banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une nouvelle servante au Manoir (Pv)  (Lu 8934 fois)
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 237


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« le: Avril 18, 2015, 11:26:20 »

Manoir des Poupée :

Il faisait froid dans la vallée montagneuse malgré le début des fontes des neiges, les montagnes encerclant la vallée était couvert d’un manteau blanc. Dominant le village, le domaine de la Maitresse des poupées était entouré d’un murée étroitement surveiller par des rondes de garde. L’entrée du manoir se faisait sur un chemin entouré de rosier parfaitement entretenue et qui était toujours en fleur qu’importait la saison ou la météo. Devant la grande porte attendait Echo, la seconde personne la plus importante du manoir et aussi celle qui dirigeait le personnel. Elle se tenait droite et attendait avec la plus grande patience du monde la nouvelle servante qui devait arriver aujourd’hui. Une jeune fille qu’elle devrait juger avant de l’apporté ou non à la Maitresse pour l’interroger sur ses compétence et les conditions de son embauche. Travailler au manoir pouvais rapporté gros, mais cela impliquait des tache particulière que tout le monde n’acceptait pas forcément de faire. C’est pourquoi, malgré les esclaves et le personnel nombreux, le Manoir recrutait toujours de nouvelle servante.

Evangeline la Maitresse des Poupée, se trouvait pendant se temps dans son bureaux et s’occupait des affaire de son territoire. Malgré ses occupations, elle voulait rencontrer la jeune fille en personne. Enfin bien sur si Echo la jugeait intéressante.  Ne pouvant quitter la vallée, Evangeline aimait beaucoup voir de nouveau visage. Cette jeune fille pouvait être une bonne distraction pour cette journée.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 73



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #1 le: Avril 19, 2015, 09:43:53 »

Cela faisait des mois que Karuta était en attente d'un nouveau maître. Sur le marché de Nexus, beaucoup d'acheteurs étaient passés devant l'échoppe de Lenn Silvercoat, l'actuel maître de la jeune fille, mais aucun n'avait accepté de l'acheter. Certains la trouvaient trop étrange, d'autres craignaient son impitoyable protecteur. Mais, finalement, quelqu'un s'était intéressé à elle : un drôle d'individu, vêtu d'une épaisse cape noire, à la voix sans timbre et au visage inexpressif, peut-être encore plus que l'esclave, disant représenter « la maîtresse des poupées », venant l'acheter pour sa maîtresse. A l'entente du nom de cette dernière, le vendeur aux ordres de l'esclavagiste loup-garou trembla de tout son corps. Karuta ignorait qui était cette femme, mais rien qu'à voir comment l'homme prit peur en l'entendant, même son esprit de petite fille pouvait comprendre que cette femme était sûrement une personne très puissante et très importante. Le genre de personne qui peut soit être une protectrice aimante et bienveillante, soit une esclavagiste impitoyable et cruelle, le genre de personne qu'elle ne voulait plus jamais rencontrer.

Une fois la vente conclue, Karuta fut embarquée à bord d'une diligence dépêchée par sa nouvelle maîtresse. Un très long voyage s'entama alors : partie de Nexus, la diligence traversa des milliers de kilomètres, passant par de nombreux paysages, jusqu'aux terres glacés du royaume terranide, plus précisément, dans la petite vallée d'Ancarla, là où se trouvait la demeure de sa maîtresse, un riche manoir perché au-dessus du seul village de cette vallée-frontière. Pendant qu'elle traversait le village, elle entendit des conversations entre villageois, la plupart concernant une dame qui semblait les effrayer. Karuta espérait de tout son coeur que cette dame était une autre dame, pas celle qui allait l'accueillir.

Une demi-heure après l'entrée au village, la diligence atteignit le manoir. Par la fenêtre, Karuta observa avec joie les rosiers plantés sur le bord du chemin, sans même se demander comment des rosiers pouvaient fleurir dans un paysage de montagne balayé par la neige. La diligence finit par s'arrêter, et l'acheteur descendit en ordonnant à Karuta de rester à l'intérieur jusqu'à nouvel ordre. Par la fenêtre, elle le vit aller à la rencontre d'une femme devant la porte. Plutôt petite, les cheveux blancs, les yeux rouges, et qui ne semblait pas se soucier du froid. Les deux personnes discutèrent un petit instant, puis l'acheteur fit signe à Karuta de descendre. La jeune fille s'exécuta. Même si elle ne portait qu'une robe hivernale et des collants au-dessus de ses sous vêtements, l'une des nombreuses tenues offertes par son amie Helena après son départ de la maison Ayakashi, les propriétés isolantes du tissu lui permettaient de ne pas avoir trop froid. Elle alla jusqu'à la femme, puis se présenta en claquant un peu des dents.

« Bonjour maîtresse. Je m'appelle Karuta Roromiya et, à partir d'aujourd'hui, je suis à votre service. Quoi que vous me demandiez, sachez que je le ferai. »

Karuta n'avait pas compris que la femme ici présente n'était pas sa maîtresse. Mais avec un esprit aussi étrange que le sien, on pouvait espérer que sa faute serait pardonnée.
« Dernière édition: Avril 20, 2015, 10:49:01 par Karuta Roromiya » Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 237


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #2 le: Mai 05, 2015, 11:33:22 »

Le hall du manoir :

Echo se tenais devant le manoir attendant l’arrivée de la nouvelle servante. Finalement elle arriva transporté par l’une des voitures du manoir. L’homme qui s’en était occupé descendit seule pour venir lui parlé. Echo sans montré la moindre émotion, appris qu’en fait la fille n’était une servante à embaucher, mais une esclave offerte en cadeau à la Maitresse. Ce n’était pas vraiment ce qu’il était prévue, mais ce n’était pas un problème après tout il y avait d nombreux esclave dans le manoir. Au nom de sa Maitresse, elle accepta donc le présent. D’un geste, l’homme la fit descendre pour qu’elle les rejoigne. La fille était jeune, et semblait bien jolie, se fiant au gout de sa créatrice, elle pourrait très bien finir en poupée. Sans un mot, elle observa son corps la jugeant. Elle semblait en bonne santé, ce qui était un point important.  Ce n’est qu’après cette inspection qu’elle lui parla enfin.


-Je suis Echo, la seconde de Maitresse Evangeline. C’est à elle que tu appartiens désormais. Tant qu’il ne sera pas décidé ce qu’il sera fait de toi, tu n’obéiras qu’à moi et à elle. Il y a de nombreuses règles ici, elles te seront enseignées au fur et à mesure. Je vais te conduire à elle, je te demanderais de répondre à toutes ses questions afin de déterminé ce qui sera fait de toi.

Elle se retourna et la fit signe de la suivre. Sans un mot de plus, Echo conduisait la jeune fille dans le manoir pour rejoindre le bureau de sa nouvelle Maitresse. En chemin Karuta, put observer la richesse du manoir. De beau tapis, des œuvres d’art un peu partout, des vitrines contenant des poupées dans de beaux vêtements. Elle put aussi voir de nombreuses femmes dans des tenues de servante. Certaine portait des colliers en cuire d’autre non. Il y avait également, des hommes en costume de majordome, puis des personnes plutôt étranges qui étaient vivaient ici. La jeune fille put même surprendre une servante se faire prendre à l’angle d’un couloir.



Le bureau d’Evangeline :


Installer dans son bureau, Evangeline était plongé dans différent rapport sur ses différente activité à travers le monde. La Maitresse des Poupées était plutôt de bonne humeur, le bon avancement de son projet avec Melinda Warren était un très bon point. C’est alors qu’Echo, entra dans le bureau accompagné de la fameuse fille attendu. Echo lui avait fait signe d’attendre. Sa précieuse Echo s’approcha d’elle pour lui expliquer la situation. Karuta, put pendant ce temps observé sa vrais Maitresse, elle put aussi remarquer sa ressemblance avec Echo, on pourrait voir deux sœur, voir une mère et sa fille.

Evangeline fut un peu surprise par la nouvelle, mais se mit à sourire. Après tout une esclave à la place d’une servante, sa permettait des économies. Elle l’observa et lui montra le siégé en face d’elle, pour l’invité à y prendre place.


-Ainsi tu es mon nouveau jouet. Je suis Evangeline ou la Maitresse des Poupées. On ta offerte à moi, c’est bien gentil. Mais j’ai besoin d’en savoir plus sur toi. Dit moi, qu’es que tu sais faire ? Parle-moi de toi.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 73



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #3 le: Mai 08, 2015, 07:44:40 »

La fille à qui Karuta s'était présentée l'étudiait attentivement, jaugeant son physique, sa condition apparente, ainsi que d'autres détails. La jeune fille ne dit pas un mot, resta immobile et ne regarda pas son acheteuse dans les yeux, des marques de respect élémentaires qu'elle avait appris aux côtés de Lenn. Après cette inspection, la fille se présenta comme étant Echo, la seconde d'Evangeline, la maîtresse des lieux et la nouvelle propriétaire de Karuta. Elle se sentit particulièrement idiote après avoir compris son erreur.

« Désolé. J'ai cru que c'était vous, ma nouvelle maîtresse. »

Comme d'habitude, sa voix n'avait aucune intonation. Pourtant, elle faisait tout pour être respectueuse.

Après s'être présentée, Echo lui demanda de la suivre jusqu'au bureau de sa maîtresse. Une fois dans le manoir, Karuta observa la riche décoration du manoir : tapis, peintures, antiquités, et surtout, des vitrines contenant des poupées dans de beaux vêtements. Elle vit aussi de nombreuses femmes en robes de maid et d'hommes en costume de majordome. En oubliant les colliers en cuir et certains personnages étranges, l'endroit avait l'air accueillant. La jeune fille, tout en regardant autour d'elle, le regard légèrement brillant et la bouche entrouverte, se dit qu'elle allait être très bien ici, tant qu'elle faisait exactement ce qu'on lui disait. Au coin d'un couloir, elle vit une servante collée contre un mur, le visage déformé par une drôle d'expression. Et elle se demanda ce qui lui arrivait pour qu'elle fasse une tête aussi étrange.

Karuta suivit Echo jusque dans le bureau de sa maîtresse. La seconde de la maîtresse lui fit signe d'attendre près de la porte, puis alla vers la femme assise derrière le bureau. En la regardant, l'esclave s'étonna de la ressemblance entre la maîtresse et sa seconde. C'était comme de voir une mère et sa fille. Une fois leur discussion finie, Evangeline invita son nouveau jouet à venir s'asseoir en face d'elle, ce qu'elle fit immédiatement. Sa maîtresse lui demanda ensuite de se présenter.

« Je m'appelle Karuta Roromiya, maîtresse. Je ne sais pas si on vous a parlé de mon passé mais, après une expérience magique qui a mal tourné, j'ai perdu une partie de ma mémoire, ainsi que ma capacité à exprimer mes émotions. De ce fait, je ne peux être utile qu'en tant que maid. Je travaille très dur et je ne me plains jamais, tant que je ne me fais pas maltraiter. J'ai également été entraîné au combat, même si je ne me souviens plus où, ni même par qui. Enfin, je dois vous dire que je suis un demi-monstre Gashadokuro, un démon squelette. »

Cette information était très importante, et aurait pu compromettre l'installation de la jeune fille dans ce manoir, mais elle se sentait obligé de le lui dire. Si elle l'avait découvert par elle même, ça aurait pu la mettre en colère. Et Karuta ne voulait pas se faire rejeter. Elle ne voulait plus passer des mois à attendre qu'on lui trouve un endroit où vivre.

« Je suis à votre service aussi longtemps que vous le souhaiterez. Je satisferais la moindre de vos demandes, mais sachez que je ne vous serais vraiment utile qu'en tant que maid. »

Evangeline et Echo avaient de quoi s'étonner du vide d'intonation dans sa voix et d'expression sur son visage. De son côté, la jeune fille avait une question à poser à sa nouvelle maîtresse.

« Maîtresse, puis je me permettre de vous demander d'où viennent les poupées que j'ai vu dans l'entrée du manoir ? Vous m'avez dit que vous étiez la Maîtresse des Poupées, alors je me dis que celles-ci doivent avoir une provenance très spéciale.
Si je vous demande ça, c'est parce que... j'adore jouer à la poupée. Et celles-là sont particulièrement jolies. »


Un esprit d'enfant dans un corps d'adolescente. Evangeline venait vraiment de reçevoir un cadeau unique en son genre.
« Dernière édition: Mai 10, 2015, 02:03:33 par Karuta Roromiya » Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 237


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #4 le: Mai 19, 2015, 11:32:35 »

Confortablement installer dans son fauteuil les bras croisé sous sa poitrine, Evangeline écouta la présentation de sa nouvelle acquisition Ainsi cette adorable jeune fille était une créature démoniaque, voilà qui était intéressante De quoi faire une belle pièce pour sa collection.

-Voilà qui est intéressant, je te rassure tu n’es pas la première créature démoniaque ici. J’ai plusieurs sorte de démon sous mes ordre tu ne seras que l’un d’entre eux. Et rassure-toi tant que tu te montres obéissante, ici tu serras en sécurité et tu vivras dans le confort.

Evangeline, était déjà très intéressée par elle. Déjà elle avait sa rareté d’espèce et cette impression de vide qui était comme Echo. On avait l’impression qu’aucune émotion les animés. Mais contrairement à sa précieuse Echo, celle-là avait de la vie en elle. La preuve elle se permit même une question.

-C’est une bonne question. Je dois t’avouer que tu me plais bien pour l’instant. Je j’ai t’expliqué en me présentant à mon tour. Il est important que tu sache qui est ta Maitresse après tout. Je m’appelle Evangeline et je suis la propriétaire de toute cette vallée. On m’appelle la Maitresse des Poupée pour une bonne raison. Le principal de mon armé et de mes serviteur son des poupées vivantes. Je peux offrir un corps immortelle et protégé des maladies en transformant les gens en poupées. Une poupée vivante garde toute les sensations d’un corps normal, il est jute plus parfait. Ainsi les poupées que tu as vue en vitrine son des esclaves qui son exposition. Si tu soulèves leur robe tu verras qu’elle on en elle de quoi profité d’un plaisir perpétuel. Ainsi elles peuvent décorer le manoir sans s’ennuyer. Si un jour je décide de faire de toi une poupée tu pourras être amené à le faire. Mains pour le moment ce n’est pas prévue.


Faisant une pause dans sa présentation, elle but une gorgée de son thé à la rose qui était posé sur le bureau. Evangeline fit un sourire doux à la jeune fille avant de reprendre.

-Si toi tu es une créature démoniaque, sache que moi je suis une créature de la folie. Une femme née du mélange de trois femmes qui avait soif de vie et de pouvoir. J’ai été créé par la déesse de la folie elle-même.


Elle prit une nouvelle gorgée finissant ainsi sa tasse et se leva pour venir proche de sa nouvelle acquisition. Délicatement elle glissa l’une de ses main dans ses cheveux pour les testé. Puis Evangeline se mit debout face à elle entre elle et le bureau se qui la dominait totalement et la coincé très proche d’elle.


-Maintenant il est temps de savoir ce que je vais faire de toi. A t’écouté il vaudrait mieux que je te confie au personnel qui s’occupe de l’entretien du manoir ou peut être aux servantes qui font les services ? Je vais te poser une série de question. Ecoute bien tu et retiens bien, tu me répondras à la fin quand je te le dirais. Echo.

Echo s’approcha avec un petit carnet prête à prendre en note les réponses que la jeune fille allait donner.


-Bien c’est partie.

-Sais tu t’occupé du ménage ?

-Sais-tu faire la cuisine ?

-Sais-tu faire le service ?

-Quel est ton expérience sexuelle ?

-Tu ferrais l’amour avec un homme ? Une femme ? Un animal ?

-T’occuperai tu d’humain vivant à l’état d’animal ?

- Voudrais-tu devenir une poupée ?

-Servir sexuellement les habitants ou les invités du Manoir ?

-Maintenant répond et sincèrement, tu ne seras pas jugé c’est juste pour savoir ce que je vais faire de toi, dans tous les cas je trouverais quelque chose.

Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 73



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #5 le: Mai 23, 2015, 08:34:21 »

Evangeline, la nouvelle maîtresse de Karuta, lui expliqua l'origine des poupées qu'elle avait vu dans les vitrines à l'entrée du manoir et dans les couloirs sur le chemin du bureau. Ces poupées étaient autrefois des vraies personnes, qui avaient été transformées pour obtenir un corps immortel, ayant toujours des sensations et décorant le manoir sans jamais s'ennuyer. La seule chose que la jeune maid n'arrivait pas à comprendre, c'était l'expression « plaisir perpétuel », en rapport à ce qu'il y avait sous leurs robes. Même si elle savait ce qu'elle allait voir, elle ne comprenait pas l'utilité de ce que les filles avaient sous leurs culottes, car tous ses souvenirs d'adolescente avaient disparu en même temps que les souvenirs des terribles moments passés avec ce monstre de Jaxx. Du coup, tout ce qu'elle retint, c'était que ces poupées étaient des êtres humains transformés, et qu'elle aussi pourrait en devenir une. Un perspective qui l'intéressait, mais qui lui faisait quand même un peu peur.

Devenir une poupée...

Karuta observa sa maîtresse se lever, venir vers elle et lui caresser les cheveux pour en tester la qualité. Un geste qui attendrit la jeune fille. Ensuite, elle la regarda se mettre tout près d'elle, entre elle et le bureau. Suite à quoi, elle lui posa une série de questions, que la maid retint intégralement. Puis elle répondit honnêtement et simplement à chaque question.

«  - Oui.

- Oui.

- Oui.

- C'est quoi, le sexe ?

- La même réponse.

- Oui.

- Je ne suis pas sure.

- Encore une fois, c'est quoi le sexe ? »


Après avoir répondu, Karuta se demandait ce que le mot « sexe » voulait signifier. Et d'ailleurs, sa maîtresse lui demanda comment, à son âge, elle pouvait ignorer ce qu'était le sexe.

« Je suis désolée, maîtresse. Mais le sexe doit faire partie des choses que j'ai oublié il y a longtemps. Cependant, si quelqu'un pouvait me l'expliquer ou... me le montrer, peut-être que je pourrais apprendre. »

La jeune fille ne se rendait même pas compte à quel point ce qu'elle disait pouvait faire rire Evangeline et Echo.

« Qu'en dites vous ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 237


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #6 le: Juin 04, 2015, 10:56:28 »

Sans avoir bouger de sa place, Evangelien écouta attentivement les réponses de cette nouvelle esclave. Elle fut surprise de son ignorance sur le sexe. Pour une esclave acheté et formé chez un marchand c’était aberrant. En explication la jeune fille parla de sa perte de mémoire ce qui pouvait être vrais. Avant de répondre Evangeline se mit à réfléchir. Puis elle se tourna vers Echo.

- Prépare-lui un collier bleu et une médaille noire.

Echo fit une courbette et sortie de la pièce pour faire ce qui lui avait été  demandé. Evangeline reporta alors on attention sur la fille.

-Bien ma petite Karuta vue ton ignorance, je devrais t’envoyer au dressage sexuel. Mais c’est plus adapté aux esclaves justes capturés. Toi tu es déjà obéissante, sa serrait trop cruel pour toi. Non, je vais m’occuper moi-même de te l‘apprendre, sa serra plus amusant. Je sais ce que je vais faire de toi.

Elle se releva et repartie s’installer à son bureau face à elle. Evangeline attrapa un dossier et regarda la liste de son personnelle regardant où il y avait le plus besoin d’une personne de plus. En attendant la jeune fille ne pouvait pas faire grand-chose qu’attendre. La porte s’ouvrit laissant revenir Echo avec une valise. Elle déposa la valise sur un siège et l’ouvrit. Elle en sortie un coffret et s’approcha de Karunta. Echo ouvrit devant elle le coffret montrant le collier demandé. Un collier de couleur bleu claire et une médaille noire. Echo se penchant pour lui mettre son collier d’esclave autour du cou. Evangeline releva la tête pour voir.

-Oui sa te vas bien. Laisse-moi t’expliqué, chaque esclave ici porte un collier comme le tien. Le code de couleur indique ce que tu es. Toi ton collier bleu indique que tu est une servante, dans que tu t’occupes des tâches ménagère. Ta médaille indique que tu ne peux être touché que par moi. Tu ne craindras donc rien de sexuel tant que je ne t’aurais pas formé. Le temps que je vérifie, vas te changer, ta tenue est dans la valise.

A l’intérieur se trouvait une robe de soubrette avec les dessous et les accessoires. Finalement Evangeline fini par trouvé se qu’elle voulait.

-Parfait, je vais te confier au cuisine et tu t’occupera de nourrir les esclave animaux. Qui sais peut être que tu y verras une envie de retourné à l’état animal. Pour se qui est du sexe…je ne sais pas trop. Que préfères-tu ? Commencé maintenant, ou d’abord voir ton travail ?
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 73



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #7 le: Juin 04, 2015, 09:36:20 »

En seule réponse à la question de Karuta, sa maîtresse demanda à Echo d'aller chercher un collier bien précis pour la jeune maid. Une fois la seconde sortie, Karuta redevint le centre d'attention de la maîtresse des poupées. Cette dernière lui expliqua brièvement ce qui allait lui arriver, et comment elle allait être éduquée sexuellement. Par sa maîtresse, en plus. Quel honneur !

« Merci maîtresse. Je vous promets de vous satisfaire. »

Puis Evangeline retourna s'asseoir à son bureau pour feuilleter un dossier, dans le but de trouver un poste à sa nouvelle servante. La jeune fille resta immobile, la bouche entrouverte et le regard inexpressif, à attendre que sa maîtresse bouge. Dans sa tête, des dizaines de questions s'entrechoquaient sur le sexe : Qu'est ce que c'est ? Comment le fait-on ? Avec qui ? Est ce douloureux ? Est ce agréable ? Est ce un cadeau ou une punition ? A-t-il une utilité, ou est ce juste pour le plaisir ? Et surtout, pourquoi Evangeline semble-t-elle y accorder une telle importance dans son manoir ? Autant de questions qui troublaient Karuta, qui ne savait plus trop où elle en était, mais qui allaient trouver leur réponse dans les mains de sa nouvelle maîtresse.

Echo revint environ dix minutes après son départ. Elle transportait une valise avec elle. La jeune maid regarda la seconde poser la valise sur un siège et l'ouvrir. Elle en sortit un coffret, qu'elle mit devant le nez de la servante, avant de l'ouvrir. Il contenait un collier bleu clair sur lequel était attaché une médaille noire. Echo le prit et se pencha en avant. Comprenant ce qu'elle voulait faire, Karuta releva un peu la tête en avant pour bien dévoiler son cou. Ainsi, la seconde put le lui attacher sans peine.

Karuta avait l'habitude de porter un collier depuis son passage au domaine Silvercoat. Mais ce collier là était bien plus joli. Et elle était contente de le porter car cela signifiait définitivement qu'elle avait enfin une nouvelle maîtresse.

Evangeline lui expliqua ce que signifiait la couleur du collier et de la médaille qu'elle portait. Ceux-ci indiquaient qu'elle était assignée aux tâches ménagères, et que seule sa maîtresse aurait le droit de la toucher sexuellement. La jeune fille secoua la tête pour dire oui, puis tourna le regard vers la valise. A l'intérieur se trouvait une tenue de soubrette, incluant la robe, les dessous et les accessoires.

« Magnifique... »

Karuta regardait ces vêtements avec ses yeux d'enfant émerveillée. Elle nourrissait une étrange fascination pour les robes de maid, et adorait en porter. Si elle était capable de comprendre ce qu'était le sexe, on aurait pu apparenter ça à un fantasme.

N'ayant pas reçu l'ordre expressif de sortir du bureau, Karuta en conclut qu'elle devait se changer ici. Heureusement pour elle, sa mentalité d'enfant n'admettait pas le concept de pudeur. Elle se déshabilla complètement, sans gêne ni doute à aucun instant, et se retrouva complètement nue devant Evangeline et Echo. Les deux femmes semblaient d'ailleurs beaucoup apprécier la vue du corps nu de la jeune fille. Cette dernière posa sa robe, ses collants, son soutien-gorge et sa culotte sur la chaise où elle était assise, puis se tourna vers la valise, qui contenait tous les vêtements de la tenue de soubrette.

Elle enfila d'abord la culotte noire à dentelle blanche, puis le soutien gorge assorti. Suite à quoi, elle mit les collants blancs, qui lui arrivaient jusqu'en haut des cuisses. Puis vint la partie la plus délicate : la robe. Après l'avoir observée avec fascination pendant quelques secondes, Karuta se rendit compte qu'elle ne pouvait s'enfiler qu'avec l'aide d'une autre personne à cause des nœuds dans le dos, et il n'y avait qu'Evangeline et Echo avec elle. Son naturel instinct de soumise l'empêchait de demander de l'aide à sa maîtresse. Pourtant, elle n'avait guère le choix si elle voulait s'habiller. Elle se décida donc à demander, avec beaucoup de timidité, à la moins importante des personnes de la pièce de lui donner un coup de main.

« Maîtresse Echo... pardonnez moi de vous le demander mais... pourriez vous m'aider à enfiler ma robe ? Il faudrait juste serrer les nœuds dans mon dos une fois que je l'aurais enfilée. Encore une fois, pardon de vous le demander. »

Echo accepta de l'aider. Karuta enfila nerveusement la robe, puis la seconde de sa maîtresse vint attacher et serrer les nœuds dans son dos. La jeune fille s'inclina devant cette dernière.

« Merci beaucoup, Maîtresse Echo. »

Pour compléter sa tenue, Karuta enfila le bonnet de maid.

Une fois totalement habillée, elle tourna deux fois sur elle même pour pouvoir faire flotter les pans de sa robe. C'était quelque chose qui l'amusait beaucoup quand elle portait une robe suffisamment courte, parce que ça faisait rentrer l'air sous sa jupe, lui donnant une sensation de liberté, et aussi parce que ça lui permettait de bien voir les détails de ce qu'elle portait.

Quand elle la vit habillée, Evangeline lui dit enfin où elle allait travailler : dans les cuisines, à nourrir les esclaves revenus à l'état d'animaux. Puis elle voulut savoir par quoi sa jeune servante voulait commencer : son travail ou l'apprentissage du sexe ? Évidemment, la curiosité enfantine de Karuta eut le dessus.

« Si vous me le permettez, je voudrais commencer par mon apprentissage. Si je découvre ce qu'est le sexe, peut-être que je serais plus efficace à vous servir.
J'aurais juste une question à propos de mon travail : en quoi consiste le fait de revenir à un état animal pour un humain ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 237


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #8 le: Juin 10, 2015, 12:24:48 »

Le bureau :

Evangeline laissa sa nouvelle esclave se changer pour mettre sa tenue de soubrette. Elle profita de la nudité de cette dernière pour la regardé et vérifier que son corps n’était pas abimé et en bon état, elle était un plus jolie, c’était parfait. Karuta fini par timidement demandé de l’aide Echo pour fermer sa robe. Cette dernière se tourna vers sa Maitresse qui lui donna l’autorisation d’un simple geste, ainsi à deux la nouvelle fut rapidement habiller. Evangeline ne put que sourire en voyant Karuta tourné sur elle-même semblant apprécier sa tenue. Maintenant prête et habille, Evangeline lui avait demandé ce qu’elle préféré faire pour commencer. Cette dernière voulait commencer par apprendre ce qu’était le sexe, mais posa avant une question sur les animaux.

La Maitresse ne lui répondit pas tout de suite, se tournant avant vers Echo.


-Dans ce cas je vais m’occuper d’elle, Vas chercher Mélissandre et dit lui de s’occuper de mes dossiers. Retrouve nous ensuite au salons et apporte nous du thé à la rose.

-Tout de suite Maitresse.


Echo fit une courbette et se retira. Evangeline posa son dossier sur le bureau et se leva à nouveau pour venir rejoindre Karuta. Maintenant, elle était prête à lui montré tout ça, après tout il était important pour elle de connaitre se qu’était le sexe, car dans le manoir sa présence était pratiquement partout.

-A nous deux maintenant, pour répondre à ta question, les humain retourna à l’état animal, sans des humain enfin pas que, il y a d’autre race aussi, qui porte une tenue particulière qui les fait se tenir à quatre patte. Ils doivent alors vivre comme des animaux de compagnie, comme s’il était des chiens si tu préfères, sauf qu’ils servent aussi sexuellement.  Ils vivent en liberté dans le jardin tant que personne ne s’occupe d’eux. Tu verras ça, tu pourras essayer si tu veux. Certain vive comme ça en permanence, d’autre de temps en temps et pour d’autre c’est une punition. Tu sais ce n’est pas une mauvaise vie, certain son heureux comme ça. Aller suis moi, on vas aller à un endroits plus confortable pour ça.

Le salon :


Sorti du bureau Evangeline fit suivre sa nouvelle servante pour rejoindre le salon. En chemin, toutes les servantes et esclaves qu’elles croisèrent, s’arrêtèrent pour faire une courbette sur son passage, la saluant ou la complimentant. Evangeline appréciait beaucoup se comportement, surtout qu’il n’était pas imposé à chacune d’elles. Finalement elles arrivèrent à un salon, plutôt grand. La pièce était fait pour la détente, il y avait des étagères remplie de livres, une petite scène vide dans un angle,  une ensemble de fauteuil avec une canapé et une table basse, une table avec des chaises. C’était une pièce riche et confortable.

Evangeline pris place dans l’un des fauteuils et lui fit signe de s’assoir en face. Maintenant le compliqué par où commencé pour lui apprendre ça. Elle avait quelque idée, mais c’était l’ordre qui la dérangeait un peu.


-Bon, pour commencer, es que tu connais l’acte de reproduction ? Je veux sais-tu comment une femme fait pour avoir un enfant ?

Commencé par la nature elle-même semblait être le plus simple.
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 73



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #9 le: Juin 12, 2015, 01:48:57 »

Evangeline donna ses ordres à Echo, qui se retira immédiatement après pour aller chercher le thé à la rose demandé. Puis Karuta vit sa maîtresse se tourner vers elle pour lui expliquer en quoi consistait le concept de retour à l'état animal pour les esclaves. Ils vivaient comme des animaux de compagnie : à quatre pattes, en liberté tant qu'on ne les sollicitait pas, et servaient aussi sur le plan sexuel. Hormis pour ce qui était du sexe, qu'elle ne connaissait pas, la jeune maid était plutôt enthousiasmée par cette perspective de vie, qui semblait être plutôt amusante.

« C'est vrai ? Je pourrais essayer ? Je pourrais devenir votre petit chaton ? Un gentil chaton qui dormirait près de vous pour vous tenir chaud la nuit, qui ronronnerait en sentant vos caresses sur sa tête et qui se frotterait contre vos jambes en miaulant pour vous montrer qu'il vous aime. »

Karuta se voyait très bien jouer le rôle de chaton personnel de sa maîtresse. En plus, une fois qu'elle aurait appris ce qu'était le sexe, elle pourrait aussi la servir sexuellement. De très belles choses en perspective...

La jeune fille sortit du bureau aux côtés d'Evangeline, et se mit à la suivre comme son ombre. De petits spasmes d'impatience secouaient parfois son corps. Elle était si pressée de découvrir ce qu'était le sexe et de pouvoir l'utiliser pour plaire à sa maîtresse.

Dans les couloirs, les domestiques se courbaient pour saluer leur maîtresse quand elle passait près d'eux. Certains d'entre eux se permirent même de la gratifier d'éloges. Karuta suivait, en silence, sans regarder ailleurs que vers Evangeline. Finalement, elles arrivèrent au salon du manoir, un endroit plutôt grand et qui semblait fait pour les moments de détente : les étagères pleines de livres, la petite scène dans un coin de la pièce, les fauteuils, les canapés, les chaises et les tables, tout y était riche et accueillant.

Karuta regarda la pièce avec ses grands yeux bien ouverts, la bouche entrouverte, jusqu'à ce que sa maîtresse ne l'invite à s'asseoir dans le fauteuil en face du sien. Elle s'exécuta immédiatement. Suite à quoi, Evangeline lui posa une question sur l'acte de reproduction, si elle savait comment une femme faisait pour avoir un enfant. La jeune maid se sentit un peu perdue.

« Non. Pas du tout. »

Tout ce qui était lié de près ou de loin à l'acte sexuel était absent de la mémoire de Karuta. Même si elle ne se rappelait plus de la raison pour laquelle elle avait perdu ses souvenirs, sa vieille amie Helena Yveline lui avait assuré que c'était pour son bien. Alors elle ne se plaignait jamais de son état. Mais là, elle se sentait totalement inutile pour sa maîtresse.

« Je suis désolée maîtresse. Je sais que je ne suis pas une bonne esclave. Mais s'il vous plaît, ne me mettez pas dehors. Vous avez une si jolie maison... de si jolies poupées... et vous m'avez autorisée à porter cette si jolie tenue de maid... Je serais tellement triste si je devais partir. »

Même si la tristesse ne se voyait pas sur son visage, Karuta pleurait intérieurement. Elle avait une peur bleue d'être rejetée par sa maîtresse, de retourner sur le marché des esclaves et de devoir attendre encore des mois durant dans une petite cage. Elle aurait tout donné pour ne plus jamais vivre ça. En plus, elle voulait tant retourner à l'état d'animal et devenir le petit chaton d'Evangeline.

« Maîtresse... Pitié... »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 237


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #10 le: Juin 29, 2015, 12:19:44 »

En chemin vers le salon la Maitresse des Poupée avait expliqué à sa nouvelle acquisition en quoi consistait le retour à l’état animal dans son manoir. Après tout elle avait l’intention de lui confier les repas de ses derniers. Elle fut surprise de voir que l’idée de cette vie semblait l’intéressé voulant même testé.

-En chaton, hum voilà qui me plait. Je te ferrais faire une tenue parfaite pour ça. Oh oui tu ferras un adorable chaton.


Suite à ça, elles étaient arrivé dans le salon et s’installer confortablement. Débuta l’apprentissage par une question simple. La réponse fut négative et cette ignorance semblait troubler la jeune fille qui s’emballa bien rapidement. Evangeline regarda la jeune fille, entre ses poupée et Echo elle savait lire les émotions sans se fié au visage des autre et ressentie la détresse de cette fille. Elle offrit alors un chaleureux sourire.


-Rassure toi ma jolie, je ne vais pas t’abandonnè comme ça. Tu n’as rien fait de mal après tout, l’ignorance n’est pas une faute.  Après tout je t’ai dit que j’allais t’apprendre.

Après tout cette jeune fille lui avait été offerte et elle la trouvait mignonne, encore plus depuis qu’elle avait part de son envie de devenir son chaton. Elle lui tendit les bras pour l’invité a venir.

-Viens donc là sur mes genoux, profite je suis d’humeur gentille aujourd’hui et puis se serra plus facile pour t’expliquer tout ça.

Evangeline attendit qu’elle soit installée pour l’enlacé dans son dos comme pourrais le faire une mère. Une fois installer ainsi elle la garda contre elle prête à lui expliqué la chose.

-Le sexe vois-tu,  es un acte naturel pour permettre à une espèce à se reproduire, donc à avoir des enfants. Mais se n’est pas tout, c’est aussi un moyen de ressentir du plaisir et se sentir bien dans son corps. Comment t’expliquè ça ?

Elle resta silencieuse quelque seconde avant d’avoir une idée de comparaison pour lui faire comprendre.

-C’est un peu comme manger, c’est indispensable pour vivre, mais c’est aussi très agréable à faire. Le sexe c’est pareille et ici justement on en profite juste pour se plaisir. Sauf que contrairement à manger abusé du sexe, ne fait pas grossir. Normalement le sexe se fait entre un homme et une femme. Es que tu sais la différence de sexe entre l’homme et la femme ?
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 73



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #11 le: Juillet 02, 2015, 06:20:32 »

Evangeline ne chercha nullement à critiquer Karuta. Avec un sourire apaisant sur le visage, la maîtresse dit à sa nouvelle maid de ne pas s'en faire, qu'elle n'allait pas l'abandonner car elle n'avait rien fait de mal, l'ignorance n'étant pas une faute. La jeune esclave leva la tête et regarda sa maîtresse avec le même regard qu'elle avait toujours, mais la lumière dans ses yeux montrait cette fois plus de calme et de joie. Elle savait maintenant qu'elle ne risquait pas de se faire rejeter à cause de son ignorance. En tout cas, pour l'instant.

« Merci maîtresse. Je me montrerais digne de votre apprentissage. »

Evangeline ouvrit ensuite ses bras et invita Karuta à venir s'asseoir sur ses genoux. La jeune fille ne se fit pas prier et s'installa auprès de sa maîtresse, qui l'enlaça dans le dos comme une mère l'aurait fait. Si près d'elle, la jeune maid aurait voulu se coller contre son corps, poser sa tête sur son épaule et fermer les yeux pour pouvoir savourer ce moment, mais il ne fallait pas dépasser certaines limites. En plus, elle était là pour apprendre, pas pour dormir.

Karuta écouta Evangeline tandis qu'elle lui donnait les premières explications sur ce qu'était le sexe : un acte naturel permettant à une espèce de se reproduire, mais aussi quelque chose qui permettait de se sentir bien dans son corps. Pour rendre ça plus clair, elle fit une comparaison entre le sexe et l'alimentation : se nourrir est une chose qui est à la fois agréable et nécessaire à la survie de l'espèce humaine, de même que l'acte sexuel. La seule différence, c'était que l'abus de sexe ne faisait pas grossir.

Une fois les informations enregistrées dans sa tête, la jeune fille répondit à la question de sa maîtresse.

« Ça je le sais.
Chez les garçons, c'est long et dur. Chez les filles, c'est plat et humide.
C'est un des loups de monsieur Silvercoat qui me l'a dit. »


Durant son séjour chez Lenn Silvercoat, Karuta avait été abordée à maintes reprises par les gardes lycans du maître des lieux. Tous avaient voulu tenter leur chance avec cette jeune fille à la chair tendre et à l'esprit innocent et vide de toute méfiance. Ils avaient donc essayé de l'attirer en usant de diverses tactiques, y compris celle d'expliquer les rapports intimes que pouvaient entretenir un homme et une femme, mais c'était comme vouloir expliquer les choses de la vie à une enfant de dix ans : son esprit ne pouvait tout simplement pas admettre l'existence de ce genre de rapports. Et les loups étaient trop impatients pour lui expliquer calmement et lentement. Ils voulaient sa chair entre leurs griffes, ils n'eurent que des bleus et des cicatrices laissés par leur maître.

« Est ce que c'est ça ? »

Evangeline lui répondit que oui. Karuta se réjouit d'avoir enfin pu donner une bonne réponse à sa maîtresse. Mais c'est là qu'une question fatidique lui vint à l'esprit.

« Maîtresse... Si je suis une fille et que vous êtes vous aussi une fille, comment on va faire ? »

Pauvre petite Karuta ! Pour son esprit si spécial, qui avait déjà du mal à assimiler le concept de rapport sexuel, penser que ce genre pouvait exister entre deux personnes du même sexe était juste impossible. Du coup, elle se mit à penser que c'était l'un des majordomes de sa maîtresse qui allait lui faire découvrir le sexe. Et cette pensée l'inquiétait beaucoup.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 237


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #12 le: Juillet 16, 2015, 11:31:26 »

Evangeline tenais contre la jeune fille, s’apprêtant à lui apprendre les bases du sexe. Elle aurait très bien put l’envoyer au sous-sol et la confié à une dresseuse d’esclave. Mais la Maitresse des poupées avait compris que ce n’était pas la bonne méthode avec elle. Puis cette petite lui plaisais, lui enseigné tout ça était un jeu qui serait très amusant. Ainsi elle commença par l’interroger sur ce qu’elle savait de la différence des deux sexes. La réponse de la petite la fit sourire, c’était vraiment très vague.

-Oui c’est un peu ça en effet.

Alors qu’elle allait approfondir cette description, Karuta lui posa une question de comment elle allait faire alors pour faire avec elle. Evangeline lui caressa affectueusement les cheveux.

-Chaque chose en son temps ma chéris. Il faut d’abord que tu assimile ce que c’est. Pour ça regarde bien.


Elle fit signe à Echo d’approché, ce que cette dernière fit immédiatement. Evangeline attrapa le bas de sa robe et la souleva jusqu’à avoir sa culotte entièrement dévoilé. Ensuite elle demanda à Echo de la tenir ainsi. Evangeline fit descendre sa culotte dévoilant ainsi le sexe de sa servante. Evangeline tendit la main pour lui écarter les lèvres et bien montré la forme à Karuta.

-Voilà à quoi ressemble le sexe féminin, comme le tien donc. Si tu touches ici ou ici ou que tu glisses quelque chose à l’intérieur, tu ressentiras quelque chose d’agréable. Tu auras qu’as testé toi-même quand tu seras toute seule. Ou plutôt après que j’ai fini la première partie de l’explication.

Se servant de sa magie, Evangeline fit apparaitre une poupée masculine. En dehors d’articulation visible, il avait tout d’un corps humain, y compris le sexe déjà dressé. C’était une poupée sans âme, c’est pourquoi elle n’était pas animé, ce n’était qu’une coquille vide. Evangeline pris en main le sexe de la poupée.

-Et voici comment est celui d’un homme. Comme tu le vois, il est très différent du tien.

Elle lui laissa observé, la poupée étant inanimé, elle n’avait pas à craindre une quelconque réaction. Ainsi elle lui laissa le temps de l’observé voir le touché si elle le voulait. Même si ce n’était qu’une poupée, la sensation de touché et la matière était semblable à un vrais sexe d’homme. Ses observations terminées, Evangeline fit un signe à Echo qui comprit de suite ce qu’elle devait faire.

-Regarde maintenant à quoi sert cette différence.

Echo s’avança vers la poupée et lentement enfonça le sexe de la poupée dans le sien.

-Voilà avec cette pénétration, cela permet à l’homme de donné du plaisir à la femme. Ainsi à la fin de l’acte, quand le plaisir devient le plus grand, l’homme déverse un liquide dans la femme qui permettra à la femme d’avoir des enfants. Du moins si la femme est dans la bonne période. Les chances d’avoir un enfant ne sont pas non plus de 100%. Ici comme on fait ça uniquement pour le plaisir je fais en sorte de rendre cette possibilité à zéro. Bien maintenant que préféré tu ? Testé de te toucher toi-même comme je te l’ai dit, ou testé de la faire avec la poupée comme Echo ?
Journalisée

Karuta Roromiya
Avatar
-

Messages: 73



Voir le profil
Fiche
Description
Karuta est une jeune maid à moitié monstre, au physique d'adolescente mais à la mentalité d'enfant.
« Répondre #13 le: Juillet 23, 2015, 11:27:28 »

Evangeline ébouriffa affectueusement les cheveux de Karuta en réponse à sa question. La jeune maid allait devoir commencer par comprendre ce qu'était vraiment le sexe avant de se préoccuper de ce genre de détails. Sa maîtresse fit ensuite signe à Echo d'approcher. La maîtresse des poupées lui souleva le bas de sa robe, que sa servante prit entre ses mains, puis lui baissa sa culotte pour bien dévoiler son entrejambe. Elle écarta même les parois de son sexe pour que Karuta puisse bien voir la forme. En même temps, elle lui expliquait quelques détails pratiques sur le plaisir féminin. La jeune maid ne dit rien, se contenta d'écouter et d'observer, avec la plus grande attention du monde. Il fallait qu'elle apprenne le plus rapidement possible ce qu'était le sexe pour pouvoir devenir une bonne servante et satisfaire sa maîtresse au mieux de ses capacités. Elle n'aurait pas d'autre chance, donc hors de question d'échouer.

Après cette présentation visuelle, Evangeline usa de sa magie pour faire apparaître une poupée. Mais celle-ci semblait beaucoup moins jolie pour Karuta car c'était une poupée masculine. Et que les garçon habillés en robe, c'est moche. Sa maîtresse prit en main le sexe déjà dressé de la poupée, qui ne réagit absolument pas. Son visage était aussi inexpressif que celui de la jeune fille qui l'observait.

Cette dernière, après avoir écouté sa maîtresse, s'approcha avec curiosité de l'entrejambe de la poupée. C'était exactement comme les loups du domaine Silvercoat lui avait expliqué : le sexe des garçons est long et dur, le sexe des filles est plat et humide. Bien que réductrices, ces deux définitions collaient parfaitement.

Portée par sa curiosité, Karuta eut même le courage de poser une main sur le sexe de la poupée. D'après Evangeline, ce qu'elle allait sentir sous ses doigts était la même chose qu'avec un vrai sexe humain. Et quand ses doigts touchèrent ce bâton de chair, la sensation fut étrange mais pas désagréable. C'était chaud et remuant dans sa main, et quelque chose semblait l'attirer vers ce sexe. Néanmoins, elle finit par le lâcher, ne voulant pas brûler les étapes. Elle devait d'abord se découvrir elle-même avant de s'aventurer chez les autres.

Evangeline fit un signe à Echo, qui vint empaler son sexe sur celui de la poupée. Karuta regarda ce spectacle avec fascination et un peu de dégoût. En même temps, sa maîtresse lui expliqua que c'était grâce à cette pénétration qu'un homme et une femme se donnaient du plaisir l'un à l'autre, jusqu'au moment où la jouissance atteignait le sommet et que l'homme relâchait dans la femme un liquide qui permettrait à cette dernière d'avoir un enfant, bien que les chances n'étaient pas toujours de 100%.

A présent, c'était à Karuta d'agir, soit en se touchant elle-même, soit en faisant la même chose qu'Echo avec la poupée. Le choix, pour elle, était évident.

« Je... Je préférerai commencer par me toucher toute seule. »

Karuta ne se sentait pas d'avoir cette chose en elle si vite. Pour tout dire, elle en avait un peu peur.

Toujours assise sur les genoux de sa maîtresse, la jeune maid passa une main sous sa robe pour aller trouver sa culotte puis, avec timidité, un sentiment qui ne lui était pas commun, elle la glissa sous sa culotte jusqu'à trouver son sexe. Quand elle le toucha, un sentiment totalement inconnu à son esprit la parcourut d'un coup.

« Han... »

Elle posa une main sur sa bouche en même temps que ses joues se rougirent. Elle n'avait rien pu faire pour retenir ce gémissement.

Une fois le choc passé, elle se concentra à nouveau et se remit à se caresser. Les gémissements continuèrent de sortir de sa bouche, bien qu'elle faisait tout pour les étouffer. Plus elle touchait l'extérieur de son sexe, plus ça lui faisait de bien et plus elle avait envie de faire rentrer ses doigts à l'intérieur. Tout à coup, en passant sur le haut de la fente, elle sentit un point plus sensible que les autres, qui lui fit pousser un gémissement plus aigu. Sans le savoir, elle venait de trouver son clitoris.

Elle caressa ce petit bouton avec douceur, en prenant son temps, et sentit le plaisir grimper en elle. Pourtant, son visage était toujours aussi vide et sa voix ne trahissait aucun changement d'état.

Elle se satisfaisait seule pour la première fois de sa vie, devant les yeux de ses maîtresses, Evangeline et Echo, et c'était si bon qu'elle ne voulait plus s'arrêter. Pire encore, elle ne se contenterait plus de sa simple main ; elle voulait celle de sa maîtresse, la belle maîtresse des poupées.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 237


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
Fiche
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #14 le: Août 26, 2015, 12:36:39 »

Evangeline tenait dans ses bras la jeune fille qu’elle s’amusé à instruire sur ce qu’était le sexe. Cette enfant, pour elle c’était ce qu’elle était, en avait tout à découvrir. Après une petite description et une brève démonstration, Evangeline lui avait laissé un choix. Celui de prendre la place d’Echo et testé une pénétration la forme la plus naturel et basique du sexe, ou la découverte d’elle-même en se touchant. Karuta fit le choix de se touché elle-même, la façon la plus sûr de comprendre la chose après tout.

-Très bien, prend le temps qu’il te faudra, n’hésite pas, n’est pas peur, n’est pas honte.

La Maitresse des Poupée tendit le bras sers sa poupée masculine et bougea les doigts de sa main et la poupée bougea en rection comme un marionnettiste manipulent sa marionnette. La poupée se coucha sur le sol, son sexe, sortant donc de celui d’Echo.


-Ma petite Echo, fait toi plaisir et continue à lui montré comment se fait l’action.


Echo s’accroupit alors sur la poupée, se remettant le sexe tendu de la poupée dans le sien et commença à se mouvoir dessus. Son visage restait inexpressif malgré le plaisir qu’elle ressentait. Ce n’était pas le meilleur exemple qu’elle pouvait lui donné, mais elle ne voulait pas non plus lui faire peur par les cris que pouvait pousser une femme en pleine action. Karuta commença son exploration de son sexe, Pour l’aidé, Evangeline pris délicatement ses jambe pour lui écarter un peu et lui facilité l’accès. Puis elle passa ses bras autour de son ventre al tenant contre elle et se contenta de l’observé se découvrir. Ses petit gémissement était juste adorable, elle-même commençait à se sentir excité par tout ça, mais ce n’était pas le bon moment pour en profiter elle, pas encore. Elle regrettait juste que la petite est gardée sa culotte sur elle, ce qui l’empêchait de voir les mouvements qu’elle faisait.

Evangeline ne pouvait voir le visage de Karuta, mais ce n’était pas un problème, elle s’avait lire sans le visage. Ainsi elle sentait l’envie monté au fur et à mesure chez la petite élève. Ce qu’elle découvrait lui plaisait, mais c’était encore maladroit, c’est pourquoi, pour lui faire aimer encore plus ça, elle devait lui montré le vrais plaisir.


-C’est bien ma Chérie comment trouves tu cela ?

Elle lui fit un doux sourire la laissant répondre et viens délicatement lui saisir le poigné de la main curieuse et la fit sortir de sa culotte qui c’était humidifier sous l’excitation de la jeune fille.

-Laisse-moi te montré ce qu’il y de si bon dans le sexe.

Avec douceur elle apporta sa main sur la culotte humide, la caressant doucement, puis la glissa à l’intérieur. Evangeline aimait touché ainsi les sexe de ses servantes, mais là une petite nouvelle qui découvrait tout, c’était encore plus délicieux. Elle rentra lentement deux doigts dans le sexe, mais très profond, ce qu’elle avait besoin de touché, était juste au-dessus de l’entré, le fameux point qui donnais tout le plaisir. Avec une habilité qui montrait toute sa maitrise, elle se mit à lui stimuler décidé à lui donné du plaisir jusqu’à la jouissance.

Journalisée


Tags: fini  
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox