banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 10
  Imprimer  
Auteur Sujet: [FINI] New Generation [Hannah LaBelle]  (Lu 9365 fois)
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 225



Voir le profil
FicheChalant
« le: Février 22, 2015, 03:26:37 »

La GeoTower portait bien mal son nom, car, sous ce terme, on désignait, non pas un seul bâtiment, mais un ensemble de bâtiments, l’ensemble formant une place massive se découpant au milieu des gratte-ciels des affaires de Tekhos Metropolis. La GeoTower était une immense structure, kafkaïenne, avec de multiples secteurs, de multiples accréditations de sécurité variant en fonction des personnes, du grade, et du secteur concerné. Se composant d’un immense parking souterrain de quinze niveaux, la GeoTower accueillait quotidiennement plusieurs milliers d’employés. C’était une immense structure, qui accueillait, en son sommet, plusieurs étages bien spécifiques : les appartements privés de Miranda Forge, et le conseil d’administration.

Ce conseil réunissait, outre quelques actionnaires majoritaires, une Sénatrice, et plusieurs militaires, confirmant ainsi le caractère semi-public de la mégacorporation GeoWeapon Corp. Aujourd’hui, une session ordinaire avait lieu, et chacun des membres du conseil avait reçu il y a plusieurs semaines l’ordre de la séance. Elle serait consacrée autour d’un programme qui avait besoin de refinancements, « GeoHuman ». GeoHuman était un programme qui était un échec flagrant, et qui avait coûté au Sénat et à GWC la bagatelle de plusieurs millions de crédits tekhans. Conçu dans les laboratoires du Dôme, « GeoHuman » avait pour but de créer artificiellement des êtres vivants, avec des finalités pratiques infinies : possibilité de se doter d’une armée de soldats, possibilité de repeupler Tekhos en luttant contre les problèmes de fertilité croissant entre des personnes de même sexe désirant enfanter, etc... GeoHuman avait été un programme important, mais aussi un fiasco retentissant, qui avait coûté beaucoup d’argent à la société, et qui avait été refroidi. Le seul élément qui était ressorti des entrailles de ces laboratoires d’apprenties-sorcières jouant à Dieu était la majordome de Miss Forge, LaBelle... Les financements avaient été drastiquement réduits après les échecs répétés... Dégénérescences cellulaires, monstres de foire, phénomènes horribles... Les conseillères étaient venues avec des attachés-cases et des tablettes graphiques, récapitulant tous leurs dossiers et toutes leurs remarques sur la réouverture de GeoHuman. Ce programme avait coûté cher, tant financièrement que matériellement. Pourtant, c’était le sujet principal de cet entretien.

Miranda savait ce dans quoi elle s’engageait. Elle allait marcher sur des œufs ce matin, mais, cette belle matinée, elle n’avait peur de rien. Se tenant dans son immense bureau, si grand qu’il aurait pu abriter un loft entier, elle voyait, devant elle, de gigantesques baies vitrées, menant à une terrasse magnifique, avec une piscine. Une vue impayable sur toute la ville, où elle se rendit rapidement, humant l’air frais, voyant, au loin, les tours se perdre à l’horizon. C’était Tekhos... Sa ville, selon elle... Et l’égo de Miranda était suffisamment surdimensionnée pour qu’elle le pense sincèrement.

*Bientôt, bientôt... Ce que je fais, je le fais pour l’humanité toute entière.*

Elle se retourna alors, revenant dans son bureau, et, automatiquement, les baies vitrées se refermèrent derrière elle. Devant son bureau, il y avait un colossal écran plat, faisant la taille d’un petit écran de cinéma, qui affichait en direct plusieurs chaînes d’informations. Miranda avait depuis longtemps compris que le contrôle de l’information était nécessaire, et, sur l’ensemble des centaines et des centaines de chaînes de Tekhos, environ 95% étaient détenues par des mégacorporations. Outre sa chaîne officielle, GeoWeapon Corp. avait le contrôle sur plusieurs autres chaînes, une bonne dizaine. Miranda portait avec elle sa chemise noire, sans manches, une tenue ample et légère, dévoilant volontiers ses seins. Pour elle, on n’était pas puissants si on ne pouvait pas coucher en public, et elle entendait bien le prouver.

Miranda s’avança le long de son bureau, et rejoignit ses appartements, jouxtant ce dernier, et alla voir Hannah. Elkle la salua avec un tendre baiser, enfonçant volontiers sa langue dans sa bouche, comme elle avait l’habitude de le faire. Un baiser tekhan, tout simplement.

« La réunion va bientôt commencer, Hannah... Comme je te l’ai dit, tu sortiras quand je te le dirais... Et, si tout marche bien, tu auras droit à un cadeau, Hannah, car tu auras rendu ta Maîtresse très heureuse. »
« Dernière édition: Novembre 22, 2016, 02:15:36 par Miranda Forge » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Février 22, 2015, 02:24:48 »

C'était encore une énième journée de travail qui s'annonçait à la GeoTower. Ou plus précisément, aux derniers étages de celle-ci. Ce jour-là, comme d'habitude, les tâches allaient être de l'ordre organisationnelles. C'est à dire qu'il allait falloir gérer beaucoup de choses à la fois, et parmi ces choses, on pouvait retrouver absolument de tout. Paperasses et documents divers, affaires, pour dire la journée s'annonçait loin d'être ennuyeuse. De toutes les manières, il suffisait de savoir pour quel nom elle faisait tout ceci pour se redonner de la motivation, même si celle-ci ne descendait jamais en dessous d'un certain seuil, qui était déjà très haut. Ce nom, c'était tout simplement Miranda Forge. Sa majordome était dans ses appartements de la GeoTower ce jour-là, à voguer à ses occupations quotidiennes. En ce doux matin, Hannah LaBelle, de son nom complet, s'affairait à trier des dossiers de sa maîtresse dans l'une des armoires disposée à cet effet. Une tâche paraissant ingrate compte-tenu du nombre de documents, mais pour la majordome, c'était le boulot le plus fantastique au monde.

Le plus étonnant, et fascinant, était que Hannah y mettait du sien. Elle n'agissait pas comme un automate le ferait, mais elle réfléchissait, pensait et faisait son travail avec soin. Si seulement sa tâche matinale se contentait de ranger des dossiers, elle s’ennuierait cependant assez vite. La jeune femme avait tant d'autres choses à faire. Cependant, parmi tout ceci, il était prévu que ce jour-là Hannah rende un service particulier à son employeur. Celle-ci l'avait briefé il y a quelques temps, et vu que la réunion du conseil d'administration se tenait au présent jour, elle allait devoir appliquer ce que Miranda lui avait dit. Il s'agissait en réalité du projet qui a donné naissance à Hannah, justement. Cette femme, malgré les apparences, était au demeurant la seule et unique esclave en bonne santé mentale et physique à être sorti des éprouvettes. Et en vu du peu qu'elle savait, elle était apparemment un cas unique. Elle se souvient encore de ses comparses, pour la plupart qui étaient mal-formées, bien encore déficientes mentalement.

Miranda souhaitait montrer au conseil que ce programme n'était pas un échec si total que cela dans la mesure où un spécimen parfait avait réussi à voir le jour. Cela constituait la preuve qu'il était toujours possible de créer un être artificiel, et que les efforts n'étaient donc pas à lâcher. Hannah avait pas saisi tout l’enjeu, mais elle avait compris que Miranda avait besoin de sa présence néanmoins, car elle était justement ce spécimen unique. Inutile de dire qu'elle était la femme la plus heureuse du monde au simple fait de savoir qu'elle est utile à la personne qu'elle idole le plus au monde. Ainsi, alors qu'elle finissait de trier et ranger certains dossiers par ordre alphabétique, sa maîtresse fit apparition. La majordome, ayant son délicieux petit sourire aux lèvres, fut des plus ravies de voir la directrice ainsi. Et qu'elle ne fut pas un pur instant de plaisir quand celle-ci la salua comme elle avait l'habitude de le faire ; un savoureux baiser accompagné d'une sulfureuse langue. Hannah ne se contenta pas de juste recevoir ce salut, elle y participa activement comme elle y était vouée.

Sa langue chercha furieusement celle de Miranda, s'acoquinant avec. Ses douces lèvres cajolèrent celle de la patronne, donnant un lieu à un baiser agréable et envoûtant. Lorsqu'il prit fin, Hannah sourit spontanément ; de toutes les façons il lui arrivait très rarement de ne pas sourire. Cela ne voulait pas dire qu'elle était niais pour autant. Son sourire était délicat et traduisait toute la douceur de sa personne. Miranda lui confirma ce qu'elle lui avait dit à la veille, à savoir qu'à son signal elle allait devoir faire son apparition au beau milieu de la réunion. Toutefois, ce qui lui plu le plus était bien la suite. Si elle se montrait satisfaisante pour sa maîtresse, elle aurait le droit à un cadeau. Hochant vivement de la tête, la majordome répliqua. "Je ferai selon vos désirs, maîtresse. J'attendrai votre signal avant de faire apparition, comme vous me l'aviez expliqué. Avez-vous d'autres consignes concernant le moment où je serai présente ?" Demanda-t-elle de sa belle voix, d'un ton des plus poli. Ses mains étaient jointes l'une à l'autre, sciemment posées contre elle-même au niveau de son bassin.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 225



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Février 24, 2015, 02:39:24 »

La soumission totale d’Hannah était toujours, pour Miranda, un plaisir constant, et une source de satisfaction personnelle forte. Hannah était la preuve que le smillions de crédits engloutis dans GeoHuman ne l’avaient pas été totalement en vains. Elle était une réussite, subissant régulièrement des examens médicaux, examens qui, tous, prouvaient à chaque fois qu’elle était pure, saine d’esprit et de corps. Les deux femmes s’embrassèrent goulûment, et Hannah lui sourit ensuite, exprimant tout son plaisir à l’idée d’obéir à sa Maîtresse, et de faire ce que bon lui semblerait. Miranda sourit lentement.

« J’en suis ravie... Tu te contenteras de m’attendre dans une salle jouxtant la salle de réunion... Et, pour que tu ne t’ennuies pas... »

Plus elle pensait à Hannah, et plus Miranda se disait que, en un sens, l’affection qu’elle lui portait tenait son origine du fait qu’elle n’avait jamais pu s’occuper personnellement de sa propre fille, Kara. Miranda avait toujours eu la fibre maternelle, et, à défaut de pouvoir serrer son bébé dans ses bras et l’allaiter, elle avait trouvé, progressivement, en Hannah un parfait substitut. Un simple substitut affectif, bien entendu. En aucun cas, cette esclave ne saurait remplacer Kara... Mais, pour l’heure, elle allait leur être très utile. Miranda s’avança donc, et lui apporta rapidement une mallette argentée, conservant le suspens.

« Tandis que je ferais mon discours, Hannah, tu te déshabilleras, et tu enfileras cette tenue, puis tu remettras tes vêtements par-dessus. »

Dans la mallette, il y avait une tenue en latex particulièrement vicieuse, avec des vibromasseurs disposant de batteries rattachées aux collants, de pinces à hauteur des tétons, et d’un ensemble de cordes et de sangles destinées à éprouver ses formes. Miranda, pour l’heure, laissa l’esprit d’Hannah en pleine réflexion, et elle lui fit signe d’y aller, en lui donnant la mallette, elle-même s’emparant de sa tablette graphique, comprenant quelques données techniques. Miranda était en retard d’une demi-heure, ce qui ne la dérangeait nullement. Par principe, elle n’arrivait jamais à l’heure à n’importe quel rendez-vous, et ce afin de bien rappeler aux autres que c’était elle qui avait le contrôle de l’horaire.

Miranda arriva donc dans la salle de réunion, et laissa Hannah dans une chambre d’attente privée, juste à côté de la salle de réunion. Elle lui offrit un dernier baiser, puis déverrouilla la serrure de la mallette.

« À tout à l’heure... »

Elle entra ensuite dans la salle de réunion. En la voyant, toutes se levèrent, et elle leur invita à se rasseoir, avant de rester debout, face à la longue table ovale en verre. Elle observa brièvement ses interlocutrices, et pouvait notamment voir :

  • Le Docteur Aeris Rossa, une Novaquienne extrêmement intelligente qui avait rejoint GeoWeapon Corp., afin de participer aux multiples et ambitieux projets menés par la société. Son rôle ici était d’apporter un éclairage scientifique sur le Programme GeoHuman ;

  • La Générale Tam Ramwï, élégante et magnifique dans son uniforme noir en latex. Une femme stricte et autoritaire qui, disait-on, avait perpétuellement un plug anal niché dans ses fesses ;

  • La Colonnelle Erin Angel, une autre militaire, plus jeune que Ramwï, et qui faisait également partie du conseil d’administration, grâce à de multiples promotions-canapés ;

  • La Cadre Elena Jun. Du même nom que la Reine de Nexus, Elena Jun travaillait au sein de GeoWeapon Corp., et était une experte-comptable. Elle était ici pour apporter un éclairage financier sur la reprise de GeoHuman ;

  • La Sénatrice Padmé Kaorin. Cette magnifique blonde au corps virginal était là afin de s’assurer que les fonds publics figurant dans le capital de GWC soient utilisés à bon escient. Son avis était très important, et elle était, fort heureusement, une amante régulière de Miranda Forge.



Des femmes fortes autoritaires. Miranda laissa planer quelques secondes, avant de leur parler :

« Mesdames... Je suis ravie de voir que vous êtes là. »

Elle parla ensuite de GeoHuman, en revenant sur les buts initiaux de ce projet.

« GeoHuman est un projet en gestation depuis plus de quarante ans, maintenant, et qui a connu une accélération subite après l’invasion des Formiens. Son but initial était de développer une armée de clones à partir d’une cellule-souche, et ainsi de minimiser les pertes de citoyennes en envoyant, à la place, des soldats se faire sacrifier. Un vaste programme dont le but était la constitution d’êtres humains parfaits, créées artificiellement, et qui avait également un volet civil, en ce qu’il visait à permettre aux couples tekhans inféconds de...
 -  Bien que passionnant, ce bref rappel historique me laisse de marbre, lâcha la Générale Ramwï. Tout ce que GeoHuman a su accomplir, outre des monstres de laboratoire et des abominations génétiques, ce sont des filles qui se sont suicidées dans les années ayant suivi, ou des cobayes avec des désordres cérébraux... »

La Sénatrice ne disait rien, et les débats commencèrent à fuser. La Sénatrice restait silencieuse, et, comme Miranda s’y attendait, Ramwï restait le principal élément d’opposition.

« Ce que vous devez bien comprendre, finit par dire Miranda, c’est que, depuis plusieurs années, nous avons un cobaye qui a parfaitement su s’adapter. Ce cobaye peut tout à fait être notre sujet-Alpha, et permettre, avec le temps, un développement à grande échelle de prototypes supplémentaires. »

Elle laissa passer une courte pause, puis appuya sur un bouton, afin d’appeler Hannah.

« Et je vais vous le prouver immédiatement, Générale Ramwï... »

Hannah entra au bout de quelques instants, et Miranda se tourna vers elle, et donna ses instructions.

« Hannah... Je veux que tu te mettes sous la table, et que tu suces le sexe du Général Ramwï », fit-elle en la désignant de la main.

Elle se retourna vers Ramwï, qui, bien évidemment, sous sa combinaison noire, dissimulait une verge.

« Vous pouvez même uriner dans sa bouche, Hannah ne protestera pas. Je pourrais lui dire de sauter par la fenêtre qu’elle le ferait. J’attire votre attention sur le fait qu’un tel degré de soumission, chez un soldat classique, est rare, et est d’autant plus impressionnant que, chez Hannah, il y a une véritable personnalité, soit une véritable capacité à pouvoir, en l’absence d’ordres, agir et réagir, contrairement à ce dont nos robots et nos cyborgs sont pour l’heure capables. »

Il fallait vendre son produit.

Miranda restait une commerciale, après tout.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Février 24, 2015, 05:14:09 »

Cela pouvait paraître comme un défaut mental chez certaine personne, mais dans le cas de Hannah, c'était tout sauf cela. C'était sa personne, au plus profond de son être qui était faite ainsi, et elle en était immensément fière. Si vous posiez des questions de satisfactions personnelles à Hannah, de type qu'elle est sa plus grande réussite, elle vous répondra systématiquement la même réponse ; Miranda Forge, avec le plus grand engouement que la planète ai connue. Cette réponse aurait de quoi sérieusement inquiéter sur son état de santé mental, mais comme dit, il n'en était rien. La jeune femme était saine d'esprit, à la différence que son esprit fut taillé à la racine même à penser de cette manière. Et elle ne s'en plaignait jamais, voir elle était heureuse ainsi. Pour rien au monde elle ne voudrait changer quoique ce soit en elle ; c'est valable autant pour sa personnalité que pour son physique. Le seul trait de caractère qui peut encore en étonner plus d'un, c'est sa façon de se décrire elle-même. Hannah sait qu'elle est parfaite et le dit spontanément, sans spécialement vouloir paraître prétentieuse. Toutefois, elle se dit aussi qu'elle ne sera jamais aussi parfaite que sa maîtresse, qui sera dans tout les cas de figures infiniment meilleure qu'elle …

Sa question posée, la majordome acquiesça à la réponse. Elle allait donc devoir attendre le moment où la directrice allait avoir besoin de sa personne, dans une petite salle privée à coté. Toutefois cela n'aurait pas été amusant s'il n'y avait pas la touche personnelle de Miranda … Cette dernière lui déclara qu'elle allait devoir enfiler une tenue en-dessous les habits qu'elle portait à ce moment. La dite tenue était, pour le moment, à l'abri dans une mallette, Hannah n'avait donc strictement aucune idée de ce à quoi elle pouvait bien ressembler. Accompagnant sa maîtresse, elle se sépara d'elle au moment où elle rejoignit la salle d'attente privée puis, alors qu'elle savourait un dernier baiser de la part de cette succulente femme, finit par acquiescer une nouvelle fois quand elle prit définitivement congé d'elle. Seule, Hannah n'en perdit guère le nord pour autant. Elle savait ce qu'elle avait à faire et s’exécuta dès le moment où Miranda s'était éclipsée.

Toujours avec son petit sourire candide, la jeune femme commença dès lors à déboutonner son chemisier. On avait beau la voir comme une simple esclave, une secrétaire au mieux, n'en demeurait pas moins que Hannah avait un excellent goût en matière d'habillement. Un chemisier blanc, aux manches courtes, et portant une grande partie en fin nylon au beau milieu, dévoilant son généreux décolleté et la commissure de son ventre. La majordome retira donc cette belle pièce, puis tout en se remettant en place les cheveux, poursuivit avec le reste. Bientôt la magnifique femme était aussi nue qu'un ver, et sa curiosité pour ce qui se logeait à l'intérieur de la malle était piquée à vif. Ses petites mains se posèrent dessus et, en l'ouvrant, ses yeux brillèrent presque. Là où une personne normale aurait soit rougie, soit aurait été choquée, il n'en fut ni l'un ni l'autre chez Hannah. Elle était passée par la case GeoSex, par conséquent, il n'y avait plus grand chose en la matière qui pouvait la faire rougir ou quoique ce soit. Toutefois, ses réactions étaient maintenant … Étrange. Elle aurait presque sauté de joie en voyant une telle tenue.

"Miranda sera fière de moi !" Se dit-elle. Cependant enfiler une telle chose était un peu complexe. Entre les pinces, les vibromasseurs et les sangles, l'exercice était un peu ardue. Mais c'était sans compter sur l'extrême habilité dont faisait preuve Hannah dans ce domaine. Elle se fissela d'abord le corps en passant toute les sangles et lanières de latex, puis fixa les batteries à la commissure de ses délicats collants. Le plus intéressant arriva enfin cela dit ; Hannah avait en main les vibros. En parfaite esclave docile, se fut avec un sourire transpirant une certaine extase qu'elle introduisit les sex toys dans ses ouvertures intimes. "Hmmpff …" Ne put-elle retenir au moment où les objets furent en place. La sensation était au rendez-vous. Hannah commençait déjà à chauffer, elle sentait ses jambes trembler sensiblement. Qu'est-ce que cela donnerait une fois que Miranda activerait le tout ? Hannah allait très probablement finir par jouir intensément ! Quand finalement tout fut en place, la majordome décida de se rhabiller.

N'importe quelle femme Tekhane, ou homme, la regardant à ce moment ne pourrait succomber à son charme. La belle esclave enfilait ses bas avec la plus grandes des sensualités, oscillant de ses petits pieds pour bien les mettre. De même que son soutient-gorge en dentelle, qui précéda son chemisier. Sa jupe crayon s'ajouta ensuite à son attirail. Et pour finir, elle enfila doucement sa pairs de talons qu'elle ne quittait d'ordinaire jamais, sauf au moment de dormir ou bien encore, quand elle n'est pas en service à la GWC. Elle rajusta son buste, puis ses cheveux. Hannah était prête, et d'ailleurs elle le fut juste au moment où elle entendit le fameux signal. Accourant un peu maladroitement vers la porte de la salle, on entendait le claquement de ses talons même de l'intérieur, sûrement. Soufflant un coup, elle finit par tourner la poignée et fit donc apparition, avant qu'elle ne se joigne aux cotés de Miranda.

"Bonjour !" Dit-elle de sa douce et vive voix. Sa maîtresse ne perdit guère de temps pour les présentations, et lui donna directement ses nouvelles directives. Et le moins que l'on pouvait dire, était qu'elles étaient assez franches ; Hannah devait faire une gâterie à la générale Ramwï en personne. N'attendant pas que Miranda poursuive, la majordome afficha un franc sourire et s’exécuta à nouveau. Bientôt, elle se faufila sous la table d'un mouvement à la fois agile et sexy, pour terminer juste devant les jambes de l'intéressée. Restant muette et appliquée, Hannah fit une légère pression pour inciter la femme à écarter ses jambes, puis dès lors, rapprocha drastiquement son corps et nicha sa tête à la limite même de sa combinaison en latex, au niveau de son bas ventre. Ses mains expertes vinrent délicatement dézipper l’ouverture se trouvant à cet endroit, puis toujours aussi sensuellement, vinrent finalement caresser la belle verge plaquée contre le bassin de la propriétaire.

La jeune femme se pourlécha les lèvres en voyant ce mat de chair s'exciter et gonfler devant ses yeux, s'extirpant alors de la combinaison, pointant vers elle. Elle passa sa main par-dessus, le caressant doucement, puis n'attendait guère plus longtemps avant de déposer ses lèvres sur le bout de son gland échaudé. Hannah donna un petit baiser, puis un deuxième, avant de gober petit à petit cette délicieuse verge entre ses lèvres. Commençant lascivement à effectuer quelques allers-retours, la jeune femme alla même jusqu'à user de sa langue pour presser fortement l'orifice de ce membre, s'amusant à titiller la générale ainsi. Une petite fellation édulcorée par cette langue impétueuse jouant avec l'entrée urétrale de celle-ci. Après quelques instants où elle commençait déjà à entendre des grommellements de Madame Ramwïr, celle-ci semblait apprécier ce qu'on lui faisait. Hannah sentit la main de la femme appuyer sur sa tête pour l'enfoncer d'avantage, mais elle ne se douta pas du pourquoi du comment de ce geste.

"Hmm … HRRRMMM" Gémit-elle de plaisir en sentant une soudaine pression au niveau de la verge qu'elle avait en bouche. Sans qu'elle puisse s'y attendre, la générale avait prit au pieds de la lettre les dires de madame Forge. La majordome sentit quelque chose se déverser violemment dans sa gorge, quelque chose de liquide, chaud et surtout, âpre. Ce n'était pas de la semence, pour sûr … C'était cette chose dont Miranda venait de dire le nom. La générale Ramwïr était en train de se soulager la vessie. Et, comme l'avait dit la PDG de GWC, Hannah n'émit même pas l'ombre d'une contestation. Au contraire, cette petite surprise lui plu et elle bu absolument tout le liquide ayant couler dans sa gorge. Pour démultiplier le plaisir, elle avait continué sa vigoureuse fellation pendant le soulagement de vessie , et avait fait exprès d'obstruer la voie d'écoulement avec sa langue, de manière ponctuelle, pour piquer à vif la générale. Mais la sensation perçue en couplant ce mélange de douleur et de plaisir, pour Ramwïr, devait normalement être très intense et particulièrement saisissante.

Lorsqu'elle eut finit de se vider, jusqu'à la dernière goutte, Hannah continua son labeur avec entrain et force, pompant ce membre avec désormais une grande hargne. "Hmmmm …" Continuait-elle de couiner alors que son propre plaisir était en train de monter en flèche. Nul besoin de dire que les vibromasseurs et les pinces y étaient pour quelque chose …
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 225



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Février 26, 2015, 02:45:32 »

GeoHuman faisait partie de tous ces vastes projets qui, pour la compagnie, avaient représenté un investissement massif. GeoHuman n’avait eu que pour but d’améliorer la fécondation. Initialement, c’était un simple programme thérapeutique et pharmaceutique visant à aider les couples à avoir des femmes, par le biais de techniques de procréation médicalement assistées, ou de conventions de mères porteuses, conventions qui, dans un État comme Tekhos, étaient naturellement acceptées. Peu à peu, à partir de ces techniques, le programme avait évolué en développant des méthodes génothérapie, visant, non seulement à aider les couples à procréer, mais aussi à s’assurer que leurs bébés naissent génétiquement parfaits. GWC avait été un pionnier de la thérapie génique, consistant à guérir les impuretés du code génétique. Par la suite, l’idée avait germé de réussir, à partir de ces techniques de génothérapie, et de cellules souches, de créer artificiellement des êtres humains, sans aucun rapport sexuel préalable. Un projet secret, qui avait reçu le financement et le soutien de l’armée. Du clonage à grande échelle, visant à se doter d’armées optionnelles et prêtes à se sacrifier.

Malheureusement, les premières générations avaient été des échecs criants. Les fœtus étaient morts en cours de développement, ou, alors, des monstres abominables étaient sortis. Des bébés difformes, avec un œil unique, pas de cheveux, pas de dents, quatre bras... GeoHuman avait affiné la formule, dans le plus grand secret, et l’armée avait dû dépenser des millions pour s’assurer qu’aucun journaliste n’apprenne cette histoire. Même dans un État aussi libéral que Tekhos, c’était une publicité dont GWC pouvait bien se passer. GeoHuman était un programme qui était devenu vaste, avec la construction de complexes scientifiques secrets dans le désert ou dans certaines zones dépeuplées de Tekhos... Un autre des dossiers scabreux de GWC, une autre preuve que les militaires voulaient remettre la main sur la mégacorporation. De tout ce désastre, Hannah était son joker, son atout, et Miranda comptait bien le montrer aux femmes ici présentes.

*Ne sous-estimez jamais une Forge, Mesdames, nous ne nous avouons jamais vaincues...*

Sous la table, Hannah avait rapidement abaissé la fermeture du pantalon du Générale Ramwï, et s’empressa de le sucer.

« Haaaa... »

Pendant quelques secondes, personne ne parla, et Ramwï, fidèle à ses fantasmes, ne tarda pas à uriner dans la bouche d’Hannah, posant une main sur sa tête, se crispant dessus. Miranda, qui savait toujours quelques informations confidentielles, était au courant des fantasmes secrets et inavoués du Générale, notamment en matière d’ondinisme. Ce fut donc avec un plaisir évident que la femme en combinaison noire s’abandonna dans la bouche de son esclave, sa tête basculant faiblement en arrière sous le plaisir intense et jouissif qui inventait son corps. Elle soupirait, et Miranda, elle, observait avec un léger sourire.

Une fois cette séance passée, Ramwï, guère habituée à jouir rapidement, laissa Hannah continua à sucer son imposante verge, caressant ses cheveux. On disait que Ramwï adorait les fellations, et, que, dans son bureau, il lui arrivait parfois de recueillir des collègues avec une esclave sous son bureau. Sur ce point, Miranda ignorait si c’était vrai ou pas. Ce qu’elle savait, c’est qu’elle avait pu, grâce à quelques drones, accéder à la vie privée du Générale, une vie très privée dans ses grands appartements des hauteurs de Tekhos Metropolis.

« Quel est le but de tout cela, Madame Forge ? demanda la Sénatrice Kaorin. Escomptez-vous transformer GeoHuman en une composante de GeoSex ? »

Padmé Kaorin avait une voix douce et mélodieuse, et Miranda hocha lentement la tête, avant de se mettre à marcher, se rapprochant lentement du Générale Ramwï.

« Pas uniquement, Sénatrice. Je suis amplement au courant des échecs du Programme, et des raisons pour lesquelles le présent conseil a décidé de coupes budgétaires fortes concernant ce programme. Cependant, je n’ai jamais oublié ce programme. Hannah est la réussite de ce projet, la preuve que, sur les centaines et les centaines de cobayes que nous avons utilisé, il y a possibilité de réussir.
 -  Vous souhaitez donc que le conseil réinvestisse dans ce projet, en utilisant Hannah comme prototype-Alpha ? » demanda Jun.

Tout ce qui intéressait l’experte-comptable, c’était le chiffre d’affaires de GWC, et la rentabilité de cette dernière.

« En partie, oui... »

Ses mains se posèrent sur les épaules du Générale, qui continuait à gémir, sa queue devenant de plus en plus grosse, empêchant la belle Hannah de se retirer, en appuyant sur sa tête.

« Je souhaite développer ce programme à travers plusieurs aspects, civil, comme militaire... En développant de futurs esclaves sexuels, et de futurs soldats. En conséquence de quoi, pour vous montrer toute la soumission d’Hannah, ainsi que toute sa force de caractère, elle sera à vous, et à moi... Voyez-là comme un cadeau que je partage volontiers avec vous, dans le but de vous aider dans votre indécision. »

On pouvait voir ça comme une forme de tentative de corruption... Mais c’était, de fait, une pratique très courante à Tekhos.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Février 28, 2015, 07:52:57 »

Autant dire que, d'ordinaire, Hannah ne répondait qu'à l'exclusif plaisir de madame Forge. Cela dépassait le simple fait d'être une esclave, cela tenait à présent du fait que Hannah, en soi, n'existait que parce que Miranda existait. En d'autres termes, la majordome n'effectuait d'ordinaire pas ce genre de service aux autres, du moins si on ne le lui demandait pas. Car il ne fallait pas oublier qu'elle était issue du programme GeoSex et que, par conséquent, c'est un esclave sexuelle aussi. N'importe qui à la GWC pouvait profiter d'elle, en quelques sortes. Mais on savait qu'elle était le jouet le personnel de la patronne, donc les propositions étaient plutôt rare. Hannah se voyait plus comme celle qui donne du plaisir à tous, que comme une prostituée, en vue de ses activités. C'était sa condition, son rôle, tout simplement. Et ce jour-là, elle ne faisait que faire son travail, avec la générale. Toutefois, elle y mettait toujours du cœur, car c'était une personne appliquée. Miranda lui avait ordonné d'aller faire une petite gâterie à la générale Ramwï, ce qu'elle fit avec plaisir. Elle avait prit en bouche ce sexe gonflant qui pulsait à chaque seconde, mais surtout, avait encaissait un fantasme de la femme à qui elle était en train de faire une fellation.

Ramwï avait uriné dans sa bouche, et pour preuve que Hannah était une esclave parfaite, tant physiquement que mentalement, elle avait gémit de plaisir au lieu d'être choquée ou se sentir humiliée. Pour enfoncer le clou, cela n'avait fait que l'encourager à continuer son dur labeur. Toujours sous la table, Hannah pompait toujours ce puissant membre, sentant les mains de la propriétaire caresser ses cheveux, enfonçant sa tête toujours plus profondément afin de se faire plaisir au maximum. Elle entendait ses soupirs, signe que le traitement lui plaisait. D'un autre coté, comment ne pas être satisfaite avec une esclave sexuelle ? Hannah avait été spécialement conçue pour cela. Ainsi, la générale ne voulait pas laisser partir la majordome de madame Forge, appuyant sur sa tête. La jeune femme sentait ce sexe prendre de l'ampleur entre ses lèvres, à mesure qu'elle l'astiquait de par sa langue. Celle-ci papillonnait partout ; sur toute sa longueur, cette verge était recouverte de la salive d'Hannah.

"Hmmm" Couinait l'esclave alors qu'elle prenait personnellement plaisir à sucer ce mat de chair. Son mouvement était à la fois souple et régulier. Il ne faisait aucun doute que Ramwï finirait par jouir, et la jeune femme comptait bien là-dessus. Toutefois, ne voulant pas ennuyer sa cliente, elle ponctua cette délicieuse fellation par de petits baisers qu'elle donna. Retirant temporairement son sexe de sa bouche, cette dernière se déplaça sur le coté, donnant un savourant et langoureux baiser sur la douce et tendue peau qui composait ce pieu, laissant de remarquables traces de rouge à lèvre dessus. Sa langue décida de titiller son gland, poussant fortement sur l'orifice s'y trouvant, comme si elle tentait d'y pénétrer. Elle savait que c'était pas possible, à moins de mutiler la générale, mais elle parvint tout de même à immiscer l'extrémité de sa langue. C'était une sensation très atypique, et qui, l'espérait-elle, plairait à Ramwï. Tandis qu'elle s'occupait de cet orifice, sa main finit par se glisser à son tour sur son sexe, et commença alors un labeur soutenu.

Elle masturba doucement la générale pendant qu'elle savourait le bout de sa verge, augmentait petit à petit le rythme et l'intensité. Bientôt, son mouvement serai frénétique. Tout ceci n'avait au final qu'un seul but ; la faire jouir. Après tout, qu'elle aurait été l’intérêt d'offrir une petite séance de plaisir à la générale si ce n'était pas pour qu'elle se soulage à la fin ? Hannah déplaça ainsi sa main libre sur le coté de son genoux, prenant appui sur la femme. Ce sexe était définitivement addictif, et la majordome ne souhaitait pour rien au monde le lâcher, du moins pas tant qu'elle n'aurait pas reçue son nectar. Si elle devait tirer toutefois un bénéfice de ce qu'elle était en train de faire, elle pourrait se dire qu'elle va pouvoir ajouter à sa longue liste, le fait d'avoir fait jouir la générale Ramwï, et d'avoir eut le privilège de boire sa semence … Pour une esclave sexuelle, ce genre de choses pouvaient parfois importer, surtout quand la dite esclave possédait une personnalité.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 225



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Mars 03, 2015, 02:27:39 »

La belle Hannah était une habituée du sexe oral. Tous les jours, elle devait sucer le sexe de Miranda, que ce soit son sexe féminin, ou masculin. C’était presque un rituel traditionnel entre les deux femmes. Pour se réveiller, en sortant du lit, dans sa station spatiale, elle ordonnait à Hannah de lui sucer la queue... Ou, parfois, Hannah le faisait pendant que sa Maîtresse dormait. La gaule matinale donnait souvent lieu à quelques caresses et baisers. À force, Hannah avait fini par devenir une réelle experte dans le sexe oral... Ce qui, pour autant, ne signifiait pas qu’elle était dénuée de talents dans les autres composantes et aspects du sexe. Oui, elle était sa petite fierté, et elle continuait à sucer et à astiquer la queue de la femme. Elle retirait parfois sa bouche pour la lécher et l’embrasser sur le côté, avant de retourner l’engouffrer, soupirant et couiner. Miranda avait perdu Ramwï, qui était en extase, ses mains gantées continuant à serrer les cheveux de la femme. Pendant ce temps, les autres membres du conseil d’administration continuaient à parler entre elles, Miranda caressant les épaules et le menton de Ramwï. De cette manière, elle pouvait surtout voir Hannah, en train de remuer, et les doigts de Miranda se déplacèrent pour caresser les lèvres du Générale, qui s’empressa de les suçoter.

« Haaaa... Hmmmm... !! »

Un sourire sur le coin des lèvres, Miranda observa les femmes.

« Je sais que vous n’avez pas confiance dans ce projet, et c’est pour ça que je veux le relancer en limitant les risques. Je veux que le projet GeoHuman soit une composante de GeoSex, afin qu’il fasse ses preuves. Après tout, c’est ce département qui est particulièrement en charge du dressage d’humains. »

GeoHuman avait été lancé comme un grand projet indépendant, autonome, au même titre que GeoSex, ou Cyb-Weapon. L’idée de Miranda, devant les échecs de GeoHuman, était d’en faire un sous-programme de GeoSex, au même titre que le sous-programme GeoToy. L’organigramme des projets de la mégacorporation était vaste et complexe, et la Sénatrice hocha lentement la tête, s’humectant les lèvres. Les esclaves constituaient une part non négligeable du PIB tekhan. Quantité de laboratoires et de firmes se reposaient là-dessus pour obtenir de l’argent. On trouvait toujours des clientes qui appréciaient les esclaves, et c’était aussi un moyen de lutter contre la criminalité. En effet, certaines dispositions légales permettaient, en cas de récidive, de transformer les délinquants en esclaves. C’était un moyen comme un autre de les réinsérer dans la société, suite à un dressage qui consistait à briser leur esprit, afin d’en faire de parfaits petits esclaves, dociles et obéissants. Autour de la table, toutes les femmes envisageaient l’idée de relancer ce programme.

« Autrement dit, vous comptez utiliser l’expérience d’Hannah pour créer d’autres esclaves ?
 -  Hannah est une pure réussite, acquiesça Miranda. Tout ce que je souhaite est de relancer ce programme.
 -  Haaaaa... »

Ramwï éjacula enfin, sa main venant appuyer sur les cheveux d’Hannah, contraignant cette dernière à une longue gorge profonde, tandis qu’elle jouissait en elle... Et, comme on pouvait s’y attendre, ce fut une formidable érection. Elle s’abandonna joyeusement dans la bouche de la femme, déversant tout son foutre, sans relâche, en donnant des coups de reins et en soupirant bruyamment.

« Comme vous le savez, notre département GeoSex perd de nombreux crédits chaque année, lors des procès en responsabilité intentés par des clientes mécontentes. »

Miranda appuya sur un bouton d’une télécommande, et, sur un écran plat, une image graphique apparut.

« Des esclaves récalcitrants, mal formés, à l’esprit brisé... Des produits qui ne correspondent pas à la demande, ni à l’offre, et donnent lieu à des poursuites judiciaires. Généralement, notre département judiciaire transige, en versant de grosses indemnités, car les juges ont tendance à nous condamner. Hannah est une esclave parfaite. Son esprit n’est pas brisé, et, pourtant, elle acceptera tous les fantasmes d’une cliente. Partant de là, nous pouvons établir des bilans prévisionnels qui, d’ici quelques années, amèneront une rentabilité exceptionnelle.
 -  Il faudra plus qu’une simple fellation pour me convaincre... »

Voilà la phrase que Miranda avait tant attendu, l’ouverture souhaitée ! Elle se retourna rapidement, et son regard se porta de nouveau vers Hannah, un sourire sur le coin des lèvres.

« Hannah ? Montre à ces femmes sceptiques tout ce dont tu es capable pour leur convaincre que tu es une esclave docile et obéissante... »
« Dernière édition: Mars 03, 2015, 06:51:39 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mars 12, 2015, 09:06:35 »

Il fallait dire que la générale n'était pas n'importe quelle femme. C'était, clairement, une experte en la matière, et avoir la possibilité d'obtenir ses faveurs était une grande opportunité. Hannah toutefois, de par sa condition, ne voyait pas la chose ainsi. Certes cela l'excitait d'avantage de savoir qu'elle était en train de faire une gâterie à une femme aussi importante, mais ce qui la rendait encore plus prompt était sans doute que cela provenait d'un ordre donné par son idole. Rien que pour ça, Hannah était extrêmement enthousiaste. C'était pour toutes ces raisons qu'elle était en train de donner le meilleur d'elle-même pour offrir une fellation des plus sensationnelle à la générale Ramwï. La tête nichée contre son bas-ventre, prise en un tendre étau entre les robustes jambes de la militaire, elle ne remarque cependant pas que sa maîtresse était en train de caresser les lèvres de la femme, l'incitant alors à suçoter son doigt. La seule chose que pu remarquer la majordome fut que l'emprise qu'elle avait sur sa tête se raffermit, et que la délicieuse verge qu'elle avait en bouche commençait à osciller.

Les soupirs augmentaient, la température en faisait de même. Ramwï était au bord de la jouissance et cela se voyait autant que cela s'entendait. Hannah adorait la façon dont elle plaquait sa tête contre son sexe, et pour mieux accentuer l'effet, elle s'était-elle même agrippée aux genoux de la générale pour encore plus s'enfoncer. Puis, il fallait le dire, c'était quelque part confortable. Sa petite tête toute blottie et cajolée de toute part par de si belles et vigoureuses jambes, c'était très agréable. Hannah couinait de plaisir, elle ne pouvait être plus comblée que maintenant. Enfin, c'était une façon de parler, puisqu'il suffisait d'énoncer le nom de Miranda pour réellement parler de bonheur selon la jeune femme. Ainsi, la fellation finit par arriver à son point d'orgue. Pompant toujours plus puisement sur ce sexe, elle finit par sentir une énième et puissante pression sur sa tête. Oh oui, qu'elle adorait ça … Et la cause n'en était que plus désirant. Alors que Ramwï poussa un énième gémissement, Hannah sentit à nouveau quelque chose couler dans sa gorge. Sauf que cette fois-ci, c'était ni plus ni moins que la semence de la générale.

"HMMMM !" Gémissait Hannah à son tour. Elle était littéralement en train de subir une gorge profonde. Le vit de Ramwï était parvenu à atteindre sa gorge, et déversait dans un violent torrent tout son foutre. Et, bien évidemment, en tant qu'esclave docile et dévouée, Hannah prit le plus grand plaisir au monde à tout avaler. Elle se rassasia de ce nectar avec appétit, pompant même pendant qu'il coulait pour encore mieux l'absorber. Les coups de reins furent la cerise sur la gâteau. Une fois la tempête passée, la majordome prit le soin de correctement nettoyer en pourléchant tout le gland brûlant de la générale, ne laissant aucune goutte de son précieux jus. Elle finit par apporter une petite touche personnelle ; un petit baiser sur le bout de celui-ci, afin de laisser une trace de son rouge dessus. C'était la particularité d'Hannah, elle était peut-être une esclave conditionnée, elle possédait ses propres spécificités et particularités. Ce fut avec sourire aux lèvres qu'elle prit même le soin de tout ranger, et de refermer la fermeture éclair de la générale.

"Vous étiez délicieuse, ma générale !" Dit-elle de sa jolie voix, une fois qu'elle sortit de dessous la table. Toutefois, les discussions continuèrent. Hannah, non pas qu'elle ne comprenait pas, mais qu'elle reprenait un peu ses esprits, ne comprit pas de suite ce qui se tramait. Pourtant, quand Miranda lui intima un nouvel ordre, ses esprits lui revinrent soudainement de suite. Hochant vivement de la tête, elle resta pourtant un moment immobile. Son regard scrutait celui des femmes présentes, avant de se bloquer sur celui de la Sénatrice. Oui, c'était cette femme qu'il fallait convaincre. Hannah, en plus, avait un certain désir grandissant envers cette personne. Elle lui plaisait, physiquement … Et par une simplicité déconcertante, elle avait tout bonnement envie de faire l'amour avec, maintenant. Ou plutôt, elle avait envie que cette femme le lui fasse, la différence était notable. Prenant les ordres de Miranda à cœur, la majordome prit alors l'initiative de se hisser sur la table, prenant peu en considération si cela allait éparpiller les divers papiers et fournitures dessus. Tel un félin, elle se rapprocha de la Sénatrice, puis prit assise au bord de la table, juste devant elle, passant ses jambes de part et d'autres de la jeune femme.

"La générale a eut son lot, c'est donc à votre tour de vous servir de moi comme bon vous semble. Faite-moi l'amour, Sénatrice, je vous en prie. Prenez-moi ici maintenant, laissez libre court à toute vos pulsions, même les plus inavouées … Et je me dévouerai à chacune d'entre elles." Murmura-t-elle à la jeune femme, prenant son doux visage entre ses mains, et venant chercher ses lèvres sans lui demander autorisation. Hannah prit alors tout le soin de lui donner le plus langoureux, le plus savoureux et le plus passionné des baisers qu'elle n'ai jamais donné, sans compter ceux à Miranda, bien sûr. Ses douces lèvres se mêlèrent aux siennes, et fait intriguant, elles étaient irrationnellement douce et sucrée. Hannah avait fait un très bon choix de cosmétique ce jour-ci, et elle espérait que cela plaise à la Sénatrice. En même temps qu'elle s'acoquinait avec les lèvres de la dignitaire, elle déchaussa un de ses talons, puis vint malicieusement glisser son petit pieds tout enveloppé dans un collant au niveau du bas-ventre de sa partenaire, la titillant de ses doigts à cet endroit.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 225



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Mars 15, 2015, 02:55:59 »

Padmé Kaorin était probablement la femme la plus importante autour de la tablée. Définir précisément ce qu’était le régime politique tekhan était très difficile, car il oscillait entre la junte militaire et l’oligarchie. La grande difficulté, notamment, était de bien distribuer les pouvoirs entre l’autorité civile, représentée par le Sénat, et l’autorité militaire, l’armée. Avec la guerre qui durait depuis des années contre les Formiens, l’armée n’avait eu de cesse d’agrandir ses pouvoirs et son influence, bénéficiant d’un budget toujours plus généreux, et de prérogatives plus larges. Néanmoins, pour Miranda, c’était toujours le Sénat qui avait le dernier mot. Que le Sénat ait une sénatrice au sein du conseil d’administration de GeoWeapon Corp. exprimait tout à fait ‘importance que la mégacorporation avait, aux yeux du pouvoir. Miranda laissa donc Hannah se rapprocher de Padmé, qui était bien différente de Rämwi. Si la Générale adorait le sexe oral, Padmé, elle, avait des goûts sexuels différents... Et, en voyant Hannah s’approcher d’elle, Miranda eut un sourire. Le regard de Padmé oscilla entre le décolleté d’Hannah et son visage, puis la majordome se pencha sur le rebord de la table, et rapprocha Padmé de son corps, décollant un peu les fesses de cette dernière de son siège.

Hannah lui murmura des mots doux, et ses mains se posèrent sur chacune de ses joues. Elles s’embrassèrent longuement, langoureusement, et un soupir s’échappa des lèvres de Padmé, qui avait posé ses mains sur les hanches généreuses d’Hannah. La majordome était vraiment magnifique, sur tous les aspects. Miranda éprouvait pour elle une profonde fierté. Son rapport avec Hannah était très ambivalent. Elle avait été dans un programme où toutes les filles éduquées avaient grandi sur un amour profond pour Miranda. C’était elle qui avait décidé de cette orientation finale, là où le conseil d’administration, lui, voulait juste mettre définitivement fin à l’expérience. C’était Miranda qui avait sauvé Hannah, et, quand Hannah avait prouvé tout son amour pour elle en tuant ses amies d’enfance, elle était devenue, à ses yeux, une véritable fille de substitution. Indéniablement, Miranda l’aimait, mais cet amour n’était pas pur et honnête comme celui d’une mère envers sa fille. C’était un amour pervers et égocentrique, cruel et vicieux... Mais qui s’en plaindrait ? Sans elle, Hannah serait morte... Grâce à elle, la belle majordome goûtait à une vie pleine de saveurs et de passions, et elle embrassait goulûment la belle Sénatrice, pendant de longues secondes. Leurs langues se mélangeaient ensemble, puis finit par se rompre. Hannah retira ensuite l’un de ses talons, et l’un de ses pieds vint caresser Padmé, à hauteur de son intimité, frottant sa robe.

« Hum... Tu es vraiment une fille très douée, Hannah... »

Padmé attrapa alors la jambe d’Hannah, caressant ce collant, puis elle se pencha vers elle... Et lécha alors ce collant, remontant vers le haut. Elle avait appuyé avec sa main pour qu’Hannah soulève et plie sa jambe, ce qui amena la majordome à devoir un peu se reculer, ce morceau de son corps se relevant. La Sénatrice lécha sa jambe pendant quelques temps, puis son regard se porta alors vers celui d’Hannah. Un regard pervers et soutenu, qui n’échappa à personne. Tout le monde savait que Padmé était belle, une beauté magnifique, et toutes les femmes, ici, avaient envie de lui faire l’amour. Miranda savait que Padmé adorait les orgies. Son appartement, au cœur de Tekhos Metropolis, était un énorme duplex avec de nombreux esclaves, mais il y avait une chose dont Padmé raffolait... Et elle le montra en poussant Hannah, et en amenant la jeune majordome à se coucher sur la table, Padmé se penchant sur elle. Son visage s’approcha du sien, ses lèvres frôlèrent celles d’Hannah... Mais, au lieu de l’embrasser, elle les lécha.

« Humm... »

Lécher les gens et les embrasser... De manière plus générale, tout ce qui tournait autour de la bouche fascinait Padmé. Miranda savait que, quand elle se lançait dans des orgies avec des esclaves, il lui arrivait fréquemment de s’allonger au milieu de son grand lit, et d’ordonner à tous ses esclaves de la lécher, que ce soit ses doigts, ses pieds, ses jambes, ses hanches, ses mollets, ses seins, ou son sexe. C’était sa grande passion, et, en ce sens, Padmé apparaissait comme une femme émotionnellement plus stable que bien des consœurs tekhanes. La preuve en était qu’elle n’était pas hermaphrodite, et accordait un grand soin à sa beauté. Elle avait en horreur les poils et les rides, et sa peau se devait d’être aussi douce et fine à caresser que celle d’un bébé.

Padmé était donc penchée sur Hannah, léchant ses lèvres, puis lui sourit, et l’embrassa ensuite sur le cou.

« Use de ta bouche, Hannah... Lèche et embrasse-moi... »

Miranda était rassurée. Entre les deux femmes, le courant passait très bien.

*Apprécie-là, Padmé... Apprécie ma petite Hannah, c’est tout ce que je te demande...*
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Mars 28, 2015, 02:58:19 »

Hannah n'était peut-être qu'une simple esclave bonne à se faire bourrer par la plus somptueuse des femmes, n'en demeurait pas moins que, en fin de compte, sa vie était très tout de même très riche. La majordome vivait presque dans le luxe, elle travaillait pour un grand compte, ne manquait d'absolument rien, y comprit d'amour. Car même si on pouvait la taxer de naïve, Hannah sentait que sa maîtresse l'aimait, éprouvait un certain amour envers elle. Mais dans le cas où cela n'était pas vrai, elle n'aurait en final que faire. Tant que la jeune femme pouvait voir la raison de son existence, cela lui suffisait amplement. En somme, malgré les apparences, Hannah était une femme heureuse, au plus sincère et propre des sens. Et ce jour-là, son bonheur était grand. Elle allait faire l'amour à l'une des personnes les plus importantes de tout Tekhos ; une sénatrice en personne. Elle était si belle, si pure physiquement … La majordome avait hâte. Ainsi, pendant leur long baiser, elle avait malicieusement déchaussé un de ses talons pour venir caresser l'intimité de l’intéressée avec son petit pieds, au travers de sa robe.

Et visiblement, cela plu. La douce voix de la sénatrice retenti, et celle-ci semblait alors satisfaite du petit jeu la majordome. Elle attrapa sa douce jambe toute enveloppé dans du nylon, la caressant, la forçant à se pencher légèrement, afin de lui faciliter l'accès. Hannah observa avec délice la langue de la sénatrice qui lécha sa jambe au travers de son sensuel collant. Un petit soupir s'échappa de ses lèvres, alors qu'elle fut tentée à ce moment de caresser la belle et soyeuse chevelure de la jeune femme. Toutefois, elle finit par repousser Hannah, la forçant à s'allonger sur la table. Tel un félin, elle vint alors se glisser par-dessus elle, et commença alors à approcher son visage du sien. S'apprêtant à échanger un autre baiser, la majordome fut toutefois surprise par ce qui arriva. En lieu et place d'un baiser, elle sentit qu'on lui léchait ses lèvres. Ses doux yeux s'arrondirent sous la surprise, mais la sensation était formidable. Hannah ferma doucement les yeux au moment où Padmée l'embrassa dans le cou, entendant alors ses ordre.

"Avec plaisir, Sénatrice …" Susurra Hannah. Ses jambes se plièrent et vinrent enserrer la taille de son amante. Hannah porta un regard désireux envers la femme qui était en train d'embrasser son cou, puis posa ses mains sur chacune de ses joues afin de faire relever son visage dans la plus grande des délicatesses. À présent que leur visage étaient face à face, Hannah prit tout le plaisir au monde à approcher ses lèvres des siennes, puis à les lécher avec soin et application. "Hmmm …". La majordome finit par se décaler, et passa tendrement sa langue sur ses joues, la pointe de son nez, son menton … Elle finit par lécher tout le visage de la sénatrice, à force. Bien sur, tout ceci était ponctué par quelques chaud baisers, comme demandé. Puis, alors qu'elle écarta légèrement sa tête, Hannah eut l'idée de saisir l'une des mains de Padmée, puis d'y apposer ses lèvres sur son dos. Bientot, la langue passa langoureusement sur ses doigts, les léchant comme s'il s'agissait de délicieuses sucreries, les prenant parfois en bouche pour encore mieux les savourer.

Son bas-ventre était en feu, et en vu de la position qu'elle avait, elle ne pouvait s'empêcher de vouloir frotter celui-ci contre celui de sa présente amante. Elle était après tout toute blottie contre elle, et les jambes de Hannah étaient enroulées tout autour de la taille de la Sénatrice, comme un étau. "Délicieux …" Murmura Hannah au bout d'un moment. Elle finit par délaisser sa main pour s'intéresser à son cou. Tel un félin avec son bol de lait, Hannah lécha le délicat cou de la délicieuse femme. Elle donna quelques petits baisers, mais s'affaira essentiellement à goûter de par sa langue cet endroit si doux et si parfumé. Toutefois, tout ceci manquait cruellement d'un quelque chose qui tenaillait de plus en plus Hannah. Ainsi, passant quelques temps sur le dit cou, elle finit par arrêter. Son regard se planta dans celui-ci de la Sénatrice, avant qu'elle ne décide finalement d'inverser les places, tout en douceur. La voilà maintenant qu'elle était au-dessus de la plantureuse femme, et avait à présent un accès à sa poitrine.

Ses douces mains vinrent cajoler cette dernière, avant de commencer à lentement retirer la robe à cet endroit. Elle approcha à nouveau ses lèvres, donnant un premier baiser sur l'un de ses seins, puis poursuivant en la léchant. Hannah n'avait découvert que le dessus, pour le moment. Sa langue lécha ses seins, profitant parfois pour en faire de même vis-à-vis du petit espace se situant entre ses deux mamelles. Un espace extrêmement doux, qui excitait Hannah particulièrement. Elle espérait que le traitement qu'elle était en train de faire plaisait à Padmée. Elle voulait attendre un moindre signe de sa part pour savoir si elle pouvait continuer à descendre, ou si elle devait s'abstenir …
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 225



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Mars 31, 2015, 02:23:32 »

Le fantasme très particulier de Padmé surprit bien évidemment Hannah, mais elle sut rapidement s’y adapter, et y répondre. Miranda, elle, venait à son tour de s’asseoir, et, comme toutes les autres personnes assises autour de la table, elle observa le spectacle… Le spectacle fascinant d’une femme léchant sensuellement une autre femme. Kaorin avait toujours aimé qu’on la lèche, sans que Miranda n’y trouve d’explications particulières… Mais un fantasme avait-il besoin d’une explication pour exister ? Il est, tout simplement, et celui de Padmé était loin d’être choquant. Miranda connaissait LaBelle, et elle savait qu’Hannah, malgré tout le conditionnement qu’elle avait reçu, et l’obligation formelle qu’elle avait de satisfaire les désirs de sa Maîtresse, avait aussi ses propres pulsions. C’était quelque chose d’humain, et Miranda n’avait aucune envie de le lui enlever, car c’était là tout ce qu’elle avait jamais voulu créer : un être humain. Un être humain parfait, car c’est ce que Hannah était. La perfection, selon les critères exigeants des Forge. Comment ne pas l’aimer ? Elle était sa domestique, et elle avait pleinement conscience de sa chance. Hannah couchait avec une Sénatrice, elle offrait son corps aux puissantes de ce monde. Comment s’en lasser ? Comment ne pas éprouver la plus sincère et la plus profonde des attirances pour Padmé ? La Sénatrice avait un corps magnifique, une silhouette de rêve, et Hannah prenait plaisir à la lécher.

Padmé, elle, soupirait et gémissait, se frottant contre Hannah. Elle sentait les talents buccaux d’Hannah, et sa main empoignait et caressait ses cheveux. Hannah alternait entre baisers et léchouilles, sur le corps de Padmé, et sentir sa langue frotter ses joues, mais surtout ses lèvres, excitait follement Padmé. Sa langue filait sur tout son visage, Hannah alternant les coups de langue avec de tendres et sensuels baisers, déposant ses lèvres sur son visage, sur sa parfaite peau de bébé. Ses joues, son nez, ses yeux, son menton, son front… Tout y passait, et, plus Hannah agissait, plus ses lourds seins frottaient ceux de Padmé. Allongée sur la table, la Sénatrice gémissait et haletait, ses mains se serrant et se crispant sur les hanches de l’esclave. Hannah se faisait plaisir, et Miranda était loin d’être insensible à ce spectacle, ce qui amenait ses doigts à effleurer les boutons de la télécommande réglant l’appareil qu’elle avait sous ses vêtements. Elle pouvait appuyer afin de déclencher les vibromasseurs, et ainsi soulager la belle Hannah, dont elle imaginait la frustration sous de si lourds vêtements.

*Et je sais que tu en as envie, Hannah, je le ressens, car je te connais mieux que personne…*

Plus personne ne parlait, désormais, car la Sénatrice était une femme importante, et, de fait, la voir être ainsi léchée, l’entendre soupirer et gémir, de sa belle voix fluette et douce, était un régal certain. Hannah subissait régulièrement les excentricités sexuelles de Miranda. Femme puissante et délurée, Miranda considérait que l’une des expressions les plus pures du pouvoir était la capacité d’avoir des relations sexuelles quand bon lui semble… Il était ainsi fréquent qu’Hannah soit sa partenaire privilégiée pour les petits jeux pervers et osés de Miranda, des jeux qui, en d’autres circonstances, et surtout si elle avait été une autre personne, lui auraient assurément valu d’être incarcérée. Elle hésitait donc à enclencher les vibromasseurs, préférant pour l’heure laisser ce spectacle visuel, et presque artistique.

En tout cas, c’est ce que Padmé se mit à penser en voyant Hannah sucer sa main. La manière dont sa langue sortait pour lécher ses doigts, dont elle baisait sa paume, avait, à ses yeux, quelque chose de profondément artistique. Une magnifique rougeur perlait sur ses belles joues pâles et blanches, exprimant tout le désir que la Sénatrice ressentait. Coincée contre Hannah, sentant ses jambes serrer son corps à hauteur de la taille, elle remuait ses doigts dans la bouche d’Hannah, et déplaça son autre main pour empoigner et malaxer l’un de ses seins… Ce qui lui permet de sentir, sous les vêtements de la majordome, des sous-vêtements assez complets… Néanmoins, le fantasme de Padmé étant comblé, elle n’eut guère l’envie d’embêter Hannah avec ça, et déplaça donc sa main, venant caresser ensuite l’une des joues de la belle esclave.

« Hunn… Miranda, votre majordome est… Est fabuleuse…
 -  N’est-ce pas ? répliqua Miranda. Et, pourtant, Hannah n’a aucune véritable expérience dans ce que vous lui avez demandé de faire… Or, je suis convaincue qu’elle est plus douée que la plupart de vos esclaves, et j’entends bien celles que vous avez formé depuis des années à lécher votre corps magnifique…
 -  Haaaannn… »

Hannah continuait à s’approprier le corps de la Sénatrice, et finit par retourner cette dernière, puis tira très légèrement sur son décolleté, dévoilant sa ronde et tendre poitrine. Comme le reste de son corps, ses seins étaient magnifiquement proportionéns en fonction de son poids et de sa taille. Les cliniques esthétiques étaient très bien équipés, effectuant quantité de scans pour ceux qui demandaient le traitement le plus élevé. Pigmentation et coloration de la peau, masse corporelle, forme globale du corps en fonction de la taille, de l’âge, du poids, adoucissement de la peau… Tout était prévu dans des programmes très complets, destinés à doter le corps de ceux qui y allaient de l’apparence la plus belle qui soit. Miranda y avait eu droit, Hannah aussi, et Padmé également, bien évidemment.

La majordome finit ainsi par s’attaquer à ses seins, et Padmé soupira, agrippant les cheveux d’Hannah d’une main ferme et assurée. Ses seins pointaient, et la langue d’Hannah, joueuse, continua à filer sur son corps, alternant entre ses seins et sa peau, allant par exemple se fourrer dans l’espace creux qui se formait entre les seins de Padmé. La Sénatrice sentait clairement qu’Hannah aimait se fourrer ici, remuant sa tête pour se frotter contre ses seins, ce qui conduisit la Sénatrice à se demander si, pendant la période où Hannah avait été formée par Miranda, elle n’aimait pas se nicher contre ses seins.

« Vas-y, ma belle, vas-y… Continue à me lécher, continue, hummm… Tu es si douée, ma belle Hannah, si douée… Ah, je te prendrais volontiers, si tu n’étais pas si attachée à Miranda ! »

Les spectatrices alentour étaient loin de rester calmes, notamment Elena, qui avait une furieuse envie de faire l’amour. Son regard croisa celui de Miranda, et cette dernière lui sourit légèrement. Elle appuya alors sur la télécommande, et les vibromasseurs commencèrent à s’activer, remuant dans le vagin d’Hannah ainsi que dans son fondement… Et Elena Jun les rejoignit alors. Elle se glissa sur le rebord de la table, et vint caresser les fesses de la majordome. On pouvait lire un désir fort dans ses yeux, vibrant et intense, et ses mains palpèrent donc les fesses de la majordome, remuant dessus.

« Vous êtes tellement belles, toutes les deux… »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Avril 11, 2015, 12:59:18 »

Si un jour on lui avait dit qu'elle finirait la tête nichée entre les deux magnifique seins d'une Sénatrice en personne … Hannah ne l'aurait certainement pas cru instantanément. Coucher avec une Sénatrice était un privilège certain, qui ne pouvait être qualifié, ni quantifié. La belle majordome, car c'était l'adjectif qui la décrivait le mieux, continua alors à savourer la délicieuse et douce poitrine de Padmée, léchant ses seins, et le creux se formant entre eux. Cet endroit était plus sensuel et délicat qu'ailleurs, et c'était sûrement cela qui excitait Hannah de surcroît. D'ordinaire, elle adorait la douceur dans les rapports, bien qu'elle adorait tout en fait … Mais cette fois-ci, elle n'avait jamais goûté à une telle chose. La Sénatrice était une femme exemplaire en matière de féminité, du moins si l'on suit la définition qu'avait Hannah de ce terme. Si belle, si douce, si délicate … Si Hannah n'était pas une esclave conditionné, elle aurait imploré cette femme de la prendre avec elle. Le petit cœur d'Hannah battait fort dans sa poitrine, au fur et à mesure qu'elle continuait d'explorer le vanillé de la peau de Padmée.

Bientôt, la majordome descendit un peu plus bas, embrassant et léchant le ventre de la Sénatrice. Sa tête frôlait le bas de sa poitrine, qu'elle embrassa tout autant ponctuellement. La logique des choses voulait que Hannah finirait par atteindre une zone très intime et sensible, si tout se passait comme prévu. Mais était-ce le but ? Si cela se produisait, on pourrait réellement affirmer à ce moment que les deux magnifiques nymphes étaient en train de se faire l'amour. Pour le moment, c'était presque cela, mais pas totalement … "Vous êtes si délicieuse, Sénatrice …" murmura Hannah, prise dans le feu. Sa tête passa sur son ventre, et ses lèvres passèrent tant dessus, que sur ses cotés, embrassant, léchant ses côtes. Elle était extrêmement tenté de vouloir la faire se retourner, et de goûter à son fessier. D'un autre coté, elle était aussi tenté de franchir le cap et de venir honorer sa féminité dans toute sa splendeur. Cruel situation, en fin de compte. Cependant, Miranda ne laissa pas les choses ainsi et, quelque part, vint au secours de sa majordome.

"Haaa-mmmmm …" Gémit soudainement Hannah. Sa patronne venait d'activer les vibros se situant dans son intimité, et dans son fondement. Ses jambes se crispèrent, et l'espace d'un moment, elle mordilla doucement la peau de Padmée, sous l'intense effet séjournant en son bas-ventre, et entre ses fesses. Ses mains se crispèrent aussi, et ses couinements se faisaient entendre. Mais, la cerise sur le gâteau fut sans doute ces mains qui se posèrent sur son généreux derrière, moulé dans sa jupe tendue. Des caresses qui avaient l'effet d'une bombe. Hannah adorait plus que tout les caresses, et sentir ses fesses recevoir un tel traitement était extrêmement plaisant. Ses joues se mirent à rougir sérieusement, elle aimait cela. D'un rapide coup d’œil, en tournant légèrement la tête, elle prit connaissance du visage de la femme qui était en train de lui peloter l'arrière train. Parmi tout les femmes présentes, c'était bien celle-ci qui, après Padmée et Miranda, lui tapait le plus dans l’œil. "Continuez … Hmmm …" Déclara-t-elle timidement à l'égard d'Elena. Elle voulait qu'elle caresse ses fesses, qu'elle tâte ce si beau et imposant cul, et peut-être même, qu'elle fasse plus que cela.

Ce qui était sur, c'est que les vibromasseurs étaient en train de remuer dans ses entrailles, et plus les minutes s'écoulaient, plus c'était difficile de rester concentrer. Hannah était littéralement prise au milieu d'un incendie ; Padmée devant elle, Elena derrière elle, et des toys en elle … Autant dire qu'avec toute son expertise et sa condition, elle restait une femme avant tout ; elle sentait ses cuisses brûler, au même moment qu'elle sentit aussi ses sous-vêtements s'humidifier. Cependant, Hannah se reconcentra et poursuivit son traitement envers la Sénatrice. Sa langue jouait avec la délicate peau qui s'offrait à elle, et elle continua à descendre, faisant tomber cette robe sur son passage. Elle arriva bientôt à l'extrémité haute de son sous-vêtement, tirant dessus afin de presser son intimité. Elle lécha l'extrémité de son pubis, donnant de savoureux baisers dessus par ailleurs.

Que lui réservait Miranda encore ? Les pinces sur ses seins n'étaient pas encore activées, ce qui laissait présager d'intenses et douloureux moments … Que Hannah avait hâte de vivre. Elle avait tout aussi hâte que Elena passe à la vitesse supérieure avec son fessier … Bien que les caresses qu'il subissait étaient exquises et excitait énormément Hannah. Sans le vouloir explicitement, ses pieds vinrent se plaquer contre chaque coté des jambes d'Elena, et commença alors à la caresser ainsi, faisant glisser ses petites pattes toute enveloppées de nylon contre sa peau.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 225



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Avril 12, 2015, 01:20:40 »

La belle Hannah goûtait à des joies immenses. La peau de Padmé, douce et tendre comme celle d’une peau de bébé, était léchée par sa langue assoiffée depuis de longues minutes. Elle filait le long de sa peau, descendant toujours, mais le rythme avait ralenti... Il fallait qu’elle s’accommode de la présence des vibromasseurs remuant en elle, et ce d’autant plus qu’ils étaient plutôt gros. Hannah avait été bien formée, et cela se voyait, car ses actions commençaient doucement à exciter les femmes autour d’elles. C’est ainsi qu’Elena s’était mise sur la table, caressant les fesses d’Hannah à travers ses vêtements, ne tardant pas à sentir le contact du latex, et à comprendre qu’elle avait une tenue particulière là-dessous. Elena n’en était guère surprise. En tant que cadre supérieure de GeoWeapon Corp., elle avait goûté au programme GeoSlave, et avait plusieurs esclaves issus de ce programme. Certaines étaient ses assistantes personnelles, comme sa secrétaire, et d’autres étaient ses domestiques privées, vivant chez elle, dans une grande maison conçue par GeoWeapon Corp. dans un quartier résidentiel privé de Tekhos Metropolis, n’abritant que des pavillons conçus par la firme pour y loger certains de ses cadres supérieurs.

Hannah se rapprochait ainsi de l’intimité de Padmé, tirant sur son sous-vêtement, une élégante culotte-papillon à filets, afin d’accéder à son intimité, proprement épilée, très bien entretenue Quand la langue d’Hannah s’y aventura, Padmé se mit à gémir. Soucieuse de ne pas délaisser Elena, Hannah caressa avec ses pieds les jambes de cette dernière, qui esquissa un sourire amusé. Ses mains continuaient à malaxer les fesses de la belle, et elle les glissa sous ses vêtements, sentant alors la tenue en latex. Elle tira sur sa culotte noire, et posa ensuite sa main sur le vibromasseur anal, le sentant remuer d’avant en arrière en tournoyant sur lui-même.

« Et bien, et bien... Tu es décidément très bien habillée, Hannah... »

Padmé continuait à soupirer, et Miranda se déplaça un peu, ravie du déroulement de cette séance. Ramwï avait éjaculé dans la bouche d’Hannah, Rossa était ravie de la résistance et des talents d’Hannah, et Angel, elle, restait relativement calme, mais très excitée par ce qu’elle voyait. Bref, tous les regards étaient rivés sur Hannah LaBelle, et Miranda était maintenant convaincue que le conseil d’administration allait approuver la reprise du Programme GeoHuman. C’était tout ce qu’elle souhaitait. Hannah continuait à gémir, et Elena finit par se retirer, puis se pencha contre son dos, et entreprit de la déshabiller. Ses mains tirèrent sur sa ceinture noire, et elle défit lentement la boucle, puis reposa la ceinture à côté, et tira ensuite sur sa longue jupe, dévoilant les belles jambes d’Hannah, ainsi que le bas de sa combinaison de latex.

Tandis qu’Hannah léchait Padmé, Elena entreprit de la déshabiller, lui ôtant ensuite son haut, à savoir son gilet blanc à dentelle, puis son autre vêtement noir. Elle les retira également, et Hannah se retrouva en sous-vêtements, dans une tenue qui était conforme à celles que portaient les esclaves de GeoSlave.

Miranda enclencha alors les pinces électriques à hauteur des seins de la femme, et Padmé, elle, continuait à caresser les cheveux d’Hannah, envoyant des filaments de cyprine dans la belle bouche de la femme. Padmé se tortillait sous les lèchements de la femme, et continua à la laisser faire... Avant de tirer sur ses cheveux, et de l’écarter. Elena s’était également écartée, et Padmé se glissa ainsi sur Hannah, qu’elle coucha sur le dos. D’une main habile, Padmé défit son chignon, et une longue chevelure argentée tomba le long de ses épaules. En lui souriant, elle posa sa main sur son menton, et alla rouler une pelle à Hannah, en profitant pour goûter à sa propre cyprine.

« Hmmmmmmhhh... ! »

De son côté, Elena se pencha à nouveau, et posa ses mains sur les hanches de la belle domestique. Elle l’embrassa ensuite sur le ventre, léchant le curieux maillage en latex qui se trouvait là. On aurait dit une sorte de toile d’araignée faite avec des cordes et des ceintures. Le design des combinaisons utilisées dans GeoSlave était toujours très réussi, ce qui se confirmait en ce moment. Ce n’était pas pour rien si les combinaisons étaient vendues dans le cadre des boutiques en ligne de GeoToy... Et elles se vendaient plutôt bien.

De la mouille dégoulinait le long des godes, et Elena était à son tour au milieu de la table.

Padmé, quant à elle, continuait à embrasser la femme, un long et intense baiser...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hannah LaBelle
Humain(e)
-

Messages: 77


N°1 Miss Forge's fangirl


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Avril 19, 2015, 12:54:55 »

Le moins que l'on pouvait dire était que Hannah était bien servie. Deux femmes s'occupaient généreusement de sa personne, ne lui laissant aucun moment de répit. Et s'en était que mieux ! La belle majordome n'en demandait pas autant, mais elle était heureuse en ce moment même. Elena et Padmée était comme deux nymphes du sexe, et l'une semblait compléter l'autre dans la situation. Ainsi, alors que l'esclave de madame Forge s'affairait à descendre toujours plus bas dans ses jeux de langues, elle continuait de caresser doucement l'autre dame de par ses pieds. Bientôt, sa bouche atteignit l'extrémité de l'intimité de la Sénatrice. Elle pu apercevoir une très belle et raffiné culotte papillon, qu'elle tira doucement pour dévoiler la féminité de la gracieuse femme. Sans plus tarder, ses lèvres l'embrassèrent à cet endroit, et dès lors, elle commença à entendre de petits gémissements. Un sourire naquit aux coins de ses lèvres, et elle continua ainsi. Sa langue papillonna sur son pubis proprement épilé, puis après quelques caresses, descendit un peu. Ses léchouilles prirent tout un autre sens quand elle les effectua sur l'intimité même de Padmée … Cela se sentait quand son délicieux nectar commença à jaillir timidement.

Hannah avait aussi remarqué que la belle et ravissante femme en robe noir avait passé ses mains en dessous de sa jupe crayon, et avait tâté son si beau fessier. Elle avait remarqué le vibromasseur qui remuait dans le fondement de la majordome, et qui la faisait gémir continuellement de plaisir. Mais Elena avait aussi sentit ce sous-vêtement en latex et, comme si elle souhaitait en découvrir plus, elle finit par entreprendre de la déshabiller. Les jambes d'Hannah tremblait sous les impulsions irrésistible de l'engin qu'elle avait entre les fesses. Sa mouille avait coulé depuis longtemps, et sa culotte n'en était alors que bien trop imprégnée. Ainsi, sa ceinture noir finit par tomber, de même que sa jupe, dévoilant alors tout le bas de son corps. "Hmm …" Couinait Hannah tout en continuant de lécher passionnément la féminité de la belle Padmée. Elena finit par la déshabiller complètement, en lui laissant pour seule tenue la combinaison d'esclave en latex qu'elle portait en dessous de ses vêtements.

La majordome restait silencieuse, car elle était entièrement prise dans un feu qui la consumait petit à petit. Normalement c'était elle qui procurait le plaisir. Mais cette fois-ci, elle en recevait bien plus qu'elle n'en donnait ! C'était un peu inhabituel, même si avec Miranda, cela s'était déjà produit. Elle n'avait pas l'habitude d'être autant cible d'attention, mais cela n'allait pas pour autant la déstabiliser. Preuve qu'elle était humaine, ce traitement lui plaisait énormément. Mais alors, vint un moment où elle sentit le dernier appareillage de la combinaison s'activer ; les pinces au niveau de ses tétons. "HNNN !!!" Fut-elle prise de court. La sensation était très jouissive, et cet électrisation faisait office de remontant. Finalement, Padmée finit par tirer sur les cheveux d'Hannah afin de l'écarter, après avoir généreusement remplie sa bouche de sa cyprine. Elle la glissa sur le dos et, en lâchant ses cheveux, posa une main sur son menton. Voila à présent que la majordome était réellement prise entre les deux femmes, vu que l'une était au niveau de sa tête, et l'autre au niveau de son ventre.

Hannah répondit avec appétit au baiser de Padmée, et tellement qu'elle adorait cela, elle ne put s'empêcher de faufiler ses mains dans la luxuriante chevelure dorée de la belle jeune femme. C'était comme si un chat voulait jouer avec sa pelote de fil. Elle se tortillait sur place, gémissant et couinant en permanence à cause des différents appareillages s'activant sur et dans son corps. Mais, en même temps, Elena lui caressa ses larges et généreuses hanches, et embrassa son petit ventre parcouru d'un maillage en latex. Ne l'oubliant guère, Hannah commença alors un véritable jeu de jambe. Avec son premier pieds, qu'elle glissa à hauteur du pan de sa robe, elle tira doucement afin de la relever un peu et de pouvoir accéder à son intimité, au travers ses sous-vêtement. La majordome commença à la caresser par-ici avec son délicat pieds recouvert de nylon, tandis qu'avec l'autre, qu'elle passa par-dessus elle, sur le coté, elle caressa son magnifique fessier. Tout ceci en répondant avec presque amour au baiser de Padmée qui s'éternisait, au grand bonheur d'Hannah qui sentait qu'elle était sur le chemin de l'extase. "Haaaaa …" À présent, l'esclave était au bord de l'impasse et elle faisait actuellement une belle performance en s'occupant de deux magnifiques femme à la fois.

Hannah, emportée par la fougue, finit par déplacer ses mains. Quittant la douce chevelure de Padmée, elle vint jouer avec ses seins flottant au-dessus d'elle, s'amusant à frotter avec ses pouces ses tétons pointant. Décidément, elle n'en avait pas fini n'en voir avec ces deux créatures …
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 225



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Avril 19, 2015, 02:25:30 »

Difficile d’en perdre une seule miette. Hannah, Padmé et Elena étaient trois belles femmes, trois magnifiques créatures, sensuelles et délicieuses. Les voir se faire l’amour ainsi était un plaisir profond et intense. Miranda avait couché individuellement avec chacune de ces trois femmes, et les voir ensemble était donc… Exquis. Padmé et Hannah, surtout, semblaient parties dans un baiser interminable, et terriblement langoureux. Un baiser qui prouvait aux yeux de toutes les femmes présentes toute l’affection de Padmé pour les baisers. La belle sénatrice l’embrassait goulûment, sans relâche, respirant par le nez, déplaçant parfois l’une de ses mains pour repositionner une mèche de cheveux rebelle derrière son oreille. Leur baiser commun était long et délicieux. La langue de Padmé jouait dans la bouche d’Hannah, roulant avec celle de la belle majordome. Dans sa tenue en latex, elle était toujours aussi belle. Elena l’avait déshabillé, et sentit les jambes d’Hannah remuer.

Sa belle Hannah savait faire plusieurs choses en même temps, et était justement en train de le prouver, positionnant ses jambes de manière à soulever la robe d’Elena, et ainsi accéder à son intimité. Elle frottait la culotte noire d’Elena, qui soupirait de plaisir, remontant ses lèvres le long de son ventre.

*Magnifique… Tout se passe encore mieux que ce que j’aurais pu espérer, même dans mes rêves les plus fous…*

Au bout d’un moment, Elena finit par se redresser. La position d’Hannah était assez inconfortable… Et puis, même malgré son orgueil, Elena savait qu’elle n’était pas une Sénatrice, elle. Même si Tekhos s’apparentait de plus en plus à une junte militaire, ou à une oligarchie, le Sénat avait encore une forte influence, et une solide autorité. Padmé était donc une femme importante, en plus d’être belle et magnifique. Il était donc normal qu’elle ait un rôle assez spécial. Sa bouche était rivée à celle d’Hannah, dans un long baiser endiablé. On pouvait parfois la voir retirer ses lèvres, laissant alors juste sa langue dans la bouche d’Hannah, ou l’écartant alors, pour jouer avec la langue de la majordome, qui la suivait. Une main était alors posée sur le menton de la majordome, l’immobilisant sur place, l’empêchant ainsi de pouvoir faire autre chose que l’embrasser.

Hannah, elle, finit par poser une main sur le sein de la belle Sénatrice, faisant soupirer Padmé. Ses seins étaient tendus, et elle sentit Elena s’écarter. La belle femme posa ses mains sur les hanches de Padmé, et la déplaça.

« Là, là… »

Elle posa ainsi Padmé tout contre le corps d’Hannah, et Padmé, en conséquence, remua ses jambes, logée contre celles d’Hannah. Padmé en profita pour continuer à l’embrasser, raffermissant sa prise sur le corps de la femme, remuant d’avant en arrière. Ses seins se frottèrent contre la poitrine lourde et généreuse d’Hannah, et, surtout, elle sentit le frottement des cordes de la tenue de la femme caresser sa peau, glissant dessus, tendrement et sensuellement. Un contact extrêmement agréable, tandis qu’Elena, elle, avait sous les yeux le beau petit cul ferme et blanc de la belle Sénatrice.

Elena se pencha vers elle, et posa ses mains sur ces belles fesses, puis déposa un baiser dessus. Ayant ensuite une idée derrière la tête, elle attrapa l’une des mains d’Hannah, et la guida sur le cul de Padmé, afin qu’elle puisse s’y crisper. Padmé, de son côté, gémit de plaisir. Une main sur la nuque d’Hannah, en appui, elle déplaça l’autre le long des côtes de la majordome, jusqu’à la glisser dans sa culotte noire. Les vibromasseurs continuaient à remuer nerveusement, provoquant un agréable ronronnement, et elle sentit, contre ses doigts, les quelques décharges électriques que les godes émettaient, ainsi que toute cette mouille, abondante, qui dégoulinait le long de la culotte. Hannah était bien cadenassée, bien habillée, et elle pouvait librement jouir.

Quant à Elena, elle continuait à s’attaquer aux fesses de la femme, les écartant l’une de l’autre avec ses mains, usant de ses pouces pour écarter la peau, afin d’accéder à la croupe de la femme, cette zone délicate à laquelle elle alla s’attaquer avec appétit, léchant sa rondelle.

« Hummm… »

Padmé aussi mouillait… Tôt ou tard, elle allait également avoir un bel orgasme supplémentaire.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags: gang_bang  yuri  geoweapon_corp.  sex_toy  bestmummyoftheworld  fini  
Pages: [1] 2 3 ... 10
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox