banniere
 
  Nouvelles:
LGJ accueille un nouvel Administrateur ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: The Fall Of Men - A Tribute To "Forever Evil" [PV]  (Lu 1169 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7186



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« le: Décembre 09, 2014, 02:57:08 »


Remarque : cet OS est un spin off du OS Forever Evil. Le BG du RP ci-dessous est donc le même que dans le RP susnommé.



Ils attaquèrent en début de soirée. Une immense armée déferla au milieu des grandes avenues de la Toussaint. Les adolescents traînaient dehors, se promenant le long des centres commerciaux, flânant le long des boutiques. Une soirée comme une autre, pour beaucoup d’entre eux. Ils pianotaient sur leurs téléphones portables, organisant des soirées, lisant des mangas, surfant sur le Net, jouant à leurs jeux vidéos. Les adultes regardaient le journal national, qui continuait à parler de la grave récession économique qui était en train de ravager le pays. Chacun se préparait à aller prochainement voter pour approuver le programme de réforme économique menée par le Premier Ministre du Japon, Shinzo Abe. En somme, chacun vaquait à ses occupations.

L’attaque fut aussi violente qu’inattendue, aussi brutale que sauvage. D’énormes vortex apparurent, émettant des lueurs magiques pendant quelques minutes. On les photographia, se posant des questions. Comme si des Portes des Étoiles venaient de pousser dans la ville, les vortex se dressaient à plusieurs endroits de Seikusu, certains flottant à hauteur des gratte-ciels, d’autres juste au niveau du sol. Une patrouille de police qui circulait le long de l’une des grandes avenues s’arrêta en pilant.

« Reculez ! Reculez ! hurla un policier, en tenant son pistolet à sa ceinture.
 -  Ce sont des aliens ! hurla un piéton.
 -  Appelez l’armée ! »

Eberlué, le policier regardait ce vortex. Il émettait d’intenses lueurs, et des éclairs semblaient danser à sa surface. À ce moment, la lueur translucide du vortex se mit à fondre, prenant une couleur plus transparente… Ce fut tout ce qu’il put voir avant qu’une manticore ne jaillisse en hurlant de la brèche, et ne plante ses crocs sur sa tête, le réduisant en bouillie. Il y eut ensuite des hurlements paniqués. La manticore, les dents dégoulinantes de sang, releva la tête, et bondit vers un piéton, l’envoyant s’écraser sur le sol, et planta ses crocs dans son cou, arrachant une bonne partie de son visage. D’autres monstres jaillirent alors du vortex, tandis que, dans le ciel, de multiples dragons et autres sinistres créatures ailées apparurent, se mettant à souffler et à cracher du feu. Un imposant dragon noir fila le long d’une vaste avenue, et souffla, enflammant les voitures, provoquant de multiples explosions, tout en carbonisant des dizaines et des dizaines d’individus dans d’atroces hurlements de douleur. Les dragons rugirent furieusement.

Après les monstres, les soldats apparurent. Ils portaient d’énormes armures noirâtres, et arrivèrent depuis les vortex. Fussent-ils surpris par ces imposantes tours de verre qu’ils n’en manifestèrent pas le moindre émoi. Ils attaquèrent, fondant sur les cibles, les massacrant, égorgeant, plantant, démembrant, brisant et détruisant.

« Attaquez ! Allez ! Pas de pitié ! Massacrez-les !! hurla un commandant. Pour l’Empire ! »

Le mouvement de panique s’amplifia dans toute la ville, mais les Japonais ne pouvaient guère prétendre être plus rapides que les dragons. Ils s’abattaient sur les tours, observant leurs cibles, puis soufflaient dangereusement, rejoitns par d’autres créatures infernales, comme de massifs griffonsqui descendaient en piqué, et plantaient leurs serres sur les individus cherchant à s’enfuir. Les dragons cherchaient à encercler la ville, et un dragon doré souffla sur l’autoroute, enflammant des camions et de multiples voitures, avant de tomber sur une station de péage, pulvérisant les casemates et les tôles. Il était chevauché par un être en armure noire. Le dragon poussa un rugissement effrayant, soufflant dans le ciel, puis souffla à nouveau sur le sol, vaporisant en quelques secondes les employés cherchant à s’enfuir. Tenant une arme  feu, un agent de sécurité entreprit de lui tirer dessus. Les balles atteignirent le crâne du dragon, se fracassant contre sa carapace imperméable. En grognant, le dragon tourna la tête vers l’inopportun.

L’agent de sécurité poussa un vague hurlement, et, dans un rugissement, le dragon bondit sur lui, et lui arracha d’un claquement de dents ses deux jambes, répandant tripes et viscères sur le sol.

Et, pendant ce temps, les vortex continuaient à vomir une armée de plus en plus importante. Les soldats grimpaient dans les arrogantes tours de ce faible monde, massacrant quiconque s’y trouvait. Ils défonçaient sauvagement les portes, envoyaient des boules de feu pour en carboniser les familles, ou se servaient simplement de leurs épées. Armé d’une carabine, un homme les canarda depuis son escalier. La balle atteignit le plastron d’un des gardes ashnardiens, le surprenant. En représailles, il tendit sa main, et envoya des arcs électriques qui crépitèrent le long de ses doigts, frappant de plein fouet le riverain, envoyant sa carcasse fumante sur le sol.

« Grimpez ! Hissez les drapeaux et les étendards ! Massacrez tous ceux que vous trouverez ! »

Un soldat défonça une autre porte, et tomba sur toute une famille qui hurlait, implorait sa pitié. Un rictus de dégoût le traversa devant ces gens faibles et inutiles.

« Ridicule… »

Il tendit sa main, et les incendia sur place, puis fouilla le reste de ce petit appartement. Il vit une chambre décorée d’images insipides, et ne s’en étonna guère. Un État faible ne pouvait engendrer que de faibles citoyens. Il reprit sa route, jusqu’à atteindre le toit. Un drapeau fut placé à son sommet, puis on déplia le long du flanc de l’immeuble un immense étendard noir, avec le symbole de l’Empire. Une planète ronde dans un gant de fer. Un monde en paix. Un monde unifié. Un monde fort.

Sortant du vortex, Samara huma l’air frais, un sourire satisfait sur ses lèvres. Elle accompagnait la Grande-Duchesse Rayla, une puissante femme qui siégeait au Conseil Impérial, depuis que l’Impératrice Blanche avait renvoyé Emhyr de son poste. Samara était sa magicienne personnelle.

« Les humains sont faibles… Ce monde sera bientôt nôtre.
 -  Ne t’avise pas de les sous-estimer, nuança Rayla. Leurs protecteurs ne sont pas encore arrivés.
 -  Tant mieux… Nous ne voudrions pas d’une victoire trop facile. »

D’après leurs informations, ce monde abritait presque sept milliards d’êtres vivants. Ils étaient cent fois trop nombreux. Il fallait donc réduire un peu le nombre.

L’Annihilation avait commencé.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Oksa Pollock
-

Messages: 35


Petite Gracieuse


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 09, 2014, 04:31:47 »

Dehors, c'était l'enfer...

Toute la ville semblait en flammes. Il faisait extrêmement chaud, une vraie fournaise. Des monstres semblant sortit tout droit des Enfers faisaient un carnage en ville, des immeubles entiers flambaient, les vitres explosant, provoquant une pluie de bris tranchants comme des rasoirs, s'écrasant sur des cadavres déjà calcinés ou tranchés. En plus des cris de rages des bêtes, une armées de guerriers noirs s'avançaient dans les rues, ne faisant aucune distinction d'âge ou de sexe, massacrant tout le monde sur leur passage. Parfois, ils s'amusaient même à violer des gamines devant les yeux de leurs mère, avant de les égorger. Cette armée était tout simplement inhumaine.

Pourtant, la journée avait commencée le plus normalement du monde...

Comme chaque matin, la grand mère d'Oksa avait préparée une tisane pour sa petite fille, pendant que celle-ci promettait à son père de faire attention à tout ce qu'elle ferrait aujourd'hui. Sa famille... Oksa avait une pensée pour elle, se demandant si elle s'en était sortie, si elle avait trouvée un refuge quelque part... Ensuite, il y'avait eu l'habituelle journée de cours au lycée. Ennuyante, et pourtant moins dangereuse que la situation actuelle. Lors du repas à la cantine, elle avait mangée avec Nina. Jane l'évitait un peu depuis leur aventure dans les égouts, et la rousse veillait sur elle, sachant son importance pour l'avenir des deux mondes. La journée de cours c'était déroulée sans incidents jusqu'à pratiquement la fin de ceux-ci... Mais alors qu'Oksa quittait sa salle de classe, en se demandant ce qu'avait préparés ses parents pour le dîner, Les dragons avaient surgit de nul part, et Seikusu était devenu un véritable brasier en moins d'une demi-heure. Sortir était à présent synonyme de suicide.

Tout les élèves et le personnel s'étaient regroupés dans le réfectoire, du moins, ce qui étaient encore en vie, après l'attaque des dragons. La moitié du lycée était en feu, et un pan entier de mur c'était écroulé. Ce n'était qu'une question de temps avant que tout le bâtiment finisse de la même manière. Des élèves pleuraient, les plus croyants priant dans un coin, tandis que Nina faisait son possible pour réconforter la plupart des autres élèves. Pourquoi avoir choisi le réfectoire ? Tout simplement parce qu'il contenait le seul accès aux sous-sols du lycée, et de là, aux égouts. Dans un coin, Oksa vit la prof de Bio, alias Ivy, qui semblait ruminer sa rage devant tout ce feu. Pour le moment, les soldats se désintéressaient du lycée, n'ayant pas encore envahit ce qui tenait encore debout. Leur avenir était encore incertain, sans doute les plus chanceux finiront esclave sexuels, au mieux...

Au bout d'une longue attente, un prof fini par revenir de la cave, signalant que l'accès aux égouts était enfin ouvert, et demanda aux élèves survivants d'évacuer l'établissement dans le calme, sachant qu'il suffirait d'un rien, pour déclencher un mouvement de panique.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7186



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Décembre 11, 2014, 03:24:43 »

« …État de siège déclaré au Japon…
 -  …Réunion en urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU pour discuter de la situation au Japon…
 -  …Des dragons ! Des dragons géants et des monstres de cauchemar ! Ils s’en prennent à la populations, ils attaquent tout ce qui bouge !...
 -  …Déclaration officielle du Général Philip M. Breedlove, annonçant la mise sur place en urgence d’une force militaire et humanitaire pour venir en aide au Japon… »

Les humains paniquaient. Les Terriens s’affolaient, et leurs médias retransmettaient la nouvelle. Le feu brûlait partout, et plusieurs hélicoptères avaient été abattus dans le ciel. Le centre-ville de Seikusu n’était plus qu’un tas de ruines fumantes, le simmeubles n’ayant pas été détruits étant scrupuleusement nettoyés par les soldats ashnardiens de la première vague. Depuis la plus haute tour, Samara et Rayla voyaient la scène de cauchemar. Les rues étaient devenues des rivières enflammées, les dragons rugissant dans le ciel, fondant sur leurs proies. La première approche était une réussite, et des renforts supplémentaires arrivèrent depuis un Vortex dans leur dos, tandis qu’un dragon noir, massif, se posa sur le toit, défonçant des gaines de ventilation.

Les différents commandants de la force d’invasion arrivèrent :

  • Katrina, Commandante des Forces Aériennes. Elle chevauchait un impressionnant dragon noir impérial, Kulshedra. C’était une Ashnardienne appartenant à un clan dragonique ashnardien ancestral qui, un peu comme Sylvandell, vénérait un culte aux dragons, notamment à Kulshedra. Katrina était la fille de Kulshedra, née d’un croisement entre un dragon noir et une humaine. Elle disposait de pouvoirs magiques importants, par le biais du Thu’um, et commandait aux dragons ;

  • Dolemic, Commandant de la Cavalerie. C’était un glorieux chevalier ashnardien descendant d’un clan guerrier très vieux au sein de l’Empire. Une redoutable machine à tuer chevauchant Fire, un terrible cheval noir aux yeux rouges, un cheval démoniaque capable de s’enflammer. Lui-même portait une épée magique pouvant s’enflammer, et commandait les cohortes et les cavaleries de l’Empire ;

  • Spider-Lord, Commandant des Forces Souterraines. Cette ignoble engeance était une créature cauchemardesque, issue d’une expérience génétique sur un croisement entre un démon et des araignées mutantes géantes. Spider-Lord était doté d’intelligence, et maîtrisait de sinistres magies, liées aux araignées. Il était en charge des troupes souterraines de l’Empire, que ce soit les araignées remontant le long des métros, les gobelins qui se faisaient plaisir, ou les créatures nécrophages qui venaient à se répandre dans les égouts. C’était un être très cruel, et un génie malade, menant sur ses prisonniers de sordides expériences ;

  • Anesu, Maréchal. Le Maréchal était le responsable de toute la force d’invasion, et avait, à ce titre, un grade supérieur à celui de la Grande-Duchesse Rayla ou de l’Archimage Samara. Anesu appartenait à une famille politique rivale de celle des Van Emreis, et, quand l’Impératrice Blanche s’était débarrassée d’Emhyr, et avait disloqué le clan des Van Emreis, celui d’Anesu en avait profité pour regagner de l’influence. Anesu était un mage-guerrier redoutable, et amant de Rayla. Il se battait avec deux épées magiques capables de créer des éclairs, Storm et Lightning.



Ils se positionnèrent en hauteur, surplombant la ville, Anesu à côté de Rayla.

« Spider-Lord, vous irez dans les tunnels, afin de les contrôler. Les Terriens vont probablement s’y cacher, et ces tunnels fourniront un refuge au cas où ils s’aviseraient d’envoyer leurs armes les plus puissantes pour nous neutraliser.
 -  Que faire des humains s’y trouvant ?
 -  Ce que bon vous semble… »

Un sifflement approbateur traversa les lèvres de Spider-Lord, qui disparut rapidement. Anesu ne disait rien, observant la ville en feu. Il vit un hélicoptère ennemi se faire abattre par un dragon, quand ce dernier souffla dessus, le faisant exploser ne plein vol. L’hélicoptère tourbillonna comme une toupie, et alla se fracasser violemment contre un immeuble.

« Dolemic, chargez-vous d’utiliser votre cavalerie pour sécuriser les grandes avenues. Déblayez les grands axes de cette ville, afin que nos troupes puissent plus rapidement se déplacer.
 -  Il en sera fait selon vos désirs et ceux de l’Empire, noble Duchesse. »

Dolemic abattit un heaume sur sa tête, puis, dans un rugissement, la crinière de Fire s’enflamma, et le cheval bondit en l’air. Des ailes enflammées poussèrent alors le long de ses flancs, l’aidant à descendre et à rejoindre le sol, où Dolemic poussa un hurlement en brandissant son épée, fonçant le long de la grande avenue.

« Katrina, continuez à assurer la protection de l’espace aérien. Les Terriens vont réagir… Ne vous relâchez pas, la bataille n’a pas encore commencé.
 -  Kuldesha a faim de bataille…
 -  Alors, croyez bien qu’il sera rassasié. »

Un sourire vicieux se dessina sur les lèvres de Katrina, et son dragon, dans un rugissement, s’envola.

« Samara, quand le Conseil des Mages sera prêt ?
 -  À temps…
 -  Qu’est-ce qui vous intrigue ?
 -  Je sens… Je sens quelque chose… De fortes puissantes magiques… »

Et, sans en dire plus, Samara se téléporta alors, transplanant vers un autre endroit.



Pamela Isley avait été aussi étonnée que les autres quand les vibrations avaient commencé. Par la fenêtre de son cours, elle avait vu les flammes se rapprocher, puis un dragon noir, immense, avait soufflé sur le lycée, enflammant de multiples étages, y compris le sien. En quelques secondes, tous ses élèves avaient été carbonisés, et elle n’avait pu survivre qu’en se dotant d’un bouclier de plantes. Une vision d’horreur, lui offrant peu de temps pour comprendre ce qui se passait. Le dragon s’était posé sur le toit, et avait continué à souffler, carbonisant sans aucune hésitation les lycéens, avant de tomber dans la cour principale du lycée, soufflant à nouveau, défonçant les vitres, les portes, puis avait pris dans son bec un lycéen, le découpant en deux à hauteur de la taille, sa gueule couverte de sang et de morceaux de corps déchiquetés. Le dragon avait ensuite rugi, soufflant en l’air, et Ivy avait remarqué qu’il était chevauché par quelqu’un.

Les survivants s’étaient regroupés dans un préau. Déboussolée, Ivy voyait tous ces enfants en train de pleurer, de prier. La télévision fonctionnait difficilement, mais toutes les chaînes nationales parlaient de la même chose : une mystérieuse force d’invasion, et l’arrivée prochaine de l’armée.

*Qu’est-ce qui a bien pu se passer ?*

Ivy ne connaissait pas suffisamment Terra pour comprendre ce qui venait d’arriver, mais elle savait que ces monstres ne pouvaient venir que de Terra. Le pire scénario envisageable venait de se réaliser. L’Empire, car seul l’Empire avait une telle force de frappe, avait choisi d’envahir Terra, usant de ses mages pour créer des Portails dimensionnels, et lesdites failles vomissaient des milliers de troupes. Cruels et impitoyables, les Ashnardiens méritaient bien leur réputation.

« On peut fuir par les égouts, vite ! » hurla un homme.

C’était un autre enseignant, qui se mit à courir dans un couloir, paniqué. Il venait de vérifier la cave, qui allait bien. Aucun monstre… L’homme se mit au fond du couloir, un autre collègue se tenant en bas. Il laissa les enfants passer en premier, leur hurlant de se dépêcher, que leurs parents allaient bien, et que tout allait bien se passer, qu’il fallait juste se cacher le temps que l’attaque terroriste passe. Comme toujours, Pamela était impressionnée. C’était probablement la fin du monde, et ils trouvaient encore le moyen de rationaliser, refusant d’accepter l’inévitable… Pamela savait que bien des choses avaient eu lieu sur Terra dernièrement, mais elle s’en était éloignée, ne se sentant guère concernée… C’était visiblement un tort.

« Allez, dépêchez-vous ! » hurlait, dans leur dos, l’une des secrétaires du lycée, Shani.

À cet instant, une silhouette rouge apparut dans le dos de l’enseignant fermant la porte, et Ivy vit une queue pointue le transpercer d’arrière en avant. L’enseignant vomit du sang, écarquillant les yeux, éclaboussant le visage d’un lycéen.

« Tagashira-senseï ? »

La queue se retira, et l’homme tomba au sol, les yeux révulsés. Une sensuelle démone rouge se tenait derrière, et sourit au jeune homme. Elle l’observa silencieusement, son arrivée venant de provoquer un silence de mort dans le couloir.

« Tu viens de te pisser dessus… Ce n’est pas très poli devant une dame. »

Sa queue se déploya alors, et fusa rapidement, frappant la gorge de l’humain, faisant couler son sang tout en l’envoyant s’étaler sur le sol. Les élèves hurlèrent, et Samara eut à peine l temps de sourire que des tentacules verdâtres jaillirent, et la frappèrent au plastron, la repoussant au fond du couloir. Elle passa à travers les vitres d’une cage d’escalier, et heurta une barrière.

« Allez ! hurla une Pamela devenue toute verte. Dépêchez-vous de fuir ! »

Des démons… Des démons ashnardiens. Nexus était donc vraiment tombée…

C’était un véritable cauchemar.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Oksa Pollock
-

Messages: 35


Petite Gracieuse


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 12, 2014, 02:00:04 »

- Allez, dépêchez-vous !

Comme les autres élèves, Oksa essayait de ne pas se faire marcher dessus tandis que le groupe se rendait à la cave du lycée. Selon de nombreuses rumeurs, il y'aurait dans les cave l'ancienne chambre d'une esclave, une histoire un peu tordu. Mais d'après les sources du SHIELD, il y'aurait également un portail naturel vers Terra. Aussi, la jeune Gracieuse se demandait si c'était réellement une bonne idée de s'y rendre. Mais paradoxalement, il n'y aurait que sur Terra qu'ils seraient en sécurité, sans le risque de se faire flamber tout les trois mètres. Un bruit mou et équerrant sortit Oksa de ses pensés, et elle écarquilla les yeux en voyant un prof la gorge et la poitrine ensanglantée, une espèce de pointe rouge sortant de son ventre.

- Tagashira-senseï ?

L'homme s’effondra au sol, mort, lorsque la chose qui s'avéra être une queue se retirer de son corps, laissant ainsi voir une créature à la peau rouge qui, si elle était belle, était particulièrement effrayante. Plus d'un avait sans doute se faire dessus.

- Tu viens de te pisser dessus… Ce n’est pas très poli devant une dame.

Elle faucha alors un des élève à la gorge et l'envoya également s'encastrer dans un mur, lui aussi mort, faisant hurler les autres élèves. Oksa ne savait pas quoi faire, recroquevillée dans un coin, quand Ivy usa de ses pouvoirs, devant tout le monde, envoyant ainsi valser la démone.

- Allez ! Dépêchez-vous de fuir !

Message reçu, les élèves s’engouffrèrent dans le couloir menant aux égouts, Kara ouvrant la marche et Nina la fermant. Le message de la prof de bio était passé : Il n'était désormais plus d'actualité de cacher leurs pouvoirs. Marchant assez lentement, assez tremblante, Oksa se fit petit à petit distancer des autres élèves et se retrouva bientôt aux cotés de la rousse.

- Oksa ? Tout va bien ?

- Je... Je ne crois pas non...


Après ce qu'elle venait de voir, elle avait tout simplement envie de vomir. Rien allait, et elle présentait que les choses n'allaient pas s'arranger, bien au contraire.

- Dis... Tu crois que le SHIELD va réussir à tout arrêter ?

Nina prit le temps de réfléchir à la question, continuant à avancer dans les tunnels nauséabond, avant de finalement lui répondre, le plus franchement possible.

- Je ne peux pas dire pour l'armée de démons... Je pense plutôt qu'ils vont concentrer leurs efforts sur les portails dimensionnels et sur les commandants de cette armée... En attendant, à nous de tout faire pour rester en vie...

C'était bien ce que Oksa craignait. Si le SHIELD s'occupait de ces taches, nul doute que les autres armées du monde s’occuperont des forces d'invasions... quitte à rayer le Japon de la carte...
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7186



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Décembre 15, 2014, 03:06:21 »

Samara se releva rapidement, énervée et sonnée. Ce coup-là, elle ne l’avait pas vu venir, mais il confirmait ce qu’elle avait senti. Il y avait effectivement, au Japon, des êtres d’exception, et cet étrange lycée étincelait d’une étrange énergie magique... Comme s’il y avait ici une importante concentration d’individus dotés de capacités surnaturelles. Cependant, parmi tout le lot, l’Archimage avait senti une autre puissance... Quelque chose d’intense et d’impressionnant. Tandis qu’elle se relevait, autour d’elle, elle vit des explosions, et leva la tête. Déchirant l’air et lui vrillant les tympans, des avions fendirent le ciel, lançant une pluie de bombes, provoquant de violentes explosions, tandis que des hélicoptères d’assaut arrivaient, balançant des missiles et des rafales de balles lourdes sur les dragons. De violentes explosions illuminèrent sa vision, formant d’épais champignons de feu et des rivières de flammes filant le long des immeubles.

L’armée venait finalement d’arriver, et attaquait le centre-ville, balançant des pluies de bombes. Leurs avions volaient dans le ciel, mais se heurtèrent rapidement à Katrina et à ses dragons. La redoutable guerrière poussait des hurlements, et Kulshedra souffla sur un avion, incendiant une partie de l’avion, les flammes noires atteignant le réservoir d’essence. L’avion explosa en plein vol. Dans la baie de Seikusu, des porte-avions se rapprochaient, ainsi que des destroyers, et, depuis Seikusu Base Camp, de multiples hélicoptères s’envolaient. De même, dans le ciel, on pouvait voir un impressionnant Helicarrier, déployant des batteries de lance-missiles, de tourelles de défense, mitraillant et pulvérisant les créatures ailées, contraignant les ennemis à devoir fuir.

*Ce n’est pas aussi simple que ce que j’escomptais...*

Samara se releva lentement, et remonta à l’intérieur du lycée. Ce qu’elle avait senti... C’était vraiment quelque chose d’exceptionnel, et elle devait se renseigner. Dans la cour, des gardes d’élite ashnardiens se rapprochaient.

« Avancez, misérables ! Avancez ! »

Les élèves qui étaient trop lents étaient rapidement tués, de même pour ceux qui tentaient de s’enfuir. La cour principale du lycée Mishima était un charnier d’adolescents et de surveillants abattus. Déjà, certaines filles commençaient à être déshabillées, donnant lieu aux habituelles scènes de viol propres aux pogroms et à la guerre. Les soldats rigolaient doucement devant ces faibles humains, et le dragon au centre poussait des rugissements furieux... Ils étaient loin de se douter de ce qui arrivait. Deux soldats venaient d’entrer dans les vestiaires des filles, et regardaient le long des vestiaires, cherchant des cibles.

« Ouvre les casiers, elles sont suffisamment petites pour se dissimuler à l’intérieur.
 -  Hum... »

L’homme donna un violent coup de pied dans une porte, la défonçant, faisant sauter la serrure. Il continua ainsi à défoncer les serrures, jusqu’à voir une petite lycéenne qui poussa un hurlement paniqué.

« Et bien voilà !
 -  N-NOON, pitié !! »

Une main ferme l’attrapa par la chemise, faisant sauter plusieurs boutons, et elle fut happée hors du casier. Sa tête heurta le mur d’en face. Son chemisier défait laissait apercevoir un soutien-gorge à dentelle. La jeune adolescente tenta de s’abriter sous un banc, mais une main solide l’agrippa à la nuque, venant la plaquer lourdement contre le mur.

« Et bien, et bien... Au moins, il y a des choses intéressantes sur cette planète de minables... »

Le soldat posa son autre main sur le soutien-gorge de la femme, et tira dessus, l’arrachant, dévoilant une belle paire de petits seins avec des tétons roses. La femme coninuait à pleurer, et tourna la tête vers la droite, captant un regard. Surpris, le second soldat tourna la tête... Et vit une autre femme, avec de longs cheveux bruns, et une tenue en cuir.

« T’en veux aussi, toi, hein ? Les Terriens ne doivent pas être de très bons hommes... Pauvres filles...
 -  Ouais... T’as pas idée ! »

Ne pas entendre la peur dans le ton de la femme surprit le soldat. Il vit ensuite des lames jaillir de ses poignets, puis la femme bondit vers eux à une vitesse prodigieuse. Elle bondit en l’heure, posant un pied sur un casier, s’en servant pour rebondir. Sa main droite traîna à hauteur du soldat tenant Aemi, et son pied gauche frappa le second soldat à hauteur de la gorge, une pointe en adamantium jaillissant de son pied pour transpercer la gorge de l’homme. Quant au premier soldat, il se retrouva avec la moitié de la tête en moins. Son sang et une partie de sa cervelle éclaboussèrent le corps d’Aemi, qui tomba sur le banc, se faisant mal aux fesses. Médusée, elle observa Laura Kinney, l’une de ses camarades de classe, brandissant des griffes en adamantium.

Laura tourna sa tête vers elle, et tendit sa main vers Aemi.

« Reste-là, Aemi, et ne sors pas dehors... J’ai quelques têtes à décapiter. »

Aemi ne répondit pas, trop choquée pour pouvoir dire quoi que ce soit.

Laura sortit dans la cour. Dans un coin, un homme besognait une fille par l’arrière. Un grand dragon mangeait un homme au centre. Laura esquissa un léger sourire. Un peu de sport... Elle bondit vers eux en hurlant, et s’abattit sur quatre gardes, les lacérant en quelques secondes, arrachant des bras, découpant des jambes, mutilant lourdement. Elle bondit vers le violeur, et le décapita au passage. Il mourut avec le cou transformé en geyser de sang et la queue raide. Un autre violeur eut à peine le temps de se retirer du cul d’une fille et d’attraper sa lance que les griffes jaillirent, l’émasculant sur place, avant que Laura ne pivote sur place, le décapitant proprement. Une véritable tigresse, qui bondissait sur les ennemis, ses griffes heurtant les lames, en tranchant certaines, avant de transpercer sans difficulté leurs solides armures. Des griffes en adamantium, l’alliage le plus résistant au monde.

Le dragon pivota sur lui-même en rugissant, mais un arbalétrier arma son tire, et envoya un carreau qui atteignit Laura entre les seins, l’envoyant s’étaler sur le sol, le carreau la transperçant de part en part. Laura tomba sur le sol, soufflée par l’impact, et s’étala sur le ventre, brisant le carreau au passage. À la surprise des Ashnardiens, elle se releva alors, et attrapa le bout de carreau ressortant d’entre ses seins, le jetant sur le sol. Dans son dos, le dragon rugit, et souffla.

Laura pivota sur place, bondit sur le côté, puis se mit à courir vers la bête, qui bondit en arrière, soufflant à nouveau, incendiant au passage plusieurs soldats ennemis. X-23 bondit vers le dragon, et évita l’une de ses pattes, puis bondit sur son aile à pieds joints, et rebondit, partant en arrière. Elle fit un salto arrière, et atterrit à côté du dragonnier, plantant ses griffes, arrachant les deux bras du dragonnier dans des geysers de sang. Elle pivota sur place, et planta ensuite ses lames dans la tête du dragon, transperçant ses solides écailles. Le dragon hurla, et cracha une gerbe de feu noir, avant de vomir du sang, et de s’effondrer sur le sol.

« C’est tout ce dont vous êtes capables ? les nargua-t-elle. Vous pensiez pouvoir nous vaincre aussi facilement ? »

Elle regarda les autres Ashnardiens... Quand quelque chose explosa dans son dos, l’envoyant s’envoler. Elle rebondit sur le sol à plusieurs reprises, et se redressa rapidement. Du sang s’échappait de ses lèvres, et, en serrant les lèvres, furieuse, elle vit, face à elle, la silhouette rouge de Samara, qui avait un sourire sur le visage.

« Je dois admettre que tu es plus résistante que ce que je pensais... Je ne pensais pas qu’il existait de tels Terriens chez vous.
 -  Ravie de te botter le cul bientôt, chérie. »

Laura fit parler ses griffes. Samara tendit sa main, et des arcs électriques en jaillirent.

*
*  *

Kara mena rapidement la marche. Elle s’en voulait pour les deux morts dans le couloir. Si elle avait été en tête, elle aurait pu les éviter, et elle ne tenait pas à refaire la même erreur. Kara se rendit donc la première dans les égouts... Où une énorme araignée géante lui tomba dessus, faisant hurler les personnes derrière elle. Kara tomba au sol, mais, très rapidement, les crochets de l’araignée se brisèrent contre sa peau, et les yeux de Kara flamboyèrent, repoussant violemment l’araignée. Kara se releva, son uniforme d’écolière déchirée, laissant apparaître, dessous, son justaucorps bleu moulant avec le « S » brodé à hauteur de sa poitrine.

« Impressionnant..., nota une sinistre créature en approchant. Tu n’es pas une humaine ordinaire...
 -  Tu n’as pas idée... »

Une espèce d’horrible démon venait de débarquer. Supergirl fondit vers lui, mais son corps se heurta à des filaments qui jaillirent de l’une des mains de l’horrible créature, envoyant la femme traverser un mur. Elle atterrit dans une bouche d’égout, le corps recouvert d’une toile d’araignée épaisse et solide. D’autres araignées apparurent alors, ainsi que de sinistres créatures qui, elles, venaient tout droit d’Herzeleid : de curieux zombies, accompagnés par des créatures abominables ressemblant à des hommes-crustacés, et qui grinçaient des dents de la plus sinistre des manières

Les tentacules d’Ivy jaillirent alors, et repoussèrent plusieurs des zombies.

« Nina ! intima-t-elle. C’est le moment de mettre à profit ta formation au sein du SHIELD ! »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Oksa Pollock
-

Messages: 35


Petite Gracieuse


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Décembre 15, 2014, 04:19:23 »

Laura n'était pas la seule à faire le ménage dans son coin. Armée de son double sabre laser, Yumi tranchait les soldats impériaux comme dans du beurre, et ce malgré leurs lourdes armures en ébonite. Contrairement à la plupart des membres du SHIELD, elle connaissait bien l'empire, pour y avoir séjourné temporairement lors de sa visite accidentelle de Terra. A l'époque, Ashnard était encore en guerre avec Nexus, et n'envisageait même pas de conquérir la Terre. Si aujourd'hui, Ashnard était au Japon, cela signifiait donc que Nexus était tombée, et avait entre temps changée de politique. Mais connaissant les Ashnardiens, ils n'auraient pas envahis la Terre sans avoir d'abords conquis l’ensemble de Terra. Donc soit Ashnard s'était allié avec Tekhos, soit l'empire était parvenu, d'une manière ou d'une autre, à s'emparer de ce territoire, après avoir vaincu les Formiens. Si tel était le cas, les Imperiaux auraient dû utilisés les armes Tekhanes, à moins qu'ils ne les gardent pour plus tard...

Lorsque les Imperiaux avaient envahis la ville, Yumi avait sortit son comlink pour envoyer une alerte subspatiale à Origine. Mais malgré leur technologie hyper avancée, la flotte Jedi n'arrivera pas avant minimum une semaine. Mais ces derniers étant bien plus avancés que les Tekhanes et n'ayant aucun métaux pouvant résister aux lasers des sabres, c'était là une assurance pour la Terre, si jamais le Japon devait tomber avant. D'ici là, Yumi se battrait jusqu'au bout.

Lorsqu'elle arriva au deuxième étage, la jeune fille eu une vision d'horreur. Devant elle, des corps calcinés et tranchés d'élèves, jonchaient le sol. Plus loin devant, elle vit deux soldats violer une élève de seconde, celle-ci serrant la main d'une de ses camarade morte, récemment égorgée, suite à son viol. Il était probable qu'elle subirait le même sort, dès que les deux hommes se seront vidés en elle. Mais avant qu'ils y parviennent, Yumi atterrit dans leur dos après une poussée de Force, et les trancha latéralement au niveau de l’abdomen. Ils tombèrent mort avant de comprendre ce qu'il leur arrivait, sans effusion de sang, les lasers ayant l'heureuse particularité de cicatriser les plaies. L'élève loucha sur les sabres lasers, avant de regarder qui l'avait sauvée, et fut surprise.

- Y... Yumi... san ?

- Ça va ?

- O.. Oui... Tu... Tu es une...

- Reste baissée, sinon les Impériaux vont te voir
, lui répondit-elle rapidement, venant de voir la scène de carnage dans la cours, en contre bas. Quand la vois sera libre, je reviendrais te chercher et on ira se mettre à l'abris.

Sans attendre sa réaction, Yumi sauta par la fenêtre et lança un de ses sabres. Celui-ci arriva rapidement devant Samara, pas trop près pour éviter qu'elle puisse s'en emparer, mais suffisamment pour que le laser du sabre puisse servir de paratonnerre et ainsi contrer ses éclairs, permettant à Laura de pouvoir s'approcher d'elle sans se faire calciner. Yumi atterrit ensuite juste derrière la démone et usa de son autre sabre pour trancher net la queue caudale de celle-ci, dirigeant son attention d’avantage sur la douleur qu'elle ressentait, plutôt que sur sa cible, avant de se dégager rapidement, esquivant ainsi ses griffes et récupérant son second sabre au passage, qui revint directement dans sa main libre.

- Désolée du retard, j'avais un peu de ménage à faire !



De leur coté, Nina et Oksa avaient à faire avec une sorte de remake des films d'horreur pour ados en manque de sensations. Leur nouvel adversaire était un démon contrôlant araignées géantes, goules et autres zombies. Se battant aux cotés d'Ivy, Nina envoya ses vagues psychiques sur les créatures, leur infligeant de lourds dommages. Depuis qu'elle était au SHIELD, la jeune rousse avait énormément progressé, et pouvait exécuter des attaques bien plus dévastatrices qu'auparavant, sans trop pomper sur son énergie psychique.

Les attaques mentales étaient invisibles, et les cerveaux des zombies trop mous et décomposés pour résister, explosant dans leur crâne et les mettant au tapis, de la cervelle liquéfiée coulant par leurs oreilles et leur nez.

- Mettre Terra à vos pieds n'était pas suffisant pas vrai ? C'est quoi la prochaine étape ? Imiter les Formiens et vous emparer de la galaxie ?

Le problème des empires conquérant, c'est qu'ils en veulent toujours plus. Et Ashnard semblait être du genre à vouloir plus que ce que son monde pouvait lui offrir, auquel cas il ne s'en serait pas prit à la Terre. De son coté, Oksa se faufila rapidement vers Kara et lança plusieurs Feufoletto sur la toile retenant cette dernière, ce qui eu pour double conséquence de libérer la femme en plus d'éloigner les bestioles, sensibles à la lumière.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7186



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #6 le: Décembre 17, 2014, 03:13:52 »

Samara poussa un hurlement de douleur quand sa queue caudale fut tranchée d’un coup sec... Et inattendu. Tout s’était enchaîné trop vite, et elle était davantage concentrée sr cette femme, ne s’attendant guère à une telle attaque. Elle tomba à genoux, démembrée, son sang se déversant à flots de sa plaie, et Laura en profita pour bondir vers elle, toutes griffes dehors. En grognant, Samara leva sa main, et une envoya une puissante onde de choc qui frappa Laura en plein vol, l’envoyant rebondir en arrière.

« Vous... Vous allez me... Me payer ça ! » éructait-elle furieusement.

Sa queue caudale était un membre à part entière. Le lui arracher, c’était comme lui enlever un bras. Sa vision était floue, et elle avait besoin de se faire soigner rapidement. Laura se releva rapidement, un peu de sang filant de ses lèvres, et bondit à nouveau, aussi rapide qu’un singe. Elle allait frapper Samara... Quand cette dernière disparut. Les griffes de Laura frappèrent dans le vide, et la femme grogna. La démone était partie, emportant avec elle sa queue tranchée. Est-ce que c’était fini ? Rien n’était moins sûr. Cette magicienne avait l’air importante, et arrogante, comme on pouvait s’y attendre de tous les démons. Laura avait déjà entendu parler de Terra, et savait que ces gens travaillaient pour l’Empire d’Ashnard. Laura, qui venait fréquemment à Seikusu Base Camp, avait cru comprendre que le SHIELD suivait avec une certaine forme d’inquiétude les évènements se déroulant sur Terra, mais elle ne s’était jamais renseignée outre mesure... Les pointures de l’organisation n’aimaient pas trop parler de Terra, voyant ce monde comme une chose top-secrète qui ne devait pas filer de leurs murs. Un véritable scénario de film postapocalyptique était en train de se déclencher, mais Laura avait une piste.

Le sang de la démone. Même si elle s’était téléportée, Laura pouvait la pister en remontant l’odeur de son sang. Après tout, c’était sa spécialité. Elle était une machine à tuer, une prédatrice née, clonée à partir des gènes de Wolverine, et éduquée dans ce sens. Autant mettre à profit ses capacités. Elle reporta alors son attention sur Yumi.

« Ils vont revenir, annonça-t-elle. Et je ne compte pas attendre sagement qu’ils mettent le monde à genoux. Je peux pister cette créature avec son sang, et lui faire davantage tâter de mes griffes. »



Supergirl partie, Poison Ivy était privée d’une aide solide. Elle était en train de se battre dans les égouts, probablement contre l’un des principaux généraux de cette armée d’invasion. Ivy aurait bien aimé l’aider, mais elle était elle-même occupée à sauver les élèves. Dans son dos, Shani, l’une des secrétaires du lycée, était plaquée contre le mur, tenant entre ses bras deux élèves. Ivy, elle, déploya ses tentacules, non pas pour immobiliser, mais pour tuer. Elle transperça la cage thoracique de l’un des zombies, mais ceci ne suffit pas à l’arrêter, la créature poussant un rugissement. L’attaque psychique de Nina jaillit alors, frappant de plein fouet le zombie, l’envoyant hors de la pièce. Elles étaient devant un escalier métallique qui menait notamment au repaire d’Ivy. Pour elle, il fallait fuir Seikusu, et rejoindre une terre plus propice. La forêt de Weldenela lui semblait être la meilleure option.

L’un des monstres à tête de crustacé, qu’Ivy choisit de baptiser « Clicker » au vu du bruit strident qu’il faisait, courut vers elle, faisant claquer ses dents. Un tentacule le frappa au ventre. Il était plus résistant que les simples zombies, mais fut malgré tout repoussé, et heurta violemment un mur.

« On se dépêche ! »

Ivy s’avança la première, et sentit le sol vibrer, résonnant probablement de l’intensité des coups entre Supergirl et l’autre monstre. Elle rejoignit la plateforme, et commença à descendre, entendant, en bas, de multiples cliquètements. Venant des profondeurs de ce grand escalier, des centaines d’araignées géantes étaient en train de grimper le long du mur, ou venaient des multiples galeries adjacentes. Pamela se dépêcha donc de courir, rapidement, jusqu’à rejoindre l’entrée de son repaire, et fut signe aux élèves apeurés de s’y réfugier.

« Allez-y, rentrez ! »

Quand Nina et Oksa arrivèrent, Pamela posa une main sur chacune de leurs épaules.

« Nous allons aller sur Terra, chez une amie... Son sanctuaire devrait être sauf. Même mon antre ne tiendra pas éternellement face à eux, et nous ne pouvons pas les escorter jusqu’à la base militaire. »

Pamela était convaincue que ce qu’elles venaient d’affronter n’était que la première vague. Ashnard voulait envahir le monde entier. Ils n’avaient pas pu envahir Tekhos, à cause des Formiens, et, à défaut de pouvoir justifier la cohésion de l’Empire en invoquant la dangerosité de Nexus, ils se trouvaient désormais de nouveaux ennemis... Hors de leur propre dimension.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Oksa Pollock
-

Messages: 35


Petite Gracieuse


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Janvier 12, 2015, 05:18:43 »

- Vous... Vous allez me... Me payer ça !

Yumi était prête à se battre et s'élança vers la démone, qui ne semblait pas l'avoir reconnue. Ou peut être était-ce sa vision brouillée qui l'en empêchait. Pourtant, ses sabres avaient été étudiées deux ou trois jours, avant de lui être rendus parce qu'ils ne parvenaient pas à comprendre leur fonctionnement. Néanmoins, avant que L'aura ou elle n'aient le temps de porter le coup de grâce, Samara se téléporta en emportant avec elle sa queue, et les deux adolescente se retrouvèrent alors seules au milieu du carnage. Sa camarade ne s'avoua toutefois pas vaincue.

- Ils vont revenir. Et je ne compte pas attendre sagement qu’ils mettent le monde à genoux. Je peux pister cette créature avec son sang, et lui faire davantage tâter de mes griffes.

- Alors j'te souhaite bonne chasse. J'vais rassembler les survivants et les mettre en sécurité sur Terra, parait qu'il y a un Portail dans les caves du dortoir qui y mène. Un conseil :  Samara est du genre à trop sous-estimer les autres. Le meilleurs moyen d'l'avoir, c'est d'la surprendre.


La façon dont elle avait eu la démone, était une preuve de sa suffisance. Elle termina par un bref hochement de tête, avant de s'élancer dans le bâtiment, cherchant tout les rescapés.



Dans les égouts, la situation semblait de plus en plus désespérée, entre les zombies et les hordes d'araignées géantes. Oksa pouvait le voir, les trois mutantes qui les accompagnaient étaient submergées par les créatures, alors qu'elle fuyaient toujours plus loin dans les égouts, jusqu'à arriver dans un endroit envahis par la végétation, que la jeune fille connaissait plutôt bien.

- Allez-y, rentrez !

Les élèves et les professeurs s'engouffrèrent par le portail sans se poser de question, tête baissée sans vraiment regarder où ils mettaient les pieds, disparaissant ainsi de la surface de la Terre. Lorsqu'il ne restait plus que Oksa et Nina dans la pièce, Ivy les poussa chacune par une épaule, vers le portail, tandis que les araignées géantes s'engouffraient à leurs tours dans la pièce.

- Nous allons aller sur Terra, chez une amie... Son sanctuaire devrait être sauf. Même mon antre ne tiendra pas éternellement face à eux, et nous ne pouvons pas les escorter jusqu’à la base militaire.

- Mais... Et Kara ?

- T'inquiète, elle sait se débrouiller, elle ne mourra pas si facilement !


Les deux lycéennes sautèrent donc dans le Portail et se retrouvèrent dans une forêt luxuriante, à l'atmosphère douce et chaleureuse. Déjà, quelques fillettes à la peau et aux cheveux verts entouraient les survivants, apportant autant de soins et de réconforts que possible, comme une petite équipe de secours. Ivy ne tarda pas à arriver à son tour, malheureusement suivie d'une demi-douzaine d’araignées. Mais à la grande surprise d'Oksa et de la plupart des autres personnes présentes, d'énormes racines sortirent de terre et s’abattirent sur les monstres, les broyant et les entraînant sous terre, afin que la forêt puisse se nourrir de leurs corps. Une voix s'éleva alors, semblant sortir de nul part.

- Je vous l'ai déjà dis, Imperiaux... Nul être de votre peuple ne posera le pied ou la patte en mon sein... C'est là mon dernier avertissement.

D'autres racines s'enroulèrent alors autour du Portail, formant une énorme sphère, qui s'enfonça également dans le sol, bloquant ainsi l'accès entre la Forêt consciente et l'antre d'Ivy. Une des dryades, identique aux autres, s'approcha du trio et s'adressa directement à Ivy.

- Je suis heureuse de te savoir en bonne santés, Ivy... Les autres humains vont bien eux aussi, mais ils resteront sous le choc un long moment, avant d'aller mieux. Mes mini-moi vont les conduire dans des villages d'accueil, où ils pourront se remettre de leurs émotions. En attendant, si tu veux bien te rendre au cœur avec la jeune Gracieuse...

- Attendez... Vous me connaissez ?!

- Bien sûr, votre retour était attendu depuis des décennies... Même s'il aurait été préférable que vous reveniez plus tôt...
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7186



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #8 le: Janvier 15, 2015, 02:18:02 »

La forêt de Weldenela était une forêt puissante, animée et protégée par une redoutable Alraune, qui protégeait sa forêt avec une force surnaturelle. Quelques araignées géantes parvinrent à passer, confirmant que le propre sanctuaire d’Ivy avait été détruit, mais, jaillissant du sol, d’énormes ronces s’abattirent sur les araignées, les broyant en quelques secondes. Les araignées disparurent ensuite dans les profondeurs de la forêt, et le Portail magique se verrouilla, obstrué par d’énormes ronces et autres branches. Il y eut alors une vague de sanglots et de larmes, émanant des malheureux enfants, qui sentaient leurs nerfs craquer, demandant à voir leurs parents, leur famille… Même Pamela, qui se sentait d’habitude si apaisée en entrant dans cette forêt magique, sentait aujourd’hui une boule dans sa gorge, et une forte nervosité. La Terre connaissait un péril imminent. Ce n’était pas la première fois que des armées extra-terrestres envahissaient la planète, que des forces surnaturelles tentaient de faire plier les Terriens. À chaque fois, l’armée avait su s’organiser afin de les repousser, avec l’aide du SHIELD et de la communauté super-héroïque de la planète. Pamela observait les enfants en pleurs, et les professeurs tenter de les rassurer, tout en essayant aussi de se rassurer eux-mêmes.

Une dryade de Weldenela s’approcha alors d’elle et d’Oksa, tout en invitant Ivy à conduire Oksa auprès du Cœur de la Forêt… Auprès de Weldenela en personne.

« Attendez... Vous me connaissez ?! s’étonna Oksa.
 -  Bien sûr, votre retour était attendu depuis des décennies... Même s'il aurait été préférable que vous reveniez plus tôt... »

Ivy ne comprit pas trop elle-même de quoi il s’agissait, mais elle hocha la tête.

« Si telle est la volonté de Weldenela, je conduirais Oksa auprès cette dernière. Viens, Oksa, et n’aie pas peur… Tu es dans un endroit sûr, maintenant. »

Pamela lui sourit tendrement, puis commença à marcher, foulant le sol en tenant Oksa par la main. Les enfants et les adolescents étaient consolés par des dryades, ainsi par les animaux de la forêt, comme des loups ou des chiens venant se lover contre eux en gémissant. C’était une zone de guerre, et Pamela comprit qu’une certaine agitation régnait dans la forêt. Elle ,n’était plus aussi paisible qu’auparavant, mais en état de guerre, comme si Weldenela craignait un assaut imminent. Tout en marchant, Pamela donna à Oksa quelques explications rapides, en lui parlant de Terra, et, surtout, de cette forêt. Elle lui expliqua ainsi que c’était un endroit magique, protégée par une puissante Alraune. C’était une très ancienne forêt de Terra, qui avait sa propre direction, et que les États avaient toujours évité, incapables de briser cette forêt. Des armées entières s’étaient déjà brisées contre la forêt, mais Pamela ne se faisait pas d’illusions : l’Empire d’Ashnard voulait tout contrôler. Cette forêt devait être comme l’insaisissable cheveu dans la soupe, une provocation insupportable et intolérable aux yeux de ces gens.

Elles arrivèrent devant le grand arbre central. Les hommes et les femmes faisant continuellement l’amour avaient disparu. Les elfes, si prompts à coucher avec Weldenela, étaient sur le pied de guerre, affûtant leurs flèches, s’entraînant en tirant contre des cibles, luxant leurs armures elfiques. Ils étaient dirigés par une réfugiée nexusienne, une ancien capitaine de la Garde Royale, Luria, qui les entraînait au combat. Cet endroit, ce sanctuaire, était progressivement en train de se transformer en foyer contre la Résistance, et les arbres, fort heureusement, étaient toujours luxuriants. Tandis qu’elle marchait, Poison Ivy se perdait dans ce spectacle, et son corset végétal disparut, sa peau redevenant verte et nue, des fleurs poussant ici et là sur certaines parties de son anatomie.

« Weldenela se trouve en haut, Oksa… »

Pamela était également curieuse de savoir ce que son amie voulait à Oksa. Alors que les deux femmes montaient, Pamela prit alors conscience de la noirceur du ciel, une noirceur que la tendre végétation dissipait… Puis elle entendit les cors. De lointains cors, comme des trompettes de guerre annonçant le Jugement Dernier. Luria se redressa immédiatement, puis se mit à courir, vers un poste de garde aménagé à la lisière des arbres. Elle grimpa le long d’une échelle en bois, arrivant près de deux elfes, parlant avec elle à vive voix. En grimpant, Pamela ne tarda pas à voir, au loin, le sinistre spectacle.

Une immense armée était en train de s’avancer de montagnes en feu.

« Ashnard… »

Ils étaient venus en force… Au milieu de cette armée, d’énormes armes de siège révolutionnaires s’avançaient, faisant trrembler le sol avec leurs lourdes chenilles… Les Juggernauts, des plateformes mobiles, se déplaçaient au milieu des bataillons. Conçus par les royaumes nains maintenant annexés à l’Empire, avec l’aide de la technologie d’Herzeleid, ces monstres invincibles valaient une fortune colossale, et étaient parfois surnommés « Brise-forêts ». Massifs et surpuissants, ils avaient, à leur sommet, de multiples balistes, et, à l’avant, une gueule rouge édentée proéminente permettant de cracher des flammes par le biais d’importantes réserves de brai et d’houille, des tonneaux que els servants de la machine pouvaient également lancer depuis des conduits pour les répandre tout autour du monstre. Le Juggernaut comprenait une multitude de trappes permettant d’abriter des archers et des arbalétriers, et était tiré par de multiples esclaves au sol, régulièrement fouettés en tirant sur des leviers et des machines permettant de déplacer le mécanisme colossal et imposant. Un engin infernal, qui se rechargeait à l’aide des troncs d’arbres que la bête avalait, alimentant ainsi ses immenses fourneaux qui crachaient dans le ciel une fumée noire et opaque.

Le long des Juggernaut, Ashnard avait déployé une redoutable armée d’élite, composée massivement de guerriers papuans. Papua, un royaume désertique, avait récemment subi un changement de dynastie, et le nouveau Maître de Papua était à la tête de son armée… Une tête se composant de deux personnes :

  • Le Warlock. Maître de Papua, il avait renversé la dynastie des Thoris au terme d’un putsch rapide et brutal, et l’Empire l’avait considéré comme nouveau monarque légitime. C’était un guerrier cauchemardesque, bénéficiant de pouvoirs magiques colossaux, et qui était surtout accompagné de redoutables Djinns Noirs, qui formaient comme des traces de poussière noire dansant autour de l’homme ;

  • Omen, le Mage-Alchimiste. Un être semi-démoniaque aussi cruel que sadique, et qui était connu pour les sinistres expériences qu’il avait mené à l’époque du Roi Cramoisi. Emprisonné à vie, il avait été gracié par l’actuelle administration. Omen lmen ait des expériences sur les esclaves et les prisonniers de guerre afin d’en faire des monstres, et s’amusait surtout à inventer des Golems, à confectionner des monstres de pierre  afin de leur donner vie. La magie noire avait depuis dévoré son âme, et il était accompagné d’une curieuse créature à trois têtes en pierre, un Cerbère spécial.



Les cors émanaient des Juggernaut, et l’armée s’étalait à perte de vue. Au loin, les flammes étaient probablement les traces des Ashnardiens, qui avaient ravagé les villes et les bourgs à proximité, emmenant avec eux des cages remplies de prisonniers.

« N’aie pas peur, Oksa, n’aie pas peur, Weldenela nous protègera… »

Qui Ivy cherchait-elle à convaincre en disant cela ? Oksa… Ou elle-même ?
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox