banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mais je veux juste violer ! Y a pas de mal non ? [PV Miss Marvel]  (Lu 4936 fois)
Slimia
Créature
-

Messages: 165


Du fond de mes grottes, j'attend le voyageur égaré


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ne se boit pas (sauf si elle le souhaite), peut augmenté son volume jusqu’à 15m3, ou le décroitre jusqu’à 5cm3. N'a pas d'organe, peut être plus gluante, visqueuse, fluide, compacte, collante, transparente, coloré ou rendre sa substance plus ou moins aphrodisiaque. Peut aussi faire fondre les vêtements si elle le veut... Oui ça fais beaucoup.
Peut créer environs plus de 3375 clones, et donc être plus de 33750 fois sensible qu'une humaine normale
« Répondre #30 le: Novembre 24, 2016, 02:29:52 »

   Sans user de drogue que le plaisir naturel que lui provoquer Slimia et les verges que lui enfoncer Slimia, Carol était tomber dans un état débrider et sans tabou, prise par trois clones, labourant joyeusement ses orifices, étirant ses parois, s’aventurant loin en elle, coulissant en elle avec ardeur, déformant son ventre sous la taille et le diamètre de leur braquemart ou encore sa gorge, tendue à l’extrême tandis que la verge lui ramonait avec intensité son œsophage. Pas de repos ou de pitié, enfonçant leur mandrin lourdement, remuant son corps comme une poupée de chiffon, alors qu'elle gémissait de plaisir, tremblotant de plaisir, parcourue de spam, vibrant à chaque coup, dans un rythme toujours irrégulier, changeant toujours de vitesse, de force et de profondeur. Du sexe intense, suintant de plaisir de toute part, sans relâche et sans pause.

   Slimia, prise en sandwich par ses clones, malgré le plaisir enivrant et les sensations démultiplié, arriver à garder le tout stable, bien que ses clones se firent plus sauvages dans leur pénétration, gagnant en intensité et ardeur. Chose dont Carol put se rendre compte, quand le clone dont elle pompait joyeuse le dard, opta pour une intense gorge profonde, tout en gardant une déformation sur sa verge pour laisser passer de l'air, plaquant son bassin contre ses lèvres, déformant sa gorge jusqu'au sternum, ou les autres que si firent plus fort dans leur coup de butoir. On pourrait dire que Carol était prisonnière d'un ouragan de plaisir et de coup de butoir, mais elle avait elle même choisit d'y plonger, Slimia ne fessait que rendre service, service dont elle profitait bien.

   Les minutes s’enchaînèrent, gémissement et cries de plaisir se succédant à la chaîne, Slimia et Carol en proie à des clones voraces et infatigable, pilonnant leur troue sans relâche, dominant leurs femelles, enfonçant avec vigueur leur mandrin, sauvagement, mais gardant tout de même une certaine retenue, ne sombrant pas dans la bestialité, fort et vigoureux, mais pas violent et sans délicatesse, alternant les rythmes, bien qu'ils perdirent un peu de leur consistance et apparence, Slimia peinant à rester assez concentrer pour les garder intacte. Il paraissait plus visqueux et moins bien fait, mais ils gardaient tout de même fière allure en baissant les deux femmes.

   Une orgie rien que pour Carol, Slimia s'impliquant au mieux, voulant lui laisser une formidable impression, nul tentative de corruption ou pour établir les prémisses d'un plan en noyant de sexe et de plaisir l’héroïne, Slimia n'était pas assez réfléchit pour ça. Elle ne pensant qu'aux sexe et au plaisir qu'elle ressentait et fessait ressentir.

   Et rapidement, l'orgasme vint. Le clone qui baissait la gueule d'ange de Carol, se retira, bien qu'il jouit un peu dans la bouche de Carol, avant de la recouvrir de sperme, son visage et sa poitrine de son foutre épais et bleu fluorescent et en grande quantité. Rapidement, les autres suivirent remplissant les troues de l'humaine, déversant leur fluide, accompagner de grand coups de butoir vigoureux et rapide alors qu'elle se fessait remplir, son utérus complètement pleine et ses entrailles accueillant de grande quantité de sperme. Une fois vide, le clone s'occupant de son délicieux cul se retira, avant de fondre avec celui en face de l'humaine. Sule le clone sur le quel elle était coucher était rester, la serrant dans ses bras, et allant l’embrasser goulûment.

   Slimia se fit remplit dans les règles dans l'art, ses deux clones se vidant en elle sans ménagement, continuant à lui donner des coups burins, gonflant son ventre, d'un trop plein de foutre, avant de s'arreter et de se diluer, devenant des masses informe. Slimia s'écroula sur place, caressant son ventre qui avait gagner du volume savourant son propre sperme, avant de le placer dans un des tas informe et se dirigea vers l'humaine, que le clone remit debout, la soutenant de ses mains, la calant contre ses muscles, alors qu'il s'assit et fit passer sa verge entre les cuisses de Carol.

   Slimia s'assit à son tour dessus, se mettant face à l'humaine, mettant ses mains sur son cou et l’embrassant avec passion, tandis que son clone masser son délicieux cul tout en fessant des vas et viens, caressant de son vite, les lèvres intimes des deux femmes.

-Pffioouu... tu veux faire quoi slimtenant ? T’arrêter ou t'occuper encore un peu ton partenaire ? Minauda Slimia, brisant le baiser, des filet de fluide les reliant, Carol encore recouverte de fluide.
Journalisée

Carol Danvers
E.S.P.er
-

Messages: 249



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #31 le: Décembre 01, 2016, 07:47:43 »

Carol était la proie des multiples assauts de Slimia. Cette femùme était particulièrement intensive, et la poussa dans ses derniers retranchements. Carol eut ainsi un orgasme, et sentit également Slimia jouir, tous les clones se vidant en même temps. Slimia se fit ainsi autojouir, tout en remplissant également le corps de Carol, qui en chancela sur place, l’esprit hagard... Avant de sentir les bras du Slimia masculin dans son dos la maintenir, faisant office d’oreiller, avec un torse puissant et liquide. Elle respirait lourdement, mais n’arrivait pas à suer, car elle flottait dans cette bulle aqueuse, et avait le sentiment d’être dans l’eau, et de pouvoir respirer, comme une sirène. Or, dans l’eau, la sueur était absorbée, de telle sorte qu’on se fatiguait bien plus lentement. Flottant ainsi dans sa bulle, Carol vit Slimia se rapprocher d’elle, et les deux femmes s’embrassèrent sensuellement.

Miss Marvel répondit volontiers à ce baiser, posant sa main sur la nuque de la femme, agrippant sa chevelure tentaculaire, frottant son corps contre le sien, tout en sentant l’épais chibre de son amant masculin, qui semblait s’être étendu, devenant un long bâton sur lequel les deux femmes purent se glisser. Carol répondit avec envie et passion au langoureux baiser de Slimia, que la femme répondit ensuite, tout en lui demandant ce qu’elle comptait faire ensuite. Caropl lui sourit alors. Elle se sentait mieux. Apaisée, comme si cette faim qui sommeillait en elle avait disparu. Slimia l’avait baisé bien fort, et avait brûlé  cette pomme de désir qui sommeillait en elle.

*Oui, je suis maintenant assagie, et calme...*

Elle posa sa main sur la joue de Slimia, caressant doucement sa peau translucide, avant de venir lui sourire, et l’embrassa à nouveau, tendrement, puis posa sa main sur son épaule, et la renversa, la couchant sous elle.

« Baise-moi encore, Slimia... »

Et, en réponse à son ordre, la queue de Slimia apparut, et Carol s’empala dessus, en hurlant de plaisir, et remua en elle, ses longs cheveux venant virevolter dans l’eau. Elle ressemblait à une sorte de nymphe, flottant dans sa bulle, ses longs cheveux filant d’avant en arrière, son corps se dressant vers le haut, de longs soupirs s’échappant sensuellement de ses lèvres. Yeux clos, elle était une véritable beauté, figée par le liquide, transpercée par la passion, et par une incroyable vague de désir qui l’avalait totalement...

« Haaaaaa.... !! »



Le soleil commençait à se lever sur la ville de Seikusu, dardant ses premiers rayons en éclairant la baie de la ville, ses falaises, et la base militaire, qui se dressait au sommet de la falaise. Et, tandis que l’aube se levait, Carol sentit la virilité de Slimia expulser lentement son foutre en elle, puis le corps de la Slime se lova contre le sien. La respiration haletante, Carol reprenait son souffle, son corps frémissant sur place. La sphère aquatique avait éclaté, ne laissant plus que le corps de Slimia, niché contre le sien, à s’embrasser tendrement, l’une des mains de la justicière caressant ses fesses.

« Tu m’as épuisé, Slimia, haaaa... »

Carol respirait lourdement, le corps recouvert d’eau, et palpait encore le corps de la Slime, un fin sourire sur les lèvres.

« En une nuit, j’ai commis à peu près toutes les infractions militaires possibles, mais... Je me sens... Étrangement épanouie. »

Elle alla encore lui sourire, et l’embrassa une nouvelle fois.

« Mais ça ne règle pas la question essentielle... Que va-t-on bien pouvoir faire de toi, ma chérie ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Slimia
Créature
-

Messages: 165


Du fond de mes grottes, j'attend le voyageur égaré


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ne se boit pas (sauf si elle le souhaite), peut augmenté son volume jusqu’à 15m3, ou le décroitre jusqu’à 5cm3. N'a pas d'organe, peut être plus gluante, visqueuse, fluide, compacte, collante, transparente, coloré ou rendre sa substance plus ou moins aphrodisiaque. Peut aussi faire fondre les vêtements si elle le veut... Oui ça fais beaucoup.
Peut créer environs plus de 3375 clones, et donc être plus de 33750 fois sensible qu'une humaine normale
« Répondre #32 le: Février 02, 2017, 07:09:13 »

   Beaucoup pensèrent que Slimia pouvait être facilement manipuler, avant de la traverser de par en par, en pensant pouvoir la plaquer ou la retourner ou la maîtriser. Carol posa sa main sur l'épaule de Slimia, voulant la pousser. Quand bien même Slimia pouvait se rendre le plus consistant possible, cela n’empêcha pas la main de s'enfoncer de quelque centimètre, avant que Slimia ne se laisse guider et se retrouva ainsi sous Carol, l'imposant braquemart se transformant en lit, tandis que le clone se dilua, non sans une dernière claque au fesse de l'héroine.

« Baise-moi encore, Slimia... »
-Slimililililili ! On t’arrête plus hein ? Lui souffla Slimun, un sourire malicieux aux lèvres.

   Sans se faire prier, Slimia se fit une verge, un peu plus fine que les autres, mains plus grande. Aussi facilement que du beurre moue dans de l'huile, Slimia s'enfonça et glissa sans difficulté jusqu'au fond, pénétrant un peu l'utérus, avant de battre joyeusement l'intérieur, remuant autant le contenue que le contenant, donnant de grand coup de pilon. Sans pause et sans relâche, jusqu'à l'épuisement et le dernière coup de bassin, libérant une ultime fois son précieux liquide, inondant l'antre intime une fois pour toute.... jusqu'à une prochaine fois.

FIN !

   Ah ! Vous y avez crue ? Non ? Bon, tans pis. Slimia lâcha un râle de plaisir quand elle finit par jouire, avant de faire disparaître sa verge. Elle enlaça sa partenaire et leur fit un jolie petit lit, remplissant la sphère entièrement, se rendant le plus confortable possible, un vrais marshmallow, un peu fondue, une couche de geler les recouvrant comme une couette, fraiche, mais pas spécialement froide. Slimia enlaça son amante et l'embrassa goulûment et baveusement, vu comment sa sbustance tomber en cascade , sa langue repeignant l'intérieur de la bouche de Carol, couleur bleu transparent dégoulinant.

« Tu m’as épuisé, Slimia, haaaa... »
-ça n'a pas été de tout repos pour moi non plus. Souffla Slimia, sa main sur la poitrine de sa comparse, l'autre sur ses fesses.

   Elle souriait, satisfaite et combler, pour un temps. Une bonne sieste ça serait super après ça ! Et peut être un peu de saké non ? Après l'effort, le repos.

« En une nuit, j’ai commis à peu près toutes les infractions militaires possibles, mais... Je me sens... Étrangement épanouie. »
-Slimililililililili, qui ne le serait pas après cette baise intense ? Répondit Slimia du tact au tact.
« Mais ça ne règle pas la question essentielle... Que va-t-on bien pouvoir faire de toi, ma chérie ? »

   Slimia la regarda d'un air, à mi-chemin entre la tentation de dire une connerie et d'essayer de répondre intelligemment, son visage presque scinder en deux entre sérieux et farceur, à ce demander si elle le fessait exprès vue que le résultat était assez bizarre. Elle opta pour une réponse sérieuse, vue que la question parler de son avenir, car elle se rappela qu'elle était pour le moment prisonnière d'une bulle, quelque part et que son sort était malheureusement au bon vouloir de ces geôliers. De son point de vue, bah elle se sentait victime, alors qu'elle avait commit bon nombre de crime, notion absent de son cortex, pour peu qu'elle en aie un.

-Sais pas, mais j'ai pas envie de partir, je me plaît bien slimci slim (ici sur)  Terre. Mais j'pense qu'on me laissera pas tranquille. Et puis l'autre, celui qui ma offert le saké, j'me rappelle plus très bien de la discutions, mais j'ai un peu réfléchir* et... euh... et... . Bafouilla Slimia à la recherche de ses mots. Et je sais pas plus.... Ah oui ! J'pourrais servir de réconfort pour vous ? Non ?

   Ou plus simplement, servir de prostitué pour le SCHIELD, bien qu’étonnamment ce mot soit absent de son vocabulaire. Slimia fit disparaître son corps, ne laissant que sa tête, sans le cou dépasser de... euh...d'elle ?! Un peu perdue dans ses réflexions. Sa proposition ne voler pas haut, si ce n'est qu'au fond des propositions possible, restant dans son domaine de prédilection, ce qui ne changer pas grand chose à ce qu'elle avait fait jusqu'à maintenant. Ce qui était sur, elle ne compter pas rentré chez elle, et qu'a moins de la garder en prison, il faudra l'aider à trouver une occupation ou sa voie dans ce monde, pour éviter qu'elle ne fasse n'importe quoi.


*Pour ne pas dire, je m'en suis rappeler à l'instant du coup j'ai pas de réponse.
« Dernière édition: Février 02, 2017, 07:18:26 par Slimia » Journalisée

Carol Danvers
E.S.P.er
-

Messages: 249



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #33 le: Février 06, 2017, 01:42:49 »

Carol allait sûrement devoir affronter, plus tard, les conséquences de cette nuit. Elle avait, après tout, couché avec une femme dangereuse, une Slime. Elle avait transgressé un grand-nombre de règles, mais préférait voir l’utilité de son geste. Elle savait maintenant, avec certitude, que Slimia n’était pas mauvaise. Son raisonnement moral était juste différent des autres. Autrement dit, il était possible d’en faire quelque chose. Et puis, vu comment elle avait pris Carol, la jeune femme aurait été très navrée de devoir l’envoyer en prison. De plus, au vu de ses capacités, Slimia ne serait pas envoyée dans une simple prison, mais dans l’une des Supermax spéciales du S.H.I.E.L.D., comme la fameuse Prison 42, située dans la Zone Négative. Ce n’était pas la place de Slimia, et Miss Marvel enétait maintenant convaincue.

Troublée, Slimia avoua avoir envie de rester ici, et expliqua ne pas trop savoir quoi faire… Elle proposa ainsi de devenir la « prostituée » du S.H.I.E.L.D., ce qui ne manqua pas d’amuser Carol, qui en gloussa même.

« C’est une idée, oui… Mais je crois que nous allons devoir te trouver autre chose. »

En lui faisant cette proposition, Carol avait déjà, en réalité, une bonne idée de la réponse. Elle se redressa alors, délaissant les caresses aqueuses de Slimia, et commença par remettre son uniforme. Même si elle avait fait l’amour toute la nuit, elle se sentait, non pas fatiguée, mais particulièrement revigorée. La femme ouvrit ensuite la cellule de Slimia de l’intérieur. Les panneaux se levèrent, révélant la grande salle de sécurité, fort heureusement vide. Carol ouvrit ensuite la vitre, et l’air frais s’immisça dans la cabine.

Miss Marvel descendit ensuite, et tendit sa main gantée vers Slimia.

« Viens… Ta place n’est plus ici, j’en suis maintenant convaincue. »

Elle serra Slimia dans le creux de sa main, et sortit ensuite.

« Tu disposes de capacités extraordinaires, Slimia. Un grand pouvoir dont tu ne fais qu’entrevoir les possibilités. As-tu jamais entendu cet adage, Slimia ? Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »

Le fameux motto de Spider-Man ne signifiait pas grand-chose pour Slimia, et Carol poursuivit, tout en continuant à marcher, quittant la salle de sécurité pour rejoindre un couloir.

« Tes pouvoirs devraient servir à autre chose que te contenter de coucher à répétition avec toutes les femmes que tu croises, Slimia. Moi, j’utilise les miens pour protéger les gens, les défendre contre les monstres, les tueurs, les criminels… Et toi, tu pourrais en faire autant. »

Carol la regarda encore, et lui sourit, avant de l’embrasser sur le coin des lèvres.

« Je pense que tu peux rejoindre mon groupe, Slimia… Les Avengers. »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Slimia
Créature
-

Messages: 165


Du fond de mes grottes, j'attend le voyageur égaré


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ne se boit pas (sauf si elle le souhaite), peut augmenté son volume jusqu’à 15m3, ou le décroitre jusqu’à 5cm3. N'a pas d'organe, peut être plus gluante, visqueuse, fluide, compacte, collante, transparente, coloré ou rendre sa substance plus ou moins aphrodisiaque. Peut aussi faire fondre les vêtements si elle le veut... Oui ça fais beaucoup.
Peut créer environs plus de 3375 clones, et donc être plus de 33750 fois sensible qu'une humaine normale
« Répondre #34 le: Avril 14, 2017, 11:13:05 »

« C’est une idée, oui… Mais je crois que nous allons devoir te trouver autre chose. »
-Beuh.... slim une bonne idée quand même ! Se défendit Slimia.

   C'était plus pour la forme, afin de défendre sa passion du sexe, mais dans le fond elle savait bien qu'elle devait trouver quelque chose de viable si elle voulait rester sur Terre, sans être poursuivit par des types pas très gentils. Pataugeant dans son propre corps, Slimia attendait la suite, ne pouvait pas faire grand-chose, à part forcer Carol pour encore quelque heure de sexe, mais curieusement elle n'avait pas trop envie, pour le moment bien évidemment, son contentant de quelque caresse sensuelle. Carol vint à ouvrir la cellule, les panneaux se relevant, et la parois du globe s'ouvrit, qui prit Slimia par surprisse, car ayant recouvert sa cellule d'une couche épaisse d'elle-même, elle ne put évité l'écoulement à l'extérieur d'elle même. Ce ne fut pas une cascade, mais plus le déplacement d'une masse visqueuse, un peu pâteuse et consistante, mais plutôt rapide. Un truc pas très reluisant à voir, car assez glauque, surtout qu'il fessait assez sombre.

   Carol descendit, marchant sur Slimia et s'enfonçant les pieds dedans. Slimia se releva, mais laissa le lit comme t-elle et laissa sa matière s'écouler. Le temps que son esprit envisage les multiples possibilités qu'y arriveraient si elle se barrait maintenait. De un il serait sûrement trop tard, vue le temps qu'elle mit pour réfléchir, et de deux l'humaine la prit de vitesse, en lui tendant sa main, qui réalisa qu'après quelque seconde que Carol l'invitait à sortie.

« Viens… Ta place n’est plus ici, j’en suis maintenant convaincue. »
-Ooh ! C'est trop gentil ! Répondit Slimia, un visage souriant et ravie.

   Ni une ni deux, elle s'en saisit ravie, sans s'imaginer un instant qu'on pouvait mal comprendre le geste ou qu'on pouvait se poser des questions sur sa liberté soudaine. Elle prit donc une apparence humaine, ravalant tout sa matière, se formant un jolie petite robe, qui ne servait à rien, mais ça fessait chic et classe, Slimia descendit avec grâce, ravit de sortir de sa sphère

« Tu disposes de capacités extraordinaires, Slimia. Un grand pouvoir dont tu ne fais qu’entrevoir les possibilités. As-tu jamais entendu cet adage, Slimia ? Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »

   Son visage, qui donner l'expression qu'elle découvrait une nouvelle espèce, mélanger la perplexité et la surprise de la découverte : une réponse des plus explicite sur le fait qu'elle n'avait rien comprit et qu'elle ne l'avait jamais entendue.

-Euh... j'ai jamais parler de ce... a da ge. Dit elle en détachant les syllabes. C'est quoi des responsabilités ?

   Vivre reclus dans une grotte, c'est une bonne expression pour Slimia. Oubliant sa question, elle ignora la potentielle réponse, ou plutôt elle oublia assez vite la réponse, accaparer par d'autre question, qu'elle ne posa pas, soit qu'elle oublia de le faire ou qu'elle pensait à juste titre qu'elle aura bientôt ses réponses : où on allait, qu'es qu'elles allaient faire et es qu'il n'y avait pas un risque par rapport à sa liberté. Cette dernière venait d'un éclair de lucidité et d'un instinct de survit. Elle suivit donc l'humaine, prenant garde à ne pas s'éparpiller à chaque pas, pénétrant un couloir, des caméras de sécurités les filmant, des lumière blanche s'allumant à leur arriver.

« Tes pouvoirs devraient servir à autre chose que te contenter de coucher à répétition avec toutes les femmes que tu croises, Slimia. Moi, j’utilise les miens pour protéger les gens, les défendre contre les monstres, les tueurs, les criminels… Et toi, tu pourrais en faire autant. Je pense que tu peux rejoindre mon groupe, Slimia… Les Avengers. »
-J'sais pas ce que ça veux dire, mais ça à l'air sympa ! Clamât innocemment Slimia. Je veux bien en faire partie, surtout si il y'a d'autre filles aussi belle que toi !

   Oui, c'est de la naïveté pur et dure, à son niveau c'est pareil qu'une bande de copain qui font de temps en temps des trucs sympas. Elle n'avait aucune conscience dans ce quoi elle s'engageait, mais elle était partante et inconsciente, ce qui était plutôt un bon début non ?

-Mais j'ai pas de pouvoir magique hein ! J'ai juste mes capacités slimique, mais j'peux évoluer ! Continua Slimia.

   Venant de Terra, pouvoir égale magie dans ce conteste, du moins dans tout ce qu'elle avait put voir. Quand à l'évolution, cela pouvait être étrange, ce que Slimia ne réalisa qu'après coup, Carol n'ayant jamais vue de slime, elle devait peut être faire un petit cour.

-De ce que mon papa à dit, les slimes peuvent évoluer et acquérir de nouvelles capacité selon leur mode de vie, l'endroit ou il vive et avec beaucoup de temps, ça peut aller de plusieurs mois à quelque génération. J'suis une slime de la 5ème branche, de la 6 ramification de la 1er ème branche principale des slimes ! Enfin ce que papa à dit et j'en oublie sans doute. Comparé à d'autre slime, j'suis pas très évoluer, mais j'peux devenir rapidement utile !

   Déjà qu'elle était assez impressionnante, elle pouvait donc le devenir encore plus et surtout et sûrement pire niveau mentale et capacité de viol, là j'ai pas d'idée, mais ça risque de devenir pire.
Journalisée

Carol Danvers
E.S.P.er
-

Messages: 249



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #35 le: Avril 18, 2017, 12:38:39 »

« Vous savez, si on m’avait dit un jour que je devrais réfléchir sur une flaque d’eau capable de parler et de prendre la forme qu’elle veut, j’aurais sérieusement commencé à m’interroger sur ma santé mentale.
 -  Bienvenue au S.H.I.E.L.D., Agent J. »

Suite à cette référence appuyée à Men In Black, Phil Coulson observa encore les caméras de sécurité. Slimia était sortie de sa cage depuis une demi-heure, maintenant, et Carol l’avait conduite dans une salle, où le S.H.I.E.L.D. allait se livrer à une première expérience. À côté de lui, Lloyd observait. Coulson était une sorte de légende au sein du S.H.I.E.L.D. C’était l’un des agents les plus expérimentés encore en vie, un individu proche de Nick Fury, limogé il y a quelques années en raison de ses accointances avec Fury, pour revenir ensuite. Le Triskelion, la base suprême du S.H.I.E.L.D., avait choisi de confier à Coulson la direction des activités de Seikusu Base Camp, ce qui était le signe que l’organisation accordait une grande importance aux activités paranormales se déroulant dans cette partie-ci du globe.

Phil Coulson était maintenant sur le dossier « Slimia ». Trois solutions, pour l’heure, s’offraient à lui :

  • 1°) Maintenir Slimia emprisonnée, et la transférer dans la prison de haute-sécurité du S.H.I.E.L.D., Prison 42, une Supermax située dans la Zone Négative, et dédiée à l’incarcération de métas-criminels particulièrement dangereux ;

  • 2°) Faire entrer Slimia dans l’Initiative, un programme paramilitaire dévelopépe aux États-Unis, et ayant connu des programmes-répliques dans des États-alliés des États-Unis. L’idée était de former une sorte d’équipe d’élite policière formée de supers-humains, et sous le contrôle des autorités publiques, ou, en l’occurrence, du S.H.I.E.L.D. ;

  • 3°) Offrir à Slimia sa liberté civile, tout en l’inscrivant sur un registre spécial, l’Index, qui regroupait tous les métas-humains. Bien que libres, les membres de l’Index avaient certaines obligations à suivre, comme informer le S.H.I.E.L.D. de leur nouvelle adresse, ou les contacter régulièrement, et être en mesure de justifier l’utilisation de leurs pouvoirs.



Pour l’heure, Coulson manquait d’informations sur Slimia. Il avait pu noter sa grande inculture, ainsi que son grand attrait envers le sexe... Et comptait maintenant se livrer à une petite expérience.

Slimia était dans une pièce, assise sur un fauteuil. C’était une salle de projection, qui servait habituellement de salle de briefing, mais qui convenait, ici, tout à fait. Phil Coulson avait l’habitude de côtoyer les métas-humains, et savait donc comment aborder la situation. Il appuya sur un bouton, ouvrant un micro’, pour communiquer avec Slimia.

« Bonjour, Slimia. Je m’appelle Phil Coulson, et je suis le responsable de cette structure. Je vais me livrer à une petite expérience avec toi. Tu n’as pas à t’en faire, ce ne sera pas douloureux. Cette expérience nous est nécessaire pour en savoir plus sur toi, et savoir si nous pouvons te faire confiance ou non. Je te remercie donc de bien vouloir y participer. »

Phil Coulson avait une voix calme et posée. Il appuya sur un bouton, et, devant Slimia, l’écran diffusa une première image.

« Je veux tout simplement que tu me dises ce que ces images t’inspirent, si elles te choquent, ou non... »

La première image était plutôt claire, et montrait des bouteilles de saké. Une image simple, mais la suivante serait nécessairement plus intéressant, et Phil avait hâte de voir si Slimia était capable de ressentir de l’empathie ou non.

C’était une image extrêmement célèbre, qui avait remporté le prix Pulitzer, et montrant une petite fille fuyant un village ravagé par le napalm pendant la Guerre du Viêt Nam.

Restait maintenant à voir comment Slimia allait interpréter cette image...
« Dernière édition: Avril 19, 2017, 01:17:27 par Carol Danvers » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Slimia
Créature
-

Messages: 165


Du fond de mes grottes, j'attend le voyageur égaré


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ne se boit pas (sauf si elle le souhaite), peut augmenté son volume jusqu’à 15m3, ou le décroitre jusqu’à 5cm3. N'a pas d'organe, peut être plus gluante, visqueuse, fluide, compacte, collante, transparente, coloré ou rendre sa substance plus ou moins aphrodisiaque. Peut aussi faire fondre les vêtements si elle le veut... Oui ça fais beaucoup.
Peut créer environs plus de 3375 clones, et donc être plus de 33750 fois sensible qu'une humaine normale
« Répondre #36 le: Avril 18, 2017, 06:19:19 »

   Alors qu'elles se dirigeaient vers je ne sais où pour Slimia, Carol prit sans temps pour répondre à Slimia, notamment le concept de responsabilité et faire une brêve présentation de Avengers. Cela dit, leur discussion furent de courte durée car elles arrivèrent à une salle où Slimia devait entré seul. Après une petite claque au fesse et un baiser prit en surprise, Slimia entra dans la salle.

   Une salle rectangulaire, assez grande pour une contenir une trentaine de personne, le plafond haut de deux mètres. Des néons blanc, plusieur chaise, un caméra, un tableau plan et un projecteur. Prenant la forme d'une femme sofa, elle engloba plusieurs chaise, avant s'installer confortablement. Rassasier pour le moment, elle ne se fit pas de clone ou de tentacule, et attendit juste. Carol lui avait dit que rien de méchant se passerait et de bien faire ce qu'on lui disait.

« Bonjour, Slimia. Je m’appelle Phil Coulson, et je suis le responsable de cette structure. Je vais me livrer à une petite expérience avec toi. Tu n’as pas à t’en faire, ce ne sera pas douloureux. Cette expérience nous est nécessaire pour en savoir plus sur toi, et savoir si nous pouvons te faire confiance ou non. Je te remercie donc de bien vouloir y participer. »


-Hein ?! Qui parle ! Ça vient d'où ? Un nain ? Une fée ? De la magie slime ça, de la délépatethi !
S'exclama Slimia, cherchant des yeux d’où venait là voix.

   Avant de se stopper et de se mettre en boule, aspirant plusieurs chaise pour faire une bulle protectrice, les pieds à l'extérieur, quand l'image apparue brusquement, la choquant.

« Je veux tout simplement que tu me dises ce que ces images t’inspirent, si elles te choquent, ou non... »

-Slime.... slime pas dangereux ? Demanda craintivement Slimia.

   Elle observa les bouteilles de saké, et se mit à saliver.

-Que de bonne chose pour celle là !
Clamat Slimia, en sortant de sa sphère protectrice.

   Heureusement qu'elle pouvait faire la différence entre le vraie et le faux, ce qui réel et fictif, parce que sinon elle aurait foncer dans l'image. L'image suivante fut choquante, même si elle n'avait jamais vue de guerre ou de combat ou de massacre, elle voyait bien que les personnes semblaient souffrir, pleurer et fuir, sans doute les soldats, ayant visité la chambre d'un lycéen fana d'armée, elle les avait reconnue. C'était peut être une image, mais ça semblait si réel

-Slime... euh... pas bien et triste !?
Hasarda Slimia. Je slime pas comment le dire.

   Limité niveau vocabulaire, elle ne pouvait pas clairement dire ce qu'elle voulait, mais on voyait bien qu'elle était toucher, et qu'elle compatissait.
Journalisée

Carol Danvers
E.S.P.er
-

Messages: 249



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #37 le: Avril 24, 2017, 12:05:42 »

Slimia manquait clairement de culture, et Coulson pensait que c’était là le problème de tout. Il en eut la preuve quand, en lui montrant une image dure, la Slime réagit, manifestant ainsi qu’elle était capable de faire preuve d’empathie... Ou, dit autrement, de dissocier le bien du mal.

« Il ne servirait à rien de l’enfermer...
 -  C’est aussi mon point de vue. »

Carol n’avait pas délaissé Slimia. Elle était toujours là, et savait ce que Coulson voulait faire. La question de savoir quoi faire de Slimia dépendait des capacités de la Slimia à appréhender les différences entre le bien et le mal. Sur ce point, Slimia n’était pas le seul élément à problème du S.H.I.E.L.D. Laura Kinney, par exemple, le clone féminin de Wolverine, était encore plus difficile à gérer. Au moins, Slimia souffrait juste d’un problème de culture, et semblait y répondre par un besoin compulsif de faire l’amour. Là-dessus, Coulson doutait cependant de réussir à la sociabiliser davantage. Néanmoins, et même si ça semblait insignifiant, ils venaient de faire un grand pas.

L’agent du S.H.I.E.L.D. changea rapidement d’image, et coupa le projecteur, puis ralluma les lumières de la pièce.

« Je vais aller discuter avec elle » déclara-t-il simplement.

Phil quitta la pièce, et rejoignit rapidement la salle de projection. Il ouvrit la porte, la referma, et sourit légèrement devant Slimia.

« Salut, Slimia. C’est moi que tu as entendu tout à l’heure. Je suis désolé de t’avoir montré de telles images, mais elles étaient nécessaires pour me permettre de vérifier quelque chose chez toi. »

L’homme se déplaça lentement, et s’adossa contre le mur, avant de la regarder encore.

« Alors, dis-moi... Est-ce que tu fais la différence entre le bien et le mal ? »

Ce serait l’occasion de voir si Slimia avait conscience qu’elle était dotée de critères moraux.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Slimia
Créature
-

Messages: 165


Du fond de mes grottes, j'attend le voyageur égaré


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ne se boit pas (sauf si elle le souhaite), peut augmenté son volume jusqu’à 15m3, ou le décroitre jusqu’à 5cm3. N'a pas d'organe, peut être plus gluante, visqueuse, fluide, compacte, collante, transparente, coloré ou rendre sa substance plus ou moins aphrodisiaque. Peut aussi faire fondre les vêtements si elle le veut... Oui ça fais beaucoup.
Peut créer environs plus de 3375 clones, et donc être plus de 33750 fois sensible qu'une humaine normale
« Répondre #38 le: Mai 01, 2017, 09:14:39 »

   De nouvelles images défilèrent, montrant un vol, suivit d'une braquage. Slimia, excepter de grande interrogation sur ce qu'elle voyait, ne se fessait guère d’avis, bien trop étrange à son goût, bien que pouvant reconnaître ce qui semblait être des armes pour la deuxième, mais cela passait plus pour un duel et une guerre, chose que son papa lui avait apprit. En faite, pour elle, c'était humain, elle n'a jamais vue de duel ou de guerre entre slime... en faite elle n'a jamais vue de slime tout court depuis longtemps. Mais ça n’empêche pas que pour elle, c'est humain et pas slime, c'est son papa qui lui à dit ! Ouais, bon ça seule référence c'est papa et le fait qu'elle est une slime, mais comment lui reprocher, elle passe son temps dans une grotte, à boire et à violé, un peu qu'elle n'a pas de connaissance sur ce qui est bien et mal ! Et puis faut dire aussi que les images n'étaient pas de super qualités, Slimia ne comprenant pas très bien le sens et le but et n'ayant jamais vue des scène pareil. Mauvaise fois ? Qui a dit ça !

   Alors que les images disparurent, sous les yeux surprit de Slima, qui les chercha bêtement dans la salle, tournant sa tête à 360° deux fois. Rapidement, quelqu'un entre dans la salle et lui sourit, Slimia étrangement pas envie de lui sauté dessus, parce qu'elle sentait que des complications suivrait.

« Salut, Slimia. C’est moi que tu as entendu tout à l’heure. Je suis désolé de t’avoir montré de telles images, mais elles étaient nécessaires pour me permettre de vérifier quelque chose chez toi. »
-Chez moi ? Sur Terra ? Dans mes grottes ? Mais ça n'a pas de sens ! Clamât Slimia.

   Livrant au passage, qu'elle vivait avant loin de toute civilisation. L'homme alla s'adosser au mur, en lui répondant par des termes simples pour lui expliquer ce qu'il venait de dire.

-Aaaaah ! Fit Slimia.

   Et c'est tout, laissant l'homme poursuivre, n'ayant pas de réplique stupide et naïve à répondre.

« Alors, dis-moi... Est-ce que tu fais la différence entre le bien et le mal ? »

-Euh... je... bah.... je sais que la glace, l'acide et le feu c'est mal pour moi, le sexe, la sieste et le saké bien pour moi... mais jeeuheujeueuh..... RAAHH pourquoi un truc aussi compliquer ! S'exclama Slimia, qui avait commencer à fondre, s’étalant lentement sur le sol.

   C'était sans doute la première de sa vie qu'elle était dans une t-elle situation, mais pour autant cela ne lui était pas insupportable, ni détestable. Les slimes sont une espèces évolutive, n'importe quoi qui puisse les faire évoluer est le bienvenue. On voyait qu'elle essayait de faire des efforts, ressemblant à une éponge...ou à non ! Une espèce de cerveau entrain de fondre. Peut être sa manière pour montré qu'elle va un peu au delà de ses capacités et que son... enfin ce qui lui sert de cerveau, est en train de fondre, littéralement. Il fallait se rendre à l'évidence, la notion de bien ou de mal était assez superflue chez elle, peu travailler et fait pour sa personne, le reste importe peu, et la notion en elle même assez vaques et subjectifs.

   La notion de bien et de mal, quelque chose qui dépasse l'esprit simple de Slimia, assez peu philosophe et qui en n'avait jamais rien cirée jusqu'à maintenant. Elle savait ce qui était mal ou bien pour elle, mais si elle devait y réfléchir dans la globalité, son cerveau fondrait si elle devait y réfléchir profondément. En faite c'est déjà le cas, son cerveau c'est tout et n'importe quoi chez elle... ça explique plein de chose maintenant. Plus sérieusement, c'est comme s'adresser à une gamine, Slimia n'était pas être aussi évoluer intellectuellement que les hommes, les nains ou les elfes, sinon il y'a longtemps qu'elle aurait comprit qu'il y avait autre chose que le saké et qu'elle devrait chercher des semblables et sa famille et qu'elle pouvait faire bien des choses. Sauvage et peu civilisé, même si elle était doué de parole et avait un conscience et un certain savoir faire, il ne faut pas s'attendre à la voir lire, écrire, calculer ou pensée au delà de ce qu'elle à besoin et envie, elle est limitée. Il faut avouer qu'ils y allaient un peu fort avec, elle n'est pas de leur monde, ni de leur niveau, n'ayant pas la même vie et n'ayant pas évoluer comme eux, ni le même rapport au monde. La vache, j'ai pas fais un truc aussi sérieux depuis longtemps ! Elle pouvait se prendre la tête pour pas grand chose aussi. Faire la différence, pas de dire ce qui est bien et mal. Un peu de cours est cela devrait aller.

-Je... j'ai pas trop d'idée en faite... Finit-elle par avouer, reprenant forme humaine. Slim un peu trop compliquer pour moi. Euh... des... des cours comme ils disent au lycée là, c'est possible ?
Journalisée

Carol Danvers
E.S.P.er
-

Messages: 249



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #39 le: Mai 08, 2017, 07:12:55 »

Coulson constatait que sa théorie sur Slimia se confirmait. La Slime était paradoxalement perverse et innocente. Innocente, dans la mesure où elle n’avait aucune différence entre le Bien et le Mal, raisonnant, en ce sens, comme un jeune enfant, à qui il faudrait inculquer ces notions fondamentales. Pour l’agent du SHIELD, c’était là l’origine du problème, et des difficultés d’insertion sociale avec Slimia. Elle n’avait aucune empathie, mais Coulson était convaincu qu’elle n’était pas une psychopathe, et que, derrière ce tas de gelée bleue, il y avait des notions de valeur morale. Ce petit test avec les diapositives l’avait clairement montré. Mais Slimia était incapable de lui répondre, et finit par l’avouer.

L’agent du SHIELD resta silencieux pendant quelques secondes, observant la jeune femme sans rien dire, mains dans les poches.

« Des cours ? Hum... Ce n’est pas une chose facile à expliquer, Slimia. »

Coulson se mit à marcher à nouveau, retirant ses mains de ses poches, et passa sa main sur son visage, réfléchissant à ce qu’il convenait, désormais, de dire. Comment expliquer simplement la différence entre le Bien et le Mal ? Une idée, fort heureusement, lui vint à l’esprit, et il s’agit sur une chaise face à la jeune Slime.

« Est-ce que tu connais l’empathie, Slimia ? »

L’empathie. Autant dire que ce terme ne devrait guère parler à Slimia, qui avait visiblement du mal avec les mots faisant plus de deux syllabes. Coulson s’humecta les lèvres, remettant de l’ordre dans ses pensées, avant de préciser ce à quoi il pensait :

« L’empathie, c’est... Hum... Disons qu’on te force à faire quelque chose que tu n’aimes pas, comme... »

Qu’est-ce qu’une Slime était censée ne pas aimer ? La question était d’importance. Coulson y réfléchit un peu, et finit par aborder les choses autrement :

« ...Comme t’empêcher de boire du saké, par exemple. Simple hypothèse ! Tu en souffrirais, non ? Si on te mettait une bouteille de saké sous le nez, mais qu’on te refusait d’en profiter ? Eh bien, l’empathie, tu vois, c’est une émotion naturelle qui te force à ne pas vouloir faire aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse, à toi. Est-ce que tu comprends ? Tu n’as pas envie qu’on te prive de saké, alors... Tu n’aimerais pas priver quelqu’un de ce qu’il aime, tu saisis ? C’est ça, le bien et le mal... Le mal, c’est... Faire souffrir les autres, faire des choses contre leur volonté, alors que le bien, c’est... Aider les autres, ou agir en fonction de ce qu’ils demandent. »

C’était très sommaire, mais Coulson ne voyait pas vraiment comment l’exprimer autrement, compte tenu de l’interlocutrice en face de lui. Il espérait au moins que ces quelques explications aideraient la jeune femme à y voir plus clairement.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Slimia
Créature
-

Messages: 165


Du fond de mes grottes, j'attend le voyageur égaré


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ne se boit pas (sauf si elle le souhaite), peut augmenté son volume jusqu’à 15m3, ou le décroitre jusqu’à 5cm3. N'a pas d'organe, peut être plus gluante, visqueuse, fluide, compacte, collante, transparente, coloré ou rendre sa substance plus ou moins aphrodisiaque. Peut aussi faire fondre les vêtements si elle le veut... Oui ça fais beaucoup.
Peut créer environs plus de 3375 clones, et donc être plus de 33750 fois sensible qu'une humaine normale
« Répondre #40 le: Juin 27, 2017, 12:18:56 »

« Des cours ? Hum... Ce n’est pas une chose facile à expliquer, Slimia. »
-Bah, faite en un truc pas compliquer alors. Dit Slimia, bêtement.
« Est-ce que tu connais l’empathie, Slimia ? »

   Il avait ignorer sa remarque, ce qui était plus sûr. La tête de Slimia tourna lentement à 180° sur lui même, le nez semblant être le centre de la rotation, en levant les mains. Une façon exagéré du mouvement pour dire : j'en sais rien.

« L’empathie, c’est... Hum... Disons qu’on te force à faire quelque chose que tu n’aimes pas, comme... Comme t’empêcher de boire du saké, par exemple. Simple hypothèse ! Tu en souffrirais, non ? Si on te mettait une bouteille de saké sous le nez, mais qu’on te refusait d’en profiter ? Eh bien, l’empathie, tu vois, c’est une émotion naturelle qui te force à ne pas vouloir faire aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse, à toi. Est-ce que tu comprends ? Tu n’as pas envie qu’on te prive de saké, alors... Tu n’aimerais pas priver quelqu’un de ce qu’il aime, tu saisis ? C’est ça, le bien et le mal... Le mal, c’est... Faire souffrir les autres, faire des choses contre leur volonté, alors que le bien, c’est... Aider les autres, ou agir en fonction de ce qu’ils demandent. »

   Slimia fit des efforts pour bien comprendre et de ne pas couper la parole au bonhomme, déjà parce que c'est pas bien et qu'ensuite ça serait plus profitable pour la suite, car elle ne perdrait pas le files de son explication. Elle s'appliqua au mieux et pus remarquer qu'elle n'avait pas d’empathie, car tous ses viols, ça ne la gênerais par de les subir, ce qui ne devient techniquement plus un viol avec elle. Mais ça c'était pour ce qui était du sexe, et elle n'aimait pas faire mal et souffrir, il est évidant qu'elle ne voudrait pas le faire subir, ni le subir bien qu'elle ne puise pas la ressentir, physiquement parlant, s'appliquant donc lors de ces viols, à être le moins douloureux possible, usant des bons volumes pour procurer un maximum de plaisir, mais physiquement parlant. Slimia n'était pas dénuée totalement, d’empathie, ne cherchant que le plaisir, certes forcer de ses partenaires, mais jamais la douleur.

   Elle n'est donc pas mauvaise, plutôt gentille, sans être quelqu'un de vraiment bien. Mais c'est là que viennent les viols, elle force, donc elle est plutôt mauvaise et pas gentille, mais pour elle s'est normale et donc toujours pas gentille. Neutre-mauvais, voilà le meilleur alignement de Slimia. Et donc elle est peut être mal partie avec le Schield. Même si elle à souvent agit en fonction de ce que voulaient ses victimes, c'était sous aphrodisiaque et contrainte, ce qui est mauvais. Un bien moindre mal, n'ayant jamais répandue, peur, horreur (bon sauf quelque cas), douleur et mort. Le genre de truc qu'on pardonne, parce que le type en face n'a pas la même culture et tout le bordel, et est un peu attardé car arriérer. Un mal sans vraiment l'être.

-Slim j'ai bien comprit... euh... je suis mauvaise ? Dit Slimia. Ouah ! J'en savais rien ! Ça fait bizarre de savoir ça ! Continua t-elle.

   Elle était mauvaise, mais ne savait ce que cela représenter au yeux des humains. Elle prenait ça d'une manière enfantine, comme un titre ou quelque chose de normale. En même temps, c'est la première fois qu'elle entend ça donc, elle savait toujours pas que mal c'était... euh... mal vue, alors qu'elle savait plus ou moins que ce qu'elle fessait été mal pour ses proies, mais agissant de manière instinctive et naturel. Personne ne lui avait ce genre de remarque. Qu'elle monde étrange.

-Et du coup, être mauvaise ça fais quoi pour vous ? Demanda Slimia. Je sais ce qu'est grosslimièrement le mal... mais ça change quoi ? Mes viols c'est mal pour vous.... mais j'vais vivre comment maintenant ?

   En effet, elle avait clairement comprit qu'elle ne pouvait pas continuer en violant à droite et à gauche, chose naturel, voir vital pour elle. Dans ce monde, elle devait arrêter ça pour ne pas s’attirer d’ennuis, mais ne sachant pas comment repartir chez elle, ça allait être compliquer. Mais Carol lui avait parler des avengers, ça pouvait peut être compenser et donc passer ses nuits avec Carol, et peut être d'autre, et faire apparemment le bien ce qui était mieux vue ici, vue qu'on vue pas qu'elle fasse le mal.

-Carol m'a parler des... Avengers. Ça pourrait être mieux pour moi pour pas être mal pour vous ? Demanda Slimia.
« Dernière édition: Juin 27, 2017, 12:56:25 par Slimia » Journalisée

Carol Danvers
E.S.P.er
-

Messages: 249



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #41 le: Juillet 03, 2017, 12:44:55 »

Ce n’était vraiment qu’en travaillant au sein du S.H.I.E.L.D. qu’on pouvait tenir ce genre de conversation surréaliste avec une Slime. La sensuelle créature à la peau liquide bleue finit néanmoins par comprendre, grâce aux explications laborieuses de Coulson, que le viol était une chose mauvaise. Un grand exploit pour l’agent, mais il savait que ce ne serait pas aussi simple. Du peu qu’il avait vu de Slimia, le sexe était, non seulement quelque chose qu’elle aimait, mais aussi un besoin vital. On pouvait se gausser du caractère atypique de cette situation, mais elle témoignait d’une certaine réalité : la diversité des espèces. Slimia venait tout droit de Terra, et, ici, sur Terre, il fallait l’habituer au fonctionnement de la civilisation. Slimia n’était donc pas mauvaise, selon Coulson... Du moins, pas aussi mauvaise que les super-vilains qui étaient détenus dans les prisons à haute sécurité du S.H.I.E.L.D. Elle péchait par ignorance, et il incombait donc à l’organisation de la former, de l’éduquer, de lui enseigner les rudiments en matière de morale.

Slimia évoqua alors le sujet des Avengers. Coulson lui répondit alors :

« Les Avengers sont un groupe de justiciers qui combattent les menaces surnaturelles qui menacent la sécurité de la population. Toi, Slimia, tu as largement les capacités requises pour faire partie de ce groupe, mais on ne le rejoint pas en claquant des doigts... Il faut une nécessaire formation, et une bonne compréhension de la différence entre le Bien et le Mal. »

Difficile, en effet, de vouloir se poser en protecteur de la veuve et de l’orphelin, quand on se demandait si un viol était une chose bonne ou non. Coulson se tut à nouveau, réfléchissant à nouveau. Il était le responsable de cette agence, et, à ce titre, il lui appartenait de déterminer quoi faire de Slimia.

« Je ne vais pas te remettre dans ta cage pour le moment. Je veux te faire confiance, Slimia, car je ne pense pas que tu aimes faire souffrir les autres. Il faut juste... Que tu apprennes que les humains fonctionnent différemment des Slimes, pour le dire ainsi. »

C’était une manière polie de dire les choses. Honnêtement, Coulson ne savait pas trop où il allait avec cette Slime, ni ce qu’il allait pouvoir en faire.

« Pour en revenir sur cette question, le sexe n’est pas, en soi, une chose mauvaise, loin s’en faut. Mais il faut que tu t’assures du consentement de tes partenaires, sinon c’est mal. Tu comprends ? C’est aussi simple que ça. »

Il espérait avoir au moins pu réussir à clarifier les  choses sur cette seule question. Difficile à dire, pour l’heure, car il ne savait toujours pas vraiment quoi faire de Slimia.

« Mais... Quels sont tes projets à long terme, si tu en as ? »

Coulson se doutait déjà de la réponse, mais il voulait surtout redonner la parole à Slimia. Pouvait-on faire d’elle une Avenger ? Ça semblait pour l’heure assez peu probable, mais l’agent aimait croire que tout était toujours possible... Y compris ça.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Slimia
Créature
-

Messages: 165


Du fond de mes grottes, j'attend le voyageur égaré


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ne se boit pas (sauf si elle le souhaite), peut augmenté son volume jusqu’à 15m3, ou le décroitre jusqu’à 5cm3. N'a pas d'organe, peut être plus gluante, visqueuse, fluide, compacte, collante, transparente, coloré ou rendre sa substance plus ou moins aphrodisiaque. Peut aussi faire fondre les vêtements si elle le veut... Oui ça fais beaucoup.
Peut créer environs plus de 3375 clones, et donc être plus de 33750 fois sensible qu'une humaine normale
« Répondre #42 le: Août 31, 2017, 01:56:43 »

« Les Avengers sont un groupe de justiciers qui combattent les menaces surnaturelles qui menacent la sécurité de la population. Toi, Slimia, tu as largement les capacités requises pour faire partie de ce groupe, mais on ne le rejoint pas en claquant des doigts... Il faut une nécessaire formation, et une bonne compréhension de la différence entre le Bien et le Mal. »
-J'pensais que ça pourrait m'aider pour ça justement. Voulue justifier Slimia.

   Première réplique du post pour Slimia, et pour une fois ce n'est que du bon sens, quoi de mieux que d'apprendre ce qu'est le bien et le mal, en évoluant avec ceux qui y sont confronté chaque jour ! Et mettre de côté qu'elle n'avait pas tout comprit, comme justiciers, sécurité et population, bref les mots les plus importants. Mais même si pour le moment ce n'était pas visible, de grand changement avait eu lieu en Slimia, qui désormais savait que de Terra à la Terre, elle devait choisir les personnes qui étaient consentante pour les baiser, éviter de blesser les gens et de leur faire du tord. Coulson continua après un laps de temps ses explications. Elle comprenait plutôt vite, sachant déjà ce qu'elle devait faire pour ne par être traiter comme une méchante.

   Par contre l'idée d'aider les gens, ben c'est pas encore ça, elle qui à tendance à en n'avoir rien à faire et de penser d'abord à elle, et qu'elle n'avait pas tout saisit, ça aller être une autre paire de manche pour qu'elle comprenne bien où il venait en venir, qu'elle pouvait faire autre chose que les violer.

« Je ne vais pas te remettre dans ta cage pour le moment. Je veux te faire confiance, Slimia, car je ne pense pas que tu aimes faire souffrir les autres. Il faut juste... Que tu apprennes que les humains fonctionnent différemment des Slimes, pour le dire ainsi. »
-Ah ça je l'apprend tout les jours ! Annonça fièrement Slimia.

   Mais elle se garda de dire dans qu'elle mesure, parce qu'elle avait apprit à ces dépends que les humains ne digérer par toute leur nourriture, ils avaient besoin d'autre chose que ses fluides ou du saké pour vivre, que pour manger, ils devaient faire pousser des céréales ou cuire de la viande après avoir chasser, dépecer, vider etc.. un quelconque animale. Oui elle digère tout, de A à Z et ne laisse rien. J'peux en aligner 15 comme ça, mais vous risquer de partir avant. Et je brise la 4ème mur Ouah !

-Et pour la cage... euh... c'est possslime de la garder comme chambre...parce que... hum... je... j'ai tendance à agir quand je dors. Pas envie de... de faire du mal... et de faire souffrir alors que je pionce. Slimili !
Annonça Slimia, un peu nerveuse.

   Autant prévenir, ça évitera les problèmes de consentement et qu'elle ne fasse du tord. Mais elle trouvait l'idée super tentante et marrante. La route est longue on dirait. Comme pour confirmer la narration, Coulson parla du consentement de ses proies, désormais partenaires, mettant le doigts sur le mots qu'il fallait pour que Slimia puise interagir avec ses proitenaires (je vous laisse deviner) qui lui plaisait. Bon reste à les trouver, car les Slimes c'est un peu issus de la fantasy et donc non existant, fallait donc trouver des personnes qui ne fuiraient pas en la voyant.

« Mais... Quels sont tes projets à long terme, si tu en as ? »
-Des.. des quoi ? Demanda innocemment Slimia.

   Nouvelle explication avec des mots simples. Ou la joie de faire une phrase pour plusieurs ligne d'explication par fainéantise .

-Aaaaaaaaah ! Fit Slimia, au point d'agrandir sa mâchoire. J'ai des projets ! Retrouver ma famille et trouver la légendaire Slimérios ! La terre originelle des slimes! C'est de la viens que viens mon pôpa ! Ainsi que coucher avec une autre Slime, trouver la fontaine de saké*, gagner en évolution, violé une centaure, une sirène, une nymphe, une dryade, une fée, un troll et un ogre, voler sur le dos d'un dragon, digérer le métal, manipuler mes morceaux à distance.

   Certains étaient louables, bien qu'elle n'ai rien fais pour les accomplir, d'autre tenant de ses pulsions ou lubie étrange, et quelque uns pour devenir plus fort. Des projets plutôt simple et normale, certain un peu ambitieux, mais rien d’extrêmement complexe et rechercher. Elle le disait avec des étoiles dans les yeux.

-Mais pourquoi vous me demander ça ? Demanda légitimement Slimia. Et faire des trucs pour vous, ça peu m'aider à mieux comprendre votre monde et tout les truc compliquer que tu m'a dit ? Enchaîna Slimia, tout de suite après.

   On apprend mieux la théorie par la pratique après tout ! Mais faut s'attendre à tout avec Slimia.

*complètement inexistant, une histoire merdique inventer par un esclavagiste voulant détourner l'attention de Slimia pour la capturer. Lui et son équipe on finit violer et leur fierté briser.
« Dernière édition: Août 31, 2017, 09:13:12 par Slimia » Journalisée

Carol Danvers
E.S.P.er
-

Messages: 249



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #43 le: Septembre 04, 2017, 12:58:27 »

Retrouver Slimérios, la terre légendaire des Slimes, coucher avec un autre Slime, et trouver la fontaine de saké… Ainsi que violer un certain nombre de personnes. Tout ça n’était en réalité guère encourageant. Coulson doutait sincèrement que Slimia ait compris ce qu’il lui avait dit sur la nécessité du consentement, mais… D’un autre côté, elle était trop dangereuse pour pouvoir la considérer comme une ennemie, et offrait surtout trop de possibilités pour la négliger. Une telle Slime pouvait les être très utile, à condition de réussir à la contrôler, à la calmer, et à en faire une recrue de choc. Au moins, Slimia semblait être motivée, et il entreprit de lui répondre :

« Je veux te cerner, Slimia, mieux te comprendre. Je n’ai encore jamais vu une créature comme toi, et, en un sens… C’est assez fascinant. »

Slimia était le genre de personnes qu’il fallait voir pour pouvoir y croire. Les Slimes, de fait, étaient des créatures bien mystérieuses. Leur rareté, même sur Terra, laissait à penser que ces êtres n’étaient pas originaires de ce monde, ou, en tout cas, n’étaient pas une espèce naturelle, mais des créatures issues d’expérimentations magiques. Ses projets étaient pour ainsi dire inexistants, ses ambitions se résumant juste à boire et à faire l’amour. Un comportement enfantin couplé avec des désirs d’adulte. Elle aurait fait un excellent cas pour un psychiatre, si on négligeait le fait qu’elle était faite entièrement d’un énigmatique liquide que les scientifiques du SHIELD analysaient encore pour tenter, dans la mesure du possible, d’en déterminer la composition précise.

Coulson, de son côté, n’avait aucune raison de lui mentir. Il reprit ensuite, pour répondre à la seconde partie du questionnement de Slimia, pendant que les hypothèses se multipliaient dans son esprit pour déterminer quoi faire d’elle :

« Oui, ça peut t’aider, en effet… Ce qui serait parfait est que tu arrives à t’insérer le mieux possible dans notre société, mais, vu ton corps, cette hypothèse est difficile à envisager. »

Elle ne serait jamais une femme comme les autres, assurément. Pour autant, l’agent spécial était convaincu qu’on pouvait encore faire quelque chose d’elle.

« La décision finale ne m’appartient pas, car, même si les Vengeurs sont liés, ils restent un organe indépendant. Mais… Je vais te recommander pour une sorte de période d’essai. Par contre… Tu dois oublier les viols, Slimia. Violer une personne, ce n’est pas bien. Tu as le droit d’avoir des rapports sexuels consentis, mais… Il ne faut pas forcer les autres. »

Difficile de pouvoir en faire une espionne, car cela supposait d’avoir des choix moraux ambigus, et d’être suffisamment mâture et adulte pour comprendre que les notions entre le Bien et le Mal étaient floues. Or, chez Slimia, ce n’était pas que ces notions étaient floues… C’est qu’elles n’existaient tout simplement pas, ou à un stade très embryonnaire !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Slimia
Créature
-

Messages: 165


Du fond de mes grottes, j'attend le voyageur égaré


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ne se boit pas (sauf si elle le souhaite), peut augmenté son volume jusqu’à 15m3, ou le décroitre jusqu’à 5cm3. N'a pas d'organe, peut être plus gluante, visqueuse, fluide, compacte, collante, transparente, coloré ou rendre sa substance plus ou moins aphrodisiaque. Peut aussi faire fondre les vêtements si elle le veut... Oui ça fais beaucoup.
Peut créer environs plus de 3375 clones, et donc être plus de 33750 fois sensible qu'une humaine normale
« Répondre #44 le: Septembre 09, 2017, 02:24:29 »

« La décision finale ne m’appartient pas, car, même si les Vengeurs sont liés, ils restent un organe indépendant. Mais… Je vais te recommander pour une sorte de période d’essai. Par contre… Tu dois oublier les viols, Slimia. Violer une personne, ce n’est pas bien. Tu as le droit d’avoir des rapports sexuels consentis, mais… Il ne faut pas forcer les autres. »
-J'ai comprit ça ! J'dois pas violer les gens si ils ont pas envie, me retenir et pas les forcer. J'dois trouver uniquement des personne con-sen-tant-te ! Annonça Slimia, l'air fière et droite, comme si elle avait atteint un niveau de sagesse inconnue jusque là. Que le grand Slirme me slurp si je trahis ma parole, comme disait ma maman !

   Le pire c'est qu'elle est sérieuse ET sincère ! Et je ne vous ment pas en écrivant ça ! Bon elle compte bien se rattraper sur Carol et le Saké, et sur tout ceux qui serait consentant, car elle avait maintenant un répertoire des lycéens et lycéennes qui voulaient la revoir. Coulson avait au moins réussit à lui faire comprendre le plus gros problème !

-Pour les vengeurs, slim pas un problème, tant que je peux aider pour éviter d'être une... méchante !
Continua Slimia, hésitant sur le dernier mots, n'étant plus très sur du mot à employer.

   On pouvait croire que Coulson avait éduquer la Slime, mais en réalité, elle était pousser par un instinct de survit, se soumettant à ces restrictions et demandant à se rendre utiles, pour ne pas rester coincer dans sa cage, éviter les rayons qui font de la glace et donc d'être traiter comme un danger et peut être éliminer. La peur ajoute aussi sont grain de sel, mais c'était surtout l'instinct de survit en territoire inconnue et potentiellement ennemie, qui dictait sa conduite. Mais Coulson avait réussit « son cour », juste que Slimia s'était convaincu de faire des efforts, d'écouter et de comprendre, ce qui d'habitude, elle ne fais presque jamais. Elle se rapprocha de Coulson, modifiant son apparence, pour celle rappelant un uniforme militaire avec un casque, et une forme entièrement humaine, pas de flaque ou de truc dégoulinant, évitant même de perdre des morceaux.

-J'suis prête ! Faut faire quoi ?
Journalisée


Tags:
Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox