banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 7 8 [9] 10
  Imprimer  
Auteur Sujet: [FINI] New Generation [Hannah LaBelle]  (Lu 11016 fois)
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 271



Voir le profil
Fiche
« Répondre #120 le: Août 05, 2016, 01:44:05 »

Le corps d’Hannah allait encore être mis à contribution, comme toujours. Il fallait bien ça, pour soulager l’immense appétit sexuel de la PDG. Miranda Forge, dans le domaine du sexe, était terriblement gourmande, étant, en ce sens, une pure Tekhane. Elle aimait le sexe pour le sexe, elle aimait faire l’amour, elle le faisait énormément, et Hannah pouvait en être témoin. Sa majordome partageant son quotidien, elle était sa partenaire sexuelle privilégiée, et là, dans son dos, Miranda se pressait contre elle, appréciant la beauté sculpturale de son corps, les formes de ses hanches, la silhouette musclée et à la fois très fine de cette beauté. Hannah était vraiment parfaite. Elle était un peu plus épaisse que Miranda, ce qui lui permettait d’avoir des formes merveilleuses. Contre elle, la jeune femme blonde mordillait son cou, léchait doucement sa peau, et caressait ses hanches avec ses mains, soupirant dans le creux de son oreille.

« Tu es vraiment magnifique, Hannah... Je sais que je te le dis souvent, mais c’est important. Tu as un corps parfait, tu es vraiment l’une de mes plus belles créations, ma douce petite pute... »

Miranda lécha ensuite le lobe de l’oreille d’Hannah, puis ses mains retournèrent masser ses fesses. La PDG aimait parfois prendre son temps, car le corps d’Hannah était comme une œuvre d’art, une sculpture qu’il fallait explorer, afin de rendre hommage à sa beauté. Et elle était effectivement, du début à la fin, une création de Miranda. Une réussite absolue et merveilleuse, qui était profondément et totalement liée à sa mère. La femme caressait donc son corps, et gifla doucement ses fesses, les pinçant aussi, son membre frottant sa croupe, la femme se délectant des soupirs et des gémissements de la belle Hannah, qui en était réduite à attendre le divin moment où, enfin, sa Maîtresse irait se perdre en elle.

Le temps passait lentement, et Miranda en vint à lécher le cou de la femme, mordillant sa nuque, puis ses pouces écartèrent ses fesses, se glissant près de sa croupe, écartant l’une de l’autre, délivrant ainsi l’accès à son cul. Ce n’était pas la première fois, loin s’en faut, que Miranda allait visiter son fondement, et elle donna un léger coup de reins, sentant son sexe taper contre sa rondelle. Un soupir s’échappa de ses lèvres closes, suivi d’un grognement, et elle recula, puis repartit en avant, emmenant avec elle le corps de la femme, avant de l’envoyer s’écraser de nouveau contre la porte de la douche.

« Hmmm... Hannah-haaaa... »

Elle soupira longuement, retournant mordiller son oreille, et déplaça ses mains, les faisant se frotter contre la paroi vitrée, jusqu’à poser chacune de ses mains sur ses seins. Elle pinça alors les tétons, et s’en servit surtout comme appui, remuant sa verge en elle, filant de plus en plus profondément. Le cul d’Hannah ayant déjà été longuement visité aujourd’hui, il était très agréable, et ce ne fut donc guère difficile de s’y enfoncer.

Miranda soupirait contre elle, remuant dans son cul, encore et encore, couinant longuement, grognant de plaisir.

« Ah, qu’est-ce que je l’aime, ton cul, ma chérie... ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #121 le: Août 14, 2016, 11:22:08 »

Hannah appréciait particulièrement quand Miranda jouait avec elle, avant de la sodomiser de la sorte. En vérité, c’était presque comme un moment de pure complicité entre mère et fille. La manière dont Miranda échauffait Hannah, en l’embrassant dans le cou et en se lovant totalement contre elle avait quelque chose de taquin, mais de complice quelque part. Hannah adorait ça et ses couinements ne faisaient que le confirmer. Plaquée contre la vitre solide de la douche, elle subissait donc avec délice l’appétit sexuel insatiable de sa maîtresse, qui jouait avec son corps. Miranda s’amusait à faire glisser son membre joufflu entre ses fesses, à mordiller son oreille et bien encore, à lécher copieusement le fin cou de sa majordome. Majordome qui était totalement à la merci de cette femme ô combien extraordinaire, pour qui Hannah était prête à tout.

Finalement, c’était un effet de frustration tant désiré qu’Hannah ressenti, à force de sentir la trique de sa mère contre elle, mais jamais en elle. Elle se mordillait nerveusement la lèvre en crispant ses doigts contre la vitre qui s’embua très rapidement à cause de l’eau chaude qui perlait sur leurs deux corps. Miranda se laissa aller à un compliment à son égard, lui rappelant une nouvelle fois combien la trouvait-elle parfaite, physiquement. Et comme toujours quand Miranda le lui déclarait, Hannah ne pouvait s’empêcher de la remercier en lui rappelant quelque chose de fondamental. « M-Merci … Haaaaaaan maîtresse … Mais … Mais je tiens ça de vous. » Lui répondit-elle de sa douce voix entrecoupée par les terribles sensations qui la parcourait, surtout au niveau de son cul et de son cou. La façon dont Miranda le pinçait et le malaxait … C’était tout ce qu’il y avait de plus jouissif ! Hannah était sûre que si sa maîtresse continuait de la peloter ainsi, en y mettant toute sa force, elle jouirait bien rien qu’avec ça, tellement était-elle une fétichiste des fesses.

Puis, vint le moment tant attendu. Miranda, dans sa fougue finit enfin par pénétrer sa propriété. Son membre finit par s’enfoncer dans les chairs d’Hannah, qui avec tout ce qu’elle avait vécu cette journée, étaient déjà bien disposées. Donc, la patronne de GWC n’eut aucun mal à la fourrer de toutes ses forces. « Haaaaaaaan ouiii ! HAAAAAAAAN !!! » Gémit alors fortement Hannah, serrant des dents brusquement alors que sa maîtresse la sodomisa. Son corps partait en avant et en arrière, se faisant entraîner par les puissants coups de reins de Miranda. Les mains de cette merveilleuse et parfaite femme allèrent empoigner fermement sa poitrine, et ses doigts se mirent à pincer ses tétons, arrachant des râles et des gémissements à Hannah. Devenue aussi rouge qu’une tomate, elle subissait avec grand plaisir les assauts de sa maîtresse, qui la malmena comme elle savait si bien le faire. Sa queue s’enfonça avec hargne en elle, rentrant et sortant, agrandissant sa rondelle encore plus qu’elle ne l’était.

La majordome claqua donc contre la vitre qui vibrait bruyamment ; une preuve que la force de Miranda était conséquente. Du moins, la force qu’elle déployait dans ses coups de verge. « OUI ! OUIII !!! HAAAAAAAN MAÎTREEEEEEESSE !!! » Finit par gémir Hannah, perdant la tête comme à chaque fois que Miranda l’enculait. L’anus de la jeune femme avala avec appétit cette queue si avide, si juteuse et si puissante. Comme un assoiffé. Comme quelqu’un qui n’avait pas mangé depuis plus d’une semaine. Hannah se cambra un peu pour faciliter la pénétration à sa mère, qui la besogna aussi fort que vite. Elle ne relâcha pour rien au monde son emprise sur ses tétons, qui étaient durs, très durs. Ils faisaient grand mal à Hannah, mais plus Miranda les pinçait et les provoquait, plus cela procurait du plaisir à la majordome. À présent, tout son corps vibrait au rythme des assauts de Miranda. Corps qui se faisait lourdement plaquer contre la vitre tremblante de la douche.

« En-Encore ! OUI ! OUIIIIIIII !!! EN-ENCULEZ-MOI !!! » Cria-t-elle presque, devenant euphorique.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 271



Voir le profil
Fiche
« Répondre #122 le: Août 15, 2016, 08:08:21 »

Miranda était gourmande. Très gourmande. Elle avait longuement baisé ce soir, et en redemandait encore. Il y avait quelque chose de surnaturel dans ce qu’elle faisait, dans son incroyable et insatiable endurance sexuelle. Miranda s’enfonçait encore en elle, déformant son cul, filant en arrière, puis revenant en avant, soulevant un peu le corps d’Hannah à chaque passage. Il fallait bien admettre que les deux femmes étaient bien membrées, et qu’Hannah était de même corpulence qu’elle, ce qui ne faisait que rendre cette sodomie plus difficile, plus longue, et plus langoureuse. Fermant les yeux, Miranda mordilla encore son cou, et continua les coups de reins, remuant doucement en elle, enfonçant sa verge. Le cul d’Hannah étant déjà bien dilaté, il n’était pas très difficile de s’y enfoncer profondément.

« Hmmm... Tu... Tu es si bonne, ma chérie ! »

La PDG soupirait profondément, reprenant à chaque fois sa respiration, et continuant les bourrades. La sodomie était plus lente que quand Miranda avait pris la femme en levrette, mais les deux femmes, à ce stade, ne faisaient plus l’amour pour assouvir un quelconque désir physique ou charnel. Il s’agissait juste de se faire l’amour, de se caresser, et d’assouvir leur perversion. C’était donc un véritable plaisir mental, qui s’exprimait à travers l’interaction des corps. Miranda soupirait longuement, continuant à la prendre, aplatissant le corps de sa servante contre la vitre, faisant un peu rebondir cette dernière quand le corps d’Hannah claquait dessus.

La buée montait, tout comme la fumée, enveloppant progressivement leurs corps.

« Han... Hnnnn... »

Miranda serrait les dents, ses mains s’appuyant sur les côtes de la femme. Elle continuait encore à haleter, gémissant, et les minutes défilaient à toute allure.

« Haaaa, putain... Hmmmmm... !! »

C’était l’ultime séance dans le studio, avant de retourner chez elle, et Miranda s’écrasa contre le dos de la femme, relevant ses mains pour les serrer contre elles d’Hannah, filant en elle. Sa verge se perdait dans son corps, comme à son habitude, y trouvant là un endroit chaud et idéal. Le temps fila le long de son phallus, jusqu’à ce que le plaisir suprême arrive. Miranda soupira alors, et eut un nouvel orgasme, balançant des filaments de sperme dans son corps.

Ah, c’était vraiment magique !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #123 le: Août 18, 2016, 02:00:21 »

Parfois, Hannah dans ses petits moments où elle était seule, sans rien d’autre à faire que de penser, elle se posait des questions. Non pas dans le but de remettre quoique ce soit en doute, mais bien au contraire, pour renforcer ses convictions. Elle venait parfois à se demander ce qu’était réellement madame Forge pour elle, et inversement, ce qu’elle était pour cette même madame. Hannah se demandait si tout cela n’allait pas changer un jour ; peut-être que viendra un moment où Miranda n’aura plus besoin de ses services ? Ou que Miranda se retirera, ou … Pire encore ; qu’elle ne sera plus de ce monde. Le futur était toujours très mystérieux, même si dans la tête de la majordome, tout résonnait encore de manière quelque naïve. En fait, Hannah était quelque part aussi crédule qu’une enfant quand il s’agissait de Miranda Forge. Mais cette crédulité avait quelque chose de touchant parfois.

Comme une amie fidèle, elle était toujours à soutenir sa maîtresse quoiqu’il arrive, avec un sourire sincère. Elle était toujours là pour elle, pour la servir, parfois même pour lui tenir compagnie quand elle était seule. Dans sa tête, Miranda était éternelle, et quand elle venait à se poser des questions sur une hypothétique fin, elle en finissait pas conclure que sa maîtresse ne s’éteindrait jamais ! Elle se rassurait de cette façon, même si ce n’était pas très intelligent. Elle se voyait par conséquent la servir pour l’éternité. Quand elle se posait la question, encore une fois, elle en venait à se dire qu’elle serait toujours là, et que les choses entre elles ne changeront jamais, car c’était ainsi que les choses étaient faites. En d’autre termes ; Miranda et Hannah, c’était pour la vie. Mais, ces moments de questions étaient très souvent interrompus par l’arrivée de sa maîtresse, soit pour la mettre au travail de jour, soit pour la mettre au travail de nuit.

À ce moment, Hannah n’avait pas encore fini son travail de jour, et en vérité, elle en était encore loin. La majordome se faisait terriblement sodomisée dans la douche, perdant salive et esprit à mesure que la veineuse trique de sa maîtresse lui pulvérisait l’anus. Que c’était bon ! Il n’y avait rien de plus fantastique, de plus jouissif, de plus … Orgasmique que de recevoir la juteuse queue de Miranda entre les fesses. Son corps claquait fermement contre la vitre alors que la patonne de GWC mordilla encore et encore son cou. La buée montait, la chaleur aussi. Bientôt, Miranda serra des dents et grogna alors que Hannah sentit son sexe s’échauffer sérieusement, menaçant de la fourrer de sa délicieuse crème. Miranda finit par s’appuyer sur les côtes de sa majordome, puis la besogna de toute ses forces, entrant dans ses derniers coups de trique.

La délivrance finit par éclater, au moment où Miranda jouie et fut frappée d’un nouvel orgasme. Elle en arracha un grand râle de la part d’Hannah qui jouit au même moment, se faisant foudroyée d’un intense orgasme anal. Le sperme coula à flot dans ses entrailles, la fourrant encore et encore, finissant par lui redonner un peu de forme au niveau de son ventre. Si en venant jusqu’à la douche son corps avait fini par expulser tout, Miranda venait de la remplir à nouveau. Moins qu’avant, mais suffisamment pour qu’une petite forme se dessine. Les deux femmes venaient alors de jouir de concert, et une fois de plus, Miranda avait offert un merveilleux orgasme à Hannah. Comment ne pas s’estimer la femme la plus heureuse du monde, quand une personne comme Miranda Forge vous offrait autant de plaisir … C’était la vie parfaite ! En plus, qu’elle satisfaction était-ce que de servir une telle femme ! Rien que d’y penser, cela en donnait des frissons à Hannah.

Hannah qui couina et soupira, reprenant alors lentement son souffle. Un moment venait de se terminer, mais ce n’était pas la fin de la journée pour autant. Elle finit par se retourner, faisant sortir la belle verge de sa maîtresse de son cul, avant de lui faire face. Son regard se posa dans le sien, puis elle s’avança vivement, entourant Miranda ses bras, la prenant toute contre elle tout en venant l’embrasser. Hannah la remercia de cette soirée par un long et tendre baiser, où elle fourra généreusement sa langue entre ses lèvres. Elle dansa avec, pendant un certain temps, profitant de la saveur de sa salive et de ses lèvres, avant de lentement se retirer. Elle resta ainsi, visage collé au sien, tout en continuant de la garder dans ses bras. « Merci pour tout, Maîtresse. Merci … D’exister, et de m’avoir permis d’en faire de même. » Lui avoua Hannah de sa douce voix, donnant un deuxième baiser sur ses lèvres, avant de s’écarter doucement.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 271



Voir le profil
Fiche
« Répondre #124 le: Août 19, 2016, 08:28:28 »

Jouir en Hannah, c’était quelque chose de magnifique. Quand Miranda se déversa en elle, une vague de plaisir traversa son corps, pendant et après l’orgasme. Après, en effet, la vague de plaisir se transforma en une profonde relaxation. Le sexe épanouissait Miranda, la reposait, et, elle se retira du corps de son amante, après s’être blottie contre elle pendant plusieurs secondes. Sa queue avait convenablement juté dans son corps, se vidant en elle. Une fois ceci fait, Hannah se retourna, et les deux femmes s’observèrent pendant quelques secondes... Avant qu’Hannah ne vienne se caler contre elle, lui offrant un tendre et sensuel baiser. Un baiser auquel Miranda répondit volontiers, posant une main sur les cheveux de la femme, et l’autre dans le creux de son dos. Leurs lèvres se pressèrent l’une contre l’autre, tandis que leurs corps humides, trempés par la sueur et par l’eau qui ruisselait, se serraient ensemble. Un tendre baiser, comme un point de conclusion à cette superbe et jouissive soirée. Oui, il n’en fallait pas plus pour émoustiller Miranda, qui rompit le baiser au bout de quelques secondes.

Hannah semblait toute heureuse, et elle avait de quoi l’être. La jeune femme avait passé une fantastique journée, où son corps avait été longuement utilisé. Elle termina ainsi par une touchante déclaration d’amour envers sa Maîtresse, ce qui fit sourire cette dernière.

« Oh, Hannah... »

Miranda alla l’embrasser sur la joue, déposant un gros bécot sur son visage.

« Tu es vraiment l’une de mes créations les plus réussies, ma chérie... Te voir si belle, si rayonnante, si énergique, emplit constamment mon cœur de joie et de fierté. »

Hannah, un pur produit fabriqué par les technologies de GeoWeapon Corp... Pour la redoutable PDG, aussi perverse qu’intelligente, c’était un succès sur lequel elle ne cessait de revenir, comme pour mieux s’autoféliciter davantage. Et, sur ce point, il y avait largement de quoi être fière. Hannah était une réussite, au-delà de tout ce que Miranda avait espéré, il y a encore quelques années, quand elle avait mis ce programme au point. Elle était sûre qu’il y avait encore plein de choses à faire avec la jeune femme. Hannah représentait une aubaine formidable pour la recherche scientifique tekhane, et Miranda en avait pleinement conscience.

Maintenant, toutefois, il était temps de rentrer. Propre, Miranda sortit donc de la douche, et se nettoya, ayant rangé son phallus. Elle reprenait sa respiration, puis remit ses vêtements.

« Allez, Hannah, on retourne à la maison... »

Et la maison en question se situait dans un endroit difficilement accessible pour les voleurs. On pouvait y accéder en utilisant un vaisseau spatial, ou en empruntant un Portail situé dans les quartiers de Miranda au sein de GeoTower. Ce Portail menait en effet dans l’un des projets pharaoniques de la firme : GeoSky. Une puissante station spatiale qui tournait autour de Terra, alignée sur son orbite, et qui abritait les appartements de Miranda, ainsi qu’un prototype futuriste de satellite-laser, et de puissants télescopes astronomiques, permettant de photographier des parties extrêmement éloignées de l’Univers.

Depuis GeoSky, Miranda dominait littéralement au monde, et le Portail l’emmena, elle et Hannah, dans son vaste bureau, où une musique d’ambiance ne tarda pas à s’enclencher. Miranda alla lentement et lascivement s’asseoir sur un fauteuil, dans une pièce proche, abritant un agréable salon, et croisa élégamment les jambes, en regardant Hannah.

« Bon... Je crois qu’il est temps de faire notre rituel, non ? » demanda-t-elle, une lueur malicieuse dans les yeux.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #125 le: Août 19, 2016, 08:48:54 »

Une belle déclaration d’amour ce fut. Hannah n’hésitait pas à dire à Miranda quand elle était heureuse, ou quand elle sentait qu’elle devait lui montrer à quel point elle lui était redevable. La jeune fille ne comprenait pas comment certain gens venaient à détester Miranda, en toute honnêteté. Elle savait que ce n’était pas tout Tekhos qui l’appréciait, et que beaucoup de personne étaient contre elle. Comment une telle chose pouvait être possible ? Comment ne pouvait-on pas aimer cette femme … Intelligente, riche, redoutable, elle avait tout ! Cela dépassait la raison d’Hannah, qui ne voyait autre solution que d’adorer et chérir la patronne de GWC. Vous en connaissez beaucoup des patrons qui se souciait de son image ? Des patrons qui étaient proches de leur communauté ? Qui étaient aussi charismatiques et efficaces ? Pas dans la mémoire d’Hannah, en tout cas.

Après sa déclaration, Miranda sembla être touchée et embrassa tendrement sa majordome sur la joue, avant de lui renvoyer la pareille, lui déclarant qu’elle la remplissait de joie et de fierté. Les yeux d’Hannah se remplirent de joie en entendant cela ! Sa maitresse était fière d’elle … Et elle la rendait heureuse ! C’était la plus belle et la plus puissante des choses que Miranda le lui avait jamais dit. Cela ne fit que renforcer sa dévotion et sa fidélité, ainsi que son amour pour elle. Elle avait eu très envie de lui faire à nouveau un câlin, mais elle savait comment sa maîtresse fonctionnait, et décida de freiner ses émotions. Les deux femmes, propres, finirent donc par sortir de la douche s’habillèrent. La patronne de GWC dit alors qu’il était de temps de rentrer à la maison, ce qui plaisait forcément à Hannah. Celle-ci hocha de la tête avec son petit sourire courtois, et suivit donc sa maîtresse, comme toujours.

Partout où elle irait, Hannah serait toujours là, à côté d’elle. Du moins, tant que Miranda le lui permettait. Hannah était potentiellement la personne la plus fidèle à elle de tout Tekhos. Il y avait de fortes chances pour qu’elle soit … Sa plus fidèle et sa plus sincère proche. Car Hannah donnait et aimait sans attendre de retour, ce qui était très unique à Tekhos. Donc elle partit avec Miranda et les deux femmes firent leur route vers les quartiers de la patronne, situés dans la GeoTower. Une fois là-bas, elles prirent un portail qui les conduisirent aux vrais appartements de miss Forge ; situés dans GeoSky, la fameuse station spatiale. Une station aux buts multiples, où Miranda avait choisi d’installer son chez-soi … Peut-être car de cette manière elle aurait l’impression de dominer le monde ? Nul doute que si elle persévérait, elle le serait réellement un jour !

Miranda et Hannah finirent dans un bureau, un grand et spatiaux bureau où une sobre musique d’ambiance s’éleva leur arrivée. Toutefois, ce fut une pièce un peu plus loin qui intéressait la patronne ; une sorte de salon très bien agencé, qui lui servait à se détendre. La belle héritière des Forge alla prendre assise sur un fauteuil, et vu sa manière de s’être posée, elle devait définitivement être un peu fatiguée. Ou bien ne serait-ce que vouloir lâcher la pression accumulée toute la journée. Hannah se tint à coté, mains jointes devant, et attendit donc la suite. Miranda fut rapide et, croisant élégamment ses jambes, regarda sa majordome d’un air malicieux.  « Hmm … Effectivement, Maîtresse. » Répondit Hannah de sa douce voix, souriant avant de lentement se déplacer. Sur le court chemin, elle déchaussa bottes à talons, les laissant tomber au sol.

Si elle était habituée, force était de constater qu’après toute une journée à les porter, ça faisait grand bien de les enlever. Elle serait plus détendue et à l’aise ainsi. Restant pieds nus, elle finit donc par se placer devant le fauteuil, et s’assit ses genoux, s’abaissant aux pieds de sa maîtresse. Leur petit rituel pouvait ainsi commencer ! Hannah sourit puis alla doucement poser une première main sur le pied de Miranda, le caressant en un geste très délicat. Du bout de ses doigts, elle faisait lentement l’aller et le retour entre sa cheville et sa patte. Puis, elle finit par faire venir sa deuxième main, et souleva doucement ce pied, se mettant à le masser avec application.  « Quel est le bilan de votre journée, mère ? » Lui demanda alors Hannah, désirant connaitre les ressentis de sa patronne vis-à-vis de cette énième journée de travail acharnée. On pouvait dire qu’elles avaient fait beaucoup de choses, aujourd’hui ! Alors qu’elle lui répondrait, Hannah continuerait de masser son pied avec tendresse et soin, pressant sa plante, ses doigts, et ainsi de suite. Vint cependant un moment où elle l’approcha, doucement, avant de lentement venir poser ses lèvres sur ses petits doigts. Hannah donna un premier baiser sur ce délicat pied, puis un petit deuxième. Elle vint ensuite à sortir sa petite langue pour entreprendre de le nettoyer car, après tout, le rituel consistait en ça.

Ainsi donc, Hannah fit son travail avec le plus grand des plaisirs, léchouillant les doigts de Miranda, s’attardant ci et là. Elle se concentrait pour le moment sur ceux-ci, et décida notamment de venir prendre le gros doigt entre ses lèvres, le suçotant avec une grande sensualité.  « Hmm … » Couinait-elle ainsi en douceur, se délectant de son plaisir ultime de la journée. Hannah possédait beaucoup de fétiche, surtout concernant Miranda. Ses fesses, ses pieds, son cou … En fait, pas une seule partie de son corps ne méritait pas attention. Hannah le prouva en léchant avec passion son pied, tout en continuant de masser sa plante. Plante qu’elle finit par avoir en face de son visage, avant de doucement venir poser ses lèvres dessus, la léchant lentement, tout en la couvrant de délicieux baisers.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 271



Voir le profil
Fiche
« Répondre #126 le: Août 28, 2016, 12:02:36 »

Chaque soir, avant de se coucher, Miranda ordonnait à Hannah de lui lécher les pieds. Entre elles, c’était leur petit rituel, un moyen de rappeler à Hannah que, malgré tout ce qui avait pu se passer dans sa journée, la majordome restait sa petite chienne, et que Miranda tenait toujours à elle. Pour Hannah, c’était un moment privilégié, lui rappelant continuellement que l’amour qui unissait les deux femmes était vertical, celui qu’une Maîtresse ressentait envers son esclave, et ce peu importe comment Hannah voulait l’appeler. Hannah resterait toujours son esclave, celle qui lui lécherait les pieds sans jamais pouvoir exiger autre chose. Elle était sa chienne, tout simplement… Et c’était comme ça que Miranda l’aimait.

Pendant qu’Hannah la léchait, la PDG portait son attention sur le bureau, et consulta différentes notes, essentiellement celles concernant Kara. Il ne s’écoulait pas une journée sans que Miranda ne songe à sa fille, et elle désirait toujours savoir ce qu’elle avait fait. Elle apprit ainsi que Kara avait passé la journée à travailler dans son bureau, à la GeoTower. Un bureau situé dans les derniers étages, et où elle avait consulté différents rapports relatifs au rendement de plusieurs usines d’armement situés dans le nord de Tekhos, tout en recevant la responsable d’un laboratoire de recherches. Elle avait couché avec elle, s’était également tapée sa secrétaire, et couché avec une femme de ménage. Miranda souriait en voyant tout cela, et apprit aussi que Kara continuait à rechercher des informations sur Miranda Forge dans la base de données de GeoWeapon Corp. Elle s’était renseignée sur son lieu de naissance, à Lobraunt, et avait découvert que l’identité officielle de ses parents biologiques était fausse.

*C’est bien, ma chérie, tu te rapproches peu à peu…*

Miranda avait semé derrière elle différents indices et autres traces, dont le but ultime était d’amener Kara à réaliser qu’elle était sa fille, et l’héritière des Forge. C’était une tâche dans laquelle elle ne devait pas l’aider. Quand Kara serait arrivée au bout de la piste, elle trouverait un code informatique, un code à insérer dans la base de données de GeoWeapon Corp., et qui lui permettrait de découvrir l’accès à des documents confidentiels, ultra-sécurisés, encodés et cryptés par Miranda Forge en personne, et dont personne, à part elle et les EVA, ne connaissait l’existence. Et, dans ces documents, il y aurait tous les éléments permettant à Kara de voir qu’elle était la fille de Miranda. Chaque Forge organisait un rituel de ce type envers son héritière, et Miranda y avait eu droit, elle aussi. Elle devait néanmoins admettre que Kara se débrouillait beaucoup plus rapidement que ce qu’elle pensait.

*Et, une fois que tu auras découvert qui tu es, je t’enfanterai, ma chérie…*

Cette idée excitait à chaque fois Miranda, qui soupira alors en sentant Hannah s’attaquer à la plante de ses pieds, les embrassant fermement. Elle baissa alors la tête, s’arrachant de sa tablette graphique, et sourit joyeusement.

« Mes pieds te manquaient, dis-moi… »

Elle consulta ensuite ses mails, et vit qu’elle avait reçu un message du Docteur Rossa, l’informant qu’elle était ravie de voir comment Hannah évoluait, et que la petite était vraiment un prodige miraculeux. Miranda ne put qu’acquiescer, en hochant légèrement la tête, un fin sourire venant se dessiner sur ses lèvres.

*Oui, la preuve…*

Miranda finit ensuite par refermer son écran, coupant l’alimentation, puis retira finalement ses pieds.

« Merci pour le bain de pied, Hannah. Maintenant… Passons à la suite. »

Elle se déplaça ensuite.

« Retire mes vêtements. »

Miranda laissa Hannah poser ses mains sur son corps, la dénudant petit à petit, et, une fois nue, la PDG se retourna vers elle, en lui souriant malicieusement, et la déshabilla à son tour. Nue, Miranda se sentait souvent plus à l’aide, et, dans sa station, il était fréquent qu’elle soit nue… Et de même pour ses invitées, alors c’était encore plus vrai pour Hannah.

« Bon… Et si tu nous préparais à manger, ma chérie ? Je dois admettre que te baiser toute la soirée m’a un peu fatigué, tu es une telle gourmande… »

Elle balança cette ultime assertion avec un nouveau sourire pervers sur les lèvres.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #127 le: Septembre 19, 2016, 07:05:11 »

Evidemment, que son petit rituel lui manquait à Hannah. Ce qui était fascinant quelque part, c’était que celui-ci pouvait être vu de deux points de vus différents. Un point de vue plutôt Miranda, et un qui était plutôt Hannah. Miranda voyait le fait que son esclave favorite lui léchait les pieds avec dévotion, chaque soir, comme une marque pour justement prouver que Hannah était, malgré tout, son esclave et rien d’autre. Ce qui n’était pas faux ! Hannah était l’esclave de cette puissante femme, qui l’avait d’ailleurs créé de toutes pièces. Hannah ne serait jamais autre chose, et elle en était fière. Peu de personne avait le privilège d’être considérée comme son esclave et pas seulement l’une de ses esclaves. De ce fait, même en étant une simple esclave Hannah était une privilégiée ! Et ça rejoignait son point de vue.

Son point de vue qui disait que Miranda était parfaite, sur absolument tous les points, et qu’être sa chose était non pas humiliant mais, bien au contraire, la plus merveilleuse et la plus gratifiante des situations ! Servir une telle femme, lui lécher les pieds tous les soirs, ou lui servir de poupée gonflable quand ça la chantait, c’était tout ce qu’une personne, saine d’esprit et Tekhane dans l’âme pouvait espérer. En d’autres termes ; elle était littéralement en train de vivre un conte de fée, là, en léchant les pieds de sa maitresse tant adorée. Sa langue filait avec tant de passion et tant de dévouement sur sa plante. Elle l’embrassa et la lécha, copieusement, passant langoureusement et lentement sa langue sur sa peau délicate et douce. L’on pouvait là sentir, et voir, toute sa dévotion se déverser dans ce fétiche très présent en elle.

Ainsi donc, Hannah continuait de faire du bien aux pieds de sa maitresse, finissant par revenir sur ses petits doigts, les suçotant telles des petites sucreries en prenant son temps. Elle prenait réellement un grand plaisir dans cet acte, qui aussi délicieux et agréable était-il, finit par se terminer. En effet, la belle Miranda Forge finit par écarter lentement sa patte, affirmant qu’il en suffisait, et qu’il était temps de passer à la suite. Hannah hocha doucement de la tête et se releva, s’approchant de sa mère pour exécuter ce qu’elle venait de lui demander ; la déshabiller. Hannah posa ses petites mains sur son corps et entreprit ainsi de retirer le haut, puis la jupe de sa patronne, la rendant ainsi aussi nue qu’un ver. Il était vrai qu’à bord de sa station, Miranda portait fréquemment sa tenue d’Eve … En demandant aussi sa majordome d’en faire de même. Les deux femmes étaient donc toutes les deux nues, à l’aise, alors que la maîtresse des lieux demanda cette fois-ci, à manger. Hannah fit un petit sourire ravi, puis s’avança pour offrir un petit baiser courtois sur les douces lèvres de sa maîtresse.

« Hmm … Je sais ce qu’il vous faut Maîtresse ! » Répondit alors Hannah qui allait s’improviser chef cuisinière. Elle fila donc en cuisine, cherchant un peu ce qu’elle désirait ; un poulet et des patates. Hannah avait peut-être une formation d’esclave sexuelle, n’en demeurait pas moins qu’elle avait appris à être une majordome parfaite. La cuisine était donc un élément à part entière de son apprentissage car, comme on le voyait, faire la cuisine était dans ses responsabilités. Et elle ne le fit pas à moitié ; rien de mieux qu’une bonne viande pour redonner des forces à une personne comme Miranda. Hannah prépara donc le repas demandé, faisant cuir le poulet, et les patates qu’elle coupa en frite, afin d’accompagner le tout. Une pincée de ci, une pincée de ça, afin d’exhausser le gout, et voilà que quelques temps après le diner était servi ! Hannah revint avec plateau en main, servant Miranda depuis son fauteuil. « Poulet aux aromates Nexusiens, accompagné d’un lit de pomme de terre coupées … Sans oublier … » Dit-elle, en posant le plateau sur la petite table. Elle partit un moment puis revint vite fait, présentant une bouteille de vin à sa maîtresse. « Du vin Asharndien, des distilleries Carnelle. » Conclut-elle, servant soigneusement un verre à Miranda.

Hannah installa tout pour sa maîtresse, du couvert jusqu’à la distance de la table par rapport à son fauteuil. Miranda n’avait plus qu’à se servir et à reprendre des forces, en savourant au même moment un massage des pieds, encore une fois, bien mérité. Hannah s’assit au sol soigneusement et prit l’une de ses délicates pattes entre ses mains, se mettant à la masser avec attention, finissant immanquablement par l’embrasser et le lécher avec cette même dévotion mordante …
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 271



Voir le profil
Fiche
« Répondre #128 le: Septembre 25, 2016, 12:56:09 »

Dans sa station, Miranda avait l’habitude d’être nue, et, quand elle organisait des rendez-vous ou des entretiens avec des cadres ou des clients depuis cet endroit, il arrivait qu’elle leur parle nue, par l’intermédiaire d’une visioconférence. Hannah savait cela, et, naturellement, la jeune femme se déshabilla aussi, tout en faisant preuve de ses multiples talents. Hannah était comme un couteau-suisse, servant à Miranda pour d’innombrables choses. Faire l’amour, oui, mais aussi lui faire la cuisine, repasser ses affaires, faire le ménage... Hannah était pratique pour de nombreuses choses, et elle se rendit donc dans la cuisine, préparant rapidement un délicieux poulet. Pendant qu’elle s’exécutait, Miranda, elle, attrapa son téléphone portable, et se plongea dans quelques notes et mails.

D’ici quelques jours, elle reverrait une très vieille connaissance : Tanisha Malenga, la capitaine du Forge. C’était une histoire confidentielle, très classifiée, concernant la découverte, par son ancêtre, d’un centre de recherches profondément enfoui sous la terre, un Dogan. Miranda avait croisé Malenga quand elle était très petite, à une époque où Miranda venait juste d’apprendre, de la part de sa mère, qu’elle était une Forge. Tanisha avait été choisie pour diriger le Forge, et avait sollicité un rendez-vous. C’était une chose dont elle allait devoir s’occuper. Elle consulta ensuite un autre mail, concernant les recherches sur le Projet Manhunt. Elle avait envoyé de nombreuses agentes enquêter sur ce projet en fuite dans les Badlands. L’une était partie vers le Metal Meltdown, une région éloignée des Badlands, dirigée par une cinglée locale, répondant au nom de « La Hyène ». Son agente avait exploré les Abris désaffectés, désignant des bunkers souterrains construits peu après l’arrivée des Formiens, à une époque où de nombreuses Tekhanes, terrorisées par la menace des Formiens, avaient choisi de s’enterrer dans le désert, formant des bunkers hermétiquement clos au monde extérieur. Pendant des années, ces Abris avaient vécu, et, si certains existaient probablement toujours, beaucoup avaient sombré dans la folie, ou attaqué par des raiders. C’est dans l’un de ces Abris que son agente avait cherché la trace de Manhunt.

Hannah revint alors, et Miranda éteignit son téléphone portable. Elle avait fait quelque chose de simple, et de très bon, Miranda aimant bien les repas frugaux. Un poulet-frite, finement cuisiné, avec des frites coupées personnellement par Hannah, et quelques feuilles de salade. Elle déposa le plateau sur la table, devant Miranda, en lui offrant également un vin venant des distilleries Carnelle, ce qui ne manqua pas de faire sourire Miranda.

« Tu sais que ce vin a été accusé, par les vignerons nexusiens, d’être une contrefaçon ? Personne n’osait croire que les Ashnardiens puissent produire un vin de qualité... Je sais que tu l’aimes beaucoup. »

Le procès avait eu lieu devant les juridictions tekhanes, Tekhos était le principal client des viticulteurs nexusiens et ashnardiens. Un syndicat nexusien, représentant des agriculteurs, avait en effet saisi la justice en arguant que le vin Carnelle se rapprochait tellement du leur qu’il devait s’agir d’une contrefaçon, et que la personne en charge, Vanillia Carnelle, avait dû récupérer des graines ou des plants venant des fermes nexusiennes. Le procès qui avait eu lieu avait conclu au rejet des prétentions de ce syndicat, et, le vin Carnelle étant moins cher que le vin nexusien, car moins coté, il se vendait mieux. Miranda savait qu’Hannah l’aimait bien.

Ainsi, alors que la jeune femme commençait à se mettre à côté d’elle, elle remplit son verre de vin, et le lui tendit.

« Je t’en prie, tu peux en prendre aussi, tu mérites bien ça, après tous les efforts que tu as fait aujourd’hui. »

Miranda lui sourit tendrement, et commença donc à manger, récupérant par la suite son verre.

« Ce fut une bonne journée... Je te félicite encore, Hannah. »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #129 le: Octobre 10, 2016, 08:01:53 »

Hannah s’occupait paisiblement à apporter du bien à sa maitresse, en lui massant les pieds pendant son repas. Pourtant, Miranda était une femme d’une grande bonté – selon Hannah – et elle lui offrit alors l’occasion de prendre un peu de ce délicieux vin. Avant cela, la majordome s’était un peu attardée sur son massage, réellement désireuse de relaxer sa maitresse. Après une telle journée, une partie de la fatigue était souvent dans cette partie-là, puisqu’après tout, on marchait beaucoup. Ce n’était donc pas illogique de voir Hannah masser avec application les pieds de Miranda pour soulager celle-ci. D’ailleurs Hannah entra assez rapidement dans l’optique du massage et de la détente plus que des baisers et du fétichisme. Cela se prouva assez rapidement quand elle eut terminé avec les pattes, se redressant debout pour accepter le vin que lui avait proposé sa chère maitresse.

Miranda venait d’ailleurs de la féliciter. C’était effectivement une bonne journée qui venait de s’écouler, Hannah était plus que jamais fière du travail qu’elle faisait. « Merci infiniment mère … Je suis faite pour cela après tout, pour convenir à vos attentes. » Dit-elle de sa voix polie, avec sourire. Elle vint à côté de la maitresse des lieux et put ainsi porter à ses lèvres le verre, buvant ainsi de ce vin qu’elle aimait particulièrement. Les distilleries Carnelle produisaient un vin de qualité, et cela se sentait au gout, ni plus ni moins. Une boisson digne de la table d’une personne comme Miranda Forge … Dont Hannah avait le privilège d’y gouter. Elle reposa son verre quand elle finit, puis se déplaça derrière le fauteuil de Miranda, se penchant pour poser doucement ses mains sur épaules, avant de lentement se mettre à les masser.

« Si vous le désirez maitresse, je pourrai vous masser après votre repas. Je sens votre fatigue dans vos muscles, vous auriez grand besoin que je vous aide à les détendre. » Dit-elle alors, se mettant ainsi à pincer doucement ses épaules, les massant pour chasser les tensions dans ses muscles. Ses mains se baladèrent donc par ici, descendant de temps à autre jusqu’à ses bras, ou jusqu’à ses omoplates, appuyant bien sur les muscles pour la détendre. La majordome désirait sincèrement détendre sa maitresse et pour ça, rien de mieux que la masser.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 271



Voir le profil
Fiche
« Répondre #130 le: Octobre 12, 2016, 07:15:27 »

Jamais à cours d’idée ou d’envies pour motiver sa Maîtresse, Hannah lui proposa un massage. L’idée fit brièvement réfléchir Miranda, pendant quelques secondes, avant qu’elle ne lui sourit.

« Hum... Pourquoi pas ? Tu es très douée pour les massages, après tout... »

Après son repas, c’était en réalité une excellente idée, et, de la main, comme pour remercier sa petite chienne, elle alla caresser son visage. Ce serait probablement la dernière chose qu’on lui ferait avant de s’endormir, très certainement avec Hannah. Autant dire que cette perspective ne gênerait nullement sa majordome, qui adorait dormir avec elle. De cette manière, Miranda avait toujours l’assurance de pouvoir coucher avec quelqu’un, car, quand il ne s’agissait pas de sa propre fille, ou d’une invitée, elle pouvait toujours compter sur Hannah, qui était toujours plus que ravie de s’endormir avec elle. Et, ce soir, Miranda n’attendait personne.

La puissante femme blonde termina tranquillement son repas, puis laissa Hannah débarrasser et faire la vaisselle. Avoir une majordome, c’était bien pratique, et, tandis qu’elle s’y affairait, Miranda se replongea à nouveau dans ses affaires. Diriger GeoWeapon Corp. était une tâche de tous les instants. Miranda menait certes une vie de rêve, en étant richissime, et en forniquant très régulièrement, mais, pour autant, il ne fallait pas la croire laxiste.

Après plusieurs minutes d’examen de ses derniers mails, Miranda reposa son téléphone, puis étouffa un bâillement, avant de quitter le salon où elle était. Elle rejoignit ainsi Hannah dans la cuisine, où la jeune femme avait enfilé un tablier par-dessus son corps nu, dévoilant ses belles fesses. Les mains de Miranda se posèrent sur les fesses de sa majordome, les pinçant, tandis qu’elle se lova dans son dos, et la mordilla dans le cou.

« Je t’attends dans mon lit, tu me masseras là... »

Ce serait assurément le dernier acte de leur longue journée. Hannah avait été extrêmement bien gâtée aujourd’hui, et n’avait presque pas quitté Miranda. En réalité, la belle femme ne serait pas surprise si elle apprenait que cette journée avait été l’une des meilleures d’Hannah au cours de son existence.

Miranda se rendit donc dans sa chambre, et s’allongea sur le ventre, au milieu de son grand et moelleux lit, écartant les jambes, attendant la venue d’Hannah pour un massage... Un massage très particulier, comme seule Hannah savait les faire.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #131 le: Octobre 12, 2016, 05:04:24 »

C’était un grand plaisir qu’éprouva la majordome en entendant sa maitresse accepter sa proposition. Elle en avait grand besoin ! Hannah n’était pas seulement son esclave qui ne faisait qu’assouvir ses pulsions sexuelles … Elle était aussi une dame qui prenait soin de la grande patronne qu’elle était. Elle était en fait un véritable couteau-suisse vivant. Hannah sentait Miranda fatiguée et savait par conséquent qu’un bon massage ne lui ferait que du bien et l’aiderai à bien se reposer pour la nuit. D’autant plus que ça lui faisait toujours autant plaisir de pouvoir servir cette femme, donc elles étaient toutes les deux gagnantes. La maitresse des lieux termina son repas, puis ce fut à Hannah de faire ensuite la vaisselle et de ranger, en général.

Se dirigeant vers la cuisine, elle enfila une sorte de tablier pour ne pas s’éclabousser de l’eau puis nettoya, tranquillement. Hannah était contente de cette journée qui effectivement faisait partie des meilleures journées qu’elle avait passé jusqu’à présent. Ce n’était pas tous les jours qu’elle passait autant de temps aux cotés de Miranda, et ça faisait donc énormément de bien. Si chaque jour elle pouvait le passer, physiquement, aux côtés de sa maîtresse, Hannah ne dirait pas non. Car Miranda était sa vie, son oxygène. Quoi de plus normal que d’aimer être en sa présence. Ce jour avait été un merveilleux cadeau en quelque sorte. Elle était donc toute contente et heureuse, jusqu’à ce que Miranda ne vienne dans son dos et pelote son fessier, en se lovant contre elle. Elle mordilla son cou, faisant sourire la belle majordome qui en fut toute chose, avant de poliment acquiescer quand elle lui dit qu’elle l’attendra dans le lit. « Compris Maîtresse, je vous rejoins aussi vite que je peux. » Lui dit-elle avec son petit sourire.

Ainsi donc Hannah termina son travail mais avant de rejoindre sa mère, elle fit un rapide détour vers la salle d’eau pour se laver les mains. Seulement ensuite elle regagna la grande chambre de Miranda, et se faufila doucement dans son lit, admirant toute la beauté de cette femme allongée sur le ventre, les jambes un peu écartées. Hannah l’admira pendant un petit moment, avant de lentement se hisser dessus, se mettant à califourchon. « Vous êtes si belle, mère … Si parfaite ... Même après une rude journée, votre éclat n’a pas terni. » Lui dit-elle, avant de doucement se penche pour l’embrasser chaudement dans le cou, portant ses mains sur ses épaules ensuite. Hannah se redressa puis partit à coté afin d’accéder à l’ensemble du corps de sa maitresse. Elle commença ainsi son massage, appuyant doucement sur ses épaules, puis descendant graduellement le long de son échine.

Hannah se concentrait pour réellement soulager Miranda, et cela se voyait par son silence. Ses doigts pressèrent sa peau et ses muscles, s’attardant sur les points qui semblaient les plus tendus et crispés. Elle y allait lentement, faisant glisser ses mains sur sa peau avec tendresse. Après un certain moment, la majordome dériva plus en bas, se mettant à masser le fessier de Miranda en le pinçant. À plein paume, Hannah massa cette partie forte bien généreuse, malaxant et pelotant ce sublime monument non une certaine obsession. Hannah s’autorisa même d’écarter innocemment ses deux rives pour sensuellement glisser sa main. Elle effleura la petite rondelle de Miranda exprès, afin de juste attiser le plaisir sans le feu allant avec. On pouvait sentir rien qu’à ses gestes qu’elle prenait un plaisir particulier à apporter du bien-être à cette partie, avant qu’elle ne descende ensuite à cuisses. Hannah ne négligeait rien et prenait son temps pour détendre sa maitresse. Ses mains filèrent le long des doucereuses et longues jambes de Miranda, appuyant et massant chaque muscle pour les aider à se détendre, avant de finalement finir par masser ses pieds.

« Ça vous fait du bien mère ? » Demanda-t-elle doucement, afin de voir si ce qu’elle avait fait jusqu’à présent était satisfaisant. Quand elle jugea avoir suffisamment masser ses délicats pieds, Hannah revint auprès du dos de Miranda mais se plaça au-dessus, à califourchon. Elle désirait essayer quelque chose de nouveau, et qui ferait sans doute plaisir à madame Forge. En effet, la majordome se cambra et avec une grande tendresse, se mit à presser sa poitrine contre son dos, massant ainsi tout le long de son échine en glissant son corps. Hannah était donc en train de masser le dos de Miranda avec sa poitrine … Après tout, elle était suffisamment généreuse pour pouvoir faire du bien !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 271



Voir le profil
Fiche
« Répondre #132 le: Octobre 17, 2016, 02:32:40 »

Que serait une fin de soirée sans un massage pour l’accompagner dans son sommeil ? Quand Hannah la complimenta sur sa beauté, un fin sourire vint éclairer les lèvres de Miranda, qui hocha la tête, en la tournant légèrement. Ce soir, elle n’était guère avare de compliments envers sa protégée, et, tout en la sentant se mettre à califourchon sur elle, et commencer son massage, elle alla commenter ce qu’elle venait de dire :

« C’est un trait que tu partages avec moi, ma chérie. Être belle, c’est fondamental quand on est une femme. Nous ne sommes pas le beau sexe pour rien, après tout. »

Fermant les yeux, elle laissa ensuite Hannah la masser, sa tête posée sur ses bras croisés. Hannah était aussi douée pour le massage que pour le reste, la majordome d’une Forge se devant d’être parfaite. La jeune femme s’attaqua donc à son dos, à ses côtes, à ses épaules, avec ce talent exquis qu’elle avait. Ce n’était évidemment pas la première fois qu’Hannah offrait à sa mère et Maîtresse un massage complet. Elle l’avait aussi fait pour Kara, quand sa fille légitime venait dormir ici (ce qui excitait toujours Miranda), et lui donnait des ordres, Hannah se devant d’y obéir, avec le même sérieux et le même désir qu’avec Miranda. Les caresses de la majordome étaient donc agréables, car elle caressait comme il fallait, cherchant les points érogènes, déclenchant ainsi des vagues de plaisir dans le corps de Miranda. En réalité, Hannah aurait pu la faire jouir rien qu’en la massant, et ce d’autant plus qu’elle connaissait le corps de Miranda à la perfection, le moindre centimètre de peau étant connu d’elle.

Hannah s’attaquait donc à son corps, descendant de plus en plus. Avec elle, un massage était intégral, car elle ne comptait rien laisser au hasard. Elle s’attaqua donc tout naturellement au fessier de Miranda, et, quand elle s’amusa à écarter ses fesses, des vagues de plaisir amenèrent les muscles de Miranda à se crisper un peu, cette dernière se pinçant les lèvres en retenant des soupirs et des gémissements.

« Hnnnn... »

Elle était vraiment douée, cette petite ! Miranda l’aimait toujours autant, et était d’autant plus ravie de voir qu’Hannah était incapable de se lasser de son corps. Ses massages étaient magnifiques, et elle délaissa ensuite ses fesses pour s’attaquer à ses longues jambes fuselées, finissant jusqu’à ses pieds. Hannah ne laissait jamais rien seul très longtemps, et s’efforçait toujours à faire un travail impeccable. Le résultat était assurément au rendez-vous, et Hannah continuait ainsi à s’expérimenter sur son corps.

Finalement, elle se redressa, et opta pour un massage mammaire, posant ses mains en appui sur le corps de la PDG.

« Ha-Haaaannaaaahh... »

Ce mélange entre son nom et un soupir exprimait très bien tout ce que Miranda ressentait. Hannah s’appuya lourdement contre elle, remuant ses seins dans son dos, glissant sur son corps. Miranda suivait le rythme, en gémissant et en soupirant, commençant même à sentir une certaine chaleur remonter entre ses cuisses. Elle s’en mordilla les lèvres, multipliant les soupirs et les gémissements, le corps d’Hannah se frottant avidement contre le sien.

« Ohhhh, ma chérie, haaaaa... !! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #133 le: Octobre 26, 2016, 01:32:38 »

Hannah connaissait effectivement le corps de sa Maitresse sur le bout des doigts. Pas un centimètre de sa peau ne lui était inconnu, et c’était une bonne chose quand on voulait lui faire du bien. Elle ne connaissait pas seulement son enveloppe, elle savait aussi où il fallait appuyer et insister pour faire le plus de bien, qu’il soit purement musculaire … Ou érotique. On ne disait pas faux quand on avançait que Hannah était sans doute la femme qui connaissait Miranda Forge le mieux dans tout Tekhos. Elle vivait constamment avec elle – pas forcément physique à ses côtés cela dit – mais était suffisamment présente dans sa vie pour la connaitre en profondeur. Et avoir l’immense honneur de connaitre intimement une telle femme était sans doute le plus merveilleux des cadeaux qu’on ait pu faire à Hannah. Cette femme ne troquerait pour rien au monde sa condition d’esclave soumise rien que pour ce privilège d’être intime avec Miranda, parfois.

Cette intimité se caractérisait d’ailleurs par ce qui était en train de se passer. La majordome massait le dos de sa mère avec sa poitrine, la pressant lourdement dessus pour lui faire du bien. Elle allait et venait de haut en bas, lentement, prenant son temps pour éprouver chaque parcelle de chair. Les gémissements de Miranda lui confirmèrent qu’elle lui faisait beaucoup de bien, et cela l’encouragea à poursuivre. Elle était sûre que si elle continuait ainsi, Miranda allait jouir … Cela se sentait à la chaleur qui commençait à se déclarer entre ses cuisses. Mais, Hannah ne comptait pas poursuivre sur cette voie, du moins, pas de suite. Elle resta à la masser ainsi pendant un petit temps, avant de s’écarter doucement. La jeune femme se pencha une dernière fois pour embrasser son épaule, en un geste terriblement doux et affectueux, puis s’adressa à sa maitresse avec sa petite voix.

« Retournez-vous je vous prie. » Demanda-t-elle poliment, attendant sagement que sa mère le fasse. Hannah avait massé l’arrière, maintenant elle allait masser l’avant … Et c’était le plus intéressant. Quand Miranda se mit en place, la majordome resta quelques instants à contempler l’œuvre d’art si parfaite et si harmonieuse qu’était son corps. Pas une seule imperfection, pas une seule anicroche … Miranda était parfaitement parfaite. Le contredire ou le nier, c’était tout simplement être aveugle ou avoir une dent contre elle. Hannah sourit puis se mit à califourchon, à nouveau. Ses mains se posèrent devant ses épaules, puis elle reprit donc son massage. Ses petites pattes ne tardèrent pas à descendre à nouveau, se mettant à masser tendrement et sensuellement sa poitrine. Elle fit mine d’être innocente au fait que ses mains pelotaient généreusement ses mamelles, alors que ses doigts remuaient doucement ses petites pointes.

La majordome s’y attarda un moment, afin de faire monter le bien-être et le désir chez sa maitresse. Quand elle estima que c’était bon, elle descendit à nouveau. L’impétueuse majordome continua son massage avec ce professionnalisme si caractéristique, en venant alors aventurer ses mains vers sa féminité. Il s’agissait là plus d’un massage érotique que d’un massage pur et dur. En même temps, il était préférable qu’il en soit ainsi, quand on massait une femme telle que Miranda Forge. La majordome pressa donc à cet endroit, faisant des petits cercles avec ses pousses, avant de passer sensuellement ses doigts près de sa fente intime, pressant ses lèvres, les frottant ensemble lentement. On pouvait penser qu’elle allait se mettre à descendre encore, pour repasser à nouveau sur ses belles jambes puis sur ses pieds. Mais, Hannah savait que cela ferait redondant et décida donc d’épicer le tout.

En massant sa féminité, elle approcha lentement ses doigts, finissant alors par introduire son index à l’orée de sa fente. Elle ne pipa mot, restant dans un silence quasi religieux. Mais elle poursuivit sur cette voie, et tandis que son autre main continuait de masser, l’autre continua de doigter légèrement Miranda, enfonçant progressivement son index. Assez rapidement, un deuxième doigt vint s’y joindre, et Hannah se mit donc à la doigter plus sérieusement, toujours avec cette lenteur et cette délicatesse si caractéristique.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 271



Voir le profil
Fiche
« Répondre #134 le: Octobre 27, 2016, 12:26:27 »

Les massages d’Hannah avaient quelque chose de fabuleux. Sentir ses douces mains parcourir chaque centimètre carré de son corps, glisser sur sa peau, éprouvant ce dernier, appuyant sur les points solides pour détendre ses muscles, la faisant frissonner dans tous les sens. Finalement, Hannah lui demanda de se retourner, et, dans un soupir, Miranda obéit. Le lit glissa contre elle, et elle se retrouva couchée sur le dos, ses bras s’étalant sur le lit, formant un magnifique spectacle, avec son visage qui disparaissait au milieu de son épaisse chevelure. Hannah se remit à califourchon sur elle, dominant la jeune PDG, qui lui sourit tendrement.

« Continue, ma chérie... Oui, continue... »

Miranda ne pouvait que soupirer de plaisir, et, pendant de multiples minutes, elle sentit les mains de sa majordome parcourir son corps. Hannah caressait sa peau avec la passion et la révérence d’une zélote devant son idole. Encore et encore, ses mains glissaient sur sa peau, et Miranda pencha la tête sur le côté, se mordillant les lèvres tout en remuant ses jambes contre la couverture, frémissant au contact des mains de la femme. Hannah savait y faire, s’évertuant à le prouver à chaque fois, et ses mains continuaient à glisser sur son corps. Elle caressa ses seins, mais sans chercher à transformer totalement ce massage en massage érotique. Elle se contentait ainsi de caresser son corps, de la titiller, de la stimuler, de chauffer chacun de ses muscles, chacun de ses nerfs, en filant sur sa peau.

Les minutes défilaient à toute allure, délicieusement, avec une saveur magnifique. Hannah faisait du bon travail, vendant du rêve avec ses doigts fins et doux... Et, tout en la massant, elle descendait petit à petit, prenant son temps, appréciant ce corps, le savourant, jusqu’à se rapprocher de ses cuisses.

« Hmmm... »

Délicatement, Hannah prenait tout son temps, jusqu’à rejoindre la zone sensible, comme un point d’orgue à ce magnifique massage. Miranda, toute excitée, tremblante de désir, gémit encore en sentant les doigts d’Hannah tourbillonner autour de son vagin, avant de délicatement s’y immiscer.

« Hmmmm... !! Ha-Hannah, haaa... »

Aucun geste de reflux, Miranda se contentait de soupirer, de saliver, et d’apprécier ce merveilleux moment.

Haa, que c’était bon ! Et c’était bien tout ce que son corps réclamait, tandis qu’elle gémissait et qu’elle soupirait. Plus, plus !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags: gang_bang  yuri  geoweapon_corp.  sex_toy  bestmummyoftheworld  fini  
Pages: 1 ... 7 8 [9] 10
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox