banniere
 
  Nouvelles:
LGJ invite les membres motivés à postuler pour les places d'Administrateurs ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 6
  Imprimer  
Auteur Sujet: Love Business [Pt. 2] "Strings" [Kelly Brooks]  (Lu 4572 fois)
Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 318

avatar


Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 19, 2015, 03:15:21 »

« C’est ici, Madame. »

Le chauffeur de taxi arrêta sa voiture devant un immense immeuble, planté dans le quartier des affaires de Seikusu. C’était le centre-ville, avec de grandes avenues, des hommes en costumes qui marchaient dans tous les sens. C’était le cœur pulmonaire de la ville, où on trouvait les cabinets d’avocats, d’experts-comptables, les études d’huissiers et de notaires, les agences matrimoniales (très importantes au Japon), les sièges sociaux de la plupart des grosses entreprises... Et les gratte-ciel. Le chauffeur était venu chercher Kelly il y a environ une demie-heure. Un chauffeur qui avait été envoyé par Reto en personne pour permettre à la jeune femme de trouver son nouvel appartement. Il l’emmenait dans un endroit très cossu de la ville, à mille lieux de son petit studio minable... La preuve que, dans cette ville, comme tant d’autres, le crime, effectivement, payait... Et payait bien.

C’était un hôtel particulier, un immeuble avec un parking souterrain, dans lequel la voiture du chauffeur s’engouffra, avant de s’arrêter au premier étage du parking souterrain, ses phares éclairant une silhouette engoncée dans une longue veste et un pantalon. Reto était là, habillé de manière élégante et sobre, avec un costume sous sa veste. La voiture s’arrêta près de lui, et l’homme s’avança, ouvrant la portière arrière.

« Je suis sincèrement ravi de vous revoir, Madame Brooks... »

Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis leur première rencontre, et il avait tenu sa parole. Il avait appelé ses contacts, et une suite lui avait été trouvée à l’Immeuble Griffith. Son bébé, Kyle, était avec elle, et le chauffeur sortit à son tour, ouvrit le coffre, et déplia la poussette qui servirait à porter le bébé. Reto sortit ensuite son portefeuilles, et lui tendit une liasse de billets. Que de moyens étaient déployés pour plaire à cette petite femme ! Difficile de croire que Reto ne faisait ça que pour avoir son soutien dans une affaire d’immobilier. Il lui demanda naturellement de ses nouvelles, notamment savoir si elle se portait bien, car elle avait probablement dû parler à Joshua. Le divorce était déjà en branle, il ne manquait plus que l’entretien avec l’avocat de Reto pour lancer véritablement la procédure... Une rencontre qui aurait lieu demain, si Reto se souvenait bien de l’agenda de ce dernier.

« Je vous en prie, suivez-moi, je vais vous montrer votre chambre... »

Il se chargea de porter ses bagages, peu nombreux, et s’avança vers l’ascenseur... Ou, plutôt, l’un des ascenseurs. À l’intérieur, il y avait un aquarium, de la moquette, et pas mal de place. Il appuya sur un bouton, et l’ascenseur se mit à grimper.

« Cet immeuble a été fondé au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, afin d’accueillir les G.I. et les Américains venus s’implanter au Japon, expliqua-t-il. Même s’il s’est diversifié depuis, il conserve toujours une clientèle occidentale. »

Reto ne lui disait pas, mais sa famille avait plusieurs suites ici. L’Immeuble Griffith étant très strict sur la vie privée de ses clients, bien des choses se passant ici ne filtraient pas dehors... Et il s’agissait rarement de choses légales. L’ascenseur s’arrêta au bout de quelques étages, s’ouvrant sur un couloir luxueux, toujours avec de la moquette sur le sol, des tableaux, des plantes verts, des murs lustrés. On se serait cru dans l’intérieur d’un hôtel de luxe à Manhattan, le long de Central Park. Reto continua à marcher, jusqu’à rejoindre une porte, et l’ouvrit, avant de laisser la femme entrer.

La lumière s’alluma automatiquement à son passage, permettant d’éclairer un grand salon central avec une mezzanine. C’était un loft, avec une baie vitrée et une terrasse. La suite se résumait donc essentiellement à une grande pièce centrale avec le coin cuisine, et quelques portes donnant à d’autres pièces : la salle de bains, la buanderie, une salle de rangement... La baie vitrée comprenait une porte menant à une belle terrasse avec des transats, et, si Kelly avait la curiosité de filer dans les portes latérales, elle verrait qu’il y avait même une piscine... Et une chambre pour enfants.

« Votre chambre se trouve près de celle de Kyle, mais il y a aussi une chambre à l’étage... »

La mezzanine menait à un étage plus festif, avec un bar, des tables et des canapés... Bref, c’était l’endroit conçu pour les fêtes, ou, dans le cadre du Griffith, pour des réunions d’affaires. Sur une table basse, dans le grand salon, côté living room, il y avait un attaché case avec les détails techniques de l’appartement, le contrat de bail, et un jeu de clefs.

« Ça vous convient ? » demanda-t-il alors.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kelly Brooks
Humain(e)
-

Messages: 97



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 19, 2015, 06:19:51 »

Difficile de se plaindre de toute façon. Kelly aimait le luxe, les trucs qui brillaient et pour le coup, elle était servie deux fois plutôt qu’une. Elle avait ouvert de grands yeux et elle ne pouvait pas cacher sa satisfaction et son excitation vis-à-vis de cela. C’était ce qu’elle voulait et rien que pour cela, elle se félicitait de pouvoir compter un homme comme Reto dans son entourage. Il était un don du ciel.

« Ne pas être satisfaite serait pour le moins compliqué »

On sentait sa reconnaissance dans sa voix. Alors que Kyle était dans ses bras, elle le déposa un moment sur le sol pour le laisser explorer à sa guise ce nouveau lieu. Evidemment, elle gardait un œil sur lui pour ne pas qu’il fasse de bêtises. Elle n’était ni stupide ni folle.

« Je ne pensais que votre intervention serait si probante »

Elle ne le disait pas pour le flatter. Elle le pensait vraiment à vrai dire. Il avait fait quelque chose de merveilleux et elle avait la confirmation qu’il était bien plus qu’un homme d’affaire. Elle n’allait pas lui faire remarquer, bien évidemment, mais elle n’était pas dupe. Entre eux, les non dits étaient aussi important que ce qui était dit.

Au moins, Kelly voyait le concret de ses dernières décisions. La rupture avec Joshua avait été pénible. Ce dernier avait mal réagi et elle se rendait compte  qu’il lui serait difficile de pardonner. Elle avait essayé de s’expliquer, de se justifier mais c’était trop frais encore.  Elle avait beau  être superficielle a bien des égards, c’était aussi un être humain. Et savoir qu’on venait de ruiner le cœur d’un mec bien ne pouvait pas la laisser de marbre.

« J’ai parlé à Joshua. La machine est en route mais il a mal réagi comme prévu. Je lui ai donné vos coordonnées, je ne sais pas ce qu’il compte faire, rester ici, aller vous voir pour le travail ou quitter le pays. Mais au moins le divorce est lancé »

C’était le prix à payer oui mais dans quel but ? Elle avait eu des nouvelles d’Alex qui lui avait soumis une proposition alléchante. Une clause de confidentialité avec un gros chèque à la clé dont elle comptait parler à l’avocat demain. Le coursier qui lui avait livré la nouvelle avait aussi précisé qu’il souhaiter faire un test de paternité mais qu’avant elle devait accepter la cause. Il prenait ses précautions et elle n’était pas surprise de cela. C’était un homme intelligent et habile. Mais Kelly voulait être certaine de ce qu’elle faisait

« Il m’a envoyé un recommandé me proposant une clause de confidentialité sur l’affaire avec une belle somme à la clé et même une rente mensuelle. Il dit aussi vouloir passer un test de paternité mais veut que je signe la clause avant »

Elle demandait l’avis de Reto même si elle était d’avis d’accepter. Mais elle avait peur de faire une erreur. Voilà pourquoi elle attendait le rendez vous avec l’avocat pour trancher. Mais en attendant, l’opinion de son bienfaiteur l’intéressait au plus haut point bien entendu.
Journalisée
Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 318

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 24, 2015, 03:29:49 »

Reto, un don du ciel ? L’image, sincèrement, prêtait à sourire, et était flatteuse. Rares étaient les personnes qui avaient dû le voir comme une bénédiction, dans la mesure où il était souvent annonciateur de mauvaises augures. Néanmoins, le compliment lui alla droit au cœur. Un sourire satisfait s’échappa de ses lèvres, tandis que Kelly déposait Kyle, laissant son bébé, visiblement suffisamment grand pour pouvoir marcher, se promener. C’était un nouvel environnement pour eux deux, et Reto savait qu’il avait été, cette fois, bien plus que généreux. Dans une autre situation, face à une autre personne, le logement qu’il aurait pu lui confier n’aurait été rien de plus qu’un vulgaire logement social au sein du Quartier de la Toussaint. Ici, il lui offrait le grand luxe. Pourquoi un tel excès de générosité ? Reto posait des questions auxquelles il connaissait déjà les réponses. Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis la première fois qu’ils s’étaient vus ensemble. Reto pouvait se l’avouer à lui-même sans ombrages : cette femme lui avait manqué. Sa voix, sa présence, son corps, sa détermination... Elle était une véritable louve, belle et forte, déterminée... Pour Reto, c’était la plus belle comparaison qu’il pouvait fournir, au vu du profond respect qu’il avait envers cette espèce animale.

Son esprit se reconcentra sur des sujets plus prosaïques quand Kelly lui annonça avoir rompu avec Joshua. Sans surprise, l’homme n’avait pas trop apprécié l’idée d’être séparé de sa dulcinée, mais Reto, intérieurement, en ressentit une joie féroce. Un plaisir purement animalier, du même niveau que la bête sentant que l’un des rivaux destinés à lui ravir le cœur de la dame était parti. Un plaisir phéhistorique, hormonal.

« Vous avez bien fait, acquiesça-t-il en hochant la tête. S’il souhaite trouver du boulot, je ferais jouer mes relations. C’est une maigre consolation, mais vous savez ce qu’on dit... Mieux vaut rester seul que mal accompagné. »

Kelly enchaîna avec d’autres éléments, plus intéressants. Elle lui expliqua avoir reçu une lettre recommandée de Sanderson, indiquant que ce dernier était prêt à négocier. Reto écouta silencieusement, analysant et réfléchissant, afin de réfléchir à une solution utile. Visiblement, Kelly avait commencé à agir, et les avocats d’Alex avaient commencé à réagir. Ils savaient qu’une procédure publique serait dangereux pour la réputation de leur client, et, s’ils proposaient une transaction, c’était bien pour éviter que la femme ne parle, et qu’il soit étalé dans les journaux la paternité de Sanderson... Démolir un homme riche et jeune serait une véritable aubaine pour les journalistes, de quoi soulager la ménagère le soir face à ses propres problèmes financiers ou personnels.

« Je vois... Et bien, c’est un bon début. Je ne suis pas votre avocat, alors ce n’est pas à moi de vous conseiller sur ce qu’il convient de faire, mais... »

Il se tut un peu, pensif. Alex’ était prêt à verser les pensions, faire un test de paternité, mais, en contrepartie, il voulait aussi que Kelly signe une clause de confidentialité. Reto ne savait pas trop quoi en penser pour l’heure, manquant d’information. Il choisit donc d’opter pour la prudence, après quelques secondes d’hésitation.

« Que pensez-vous de cette proposition, Kelly ? »

Il se permettait maintenant de l’appeler par son prénom, se rapprochant ainsi tranquillement d’elle.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kelly Brooks
Humain(e)
-

Messages: 97



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 24, 2015, 03:06:37 »

Pour Kelly le soucis n’avait jamais été d’être mal accompagné mais plutôt de chercher  à savoir si Joshua était le bon. Il avait été parfait avec elle et avec Kyle et c’est ce qui avait rendu pénible sa décision de couper les ponts avec lui. D’ailleurs, encore maintenant, elle se sentait coupable. C’était un brave homme et elle aurait aimé pouvoir l’aimer comme il le méritait. Mais ce n’était  pas possible. Elle avait essayé pourtant mais c’était peine perdue. A quoi bon insister alors que surement une autre femme pourrait l’aimer ? Elle avait essayé de lui expliquer cela mais c’était inutile. Peut être qu’avec le temps il comprendrait et encore elle n’était pas certaine de cela. C’était cela le pire. Il garderait une rancœur profonde et elle le regrettait sans forcément lui en vouloir. C’est pour cela qu’elle espérait qu’il puisse rester iic car il était un ami exceptionnel dont elle aurait bien besoin. Et elle voulait qu’il joue un role dans la vie de Kyle même s’il n’était pas son père

« Joshua est un homme bien. »

 Oui trop bien même et c’est pour cela qu’aujourd’hui il souffrait. Regardant Kyle qui avançait lentement mais surement dans son nouvel univers, à 3 ans il était bien avancé, elle fit quelques pas. Que pensait-elle de cela ? Et bien c’était  plutôt prometteur.

« Alex a l’air de vouloir faire preuve de bonne volonté. Honnêtement ce qu’il propose est correct. Vouloir plus pourrait engendrer des complications et casser ce début de dialogue entre nous. Et puis c’est vrai qu’épargner Kyle est une bonne chose. Les médias pourraient vouloir le traumatiser et je ne le veux pas. Je dois aussi penser à lui-même si Alex veut avant tout se protéger »

Kelly avait donc une impression positive.Elle ne pensait pas que c’était gagné mais ce qui était pris n’était plus à prendre. C’était un fait accompli

« On verra ce qu’en dit l’avocat »

Après tout, il était là pour cela. Mais il y avait autre chose qui la tracassait. Et Reto n’avait pas l’air d’en parler. Se tournant vers lui, elle se pinça les lèvres, gênée. Devait-elle le dire ? Après tout, il était la seule personne capable de le renseigner dans l’immédiat avec ses connexions.  Et elle n’arrêtait pas de s’interroger sur le sujet.

« Vous en savez plus sur la conquête d’Alex ? Qu’est-elle vraiment pour lui ? »

On sentait qu’elle était contrariée voire jalouse même. Le mafieux allait certainement le remarquer ce qui pouvait servir ses intérêts même si  il était évident que Doutzen était aussi au centre de ses attentions. Ce qui rendait la situation complexe.

« Si vraiment elle est avec lui ce serait bien une première »

Et ce n’était pas pour lui plaire. Cette fille pouvait perturber ses plans. D’ailleurs  à quoi ressemblait-elle ? Kelly était curieuse de le savoir. Ce paramètre là, elle ne l’avait pas pris en compte tant il semblait impensable.
Journalisée
Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 318

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Janvier 26, 2015, 03:30:35 »

C’était un véritable jeu d’équilibriste, comme si Reto était un funambule suspendu au-dessus d’un précipice. À gauche, la culpabilité de Kelly sur Joshua ; à droite, son ambition, qu’elle sacralisait à travers Alex. Au fond, une issue heureuse, dans laquelle il aurait le beurre, l’argent du beurre, et la fille du crémier. Reto était ambitieux, et voulait tout... L’argent, contrôler les rivaux potentiels de Kelly, et le cœur de la dame, naturellement. Ce n’était rien de plus qu’un éternel remake de tragédies amoureuses. L’homme et la femme, un amour impossible, un amour heurté par des conventions sociales, par d’autres amants potentiels... Reto était dans cette dynamique avec Kelly. Amoureux, lui ? Autant que le mâle-Alpha était amoureux de la plus belle louve du troupeau. Il la voulait, oui, il voulait lui offrir ce qu’elle voulait, simplement pour la posséder, simplement pour satisfaire ses bas-instincts, et pour pouvoir s’afficher avec elle... Avec une femme à la beauté renversante, qui attirerait les regards et la concupiscence de tous ses rivaux. Il réagissait comme un loup furieux et dominateur, un mâle-prédateur et territorial. Un schéma comportement très préhistorique, assurément.

Elle lui avait rappelé que Joshua était un « homme bon », et il se demanda si le meilleur moyen de se débarrasser de lui n’était pas de lui arranger un speed dating. La communauté russe était minoritaire à Seikusu, et, ce faisant, très proche. La Mafia russe avait à cœur de protéger leurs intérêts... Officiellement, du moins. Et Reto savait que bien des Russes aimaient les Occidentaux, et ne rêvaient que de s’envoler avec eux en Europe de l’Ouest ou aux États-Unis, des coins du monde qui, pour bien des gens, étaient encore des endroits féériques... Des endroits où beauté et fortune vous souriaient, et où vous pouviez être vraiment libres et heureux. Il était normal de fantasmer sur ces régions. C’est ce à quoi il pensait quand Kelly revint alors sur la mystérieuse « conquête » d’Alex. Reto revint alors à lui. Kelly avait l’air de s’entendre avec la proposition d’Alex, et il sentait bien que c’était de ce côté qu’il allait devoir creuser... Et que les choses allaient se compliquer. S’il ne disait rien sur elle, Kelly irait chercher ailleurs, et, s’il en disait trop, il perdrait son atout.

Vu la manière dont Kelly se fixait sur elle, elle devait caresser l’idée de retourner vivre en couple avec Sanderson. C’était sans aucun doute le mieux pour eux, et cela amenait Reto à réfléchir sur l’accord... Un accord qui avait clairement pour but d’exclure Kelly. Est-ce que c’était vraiment ça qu’elle voulait, sur le long terme ? Que lui importait les relations d’Alex, tant que ce dernier versait l’accord ? De fait, Alex n’aurait même pas matériellement à le faire. Il suffisait qu’il donne son accord, et, sur son bilan comptable, l’expert-comptable rangerait cette somme dans le numéro de compte 67, pour « Charges exceptionnelles ». La seule preuve serait un document écrit, un contrat qui disparaîtrait dans les méandres des casiers et des armoires de l’entreprise de Sanderson.

« Hum... J’ai... J’ai quelques informations supplémentaires sur cette jeune fille... »

Il était prudent, car il savait qu’il marchait sur des œufs.

« Mon détective a pu prendre une photo d’elle, et je l’aurais bientôt. Il a dû utiliser un appareil spécial pour réussir à prendre le cliché, et il est en cours de traitement et de développement. L’image est très pixellisée, et nécessite donc un traitement informatique pour qu’on puisse y voir quelque chose. »

Volontairement, Reto tournait autour du pot, afin de focaliser l’attention de Kelly.

« C’est une lycéenne de Mishima. Une belle blonde... Mais je n’ai pas encore réussi à avoir accès à son dossier scolaire. Je ne sais même pas son nom... »

Il laissa planer quelques secondes, et reprit ensuite :

« De toute manière, vous devez savoir que je ne vous laisserais jamais tomber, Kelly. Je vous admire énormément, et j’ai le plus grand respect pour les femmes fortes comme vous, et qui n’hésitent pas à se sacrifier pour leur enfant. Vous avez gagné mon respect et ma plus sincère affection. »

Reto avait dit ça en se rapprochant d’elle, , et attrapa l’une des mains de Kelly, la serrant dans ses deux mains.

« À moins que vous ne vouliez vous débarrasser de moi, vous ne serez plus jamais seule pour éduquer votre enfant, Kelly... »

Et il termina sa tirade en levant sa main, et en embrassant tendrement et respectueusement ses doigts, avant de relâcher sa main.

Ce n’était pas parce qu’il était un loup qu’il ne savait pas faire preuve de séduction.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kelly Brooks
Humain(e)
-

Messages: 97



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 26, 2015, 06:39:53 »

Kelly était un peu troublée par l’attitude de Reto. Elle ne s’y était pas attendue du moins pas comme cela.  Elle avait eu un léger réflexe de recul, ne s’attendant pas à cette marque d’affection.  Qu’est ce que cela voulait dire ? Essayait-il de la séduire ? Sans doute, Kelly n’était pas stupide. Elle n’avait jamais cru qu’il était uniquement charitable. Mais elle n’avait pas vraiment pensé qu’il puisse se découvrir si vite non plus. Il gagnait en assurance et cela se voyait assez nettement. Kelly n’avait pas spécialement envie que cela aille plus loin pour le moment. Et si elle avait besoin de son soutien, elle  ne voulait pas devoir lui rendre au prix fort.  Heureusement elle avait une raison valable de le calmer un peu sans que cela ne le vexe outre mesure.

« Je vous remercie de vos compliments et de votre soutien. Mais  je viens à peine de quitter Joshua et je ne sais pas encore où mon histoire avec Alex va me mener. Je ne pense pas que me lancer dans quelque chose de nouveau pour le moment soit judicieux. »

Kelly voulait qu’il comprenne qu’elle ne fermait pas la porte mais que pour le moment elle avait autre chose à penser. Et que surtout, elle avait compris qu’il était intéressé. Recentrant son attention sur Alex et son inconnue, elle fit quelques pas masquant mal sa contrarieté. Une étudiante ? Une belle blonde ? Une gamine écervelé surtout pour elle. Qui sans doute pensait avoir trouvé le prince charmant. Kelly se mit à sourire car dans un sens elle ne tarderait pas à se rendre compte qu’elle était dans l’erreur. Alex allait vite la décevoir. Et elle allait perdre ses illusions de gamine. Pour le coup, elle avait eu tort de s’en faire outre mesure de cette fille.

« Elle va vite déchanter »

On sentait la satisfaction dans sa voix. Elle était déjà contente de ses futurs malheurs. Ce qui montrait une facette assez peu classe de sa personne. Mais Kelly aussi pouvait être froide et cruelle quand elle le voulait

«  Merci de vos efforts  en tout cas pour me renseigner»

Elle n’oubliait pas ce qu’elle lui devait. Après tout si elle était si bien avancée, c’était avant tout grace à lui. Kelly voulait préserver cette relation qui pour le moment lui était favorable. Et si effectivement il la voulait elle, mieux valait aussi ne pas rejetter cette idée. Si Alex s’avérait ne pas être ce qu’elle espérait, finalement Reto devenait un choix qui était tout aussi intéressant. Il avait tout ce qu’elle cherchait chez Alex. La mère de famille avait donc de la suite dans les idées mais cela n’était pas nouveau. Et Reto était devenu en quelque sorte son plan B. Mais savait-elle vraiment dans quoi elle s’embarquer, bien sûr que non. Mais cela, elle allait de toute façon s ‘en rendre compte tot ou tard.
Journalisée
Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 318

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Janvier 28, 2015, 03:18:45 »

Reto pouvait-il être jaloux de lui-même ? Le voilà qui se retrouvait dans une position paradoxale ! D’un côté, il avait sincèrement envie de cette femme (une envie physique, bestiale, mais aussi plus intellectuelle, plus pernicieuse), mais, de l’autre, il était piégé par l’obstination qu’elle vouait envers Doutzen... Qui n’était rien de plus que sa poupée. Le maître-chanteur était emmêlé dans ses propres filets. Elle rejeta tout de go ses avances subtiles, pour une excuse qui lui sembla tout à fait fallacieuse... La vérité était qu’elle voulait avant tout se mettre avec Alex, et, pour ça, elle voyait Doutzen comme une rivale... Et lui, peu à peu, rectifia le tir. Doutzen étant son atout maître, car Alex s’était entiché d’elle. Il pouvait jouer là-dessus... En prolongeant la relation de Doutzen avec Alex, en faisant croire à Kelly que cette relation était vraiment sérieuse, il pouvait la désespérer, et profiter de ce désespoir pour la récupérer, en lui montrant qu’elle avait tout à gagner à abandonner cet amour désuet... Oui, oui, c’était une piste possible... Une piste risquée, car elle amenait à jouer avec l’amour et avec les sentiments, un jeu où on finissait toujours par se brûler, mais un jeu que Reto aimait. Et puis, fondamentalement, que risquait-il ? Si les choses devaient s’envenimer, Kelly lui appartenait. La faire disparaître, elle, Joshua, et son fils, ne serait pas trop compliqué. Certes, il en aurait des remords, mais il se faisait confiance... Reto n’avait pas atteint un poste d’importance au sein de la famille s’il était un émotif, quelqu’un se laissant dicter par ses propres émotions. Dès son adolescence, il fracassait et brisait des crânes. Il avait usé de sa hargne, de ses poings, et de sa bestialité, pour montrer qu’il avait la rage au ventre, et progresser au sein de la famille. Il n’était pas homme à renoncer si facilement à quelque chose qu’il estimait lui être dû.

Kelly, sur un ton satisfait, et qui ne semblait souffrir nulle contestation, annonça que la femme allait déchanter... Elle ne pensait qu’à elle, qu’à Doutzen. Reto hocha lentement la tête, alors que Kelly semblait vouloir le congédier...

*Pas si vite, ma cocotte...*

Reto n’avait pas encore abattu toutes ses cartes, et précisa rapidement.

« C’est possible... Mais je connais les jeunes femmes comme elle. C’est une étrangère, une gaijin, comme les Japonais nous appellent. Lui, il est riche, fortuné, et visiblement entiché d’elle... Il est possible qu’elle ait senti la poule aux œufs d’or, et qu’elle ne cherche pas à le lâcher si facilement. »

Il lui donnait de l’espoir, mais pas trop non plus... Car c’était là ce qu’il voulait, que Kelly fonde dans ses bras, qu’elle s’abandonne à lui, qu’elle laisse parler son désespoir... Et qu’il la récompense en la défonçant. Il avait essayé la douceur, essayer d’adopter le rôle d’un homme protecteur et rassurant, mais Kelly n’avait pas été dupe. Reto changeait tout simplement de tactique, afin de chercher la faille, la crevasse dans laquelle il pourrait s’enfoncer pour pouvoir profiter plus facilement du corps de la belle beauté.

« Je veux juste vous mettre au courant des réalités, Kelly... Alex’ ne sort plus, et ne ramène plus de filles chez lui depuis plusieurs semaines... Approximativement depuis le temps qu’il connaît cette fille, je dirais. »

Il voulait qu’elle se mette à pleurer, il voulait qu’il comprenne qu’elle n’aurait jamais Alex’. Ce pouvait tout à fait être faux, et ça l’était même sûrement, mais, en l’état, ça n’avait aucune importance. Ce qui était important, c’était que Kelly le croit, qu’elle en soit persuadée. Devait-il encore enfoncer le clou ? Difficile à dire...

Reto choisit prudemment de se taire, le temps de laisser à Kelly le soin de digérer cette information, et ce qu’elle représentait.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kelly Brooks
Humain(e)
-

Messages: 97



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Janvier 28, 2015, 10:16:02 »

Kelly accusait le coup. Pourquoi le nier, elle ne s’attendait pas à cela. Elle avait pendant un moment voulu se dire que ce n’était qu’une brève aventure mais Reto venait de lui dire le contraire.Ainsi donc Alex se serait rangé ? Était-ce possible ? Il fallait le voir pour le croire et d’ailleurs, elle ne cacha pas certains doutes. Elle ne comprenait pas comment  cela pouvait arriver. D’ailleurs, sa première réaction fut le déni

« J’ai du mal à croire cela »

 Alex, le séducteur qui vivait sa vie comme un conquistador sexuel serait frappé par l’amour ? Alors qu’elle-même avait échoué ? Non ce n’était pas possible Et de toute façon qu’avait-elle cette fille ?Comment pouvait elle réussir là où elle avait échoué ?Alors qu’en plus elle avait un fils ? Non elle se disait qu’il deva   it y avoir une erreur quelque part

« De toute façon tout peut changer avec Kyle »

 Oui c’était son meilleur atout. Elle le savait et c’est pour cela qu’elle ne s’en faisait pas encore de trop.Si Alex voulait jouer son rôle de père, elle allait pouvoir s’en servir pour plaider sa cause. Il n’était pas question de monnayer son fils mais bien de lui faire comprendre la réalité des choses. Il ne pouvait pas vouloir être père et ne pas prendre en compte la mère de son fils. Et si jamais il avait oublié ce détail, elle allait lui rappeller autant que possible.

« Cette gamine n’est qu’une passade. J’ai cotoyé Alex, tôt ou tard, il se lassera.  De plus tout cela peut être remis en cause rapidement. »

Se rendant compte que son comportement pouvait la désservir auprès de Reto, elle chercha aussi à le rassurer et à ne pas le décevoir ou le décourager.

« Je vous remercie de votre aide et de vos recherches. Plus que jamais vous êtes un fidèle soutien »

Plus que jamais d’ailleurs. Par contre Reto se trompait quand il pensait qu’elle n’en avait rien à faire de son divorce à venir avec Joshua. Elle s’en voulait plus que jamais de le faire souffrir. Et s’il avait pu, elle aurait aimé pouvoir lui venir à l’aide. C’est pour cela qu’elle espérait qu’il puisse travailler pour Reto ou à défaut partir.

« Kyle vient ici »

Il était trop proche d’une prise de courant. Le prenant à bras, elle semblait forcément accuser le coup. Son plan n’avait pas tenu compte de l’arrivée d’une intrus. Et plus que jamais elle se disait que cela pouvait tout remettre en cause.
Journalisée
Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 318

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Janvier 30, 2015, 02:34:55 »

Oui, il en était convaincu, totalement persuadé : Doutz’ était son élément fort. Son atout, son joker. Il ne devait surtout pas commettre l’erreur de le gaspiller en le jouant trop hâtivement. Kelly lui assura que Doutzen ne serait qu’une « passade », s’accrochant à son idée selon laquelle elle n’était, pour Alex’, qu’un simple coup, et rien de bien sérieux. Reto savait que Doutzen était une jeune fille pleine de qualités. Elle était belle, ce qui était toujours une qualité primordiale, mais aussi intelligente, souriante, aimable, polie, et cultivée... Il avait vu en elle la perle rare, et un excellent moyen d’augmenter l’influence de la famille à Seikusu. Initialement, Reto n’avait pas compris pourquoi les barons du clan insistaient tant sur Seikusu, et y vouaient tant d’efforts. Économiquement parlant, c’était un port secondaire, une ville qui était sous la coupe réglée des Yakuzas depuis la Seconde Guerre Mondiale, et la reconstruction de la ville, faisant suite aux bombardements des Alliés sur la zone industrielle au cœur de cette dernière. Les Petrovski avaient choisi de s’y implanter massivement, et il avait progressivement appris pourquoi, en apprenant que Seikusu était relié à une autre dimension, ou à une autre planète. Ils pouvaient obtenir des esclaves qu’ils vendaient à prix d’or lors de mises aux enchères sur le marché noir, et, surtout, des armes futuristes. La guerre faisait rage à Seikusu entre les différentes mafias, chacune cherchant à s’accaparer la plus grosse part du gâteau... Tout était détenu, pour l’heure, entre les grasses mains d’Akihiro Guramu, l’Oyabun des Guramu, l’un des plus puissants clans de la ville, qui était sorti victorieux d’une guerre douloureuse contre les Akuma, un autre grand clan de la ville. Cette guerre avait affaibli la mainmise des Yakuzas sur Seikusu, et permis aux rivaux internationaux de venir : les Russes, mais aussi les Italiens, et les Chinois. La guerre entre les différents clans yakuzas avait pris une teinte internationale avec la constitution d’alliances entre différentes mafias, généralement pour faire tomber le leadership d’Akihiro.

Alex Sanderson et cette histoire amoureuse à quatre s’inscrivaient dans ce contexte plus général, car la famille Sanderson, d’après les informations de Reto, avait des liens avec certaines sociétés-écrans appartenant aux Guramu. Reto voulait obtenir les données comptables et financières de ces sociétés, afin de savoir où se trouvait l’argent d’Akihiro, et pouvoir attaquer son porte-feuilles, ou repérer l’emplacement de ses planques, afin de le délester de ses armes futuristes ou des cargaisons de drogue qu’il ramenait depuis Nexus. Mais, pour l’heure, Reto avait des soucis bien plus simples, comme coucher avec Kelly. Il avait plus ou moins réussi à évacuer Joshua, et devait maintenant trouver un moyen de gérer l’autre.

*Je peux le faire, je peux le faire...*

Elle le remercia à nouveau, et il hocha la tête, puis Kelly se porta vers Kyle, allant le prendre dans ses bras. Il réfléchit encore à la suite, et décida de s’arrêter là. Kelly avait plusieurs fois manifesté son envie d’écourter la discussion, et il ne voulait pas qu’elle le trouve collant. Il fallait bien que Kelly réalise que c’était avant tout elle qui avait besoin de lui, et non l’inverse.

« Bien... Je crois que je vais vous laisser vous installer en paix, avec votre enfant. Le temps que vous voyiez votre avocat, j’essaierai d’obtenir davantage d’informations sur cette femme. »

Reto allait sûrement chercher ce qu’il pouvait dire à Kelly, et jusqu’à quel point il pouvait lui parler de Doutzen. Sa petite Doutz’ était trop précieuse pour qu’il la sacrifie pour les belles hanches de Kelly. Il avait tenté bien des fois d’avoir un Petit Chaperon rouge, car Reto était convaincu que, dans un monde d’hommes, c’était la carte la plus efficace, et il n’avait jamais trouvé une femme aussi superbe que Doutzen. Aucun homme n’arrivait à lui résister, et, grâce à elle, il avait réussi à ébranler bien des clans, à mettre en position de faiblesse les alliés des Guramu, afin d’isoler ce puissant clan, et de les amener à se méfier réciproquement. Grâce à elle, il allait bientôt déclencher une guerre des gangs entre les Guramu et un autre clan... Tout ça parce que les hommes étaient incapables de se méfier des putes, parce que les Japonais étaient trop sexistes et trop machistes pour se dire qu’une femme pouvait les piéger.

C’était bien mal connaître le sexe féminin, et, quoi qu’il en soit, dans l’absolu, il préférerait sacrifier Kelly, plutôt que perdre Doutzen.

*Je vais devoir m’assurer qu’elle ne tombe pas effectivement amoureuse de ce demeuré, tout en donnant à Sanderson suffisamment de signaux pour qu’il la pense amoureuse...*

Même lui avait conscience de la complexité de son plan. C’était typiquement le genre de stratégies qui pouvaient partir en couilles dans tous les sens possibles... Mais c’était aussi plus amusant comme ça.

Bien plus.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kelly Brooks
Humain(e)
-

Messages: 97



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Janvier 30, 2015, 09:37:29 »

Kelly était revenue mitigée de son rendez vous avec l’avocat. Certes, il était pour le moins compétent. Il lui avait fait forte impression et avait une prestance folle comme un immense charisme. On sentait qu’il était un crack dans son domaine. Il y avait des gens qui par leur seule présence pouvait vous rassurer. Et il en faisait partie. Kelly savait qu’avec lui elle allait être bien défendue. Un peu trop même.

Car c’était cela qui la dérangeait. Elle avait eu l’impression qu’il cherchait le petit truc constamment. Alors qu’elle avait le sentiment que tout était bien parti, lui de son coté voulait sans cesse tout remettre en cause. Elle avait fini par être moins enthousiaste et finalement, elle était revenue avec pas mal de questions. Alors qu’à la base, tout s’annoncait assez bien.  Au final, le test de paternité était accepté et elle avait accepté aussi la clause de confidentialité, mais elle n’était plus certaine d’avoir fait le bon choix. Enfin si de son point de vue car elle voulait avoir une chance d’éviter la guerre avec Alex. Mais pour l’avocat, il y avait moyen de demander plus d’argent encore. Ce qui avait engendré quelques doutes. D’un autre côté si c’était si mauvais il lui aurait dit non ? Bref, Kelly ne savait pas trop sur quel pied danser avec lui.

Néanmoins la machine était lancée maintenant. Alex avait pris rendez vous au laboratoire et  le test était prévu pour demain matin. Il n’y avait plus qu’à attendre et elle saurait bientôt la vérité. Ce qui évidemment la faisait vibrer d’ores et déjà. Elle était venue au Japon pour cela et maintenant qu’elle touchait au but elle était satisfaite.

Bien évidemment, elle avait tenu Reto au courant. Elle lui avait téléphone la veille au soir et elle attendait de ses nouvelles. Sans doute était-il occupé pour le moment. En tous les cas,  elle avait eu via l’avocat d’Alex la confirmation que l’accord était scellé et qu’il fallait à présent attendre. Son propre avocat avait suivi ses demandes malgré ses remarques. Signe que derrière ses questions, il trouvait lui aussi que c'était pas si mal non plus.

Seule dans son salon ; Kelly surveillait son fils qui était assis dans un pouf devant une chaine de dessins animés. Elle-même lisait un livre même si elle avait du mal à se concentrer. C’est maintenant que toute sa vie se jouait.  Lors du message qu’elle avait laissé sur la boite vocale de Reto, elle n’avait pas pu s’empêcher de parler de sa rivale. Tout comme du fait que l’avocat avait un peu semé le doute en elle. Peut être même à la demande de Reto qui était bien sûr pleinement concerné par cette affaire. Kelly n’était pas dupe. Mais si elle avait décidé de tout déclencher rapidement, c’était pour être fixée.  Ensuite, elle pourrait aviser. Même si elle n’avait pas de doutes sur la paternité d’Alex. Par contre elle en avait encore et toujours  sur sa réaction à lui.
Journalisée
Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 318

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Février 01, 2015, 03:01:23 »

« Tu joues à quoi avec cette Américaine ? »

Son ton soupçonneux n’échappa pas à Reto. Yuri était son bras droit, un homme que Reto connaissait depuis Moscou, qu’il avait croisé dans les rues de la ville, alors qu’il était encore un simple combattant de rue, gagnant sa pitance en brisant des boîtes crâniennes et des os dans les caves et les souterrains miteux. Yuri avait été son lien lui ayant permis de rejoindre les Petrovski, et il était maintenant son bras droit. L’homme était avant tout responsable du trafic de stupéfiants, mais ses activités étaient très polyvalentes.

Il était l’un des rares hommes de la famille en qui Reto avait la plus grande confiance, ce qui permettait à Yuri de l’aborder plus familièrement.

« C’est-à-dire ?
 -  Comment ça, ‘‘c’est-à-dire’’ ? Ne joue pas au con avec moi, Reto ! Tu as donné à cette Miss Brooks l’une des suites de luxe du Griffith ! On réserve ces pièces pour de grandes occasions !
 -  Merci de me rappeler ce que je sais déjà...
 -  On a pas besoin de cette pute pour s’occuper de Sanderson ! Les informations que Doutzen a pris ne suffisent pas ? Il suffit de le dire, tu sais, et j’envoie une petite équipe se charger de lui... »

Reto le regarda silencieusement. Yuri était sincère. Pour lui, cette histoire avec Kelly semblait ahurissante. Yuri se refusait à suivre l’hypothèse selon laquelle Reto serait tombé amoureux de cette femme, tant elle était absurde.

« Il nous faut être plus prudent que cela, Yuri. Si nous obtenons par la force les informations dont nous avons besoin, les Guramu auront le temps de couvrir leurs arrières. Nous perdrions inutilement du temps et des moyens en nous hâtant. »

Yuri était sceptique par cette explication. Pour lui, en se rapprochant autant de cette étrangère, ils prenaient surtout le risque de la voir obtenir des informations importantes. Était-ce l’enfant qui dérangeait tant Reto ? Yuri ne reconnaissait pas ses méthodes. Avec une autre femme, Reto l’aurait capturé, violé, humilié, et brisé, tout en mettant Sanderson au défi. Son enfant aurait été une monnaie d’échange, et, si le gamin aurait refusé de coopérer, il aurait, à son tour, fini dans une cave. Quel était donc cet argument foireux sur les Guramu ? S’ils apprenaient que les Russes avaient attaqué l’un de leurs soutiens légaux, ils n’en seraient que plus impressionnés.

Reto lui cachait quelque chose, et Yuri n’arrivait pas à savoir quoi. Et, devant eux, la femme gémissait et se tortillait. La main de Reto caressa ses cheveux, tandis que l’autre se glissa à son pantalon.

« Ne t’inquiète pas, Yuri, je sais ce que je fais... La situation est sous contrôle. Et je t’interdis de t’en mêler. »

Yuri fronça lentement les sourcils. C’est vrai... Il n’avait jamais eu une seule raison de douter de Reto, un é&lève qui avait toujours été ambitieux et talentueux. Qu’il ait pris sa place comme Parrain n’était nullement surprenant, et ça, Yuri l’acceptait volontiers. Hochant lentement la tête, l’homme finit par s’écarter. Reto, quant à lui, libéra sa verge, qui vint caresser le nez de la jeune femme, la faisant gémir. Le bandeau sur ses yeux empêchait Doutz’ de voir, mais elle sentit le gag ball se retirer, puis respira brièvement... Avant de sentir le phallus imposant de Reto s’enfoncer dans sa bouche, la faisant couiner et gémir.

Attachée au-dessus d’un lit par des chaînes métalliques, et portant un court ensemble rose en latex, Doutzen n’en menait pas large, et couina quand Reto entreprit de lui faire une gorge profonde, tout en l’insultant copieusement. Et, tout en remuant sa queue en elle, Reto pensait silencieusement à Kelly.

*Kelly, Kelly...*



Kelly l’avait appelé pour lui parler de la rencontre avec Hideya Tsutoki, son avocat. Un pur Japonais, qui était l’avocat de la famille depuis quelques années, et qui avait déjà sauvé plusieurs des hommes de Reto de la prison. Les policiers ne l’aimaient pas, et Reto pouvait comprendre pourquoi. Kelly lui avait demandé de venir, tout en insistant sur Doutzen, qu’elle devait voir comme une rivale. Il savait que c’était le point noir dans la stratégie de Kelly, et ne savait toujours pas trop ce qu’il pouvait lui dire, ou non. Il était difficile d’en juger, et il s’était dit qu’il aviserait sur place. Quand il s’agissait d’improviser, Reto s’en était toujours bien sorti.

C’est ainsi qu’il entra dans l’appartement de Kelly. Kyle était assis sur un pouf, les yeux admiratifs devant l’écran plat, observant des dessins animés, et Kelly lisait un livre... Il referma la porte, et leur sourit, tenant dans la main un sac plastique.

« Bonjour, Kelly... Salut, Kyle... J’ai pris la liberté de vous acheter un petit quelque chose. J’espère que ça vous ira... »

C’était une boîte de chocolat. Il l’avait acheté en cours de route, et la tendit à la femme, en souriant légèrement... Puis, par la suite, il aborda le vif du sujet :

« Alors, cet entretien avec Tsutoki ? J’ai cru comprendre, d’après votre message, que vous avez entériner avec lui votre transaction avec Sanderson... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kelly Brooks
Humain(e)
-

Messages: 97



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Février 01, 2015, 10:48:30 »

Kelly avait été surprise de le voir entrer comme cela. Elle ne s’y attendait pas vraiment. Il agissait comme s’il était chez lui et sur le fond c’était un peu le cas quand même. Elle aurait mauvaise impression de venir lui reprocher de se comporter comme cela.Elle était ici grâce à lui et elle ne se voyait pas lui reprocher son comportement. Il serait malvenu de sa part de le faire de toute façon.

« Reto ? »

 Bon on sentait la surprise mais elle ne dirait rien de plus. Prenant la boite de chocolat, elle la saisit  et tout en allant la mettre au frigo, elle ne put s’empêcher de le remercier

« Merci mais il ne fallait pas. Vous en faites déjà assez »

Heureusement Kyle n’avait pas tout vu. Sinon il aurait voulu un morceau et Kelly était à cheval sur les principes de nourriture. Elle avait toujours eu la hantise de prendre du poids et elle avait  transmis cette peur à son fils. D’un côté cela ne pouvait pas lui faire d etort d’avoir une certaine hygiène de vie. Il y avait tant d’enfants en surpoids

« Oui, les choses sont lancées à présent. Alex va passer le test sous peu puis le laboratoire enverra les résultats. Et j’ai accepté le contrat de confidentialité. Cela m’assure une certaine protection financière »

Kelly ne savait pas trop si elle devait en remettre une couche sur l’avocat. Après tout, il avait sans doute voulu trop bien faire. C’est vrai, elle l’avait trouvé un peu trop pointilleux mais ce n’était pas plus mal dans un sens. Et puis, au final, elle avait eu ce qu’elle voulait. Surtout, elle ne voulait pas paraitre ingrate vis-à-vis de Reto. Dès lors, elle préféra parler d’autre choseµ

« Vous avez des nouvelles de Joshua ? »

Kelly n’en avait pas elle depuis qu’elle lui avait annoncé qu’elle partait. Elle avait envoyé des papiers de divorce mais il n’avait rien dit. Elle ne savait même pas s’il était toujours en ville. Elle supposait que oui vu que les papiers étaient bien arrivées à son ancienne adresse, mais il  faisait le mort. Elle pouvait le comprendre et ne lui en voulait pas outre mesure. Simplement, elle s’en faisait pour lui et craignait qu’il ne tourne mal et se laisse dépasser par les événements. Elle ne voulait pas qu’il se laisse abattre. Elle ne le méritait pas. Et elle espérait qu’il puisse repartir de l’avant.  Et s’ il pouvait travailler pour Reto ce serait une bonne nouvelle.

« Je ne sais pas si de lui-même il viendra vous voir »

Il était bien trop fier pour cela.
Journalisée
Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 318

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Février 02, 2015, 02:35:21 »

Absorbée dans ses pensées, Kelly n’avait pas dû entendre Reto frapper à la porte... Bah, tant pis ! Au moins, il avait apporté sa boîte de chocolats, même si Kelly se dépêcha de la ranger dans le réfrigérateur. Sans doute voulait-elle se dépêcher de le dissimuler avant que Kyle ne voit quoi que ce soit. Il préféra se concentrer sur le fond de la discussion. Elle avait accepté la transaction avec Alex, et la procédure était lancée, avec un test de paternité qui confirmerait qu’il était bien le père de l’enfant. Ensuite, il n’aurait plus qu’à verser une rente faisant office de pension alimentaire. À moins de trouver un moyen de retarder l’exécution des tests, ce qui n’était malheureusement pas dans les capacités de Reto, l’homme ne pouvait rien faire d’autre que se rabattre sur ses autres cartes... Notamment Doutzen.

Il savait qu’Hideya Tsutoki n’avait rien dit, si ce n’est que les informations étaient entre les mains de Reto lui-même. Lui se chargerait juste de consigner les photographies dans son cabinet, mais le détective privé de Reto travaillait pour ce dernier... Du moins, dans le discours de Tsutoki. Tout cela était un fieffé mensonge, car il n’y avait pas de détective privé... Pour Doutzen, en tout cas. Reto savait déjà tout ce qu’il y avait à savoir sur elle. Il s’attendait donc naturellement à ce que Kelly lui pose une question sur elle, mais, à sa surprise, ce fut sur Joshua qu’elle le lança. Elle voulait savoir si ce dernier avait rebondi sur ses pieds.

« Il ne nous a pas encore contacté... »

Kelly lui avoua alors qu’il était peu probable que Joshua le fasse de lui-même... Qu’elle s’inquiète pour lui amenait Reto à devoir réviser un peu son jugement sur elle. Il la voyait essentiellement comme une femme opportuniste pensant juste à faire ce qui était bien pour elle et son fils. Il avait même en grande partie tablé sa stratégie sur l’absence d’émotions de Kelly, vu la rapidité avec laquelle elle avait choisi de quitter la vie conjugale. Le divorce ne serait prononcé que dans quelques mois, le temps d’avoir une date d’audiencement.

Reto marcha un petit peu, en hochant la tête.

« Alors, que me recommandez-vous, Kelly ? Je comprends bien que Joshua vous importe, et je sais qu’il est difficile pour un étranger d’obtenir un travail au Japon... Je pourrais aller le voir en personne, mais ne risque-t-il pas de me repousser ? Et que pensez-vous qu’il aimerait faire ? Pour l’heure, nous avons juste tenté de l’approcher en lui disant que nous pourrions lui proposer quelque chose, mais je ne connais pas trop ses qualifications, ni ce qu’il est capable de faire. »

Puisqu’elle tenait tant à Joshua, autant aller dans son sens...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kelly Brooks
Humain(e)
-

Messages: 97



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Février 02, 2015, 09:41:15 »

« Je sais que vous en faites assez. Simplement vous comprenez, je me sentirais moins mal si je savais qu’au moins il avait un bon boulot. Maintenant j’ignore ce qu’il compte faire. je me doute qu’il m’en veut et il refusera  toute tentative venant de ma part. peut être devriez vous passer à mon ancien logement le voir. Au pire, cela ne peut pas faire de tort hormis un refus de sa part. Et si cela vient de vous,cela pourrait  faire un autre effet. C’est quelqu’un qui a travaillé comme serveur dans un bar mais il est avant tout fiable, discret, il a un bon contact avec les gens. »

Kelly cherchait à se sentir moins coupable. Cela pouvait faire sourire  car sur le fond, elle l’avait utilisé sans aucune gêne. Mais  elle montrait par ce comportement une certaine forme de respect malgré tout pour lui. Comme quoi avec elle, tout était ambivalent. Et qu’il était faux de penser qu’on pouvait facilement la comprendre

« Cela dit quoi de votre coté concernant la jeune femme ? »

Elle y venait. En même temps, il n’y avait pas de surprises. Reto savait qu’elle allait lui poser cette question. Kelly ne ménageait pas un faux suspens. Car plus que jamais, cette histoire pouvait tout changer à ses plans.

« Vous en savez plus ? Je dois m’en méfier ou pas ?Enfin la paternité peut tout changer à mon avantage de toute façon »

Kelly avait toujours cette façon de parler à voix haute autant pour elle que pour les autres personnes. Elle cherchait  surtout à se rassurer elle-même et n’attendait pas forcément une réponse de son interlocuteur.

Se levant pour aller se chercher un soda dans le frigo, elle était mitigée sur ce qu’elle devait faire ou penser. Pour le moment tout se passait bien mais elle avait un drôle de sentiment. Elle ne savait pas vraiment expliquer mais la situation lui échappait elle le sentait. Et elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait faire ou dire pour changer cela. Que ce soit avec Alex, Joshua ou Reto. Ce dernier d’ailleurs restait une énigme pour elle. Et elle se rendait compte qu’il était temps d’en savoir un peu plus sur lui

« Et vous Reto vous êtes marié ? En couple ? Vous avez quelqu’un de régulier dans votre vie ?Je me rends compte que je sais très peu de choses sur vous. »

Une façon comme une autre de commencer la conversation avec lui. Qui était cet homme ? sans doute qu’il ne le dirait jamais vraiment. Mais parfois, le non verbal et ce qu’on pouvait dire entre les lignes n’était pas stupide.
Journalisée
Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 318

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Février 04, 2015, 02:57:05 »

Elle lui proposa d’aller voir Joshua, en lui expliquant qu’il avait été serveur dans un restaurant. Reto n’avait absolument aucune envie d’aller voir ce type, et ce surtout qu’il craignait un débordement. Son objectif était clairement sexuel, avec une envie de coucher avec cette femme. Et Reto n’était pas idiot. Joshua s’en rendrait compte, le réaliserait, et une certaine tension risquait d’émerger entre eux. D’un autre côté... Si Kelly n’avait aucune information sur lui, peut-être qu’en faisant disparaître Joshua, il arriverait à amener Kelly dans ses bras ? C’était risqué... Jouer sur la compassion d’une femme pouvait être aussi bien un jackpot qu’un échec total. Reto hésitait donc... Caser Joshua ailleurs, peut-être... Le plus tentant était de se débarrasser de ce rival potentiel, mais il devait agir de manière subtile. S’il encourageait délibérément Joshua à partir, en lui disant que Kelly ne l’avait jamais aimé, il pouvait lui en parler, et foutre en l’air toute sa stratégie.

Plus simplement, ce Joshua l’énervait et l’irritait. Il répondit ainsi assez rapidement, après quelques hésitations :

« J’essaierai d’aller le voir, alors, Kelly. »

Ne pas promettre, ne s’engager à rien... Il était très important de ne prendre aucun risque. Reto restait prudent, et Kelly, assez rapidement, embraya sur le sujet de Doutzen... Le sujet difficile, celui-là même où il hésitait. Elle utilisa le terme «  à mon avantage », ce qui le fit tiquer. Cette femme voyait Doutzen comme une rivale, afin de s’emparer du cœur d’Alex. Si seulement elle avait pu lire dans l’esprit de sa petite Doutz’, elle aurait bien vu qu’elle n’avait absolument rien à craindre. Tout n’était qu’un jeu habile et subtil de manipulations.

Il finit par lui répondre, après quelques hésitations, laissant à Kelly le temps de récupérer du soda :

« J’ai la photographie dont je vous parlais. »

Reto sortit de sa poche intérieure une image. C’était une photographie de foule, à la sortie du lycée, et tout avait été flouté, à l’exception d’un visage, qui ressortait mieux. C’était bien Doutzen Kroes, avec une longue chevelure blonde, qui tournait la tête. Une jeune femme, une belle blonde... Le fantasme des Japonais, qui adoraient les blondes, si rares chez eux. Une Japonaise n’était jamais blonde naturellement, d’où cette attirance.

« Elle s’appelle Doutzen... Mais je ne sais pas encore où elle vit, et je n’ai pas eu accès à son dossier scolaire. En écoutant ses conversations à la sortie du lycée, nous avons appris qu’elle est déléguée de sa classe. Une jeune femme motivée, et populaire, apparemment... »

Il la regardait lentement, étudiant les réactions de son visage.

« Et je suis célibataire... Pour le moment. »

Inutile d’en dire plus, Kelly était suffisamment intelligente pour savoir ce qu’il pensait d’elle.

Pour l’heure, il attendait de voir comment elle allait réagir suite à ces informations qu’il venait de divulguer.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1] 2 3 ... 6
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox