui restèrent fermées, mais ne demanda pas pourquoi, ni même ce qu'il y avait derrière. Si sa maîtresse ne lui en parlait pas, c'était qu'elle n'avait pas besoin de le savoir. Au milieu de la visite, elle eut envie de la questionner sur un sujet qui la concernait.

« Maîtresse, pourrais-je savoir en quoi va consister l'initiation de ce soir ? Est ce que je vais vous refaire des choses, comme au salon ? Est ce que maîtresse Echo sera présente, ou même d'autres personnes ? Et... est ce qu'il y aura... des hommes ? »

Karuta venait de découvrir les joies du sexe, et la perspective de recommencer l'excitait comme une puce. Elle voulait des informations pour pouvoir s'imaginer ce qui l'attendait, se faire la scène pendant qu'elle se reposerait dans sa chambre. Sa maîtresse lui donna peu d'informations pour pouvoir garder un peu de surprise, mais elle en dit quand même assez pour faire tourner l'esprit de son esclave à plein régime.

La visite se termina peu de temps après. Sur le chemin du retour, la jeune fille posa encore une ou deux questions en rapport avec les poupées en vitrine ou les différents colliers et médailles des esclaves. Une fois à sa chambre, elle salua respectueusement sa maîtresse et alla s'allonger sur son lit. Il n'était pas de premier choix, mais c'était bien mieux que ce qu'elle espérait. Pour se mettre à l'aise, elle retira sa robe de maid et se coucha en sous-vêtements, ses jolis dessous blancs fournis par Evangeline. Le sourire aux lèvres, elle ferma les yeux et de détendit. S'il faisait froid dehors, ici, la température était assez tiède.

Karuta fut réveillée de son sommeil par une voix et le bruit d'une main frappant à sa porte. La soirée venait de commencer, et on était venu la chercher pour l'emmener vers sa formation.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 231


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #32 le: Mai 21, 2016, 11:59:15 »

Evangeline venais de confier la chambre à Karuta. Echo s’occupait déjà de prévenir les personnes qui jusque-là entretenaient la pièce. La Maitresse des Poupées avait alors proposé à son esclave plusieurs choix pour la suite.  Karuta choisie une visite du manoir en sa compagne. C’était une bonne idée, pour éviter de se perdre. Il n’y aura pas toujours quelqu’un pour la guidé dans les étage.

-Très suis moi. On va commencer par cet étage.

Evangeline lui fit signe de la suivre et avança dans le couloir. Elle lui montra les chambres d’un côté, expliquant qu’elle était réservée aux esclaves de plaisir. Des esclaves travaillant au harem ou qui était régulièrement en service pour les habitant du manoir. Ensuite elle lui montra l’autre conté qui lui était réservé aux servantes du manoir comme elle. Ensuite elle l’amena à la pièce centrale. Un grand salon de détente, avec une bibliothèque, des fauteuils et toute sorte de chose pour se reposé et se retrouvé ensemble. Karuta put apercevoir plusieurs fille qui vivait aussi à cette étage, don certaine était regroupé à baiser en groupe une esclave. Mais en voyant la Maitresse arrivé, tout le monde c’était interrompu pour la salué.

Après le salon, elle fut conduite à la d’eau. C’était l’une des plus grandes du Manoir. Elle n’était pas aussi confortable et luxueuse que les autres, mais elle pouvait accueillir de nombreuse personne pour se laver. Dans le font ou se trouvé les deuches on pouvait voir deux sœur jumelle nue attacher au mur par des chaine. Evangeline expliqué qu’elle était là pour prendre soin des personnes qui venaient se laver. Quand il n’y a pas trop de monde se sont elle qui lave les personnes.

Changeant d’étage, elle lui expliqua que dessus celui-là se trouvait le même étage réservé aux hommes. Il y avait aussi un étage réservé invité. Ainsi que d’autre étage pour les habitants du manoir. Elle finit par la conduire à l’escalier qui descendait dans les sous-sols. L’un d’eux servait d’entrepôt et l’autre était une prison, une salle de torture et un centre de dressage.


-Il te faudra y aller pour te faire dresser en adorable chaton.

Evangeline l’avait alors embrassé avec un doux sourire.

-Mais pour toi, je demanderais de faire ça en douceur. Tu es déjà très obéissante, tu as juste besoin d’apprendre.


Pour finir la visite, elle la conduit au dernier étage. Celui-ci était découpé en deux parties et était l’étage le plus richement décoré du manoir. Deux immenses portes imposante prenant presque tout un mur à elles toutes seules. Evangeline l’avertie qu’à moins qu’elle-même ou Echo ne l’invite à y entré, il lui était strictement interdit d’approché de cette porte. Puis elle lui montra le reste de l’étage. C’était l’espace de vie réservé d’Evangeline. L’espace intime avec sa chambre, sa propre salle de bain et même quelque chambre pour ses favorites. Karuta en profita pour l’interroger sur ce qui l’attendait cette nuit.

-On va faire longuement l’amour et ensuite Echo te préparé pour dormir avec moi. Je n’arrive pas à dormir seule. Si je dors seule en fermant les yeux j’ai droit qu’à des cauchemars. Rassure-toi, il n’y aura que toi, moi et Echo.

Profitant de la hauteur de l’étage, A travers une fenêtre, Evangeline lui présenta l’extérieur. Il y avait toute muraille qui protéger son territoire. On voyait l’enclos à animaux, celui à esclave, puis elle montra la rivière qui traversait le jardin. Au centre de la rivière avait était aménager un bain. Au fond se trouvé un autre bâtiment qui était fusionné avec la muraille. C’était la caserne lieux de vie de son armé. Après cette visite rapide et incomplet du manoir Evangeline la ramena à sa chambre et la laissa se reposé.

Quelques heures plus tard, Echo était revenue là rejoindre. Quand Karuta ouvrit sa porte, elle trouva la servante en chef avec un plateau à la main.  Avant de la conduire à la Maitresse il lui fallait manger et prendre des forces.


-Quand tu auras finit, tu remettras ta robe. J’espère que tu as ut le temps de te laver avant. Je reviens te cherché dans une demie heure.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 70



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #33 le: Mai 24, 2016, 06:48:21 »

Karuta ouvrit la porte pour accueillir Echo, la seconde de sa maîtresse, qui lui apportait de quoi manger. Elle fut amusée par le fait que, pour une fois, elle n'était pas la serveuse mais la servie. Elle reçut pour instructions de manger et de remettre sa robe une fois finie. C'est là qu'elle réalisa qu'elle n'avait même pas pris la peine de se rhabiller et, se couvrant pudiquement le corps, elle se rendit compte de quelque chose de bien pire encore : elle n'avait pas encore pris de douche. Quelle honte ! Elle avait le privilège de passer sa première soirée au manoir dans le lit de sa maîtresse, et elle ne se préparait même pas comme il fallait. Elle garda son secret pour elle et laissa Echo s'en aller sans un mot. C'était la panique dans sa tête.

Oh non, oh non, oh non. Qu'est ce que je vais faire ?

Une seule solution : manger et se laver en trente minutes. Sans prendre une seconde, elle attaqua le repas apporté dans sa chambre. Un repas copieux et nourrissant, avec de la viande, des légumes, de l'eau pure, du pain frais et même des gâteaux. En grande gourmande, Karuta avala tout en quelques minutes, en prenant à peine le temps de savourer, préférant se concentrer sur l'apport calorique et l'énergie pour ce soir. Une fois son repas englouti, elle fila à toute vitesse vers les douches communes des domestiques. Coup de chance, il n'y avait personne. Elle se débarrassa de ses sous-vêtements, prit une serviette avec elle et, en un éclair, la voilà sous un jet d'eau chaude. Avec la température glaciale du climat local, une douche chaude ne pouvait que faire du bien, mais la maid n'avait pas vraiment le temps de savourer, il fallait qu'elle se dépêche. Près d'elle se trouvait les deux sœurs jumelles attachées au mur par des chaînes, qui étaient là, selon Evangeline, pour prendre soin des gens qui venaient se laver. Évidemment, les filles lui firent signe d'approcher, mais elle refusa. D'abord parce qu'elle n'avait pas le temps, et ensuite parce que sa maîtresse avait exigé que personne à part elle ne la touche. Elle se lava en vitesse le corps, les cheveux, puis sortit tout aussi vite, se sécha aussi vite que possible, une tâche peu aisée avec des cheveux aussi longs que les siens, renfila ses sous-vêtements et courut jusqu'à sa chambre. Heureusement Echo n'était pas encore là.

Ouf, j'ai réussi.

Légèrement essoufflée, Karuta remit sa robe sur son dos mais, comme la dernière fois, elle n'arrivait pas à la fermer toute seule. Elle préféra donc attendre le retour de l'esclave en chef pour lui demander son aide. Elle eut droit à quelques minutes pour reprendre son souffle avant de voir débarquer celle qu'elle attendait.

« Maîtresse Echo... pardonnez moi de vous le demander encore mais... »

Elle montra la fermeture dans son dos. La seconde de sa maîtresse l'aida à la remonter et, une fois fin prête, la jeune maid fut escortée de sa chambre jusqu'à celle de sa maîtresse. Une fois devant la porte, elle sentit la nervosité monter en elle. Elle allait partager l'intimité la plus proche qui soit avec sa maîtresse, et elle avait tellement peur de la décevoir...

Non ! Je serai une bonne esclave pour maîtresse Evangeline. Je l'ai promis, alors je le serai. C'est tout !

Elle entra dans la pièce, et salua respectueusement sa maîtresse.

« Bonsoir maîtresse Evangeline. Merci encore de m'accorder ce moment avec vous. »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 231


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #34 le: Juin 20, 2016, 09:18:02 »

La chambre d’Evangeline :

Evangeline attendait tranquillement dans sa chambre dans une nuisette noir transparente sur d’élégant dessous aussi confortable pour dormir. La pièce était meublé d’un grand lit à rideaux qui prenait une grande partie de la pièce et faisait face à une grande fenêtre avec une vue imprenable sur la vallée. Il y avait une grande armoire avec miroir, une coiffeuse, et une étagère vide. En y regardant bien on pouvait deviner l’emplacement d’objet actuellement absent.

Finalement à l’heure prévue, Echo arriva avec Karuta. La servante avait était la cherché à l’heur indiqué, et suivant le même chemin parcourut au paravent avec sa Maitresse, Karuta fut conduite au dernier étages et à la Chambre d’Evangeline.  Une fois arrivé Echo lui ouvrit la porte et l’invita à rentrer. Une fois à l’intérieur elle regarda la Maitresse attendant des instructions. Evangeline se leva du lit et approcha d’Echo et lui caressa la joue.


-Tu peu aller lui préparer sa tenue de nuit. Reviens d’ici une demi-heure.

-Bien Maitresse.

Echo fit une courbette et sortie de la chambre. Evangeline s’approcha alors de Karuta. Elle l’observa, approcha son visage venant sentir ses cheveux, puis l’enlaça contre elle. Doucement elle lui caressa le dos et déposé un baiser sur son front, avant de la regardé dans les yeux.

-Je vais te dresser comme un animal, tu vas apprendre à vivre avec les animaux. Mais pas seulement et pas ce soir. Non là on vas faire l’amour comme deux femme, avec tendresse et douceur.

Suite à ses mots, Evangeline relâcha sa soubrette et recula d’un pas.

- Pour commencer, déshabille-moi et puis tu le ferras à ton tour. Pour ce qui vas suivre, on vas rester peau contre peau.

Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 70



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #35 le: Juin 23, 2016, 10:48:07 »

Karuta s'attendait à ce que, dès son entrée dans la chambre, elle soit le premier centre d'intérêt d'Evangeline. Mais au lieu de ça, la femme se tourna d'abord vers sa seconde, à qui elle demanda d'aller préparer la tenue de nuit de la jeune fille, et de revenir d'ici une demi-heure. Ensuite seulement, elle approcha de la maid. Cette dernière, sans rien dire et sans bouger, regarda sa maîtresse tandis qu'elle sentait ses cheveux puis, quand elle l'enlaça contre elle, elle sentit la chaleur se rallumer au niveau de son bas-ventre, une chaleur qui fut encore attisée par les caresses et les baisers de la maîtresse des poupées, sans oublier son regard empli de force, presque hypnotique. Elle lui promit de la dresser comme un animal d'ici peu de temps, mais sa première volonté à présent était de lui faire l'amour tendrement et avec douceur, comme deux femmes le font entre elles.

« Bien maîtresse. Je suis prête à recevoir votre enseignement. »

Karuta eut comme première consigne de déshabiller sa maîtresse, et ce fut avec un plaisir bien dissimulé derrière son visage inexpressif qu'elle alla à la rencontre de son corps. Elle commença par faire glisser les bretelles de la nuisette des épaules d'Evangeline jusqu'à ce que le vêtement ne tombe à ses pieds, révélant des sous-vêtements élégants qui sublimaient son corps déjà magnifique. Bien que fascinée par cette beauté, elle passa vite outre ce sentiment pour se concentrer à nouveau sur sa tâche. Dans le dos de sa maîtresse, elle dégrafa le soutien-gorge et le fit ensuite glisser jusqu'à ce qu'il tombe à son tour, libérant sa poitrine de l'emprise du tissu, puis posa ses deux mains sur les bords de sa culotte pour la faire descendre, et ainsi rejoindre le tas d'affaires au sol. A présent, Evangeline était complètement nue. Cependant, en bonne maid obéissante et soucieuse du détail, Karuta ne put s'empêcher de regrouper les vêtements laissés par terre, de les plier rapidement et de les poser sur le lit de sa maîtresse. Ensuite, à elle de voir ce qu'elle voudrait en faire.

A son tour, la jeune fille se déshabilla, déplorant quand même de ne pas avoir eu droit aux mains de son professeur pour ça. Mais bon, il ne fallait pas trop en demander non plus. Une fois la robe tombée, ce fut le tour de ses collants, puis de son soutien-gorge, et enfin de sa culotte. Ses gestes manquaient de finesse et de volupté, comme on pouvait s'y attendre d'une débutante, et elle laissa ses vêtements sur le sol, ne voyant pas l'intérêt de faire attendre la maîtresse des poupées pour des choses qui ne concernaient pas cette dernière.

Karuta resta un moment dans l'attente, sentant le regard d'Evangeline passer sur tout son corps, puis elle eut enfin droit à la meilleure partie : sa maîtresse la prit entre ses bras, et les deux femmes finirent ainsi peau contre peau. La maid se sentait déjà très bien, et ce n'était que le début de la soirée. Elle n'arrivait même pas à imaginer toutes les choses délicieuses qu'elle allait découvrir entre les mains de cette femme si belle et si puissante.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 231


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #36 le: Août 01, 2016, 12:08:54 »

Restant debout, elle laissa sa servante la déshabiller comme elle venait de lui demander. Même si elle n’était pas là pour juger, son travail, Evangeline ne pouvait s’empêcher d’être attentive à sa façon de faire et au moindre détail. Elle apprécia le soin qu’elle prit de plié ses vêtements une fois le travail fini. Maintenant nue, elle recula un peu pour observer Karuta se déshabillé à son tour. Il faudra lui apprendre à se déshabillé quand on est regardé, la façon de s’y prendre était plus artistique et Evangeline était une artiste qui aimait l’art. Karuta avait beaucoup à apprendre, elle était une page blanche à remplir et c’était ce qui lui plaisait tant chez elle. Pouvoir la façonné à sa façon.

Une fois sa servante nue à son tour, elle nota que cette dernière ne s’occupa pas de ses propres vêtements. C’était un détail, mais elle devra apprendre à ne pas faire ce genre de chose ou du moins à pas les laisser aux milieux ainsi. C’était un risque de se prendre les pieds dedans. Mais pour le moment La Maitresse des Poupées n’était pas là pour ça. Elle s’avança vers elle et pris son corps nue et viens la blottir contre elle. Avec douceur et maitrise, Evangeline commença à parcourir le corps de la jeune fille de ses doigts. La caressant partout, le moindre centimètre de sa peau était effleuré par ses doigts. Elle finit cette exploration de son corps par ses douces petites fesses. Le but de tous c’était de l’excité le plus possible, mais elle ressentait qu’elle était déjà prête pour ça. Avec une main elle attrapa son collier d’esclave et approcha son visage du sien.


-Je suis contente que tu sois à moi, ma jolie Karuta. Je vais te rendre belle, je vais te dresser comme jamais tu n’aurais pu l’être ailleurs. Ce que tu vas vire dans ce manoir, tu n’aurais pu le vire chez d’autre maitre. Tu vraiment bien tombé.

Evangeline tira une nouvelle fois sur le collier en douceur, pour venir l’embrassé à pleine bouche, fourrant sa langue pour jouer avec la sienne. Elle joua ainsi une bonne minute sans pause. Puis subitement, elle se retourna entrainant avec elle Karuta qui fut emporté et relâché sur le lit tombant sur le dos. Ne lui laissant pas le temps de réagir, Evangeline se plaça à quatre pattes au-dessus d’elle. Ses main empoignant ses poignet pour l’empêché de bouger.

-J’espère que tu es endurante, j’ai bien l’intention de te faire jouir plus d’une fois avant de dormir. Pour commencer laisse toi faire et ouvre la bouche.

Quand elle s’exécuta, Evangeline prit deux doigts et lui rentra dans la bouche, venant lui attrapé la langue. Passant délicatement ses doigts dessus, puis viennent lui caressé l’intérieur des joues.

-Suce moi ses doigts, je trouve sa si érotique.

Restant ainsi au-dessus d’elle, Evangeline la regarda lui sucé les doigts. Elle n’avait jamais trop su pourquoi, mais elle trouvait ça excitant et si beau à voir. Mais elle ne resta pas trop longtemps là-dessus. Elle finit par les retiré.

-Hum tu es si jolie, bien passa à ton premier orgasme.

Evangeline tendit la main vers le tas de vêtements qui avait était plié plus tôt et attrapa sa culotte. Elle la défit pour la montré à Karuta, puis doucement, elle l’approcha de son visage. Elle déposa le sous vêtement sur ses douces lèvres. Avec les deux même doigts qu’elle lui avait fait sucé juste avant, elle fit entré le tissus entre ses lèvres. Glissant lentement la culotte dans la bouche de Karuta. Ce dernier entièrement à l’intérieur, elle retira ses doigts, mais y laissa la culotte.


-Tu la garde en bouche tant que tu n’auras pas joui.

Un baiser déposé sur ses lèvres, Evangeline fit passer sa langue sur son corps, la léchant partant de ses lèvres, descendant dans son cou, passant entre ses siens, se perdant dans son nombril et glissa jusqu’à son intimité. Evangeline commença à lui faire un cunnilingus d’experte, comptant bien la faire jouir rien qu’avec sa langue et pouvoir gouté ainsi à tout l’effet qu’elle lui fait.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 70



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #37 le: Août 04, 2016, 07:41:06 »

-Je suis contente que tu sois à moi, ma jolie Karuta. Je vais te rendre belle, je vais te dresser comme jamais tu n’aurais pu l’être ailleurs. Ce que tu vas vire dans ce manoir, tu n’aurais pu le vire chez d’autre maitre. Tu es vraiment bien tombé.

Oui, Karuta avait de la chance et elle le savait. Dès l'instant où Evangeline l'avait touché pour la première fois dans le salon, elle savait que sa vie dans ce manoir serait un paradis tant qu'elle serait soumise et obéissante envers sa maîtresse. Et pour le moment, ça avait bien porté ses fruits. Chaque petite partie de son corps se faisait caresser par les doigts de la femme, depuis son cou jusqu'à ses fesses. A chaque seconde, elle gémissait doucement, jusqu'à ce que sa maîtresse attrape son collier d'esclave et tire son visage vers le sien pour l'embrasser. Alors il n'y eut plus de gémissements, juste un long silence juste perturbé par les bruits humides des langues qui dansaient ensemble. Quand leurs lèvres se séparèrent, la jeune fille était encore déboussolée, n'ayant pas l'habitude des baisers aussi longs et aussi intenses, et ne put empêcher sa maîtresse de l'envoyer sur son lit pour ensuite venir sur elle, tenant ses poignets avec ses mains pour l'empêcher de bouger. De toute façon, elle ne comptait pas s'en aller de cette chambre avant demain matin.

Sur ordre d'Evangeline, Karuta ouvrit la bouche et laissa sa maîtresse y fourrer deux de ses doigts pour ensuite se mettre à les sucer. Elle n'était pas encore très habile, mais l'envie d'exciter sa maîtresse compensait ce manque. Quand cette dernière retira ses doigts, la maid craignit un reproche mais, au lieu de ça, la femme lui annonça qu'elle allait avoir droit à son premier orgasme de la soirée. Elle tendit la main pour prendre sa culotte dans le tas de vêtements pliés, la défit pour bien la montrer à la jeune fille, puis la déposa sur ses lèvres avant de l'enfoncer dans sa bouche, avec pour instruction de la garder tant qu'elle n'aurait pas joui. La maid répondit en hochant la tête, puis regarda sa maîtresse faire passer sa langue sur tout son corps, depuis son cou jusqu'à son intimité, en caressant au passage ses seins et son nombril. Dès l'instant où la femme commença à lécher son sexe, la jeune fille se sentit emportée dans un tourbillon de plaisir.

Oh mon dieu... je suis entre les mains de ma maîtresse... sa langue lèche mes parties intimes... et j'ai sa culotte dans ma bouche... le sous-vêtement qui a touché ses lèvres intimes et ses fesses est sur ma langue...

Cette pensée combinée au plaisir physique donnait à Karuta une satisfaction au-delà de toute mesure. C'était comme si tout son corps vibrait à l'unisson avec les mouvements de langue de sa maîtresse, et elle ne pouvait plus s'empêcher de gémir et de lécher le tissu posé sur sa langue, espérant y trouver le goût de cette femme qui la faisait doucement grimper aux rideaux. Elle serrait la couverture du lit à s'en faire blanchir les doigts, le regard perdu dans le vide, sans pouvoir continuer à réfléchir où à bouger. Le temps et l'espace s'évanouissaient autour d'elle, pour ne laisser qu'elle et sa maîtresse, partageant un moment d'intimité unique.

Elle est là pour moi... seulement pour moi... elle veut mon corps...

Se dire qu'elle était le seul centre d'attention de sa maîtresse en ce moment la rendait encore plus heureuse, et ce bonheur renforçait son plaisir. Il ne lui fallut que quelques minutes avant d'atteindre l'orgasme, envoyant un petit jet de mouille directement sur la langue de la femme, avant que son corps ne retombe mollement sur le matelas. Elle retira la culotte de sa bouche pour pouvoir à nouveau parler, mais la garda près d'elle pour pouvoir à nouveau la poser sur ses lèvres dès qu'elle le pourrait.

« Aahh... maîtresse Evangeline... c'était si bon... est ce que je peux... en avoir encore... s'il vous plaît ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 231


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #38 le: Septembre 19, 2016, 09:27:21 »

Tranquillement assise sur le sol, les jambes de sa servante posé sur ses épaule, Evangeline lui offert un cunnilingus comme elle sait si bien les faire. Elle sentait la jeune fille prendre son plaisir, toute l’excitation qu’elle ressentait. La voir se cramponné ainsi au drap l’excitait elle-même. Karuta lui faisait de l’effet et elle prévoyait de bien s’amusé avec elle ce soir. Finalement elle finit par la faire jouir comme prévue avec uniquement sa langue. Elle ne c’était pas montré très endurante mais c’était normal comme pour le reste elle allait devoir apprendre.

Elle se leva remontant sur le lit pour la regardé, trouvant Karuta si belle après avoir jouit. Si adorable qu’elle était, la servante avait retiré la culotte de sa bouche et en réclamait encore.  Si adorable…Evangeline viens se couché à coller d’elle venant lui caressé affectueusement la joue.


-Tu en veux encore ? Hum, mais bien sûr que tu vas en avoir, je compte bien profiter encore de toi. Mais avant ça…

Evangeline approcha sa bouche de la sienne venant l’embrassé de nouveau.  Elle fit durée un peu pour faire monter l’excité et l’envie de sa petite esclave.

-Si tu me donné du plaisir toi aussi ? Montre-moi un peu ce que ton imagination et ce que tu as appris t’inspire sur mon corps.

Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 70



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #39 le: Septembre 21, 2016, 03:09:57 »

Karuta eut la promesse de sa maîtresse qu'elle allait encore recevoir beaucoup de plaisir, mais avant c'était à son tour de lui faire du bien,a vec pour consigne de laisser parler son imagination.

« Tout de suite maîtresse. »

Pour la maid, pouvoir toucher le corps d'Evangeline était plus qu'un plaisir, c'était un honneur. Il était impressionnant de voir comment, en si peu de temps, la femme s'était insinuée au plus profond de l'esprit de sa jeune esclave. Cette dernière se mit au-dessus du corps de la dame, collant sa peau nue contre la sienne, et alla embrasser son cou. Ses baisers étaient un peu hésitants mais aussi doux que la peau sur laquelle ils se posaient. La jeune fille sentit le feu au creux de ses reins se rallumer rien qu'en entendant les soupirs de son amante.

J'y arrive ! Elle aime ce que je lui fais !

Il en fallait peu à Karuta pour être heureuse, et son bonheur se répercutait sur ses actions. Ses baisers s'entrecoupèrent de léchouilles, passant lentement et tendrement sur le cou de sa maîtresse, puis elle se mit à descendre vers sa poitrine, massant la courbe de ses seins tandis que sa langue passait sur ses pointes tendues. Si sa maîtresse aimait ça, la maid prenait son pied, presque autant que lors de son cunni, et ça ne faisait que s'améliorer tandis qu'elle descendait encore son visage jusqu'à se retrouver face à l'intimité de la femme. Elle resta en extase un moment devant la beauté visuelle et le parfum enivrant de ces lèvres mouillées.

Oh bon sang... je mouille rien qu'en voyant ça... et cette odeur...

Karuta avait l'impression que sa tête se vidait, que la seule pensée qui lui restait était de satisfaire sa maîtresse. Elle posa sa bouche contre le sexe d'Evangeline et entama un cunni assez semblable à celui qu'elle lui avait fait dans le salon. Le plaisir était au rendez-vous pour les deux femmes, la jeune fille étant comblée par les gémissements de plaisir de son amante. Elle ressentit aussi le besoin de se toucher pour évacuer la chaleur qui la prenait, mais elle l'ignora car elle ne voulait pas se laisser distraire de sa tâche. A la place, elle utilisa ses mains pour relever le bassin de sa maîtresse et aller peloter ses fesses, un plaisir pour l'une comme pour l'autre.

A force d'efforts, Karuta parvint à faire jouir Evangeline, et sa mouille alla lui remplir la bouche. Elle se fit un devoir de tout avaler et de bien nettoyer sa maîtresse, puis elle se releva et la regarda timidement, bien que très excitée. Allait-elle avoir droit à encore plus de plaisir maintenant ? Son corps était un four qui ne demandait qu'à être pris dans tous les sens.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 231


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #40 le: Octobre 22, 2016, 12:09:35 »

Evangeline se tourna sur le dos, alors que Karuta commençait à bouger pour répondre à sa demande. La jeune esclave semblait motivée, c’était drôle, mais malgré son visage impassible, Evangeline lisait en elle comme dans un livre. L’habitude d’Echo et ses poupées qui sont pour beaucoup pareil qu’elle. Avec un doux sourire, elle regarda Karuta se placé au-dessus d’elle et commencé à léché son cou. C’était curieux, soit elle avait un bon instinct pour le sexe, soit elle apprenait drôlement vite ou quelque chose dans son passé resurgissait pendant le sexe, car elle savait quand même passer par des étapes et n’attaquait pas bêtement directement. Aussi elle savait se montré excitante.

-Tu vas vraiment faire un petite chaton adorable, j’ai déjà hâte de voir le résultat de se dressage.

Alors que Karuta descendait pour finalement venir lécher son intimité, Evangeline avait glissé une main dans ses cheveux les caressant affectueusement.  Décidément, Karuta avait de bonne idée, la voilà qui venais masser ses fesse en même temps. Cette petite était prometteuse. Sans plus de commentaire, Evangeline se laissa porté par le plaisir qu’elle lui donnait avec sa langue, c’était encore maladroits, mais c’était quand même bon. Evangeline arrivait à gémir, elle en rajoutait un peu pour l’encourager, mais le plaisir y était vraiment.

Après plusieurs minutes, Evangeline fini par jouir au visage de Karuta. Se redressant pour s’assoir et gardé la jeune fille placé entre ses jambe et continua à lui caressé affectueusement les cheveux.


-C’est très bien Karuta, tu apprends vite. Tu vas rapidement devenir une de mes favorites, je le sens.  Pour te récompensé, juste avant d’aller dormir, je te propose de t’offrir un plaisir encore plus intense.

Une belle récompense pour elle, mais elle allait devoir faire un choix. Puis c’était une récompense mais es qu’elle allait les supporté ?


-Je te laisse le choix Karuta. A toi de voir ce qui pourrait te faire envie. Soit je te fais découvrir le plaisir le plus intense de toute ta vie à travers mes pouvoir, chose que je suis la seule qui pourra te l’offrir. Soit découvrir le sexe avec un animal, commencé à expérimenté ta future vie d’esclave animal ou alors je te fais jouir de moi-même sans la moindre magie.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 70



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #41 le: Octobre 26, 2016, 09:08:21 »

Evangeline jugeait Karuta comme une bonne esclave, et pensait même qu'elle deviendrait l'une de ses favorites, ce qui rendit la jeune fille très joyeuse.

Moi ? Une de ses préférées ? Quel bonheur ce serait…

Elle allait même avoir droit à une récompense avant d'aller dormir, qu'elle pourrait choisir parmi trois possibilités : le plaisir le plus intense de sa vie, que seule sa maîtresse pourrait lui offrir grâce à ses pouvoirs, le sexe avec un animal ou une jouissance simple sans la moindre magie. Trois options qui avaient chacune leur lot d'avantages et d'inconvénients, et la maid avait du mal à se décider.

Le plaisir ultime… le plaisir animal… ou le plaisir simple.

Céder au plaisir ultime voulait dire que, après ça, elle ne connaîtrait plus jamais quelque chose de meilleur. C'était la première fois qu'elle goûtait au plaisir charnel, pourquoi vouloir aller tout de suite au meilleur ? Le plaisir animal semblait à mi-chemin entre les deux autres propositions, mais elle n'était pas sûre d'aimer ça. Laisser une débutante comme elle à un animal qui était sûrement sauvage et difficilement contrôlable, c'était un risque que sa maîtresse avait du calculer, mais la maid ne souhaitait pas le prendre, du moins pas tout de suite. Au final, la troisième proposition semblait être la meilleure à ses yeux. Pas de complexité, pas d'expérience hasardeuse, juste Evangeline et le plaisir. Karuta plongea son regard dans celui de la femme.

« Maîtresse… je choisis le plaisir simple, sans la moindre magie. Mais aurais-je quand même le droit d'essayer les deux autres choix plus tard ? »

Le plaisir animal lui serait sûrement imposé pendant son dressage, mais le plaisir né de la magie de sa maîtresse était une expérience à laquelle elle se serait volontiers prêtée après avoir gagné de l'expérience en tant qu'esclave sexuelle.

Karuta était sur le point d'être ''attaquée'' par Evangeline, mais elle eut envie de lui poser une petite question qui la taraudait.

« Maîtresse… est ce que vous pensez vraiment… que je pourrais devenir… une de vos… préférées ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 231


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #42 le: Décembre 13, 2016, 01:40:13 »

Assise sur le lit, avec Karuta assise sur le sol sa tête entre ses jambes, Evangeline lui caressait  les cheveux affectueusement. Pour la récompensé, Evangeline lui avait laissé un choix entre trois type de plaisir. Une récompense avant d’aller dormir, mais c’était avant tout un test, elle voulait voir ça façon de penser. Bien sûr quel que soit son choix, elle lui réaliserait. Utilisé ses pouvoir, n’était pas bien dur. Faire venir un chat qui sait utiliser sa langue, un chien fougueux ou même un autre animal serrait un peu plus longs, mais elle était prête à le faire. Mais Karuta choisie finalement le plaisir le plus simple. Peut-être par peur des deux autres, ou par ce que c’était le moins fatiguant, en tout cas c’était un choix respectable.

-Très bien, alors je vais m’occuper de toi personnellement. Et rassure toi, si tu le souhaite oui tu pourras gouter au reste un jour. A vrais dire, j’ai même hâte de te regarder prendre du plaisir avec un animal tout autant que j’ai envie de te faire gouter à mes pouvoirs. Mais rien ne presse tu es à moi maintenant après tout.

Evangeline décolla sa mains de ses cheveux dans une dernière caresse, s’apprêtant à l’attrapé pour commencer à lui offrir son cadeau. Mais la petite esclave l’interrompit en lui posant une question pleine de doute. Avec un sourire maternel, elle se pencha et attrapa Karuta comme si elle était un simple bébé, comme si elle ne pesait pas plus et l’installa sur ses genoux. Maintenant assise sur le côté son dos posé contre son bras, Evangeline répondit d’une voix douce et rassurante.


-J’en suis convaincu. Si tu ne m’avais pas déjà convaincu, tu ne serais pas ici à l’heure qu’il est. Tu serrais au sous-sol dans une cage à te faire dresser pour apprendre les règles du manoir ou même être vendu. Mais tu es ici dans mon lit, un privilège réservé à mes favorites. Tu es jolie et déjà très docile, puis je sens déjà en toi une attirance pour moi. Vois-tu, mes préféré je les vois souvent comme des œuvres d’art que je crée. Et toi tu m’inspire.

Le bras qui ne soutenait pas son dos pour la maintenant contre elle, glissa le longs de son ventre, venant lentement se glissé entre ses jambes. Petit à petit pendant qu’elle lui parlait, Evangeline avait glissé deux de ses doigts  dans la fente de Karuta. Elle effectuait de lent vas et viens, comme si elle faisait ça pour lui donner un plaisir léger, mais sur la durée le temps de lui parler.

-Je te vois déjà comme une jolie petite chatte, douce et affectueuse. Un mignon petit animal de compagnie qui saura prendre soin de mon bonheur et me remonté le moral. Un animal au quelque je pourrais donner tout mon amour et offrir du plaisir.  Le reste du temps travaillant pour le manoir. Oui je te vois très bien devenir ainsi une de mes favorite et qui sait peut être que tu t’entendra bien avec d’autre de mes esclaves. Je suis certaine que tu vas aimer vivre ainsi. Non ? Qu’en penses-tu ? Sans me mentir, que t’inspire cette avenir ?
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 70



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #43 le: Décembre 14, 2016, 07:44:33 »

Karuta avait beau être dans un environnement idéal, elle s'angoissait toujours à l'idée de ne pas le mériter. Mais Evangeline, avec un sourire proche de celui d'une mère à son enfant, la prit sur ses genoux, un bras autour de sa taille pour la maintenir contre elle, et se mit à la rassurer.

-J’en suis convaincu. Si tu ne m’avais pas déjà convaincu, tu ne serais pas ici à l’heure qu’il est. Tu serrais au sous-sol dans une cage à te faire dresser pour apprendre les règles du manoir ou même être vendu. Mais tu es ici dans mon lit, un privilège réservé à mes favorites. Tu es jolie et déjà très docile, puis je sens déjà en toi une attirance pour moi. Vois-tu, mes préféré je les vois souvent comme des œuvres d’art que je crée. Et toi tu m’inspire.

« Vraiment ? »

Et alors qu'elle croyait ne pas pouvoir être plus heureuse, la maid sentit deux doigts de sa maîtresse pénétrer son antre chaude et humide. Le plaisir était léger, et se diffusait en elle lentement. Elle écoutait la femme lui parler de son avenir au manoir, tantôt maid à son service, tantôt jolie petite chatte de compagnie pour prendre soin de son bonheur et recevoir du plaisir en échange. Et ces perspectives la rendaient on-ne-peut-plus heureuse.

« Aahh… maîtresse… je suis déjà comblée… rien que de l'imaginer. Mon avenir… est une merveille… et je ferai tout… haaannn… pour l'honorer. »

A son arrivée, Karuta n'aurait même pas rêvé de la moitié de ce qui s'était passé. Et maintenant, elle se demandait encore si tout ça n'était pas qu'un merveilleux songe. Devenir l'une des préférées de sa nouvelle maîtresse, lui servir d'animal de compagnie pour quand elle serait triste, lui faire l'amour en récompense… Tout ça était trop beau.

« Je serai une esclave exemplaire… je vous le jure… hhhmmm… »

Le plaisir charnel était encore nouveau pour elle, mais elle s'appliquerait à s'améliorer pour devenir une bonne amante, aussi bien pour Evangeline que pour tous ceux que cette dernière lui désignera.

La maid laissa ensuite sa maîtresse la changer de position pour avoir droit à sa petite gâterie. Cependant, le plaisir physique combiné à tout ce qu'elle avait déjà entendu fit que son corps connut un sursaut d'excitation, la faisant couiner bien plus fort que tous les sons qu'elle avait pu sortir auparavant.

« Aaahhh ! »

Un nouveau pas dans son apprentissage de la luxure.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 231


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #44 le: Janvier 19, 2017, 12:36:12 »

Tenant karuta dans ses bras elle la doigtait doucement tout en lui parlant. Cette adorable servante nouvellement acquise avait besoin encore d’être rassuré. Evangeline commençait déjà à s’attacher à elle, se qui était plutôt rare que ça se passe aussi vite. Mais il y avait chez Karuta, un petit quelque chose qui lui plaisait. Puis cette façon de voilà bien faire, sa promesse de s’appliqué  pour devenir meilleurs esclave. Il ne lui manquait qu’une éducation sexuel, le reste semblait naturel chez elle.  Une éducation qu’elle d’on elle aurais besoin, si en tant que soubrette en cuisine c’était dispensable, en tant qu’animal, c’était important.

-Je vais surveiller de prés tes efforts Karuta et n’hésiterais pas à les récompensé comme maintenant.

En disant ça Evangeline augmentant la cadence de ses doigts en elle, passant d’un plaisir sur la durée à quelque chose de plus intense. Evangeline se mit à sourire en entendant la réaction de la jeune fille. Malgré qu’elle découvrait le sexe et ses sensation, elle c’était montré peu expressive pendant l’acte, mais là se cris plus fort et plus sincère montrais déjà un progrès.

-Oh quel belle voix, ma petit chérie, continue de t’exprimer, fait moi entendre le plaisir que je te donne.

Evangeline se pencha venant lui léché le cou. Ses doigt bougeai dans l’intimité de sa servante, cherchant et trouvant instinctivement ses point les plus sensibles  C’était comme i le corps de Karuta n’avait aucun secret pour elle. Et dans sens c’était un peu le cas.

-Quand tu auras découvert les différentes facettes du plaisir charnel, je serrais ravie de connaitre tes préférences. Ça rendra tout ça encore plus intéressant.

Journalisée


Tags: fini  
Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox