banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: L'Abyssian de l'espace. [RP Abandonné...]  (Lu 551 fois)
Ludya
Créature
-

Messages: 593


Abyssian de l'espace


Voir le profil
Fiche
Description
*Depression intensifies*
« le: Janvier 27, 2015, 02:11:12 »

.
« Dernière édition: Mars 20, 2015, 01:57:20 par Ludya » Journalisée
Zoey Seikho
Créature
-

Messages: 12



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 27, 2015, 11:25:56 »

Trame Sonore

Voilà des heures qu'elle discutait avec son Père, la discussion était houleuse et ne laissait rien présager de bon quant à sa finalité. Les affaires marchaient bien, là n'était pas le soucis, mais un stock complet de marchandises attendait d'être transportée de la Base jusqu'à une petite planète nommée "Melvin-6" et n'avait trouvé à vrai dire aucune escorte ni aucun volontaire pour s'y rendre.

En effet, si la planète en elle-même avait tout d'un paradis terrestre (ou Melvinien) le chemin à parcourir jusque là était semé d'embuches et personne ne désirait perdre son vaisseau dans un raid de pirates ou simplement dans la ceinture d'astéroïdes qui bordait l'entrée du secteur. Si ce n'était que cela encore, Zoey n'en aurait pas fait cas; mais elle attendait d'urgence des joyaux rosés dont Melvin-6 avait fait la renommée et qu'il fallait impérativement récupérer en échange des marchandises. Sur place, un contact d'un contact attendrait le pilote et même si son père s'y opposait, Lady était du genre à organiser ce genre d'entretien en personne histoire d'éviter les mauvaises surprises, qu'elles soient d'ordre diplomatiques, commerciales ou humaines. Perdre un transporteur de Seikhorporation pour un pas grand chose, voilà qui ne l’enchantait guère. Le refus du père, bien que difficilement contestable venait du fait que le contact en question avait des fréquentations de bas étages mais qu'il n'avait pas la meilleure des réputations.

Pour sûr, celui qu'elle désirait rencontre, Zenos, était un truand de la pire espèce qui avait mauvaise réputation dans le milieu pour des transactions relativement tendues où il n'hésitait pas à changer les termes des contrats ou simplement à les changer avant les échanges, mettant ainsi ses partenaires devant le fait accomplis sans réelles envies de discuter. Bref, la discussion se clos relativement d'un bon "J'irai, que tu le veuilles ou non. J'ai besoin des cristaux pour le Lady Boom. Fin de discussion Papa!", la porte du bureau s'ouvre et se ferme à la volée et les bruits de talons de Zoey raisonnent dans le couloir, rapides et assurés, il est certain que la patronne déborde de colère.

Les deux Seikho se quittent en mauvais termes, ce qui n'est jamais bon vous diront les employés. Les affaires sont toujours florissantes lorsqu'ils s'entendent et Père et Fille n'hésite alors pas à offrir à leur employés des primes ou simplement des pauses plus longues s'ils travaillent bien. A l'inverse, Seikho Père s'enferme dans son bureau lorsqu'il est mécontent et on n'entend plus réellement parler de lui jusqu'à ce que sa fille vienne lui parler et qu'ils s'excusent l'un à l'autre. Pourquoi n'est-ce pas bon de les avoir en dispute? Seikho Père ne donne plus d'informations et toute la corporation tourne au ralentis pendant que la fille s'isole sur terre pour environ deux semaines. Ne plus avoir Miss Seikho c'est un peu comme perdre son initiative...

Cependant ce jour là, Zoey reçoit un appel depuis le hangar. Elle touche donc son bracelet tactile qui laisse se déployer l'hologramme de son responsable de hangar. Tout en lui parlant, elle fait défiler plusieurs types d'informations en divers "écrans" quelle sépare autour de son poignet.

"Wako, que puis-je pour toi?"

"Vous devriez venir au Hangar boss... J'crois que j'vous ai trouvé un transporteur..."

"Mais encore Wak' ? Et qui est cet inconnu venu du ciel?" dit-elle un peu agacée mais tout de même agacée alors qu'elle commande sur holonet une robe hors de prix dessinée par Saint-Lau' mais refaite par des couturiers en soie d’araignée géante de Terra. Bien entendu que cela l'intéresse, toute contrefaçon que cela puisse être, aux yeux de bons nombres d'autres femmes, cette robe n'aurait absolument aucun prix.

"J'ai aucune idée de ce que c'est comme vaisseau mais c'est petit et puissant. Avec Barney on a failli se venir dans la culotte tellement ce petit bijoux sort de l'ordinaire... Bon par contre le pilote a l'air con comme un manche... Mais c'est pas ce que vous cherchiez?" Wako en profita pour se curer le nez devant son interlocutrice, oubliant instinctivement qu'il était "hologramme" par la femme qui ne pût s'empêcher de hausser les sourcils avant d’acquiescer.

"J'arrive tout de suite Wako, merci. Tâchez de le garder dans le hangar, éventuellement offrez lui quelque chose à boire, je serai là dans dix minutes. Oh et hm Wako... Je te vois..."

Elle augmenta l'allure la séparant de son bureau et y entra aussi rapidement que possible, enfilant comme elle put sa tenue de voyage en cuir ou simili-cuir et ses longues cuissardes ferrées. Elle se passa un coup de "Seikhosmétix", une sorte de boite à maquillage développée par sa sœur qui ajuste le maquillage à votre physionomie et à votre tenue du moment. Certes absolument pas prêtre pour pouvoir passer un tourniquet de discothèque, elle n'en restait pas moins féminine et les teintes utilisée par la machine à maquillage oscillèrent vers le sombre pour lui donner un air d'avantage sévère. Elle empoigna une sacoche et glissa une pochette de ceinture justement à sa ceinture, armant son pistolet qu'elle glissa dans un holster de cuisse. Elle inspira profondément en se regardant dans un miroir, se recoiffant la mine déconfite. Elle détestait terminer une discussion ainsi avec son père et la chose la peinait toujours autant mais avait-elle réellement le choix. Les affaires se devaient de fonctionner malgré tout ce qu'il pourrait dire. Elle lui laissa toutefois un message oral sur sa messagerie avant de quitter le bureau.

"Papa, je t'aime. Ne sois pas toujours aussi inquièt tout ira bien. Wako pense avoir trouvé un vaisseau qui pourra me ramener saine et sauve. En affaire parfois tu sais, il faut savoir se tremper et c'est ce que je vais faire. Mais je reviendrai, tu en as la promesse."

Lady sourit à l'idée que son père râlerait probablement d'avantage en écoutant ce message avant de peut-être se détendre... ou pas. Qu'importe, elle avait prit sa décision et même si l'étrange vaisseau dont lui avait parlé son responsable de quais refusait de travailler pour eux, enfin pour elle, Zoey devrait partir seule à la rencontrer de Zenos. Décidée et ferme dans ses intentions, elle se mit en route vers le hangar non sans saluer les quelques travailleurs qu'elle pu reconnaître en passant, leur adressant à chacun un sourire et les saluant par leur prénom, parce que oui, elle se faisait mission de connaitre tous ses employés par leur prénom.

C'est le pas rapide, nuancé par ses hanches chaloupées et cette sensualité qui émanait d'elle de manière permanente qu'elle entra dans le hangar, suivant des yeux les quelques nouveaux véhicules dont ils avaient fait acquisition mais aussi les stocks à disposition et les frettes déjà envoyées ou en cours d'envoi. Son regard d'émeraude se promenant sur tout un chacun elle fut rapidement rejoint par ses deux responsables de plancher, Wako et Jena. Cette dernière lui pointa le fameux vaisseau sans nom et sans origine, les yeux plein d'amour pour l'engin.

"C'est le petit gars-Panda qui se bat avec Denorn le pilote... Il nous rage dessus depuis tout à l'heure, de peur qu'on lui viole son coucou..."

Lady hocha de la tête et se mit en route vers le garçon. La démarche assuré, ajoutant à son déhanché quelques petits coups de bassin bien sentis histoire de se rendre d'avantage enviable et séduisante. Toute la nonchalance du monde dans un seul corps, elle se faisait lancinante sinon langoureuse. La délicatesse mélangée à une certaine assurance dans le regard, elle se permit de tendre la main vers le garçon en s'approchant de lui, adressant à ce dernier un sourire large et charmant, papillonnant des cils à sa rencontre. Si certes elle n'avait jamais vu de gens de son espèce, ça ne retirait rien au fait qu'il soit mignon et son innocence avait quelque chose d'enchanteur. Enfin elle le vécu ainsi. D'une voix douce et tendre, elle lui adressa quelques mots qu'il pu percevoir presque comme la douceur du printemps. La fille de nymphe avec le chic pour agir sur les gens et attirer à elle leur sympathie; et c'est exactement ce qu'elle faisait ici.

"Bonjour, je suis Lady Seikho, reponsable de ce hangar... Nous attendons votre genre de vaisseau depuis un moment et si vous n'avez rien à faire pour les trois prochains jours... J'aurais terriblement besoin de vous. Mais avant tout, vous a-t-on servis quelque chose à boire?"

Elle l'invita à la suivre d'un geste de la main vers le bureau des responsables qui faisait également salle de repos tout juste à coté, se mordant la lèvre dans un petit sourire semi gêné, semi amusé. Et s'il la suivit, elle l'invita à prendre place sur un siège loin d'être luxueux mais toutefois confortable. Patientant que le garçon daigne se présenter pour poursuivre son exposé...

« Dernière édition: Janvier 29, 2015, 08:49:19 par Zoey Seikho » Journalisée

Mon profil Ici

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox