banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une arrivée à Seikusu plutôt improbable [PV : Krystal]  (Lu 9317 fois)
UES Hayes REF Starship
Legion
-

Messages: 4

avatar


Voir le profil
Fiche
« le: Février 16, 2015, 08:36:22 »

Les explosions parsemaient le ciel de la Terre en ce vingt-quatre juillet de cette année deux-mille-quarante-quatre de notre ère. Cette bataille spatiale allait déterminer l’avenir de plusieurs espèces, les Invids et les humains alliés aux membres de l’Alliance des Sentinelles. La Terre avait été envahie après le dernier assaut des Maîtres de la Robotechnologie. Cet assaut avait libéré les fleurs de vie Invids et le Regis en avait perçu le doux parfum à travers l’espace. Venu sur la Terre pour cultivé les dernières fleurs pour leurs propres survie.

Lucas Harlay pilotait le chasseur Varitech Bêta et sa coéquipière, Katleen Davereaux, un chasseur Varitech Alpha, le tout en formation « Legios. » La bataille allait bon train, les vaisseaux de toute les classes prenaient part à celle-ci, certains étaient anéantis par les Invids, tandis que d’autres détruisait les transporteurs de troupes ennemis. Lucas et Katleen faisaient aussi leur part de combat, affrontant les Troupes de chocs, et des Batloïds de Commande Invid. C’était comme si les deux amis ne faisaient qu’un à bord du Legios, transformant l’Alpha tandis que le Bêta restait derrière celui-ci.

Quand le UES Hayes, leur vaisseau d’attache, fut endommagé, Lucas et Katleen décidèrent de retourner vers lui. Soudain, venant des moteurs hyperspatiaux, une lumière arc-en-ciel jaillit du vaisseau de classe Ikazuchi, emportant sur son passage des Invids et des chasseurs de combats. Quand la lumière disparut, Lucas et Katleen était loin du Hayes et proche du soleil, peut-être même un peu trop proche. Un Batloïd de Commande Invid s’approcha d’eux et les attaques, touchant une partie de la carlingue du Bêta. Ripostant, Katleen l’abattit d’un tir dans le torse. Un clong, puis un vrombissement intense se fit entendre dans le poste de pilotage de Katleen.

_ « Lucas ? Il y a un problème ?
_ Oui, l’attaque nous a projetés dans la zone gravitationnelle du Soleil. Le Bêta est pris au piège…
_ Sors-nous de là !
_ C’est ce que je fais. »

Ce que ne disait pas Lucas, c’était que l’Alpha n’était pas encore dans la zone gravitationnelle, ce qui pouvait sauver la jeune femme.

_ « Kat, il n’y a qu’une solution… que tu partes hors du Legios.
_ Il n’en ait pas question, Sombre Crétin ! »

Lucas soupira, car il savait qu’il pouvait ouvrir les crochets d’attache des deux Varitech de manière à libérer l’Alpha de Katleen. Il était condamné, il le savait pertinemment, mais au moins la femme qu’il aimait serait saine et sauve. D’un geste de la main, il détacha les attaches, dans un bruit assourdissant pour. C’était comme s’il venait de déclencher lui la faux de la guillotine. Dans son Alpha, Katleen avait relevé la visière de son casque. Des larmes coulaient sur son visage, d’un doigt, elle appuya sur la caméra vidéo laser.

_ « Kat…
_ Ne dis rien, je sais…
_ Si je vais quand même te le dire. Je t’aime, je t’ai toujours aimé.
_ Je sais, Lucas, je sais… je t’aime bien mais pas comme tu voudrais que je t’aime. Tu es mon meilleur ami et tu es le seul équipier avec qui je voudrais jamais être. »

Arrivant à vive allure, un autre Legios apparu, piloté par Joëlle Harlay et par Nikky Helios.

_ « Lucas…
_ Maman… pardonnes-moi, mais je ne pourrais pas vous rejoindre pour la suite de la bataille de la Terre…
_ La bataille est terminée, les Invids sont vaincu, mais nous avons un autre problème. La troisième planète de ce système ressemble beaucoup à la Terre mais n’est pas notre Terre. Nous ne sommes plus dans notre univers. »

La pression gravitationnelle emportait le Bêta vers le soleil, à chaque seconde, un appareil lâchait, il savait qu’il allait mourir. Mais il ne le voulait pas ! Pas maintenant, alors qu’il venait d’avouer à Katleen qu’il l’aimait. Il frappa des poings plusieurs fois quand la vidéo s’arrêta et qu’il ne vit plus la femme qu’il aimait. Puis le son s’éteignit à son tour, tandis que des arcs électriques parcouraient le cockpit du chasseur. Il sentit alors une vague d’énergie le parcourir des doigts de pieds jusqu’aux cheveux.

D’un coup, il se retrouva dans le ciel de la Terre, et plus exactement au-dessus de la baie de Seikusu. De son Varitech, il ne restait que le cockpit qui avait été emporté par la vague télékinétique qui avait téléporté Lucas. L’appareil plongeait vers la mer et, voyant cela, le jeune homme s’éjecta hors du cockpit à quelques mètres de l’eau mais pas suffisamment haut pour pouvoir déployer son parachute. Malgré son armure, l’impact dans l’eau fut suffisant pour faire perdre connaissance à Lucas qui commença à couler dans la baie.
Journalisée

Veuillez me contacter sur Cassidy Green si vous voulez un rp avec ce compte, c'est le compte ou je suis le plus souvent connecter Grimaçant
Krystal
Créature
-

Messages: 15


Mme Mirroir


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Février 16, 2015, 09:43:15 »

Il faisait beau à Seikusu aujourd'hui. J'avais eu du mal à me décider à revenir dans ce monde, la faute à l'incident de Kyoto, mais bon j'avais fini par céder, le monde blanc est bien trop froid et vide. Oh, évidemment il y a les fenêtres, mais cela ne vaut rien. J'avais donc fini par arriver ici, à Seikusu, une petite ville sympa, où visiblement il se passait des choses bien plus bizarres que de croiser son reflet, car depuis une semaine on ne m'avait pas encore remarquée. Bon, il faut dire aussi que j'ai un foulard autour de la tête, ça aide à dissimuler une bonne partie des traits que certains voient, mais pas totalement.

J'arpentais les rues, sans réel but, enfin si, pour tuer le temps. Je ne mange pas, je ne dors pas, donc je n'ai que cela à faire. Je passe le temps en marchant, et en regardant les gens. Après tout, ils me regardent sans le savoir quand ils fixent leurs miroirs, alors pourquoi ne ferais je pas le contraire pour une fois? Je finis par remarquer un énorme attroupement sur la place. Un très gros nombre de personnes étaient là, et pointaient le ciel d'un doigt accusateur. Je me joignis au groupe, et en effet, on voyait une sorte de sphère enflammée parcourir le ciel, assez haut. Elle semblait grossir, ou plutôt se rapprocher. Oui, c'était bien cela, elle s'approchait rapidement même! La foule se dispersa en hurlant, on entendait même des "Attention, les OVNI sont là!"... Ouah, ils sont pas bien courageux... Toujours est il que l'appareil enflammé approchait de la baie, et qu'il allait la percuter. Ce genre de chute à une telle vitesse ne laisserait aucune chance au vaisseau, ni même à son pilote, qui seraient désintégrés à l'instant où le véhicule toucherait l'eau. Je pris une inspiration. Si le véhicule touche l'eau, le reflet sera altéré, je ne pourrais pas le traverser. Je me prépare donc, je retire ma robe, apparaissant en sous vêtements sans la moindre gêne, courant vers la baie. Grand bien m'en fut, je vis le pilote s'éjecter et atterrir lourdement dans l'eau. Je plongeais à mon tour dans l'eau brûlante, nageant rapidement vers le pilote.

Lorsque j'arrivais à sa hauteur, je passais mes bras sous ses épaules pour le remonter à la surface. Cela ne serait pas facile, mais si comme à l'accoutumée je récupère sa force, je pourrais probablement y parvenir. Je nage donc, me rapprochant lentement de la surface. Je sens l'air me manquer, car oui, j'ai besoin d'air malgré tout, et je finis par rejoindre la surface, assez loin de la rive où j'ai plongé. Je tourne la tête un peu partout, cherchant le meilleur endroit pour retrouver la rive, et m'approche en nageant de la rive de la ville. Etrangement, il n'y avait que peu de monde, probablement ont ils peur de "l'alien"? Je dépose le pilote sur la berge, et... Je ne sais plus quoi faire. Je lui met une petite gifle, pour tenter de le réveiller.

-Hm... Vous allez bien?

Bien évidemment que non, je ne sais pas comment il me voit, mais si il, ou elle, me voit comme sa réplique, cela ne risque pas d'aller bien...
Journalisée
UES Hayes REF Starship
Legion
-

Messages: 4

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Avril 06, 2015, 01:57:23 »

Sans connaissance, dans son armure CV-3, Lucas coulait lentement dans l’eau de la baie de Seikusu. Son casque était fissuré, son armure brûlée sur la majeure partie de celle-ci. L’eau commençait à s’infiltrer à l’intérieur, tant et si bien qu’il commençait à se noyer. Il reprit à moitié conscience, alors qu’il était à trois ou quatre mètres dans les profondeurs de la baie.

Il sentit soudain qu’on le remontait à la surface par les épaules. Il aida son sauveteur du mieux qu’il pouvait, malgré sa faiblesse actuelle. Tout ce qu’il pensait c’était qu’il n’allait pas mourir, qu’il allait revoir Katleen et sa mère, sans compter tous les autres membres de l’équipage de l’UES Hayes. Lucas était épuisé par l’utilisation de son nouveau pouvoir. L’armure n’était pas lourde vu que c’était du plastacier, un alliage de plastique et d’acier, ultra résistant et d’une légèreté déconcertante.

Remontant avec la personne qui venait de le rejoindre sous l’eau, le pilote de la Robotech Expeditionnary Force fut hissé dans la baie désertée par l’arrivée du jeune homme. La gifle du sauveur de Lucas ne fit rien à cause de son casque. Mais il ouvrit les yeux, puis les cligna plusieurs fois. Il secoua la tête, reprenant peu à peu ses esprits, malgré la fatigue.

_ « Hm... Vous allez bien?
_ Merci, dit-il dans un anglais avec un drôle d’accent. »

Il secoua la tête à nouveau avant d’ouvrir totalement les yeux. Il vit une jeune femme aux cheveux gris-bleuté et aux magnifique yeux bleus. Il retira son casque pour respirer l’air de la planète ou il se trouvait.

_ « Je suis ou ? »

Puis se souvenant des paroles de sa mère, il ajouta en regardant le ciel : _ « Nous sommes en quelle année ? »

Il parlait toujours anglais, n’ayant aucune notion de japonais.
Journalisée

Veuillez me contacter sur Cassidy Green si vous voulez un rp avec ce compte, c'est le compte ou je suis le plus souvent connecter Grimaçant
Krystal
Créature
-

Messages: 15


Mme Mirroir


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mai 23, 2015, 11:03:40 »

//HRP: Par contre en théorie Krystal n'est pas perçue comme elle l'est réellement, les gens la voient comme un double d'eux même/une version féminine d'eux. Si par hasard cela n'arrive pas à ton personnage, il voit ses cheveux transparents//


La personne dans l'armure semble se réveiller. C'est bon signe, il va bien donc. Il se redresse et me pose une question bizarre. Comment ça "en quelle année sommes nous" ? Il ne sait même pas où il est ni "quand" il est? C'est vachement bizarre comme notion hein...

-Et bien euh... On est en 2015... Et on est à Seikusu...

Je le regarde un moment, il doit être sonné pour poser des questions pareilles...

-Vous êtes sûr d'aller bien? Vous avez l'air désorienté...
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox