banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 5
  Imprimer  
Auteur Sujet: [FINI] Un cours... Particulier... D'informatique [Alice Korvander]  (Lu 4538 fois)
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« le: Février 12, 2015, 08:04:31 »

Un appartement dans un immeuble nouvellement construit.
Fin d'après-midi

Tessia regarda autour d'elle et hocha la tête, satisfaite. Elle n'était pas fan des travaux manuels, aussi avait-elle prit le temps de séduire les deux déménageurs qu'elle avait engagé pour son déménagement ce afin qu'ils fassent quelques heures supplémentaires pour lui aménager ses quartiers. Elle les avait bien sûr récompensés ensuite : en leur déniant cruellement le droit de jouir alors qu'elle les caressait avec toute la dextérité que des décennies de pratique au palais des délices de Dame Fierna, reine des succubes et princesse de la quatrième strate des enfers, le Phlegethos, lui avaient permis d'acquérir.

Elle avait trouvé leurs mines déconfites des plus charmantes, mais il y avait longtemps que jouer avec des mâles ne l'amusait plus guère. Et les deux hommes étaient partis en ramassant leurs salopettes sur son carrelage tout neuf l'air penaud, sans se douter que s'ils n'avaient pu aller au bout de leur plaisir, c'était uniquement parce qu'elle le leur avait dénié. Et ce alors qu'à voix haute elle s'était plainte qu'ils étaient des bons-à-rien, des peine-à-jouir et que si ils n'étaient pas capables de se déverser dans ces conditions, elle se refusait à les laisser poser leurs sales pattes sur elle et à voir plus que son chemisier et sa jupe n'en révélait, c'est-à-dire presque rien.

Tessia était faite ainsi. Elle était née avec un corps apte à répondre à tous les fantasmes de ses amants, mais elle ne voyait pas l'intérêt de le révéler à tous sous prétexte d'être attirante. Elle se savait attirantes et n’avait nul besoin de se le prouver, pour en voir plus d'elle, il fallait l'avoir mérité, point final !

Elle repassa distraitement la décoration de son cinq pièces et demi en vitesse. Le palais où elle avait été élevée en tant qu'une parmi des milliers de succubes était d'un luxe parfaitement obscène qui convenait très bien à sa propriétaire. Tout chez Dame Fierna était fait pour pousser à la luxure et évoquer l’obscénité.  Quand Tessia était venue sur terre, elle avait découvert un autre style qui l'avait plutôt séduite. Plutôt que d'accumuler le plus possible de richesses dans tout l'espace possible, elle avait fait sienne l'expression "une austérité classieuse".

Son appartement contenait peu de meubles ou d'ornements tels que des tableaux ou des photos. Au contraire, ceux-là étaient là pour souligner la quantité d'espace libre dans son logement. Sobre et fonctionnel, mais cela avait aussi son charme. Et un véritable connaisseur reconnaîtrait que malgré tout, la quasi-totalité des meubles étaient faits sur mesure et que le tout valait une petite fortune. En tout cas plus qu'une pauvre enseignante n'était supposée posséder. Mais Tessia n'avait pratiquement pas de soucis d'argent. Elle connaissait deux ou trois riches femmes accro à ses "talents" qui lui viraient de régulières "donations" pour conserver le droit de la fréquenter.

Mais elle avait emménagé ici pour tout autre chose. Bientôt elle serait enseignante et elle accéderait à ce trésor tant convoité qu'était le vivier de jeunes femmes que les humains appelaient "lycée".

Mais en attendant, elle devait commencer par prendre encore un peu son mal en patience. Elle avait trouvée une agence en ville qui proposait des enseignants pour des cours de soutiens sur diverses matières à des jeunes filles. Elle s'y était inscrite et on lui avait téléphonée pas plus tard qu'une heure auparavant, alors qu'elle avait les mains occupées sur les membres masculins de ses décorateurs temporaires, pour lui dire qu'une élève souhaitait des cours du soir en informatique.

L'oreille appuyée contre le téléphone que lui tenait l'un des déménageurs qu'elle était en train de masturber, Tessia s'était empressée d'accepter, l'informatique faisant partie des branches supplémentaires qu'elle avait choisie comme complément à son diplôme de langues et lettres en tant qu'enseignante.

Elle repassa dans la pièce qui lui servait de bureau et alluma la machine qu'elle utilisait comme poste de travail : à savoir un serveur dans son armoire de refroidissent insonorisée. Depuis qu'elle avait découvert les joies de la virtualisation, elle avait cessé de se casser la tête avec des ordinateurs pour privés et pour "gamers" pour passer sur du matériel pour professionnels de l'informatique lui permettant d'émuler autant de configurations qu'elle souhaitait afin de pouvoir créer des clones parfaits des machines avec lesquelles elle pourrait être amenée à travailler. Mais ce qui l'avait poussée à acheter un objet aussi cher et même un peu encombrant, c'était la puissance de calcul dont elle disposerait dans le futur pour gérer les bases de données des personnes qu'elle se faisait fort de "convaincre" de rejoindre son futur réseau d'influence.

Et puis, en tant que professeur d'informatique, c'était toujours plus pratique d'avoir autant de machines que souhaité pour permettre aux élèves de s'entrainer sans risquer de perdre leurs propres données en flinguant leurs ordinateurs personnels. Tout ce qu'ils risquaient de casser matériellement parlant, c'était une souris, un clavier ou encore potentiellement un écran. Rien de bien compliqué à changer en somme.

Sifflant une comptine qu'elle avait apprise elle ne savait plus trop où, Tessia se rendit ensuite dans sa cuisine pour s'y faire un thé en attendant que sa nouvelle élève arrive. D'après sa montre, et si la petite était ponctuelle, elle ne devrait plus tarder.
« Dernière édition: Mai 13, 2015, 02:16:16 par Tessia » Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #1 le: Février 13, 2015, 02:36:30 »

Quand on venait d’un royaume médiéval, maîtriser un outil aussi compliqué que l’informatique n’était pas une sinécure. Dans son uniforme scolaire, Alice descendit du bus en s’approchant de l’immeuble où, d’après ce qu’on lui avait dit, se trouvait la professeur privée censée lui apprendre, par le biais de cours du soir, à davantage maîtriser cet outil. Alice avait beau être une Princesse, le fait qu’elle n’ait encore aucun pouvoir décisionnel chez elle faisait qu’elle pouvait librement vaquer à ses occupations, généralement dans le but de s’instruire, et de se renseigner sur le reste du monde... Étant originaire de Terra, elle avait appris l’existence de la Terre par le biais de sa femme, Sakura, une Terrienne qui avait été asservie par un esclavagiste nexusien, avant d’être finalement, après moult péripéties, libérée par la Princesse, par le biais d’un mariage. Une fois Sakura libre, Alice avait voulu se renseigner sur ce monde extérieur, sur la Terre, un monde curieux où les monarchies n’existaient plus, et où les gens faisaient confiance à un système consistant à élire leurs propres dirigeants : la démocratie. Une bien curieuse chose... La Terre, comme cela, recélait de choses curieuses et incroyables, et Alice, curieuse, voulait davantage se renseigner. Pour cela, l’informatique était le meilleur moyen à sa disposition. Seul problème, elle avait bien du mal à manipuler cet outil. C’était très compliqué pour elle, encore plus maintenant que le tactile tendait à se développer, la contraignant à devoir jouer des doigts sur les écrans, tout en se fatiguant les yeux.

Mélinda, son amie, une vampire qui l’hébergeait quand elle venait sur Terre, s’était alors débrouillée pour lui trouver quelqu’un afin de la former. Le lycée dispensait des cours d’informatique, mais Alice voulait plutôt un formateur privé, afin d’avoir des cours plus adaptés à ses besoins et à ses difficultés. La vampire avait trouvé quelqu’un susceptible de l’aider, une femme qui venait récemment de s’installer, et, sans savoir qu’elle prévoyait de devenir prochainement professeur au lycée Mishima, elle avait planifié un rendez-vous initial avec Alice, à charge pour elle d’en prendre d’autres si cela lui plaisait.

Ceci expliquant cela, Alice se retrouvait donc devant un immeuble, après la sortie des cours. Elle portait donc encore son sac de cours, ainsi que son uniforme scolaire, son sailor fuku, se composant d’une chemise blanche, d’une minijupe bleue marine, d’un nœud papillon rouge faisant office de cravate, et de longues chaussettes blanches. Elle rejoignit la grille, et trouva rapidement le nom du professeur : « Tessia ». Prenant son courage à deux mains, ou plutôt à un doigt, la Princesse s’empressa d’appuyer sur le bouton d’interphone, et se racla la gorge :

« Bonjour, Tessia-senseï... Je suis Alice, votre élève pour le cours d’informatique... »

Une fois qu’on lui eût indiqué l’emplacement de l’appartement, elle s’empressa de grimper. C’était un immeuble japonais, ce qui signifiait que l’escalier était à l’extérieur, et qu’on entrait par les terrasses, chaque porte permettant de filer dans un appartement. Alice grimpa rapidement, jusqu’à atteindre l’étage concerné, puis s’approcha de la porte, légèrement intimidée. Elle espérait ne pas tomber sur une personne trop stricte. La Princesse était une véritable bille en informatique, ce qui amenait souvent les filles de Mélinda à se moquer gentiment d’elle, et ensuite à la consoler... Elles avaient, sur ce point, de solides arguments.

Alice atteignit donc la porte, tenant le sac à deux mains, puis tapa délicatement à cette dernière, avant de faire, prudemment, un petit pas en arrière, sa main retournant se poser sur le haut de son sac, la tête légèrement penchée vers le bas. Mélinda ne lui avait absolument rien dit sur ce formateur, juste que c’était une femme... Elle espérait juste qu’elle ne serait pas trop stricte.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #2 le: Février 13, 2015, 11:26:15 »

Tessia regardait consultait le revers d'un paquet de thé quand elle entendit le tintement clair de l'interphone.

- Cortana, interphone je te prie. Énonça à voix haute la succube, faisant appel à la petite application de pseudo intelligence artificielle qui lui servait aussi à gérer la domotique de son appartement.

Le réseau complexe de capteurs, de caméras, de micros et de hauts parleurs qui lui avait coûté une autre petite fortune a faire installer chez elle avant son emménagement s'anima.

- Connexion, Annonça l’assistante numérique de son artificielle voix de soprano.

Le son légèrement parasité de l'interphone se déversa par les hauts-parleurs de la cuisine et une voix fluette de jeune fille se fit entendre.

« Bonjour, Tessia-senseï... Je suis Alice, votre élève pour le cours d’informatique... »

- Bonsoir mademoiselle Alice, lui souhaita chaleureusement Tessia. Vous êtes à l'heure, c'est bien. Je suis au dernier étage, appartement du fond.

Les hauts-parleurs émirent un léger crissement quand la communication fut interrompue et l'instant d'après, Cortana coupa le haut-parleur, ayant perdu le signal avec l'interphone.

Tessia versa un peu des feuilles séchées de son sachet dans le filtre de sa théière et profita du temps mis par sa nouvelle élève pour attendre que l'eau soit prête. La bouilloire émit un petit "bip" quelque secondes plus tard pour annoncer que l'eau était chaude et la succube versa l'eau chaude dans sa théière de porcelaine, puis elle le laissa tirer pendant qu'elle se dirigeait vers la porte d'entrée.

Peu avant qu'elle ne l'atteigne, elle entendit quelqu'un y toquer et Cortana réagit au bruit en affichant diligemment sur le petit écran à côté de la porte l'image de la caméra de son pallier.

La succube prit quelques secondes pour détailler la jeune fille aux longs cheveux blonds, aux superbes yeux saphire et au très attirant physique portant un uniforme de type sailor fuku sur son palier.

"Que Satan me condamne ! Cette demoiselle partage plus de traits avec une ange qu'avec une humaine !" Songea la démone en ouvrant des yeux surpris. "Quoique... Ce genre de formes qui pousse à la tentation et au vice ne sont pas très angéliques..."

La succube sourit, elle avait décidément beaucoup de chance. Que sa première élève soit aussi jolie serait un régal pour ses yeux. Et puis, elle pourrait peut-être lui enseigner d'autres choses qu'uniquement l'informatique si elle se montrait réceptive.

Se composant une mine honnête et accueillante tout en rajustant son tailleur sur elle, Tessia ouvrit la porte un sourire ravi aux lèvres.

- Bonsoir jeune fille, ravie de faire enfin votre rencontre, lui souhaita-t-elle chaleureusement en rajustant ses lunettes sur son nez. Entrez seulement, ne restez pas sur mon pallier, la saison ne s'y prête guère, l'invita-t-elle ensuite en lui désignant l'intérieur tout en s'écartant de l'entrée.
« Dernière édition: Février 24, 2015, 03:24:47 par Tessia » Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #3 le: Février 14, 2015, 02:50:59 »

Elle l’avait salué à l’occidentale à l’interphone. « Mademoiselle Alice »... Ce n’était donc pas une Japonaise. Une étrangère ? Ce genre de détails vous trahissaient souvent, et, en l’état, il était significatif. Seikusu, de fait, attirait beaucoup de personnalités étrangères. Devant la porte, elle réfléchissait donc à cela... Jusqu’à ce que la porte s’ouvre. Relevant la tête, Alice vit une belle femme arriver. Chevelure brune, agréable queue-de-cheval, lunettes, des formes voluptueuses enfoncées dans un tailleur noir qui la faisait ressembler à une femme d’affaires vénéneuse... Elle était terriblement belle, et Alice déglutit brièvement, un peu intimidée. Elle ne s’était pas attendue à une tenue aussi professionnelle, mais, après tout, on était au Japon... Et elle avait bien compris que, dans ce pays, le respect des convenances sociales était très important. La politesse, si elle était purement anecdotique dans certains pays, avait encore, dans ce pays, une importance capitale. Ne pas saluer son interlocuteur était une grande marque d’impolitesse, par exemple, presque une sorte de profonde insulte.

« Bonsoir jeune fille, ravie de faire enfin votre rencontre, glissa-t-elle d’une voix charmante. Entrez seulement, ne restez pas sur mon pallier, la saison ne s'y prête guère
 -  Je vous remercie, Tessia-senseï... »

Il faisait effectivement un peu frisquet, et Alice entra rapidement, tenant son sac dans une seule main, et s’infiltra dans le logis de la femme... Pour rapidement voir qu’il ressemblait presque à un appartement tekhan. Cette femme l’avait bien aménagé, et elle vit même un écran digital à côté de la porte, ainsi que de multiples capteurs, et autres appareils, qui trônaient ici et là. D’un rapide coup d’œil, elle fit le tour du salon, tout en voyant quelques objets plus normaux, comme une bouilloire dans un coin, avec une théière... La chaleur subite provoqua un choc thermique entre la température externe et celle de l’intérieur, ce qui eut pour effet de faire poliment rougir la Princesse. Ses joues s’empourprèrent, et elle se retourna vers la femme, en joignant ses deux mains dans son dos, en mode timide. Ce tailleur l’impressionnait, et il y avait quelque chose de chaud et de réconfortant dans cet appartement.

« Vous venez d’emménager, non ? On m’a dit que votre annonce était récente... Je dois vous prévenir, Tessia-senseï, je ne suis pas très forte en informatique... On se moque de moi au lycée quand j’essaie d’écrire sur Word... »

Elle baissa nerveusement la tête. Sur Word, elle tapait avec seulement deux doigts, et mettait un temps fou à écrire. Elle était sidérée quand elle voyait les autres pianoter sur les claviers à toute allure, les doigts filant sans même qu’ils aient à regarder les touches. Parfois, quand elle avait du traitement de texte à finir, elle demanda à un garçon de l’aider, en appliquant la technique dite des « yeux-de-biche », et qui marchait toujours sur les garçons, surtout quand elle se penchait dans leur dos, enfonçant ses seins contre eux. Elle en avait déjà vu plusieurs ayant des érections tout en écrivant, ce qui la faisait toujours sourire, à défaut de la choquer.

Il fallait dire que sa poitrine était plutôt agréable, et elle ressortait volontiers avec son uniforme scolaire. Même si la chemise était adaptée à sa taille, son tour de poitrine restait très beau à voir.

« Et... Votre installation est très impressionnante... J’espère que vous ne me trouverez pas trop médiocre... »

Alice avait une telle plume, suite à ses cours privés de dactylographie à Sylvandell... Ce faisant, c’était horrible de devoir aller sur l’informatique, un style si impersonnel... Mais c’était comme ça. C’est ce qu’on appelait le progrès... Et il fallait le suivre.
« Dernière édition: Février 17, 2015, 01:49:19 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #4 le: Février 14, 2015, 10:42:06 »

« Je vous remercie, Tessia-senseï... » avait dit la jeune fille en pénétrant dans son appartement.

Sans le vouloir, Tessia tressailli en s'entendant appeler "sensei". Elle senti le cœur de sa forme charnelle pomper plus furieusement le sang dans des parties de son corps réservées à d'autres usages que pour donner une leçon d'informatique.

Intérieurement, elle s'en amusa. Autant elle exerçait un contrôle total sur son corps immatériel et était dans l'impossibilité de ressentir autre chose que ce qu’elle souhaitait ressentir, autant ce corps de chaire mortelle réagissait à des pensées, des sons et des odeurs parfois surprenants, traduisant ses émotions de manière étrange.

La jeune fille parcouru son salon du regard, visiblement curieuse comme un chat qui découvre son nouvel environnement. La simple idée de doter cette jeune fille d'oreilles de chats et de la faire miauler suffit à son corps pour provoquer une importante chaleur à son appareil génital et la succube dut batailler ferme pour éviter de trahir cette réaction.

« Vous venez d’emménager, non ? On m’a dit que votre annonce était récente... Je dois vous prévenir, Tessia-senseï, je ne suis pas très forte en informatique... On se moque de moi au lycée quand j’essaie d’écrire sur Word... »

Tessia haussa les sourcils et afficha un air de surprise polie.

« Et... Votre installation est très impressionnante... J’espère que vous ne me trouverez pas trop médiocre... »

- Pour quelle raison devrais-je vous trouver médiocre ? S'étonna poliment la succube. La médiocrité est une question d'état d'esprit, pas de compétences. Aussi incomplètes puissent êtres vos connaissances ou votre manière de travailler brouillonne, personne n'a le droit de la qualifier de "médiocre" tant que vous ne leur donnez pas cette autorisation, jeune fille. À mes yeux, la médiocrité est un renoncement à s'améliorer et la satisfaction d'un travail insuffisant.

Ce disant, la succube glissa deux doigts sous le menton de la jeune fille pour le lui relever et pouvoir la fixer dans les yeux. Elle reprit ensuite avec un sourire encourageant.

- Le simple fait que vous soyez ici prouve votre volonté de vous améliorer et vous retire d'office de la catégorie "médiocre". Je dirais même plutôt que ça fait de vous une guerrière qui refuse d'abandonner le combat avant même qu'il n'ait commencé. J'ignore qui vous a élevé jeune Alice, mais ce doit être quelqu'un qui ne s'avoue jamais vaincu même quand tous lui hurlent que son adversaire ne saurait être défait. C'est une qualité rare et c'est avec cette volonté de s'améliorer et de corriger ses défauts qu'on fait, à mon sens, les plus grands chefs d'états, les meilleurs généraux et les plus vaillants défenseurs de toutes les causes possibles et imaginables.

La succube relâcha le menton de la jolie blonde et lui posa la main sur l'épaule.

- Alors cessez de fixer ainsi vos pieds jeune demoiselle et regardez vos interlocuteurs dans les yeux avec fierté. Avoir des doutes à votre âge est des plus naturel, je dirais même que ne pas en avoir serait de l'inconscience ou du narcissisme poussé au dernier degré. Mais il ne faut pas que cette indécision vous paralyse. Vous avez tout ce qu'il faut là-dedans pour surpasser tous les autres, j'en suis certaine, dit-elle en lui tapotant le front d'un doigt.

Satisfaite de sa petite remise en forme mentale, elle relâcha sa nouvelle élève avec un sourire de fierté.

- J'ai fait du thé, vous en voulez avant que nous n'abordions vos soucis de Word ? Proposa la succube d'un ton engageant tout en se déportant d'un pas élégant vers sa cuisine. Je ne promets pas que vous pourrez en remontrer à une spécialiste MCTS, mais si votre principal soucis se situe dans ce programme, je vous garanti que d'ici quelques leçons, ceux qui se sont moqués de vous viendrons ramper à vos pieds pour quémander la faveur que vous leur expliquiez quelques bribes de ce que vous allez apprendre ici.
« Dernière édition: Février 14, 2015, 12:14:29 par Tessia » Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #5 le: Février 16, 2015, 02:56:24 »

Évidemment, elle était un peu intimidée... Elle ne connaissait pas Tessia-senseï, et elle ne savait donc pas à quoi s’attendre. De plus, elle était chez elle, dans un cadre assez intime, en territoire inconnu. Certes, elle savait qu’elle avait continuellement un garde du corps qui, de loin, la surveillait. Son père n’acceptait que sa fille aille sur Terre qu’à la condition qu’un Commandeur veille toujours sur elle. Fort heureusement, ce dernier était suffisamment discret pour qu’on ne le voit jamais. Silencieusement fidèlement, il accomplissait sa tâche, veillant sur la jeune Princesse... Qui se retrouvait maintenant dans cet appartement. Après sa petite tirade, Tessia-senseï s’approcha d’elle, et Alice, en rougissant, fixa à nouveau ses pieds, comme si le bout de ses chaussures était plus intéressant que la superbe professeur se trouvant devant elle. Elle posa alors une main douce, mais non moins ferme, sur son menton, relevant cette dernière. Alice se les pinça en croisant le regard de cette femme... Et l’écouta.

Les joues un peu rouges, elle sentait son cœur rebondir lentement dans sa poitrine. Tessia-senseï avait une voix douce, envoûtante, autoritaire et ferme. Elle ne se laissait pas marcher sur les pieds, et ce qu’elle disait était très vrai... Si vrai que, pendant un bref moment, Alice ne se demanda pas si elle savait qu’elle s’adressait vraiment à une Princesse. Tout ça semblait tellement absurde... Une Princesse médiévale en train de prendre des cours privés d’informatique ! Dans n’importe quelle histoire, le décalage serait tellement gros qu’on accuserait le scénariste d’être alcoolique. Elle lui ordonna de fixer ses interlocuteurs « avec fierté », et Alice hocha lentement la tête, déglutissant lentement, opinant du nez. Oui, oui... Elle ne connaissait pas cette femme depuis très longtemps, mais elle avait entièrement raison. La Princesse ne devait pas avoir peur. Au contraire, elle se devait de rester digne, de montrer un visage fier et déterminé. Elle hocha donc la tête, et Tessia se détacha ensuite d’elle, l’invitant à prendre un thé :

« J'ai fait du thé, vous en voulez avant que nous n'abordions vos soucis de Word ? Je ne promets pas que vous pourrez en remontrer à une spécialiste MCTS, mais si votre principal souci se situe dans ce programme, je vous garanti que d'ici quelques leçons, ceux qui se sont moqués de vous viendrons ramper à vos pieds pour quémander la faveur que vous leur expliquiez quelques bribes de ce que vous allez apprendre ici. »

Alice sourit devant cette comparaison, et gloussa même doucement, avant de secouer la tête de haut en bas.

« J’accepterais volontiers votre thé, Tessia-senseï, et je vous remercie de vos... Encouragements. »

C’était sincère. Cette femme était très gentille, et avait également l’air très intelligente. Alice ne savait pas ce qu’était une « spécialité MCTS », mais ça avait l’air important. Elle s’approcha du petit salon, et s’assit face à Tessia-senseï, tenant la tasse de thé dans sa main, et en but quelques gorgées, avant de la reposer sur le couvercle. On pouvait voir une certaine aisance dans le maniement du thé, et, plus généralement, une certaine grâce dans ses actes. Elle s’était posée avec le dos bien droit, et semblait instinctivement faire attention à chacun de ses gestes. Aucune main qui venait se perdre, elles étaient posées le long de son corps. Elle qui avait l’habitude de protéger ses doigts du froid avec de longs gants blancs fins sentait ses jointures et ses phalanges frissonner, à cause de cette différence de températures.

Le thé était bon, et Alice ne tarda pas à se racler la gorge, avant de se mettre à parler :

« Je n’ai pas été éduquée avec un ordinateur, pour tout vous expliquer... Ces instruments me sont totalement étrangers, mais, dans notre monde, il est indispensable de maîtriser cet outil. C’est avant tout pour ça que je viens vous voir, Tessia-senseï... Je n’aime pas les ordinateurs, mais, si je veux briller en société, il faut que j’apprenne à m’en servir. Je ne demande qu’à maîtriser la bureautique... Ce sera amplement suffisant. »

Plutôt curieux... Généralement, les personnes les plus opposées à l’informatique étaient les personnes âgées, comme Mélinda (qui, malgré son corps bien entretenu, avait quand même plusieurs siècles d’existence dans les pattes), mais Alice, elle... Ce n’était tout simplement pas son truc, et, en un sens, être une jeune femme ne sachant pas comment lire une vidéo sur YouTube était encore plus horrible.

« En tout cas, votre installation est vraiment impressionnante... L’informatique est l’une de vos passions ? »

Curieuse, Alice se renseignait un peu...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #6 le: Février 16, 2015, 10:01:21 »

« J’accepterais volontiers votre thé, Tessia-senseï, et je vous remercie de vos... Encouragements. »

Tessia sourit pour elle-même autant que pour son élève. Au moins semblait-elle réceptive à ses arguments, ce qui était, en sois, déjà un bon point. La succube servit le thé pour elles deux avant de prendre place dans le salon en face de la jeune blonde. Elle en profita pour l'étudier un peu pendant qu'elle goûtait le contenu de sa tasse. La démone fut assez impressionnée par le maintient ainsi que les manières de la jeune demoiselle. Elle avait déjà fréquentée des terriennes, mais c'était la première fois qu'elle faisait face à une jeune femme ayant une manière si stricte de suivre l'étiquette en bonne société. La succube nota pour elle-même de penser à questionner la demoiselle sur ses origines et à prendre quelques renseignements à parts.

« Je n’ai pas été éduquée avec un ordinateur, pour tout vous expliquer... Ces instruments me sont totalement étrangers, mais, dans notre monde, il est indispensable de maîtriser cet outil. C’est avant tout pour ça que je viens vous voir, Tessia-senseï... Je n’aime pas les ordinateurs, mais, si je veux briller en société, il faut que j’apprenne à m’en servir. Je ne demande qu’à maîtriser la bureautique... Ce sera amplement suffisant. » Reprit Alice d'une agréable voix.

« En tout cas, votre installation est vraiment impressionnante... L’informatique est l’une de vos passions ? » Demanda à nouveau la jeune demoiselle.

Tessia lui sourit à nouveau, amusée par la curiosité de la jeune femme, mais également par sa détermination a avoir des réponses.

Il me semble pourtant qu'il y a un dicton au japon qui dit "c'est la curiosité qui a tué le chat."

- Oui, l'informatique fait partie de mes petits dada, admit-elle sans honte. Je suis un peu comme vous jeune fille, j'ai découvert cet outil sur le tard, pendant mes études. J'ai été immédiatement séduite par les possibilité qu'il offrait et, si je devais comparer ma rencontre avec l'informatique à une rencontre avec une autre personne, je parlerais de coup de foudre immédiat suivit d'une relation brûlante et passionnée, sourit la succube.

Ce qui était littéralement vrai par bien des points. Sa propre professeur d'informatique avait finie presque violée à chaque cours tellement la succube était excitée non seulement par elle mais aussi par ce qu'elle en apprenait. Et pourtant, cette enseignant était toujours revenue la voir, avec son petit air mutin et son absence chronique de sous-vêtements depuis leur première rencontre.

Le simple fait de repenser à elle fit à nouveau monter la chaleur dans ses parties intimes et Tessia commença à doucement s'agacer de la sensibilité de son incarnation charnelle. Mais sans le montrer, elle décida de donner un aperçu à son élève de ce qu'elle pouvait faire avec l'informatique.

- Vous savez, il n'y a pas que la bureautique en informatique, même si elle en occupe une part importante. L'informatique a bien d'autres applications, que ce soit logiciel ou pratique. Par exemple, Cortana ? Appela la succube en tournant la tête vers la table basse du salon.

Réagissant à l'appel de son nom, la pseudo-intelligence artificielle alluma le projecteur situé au plafond de la pièce pour afficher son beau visage parcouru de lignes de codes en mouvement sur la plaque de verre transparente du meuble.

- Oui maîtresse ? Demanda l'assistante informatique, sélectionnant au hasard l'une des réponses préprogrammées par Tessia.

- Affiche sur l'écran du salon le résumé d'activité informatique N°3 je te prie, ordonna la succube avant de reprendre une gorgée de thé.

- À vos ordres, acquiesa la pseudo-intelligence artificielle avec un sourire charmant, presque aimant. Connexion.

L'installation home cinéma de Tessia s'alluma et afficha ensuite sur le mur derrière celle-ci une présentation power-point des possibilités offertes par l'informatique. Dans le même temps, Cortana tamisa les lumières de la pièce pour faciliter l'affichage et baissa les stores électriques de la pièce pour l’assombrir davantage. Tessia se leva ensuite pour se déporter derrière son élève.

- Voici un exemple non-exhaustif des possibilités offertes par l'informatique, entamma-t-elle en récitant sa présentation.

Tout en faisant cela, elle se pencha sur le dossier du canapé, amenant innocemment son opulente poitrine à la hauteur où la jeune Alice risquait fort de laisser aller sa tête si celle-ci relâchait sa posture droite. Après-tout, savait-on jamais, cela pouvait lancer un autre sujet tout aussi trépidant.
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #7 le: Février 18, 2015, 02:37:29 »

Un « coup de foudre passionnant »... Pour Alice, ça avait juste été un coup de foudre... Au sens littéral du terme. L’informatique l’avait autant passionné que de se recevoir un éclair sur la figure. Elle n’y arrivait tout simplement pas, peinant à coordonner ses mouvements. À chaque fois qu’elle jouait avec une souris, elle allait dans tous les sens, Alice peinant à la déplacer confortablement sur l’écran. De plus, et c’était encore plus problématique, elle avait du mal à taper sur le clavier. Quand il fallait faire des combinaisons en appuyant sur plusieurs touches en même temps, comme « ALT » et « TAB », c’était toujours, pour la Princesse, une redoutable épreuve. De base, elle ne comprenait pas pourquoi, sur les claviers, le mot « TAB » n’apparaissait pas à chaque fois sur la touche correspondante. C’était à croire que l’être cynique et pervers ayant conçu les claviers avait pensé à le rendre incompréhensible afin de mieux torturer les petites Princesses blondes !

Alice laissa ensuite Tessia-senseï lui montrer tout ce dont l’informatique pouvait faire... Mais, sur ce point, c’était bien l’élève qui avait une longueur d’avance. Alice connaissait Tekhos, et s’y était déjà rendue en vacances. Ce faisant, elle avait vu tout ce que l’informatique pouvait faire, notamment le cyber-sexe... Le principe était de s’attacher à un fauteuil spécial, et, par le biais d’implants et de capteurs très sensibles, de faire l’amour en ligne pendant des heures, grâce à un casque de réalité virtuelle, le fauteuil rendant coup par coup les scènes de sexe qui avaient lieu. On n’arrêtait pas le progrès, et, même si elle avait vu ça, Alice se montra impressionnée par l’automatisme régnant dans cet appartement. Clignant des yeux, ébahie, elle vit les stores électriques se fermer d’eux-mêmes, tandis qu’une voix informatique féminine s’était mise à parler, répondant au doux nom de Cortana. Même si les filles de Mélinda avaient « Halo », Alice n’y avait jamais joué, et ne pouvait donc percevoir la référence subtile derrière ce terme. Elle vit une présentation PowerPoint s’allumer, dans une pièce qui était devenue un peu plus sombre, et qui listait tous les avantages de l’informatique : communication, information, accessibilité... La révolution numérique en marche. Alice avait lu, sur un site, que, chaque année, il se vendait environ 410 millions d’ordinateurs, soit 13 par seconde. Elle trouvait ce score ahurissant, tout simplement.

« Voici un exemple non-exhaustif des possibilités offertes par l'informatique » avait alors dit Tessia-senseï.

Elle en était là de ses réflexions quand elle sentit la senseï s’approcher dans son dos, ses seins à hauteur de sa tête. Alice se détendit un peu, et, presque machinalement, inconsciemment, bascula sa tête en arrière, venant ainsi frotter la poitrine de la femme. Elle croisa ensuite ses jambes, afin d’observer le diaporama, laissant les diapositives défiler, lui montrant tout l’apport de l’informatique. Le Web 2.0, l’ouverture des réseaux sociaux, la possibilité d’échanger instantanément d’un bout à l’autre du monde... Elle était effectivement tombée sur une convaincue, ce en quoi Alice n’était pas contre. Pour elle, l’informatique était quelque chose de merveilleux, et c’était bien pour ça qu’elle voulait en savoir plus.

« Je... Vous savez, j’aimerais bien maîtriser davantage l’informatique pour me rendre sur des salons de discussion, et discuter avec des personnes venant du reste du monde. »

C’était pour ça qu’elle apprenait aussi, en parallèle, l’anglais, et quelques autres langues terriennes. Contrairement à Terra, où il y avait une langue commune globale, sur Terre, les choses étaient plus compliquées. Le japonais, qui se rapprochait énormément de la langue commune de Terra, n’était pas la langue commune de la Terre, et elle apprenait donc aussi l’anglais. Alice releva alors la tête, ce qui eut pour effet de frotter davantage les seins de la senseï. Elle la regarda dans les yeux en posant sa question :

« Vous êtes une femme très douée avec l’informatique, en tout cas... J’ai hâte de commencer mes leçons avec vous ! »

Alice était enthousiaste, oui, et lui fit un joli sourire... Et puis, ses seins étaient très confortables, aussi...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #8 le: Février 18, 2015, 09:54:06 »

La démone eut la petite satisfaction de voir la jeune blonde s'émerveiller des systèmes automatisés de son appartement. Elle la regarda cligner des yeux et regarder avec attention les divers systèmes entrer en action tandis qu'elle commençait sa présentation. Tessia haussa cependant un sourcil surpris en sentant la tête de la jeune fille basculer sans autre dans son décolleté. Elle avait prise la jeune blonde pour une demoiselle timide et probablement prude. Elle se rendait maintenant compte que si la timidité semblait bien présente, la pruderie, elle, semblait absente. Elle se le trouva confirmée par l'absence de réaction du type, rougeur, retrait soudain de la tête, ou encore excuses débitées à un rythme de mitrailleuses.

Soit la demoiselle n'est pas étrangère aux plaisirs du corps, soit elle provient d'une culture où cet acte est considéré comme anodin.

Malgré elle, la succube se senti intriguée. Cette première élève se révélait pleine de surprises plus inattendues les unes que les autres. Elle s'étonna malgré tout qu'elle ai pu conserver une telle familiarité au japon, pays très à cheval sur les convenance s'il en était.

Puisqu'elle se permet se genre de familiarité avec moi, ma foi, pourquoi ne pas lui en retourner quelques unes ? Songea la succube en commençant à caresser machinalement la tête de la jeune fille comme s'il s'agissait d'une jeune chatte particulièrement affectueuse.
« Je... Vous savez, j’aimerais bien maîtriser davantage l’informatique pour me rendre sur des salons de discussion, et discuter avec des personnes venant du reste du monde. » Lui avoua la jeune fille d'une voix douce tout en redressant la tête, ce qui la frotta un peu plus contre ses seins. « Vous êtes une femme très douée avec l’informatique, en tout cas... J’ai hâte de commencer mes leçons avec vous ! » Termina cette dernière en lui faisant un joli sourire.

- J'aime votre enthousiasme mademoiselle Alice, lui sourit la succube d'un air taquin. Mais je crains de devoir commencer cette leçon par un tout petit reproche...

Ce disant, elle posa un doigt autoritaire sur le front de la jeune fille afin de l'empêcher de bouger hors de son décolleté.

- Ça vous arrive souvent de considérer la poitrine de vos senseï comme un oreiller ? Questionna la succube d'un ton amusé. D'ordinaire, il est de convenance de demander poliment la permission avant de plonger sa jolie petite tête blonde dedans. Et j'insiste sur le poliment car, sinon, l'usage exige que l'impolitesse soit punie... Par des moyens appropriés à la faute commise...
« Dernière édition: Février 18, 2015, 02:41:51 par Tessia » Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #9 le: Février 19, 2015, 02:49:35 »

Sur le coup, Alice n’avait même pas réalisé qu’il aurait pu être inconvenant de caresser ainsi, avec sa tête, les seins de la senseï. Elle savait que le Japon était très à cheval sur les politesses sociales, notamment sur l’interdiction de se toucher en public, mais, comme Tessia-senseï s’était rapprochée d’elle, Alice avait juste penché la tête en arrière, sans réaliser à quel point elle était proche d’elle... Et elle sentit rapidement un doigt se poser sur son front, tandis que la senseï lui annonçait qu’elle allait devoir la sanctionner... Ce qui amena sur les délicates lèvres d’Alice les premières traces de rougeurs. Elle se pinça les lèvres, en sentant son cœur s’emballer nerveusement. Avait-elle fait une bêtise ? Les reproches... Alice ne les aimait pas beaucoup ! Elle n’était pas une Princesse pour rien, dans le fond. Même avec ce doigt posé, la professeur avait une poigne formidable, impressionnante, et elle ne tarda pas à se mettre à parler, devant une Alice, qui, pour le coup, était totalement attentive :

« Ça vous arrive souvent de considérer la poitrine de vos senseï comme un oreiller ? lâcha-t-elle alors. D'ordinaire, il est de convenance de demander poliment la permission avant de plonger sa jolie petite tête blonde dedans. Et j'insiste sur le poliment car, sinon, l'usage exige que l'impolitesse soit punie... Par des moyens appropriés à la faute commise... »

Alice cligna des yeux à plusieurs reprises, devenant blême... Et ses joues, qui avaient déjà pris une jolie teinte rouge, devinrent, pour le coup, cramoisies.. La « jolie petite tête blonde » peinait à dire à Tessia que, grâce à Mélinda, elle avait déjà couché avec des professeurs... Et, même sans Mélinda, elle avait pu goûter aux charmes de certains professeurs, notamment Isley-senseï, une exigeante professeur de biologie, très amie avec les plantes. Mais... Qu’est-ce que cette femme venait de dire, déjà ? Dans sa tête, Alice se refaisait le fil de ses propos, ses yeux bleus remuant à gauche et à droite dans leurs orbites. Elle avait toujours les seins de Tessia-senseï contre sa tête, et, à vrai dire, à la regarder, à observer ce beau visage à lunettes qui lui faisait face, elle semblait davantage amusée que réellement choquée par ce qu’Alice, bien involontairement, avait eu l’audace de faire.

« Des moyens appropriés à la faute commise »... C’est ce que Tessia-senseï avait dit. Mais qu’est-ce que c’était censé vouloir dire, exactement ? C’était une phrase très alambiquée, qu’on pouvait interpréter de bien des manières. La petite Princesse déglutit, et entrouvrit les lèvres, ses mains jointes devant elle, se frictionnant entre elles. Était-il possible que Mélinda l’ait emmené chez une femme... Spéciale ? Une femme qui n’avait pas en tête qu’une simple formation professionnelle ? Cependant, ce qu’elle avait dit était tellement vaseux que cette phrase voulait tout dire et rien dire.

Consciente que la créature devant elle attendait une réponse, Alice finit par répondre :

« Je... Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses si je vous ai offensée, d’une manière ou d’une autre, Tessia-senseï. Je... C’était bien involontaire de ma part, et, et je... Euh... S’il faut me sanctionner, je... J’accepterais de me plier à ladite sanction... »

Sa voix, si calme auparavant, avait ici pris une légère intonation aigue, trahissant son angoisse et son inquiétude.

Pour le coup, elle ne savait pas du tout à quoi s’attendre, car elle savait que son expérience avec les professeurs de Mishima n’était pas révélatrice du corps professoral de l’ensemble du Japon... Qu’allait-il donc lui arriver ?!
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #10 le: Février 19, 2015, 10:48:50 »

Tessia s'amusa beaucoup à regarder la jeune fille cligner des yeux, se tordre les mains, se mordiller la lèvre et adopter différentes teintes de rouge au niveau des joues. Elle se demanda pendant le silence qui suivit quelle serait la réaction de la jeune blonde. Enfin, celle-ci ouvrit sa jolie petite bouche pour répondre d'une voix légèrement plus aigüe.

« Je... Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses si je vous ai offensée, d’une manière ou d’une autre, Tessia-senseï. Je... C’était bien involontaire de ma part, et, et je... Euh... S’il faut me sanctionner, je... J’accepterais de me plier à ladite sanction... » Finit par lâcher la jeune demoiselle après plusieurs secondes de silence gêné.

La succube jubila intérieurement. Le renoncement était rapide avec cette nouvelle élève et qu'elle se porte spontanément en situation de soumission lui plaisait beaucoup. Mais elle ne devait pas brusquer les choses. Pas encore. Pas tout de suite.

Avec un sourire charmant, elle reprit la parole, fixant intensément la jeune fille blonde dans ses beaux yeux bleu.

- Bien, votre punition sera d'abords de demander mon autorisation pour user de ma poitrine comme d'un oreiller. À voix haute et en utilisant tous les termes je vous prie. Cortana ?

- Oui maitresse ? Demanda la pseudo-intelligence artificielle.

- Enregistre mademoiselle Alice jusqu'à ce que je dise stop. Continua Tessia avec un petit sourire sadique, tout en gardant ses yeux fixés dans ceux de son élève.

- À vos ordres, acquiesça l’assistante numérique. Enregistrement débuté. Attente de la piste audio de mademoiselle Alice.

Ce faisant, la démone utilisa sa main libre pour caresser délicatement la joue de sa protégée. Car elle avait finalement décidé que c'était ce qu'elle deviendrai. Sa petite protégée à l'air angélique.

Je sens que je vais adorer cette ville. Songea pour elle-même Tessia en souriant plus largement.
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #11 le: Février 20, 2015, 02:28:51 »

« Bien, votre punition sera d'abord de demander mon autorisation pour user de ma poitrine comme d'un oreiller. À voix haute et en utilisant tous les termes je vous prie. »

Alice déglutit à nouveau, un peu perdue, et déboussolée. On aurait pu croire qu’une Princesse aurait pu se montrer plus farouche, afin de repousser cette femme, mais la détermination d’Alice s’exprimait de manière différente. Elle-même ne savait pas trop comment l’expliquer, mais, inconsciemment, elle faisait une différence selon le contexte. Quand la situation l’exigeait, dans un cadre public, la Princesse se réveillait, imperturbable, forte... Mais, là, dans ce contexte très privé, relativement intime, elle restait la femme timide et nerveuse qu’elle était habituellement, la fille d’un Roi immense et autoritaire, un homme avec une voix bourrue et forte, qui l’effrayait par sa grosse voix.

Tessia-senseï se mit à parler à Cortana, le nom donné à la curieuse machine qui parlait avec une voix sensuelle, en ordonnant de la filmer. Alice rougit, encore plus confuse, et cligna des yeux à plusieurs reprises. Était-ce une sorte de jeu de domination ? Elle ne savait rien de sa senseï, et, en conséquence, elle ne pouvait émettre que des suppositions. « Mademoiselle Alice » hésita un peu, continuant à pincer ses belles lèvres, faisant pointer ses dents, puis, comme pour l’aider à se détendre, Tessia-senseï caressa tendrement et doucement sa joue, avec l’une de ses mains. La Princesse soupira à nouveau, puis son regard croisa celui de Tessia-senseï.

Piégée comme une mouche dans son filet, ou un poisson capturé par un pêcheur, elle ne tarda pas à lui répondre, en réfléchissant rapidement, afin de pouvoir bien formuler, dans sa tête, ce qu’elle avait à dire pour sa défense :

« Je... Hum... En tant que votre élève, Tessia-senseï, je vous demande humblement l’autorisation de... De pouvoir user de votre confortable poitrine co... Comme... Comme d’un o-oreiller... »

Les joues toutes rouges, elle bégayait à moitié, car elle avait pleinement conscience de tout le caractère pervers et osé de ce qu’elle disait. En effet, on n’utilisait pas la poitrine d’une professeur comme oreiller ! Cependant, Alice était intelligente, et, malgré sa gêne, elle savait très bien que Tessia-senseï avait fait exprès de se blottir ainsi contre elle. Tout ça était un jeu savant et calculé à l’avance, par une femme qui maîtrisait son sujet, et, si elle espérait tomber sur une petite fille qui serait facilement gênée, elle avait frappé à la bonne porte. Même après tout ce qu’elle avait vécu, il était encore possible de facilement la gêner... Comme cette femme le faisait en ce moment.

Ce faisant, Alice n’osait plus parler, attendant la suite des évènements et des ordres. Toutefois, elle finit par remuer à nouveau sa bouche, posant, malgré tout, une petite question :

« Dois... Dois-je vous... Vous appeler ‘‘Maîtresse’’ ? »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #12 le: Février 21, 2015, 03:01:45 »

« Je... Hum... En tant que votre élève, Tessia-senseï, je vous demande humblement l’autorisation de... De pouvoir user de votre confortable poitrine co... Comme... Comme d’un o-oreiller... » Demanda finalement la jeune fille après s'être timidement mordu la lèvre pendant plusieurs minutes.

Tessia lui fit un large sourire, bien consciente que Cortana avait tout enregistré de la demande éminemment perverse de la jeune demoiselle. Le point où elle eu droit à une nouvelle surprise fut la phrase qui suivit.

« Dois... Dois-je vous... Vous appeler ‘‘Maîtresse’’ ? »

Cette fois j'en suis sure, elle connaît déjà ce genre de jeux. Cette question est trop spécifique et tombe trop à point pour que ce soit un hasard.

Malgré tout, la succube ne se départit pas de son sourire et prit un air séduisant.

- Moi, Tessia Alexanders, autorise mon élève, Alice Korvander, à user de ma poitrine pour y reposer sa tête ce pendant le cours d’aujourd’hui. Répondit-elle à la jeune fille sans la quitter du regard.

Ce disant, la démone glissa ses mains sur son tailleur et en déboutonna plus amplement le haut afin d'ouvrir son décolleté à un point tout sauf chaste, laissant entrapercevoir son soutien-gorge de dentelle rouge sang en-dessous. Elle pressa ensuite ses amples seins contre l'arrière de la tête de son élève afin que celle-ci se niche confortablement entre eux, procédant à quelques ajustements discrets sur la forme et le moelleux de sa poitrine afin d'en faire le "coussin" de chaire le plus optimisé pour sa petite élève.

- Bien, ce point de détail mis au clair, nous allons pouvoir poursuivre le cours. Si d'aventure d'autres parties de mon anatomie venaient à vous troubler, vous êtes astreinte à la même demande que précédemment pour obtenir l'autorisation d'en jouir, termina la succube avec un petit sourire innocent à son jeu de mot vaseux. Pour ce qui est de m'appeler maîtresse, Senseï suffit largement à mon bonheur... Pour le moment du moins, mais si vous souhaitez passer à ce therme, je ne vous en empêche pas, termina la succube avec un petit sourire aguicheur avant de reprendre d'un ton plus sérieux. Cortana, affiche-nous un clavier numérique sur la table du salon et active le logiciel de dactylographie.

- À vos ordres maîtresse, acquiesa l'assistante numérique avant de projeter sur la surface en verre transparente une reproduction d'un clavier japonais tandis que l'affichage du home cinéma basculais vers l'interface d'un soft d'apprentissage de dactylographie sur clavier.

- Bien, nous allons tout d'abords voir la position des mains sur le clavier, Continua Tessia en attrapant gentiment les petites mains de la jeune femme avec les siennes pour ensuite les poser sur le clavier affiché sur sa table de salon.

Elle manipula les doigts de la demoiselle avec une dextérité consommée pour les mettre en douceur sur la bonne position sur la clavier numérique tout en les caressant largement au passage. Sa position pour supporter la tête de son élève contre sa poitrine lui permettant de lui parler presque dans l'oreille, elle s'en servit également pour lui souffler ses conseils d'une voix chaude et sensuelle.

La démone se doutait bien que la jeune fille devait avoir la tête ailleurs qu'à son cours, mais elle était employée pour donner un cours d'informatique. Si son élève souhaitait dévier du sujet, cela devait venir d'elle avant tout. Même si elle devait bien admettre la pousser un peu dans ce sens.
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #13 le: Février 22, 2015, 03:23:04 »

Tessia-senseï était une femme terrible, très douée, et, pour Alice, il ne faisait aucun doute qu’elle avait tout en tête, sauf le simple fait de lui apprendre l’informatique, ou à écrire sur Word. Elle se demandait même si cette femme ne venait pas de Tekhos, ce qui expliquerait cette technologie futuriste... Une technologie qui, du peu qu’elle savait des Terriens, lui semblait être en avance... Quoi qu’il en soit, réfléchir sur son environnement devint difficile quand elle sentit Tessia-senseï rejeter l’appellation de « Maîtresse », tout en déplaçant son corps. Alice, toute rouge, pivoine, n’osait rien faire, et laissa les seins de la femme se déplacer. Elle ouvrit son chemisier, et Alice eut une brève vision de son beau soutien-gorge sensuel, avant que sa tête ne se retrouve proprement nichée entre les deux obus de la femme.

« Hum... ! » ne put-elle s’empêcher de gémir.

Le couinement s’échappa de ses lèvres, et, quand Tessia-senseï agrippa ses mains, afin de les poser sur un clavier virtuel, Alice sentit l’espace entre ses cuisses se mettre à chauffer, et à la titiller un peu plus. Le désir sexuel était en train de monter en elle, et elle sentait que, sous ce traitement, elle n’allait pas tarder à sentir sa culotte s’humidifier. Pour l’instant, le plaisir était lentement en train de monter, et se traduisait, corporellement, par une forte chaleur et de délicieuses plaques rouges venant orner ses joues. Les doigts de Tessia-senseï jouaient avec les siens, et, dans sa tête, Alice revoyait ce qu’elle avait dit... Si Alice voulait utiliser d’autres parties de son corps, elle devrait le demander... Et, dans sa tête, elle songea au délicieux fessier de Tessia-senseï, avec elle lui donnant de délicieux baisers, et elle soupira à nouveau, se tortillant lentement sur sa chaise. Elle était prisonnière, sentant le corps de Tessia tout contre elle, s’abattant sur elle. Une véritable prédatrice, qui la narguait, la titillait, et l’excitait. La pauvre petite Princesse n’en menait pas large, et les hypothèses se multipliaient dans sa tête. Une Tekhane venue s’installer sur Terre afin de coucher avec les belles adolescentes nippones ? Ou une esclave de Mélinda ? Est-ce que tout cela était un piège de la vampire ? Alice ne savait plus à quel Saint se vouer, et les hypothèses éclataient dans sa petite tête blonde.

Alice soupira donc, et appuya sur les touches virtuelles, déglutissant donc, avant de rouvrir les yeux, peinant à parler. Sa gorge s’était asséchée, elle tremblait nerveusement, et pianotait sur le clavier.

« Que... »

La Princesse se pinça les lèvres, reprit son souffle. Son cœur bondissait furieusement dans sa poitrine, ce qui nécessitait de devoir se calmer, afin d’avoir l’esprit apaisé. Plusieurs secondes passèrent donc, avant qu’elle ne reprenne sa question, avant de la finir :

« Que... Que voulez-vous que je fasse, Maî... Senseï ?! »

Sa langue avait fourché !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tessia
Avatar
-

Messages: 951


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
Fiche
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #14 le: Février 23, 2015, 12:05:16 »

« Que... Que voulez-vous que je fasse, Maî... Senseï ?! »

Tessia sourit plus largement. La jeune demoiselle commençait à avoir la langue qui fourchait. Mais si elle avait failli commettre l'erreur de l'appeler maîtresse, elle ne l'avait pas complètement fait. Et ce "pas complètement" était le frein actuel de la succube. Car elle avait une téhorie : celle que chaque être vivant, quelle que soit son appartenance ou son origine, avait toujours une sorte de bastion, une forteresse mentale qui n'avait que deux états : fermé ou ouvert. Ce bastion, elle l'appelait ainsi car une fois fermé, il était d'une difficulté à ouvrir frôlant l'impossible à moins de causer des dégâts irréversibles. Et une personne avec des dégâts irréversible n'était même plus un jouet pour elle. C'était une épave dont elle ne voulait même pas entendre parler. Elle y avait eu recours une ou deux fois par le passé et chaque fois elle s'en était mordue les doigts. C'est pourquoi, elle prenait sur elle de toujours amener sa victime à l'inviter dans sa "forteresse". Si elle prenait quelque chose à quelqu'un, c'était après qu'il l'aie laissée investir son "bastion" de son plein gré. Et ce consentement obtenu, on obtenait ensuite quelque chose de beaucoup mieux que n'importe quel soumise ou esclave sexuel. On obtenais ainsi une "volontaire à l'asservissement". Une personne qui trouvait son plaisir et pouvait même trouver son épanouissement dans son état librement consenti, donc bien plus efficace et créatif pour la suite des jeux et socialement tout à fait sortable.

Mais pour cela, il faut d'abords amener la personne à renoncer à son bastion.

Tessia avait entendu les quelques gémissements de la jeune fille. À ce stade, la leçon d'informatique n'avait plus le moindre intérêt. Elle pourrait parler politique des enfers que la demoiselle n'y prêterait probablement même pas attention.

- Prenez garde mademoiselle Alice, la prévint doucement la succube. La Senseï est la personne qui vous enseigne l'informatique. Ne faites pas l'amalgame avec la Maîtresse qui a des domaines d'enseignement d'un genre bien... Différent... Dit la démone en relâchant les mains de son élève pour poser les siennes sur le ventre de la jeune blonde.

De ses pouces, elle caressa gentiment l'abdomen de la jeune demoiselle, effleurant le bord de son nombril à travers le fin tissus de son haut.
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira

Tags: yuri  fini  
Pages: [1] 2 3 ... 5
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox