banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une petite balade peut vite se changer en autre chose... [Pv - Stephen]  (Lu 562 fois)
Ashina Norimitsu
Humain(e)
-

Messages: 7



Voir le profil
FicheChalant
« le: Février 03, 2015, 11:59:50 »

Une ambiance étrange régnait sur le Lycée, peut être était-ce à cause du soleil de plomb ou aux examens de fin d'année mais.. il y avait un sentiment de renouveau pour tout le monde. Tous les ans c'est pareil, depuis la primaire voir même la maternelle.  Tout le monde est fatigué mais en même temps excité, triste et heureux, stressé et blasé... Bref, les vacances d'été se sentaient à des kilomètres.
C'était la dernière ligne droite avant le boss, et après, level up. Mais bon, c'était énervant pour tout le monde, il faisait beau et chaud, et qu'est-ce que les Lycéens devaient faire ? Réviser. Même pendant les week-end. Mais une échappait à la règle ; Ashina. Elle n'en pouvait plus de ce rythme, elle avait besoin de s'aérer l'esprit. Elle s'était levée tôt pour pouvoir profiter de sa journée, un petit déjeuner rapide, une douche froide pour se rafraichir et une robe pour se couvrir aux endroits nécessaires et hop ! Pas le temps de s'attarder sur des broutilles.
En fait, elle n'avait jamais prit le temps de "découvrir" cette grande ville, et aujourd'hui était La journée idéale. Elle commença par une petite animalerie où il n'y avait que des poissons exotiques, elle en ressortie honteuse après avoir demandé au gérant comment c'était possible de se rassasier avec de si petits poissons. Elle passa deux grosses heures dans un magasin assez particulier, très branché sorts et vaudou, elle qui n'y connaissait rien s'y intéressa un peu trop, peut être était-ce à cause de l'enscent ? Enfin, Ashina prenait plaisir à se balader, entrer et sortir des magasins, s'attarder sur les petits dessins sur les murs, les visages des gens.. C'était plaisant, elle voyait des choses que beaucoup de personnes ignoraient. Par exemple, elle était persuadée que les mouches volaient en W, que les nuages sont des anges qui nous transmettent un message et que les chats sont des médiums.
A force de se perdre dans ses pensées futiles et aux petits détails insignifiant, elle en oublia l'heure qu'il était. Elle n'avait aucun repère, elle était dans une rue un peu vide, les seules personnes présentes fumaient devant un bar miteux, déjà bien alcoolisés. Ashina commença à paniquer, certes, la nuit tombait lentement en été mais.. elle était tout de même perdue dans un endroit qu'elle ne connaissait pas du tout. Ses mains tremblaient, qu'allait-elle faire ? Appeler quelqu'un ? Impossible, elle n'avait pas de téléphone sur elle. C'était peine perdue. Plutôt que d'essayer de se sortir de cette situation, elle tournait en rond, ce demandant que faire...
Journalisée
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #1 le: Février 04, 2015, 01:11:09 »

L’été était plaisant sur Terre. Et plus particulièrement à Seikusu, où il faisait souvent bon. La brise fraiche surmontait un soleil tapant, et les rues étaient encore peu peuplées avant le début des vacances. De quoi prendre un peu de repos.

D’autant plus qu’Helel ne s’était pas accordé une venue sur sa planète natale depuis une éternité. La vie y était plus simple que sur Terra. Et bien qu’un démon n’ait pas particulièrement besoin de vacances, le beau diable pouvait toujours prétexter être à la recherche de contrats potentiels.

Car malgré les apparences, l’humain moyen était bien plus proche des magies occultes sur Terre que sur le plan des fées et monstres. Et le démon avait ses petites adresses. Un magasin d’occultisme en particulier, dans la petite banlieue de Seikusu.

« Monsieur Satoshima. »
Salua respectueusement le démon.

Point de courbettes comme il était coutume au Japon. Le beau diable n’aimait pas s’incliner devant qui que ce soit. Mais Satoshima Kotaro, le vieux vendeur de la boutique, en avait pris l’habitude. Et il savait également qu’exiger un salut correct de la part d’un démon, n’était pas une sage décision.

Entre sa taille et son gabarit, le colosse avait déjà de quoi se démarquer de la minuscule foule d’asiatiques qui parcouraient les rues les plus peuplées de la ville. Raison pour laquelle il n’aimait pas fréquenter les coins peuplés, et évitait les saisons plus touristiques.

Comme à son habitude lorsqu’il se rendait sur Terre, le démon s’était revêtu d’une tenue assez classique. Un jean bleu légèrement délavé, maintenu par une épaisse ceinture de cuir noir à la boucle argentée, représentant le crâne d’un bouc. En dessous, des chaussures à pointe, marrons. Et au dessus, un T-shirt noir à manches courtes, estampillé d’un sobre « Diesel » au niveau du pectoral gauche.

Rien de bien extravagant, contrairement aux habitudes que prenait le monstre sur Terra.

« J’imagine que vous venez avec de nouveaux artefacts pour moi ? » Demanda le vieux Japonais, souriant. « Votre paiement est ici. » Ajouta-t-il en tirant une petite bourse bordeaux de sous son comptoir.

Helel s’approcha et empoigna le sachet. Il l’entrouvrit, et une petite bulle de lumière tenta de s’en échapper, flottant rapidement hors du sachet. D’un coup sec, le démon la rattrapa et la jeta dans le sac. Des âmes de défunts, il y en avait quatre.

La chasse aux fantômes était bien moins palpitante qu’il n’y paraissait, mais c’était un des seuls points où se rejoignaient démons comme anges. Les âmes coincées dans le monde des vivants étaient une abomination qui se devait d’être corrigée.

Mais les démons et anges de bas-rang se croyaient trop bons pour s’en occuper. Ce qui ne laissait cette importante tâche disponible qu’aux Nobles des deux plans. Autrement dit, l’occupation revenait souvent à des mortels compétents.

« Vous n’en avez pas marre de chasser des feu-follets, Monsieur Satoshima ? » Demanda le démon, un sourcil haussé sur son front. Il déposa quelques objets, des babioles, sur le comptoir

Le vieil asiatique sourit de plus belle, désignant l’amas de gadgets enchantés qu’avait offert Helel en récompense.

« Je vis le rêve de bien des hommes, mon Ami. Découvrir le pouvoir dans chacune de vos trouvailles et créations occupe bien mieux mes journées qu’un métier de bureau derrière un ordinateur. »
Dit-il, avant se gratter la nuque. « Cela dit, si une de ces bagues pouvait éviter de me transformer en lézard une journée entière comme la dernière fois… »

Un sourire passa sur les lèvres du démon, qui vint s’assoir derrière le comptoir, dans un coin ombrageux. Là, il se mit à discuter avec son vieil ami, lui expliquant au passage les effets de certains grigris, pour lui éviter de bien fâcheux problèmes à l’avenir.

Durant ces heures, Helel vit défiler toutes manières de clients. Des badauds curieux jusqu’aux habitués clairement versés dans la sorcellerie. Dans le lot, il y avait une jeune femme dont l’odeur avait dû plaire à l’un des feu-follets, car celui-ci quitta la bourse pour se faufiler dans sa chevelure.

« Je sais. » Soupira le démon, se levant quelques minutes après que le gérant lui ait lancé un regard inquiet. « Je n’oublierai pas de mettre la bourse dans ma poche, la prochaine fois. » Affirma le monstre, s’empara de la pochette laissée sur le comptoir.

Fort heureusement, les feu-follets avaient une odeur très forte pour les créatures de la Vie et de la Mort. Si forte que le démon n’eut aucun mal à tracer la position de la petite âme dans toute la ville.

Quelques heures de marche menèrent le monstre non loin de l’endroit où il habitait lors de ses déplacements sur Terre, le fameux Quartier de la Toussaint. Un endroit peu recommandable, bien qu’il ne soit en rien comparable aux plaines Ashnardiennes.

La jeune femme dont la chevelure servait de refuge à l’âme en fuite semblait perdue. A tourner en rond, vêtue d’une petite robe près d’un bar, dans une allée vide, elle n’allait pas faire long feu. Helel n’était pas un bon samaritain, mais il avait besoin de cette âme.

Qu’à cela ne tienne.

« Gamine. » Appela-t-il de sa voix chaude et rauque. « Il y a de meilleurs endroits pour tourner en rond qu’ici. Tu es perdue ? »

Malgré sa carrure imposante, le démon ne dégageait rien de particulièrement hostile. Au contraire, il avait l’air plutôt rassurant.

« Est-ce que je peux t’indiquer le chemin ? » Demanda-t-il, gardant quelques mètres de distance pour ne pas effrayer la jeune fille.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox