banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Un voyage aux confins de l'univers [PV Magellan]  (Lu 518 fois)
Leafa
Humain(e)
-

Messages: 73



Voir le profil
Fiche
« le: Mars 10, 2015, 11:04:23 »

Un voyageur de l'espace. Un voyageur de l'espace ! Leafa n'arrivait toujours pas à s'en remettre. Elle venait de voir dans un coin reculé aux abords de Nexus un extra-Terra (c'est ainsi qu'elle nomme les aliens de Terra). Ses rapides analyses confirment qu'il a clairement passé la plupart de son temps dans l'espace. De plus, son vaisseau ressemblant étrangement aux bateaux des marins écumant les océans faits d'eau et de créatures aquatiques, la jeune scientifique se posa énormément de questions sur l'espace de Terra.

La terrienne, bien déterminée à partir pour l'espace, prépara ses affaires. Nourriture, équipements de survie spatiale, armes, etc. Même si le navigateur ne voulait pas l'emmener, elle trouverai coûte que coûte un moyen d'accéder à ses rêves. Après avoir rassemblé toutes ses affaires, elle les donna à son robot-IA (http://auto.img.v4.skyrock.net/6648/12126648/pics/1004008476_small.jpg )

Carl, tu restes caché le temps des négociations ok ?

Compris, Leafa. Tu sais, j'ai autant hâte que toi de partir.


   Une fois arrivée à Terra, la terrienne entra dans l'auberge où le navigateur passait la plupart du temps de son escale. Elle donna toutes ses armes et gadgets à Carl et entra. Comme d'habitude, le voyageur spatial était seul, presque invicible, dans un coin de l'auberge. La jeune femme s'asseya devant lui, prit un air amical et détendu et chuchota :

Bonjour, cher navigateur. Alors vu que je ne suis pas très douée en négociations, je vais aller droit au but. J'ai vu votre bâtiment et je serais fortement intéressée par voyager au-delà de ce monde. Acceptez-vous des membres d'équipage supplémentaires ?
Journalisée

Thème musical de Leafa : http://www.youtube.com/watch?v=lMSkC2PGyTs

"Il y a deux moyens de se débarrasser d'un problème : le résoudre ou le détruire." Andrew Ryan, 1960
Magellan
Créature
-

Messages: 6



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mai 08, 2015, 02:14:34 »

Les voiles stellaires avaient été endommagées lors de son approche de Terra par une salve de micro-météorites et Magellan avait dû se contraindre à rester à terre plus de temps qu'il ne l'avait d'abord prévu, contraint d'effectuer de fastidieuses réparations. Hors de question de prendre l'espace avec des voiles susceptibles de se déchirer en pleine tempête stellaire ! Seulement, la réparation était très difficile sur des mondes reculé comme celui-là et les travaux duraient toujours plus que de raison, ce qui exaspérait le navigateur spatial. La terre ferme sur le long terme ? Très peu pour lui ! Il préférait de loin la tranquillité de ses longues traversées en solitaire alors qu'à quai, le céruléen devait se contraindre à se mêler un minimum à la vie du port où il avait jeté l'ancre. Le Lady Blue mouillait au quai comme un voilier plus ordinaire, après tout... Et Magellan avait besoin de se faire de l'argent pour avoir de quoi manger sur Terra.
Il avait donc revendu quelques trésors lors de brocantes paysannes et avait fini par se faire repérer par son attitude solitaire et ses singuliers cheveux bleus.

Qu'on s'adresse à lui dans cette taverne paumée qu'il avait choisi pour prendre son dernier repas sur Terre ne l'étonna donc pas trop. Le navigateur avait l'habitude des hurluberlus qui ne le croyaient pas venir du fin fond des étoiles et qui l'asticotaient sans cesse, ou alors des acheteurs impromptus désireux de faire une bonne affaire, un troc enrichissant. Pour autant, Magellan se méfiait toujours et lorsque l'étrangère se pointa devant lui, sa main se referma instinctivement sur le couteau avec lequel il découpait sa viande. Il affecta toutefois de ne pas paraître menacé et menaçant, écoutant d'une oreille distrait ce que la jeune femme avait à lui dire. Et pour une fois, une terrane parvint à l'étonner. Si bien que Magellan daigna relever les yeux sur elle, curieux. Un membre d'équipage, hein ? Le céruléen ne faisait pas confiance aux étrangers, toutefois...


- Avant que je ne pense seulement à vous faire monter à mon bord, il va falloir me convaincre. Vous pensez qu'il s'agit de me dire que vous avez envie d'aller dans les étoiles pour que j'accepte le sourire aux lèvres ? C'est une très mauvaise estimation.

D'un coup d'oeil, il l'invita tout de même silencieusement à s'asseoir en face de lui. Il ne comptait pas le dire d'emblée à une étrangère, mais un peu d'aide n'aurait pas été de trop. Sa cale contenait un précieux chargement, qui risquerait de lui causer quelques ennuis sur certaines routes stellaire. Le Lady Blue était connu pour regorger de trésors divers, après tout... Mais si ce qu'il contenait cette fois venait à être découvert, la vie du navigateur se compliquerait lourdement. Et un peu d'assistance n'aurait ainsi pas été superflue. Après une bouchée de légumes bouillis, il reprit.

- A quoi est-ce que vous pourriez me servir ? Vous avez déjà navigué, ne serait-ce qu'en mer ? Qu'est-ce que vous savez faire de vos dix doigts ?
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox