banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Fin des postulats aujourd'hui, si vous êtes intéressés n'hésitez pas !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une nouvelle servante au Manoir (Pv)  (Lu 8389 fois)
Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #15 le: Août 29, 2015, 03:35:04 »

Karuta se masturbait sous les yeux de sa maîtresse Evangeline, et elle adorait ça. Elle adorait sentir la chaleur de son bas-ventre prendre de l'ampleur, ses doigts qui jouaient timidement sur sa fente et son petit bouton, son liquide intime qui dégoulinait ses doigts et trempait le tissu de sa culotte, et plus que tout le reste, elle aimait sentir le regard de la maîtresse des poupées se poser sur elle et se réjouir de la voir se faire du bien. La jeune maid aurait tellement voulu sentir la main de la marionnettiste sur son entrejambe.

Quand Evangeline lui demanda comment elle trouvait ce qui lui arrivait, Karuta eut un peu de mal à répondre à cause du manque de souffle.

« Je... Je me sens bien... très bien même... »

Après avoir répondu, elle sentit la main de sa maîtresse saisir son poignet et extraire ses doigts de son sous-vêtement. Sur le coup, elle ne comprit pas ce qui se passait, mais quand elle entendit ensuite la maîtresse des poupées lui dire qu'elle allait lui faire découvrir ce qu'il y avait de bon dans le sexe, elle se laissa complètement aller. Elle avait une petite idée sur ce qui allait se passer.

La jeune maide sentit la main de sa maîtresse venir caresser doucement le tissu humide de sa culotte dans de petits mouvements très excitants, puis se glisser en-dessous pour venir la toucher directement. Et quand ces mêmes doigts entrèrent en elle tout en titillant son clitoris, elle crut qu'une vague géante venait de lui passer dessus. Son plaisir était en train de la noyer, de la recouvrir entièrement, et elle ne savait plus où donner de la tête. Pourtant, son visage, ses yeux et sa voix ne trahissaient aucun changement d'état. Il fallait savoir passer au-delà des apparences pour comprendre ce qu'elle ressentait.

Le regard de Karuta se perdit dans la pièce et finit par tomber sur Echo qui s'était empalée sur le sexe dressé de la poupée. Son visage, tout comme celui de la maid, ne changeait pas d'expression, il était donc impossible de dire si elle était contente ou non. Pourtant, à en croire les dires de sa maîtresse, le sexe entre un homme et une femme était un acte puissant qui faisait ressentir des choses fortes. Alors pourquoi la seconde d'Evangeline ne semblait pas y prendre de plaisir ?

Alors qu'elle s'interrogeait, Karuta revint vite à son propre plaisir quand elle sentit que quelque chose se passait en elle. Comme si tout son corps se tendait à l'approche d'un événement important. Elle pouvait aussi sentir un afflux de liquide à l'intérieur de son petit coquillage. Elle n'osa pas parler par crainte d'interrompre Evangeline dans ses caresses. Finalement, elle finit par laisser sortir un jet de cyprine par sa fente, tandis que son corps s'arquait sous celui de sa maîtresse, et qu'un gémissement un poil plus fort que les précédents sortit de sa bouche. Elle ne le savait pas, mais elle venait d'avoir un orgasme. A présent, elle était fatiguée. Cette première expérience sexuelle avait mise à mal son endurance, et elle n'attendait que des instructions de sa maîtresse.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 217


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #16 le: Septembre 15, 2015, 06:14:50 »

Evangeline mis tout le talent de ses doigts pour donner du plaisir à la jeune servante. Sans expérience il ne fallait pas longtemps à la Maitresse des poupées à la faire venir à l’orgasme. Avec ses doigts en elle, elle senti le petit jet de liquide et les vibrations de son corps sous le plaisir. Une fois fait elle retira sa main de la culotte trempé de Karuta et viens sucer ses doigts pour les nettoyer et gouté au gout de la jeune fille.

-Voilà ma Chérie, tu viens de vivre ton premier orgasme. Le meilleur moment dans le sexe et le moment recherché par tout le plaisir que tu as pris avant. Echo, retour toi et montre lui comment joui un homme.


Echo se leva et recula pour prendre en main le sexe de la poupée, puis entre ses doigts elle commença à la masturbé. Il ne fallut pas longtemps à Echo pour arriver à faire jouir le sexe masculin qui projeta son sperme qui retomba sur lui.

-Voici comment joui un homme, l’équivalent du plaisir que tu viens de recevoir pour un homme.

Elle lui caressa affectueusement les cheveux lui laissant le temps d’assimilé tout ce qu’elle venait déjà de lui montrer. Il restait encore tant de chose à découvrir pour elle. Et pour ça il y avait des choses plus prioritaires que d’autre.

-Pour la suite je vais te laisser le choix. Soit on continue et je te montre comment toi tu peux donner du plaisir, soit nous allons voir les esclave animaux et voir si tu tien toujours à en devenir une pour moi. Que préfère tu ?
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #17 le: Septembre 19, 2015, 09:50:40 »

Encore pantelante, Karuta vit sa maîtresse retirer ses doigts de sa culotte et les diriger vers sa bouche. Elle suça ses doigts pour goûter au jus de sa nouvelle servante avant de lui expliquer qu'elle venait d'avoir son premier orgasme, le meilleur moment dans le sexe, la finalité de toutes ces caresses. La jeune maid hocha la tête pour dire qu'elle comprenait, puis regarda sa maîtresse Echo qui prit en main le sexe tendu de la poupée masculine et se mit à le masturber. Rapidement, le membre relâcha des filaments de sperme blanc, une substance qui intriguait Karuta au même titre que tout ce qu'elle avait déjà pu voir. Cependant, elle n'osait pas y toucher, inquiète de ce qui pourrait arriver si elle faisait quelque chose sans la permission d'Evangeline.

Sa maîtresse lui caressa affectueusement les cheveux, un geste qui la fit frémir de joie, même si ça ne se voyait toujours pas sur son visage. Mais puisque la maîtresse des poupées semblait être capable de voir au-delà des apparences, sans doute qu'elle pouvait voir le bonheur de sa petite maid. Pour la suite du programme, elle lui laissa le choix : apprendre à donner du plaisir aux autres ou bien aller voir les esclaves animaux et savoir si elle voulait toujours en devenir une. Rien que le fait qu'Evangeline la laisse choisir était encore un choc pour Karuta. De ce qu'on lui avait appris, le maître prenait toujours toutes les décisions et elle devait juste obéir. Mais là, elle conservait son droit à faire des choix. Qui plus est un choix difficile car les deux choses lui faisaient envie. Néanmoins, elle pensa qu'elle devait avant tout remercier celle qui lui avait offert un toit, des vêtements et qui faisait son éducation sexuelle.

« Je veux apprendre à donner du plaisir maîtresse. Je veux apprendre à vous en donner. »

Certes l'envie de devenir le chaton personnel de sa maîtresse lui faisait envie, mais elle avait encore plus envie de lui faire connaître le même plaisir que celui qu'elle avait ressenti grâce à ses doigts sur son entrejambe.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 217


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #18 le: Octobre 13, 2015, 12:27:27 »

Evangeline avait laissé le choix à sa servante sur la suite de son apprentissage. C'était peut-être une surprise pour cette dernière, mais ce n'était pas sans raison. Elle cherchait à l'étudier, à comprendre sa personnalité à travers ses choix. Cette jeune fille lui plaisait et elle avait envie d'en faire l'un de jouet du moment. En faire son animal de compagnie la séduisait pas mal aussi. En faire un petit chaton, l'animalisé et la pervertir, c'était très tentant. Elle se demandait jusqu'où elle pouvait l'amener avec ça. Certaine de ses esclave avait été bien loin et en était même devenue de véritable animaux vivant ainsi en permanence.

Finalement, Karuta choisi d'abord d'apprendre à donner du plaisir à son tour. Bien sûr elle voulait lui rendre le plaisir donné. Un choix qu'elle comprenait bien. Le temps de faire ça, elle aurait parfaitement le temps de se remettre de ce premier orgasme.


-Bien comme tu veux me rendre le plaisir que je t'ai donné, je vais t'apprendre à le faire à une femme en premier. On verra les hommes plus tard si tu as envie aussi de l'apprendre. Sa sera important de la savoir pour te faire ton collier qui prouvera que tu es à moi. Pour commencer lève-toi et installe-toi assise par terre entre mes jambes.

D'un claquement de doigt, elle fit disparaitre la poupée masculine qui n'était qu'un corps vide sans âme sans personnalité. Puis elle fit signe à Echo d'approcher, elle lui caressa  affectueusement la joue et lui indiqua de prendre place sur ses genoux à la place de Karuta  Se saisissant du tissu elle lui remonta le bas de sa râbe laissant ses jambes entièrement visible.

-Fini de lui retirer sa culotte s'il te plaît.

Une fois fait, d'un signe elle lui fait comprendre d'approcher pour mieux voir. Avant de la laisser la touché, elle voulait lui laisser se faire la main et apprendre sur Echo. Evangeline posa ses doigts sur les lèvres du sexe d'Echo et les écartas. Malgré le plaisir ressentir la jeune fille resta parfaitement impassible.

-Regarde bien comment c'est fait ma Chérie. Regarde bien ici.

Avec l'un de ses doigts elle lui montra le clitoris.

-C'est un point très sensible, il donne beaucoup de plaisir. Il faut savoir l'utilisé correctement, si tu y restes trop dessus tu peux faire venir l'orgasme trop vite. Il faut donc ne venir trop vite dessus et si tu veux faire durer, tu ne doit pas y resté trop longtemps

Evangeline commença alors à lui expliquer différente zone du sexe à toucher et comment les touchés. Lui demandant de les trouver elle-même après lui avoir expliqué en y enfonçant ses doigts à l'intérieur. Quand cette dernière n'y arrivait pas, Evangeline utilisait sa magie et comme si des files relier ses doigts à ceux de sa servante, elle les manipula pour arriver à l'endroit précis. La Maitresse des Poupée se montra très patiente lui laissant le temps qu'il fallait pour qu'elle retienne tout.

-Voilà maintenant que tu as compris tout ça, tu devrais être capable de faire jouir correctement une fille avec tes doigts. C'est un bon départ, mais il te reste encore tant de choses à apprendre. Mais avant ça testant ce que tu as appris. Echo lève-toi. Vas faire préparer pour la découverte des animaux.

-Oui Maitresse.

Echo se leva donc et sortie de la pièce comme demander. Evangeline offrit alors un grand sourire à Karuta. Elle lui fit une caresse sur la tête pour la féliciter. Puis elle souleva sa propre robe cette fois, montrant ses élégantes jambes couvertes par des bas élégant. Une jolie culotte blanche en dentelle très travaillé cachait son intimité.

-Maintenant voilà ton teste, je veux que tu me retires mon sous vêtement et tu te sers de ce que tu as appris pour me faire jouir. Mais aux lieux d'utiliser tes doigts tu devras le faire avec ta langue. Si tu y arriver je t'offrirais une belle récompense.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #19 le: Octobre 16, 2015, 09:40:10 »

Karuta allait apprendre à donner du plaisir à une femme, les homme viendraient après. Elle s'assit docilement par terre, entre les jambes d'Evangeline, qui fit disparaître la poupée masculine d'un claquement de doigt, puis fit signe à Echo de les rejoindre. La servante préférée de la maîtresse des poupées s'assit à la place qu'occupait précédemment Karuta, puis sa maîtresse lui leva le bas de sa robe avant d'ordonner à son autre servante de lui retirer sa culotte.

« Oui maîtresse. »

La jeune maid enleva le sous-vêtement qui couvrait Echo, puis approcha ensuite son visage quand Evangeline lui en fit signe. Ainsi, elle put voir les lèvres intimes de la seconde de sa maîtresse se faire écarter par les doigts de cette dernière. La servante prit bien le temps d'observer et d'écouter les explications de sa maîtresse, les assimilait du mieux qu'elle pouvait, puis vint finalement le moment où elle devait essayer. Et même si rien ne se voyait sur son visage, elle était très inquiète. Même si Echo n'était pas sa maîtresse, elle en était quand même la seconde directe. Il fallait agir avec beaucoup de doigté pour ne pas la contrarier.

Karuta approcha ses doigts tout timidement de la fente rose de la femme. Son premier contact fut sur les lèvres extérieures, un contact très doux qui la fascina un bref instant et fit sûrement plaisir à Echo, bien que son visage ne laissait rien transparaître. Pour la maid,  voir le visage de cette femme était comme voir son propre reflet inexpressif dans un miroir. Du coup, elle savait que ce manque d'expression n'était pas dû à un manque d'émotion et ne craignait pas de mal exécuter ses gestes. Après les lèvres, elle voulut s'attaquer au clitoris, mais elle avait du mal à le trouver. Soudain, elle sentit quelque chose tirer sur ses doigts et les amener directement jusqu'au petit bouton, qu'elle put toucher à sa guise. Sans doute une intervention magique d'Evangeline.

Maîtresse est trop bonne avec moi.

Karuta eut droit à tout le temps et l'aide qu'il lui fallait pour bien mémoriser les zones sensibles du sexe féminin, elle put même brièvement introduire ses doigts à l'intérieur. Echo avait beau n'avoir rien montré, la maid se doutait qu'elle avait dû aimer ça. Evangeline envoya sa seconde faire les préparatifs pour la découverte des animaux, puis attendit son départ pour se tourner vers sa servante, un sourire satisfait aux lèvres. Quand cette dernière eut droit à une caresse sur la tête de la part de sa maîtresse, elle en eut presque envie de ronronner, mais préférait garder ça pour plus tard, quand elle aurait son déguisement de chaton. Pour l'heure, elle savourait la vue des bas et de la culotte de la maîtresse des poupées, faits d'un tissu blanc très travaillé et très élégant.

-Maintenant voilà ton teste, je veux que tu me retires mon sous vêtement et tu te sers de ce que tu as appris pour me faire jouir. Mais aux lieux d'utiliser tes doigts tu devras le faire avec ta langue. Si tu y arriver je t'offrirais une belle récompense.

Karuta savait que ce moment allait finir par arriver, et elle était ravie de pouvoir à son tour faire le bonheur de cette femme, mais elle avait si peur d'échouer qu'elle ne pouvait même plus bouger. Cependant, elle devait obéir à l'ordre donné, alors elle approcha de sa maîtresse à quatre pattes, sans cesser de regarder ses yeux. Alors qu'elle s'apprêtait à commencer, Evangeline lui demanda de se détendre, que c'était juste un test pour voir ses capacités et qu'elle n'arriverait à rien si elle laissait la panique la gagner. La jeune fille se demanda comment sa maîtresse avait pu voir qu'elle était inquiète alors que son visage n'avait aucune expression visible. Mais au fond, peu importe, ce qui comptait, c'était que la maîtresse des poupées avait raison. Du coup, la jeune fille fit ce qu'elle pouvait pour diminuer son stress, gardant toute cette énergie pour donner du plaisir à la femme qui se tenait devant elle.

Avec un calme renouvelé, Karuta alla jusqu'entre les jambes d'Evangeline, approcha son visage curieux de cette belle culotte blanche sur laquelle elle déposa un baiser en guise de prologue, puis la baissa lentement et sensuellement jusqu'aux chevilles pour enfin découvrir la perle rare : le sexe de sa maîtresse, rose et parfaitement épilé, qui était déjà un peu humide. Sans attendre, la maid posa ses mains sur les fesses de la femme pour bien se cramponner, puis alla poser ses lèvres sur cette fente si désirée. Enfin, elle allait pouvoir faire l'amour à sa maîtresse. Sa superbe et délicieuse maîtresse.

Karuta ne s'était encore jamais servie de sa langue dans une telle situation, c'est pourquoi elle décida de partir sur un principe simple : recopier les mouvements qu'elle avait appris avec ses doigts. Elle commença par embrasser légèrement les lèvres intimes d'Evangeline avant de les lécher comme si elle passait son doigt dessus, lentement et sensuellement, avec une précision encore un peu brouillon mais le cœur y était. Au bout d'une minute, elle passa brièvement son orifice buccal sur le clitoris de sa maîtresse, juste assez de temps pour bien faire monter le plaisir sans le faire exploser, puis retourna s'attaquer aux lèvres extérieures. Quand elle sentit que la femme mouillait comme une folle, elle sut qu'il était temps de rentrer sa langue à l'intérieur de son sexe. Dans cette position, elle pouvait boire tout le liquide qui s'écoulait de l'entrejambe de sa maîtresse, le boire avec délice, tout en continuant à lui faire plaisir. En parallèle, et sans même qu'elle s'en rende compte, ses mains s'étaient mises à masser le fessier d'Evangeline de manière presque automatique, ce qui devait rendre le plaisir ressenti encore plus fort.

Au terme de quelques minutes de ce cunnilingus de débutante, Karuta parvint à faire jouir sa maîtresse, qui lui envoya sa cyprine dans la bouche et sur le visage avec une certaine force. La maid ne chercha pas à y échapper et récolta le liquide avec bonheur. Ce ne fut que quand elle sentit la femme arriver au terme de son orgasme qu'elle se retira. La jeune fille avait le visage trempé, mais elle s'en fichait. Elle avait pu donner du plaisir à sa maîtresse, c'était tout ce qui lui importait. Et elle allait même avoir droit à une récompense.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 217


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #20 le: Novembre 05, 2015, 02:26:40 »

Evangeline laissa faire la petite maid sans la brusqué. Elle était intimidé ce qui était normal face à une femme comme elle. Malgré tout Karuta fini par  se lancé allant même par déposé un baiser sur le devant de sa culotte avant de commencé à la descendre. Une petite initiative qui lui plus. Finalement Evangeline put sentir la douce petite langue de la jeune fille sur son intimité, une sensation agréable malgré qu’elle n’était pas très adroite. Quoi de plus normale pour une première fois après tout ? Pour l’encourager et lui montré sa satisfaction, elle lui caressait affectueusement les cheveux pendant qu’elle était à l’œuvre.

-C’est bien, hum continue comme ça.

La servante avait un bon instinct et avait bien écouté sa leçon, elle arrivait à bien s’y prendre. Sa langue explorais comme il fallait son intimité, allant jusqu’à l’exploré quand son excitation était suffisamment monté. Après un peu plus de pratique, Evangeline était certaine qu’elle serrait doué. Peut-être qu’elle fera en sorte que ce soit sa spécialité, surtout si après elle en devient un petit chaton tout mignon. Karuta alla jusqu’à lui massé les fesses, quelque chose qu’elle ne lui avait pas appris et qui pourtant elle avait sortie d’instinct. Une autre bonne initiative qui lui faisait s’interroger sur sa véritable expérience sexuelle. Comme si son corps savait mieux faire qu’elle-même.

Après quelque minute d’effort de la jeune fille La Maitresse des poupées fini par jouir grâce à sa bouche. Ce fut un moment agréable. Ainsi Karuta méritait la recommence promise pour avoir réussi à la faire jouir dans un gémissement de plaisir.


-C’est bien, tu es doué, je suis sûr que je vais faire de toi, une parfaite servante sexuel.

Evangeline lui tendis un mouchoir pour s’essuyer le visage. Elle était couverte du résultat de sa performance c’était adorable, mais pas très correcte comme image.

-Nettoies toi le visage et viens dans mes bras.

Elle la laissa faire et tendit les bras pour l’enlacé dans un câlin affectueux. Oui cette fille lui plaisait.

-Cette nuit tu pourras passer la nuit avec moi dans mon lit. Sache que c’est un privilège ici surtout pour ton premier jour.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #21 le: Novembre 08, 2015, 08:54:13 »

-C’est bien, tu es doué, je suis sûr que je vais faire de toi, une parfaite servante sexuel.

Un compliment de sa maîtresse. Pour Karuta, ce genre de paroles n'avait pas de prix, elles valaient plus que de l'or ou que la liberté qu'elle ne cherchait de toute façon plus à retrouver. Evangeline lui tendit un mouchoir en lui ordonnant de se nettoyer le visage. Une fois fait, elle alla se serrer dans les bras de la maîtresse des poupées, partageant avec elle un câlin affectueux, tellement doux que la jeune maid se crut fondre entre les bras de la dame. Et en même temps, elle eut droit à sa récompense : elle allait pouvoir partager le lit de sa maîtresse cette nuit. Un privilège immense, surtout si on considérait qu'elle n'était arrivée que depuis une journée dans la maison de la dame. Cette nouvelle illumina les yeux inexpressifs de la jeune fille.

« Dans votre lit ? Ce... C'est un honneur maîtresse. Je ne sais pas quoi dire... »

A peine était-elle arrivée dans le manoir d'Evangeline que Karuta avait déjà perdu sa virginité, entrevu la possibilité de devenir un gentil petit chaton et allait même partager le lit d'une superbe femme. Autant dire que les choses allaient dans le meilleur sens possible.

Quelqu'un frappa à la porte du salon en demandant à entrer. C'était Echo, la seconde d'Evangeline, qui venait annoncer à sa maîtresse que tout était prêt pour la découverte des esclaves animaux, là où Karuta allait travailler une fois en service. La maîtresse des poupées ordonna à sa nouvelle servante de suivre Echo, et qu'elle la rejoindrait plus tard. La jeune maid s'exécuta dans l'instant et emboîta le pas à la seconde de sa maîtresse pour aller voir les esclaves animaux, les esclaves qu'elle allait devoir nourrir et peut-être même le type d'esclave qu'elle allait devenir. Le programme s'annonçait réjouissant.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 217


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #22 le: Décembre 10, 2015, 02:57:57 »

Le salon :

Evangeline tenais sa nouvelle esclave dans ses bras lui offrant un câlin. Elle adorait ses premiers moments où l’avenir de l’esclave n’était pas encore déterminé. Ainsi pour Karuta elle voyait déjà plusieurs possibilités aussi séduisantes les unes que les autres. L’une de ses possibles possibilités était de devenir une soubrette qui travaillerais aux cuisines du manoir et qui pourrais servir entre temps sexuellement sa maitresse. Une autre était devenir un esclave animal, elle pouvait aussi être les deux ou tout autre chose, il y avait tant de possibilité.  Justement Echo était partie pour s’occupé d’organisé la découverte de ses deux-là.  La voilà justement qui arrivait pour annoncer que tout était prés.

-Parfait ! Karuta, suis là et observe bien ce qu’elle va te montrer. C’est un choix que je te laisse sur ce que tu voudras devenir. Je vous rejoindrais tout à l’heur j’ai des affaire a réglé.

Evangeline remis son sous vêtement place et se leva pour sortir de la pièce en confiant la nouvelle à Echo. Cette dernière était restée près de l’entrée et attendit Karuta. A côté d’elle se tenais un chariot de service avec dessus des cloches de repas.


- Suis-moi.


Le jardin du manoir :


Après avoir traversé les couloirs du manoir en poussant son chariot, Echo avait guidé Karuta vers le rez-de-chaussée. De là elles avaient rejoint l’extérieur pour arriver au jardin derrière du manoir. Le jardin était immense, il commença par une grande terrasse surélever, qui permettait d’y manger ou prendre le thé tout en profitant d’une agréable vue sur le jardin. Ensuite venais une collections impressionnante de rosier, tous fleurie alors que la plus part ne pourrais pas survire à de tel température. Différent chemin permettant une langue promenade dans cette immense jardin qui était coupé en deux par une rivière qui le traversé pour redescendre dans le village. Le jardin était entouré par le mur qui délimité le terrain du manoir et assuré la défense de ce dernier.

Suivant un chemin toujours avec le chariot, Echo fini par conduire Karuta à un abri coller justement au mur de protection. C’était un grand abri divisé en plusieurs parties. Il y avait deux enclos, deux parties couvertes pour abriter les occupants de ses enclos et des grandes cages. Un côté était réservé à différent animaux, des chiens et des animaux de la même pour nourrie le manoir. Puis dans le second enclos se trouvait les esclaves animaux. Cette enclos était ouvert laissant libre ses derniers. Un groupe arriva en voyant Echo avec son chariot. C’était pour la plus part des humain mais pas que, il y avait une elfe un démon et d’autre exception.(tenue de chienne 18+). Echo sorti les cloche sur le plateau dévoilant des gamelle d’animaux mais avec de vrais plat cuisiné à l’intérieur. Elle demanda à Karuta de l’aidé à les distribué.


-Tu vois ses esclave vive comme des animaux et servent aussi sexuellement. Pour certain c’est un plaisir, pour d’autre une punition. Certain ne le font que périodiquement et d’autre vive toujours comme ça. Là se sont tous des chiens, mais tu peux aussi devenir une chatte.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #23 le: Décembre 13, 2015, 11:22:09 »

Selon les ordres de sa maîtresse, Karuta suivit Echo pour se rendre dans l'enclos des esclaves animaux et découvrir ce qu'allait être son futur travail dans le manoir, et voir comment ces esclaves vivaient pour décider si elle allait devenir le chaton d'Evangeline. Elle poussait un chariot de service avec des cloches à repas dessus, qui devaient sûrement contenir la nourriture des esclaves. Les deux femmes traversèrent ensemble les couloirs du manoir jusqu'au rez de chaussée, puis sortirent dans le jardin situé derrière la maison. Un jardin immense, avec une grande terrasse surélevée offrant une agréable vue, l'idéal pour prendre le thé, puis une belle rangée de rosiers en fleurs. Karuta ne se demanda même pas comment des rosiers pouvaient survivre dans un climat aussi glacial. En revanche, elle nota bien la présence d'une rivière qui coulait vers l'extérieur du manoir, caché par le mur qui délimitait le terrain du manoir.

Karuta suivit Echo jusqu'à un abri qui se trouvait collé aux murs de protection du domaine. L'abri était divisé en deux parties : un enclos qui contenait des animaux authentiques destinés à la consommation, et un autre, resté ouvert, qui servait d'habitat aux esclaves animaux. Ces derniers approchèrent en vitesse dès qu'ils virent le chariot arriver, sans doute parce qu'ils savaient qu'ils allaient manger. La jeune maid trouva leurs tenues d'animaux très singulières : elles étaient faites de telle façon que les esclaves étaient obligés de marcher à quatre pattes comme de vrais animaux, ils ne faisaient pas juste semblant, ils étaient contraints de se déplacer ainsi. Elle aida Echo à distribuer les cloches à repas qui contenaient les gamelles des esclaves, avec des plats cuisinés à l'intérieur. Comme quoi, ces ''animaux'' n'étaient pas si mal traités.

-Tu vois ses esclave vive comme des animaux et servent aussi sexuellement. Pour certain c’est un plaisir, pour d’autre une punition. Certain ne le font que périodiquement et d’autre vive toujours comme ça. Là se sont tous des chiens, mais tu peux aussi devenir une chatte.

Karuta s'y voyait déjà : habillée en petite chatte toute mignonne et toute gentille, elle irait se blottir contre les jambes de sa maîtresse, ronronnerait quand cette dernière lui caresserait la tête, boirait du lait en mangerait sa nourriture à quatre pattes, comme un vrai animal... et peut-être même aurait-elle le droit de lui refaire l'amour. Bien sûr, à côté de tout ça, elle travaillerait d’arrache-pied pour être une soubrette digne de ce nom, et apporter une entière satisfaction à Evangeline. Mais vivre en tant qu'esclave animal de temps en temps lui semblait être une bonne idée.

Une fois la distribution des gamelles fini, Karuta et Echo retournèrent dans le jardin pour attendre leur maîtresse, qui avait dit qu'elle les rejoindrait une fois qu'elle en aurait terminé avec ses affaires. La jeune maid profita de ce moment pour s'adresser à la seconde de sa maîtresse.

« Euh... maîtresse Echo ? Puis-je vous poser une question ? »

Echo accepta de l'entendre.

« Croyez vous que maîtresse Evangeline appréciera que je devienne son chaton personnel ? Je veux tout faire pour la satisfaire, mais si elle ne voulait pas de moi... »

Encore une fois, la peur de l'abandon vint tordre les entrailles de la jeune fille. Après tout ce temps à attendre que quelqu'un veuille bien d'elle, elle ne voulait plus changer d'endroit. Pas après tout ce qu'elle avait déjà fait avec Evangeline. Mais Echo ne lui apporta pas de réponse précise. Selon elle, c'était plutôt à la maîtresse qu'il fallait directement poser la question.

« Je le ferais... je le ferais dès qu'elle arrivera. »

Karuta était enthousiaste à l'idée de devenir le chaton de sa maîtresse, restait à savoir si cette dernière l'était aussi.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 217


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #24 le: Janvier 12, 2016, 01:32:17 »

Echo avais commencé à distribué les repas au esclave présent. Chacun avait son assiette, se faisant aidé par Karuta. Tous les esclaves n’était pas présent, ainsi elle expliqua à la jeune servante que les assiettes des absent était déposé à part, prenant le risque de se le faire volé par les autres. C’était le risque à ne pas arriver à l’heure. La distribution terminé, Echo laissa Karuta regardé les animaux qui pouvait devenir son avenir. Elle aurait pu lui parler des règle de cette vie,  mais le mieux étant d’attendre que choix de cette vie pour elle soit prise.

S’écartant un peu du groupe, Echo étendait maintenant l’arrivé d’Evangeline qui avait prévue de les rejoindre. La jeune fille en profita pour l’interroger.

-Tu posé les questions que tu veux, je te répondrais si j’en ai le droit.

Echo était la mieux informé de la vie au manoir et connaissait les règle, ainsi elle savait parfaitement de quoi elle pouvait parler et a qui. Par exemple cette jeune servante n’avait pas besoin de connaitre quel culte était pratiqué dans le manoir et quel temple s’y trouvait. La question de cette dernière concernée l’envie de la Maitresse, chose qu’il n’était pas évidant à comprendre. Même pour elle.

-Je ne pourrais pas te répondre à sa place, il va falloir lui demandé. Mais cette idée n’avait pas l’air de lui déplaire.

Armé d’une patience exemplaire Echo attendait l’arrivé d’Evangeline qui avait promis de les rejoindre. Sachant que sa Maitresse ne lui mentait jamais, elle ne s’inquiétait pas du temps que cela prenait. Ce n’est que quelque minute plus tard, que la belle dame fini par arriver. Evangeline marchai vers elles dans sa belle robe et avec un joli sourire. Arrivé à leur niveau elle jeta un œil aux esclaves animaux les voyant manger.


-Vous avez fini c’est bien. Alors Karuta, tu te sens prête à accomplir cette tâche ? Les nourrir tous les jours ? Et que penses-tu de les rejoindre ? A moins que ton souhait soit uniquement tourné vers moi ?
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #25 le: Janvier 16, 2016, 06:21:29 »

En bonne soumise, Karuta attendit patiemment l'arrivée de sa maîtresse. Quand enfin cette dernière arriva, dans sa belle robe blanche et noire et avec le sourire aux lèvres, la maid ne prit pas immédiatement la parole. Elle devait d'abord attendre pour être sûre qu'Evangeline n'avait pas autre chose à dire avant. Et effectivement, elle avait quelque chose à demander.

-Vous avez fini c’est bien. Alors Karuta, tu te sens prête à accomplir cette tâche ? Les nourrir tous les jours ? Et que penses-tu de les rejoindre ? A moins que ton souhait soit uniquement tourné vers moi ?

La jeune fille répondit à sa maîtresse sans détour.

« Si vous souhaitez me voir travailler à ce poste, alors je viendrais les nourrir tous les jours, autant de fois qu'il le faudra. Quant à mon désir de devenir comme eux, il n'est tourné que vers vous maîtresse Evangeline. Si je souhaite devenir un chaton, c'est uniquement parce que je veux être auprès de vous le plus longtemps possible. Que ce soit pour vous réchauffer le soir dans votre lit, pour vous distraire en jouant avec une balle ou pour quoi que ce soit d'autre, je veux être votre chaton. C'est mon seul souhait maintenant que je suis ici. »

Karuta était une esclave des plus simples. Elle n'avait pas besoin de choses matérielles, tout ce qu'il lui fallait, en plus des choses essentielles à sa survie, comme la nourriture ou l'eau, c'était de plaire à son maître ou à sa maîtresse. Tant qu'elle avait son affection, c'était suffisant pour qu'elle soit heureuse, et donc efficace au travail. Et maintenant qu'elle découvrait le sexe, les choses allaient devenir encore plus intimes avec sa nouvelle maîtresse. Néanmoins, une question restait toujours en suspens.

« Mais vous maîtresse... êtes-vous sûre de vouloir de moi comme chaton ? »

Evangeline fit bien comprendre à sa nouvelle maid qu'elle avait envie de voir ce qu'elle allait donner en tant qu'esclave animal, ce qui fit sourire intérieurement la jeune fille. Si seulement son sourire pouvait encore se voir sur son visage...

Karuta fut renvoyé dans le bureau d'Evangeline sur ordre de cette dernière, tandis qu'Echo était reparti pour régler une autre affaire sur ordre de sa maîtresse. Apparemment, il restait encore une ou deux choses à régler avant que l'affectation de la jeune maid à son nouveau poste ne soit définitif.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 217


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #26 le: Février 20, 2016, 01:03:29 »

Le jardin du Manoir :

Se trouvant devant les enclos des esclaves animaux Evangeline était venue voir comme promit sa nouvelle acquisition. Cette dernière avec l’aide D’Echo c’était occupé de les nourrir et offrait à Karuta de les observé et déterminé si elle voulait devenir comme eux. C’était un choix important car hors l’aspect sexuel de cette vie, la plus part vivait comme de vrais animaux et certain était même à copulé avec des vrais animaux. Mais c’était qu’un petit nombre et Karuta n’en était pas encore là. Pour elle si elle le choisirait ne se serrais pas une vie permanente, mais à mi-temps.

-Très bien, dans ce cas tu alterneras entre ton devoir de soubrette et ta nouvelle vie de chatte. Tu seras mon animal personnel. Sa vas te demander du temps pour t’adapté à cette double vie, mais on n’est pas pressé.


Evangeline se tourna vers Echo qui n’avait pas bougé depuis son arrivé la laissant s’entretenir avec Karuta. Elle lui donna plusieurs ordres pour organiser l’affectation de la nouvelle à la cuisine et au service des animaux. Après tout elle ne serait pas toute seul à s’occupé de ça, il y avait toute une équipe dans les cuisines du manoir.

-Ah oui Echo fait venir la tailleuse dans mon bureau il lui faudra une tenue de travail et bien sur sa tenue d’animal.

D’un signe de la main elle invita Karuta à la suivre pour rejoindre son bureau.

-Suis moi, j’ai encore du travail à faire et on va continuer à s’occupé de toi.

Traversant le jardin se dirigeant vers la terrasse, elle porta son regard sur les rosiers qu’elle aimait tant. Ce jardin était un bon endroit pour se détendre. Elle aimait s’y rendre quand elle faisait des pauses dans son travail comme maintenant.

-J’ai hâte de te mettre une laisse autour cou et de te promener dans ses allers.

Elle lui offrit un sourire et se dirigea vers le manoir pour retourner dans le bureau.

Le Bureau d’Evangeline :


Evangeline et Karuta était de retour dans le bureau de leur rencontre. L’avenir de la nouvelle servante était maintenant décidé, il restait plus qu’à tout organisé. Malgré tout, Evangeline n’en n’oubliait pas ses propres obligations. La gestion d’un territoire et de sa mine de Diamant demandait pas mal d’attention. La Maitresse des poupées était de nouvelles assises dans son fauteuil à traité différent document. Elle avait demandé à Karuta de la suivre, car elle profité de sa présence pour se distraire en même temps.

-Karuta, la tailleuse ne va tarder à arriver, elle te faire tes nouvelles tenues et pour ça elle prendre tes mesures. Elle te ferra une garde-robe aussi. Tu as qu’à te mettre nue, ça lui fera gagner du temps.

Après tout la voir nue n’était pas désagréable pour ces yeux également. La voir se faire mesuré prise dans les mains de la tailleuse et son mètre pouvait être amusant à voir.


-Ensuite je choisirais une de mes filles. Je te confirais à elle pendant un temps. Elle te dressera pour faire de toi une vraie chatte. Il faudra que soit capable de passé de la vie et du comportement d’humaine à chatte à tout moment. Par contre je me réserve exclusivement ta formation sexuelle. Se serra nos petits moments à toute les deux.

Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #27 le: Février 21, 2016, 10:09:00 »

Une fois dans le bureau de sa maîtresse, il fut ordonné à Karuta de se mettre nue pour gagner du temps. Une tailleuse allait bientôt arriver pour prendre ses mesures, afin de lui confectionner sa tenue de chaton, ainsi qu'une nouvelle garde-robe. Au-delà du côté économie de temps, elle allait aussi faire le plaisir des yeux de sa maîtresse. Sans attendre, elle se dépêcha de retirer sa robe de maid, ainsi que ses collants et ses sous-vêtements, la laissant dans son plus simple appareil. Voir Evangeline la parcourir des yeux lui faisait très plaisir, car elle se sentait désirée et appréciée. Pour rester avec sa nouvelle maîtresse, elle serait tout ce qu'elle voudrait. Evangeline aborda ensuite avec elle le sujet de sa formation pour devenir une gentille petite chatte : une autre fille du manoir serait chargé de la dresser afin qu'elle soit capable de passer d'une vie à l'autre en un éclair. Quant à sa formation sexuelle, la femme se la réservait. Quant la jeune esclave entendit les mots « à toutes les deux », elle crut qu'elle allait exploser de joie. Avoir assez de proximité avec une maîtresse pour qu'elle ait le droit de partager des moments en privé avec elle, c'était tout ce qu'il lui fallait pour la rendre heureuse. Même si ce n'était que le temps de devenir bonne en pratiques sexuelles.

Après quelques minutes, la tailleuse arriva avec tout son matériel. Elle salua Evangeline, puis se mit en place afin de pouvoir prendre les mesures de Karuta. La jeune maid suivit à la lettre les consignes de la tailleuse, ignora ses mains qui se baladaient parfois dans des zones un peu trop personnelles, continuait à fixer sa maîtresse pour voir si elle était satisfaite ou pas de son comportement et, quand la prise de mesures se termina enfin, elle eut le sentiment d'avoir survécu à un moment désagréable. Heureusement, ce qui la motivait, c'était de savoir qu'elle allait avoir plein de beaux vêtements, y compris sa tenue de chaton. Elle s'imaginait déjà se faire promener par sa maîtresse dans les allées fleuries derrière le manoir, une laisse autour du cou, miaulant et ronronnant pour le plaisir de cette grande et belle femme.

La tailleuse prit congé une fois sa tâche terminée, puis Karuta put se rhabiller, bien qu'elle eut besoin d'un petite coup de main d'Evangeline pour pouvoir remettre en place les nœuds dans son dos.

« Et... et maintenant maîtresse ? Que va-t-il se passer ? »

Personnellement, la jeune maid aurait bien voulu passer tout de suite à la formation sexuelle. Le souvenir du plaisir ressenti quand sa maîtresse l'avait faite jouir la rendait toute chose, sans compter que ça allait lui donner l'occasion de partager encore bien des moments intimes juste avec elle. Et ça, ça faisait son bonheur.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 217


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #28 le: Mars 15, 2016, 07:33:19 »

Installer à son bureau Evangeline, c’était replonger dans ses travaux. Elle avait encore pas mal à faire et c’était déjà interrompu plusieurs. Malgré tout ça ne l’empêchait pas de regardé sa nouvelle esclave maintenant nue attendant sagement.  Se rincé l’œil pendant son travail avait quelque chose de relaxant et en plus Karuta avait l’air d’apprécier ça. Ci son visage n’indiquait aucune émotion, sa sœur, et sa gestuelle faisait le reste. Pour la Maitresse des Poupées lire ce genre de chose était facile. Comme prévue la tailleuse finit par les rejoindre pour prendre les différentes mesures du corps de Karuta. Pour le plaisir des yeux d’Evangeline, la femme toucha des fois un peu intimement la servante, mais sans aller trop loin, c’était plus une façon de la mettre en valeur qu’un véritable attouchement.

Tout ça avait duré une bonne demi-heure. Après les mesures, la femme lui avait posé quelque question sur ses gouts et d’éventuellement allergie à certain tissue. Suite à toutes ses informations la tailleuse repartie prête à faire son travail. Se retrouvant de nouveau seule avec Karuta, Evangeline écouta sa timide question. Avec un doux sourire, elle releva la tête de ses papiers.


-Tu commenceras ton dressage demain ou après-demain. Tu commenceras à travailler demain matin. Tu vas passer le reste de la journée avec moi. Il me reste du travail à faire, mais j’ai bientôt fini. Viens donc sous le bureau et viens me lécher comme tu as appris tout à l’heure. ça vas me détendre le temps de finir.

Karuta pouvais alors remarquer que le dessous de bureau n’était pas comme on pouvait s’y attendre. Sur le sol se trouvait un coussin, qui pouvait permettre un peu de confort à quelqu’un assied dessous, puis contre le bois, on pouvait voir des sangle pour y attacher une personne. Il était facile de comprendre qu’il y avait souvent du monde installer sous se bureau entre les jambes de la Maitresse des Poupée.

Evangeline la laissa s’installer, écartant ensuite les jambes pour lui laisser accès, il lui suffisait de relevé sa robe ou encore de passé dessous pour faire ce qu’elle avait à faire. Ainsi pendant une bonne demie heure de plus, Evangeline fini de travailler en profitant du plaisir que lui avait fournie Karuta. De temps à autre, elle c’était interrompu pour la guidé et s’améliorer sur sa technique. Elle se releva de sa chaise et remis ses vêtements en place, tendant la main pour l’aidé à se relevé, elle lui expliqua la suite.


-Bon je vais te conduire à ta chambre, histoire que tu es ton point à toi. Mais cette nuit tu la passeras avec moi, ça te convient ?
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #29 le: Mars 20, 2016, 02:15:55 »

Evangeline expliqua à Karuta qu'elle commencerait son dressage d'esclave animal d'ici deux jours et son travail dès demain matin. Pour le reste de la journée, elle allait rester en compagnie de sa maîtresse. Cette dernière exigea que sa petite maid vienne se mettre sous son bureau pour la lécher le temps qu'elle finisse son travail.

« Tout de suite maîtresse. »

La jeune fille alla joyeusement se mettre à quatre pattes sous le bureau, impatiente de pouvoir à nouveau satisfaire sa maîtresse. Elle découvrit avec étonnement le coussin sur le sol et les attaches contre le bois. Sans doute qu'il devait souvent y avoir des gens sous ce bureau. Elle s'installa du mieux possible puis passa ses mains sous la robe d'Evangeline pour lui retirer sa culotte, dégageant ainsi la voie, puis ce fut au tour de sa tête de finir entre les jambes de la femme. Elle se mit immédiatement à la lécher comme elle avait appris à le faire un peu plus tôt. De temps en temps, sa maîtresse l'arrêtait pour la guider et l'aider à améliorer sa technique, et la maid suivait la moindre de ses directives. Elle était totalement soumise et dévouée à cette femme, elle était prête à tout pour la satisfaire, surtout s'il s'agissait de la lécher. A ce rythme, ça allait devenir son meilleur atout pour plaire.

Karuta resta logée entre les cuisses d'Evangeline pendant une demi-heure, la fit jouir une fois, puis sa maîtresse lui demanda de se relever. Après l'avoir vu remettre sa culotte en place, elle prit la main qui lui était tendue et se releva. Elle allait être conduite à sa chambre pour découvrir là où elle allait dormir, sauf pour la soirée à venir, qu'elle allait passer en compagnie de la femme.

« Une chambre rien que pour moi ? Oh maîtresse, vous êtes si bonne avec moi. »

La maid suivit sa maîtresse avec des étoiles dans les yeux jusqu'à arriver à sa chambre. Et là, elle crut rêver tant c'était beau. Certes, cette chambre était modeste, mais la jeune fille n'espérait pas avoir droit à un espace personnel. Elle s'imaginait plutôt vivre dans un dortoir, avec les autres esclaves, partageant l'espace de vie, les lits, les douches... Mais elle allait au moins avoir droit à un lit individuel. Pour ce qui est des douches, ça restait à voir...

Karuta parcourut chaque recoin de cette chambre, mémorisant le moindre détail comme si elle craignait de la quitter dès demain matin. Cet endroit rien qu'à elle, son coin personnel...

« Maîtresse... jamais je ne vous remercierai assez pour tout ce que vous m'offrez. Soyez sûre que je serai une esclave modèle, aujourd'hui et pour toujours, tant que je serai à votre service. »

Tout son être ne jurait plus que par la maîtresse des poupées.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic

Tags: fini  
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox